Des prédéfinis n'attendent que vous pour être pris !
Le forum dispose de Discord !
Vous pourrez y accéder en suivant ce lien.
N'hésitez pas à nous rejoindre !
Nous sommes actuellement à la recherche du Maire de Quederla.
Si ce poste vous intéresse, faites-le nous savoir !

Partagez | 
 

 (Event) Faute avouée, à moitié pardonnée! [Ft Rox]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: (Event) Faute avouée, à moitié pardonnée! [Ft Rox]   Jeu 23 Juin - 22:14

Faute avouée, à moitié pardonnée! Ft. Roxanne

Moi qui croyais qu’aller à l’épicerie était l’une des choses les plus ennuyantes à faire dans une journée, je me suis vraiment trompé. 

Après que ma vie ait été gentiment épargnée par ce type qui criait vengeance pour sa copine, voilà que c’était justement elle que je croisais dans le rayon des fruits et légumes. Si je n’avais pas reconnu le Domae à la panthère, je me souvenais encore de Roxanne et ses cheveux rouges. Son visage était encore imprimé par le remord dans ma mémoire même après tout ce temps. Par contre, son nom, ça ne faisait pas longtemps que je le savais, mais maintenant si, grâce à ce type.

J’oubliais les brocolis et le pâté pour chat que j’étais venu acheter pour me demander ce que j’allais bien pouvoir faire. Le plus simple serait doute de faire comme si de rien n’était et de repartir sans être vu. Je ne sais pas si elle m’a vu, mais elle ne semble pas m’avoir reconnu si c’est le cas. Et ça n’était pas tellement une bonne chose…

Bonjour je m’appelle Ethan! Vous vous ne souvenez pas de moi mais je vais ait déjà attaqué dans une ruelle y’a dix ans. Copains-copains?

Je me sentis grimacer rien que d’y penser. 

Je ne voyais vraiment pas comment lui adresser la parole. Peut-être que je devrais laisser tomber et retourner tranquille chez moi.  Ces temps-ci, dès que je me mets à parler avec des gens ça tourne mal.

Pffff. Et puis non, elle a bien le droit de savoir qui est le salaud qui l’a agressé gratuitement. Surtout que les gens autour doivent se demander ce que je fais planter devant les poivrons depuis cinq minutes, à constamment regarder derrière moi. Alors je prends mon courage à deux mains et je m’approche. Par chance, j’ai encore mon sarrau blanc de l’Institut vétérinaire. Tout le monde aime les vétérinaires non? On tape pas sur un vétérinaire, ça se fait pas. En tout cas, c’est ce que j’aime bien me dire.

Je tapote sur l’épaule de la jeune femme et je souris… du mieux que je peux. 

Lorsqu’elle se retourne, j’avoue que je ne sais toujours pas quoi dire alors je bafouille et j’ai envie de me taper la tête contre le mur.

-Eum. Je ne veux pas vous déranger, mais je me demandais si vous vous souvenez de moi? Si c’est le cas, je voulais vous faire savoir que je suis vraiment désolé de ce que je vous ai fait! J’étais idiot quand j’étais plus jeune… Est-ce que vous savez seulement de quoi je parle.

Et enfin je réussis à me taire.


Revenir en haut Aller en bas

avatar

Roxane S. SharpeMessages : 588
Date d'inscription : 27/07/2015


MessageSujet: Re: (Event) Faute avouée, à moitié pardonnée! [Ft Rox]   Ven 24 Juin - 0:15

Ethan Bradberry & Roxane S. SharpeJ'vous cause en crimson (#DC143C)
Faute avouée, à moitié pardonnée !

MANGER.

J'ai faim. Et y'a plus rien dans le frigo, et j'fais quoi moi maintenant hein ? J'fais les yeux doux à mon coloc' pour qu'il aille gentiment me chercher de quoi grailler ? Tss, après le coup de la crème de marrons, je ne peux plus faire confiance ; j'suis sûre qu'il va utiliser encore un de mes aliments préféré pour obtenir des renseignements sur moi. Après tout, c'est l'As Elementis que j'héberge, un être fourbe et vicieux et voleur de crèmes de marrons. Nan, si je veux manger, faut que je bouge mon cul.

