Les groupes "Gouvernement" et "L'Ordre" sont à la recherche de membres.
veuillez les privilégier, si cela vous convient bien sûr !
Ou bien choisir un prédéfini !
Le forum dispose de Discord !
Vous pourrez y accéder une fois qu'un membre du Staff vous aura validé et qu'il vous aura envoyé un MP avec l'adresse de notre Discord ! N'hésitez pas à nous rejoindre !
Nous sommes actuellement à la recherche du Maire de Quederla.
Si ce poste vous intéresse, faites-le nous savoir !

Partagez | 
 

 [terminer]L'amour commence souvent par une... TA GUEULE !! [Feat Alaric]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: [terminer]L'amour commence souvent par une... TA GUEULE !! [Feat Alaric]   Ven 10 Juin - 22:19

Les potins de la machine à café Bonheur des uns, malheur d'une autre

   
Clélia... Prenait peu à peu ses repères dans son nouveau lieu de travail. Le grand, le magnifique, le respectable Gouvernement ! Rien que ça ! Ce n'est plus par la petite porte des stagiaires qu'elle passe, mais bel est bien par la grande porte d'entrée ! C'était le lendemain de son entretien, puisque la veille, elle avait reçu la fameuse lettre qui l'invitait à prendre ses fonctions de juge.

Le Gouvernement, n'avait pas plaisanté en matière de bureau... Il était spacieux, en bois majoritairement et avec une bibliothèque qui serait bientôt remplit d'ouvrage judiciaire et de dossier. L'entente avec ses collègues ? Mitigée, certains... Avaient un peu de mal à digérer que la petite stagiaire d'Alaric ai pu si "facilement" avoir sa place ici... Facile, facile, sûrement pas sans conséquence, car tous désormais, connaissaient son affinité avec l'or. Alors, ça fais une raison supplémentaire pour ne pas déplier le tapis rouge... Qu'importe !

Une chose était sûre, Clélia avait hâte de croiser Alaric pour le remercier de tout ce qu'il a fait pour elle... Sans parler des... Extras. La jeune femme agençaient paisiblement son bureau, ne se doutant pas qu'à la salle de pause... Sa déblatèrent assez bien sur elle.

_ Tu étais là pour la réunion concernant la nouvelle juge ?

_ Hein ? La petite blonde en tailleur là ? Sexyyy... Elle peut me condamner quand elle veut.
_ Ouais l'ancienne stagiaire d'Alaric, tu vois ?
_ Stagiaire, stagiaire... M'etonnerait pas qu'ils fassent des heures sup' tout les deux ! Ah ah !
_ Oh non arrête déconne pas, t'aurais été à la réunion hier...
_ Bha quoi ?
_ C'est une ancienne... ELEMENTIS !
_ Heein ?? Naaan sans deeec', oh bha là... Les heures sup'... Ça a du être des sales quart d'heure avec l'autre grand singe. Elle a eu du mérite alors...
_ Mais non ! Apparemment, elle a dit qu'il était pas au courant !
_ Arrête... T'es sérieux ? Genre, elle avait son maître de stage depuis tout ce temps, Domae... Parce que tout le monde le sait ici, qui est quoi, c'est obligé ! Et toi tu me sors... Qu'elle lui a caché ça ?
_ Ouep !
_ Oh putain... Il a du tirer une de ses tronches en l'apprenant... D'ailleurs tu la vue ? On va pouvoir le charrier là dessus ! Bon, elle est peut-être plus Elem', mais quand même, il a fraternisé avec l'ennemi à son insu ! Oh le con !
_ Chuuut chuuut ! J'vais renverser mon café avec tes conneries !
_ Elles sont toutes aussi bien gaulé les Elementis ? En tout cas, c'est des bonnes menteuses... M'enfin, si elle est plus de chez eux... Moi je la prend chez moi quand elle veut ! Ah ah !!

