Les groupes "Gouvernement" et "L'Ordre" sont à la recherche de membres.
veuillez les privilégier, si cela vous convient bien sûr !
Ou bien choisir un prédéfini !
Le forum dispose de Discord !
Vous pourrez y accéder une fois qu'un membre du Staff vous aura validé.
Un MP vous sera envoyé un MP avec l'adresse de notre Discord ! N'hésitez pas à nous rejoindre !
Nous sommes actuellement à la recherche du Maire de Quederla.
Si ce poste vous intéresse, faites-le nous savoir !

Partagez | 
 

 ✧ Marek Almaz ✧

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: ✧ Marek Almaz ✧   Jeu 10 Sep - 21:14

Marek Almaz

⋟Diamant de l'au-delà.⋞

PETITE PRÉSENTATION
NOM :  Almaz.
PRÉNOM(S) : Marek.
SURNOM : La lame-noire - Les domestiques l'appellent Monsieur Marek -
DATE DE NAISSANCE :  20 mai.
ÂGE : 23 ans.
SEXE : Masculin.
CAMP : Habitant.
CAPACITÉ : Cristal.
SITUATION : Célibataire.
PERSONNAGE AVATAR : Sharrkan • Magi.
QUESTIONS

DE QUAND DATE VOTRE ENTRÉE DANS LA FAMILLE ?
Je suis entré dans la Famille l’année de mon entrée au lycée, à mes 14 ans.
QUELS SONT VOS LIENS AVEC ELLE ?
De plus en plus faibles. Je m'en éloigne , fatigué de devoir obéir à des supérieurs sans intérêt. Fatigué de cette guerre, si j'y prends part ce sera pour la paix et non pour alimenter la guerre entre deux familles.
TATOUAGE/MARQUE ?
J'ai été gratifié d'une parcelle de peau solide et brillante au milieu du dos après la cérémonie.
POSSÉDEZ-VOUS UNE ARME, SI OUI LAQUELLE ?
Adepte de l’art de la guerre, je sais me servir d’un arc comme d’une lame. Ma préférence va néanmoins à sabre fin à la lame noire, courbée que je garde accroché à la ceinture.
PHYSIQUE
Facilement reconnaissable dans la ville de Quederla, je suis un homme assez grand, d’un mètre quatre-vingt, plutôt musclé. Cheveux blancs mi-longs, yeux verts, peau matte, je suis un adorateur des bijoux. En plus de boucles d’oreilles en or, je porte une longue chaine, d’or elle aussi, du même matériau que mes bracelets qui serpentent autour de mes bras. Ma garde-robe est quasi infinie mais je privilégie des vêtements amples comme des tuniques. Ma préférence va pour une tunique en soie blanche qui me tombe à la moitié des bras, dévoilant ainsi une partie de la peau de mon torse, serrée à la taille par une ceinture en or massif, à laquelle est accrochée ma fine lame noire. Je porte en matière de chaussures des sandales ou blanches ou dorées et ornées de pierres.
CARACTÈRE
Assez sur de moi, froid, distant, méprisant voir hautain. Tant d’adjectifs que le monde utilise pour me décrire. C’est vrai que je ne fréquente pas n’importe qui et que quand je n’aime pas quelqu’un je lui fais savoir généralement. Mais je sais être amical voir gentil. Si je n’accorde pas très facilement ma confiance, je suis assez lucide pour ne pas la donner à n’importe qui. Les adieux .. Pour moi ne sont que des aurevoir. Une partie remise à plus tard. Des départs de proches, des enterrements, j’en ai connu plusieurs. Jamais je n’ai pleuré. D’ailleurs en général je ne pleure pas. On me dit cruel et sans coeur. Je pense juste que je suis assez fort pour ne pas céder à la tristesse. Ambitieux mais altruiste, je suis envieux de ramener la paix sur Quederla. J’adore ce qui est doux, chaud, les câlins et les bonbons.
PÈRE CASTOR RACONTE NOUS UNE HISTOIRE !
Le 20 mai.
C’est une bonne date pour naitre non ? En tout cas elle marque le jour de ma naissance, à l’hôpital Saint Invisibilis. Quederlien de nationalité et originaire du Moyen Orient de naissance, je suis né l’un des mois les plus magiques de l’année à mon sens.
Marek est mon prénom, et Almaz est mon nom. Je suis l’unique descendant de l’une des plus puissantes familles d’Egypte. Loin d’être celle au pouvoir. Mon clan et d’autres se disputent les faveurs de la Famille depuis des générations. L’argent, le pouvoir règlent la vie des membres du clan. Les alliances, les mensonges, les trahisons y sont monnaie courante. Mes parents m’ont eu neuf mois après leur mariage. Un mariage arrangé dans un monde où l’amour a laissé place aux affaires politiques et à la cupidité, là où le miracle de la vie n’est envisagé que comme le meilleur moyen d’accéder au pouvoir et de faire perdurer la puissance familiale. J’ai fait la fierté de mon père, celle de ma mère et de toute ma famille par mon sexe. En tant qu’homme, je me pose comme légitime héritier du Clan et permets de transmettre son nom à mon tour.

