Les groupes "Gouvernement" et "L'Ordre" sont à la recherche de membres.
veuillez les privilégier, si cela vous convient bien sûr !
Ou bien choisir un prédéfini !
Le forum dispose de Discord !
Vous pourrez y accéder une fois qu'un membre du Staff vous aura validé.
Un MP vous sera envoyé un MP avec l'adresse de notre Discord ! N'hésitez pas à nous rejoindre !
Nous sommes actuellement à la recherche du Maire de Quederla.
Si ce poste vous intéresse, faites-le nous savoir !
Félicitation à Lana Aoki, Baelfire Gold, Arias Vele et Exuld Drakerz !
Leurs RPs respectifs étant à égalités (Gold/Lana, Arias et Exuld) sont élus meilleurs RP du mois !

Partagez | 
 

 Phélès Diamond

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Phélès Diamond   Sam 13 Fév - 18:14

Phélès DIAMOND

{Alea Jacta Est}

PETITE PRÉSENTATION
NOM : Diamond
PRÉNOM : Phélès
SURNOM : Lady Karoleen, Diablesse, la Dame d'Atout
DATE DE NAISSANCE : 31 octobre
ÂGE : 25 ans
SEXE : Féminin
CAMP : Domae
CAPACITÉ : Jazzhara, une Martre Américaine ♀
SITUATION : Libre comme l'air
PERSONNAGE AVATAR : GUMI (PokerFace) de Vocaloid
QUESTIONS

DE QUAND DATE VOTRE ENTRÉE DANS LA FAMILLE ?
En réalité, j'en fais partie depuis toujours même si je n'en suis devenue un membre officiel que pour mes 15 ans.

QUELS SONT VOS LIENS AVEC ELLE ?
Très proche. Je suis leur 2nd Valet.

TATOUAGE/MARQUE ?
Tatouage pour moi. Il se trouve à la base de ma boite crânienne, sous la racine de mes cheveux.

POSSÉDEZ-VOUS UNE ARME, SI OUI LAQUELLE ?
Un couteau papillon, qui ne me quitte jamais, et un jeu de couteaux de lancer.
Ouais,mon vrai trip, ce sont les armes de jets, en tout genre: dagues, aiguilles, cartes, jetons... Vous seriez étonnés de voir ce que l'on peut faire comme dégâts même en lançant une simple fourchette.
PHYSIQUE
Bon, j'ai pas envie de faire un roman alors on va faire court. Je suis athlétique, très fine mais galbée par des années d'effort et d'exercice constant. Je suis gracile, je semble frêle mais prenez garde à ne pas trop vous fier aux apparences.

Des doigts fins, des mains agiles, un physique ma foi plutôt agréable, avec de belles formes bien placées que je sais mettre en valeur. Je n'ai pas à me plaindre, je suis très contente de ce que je suis.

Un sourire éternel sur le visage mais souvent plein de sous-entendus, une coupe un à l'arrache, avec des mèches plus longues que d'autres que je ne coiffe qu'en passant mes doigts dedans. Un regard entre le bleu et le vert, intriguant et profond. Des lèvres attirantes et un super grain de peau, pâle et doux au toucher.

Dommage qu'il y ait ces deux trucs sur ma tête. Oui, on dirait des cornes. Et ça en est. Une malformation de naissance, une erreur de la génétique contre laquelle je ne peux rien. Mais au fond, je l'apprécie. Cela fait mon originalité. Enfin, les vraies sont trop petites pour êtres vues. Celles que je vous offre ne sont que les décorations d'un serre-tête que je ne quitte jamais.
CARACTÈRE
Ça aussi, faut vous le dire? Pfff... Bon, pour faire simple, je suis bizarre.

C'est pas assez? Alors, je suis joueuse, très. Toute situation prête à jouer et j'adore ça. Mais je suis mauvaise perdante. Aussi, je n'hésite pas à tricher ou à truquer les cartes. Sinon, je suis souriante et gentille, surtout quand c'est dans mon intérêt.

Je suis une fine manipulatrice et la seule chose qui m’intéresse réellement, à part un peu les Domaes et Jazz', c'est moi. J'ai un fort caractère, une grande gueule à toute épreuve et aucun scrupule à mentir. Mais je le fais avec subtilité, tout résidant dans l'art et la manière de dire les choses.

