Les groupes "Gouvernement" et "L'Ordre" sont à la recherche de membres.
veuillez les privilégier, si cela vous convient bien sûr !
Ou bien choisir un prédéfini !
Le forum dispose de Discord !
Vous pourrez y accéder une fois qu'un membre du Staff vous aura validé et qu'il vous aura envoyé un MP avec l'adresse de notre Discord ! N'hésitez pas à nous rejoindre !
Nous sommes actuellement à la recherche du Maire de Quederla.
Si ce poste vous intéresse, faites-le nous savoir !

Partagez | 
 

 Un nouveau départ [PV Sayûki]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: Un nouveau départ [PV Sayûki]   Dim 27 Déc - 18:30

Un nouveau départ

Sayûki Yakheno


- Merci Chef, je ne demande qu'à apprendre avec vos mains douces et expertes.

La jeune nymphe savait qu'elle pouvait séduire n'importe qui, du moins surtout les femmes et ça qu'importe la personne, il faut dire que la nymphe dégage une aura plutôt rassurante, plutôt calme alors que la réalité c'était l'inverse, mais elle le cachait tellement bien, en même temps cela doit faire presque vingt ans qu'elle joue à ce jeu là donc elle en a de l'expérience ; surtout que là elle avait une paire de seins capable d'attirer l’œil encore plus que d'habitude. En tout cas ses petites insinuations semblaient faire mouche sur son sergent-chef car elle devenait de plus en plus rouge, c'était peut-être trop ce qu'elle faisait, mais la voir comme ça l'amusait grandement alors elle n'allait pas se gêner pour continuer de la draguer et puis cela ne la gênerai vraiment pas d'être avec elle par la suite en coup de soir et qui sait, il y aura peut-être des sentiments qui naîtront un jour, même si cela sera quasiment impossible à vrai dire vu que la nymphe est complètement sèche depuis des années sur ce plan là. En tout cas elle pouvait voir que son supérieur restait très professionnel et concentré, malgré la situation, car elle continua de vouloir lui expliquer les rudiments de la maîtrise des armes et ce n'était pas plus mal à vrai dire car c'était cela le but de la venue de la nymphe, du moins l'un des buts, même si ce n'est pas le plus important. Le sergent-chef se remit devant la nymphe afin de lui montrer de nouveau comment se placer et surtout lui expliquer les mouvements de base et la nymphe enregistra tout, mais maintenant à voir si elle serai capable de les exécuter réellement. En tout cas après cela le soldat supérieur se gratta la tête afin de parler à son petit soldat.

- Ca te dérange que je te tutoie ? Certes je suis ta supérieure mais si tu préfère qu'on en reste au vouvoiement je peux y consentir, j'ai l'habitude de tutoyer mes hommes c'est pour ça.
- Bien sûr que non. Au contraire, comme ça on peut être encore plus proche toutes les deux.

C'était tellement amusant de la voir ainsi, et cela la rendait vraiment charmante et elle devait en briser des cœurs cette demoiselle avec tous les hommes qui doivent avoir autour d'elle vu qu'elle doit jouer la dur après tout, surtout vu son grade dans l'armée. Néanmoins elle ne semblait pas être insensible au charme de sa recrue et c'était vraiment plaisant, au moins cela voulait dire que son costume était parfaitement réussi vu que ça réussissait à piéger tout le monde. En tout cas cela la déranger aucunement de tutoyer sa supérieure, enfin elle n'a jamais vouvoyer ses supérieurs en réalité, même personne en réalité, mais elle a toujours voulu que les autre la vouvoie, mais pour le coup elle ne fera pas la difficile et la laissera la tutoyer car elle l'a voit pas comme une supérieure, mais comme une personne comme toutes les autres alors cela allait pour le coup. Surtout que la femme était toute rouge et semblait avoir du mal à se concentrer donc elle n'allait pas rajouter quelque chose de dérangeant alors que le courant passe parfaitement entre les deux femmes sans même savoir pourquoi réellement, peut-être qu'elle connaîtra la vérité un jour, mais pour le moment elle gardera l'ignorance comme tout le monde.

