Les groupes "Gouvernement" et "L'Ordre" sont à la recherche de membres.
veuillez les privilégier, si cela vous convient bien sûr !
Ou bien choisir un prédéfini !
Le forum dispose de Discord !
Vous pourrez y accéder une fois qu'un membre du Staff vous aura validé et qu'il vous aura envoyé un MP avec l'adresse de notre Discord ! N'hésitez pas à nous rejoindre !
Nous sommes actuellement à la recherche du Maire de Quederla.
Si ce poste vous intéresse, faites-le nous savoir !

Partagez | 
 

 [Crackderla N°1] Hunger Games

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage

avatar

Kira SerykMessages : 2864
Date d'inscription : 15/08/2012


MessageSujet: Re: [Crackderla N°1] Hunger Games   Lun 10 Aoû - 22:56







La matin arrivé, la demoiselle aux cheveux roses quitta ses alliés de la nuit pour partir de son côté, elle ne voulait pas s'attacher à eux sachant qu'elle devrait sûrement les éliminer plus tard dans le jeu. Elle prit son arme, son sac et souhaita bonne chance aux autres candidats avant de prendre la direction opposé à la leur ; Kira ne savait pas trop où elle devait aller mais elle marchait pendant plusieurs heures avant de s'arrêter à un point d'eau.

La jeune femme mangea en plus de boire, elle restait quand même sur ses gardes... Si jamais quelqu'un voulait l'attaquer, la Rose serait prête à riposter avec son malheureux trident qui lui avait permis de pêcher deux poissons la dernière fois mais c'était sûrement une très bonne arme pour embrocher un ennemi. Kira resta une bonne partie de la matinée à son point d'eau pour réfléchir à tout et rien... Comme de sa malchance pour avoir été choisis à ses jeux.

Elle fut interrompu par un jeune homme blond qui ne lui voulait aucun mal apparemment, il cherchait simplement un point d'eau. La Rose le laissa s'approcher pour qu'il puisse se reposer puis ils commencèrent à parler de tout et de rien tous les deux, de leur vie dans leur district, de la personne avec laquelle ils étaient venus ici et ce qu'ils feraient une fois les Hunger Games gagnés.

Naruto, apparemment il s'appelait comme ça, souhaitait s'empiffrer de nourriture et surtout de ramen et de profiter du temps avec ses amis restés au district. Kira, c'était à peu près la même chose sans le côte nourriture... Mais elle passerait son temps à se reposer, passer du temps avec sa famille et les personnes qu'elle aimait ; au moins ce jeu faisait comprendre à quel point la vie pouvait être courte et qu'il fallait profiter de chaque instant de nos proches.




Je vous grogne dessus en darkblue.







Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Laelyss ReissMessages : 921
Date d'inscription : 23/11/2014


MessageSujet: Re: [Crackderla N°1] Hunger Games   Ven 21 Aoû - 19:14


JOYEUX HUNGER GAMES

J
e… veux… MANGER !

Depuis que je suis réveillé, mon ventre n’arrête pas de gargouiller. J’ai beau avoir mangé quelque petit truc par-ci par-là, rien n’y fait. Toujours aussi faim. Je me dit que si, en plus de lui avoir pris sa veste la veille, j’aurais peut-être pu le faire griller au barbecue. Oui, ça fait très cannibale, je sais, et je ne suis même pas sûr d’être capable d’avaler un être humain, mais dans tous les cas, il était mort, j’aurais dû en profiter et avoir un peu de viande pour le lendemain. Sauf que maintenant, c’est trop tard.

En marchand, j’arrive à une petite source d’eau ou j’en profite pour me rafraîchir un peu le visage, et le reste du corps au passage. Espérant tout de même que ce ne soit pas quelque chose d’empoisonner, ce serait bien dommage. Ceci fait, je reprends ma route au final, j’arrive au niveau de la corne. Cacher derrière les arbres, je regarde un moment, en me demandant si quelqu’un est dans les parages ou bien si tout le monde à déserter. Disons que j’aimerais bien aller me récupérer l’un des sacs qui traine encore, mais ce serait comme ce jeté dans la gueule du loup. Au final, j’abandonne l’idée pour le moment, peut-être plus tard. Ou en pleine nuit, j’aurais plus de chance. Ou plus de chance de me faire avoir au choix.

