Les groupes "Gouvernement" et "L'Ordre" sont à la recherche de membres.
veuillez les privilégier, si cela vous convient bien sûr !
Ou bien choisir un prédéfini !
Le forum dispose de Discord !
Vous pourrez y accéder une fois qu'un membre du Staff vous aura validé et qu'il vous aura envoyé un MP avec l'adresse de notre Discord ! N'hésitez pas à nous rejoindre !
Nous sommes actuellement à la recherche du Maire de Quederla.
Si ce poste vous intéresse, faites-le nous savoir !

Partagez | 
 

 Est-il vrai que la douleur est beauté?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Est-il vrai que la douleur est beauté?   Ven 18 Déc - 19:49





Est-il vrai que la douleur est beauté?
Mane Albaster & Anae Ginko



Mane Albaster était quelque peu stressée, et cela se voyait. La jeune femme faisait de son mieux pour calmer le cœur qui tambourinait dans sa poitrine, maudissant son tempérament fleur bleue et émotif.

Elle s'était jointe sur un coup de tête à une sorte d'organisation de noël, pour « apporter un peu de joie en ces périodes de guerre » comme ils disaient. Le but était que chaque participant devait offrir quelque chose à son partenaire en la faveur des fêtes, et peut-être même passer la soirée en leur compagnie. Sauf que la grande rousse était tombée sur une jeune femme qu'elle ne connaissait pas le moins du monde.

Anae Ginko, tel était le nom qu'elle avait tiré en piochant dans le chapeau. Elle en avait été quelque peu embarrassée, car après avoir glané ici et là ce qu'elle pouvait de renseignements sur la jeune femme, elle avait rapidement compris que celle-ci était loin de partager les mêmes idéaux de vie qu'elle. Mais peu lui importait ! Elle avait relevé le défi d'offrir quelque chose à une pure inconnue, et la voilà qui était désormais assise à une table pour deux du Petit Gourmand, attendant impatiemment que son « rencart » arrive.

Soyons honnêtes, Mane n'avait jamais été très douée pour offrir des cadeaux aux gens qu'elle aimait, alors la perspective de trouver quelque chose pour une femme qu'elle ne connaissait même pas l'avait angoissée durant des jours. Elle s'était tournée et retournée dans son petit appartement du quartier Ouest, cherchant en vain quelque chose à offrir à Anae.

De plus, ses économies éternellement en voie de dépérir ne lui permettaient pas les plus grandes folies. Elle avait du se donner à fonds, trouver de quoi organiser des représentations aux quatre coins de la ville histoire de gagner quelques Derlas, elle avait même joué dans la rue, un chapeau posé à ses pieds. Elle avait gratté les fonds de ses tiroirs à la recherche de la moindre petite pièce.

Finalement elle avait fini par réunir une somme d'argent ma foi fort satisfaisante. Assez pour mettre en place le plan qu'elle avait dans un coin de la tête.
Elle avait tout d'abord écrit une charmante lettre parfumée à la membre du Gouvernement, signée et ornée de lettres incurvées. Elle lui expliquait la démarche, sans cacher un instant son appartenance aux Elementis.

Elle la rassurait dans cette missive ; « Ce n'est pas un piège, je vous l'assure mademoiselle. Juste un simple diner que je vous offre. Vous avez bien sur toute la liberté de refuser cette proposition, ce que je comprendrais. Veuillez simplement me prévenir si vous désirez ne pas venir, cela m'éviterais d'avoir à payer les réservations de cette soirée inutilement. Pareillement, si un élément de mon organisation vous déplait et que vous souhaitez changer le lieu ou la date de notre rendez-vous, veuillez m'en notifier par retour de courrier. »

Le jour J, aucune réponse dans sa boite aux lettres. Elle tenta alors le tout pour le tout, car telle était la nature de Mane. Elle ne reculait pas une fois que sa décision était prise. Elle enfila sa robe longue faite de coton noir léger, cintrant sa taille d'un long ruban pourpre. Une veste bien trop légère pour la saison, d'un blanc éclatant sur ses épaules, elle passa plus d'une demie heure dans la salle de bain, vérifiant son apparence.

