Neigeux
-6°

La ville est en Février 2021

Partagez
 

 Je dépense donc je suis [PV Laelyss]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Théodora Fleming

Théodora FlemingMessages : 2953
Date d'inscription : 15/08/2012


Je dépense donc je suis [PV Laelyss] Empty
MessageSujet: Je dépense donc je suis [PV Laelyss]   Je dépense donc je suis [PV Laelyss] EmptySam 28 Nov - 0:13

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Laelyss

Etat d'alerte décrété... On était vendredi prochain et c'était surtout ce soir que se déroulait la soirée au casino de Vilmos et la Rose n'avait toujours rien à se mettre. Elle avait reporté au lendemain pour aller faire les boutiques mais cette fois, Kira ne pouvait pas y aller le lendemain... Et l'As ne pouvait pas non plus poser un lapin à Vilmos ; elle ne pouvait pas non plus aller le voir pour lui dire que finalement elle était malade. Et débarquer en jean/t-shirt était un coup à ne pas pouvoir entrer à la soirée. Il ne restait plus qu'une seule solution... Laelyss.

Armée de son porte-feuille, la demoiselle aux cheveux roses sortie en trombe de chez elle en annonçant qu'elle avait des courses à faire et fonça chez sa meilleure amie ; en espérant bien sûr qu'elle soit à la maison, Kira l'embarquerait -de force si il le fallait- dans les boutiques pour qu'elle puisse l'aider à trouver une jolie robe, des talons, le maquillage et tout le bordel féminin histoire qu'elle ait l'air d'une "vraie dame" comme dirait le Valet.

Avançant dans les quartiers Résidentiels, Kira se rendit rapidement jusqu'à la maison de son amie elle remarqua qu'elle était assise tranquillement sur son canapé. Dieu merci, Laelyss allait pouvoir la sauver d'un désastre ! Passant une main dans ses cheveux pour se recoiffer rapidement, l'As toqua plusieurs fois à la porte et attendit qu'elle lui ouvre ; la main posée sur l'encadrement de la porte, Kira avait la tête baissée et ne la releva qu'au moment où la porte s'ouvrit.

- Pitié Laelyss, aide moi à devenir une vraie dame.

Quelques secondes de silence le temps que l'information monte au cerveau, la demoiselle aux cheveux roses laissa son amie comprendre la demande et perdit tout espoir quand elle la vit secouer négativement la tête... Non ? Comment ça non ? En voyant son amie refermer la porte, Kira eut pour réflexe de l'en empêcher, elle savait qu'elle était un cas désespérer mais quand même... La demoiselle entra donc dans la maison en expliquant le problème.

- Ecoute, je sais que je suis un cas désespérée mais Vilmos m'a invitée à une réception à son casino ce soir, je ne peux pas me permettre de me ramener en jean et t-shirt et je n'ai aucune robe dans mon armoire. Pitié... Et j'achèterais la table en verre que tu souhaites, même si c'est la plus chère !

Ouais ouais, Kira n'oubliait pas qu'elle devait lui payer une nouvelle table en verre après la destruction de sa dernière à cause de son combat avec Bigby dans la maison. A la base, la demoiselle aux cheveux roses voulait la choisir ou laisser son amie choisir mais sans dépacer un certain prix ; là... Là elle était capable de mettre toutes ses économies simplement pour qu'elle accepte de l'accompagner. Mais toujours pas. Ce n'était pas un argument assez convainquant pour Laelyss.

Et bien elle ne lui laissait plus le choix. Kira attrapa son amie par le bras et la força à la suivre pour retourner vers la porte d'entrée ; c'était la seule personne dans l'entourage de la demoiselle aux cheveux roses qui pourrait la conseiller pour ce soir, c'était une soirée importante pour elle, c'était sûrement le meilleur moyen de passer à autre chose et sortir ne pouvait faire de mal à personne ! La Rose ne devait surtout pas se louper ce soir ! En voyant le fils de Laelyss descendre les escaliers, la demoiselle lui adressa quelques mots histoire de le rassurer de cette situation.

- Salut Kenji ! J'embarque ta mère pour quelques heures pour faire du shopping ! A plus tard !

Kira referma la porte derrière elle et continua de traîner Laelyss sur plusieurs mètres, de toute façon elle avait l'air d'avoir compris que la demoiselle aux cheveux roses ne lâchera pas l'affaire. Cette dernière jeta un coup d’œil à sa montre pour constater qu'il était déjà 15h00 et qu'elles devaient trouver quelque chose avant 20h00 ; normalement elles n'allaient pas mettre 5 heures à trouver une robe et des talons hein ? C'était rapide, une boutique, un essayage et hop on achetait !

Le chemin jusqu'au centre commercial fut plutôt rapide vu qu'elle avançait très rapidement histoire de ne pas perdre de temps, Kira n'était même pas rentrée dans les détails de cette soirée... Quel genre de personne il y aurait, combien ils seront, pour combien de temps elle allait rester, mais Laelyss devait comprendre qu'au casino c'était une soirée classe ! Elles arrivèrent enfin dans le centre commercial avec toutes les boutiques d'ouvertes... Bien. Et maintenant ? Mains sur les hanches et un sourire innocent aux lèvres, Kira tourna la tête vers son amie pour la suivre dans les boutiques.




Je m'exprime en sienna
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laelyss Hamilton

Laelyss HamiltonMessages : 990
Date d'inscription : 23/11/2014


Je dépense donc je suis [PV Laelyss] Empty
MessageSujet: Re: Je dépense donc je suis [PV Laelyss]   Je dépense donc je suis [PV Laelyss] EmptySam 28 Nov - 2:56

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Cendrillon est la preuve qu'une paire de chaussures peut changer une vie !