L'entraînement reprit donc immédiatement, l'une à côté de l'autre, le sergent-chef lui expliqua comment bien tenir son arme, mais ce n'était pas comme une rapière vu qu'une rapière est légère alors que cette épée était bien plus lourde alors c'était une horreur à utiliser, mais la nymphe s'efforcer à bien la maîtriser car elle se disait que si elle arrive à porter et utiliser cette arme, elle pourrait facilement utiliser sa rapière par la suite donc il fallait qu'elle y arrive. L'entraînement dura un bon moment, peut-être toute la journée, mais cela ne la dérangeait absolument pas car elle savait très bien ce qu'elle allait devoir faire en devenant un soldat alors il fallait le faire un point c'est tout. En tout cas c'était vraiment plaisant de passer du temps avec cette femme et il faut dire que c'était épuisant comme entraînement, mais malgré la fatigue, la nymphe en profitait dès que possible pour lancer des petits piques à sa camarade histoire de continuer à la draguer, discuter avec elle au sujet du maniement des armes et tout ce qu'elle avait besoin de savoir car après tout, c'est désormais un véritable soldat. Lorsqu'elle déclara que c'était la fin de la session, la nymphe était ravie car elle n'en pouvait plus de cette journée épuisante et elle ne rêvait que d'une bonne douche et se détendre, mais elle ne voulait pas laisser sa supérieure comme ça. La nymphe se laissa tomber au sol, les bras et jambes écartées à cause de l'épuisement afin de se reposer un petit peu.

- Sayuki.. Du moins si je peux me permettre de t'appeler par ton prénom, une douche avant de partir c'est possible ? Surtout si je peux être en compagnie de ta personne cela serait parfait.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: Un nouveau départ [PV Sayûki]   Jeu 7 Jan - 16:34



Un Nouveau Départ


Feat Larxene Engelthal




 C'était bien la première fois que la Sergent se retrouvait aussi intimidée devant l'un de ses hommes, c'était aussi la première fois qu'une femme la draguait et si ce n'était pas désagréable, c'était compliqué de rester concentrée dans cette situation.

- Bien sûr que non. Au contraire, comme ça on peut être encore plus proche toutes les deux répondit la jolie nymphe lorsque Sayûki lui demanda si le fait qu'elle la tutoie la dérange

Plus proches hein ? Décidément, cette séance n'avait absolument rien de banale. La sergent se reprit une nouvelle fois au mieux pour continuer son cours, elle n'était pas là pour flirter mais pour faire d'elle un soldat. Certes ce n'était pas en une seule séance qu'elles arriveraient à quoi que ce soit mais... elle pouvait essayer de lui en apprendre un maximum. Elle tenta donc de redevenir professionnelle au mieux, et malgré le rouge qui maculait ses joues, elle reprit son apprentissage avec la belle Harleen.

La séance dura un long moment encore, Sayûki luttant pour dévier le moins possible son regard sur le corps de la belle. Si elle se mettait à la mater en plus des avances très claires que lui faisait sa recrue, elle ne s'en sortirait jamais. Finalement la fin de la séance arriva et les deux purent souffler, ravie d'en avoir fini. La jolie recrue tomba au sol les bras et jambes écartées sous le regard amusé de sa supérieure.

- Sayuki.. Du moins si je peux me permettre de t'appeler par ton prénom, une douche avant de partir c'est possible ? Surtout si je peux être en compagnie de ta personne cela serait parfait.

Elle la regarda un peu surprise, elle comptait aller en prendre une aussi mais proposé de cette façon, elle se retrouva de nouveau le rouge aux joues.

- Eh bien... En général on m'appelle Sergent mais disons que je ne vais pas réclamer cela tant que tu n'es pas dans mes rangs. Je comptais me rendre aux douches aussi de toute manière.

Elle lui tendit alors la main en souriant

- Je te montre où elles sont ?

Était-ce bien prudent de céder à moitié à la tentation de voir la belle sans vêtements ? Elle ne pensais pas vraiment mais... ce n'était qu'une douche non ? Elle pouvait être bien naïve parfois...