Alors qu'elle appliquait son mascara en une épaisse couche sur ses cils déjà si longs, appuyée sur le lavabo de porcelaine blanche en face de son miroir carré, elle laissa ses pensées dériver.

« Est-ce vrai que la douleur est beauté ? » se demanda-elle. « Les événements dramatiques sont ils beaux à leur manière car ils nous font souffrir ? »

Alors qu'elle faisait courir le rouge à lèvres d'un rouge profonds sur sa bouche pulpeuse, elle plissa les yeux face à son reflet. « Inversement, est-ce que la beauté est une forme de douleur ? Est-ce que la beauté d'une femme maquillée viens du fait qu'elle passe un temps fou devant son miroir ? »

Mais elle laissa ses pensées s'évanouir dans le brouhaha de son esprit alors qu'elle appuyait une fois et une seule sur le haut de sa bouteille de parfum, envoyant les petites particules de fragrance sur le haut de sa robe. Après tout, si la question revenait la hanter elle demanderait simplement à son vis-à-vis... Si jamais celle-ci venait.

Après avoir vérifié une dernière fois son apparence dans le miroir, elle attrapa avec précaution le papier délicat qui emballait son cadeau et passa la porte de son appartement avant de tourner à l'angle de la rue pour rejoindre le Petit Gourmand.

Après une dizaine de minutes de marche, elle arriva enfin à destination. Quelques mots échangés avec le serveur furent largement suffisants pour que la jeune femme trouve sa table et s'y installe, les mains moites et le souffle hachuré. Il fallait qu'elle reprenne sa contenance. Le stress collait mal à son image de femme fatale flamboyante. Mais rien n'effrayait Mane plus que la perspective qu'une charmante jeune femme refuse de passer du temps en sa compagnie.

Levant les yeux sur le plafonds couvert de verre, elle laissa son regard se promener sur les chandeliers accrochés, pendant au bout de leurs chaines dorées. Les tables étaient toutes couvertes d'une nappe blanche comme neige, et partout autour d'elle elle pouvait voir de nombreux couples ou familles rire autour de leurs tables décorées d'aliments. Elle expira longuement et se redressa sur son dossier.

Il n'y avait plus qu'à espérer que la soirée se passe bien, désormais.



Revenir en haut Aller en bas
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: Est-il vrai que la douleur est beauté?   Sam 19 Déc - 11:20


♦ Est-il vrai que la douleur est beauté? ♦

♣  Mane Albaster & Anae Ginko
~ Il n'y a rien de beau dans la guerre
Excepté sa fin... ~


Cette lettre m'avait littéralement rendue verte de rage. Non mais pour qui se prenait cette petite pimbêche? Evidemment, à peine avais-je eu son nom que j'avais fait des recherches à son sujet et ses dernières me plaisent encore moins que le contenu de son message. Une Elémentis, une des membres de cette famille que je haï tout particulièrement. pas que j'aime les Domaes, loin de là, mais eux...

Elle attendait une réponse de ma part, ma présence également. Et puis quoi encore. Et elle se permettait de me rassurer? Comme si je craignais quoi que ce soit face à ce genre de donzelle. Mais pour le coup, je dois lui reconnaître une certaine forme de culot. A moins que ce ne soit tout simplement de l'inconscience, ce qui est également fort probable. Enfin, elle n'aura aucune réponse de ma part puisque je ne suis pas de celles à qui l'on donne des ordres. Cette idée ne concerne qu'elle, qu'elle se débrouille avec.

Pourtant, à mesure que la date approchait, je ne pu m'empêcher de resonger à tout cela. finalement, cette rencontre pourrait être l'occasion pour moi d'en apprendre plus sur les Elémentis. Une jeune fille peut facilement être manipulée. De plus, elle reste une inconnue je n'aurais donc pas le moindre scrupule à me servir d'elle. Et puis, je lui ferais plaisir en acceptant son offre, qui au final tournerait à mon avantage. Oui, voilà. parfait.

Je décidais cependant de ne parler à personne de cette entrevue et quittait mon bureau à l'heure prévue avant de passer chez moi simplement me rafraîchir un brin. Evidemment, Arsen sera de la partie. Qui sait, peut-être me croira t'elle Domae avec sa présence? Cela serait drôle remarque. Enfin, je me dirige vers le 'Petit Gourmand' et en pousse la porte à l'heure précise notée sur l'invitation.