Je marche encore et encore. Un peu de compagnies, tout de même, ne serait pas désagréable. Quelqu’un que je ne serais pas obligé de tuer pour une veste. Quelqu’un qui pourrait me la prêter gentiment et avec qui discuter. Ouais, ce serait pas mal, mais pas de chance pour le moment.

Quelque chose suspendu en haut d’un arme attire mon regard, je tente donc d’aller le récupérer en grimpant sur celui-ci, manquant de glisser et de m’étaler au sol comme une crêpe à plusieurs reprises d’affiler… je finis tout de même par l’atteindre tant bien que mal, la moitié des vêtements écorcher. Un arc donc… pourquoi pas. Peut-être quelqu’un l’a oublié. Ou bien, il a fini par tomber et n’a jamais pu le récupérer. Quoi qu’il en soit, mais je l’ai-je le garde tant que c’est possible. Ce n’est pas l’arc de grande qualité, mais, tant qu’il vise toujours aussi bien, c’est amplement suffisant.

Je redescends donc, et une fois au sol, je me souviens d’un truc important…. Je n’ai jamais utilisé un arc de ma vie. Poisse ! Bon déjà, il me faut des flèches, parce que celle-ci ne von pas apparaitre d’un coup en claquant des doigts. Bien dommage d’ailleurs. Avec quelque fine branche trouvée au sol, j’essaie de les coupés à la bonne taille et à la bonne forme. Sans couteau, ce n’est pas gagné. Mais au bout d’une dizaine de flèches cassé en deux, j’arrive tout de même à m’en créer cinq ou six. Puis quelque cible vite fait, fait avec des feuilles, me reste plus qu’à savoir viser.

Les premières tentatives sont un échec total, mais je ne désespère pas, j’ai tout une journée pour savoir m’en servir correctement… Enfin au moins un minimum quoi. On ne désespère pas !  


(c) AMIANTE





d6dn.pngdarC.png




 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://milano.forumactif.com
avatar

Maître du JeuMessages : 395
Date d'inscription : 20/10/2014


MessageSujet: Re: [Crackderla N°1] Hunger Games   Ven 21 Aoû - 20:22

Fin de cette deuxième journée, conclue par les coups de canon successifs pour le récapitulatif des disparus depuis la nuit dernière ! Ce sont toujours les meilleurs qui partent en premier.
Boss




.
.
.
Sur ce, une petite nuit tranquille pour nous remonter le moral. Pas de coups bas ou d'éliminations, à chacun sa façon de passer la nuit !


Traduction:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: [Crackderla N°1] Hunger Games   Sam 22 Aoû - 3:37



Après s'être fait piller son camp, Lucyfer réfléchit à ce qu'il devait faire. Pas trop longtemps non plus. Il n'avait pas la possibilité d'entamer une réflexion philosophique sur la sagacité de ses choix. La colère de s'être fait berné commençait à guider ses pensées. Plus de temps à perdre. Il courut en direction de la forêt, là où il avait vu les quatre voleurs pour la dernière fois.

Une fois les premiers arbres atteint et une partie de l'adrénaline redescendue une question fleurit à son esprit. Comment allait-il les convaincre de lui rendre la nourriture ? La quantité qu'ils avaient emporté suffisait à peine pour quatre personnes .. De fait, il semblait peu probable qu'ils offrent à Lucyfer l'hospitalité au sein de leur groupe. Farfouillant sur le sol de la foret, Lucyfer trouva une branche qui paraissait  .. plutôt solide. Bon elle n'était pas aussi solide que de l'acier, mais à défaut de trouver autre chose, elle devrait lui permettre de se défendre.

Armé de son courage et de son bâton, il avança et tomba sur un grand homme tout de gris vêtu, aux longs cheveux et à la longue barbe.

- Vous ne passerez pas ! dit-il

Ni une, ni deux ! Ce n'est pas un papi qui tiendra tête à Lucyfer ! Il prit son bâton solidement en main et se jeta sur son adversaire qui .. lui aussi avait un bâton. Canne contre canne, chacun parait les attaques de l'autre sans jamais infliger quelconque blessure.
L'arme de Lucyfer n'était pas aussi solide que celle de son ennemi. Elle se brisa. Un coup dans le nez, un dans le ventre. Lucyfer se plia en deux. Un dernier sur le dos l'acheva. Lucyfer venait de prendre une de ses dérouillées. Ok.. Drapeau blanc, pourparler ...

- Votre manière d'accoster les honnêtes gens m'a l'air bien bourrue mon cher ami.

Ami ? Honnête ?

