Des prédéfinis n'attendent que vous pour être pris !
Le forum dispose de Discord !
Vous pourrez y accéder en suivant ce lien.
N'hésitez pas à nous rejoindre !
Nous sommes actuellement à la recherche du Maire de Quederla.
Si ce poste vous intéresse, faites-le nous savoir !

Partagez | 
 

 Long time no see [Ft San]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Long time no see [Ft San]   Mer 25 Mai - 17:06

Long time no see Ft. SanJ’ai fait pas mal de choses stupides dans ma vie, mais ce soir, j’ai particulièrement été con. J’aurais pu être tranquille à la maison, avec mes chats et mes pieds dans des pantoufles. Sauf que je me connais trop. Je ne peux pas passer une soirée à ne rien faire. C’est contre nature! J’ai pas 90 ans, j’en ai 26. Et je déteste la routine.

Par contre, mon foie ne tiendra certainement pas jusqu’à mes 90 ans si je continu de boire autant. La bière, c’est un peu végétarien après tout! Alors j’en profite.  Y’a pas que la salade verte dans la vie, et heureusement…
Alors me voilà, marchant dans la rue à 2 heures du matin jusqu’à chez moi. Au moins, il y a la lune pour m’éclairer, autrement je n’y verrais rien. Il n’y a que ça qui m’inquiète à vrai dire. Quand j’ai quitté les Elementis, j’avais encore le réflexe d’être sur mes gardes, surtout pendant la nuit. Ce faire sauter dessus ou pire pour une cause aussi débile que le contrôle de la ville, non merci. Maintenant je n’y pense même plus!

Je pense encore à ce que j’ai fait aux autres, à mes ennemis, mais j’ai pas envie d’en parler.



Toujours en direction de l’appartement, je ne croise personne dans la rue. Même pas un chat errant. En même temps, il est passé minuit. Normal que ça soit aussi calme. Puisque personne ne regarde, je me mets à chantonner. Mais aussi parce mon niveau d’ivresse est au plus haut.

Twelve bars behind us and twelve bars to go
Bottles of beer lined up in a row
One for each hour that you didn’t show.


Je ne rends même pas compte à quel point je chante bien. Quand je suis sobre, ma voix n’est pas plus belle qu’une autre. Alors je ne le saurais jamais il faut croire!

À un moment, j’entends un bruit derrière moi. J’arrête de chanter, brusquement, et me retourne. Mais je ne vois personne. J’ai dû rêver. Je me frotte les yeux et pousse un soupir avant de me secouer la tête. Finit de glander pour ce soir. Ce n’était sûrement rien, mais ça ne me rassure pas. Il y a mes plantes pour m’aider, mais j’aime autant ne pas m’en servir. Quand je me bats, ça fini toujours mal. Alors je continu à marcher, en silence cette fois.

Je ne me retourne pas, même si j’en ai envie. Même si j’ai envie de courir à toute jambe. Je suis bourré, j’imagine des choses. Et puis je suis moins trouillard que ça. Qui s’en prendrait à un vétérinaire?


Revenir en haut Aller en bas
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: Long time no see [Ft San]   Mar 31 Mai - 23:30




Long time no see


Et une affaire rondement menée. Le conclave avait envoyé San en mission d'espionnage en fin de journée et il avait du suivre deux hommes dans toute la ville en furetant. Il avait réussi à obtenir quelques informations mais sa mission n'était pas terminée.

Une mission comme celle-ci se faisait en plusieurs étapes et pour le coup, San le déplorait. Le temps commençait à devenir plus lourd et la saison apportait la chaleur. San qui préférait très nettement l'automne et l'hiver supportait difficilement les temps chauds qui pointaient le bout de leur nez et adoptait déjà une attitude digne de celles des plus grandes canicules.

Lorsqu'il n'était pas en mission, il restait cloitré dans sa piscine, dans sa maison ou bien dans la fraicheur de son jardin en compagnie d'Hanta et lorsque la nuit pointait le bout de son nez, tous deux prenaient l'habitude de sortir marcher sous l'Astre Lunaire.