T
ranquillement à moitié affaler sur le canapé, je bouquine un bon petit livre en compagnie d’une tasse de chocolat chaud surplombé d’une belle couche de chantilly. La gourmandise n’a pas de prix, voyez-vous. L’avantage d’être son propre patron, c’est de pouvoir poser ses propres jours de repos sans contrainte. Sans quelqu’un qui vous criera dessus pour ne pas être venu tel ou tel jour, sans de bonne explication à fournir derrière. C’est presque la belle vie en soit. Mais plus sérieusement, venant de commencer les travaux dans la boutique pour mon second projet, cela ne me sert à rien d’être en plein milieu. Mise à part de gêner les quelques ouvriers que j’ai embauchés, ou bien de créer un accident avec mes clients et les outils étaler un peu partout. En bref, ce n’est vraiment pas le luxe pour aller travailler. Cela me donne quelque jour à trainer à la maison. Ce n’est pas plus mal. Cela fait bien longtemps que je ne me suis pas retrouvé à flemmarder bien gentiment, et puis avec Kenji et son plâtre toujours d’actualité faut bien que je lui vienne en aide pour certaines choses. Même si parfois, je me demande si le tout n’est pas un prétexte pour ne pas faire ses corvées de base. Chanceux.

J’étais plongée dans mon roman d’amour – oui, je suis sentimentale est alors ? – quand le frappement à la porte me fait sursauter. J’essaie d’abord de passer outre et de continuer mon livre comme si personne n’étais à la maison, mais plus les secondes passent et plus les coups sont de plus en plus insistants. Pourquoi ne peut-on pas être tranquille un vendredi après-midi à quatorze heures passaient ? Il y a intérêt que ce soit vraiment important. Soupire un bon coup, je finis par me lever du canapé, avec aucune envie ni empressement, déposant mon chocolat sur la table et mon livre. D’un pas lent, j’approche de celle-ci, puis l’ouvre. Je reste un moment sans bouger dans l’encadrement de la porte à fixer mon amie qui était sur le perron. Son visage avait l’air d’être désespéré pour je ne sais quelles raisons. Et très vite, je commençais à imaginer le pire, un problème avec les petits ? L’assassin était de retour ? Sa maison avait brûlé ? Elle était enceinte ? What else ?!

Pitié Laelyss, aide moi à devenir une vraie dame.

Hein ?
Une, deux, quinze secondes et une tête penchée sur le côté à la regarder bêtement, c’était écouler avant de comprendre ce qu’elle venait de me demander. C’était une blague n’est-ce pas ? Elle avait l’air si sérieuse et au bord d’une crise que j’avais un peu de mal à croire que ça demande était simplement pour… ça. Une dame, elle ? Est-ce que c’était juste possible ? Sans répondre, je la regarder de la tête au pied avant de secouer négativement la tête et en refermant lentement, très lentement – pas de geste brusque, surtout pas de geste brusque... – la porte. Je refuse ! C’est hors de question, c’est absolument impossible. Pour être un cas désespéré… elle l’ait vraiment. Pas pour être méchante, mais, comment dire… j’accepte volontiers de faire prendre un bain à un chat quitte à me faire griffer les bras jusqu’aux sangs que de faire du shopping avec Kira. Alors-là, non ! Challenge Denied. Malheureusement pour moi, il s’avère que je n’ai pas vraiment le choix, puis-qu’après avoir remarqué ma tentative presque mal polie de lui claquer gentiment la porte au nez, elle bloque celle-ci sans perdre une seconde et entre dans la maison. Quelle poisse !

Écoute, je sais que je suis un cas désespérée mais Vilmos m'a invitée à une réception à son casino ce soir, je ne peux pas me permettre de me ramener en jean et t-shirt et je n'ai aucune robe dans mon armoire. Pitié... Et j'achèterais la table en verre que tu souhaites, même si c'est la plus chère !

Belle tentative, il ne manquerait plus qu’un petit air de chien de battu et je pourrais presque y croire. Mais non, même avec une proposition aussi alléchante, ma réponse reste toujours non. Je l’adore y a pas de soucis, mais ça… même pas en rêve. Sauf que bien décider à me faire venir avec elle que je le veuille ou non, toute sort de protestation ou tentative d’échappatoire était vint. Et si je m’enfermer dans ma chambre ? Non, elle serait capable de défoncer ma porte pour si peu, et la fin de l’année risque de lui revenir très cher si on rajoute celle-ci. Soudainement pris de cours, j’ai à peine le temps d’attraper une veste, d’enfiler rapidement une paire de ballerine et de prendre mon sac que je la sens me tirer le bras vers l’extérieur. À moi, au secours, à l’aide, on me kidnappe… Aaaah… mon fils sauve moi !

Salut Kenji ! J'embarque ta mère pour quelques heures pour faire du shopping ! A plus tard !
Non… NON ! Aide-moi ! Kenjiiiiii ! suppliais-je tant bien que mal.
Mmh... Amuse-toi bien maman.
Qu…Traitre ! Tu me le paieraa-aah… aieuh !

Pas la peine de m’arracher le bras, j’ai compris, je n’ai pas le choix. Comment je n’en savais encore rien, mais il allait regretter de ne pas être venu à la rescousse de sa mère. Et en plus il se moque de moi... Fils ingrat. Abandonnant tout espoir de pouvoir rester à la maison et de finir mon délicieux chocolat que quelqu’un d’autre aller s’empresser de déguster à ma place dans peu de temps, je finis par suivre mon amie en priant pour que cette journée ne s’éternise pas. Qu’on trouve son bonheur le plus rapidement possible et qu’on me laisse en paix pour le reste de la soirée. Quelle idée aussi d’avoir accepté cette invitation ? C’était perdu d’avance. Pourquoi ? Parce qu’aux dernières nouvelles, je ne l’ai jamais porté une robe et encore moins des talons, je ne suis même pas sûre qu’elle sache marcher avec correctement. Manquerait plus que je sois obligée de lui donner des cours expresses. Sans compter qu’il fallait aussi faire quelque chose pour ses cheveux et le maquillage… Bordel ! C’est une mission suicide. Autant aller ce jeté directement chez le gouvernement, tient. Et si je tenté de m’en fuir ? Genre, je me jette-là dans un buisson et je cours le plus vite possible jusqu’à la maison et je m’enferme à double… Non-quadruples tours ? Idée tentante, mais je n’aurais même pas fait dix pas qu’elle m’aura rattrapé, je suppose, en moins de deux. Tricheuse.

