Des prédéfinis n'attendent que vous pour être pris !
Le forum dispose de Discord !
Vous pourrez y accéder en suivant ce lien.
N'hésitez pas à nous rejoindre !
Nous sommes actuellement à la recherche du Maire de Quederla.
Si ce poste vous intéresse, faites-le nous savoir !

Partagez | 
 

 On recommence ? [Pv Eliav]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: On recommence ? [Pv Eliav]   Dim 25 Jan - 13:38






Il devait être environ 13h30 en ce jour lorsque Jay retourna à sa cellule après le repas. Un peu plus de deux semaines avaient passées depuis les événements dans les douches et les assauts sur sa personne commençaient à être de plus en plus violents. Il ne passait pas une journée sans qu'elle se batte, on l'accusait de pactiser avec les gardes... Evidemment elle ne pouvait pas répliquer et elle se retrouvait maintenant encore plus marquée de coup qu'à l'habituée.

Les idées de certains à vouloir l'attraper dans un coin sombre n'avaient malheureusement pas tari et elle se défendait encore pour ne pas se retrouver en mauvaise posture, rasant les murs presque tous les jours.
Eliav et elle évitaient au maximum de se parler pour ne pas éviter les soupçons, quelques échanges se faisaient lorsqu'ils savaient qu'il n'y avait personne près d'eux mais ça ne durait jamais longtemps et ils finirent par simplement se donner rendez-vous dans sa cellule pendant ses heures de rondes et d'inspections.

A côté, elle continuait de tenter d'apprendre à parler, mais cela s'avérait bien plus compliqué que prévu... Elle commençait même à se décourager, à quoi bon essayer si c'était pour ne jamais y parvenir ? Après tout, elle avait peut-être entièrement perdu l'usage de sa voix.

Elle soupira, assise par terre au fond de sa cellule, son carnet sur les genoux, une cicatrice près de la lèvre, des bleus sur la joue, des traces dans le cou, sur les bras... Elle semblait fatiguée, épuisée même...


Revenir en haut Aller en bas
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: On recommence ? [Pv Eliav]   Lun 26 Jan - 23:00




On recommence ?


Eliav était en conflit avec lui-même et il détestait cela. La psychologie et lui, ça faisait deux.
Dès le début de sa carrière, il avait toujours considérer les criminels comme des ordures, des plaies de la société. Des êtres qui méritaient la prison, voir la mort tout simplement. Il en avait été de même avec Jay au début de leur «rencontre». C’était une femme complètement folle et psychopathe. Même si elle tuait les criminels, cela ne pouvait justifier ses actes. Mais de plus en plus, Eliav commençait à coire le contraire.

Mis appart la fois où elle s’en était prise à lui (de façon assez justifier, il faut avouer, il l’avait un peu cherché), jamais elle n’avait fait de mal à des innocents. D’une certaine façon, elle avait la même valeur que lui : la justice à tout prix. Si ça n’aurait pas été le cas, Jay ne se serait pas proposer pour l’aider à attraper les agresseurs et les violeurs qui osaient porter le titre de gardes.

Bien qu’ils se fussent débarrassés de l’un d’entre eux, il en restait encore quelques-uns à coincer et cette fois, Eliav se jura de ne pas mettre Jay en danger. La dernière fois, tous les deux en étaient ressortis amoché et il s’en était voulu. D’ailleurs, ces derniers temps, il avait vu la jeune femme encore plus en mauvais état que d’habitude. Comment c’était possible? Forcément, s’était-il dit, les autres détenus devaient commencer à avoir des soupons. Le plus difficile, c’est qu’il ne pouvait rien faire. Les prisonnier attendaient qu’aucun garde ne soit dans les parages pour la violenté.

Chez les gardes heureusement, personne ne le soupçonnait de quoi que ce soit pour le moment. Simplement que pendant son tour de garde, il avait entendu Tom tenté de violé une détenue et qu’il l’en avait empêché. Tout le monde savait que c’était ce qu’un bon policier aurait fait et on ne le remit pas en question. Ses blessures se résorbèrent rapidement, mais son bras le faisait encore plus souffrir que d’habitude.