Cependant, je sais ce que je dois à ma Famille alors eux, je les respecte. Enfin, juste ce qu'il faut, ça ne m’empêche pas de temps à autre de les envoyer chier, faut pas déconner non plus.

Quoi d'autre? J'aime choisir mes proies et jouer avec. Je préfère donner des ordres qu'en recevoir et surtout, je déteste ne rien faire. Au final, je reste bien mystérieuse à quiconque ne sera pas capable de se montrer digne de mon intérêt.
PÈRE CASTOR RACONTE NOUS UNE HISTOIRE !
Je n'ai jamais connu mes parents. Horrifiés d'avoir enfanté un monstre cornu, ils m'ont tout bonnement jeté à la poubelle. On peut dire que je commence bien dans la vie. Pourtant, même une ordure telle que moi eu droit à une chance de vivre....

IL m'a trouvé et m'a sauvé. IL m'a prise sous son aile et m'a ramené avec lui avant de me trouver un toit. L'endroit parfait pour une créature telle que moi. J'ai grandi dans un cirque, un chapiteau sans grand renom mais ou nous étions tous membre d'une même famille. Les rejetés, les exilés, les bannis. IL nous avait tous récupérés, plus ou moins jeunes, plus ou moins abîmés, et IL s'occupait de nous.

IL nous a éduqué, nous a soigné, nous a appris tout un tas de choses avec l'aide des plus anciens de la troupe. Chacun avait une place, un rôle, un rang à tenir. J'ai très vite excellé dans toutes les disciplines d'agilité et de souplesse. Pourtant, c'était dans le lancer de couteau et la magie que je m'exprimais le mieux. Et pour m'aider à accepter ma différence, IL m'a même offert ce serre-tête garnie de jolies cornes que je ne quitte plus sous aucun prétexte.

Mais j'avais aussi mes travers et le plus gros d'entre tous, cette envie maladive de jouer. De tester mes limites et mes capacités. Aussi, entre deux représentations, je jouais les diseuses de bonne aventure avant de délester quelques badauds de leurs bourses, soit au jeu des gobelet ou de mystères de cartes, soit purement en les volant.

J'adorais cette vie, j'aurais pu la continuer des années. Mon apparence jouait pour moi, en tant que personnage du cirque des horreurs. Les gens aiment se faire peur, pour eux, je ne pouvais pas être réelle. Et moins, en échange de leurs applaudissements, je les volais et les détestais. Car ils avaient une vie autre dehors, car ils se moquaient de moi et cela me blessait malgré tout.

IL le savait, IL a compris très tôt, avant même mon adolescence, que je ne tiendrais pas parmi ces gens qui se complaisaient dans leur situation. Alors IL m'a proposé de passer un marché avec LUI. Je LUI obéissais au doigt et à l'oeil pendant 5 ans et alors, IL m'offrirait ce que je souhaitais au plus profond de moi. Une vraie place, dans le monde extérieur.

J'ai accepté et je suis devenue SON ombre. Sa main, ses oreilles, ses yeux et tout ce qu'IL me demandait. IL m'ordonnait de suivre une personne, de lui dérober un bijou, de l'écouter dans ses conversations, de tout lui rapporter au mot prêt, de cambrioler sa demeure, de ne jamais me faire prendre, je le faisais. Sans poser la moindre question, j'obéissais aveuglément. Et rien ne me rendais plus fière que sa main sur ma tête, ses doigts jouant sur ses fausses cornes qui dissimulaient les vraies, que son sourire à mon attention, et que ces simples mots résonnent dans sa bouche: "C'est du bon travail, Phélès."

Et puis, le drame arriva. Je ne me souviens pas bien de ce qui est arrivé, seulement de cet éclair qui fusa si violemment dans un bruit de tonnerre sous le chapiteau, qu'en frappant le mat principal, un des trapèze se détacha avant de m’assommer. Je me suis réveillée chez LUI, dans un lit et couverte de bandages, avant qu'IL ne me raconte que le cirque avait été détruit par une attaque d'Elementis. Les autres étaient tous morts en tentant de résister et ce n'était que grâce à cette diversion qu'IL avait pu finir par me récupérer et me sauver la vie. Mes plaies étaient des dommages collatéraux au combat qui avait eu lieu ce soir-là.

