Des prédéfinis n'attendent que vous pour être pris !
Le forum dispose de Discord !
Vous pourrez y accéder en suivant ce lien.
N'hésitez pas à nous rejoindre !
Nous sommes actuellement à la recherche du Maire de Quederla.
Si ce poste vous intéresse, faites-le nous savoir !

Partagez | 
 

 Lou !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Lou !   Lun 5 Jan - 20:28

Lou Edkins


PETITE PRÉSENTATION
NOM : Edkins
PRÉNOM(S) : Louis
SURNOM : Lou
DATE DE NAISSANCE : 17 Mars
ÂGE : 28 ans
SEXE : Homme
CAMP : Confrérie
CAPACITÉ : Furet
SITUATION : Célibataire, libre comme l'air
PERSONNAGE AVATAR : Grell Sutcliff (Kuroshitsuji)
QUESTIONS

DE QUAND DATE VOTRE ENTRÉE DANS LA FAMILLE ?
J'avais 16 printemps pas très ensoleillés lorsque les Domae m'ont recrutée et sortie de la rue. L'une des privilégiés m'a alors prise sous son aile, m'enseignant diverses techniques d'infiltration ainsi que l'art du déguisement.
QUELS SONT VOS LIENS AVEC ELLE ?
Oh, moi j'aime les membres, mais pas dit qu'ils m'aiment tous en retour. C'est bien pour ça que j'ai intégré la Confrérie dans leur dos ! J'adorerais que l'on trouve un terrain d'entente face à l'oppression du Gouvernement, plutôt que de se mettre sur la tronche à tout bout de champ. Électron libre sur les bords, je fais également grincer les dents du Conclave... mais ma bouille sait implorer leur pardon.
POSSÉDEZ-VOUS UNE ARME, SI OUI LAQUELLE ?
Aucune à proprement parler, mais je ne me sépare jamais de mes paires de ciseaux de coiffure, ce qui me permet de me défendre. Mon agilité fait le reste: s'il y a un trou de souris et qu'un combat se déclare, soyez sûr que je m'y faufilerai aussi sec !
PHYSIQUE
Ouvrez bien grand vos mirettes: je suis jolie comme un cœur !

Ma peau est claire et mes jours rosées. Deux yeux d'un vert émeraude des plus étincelants brillent derrière les verres de mes lunettes aux branches rouges, encadrés par de longues, très longues mèches de cheveux toutes aussi rouges. J'ADORE LE ROUGE ! Ce n'est pas ma couleur naturelle évidemment, mais vous ne verrez jamais de racines au sommet de ce charmant minois, fin et pointu. Je suis telle qu'au premier regard, vous seriez bien incapables de deviner que je suis un homme.

Ma carrure est plutôt longiligne, j'ai toujours été assez maigrelette et ce depuis l'enfance, ce qui m'aide à faire une femme relativement crédible. Bon, ma voix bien qu'aiguë -plus particulièrement lorsque je m'exclame, alors attention à vos tympans les enfants !- et mon engouement à la fois constant et enfantin auront tôt fait de me trahir, mais je ne m'en cache pas pour autant. Par ailleurs, il est rare que je fausse une poitrine sous mes tenues, à moins que celles-ci ne requièrent un peu de rembourrage pour mieux rendre. Mes manières quant à elles sont très appuyées, le moindre geste de ma part pèse une tonne, bref je suis excentrique jusqu'au bout des ongles longs et rouges que j'arbore. Est-ce que je vous ai dit que le rouge était ma couleur préférée ? Oui ? Bah je vous le redis.

Je porte des vêtements féminins depuis toujours et je le fais bien. Les couleurs chatoyantes, c'est ce qui me plaît. Tous les matins devant mon miroir, je joue à la princesse sans couronne. Me déguiser est une seconde nature, c'est notamment de cette façon que je me rends utile à ma Famille. Si nécessaire, je peux revêtir des ensembles plus sobres ou, soyons fou, plus masculins. Du parfum au maquillage, en passant par la posture, l'actrice qui sommeille en moi n'a besoin que de quelques artifices pour jouer le rôle. Attention, je n'imite personne: je joue l'archétype.
CARACTÈRE
Mon caractère ? Une pâte. Je déborde de douceur, une véritable guimauve ! La joie des autres fait la mienne et je possède toute une panoplie de surnoms affectueux à leur attribuer. Cependant, je peux également me montrer brusque, voire immature et capricieuse pour mon âge. Saviez-vous que le furet, par la domestication des hommes, a évolué vers une néoténie comportementale ? Autrement dit, cette bébête a acquis des traits de comportement juvéniles qui sont ainsi restés ancrés à l'âge adulte. Depuis mon affiliation avec cet animal, dont le symbole sous la forme d'un tatouage parcoure la longueur de ma cuisse droite, j'aurais comme qui dirait... sauté une étape dans mon développement ? Une grande gamine dans un corps d'adulte.