Je m'adresse à un serveur, qui m'indique une table ou siège, seule, une jeune fille à la chevelure de feu et bien apprêtée, vers qui je me dirige. Mon capucin installé confortablement autour de mon cou, je viens me tenir devant ma compagne de soirée avant de demander, d'une voix calme mais pas forcément très engageante en soi.

"- Mane Albaster, je présume? "


Revenir en haut Aller en bas
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: Est-il vrai que la douleur est beauté?   Lun 21 Déc - 20:21





La jeune femme releva la tête d'un mouvement rapide à l'entente de son nom, avant de se fendre d'un sourire.

« En effet ! Et j'ose supposer que vous êtes Anae Ginko ? Je suis enchantée de vous rencontrer. » Dit-elle de sa voix grave, se levant de son siège pour tendre une main puissante et quelque peu brûlée par endroits à son vis-à-vis.

Sans trop laisser traîner ses yeux, elle observa tout de même sa compagne, pour se familiariser avec son apparence. Certes, elle avait cherché qui était la femme avec qui elle allait passer la soirée, mais la réalité était toujours plus parlante qu'une image.

La première chose qu'elle remarqua furent ses yeux en amande. Loin d'être du bleu limpide qui colorait ceux de Mane, ils étaient au contraire sombres et profonds. Mais le contraste le plus visible entre leurs deux regards étaient probablement les sentiments qui s'en dégageaient. Si ceux de la rouquine étaient bien souvent rieurs et pleins de sympathie, les yeux d'Anae étaient emprunts d'un dédain glacial. Celui-ci désarçonna l'Elementis un instant, mais elle se reprit bien avant que cela ne soit visible sur son visage.

La pâleur de sa peau était accentuée par ses cheveux d'un noir profonds. Raides et fins, probablement très doux, ceux-ci étaient relevés sur le dessus de son crane en un chignon sévère, retenus par une pince sobre.  Ses sourcils fins et droits étaient légèrement arqués en une mimique presque dédaigneuse, et le pli de sa fine bouche inspirait au mieux un ennui profond, au pire une hostilité masquée.

Cependant, Mane Albaster n'était pas femme à se laisser abattre, aussi elle garda son sourire bien ancré sur son visage. Invitant d'un léger geste la membre du gouvernement à s’asseoir, surveillant son langage pour ne pas laisser échapper de mots trop familiers, elle amorça la conversation.

« Avez-vous fait bonne route ? J'espère que le choix du restaurant ne vous dérange pas. Je n'avais sincèrement aucune idée de ce qui vous ferait plaisir, alors j'ai fait au mieux. Je vais demander au serveur de nous apporter la carte. »


Attendant qu'un serveur passe près de leur table, elle l’appela aimablement, avant de lui demander la carte du restaurant.  Triturant nerveusement ses doigts sous la table, elle reporta son attention sur sa semblable.

L'impassibilité de celle-ci l'intimidait légèrement. Dans un contexte moins amical, elle n'en aurait eu rien à faire. Des gens sévères et stoïques, elle en avait connu des dizaines, et la plupart du temps elle les ignorait si elle le pouvait. Ce genre de personnalités ne s'accordaient pas avec la sienne de toutes façons, alors pourquoi forcer les choses ?

En l’occurrence, c'était différent. Mane s'était investie comme mission de passer une soirée agréable, et elle voulait qu'il en soit de même pour son invitée. Alors même si le courant ne passait pas, elle se devait de se montrer agréable envers elle, ce qui l’incommodait et créait ce sentiment d'intimidation qu'elle ressentait. La jeune fille aux cheveux flamboyants n'était pas habituée à « cirer les pompes » de qui que ce soit, et l'idée de le faire la mettait mal à l'aise. Que se passerait-il si elle faisait une bourde et qu'elle gâchait la soirée ?

Pire, que se passerait-il si Anae se montrait outrageusement désagréable, ou qu'elle tentait de profiter d'elle ? Mane serait sûrement contrainte à payer et quitter la table, plantant invitée et cadeaux sur place pour ne pas démarrer un conflit ouvert – Et accessoirement ne pas coller son poing dans le visage de celle qui l'emmerdait, comme elle en avait si souvent l'habitude. Elle soupira intérieurement.