Blablabla... Le vent est semé

   



Dernière édition par Clélia R. Rothschild le Jeu 23 Juin - 21:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Alaric J.R WatsonMessages : 260
Date d'inscription : 12/08/2015


MessageSujet: Re: [terminer]L'amour commence souvent par une... TA GUEULE !! [Feat Alaric]   Lun 13 Juin - 14:08


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Dur sont les révélations
Bref, tu étais ravie.
Non pas qu’à cause de cette nuit passée auprès de Clélia il y a quelques jours de ça. Quoique celle-ci fût des plus inoubliables. Mais en particulier parce qu’elle avait enfin réussi. Mademoiselle Rothschild devenait enfin juge. Bye-bye le titre de stagiaire et bonjour la petite secrétaire personnelle. Le beau bureau et tout ce qui s’en suit.

Comme tu y étais pour beaucoup, il fallait tout de même que tu passes la voir et la félicité de cette nouvelle promotion comme il se doit. De toute façon, tu n’allais pas te gêner pour ramener un peu de ta présence dans son bureau. Il fallait bien l’inaugurer. Enfin, de manière la plus catholique qui soit. Ce genre de choses ne risque pas de se reproduire d’aussitôt. Et au final, c’est surement mieux. Coucher avec une collègue n’est pas la meilleure image qui soit. Enfin, munie de deux cafés fraichement achetés dans la main et des petits croissants sous le bras, tu marches en direction de son bureau. Quoi de mieux que de lui offrir un petit délice avant qu’elle doive s’en remettre au café du gouvernement, qui autant l’avouer, laisse souvent à désirer. De quoi profité d’une petite douceur avant de se mettre durement au boulot.

Alors que, tu allais te rapprocher de son bureau, une conversation, un peu plus loin attire tes oreilles et tu ralentis le pas pour l’écouter quand le nom de Clélia ainsi que le tien passe par-là. Le centre des ragots, mais pourquoi ? Ce qu’il y a eut entre vous, a déjà eu le temps de faire le tour du bâtiment ? Quoique tu aies pris soin de ne pas t’en vanter devant tout le monde, ni même d’en faire allusion. Mais plus tu écoutes plus, ton visage qui avait une lueur de bonne humeur s’estompe lentement en laissant place à un brin d’énervement, mais surtout beaucoup de déception. Toi qui pensais qu’à ce niveau-là, elle serait honnête, voilà que tu te trompais en beauté. C’est d’un pas lourd que tu reprends le chemin de son bureau, le visage fermé.

Tu passes la porte, sans un mot en prenant soin de la refermer. Même un simple bonjour ne traverse pas tes lèvres. Tu traverses la pièce en déposant le tout sur son bureau, avant de la regarder durement.

« Il n'y a pas quelque chose que tu as oublié de me dire ? Quelque chose de plus ou moins important ? Je ne sais pas si je dois en croire les rumeurs ou non qui circulent en ce moment même dans le bâtiment. Et je préfère l’entendre de ta bouche. »

Tu marques une pause, le temps de lui laisser un moment de réflexion. Voit-elle où tu veux en venir ou non ? Croisant les bras, tu lui demandes donc :

« Est-ce que oui ou non, tu es Elementis ? »
 


(c) Agora




L'INSPECTORRRR DE TON CŒUR CAUSE EN #329999 OLÉ ! OLA !
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://laelyss.imgur.com/
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: [terminer]L'amour commence souvent par une... TA GUEULE !! [Feat Alaric]   Mar 14 Juin - 10:35

Because I'm happy Et là, c'est le drame...

   
Chantonnant, fredonnant dans son nouveau bureau... Aujourd'hui, rien ne pourrait noircir le ciel clair et limpide du moral de Clélia, tout est beau dans la vie ! Tout en organisant son bureau, elle réfléchissait déjà à son titre qu'elle accrocherait à sa porte... Pourquoi pas en or ? C'est ça couleur après tout, son prénom doré sur un fond noir, ainsi que sa profession au sein du Gouvernement, ça donnera bien... Très bien même.

