Les groupes "Gouvernement" et "L'Ordre" sont à la recherche de membres.
veuillez les privilégier, si cela vous convient bien sûr !
Ou bien choisir un prédéfini !
Le forum dispose de Discord !
Vous pourrez y accéder une fois qu'un membre du Staff vous aura validé.
Un MP vous sera envoyé un MP avec l'adresse de notre Discord ! N'hésitez pas à nous rejoindre !
Nous sommes actuellement à la recherche du Maire de Quederla.
Si ce poste vous intéresse, faites-le nous savoir !

Partagez | 
 

 Lucyfer Jhin - Lucy²

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Lucyfer Jhin - Lucy²   Mar 26 Mai - 4:46

Lucyfer Jhin

⊱La plume est plus forte que l'épée ⊰

PETITE PRÉSENTATION
NOM : Jhin.
PRÉNOM(S) : Lucyfer.
SURNOM : Lucy' / Kalypso.
DATE DE NAISSANCE : 04 Septembre.
ÂGE : 19 ans.
SEXE : Masculin.
CAMP : Famille des Domae.
CAPACITÉ : Les papillons. - Espèce Crimson Rose.
SITUATION : Célibataire.
ORIENTATION : Bisexuel.
PERSONNAGE AVATAR : Uta - Tokyo Ghoul.
QUESTIONS

DE QUAND DATE VOTRE ENTREE DANS LA FAMILLE ?
Lucyfer est entré dans la Famille Domae alors qu’il avait 13 ans. Il a été repéré pour son habileté à manier les armes légères et sa facilité à récolter toutes sortes d'informations.
QUELS SONT VOS LIENS AVEC ELLE ?
Lucyfer ayant perdu ses parents assez tôt il voue une dévotion quasi sans bornes à la Famille des Domae. Il la considère comme sa propre famille et fait de son mieux pour mener à bien chaque mission qu’elle lui confie.
POSSÉDEZ-VOUS UNE ARME, SI OUI LAQUELLE ?
En plus de savoir se battre à main nues, Lucyfer possède des couteaux de lancer accrochés à une ceinture ainsi qu’une dague en cas de combat plus rapproché.
Il maitrise mieux les armes légères que les armes lourdes tels les masses et sait se servir tout aussi bien des armes distantes tels l'arc ou l'arbalète.
PHYSIQUE
Une feuille et des crayons.