Avec un nouveau plan en tête, il attendit le bon moment pour la revoir dans sa cellule, comme convenu. Eliav devait lui en parler et elle devait être d’accord. C’était peut-être moins dangereux que la première fois, mais à peine. Du moins, il serait là en tout temps. Après s’être rendu aux cellules, il s’arrêta devant celle de Jay et déverrouilla la porte. Après être entré et avoir verrouilla porta porte de nouveau, il se tourna vers la jeune femme. Elle était dans un piètre état, et Eliav ne se gêna pas pour l’observé. Sa lèvre était fendue et le nombre d’ecchymoses qu’elle avait sur le corps était incalculable. Eliav eu l’impression désagréable qu’un poids lui pesait sur l’estomac. Est-ce que c’était cela qu’on ressentait lorsqu’on avait des remords?

Eliav eu un soupir désolé en scrutant la jeune femme de ses yeux noisettes. Avant de s’approcher d’elle, il plia les genoux et regarda sous le lit. Oui, il y aurait assez espace pour lui. Il se releva et la regarda de nouveau.

-Pourquoi chaque fois que je te vois ici tu es assise sur le sol? Tu as un lit juste là… Mais tu n’as pas l’air au courant avec la tête de déterré que tu as. dit-il en croisant les bras d'un air peu concerné.

FICHE PAR CENTURY

Revenir en haut Aller en bas
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: On recommence ? [Pv Eliav]   Lun 26 Jan - 23:26






Depuis le temps qu'elle était en prison, la jeune femme se posait beaucoup de questions, mais celle qui lui revenait le plus en tête était 'est-ce que ce que je fais est vraiment juste ?'
La vision de la justice de Jay était simple, si on avait commit quelque chose d'horrible, tué des gens, violé, etc, on méritait de mourir... Partant de ce principe elle n'avait jamais regretté ses actes. Pourtant, en 'discutant' avec Eliav, elle s'était rendu compte qu'il n'avait pas totalement tort... En assassinant ces gens, elle prenait elle même le statut de tueur... Alors... Ses actes étaient-ils réellement justifiés ?

Elle n'eut pas le temps d'y penser beaucoup plus, sa cellule s'ouvrit et elle sursauta en leva les yeux avant de prendre un air soulagé un apercevant Eliav. Oui, depuis tout ce qu'il s'était passé, Jay vivait dans une crainte constante. Incapable de communiquer, incapable de se défendre face à plusieurs personnes en même temps sans son arc, faible et détestée, elle était devenue une proie parfaite et vivait dans la crainte tant des gardes que des détenus. Seul Eliav la rassurait un tant soit peu.

Il s'avança alors et regarda sous le lit à la surprise de l'archère qui le regarda faire. Il se redressa finalement et la regarda à nouveau. Il avait de beaux yeux... Pourquoi avait-elle pensé cela ? Elle ne savait pas mais elle le remarquait maintenant, qu'il avait de très beaux yeux.

-Pourquoi chaque fois que je te vois ici tu es assise sur le sol? Tu as un lit juste là… Mais tu n’as pas l’air au courant avec la tête de déterré que tu as. dit-il en croisant les bras d'un air peu concerné.

Elle lui sourit doucement, presque amusée et sa lèvre se rouvrit, le sang coulant. Elle grimaça, posa une main sur celle ci avant d'attraper une serviette pour éponger le sang puis son carnet pour écrire.

"En passant du temps assise au sol, je prends plus de plaisir à retourner dans mon lit, il n'est pas confortable, mais moins dur que le sol, ça me permets d'avoir au moins une sensation agréable et puis... Le lit et pratiquement dans l'angle, on peut facilement m'y bloquer..."

Elle avait réalisé cela il y avait peu de temps à vrai dire mais c'était toujours bon à prendre, elle restait prudente sur chacun de ses gestes maintenant...

"A vous voir regarder sous le lit comme ça vous avez une idée je me trompe ?" écrivit-elle une fois qu'il eut vu ses premiers mots "Au fait comme va votre bras ?"

Il avait beaucoup subit pendant l'épisode des douches et elle s'en voulait encore, elle espérait sincèrement que ça aille mieux, il l'avait tellement impressionné.


Revenir en haut Aller en bas
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: On recommence ? [Pv Eliav]   Mar 27 Jan - 21:58




On recommence ?