C'est alors, avec le peu de motivation et l'estomac vide, je me dirige vers la petite épicerie du coin histoire de pouvoir prendre un truc rapide ; j'entre, j'dis vite fait bonjour et me balade dans les rayons fruits et légumes... P'têtre que je pourrais me faire une salade de fruits ? C'est bon pour la santé, c'est pas spécialement long à préparer et j'ai la flemme de faire chauffer quoi que ce soit en fait. Alors que je regardais un peu les différents fruits afin de prendre les meilleurs, je remarque qu'un gars est en train de me regarder depuis plusieurs minutes.

D'abord gênée de la situation, je me rends compte que finalement, il n'est pas si mal que ça... Et ses yeux... OMG, je n'ai jamais vu des yeux aussi beau, j'sais pas si je lui ai tapé dans l'œil mais moi en tout cas, c'est sûr, j'en ferais bien mon prochain repas. 'fin c'est une façon de parler hein... J'peux pas manger des humains et puis les fruits c'est meilleur. Alors je continue de faire mes courses, jetant des regards de temps en temps au type qui me regarde toujours, planté devant les poivrons depuis 5 minutes.

J'l'aborde ou j'l'aborde pas ? Nan en vrai, je préfère me laisser faire désirer et puis si il passe à côté d'une occasion comme ça, tant pis pour lui hein... C'est qu'il ne valait pas la peine. Concentrée sur mon melon que j'suis en train de sniffer -j'ai vu une dame le faire plus tôt... Alors j'fais pareil- je sens que l'on me tapote l'épaule, au moment où je me retourne, je suis nez à nez avec le gars qui me regarde depuis tout à l'heure. Héhé, je le savais, il ne peut pas résister à mon charme. Et j'avoue que je suis plutôt attirée par le sien.

Il me sourit et j'ai l'impression qu'il cherche les bons mots pour commencer la conversation... Alors "Bonjour beauté, ça te dit d'aller boire un verre tous les deux ?" ou encore "Hey ! Vous êtes vraiment ravissante mademoiselle" ou d'autres phrases dans ce style. Tant que je ne me tape pas un simple "T'es bonne", ça devrait aller, il n'a pas trop à s'en faire pour sa joue. Je l'entends bafouiller quelques mots et je suis presque à deux doigts de faire le dialogue moi-même mais finalement il arrive à articuler quelque chose.

- Eum. Je ne veux pas vous déranger, mais je me demandais si vous vous souvenez de moi ? Si c’est le cas, je voulais vous faire savoir que je suis vraiment désolé de ce que je vous ai fait ! J’étais idiot quand j’étais plus jeune… Est-ce que vous savez seulement de quoi je parle.

...
Ce n'était pas vraiment les mots que j'attendais en fait. Mais de quoi il m'cause ? Il ne m'aurait pas confondu avec une autre personne ? Quoique... Je n'ai vu personne avec ma couleur de cheveux et des yeux aussi violets que les miens alors il doit forcément parler de moi. Et puis comment aurais-je pu oublier un mec aussi mignon ? Et puis d'un coup révélation.

Ses mots résonnent dans ma tête jusqu'à remonter à un lointain souvenir, la nuit où j'ai rencontré San. J'ai été agressée par trois jeunes complètement bourrés et je crois que c'est celui qui m'a empêchée de bouger avec ses liens ; forcément que c'est lui, les deux autre sont morts. Lâchant d'un coup tous les fruits que j'avais en main, je m'empare d'une courgette pour menacer le jeune homme sous les yeux étonnés des autres clients. En fait il est moche. Très très très moche. Avec de beaux yeux bleus ok, mais moche.

- Vous v'nez terminer le travail ? Parce que si c'est le cas... J'suis armée cette fois.

Bon ok, d'une simple courgette mais je peux peut-être lui balancer en pleine poire et fuir en espérant qu'il ne me rattrape pas. On peut clairement voir que j'ai peur mais je n'arrive pas à retirer cette nuit de ma tête, qu'est-ce qu'ils allaient me faire si San n'était pas arrivé ? Est-ce que je serais toujours en vie et ici à ce moment-là ? