Des prédéfinis n'attendent que vous pour être pris !
Le forum dispose de Discord !
Vous pourrez y accéder en suivant ce lien.
N'hésitez pas à nous rejoindre !
Nous sommes actuellement à la recherche du Maire de Quederla.
Si ce poste vous intéresse, faites-le nous savoir !

Partagez | 
 

 Quand les corbeaux commencent à chanter, la mort n'est pas loin...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Quand les corbeaux commencent à chanter, la mort n'est pas loin...   Mer 24 Déc - 13:58

Walter Markin

{Quand les corbeaux commencent à chanter, la mort n'est pas loin}

PETITE PRÉSENTATION
NOM : Markin
PRÉNOM(S) : Walter
SURNOM : Red Raven II L'Undertaker
DATE DE NAISSANCE : 31 Octobre
ÂGE : 20 Ans
SEXE : Homme
CAMP : Gouvernement
CAPACITÉ : Aucune
SITUATION : Célibataire
PERSONNAGE AVATAR : Walter Markin de Red Raven
QUESTIONS

DE QUAND DATE VOTRE ENTRE DANS LA FAMILLE ?
Aucune Famille, mais Walter est rentré dans le Gouvernement dès qu'il a commencé à bouger en Octobre.
QUELS SONT VOS LIENS AVEC ELLE ?
Walter est très proche du Gouvernement, du moins il respecte la volonté de celui-ci à la lettre, obéissant à tout ordre qu'il reçoit. N'obéit néanmoins qu'aux avis de jugement émit par le Gouvernement.
POSSÉDEZ-VOUS UNE ARME, SI OUI LAQUELLE ?
Walter possède un gros cercueil qu'il ne quitte quasiment jamais avec à l'intérieur une multitude de croix religieuse qu'il s'en sert comme d'arme, certaines sont reliées avec un fil afin d'en lancer plusieurs en même temps. Son cercueil lui sert de bouclier.
PHYSIQUE
Le style vestimentaire de Walter est assez simple. Dans un premier temps ses chaussures sont des bottes noires assez souple et légère qui lui donne une bonne adhérence au sol, mais tout en gardant une aisance de mouvement ce qui lui permet d'être assez agile, malgré ce qu'on pourrait penser en les voyants. Juste au dessus se trouve un pantalon dans le ton blanc/gris, même si à la base le pantalon était plus blanc que gris, mais avec le temps la ton gris a prit le dessus sur le fameux blanc, en même temps à toujours traîner partout, le blanc finit toujours par disparaître. D'ailleurs on pourrait penser que la ceinture permet de maintenir son pantalon autour de sa taille, mais ce n'est aucunement le cas car elle flotte souvent, penchant même sur les côtés de sa taille, elle n'est là uniquement que pour lui donner un certain style et aucunement pour maintenir son fabuleux pantalon.
Question haut, il n'est pas compliqué car un simple t-shirt à manche courte, ou longue, lui suffit amplement pour couvrir son torse, après bien sûr il privilégie les hauts de couleur noir ou gris et rarement blanc, sinon les autres couleurs se retrouveront très vite dans la poubelle, enfin il a des couleurs fétiches et cela ne changera pour rien au monde pour lui, c'est ses couleurs et aucune autre.
Niveau accessoire non obligé comme sa ceinture, le petit Walter met toujours des gants noirs qui ne couvrent absolument pas les doigts de l'homme, mais cela lui va à merveille, enfin selon lui. Niveau bijou, il n'en est pas vraiment fan, mais il adore sa boucle d'oreille qu'il met à son oreille droite qui n'est en réalité qu'une croix chrétienne noire qu'on lui a offert étant petit.

Pour le physique en lui même, Walter n'est pas un homme très grand, enfin il fait tout de même un mètre soixante douze et cela lui suffit amplement pour porter son cercueil qui est légèrement plus grand que lui et qui pèse son poids, sûrement pour ça qu'il s'est musclé suffisamment pour pouvoir le faire bouger, avec un peu de difficulté tout de même, il n'est tout de même pas un monstre de foire super musclé car il garde une taille svelte qui lui permet d'être agile et rapide dans ses mouvements, surtout quand il lâche son « bouclier » afin de se battre. Pour le reste de son corps il n'y a rien à dire de plus... Bon d'accord il y a encore deux détails important le concernant, les deux se trouvent sur son visage de jeunot de vingt ans.
La première est flagrant immédiatement, c'est ses cheveux rouge.. Cheveux du diable.. Il en avait honte depuis sa naissance, mais depuis ses cinq ans il en est en fait assez fier de cette couleur, frappant même ceux qui osent insulter sa magnifique chevelure verdoyante.
Le deuxième détail, plus discret que le premier, c'est ses yeux car oui il n'a pas les yeux d'une couleur habituelle.. Ses yeux sont d'un jaune effrayant quand ils vous regardent profondément de quoi faire stresser n'importe qui, surtout si vous avez affaire à lui.