Elle sentait déjà que la suite des événements serait compliquée.



Revenir en haut Aller en bas
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: Est-il vrai que la douleur est beauté?   Lun 21 Déc - 21:52


♦ Est-il vrai que la douleur est beauté? ♦

♣  Mane Albaster & Anae Ginko
~ Il n'y a rien de beau dans la guerre
Excepté sa fin... ~


« En effet ! Et j'ose supposer que vous êtes Anae Ginko ? Je suis enchantée de vous rencontrer. »

"- De même."

Simple retour de politesse. Après tout, je n'ai jamais demandée à venir ici. mais je me suis laissée tenter alors je ne reculerais pas maintenant. Et quitte à être sortie de ma demeure, autant que cela ne se fasse pas pour rien. Cette fille est donc une Elementis, voilà une information intéressante.

Ses mains sont brûlées lorsque je lui rends sa poignée de main, avec un geste tranquille et sans agressivité. Le feu donc, de quoi ne pas me la rendre plus sympathique. Visiblement musclée, elle ne doit pas compter plus que cela sur son élément, contrairement à beaucoup de ceux de sa Famille. Il est bien connu que personne ne peut développer et force et pouvoir au maximum, chacun privilégie selon ses propres convenances personnelles. Mais je ne suis pas là pour faire du zèle. Je m'installe face à elle sans changer d'expression tandis qu'elle reprend la parole

« Avez-vous fait bonne route ? J'espère que le choix du restaurant ne vous dérange pas. Je n'avais sincèrement aucune idée de ce qui vous ferait plaisir, alors j'ai fait au mieux. Je vais demander au serveur de nous apporter la carte. »

"- Je n'ai pas eu de soucis pour venir, merci de vous en inquiéter. Pour le reste, la soirée ne fait que commencer. Laissons lui le temps d'avancer pour en profiter."

Je le vois bien, qu'elle est mal à l'aise face à moi. Mais je ne change pas de posture pour autant. Après tout, c'est elle qui m'a invité, elle devra donc me supporter telle que je suis. Et encore, là, je suis calme. Et Arsen aussi, qui observe la salle et les lieux avec curiosité tandis que le serveur nous ramène la carte, comme demandée par mon hôte de soirée.


Revenir en haut Aller en bas
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: Est-il vrai que la douleur est beauté?   Mer 13 Jan - 21:11





S'installant plus confortablement dans sa chaise, Mane observa la carte. Après avoir tourné quelques pages rapidement, elle fixa son choix sur une assiette bien garnie. Après tout, qui dit activité physique régulière dit nutrition appropriée ; En soi elle n'est pas le genre de personne qui peut se permettre de faire un régime. Puis, quitte à manger au restaurant, autant profiter pleinement du moment.

Lentement, ses yeux reprirent place sur la femme lui faisant face, s'attardant quelques millièmes de secondes dans ses yeux si profonds ; Ils sont toujours froids, et ne font aucun mouvements superflus. Ils se fixent en permanence sur leur objectif, analysant tout ce sur quoi ils se posent avec une minutie et une froideur presque calculatrice.  Mane fit la moue.


Elle savait en arrivant que s'entendre avec son invitée serait difficile. Elle ne connaissait que peu Anae Ginko, et tout ce qu'elle savait d'elle n'étaient qu'informations glanées au hasard, piètres miettes de sa réputation invisible. Elle était face à une inconnue antipathique.

Mais bon, quitte à être là, autant être soi même. Elle n'allait pas non plus s'interdire de s'exprimer comme elle le désirait juste parce qu'un malaise était présent autour de la tablée. Et puis, Mademoiselle Ginko n'était pas mal à l'aise. Quand la rousse s'en rendit compte, elle put enfin se détendre.

Si elle était la seule à percevoir ce malaise, elle n'avait qu'a se détendre et il disparaîtrait. Elle le fit aussitôt et pu sentir l’atmosphère se réchauffer un peu.

Jetant un coup d’œil au singe perché sur l'épaule frêle de la jeune femme, elle souleva un sourcil.