Lucyfer avait une journée de libre devant lui alors .. Il avait le temps de dessiner un peu. Il avait sculpté hier et allait donc travailler l’autoportrait en ce jour.
Il dressa un patron de personnage. De taille moyenne, d’un mètre soixante-quinze. Il s’attaqua aux détails.
Il commença par un visage semblable au sien, assez fin, à la peau blanche. Un trait fin pour son nez guidait sa main jusqu’à ses yeux qu’il avait, depuis petit, noirs aux iris rouges. De fins sourcils encadraient ses paupières Ses cheveux noirs, asymétriques, étaient rasés de son côté gauche et retombaient en mèche sur son côté droit, attachés à l’arrière de sa tête.
 A sa silhouette finement musclée, il ajouta des vêtements assez simples. Un pantalon et un débardeur noir qui laissaient apparaitre ses nombreux tatouages. Ces derniers partaient de son cou, en un tatouage en phrase latine. Νεχ ποσσυμ τεχυμ ωιωερε, νεχ σινε τε. Nec possum tecum vivere, nec sine te.
Ils descendaient ensuite sur son torse puis sur ses bras jusqu’à ses doigts dont les ongles sont souvent vernis de noir, rappelant ainsi les multiples piercings qu’il porte au visage, aux oreilles, à l’arcade et à la lèvre.
Bagues, bracelets, colliers viennent finir d’orner son corps.
Il réfléchit un instant au vêtements qu’il possédait et il se rendit bien vite compte que les teintes principales qui dominaient sa penderie étaient le noir et le blanc. Peu importe le type d’habits (car il en avait du costume au kimono en passant par la simple tenue de ville), très rares étaient ceux qui dérogeaient à cette règle.
CARACTÈRE
Certaines personnes n’osent pas s’approcher de Lucyfer de part son apparence. Néanmoins, celles qui décident d’apprendre à le connaître seront surprises de voit qui il est vraiment. Malgré l’air froid et parfois méprisant qu’il se plait à se donner, c’est un homme généreux, qui a des valeurs et qui se battra sans hésitation pour elles. Même s’il adore s’amuser, il sait faire la part des choses et traite les affaires importantes avec tout le sérieux qu’elles méritent. Passionné d’art, il s’exerce à tous les travaux manuels; que ce soit de la peinture à la sculpture en passant par la musique, ils représentent pour lui le moyen d’envisager le monde d’une nouvelle manière et de lui apporter toute la beauté qui lui manque. La beauté; C’est l’une des recherches qui mène la vie du Maitre Papillon.
Kalypso, comme il se fait aussi appeler, est un homme humble, amical qui n’hésitera pas à tout mettre en oeuvre pour aider ses amis. Fidèle à sa Famille, il n’hésitera pas à se débarrasser de ceux qui tentent de lui mettre des bâtons dans les roues. Lucyfer maitrise les papillons et n’obtient donc pas énormément de force venant d’eux; A part leur discrétion et la facilité qu’ils ont d’obtenir des informations, Lucyfer a hérité d’eux son amour pour le sucre qu’il comble en mangeant des bonbons en forme d’yeux. Il pallie donc ce manque de puissance par la grande maitrise d’un éventail d’armes assez large. En tant que Joker, il est proche de la Reine et de l’As et doit assurer leur protection et être prêt à se battre en toutes circonstances. Il préfèrera malgré tout les armes légères aux armes massives. Avant d’entamer un combat frontal, il préfèrera toujours analyser la situation, le terrain, s’approprier coins et recoins du lieu d’affrontement avant de piéger l’endroit pour y livrer bataille. Si dans le Conclave Lucyfer a surtout une place de soutien, il n’en reste pas moins très efficace en combat rapproché aux couteaux notamment.
Il peut s’avérer timide dans certains cas, parfois froid et condescendant mais traitera toujours ses amis de la meilleur façon qu’il se doit. Plutôt riche, Lucyfer côtoie les lieux côtés comme ceux mal réputés afin de garder un oeil sur tout ce qui se passe en ville et d’avertir le conclave du moindre fait anormal.
PÈRE CASTOR RACONTE NOUS UNE HISTOIRE !
Lucyfer est né par une belle journée d’hiver.

Les arbres étaient gelés, la plupart des insectes morts, de l’eau figée perlait délicatement des branches effeuillés ainsi que des rebords des toits desquels s’envolait une épaisse fumée. Les humains sont étranges non ? Ne pas profiter d’un temps pareil et rester chez-soi à étouffer au coin d’une cheminée.
Une épaisse toison blanche recouvrait la ville et ses alentours imprimant chacun des déplacements des rares personnes et animaux en son sein. Quelle beauté ! Tout était conservé tout était susceptible de mourir. La faim, le froid. La plupart des gens les détestent; seulement leur présence est une raison pour eux de se réunir. On fait d’autant plus attention aux autres lorsque la détresse frappe tout le monde. A plusieurs on est plus forts.
Les traces de pas dans l’épaisse couche froide se rassemblaient, les animaux formaient des groupes chassaient ensemble, se serraient les uns contre les autres pour se réchauffer. Les humains se rassemblaient pour chercher de quoi se chauffer, chasser, pêcher. Quelle belle chose que l’union face à la détresse. Surtout dans un paysage aussi fantastique que celui-ci. Dans la ville de Quederla, les traces se dessinaient, se mêlaient s’entremêlaient certaines se dirigeaient vers les habitations d’autres, plus rares, vers des bâtiments plus singuliers.
A en croire les marques laissées, celles-ci sont celles de chaussures d’homme. Elles se dirigent vers l’ouest sur 500 mètres .. jusqu’à l’hôpital. La nuit domine la ville, répandant sur elle des milliers de flocons avec lesquels joue le Burle. L’homme à l’allure rapide entre dans l’hôpital, se dirige vers la maternité et rejoint une très belle femme calme, posée aux longs cheveux rouges et au visage assez pâle marqué de traits fins. L’homme s’approcha d’elle. Il était brun, de cheveux courts, aux yeux marrons. Il l’enlaça, embrassa le haut de son crâne. Des pleures se firent entendre. Ils provenaient de l’intérieur du vêtement que Karma, la femme aux cheveux rouges tenait contre elle. En sortait le visage d’un nouveau né qui réclamait un tant soit peu d’attention. Karma et Asin Jhin étaient depuis peu parents d’un jeune garçon.
- Comment voulez-vous l’appeler ?
- Lucyfer. Lucyfer Jhin.

