Neigeux
-6°

La ville est en Février 2021

Partagez
 

 L'homme descend du singe, la femme aussi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Anonymous

InvitéInvité

L'homme descend du singe, la femme aussi Empty
MessageSujet: L'homme descend du singe, la femme aussi   L'homme descend du singe, la femme aussi EmptyDim 13 Déc - 10:53


♦ L'homme descend du singe, la femme aussi ♦

♣  Anae Ginko & Alaric J.R Watson
~ L'homme n'est rien de plus qu'un animal civilisé
Qui a appris à tuer comme un homme... ~


En cette matinée calme et silencieuse, la neige est tombée sur la cité de Quederla. Et même si je ne souris pas, j'apprécie le froid et le blanc immaculé qui recouvre cette ville d'une couverture douce et fraîche. Ainsi, on pourrait presque croire que tout va bien. Pas de traces de sang, tous les sons étant étouffés par la couche de poudreuse au sol. Et pourtant, la guerre que nous menons n'aura pas de trêve pour autant.

Arsen est blottit autour de mon cou, son regard scrutant les flocons qui tombent encore, épars, sur notre route. Il est craintif mais encore plus fasciné par tout cela. C'est beau, n'est-ce pas? Mes doigts se perdent un instant dans son pelage, alors que mon autre main retient le sac qui pèse légèrement dans cette dernière. Et déjà, j'ai atteint ma destination.

L'Anthémis. Le bureau d'un de mes collègues du gouvernement. Mr Watson. Un home que j'ai du mal à considérer allié à notre cause en connaissant ses liens anciens avec les Domaes. Mais pour le moment, je n'ai rien à lui reprocher alors je me contenterais de garder ma réserve pour moi.

Maintenant que je suis arrivée devant la porte, je sonne avant de reculer d'un pas. L'air froid à fait rougir ma peau mais je n'ai pas froid pour autant. J'espère seulement que Mr Watson est chez lui, je n'aimerais pas avoir à faire un aller-retour pour rien. Et, alors qu'Arsen semble se montrer un peu plus inquiet devant sa fourrure constellée de blanc, je lui murmure simplement.

"- Calme, mon grand. Je suis là. Et les flocons fondront dès que nous serons entrés."


Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

L'homme descend du singe, la femme aussi Empty
MessageSujet: Re: L'homme descend du singe, la femme aussi   L'homme descend du singe, la femme aussi EmptyLun 14 Déc - 11:01

Merry christmas before a time

L
es fêtes de noël s’approchent à grand pas et malheureusement pour toi, tu ne savais toujours pas quoi offrir à ses quelques personnes qui donner un sen agréable à ta vie. Forte heureusement pour ton portemonnaie, il n’y en avait pas des masses, mais tout de même. Ce n’était peut-être que le geste qui compte, il fallait quand bien même trouver quelque chose d’adéquate, de quoi faire travailler les méninges à pleine puissance. C’est donc tranquillement installé à ton bureau un stylo dans une main qui se cogne contre ta tempe sans cesse, un café dans l’autre dont l’arôme s’évaporant de la fumée te chatouille les narines à zyeuté scrupuleusement chaque page que tu cherché désespérément un cadeau pour tes amis. Munie d’une liste de prénoms à tes côtés, tu imagines en vain ce qui fraie plaisir à chacun. Le nom de ton colocataire est aussi inscrit dessus. Le tout premier de la liste d’ailleurs et apparemment le seul pour qui les idées fusent à une vitesse affligeante. Une bonne nouvelle au fond, mais que faire pour les autres ? À qui pourrait bien servir cette petite boite au cadenas d’un style ancien, ou bien ce service à thé ? Les goûts de chacun son tellement varié qu’à force, tu t’y perds. Pourquoi ne pas rester dans le traditionnel, un simple dîner entre amis ? Quoique la encore une grande question se pose, qui prépare tout ? Certainement pas toi, tu es un piètre cuisiner. Soupirant un bon coup avant de prendre une longue gorgée de café, tu abandonnes momentanément l’idée d’offrir quoi que ce soit, après tout, il reste encore un peu de temps avant de devoir activé le mouvement.

