Les groupes "Gouvernement" et "L'Ordre" sont à la recherche de membres.
veuillez les privilégier, si cela vous convient bien sûr !
Ou bien choisir un prédéfini !
Le forum dispose de Discord !
Vous pourrez y accéder une fois qu'un membre du Staff vous aura validé.
Un MP vous sera envoyé un MP avec l'adresse de notre Discord ! N'hésitez pas à nous rejoindre !
Nous sommes actuellement à la recherche du Maire de Quederla.
Si ce poste vous intéresse, faites-le nous savoir !
Félicitation à Nashoba Dreiden !
Son RP a été élu meilleur RP du mois !

Partagez | 
 

 Deux boulets déchaînés ! [PV Roxane]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
AuteurMessage
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: Deux boulets déchaînés ! [PV Roxane]   Jeu 14 Juil - 22:00

Deux boulets déchaînés !






Svelte et agile comme Tarzan, la première femme se jeta sans faire d'histoires, se retrouvant bien vite en bas tandis qu'Elliot galérait à persuader son amie de la rejoindre. La hauteur semblait gêner la comtesse qui continuait à se défiler, allant même jusqu'à pousser légèrement son accompagnant ; ce dernier soupira, remercia le ciel qu'elle n'ait pas eu plus de forces que cela, puis, au moment-même où il attrapa la demoiselle, prêt à se jeter au bout de la corde de tissu, un hurlement retentit, suivi d'un autre. Un autre directement dans ses oreilles. A deux doigts d'en rajouter un troisième histoire de calmer ces harpies braillardes, le Vert fut arrêté en pleine inspiration et toussota en lâchant la comtesse, au risque de se prendre des coups mal placés dans sa lutte. Quelque chose en bas - outre la hauteur, lui faisait peur. Une odeur de sang remonta alors jusqu'au nez d'Elliot, qu'il pinça en grimaçant. Encore une morte ? Etait-ce le singe-femelle (non, je ne dirai pas guenon : c'est méchant et gratuit. Et toc) qui venait de se faire taillader le bidou ? Décidément, les protégés du Domae n'avaient pas envie de le rester très longtemps ! La couleur de cheveux devait jouer. Sales racistes des verts ! Pas parce qu'ils ne gagnent pas vraiment en politique qu'ils ne peuvent pas gérer deux gourdasses et un papa-gâteau. Quoique, pour deux d'entre eux, ça allait être compliqué de le défendre.

N'étant toutefois pas doté d'un coeur dur et froid, l'aveugle fit reculer la comtesse jusqu'au bord des escaliers et la rejoignit, la tenant par les épaules en tentant de la rassurer :

« Calmez-vous, allons ! Deux amies mortes en une soirée, c'est dur, je m'en doute, mais vous savez quoi ? Y a pire. Genre, moi, j'ai pas d'amis et je pleure pas sur leur inexistence. Et je... »

Il s'arrêta net. Sa voix résonna un instant sous son crâne : il analysa ses paroles, les regretta amèrement, puis relança : « Et je devrais fermer ma grande gueule. Attendez là. » Faisant signe à Hamtaro de monter à l'intérieur de son chapeau qu'il ôta de sa tête, il le tendit puis le jeta en frisbee par la fenêtre, priant pour qu'il réussisse à le distraire le temps de lancer son attaque spéciale - si ce n'est lui-même. Lorsqu'il entendit les signaux de son animal, il demanda à la comtesse de rester en haut, prit son élan et sans se soucier davantage du sécateur qui allait lui percer les miches en cas de mauvais atterrissage, se défenestra en hurlant : « FLYING BODY ATTACK ! »

Par contre, c'est vrai que pendant la descente, il se dit soudain que c'était pas une si bonne idée que ça. Mais bon. Yolo.







Revenir en haut Aller en bas

avatar

Roxane S. SharpeMessages : 527
Date d'inscription : 27/07/2015


MessageSujet: Re: Deux boulets déchaînés ! [PV Roxane]   Ven 15 Juil - 0:58

Deux boulets déchaînés !

Voyant le corps de l'arbalétrier tomber avec une flèche dans la tête, je comprends maintenant que je n'ai plus forcément besoin d'aider Elliot en ce qui concerne le vol plané de la comtesse... Surtout que si je continue à rester prêt d'eux, j'vais donner un coup de pied pour les forcer à descendre ; mais heureusement que je ne le fais pas parce qu'une mauvaise nouvelle les attend en bas. Encore. Mais voilà déjà que mon pote s'élance pour sécurisé le périmètre.