Après sa mission qui lui avait demandé une importante concentration ainsi qu'une certaine résistance à la chaleur et au soleil, San passa une petite heure dans sa piscine avant de se rendre dans son temple, se recueillir auprès de la Lune. Avec pour ordre de n'être dérangé sous aucun prétexte.

La Lune était haute et pleine et malgré les quelques nuages qui obstruaient parfois sa lumière, San consacra chacune de ses pensées à sa Déesse blanche et ce pendant plusieurs heures. La première pensée déviante marqua la fin de sa méditation. Elle fut pour Hanta.
La panthère appréciait nettement ces sorties nocturnes car les rues étaient bien moins peuplées et il leur était facile de les parcourir sans susciter une grande attention. L'heure de la promenade avait sonnée.

Habillé d'un kimono aussi noir que le charbon orné de motifs de fleurs de cerisiers, San, armé de son sabre, et Hanta sortirent dans la fraicheur de la nuit. Le vent soufflait légèrement et prodiguait aux deux marcheurs nocturnes un bien-être sans égal.

Tous deux marchaient tranquillement dans les rues, San toujours prêt à dégainer Tsuki au moindre mouvement suspect; Les rues ne sont jamais vraiment sûres, même s'il fallait le reconnaître, le monde ne se pressait pas dans le quartier Smymaei cette nuit. Alors qu'ils pénétraient dans une petite ruelle, une étrange incantation se fit entendre.

- Twelve bars behind us and twelve bars to go
Bottles of beer lined up in a row
One for each hour that you didn’t show.


Amusés, les deux compères se terrèrent dans l'ombre des murs pour voir quel genre d'alcoolique était celui qui se croyait dans sa salle de bain.
Dans la lumière de la Lune, un jeune garçon marchait; Un choc. Ses traits fins, sa démarche. Le jeune homme qui passait devant lui, San le connaissait.

Prenant ceci pour une nouvelle mission, San se mit en quête de suivre l'individu. Pour éviter de se faire repérer, il laissa Hanta dans la ruelle pour l'instant et se mit en chasse seul.
Il en était sûr. Il avait déjà rencontré ce garçon et aurait du le tuer lorsqu'il en avait eu l'occasion.

Les cachette se faisaient parfois abondantes, parfois trop rares et obligèrent San à grimper dans un arbre. Le bruissement des feuilles attira l'attention du futur mort qui s'arrêta de siffler, se retourna pour vérifier s'il était suivi avant de reprendre sa marche. Mais non tu n'es pas suivi; Quelle idée.

La rage de le voir vivant, marcher tranquillement en ville prit le dessus et San sauta de son arbre, fatigué de ne rien faire sinon observer. Il allait clore le dernier chapitre de cette histoire qui durait depuis maintenant bien trop longtemps.

Les nuages continuaient de danser devant la Lune, retranscrivant des ombres pesantes sur la ville. San dégaina Tsuki dont la lame réfléchit par endroit l'éclat de la Lune. Il courut vers son ennemi et lui lança un coup vertical, de haut en bas.



Ft. Ethan Bradberry.


© Halloween


Revenir en haut Aller en bas
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: Long time no see [Ft San]   Lun 6 Juin - 16:42

Long time no see
Ft. San

Plus que quelques rues avant d’apercevoir la maison. Je prédis déjà ma tête sur mon oreiller en fausses plumes d’oies. C’est trop macabre de dormir de dormir sur des restes d’animaux morts… Je n’aurais jamais pu dormir sans faire avoir bonne conscience. Et j’ai peut-être sauvé une oie, qui sait?

Mais j’ai comme l’impression que c’est moi l’oie ce soir, et que je vais me faire plumer si je n’accélère pas le pas. Cette sensation d’être suivie est désagréable. Non, insupportable! Alors je fais ce que me dicte ma conscience, comme toujours, et j’accélère la cadence. Il y a au moins la lune pour me tenir compagnie.