De toute façon, les fêtes ne sont qu’un simple prétexte pour acheter, acheter, et acheter encore un peu. Une simple tentation à la consommation qui marche, on ne peut mieux durant la période des fêtes. Parce qu’en réalité, soyons franc qui a réellement besoin d’un service à thé ? Mise à part les bourges – et il n’y en a pas dans tes amies – ou bien une fois en cas d’exception, elles ont tendance à rester au fin fond d’un placard. C’est triste un achat qui ne sert à rien, mais c’est ainsi malheureusement. Tu t’enfonces un peu plus dans ta chaise avant de t’étirer, quand soudain la porte d’entrée du bureau ce fait entendre. Haussement de sourcil avec un regard diriger vers celle-ci, impossible de voir qui cela peut bien être avec les stores fermés. Un client à cette heure alors que tu n’es même pas encore ouvert ? Surement encore la voisine et ses chats qui disparaissent sans cesse. Quoique un léger doute là-dessus tout de même. Il n’y a qu’une seule manière de la savoir, réajustant correctement ta chemise, tu te lèves du siège est avance vers la porte, main sur celle-ci tu l'ouvres. Avec une petite expression d’étonnement, tu regardes la jeune femme de l’autre cote de l’encadrement et son animal de compagnie avant de sourire faiblement en engagent la conversation.
« Mademoiselle Ginko, quelle surprise de vous voir ici. Mais entrée, je vous en prie. »
Tu te décales de la porte pour la laisser entrée, il ne faudrait pas qu’elle attrape froid avec ce temps et encore moins avec un visage qui tourne aussi rouge.
« Y a-t-il quelque chose que je puisse faire pour vous ? Demandes-tu en refermant la porte. »



© Lae
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

L'homme descend du singe, la femme aussi Empty
MessageSujet: Re: L'homme descend du singe, la femme aussi   L'homme descend du singe, la femme aussi EmptyLun 14 Déc - 18:14


♦ L'homme descend du singe, la femme aussi ♦

♣  Anae Ginko & Alaric J.R Watson
~ L'homme n'est rien de plus qu'un animal civilisé
Qui a appris à tuer comme un homme... ~


« Mademoiselle Ginko, quelle surprise de vous voir ici. Mais entrée, je vous en prie. »

Je le remercie d'un signe de tête avant d'entrer sous son toit, me mettant par la même occasion à l'abri de la bise hivernale et de la chute des flocons épars qui parsemait d'un blanc immaculé mon habituelle tenue noire. Un vêtement de deuil? Oui, peut-être un peu. En attendant, c'était Arsen le plus heureux. Il s'ébroua gaiement, restant perché sur mon épaule, tandis que mon hôte refermait la porte derrière nous.

« Y a-t-il quelque chose que je puisse faire pour vous ? »

"- C'est une possibilité, en effet. Je sais que vous êtes un ancien Domae et j'ai découvert il y a peu que l'animal qui vous avait été assigné était un singe. Est-ce exact?"

Non, je ne tiens pas à lui faire subir un interrogatoire mais je sais bien que ma façon de parler et de me tenir peut laisser penser cela. Pourtant, ce n'est nullement mon attention. D'ailleurs, afin de couper court à un quelconque malentendu sur les raisons de ma venue, je me décide à les lui exposer.

"- Mister Watson, permettez-moi de vous présentez Arsen. Un capucin de son espèce mais un membre de la famille des primates, comme votre animal. Aussi ais-je pensé que, peut-être vous pourriez me renseigner un peu sur ces animaux qui ne sont pas des plus courants."


Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

L'homme descend du singe, la femme aussi Empty
MessageSujet: Re: L'homme descend du singe, la femme aussi   L'homme descend du singe, la femme aussi EmptyMer 16 Déc - 20:57