Revenir en haut Aller en bas
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: Un nouveau départ [PV Sayûki]   Ven 8 Jan - 22:53

Un nouveau départ

Sayûki Yakheno


- Sayuki.. Du moins si je peux me permettre de t'appeler par ton prénom, une douche avant de partir c'est possible ? Surtout si je peux être en compagnie de ta personne cela serait parfait.
- Eh bien... En général on m'appelle Sergent mais disons que je ne vais pas réclamer cela tant que tu n'es pas dans mes rangs. Je comptais me rendre aux douches aussi de toute manière.

Elle s'était peut-être montrer un peu trop hâtive en voulant appeler sa supérieure par son prénom au lieu par son grade ou bien par son nom de famille, mais pourtant elle voulait tenter un rapprochement, peut-être un peu trop direct. Mais cela ne serait pas Larxene, cela ne serait pas la nymphe, si elle ne tentait rien quand une personne l'attirait, surtout quand c'était une belle femme, même si à vrai dire il n'y a que les belles femmes qui l'intéressent à vrai dire. Même si à vrai dire cela ne la dérangeait pas plus que ça, même si elle devra éviter à l'avenir de reproduire ce genre de situation, surtout dans le cadre professionnel et rester simple en gardant juste l'appellation « Sergent » à l'avenir. En tout cas le nouveau soldat était plutôt heureuse car elle n'avait pas refuser la proposition, au contraire elle avait eut la même idée, du moins l'idée de prendre une douche, elle ne devait sûrement pas penser qu'elle désirait plus qu'une simple douche avec son supérieur, mais ça elle le constatera dès qu'elles y seront et puis si elle ne veut, la nymphe s'excusera et acceptera la sanction qu'elle devra subir pour avoir oser vouloir faire du bien à sa supérieure. Le sergent-chef tendit la main à son soldat qui était encore allongée au sol.

- Je te montre où elles sont ?
- Avec grand plaisir Sergent.

Le soldat attrapa la main de son sergent qui était tendu en sa direction et ensemble, elle réussit à se relever et se remettre sur ses pieds, même si à vrai dire elle est plutôt fatiguée, mais une bonne douche chaude lui fera le plus grand bien et lui redonnera des forces. Du coup le soldat se laissa guider par sa supérieure, histoire également d'en profiter un peu et s'imaginer encore plus de chose, des choses qu'elle pourrait bien faire avec cette magnifique jeune femme sous la douche. Oui ce n'était pas vraiment la personne avec qui pensé ça, ni même le moment ou le bon contexte, mais c'est dans son caractère de vouloir le faire. Après elle ne pouvait pas savoir si la femme aux cheveux rose pensait également cela, même si à vrai dire elle ne devait pas être insensible aux charmes de la nymphe vu comment elle était rouge durant toute la séance d'entraînement. Les deux femmes marchèrent pour se rendre dans les douches qui étaient désertes, du coup elles allaient pouvoir se doucher tranquillement parce que la nymphe ne savait pas si les douches ici allaient être mixte ou non car si c'était le cas, il risquerait d'avoir des morts parmi les soldats masculins s'ils osent jeter un œil au corps parfait de la nymphe. Quand elles se retrouvèrent sous la douche, les deux femmes se séparèrent histoire de pouvoir se dévêtir, mais avant cela elle voulait prévenir sa supérieure d'une petite chose.

- Je tiens à m'excuser d'avance, mais tu vas voir une différence chez moi une fois nue. C'est parce que je complexe, j'espère que tu comprendras..

