Neigeux
-6°

La ville est en Février 2021

Partagez
 

 Soirée imprévisible [FT Kira]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Anonymous

InvitéInvité

Soirée imprévisible [FT Kira] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Soirée imprévisible [FT Kira]   Soirée imprévisible [FT Kira] - Page 2 EmptyLun 14 Déc - 4:41

...

Soirée imprévisible
T'as de beaux yeux tu sais?
ft. Kira


Si en Kira avait l’air d’une débutante au commencement de la valse, après l’encouragement de Vilmos, elle semblant ensuite plus détendue. Elle avait même arrêté de regarder ses pieds pour suivre les pas de son cavalier. Il lui avait bien dit que la valse, c’était tout simple à danser! Et puis l’As avait un bon professeur devant elle. Vilmos se tenait droit, tout en ayant des mouvements fluides et élégants malgré une certaine nervosité intérieure. Il avait l’impression que ce serait peut-être la dernière fois qu’il danserait avec Kira, car même s’il avait des sentiments pour elle, les occasions de danser étaient rares.

- Merci de m'avoir invitée d'ailleurs.

Sortant de son mutisme, Vilmos regarda Kira avec un regard rayonnant.

-Ça m’a fait plaisir.

Évidemment, il l’avait invitée pour qu’elle s’amuse, sorte de sa routine et pense à autre chose. Mais il ne fallait pas se mentir, la perspective de passer la soirée avec elle avait réjoui Vilmos et, en quelque sorte, il se sentait un peu égoïste de la vouloir rien que pour lui. En voyant l’autre type raconter son baratin, sans même le connaître Vilmos avait eu envie de lui arracher les yeux. C’était un peu excessif, mais bordel…Il avait quand même vu Kira avant lui!

La chanson se termina finalement et ils se séparèrent en promettant de se rejoindre. Avec tout ça, Kira ne lui avait jamais apporté de vin et le Valet mourrait de soif. Mais il avait besoin d’un truc plus fort que du vin. Quelque chose pour lui donner un peu de courage. Il fallait tout dire à Kira avant la fin de la soirée, mais il ne pouvait pas faire ça devant tout le monde, alors quand? Il arriva près du bar et commanda un verre de vodka. Et puis merde, trois verres de vodka. Il n’était pas une femmelette! En finissant ses trois vodkas, il sentit quelqu’un lui taper l’épaule et en se retournant il reconnue le gars avec qui Kira parlait tout à l’heure.

-Hey, tu la connais, la nana aux cheveux roses et au joli cul?

Il n’en fallu pas plus pour que Vilmos réagisse au quart de tour. Il était conscient qu’il y avait un tas d’invités et qu’il ne pouvait pas mettre une bonne raclée au type, alors il posa la main sur l’épaule du type comme il le ferait avec un bon ami. En forçant avec son pouce, il fut à deux doigts de briser la clavicule du mec, alors que Vilmos regardait d’un air terrifiant, et se mit à lui parler à voix basse.

-T’es chanceux qu’il y ait autant de monde sinon je t’aurais arraché les tripes et je t’aurais pendu avec. Tu regardes encore mon amie et je te jure que je le fais, on se comprend?

Vilmos le relâcha et le type s’enfuit la queue entre les jambes. Le Valet n’en revenait pas que, une deuxième fois, cet enfoiré ai voulu séduire Kira et son joli cul. Espérons qu’il n’essaie pas une troisième fois, se dit-il. Du moins pas avant que Vilmos ait tout dit à Kira.

Le-dit enfoiré ne fut pas le seul à partir, petit à petit les invités quittèrent la soirée, qui touchait à sa fin tranquillement. Il y avait toujours des traînards. Vilmos quitta le bar pour saluer les gens, leur souhaiter bonne fin de soirée et les remercier d’être venus. Finalement, le Valet retrouva Kira, qui était toujours là. Le moment qu’il attendait arriverait sans doute bientôt. Et grâce à la vodka, il aurait peut-être un peu plus de courage. S’approchant près de Kira, Vilmos essaya subtilement de savoir ce qu’elle comptait faire désormais que la soirée était presque terminée.

-Je ne pensais pas que cette soirée serait aussi réussie. Et puis personne ne s’est fait mal en tombant de ses talons, dit-il en la regardant moqueusement. Est-ce que tu es contente?