Puis derrière moi, j’entends le glissement d’une lame de son fourreau. Un bruit que me rappelle trop bien mon passé de criminel et qui me glace le sang. J’aurais dû courir et sauver ma peau mais je me retourne. Devant moi, un type court à toute allure, épée en main, levée pour m’attaquer.

Je n’ai pas le temps de demander ce qu’il me veut. Il en a contre moi et pour l’instant c’est tout ce que j’ai besoin de savoir. Mon pouvoir ne me sert plus depuis longtemps à me battre, mais aujourd’hui je crois ne pas avoir le choix.

À la dernière seconde, je m’écarte et roule sur le côté. En pleine ville, je suis désavantagé par le manque de végétation, mais je suis débrouillard. Sur une maison, j’aperçois des rosiers grimpants sur une maison. Dès que je lève le bras, celles-ci se mettent à se détacher de  la maison pour venir s’enrouler autour des pieds et des jambes de mon poursuivant. Je sais que ça n’est que des plantes et qu’avec son épée, il à toutes les chances de s’en sortir, alors j’entoure la plante  épineuse aussi serré que je peux. Voilà de quoi le prendre au piège, le ralentir et peut-être savoir ce qu’il me veut.

Pour la première fois je vois son visage, éclairé par la lune blanche et pâle. Je ne le reconnais pas, mais je me demande si je ne l’ai pas déjà vu.

-Écoute, si c’est mon argent que tu veux, je te le donne. Tout ce que j’ai sur moi! Ça ne veut pas la peine qu’on se batte pour ça pas vrai?

Je suppose que c’est mon argent qu’il veut. Je ne vois pas d'autres explications. Et si le donner me permet d’échapper à une bagarre,  qu’il emporte mes derlas et aille au diable! Je resserre mes rosiers encore d’avantage.

-Avec ton épée tu dois être un bon guerrier non? Pourquoi tu t’attaques à des gens bourrés au milieu de la nuit plutôt qu’à des vrais criminels? Pas très fairplay je dois dire…

Et une chance, je ne suis pas totalement sans défense : j’ai mon pouvoir. Mais qu’est-ce qui serait arrivé si se… malotru se serait attaqué à un citoyen lambda? Une autre victime innocente de plus!

Revenir en haut Aller en bas
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: Long time no see [Ft San]   Ven 10 Juin - 23:27




Long time no see


Il esquiva le premier coup. Fort heureusement d'ailleurs. San avait les sens en éveil. Sa proie allait se débattre un peu avant de mourir.
En réalité, il n'avait pas vraiment attendu de voir qui elle était vraiment, où elle vivait, ses habitudes. Il avait profité du fait qu'elle soit dans un état second pour l'attaquer.

Lâche ? Non ce n'est pas de la lâcheté. Il faut saisir la chance quand elle vient et voir ce jeune homme marcher seul, alcoolisé, dans la rue et l'attaquer par surprise dans le dos n'est pas de la lâcheté. Simplement une opportunité que San n'allait certainement pas laisser filer.

Après avoir évité la première attaque de San, l'autre leva le bras. Un Elementis ? Voila un point que San avait envisagé mais qu'il était impossible pour lui de vérifier sans engager le combat. Bien évidemment, l'autre ne s'était pas déshabillé au plein milieu de la rue, auquel cas San aurait pu voir une marque sur son corps et il ne chantait pas non plus une chanson dont le refrain serait "Je suis Elementis". Trop facile.

En réaction immédiate à son mouvement, des végétaux se dirigèrent vers San et lui enroulèrent les pieds et les jambes. Ficelé, ses mouvements étaient réduits alors que les épines passaient à travers la soie de son kimono et perçaient sa peau comme pour gouter à son sang.

-Écoute, si c’est mon argent que tu veux, je te le donne. Tout ce que j’ai sur moi! Ça ne veut pas la peine qu’on se batte pour ça pas vrai?


-Quelle impudence ! Tu oses m'acheter ? Je n'ai que faire de l'argent ! Et si j'en avais besoin, jamais je ne voudrais que mes mains touchent le tien.