Bien évidemment, ils voulaient que « Monsieur », comme on m’a appelé dès mon plus jeune âge reçoive une éducation à la hauteur de leurs attentes et de mon rang. Sensibilisé aux sciences, aux lettres et aux arts plastiques et de la guerre depuis mes premières années d’études, mon père voyait en moi un homme d’une grande influence, respecté et adulé. Jusqu’à mes 5 ans je grandis dans l’imposant palais de ma Famille où chaque pierre, chaque animal, chaque grain de sable était matière à étudier.

Chaque soir, j’étais conduit à ma chambre par une domestique, un peu plus affective que les autres. Lana. C’est la seule dont j’ai retenu le prénom. Toutes les autres sont des « vous », des pions qui n’ont pour seule vocation que de me servir. Lana était différente. Chaque soir elle s’assurait que j’étais seul dans ma chambre, me rassurait et me fredonnait même une chanson pour m’endormir. C’était comme notre secret. Mon père voulait que je sois élevé en Homme; toutes ces marques d’affection superflues ne me porteraient, selon lui, à la décadence la plus totale. Lana était ma seule amie là bas. Je n’avais pas le droit de fréquenter d’autres garçons puisque peu avaient assez de valeurs aux yeux de mes parents pour que je puisse les côtoyer. Quant aux filles. Inexistantes dans ma vie.
« L’amour est un sentiment qui mène les plus faibles à la perdition, mon fils. » Combien de fois ai-je pu entendre cette phrase.

Une nuit, Lana entra en trombes dans ma chambre, m’enroula dans une couverture, me prit dans ses bras et m’emporta loin du palais avec pour seule explication « Monsieur est en danger. Monsieur doit me faire confiance. » Sur ordre de ma mère, Lana m’avait enlevé. Ma maternelle craignait pour ma vie. Monsieur mon Oncle, frère de mon père, selon ce qu’on lui avait rapporté avait pour desseins de me tuer. En tant qu’unique frère cadet, c’est lui qui hériterait de notre fortune à ma place. Lara me mit à l’abri. Plus loin que je ne l’aurais imaginé. Moi qui n’étais jamais sorti du palais auparavant, me voyais entreprendre un long trajet dans des machines dont je commençais seulement à soupçonner l’existence.