Elle devait l’être c’était évident. Il lui semblait avoir tout fait pour qu’elle le soit, du moins c’est ce qu’il pensait. Kira avait eu l’air tellement heureuse, il n’avait pas cessé de la voir sourire, même après leur dispute minuscule de tout à l’heure.

Coucou

Revenir en haut Aller en bas
Théodora Fleming

Théodora FlemingMessages : 3091
Date d'inscription : 15/08/2012


Soirée imprévisible [FT Kira] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Soirée imprévisible [FT Kira]   Soirée imprévisible [FT Kira] - Page 2 EmptyLun 14 Déc - 21:14

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Vilmos

La demoiselle aux cheveux roses discutait avec les personnes qui se trouvaient près du buffet, qu'elles soient politiciens, artistes ou simplement de la haute société Kira faisait en sorte de tenir des conversations intéressantes sans étaler sa vie privée, ses enfants ou son travail qui était moins bien intéressant que celui de toutes ces personnes. Entre les comédiens qui jouaient leur pièce et les politiciens qui menaient campagne, ils avaient une vie plus intéressante que celle de l'As.

Jetant un coup d’œil en direction du bar, elle remarqua le gars de tout à l'heure revenu à la charge mais cette fois auprès de Vilmos ; la demoiselle aux cheveux roses ne lâchait pas l'échange qui se déroulait sous ses yeux, même si elle n'entendait rien elle avait l'impression que quelque chose de bizarre se passait. Une main sur l'épaule du gars, le Valet avait l'air de faire une certaine pression sur le gars qui décida de fuir les lieux. L'As en venait à se demander ce qu'il se passait là-bas mais préférait attendre le retour de Vilmos pour lui demander.

Mais la jeune femme passait une bonne soirée, elle rigolait avec certains d'entre eux et retenait quelques noms ; Kira avait même promit d'aller voir leur pièce dès qu'elle en aurait le temps et surtout quand elle saurait les dates des représentations. Pour le politicien c'était un peu plus compliqué de leur promettre de suivre leur parti alors elle hochait simplement la tête ou faisait quelques sourires pour détendre l'atmosphère et qu'ils se préoccupent autre chose que de la convaincre de voter pour eux.

Petit à petit, les invités quittèrent la soirée et la Rose ne se rendit pas compte de l'heure qu'il était, de toute façon elle avait posé sa journée se doutait qu'elle allait sûrement rentrer tard. Assise seule dans un coin du casino, la demoiselle aux cheveux roses laissa approcher son Valet qui avait souhaité de bonnes soirées à plupart des traînards ; la jeune femme reconnaissait l'odeur de l'alcool mais il n'avait pas l'air trop saoul encore.

- Je ne pensais pas que cette soirée serait aussi réussie. Et puis personne ne s’est fait mal en tombant de ses talons. Est-ce que tu es contente ?

- Je ne me suis pas cassée la gueule avec mes talons alors oui, je suis plutôt contente.


Elle avait relevé les yeux sur Vilmos et sourit à sa remarque sur les talons, finalement il n'y avait pas à s'inquiéter... C'était plutôt facile finalement et aucune catastrophe n'était à déplorer. Plus sérieusement, outre les talons Kira avait passait une bonne soirée et n'hésiterait pas à accepter une autre de ces soirées ; enfin à condition bien sûr qu'elle se fasse de nouveau invité. Mais ça changeait bien sa vision de la haute société, elle qui pensait que ce n'était que des gens snobs qui prenaient les autres de haut la Rose avait été agréablement surprise des rencontres faites ce soir.

- Alors ? Il s'est passé quoi tout à l'heure au bar ?

Ce n'était pas dit sur un ton de reproche, simplement une curiosité. Kira voulait savoir pourquoi il avait fuit vu qu'elle n'avait pas vu le gars le reste de la soirée donc Vilmos avait dû lui dire un truc pour qu'il décide de faire demi-tour ; elle écouta les brèves explications qu'il accepta de lui donner, apparemment il l'avait invité à foutre de le camp de sa soirée parce qu'il avait bu un peu trop de vin. Kira hocha donc la tête, elle avait l'impression qu'il y avait autre chose mais impossible de mettre le doigt dessus alors elle se leva simplement annonçant qu'elle allait se changer pour commencer à rentrer chez elle.