Elle ne parlait même pas de sa marque, en fait elle oubliait complètement sa marque car pour elle, ça fait parti d'elle désormais ; tout ce qu'elle voulait dire, c'est au sujet de sa poitrine qu'elle doit rembourrer afin qu'elle soit plus imposante car sinon elle se trouve être une planche à pain, du moins elle possède un peu de poitrine, mais pas au point d'être impressionnant, un bonnet A tout simplement, même pas assez pour devenir un petit B. Le soldat s'éclipsa un petit instant afin d'enlever son uniforme ainsi que son petit rembourrage, retrouvant sa poitrine habituelle, pour tout déposer à l'endroit prévu. Elle enfila une simple serviette qu'elle se mit autour de la taille, juste au dessus de sa poitrine pour retourner enfin voir sa supérieure et surtout retourner aux douches afin d'enfin en prendre une. Dès qu'elle vit sa supérieure de nouveau, elle ne réussit pas à se retenir et se jeta limite sur elle pour la faire venir sous la douche qu'elle activa immédiatement ; dans la vitesse les serviettes volèrent jusqu'au sol. Elle ne savait pas si la nymphe avait le droit, mais elle commença tout de même à embrasser son sergent-chef alors que l'eau coulait sur les deux femmes entièrement nues.

La petite nymphe caressa le corps de sa supérieure jusqu'à touché quelque chose qu'elle connaît très bien au niveau de sa hanche... Un fractale, exactement comme le sien dans son dos.. Cela voulait dire que cette femme est une Élémentis et pire encore, une de foudre exactement comme elle. Immédiatement elle comprit pourquoi elle était attirée par elle, comme des aimants elle était attirée par l'autre utilisatrice de la foudre. En touchant la marque, la nymphe s'était arrêtée dans tout ce qu'elle faisait pendant quelques secondes, mais elle reprit très vite en prenant la main de sa comparse afin de lui faire touché sa marque également, un immense fractale sur le haut de son dos afin de lui faire comprendre qu'elle est exactement comme elle.

- Je vois qu'on est plus lié que je le pensais petite cachottière. Je comprend mieux ce que je ressens désormais.

La petite nymphe aux cheveux long sourit de manière aimante à l'autre maîtresse de la foudre, un sourire qui exprimait long sur ce qu'elle voulait continuer et surtout qu'elle ne dira absolument rien, après tout c'est également bon pour elle de ne rien dire vu qu'elles étaient toutes les deux dans la même situation désormais vu qu'elle lui a fait confiance en lui faisant toucher sa marque également.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: Un nouveau départ [PV Sayûki]   Dim 17 Jan - 19:34



Un Nouveau Départ


Feat Larxene Engelthal




La jeune femme prit la main tendue de sa supérieure et Sayûki la guida donc jusqu'aux douches. Evidemment, les douches n'étaient pas mixtes, même si la Sergent s'en fichait, elle prenait tout de même soin que le peu de recrues féminines qu'elle avait, ne soient pas gênées. Lorsqu'elles arrivèrent, tout était évidemment désert et la bleue s'adressa alors à elle.

- Je tiens à m'excuser d'avance, mais tu vas voir une différence chez moi une fois nue. C'est parce que je complexe, j'espère que tu comprendras..

La Sergent haussa légèrement un sourcil, ne comprenant pas trop ce qui valait cet avertissement, mais elle acquiesça. Après cette phrase que la jeune femme trouva bien mystérieuse, elles partirent toutes deux se déshabiller et ce ne fut que quelques minutes plus tard qu'elle la vit revenir elle aussi enroulée dans une serviette. La sergent n'eu rien le temps de dire que la belle (apparemment bien plus plate de poitrine d'un coup, ce qui ne la dérangeait pas plus que ça en soit), se jeta pratiquement sur elle pour l'attirer sous la douche, cette dernière laissant choir sa propre serviette au sol pour la suivre.

Alors que l'eau coulait sur elle, la bleue vint alors embrasser langoureusement sa supérieure qui ne refusa absolument pas ses lèvres. Elle sentit alors la main de la belle glisser sur son corps et se rapprocher dangereusement d'un point qu'elle avait totalement oublié... Sa marque ! Ça ne manqua pas, elle s'arrêta pile dessus au grand désarroi de la rose. Elle s'attendait à ce que la bleue recule, grimace, la dénonce, un truc du genre, mais au lieu de cela, elle lui prit la main et vint la poser dans le haut de son dos, lui faisant bien sentir qu'elle aussi n'était pas si innocente.

- Je vois qu'on est plus lié que je le pensais petite cachottière. Je comprend mieux ce que je ressens désormais.

La jolie recrue lui sourit doucement et Sayûki eut un sourire en coin suivit d'un petit rire.