Les plantes resserraient toujours plus leur étreinte, tant et si bien que la douleur commençait à devenir assez intense.Dans un rictus de douleur, San trancha les tiges de rosiers, comme pour couper la tête à un serpent puis se débarrassa de celles qui lui lacéraient les mollets.

C'était la première fois qu'il se battait contre un Elementis maitrisant les végétaux; malgré le fait qu'il ne savait pas trop à quoi s'attendre, San restait confiant en ses capacités et en le tranchant de la lame de Tsuki. Qu'il envoie toutes les fleurs de la ville. San les tranchera toutes une par une s'il le faut pour venger Roxane.

- Avec ton épée tu dois être un bon guerrier non? Pourquoi tu t’attaques à des gens bourrés au milieu de la nuit plutôt qu’à des vrais criminels? Pas très fairplay je dois dire…


Une moquerie ? Il ignorait vraiment ce pour quoi San était là ? On n'échappe pas à son passé surtout lorsque la Lame de la Lune a décidé de faire payer. A présent, c'en était fini de l'Elementis, San n'allait jamais le lâcher. Et qu'il ne cherche pas s'enfuir. Maitriser la panthère avait considérablement augmenter la rapidité du Domae.

- Comment oses-tu ??!! Tu te crois innocent ? Tu crois que j'ignore qui tu es et ce que tu as fait ? Cela fait bien trop longtemps que tu te balades paisiblement dans nos rues et ton état ne changera rien à l'issue du combat. Ne cherches pas à m'avoir par la pitié, tu dois savoir que rien n'arrête ma détermination.
Si tu ne te rappelles plus de moi, cherche du côté d'un combat, il y a de ça dix ans. Toi et deux de tes compagnons vous en êtes pris à une jeune fille sans défense. Je vous ai battu une fois, je peux recommencer, surtout si tu es seul. Là, ce sera fairplay. Prépare toi à mourir.


San prit une posture d'attaque, histoire de laisser à son adversaire le temps de lui donner une justification qu'il écoutera à peine avant d'en finir.


Ft. Ethan Bradberry.


© Halloween


Revenir en haut Aller en bas
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: Long time no see [Ft San]   Dim 12 Juin - 18:50

Long time no see
Ft. San

Les petits rosiers grimpants avaient beau être utiles, ils n’étaient que momentanément efficaces. Surtout contre une lame aussi tranchante. Petit à petit l’homme se libéra des ronces et des tiges enroulé autour de ses jambes. Quant à moi j’étais à nouveau impuissant. Ma curiosité m’avait une fois de plus tombé dans le pétrin. J’aurais dû me mettre à courir pendant  qu’il était encore prisonnier de la  plante, plutôt que de me mettre à discuter. Clairement, il ne voulait pas mon argent, il voulait me couper en deux comme il venait de le faire avec mes plantes. Mais qu’est-ce que j’avais fait pour mériter ça?! Je ne peux pas mourir aussi bêtement, à moitié bourré dans une ruelle!

L’inconnu me regarda à nouveau avec colère alors que je cherchais du regard ce qui pourrait le ralentir. Une plante, une racine, n’importe quoi.

- Comment oses-tu ??!! Tu te crois innocent ? Tu crois que j'ignore qui tu es et ce que tu as fait ? Cela fait bien trop longtemps que tu te balades paisiblement dans nos rues et ton état ne changera rien à l'issue du combat. Ne cherches pas à m'avoir par la pitié, tu dois savoir que rien n'arrête ma détermination.
Si tu ne te rappelles plus de moi, cherche du côté d'un combat, il y a de ça dix ans. Toi et deux de tes compagnons vous en êtes pris à une jeune fille sans défense. Je vous ai battu une fois, je peux recommencer, surtout si tu es seul. Là, ce sera fairplay. Prépare toi à mourir.