Avec un dernier sourire aux lèvres, la jeune femme alla dans le bureau de Vilmos où ses affaires étaient toujours au même endroit ; elle avait presque mal au cœur de quitter sa robe de soirée mais il faisait bien trop froid pour qu'elle rentre dans cette tenue... Et puis qui sait à cette heure-là qui elle pouvait croiser. Kira enleva donc ses chaussures puis la robe pour enfiler son jean, sa chemise ainsi que ses baskets ; elle se sentait déjà plus à l'aise mais légèrement triste que la soirée se termine aussi rapidement.

Elle plaça la robe dans la protection et prit ses talons à la main, il était temps de rentrer à la maison car demain la jeune femme allait devoir se lever pour préparer le petit déjeuner et emmener Haizea à l'école ; même si elle allait pouvoir se recoucher après, il fallait quelqu'un pour l'emmener. Kira ouvrit donc la porte avec l'attention de chercher Vilmos pour lui souhaiter une bonne soirée mais à sa grande surprise elle tomba nez à nez avec le Valet qui attendait derrière la porte ; étonnée, elle lui annonça qu'il était l'heure pour elle de rentrer.




Je m'exprime en sienna
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anonymous

InvitéInvité

Soirée imprévisible [FT Kira] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Soirée imprévisible [FT Kira]   Soirée imprévisible [FT Kira] - Page 2 EmptyMar 15 Déc - 19:16

...

Soirée imprévisible
T'as de beaux yeux tu sais?
ft. Kira


- Je ne me suis pas cassée la gueule avec mes talons alors oui, je suis plutôt contente.

Autrement, ça aurait gâchée la soirée, se dit-il. Tout était bien qui finit bien, heureusement. C’était en plein le genre de soirée mémorable que Vilmos s’était imaginé et il était presque déçu que ce soit déjà terminé.


- Alors ? Il s'est passé quoi tout à l'heure au bar ?

Vilmos lui menti, disant simplement qu’il avait convaincu le gars de retourner chez lui à cause de son odeur de vin auquel Kira avait contribué en en renversant sur lui. Dans un autre genre de contexte, il n’aurait eu aucun problème à s’occuper du type ici et maintenant mais il y avait tellement de monde qu’il n’avait pas eu le choix de garder son sang-froid. Kira ne lui posa pas d’autres questions, alors Vilmos supposa qu’elle ait cru à son mensonge.

L’As annonça qu’elle aussi devait partir et Vilmos hocha la tête d’un air compréhensif. Elle avait beaucoup de responsabilités, alors il n’allait pas la retenir. Marchant en direction du bureau de Vilmos, Kira lui adressa un dernier sourire, qu’il lui rendit, avant de se demander si maintenant serait un bon moment pour tout lui dire. Il lui demanderait de rester dans son bureau un moment, ils seraient seuls, bref, ça serait parfait. Même avec les trois vodkas de tout à l’heure, le Valet tripotait ses boutons de manchettes sans arrêt. En escaladant les marches pour se rendre à son bureau, il prit une grande inspiration. Il n’était pas du genre nerveux d’habitude et il ne pouvait pas commencer aujourd’hui. Vilmos était devant sa porte lorsqu’elle s’ouvrit devant lui, Kira dans l’encadrement, l’air étonné de le voir ici, avec raison. Il lui laissa à peine terminé ce qu’elle voulait dire.

-Attends, je dois te parler dans mon bureau. Ça ne sera pas long…

Kira le laissa entrer et il fit bien attention de refermer la porte. C’est alors que Vilmos se planta devant Kira, mais aucun son ne sortit de sa bouche. Il regretta de ne pas avoir bu une quatrième vodka alors qu’il fixait muettement la femme qu’il aimait dans les yeux. Vilmos semblait chercher une réponse dans les yeux de Kira, quelque chose qu’il lui dirait ce qu’elle pensait de lui. Mais il ne vit rien.

Il ne savait pas par où commencer, puis finalement, il se dit que la meilleure façon serait de commencer par le début. Vilmos soupira, et eu un sourire bizarre, comme celui de quelqu’un qui sait que ce qu’il va faire est complètement dingue.