Lucyfer ou Lucy pour les intimes grandit auprès de parents qui l’aimaient. Ce fut un enfant sage, discret, qui reçut la meilleure éducation que ses parents purent lui offrir, l’initiant à de nombreux domaines tels que la musique, la peinture, l’art de la guerre. Lucyfer n’était pas parfait dans tous les domaines mais il aimait s’entrainer à se battre. Son père l’avait mis en contact avec différentes armes dès son plus jeune âge pour lui permettre de faire son choix sur celle qui lui plairait le plus. Lucyfer avait opté pour des armes légères. Les marteaux, masses et épées longues ne l’intéressaient pas du tout. Par contre,les dagues, couteaux de lancer étaient son péché mignon.
Quoi de plus relaxant qu’une balade en forêt par un jour d’hiver pour s’entrainer sur des arbres ? Pour ses 10 ans, Lucyfer avait reçu de son père une ceinture spécialement conçue pour y attacher une dizaine de couteaux et de sa mère un pendentif que l’on se transmettait de génération en génération dans la famille maternelle. Ces deux objets avaient une valeur sentimentale indescriptible pour Lucyfer. Il aimait ses parents. Lorsqu’ils avaient besoin de quelque chose Lucyfer faisait tout pour leur rendre service.
L’une de ses activités favorites, en plus de cacher les affaires de ses parents, était d’arpenter discrètement la ville dans le but de trouver une histoire à raconter à sa famille. Il observait, choisissait une cible, la suivait, la traquait, observait ses relations, écoutait ses conversations. S’immiscer dans la vie privée des autres n’est-ce pas délicieux ? Il arpentait les villes, une cape sur le dos, une capuche recouvrant ses cheveux. Il était une ombre agile à la recherche d’une histoire.
Après avoir vaqué à ses activités de jeune garçon solitaire, il rejoignait souvent Aloïs, son ami d’enfance avec lequel il parlait, s’entrainait, révisait et surtout discutait de toutes les histoires qu’il avait entendu dans la journée.
Le clocher sonnait 16 heures. C’était l’heure de rentrer. Les deux amis prirent la direction de leur maison respective.
- Je suis rentré !
Personne ne répondit. Lucyfer visita sa maison cherchant une trace de ses parents ou un indice justifiant leur absence, un mot, un sac, une paire de chaussure disparue. La pièce la plus intéressante dans ce jeu était la chambre des parents, c’est elle qui recélait le plus d’indices. Il s’accroupit dans le couloir qui y menait, se gardant de faire le moindre bruit, se posta devant la porte, tendit l’oreille pour tenter de déceler le moindre son. Rien. Il entreprit alors d’ouvrir la porte. Tourna la poignée et poussa la porte en bois. Elle bloquait. Elle ne s’ouvrait pas complètement. Elle ne s’ouvrait que très peu même.
- Hey ! C’est de la triche !  Lucyfer du haut de ses 11 ans aimait espionner et détestait quand ses parents, qui le savaient très bien, lui mettaient des bâtons dans les roues. Dissimuler les indices d’accord. Mais lui en interdire l’accès, ça hors de questions ! Il utilisa une chaise comme poids supplémentaire et en forçant du mieux qu’il pût, réussit à ouvrir un peu plus la porte. Quelque chose la bloquait de l’autre côté. Lucyfer grommela.
- C’est pénible ça ..
Lorsque l’ouverture lui permit de passer, il entra dans la chambre de ses parents à la recherche de nouveaux indices. Sur la pointe des pieds il franchit le seuil puis tomba lourdement sur le sol. Ses deux parents étaient là, allongés l’un contre l’autre, la gorge ouverte, un couteau en pleine poitrine. C’étaient eux qui bloquaient la porte. Lucyfer perdit toutes ses forces. Ses muscles se relâchèrent, sa vue se troubla.
- Maman ? Maman ! Papa ! Vous allez bien ? Hey .. Répondez !
Il rampa près des deux corps inertes ouvrant les paupières de ses parents de ses petits doigts pâles comme pour leur montrer comment s’ouvrir. Il prit leur pou. Aucun des deux ne battait. Lucyfer ayant pris conscience de la situation et ayant perdu tout espoir quand à la potentielle survie de ses parents fondit en larmes sur le corps de ses défunts parents. Ses vêtements s’imprégnèrent de leur sang. Lucyfer pensait à tous ses moments qu’ils avaient passés ensemble. La chaleur de ses deux parents l’embrassant maintenant réduite aux pleurs d’un jeune innocent blottit contre les corps froids et durs comme le marbre des deux êtres auxquels il tenait le plus.