Merry christmas before a time

I
l était assez rare que tes « collègues » selon certain, vienne directement dans ton petit bureau pour simplement discuter ou bien dire bonjour, à moins que celui-ci n’ait une requête ou vienne de la part des supérieurs à ce moment-là ça change tout. Ce qui est rare tout de même, mais pas improbable non plus. Mais qui avait dit que la venue de la jeune femme été forcément rattaché au boulot ? En tout cas, elle n’était pas venue seule à juger par son petit animal saupoudre de neige, poser sur ses épaules, ce qui t’étonner d’ailleurs. Aux dernières nouvelles, elle n’était pas une Domae. Une personne venant de la même famille que toi, tu t’en saurais souvenue, en particulier si cette personne avait un compagnon issu de la même branche que le tien. Alors quoi ? Ce n’était qu’un simple animal de compagnie sans les effets qu’il produise une fois lié à eux, comme le petit achat d’un chiot. Ou bien, elle était réellement douée pour garder le secret juste qu’à maintenant ? C’est avec une oreille attentive que tu écoutés ses paroles. Mais, tu ne pouvais pas t’empêcher de rectifier un léger détail quant à l’évocation de l’animal posséder
« Gorille serait plus exacte, mais oui. »
Ils étaient certes de la même espèce, mais rester néanmoins différents sur plusieurs points. Hormis la taille bien sûr, il y en avait plein d’autres. Mais cela rester assez surprend pour toi qu’elle vienne à évoquer d’un coup cette fameuse appartenance. Où voulait-elle en venir avec ça ? Ce n’était pas vraiment un secret pour personne au sein du gouvernement puisque la franchise avait était de mise avec toi. Alors quoi ? Comme si elle venait de lire dans tes pensées, la raison de tout ceci est enfin révélée. Comprenant mieux ses raisons à être ici, tu hoches simplement la tête en désignant le canapé pour qu’elle s’y installe. Allant ensuite farfouiller dans les casiers parmi une multitude de dossiers, tu finis par en sortir un. Au cours de ta vie, tu as toujours était fasciner par cet animal qui est le tient, alors forcément faire quelque petite rechercher sur ses confrères fut un grand plaisir. Il n’y a pas grand-chose, ce n’est pas non plus un dossier des plus complets, mais cela reste un bon début sur les grandes bases. C’est donc appuyé contre le bureau, face à la demoiselle, que tu fais partager ce que tu sais.
« Le capucin est un animal très intéressant. D’après les chercheurs, ils ont une bonne intelligence, aidée ne leur déplaît pas même s’il n’y a pas de récompense à la clé. La tendresse fait partie de leurs nombreuses qualités, vous savez. Il constitue un assistant précieux. Il lui suffit de répondre à une soixantaine d’ordres, ce qu’il apprend sans peine . »
C’est plaisant d’avoir un animal qui ne se contentant pas d’être simplement une grosse boule de poil qui déchire tous sur son passage. Tel un chat par exemple. Il y avait des possibilités de faire tellement de choses avec cette espèce que cela en été presque hallucinant. Après tout ce n’était pas pour rien qu’il se rapprocher le mieux des êtres humains. Tournant quelques pages, tu continues de dévoiler tes informations en rajoutant par la suite la partie un peu moins charmante de cet animal :
« Mais il y a aussi, le revers. Ils peuvent très vite devenir agressifs, après tout cela reste des animaux sauvages. Et au contraire des chats et des chiens, ils n'ont pas eu des milliers d'années pour s'habituer aux humains. Même un singe qui s'est attaché à vous, peut vous mordre, vous attaquez de façon imprévisible ou devenir d'une compagnie difficile une fois adulte. Je dirais que c’est assez général à toutes leurs espèces. »
Si chaque compagnon pouvait s’entendre sans soucis avec leur maître, dans ce cas-là, ce serait bien trop beau pour le voir. C’est comme tout autre animal, ils ne peuvent pas rester des anges obéissant toute une vie entière. Il y a malheureusement, c’est petit période où ils se transforment en monstre sans forcément une quelconque raison valable. Un peu comme un enfant en crise d’adolescente. Cela leur tombe sur le coin de la tronche sans crier gare avec toutes les complications qui suivent derrière. Enfin, tu poursuis dans les explications.
« Il y a des chances pour qu’il vous empêche de nouer des relations comme vous l'entendez. Les singes ne s'entendent qu'avec peu de monde, et si votre compagnon n'apprécie pas certaines personnes, il vous le fera clairement comprendre. De plus, certains n'aiment pas vraiment les enfants, ce qui peut vous empêchez de fonder une famille. Enfin, vous voyez le tableau. »
Si la jeune femme ici présente avait des envies futures de fonder une famille, elle pouvait légèrement s’asseoir dessus. À moins que l’animal en question ait du genre à avoir un tempérament maternel, dans ce cas-là cela changer pas mal de chose. Refermant le dossier, tu le poses sur le bureau près de toi, puis croises les bras sur ton torse, espérant que ces grandes lignes soit suffisant pour répondre à ces attentes. Pris par la curiosité à ton tour, c’est plus fort que toi, il faut que tu demandes.
« Mais dite moi, pourquoi un tel intérêt pour un capucin ? »