-Quand tu es entrée au Conclave il y a deux ans je te détestais. Je ne savais pourquoi on t’avait donné cette place, sinon parce que tes parents avaient longtemps fait partie de la Famille. Je te trouvais lèche-botte aussi. Mais je pense que j’étais peut-être jaloux que tu ais eu une meilleure place que moi. En fin de compte, tu es une meilleure As que je ne l’aurais jamais été. Et j’aime beaucoup mieux être Valet.

Il se souvenait avoir trouvé injuste qu’une fille aux cheveux roses, à peine adulte, sois choisi pour le poste d’As, seulement parce que ses parents étaient connus dans le milieu et que cela la privilégiait. Aujourd’hui il savait qu’elle le méritait, mais à l’époque, ça l’avait blessé à son orgueil démesuré.


-Mais je pense que j’ai pris la meilleure décision de ma vie là fois où j’ai craché sur le siège du Roi et que tu m’as brisé le nez. Parce que je crois qu’aujourd’hui j’en serais encore à te détester. Après ça, les choses ont tellement changé entre nous. Même avec nos deux caractères, on a réussi à s’entendre, c’est pas rien! Et puis je suis devenu le parrain de tes enfants, et d’ailleurs je me demande souvent pourquoi – à part le fait que je suis riche – que tu m’ais choisit. Je ne suis pas exactement le meilleur modèle masculin. Mais ça m’as tellement fait plaisir que je suis content que tu n’aies jamais revenu sur ta décision.

Il adorait Haizea et Ewan sans borne. Il ferait n’importe quoi pour eux et les aimerait jusqu’à son dernier souffle. Tant qu’il serait là, personne ne toucherait à un seul de leurs cheveux. Et c’était grâce à Kira que Vilmos avait pu connaître à nouveau un semblant de famille.

Les yeux du Valet étaient toujours plantés dans ceux de l’As et tout le long de son monologue, il avait gardé son sourire idiot. Mais Vilmos se mit à retrouver sa nervosité de tout à l’heure et ses traits s’assombrirent, et il perdit air heureux. Il ne savait pas comment Kira le prendrait, mais il était trop tard pour reculer.

-Quand…Il y a un mois, quand on s’est disputés et que l’on ne s’est plus parlé… J’étais si furieux contre toi que ne plus jamais t’adresser la parole me semblait raisonnable. Mais à peine une semaine plus tard, tu me manquais déjà. Pas comme on manquerait un ami. Tu me manquais plus que ça, ça me faisait mal de ne pas te parler. Et…et je me suis rendu compte que j’étais amoureux de toi, Kira.

Il ne savait pas s’il l’était depuis longtemps, mais il en avait eu conscience récemment. Vilmos avait pensé pouvoir lui cacher ce qu’il ressentait, pour ne pas gâché leur amitié, mais ça avait été plus fort que lui, il fallait, pour une raison ou un autre qu’elle le sache. Et que lui, sache ce qu’elle pensait de lui maintenant qu’il lui avait tout dit.


Coucou

Revenir en haut Aller en bas
Théodora Fleming

Théodora FlemingMessages : 3091
Date d'inscription : 15/08/2012


Soirée imprévisible [FT Kira] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Soirée imprévisible [FT Kira]   Soirée imprévisible [FT Kira] - Page 2 EmptyMer 16 Déc - 0:32

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Vilmos

- Attends, je dois te parler dans mon bureau. Ça ne sera pas long…

La demoiselle aux cheveux roses haussa un sourcil mais recula pour laisser entrer le Valet qui referma son bureau... Elle en venait à se demander si elle avait fait quelque chose de mal, peut-être pas rapport au gars du bar ? Ou alors quelque chose qu'elle aurait dit ou faire durant la soirée ? Kira se questionnait tandis que Vilmos avait l'air de chercher ses mots, quelque chose de désagréable à lui dire ? Lorsqu'il soupira et arbora un sourire bizarre, l'As s'attendait à tout et n'importe quoi !

- Quand tu es entrée au Conclave il y a deux ans je te détestais. Je ne savais pourquoi on t’avait donné cette place, sinon parce que tes parents avaient longtemps fait partie de la Famille. Je te trouvais lèche-botte aussi. Mais je pense que j’étais peut-être jaloux que tu ais eu une meilleure place que moi. En fin de compte, tu es une meilleure As que je ne l’aurais jamais été. Et j’aime beaucoup mieux être Valet.