J'ai pleuré, longtemps. La perte de la troupe, ces gens qui étaient ma seule Famille jusqu'à maintenant. IL a respecté ma peine, m'a laissé des jours pour me remettre et faire mon deuil, prenant soin de moi, avant de m'annoncer une nouvelle que j'eu du mal à accepter.

L'attaque était SA faute. IL en était indirectement responsable et demandait mon pardon. IL était un Domae, un de ces hommes possédant un pouvoir contre qui ceux avec des éléments se battaient. Et aujourd'hui, IL ne pourrait plus s'occuper de moi comme avant car il était temps qu'IL se rapproche davantage de sa propre Famille. Aussi, pour la première fois de ma vie, je me suis permise de franchir toute frontière à son encontre pour venir agripper ses manches et le supplier de m'emmener.

J'avais besoin de LUI. IL était tout pour moi. Je n'avais que 15 ans à l'époque et aucune vie ne m'attendait nulle part dehors. S'il fallait je les servirais comme je l'avais servi LUI. Et un sourire a éclairé son visage lorsqu'il est venu me prendre dans ses bras, comme un père enserrant sa fille. Oui, IL allait m'emmener. IL m'avait déjà préparé à cette éventualité toute ma vie sans que je ne sache.

C'est ainsi que je suis entrée chez les Domaes. En rapidement, je L'ai perdu de vue. IL était toujours appelé ailleurs, vers des missions bien plus compliquées que les miennes qui se résumaient bien souvent à de la récolte d'information, de l'espionnage et des vols plus ou moins intéressants au profit de la Famille. Mais j'avais une place, IL était là, quelque part, alors cela me suffisait.

J'ai appris à me battre avec d'autres armes que celles que je connaissais déjà, j'ai rencontré d'autres gens, qui m'ont tous acceptés malgré ma différence et mon apparence étrange. Alors, je me suis démenée pour leur prouver ma gratitude. Je n'ai pas perdu mes travers pour autant mais je sais me montrer redevable et reconnaissante envers ceux qui comptent pour moi.
Et après mes premières missions d'éliminations, j'ai fini par être convoquée par le conclave afin de recevoir le secret de la Famille. Une reconnaissance que je n'aurais jamais pu connaitre nulle part ailleurs. J'ai accepté ce présent et à l'aube de mes 20 ans, je me suis retrouvée face à ce miroir.

Miroir, miroir magique au mur, dis-moi tout de ce que je suis. Je l'ai fixé, cette surface lisse et  parfaite, qui me renvoyait ma propre image. Mais laquelle exactement? Moi en tant que monstre, née difforme et élevée limite en paria? Moi en tant que jeune fille dévouée et obéissante? Moi en tant que membre d'une famille et fière de la servir? Je n'ai jamais perdu mon sourire, pas une seule seconde alors que les heures défilaient. Est-ce le miroir qui m'imposait ce questionnement personnel, ou simplement le fait de rester assise là, à attendre une issue dont je ne savais rien?

Une seconde, j'ai crains qu'aucun animal ne puisse me correspondre, que je sois trop différente, trop bizarre et spéciale pour pouvoir avoir droit à ce cadeau et pourtant, avec la tombée de la nuit, elle est apparue. Cette image qui aussitôt à provoqué comme une vague de chaleur dans ma poitrine. Et une nouvelle forme de sourire sur mon visage. Je ne connaissais rien de cet animal, je ne savais même pas qu'il existait mais c'était une certitude à présent. C'était le mien, il était fait pour moi tout comme j'était faite pour lui.

Une fois l'apparition bien arrêtée, ce fut l'heure du tatouage. J'ai moi-même choisit sa place, sachant que cela serait douloureux. Très même. Mais ainsi, il serait au plus près de moi, toujours. Lié à mon esprit comme sa présence le serait par la suite à mon coeur. Et c'est avec une véritable satisfaction que je l'ai tenu dans mes bras pour la première, petite boule de poil semblant inoffensive mais que je savais devenir un jour redoutable. Après tout, nous ne faisions plus qu'un non? Bienvenue ma petite Jazzhara. Aujourd'hui, avec ton arrivée, mon passé était enfin révolu et je n'y penserais plus. Juste à LUI, parfois.