« Oh non, il est trop beau. Je ne m'y connaît pas bien en singe, c'est quelle race exactement ? »

Se fendant d'un sourire, elle croisa les bras sur la table, faisant tinter les boucles ornant ses oreilles.

« Quel est son nom ? Ça ne le stresse pas trop d'être en public ? Probablement pas, maintenant que j'y pense. Les singes sont très intelligents, ils savent reconnaître le danger. Et quelque chose me dit que s'il est comme sa maîtresse, il ne doit pas être facile à ébranler ! »

Elle éclata d'un rire sonore, rejetant la tête en arrière, fidèle à ses habitudes. Ce n'était même pas un geste conscient, juste une habitude qu'elle avait prise depuis plusieurs années.



Revenir en haut Aller en bas
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: Est-il vrai que la douleur est beauté?   Dim 17 Jan - 10:55


♦ Est-il vrai que la douleur est beauté? ♦

♣  Mane Albaster & Anae Ginko
~ Il n'y a rien de beau dans la guerre
Excepté sa fin... ~


« Oh non, il est trop beau. Je ne m'y connaît pas bien en singe, c'est quelle race exactement ?»

"- Il s'agit d'un singe capucin moine."

Un des primates reconnu pour être le plus proche de l'homme et avec une intelligence très développée. Je ne dénigrerais pas les autres espèces, ne les connaissant pas, mais je n'ai plus aucun doute quand aux facultés intellectuelles de mon camarade à fourrure. Sentant que l'on parle de lui, ce dernier pose son regard interrogateur sur ma vis à vis.

« Quel est son nom ? Ça ne le stresse pas trop d'être en public ? Probablement pas, maintenant que j'y pense. Les singes sont très intelligents, ils savent reconnaître le danger. Et quelque chose me dit que s'il est comme sa maîtresse, il ne doit pas être facile à ébranler ! »

"- Il se nomme Arsen. Et comme vous pouvez le voir, être en public ne l'impressionne guère. Après, il reste un petit singe et c'est notre taille imposante pourrait parvenir à l'impressionner."

Dans la nature, en bande, ils parvenaient bien à faire fuir des prédateurs bien plus dangereux qu'eux. Sont plus gros soucis en ma compagnie restait sa solitude. Ici, il n'avait pas toute sa famille pour le soutenir, mais il m'avait, moi. Et jusqu'à aujourd'hui, cela lui avait largement suffit.

Après avoir consultée la carte, le serveur revient prendre notre commande, jetant un regard à mon animal qui, comme il sait parfaitement se tenir, ne provoque aucun remous dans la salle, l'empêchant de me demander de le faire sortir. Oui, ils devront composer avec. Arsen est indissociable de moi.

"- Il est vrai que ce n’est pas l'animal le plus commun dans nos rues mais c'est celui que j'apprécie le plus. En général, les gens préfèrent les chiens et les chats. Et vous, où irait votre préférence?"

Etre Elementis ne veut pas dire ne pas aimer les animaux non plus alors cette question à toujours tout son sens.


Revenir en haut Aller en bas
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: Est-il vrai que la douleur est beauté?   Dim 17 Jan - 14:01





Le fait de discuter d'un sujet donné aida grandement Mane à faire fondre les derniers restes de son inquiétude. Faisant une pause pour enquérir le serveur de sa commande, elle s'autorisa une pause pour réfléchir.

"Un singe capucin moine... Je saurais m'en souvenir, je pense. En tout cas, je le trouve charmant!"

Elle esquissa un sourire chaleureux en direction du singe, observant un peu son pelage bicolore. Celui-ci semblait curieux mais calme, et elle ne doutait pas qu'il sache le rester. Un animal n'était jamais dangereux pour le plaisir, seulement quand il se sentait agressé. A moins qu'il ne s'agisse d'un prédateur, si on ne lui donnait aucune raison de s'agiter, il ne n’agiterais pas, tout simplement.

"Arsen c'est très joli, j'aime beaucoup. Quelque chose en particulier vous à influencée pour choisir ce prénom, ou était-ce simplement parce qu'il sonnait bien?"


S'accordant un petit temps pour répondre correctement à la question posée, elle posa son menton au creux de sa main, alors que le serveur arrivait avec leurs entrées.