Un combat commence à s'engager en bas et je mets ma main en arrière pour m'emparer d'une flèche mais rencontre simplement du vide, mince à court de munitions... Je regarde un peu partout dans la salle et mes yeux viennent se poser sur la carpette en bas des escaliers dont la flèche se trouve toujours dans son cœur. Parfait, si je ne rate pas mon coup, j'en besoin que d'une seule pour aider le soldat le temps que l'autre se remette de sa blessure.

Arc en main, je descends rapidement les escaliers et m'empare de la flèche plantée dans le cœur puis m'apprête à bander mon arc mais quelque chose me perturbe légèrement ; je vois du mouvement sur le côté. Très léger et petit que tout le monde ne peut pas repérer mais voilà que je suis déjà en train de baisser mon arc pour tourner la tête vers l'ami du comte dont les lèvres bougent toutes seules sans qu'aucun son n'en sorte. Même pas un petit murmure. Je m'approche donc de cet "ami" pour me placer devant lui, l'arme baissée mais toujours sur les gardes.

- Un problème Monsieur Kujo ? Pourquoi prier ? La situation commence tout juste à s'améliorer, à moins que ça ne vous plaise pas d'être tiré d'affaire ?

Oooh, c'pas beau de faire de méchantes accusations mais il est plutôt suspect sur le coup, j'savais bien qu'il avait une gueule qui ne me revenait pas et qu'il a une tête de grand méchant. Il ne comprend pas tout de suite où je veux en venir, ce qui fait que ça n'écarte pas tout soupçons ; je recule d'un pas pour tenir joue ce fameux ami. Mes bras commencent à trembler légèrement à cause de la fatigue mais aussi du stress que je ressens, si j'me goure dans c'que je fais, je pourrais dire adieu à ma thune.

Cette soirée, c'est comme une partie de loup garou. Tout le monde est un villageois mais une fois la nuit tombée, certains loups se dévoilent et c'est aux innocents de les trouver ; il y a des indices mais on ne peut jamais être sûr à 100%. Forcément, ça le fait un peu gueulé que je réagisse de la sorte et ça étonne tous les invités autour de moi qui ne comprennent pas d'un coup pourquoi j'fais ça. Au pire si ce n'est pas lui, j'aurais peut-être la réaction de quelqu'un d'autre ; un complice, des gens qui tentent de m'en empêcher ou au contraire de le faire. C'est comme une partie de loup-garou et cette fois j'ai la carte du chasseur, ça tombe bien, j'ai son arme en main.






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Maître du JeuMessages : 492
Date d'inscription : 20/10/2014


MessageSujet: Re: Deux boulets déchaînés ! [PV Roxane]   Ven 15 Juil - 15:23

Déroulement de la soirée
La comtesse était maintenant seule avec ses deux gardes du corps, impossible pour elle de sortir par le chemin traditionnel par peur de se prendre une arme par surprise et impossible de descendre par le chemin indiqué par l'homme qui est censé la protéger comme son amie a fait car il y avait une personne qui l'attendait en bas, sécateur à la main. La situation semblait s'améliorer légèrement avec les deux soldats du gouvernement, même si l'un venait de se faire frapper violemment et que l'autre était au combat avec l'un des mercenaires, prêt à engager le combat, même si aucun des deux ne semblaient vouloir faire le premier pas, s'attendant tous les deux à une offensive de l'autre.

Diversion d'Elliot. d100 sur 30 : 58 – Échec

Le cowboy lança son chapeau à l'extérieur tel un frisbee, chose qui aurait largement pu distraire l'homme de voir quelqu'un oser lancer son propre animal par la fenêtre tel un homme irresponsable, mais cela ne le dérangeait absolument pas, il finira mort écraser au sol à l’atterrissage après tout. En tout cas il restait attentif à ce qui sortait du manoir pour l'attendre amoureusement si quelqu'un voulait sortir par cet endroit, genre par exemple la comtesse.

Attaque d'Elliot. d100 sur 40 : 96 – Échec Critique

Tel un ange, l'homme sorti d'un élan magnifique par la fenêtre où était sorti l'amie de la comtesse il y avait peu de temps. Sauf qu'elle avait l'avantage de voir correctement ce qui se passait elle, contrairement à l'aveugle. Elle avait réussi à atterrir convenablement avant de se faire buter, mais là pour le coup il avait sauté en toute connaissance de cause. Le saut du cowboy fut magistrale, néanmoins l'atterrissage fut tout sauf merveilleux. S'il aurait eu la vision nécessaire, il aurait pu remarquer qu'il y avait un arbre, enfin plutôt une branche juste ici, et vu sa hauteur également, le crâne de cet aveugle se heurta contre cette branche d'arbre centenaire. Par conséquence le corps de l'aveugle fit des loopings dans les airs, sous l’œil admiré du jardinier qui regardait cela l'air circonspect. L'homme looping continuait très légèrement sa trajectoire pour finir au sein des roses du jardin, roses remplis d'épines bien évidement.