Elle voulut lui sourire mais la plaie sur sa lèvre s’ouvrit et du sang s’en échapper. Eliav eut de nouveau un poids au fond du ventre en la voyant souffrir autant. Et c’était de sa faute. La prochaine fois qu’il la verrait, il devrait penser d’apporter de l’onguent.

"En passant du temps assise au sol, je prends plus de plaisir à retourner dans mon lit, il n'est pas confortable, mais moins dur que le sol, ça me permets d'avoir au moins une sensation agréable et puis... Le lit et pratiquement dans l'angle, on peut facilement m'y bloquer..."

Hocha la tête de façon perplexe. C’était une façon de voir les choses, en effet. Quant à lui, à la place de Jay, il aurait probablement passé toutes ses journées dans son lit. Pourquoi s’ajouter de l’inconfort alors qu’elle était clairement déjà blessée.

"A vous voir regarder sous le lit comme ça vous avez une idée je me trompe ?"

Non, elle ne se trompait pas mais elle ne risquait de pas aimer beaucoup son plan. Alors qu’il ouvrit la bouche pour lui en parler elle rajouta sur son carnet :

"Au fait comme va votre bras ?"

Son bras était un sujet sensible, c’était le cas de le dire. À sa question, Eliav referma la bouche. Ce dernier blêmit en comprenant qu’il doit répondre, puis devint cramoisi. Chaque fois que l’on parlait de son bras, il s’agissait de l’insulter, de le traiter de monstre difforme. Jay avait peut-être vu sa main mais de voir tout le résultat de l’accident était encore pire. Eliav trouve Jay particulièrement gentille de lui avoir tenu la main, même seulement quelques instants. Mais il croyait toujours qu’a la mention de son accident ou de la vue de son bras elle ferait comme toutes les autres. Pourtant il aurait voulu le contraire. Il l’aimait bien après tout, ses cheveux pâle lui donnait l’air d’un ange.

Toujours aussi rouge, Eliav lui répondit de manière excessivement timorée.

-O..Oui. Ça va, je te remercie,
lui mentit-il en regardant le sol. Son bras était douloureux et sensible. Rien ne devait le toucher, autrement Eliav était convaincu qu’il exploserait de douleur.

Le jeune homme tenta de reprendre ses esprits en se secouant la tête.

-Mais peu importe mon bras. Parlons du nouveau plan…

Il s’assit en face d’elle, sur le sol également. Il regarda la jeune femme dans les yeux et s’aperçu que ceux de celle-ci étaient bleus. Et contrairement à la peau bronzé d’Eliav, celle de Jay était nacrée et pâle. À croire qu’elle était née dans la neige. Qu’est-ce qu’un laidron comme lui pouvait espérer d’une fille aussi jolie?

Eliav soupira et expliqua son plan.

-Je me suis procuré du chloroforme. On en met sur un bout de tissu et quand on l’inhale, on s’endort presque immédiatement. Et c’est comme ça que je compte attraper le prochain salaud. Il me faudra encore ton aide cependant. Mais la bonne nouvelle, c’est que cette fois, tu ne seras pas toute nue. Hors de question de refaire cela dans les douches.

En venant à la partie plus délicate du plan, Eliav rougit de nouveau.

-Il faudra faire cela pendant la nuit. Tu fera semblant de dormir et un garde entrera dans ta chambre et une fois qu’il sera sur toi, j’interviendrai. Je me cacherai en dessus de ton lit et au moment venu je l’endormirai avec du chloroforme.


FICHE PAR CENTURY

Revenir en haut Aller en bas
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: On recommence ? [Pv Eliav]   Mer 28 Jan - 17:37






Lorsque la jeune femme évoqua son bras elle vit bien que cela le gênait. Qu'avait-il pu se passer pour qu'il en soit tellement mal à l'aise ? Elle avait vu, sentit les brûlure sur sa main lorsqu'elle la lui avait prise mais elle n'avait rien à y redire, elles étaient présentes mais pas hideuses, qui n'avait pas de vilaine blessure sur son corps ? Elle même avant de nombreuses cicatrices et il suffisait de la regarder aujourd'hui... Pleine d'hématomes, de coups, sa lèvre venait de se rouvrir. Elle aurait voulu qu'Eliav ne la voit pas ainsi mais c'était inévitable.