C'est fini pour Walter... Ah non il reste une toute dernière chose dont il est particulièrement fier, c'est son manteau ! On lui a donné à partir du moment où il est rentré dans le Gouvernement, on lui a donner non seulement un nom de code, mais aussi ce fameux de manteau qu'il ne quitte jamais ; un magnifique et long manteau rouge avec une capuche qu'il ne met uniquement lorsqu'il exécute son travail ce qui permet de dévoiler un détail caché de cette pièce maîtresse pour Walter, une inscription est désormais lisible où tout le monde peut voir un « R » à l'endroit et un « R » inversé avec entre les deux « R » se trouve un losange avec à l'intérieur « II » d'inscrit, symbole de son appartenance à une force d'élite du Gouvernement et qu'il est le numéro 2 parmi les Red Raven.
CARACTÈRE
Walter a un caractère bien trempé pour son jeune âge car il est né dans la guerre pour ainsi dire de ce fait il sait que ce monde est déjà perverti par des personnes sans scrupule. De sa naissance à ses cinq ans, Walter était quelqu'un de très réservé, très froid avec tout le monde à cause de sa couleur de cheveu, tout le monde le prenait pour un monstre car avoir des cheveux rouge étaient un signe de malheur, signe d’atrocité alors il s'était renfermer sur lui même sauf que son état d'esprit s'est modifié après avoir rencontrer une jeune fille de son âge qui le fit aimer ses cheveux qu'il n'arrêtait pas de cacher avant de la connaître.

Au contact de la jeune demoiselle, Walter commençait à s'ouvrir aux autres, commençait à voir ce qu'il y avait de bon en ce monde et cela le fit sourire en permanence, il devenait simplement un enfant comme tous, tout à fait ordinaire.
Sauf qu'un événement  lui fit changer d'état d'esprit littéralement lui créant un désire de vengeance dans son petit cerveau d'enfant. Walter devenait complètement froid, distant avec tout le monde, se séparant même de tout ce qui lui tenait à cœur, la seule chose qu'il garda fut le souvenir que la jeune fille lui avait offert, une boucle d'oreille, son porte-bonheur en quelque sorte qu'il se mit à son oreille droite.

En grandissant Walter garda son esprit froid et vengeur, mais cela ne l'empêcha pas de peaufiner son caractère et se rajouter certains détails comme sa gentillesse car malgré tout il reste une personne extrêmement gentille surtout envers les personnes qu'il aime beaucoup et ses collègues de travail dont il peut paraître un peu comme un grand frère pour certain ou un petit frère en fonction des personnes. Il se trouve être un peu blagueur, mais surtout un grand douillet, le moindre choc il se plie de douleur croyant tout de suite les plus grand maux, un simple caillou qui rentre en contact avec son crâne et il croira que son crâne est fêlé. Il n'est pas des plus sérieux, surtout quand on critique ses cheveux, alors là il est même capable d'être violent au point de sauté à la gorge de la personne pour le ruer de coup, quand il n'est pas en service, ce qui est très différent de son lui quand il travaille car il retrouve sa personnalité froide et presque sanguinaire ; devenant un tueur au service du Gouvernement sans aucune pitié ce qui lui fallu le surnom de « L'Undertaker sans pitié », ce qui résume très bien le personnage.
PÈRE CASTOR RACONTE NOUS UNE HISTOIRE !
Tout commence il y a vingt ans où une jeune femme, sans mari, mit au monde un petit garçon dans une église de la ville de Quederla. Le petit garçon avait l'air d'être tout à fait normal, hormis qu'il avait les cheveux rouge, et naître aux cheveux rouge dans une église signifiait pour les religieux que le Diable allait bientôt venir dans ce lieu, un signe de malheur et surtout que cet enfant était l'héritage du Malin et forcément la mère fut éjecter de ce lieu à peine qu'elle venait d'accouchée de son enfant et bien sûr son sort ne fut pas des plus doux vu que sans force, la pauvre femme succomba à cet accouchement qui fut tout sauf agréable. Il venait à peine de naître et il été déjà sans père qui l'avait abandonner en mourant bien avant sa naissance et sans mère qui l'avait aussi abandonner juste après sa naissance, il était déjà orphelin alors qu'il n'était âgé que de quelques heures seulement.. Et déjà hait par un grand nombre de personne à cause de sa couleur de cheveux qui symbolisait le Diable ; un avenir noir s'annonçait pour ce jeune être.