Un long très très long trajet. Quasi interminable pour le jeune enfant que j’étais. Mais cette fois, je n’étais pas seul. Lana m’accompagnait et me rassurait. C’est la seule personne que je connaisse qui sache trouver les mots justes pour me rassurer, peu importe la situation. Nous sommes arrivés dans cette ville plusieurs jours après notre départ et avons trouvé refuge dans un hôtel miteux, dont la chambre est en constante location par ma famille. Lana se mit au travail dès notre arrivée pour gagner un peu d’argent. Je passais mes journées enfermé dans la chambre. A ce qu’elle m’avait dit, la ville était dangereuse pour quelqu’un comme moi. Je lui faisais mille fois plus confiance qu’à mes propres parents et attendais des nouvelles du pays assis sur mon lit, à rêvasser. Les seules que je reçus furent deux semaines après mon entrée à Quederla. Un gribouillis de ma mère pour me prévenir que mon oncle était venu me chercher avec ses hommes. Ne m’ayant pas trouvé, ils ont jeté leur dévolu sur mon père. Ce dernier mis hors course, il a forcé ma mère à l’épouser et est ainsi parvenu à la tête de notre clan. Un Coup d’Etat en quelque sorte. Joint à cette lettre de l’argent. Assez pour nous construire une maison et y vivre de nombreuses années. Les travaux commencèrent presque aussitôt. Ils allaient durer plusieurs années bien sur.. On ne construit pas un palais en un jour. Mais à cette époque j’aurais attendu le temps nécessaire pour avoir ma demeure bien à moi et me sentir de nouveau en sécurité.

Rentrer au pays était synonyme de mort. Assurément, à peine aurais-je posé un pied sur le sol de mon pays natal que l’on m’enfermerait et que l’on me tuerait à mon tour. Je n’avais qu’à prier pour que ma mère se porte bien et m’adapter à la vie dans cette ville avant d’aller la voir. J’avais quitté la bataille pour m’enfermer dans le conflit. La ville dans laquelle nous nous sommes réfugiés sur ordre de ma mère est déchirée par la guerre. L’affrontement entre deux Familles pour le pouvoir. A croire que l’avarice et l’ivresse du pouvoir touchaient tous les hommes. L’année de mes dix ans sonna mon entrée au collège. Des années dénuées d’intérêt qui alimentaient seulement mon besoin de devenir plus fort de retrouver mon pays, rythmées par l’avancée des travaux.
A l’obtention de mon diplôme qui marquait la fin de quatre années d’un apprentissage superflu, et mon apprentissage de la vie en société (un laborieux apprentissage), j’ai demandé à rejoindre une des deux grandes Familles de la ville de Quederla. Après m’être renseigné ça et là, j’avais bien compris qu’il était possible de faire une demande de recrutement. Et c’est ce que je fis. Je rejoignis donc le lycée Noctem à mes 14 ans en temps que membre des Elementis et pu m’installer dans ma nouvelle demeure au Noel de cette année là. Les institutions présentaient le lycée comme un nouveau départ et c’est en effet ce que ce fut pour moi. Une nouvelle maison, une nouvelle famille, de nouvelles responsabilités, un entourage plus mature. Je commençais à me sentir mieux dans cette nouvelle vie, étant assez mature malgré mon âge pour comprendre la situation délicate dans laquelle je me trouvais. Régulièrement, ma mère m’envoyait de grosses sommes d’argent qui me permettaient d’économiser et à la fois d’avoir un train de vie plus que correcte. Lana avait abandonné son travail sur mon conseil et me servait comme au bon vieux temps. C’était un plaisir pour elle et pour moi. (Surtout pour moi). Elle avait été augmentée et jouissait de privilèges qu’elle n’avait même pas osé imaginer lorsque je n’étais encore qu’un bambin. Nous mangeons la même chose, à la même table, je lui permets de faire des courses vestimentaires et elle a même des loisirs en plus de s’occuper du palais. Je lui demande conseils, je l’autorise même à avoir une vie sentimentale (D’ailleurs je crois qu’elle voit quelqu’un mais je n’en suis pas encore sur). Elle est bien plus qu’une simple domestique pour moi. C’est un peu un membre de ma famille couplée à une amie. Le nombre de mes amis a connu une nette croissance. Que ce soit des membres des Elementis, ou des personnes de mon Lycée; Il m’arrivait même d’inviter du monde chez moi. En plus des amis que j’autorisais à Lana d’inviter, mon groupe d’amis, composé de quatre autres personnes, venait régulièrement me rendre visite. Là, on ne faisait que parler, travailler et s’amuser. Loin des problèmes de la guerre qui secoue la vile. Bien que subjugués par la prestance de ma demeure, aucune n’a manifesté quelconque signe de jalousie et c’est à ça que je reconnais les hommes de valeur.