Kira ne savait pas trop pourquoi il disait tout ça et surtout ce qu'elle devait en penser... Ça, elle l'avait bien comprit que Vilmos ne l'avait pas aimé lors de son arrivée dans le Conclave mais elle ne s'était pas vraiment attardée sur la question du pourquoi, maintenant elle le savait. Mais sans vouloir vexer personne, Kira ne comprenait pas pourquoi il avait attendu cette soirée pour lui dire, qu'est-ce que ça changeait aujourd'hui. Maintenant ils étaient amis, c'était ce qu'il comptait non ?

- Mais je pense que j’ai pris la meilleure décision de ma vie là fois où j’ai craché sur le siège du Roi et que tu m’as brisé le nez. Parce que je crois qu’aujourd’hui j’en serais encore à te détester. Après ça, les choses ont tellement changé entre nous. Même avec nos deux caractères, on a réussi à s’entendre, c’est pas rien ! Et puis je suis devenu le parrain de tes enfants, et d’ailleurs je me demande souvent pourquoi – à part le fait que je suis riche – que tu m’ais choisit. Je ne suis pas exactement le meilleur modèle masculin. Mais ça m’as tellement fait plaisir que je suis content que tu n’aies jamais revenu sur ta décision.


Peut-être qu'ils auraient pu trouver une autre manière d'aborder le sujet sans se taper sur la tronche mais ce qui était fait ne pouvait pas être modifié ; Kira devait donc le reconnaître, heureusement qu'il avait fait ça... Malgré la situation bizarre, c'était ce qui les avait rapprochés ! Pour ce qui était le choix du parrain, c'était plus question de confiance que d'argent, mais aussi parce qu'elle savait que Vilmos adorait les enfants et même si il n'était pas le meilleur modèle masculin de cette ville il était important pour les enfants.

- Quand…Il y a un mois, quand on s’est disputés et que l’on ne s’est plus parlé… J’étais si furieux contre toi que ne plus jamais t’adresser la parole me semblait raisonnable. Mais à peine une semaine plus tard, tu me manquais déjà. Pas comme on manquerait un ami. Tu me manquais plus que ça, ça me faisait mal de ne pas te parler. Et…et je me suis rendu compte que j’étais amoureux de toi, Kira.

La demoiselle ouvrit la bouche mais aucun mot ne pu en sortir... Elle n'était même pas sûre de ce qu'elle venait d'entendre, il... Il l'aimait ? L'As recula de quelques pas pour réfléchir, elle se sentait bizarre... Comment réagir face à cette déclaration ? Ses pensées s'emmêlèrent et elle n'était pas foutue de placer des mots sur ce qui se passait dans son cerveau ; la mort de Gaea lui revint en mémoire de plein fouet et c'était impossible pour elle d'avoir une réaction sensée en cet instant. Finalement, après plusieurs minutes de réflexions, Kira releva les yeux vers Vilmos.

- Je... Je ne sais pas quoi te dire.

Autant qu'il sache qu'il la mettait dans une drôle de situation... La mort de Gaea remontait à à peine un mois et elle n'avait pas pensé à l'avenir sur sa relation amoureuse, elle avait été tellement heureuse avec lui que la Rose n'était même pas sûre de pouvoir retrouver un pareil bonheur. Et puis elle avait surtout peur, à chaque fois qu'elle rencontrait quelqu'un, à chaque fois qu'elle tombait amoureuse ça terminait mal... La Rose ne voulait pas briser le cœur de Vilmos, elle tenait beaucoup trop à lui pour ça mais elle ne pouvait se permettre de mentir.

- Je suis désolée Vilmos mais c'est trop tôt pour moi . Je ne me sens pas prête à commencer une nouvelle relation avec quelqu'un alors que Gaea est mort le mois dernier...

Elle avait besoin de se refaire, de trouver un équilibre dans son célibat et surtout être présente pour ses enfants qui avaient besoin de l'attention de leur mère depuis que Gaea était décédé. En tout cas, Kira commençait même à se demander quels étaient ses réels sentiments pour lui ; il avait toujours été là dans les pires moments et elle pouvait compter sur lui à n'importe quel moment. Elle secoua la tête, ça ne servait à rien de discuter... Elle avait besoin de temps, de temps pour réfléchir et remettre toutes ses idées en place, encore plus de temps pour faire son deuil et peut-être que là l'As pourrait accepter de retrouver quelqu'un dans sa vie.