Le jardin se rapprocha de son ennemi qui devait être sonner après tout ce qu'il venait de subir dans les airs suite à son merveilleux saut de l'ange. Le jardinier approcha son sécateur de cet homme qui avait l'air souffrant pour venir s'amuser avec lui, plantant son arme dans ses membres un par un pour finir par le crâne afin de lui soulager la douleur d'une branche en plein visage.


À l'intérieur du manoir, la Domae semblait avoir repérer un homme louche, Monsieur Kujo, l'ami du comte défunt. Il semblait prier alors que la situation semblait plus ou moins s'arranger. Elle pointa son arme en direction de cet homme, sûrement pour un coup de bluff, mais au moins elle tentait quelque chose en espérant sûrement que c'était la bonne solution avec ce qu'elle venait de comprendre avec le fil de l'histoire et tout ce qui venait de se passer.

Lancer surprise. d100 sur 60 : 53 – Réussite

Alors qu'elle menaçait, sans le savoir réellement, le gros méchant de l'histoire, une épée venait de frapper l'arc de la Domae, épée qui venait d'être lancer par le soldat du gouvernement qui était en plein combat avec un des mercenaires ; il donnait clairement sa position dans l'histoire, mais il voulait être payer, quitte a trahir son propre patron, c'est le risque en engageant des mercenaires.

Flèche de Roxane. d8 : 2 – Épaule gauche
Spoiler:
 

Dès que l'épée venait en contact avec le bout de l'arc, la jeune femme lâcha l'emprise qu'elle avait sur sa flèche qui fila l'air en même temps que sa propriétaire parti en direction du sol. Au moment où le corps de la jeune femme toucha le sol suite à l'impact de l'épée, la flèche qu'elle avait tiré trouva logement dans l'épaule gauche de l'ami du comte qui se mit à crier de douleur. Il se releva, maintenant qu'il était clairement catalogué comme un membre de cette organisation, pas forcément le chef, même si cela devait sûrement l'être vu la réaction des mercenaires et surtout du faux soldats.

« Espèce d'imbécile ! Tout aurait pu bien se passer, mais il fallait que vous jouez les héros ! Il vous suffisait de laisser crever cette greluche et c'était fini ! Maintenant tout est foiré ! »

Cet homme se rapprocha du corps de la Domae qui venait de chuter afin de mettre un coup de pied à l'abdomen de cette femme histoire de lui faire comprendre qu'il fallait arrêter de jouer les héros. Il se déplaça, indiquant aux autres de ne pas bouger, afin de ramasser l'épée qui venait d'être lancer pour se rapprocher à nouveau de celle qui a tout fait gâcher pour venir planter l'épée tel Excalibur dans cette femme insupportable, il s'occupera lui-même de la comtesse par la suite pour finir ce que les mercenaires n'avaient pas réussi à faire.

Nombre d'ennemi au total : 10
Nombre d'ennemi mort : 5
Nombre d'ennemi actif : 5 (attend dans une autre pièce , le jardinier, deux autres attendant les ordres du chef et le chef)
Nombre d'ennemi inconscient : 0
Nombre d'ennemi toujours inconnu dont personne connaît l'existence : 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Roxane S. SharpeMessages : 527
Date d'inscription : 27/07/2015


MessageSujet: Re: Deux boulets déchaînés ! [PV Roxane]   Ven 15 Juil - 17:47

Deux boulets déchaînés !

Le cri de la comtesse en haut des escaliers m'annonce qu'un sort tragique est arrivé à mon ami aveugle, alors là... Si un des hommes de main du gars à fait quelque chose à Elliot, je m'occupe personnellement de l'envoyer en enfer. Demandant ainsi à la comtesse de rester là où elle est, un des gardes lance son épée aussitôt pour donner un coup dans mon arc ; traitre. Par réflexe, je décoche la flèche qui vient se loger dans l'épaule de l'ami du comte avant de m'écrouler au sol.

J'suis à bout de force, j'ai envie de dormir, que cette mission s'arrête enfin et que je puisse rentrer chez moi pour me reposer... J'demande rien de plus. Ce soi-disant ami se relève, catalogué désormais comme faisant partie du complot je comprends que je n'aurais jamais dû le sauver et le laisser crever lorsque l'occasion se présentait encore. J'ai toujours dit qu'il n'y avait que des pourris chez les nobles. S'approchant de fois, je me prends un coup de pied dans le ventre sans possibilité de pouvoir me défendre ; crachant du sang, j'écoute avec faiblesse son discours.