Je n'en demeure pas moins sociale. Oh oui, j'aime être entourée de personnes, même si ce ne sont que des inconnus. Curieuse comme je suis, je ne tarderai pas à les connaître. Pour cause, je suis et j'en ai peur, un gros cœur d'artichaut. Homme ou femme, peu m'importe. Mes yeux voient de la beauté dans tous ceux sur lesquels ils se posent, et en moins de temps qu'il n'en faut pour le dire, me voilà déjà pendue au cou de quelqu'un. Tant pis si l'on ne me renvoie pas l'ascenseur, je saurai emprunter d'autres escaliers.

Sur une autre note, il faut préciser que l'obéissance est loin d'être mon fort. Ce n'est pas par esprit de rébellion, ni volontaire pour ce qu'il en est: les ordres rentrent par une oreille et sortent aussitôt par l'autre ! Inutile de vous fatiguer avec des consignes strictes, dites plutôt que ce que je "dois" faire promet d'être amusant. J'ADORE jouer et je ne tiens jamais en place. Enfin si, les seuls moments où l'on ne m'entend pas, ce sont les siestes. Selon mes dépenses énergétiques de la journée, je suis capable de dormir une bonne quinzaine d'heures au total. Oui, c'est pour cela que mon salon de coiffure n'a pas d'horaires d'ouverture déterminés. Si vous avez un brushing en urgence à faire, croisez les doigts pour que je sois levée !

C'est un bisounours que j'ai décrit, non ? Ne vous méprenez pas, ce petit bout de femme n'est pas aussi innocente que l'agneau qui vient de naître. Je ne suis pas foncièrement méchante, mais l'émotivité et la jalousie animeront mes poings et mes ciseaux. Et puis, je le déplore, le rouge est ma couleur préférée. Le rouge sang, tantôt profond, tantôt écarlate, me fascine. Fascine ? Obsède serait plus exact. C'est une attirance quasi indécente. Je ne ferais pas de mal à une mouche, mais ouvrir un peu plus ses blessures pour la voir saigner est dans mes cordes. Pas la peine de s'affoler donc si des coupures ou des traces de morsures parsèment mes membres de temps à autres. Ce ne sont pas des tendances suicidaires qui me motivent.
PÈRE CASTOR RACONTE NOUS UNE HISTOIRE !
Je n'ai jamais été à l'aise dans la peau d'un garçon. Un enfant trop maigre, peu intéressé par le sport, qui déteste salir ses vêtements. C'est comme ça, à peine avais-je appris à marcher que je louchais déjà sur les chaussures à talons de ma mère, que le complexe d’œdipe avait placé sur un piédestal. Mes jouets, je me les procurais moi-même dans ses affaires. Habits, maquillage, parfums... Puisque l'on refusait de m'offrir des poupées, il ne me restait qu'à en devenir une moi-même ! Je crois que mes parents n'ont jamais pu (voulu ?) se faire à cette féminité manifeste, quitte à la réprimer durement pour ne pas perdre la face aux yeux d'autrui. Voyez, afficher un fils aussi déviant, surtout chez les petits bourgeois de mon village, c'est très mal vu. J'ai donc étouffé cette partie de moi et joué le jeu du jeune garçon propre sur lui, durant de longues et épuisantes années, si ce n'est les pires.

Ma sensibilité ne pouvait s'exprimer librement qu'au cours de mes vacances à Quederla, dans le manoir de ma tante. Pas de violence, pas de punition, rien qu'une chaleureuse tolérance. Elle-même participait activement à mon développement, en plus de garder le secret pour moi vis-à-vis du reste de la famille. Heureusement que j'aie bénéficié de ses précieux conseils, autrement je me maquillerais encore comme un clown de cirque, aussi gracieuse dans ma démarche qu'un canard estropié dans des bottines hautes ! C'est dire si j'ai progressé depuis.

* * *

"Travelo", "tantouze", "pervers", "folle", et bon nombre d’appellations plus exotiques, je les ai déjà tous entendus. Des classiques qui ont rythmé mes premiers moments en tant que femme assumée et qui ont fait mal le temps qu'il fallait. Ma carapace s'est endurcie au fil des injures et parfois des coups. L'avantage à présent, c'est que dans un instinct de survie, je peux faire un marathon pour sauver ma peau et ce peu importe la taille du talon, les doigts dans le nez !