-O..Oui. Ça va, je te remercie dit-il en baissant les yeux au sol

Avait-elle dit quelque chose de mal ? De blessant ? Elle ouvrit de grands yeux, tellement désolée si elle avait évoqué quelque chose qui lui faisait du mal. C'était son bras ? Qu'avait-il de si honteux ? Elle n'eut pas le temps d'y penser plus il coupa court aux politesses.

-Mais peu importe mon bras. Parlons du nouveau plan…

Il s'assit alors au sol, face à elle et elle le gratifia d'un petit sourire, sa main cachant toujours un peu sa lèvre qui continuait de saigner. Pitoyable... Elle le fixa alors un instant. Il avait toujours un petit air qui lui donnait un faux semblant d'homme contrarié, énervé, elle l'avait déjà remarqué mais elle avait prit cela pour du dédain au départ, pourtant... Elle devait bien avoué que ça lui donnait un certain charme. Elle se donna une claque mentalement pour revenir à ce qu'il lui disait.

-Je me suis procuré du chloroforme. On en met sur un bout de tissu et quand on l’inhale, on s’endort presque immédiatement. Et c’est comme ça que je compte attraper le prochain salaud. Il me faudra encore ton aide cependant. Mais la bonne nouvelle, c’est que cette fois, tu ne seras pas toute nue. Hors de question de refaire cela dans les douches.

Oui, hors de question de recommencer dans les douches, elle refusait qu'il se retrouve dans le même état que la dernière fois. Il enchaîna alors et elle le vit rougir.

-Il faudra faire cela pendant la nuit. Tu fera semblant de dormir et un garde entrera dans ta chambre et une fois qu’il sera sur toi, j’interviendrai. Je me cacherai en dessous de ton lit et au moment venu je l’endormirai avec du chloroforme.

Oh... Elle comprenait mieux les regards sous le lit... Elle regarda au même endroit un moment puis acquiesça d'un signe de tête, rougissant légèrement avant de se mettre à écrire.

- Je suppose qu'il va falloir que je fasse comme d'habitude pour ne pas éveiller les soupçons ?

La question sous entendait qu'en fait, elle ne dormait pas avec l'intégralité de sa tenue de prison... Elle avait trop chaud la nuit. Elle pourrait toujours se cacher sous la couette... Tant qu'on ne la lui arrachait pas.

"En général ils attendent que la plupart des détenus dorment, ils viennent vers deux, trois heure du matin, le mieux serait que vous soyez là vers vingt-trois heure, minuit"

La prudence était de mise elle ne voulait pas qu'il lui arrive quelque chose et si on le surprenait à venir dans sa cellule la nuit c'était ce qui risquait d'arriver. Dans les heures qu'elle lui avait donné, elle savait que la ronde des gardes était de l'autre côté des geôles, ça lui laisse le temps.



Revenir en haut Aller en bas
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: On recommence ? [Pv Eliav]   Jeu 29 Jan - 17:35




On recommence ?


Heureusement pour lui, la jeune femme hocha la tête. Il aurait bien voulu trouver autre chose, une meilleure idée mais rien ne lui était venu. C’était le mieux qu’il avait pu trouver.

'' Je suppose qu'il va falloir que je fasse comme d'habitude pour ne pas éveiller les soupçons ''

Eliav compris ce qu’elle voulait dire et malgré lui il rougit de nouveau. Si elle ne dormait pas complètement vêtue, au moins elle ne sera pas toute nue. Et impossible pour elle que les choses tournent mal. Il sera là, juste tout près. Dès que le garde poserait le pied sur lit, Eliav l’endormirai avec le produit chimique.

"En général ils attendent que la plupart des détenus dorment, ils viennent vers deux, trois heure
du matin, le mieux serait que vous soyez là vers vingt-trois heure, minuit"


Effectivement, arriver à l’avance serait une bonne idée. Seulement, lui aussi devrait attendre que les autres détenus dorment. Personne excepté Jay ne devait savoir qu’il était là. Et ça risquait d’être compliqué.

-Je trouverai quelque chose pour être ici à temps. Et toi, fait exactement comme d’habitude, la routine. Personne ne doit se douter de rien, dit-il en se relevant du sol. On se revoit plus tard Jay.