- Vous venez de me voler !

- Ah vous savez. Le jeu est le jeu. Que serait une guerre sans alliances ? En guise de ma bonne foi, voici ce que j'ai à vous offrir. Le pacte avec le groupe que je suivais il y a encore quelques instants a été rompu. Chacun est parti avec ce qu'il a pu. J'ai ici de quoi vous soigner, si vous accepter de vous allier avec moi. A deux, nous serons bien plus forts.

Ayant pesé le pour et le contre, Lucyfer convint avec lui-même qu'il serait plus sage de s'allier avec cet étranger personnage. Mais seulement pour un temps. Celui de soigner ses blessures. Après, il prendrait poudre d'escampette avec les affaires.

La nuit commençait à tomber. De nouveau, trois coups de canons furent tirés et les portraits des victimes de la journée furent affichés dans le ciel. Un vieux grincheux, un jeune homme au regard sombre et une femme qui était totalement inconnue à Lucyfer.
Le nouvel allié de Lucy utilisait bandages et produits pour le soigner. S'il avait su ... Il serait directement passé à la case alliance au lieu de se faire casser le nez à coup de crosse.




Dernière édition par Lucyfer Jhin le Sam 22 Aoû - 16:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Bloodyne ChesterMessages : 525
Date d'inscription : 08/08/2014


MessageSujet: Re: [Crackderla N°1] Hunger Games   Sam 22 Aoû - 4:42

Hunger Games .


Honnêtement, après avoir passé la journée à cueillir des fleurs sans aucune raison valable, je peux ne pas tomber plus bas question ennuis. Au final, aussi surprenant que ça pouvait être, j’ai bien aimais. Disons-le franchement, j’ai glandé toute la journée à créer des couronnes de fleurs, des bagues, des bouquets et j’en passe. Mais ouais, ça m’a plus. Pendant un bon bout de temps. Puis le soleil à commencer doucement à disparaître dans le ciel, temps pour moi d’arrêter de faire mumuse et de me mettre sérieusement au travail.

J’ai ramassé plusieurs brindilles, des grosses branches pour me faire un feu camp devant un petit abri que j’ai construit à la va-vite avec quelques grosses feuilles. Juste de quoi pouvoir m’abriter un peu et me reposer. Surement mieux que d’être sur l’herbe elle-même. Même l’eau est à ma disposition, enfin, il faut que je marche un peu tout de même, mais ça reste raisonnable. Pas comme si je devais traverser toute la forêt et mis ensuite perdre. J’allume donc le camp en frottant deux pierres l’une contre l’autre. Époque de Cro-Magnon bonjour, mais système D oblige. Je galère pendant au moins une bonne dizaine de minutes avant d’apercevoir enfin des étincelles, sauf que celle-ci n'est pas décidée à coopérer avec moi. Rebelote, encore une dizaine de minutes avant d’arriver à finalement l’allumer. Mais il me manque un détail important dans ce petit tableau quasi-parfait. La nourriture. Aux dernières nouvelles, elle ne tombe pas du ciel comme ça, ou alors faut vraiment avoir un cul bordé de nouille.

Donc, munie d’un bout de bois pointu, je cherche aux alentours de mon petit feu tout ce qui peut être comestible. En insecte du moins. J’arrive à attraper trois lézards, pas bien gros mais suffisants pour tenir une nuit de plus. Je retourne à mon feu camp après m’être assuré qu’ils étaient tous bien morts. Au pire, une fois griller le problème est résolu. Je n’en ai jamais mangé d’ailleurs, j’espère au moins que c’est potable. Si je meurs cette nuit, je saurais pourquoi. Après les avoir vite faits nettoyées, je les embroche sur un bout de bois que dépose au-dessus du feu. L’odeur qui s’en dégage n’est pas si désagréable que ça. Ça devrait aller.

Quand je les juges suffisamment cuit, je me jette à l’eau et en mange un. Mmh… Pas le grand le luxe, manque d’assaisonnement, mais passable. Au moins, j’ai quelque chose dans le bide.