- Ca semble expliquer pas mal de choses en effet lui répondit-elle en la fixant un long moment avant de reprendre le baiser où elles l'avait laissé.

Elle laissa glisser ses mains sur son corps, profitant alors de la douceur de cette douche et de la chaleur du corps de sa nouvelle recrue (et l'inverse aussi d'ailleurs).

Jamais elle n'aurait imaginé qu'une autre Elementis s'était engagé dans le Gouvernement, encore moins une Elementis avec exactement le même pouvoir qu'elle. Elle se demanda un instant depuis combien de temps elle était dans la famille, puis occulta toute ses questions pour se concentrer sur ce qu'elle faisait et seulement sur cela.





Revenir en haut Aller en bas
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: Un nouveau départ [PV Sayûki]   Dim 17 Jan - 21:36

Un nouveau départ

Sayûki Yakheno


- Je vois qu'on est plus lié que je le pensais petite cachottière. Je comprend mieux ce que je ressens désormais.
- Ça semble expliquer pas mal de choses en effet.

Deux femmes, deux soldats, deux Élémentis, deux Élémentis de foudre qui plus ait. Il y avait de quoi s'en réjouir, surtout qu'elle pouvait obtenir un appui par la suite la petite nymphe vu que le sergent-chef était plutôt bien gradé au seins de l'armée apparemment et si les deux femmes étaient pareil, il y avait de quoi en profiter pour monter en grade par la suite avec le temps. Surtout qu'elle semblait être plutôt en accord avec les plans de la nymphe vu qu'elle ne disait rien au sujet des marques, elle semblait même d'accord de garder le silence, c'était dans l'intérêt de chacune après tout. Elle n'avait tout simplement pas besoin de le dire, ni même de parler en réalité car les gestes allaient parler d'eux même. Un petit échange de sourire, un petit échange de rire avant d'immédiatement reprendre le baiser fougueux que le soldat avait commencé ; un vrai plaisir, du pur bonheur, surtout que cela faisait un moment que la nymphe n'avait pas réellement pu profiter de la chair humaine de la sorte, surtout d'une personne aussi belle alors elle ne se contrôlait plus et n'avait qu'une envie, satisfaire ses besoins naturelles avec une personne qui lui plaît pour une fois.

Les deux femmes s'échangèrent des caresses torrides alors que l'eau chaude de la chaude coulèrent sur leur corps entièrement nue. La nymphe ne pensait absolument plus à rien, même si elle savait très bien qu'elle aurait plein de question à poser à son sergent-chef une fois que le moment de plaisir sera passer, mais à cet instant précis, elle ne pensait qu'à une seule chose, une simple chose, prendre du plaisir tout simplement. L'eau coulait sur son corps, descendait et coulait sur elle, mais aussi sur celui de son amante ce qui la rendait encore plus attirante à ses yeux, continuant ses caresses, ses bras, ses jambes, absolument tout le corps de la femme aux cheveux rose se retrouvait au contact des mains experte et des jambes de la nymphe tout en se prenant des baisers intense, déposant également des baisers sur le corps de la jeune femme qui se trouvait être sa supérieure, mais durant les rapports le soldat aimait dominé et être celle qui commande, même si ça en déplaît à sa partenaire. En tout cas elle avait envie de son supérieure et elle comptait sur cette douche pour apprendre à la connaître en détail, chaque parcelle de ce corps magnifique sur lequel elle avait fantasmé durant la séance d'entraînement.

Alors que l'eau coulait sur leurs corps, le soldat descendit également sur le corps de sa supérieure, déposant des baisers sur ce corps... Ce moment agréable dura un long moment, le plus longtemps possible, surtout que la nymphe était vraiment en manque et surtout extrêmement excitée par Sayûki alors elle s'en donner à cœur joie avec sous cette douche chaude, mais l'eau commençait à refroidir, ce qui n'était plus réellement agréable et annonçait qu'il était temps de sortir de sous cette douche. Après un long baiser, tout en coupant l'eau afin de ne pas subir l'eau qui commence à froidir, la nymphe quitta la douche la première, en déhanchant correctement ses fesses afin d'en faire profiter son sergent-chef avant d'enfiler une serviette autour d'elle qu'elle dû ramasser en se penchant bien au sol afin de lui donner l'occasion de tout voir. Elle enfila la serviette afin de s'asseoir tout en observant encore un peu le corps nue de sa partenaire avec un petit sourire satisfait.