Eliav la regarda de nouveau de cet air scrutateur qu’il avait souvent. Définitivement, il lui était redevable pour ce qu’elle avait fait. Elle l’avait aidé sans rien demander, si ce n’ai d’avoir la paix de ces sales gardes. Il ne l’aurait pas cru aussi généreuse et bizarrement, le fait de peut-être s’être trompé sur son compte l’agaçait. Le jeune homme fit un respectueux signe de tête à la tueuse, puis quitta la cellule.

Des heures passèrent. Sa journée de travail se terminait et la relève de nuit commençait la leur. Et Eliav s’était généreusement proposer pour terminer de remplir les papiers du directeur, qui lui faisait confiance. Des gardes, Eliav étaient l’un des plus intelligents et le mieux qualifié pour ce genre de travail, grâce à son ancien boulot. Simplement, il devait compléter les dossiers de nouveaux détenus, puis d’approuver ou refuser les demandes de liberté conditionnelle. Mais il était plus distrait que d’habitude et il allait aussi vite qu’un escargot. Cela l’enrageait, surtout parce qu’il ne pouvait pas penser à autre chose que Jay. Il avait ouvert son dossier et à l’époque de leur rencontre, il avait été si obsédé par son cas qu’il avait fait en sorte que rien dans son dossier de pouvait la faire sortir, classée comme danger publique. L’Eliav du présent en voulu à l’Eliav du passé d’avoir fait une chose aussi stupide, aussi incorrecte de sa part. Il était toujours obsédé par Jay, mais pour une autre raison que la haine.

En déposant le dossier de Jay, il leva la tête pour regarder l’heure. 23h45. C’était le moment d’y aller. Quelle nuit de merde il allait passer! Il se leva du bureau et avec la plus grande discrétion, il passait chercher aux casiers sa bouteille de chloroforme, puis se dirigea vers les geôles. Tout y était sombre, et la seule lumière était celle des lampes à huile et de la lune. Il put voir qu’un garde était dos à lui, marchant entre les cellules. Celle de Jay était dans le couloir opposé et il put traverser sans être vu, pu marcher jusqu’à la porte en fer ou derrière, se trouvait la jeune femme. Il entra dans la cellule, le souffle court. La crainte d’être repéré s’effaça.

-Personne ne m’a vu, dit-il à voix basse. Et je n’ai pas eu le temps de voir qui travaillait ce soir. Je ne sais même pas si l’un d’eux se risquerait à venir vous…vous voyez ce que je veux dire.

Il savait que certains gardes de nuit étaient probablement encore plus pervers que ceux de jour, mais il n’en avait jamais vu aucun, ni parler à aucun. Jay était celle de devait le mieux les connaitre, puisqu’elle dormait ici. Avait-elle remarque quelqu’un qui puisse tenter de la violer?



FICHE PAR CENTURY

Revenir en haut Aller en bas
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: On recommence ? [Pv Eliav]   Jeu 29 Jan - 21:36






Il lui dit ce qu'elle savait déjà, elle avait intérêt à se faire discrète, rien d'inhabituel et tout irait bien, elle ferait au mieux pour ne rien changer de ses habitudes.
Elle passa la moitié de sa journée dans sa cellule, elle avait prit son carnet en main et dessina pendant de longues heures la seule chose qu'elle avait en tête à vrai dire... Eliav.

Elle avait entamé de dessiné les contours de son visage, durs, saillants, fins. Puis elle avait esquissé les yeux, avec cette couleur si douce de ses iris et ce regard si franc, perçant. Les sourcils avaient suivis, légèrement froncés comme il le faisait toujours, c'était toujours impressionnant au début, puis finalement assez agréable. S'ensuivit alors le nez, fin, légèrement pointu, aquilin de l'homme, et ses lèvres, fines, longues avec cette petite fossette au niveau de la joue quand il souriait.

Elle resta un instant à regarder son dessin, se demandant pourquoi elle l'avait entamé. Après tout, Eliav était un homme parmi tant d'autres. Enfin... tant que cela, sans lui elle aurait pu subir bien pire que ce qui lui était arrivé ici... Même si c'était sa faute si elle était là. Oh et puis c'était la sienne aussi, elle aurait dû rester chez elle en se sachant malade, il avait profité de la situation, quoi de plus normal.