Je me disais tout à l’heure que j’avais fait pas mal de conneries dans ma vie. Et bien, lorsque l’homme me rafraichit la mémoire me rappelant ce souvenir, cette nuit-là faisait sans doute de mon top 5 des pires moments de mon existence. Je ne me souviens même plus le nom des deux types avec qui j’étais, ni à quoi ils ressemblaient. Mais je me souviens parfaitement le visage de la fille à qui on s’en ai pris. J’avais entouré ses bras et ses jambes de racines, pour ne pas qu’elle bouge. Le pire dans tout ça, c’est qu’on n’avait pas de raison de s’en prendre à elle. Ont étaient plus fort et on le pouvait, voilà tout. Elle s’était débattue jusqu’à ce que l’homme qui se trouvait maintenant en face de moi la sauve.

-Merci!

Et j’étais parfaitement sincère en plus. Je remerciais l’homme qui voulait me tuer, parce que cette nuit-là il avait fait la bonne chose. Contrairement à moi.

-Si tu n’avais pas sauvé cette fille, je n’ose même pas penser à ce qui aurait pu lui arriver. Elle te doit peut-être la vie.

Avant de quitter les Elementis, je n’étais pas un enfant de cœur. Je voulais tellement plaire à mon père, je m’étais promis d’être le meilleur guerrier Elementis qui soit. Mais c’était avant de rencontrer ma mère, et d’utiliser mon pouvoir de la bonne façon. Rien n’efface mon passé cependant.

-Chaque jour je regrette ce que j’ai fait, à cette fille et à tous les autres. Je suis heureux qu’elle aille bien maintenant, elle le mérite. Mais je ne fais plus parti des Elementis. Je ne me bats plus depuis plus de cinq ans, j’essaie de racheter mes fautes en étant quelqu’un de bien.

Ou en tout cas, le mieux que je puisse faire. Et je crois que je fais plutôt un bon boulot jusqu’à maintenant. Mais si cet homme décide de me tuer par vengeance, il le fera.
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: Long time no see [Ft San]   Lun 27 Juin - 21:07




Long time no see


San remerciait la Lune de l'avoir placé sur son chemin. Et il allait faire couler le sang au nom de la vengeance et au nom de l'astre argenté. Aucun retour possible. S'il avait été possible de remonter le temps, San aurait obligé son adversaire à le faire pour qu'il protège Roxane au lieu de l'attaquer mais ceci n'étant pas possible, il allait se charger de nettoyer la ville d'un cafard.

- Merci!  


Merci ? A quoi il jouait là ? Il se croyait dans une histoire ? En me remerciant de vouloir le purifier il pensait que j'allais déceler en lui un homme qui a changé et que je déciderais de l'épargner ? Foutaises.

- Si tu n’avais pas sauvé cette fille, je n’ose même pas penser à ce qui aurait pu lui arriver. Elle te doit peut-être la vie.  


Ah bah oui, c'est bien ce qu'il faisait. Décidément, la peur rend fou et ce jeune homme entrevoyait de l'espoir là où il n'y en avait pas. Il était bien sur impossible de faire entendre raison à San. Roxane n'était à l'époque qu'une fille comme les autres, où presque ... une fille psychopathe qui l'a stalké pendant des mois mais c'est devenu une amie dont San et très proche et qu'il défendra jusqu'à sa mort.

- Apprend qu'elle ne me doit rien du tout. Je ne désire pas de remerciements. Je n'ai fait que ce que je devais faire en la sauvant de vautours tels que vous. Et si c'était à refaire crois moi qu'aucun de vous ne survivrait.  


-Chaque jour je regrette ce que j’ai fait, à cette fille et à tous les autres. Je suis heureux qu’elle aille bien maintenant, elle le mérite. Mais je ne fais plus parti des Elementis. Je ne me bats plus depuis plus de cinq ans, j’essaie de racheter mes fautes en étant quelqu’un de bien.


-Aux autres ? décidément, tu n'es qu'un déchet bon à jeter. Il n'y a rien à sauver chez toi. Tu as été Elementis, c'est comme tel que je t'ai affronté une fois et c'est comme cela que tu mourras, à mes yeux. Si tu te sens autant coupable, alors bénis cette nuit durant laquelle je te délivre de tes angoisses et où tu pourras expier tes pêchers devant ton créateur.  