Je n'ai jamais cherché à me faire spécialement remarquée mais je ne me cache nullement. J'ai trouvé un emploi stable qui me convient plutôt bien : Croupière au Grand Quederla Palace. D'ailleurs, j'y ai un franc succès et je dois bien l'avouer, je m'éclate dans ce job. Et malgré la guerre qui fait rage à Quederla, le sang que je commence aussi à avoir sur les mains bien que les assassinats ne soient pas mes missions principales, je n'avais pas envie que la vie ne change.

Pourtant, cette garce m'a imposée une épreuve on ne peut plus difficile à surmonter. J'ai du LE tuer. Moi et personne d'autre. J'ai reçu l'ordre de L'éliminer. Pour cause de fraternité avec l'ennemi. IL était devenu un Confrère et nous ne pouvions nous permettre de le laisser en vie, pas avec ce qu'il savait. Et je me suis personnellement chargée de son exécution.

Moi qui n'avais plus pleurer depuis la disparition du cirque, j'ai versé mes dernières larmes sur sa dépouille. Le combat fut rude mais j'ai gagné. Même si je reste persuadée qu'il m'a laissé remporter cette bataille. Son dernier sourire, à mon attention, et ces paroles ne pouvaient pas mentir. "Je t'ai toujours préparé à ça."

Après ces événements, je me suis jetée davantage dans le combat contre ces gens. Les Confrères, ils étaient des cibles à abattre. C'était leur faute s'IL était mort, ils L'avait engrainé dans leurs mensonges alors je devais venger sa mémoire. Corps et âme, je me suis livrée à cette nouvelle bataille qui a menée à notre victoire et leur annihilation. Mais les choses n'avaient plus le même gout malgré tout.

Je continue toujours de servir la Famille, je lui resterais fidèle jusqu'à la mort. mais la vie est joueuse et je le suis aussi. Alors je ne dépendrais plus d'elle. je créerais ma route en utilisant le hasard des cartes et des dès. Je suis devenue la Dame d'Atout, celle qui est toujours là quand on l'attend pas et dont le sourire ne disparaît jamais. Une Mona Lisa dangereuse mais tellement intrigante. Pleine de mystère et ne répondant qu'au jeu du destin.

Destin qui a d'ailleurs décidé de me nomme Valet depuis quelques jours. Comme quoi, il suffit d'être beau joueur, la vie sait parfaitement reconnaître le mérite de chacun. Et j'en suis bourrée, de mérite et de talents...


Et en vrai ?

{Quelque chose à dire ?}

PRÉNOM/SURNOM : Toujours le même
ÂGE : un peu plus vieille à chaque fois ^^
COMMENT ÊTES-VOUS ARRIVÉ ICI : TC
UN COMMENTAIRE ? UNE IDÉE ? : -
LE CODE DU RÈGLEMENT : Lucy' Valideuh o/


Dernière édition par Phélès Diamond le Sam 13 Fév - 19:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: Phélès Diamond   Sam 13 Fév - 18:47

Hello petit diable o/

Re-bienvenue officiellement :3

Alors avant de te valider j'aimerai qu'on revienne sur deux trois points.

- Ta martre est un mâle ou une femelle ?

- Après avoir résolu cette question d'anatomie, j'aimerai revenir sur tes petites cornes. Le coup de la déformation crânienne est bien pensé mais malheureusement tes cornes sont un peu trop apparentes et ne sont pas de la même couleur que ta peau .. Donc .. Il faudrait remplacer ces cornes par autre chose ..
Pour ne pas changer toute ton histoire tu peux dire que tu avais une petite déformation étant bébé et que c'est pour cela qu'on t'a placé en cirque; mais tu comprends qu'aussi voyante soit elle, elle ne peut pas avoir la formes des cornes que ton avatar a.
Pourquoi alors ne pas utiliser le stratagème du serre-tête qu'IL t'aurait offert et que tu n'enlèves jamais ?
Ce ne sont que des idées, tu es libre après (enfin presque muhéhé)

- Dernier petit détail (Je suis désolé), c'est que tu décrives la scène de l'acquisition de ton animal. En tant que Domae convaincu j'aimerai que tu précise que c'est l'image que tu as vu dans le miroir et ce que tu as ressenti en la voyant. C'est le moment le plus important dans nos vies donc .. J'aimerai que tu détailles un tout petit, c'est l'histoire d'une/deux ligne(s).