Je n’ai pas arrêté tout au long du trajet de chercher mille et une façon un moyen de me sortir de ce mauvais pas. À mon grand, très grand regret, il n’y avait aucun. J’étais tellement plongée là-dessus que je n’ai pas fait attention à la vitesse à laquelle nous avions traversé la ville pour arriver au centre commercial. Ô joie, bonheur, les ennuis commencent. Voyant mon amie et son petit sourire aux lèvres, telle une enfant sage comme image qui n’a pas fait de bêtise – ce qu’elle est très loin d’être au fond –, je plisse les yeux comme simple réponse et commence à marcher en direction d’un magasin qui serait adéquate pour elle. Sauf que je n’en vois aucun. Enfin, si, il y en a des tonnes, mais je ne sais pas par quoi commencer, robe, ou chaussures ?

La prochaine fois, et j’espère qui n'en aura pas, surtout… ne me demande pas d’aide. Ou bien refuse l’invitation. Où accepter d’aller au bar seulement. C’est très bien un bar aussi pour fêter ce genre de choses, dis-je avec une pointe d’agacement, mais gentiment tout de même.

C’est moins classe certes, mais tant qui a de l’alcool au final, c’est tout aussi bien. Et puis ça évite de devoir passer, je ne sais combien de temps à lui trouver une robe qu’elle acceptera. Mon dieu que cela va être long. Je finis par entrée dans une boutique de fringue assez chic avec des prix abordables bien évidemment. Ne sachant pas vraiment quel style je dois lui trouver et encore moins le genre qui lui conviendrait, je me faufile entre les rayons  et surtout entre les jeunes femmes présente, avec la rapide d’une experte en la matière et attrape chaque robe que je trouve charmant au passage. C’était comme faire les courses de la semaine, je savais à peu près ce que je voulais et surtout ce que je ne voulais pas. Robe trop courte on évite, ce n’est pas une gourgandine voyons. Trop longue aussi, elle marchera dessus. Pas qu’elle ait deux pieds gauches, mais faut pas oublier qu’elle ne portera pas ses baskets. J’en attrape une nouvelle et me tourne vers elle, collant la tenue sur son buste pour regarder à la vite le résultat. Avec un visage enfin adoucie et fait à l’idée de faire du shopping avec elle, je souris légèrement en disant :

Mmh, le bordeau ce n’est vraiment pas pour toi. Ça te vieilli.


Elle te parle en Brown

KDO
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
bitch:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Théodora Fleming

Théodora FlemingMessages : 2953
Date d'inscription : 15/08/2012


Je dépense donc je suis [PV Laelyss] Empty
MessageSujet: Re: Je dépense donc je suis [PV Laelyss]   Je dépense donc je suis [PV Laelyss] EmptySam 28 Nov - 19:23

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Laelyss

Mains sur les hanches et le sourire aux lèvres, la demoiselle aux cheveux roses lança un regard à Laelyss comme pour la remercier d'avoir si gentiment accepté de venir avec Kira pour le shopping. Pour toute réponse, elle n'eut que de simples yeux plissés limite accusateurs... Quoi ? Elle ne voulait pas passer une journée entre amies ? Laelyss commença à marcher en direction d'une boutique, la demoiselle lui emboîta le pas pour ne pas la perdre de vue.

- La prochaine fois, et j’espère qui n'en aura pas, surtout… ne me demande pas d’aide. Ou bien refuse l’invitation. Où accepter d’aller au bar seulement. C’est très bien un bar aussi pour fêter ce genre de choses.

Ben... C'est qu'elle ne voyait pas trop Vilmos aller dans les vieux bars de la ville avec tous les alcooliques du coin, lui c'était plutôt réception chic et vêtements ainsi que nourriture de luxe... Et puis, si Kira n'avait pas refusé c'était parce qu'il ne lui avait pas laissé le choix ; enfin c'était ce qu'elle voulait faire croire parce qu'au fond elle était heureuse d'y aller mais stressée en même temps parce que c'était la première fois qu'elle ferait ça.

Les jeunes femmes entrèrent dans une boutique avec des vêtements plutôt chic avec des prix abordables ; Laelyss se faufilait entre les rayons et regardaient un peu les styles de vêtements différents. Kira fit la même chose de son côté mais rien ne lui faisait envie, soit les couleurs n'étaient pas celles qu'elles appréciaient soit c'était la coupe des vêtements qui ne plaisait pas. Cette journée allait être longue... D'un coup, la demoiselle dû se stopper quand son amie plaqua une robe contre le buste de la Rose et admira le résultat. Alors ça y est ? Elle avait trouvé ?

- Mmh, le bordeau ce n’est vraiment pas pour toi. Ça te vieilli.

Tête de dépitée sur le visage, la demoiselle aux cheveux roses avait espéré trouver LA robe du premier coup mais apparemment c'était plus compliqué que ça. Regardant sa montre, Kira se demandait si elle avait encore temps d'annuler ou si elle était réellement obligée d'y aller ? Laelyss reposa donc la robe là où elle l'avait trouvé et continua sa petite marche dans les rayons tandis que l'As allait de son côté.

Marchant aussi rapidement que possible, la demoiselle fit le tour de la boutique en moins de deux minutes et ne trouva rien d'intéressant ou alors rien qui ne lui faisait envie... Peut-être que certaines robes, jupes, chemisiers lui iraient bien mais là tout de suite, non.. Elle n'avait pas envie. Puis d'un coup, la révélation, Kira trouva une robe qui allait sûrement lui arriver au-dessus des genoux, de couleur blanche ; s'emparant du cintre avant que quelqu'un ne pique ce modèle, elle se dépêcha d'aller revoir Laelyss telle une gamine qui venait de découvrir une trésor et lui montra sa trouvaille plaquée contre elle.

- Eh ! Elle est pas celle-là non ?




Je m'exprime en sienna
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laelyss Hamilton

Laelyss HamiltonMessages : 990
Date d'inscription : 23/11/2014


Je dépense donc je suis [PV Laelyss] Empty
MessageSujet: Re: Je dépense donc je suis [PV Laelyss]   Je dépense donc je suis [PV Laelyss] EmptyMer 2 Déc - 20:23

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Cendrillon est la preuve qu'une paire de chaussures peut changer une vie !