Est-ce que leur relation allait changer désormais ? Sûrement et la Rose était attristée de se dire qu'ils allaient sûrement s'ignorer pendant quelques jours voire quelques semaines ou même plus du tout se parler. Elle baissa les yeux, ne sachant pas quoi ajouter de plus puis décida de partir avant que l'atmosphère ne devienne trop pesante ; la Rose ouvrit la porte du bureau pour partir du casino afin de rentrer chez elle, les paroles de Vilmos se répétant en boucle dans sa tête... Quelle imbécile elle pouvait être des fois !




Je m'exprime en sienna
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anonymous

InvitéInvité

Soirée imprévisible [FT Kira] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Soirée imprévisible [FT Kira]   Soirée imprévisible [FT Kira] - Page 2 EmptyVen 18 Déc - 20:08

...

Soirée imprévisible
T'as de beaux yeux tu sais?
ft. Kira


Kira avait parfaitement raison d’avoir l’air aussi étonnée. Il ne lui en voulait pas pour ça, comment aurait-elle pu deviner? Pourtant Vilmos ne se souvenait pas avoir déjà vu Kira aussi déstabilisé. Franchement, lui non plus ne savait plus quoi penser. Il souhaitait sincèrement qu’elle ressente la même chose pour lui, mais en la voyant reculer d’un pas, il se doutait que ce n’était pas le cas. Et le silence entre les deux était lourd de sens.

- Je... Je ne sais pas quoi te dire.

Vilmos, tellement bavard il y a deux minutes, ne pouvait plus dire quoi que ce soit également. Il regardait le sol et, sachant que même si elle ne disait rien, comprenait qu’il n’aurait pas la moindre chance avec elle. C’était ce qu’il avait craint toute la soirée qui était en train de se passer.


- Je suis désolée Vilmos mais c'est trop tôt pour moi . Je ne me sens pas prête à commencer une nouvelle relation avec quelqu'un alors que Gaea est mort le mois dernier...

Il l’entendait, mais il ne pouvait pas lever ses yeux du sol. Il avait beau savoir que Kira n’était pas la seule fille au monde, qu’il y en aurait d’autres qu’elle, la sensation douloureuse d’avoir été percé au cœur. La mort de Gaea était encore récente, Vilmos le savait. Il aurait probablement eu la même réaction qu’elle. Après tout lui aussi avoir perdu quelqu’un de cher il y a quelques mois. Asharya continuait de lui manquer. Il ne voulait pas l’oublier, mais la mort était une chose que Vilmos côtoyait depuis son enfance, et il refusait de sombrer dans le désespoir.

Pourtant Vilmos ne savait toujours pas ce que Kira pensait de lui. Il comprenait pourquoi elle ne voulait personne dans sa vie, mais est-ce qu’elle l’aimait. Elle n’avait rien dit, alors Vilmos supposait que non. Il poussa un long soupir, et sans lui dire au revoir, Kira passa devant lui et sortit du bureau, et Vilmos ne se retourna pas. Il se sentait faible et idiot de lui avoir dit tout ça. À cause de lui, leur amitié ne serait plus comme avant. Maintenant, il allait oublier tout ça, et dès qu’il le pourrait, Vilmos dirait à Kira d’oublier ce qu’il avait dit ce soir. Il y avait peut-être encore une chance de corriger son erreur.

Pour l’instant en tout cas, Vilmos n’avait envie que d’un verre d’alcool bien fort et de se bourrer à l’infini. Inévitablement, en sortant de son bureau, il chercha Kira du regard, puis il secoua la tête et rejoignit le bar. Après vidé ce qu’il y avait en whisky, le Valet sortit du casino, croisa le gars à la chemise pleine de vin, lui foutu une raclée et rentra chez lui en titubant.


Coucou

Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé

Soirée imprévisible [FT Kira] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Soirée imprévisible [FT Kira]   Soirée imprévisible [FT Kira] - Page 2 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Soirée imprévisible [FT Kira]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Quederla :: Les Archives ~ :: Les Archives :: Archives 2014 - 2019 :: Les RPs 2015-