Elle reprit son crayon et termina alors son dessin par les cheveux, fins, soyeux, légèrement ondulés, elle ça lui donnait un air bien plus doux que son visage ne le laissait exprimer. Elle termina en peaufinant les très, rajoutant quelques détails, puis posa son carnet près d'elle. Il était déjà vingt heures et elle devait partir dîner. Elle rasa les murs, comme toujours et mangea en vitesse avant de retourner à sa cellule, s'exerçant à nouveau à parler, sans succès. Elle vit alors Eliav entrer dans sa cellule, son carnet, ouvert à la page de son dessin était toujours posé près d'elle.

-Personne ne m’a vu, dit-il à voix basse. Et je n’ai pas eu le temps de voir qui travaillait ce soir. Je ne sais même pas si l’un d’eux se risquerait à venir vous…vous voyez ce que je veux dire.

Oui elle voyait très bien mais il faisait sombre, pour elle, tous les gardes se ressemblaient presque. Elle réfléchit un instant et écrivit alors à la page suivante de son carnet.

"Je n'ai pas beaucoup d'indications à vous donner malheureusement sur ceux qui entrent dans ma cellule... A part qu'ils ont les cheveux sombres... C'est bien la seule chose que je puisse remarquer."

S'ils avaient été blonds, roux, ce genre de chose, ça aurait juré avec le noir de la nuit, ce n'était pas le cas, et c'était tout ce qu'elle avait à avancer malheureusement.




Revenir en haut Aller en bas
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: On recommence ? [Pv Eliav]   Ven 30 Jan - 21:59




On recommence ?


Eliav pâlit alors qu’il perçu sa tête dans le carnet de Jay. Elle…elle l’avait dessiné? Mais pourquoi?

"Je n'ai pas beaucoup d'indications à vous donner malheureusement sur ceux qui entrent dans ma cellule... A part qu'ils ont les cheveux sombres... C'est bien la seule chose que je puisse remarquer."

Il n’avait rien entendu, se demandant toujours s’il avait bien vu ce qu’il venait de voir. Il n’avait aucune idée de pourquoi son visage était dessiné dans le carnet de la jeune femme. Il ne pouvait pas croire que c’était par quelconque affection à son égard. Bien au contraire, il se doutait qu’elle devait jouer aux fléchettes avec son portait, ou encore qu’elle se pratiquait à parler en lançant des insultes à ce dessin. Comment elle osait lui faire ça après qu'il se soit battu pour elle et qu'il l'avait défendu?

Sous une fulgurante impulsion de colère, Eliav lui arracha le carnet des mains et retourna à la page suivant. Puis, il examina le dessin. Bizarrement, sur le portait il remarqua qu’il souriait, ce qui ne lui arrivait pas souvent. Tout de même, il se demanda s’il avait vraiment cette fossette sur la joue quand il souriait. D’ailleurs, sur le dessin, il se trouva plus beau que dans la réalité. Au point qu’il se demanda si c’était vraiment lui qu’elle avait dessiné. Alors…ça voulait dire quoi exactement? Il ne savait pas trop, seulement que Jay n’avait pas dessiné cela dans un moment de haine.  Aussi farfelue que cela puisse parâtre, en regardant le dessin, Eliav eu l’impression qu’en fait, Jay l’appréciait. Elle avait fait un si beau dessin de lui…

Au fur et à mesure qu’il examinait le dessin sont expression de colère de défit doucement et ses traits s’adoucirent.  Surtout, il se retenait d’exprimer sa joie. Qu’une fille aussi jolie qu’elle l’apprécie même rien qu’un peu le rendait heureux. Cependant,  ce n’était pas ce qu’un garde devait ressentir à propos d’une détenue. Eliav tenta de conserver un visage fermé lorsqu’il lui rendit son carnet alors qu’il exultait de joie. Il ne voulait pas perdre son sérieux devant elle.

-Il vaudrait mieux que tu l’effaces, dit-il d’une voix neutre. Si on te voit avec ça entre les mains, on aurait tous les deux des problèmes.