Durant cinq ans, le petit Walter voyageait d'église en église, d'orphelinat en orphelinat, sans jamais s'attacher à personne, toujours en restant froid et fermer à n'importe qui, même aux personnes qui devait s'occuper de lui, c'était très dur pour lui, mais il s'était créer une armure qui lui permit de surmonter tout cela, même s'il avait toujours honte de ses cheveux du fait que tous les enfants, et même adultes, se moquaient de lui et le fuyaient parce qu'il serait l'enfant du Malin, de ce fait il mettait toujours un sorte de chapeau afin de couvrir ses cheveux pour que personne ne se moque de lui. Durant ses cinq ans, le garçon fut envoyé dans un orphelinat tenu par un religieux avec une grande barbe et forcément le petit garçon qu'il était s'amusait bien à tirer cette barbe ce qui lui fallut de se faire engueuler, mais gentiment sans pour autant être méchant, histoire de bien rire. Malgré la bonne entente entre le propriétaire de l'orphelinat et le petit garçon, les autres adultes et les enfants étaient toujours méchant avec lui, et malgré la protection du responsable, Walter était toujours froid et renfermer avec tout le monde.

Un jour une petite fille rejoignit l'orphelinat tenu par le religieux et ce fut un petit coup de foudre entre les deux enfants au point de toujours traîner ensemble, du moins c'était la jeune fille qui traînait en permanence avec le garçon qui tentait de la repousser, mais cela ne l'empêchait pas de toujours revenir et surtout de lui piquer son chapeau qui cachait ses cheveux de honte pour embêter son ami. Ce ne fut que grâce à une parole de la jeune fille que le garçon se mit à bien l'aimer. Alors que tout le monde l'insultait à cause des cheveux, elle les trouvait magnifique et le disait à tout le monde et surtout à Walter qui comprit que ses cheveux n'étaient pas un mauvais signe, mais un signe tout à fait agréable et d'une grande beauté à force que la petite blondinette lui disait. Plus le temps passait et plus les deux enfants passaient du temps ensemble, toujours la main dans la main, ils étaient devenu réellement inséparable, de vrai âme sœur si on peut dire pour deux enfants de cinq ans.

Toujours dans la même année, un événement terrible se déroulait à l'orphelinat des deux enfants. Sans prévenir, l'église qui était l'orphelinat se mit à brûler sans crier garde tuant tout ce qui se trouvait à l'intérieur, seul deux personnes n'étaient pas à l'intérieur ce soir là, la petite fille et Walter, malheureusement la petite fille s'inquiétait pour le responsable de l'église alors elle lâcha la main de garçon aux cheveux rouge malgré le refus de celui-ci. Elle fonça dans l'église en feu pour savoir si quelqu'un avait survécu, mais personne n'en ressorti jamais.. Les seuls personnes que le survivant voyait, c'était des adultes se battant avec des animaux et les éléments qui s'amusaient à détruire la ville, mais surtout l'orphelinat qu'il avait mit du temps à y tenir, et surtout tuant la seule personne qui avait réussi à percer la défense du garçon, la petite fille avec qui il traînait toujours.. Walter s'effondra au sol, en sanglot d'avoir tout perdu en l'espace d'une simple nuit alors qu'il avait tellement de temps à gagner l'amitié d'une fille, il n'en revenait pas et restait là, par terre, bloqué par le choc sans rien pouvoir faire, sans se douter qu'une haine envers les deux Familles de la ville commençait à germer en lui.