"Ah, merci! Et bien, si je devait choisir, je pense que je choisirait un reptile. J'aime énormément les serpents, voire même les lézards. Je pense que si j'avais les moyens de m'occuper d'un animal à temps plein, j'adopterais probablement un Gecko. Ce sont des bêtes fascinantes, je les adorait étant petite."


Elle se recula pour laisser la place au serveur de poser les assiètes, et ajouta:

"Bien sur, juste parce que j'ai une préférence ne signifie pas que j'occulte toutes les autres options. Mais bon, adopter un animal n'est pas quelque chose à prendre à la légère, il faut savoir quel animal nous corresponds, et comment s'en occuper correctement. Il me faudrait évidemment un peu plus de temps si je devais donner une réponse définitive, qui m'engagerait à quelque chose! Qui sait, au final, ce n'est peut-être pas sur un Gecko que mon choix se porterais."


Elle faisait quelques efforts pour ne pas laisser une de ses manies verbales reprendre le dessus, surveillant ses mots, prenant quelques pauses entre les phrases le temps de trouver la tournure appropriée.

Elle se servit un demi verre de vin, relevant les yeux vers la jeune femme.

"Je vous en sers?"



Revenir en haut Aller en bas
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: Est-il vrai que la douleur est beauté?   Dim 17 Jan - 18:55


♦ Est-il vrai que la douleur est beauté? ♦

♣  Mane Albaster & Anae Ginko
~ Il n'y a rien de beau dans la guerre
Excepté sa fin... ~


« Un singe capucin moine... Je saurais m'en souvenir, je pense. En tout cas, je le trouve charmant!»

Ce sacripan de petit primate à très bien compris que l'on parle de lui et du coup, il se pavane un peu, pour bien se montrer. C'est un mâle en même temps, c'est la nature. Je le laisse faire temps qu'il ne fait aucune bêtise et que son comportement reste irréprochable. Je n'ai pas une réputation immaculée pour qu'elle soit gâchée par mon compagnon le plus proche.

« Arsen c'est très joli, j'aime beaucoup. Quelque chose en particulier vous à influencée pour choisir ce prénom, ou était-ce simplement parce qu'il sonnait bien? »

"- Mes lectures essentiellement. J'ai toujours eu un faible pour le héros éponyme Arsène Lupin. Et comme ce jeune homme est à sa façon aussi un gentleman cambrioleur, je trouvais que ce titre lui convenait bien."

« Ah, merci! Et bien, si je devait choisir, je pense que je choisirait un reptile. J'aime énormément les serpents, voire même les lézards. Je pense que si j'avais les moyens de m'occuper d'un animal à temps plein, j'adopterais probablement un Gecko. Ce sont des bêtes fascinantes, je les adorait étant petite. »

Un reptile. Animal à sang froid pour maîtresse à sang chaud. Une forme de compensation inconsciente? C'est fort probable. Le feu fait parti des éléments incontrôlables alors que les reptiles se doivent de tout prévoir, de tout calculer. C'est un contraste ma foi assez intéressant je trouve. J'acquiesce de la tête à ses réflexions, les suivants jusqu'au bout sans l'interrompre.

« Bien sur, juste parce que j'ai une préférence ne signifie pas que j'occulte toutes les autres options. Mais bon, adopter un animal n'est pas quelque chose à prendre à la légère, il faut savoir quel animal nous corresponds, et comment s'en occuper correctement. Il me faudrait évidemment un peu plus de temps si je devais donner une réponse définitive, qui m'engagerait à quelque chose! Qui sait, au final, ce n'est peut-être pas sur un Gecko que mon choix se porterais. »

"- En effet. Personnellement, je n'avais jamais songé à prendre un animal de compagnie. Cela s'est fait... Parce que c'était le moment. Pour nous deux."

Au fond, c'était bien le hasard qui nous avait réuni, Arsen et moi. En attendant, cette jeune fille semble avoir un bon sens des responsabilités. Même si elle semble impulsive, elle doit aussi être capable de se montrer plus réfléchie. Oui, cette entrevue risque de se révéler vraiment intéressante. J'aurais perdu quelque chose à ne pas venir.

« Je vous en sers?»

"- Volontiers."