Eliav se pencha alors et roula sous le lit. Ses épaules étaient plus larges que son ventre et elles touchaient le matelas. Jay risquait d’avoir une nuit aussi inconfortable qui lui, mais il tenta de se faire le plus petit possible. Avec sa carrure épaisse et carrée, c’était plus vite dit que fait. À voix basse, il ajouta :

-Tu dessines vraiment très bien.

Il hésita avant de demander:

-…Est-ce que j’ai vraiment une fossette sur la joue quand je souris?



FICHE PAR CENTURY 

Revenir en haut Aller en bas
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: On recommence ? [Pv Eliav]   Ven 30 Jan - 22:41






La jeune femme remarqua assez vite qu'Eliav semblait intrigué par son dessin... Il se mit alors à froncer les sourcils, énervé. Qu'avait-elle fait ? N'aurait-elle pas dû le dessiner ? Elle s'agrippa presque à son carnet lorsqu'il le lui prit et l'ouvrit puis elle vit son regard s'adoucir doucement, elle avait ramené ses genoux contre elle, penaude, pourquoi avait-il parut si énervé ? Elle avait juste voulu dessiner son visage, elle le trouvait tellement doux, peut-être n'aurait-elle pas dû.

Il finit par lui rendre son carnet et elle le regarda avec de grands yeux, ne comprenant réellement pas le jeune homme.

-Il vaudrait mieux que tu l’effaces, dit-il d’une voix neutre. Si on te voit avec ça entre les mains, on aurait tous les deux des problèmes.

C'était pour ça alors ? Il avait peur qu'on la surprenne avec ça ? Mais il avait raison, si on la voyait avec un tel dessin, ils risquaient d'avoir des soucis. Il se pencha alors et passa sous le lit, elle espérait ne pas être trop lourde et s'allongea finalement.

-Tu dessines vraiment très bien. dit-il à voix basse, la faisant immédiatement rougir sans qu'il ne puisse le voir …Est-ce que j’ai vraiment une fossette sur la joue quand je souris?

Elle eut un petit rire silencieux et écrivit alors au dos du dessin

"Merci du compliment et oui, vous avez une jolie fossette sur la joue quand vous souriez... Ça vous donne un charme, j'aime bien, alors j'ai voulu le retranscrire. Au fait, si vous voulez le garder... Vous serez plus à même de trouver un endroit où le mettre, ça m'embêterait d'avoir à l'effacer ou le déchirer"

Elle hésita un instant avant d'écrire sur une nouvelle feuille

"Pourquoi... Est-ce que vous vous êtes énervé quand vous l'avez vu ? Vous pensez que je n'aurais pas du ? Vous savez j'ai juste... Je vous trouve très beau, alors j'ai juste voulu vous dessiner, sans arrière pensée juste... Par envie... Si vous avez trouvé ça blessant dites le moi, je ne recommencerais plus"

Elle n'avait surtout presque plus que lui en tête ces derniers jours, difficile de dessiner autre chose


Revenir en haut Aller en bas
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: On recommence ? [Pv Eliav]   Lun 2 Fév - 20:57




On recommence ?


Depuis en dessus du lit de Jay, Eliav entendit celle-ci écrire sur le papier. Puis, elle le lui remit. Il s’agissait toujours de son dessin de lui et au verso, les quelques phrase qu’elle avait écrit le fit rougir. Quel chance qu’il soit sous le matelas!

"Merci du compliment et oui, vous avez une jolie fossette sur la joue quand vous souriez... Ça vous donne un charme, j'aime bien, alors j'ai voulu le retranscrire. Au fait, si vous voulez le garder... Vous serez plus à même de trouver un endroit où le mettre, ça m'embêterait d'avoir à l'effacer ou le déchirer"

Était-ce risqué qu’il le garde dans ses affaires? Probablement moins que si c’était elle qu’il l’avait toujours. Si elle tenait à ce que le portrait demeure intact, valait mieux que ce soit lui qui le garde, elle avait raison. Après tout, qui saurait que c’était Jay qui l’avait dessiné? Eliav se demanda où allait-il le mettre. Peut-être avec l’arc dans son bureau…Dans les moments difficiles, son portrait lui rappellerait qu’il avait du charme. Apparemment.   