Voila o/ Une fois tout ceci fait, je n'aurai aucune raison de ne pas te valider o/


Revenir en haut Aller en bas

avatar

Kira SerykMessages : 3030
Date d'inscription : 15/08/2012


MessageSujet: Re: Phélès Diamond   Sam 13 Fév - 18:51

Re-bienvenue parmi nous ^-^

Bonne chance pour apporter toutes les modifications :3




Je vous grogne dessus en darkblue.







Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: Phélès Diamond   Sam 13 Fév - 19:16

Sexe de la Martre rajouté dans le premier petit encart. C'est une femelle. Parce que, entre filles, on se comprend. XD

Modifications pour les cornes

Physique:
Citation :
Dommage qu'il y ait ces deux trucs sur ma tête. Oui, on dirait des cornes. Et ça en est. Une malformation de naissance, une erreur de la génétique contre laquelle je ne peux rien. Mais au fond, je l'apprécie. Cela fait mon originalité. Enfin, les vraies sont trop petites pour êtres vues. Celles que je vous offre ne sont que les décorations d'un serre-tête que je ne quitte jamais.

Histoire:
Citation :
Et pour m'aider à accepter ma différence, IL m'a même offert ce serre-tête garnie de jolies cornes que je ne quitte plus sous aucun prétexte.


Rajout du passage de la découverte de l'animal:
Citation :
J'ai accepté ce présent et à l'aube de mes 20 ans, je me suis retrouvée face à ce miroir.

Miroir, miroir magique au mur, dis-moi tout de ce que je suis. Je l'ai fixé, cette surface lisse et parfaite, qui me renvoyait ma propre image. Mais laquelle exactement? Moi en tant que monstre, née difforme et élevée limite en paria? Moi en tant que jeune fille dévouée et obéissante? Moi en tant que membre d'une famille et fière de la servir? Je n'ai jamais perdu mon sourire, pas une seule seconde alors que les heures défilaient. Est-ce le miroir qui m'imposait ce questionnement personnel, ou simplement le fait de rester assise là, à attendre une issue dont je ne savais rien?

Une seconde, j'ai crains qu'aucun animal ne puisse me correspondre, que je sois trop différente, trop bizarre et spéciale pour pouvoir avoir droit à ce cadeau et pourtant, avec la tombée de la nuit, elle est apparue. Cette image qui aussitôt à provoqué comme une vague de chaleur dans ma poitrine. Et une nouvelle forme de sourire sur mon visage. Je ne connaissais rien de cet animal, je ne savais même pas qu'il existait mais c'était une certitude à présent. C'était le mien, il était fait pour moi tout comme j'était faite pour lui.

Une fois l'apparition bien arrêtée, ce fut l'heure du tatouage. J'ai moi-même choisit sa place, sachant que cela serait douloureux. Très même. Mais ainsi, il serait au plus près de moi, toujours. Lié à mon esprit comme sa présence le serait par la suite à mon coeur. Et c'est avec une véritable satisfaction que je l'ai tenu dans mes bras pour la première, petite boule de poil semblant inoffensive mais que je savais devenir un jour redoutable. Après tout, nous ne faisions plus qu'un non? Bienvenue ma petite Jazzhara. Aujourd'hui, avec ton arrivée, mon passé était enfin révolu et je n'y penserais plus. Juste à LUI, parfois.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: Phélès Diamond   Sam 13 Fév - 19:23

Si entre filles vous vous comprenez alors !!

Tout est parfait ! Je te valide o/

J'espère avoir vite l'honneur de rp avec toi ! VA ! Cours dans les rues petit diablotin o/

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Bigby RawlinsMessages : 1092
Date d'inscription : 09/12/2014


MessageSujet: Re: Phélès Diamond   Dim 14 Fév - 23:36

Rebienvenue alors~



« Je vous grogne dessus en sienna »

* I can't go to hell.
* I'm all out of vacation days.








Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Phélès Diamond   

Revenir en haut Aller en bas
 
Phélès Diamond
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Quederla :: Archives~ :: Les Archives :: Anciennes présentations-