J'observe le robe du liquide que je fais entre mes doigts dans le récipient translucide. Son arôme se dégage, corsé mais attirant. Je le goûte du bout des lèvres d'abord, pour en apprécier le tanin, avant d'en prendre une petit gorgée. Il est très agréable en bouche. Pas un grand cru millésimé mais très bon.

"- Très bon choix que ce dernier. Vous vous y connaissez en vin ou avez-vous suivi les conseils d'un tiers?
Et sinon, que faites-vous dans la vie?"



Revenir en haut Aller en bas
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: Est-il vrai que la douleur est beauté?   Sam 23 Jan - 18:53





Hochant lentement la tête, elle sourit.

"Ah, justement, je n'osait demander si c'était en rapport avec Arsène Lupin. Je n'ai pas lu énormément de ses aventures, mais ma sœur les adorait. On la retrouvait toujours avec un de ces livres à la main, en train de lire dans un coin. Je crois même que c'est cette série particulière qui l'a poussée à devenir bibliothécaire!"

La voilà encore partie à parler de Pary. Il faudrait qu'elle arrête un jour. C'était difficile pourtant, de cesser de babiller à propos de celle qui avait toujours été son modèle. Elle attaqua le plat qui venait de lui être servi, lentement. C'était bien évidemment délicieux, et elle s'appliqua à profiter lentement de chaque bouchée, sans non plus manger trop rapidement, pour ne pas avoir l'air mal élevée.

"- En effet. Personnellement, je n'avais jamais songé à prendre un animal de compagnie. Cela s'est fait... Parce que c'était le moment. Pour nous deux."


"Ça m'a tout l'air d'être une jolie histoire, entre vous. Je sens qu'il y a un vrai lien d'affection qui vous unit, ça me fait plaisir. J'adore les histoires d'amitié entre les humains et les animaux, j'ai toujours trouvé ça très beau de pouvoir se lier aussi profondément avec un autre être vivant."

C'était vrai, bien sur. Parfois quand elle en parlait, les gens se demandaient pourquoi elle n'était pas partie chez les Domae. Elle avait bien évidemment ses raisons d'être loyale envers sa Famille, et jamais elle n'aurait échangé. Mais contrairement à beaucoup des siens, elle ne nourrissait aucune rancœur particulière envers leurs adversaires. Elle prenait la guerre sur un ton de rigolade, parce qu'il fallait bien quelqu'un dans le tas pour alléger un peu le moral des troupes. Si elle ressentait une forte émotion envers les Domae, ce n'était que de l'admiration.

Sirotant une gorgée du vin fraichement servi, elle sourit.

"Et bien, en vérité, c'est justement ma jumelle qui m'a conseillée. J'étais un peu perdue car je ne bois que rarement du vin, mais elle qui s'y connait mieux m'a un peu guidée."

Attendant encore quelques instant, le temps de manger quelques bouchées, elle fit une pause, fronçant le nez.

"Malheureusement je suis actuellement en recherche d'emploi. Je suis une artiste danseuse musicienne et ça à été un peu complexe de reprendre de l'activité professionnelle ces temps ci, surtout avec les aprioris qui trainent sur ma Famille."



Revenir en haut Aller en bas
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: Est-il vrai que la douleur est beauté?   Dim 24 Jan - 12:58


♦ Est-il vrai que la douleur est beauté? ♦

♣  Mane Albaster & Anae Ginko
~ Il n'y a rien de beau dans la guerre
Excepté sa fin... ~


« Ah, justement, je n'osait demander si c'était en rapport avec Arsène Lupin. Je n'ai pas lu énormément de ses aventures, mais ma sœur les adorait. On la retrouvait toujours avec un de ces livres à la main, en train de lire dans un coin. Je crois même que c'est cette série particulière qui l'a poussée à devenir bibliothécaire!»

Sa soeur. Elle a donc encore de la famille en vie. Comme c'est étonnant. Les membres des Familles se protègent toujours entre eux mais détruire la vie des autres, cela ne leur pose aucun cas de conscience. Ce sont vraiment des êtres méprisables, sans le moindre respect pour la vie humaine. Dépourvus d'humanité, ils n'ont plus de notion de réalité. il est vraiment temps que nous les remettions dans le droit chemin.