Soudain, elle entendit un pas familier et bien motivé, en approche de son bureau, son sourire s'élargit car elle avait reconnu la personne en question. La blonde, s’apprêtait à l'accueillir en fanfare, celui sans qui tout ça aurait été d'un compliqué et d'une attente interminale... Elle avait selon elle, pleinement réussi sa vie, le job de ses rêves et l'exercé dans un endroit classieux, et... Elle n'était pas peu fière de s'être rapproché, d'une certaine façon de son maître de stage. Une fois encore, elle a eu tout ce qu'elle exigeait.

Alaric, passait la porte et Clélia s’apprêtait à lui bondir dessus pour le remercier avec toute les louanges du monde, mais... Il en fut autrement. Il avait la tête d'un très mauvais jour. Avait-il passé une mauvaise nuit ? Il semblait si ronchon avec ce visage si crispé, tendu... En tout cas, ce n'est pas la machine à café qui est en panne, puisqu'il a deux tasses. Clélia, s'était donc retenu de lui sauter dans les bras... Alaric ressemblait plutôt à une bombe à manipuler avec précaution, plutôt qu'un homme ravis que sa stagiaire soit en pleine réussite. Il traversait la pièce sans dire un mots, jusqu'à la rejoindre au bureau ou il plantait son regard sévère dans le sien.

« Il n'y a pas quelque chose que tu as oublié de me dire ? Quelque chose de plus ou moins important ? Je ne sais pas si je dois en croire les rumeurs ou non qui circulent en ce moment même dans le bâtiment. Et je préfère l’entendre de ta bouche. »
_ H-hein ? Quel accueil... Bonjour, moi aussi je suis contente de te voir.

Commentait-elle.
Perdant de sa bonne humeur à son tour. Même pas un bonjour, direct je t'agresse... Déjà des rumeurs ? Sur qui ? Elle ? Sur lui ? Sur eux ? Pas possible, elle est pas du genre à se vanter de ses conquêtes, plutôt mystérieuse sur sa vie privée à son travail. En tout cas, elle était lié à son humeur massacrante. Doucement, Clélia prit une des deux tasses, sourcil relevé... Au moins avec Alaric, ce qu'il y a de bien, c'est qu'il ne tourne pas autours du pot pendant cinquante ans... Il va cracher le morceau, la blonde en était sûre, et donc, que vaux cette scène ?

« Est-ce que oui ou non, tu es Elementis ? »

Clélia avalait son café de travers. Meeeerde, celle là, elle ne l'avait pas vu venir. Envisagé qu'un jour, peut-être il l'apprenne... Oui, le plus tardivement possible, mais pas si rapidement, et elle aurait aimer lui annoncer d'elle même, pas... Par des rumeurs. Après s'être frappé la poitrine pour faire passer sa gorgée de café atrocement amère pour le coup, Clélia reprit, toujours calme face à lui.

_ Eh bien... Non, je ne suis pas une Elementis.

Abordait-elle.
Qu'il se rassure, elle n'en est plus une, mais ça c'est la deuxième partie de sa phrase.

_ Je les ai quittés il y a des années maintenant... Quand je suis revenu à Quederla et bien avant que je sois ta stagiaire, je n'en faisais déjà plus partie. Le reste de ma famille en revanche, c'est une autre histoire... Pourquoi cette question ? Tout d'un coup ça a de l'importance ?

Demandait-elle, un peu inquiète.
Assise dans son fauteuil en cuir, elle croisait les bras... Qu'elle mouche le pique ?
   

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Alaric J.R WatsonMessages : 260
Date d'inscription : 12/08/2015


MessageSujet: Re: [terminer]L'amour commence souvent par une... TA GUEULE !! [Feat Alaric]   Mer 15 Juin - 11:04


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Toi qui espérais passer une bonne journée, la félicité pour son nouvel emploi, la taquiner et l’aider à se mettre en place, prendre ses marques. C’est bien loin d’un coup. Comme un rêve qui n’est pas près de ce réalisé. Le début d’un cauchemar. L’accueil dans son nouveau bureau est festif, mais pas le sens que tout le monde le souhaiterait.