San pointa son arme vers l'ancien Elementis, donna un coup dans l'air pour l'avertir de ce qui approchait puis fonça sur son ennemi presque paralysé. Ce n'avait pas l'air d'être un grand combattant mais San ne tuait pas en fonction de la capacité de l'autre à tenir un duel. Arrivé à sa hauteur, San se baissa, le frappa du manche de Tsuki dans les côtes puis le mit à genoux. Rapidement, il se plaça derrière lui, redressa sa tête en lui tirant les cheveux et colla sa lame à sa gorge.

- Dans une dernière prière, demande pardon à Roxane et prie pour ne pas brûler en enfer trop longtemps.


La lumière de la Lune s'affaiblit alors. Elle s'était cachée derrière d'épais nuages. Elle s'adressait à lui. San desserra son étreinte. Peut-être ne méritait-il pas de mourir. Et s'il s'était racheté ? S'il disait vrai et que sa vie méritait d'être épargnée ? Il ne pouvait défier la Lune en enlevant la vie à un homme protégé par l'astre.

- Relève toi. Tu ne mourras pas aujourd'hui. Et pas de ma main non plus.


Ft. Ethan Bradberry.


© Halloween


Revenir en haut Aller en bas
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: Long time no see [Ft San]   Jeu 21 Juil - 18:08

Long time no see
Ft. San

Bon. Apparemment je ne m’en sauverai pas cette fois. Il avait l’air bien décidé à me tuer. Et franchement, que pouvais-je bien faire face à ce type, un expert en maniement de l’épée ? J’aurais beau continuer d’entourer autant de racines et de tiges autour de lui, il les coupera à chaque fois. En plein milieu des rues de la ville, je n’ai aucune chance de le battre.

Le coup dans les côtes que je reçu du manche de son épée me coupa le souffle et je me plia en deux. Je sentis mes yeux se remplirent de larmes. Pas tellement à cause de la douleur, mais parce que je réalisai maintenant, finalement, que ma vie s’arrêterait ici, alors que ma maison, mes chats, mon lit était à quelque mètres de moi. Cette rue sera mon dernier repos, comme cela l’avait été pour mes anciens «compagnons» Élémentis. Au mois, me dis-je, je mourrai en sachant que Roxane était toujours bien vivante.

Roxane. Alors je savais son nom finalement. Trop tard, mais je ne meurs pas sans le savoir.

Je levai la tête et attendit le coup final. Hors de question que je meure en baissant la tête. J’attends toujours, mais le coup d’épée n’arrive pas. Il fait encore plus sombre que tout à l’heure dans la rue. Mon bourreau regarde alors la lune et je me demande ce qu’il attend pour me tuer. J’ai envie de hurler, de lui dire d’en finir une fois pour toute au lieu de me laisser agonisé.

- Relève toi. Tu ne mourras pas aujourd'hui. Et pas de ma main non plus.



Alors là, je n’en croyais pas mes oreilles. J’étais libre? Je regardai l’homme avec une expression incrédule. J’ignorai ce qui lui avait fait changer d’idée, sa bonne conscience peut-être. En tout cas, je ne comptais pas lui demander. Qu’il me laisse la vie sauve me satisfaisait amplement! Je me relevais alors d’un bond sur mes pieds, et le regarda dans les yeux.  Je débordais de joie : il y a encore une minutes j’étais condamné et maintenant, je vivais toujours!
Je marchai vers lui et le serra dans mes bras.

-Merci mille fois! Merci!

Sans plus tarder, je le lâchai et me dirigeai en courant vers chez moi, avant qu'il ne change d'avis. Dès que je traversai mon salon, je nourri tous mes chatons avec un supplément de gâteries et je ne dormi pas de la nuit.
 
 



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Long time no see [Ft San]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Long time no see [Ft San]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Quederla :: Archives~ :: Les Archives :: Les RPs 2016-