Après deux jours à rester bloquer sur place, le garçon se décidait enfin de bouger de sa place car après avoir réfléchi, il comprit que cela ne servait à rien de se morfondre comme cela et que la meilleure chose à faire serait de se venger et pour ça il avait besoin de puissance, de la force de battre des adultes usant de la force de la Nature. Des bonnes personnes acceptaient de lui donner à manger et un toit pendant quelques jours le temps qu'il récupère de ce spectacle horrible qu'il avait vécu pour ensuite partir, il parti de la ville alors qu'il n'était âgé que de cinq ans, mais dans sa tête, il en avait déjà beaucoup plus, peu de personne avait vécu tout ça, du moins c'est ce qu'il croyait, mais c'est ce qui lui permit de devenir mature très vite et lui permit de voyager en dehors de la ville. Le voyage fut dur, très dur, mais il réussit à trouver une petite ville qui accepta de l'héberger en prenant connaissance de son histoire, acceptant juste de lui donner à manger, mais c'est tout ce qu'il avait besoin car commençait son entraînement afin de devenir plus fort, devenir une force capable de battre n'importe qui.

Quinze ans venait de passer et le petit garçon était devenu un homme de vingt ans, grand, fier et surtout fort et il savait qu'il était prêt à rentrer dans sa ville natale afin de se venger des deux Familles qui lui ont privé de son amie, de sa seule amie et pour ça il était prêt à tout et même à devenir un simple outil. Sûrement pour cela qu'il accepta l'offre d'une personne qui lui demandait de s'engager dans l'armée du Gouvernement de Quederla. Le voyage de Walter reprit après Quinze ans d'entraînement, mais ce coup-ci il n'était pas tout seul, du moins il avait une nouvelle arme, un grand cercueil armé d'une multitude de croix à l'intérieur qu'il s'en sert pour se battre, quinze ans à s'entraîner, c'est devenu un pro dans ce domaine et dans ce maniement d'arme. Ce n'était pas tout, car il avait une partie de son amie à ses côtés car il s'était fait percer l'oreille droite afin de mettre le porte-bonheur qu'elle lui avait offert en tant que boucle d'oreille, une petite croix religieuse qu'il affectionne plus que tout car c'est la dernière chose qui lui rappelle son amie.

En arrivant à Quederla, Walter se présenta au lieu de rendez-vous afin de passer un test pour savoir dans quel régiment il sera placé et après un test réussi avec brio, le Gouvernement décidait de ne pas le mettre en tant que simple soldat, mais en tant qu'exécuteur professionnel du Gouvernement dans une section qu'ils avaient appelés les « Red Raven », « Les Corbeaux ». Bien sûr il accepta car sa mission première serait de tuer toutes les personnes qui seront sur les avis de jugement et cela sera surtout des Domae, maîtres des animaux, et des Élémentis, maîtres des éléments, alors forcément son choix ne se posait absolument pas et son entrée dans le Gouvernement fut rapide. On lui confia un manteau rouge, signe distinctif des fameux corbeaux du Gouvernement. Sa vengeance pouvait enfin commencer, cela le réjouissait de pouvoir tuer les personnes qui avaient détruit son enfance, malgré tout il respectera son travail, il ne fera mal à personne sauf si sa tête se trouvera sur un avis de jugement, c'est son travail de bourreau, il n'est que la Force du Gouvernement ; tuer une personne pour en terroriser un millier, tel est sa devise désormais.
Walter Markin devenait le Red Raven II L'Undertaker durant son travail de bourreau.


Et en vrai ?

{Les corbeaux sont là !}

PRÉNOM/SURNOM :  Anciennement Takeshi
ÂGE :  22 ans
COMMENT ETES-VOUS ARRIVÉ ICI : Magie Magie
UN COMMENTAIRE ? UNE IDÉE ? : Nop
LE CODE DU RÈGLEMENT : Ok by Kiki


Dernière édition par Walter Markin le Mer 24 Déc - 14:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: Quand les corbeaux commencent à chanter, la mort n'est pas loin...   Mer 24 Déc - 14:01

Re-Bienvenue lâcheur ^^
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Kira SerykMessages : 3119
Date d'inscription : 15/08/2012


MessageSujet: Re: Quand les corbeaux commencent à chanter, la mort n'est pas loin...   Mer 24 Déc - 14:12

Bon aller, pas de problème dans l'histoire o/
Re-bienvenue mon doudou *o*


Je vous grogne dessus en darkblue.








Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: Quand les corbeaux commencent à chanter, la mort n'est pas loin...   Mer 24 Déc - 15:27

La disparition fut Longue Maître Bonobo X)
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Quand les corbeaux commencent à chanter, la mort n'est pas loin...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Quand les corbeaux commencent à chanter, la mort n'est pas loin...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Quederla :: Archives~ :: Les Archives :: Anciennes présentations-