C
e n’est pas méchant, mais autant être honnête là-dessus. Si elle porte cette couleur, elle aura l’air plus âgé que moi. Faut le faire tout de même. Je ne pense pas qu’elle souhaite être la personne la plus vieille à cette fameuse soirée. Encore moins en compagnie de Vilmos, ce serait bizarre. Je repose la robe en arrêtant de chercher dans ses tons-là. Elle est tellement rarement dans une telle tenue qu’il est assez difficile de savoir quoi lui prendre. Au final, je ne finirais par rester dans le noir si ça continue. Dommage, le rouge est pourtant tellement joli.

Plus les secondes passent et plus j’ai l’impression de faire du shopping pour moi et non pour elle. Disons que tout ce que je peux trouver aurait de quoi mieux me correspondre que l’inverse. Cela me rappelle la première fois que j’ai dû refaire ma garde-robe à mon retour en ville. S’il n’y avait pas eu Lou pour me donner un coup de main et me remettre dans le bain correctement question look, je serais encore à porter des ensembles de pirates douteux. Enfin, aujourd’hui les rôles sont inversés et sait moi qui viens porter secours à une amie. C’est assez ironique. Je farfouille encore les étendoirs à la recherche d’autres robes qui s’accumulent sur mon bras. Ah, elle va en faire des allers-retours dans la cabine, en particulier si elle tient tant que ça à trouver LA tenue parfaite. Et encore, là, on ne parle pas de chaussures et d’une coupe de cheveux à peu près potable. J’étais en train d’attaquer un nouveau rayon quand Kira réapparut devant moi avec l’une de ses trouvailles qu’elle montré fièrement.  

Eh ! Elle est pas celle-là non ?
Euh, oui… si tu vas à une vente de charité, pas dans un casino. Ça fait vieillot. Toi tu ne portes vraiment pas souvent des robes en une année.

La seule fois où je l’ai vu en porter une, c’était quand elle était enceinte. S’il faut qu’elle le soit à chaque fois pour la voir ainsi elle ne tiendra pas longtemps le coup avec autant de saute d’humeur qui se succède non-stop. Roulant des yeux, j’en attrape une nouvelle puis l’emmène avec moi aux cabines. Avec tout ce que je tiens entre les bras, on devrait bien trouver son bonheur au bout d’un moment. Sinon, c’est qu’elle n’est vraiment pas faite pour en porter, elle se contentera d’une jupe, ou bien simplement de ne pas s’y rendre. C’est tout aussi bien, et moins casse pied. Je lui donne tout ce que j’ai en main, prends ses affaires et m’installe confortablement sur un siège en face de la cabine d’essayage.

Bon alors, parle-moi un peu cette fameuse réception. Elle est en quel honneur ? Va y avoir qui ? Tu penses qui aura le maire ?



Elle te parle en Brown

KDO
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
bitch:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Théodora Fleming

Théodora FlemingMessages : 2953
Date d'inscription : 15/08/2012


Je dépense donc je suis [PV Laelyss] Empty
MessageSujet: Re: Je dépense donc je suis [PV Laelyss]   Je dépense donc je suis [PV Laelyss] EmptyJeu 3 Déc - 20:30

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Laelyss

Petite robe blanche en mains, Kira trouvait qu'elle était robe était plutôt simple ; ni trop courte ni trop longue elle pensait que ça suffisait pour ce genre de soirée... Certes la couleur signifiait qu'elle devrait faire attention aux tâches de vin, de nourriture et de ne pas se rétamer la gueule avec les talons mais comme elle allait devoir jouer les vraies dames et faire attention à ses manières tout irait pour le mieux ! Adjugé, vendu, elle prennait cette robe.

- Euh, oui… si tu vas à une vente de charité, pas dans un casino. Ça fait vieillot. Toi tu ne portes vraiment pas souvent des robes en une année.

- Non, tu crois ?


La dernière fois que la demoiselle aux cheveux roses avait porté une robe, c'était quand elle était enceinte... Et comme c'était la première et la dernière fois, la revoir avec ce genre de vêtements était impossible ; enfin jusqu'au à ce soir car Vilmos avait insisté pour qu'elle mette une robe ou du moins quelque chose de classe histoire de ne pas faire tâche avec les autres invités... Et puis bizarrement, Kira voulait marquer le coup... C'était rare qu'on l'invitait à ce genre de soirées donc si l'occasion pouvait se représenter elle ne dirait pas non !

Avec un petit sourire triste sur le coin des lèvres, la jeune femme reposa le vêtement et suivit son amie jusque dans les cabines d'essayage ; avec tout ce qu'elle avait en main, elles allaient forcément trouver quelque chose. Encore heureux, il n'y avait pas beaucoup de personne dans les boutiques donc pas la peine d'attendre des heures pour avoir une cabine ; récupérant tous les vêtements que Laelyss venait de lui tendre, Kira s'installa dans la cabine après avoir fermé le rideau tandis que son amie s'installa sur un siège en face.

- Bon alors, parle-moi un peu cette fameuse réception. Elle est en quel honneur ? Va y avoir qui ? Tu penses qui aura le maire ?

La demoiselle haussa des épaules même si son amie ne pouvait pas voir le geste... Qui il y avait ? Sûrement des gens importants, Vilmos traînait rarement avec des personnes de bas étages. Kira commença à retirer son t-shirt qu'elle posa sur le siège à ses côtés et retira son pantalon après avoir retiré ses chaussures ; elle avait été tellement surprise de la proposition qu'elle n'avait même pas pensé à demander qui serait invité là-bas...

- Euh... Je crois que c'est pour les deux ans du casino si j'ai bien compris.

Deux ans déjà qu'il avait son casino... Ça passait tellement vite, pourtant la Rose avait l'impression que ça faisait bien plus longtemps. Kira s'empara de la première robe de la pile et l'enfila tout en réfléchissait aux personnes qui seraient présentes ce soir-là... Le maire ? Pourquoi pas ? Mais acceptera-t-il de voir une criminelle à cette réception ? Espérons-le ! L'As n'aimerait pas gâcher cette réception à cause de sa réputation.