Tu veux des explications et tu ne comptes pas partir tant que tu ne les auras pas. Quitte à camper là, droit comme un piqué, les bras croisés et le regard qui la fixe longuement. Elle n’en fait pas partie ? Vu la conversation qui avait non loin de toi, c’était tout le contraire. Et tu allais en faire la réflexion, mais elle ne t’en laisse pas le temps. Les mots résonnent dans ta tête et tu serres la mâchoire. Au final, tu aurais préféré que ce soit un mensonge. Que ça ne reste que de simplement rumeur sans vraiment d’importance.

Tu lui réponds avec un brin de déception dans la voix :

« Bien sûr que cela a de l’importance… J’ai été honnête, je n’ai jamais caché être Domae et encore moins montrer une haine quelconque envers les Elementis. Alors pourquoi tu ne me l’as pas dit plutôt ? Je n’allais pas te faire de mal si c’est ce dont tu avais peur… »

Si elle l’a gardée pour elle parce qu’elle avait peur que tu t’en prennes à elle, tu en serais presque vexé, voire blessé. Comme s’il t’était possible de faire une chose. Tu n’étais que son maître de stage pourtant, tu as toujours pris soin d’elle. C’est une chose qu’elle aurait dû partager avec toi dès le début. Tu l’aurais gardé en secret s’il le fallait.

« Je ne t’en aurais même pas voulu de savoir que tu en faisais, du moment que tu me l’annonçais clairement, mais l’apprendre de la bouche de quelqu’un d’autre… Je ne sais pas… Je te faisais confiance… »

 


(c) Agora




L'INSPECTORRRR DE TON CŒUR CAUSE EN #329999 OLÉ ! OLA !
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://laelyss.imgur.com/
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: [terminer]L'amour commence souvent par une... TA GUEULE !! [Feat Alaric]   Lun 20 Juin - 21:35

... Alaric fait pas cette tête

   
Droit comme un "i", Alaric semblait bien déterminé à avoir ses réponses. Clélia, demeurait également droite dans sa façon de se tenir. Son regard bleuté dans son œil, contrarié à voir. Encore un qui ne supporte pas son passé à voir... Il reprit avec une voix déçu.

« Bien sûr que cela a de l’importance… J’ai été honnête, je n’ai jamais caché être Domae et encore moins montrer une haine quelconque envers les Elementis. Alors pourquoi tu ne me l’as pas dit plutôt ? Je n’allais pas te faire de mal si c’est ce dont tu avais peur… »

Ce discours...
Elle l'avait entendu un bon milliers de fois. Bien sûre, qu'à l'heure actuel, elle lui faisait confiance plus qu'à n'importe qui mais à l'époque. Avoir son tuteur affilié au gorille, et lui déclarer qu'on a fait partie du clan qui est opposé au sien depuis des générations et générations... Ce n'était pas, selon elle, une vérité à avouer dans l'immédiat. Ce n'est pas la violence que craignait Clélia, pire que ça, c'était le rejet, les préjugés plus que tout. Déjà qu'elle avait droit à un cirage de pompe constant à cause de son nom de famille, personne n'était "vrai" ou "franc" avec elle... On lui disait, ce qu'elle voulait entendre et voilà tout...

« Je ne t’en aurais même pas voulu de savoir que tu en faisais, du moment que tu me l’annonçais clairement, mais l’apprendre de la bouche de quelqu’un d’autre… Je ne sais pas… Je te faisais confiance… »
_ Attends ? Tu me fais une scène parce que un, des idiots m'ont devancé dans cette "annonce" des plus difficile et de deux, j'ai perdu ta confiance à cause de ce mauvais choix passé ??

Sérieusement.
La jeune femme se levait de son siège, ça devient grave là.