- Un vrai délice ce moment chef... C'est quand tu veux pour une petite revanche, je serai ta femme pour l'occasion.

Néanmoins, après ce petit moment agréable, il fallait répondre à des questions vu que beaucoup devait se mélanger autant dans la tête du soldat que du sergent-chef alors il fallait y répondre et puis elles pouvaient très bien se reposer assise dans les douches avec l'espace prévu tout en discutant vu que de toute façon il semblait n'avoir personne et que personne ne viendra en ce lieu avant un moment. La question la plus évidente serai de se renseigner sur l'appartenance avec les Élémentis, après tout, les deux femmes en font parti, mais à savoir si c'est des femmes qui ont tenté d'infiltrer le gouvernement en travaillant pour les Élémentis, ou bien les confrères, ou tout simplement des anciennes Élémentis qui ont décidé de rejoindre les rangs du gouvernement. La nymphe attendit bien sur que sa supérieure la rejoignit afin de pouvoir la caresser de nouveau, après tout rien ne l'empêche de s'amuser un peu, et puis elle aimait beaucoup toucher la peau de sa supérieure qu'elle trouvait vraiment douce et agréable alors elle n'allait pas se gêner pour le faire. Pendant que sa main profitait des jambes de son sergent-chef, elle allait lui répondre aux questions potentielles que sa supérieure devait se poser.

- Si tu veux savoir, je n'ai plus aucun lien avec les Élémentis.. À vrai dire je les déteste.. Tout autant que leur guerre inutile.. J'espère juste que je ne me ferai pas repérer par les supérieurs afin de rester dans l'armée pour tenter de mettre fin à cette guerre. J'ai peut-être tord d'y croire, non ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: Un nouveau départ [PV Sayûki]   Jeu 21 Jan - 22:27



Un Nouveau Départ


Feat Larxene Engelthal




La Sergent n'en revenait pas d'avoir trouvé une personne totalement comme elle... C'était dingue, elle qui se croyait seule dans cette situation, en venait à se demander si elles n'étaient que deux à avoir fait ça ou si il y avait d'autres personnes dans le gouvernement... Finalement elle laissa ses pensées de côté et leurs caresses reprirent. Difficile de penser à autre chose que ça avec la jeune femme nue devant elle. Son nouvel élément était d'ailleurs très entreprenant, ce qui la surprenait énormément... C'est qu'elle n'avait jamais eu ce genre de rapport avec quiconque, même pas un homme...

Ce moment lui sembla durer tant une éternité qu'un simple bref instant et l'eau, devenant de moins en moins chaude, les ramena alors à elle, la faisant sortir de là pour repasser leurs serviettes autour de leurs corps. Elle pu profiter d'un moment exquis pour mater allègrement le corps de la belle qui avait fait exprès de bien se pencher devant elle pour la ramasser, lui redonnant un rouge aux joues impressionnant. La nouvelle recrue s'assit alors.

- Un vrai délice ce moment chef... C'est quand tu veux pour une petite revanche, je serai ta femme pour l'occasion.

Elle lui sourit bien qu'un peu gênée, elle n'avait tellement pas l'habitude de tout cela. Ca avait été très agréable mais elle allait surement tourner et retourner la scène encore pendant des jours à tous les coups. Saypuki rejoignit alors la jolie recrue, sentant qu'elles allaient devoir discuter de leur rapport aux Elementis et passa une main dans ses cheveux.

- Si tu veux savoir, je n'ai plus aucun lien avec les Élémentis.. À vrai dire je les déteste.. Tout autant que leur guerre inutile.. J'espère juste que je ne me ferai pas repérer par les supérieurs afin de rester dans l'armée pour tenter de mettre fin à cette guerre. J'ai peut-être tord d'y croire, non ?