Sans répondre à la question, la Rose ouvrit le rideau afin de présenter la première robe à Laelyss ; Kira n'était pas extrêmement à l'aise dedans mais elle décida quand même de faire le tour sur elle-même afin de montrer à son amie... Mais en voyant la tête de cette dernière, la demoiselle aux cheveux roses comprit qu'elle était d'accord avec elle : moche. La Rose referma aussitôt le rideau et retira le vêtement pour mettre la suivante tout en répondant à sa question.

- Je ne sais pas si il y aura le maire mais connaissant Vilmos, il a dû inviter des politiciens, des juges, des artistes... Bref la haute société de Quederla. Pour ça que j'aimerai éviter de me ramener en jean/t-shirt.


Et aussi parce qu'elle risquait de ne pas rentrer si elle se ramènait sapée comme à son habitude... Nan, là elle avait vraiment besoin d'un coup de mains. Seconde robe enfilée, la demoiselle aux cheveux roses se regarda dans le miroir avant d'ouvrir une fois de plus le rideau afin de montrer le résultat à Laelyss qui s'y connaissait déjà mieux que la Rose. Celle-là était déjà mieux que la première, mais la couleur ne plaisait pas à Kira... Qui sait, peut-être que d'un point de vue extérieur ça lui allait bien ?

- Et toi alors avec Bigby ? Tu en es où ?




Je m'exprime en sienna
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laelyss Hamilton

Laelyss HamiltonMessages : 990
Date d'inscription : 23/11/2014


Je dépense donc je suis [PV Laelyss] Empty
MessageSujet: Re: Je dépense donc je suis [PV Laelyss]   Je dépense donc je suis [PV Laelyss] EmptyDim 6 Déc - 2:48

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Cendrillon est la preuve qu'une paire de chaussures peut changer une vie !


C'
est un peu étrange la façon dont je demandais cela, comme si j'étais plus emballée qu'elle pour cette soirée, alors que ce n'est pas moi l'invité d'honneur. Qu'importe, je ne pouvais pas m'empêcher de m'en réjouir. Parce qu'à la fois cela montré que Kira allé mieux, qu'elle commencer à enfin réellement faire son deuil et que reprendre goût à la vie revenait dans ses priorités. Mais aussi parce que la voir en robe été quelque chose de tellement rare qu'il ne fallait rater ça pour rien au monde. Certes, faire les boutiques avec elle était un horrible supplice, mais qu'est-ce qu'on ne ferait pas pour les amies, hein ? Confortablement installer sur mon petit fauteuil, à jouée avec quelques mèches de cheveux, je regarde le rideau s'ouvrir en voyant celle-ci sortir pour montrer le premier résultat. Réfléchissant un instant en la regardant de la tête au pied, je finis par finalement secouer négativement la tête. Ce n'était pas le genre à lui aller et pas suffisamment classe pour une telle réception. Pas de là à devoir lui trouver une robe comtesse, mais tout de même, un peu de tenue voyons.

Je ne sais pas si il y aura le maire mais connaissant Vilmos, il a dû inviter des politiciens, des juges, des artistes... Bref la haute société de Quederla. Pour ça que j'aimerai éviter de me ramener en jean/t-shirt.
C'est sur, tu ferais tache, dis-je en riant, surtout pour les deux ans. C'est pas mal s'il a une affaire qui marche bien.

Très franchement, je ne le connais pas plus que ça. Je l'ai simplement vu une fois à cette fameuse baby-shower. Mise à part quelque échange brève et courtois, d'apprendre que c'était le parrain de ses enfants et qu'il est du conclave Domae - sa franchise dans sa présentation me marquera toujours - notre conversation n'est pas aller plus loin que ça. C'est un homme charmant et galant qui plus est pour l'invitée à une telle soirée. Elle avait de la chance. Ah ! Ça oui. Intérêt de bien profiter de cette fête sinon je prendrais sa place sans hésiter. Trèves de plaisanteries, une nouvelle fois, elle ressort de la cabine d'essayage vêtue d'une robe plus coloré que la précédente. Une fois encore, je prends le temps de l'admirer avant de prononcer un quelconque verdict là-dessus. Sauf que, bouche à moitié ouverte, prête à prononcer la sentence, je me fais devancer par une question on ne plus inattendue.

Et toi alors avec Bigby ? Tu en es où ?
Hein ?

Pris de cours et pas qu'un peu, je regarde mon amie avec de grands yeux, la tête penché sur le côté avec une difficulté déconcertante à comprendre. Qu'est-ce qu'il venait dans l'histoire lui ? Non, la question la plus exacte serait : pourquoi elle me demande ceci ? C'était vraiment le moment de parler de lui, maintenant, là, ici, toute suite ? Qu'est-ce je pouvais bien y répondre tient...

Je... euh... Pourquoi... Qu'est-ce tu veux qu'il ait entre nous ? On est simplement ami. On se voit de temps en temps pour prendre un café et puis voilà... Rien de plus, rien de moins... Ta vraiment des questions bizarres parfois... Change de robe, elle te grossit.

C'était faux, elle ne la grossissait pas et je le savais très bien, elle était même jolie sur elle, même si ce n'était pas la robe parfaite pour sa soirée. En fait, c'était surtout pour qu'elle me lâche vite fait bien fait avec question qui me rendait légèrement mal à l'aise. J'attendais donc que Kira retourne dans sa cabine avant de lâcher un soupir. C'était débile comme question. Pourquoi me demandais où nous en étions ? Nul part, on est qu'ami. Oui, il a divorcé et alors, cela ne change rien à ce fait-là. « Il ne se passera jamais rien de toute façon », murmurais-je d'un air blasé. Même si je pouvais éprouver quoi que ce soit à son égard, il n'était pas question que les choses aillent plus loin. Pourquoi ? Parce que ce n'était pas réciproque tout simplement. Alors ce serait dommage de gâcher une telle chose pour si peu. Enfin, je chasse rapidement toutes ses pensées de ma tête, ce n'est ni le lieu ni le moment d'y penser. Puis je fixe une nouvelle fois la tenue de mon amie. Comme une soudaine illumination, je savais en la voyant que c'était la bonne.

Celle-là, il faut absolument que tu prennes celle-là ! Elle te va à ravir. Et mon dieu la paire de seins que ça te fait.