Difficilement Lucyfer surmonta cette épreuve. Il savait que la vengeance ne menait qu’à la perdition mais il l’avait juré sur l’honneur de sa famille et sur l’âme de ses parents; il avait juré qu’il ferait tout pour devenir plus fort, qu’il se battrait pour être reconnu et qu’il ferait tout son possible pour retrouver l’assassin de ses parents. Redoublant ses efforts, travaillant d’arrache-pied, il passait de nombreuses heures à parfaire ses techniques de combat. Il lui restait énormément à apprendre il le savait mais chaque blessure qu’il recevait, chaque coup qu’il portait, chaque couteau qui se rapprochait un peu plus de sa cible le rapprochait de son but final. Il avait été recueilli par la famille d’Aloïs qui était pour lui comme sa deuxième famille. Il faisait de son possible pour ne pas déshonorer son nom auprès de sa famille adoptive. Chaque jour était un combat contre sa mémoire, un combat pour sa survie. Il chapardait en ville de la nourriture, des objets de valeur à des passants les revendant, mettant l’argent de côté ou en en donnant une partie à ses tuteurs pour les dédommager.
Un jour de ses 13 ans, un homme vint le voir. Il l’avait remarqué par son agilité, sa débrouillardise, la précision des lancers de ses couteaux. Il s’était renseigné sur Lucy lui avait-il confié. Il connaissait son histoire, sa situation et lui proposait de rejoindre la famille des Domae. Lucyfer accepta. Il n’était depuis le meurtre de ses parents qu’un enfant recueilli par la famille de son meilleur ami. Même s’il avait tissé des liens assez forts avec eux, il rêvait d’avoir un jour une vraie famille, une à lui. Ce rêve lui sembla possible et facile à atteindre. Il lui suffisait de rejoindre la Famille des Domae. Il réussit les tests d’admission et rejoint donc la famille à l’âge de 13 ans. On décida de lui confier des missions qui utiliseraient au mieux ses capacités. Ce n’étaient pas des missions qui requéraient une grande force physique mais plutôt de la discrétion, de la finesse, du tact, bref tout ce qu’il aimait. Il devait espionner, récolter des informations, voler. Tout cela était dans ses cordes. Il détestait devoir se battre. Il préférait se cacher et éviter le conflit direct ou tout du moins tendre un piège à son ennemi. Lâche, traître, ce sont des mots que les imbéciles utilisent pour le caractériser. Lucyfer ne voit en ses méthode que l’introduction de la tactique dans le conflit. Démolir la mâchoire de son adversaire à coup de marteau était tellement ennuyeux .. Alors qu’acquérir sa confiance pour ensuite l’empoisonner était tellement plus excitant. Plus les années passaient, plus Lucyfer se voyait confier des missions qui dépassaient le simple stade de l’observation puisqu’elles pouvaient aller jusqu’à l’exécution. Il avait confiance en sa famille et exécutait les ordres sans poser trop de questions. Il lui était reconnaissant de l’avoir accueilli, lui qui n’avait presque personne, et de lui avoir offert la possibilité de devenir quelqu’un.
Son adolescence se résume à ses missions, son apprentissage, ses amis, et ses pensées ainsi qu’à son passé qu’il ne quittait plus ayant fait du pendentif que lui avait offert sa mère le réceptacle de sa tristesse, de sa colère et du souvenir permanent des deux défunts.

Quelque peu après son dix-septième anniversaire, un jour d’hiver, jour de la première neige de l’année, Lucy décida de faire une balade forestière, de respirer l’air pur, d’admirer le paysage; maintenant que toutes ces saletés d’insectes étaient morts congelés, il osait enfin sortir de chez lui. Quelle horreur n’empêche. Comment la nature pouvait être si parfaite, si délicate et en même temps si horripilante, et si répugnante ?! Les insectes lui inspiraient le plus profond dégout. Sauf les papillons et les coccinelles.. et les abeilles aussi.. parfois. Le reste le paralysait et il était très rare qu’il ait la force de se mouvoir naturellement sans hurler au secours si quoi que ce soit lui grimpait sur la jambe. Il enviait les Elementis du feu pour ça. Pouvoir bruler ces .. Rah. Rien qu’à y penser il frissonnait. La cloche de la ville retentit et le tira dans sa rêverie. Lucyfer se dépêcha de rentrer. Il avait un rendez-vous avec certains membres de la famille Domae.