Sayûki la regarda longuement et sourit doucement.

- Non tu n'as pas tort d'y croire, j'espère faire bouger les choses moi aussi. Mon entrée chez les Elementis était une erreur, il ne faut donner raison à aucun parti et tous les arrêter, il n'y a que comme ça que nous pourrons éradiquer le virus de cette ville... Le nerf de cette guerre, ce sont ces 'familles'

Elle était contente que la nymphe voit les chose de la même manière, enfin... Sauf si c'était un leurre et qu'elle soutenait bien plus les Elementis qu'elle ne le disait... Elle ne pouvait pas savoir mais... Elle espérait réellement que ce ne soit pas ça.



Revenir en haut Aller en bas
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: Un nouveau départ [PV Sayûki]   Dim 24 Jan - 17:10

Un nouveau départ

Sayûki Yakheno


- Si tu veux savoir, je n'ai plus aucun lien avec les Élémentis.. À vrai dire je les déteste.. Tout autant que leur guerre inutile.. J'espère juste que je ne me ferai pas repérer par les supérieurs afin de rester dans l'armée pour tenter de mettre fin à cette guerre. J'ai peut-être tord d'y croire, non ?
- Non tu n'as pas tort d'y croire, j'espère faire bouger les choses moi aussi. Mon entrée chez les Elementis était une erreur, il ne faut donner raison à aucun parti et tous les arrêter, il n'y a que comme ça que nous pourrons éradiquer le virus de cette ville... Le nerf de cette guerre, ce sont ces « familles »

Au moins la jeune nymphe ne risquerait pas de mettre sa couverture en danger vu que sa supérieure pense exactement comme elle. Les deux ne voulaient plus de cette guerre et surtout les deux avaient fait une erreur en rejoignant les Élémentis, du moins la nymphe n'était pas rentrer pour les beaux yeux de quelqu'un, non c'est elle qui est rentrer de force pour ainsi dire afin d'obtenir le pouvoir car tout ce qu'elle voulait c'était obtenir un pouvoir dont elle eut vent par le passé alors maintenant elle était plutôt heureuse d'être devenue une Élémentis pour obtenir ce pouvoir, mais si elle pourrait être complètement oublié des Élémentis cela lui fera une grosse épine en moins dans le pied. Désormais elle veut les détruire, mais pas qu'eux car les Domae, les habitants qui les défendent, les confrères, le gouvernement, bref tout le monde qui s'oppose à elle seront exterminé. La seule méthode pour survivre sera donc de rejoindre son clan, rejoindre ses idéaux afin de gouverner la ville avec uniquement ceux qui l'écouteront, puis qui sait, peut-être aller plus loin que la ville par la suite ; la nymphe possède largement assez de puissance pour devenir une véritable déesse. En tout cas elle pourrait sûrement compter sur sa supérieure pour l'aider en cas de problème, du moins elle ne sera sûrement pas enclin à l'aider par la suite si elle apprenait que derrière sa recrue se cache l'une des criminelles les plus dangereuses de la ville.

Peut-être qu'elle finira par lui dire la vérité, mais pas pour le moment après tout cas elles viennent à peine de se rencontrer et puis cela risquait de faire trop et un combat au sein des douches avec toute cette eau et cette humidité, cela serait synonyme de mort assuré pour les deux par électrocution alors il fallait mieux éviter d'user de leur pouvoir. Dans tous les cas elle était heureuse d'avoir trouver une personne qui lui est semblable, mais elle semblait être beaucoup plus faible que la nymphe, peut-être pas en force ou en technique à l'épée, mais niveau pouvoir elle semblait réellement être faible, du moins sans trop grand contrôle sur son élément vu la domination que la nymphe réussissait à s'imposer contre sa supérieure. La foudre étant un élément puissant, le laisser vivre et grandir permet d'avoir une puissance monstrueuse, quitte à perdre la tête également, mais c'est le prix à perdre afin d'être bien avec son élément, en parfaite symbiose. De ce fait la nymphe sentait très bien que son élément semblait vouloir contrôler celui de sa supérieure et que le sien ne disait rien au vu simplement de leur caractère et de ce qui s'était passé. Cela n'empêchait rien en tout cas pour apprécier sa supérieure et avoir une certaine accroche, chose qui ne lui était jamais arrivé par le passé à vrai dire. Bien sûr la nymphe a eu beaucoup de conquête, un nombre qu'on ne peut pas calculer, mais il n'y avait jamais d'amour ou ne serait qu'une once de sentiment qui pourrait s'y rapproche et pourtant cette fois-ci elle ressentait quelque chose de différent, mais cela était sûrement dû à cause de leur élément qui se trouvait être en phase et s'associer à la perfection. Malheureusement elle ne pouvait pas rester une éternité dans la douche de la caserne et elle devait rentrer chez Corazon.