Un peu exagérer, mais elle était splendide. C'était élégant et légèrement sexy sans être vulgaire, la tenue idéale pour un tel évènement. Voilà une bonne chose de faite.

On se prend un café après avoir payé ?


Elle te parle en Brown

KDO
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
bitch:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Théodora Fleming

Théodora FlemingMessages : 2953
Date d'inscription : 15/08/2012


Je dépense donc je suis [PV Laelyss] Empty
MessageSujet: Re: Je dépense donc je suis [PV Laelyss]   Je dépense donc je suis [PV Laelyss] EmptyMar 8 Déc - 4:01

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Laelyss

Une simple question qui avait l'air d'avoir déboussolée Laelyss, la demoiselle aux cheveux roses était assez grande pour comprendre qu'il y avait un truc entre les deux et que ça ne s'arrêtait pas à leurs parties de jambes en l'air. Du côté de Bigby, ce n'était pas un sujet qu'il avait déjà évoqué ; entre deux coups d'épées ça avait été compliqué d'échanger quelques mots et puis ce genre de conversations privées ne ressemblaient pas aux deux loups. Surtout que depuis qu'il était devenu l'Alpha, certaines règles devaient être respectées ; dont ne pas l'harceler ou le taper pour obtenir des informations faisait partit.

- Je... euh... Pourquoi... Qu'est-ce tu veux qu'il ait entre nous ? On est simplement ami. On se voit de temps en temps pour prendre un café et puis voilà... Rien de plus, rien de moins... Ta vraiment des questions bizarres parfois... Change de robe, elle te grossit.

- Fais gaffe, ton nez s'allonge.


La demoiselle aux cheveux roses lui tira la langue avant de refermer le rideau, depuis qu'elle avait lui avait posé quelques questions après la bataille, Kira avait comprit que Laelyss ressentait beaucoup plus que de l'amitié pour Bigby. De ce côté, il était impossible de savoir ce qu'il se passait ; Haizea et Luna se voyaient de temps en temps donc elle pouvait discuter avec les parents mais le domaine du ménage n'avait jamais été évoqué entre eux.

La Rose retira la robe et enfila la troisième en commençant à perdre espoir de trouver la bonne robe ; Kira se regarda une fois de plus dans le miroir avant d'ouvrir le rideau, autant cette robe-là lui plaisait autant elle avait l'impression que quelque chose clochait... Elle était jolie mais sur elle ? Pour une soirée, ne serait-ce pas trop ? Vu que c'était à Laelyss de donner son avis, la Rose ouvrit la cabine et laissa son amie décider du sort de cette robe.

- Celle-là, il faut absolument que tu prennes celle-là ! Elle te va à ravir. Et mon dieu la paire de seins que ça te fait.

Se regardant dans le miroir d'en face, elle remarqua qu'effectivement cette robe faisait pas mal ressortir ses seins. Le léger coup d’œil en direction de son amie fit comprendre à Kira qu'il fallait absolument porter cette robe ; elle n'était pas vraiment à l'aise dedans car elle avait l'impression de ne rien avoir sur elle mais il fallait reconnaître qu'elle se prêtait bien au thème de la soirée classe... Soupirant, la jeune femme regarda le prix, il ne sortait pas de ses moyens mais elle n'était pas donnée non plus... Qu'est-ce qu'elle ne ferait pas pour se changer les idées.

- On se prend un café après avoir payé ?

- Ouais d'accord, tu ne veux rien ici tu es sûre ?


En la voyant refuser, la demoiselle aux cheveux roses retourna dans sa cabine pour se changer et remettre des affaires dans lesquelles elle était plus à l'aise... Bien la robe, c'était fait maintenant il faudrait sûrement des chaussures et peut-être qu'un petit tour dans le salon de coiffure de Lou n'était pas de refus, en regardant l'heure à sa montre, Kira remarqua que ça faisait déjà plus de trois quatre d'heure qu'elles étaient entrées dans cette boutique. Allez, il fallait se faire vite avant qu'elle n'arrive en retard.

En sortant de la cabine avec toutes les robes en main, elle tendit celle qu'elle allait prendre à Laelyss pour ne pas s'emmêler les pinceaux et reposa tous les vêtements dans les rayons. Elle reprit ensuite sa robe de soirée dans les mains et passa à la caisse où elle paya, pas de solde, pas de réduction, que dalle... Vraiment, cette robe avait intérêt à plaire à Vilmos au risque de péter un câble à cette soirée.

Voilà une bonne chose de faite... Voyant un café au loin, la demoiselle s'y dirigea aussitôt et patienta à la file, vu qu'ils étaient en fin de semaine et en plein après-midi il n'y avait pas beaucoup de monde... Tant mieux d'ailleurs, patienter des heures pour boire un café n'était vraiment pas ce qu'il faisait plaisir à Kira. Lorsque ce fut enfin tour, la demoiselle aux cheveux roses commanda un Cappuccino et laissa Laelyss commander à son tour en lui annonçant qu'elle lui offrait le café ; elle lui devait au moins bien ça après l'avoir tirée de force hors de chez elle.

Cafés en mains, les jeunes femmes allèrent s'asseoir dans un coin de la pièce pour être tranquille et discuter un peu. Discuter oui, mais de quoi ? Le sujet de Bigby n'était sûrement pas le sujet à aborder au vu de sa réaction précédente, le seul sujet un peu passe-partout et qui n'était pas revenu était celui des affaires. Kira était au courant que son amie possédait une boutique mais elle ne savait pas réellement si elle fonctionnait ou non, peut-être était-ce le moment de se renseigner ?

- Comment vont les affaires sinon ? Ta boutique n'a pas subit trop de dommages avec ce qu'il s'est passé ?




Je m'exprime en sienna
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laelyss Hamilton

Laelyss HamiltonMessages : 990
Date d'inscription : 23/11/2014


Je dépense donc je suis [PV Laelyss] Empty
MessageSujet: Re: Je dépense donc je suis [PV Laelyss]   Je dépense donc je suis [PV Laelyss] EmptyVen 11 Déc - 22:52

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Cendrillon est la preuve qu'une paire de chaussures peut changer une vie !