_ Alaric ! Comment j'aurais pu savoir à l'époque que tu n'avais rien à voir avec les trois quart des personnes qui me fréquente ou que je fréquentais au début de mes stages ici ? Que tu n'es pas avare, et que tu en a donc, rien à foutre de mon nom ou de mon argent, mon or... Cet or qui fait des envieux de partout, qui me fait des ennemis aussi un peu partout.


Introduisait-elle, un peu irrité.

_ Quand j'ai commencé à travailler ici en tant que "petite" stagiaire, j'ai surtout jugé plus malin de faire profil bas concernant mon passé, personnel à juste titre. J'ignorais qu'être ta stagiaire, c'était devoir te faire une biographie et te justifier mes choix.

Elle croisait les bras.

_ Effectivement, j'ai toujours su que tu étais un Domae, mais ça ne m'a pas empêché de t'apprécier à ta juste valeur avec le temps, en fait, ça ne m'a rien fait du tout que tu sois un Domae car j'ai quitté les Elementis y'a un bon bout de temps, y'a prescription ! J'ai jamais contribué à cette haine de l'homme-animal. Et j'ai jamais été mêlé directement au conflit. Et pourquoi tu ne te cache pas d'être un Domae ? Parce que tu es affilié au gorille, tu as... De la matière pour te défendre.

Elle le regardait de bas en haut jusqu'à accrocher son regard de nouveau.

_ Je suis pas certaine que si tu avais été affilié aux rats, à la souris ou au pigeon, tu aurais aussi clairement dit appartenir à cette famille sans craindre pour ta vie en retour. Mon élément, n'est ni défensif, ni offensif... Il est juste financier ! Alors t'imagine si j'avais suivit ta logique ? Si j'étais tombé sur un Domae assoiffé de vengeance pour un oui, pour un non, je ne peux même pas me défendre et j'y serais passé, c'est aussi simple que ça et tu sais très bien que c'est la vérité ! Sur les deux clans, y'en a pas un pour rattraper l'autre en terme de meurtre sans raison ou "juste parce qu'il a fait partie du clan". Ou pire, j'aurais été kidnappé et les Domae m'aurait fait chanter pour avoir de l'or...


Expliquait-elle, s'étant un peu emporté.
On a pas tous un élément destructeur ou un animal agressif... Pour certains, la survie c'est tout autre chose.
   

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Alaric J.R WatsonMessages : 260
Date d'inscription : 12/08/2015


MessageSujet: Re: [terminer]L'amour commence souvent par une... TA GUEULE !! [Feat Alaric]   Jeu 23 Juin - 15:17


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Ce n'est pas de savoir qu'elle soit Elementis qui t'agace, mais le fait qu'elle n'est rien dit. Tu étais honnête, la moindre des choses étaient de l'être aussi sur ce point-là. Et à l'entendre se défendre, c'est comme si tu avais eu dans l'idée de profiter de sa fortune et seulement de sa fortune. Tu jures entre les dents en te passant une main sur le visage.

« Sérieusement, tu allais me mettre dans le tas avec tous ces gens avides de pouvoir est qui ne pensait qu'à une chose, le sang ? »

La oui, tu commences à être quelque peu vexé.

« J'aurais pu avoir une libellule que ça n'aurait rien changer. J'ai simplement décider d'être honnête quoi qu'il y ait en face de moi. »

Un chat, un chien, un ra, une souris qu'importe, cela n'aurait pas vraiment changer quoique ce soit sur cette décision.

« Qu'est-ce que je m'en fous de ta fortune bordel ! C'est la dernière chose au monde qui avait de l'importance quand tu étais ma stagiaire, et ça n'en a toujours pas à l'heure actuelle. Tu pourrais être le président des États-Unis que cela me passerait littéralement dessus. »

Tu soupires en prenant ton gobelet prés à faire demi-tour et retourner vaquer à tes occupations. Le temps de digérer la pilule. Elle est belle la promotion.  

« Je n'imaginais que tu aurais pu un jour pensé ça de moi. Comme si j'aurais été capable de profité de toi juste pour ça. »
 


(c) Agora




L'INSPECTORRRR DE TON CŒUR CAUSE EN #329999 OLÉ ! OLA !
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://laelyss.imgur.com/
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: [terminer]L'amour commence souvent par une... TA GUEULE !! [Feat Alaric]   Jeu 23 Juin - 18:33

Le début... De la fin.