© Lae
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

L'homme descend du singe, la femme aussi Empty
MessageSujet: Re: L'homme descend du singe, la femme aussi   L'homme descend du singe, la femme aussi EmptyJeu 17 Déc - 18:13


♦ L'homme descend du singe, la femme aussi ♦

♣  Anae Ginko & Alaric J.R Watson
~ L'homme n'est rien de plus qu'un animal civilisé
Qui a appris à tuer comme un homme... ~


« Gorille serait plus exacte, mais oui. »

Bon, parfait. Au moins, mes recherches se sont révélées exactes. Le contraire m'aurait étonné, je ne suis pas du genre à laisser des choses au hasard mais malgré tout, il existe parfois des secrets bien gardés. Enfin, lorsque que mon collègue me fait signe de venir m'asseoir sur le canapé, j'obtempère avant de le laisser se diriger vers un casier dans lequel il fouille avant d'en ressortir un dossier.

Ce dernier en main, il se met à le feuilleter avant de s'arrêter sur une page et de commencer à me lire tout ce qu'il a écrit dessus. Uniquement des informations au sujet de mon compagnon à fourrure. Qui d'ailleurs semble plutôt intéressé, bien qu'il ne se gêne pas pour exprimer son mécontentement lorsque certains détails ne lui plaisent pas. Personnellement, je l'écoute, attentive et curieuse, sans en laisser paraître grand chose.

« Mais dite moi, pourquoi un tel intérêt pour un capucin ? »

"- Arsen n'a pas la capacité de parler et de répondre à mes questions. Et je ne connais personne qui s'y connaisse vraiment dans le domaine des primates. Alors, afin de mieux le comprendre, j'ai cherché un personne qui pourrait me renseigner. Et mes recherches m'ont menées jusqu'à vous. "

Le principal intéressé vient passer sur mes genoux, réclamant mon attention, jaloux que je le délaisse au profit d'un inconnu. Pourtant, il ne montre aucune forme d'agressivité à l'égard de mon collègue. Sans doute sent'il que cet homme à aussi une lien, différent, avec ceux de son espèce, qui sait.

"- Quitte à devoir compter sur quelqu'un de confiance, j'aimerais pouvoir en connaitre un maximum à son sujet. Vous n'êtes pas du même avis?"

Car oui, je n'ai plus confiance en l'être humain en général. A choisir, je confierais plus facilement ma vie à Arsen qu'à n'importe qui d'autre.


Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

L'homme descend du singe, la femme aussi Empty
MessageSujet: Re: L'homme descend du singe, la femme aussi   L'homme descend du singe, la femme aussi EmptyLun 21 Déc - 12:08

Merry christmas before a time

P
ourquoi un capucin et tout simplement pas un chien ou bien un chat. Voir même un perroquet. Il y avait bien du choix pour se prendre un animal de compagnie. Mais c’est vrai que celui-ci avait des avantages que d’autre non pas. Hormis une certaine intelligence plus développée, il y avait la possibilité de venir en aide aux autres biens plus facilement qu’un chient en tout cas. Et puis finalement ça réponse te semblait compréhensible, il est bien plus d’offrir sa confiance à un animal qui ne risque pas de la trahir qu’un être humain.  
« Effectivement, vous n’avez pas tort. Un animal reste et restera toujours plus fidèle qu’un être humain. »
Les êtres humains sont doués pour blesser, pour amener la souffrance et sacrifier le peu de bonheur qu’ils ont à offrir pour leur petit plaisir personnel. En soit un être humain peut bien mieux être considéré comme un monstre que n’importe quel animal sauvage.
« Vous avez besoin d’autre chose en particulier ou ce que je vous aie dit suffit à répondre à vos attentes ? »



© Lae
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

L'homme descend du singe, la femme aussi Empty
MessageSujet: Re: L'homme descend du singe, la femme aussi   L'homme descend du singe, la femme aussi EmptyLun 21 Déc - 13:37


♦ L'homme descend du singe, la femme aussi ♦

♣  Anae Ginko & Alaric J.R Watson
~ L'homme n'est rien de plus qu'un animal civilisé
Qui a appris à tuer comme un homme... ~


« Effectivement, vous n’avez pas tort. Un animal reste et restera toujours plus fidèle qu’un être humain.»