- Espèce d'imbécile ! Tout aurait pu bien se passer, mais il fallait que vous jouez les héros ! Il vous suffisait de laisser crever cette greluche et c'était fini ! Maintenant tout est foiré !

- J'suis douée pour ça... Faire foirer les choses.


Pour une fois que j'peux en être fière, j'vais pas me priver. Puis finalement, il recule en demandant aux autres de ne pas s'emmêler avant finalement de s'emparer de l'épée d'un soldat ; je le vois s'approcher de moi, l'épée prête à se planter dans mon corps. Je refuse. J'veux pas mourir. Faisant appel au peu de forces qu'il me reste, je m'empare de arc pour faire bouclier et le dresse au-dessus de moi pour stopper la course de l'épée. Prenant ce moment de confusion à mon avantage, je donne un bon coup de pied mal placé afin de le faire plier en deux.

Je laisse tomber mon arc pour me remettre sur mes deux guiboles, une idée vite... Sans réellement réfléchir à ce que je fais, je retire la flèche de l'épaule du Monsieur l'ami du comte pour la planter aussitôt dans la gorge ; les larmes aux yeux et les mains en sang, je ne pourrais jamais oublier cette soirée qui restera gravée dans ma mémoire. Je n'aime pas tuer et pourtant je crois que mon quota de morts sur la conscience vient d'augmenter d'un seul coup ; c'était pour la bonne cause hein ?

- Et ça, c'est pour Elliot.

Arrachant la flèche des mains, je donne ensuite un coup de pied dans le ventre de l'ami du comte pour le laisser se vider de son sang tandis que je me laisse tomber à genoux non loin de lui... J'ai éliminé le gros méchant mais maintenant, est-ce que je suis hors de danger ou vont-il continuer de s'acharner ? De toute façon, je n'ai plus la force de continuer.






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Maître du JeuMessages : 492
Date d'inscription : 20/10/2014


MessageSujet: Re: Deux boulets déchaînés ! [PV Roxane]   Ven 15 Juil - 21:19

Déroulement de la soirée
La situation, même si elle s'arrangeait tant qu'elle pouvait, était toujours aussi désastreuse car l'un des gardes du corps de la comtesse venait de se faire tuer à l'extérieur par un faux jardinier tandis que l'autre Domae allait devoir se battre contre le véritable méchant, mais aussi devoir se méfier des deux autres mercenaires également, surtout que Shura était également là au cas où du côté des méchants. Il fallait agir vite, surtout que la jeune semblait être en mauvaise posture vu qu'elle était maintenant au sol et surtout le chef ultime allait pour venir abattre son jugement final, une épée en métal directement dans le corps de cette jeune femme qui avait causer tant de problème à son plan.

Alors qu'il allait réussir à en finir avec le femme, elle eut un dernier recours qu'elle pouvait faire. Elle réussi à mettre un violent coup dans les parties intimes de cet homme assez âgé et il eut un effet de recul, se pliant sur lui-même à cause de la douleur. Cela réussit parfaitement à faire ce qu'elle voulait parce que maintenant elle était debout et lui plier pour réussir à faire ce qu'elle voulait. Malgré l'hésitation légère, elle prit sa flèche planté dans le corps de l'homme afin de lui mettre cette fois-ci en pleine gorge de manière à être sûr de ne pas rater son coup, chose qu'elle aurait pu rater à distance en voulant tirer avec son arc.

Les mercenaires en voyant cela allait pour attaquer la jeune femme, mais ils s'arrêtèrent d'un seul coup, s'échangèrent un regard, puis se mirent à faire demi-tour partant du manoir en disant qu'ils n'avaient plus rien à faire là vu qu'ils ne seraient pas payer, que cela ne servait à rien de faire une mission s'il n'y avait plus d'argent à la clef. Shura, qui regardait cela depuis la pièce d'à côté également, revenait dans le hall, descendit les escaliers pour passer à côté de la Domae pour lui faire une petite tape sur l'épaule comme si elles étaient amies, comme si cela était bon enfant et que c'était partie remise également. Elle finit également par partir, avec le jardinier également, s'enfuyant alors que les autres membres du gouvernement arrivèrent dans les lieux afin d'aider tous les blesser et surtout aider ceux qui en avait besoin comme par exemple Roxane qui semblait être vraiment à bout de force, et même si elle n'avait pas vraiment de grosse blessure physique, ils l'emmenèrent comme tous les autres à l'hôpital qui semblait en avoir besoin.

Fin de la mission – Comtesse survécu – Mission succès
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Deux boulets déchaînés ! [PV Roxane]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Deux boulets déchaînés ! [PV Roxane]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Quederla :: Archives~ :: Les Archives :: Les RPs 2016-