Pendant environ une bonne petite demi-heure, je déguste mon plat tranquillement en admirant la nuit qui plonge la forêt dans la pénombre totale. Une fois fini, je profite tranquillement des dernières flammes de mon feu de camp avant de l’éteindre complètement. Je pourrais le laisser oui, mais puisque je tombe de fatigue et que je suis seule, personne pour le surveiller, suffit d’un petit coup de vent et je peux dire adieu à mon abri de cette nuit tient. Et à moi par la même occasion, donc, non merci. Je préfère amplement me coucher dans le noir, ça limite quelque petit risque.





darC.png






 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: [Crackderla N°1] Hunger Games   Lun 31 Aoû - 16:40


The cold never bothered me anyway

Après une journée on ne peut plus paisible, comme il espérait en passer aussi souvent que possible d'ici la fin des épreuves, Aang retournait tranquillement à sa cachette. Ayant pris soin d'effectuer quelques repérages dans les environs, suite à la réception de ce dérangeant colis qu'on lui avait fait parvenir du ciel, le moine se sentait un peu plus confiant en évoluant au cœur de l'arène. Errer en tous sens reviendrait à s'exposer inutilement aux nombreux dangers que représentent à la fois l'espace clos et ses occupants. La nourriture ne manquant pas pour le moment, alors autant s'y complaire tant qu'il le peut.

Estimer l'heure de la journée en fonction de la position du soleil n'étant pas la solution la plus précise qui soit, et aussi macabre que l’événement puisse être, l'homme aux flèches comptait tout particulièrement sur les coups de canon, porteurs des tristes nouvelles de ces dernières 24h. Les yeux en l'air, avec l'appréhension au ventre d'y apercevoir des visages familiers, il constate les victimes d'hier et d'aujourd'hui, sans n'en reconnaître aucun. Deux hommes et une femme. Aang baissa la tête, ses pensées allant aux disparus ainsi qu'à leurs proches vivant dans leur district respectif. Puis il reprit le chemin de la petite grotte qui lui avait servi d'abri la nuit précédente. Une fois sur place, le rapide inventaire effectué parmi ses ressources stockées révéla une bien mauvaise nouvelle.

Les brindilles avaient pris l'humidité, et dans un tel état, démarrer un feu de bois relèverait de l'exploit. En dépit de ce regrettable constat, le moine tente encore le tout pour le tout, frotte énergiquement les bâtons entre eux sans perdre l'espoir de voir une fumée en résulter d'un moment à l'autre. Mais c'est peine perdue : aucune petite braise ne daigne faire son apparition sur la branche. En d'autres termes, il pouvait d'ors-et-déjà abandonner l'idée de pouvoir cuire ses aliments et passer la nuit au chaud. On ne peut pas être gagnant à tous les coups. Après avoir consommé plus de nourriture que la veille, en prévision du froid, c'est tassé dans un coin de son abri qu'il s'efforce de trouver le sommeil.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Laelyss ReissMessages : 921
Date d'inscription : 23/11/2014


MessageSujet: Re: [Crackderla N°1] Hunger Games   Jeu 3 Sep - 10:33


JOYEUX HUNGER GAMES

J
e peux être fière de moi ! Malgré mon incompétence à ne pas savoir me servir d’un arc, j’ai tout de même réussi à tirer sur un lézard et un oiseau au bout de plus quatre heures d’entraînement. Bon, j’avoue… L’oiseau été déjà à moitié mort que je l’ai croisé, je n’ai fait qu’abréger ses souffrances. C’est tout de même quelque chose.

Je sais plus trop combien de temps j’ai passé à faire ça. Surement une trop grosse partie de la journée. Je n’ai pas grand-chose à manger le soir avec mon maigre lézard, mais c’est toujours mieux que de ne rien avoir. Avant de préparer un feu pour déguster mon petit festin fraichement capturer, je fais un petit tour au niveau de la source pas loin que j’ai trouvé en après-midi.

Une fois au bord, je profite pour me débarbouiller un peu le visage. L’eau est froide, trop froide. Qu’est-ce que je ne donnerais pas pour un bon bain chaud, bien moussant avec huile et bougie parfumer. Le pied. Mais bon, ce n’est pas le luxe qu’on peut trouver en pleine nature bien dommage d’ailleurs. Ma tête tourne légèrement et je m’accroche à un arbre juste à côté pour ne pas finir dans le ruisseau. Disons que je ne tiens pas à mourir aussi bêtement, noyé dans même dix centimètres d’eau. Qui sait, j’ai peut-être trop forcé aujourd’hui. Une fois l’esprit de nouveau remis en place, je remplis une petite bouteille abandonné que j’ai pu récupérer et retourne là où je compte rester pour la nuit et en particulier manger.