En rangeant la feuille dans sa poche, il entendit une seconde fois le crayon gratter le papier au-dessus de lui. De nouveau, Jay lui remit un message.

"Pourquoi... Est-ce que vous vous êtes énervé quand vous l'avez vu ? Vous pensez que je n'aurais pas du ? Vous savez j'ai juste... Je vous trouve très beau, alors j'ai juste voulu vous dessiner, sans arrière pensée juste... Par envie... Si vous avez trouvé ça blessant dites le moi, je ne recommencerais plus"

Une nouvelle fois, Eliav dû se contenir de vouloir se lever et sauter à pied joint dans la cellule. Elle le trouvait beau! Encore mieux : elle le trouvait très beau! Comme pour cacher le sourire qui lui apparut aux lèvres, il enfouit son visage dans la feuille de papier.  Puis doucement, il la retira de son visage et perdu subitement son visage rayonnant.

Qu’est-ce qui lui prenait au juste? Jay n’était qu’une détenue et rien d’autres. Il ne pouvait pas avoir de sentiment pour elle. D’ailleurs, il s’était juré de ne plus jamais tomber amoureux simplement parce qu’une fille lui faisait un compliment. Surtout sur son physique.

La dernière fois l’avait traumatisé. Il avait rencontré cette fille-là dans un bar. Par chance, c’était elle qui lui avait parlé en premier  et rien qu’avec un sourire et plusieurs compliments il avait déjà la tête dans les nuages. Ensuite ils s’étaient donné rendez-vous deux ou trois fois au même bar avant qu’il se décide finalement à «l’inviter chez lui», tous les deux sachant très bien ce qu’ils allaient y faire. Cependant il ne se passa rien. Dès qu’il eut retiré son chandail, la jeune femme avait regardé son bras avec répugnance. Avec une telle expression de dégout qu’il en était resté sans voix lorsqu’elle se rhabilla en vitesse. Elle l’avait laissé planté là, complètement torse nu, le pantalon aux genoux et avec une honteuse érection qui disparue rapidement. Après ça, Eliav n’avait pas pu regarder une femme dans les yeux pendant des semaines. Encore aujourd’hui il avait honte. Si Jay le trouvait très beau maintenant, c’est qu’elle n’avait pas vu son bras gauche, couvert de fines cicatrices blanches. Sinon elle le trouverait monstrueux comme toutes les autres.

Eliav soupira en se demandant quoi dire. Finalement, il sortit à son tour son crayon et rédigea sa réponse à la jeune femme. Il choisit cette fois de vouvoyez la jeune femme. Son tutoiement était simplement pour faire croire aux autres un rapport d’autorité entre elle et lui. Maintenant qu’ils étaient seuls, il la vouvoya. Après tout, il ne la connaissait pas vraiment.

''Je me suis énervé par ce que je croyais que vous m’aviez dessiné pour vous moquez de moi, pour m’insulté. Je sais que c’est ridicule…je suis désolé. Mais tout de même, vous aviez toutes les raisons de me détester, alors c’est à la première chose que j’ai pensé. C’est de ma faute si vous êtes ici et je me rends compte qu’il y a bien pire que vous. Des gens vraiment horrible qui mériteraient votre place ici. Le pire, c’est que je ne sais pas combien de temps vous y serez. Encore des mois, des années, je ne sais pas…''

À la ligne suivante, il continua.

''En attendant je garderais votre dessin précieusement. Seulement, ne recommencer pas, on pourrait le voir et on serait tous les deux dans la merde. Je vous jure que ça me fait plaisir que vous me trouviez…à votre gout. Mais croyez moi quand je vous dit que je ne suis pas beau, et que vous...vous savez que vous êtes belle….Et ne me faites plus non plus de compliments, je vous en prie.''

Bien sûr qu’il aurait aimé qu’elle continue, mais c’était mieux comme ça. Il ne voulait pas retomber amoureux aussi bêtement que la dernière fois. Et sûrement pas avec une détenue aussi jolie soit-elle. 


FICHE PAR CENTURY 

Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: On recommence ? [Pv Eliav]   

Revenir en haut Aller en bas
 
On recommence ? [Pv Eliav]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Quederla :: Archives~ :: Les Archives :: Les RPs 2014-