Bien, au moins nous nous comprenons sur ce point. Mais ce n'est pas cela qui me le rendra plus proche pour autant. certes nous avons des similitudes mais bien que membre du Gouvernement, il reste avant tout ancien Domae à mes yeux. Donc une personne à surveiller. Cependant, j'apprécie sa sincérité et l'aide qu'il vient de m'apporter.

« Vous avez besoin d’autre chose en particulier ou ce que je vous aie dit suffit à répondre à vos attentes ? »

"- Non, pas particulièrement. Si ce n'est peut-être une question à vous poser.
Qu'est-ce qui peut bien avoir poussé un homme tel que vous à rejoindre une Famille avant de l'abandonner pour rejoindre le Gouvernement?"


Oui, cette question est sans doute déplacée de ma part mais j'aime comprendre. Et je n'ai jamais été connue pour faire dans la dentelle. Quand j'ai quelque chose à dire, je le dis, que cela plaise ou non. Mais je ne suis nullement agressive, simplement curieuse dans es propos. Après tout, si nous en venons à travailler plus souvent ensemble, je préfère savoir à quoi m'en tenir.


Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

L'homme descend du singe, la femme aussi Empty
MessageSujet: Re: L'homme descend du singe, la femme aussi   L'homme descend du singe, la femme aussi EmptyLun 21 Déc - 14:36

Merry christmas before a time

L
es informations que tu lui avais offertes, peuvent complète soit-elle, avait tout de même de quoi répondre à une grande partie de ses questions qui n’espérait qu’avoir une réponse. Comme quoi, c’était toujours utile de passer des heures à ce creusé les méninges pour en apprendre plus, toujours plus. À force de persévérance, ce petit dossier allé finir par être un jour entièrement complet. Peut-être qu’y rajouter d’autres espèces appartenant à la même famille ne serait pas une mauvaise idée pour l’étouffer un peu. Enfin, tu y réfléchiras à un moment plus approprié. Pour l’heure, tu récupères ce dossier beige, levant ensuite ton postérieur du bureau pour aller le remettre à sa place. La soudaine question qui résonne dans la pièce venant de la jeune femme, te prend un peu cour pendant un bref instant. Pourtant, ce n’est pas la première fois et certainement pas la dernière que celle-ci te poser. Comme une attraction touristique, cela en fasciner plus d’un dans le gouvernement de vouloir savoir les raisons d’une telle envie d’y rentrer. Pourtant, celle-ci n’était tout bonnement pas aussi extraordinaire que la plupart se l’imaginer. La raison n’était autre qu’un simple reflet d’une envie que beaucoup de personnes souhaitées voir arriver un jour. Ce 'à quoi tu y répondis paisiblement en lui fessant à nouveau face.
« Une simple envie de rendre à cette ville la paix qu’elle mérite. Quand on y vit depuis toujours, c’est un espoir qu’on souhaite voir à un moment donner. Même si après tant d’années, il reste plutôt puéril. Et quoi de mieux que la loi et l’ordre elle-même pour y parvenir. Après tout malgré des méthodes douteuses, elle est faite pour ça, non ? »
Les forces de l’ordre sont faites pour cela généralement. Même si avec celle de Quederla, il a toujours une appréhension de ce qui s’y trame derrière. Il n’y a pas besoin d’être un génie pour comprendre que les lois installées dans cette ville sont très loin d’être les plus nettes qui soit. Peut-être était-ce un pressentiment, mais même avec de bonne volonté derrière tu n’étais assez stupide pour leur donner une confiance entière et aveugle. Pas tant qu'il ne jouer pas cartes sur table avec leurs réelles intentions.
« Enfin, ce n’est que mon souhait, pas forcément celui de tous les membres du gouvernement. Puisque certain n’espère que voir ses familles finir en miette.   »