Une jeune fille du nom d'Albaster devenue bibliothécaire. Je me renseignerais donc à son sujet également. Combien à parier qu'elle aussi est un membre de ces Familles plus destructrices qu'autre chose? Enfin, je verrais en temps et en heure. En attendant, rester concentrée sur ma camarade du moment.

« Ça m'a tout l'air d'être une jolie histoire, entre vous. Je sens qu'il y a un vrai lien d'affection qui vous unit, ça me fait plaisir. J'adore les histoires d'amitié entre les humains et les animaux, j'ai toujours trouvé ça très beau de pouvoir se lier aussi profondément avec un autre être vivant. »

"- Les animaux ne connaissent pas l'hypocrisie ni le mensonge. En cela, ils sont bien meilleurs que les êtres humains. Et c'est cette humanité qu'ils possèdent et que nous avons perdu qui me plait ."

Oui, je ne vaux pas mieux que ces gens, je le sais bien. Je suis même sans doute bien pire qu'eux. Mais je me bats pour un idéal, pour sauver des vies et pas au détriment de celles qui ne font pas partie de ce qu'ils osent appelé Famille et qui n'est rien d'autre qu'un regroupement hétéroclite de désespérés, ayant besoin de leur soutien mutuel pour se croire fort et se sentir exister.

J'attaque mon plat qui, ma foi, est aussi bien présenté que goûteux au palais. Je ne viens que rarement au restaurant, me contentant souvent du minimum vital. Mais j'avoue que le plat commandé est vraiment très agréable, fin et vraiment juste relevé comme il faut. Au oins, j'aurais gagné un vrai bon repas avec ce jeu étrange et ma foi, un peu stupide. Enfin, pour le moment, tout se passe bien.

« Et bien, en vérité, c'est justement ma jumelle qui m'a conseillée. J'étais un peu perdue car je ne bois que rarement du vin, mais elle qui s'y connait mieux m'a un peu guidée. »

"- Dans ce cas, elle vous a très bien conseillé. Ce dernier est très vraiment très bon et parfaitement approprié à ce type de soirée. "

Pas trop fort pour ne pas risquer de nous faire perdre la tête mais assez corsé pour rester en bouche et révéler ses arômes durant le repas. Je prend note aussi que sa soeur, jumelle donc, doit avoir une certaine importance dans sa vie car elle vient très facilement à en parler. Cette inconnue serait-elle la meneuse de deux? Ce n'est pas impossible mais pas de conclusion hâtive non plus.

« Malheureusement je suis actuellement en recherche d'emploi. Je suis une artiste danseuse musicienne et ça à été un peu complexe de reprendre de l'activité professionnelle ces temps ci, surtout avec les aprioris qui trainent sur ma Famille. »

"- Il est certain que si vous affichez ouvertement votre appartenance à un clan particulier en ces temps troublés, la seule chose que vous risquez d'obtenir, ce sont des ennuis."

Je n'en dis pas plus. Les a priori des uns et des autres, je les connais parfaitement, pas besoin de me faire un dessin. Et comme tout dans cette ville est corrompu par le système de clan, devenant presque des castes, relayant ceux qui n'appartiennent de naissance ou suite à une reconnaissance quelconque aux leurs, aux oubliettes, voir à l'état pur et simple de proies à éliminer.

"- Il faut aussi comprendre les gens. Cette ville est ravagée par la guerre, certes pas par votre faute personnelle, mais par celle des Familles justement, dont la votre. Et les rancoeurs ont le vie dure.
Sachant que les Famille ne font pas d'efforts pour essayer d'améliorer leur image auprès des habitants, forcément, cela joue contre eux. "


Simple constat, tout à fait véridique. A force de jouer avec le feu, les Familles au lieu de se faire apprécier, inspirent la peur et beaucoup ne veulent plus se mêler à elles. Car s'approcher de l'une revient à s'attirer les foudres de l'autre et vice-versa. Au moins, le gouvernement à cet avantage d'être neutre et tout le monde le sait.

"- Après tout dépend aussi de si vous préférez travailler en solo ou avec d'autre personnes. En tout cas, j'espère que votre situation s'améliorera quand même."


Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Est-il vrai que la douleur est beauté?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Est-il vrai que la douleur est beauté?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Quederla :: Archives~ :: Les Archives :: Les RPs 2015-