Puisque je n’ai pas de couteau sous la main, système D pour me débarrasser des parties peu recommandables du lézard avec une pierre. C’est assez gore, je trouve et je serais bien à deux doigts de rendre le peu que j’ai dans l’estomac. Si seulement ma tête n’était pas soudainement en train tournée une nouvelle fois. Je lâche tout ce que j’ai en main et je tente en vain de me redresser pour aller m’asseoir contre le rocher un moment. Mais ça tourne tellement que je ne suis même pas sûr d’être réellement debout actuellement, ou bien même d’arriver à mettre un pied devant l’autre. Pourquoi n’y a jamais personne quand on a besoin d’aide… Arrivant à bout de forces, j’arrête de lutter, ça ne sert strictement à rien de toute façon et je m’évanouis au sol pour, je ne sais combien de temps…

(c) AMIANTE





d6dn.pngdarC.png




 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://milano.forumactif.com

avatar

Kira SerykMessages : 2864
Date d'inscription : 15/08/2012


MessageSujet: Re: [Crackderla N°1] Hunger Games   Jeu 3 Sep - 15:53







Toujours en train de discuter, les deux personnes abordaient des sujets personnels comme de tous les jours ; bien sûr ils savaient qu'ils étaient filmés et alors ? C'était à cause du Capitole qu'ils étaient ici et privé de vie privée, si ça dérangeait quiconque de les entendre parler ils n'avaient qu'à reporter leur attention sur d'autres participants. Kira, d'ailleurs, n'hésitait pas à donner son point de vue par rapport à ces jeux idiots... Tant pis si ça ne plaisait pas au Capitole, de toute façon il y avait très peu de chance qu'elle finisse gagnante.

La nuit commença à tomber, la demoiselle proposa d'aller chercher du bois pour allumer un feu, certainement pas la meilleure des idées car ça pouvait attirer d'autres participants mais ils n'allaient quand même pas rester là à discuter comme des bonnes femmes à crever de froid quand même ! Elle revint donc quelques minutes plus tard avec plusieurs morceaux de bois et laissa Naruto allumer le feu pendant que la Rose sortit le reste de nourriture qu'elle avait dans son sac.

Des pas raisonnèrent au loin, les deux jeunes gens tournèrent la tête pour se retrouver nez à nez avec Shrek et Anastasiya, d'abord méfiants le grand annonça qu'ils voulaient passer la nuit avec Naruto et Kira où ils pourraient faire des tours de gardes. Naruto répondit aussitôt positivement sans même consulter sa partenaire du regard... Bon très bien, vu qu'elle avait apparemment pas le choix. Elle laissa donc les deux nouvelles personnes s'installer en espérant bien sûr ne pas se retrouver la gorge tranchée dans la nuit.

Plus tard, Britney rejoignit le groupe. En la voyant, la Rose lança un "comme on se retrouve", elles avaient déjà passée la nuit dernière ensemble avec un autre groupe alors la Rose savait qu'elle pouvait lui faire plus ou moins confiance... Enfin pour le moment. Ils discutèrent donc un instant jusqu'à ce que la Rose annonce qu'elle allait prendre le premier tour de garde, elle n'avait pas sommeil et n'arriverait pas à dormir avec tout ce petit monde réunit.




Je vous grogne dessus en darkblue.







Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: [Crackderla N°1] Hunger Games   Jeu 3 Sep - 16:53


On court, on dort, on court et on dort... On ne fait que ça.


Anastasiya Romanov
Nounours


La petite princesse courait, elle courait encore et toujours, en même temps elle avait donné ce conseil au Docteur et elle se devait l'appliquée également. La demoiselle courait donc dans la forêt pour échapper à tout le monde et il faut dire que sa connaissance du terrain lui donnait un certain avantage sur les autres, au moins elle pouvait anticiper plus ou moins où se trouvait les camps potentiels des autres participants pour tenter de les éviter, chose qu'elle réussissait plutôt bien, même très bien car elle évita facilement tout le monde, puis surtout dès qu'elle entendait un bruit suspect, la jeune princesse changea sa trajectoire pour se permettre de survivre et de continuer de courir, courir encore et toujours. En tout cas tout se passait très bien pour elle, les nuits elle arrivait à dormir en paix et surtout au chaud, la journée elle courait et arrivait tant bien que mal à se nourrir et à s'hydrater, même si ce n'était pas vraiment de la grande cuisine, mais bon, dans ce genre de situation il ne fallait pas faire la fine bouche et se satisfaire de n'importe quoi pour pouvoir survivre.