A
utant se détendre un peu après tous ces efforts fournis. Bon d’accord, nous avions fait qu’une seule boutique et je n’ai pas vraiment couru dans tous les sens pour lui trouver la robe parfaite. Mais je ne dis pas non à un bon café, parce que même après si peu cela reste éprouvant. Maintenant que nous avions enfin trouvé la tenue parfaite, je suivais Kira en directions des caisses pour payer. Bien sûr que j’avais bien envie de m’acheter quelque petite emplette pour remplir le reste de ma garde-robe, mais je me connais aussi et la chose allée forcément durer des plombes. Tellement de choix, tellement de choses à essayer qu’une heure ne serait-ce pas suffisant pour tout faire, et puis on était là pour elle – malgré moi – donc elle rester la priorité. C’est elle qui avait peu de temps pour tout faire. Je me demanderais des bons d’achat pour noël, cela fera un super cadeau. J’attendais sagement qu’elle paye en me disant qu’il faudrait peut-être commencer à chercher des cadeaux. Bon, il n’y a pas beaucoup de monde à qui il faut en offrir quoi que ce soit, temps mieux d’ailleurs. Peut-être trois voire quatre personnes grandes max. Ce qui est amplement suffisant pour mon porte-monnaie. Mais du mal à imaginer ce qui ferait bien plaisir au petit. Il a déjà quasiment tout ce qui lui faut. Dure de savoir quoi rajouter par-dessus le marché. Enfin, son achat été fait et après quelques petites minutes de patiente supplémentaire, un cappuccino en main, c’était une pause bien méritée que nous nous offrions tranquillement assis dans un café.

Comment vont les affaires sinon ? Ta boutique n'a pas subi trop de dommages avec ce qu'il s'est passé ?
Il y a eu quelque vol à vrai dire, forcément certain ont profité du chaos pour ce faire plaisir et des objets cassé, mais ça va encore le plus gros a pu être épargné.

Heureusement d’ailleurs, sinon, ce serait bien compliquer de faire tourner la boutique. Cependant pour ce qui a été volé ça m’agace tout de même. La plupart sont des objets bien rares et qui ont une valeur inestimable, entre des mains peu propres ça faite mal d’avoir perdu autant. Je prends une gorgée avant de rajouter :

Mais bon, je ne plains pas trop. L’ancien propriétaire de la boutique d’accoter m'a vendue son établissement à un prix abordable et depuis j’y ai ouvert une pâtisserie/café. C’est un peu dur de jongler entre les deux, mais ça me plaît. Avec un peu de chance, je trouverais du personnel avant la fin de l’année. Passe me voir un de ces jours, tu goûteras mas cupcake, tu m’en diras des nouvelles.  

J’avais de quoi être fier de mes deux boutiques, même récemment ouverte elle tourner on ne peut mieux. Ne rester plus qu’à espérait que cela dure suffisamment longtemps et que je n’ai pas de regret futur. Pourquoi en avoir quand ouvre quelque chose qui nous plait. J’ai toujours aimé faire la cuisine alors tenir une tel chose qui porte mon nom et préparer avec amour, me comble de bonheur. J’ai toujours été doué pour çà toute façon.

Et toi alors, l’hôtel va bien ? Tu comptes y rester encore après ce qu’il s’est passé ou bien travailler ailleurs ?


Elle te parle en Brown

KDO
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
bitch:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Théodora Fleming

Théodora FlemingMessages : 2953
Date d'inscription : 15/08/2012


Je dépense donc je suis [PV Laelyss] Empty
MessageSujet: Re: Je dépense donc je suis [PV Laelyss]   Je dépense donc je suis [PV Laelyss] EmptyLun 14 Déc - 0:42

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Laelyss

- Comment vont les affaires sinon ? Ta boutique n'a pas subit trop de dommages avec ce qu'il s'est passé ?

- Il y a eu quelque vol à vrai dire, forcément certain ont profité du chaos pour ce faire plaisir et des objets cassé, mais ça va encore le plus gros a pu être épargné.


Ben tiens... Tout le monde profitait de ce genre d'événement pour se servir chez les autres et prendre ce qu'il fallait pour son petit plaisir personnel ; heureusement que la boutique n'avait pas été détruite, au moins elle pouvait continuer de vendre des objets. Kira prit une première gorgée du café et déposa le gobelet sur la petite table basse pour écouter la suite de la conversation en silence.

- Mais bon, je ne plains pas trop. L’ancien propriétaire de la boutique d’accoter m'a vendue son établissement à un prix abordable et depuis j’y ai ouvert une pâtisserie/café. C’est un peu dur de jongler entre les deux, mais ça me plaît. Avec un peu de chance, je trouverais du personnel avant la fin de l’année. Passe me voir un de ces jours, tu goûteras mas cupcake, tu m’en diras des nouvelles.  

- Compte sur moi.


Dès qu'elle en aura l'occasion, la demoiselle aux cheveux roses passera faire un petit bonjour et en profitera pour goûter à ses cupcakes, Kira devait le reconnaître Laelyss devait quand même galérer avec deux boutiques. Mais elle n'avait pas l'air de s'en plaindre donc si ça lui plaisait c'était le principal, et puis ses pâtisseries étaient certainement meilleures que celles achetées au supermarché, alors pour une fois qu'elle allait pouvoir manger quelque chose de bon, la demoiselle allait en profiter.

- Et toi alors, l’hôtel va bien ? Tu comptes y rester encore après ce qu’il s’est passé ou bien travailler ailleurs ?

Elle haussa les épaules. Kira ne savait pas trop où elle allait pouvoir travailler et puis avec son post à l'hôtel permettait de régler les entrées et les sorties des Domae et prévenir en cas d'intrusion... Rien que pour ça, la demoiselle aux cheveux roses devait rester à l'hôtel ; même si ce n'était pas le meilleur métier du monde ça lui permettait d'acheter sa nourriture pour manger et tous les extra pour les enfants... Et puis qui voudrait d'elle comme employé ? Le patron avait déjà été bien gentil de vouloir la garder.

- L'hôtel a subit beaucoup de dégât mais on peut toujours y travailler. Je ne sais pas trop où je pourrais aller travailler, pas sûre que les patrons voudraient de Bad Wolf dans leurs employés alors je reste avec celui qui veut bien de moi pour le moment.