Les années passèrent et jusqu’à l’obtention de mon diplôme. Quelques temps après avoir obtenu celui-ci, je fus contacté par le Conclave. Mes cinq ans de loyauté, ma grande fortune et la manière avec laquelle je la gérais malgré mon jeune âge les avaient convaincu de me confier le secret de leur famille. Sur leurs ordres, je les rejoignis au QG de la Famille. Le secret, je le désirais depuis longtemps. C’était mon unique chance de pouvoir récupérer ma place et ma mère. On m’installa dans une pièce assez froide et on m’injecta un produit dans les veines. La tête qui tourne, la vue qui se trouble, les sens qui se perdent, le jour qui s’efface. C’était comme perdu dans un mélange de sensations, de chaleurs, de matières toutes plus agressives les unes que les autres. J’avais l’impression de me faire agresser par le vide qui m’entourait. Des voix qui parlaient dans une langue incompréhensible me perforaient les tympans et me plongeaient à chaque parole plus loin dans ces abysses destructrices.

Parmi les domestiques que j’ai engagé, seule Lana est au courant de l’acquisition de mon pouvoir. Elle s’attendait à me voir complètement changé mais rien d’apparent. J'appris à maitriser mon pouvoir chaque jour un peu plus. Et les progrès que je faisais avec son utilisation quotidienne me poussaient à m'entrainer chaque jour un peu plus.
Néanmoins récemment, un matin courant juillet, une douleur infernale me prit au milieu du dos. Lana, alertée par le bruit de la cloche à domestiques vint s'occuper de moi. J'avais l'impression que l'on m'écartelait, que l'on me brulait et que l'on me transperçait à la fois. Après un long moment de pure souffrance durant lequel je faillis me perdre dans la folie plusieurs fois, Lana me fit remarquer une marque dans mon dos. Brillante et solide, ma peau avait muté.

Je suis resté au lit durant pratiquement une semaine, Lana à mon chevet.
Depuis que j’ai cette marque dans le dos, elle est la seule domestique autorisée à m’habiller. Privilégiée ? Oui si on veut. Mais pour la tranquillité de ma vie à Quederla, il faut bien ça. Elle est celle de qui je suis le plus proche. J’ai des domestiques pour tout. Faire la vaisselle, mettre la table, passer le balais, faire la poussière, bricoler, jardiner, accueillir mes invités.. Je suis loin d’être un mauvais maitre, je les traite avec tout le respect qu’ils méritent et j'essaie même de retenir leur nom, mais Lana est la seule que j’admire. Je lui avait proposé de déposer le plumeau et de vivre sa vie tranquillement avec qui elle voulait. J’étais même prêt à lui donner l’argent nécessaire. Sous prétexte que sa famille travaille pour la mienne depuis plusieurs générations, elle a désiré continuer de me servir et renoncer à une plus grande liberté. Elle a même fait le souhait de rejoindre les Elementis pour obtenir un pouvoir afin de mieux me protéger. C'est chose faite. J'ai du m'occuper d'elle lors de sa convalescence post-cérémoniale. Moi aussi j'étais passé par là et je savais les souffrances qu'elle endurait. Au final, il s'avère que j'ai sous mes ordres une Elementis de la Lumière. De fait, tout le palais de Quederla a été revisité et retravaillé pour lui permettre de gagner en puissance. Les nombreux miroirs qui ornent les pièces sont d'autant plus d'éléments qu'elle peut utiliser à son avantage.