C'était vraiment difficile comme jeu, vraiment très difficile même, mais il fallait s'accrocher, c'est dans la nature humaine de rester en vie après tout et surtout la petite princesse ne voulait pas mourir et ne pas perdre sa famille, elle ne voulait surtout pas infliger cela à ses parents alors pour eux, elle se devait de survivre. La petite demoiselle eut un moment d’inattention en pensant à sa famille, de ce fait elle n'avait pas eu le temps de remarquer une personne près d'une rivière entrain de pêcher, il devait sûrement à peine de terminer sa séance de pêche car il commençait à ramasser tous les poissons qu'il venait de pêcher, chose qu'il interrompu en voyant la petite princesse. Au lieu de faire ce que tout le monde aurait fait, c'est-à-dire attaquer une personne, non lui il invita la petite demoiselle à manger les poissons avec elle avant de partir chercher un endroit pour la nuit. Les deux amis d'infortune firent un petit repas constitué de poisson et de ne rien d'autre, au moins cela restait comestible pour une fois. Le repas terminé, et après avoir un peu digéré, la nuit commençait à tomber et il fallait trouver un endroit calme pour dormir, raison de leur départ, se mettant tous les deux à courir côte à côte.

À force de courir, les deux amis du jeu tombèrent sur un groupe de personne, deux personnes. Quand elle était toute seule, c'était plutôt facile de passer inaperçu car elle est petite, mais en compagnie d'un gros bonhomme très grand, c'est plutôt difficile pour être d'être discrète. En tout cas, il fallait maintenant espéré que les deux personnes n'étaient pas violente et soif de sang, et qu'ils veulent simplement dormir et effectivement, après une demande de Shrek, ils trouvèrent un terrain d'entente pour pouvoir dormir à tour de rôle afin de s'assurer de leur survie cette nuit, malgré le froid. Les quatre personnes commencèrent à faire le camps pour la nuit quand une nouvelle personne fit son apparition, personne que la princesse reconnue immédiatement car c'était sa collège du district, au moins elle était sûre de pouvoir lui faire entièrement confiance pour le moment, après tout, il n'y a qu'un seul gagnant dans ce jeu, donc elles devront se battre jusqu'à la mort si jamais les deux du district 8 se retrouvent en final. Elle fut néanmoins accepter par le groupe improvisé de la nuit.

La première personne a se proposer de monter la garde pendant que les quatre autres dorment, vu la femme aux cheveux Rose. La petite princesse en profita donc pour aller se blottir contre Shrek pour pouvoir dormir bien au chaud comme la nuit dernière, pendant que les deux autres se couchèrent chacun dans leur coin. Anastasiya ne savait pas depuis combien de temps elle dormait, mais Shrek était entrain de l'appeler doucement dans son sommeil qui eut pour effet de se réveiller en douceur. Une fois les deux réveiller, il lui expliqua que le jour allait bien se lever, mais que s'était à son tour de faire le tour de garde et donc elle devait le faire désormais. Elle n'a pas l'habitude de faire un tour de garde, mais il fallait bien respecter le terme de ce contrat vu que tout le monde l'avait déjà fait apparemment, il fallait bien qu'elle le fasse également. Shrek se remit à dormir, pendant que les trois autres dormaient également alors que la petite princesse était encore un peu dans les vapes, mais très vite en voyant les premières lueurs du jour, elle se sentait comme dotée d'une nouvelle force, sûrement parce qu'elle avait plutôt bien dormir et surtout elle avait pu manger avant de dormir, chose que les autres n'avaient peut-être pas fait. En tout cas elle était prête pour attaquer une nouvelle journée. Une petite pensée lui traversa l'esprit tout de même, partir avant qu'ils se réveillent car si pendant la nuit, c'est souvent la coopération qui est de mise, la journée c'est une autre histoire et la princesse le savait parfaitement, elle devait donc faire attention, puis surtout elle pouvait facilement se cacher grâce à sa connaissance du terrain.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Maître du JeuMessages : 395
Date d'inscription : 20/10/2014


MessageSujet: Re: [Crackderla N°1] Hunger Games   Jeu 3 Sep - 18:06

Le troisième jour se lève les p'tits gens, et avec lui de nouvelles alliances !


Traduction:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: [Crackderla N°1] Hunger Games   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Crackderla N°1] Hunger Games
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Quederla :: RPG Ξ Zone Libre :: Zone de RPG libre-