On le fit rencontrer un petit papillon, un Crimson Rose. Tous deux s’adoptèrent l’un l’autre très vite. Lucyfer devenait un membre à part entière de la famille des Domae par l’acquisition de son animal, qu'il appela Nabi. Rapidement, de nouveaux apparurent et permirent à Lucyfer de devenir un espion assez performant. Cette relation qu'il entretient avec ses animaux fut marquée à même sa peau, par un tatouage sur son épaule droite.

Désormais ils l'accompagnent dans la plupart de ses missions les rendant plus accessibles, plus détendues. Voler et tuer en devenait presque ludique.
Depuis qu’ils lui avaient apporté la présence quotidienne dont Lucyfer manquait, ce dernier redoublait d’effort lors de ses missions et profitait vraiment à présent de chaque instant.


Et en vrai ?

Câlin !

PRÉNOM/SURNOM : Allen.
ÂGE : 18 ans.
COMMENT ETES-VOUS ARRIVÉ ICI : Pile je réponds, Face ceci restera un mystère .... Face. Dommage. (Par un très long cheminement entre plusieurs sites de rp / topsites je crois).
UN COMMENTAIRE ? UNE IDÉE ? : Soyons amis pour l'éternité.
LE CODE DU RÈGLEMENT : Ok by Kiki


Dernière édition par Lucyfer Jhin le Ven 12 Fév - 19:46, édité 20 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Bigby RawlinsMessages : 1078
Date d'inscription : 09/12/2014


MessageSujet: Re: Lucyfer Jhin - Lucy²   Mar 26 Mai - 10:43

Alors tu adoptes officiellement ce surnom de Lucy² ? Razz
Bienvenue -tout aussi officiel- parmi nous en tout cas~



« Je vous grogne dessus en chocolate »

* I can't go to hell.
* I'm all out of vacation days.










Dernière édition par Bigby Rawlins le Mar 26 Mai - 16:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Kira SerykMessages : 2900
Date d'inscription : 15/08/2012


MessageSujet: Re: Lucyfer Jhin - Lucy²   Mar 26 Mai - 11:29

Bien, bien, bien ~
Je ne vois aucun problème dans ton histoire donc je peux te valider tout de suite o/

Si jamais tu as des questions concernant le forum ou l'animal, n'hésite pas à me MP :3




Je vous grogne dessus en darkblue.







Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: Lucyfer Jhin - Lucy²   Mar 26 Mai - 12:55

Bienvenu Lucy avec un Y e.e
Revenir en haut Aller en bas
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: Lucyfer Jhin - Lucy²   Mar 26 Mai - 14:20

Merci !! *^*
Merci de votre accueil.

⋟ J'avoue que j'y pense de plus en plus Bigby .. Même si ça fait cyborg .. z

⋟ Merci Kira, je n'y manquerai pas ! (Harcèlement incoming)

⋟ :S'apprête à lancer un bonbon sur Dae': Fais attention toi.  e.e
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Gaara IshikawaMessages : 828
Date d'inscription : 21/04/2014


MessageSujet: Re: Lucyfer Jhin - Lucy²   Mar 26 Mai - 19:00

Bienvenue ^^



Merci à Laelyss pour l'avatar et la signature ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: Lucyfer Jhin - Lucy²   Mar 26 Mai - 19:14

Merci *-*
Revenir en haut Aller en bas
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: Lucyfer Jhin - Lucy²   Mar 26 Mai - 20:55

Bienvenue à toi o/
Revenir en haut Aller en bas
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: Lucyfer Jhin - Lucy²   Mar 26 Mai - 21:36

Merci merci ! C'est super gentil !
Revenir en haut Aller en bas
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: Lucyfer Jhin - Lucy²   Mer 27 Mai - 12:27

Bienvenue Razz
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Lucyfer Jhin - Lucy²   

Revenir en haut Aller en bas
 
Lucyfer Jhin - Lucy²
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Quederla :: Archives~ :: Les Archives :: Anciennes présentations-