Tout ce que j'ai appris durant les premières années de ma vie, les règles, les formules, les liens, les natures humaines, l'importance du pouvoir et de la domination, le travail a été bouleversé. Je suis maintenant un autodidacte convaincu qu'on ne peut apprendre qu'en se confrontant à l'autre. J'ai même peut-être envie de trouver un travail. Pas que j'ai besoin d'argent. Mais pour comprendre un peu mieux ce que c'est que la vie normale.


Et en vrai ?

Blblblblbl.

PRÉNOM/SURNOM : Lucy'.
ÂGE : 19 ans.
COMMENT ÊTES-VOUS ARRIVÉ ICI : On m'a appelé pour chasser la Sorcière.
UN COMMENTAIRE ? UNE IDÉE ? : Moneymoneymoneymoney
LE CODE DU RÈGLEMENT : Approuvé par Big' à grand coup de poing dans ta FACE



Dernière édition par Marek Almaz le Sam 12 Sep - 17:06, édité 15 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Bigby RawlinsMessages : 1078
Date d'inscription : 09/12/2014


MessageSujet: Re: ✧ Marek Almaz ✧   Jeu 10 Sep - 21:27

Porout Rolling Eyes



« Je vous grogne dessus en chocolate »

* I can't go to hell.
* I'm all out of vacation days.








Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: ✧ Marek Almaz ✧   Jeu 10 Sep - 21:44

Re-bienvenue Lucy ! :D
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Kira SerykMessages : 2900
Date d'inscription : 15/08/2012


MessageSujet: Re: ✧ Marek Almaz ✧   Jeu 10 Sep - 21:56

Re-bienvenue Sorcier ~
Malheureusement, même si tout m'a l'air bon tu es un Elementis donc à Ana'. Dommage pour toi Rolling Eyes




Je vous grogne dessus en darkblue.









Dernière édition par Kira Seryk le Jeu 10 Sep - 23:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: ✧ Marek Almaz ✧   Jeu 10 Sep - 22:49

Euh. Merci pour votre délicatesse.
Merci au filtre de langage de me protéger. Porout à vous aussi.

Tu ne m'auras pas derrière ta fausse gentillesse sorcière !

Au final, seule Angel est gentille.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: ✧ Marek Almaz ✧   Ven 11 Sep - 4:31

" J’adore ce qui est doux, chaud, les câlins et les bonbons."

Viens on va aller se faire des calins sous une couette en mangeant des bonbons.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: ✧ Marek Almaz ✧   Ven 11 Sep - 12:12

Déjà re-bienvenue sur le forum x)
Par contre je lirai ta présentation que Demain (pas chez moi là). Donc tu vas devoir attendre une journée de plus pour savoir si c'est bon ou non. Toute façon tu as Lucy² pour t'amuser en attendant ^^
Revenir en haut Aller en bas
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: ✧ Marek Almaz ✧   Ven 11 Sep - 12:15

Heu ... Je parlais de la barbe à papa et du chocolat chaud ? .....

Hun merci ! Et pas de soucis Ana' !
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Gaara IshikawaMessages : 828
Date d'inscription : 21/04/2014


MessageSujet: Re: ✧ Marek Almaz ✧   Ven 11 Sep - 19:46

Re-Bienvenue ^^



Merci à Laelyss pour l'avatar et la signature ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: ✧ Marek Almaz ✧   Sam 12 Sep - 16:21

Alors si j'ai bien compris ton histoire, tu as ton pouvoir depuis un peu plus d'un mois, c'est bien cela ? Vu que tu as eu la marque juste après la cérémonie (enfin quelque temps après).
C'est bien cela ?
Besoin de savoir ça avant de prendre une décision ^^
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: ✧ Marek Almaz ✧   

Revenir en haut Aller en bas
 
✧ Marek Almaz ✧
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Quederla :: Archives~ :: Les Archives :: Anciennes présentations-