   
Visiblement, son ancien tuteur se modérait et reprit.

« Sérieusement, tu allais me mettre dans le tas avec tous ces gens avides de pouvoir est qui ne pensait qu'à une chose, le sang ? »


Aujourd'hui non...
Mais à l'époque, comment aurait-elle pu le savoir ? Qu'aujourd'hui tout serais différent ? Visiblement, Alaric est vexé.

« J'aurais pu avoir une libellule que ça n'aurait rien changer. J'ai simplement décider d'être honnête quoi qu'il y ait en face de moi. »

Ça...
Elle avait du mal à y croire, déjà que lorsque leurs avis divergent ça fait débat et que l'autre prend plaisir à avoir raison... Quand c'est le cas !

« Qu'est-ce que je m'en fous de ta fortune bordel ! C'est la dernière chose au monde qui avait de l'importance quand tu étais ma stagiaire, et ça n'en a toujours pas à l'heure actuelle. Tu pourrais être le président des États-Unis que cela me passerait littéralement dessus. »
_ Eh bien tu es une belle exception, car la majorité de mon entourage est d'une faux-jetonnerie incroyable ! Félicitation Alaric !

Il affichait un air déçu, un air qu'elle n'aimait pas vraiment.

« Je n'imaginais que tu aurais pu un jour pensé ça de moi. Comme si j'aurais été capable de profité de toi juste pour ça. »

C'est si bas...
Jouer sur des événements passés, qu'elle ne peut plus changer ! Clélia s'enflammait.

_ Pour la cinquantième fois, je comptais te le dire moi même ! Quand je me sentirais prête ! Tu préfères croire des crétins, qui pour une fois, m'ont devancé dans une affirmation ?

Ça aussi ça fais pas plaisir.

_ J'étais une Elementis, j'insiste sur le "étais" ! Je comptais te le dire mais merde quoi, pourquoi j'ai cette impression d'être coupable ? J'ai rien fais de mal ! Je n'ai tué personne ! J'ai juste trop tardé à te le dire, trop hésitée, parce que dans ma vie, j'ai pas eu des expériences aussi sincères que toi dans mes relations sociales... Là encore tu vas me dire que c'est des excuses, mais non, car crois moi, quand tu es une fortune mondiale, bizarrement, soit le globe entier est ton ami ou alors il veut ta peau !

Expliquait-elle à fleur de peau.
Il la jugeait probablement, et cette idée lui était insupportable.

_ Alors maintenant, Monsieur Watson... Si vous n'avez rien d'autres à ajouter quant à mon passé, puisque apparemment ils vous importes plus que mon avenir et mon présent...  Je vous prierais de sortir de mon bureau, car j'ai beaucoup de travail. Les vrais criminelles sont là, dehors... Pas ici.

Exigeait-elle, croisant les bras fermement et debout face à lui.
Son cœur était gonflé par la colère et par la tristesse à la fois... Elle ne le pensais pas comme ça. Elle aussi était honnête quand elle dit avoir voulu lui dire... Mais C'est trop tard maintenant. Ils ne veulent rien savoir, ni l'un ni l'autre, cette discussion semble être une impasse.

Dans le couloirs.
Ca écoute activement ! Alaric, ne répondit pas un seul mots avant de quitter le bureau, comme l'exigeait la juge. De son coté... Clélia fondit en larme, ayant perdu une personne qu'elle jugeait inestimable. Qu'elle regrettait son nom, son don...

Alaric s'envole...


   

Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: [terminer]L'amour commence souvent par une... TA GUEULE !! [Feat Alaric]   

Revenir en haut Aller en bas
 
[terminer]L'amour commence souvent par une... TA GUEULE !! [Feat Alaric]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Quederla :: Archives~ :: Les Archives :: Les RPs 2015-