- Je suis vraiment heureuse de t'avoir trouver et peut-être que notre relation pourra aller plus loin que professionnel... Surtout que si tu veux apprendre un peu la puissance de la foudre, n'hésite pas à me demander, j'ai une très grande expérience également dans ce domaine.

Alors qu'elle faisait son sous-entendu qu'elle avait autant d'expérience avec son élément qu'avec ses relations comme il y a peu, la petite nymphe caressait le corps de sa supérieure de manière plus intensif en déposant un long baiser dans le creux de son cou histoire de la remercier de ce moment torride sous la douche. Malheureusement elle devait rentrer chez Corazon désormais, n'ont pas qu'elle soit attendue ou autre, mais simplement qu'elle devait éviter de traîner trop à l'extérieur pour le moment car même si personne ne la connaît dans la caserne, elle n'est jamais à l'abri de croiser une personne qui pourrait la reconnaître dans la rue si elle rentre tard vu qu'elle a tendance à sortir la nuit et cela serait risquer pour elle et mettrait son plan en péril de cette façon. La petite femme aux cheveux bleu se levait, mais avant de partir vers les vestiaires pour s'habiller, elle se pencha, faisant tomber sa serviette définitivement pour lui déposer un vrai et long baiser fougueux plein d’électricité statique entre les deux femmes, un petit coup de foudre qu'on pourrait dire, mais c'était sûrement plus leur élément qui discutent également à leur façon par le biais de ce baiser entre les deux femmes. Le baiser terminé, le soldat se retournait pour aller vers le vestiaire en, comme à son habitude, dandinant parfaitement des fesses pour s'arrêter très brièvement en retournant sa tête pour lui faire un clin d’œil.

- Je dois vraiment rentrer avant que mon colloque ne rentre sinon il va me faire une crise encore, hâte de revenir demain en tout cas pour s'entraîner à nouveau. Merci pour tout chef !

Ce n'est pas comme si Corazon allait l'engueuler d'être rentrer tard ou quoi que ce soit, après tout il la laisser faire tout ce qu'elle voulait, lui donnant même une partie du manoir rien que pour elle alors ce n'est pas comme si Corazon allait l'embêter, même si cela arrive très souvent que le clown s'amuse à embêter en trafiquant le réveil, ou bien en la réveillant de force, ce qui avait pour but d'énerver la nymphe pour la simple et bonne raison qu'il lui donnait et qui était parce que la nymphe est « tellement mignonne en colère ». Mais la nymphe devait rentrer tout simplement, elle avait promis néanmoins de manger avec son ami pour une fois histoire de discuter un peu, enfin c'était surtout lui qui voulait pour en savoir un peu plus sur le gouvernement et sur les soldats car même s'il est l'indic du gouvernement, il n'y connaissait pas trop alors il voulait tout savoir en échange d'info sur les Élémentis bien sûr. La nymphe quitta donc la pièce afin de pouvoir s'habiller et remettre son rembourrage au niveau de la poitrine afin de partir tranquillement, complètement heureuse et enfin soulager de son excitation de cette caserne pour retourner réellement en ville et surtout retrouver le manoir de Corazon, même si elle n'a qu'une envie, c'est de revenir à la caserne pour retrouver sa supérieure de son cœur.
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Un nouveau départ [PV Sayûki]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un nouveau départ [PV Sayûki]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Quederla :: Archives~ :: Les Archives :: Les RPs 2015-