Il n'y a vraiment qu'à Quederla qu'on a appris à m'accepter en tant que jeune fille, ce qui m'a poussée à fuir mon village natal avant mon seizième anniversaire pour revenir dans le quartier qui m'appréciait le plus. Ma tante était une Domae, et naturellement, l'une de ses missions s'est révélée fatale. Elle était morte et enterrée depuis des mois au moment où j'avais franchi les portes de Quederla. Je sais que je devais être dans ses dernières volontés. Mes parents aussi. Mon départ signifiait le déshéritement, je ne peux donc leur reprocher d'avoir consciencieusement veillé à ne rien me léguer. Je ne rageais pas pour la fortune détournée; le plus dur fut de savoir que je ne pourrai posséder aucun bien qui puisse me la rappeler. Je me retrouvai donc à la rue, pourvue uniquement du peu de monnaie que j'avais grappillé en m'enfuyant. De quoi manger pour une poignée de jours, au bas mot, et aucun luxe supplémentaire.

* * *

L'idée de rejoindre la Famille Domae me vint en apercevant le Joker, lorsque je n'avais réellement plus un sou en poche pour subvenir à mes besoins. Par chance, ma tante avait fait le nécessaire avant de disparaître: on n'attendait plus que moi. Une dernière faveur post-mortem que la Famille lui avait accordé, à savoir me prendre en charge dans l'optique de me recruter par la suite. Un avenir tout tracé et soigneusement préparé, que demander de plus ?

L'allier la plus proche de ma défunte parente m'entraîna pour les missions versées dans l'infiltration et la collecte d'informations. Son animal fétiche étant le caméléon, elle accepta même de me former aux rudiments du déguisement, tandis que je perfectionnais mon jeu d'acteur par le biais de cours particuliers. À Diva dans l'âme, rien d'insurmontable ! J'ai ainsi pris part aux projets des Domae et servi leurs intérêts, puis vers mes 18 ans on me jugea suffisamment apte et de confiance pour m'accorder ce don propre aux membres de cette Famille. À ma grande surprise, et après une batterie de tests, on me présenta une petite bête à peine couverte de poils que j'avais d'abord pris pour un rat: c'était en fait un furet, à la future robe couleur champagne et que je nommai Charlie, prêt à me seconder dans les tâches à effectuer.

* * *

Je haïs les conflits d'une manière générale, surtout ceux qui animent la ville depuis des siècles. La rumeur d'un groupe de personnes, aussi bien neutres qu'issues de l'un des deux clans, réunies pour œuvrer en vue d'une réconciliation salutaire, ne tomba pas dans l'oreille d'une sourde. J'entrepris assez vite d'en faire partie, à l'insu des membres de ma Famille, dans l'espoir de me rendre utile à cette cause que je trouve juste. D'autant plus que dans le même courant, le Gouvernement s'était décidé à changer la donne et à reprendre le contrôle de Quederla avec une main de fer.

Aujourd'hui ? Eh bien mon grand, j'ai une tignasse rouge majestueuse et une gueule d'amour, je travaille dans mon salon de coiffure avec les horaires qui me conviennent et je vagabonde ici et là à mes heures perdues, sans perdre de vue les objectifs de la Confrérie bien sûr. Passez donc me voir à l'occasion, vous serez traité comme un roi, surtout si vous êtes mignon !


Et en vrai ?

IM IN LUV WITH DA COCOA ♪

PRÉNOM/SURNOM : Bigbig, bitches Joky
ÂGE : Toujours 21
COMMENT ETES-VOUS ARRIVÉ ICI : T'hoho, j'y suis déjà
UN COMMENTAIRE ? UNE IDÉE ? : La guerre fait... ah non mince
LE CODE DU RÈGLEMENT : Ok by Kiki ~


Dernière édition par Louis "Lou" Edkins le Dim 10 Mai - 12:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Kira SerykMessages : 3069
Date d'inscription : 15/08/2012


MessageSujet: Re: Lou !   Lun 5 Jan - 20:42

Bon vu Gaga n'est pas là c'est moi qui te valide o/
Re-bienvenue parmi nous ~

Suis sûre que tu t'entendrais bien avec Gaga




Je vous grogne dessus en darkblue.







Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: Lou !   Lun 5 Jan - 20:43

Re-Bienvenue ^^
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Lou !   

Revenir en haut Aller en bas
 
Lou !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Quederla :: Archives~ :: Les Archives :: Anciennes présentations-