Et puis où irait-elle travailler ? Il n'y avait pas grand chose dans cette ville qui l'attirait et monter sa propre entreprise était légèrement risqué alors au lieu de faire la connerie de tout foudre en l'air, la demoiselle préférait rester à son boulot du moment. Elles continuèrent de parler affaire le temps de terminer leur café puis une fois terminés, elle reprirent leur chemin en direction d'une boutique de chaussure cette fois.

Elles entrèrent dans une boutique, la demoiselle aux cheveux roses regarda partout autour d'elle, elle se doutait bien qu'elle n'était pas ici pour des baskets donc elle regardait déjà du côté des ballerines ou jetait quelques coups d’œil aux talons au cas où elle aurait un coup de cœur pour l'une d'elle. Kira s'empara donc de la première paire de chaussures noires qui pourraient aller bien avec la robe, enfin peut-être... Elle et les chaussures, c'était comme elle et les robes. Elle enfila donc la paire de ballerines et marcha quelques pas pour se regarder dans la glace et écouter l'avis de Laelyss.




Je m'exprime en sienna
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laelyss Hamilton

Laelyss HamiltonMessages : 990
Date d'inscription : 23/11/2014


Je dépense donc je suis [PV Laelyss] Empty
MessageSujet: Re: Je dépense donc je suis [PV Laelyss]   Je dépense donc je suis [PV Laelyss] EmptyMar 15 Déc - 20:17

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Cendrillon est la preuve qu'une paire de chaussures peut changer une vie !


L
a bataille n’a épargné personne mise à part l’extérieure de la ville est par chance le quartier résidentiel. Et encore. Tout le monde avait subi pas mal de débat au niveau des commerces, certain plus que d’autres. De ce que je sais l’hôtel n’y a pas vraiment échapper. En espérant que la casse n’était pas trop énorme au point de perdre tous les pauvres clients à l’intérieur, croulant sous les débris de brique et autre. Je prends une nouvelle gorgée avant d’écouter ce qu’il en est.

L'hôtel a subit beaucoup de dégât mais on peut toujours y travailler. Je ne sais pas trop où je pourrais aller travailler, pas sûre que les patrons voudraient de Bad Wolf dans leurs employés alors je reste avec celui qui veut bien de moi pour le moment.
C’est ça de vouloir faire les dures aux yeux de tout le monde. Maintenant bonjour la galère pour un autre travaille. Enfin, je suis sûr que tu t’en sortiras, ne t'en fait pas.

Il suffisait juste de paraitre plus aimable aux yeux de tout le monde et tour été joué. Un peu plus compliqué dans son cas certes – caractère de merde bonjour – mais pas impossible non plus. Avec de la bonne volonté est un peu plus d’effort. Enfin si l’envie de réellement partir de là été au rendez-vous. Sinon ce n’est même pas la peine d’y penser. Cela me fait penser… argh… qu’il y a des toujours des postes à promouvoir dans les deux boutiques désormais, peu sûr que cela lui plaise à vrai dire. Quoi que, il faut voir le bon côté des choses, hormis le fait d’être sous mes ordres – ce qui n’est pas de tout repos – même si j’avoue attendre de bon résultat de mes employés, pas sûr que ce soit un endroit qui lui plait. Mais qui sait, c’est peut-être quelque chose à voir si Kira tient vraiment à changer de tout au tout. Et puis au moins avec elle, je saurais à quoi m’attendre en ce qui concerne les ennuis à venir. C’est à réfléchir tout de même, ça reste un minimum intéressant. Pour l’heure contenons-nous de faire d’elle une dame, ce sera déjà un bon, très bon début et un bel exploit.

Après avoir parlé de nos affaires respectives et autre petit sujet banal de la vie normale de tous les jours, il est temps de lui trouver une paire de chaussures, encore quelque chose qui n’est pas près d’être gagné. Boisson encore en main pour ma part, ces directions à la recherche de cette boutique. J’imagine déjà d’ici son envie de vouloir mettre une paire une de basket. Sauf que malheureusement – ou heureusement pour elle, c’est selon – ceci n’est pas possible et j’y veillerais personnellement qu’aucune de ces paires ne finisse entre ses mains. Non mais franchement, d’où est-ce qu’on a vu que ceci était adéquat pour aller avec une robe comme la sienne. Un coup à donner une crise cardiaque à toute personne normalement constituée. Finissant ma boisson d’une traite, je jette le gobelet dans une poubelle avant d’entrée à mon tour dans la petite boutique. Instinctivement, je pars directement me perdre dans les rayons à talons. C’est comme à la maison, mais avec plus de choix. J’ai déjà une vague idée de la paire qu’il lui faudrait, sans que ce soit trop excessif en hauteur, elle devrait bien pouvoir réussir à marcher avec pendant quelques heures.

C’est alors que je la vois revenir avec… des ballerines aux pieds. J’avoue qu’on peut souligner l’effort et la tentative, au moins ce n’est pas une paire de converses et cela m’évite d’avoir à les lui faire manger. Mais je secoue tout de même la tête négativement.  

▬  Jolie tentative, mais non. Tant que je serais ton amie, tu ne porteras jamais des ballerines pour une telle soirée, allé enlève moi ça.

Tant je serais son amie, elle peut dire adieu à portée des baskets trouées. Regardant encore les talons qui se trouvent sous mes yeux, je finis par trouver ce que je cherche. Elles sont ni trop hautes ni trop basses, des semelles compensées pour ne pas trop souffrir et de la classe, en soit parfait pour elle. Tendue en avant vers mon amie, je les lui offre avec un grand sourire.

Et je t’interdis de dire non, elles sont sublimes. Tu seras juste parfaite comme ça. Tu vas faire tourner plus d’une tête ce soir. Aller zou, qu’il faut encore s’occuper de ta tignasse.


Spoiler:
 


Elle te parle en Brown

KDO
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
bitch:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé

Je dépense donc je suis [PV Laelyss] Empty
MessageSujet: Re: Je dépense donc je suis [PV Laelyss]   Je dépense donc je suis [PV Laelyss] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Je dépense donc je suis [PV Laelyss]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Quederla :: Les Archives ~ :: Les Archives :: Les RPs 2015-