© Lae
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

L'homme descend du singe, la femme aussi Empty
MessageSujet: Re: L'homme descend du singe, la femme aussi   L'homme descend du singe, la femme aussi EmptyLun 21 Déc - 19:43


♦ L'homme descend du singe, la femme aussi ♦

♣  Anae Ginko & Alaric J.R Watson
~ L'homme n'est rien de plus qu'un animal civilisé
Qui a appris à tuer comme un homme... ~


« Une simple envie de rendre à cette ville la paix qu’elle mérite. Quand on y vit depuis toujours, c’est un espoir qu’on souhaite voir à un moment donner. Même si après tant d’années, il reste plutôt puéril. Et quoi de mieux que la loi et l’ordre elle-même pour y parvenir. Après tout malgré des méthodes douteuses, elle est faite pour ça, non ?»

"- Pourtant, étrangement, c'est le même discours qui est servi par les Familles pour endoctriner leurs membres..."

Enfin, en partie. Evidemment, la guerre des clans était loin d'être dissimulée mais avant tout, chacun faisait prévaloir son bon droit, cette place qui lui revenait de droit divin de pouvoir gouverner la ville. Et donc d'utiliser les lois à leur avantage et non pas pour le bien du peuple. Simplement détournées dans leur propre intérêt.

« Enfin, ce n’est que mon souhait, pas forcément celui de tous les membres du gouvernement. Puisque certain n’espère que voir ses familles finir en miette.»

"- Cela reste une possibilité comme une autre. Le mal se doit d'être combattu à la racine. Et ce, peu importe ou elle se trouve."

Mon discours pourra sembler extrême mais je ne le cache nullement. Les Familles sont devenues une plaie qui gangrène cette ville et le seul remède contre ce mal est simple mais radical. L'amputation. Enfin, je n'étais pas là pour ça aujourd'hui. Et j'en profite pour lui tendre un sac en plastique dans lequel se trouve un paquet de la taille d'une boite à chaussure enveloppé dans un papier à motif de feuilles.

"- Enfin, je vous remercie pour toutes ses précisions qui me seront fortes utiles. Veuillez acceptez ceci en échange, en guise de ma bonne foi."

Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

L'homme descend du singe, la femme aussi Empty
MessageSujet: Re: L'homme descend du singe, la femme aussi   L'homme descend du singe, la femme aussi EmptyMar 29 Déc - 21:34

Merry christmas before a time

C
ertain, pour ne pas dire concrètement tous les membres du gouvernement, sont peu à oser penser comme toi. Pour la plupart, ce ne sont que des lâches qui suivent le mouvement ordonné évitant ainsi tout problème. Surement la peur d’être pendue en route, c’est compréhensible, mais ça n’aide pas forcément à quoi que ce soit. Même en présence de la jeune femme, les avis étaient différents des deux côtés. Elle avait sa vision des choses et toi les tiennes, cela pouvait être un sujet de conflit. Mais pour ta part tu respects ses opinons, ne cherchant nullement à rallier qui que ce soit contre ses propres envies. Tant que cela ne te met pas trop de bâtons dans les roues. Si on peut dire comme ça.

Entendant ses remerciements, tu vois un sachet en plastique être tendu vers toi. Haussant un sourcil surpris, tu t’en rapproches pour le récupérer. Ouvrant celui-ci délicatement tu en sors une petite statue, la contemplant un instant en souriant. Quoi de plus représentatif que les singes de la sagesse ?
« Eh bien, je dois avouer que c’est un choix bien trouvé. Il ne fallait pas, mais, je vous remercie mademoiselle Ginko. Pardonner moi je n’ai rien en échange à vous offrir. Cela m’embête un peu.  »



© Lae
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé

L'homme descend du singe, la femme aussi Empty
MessageSujet: Re: L'homme descend du singe, la femme aussi   L'homme descend du singe, la femme aussi Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
L'homme descend du singe, la femme aussi
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Quederla :: Les Archives ~ :: Les Archives :: Les RPs 2015-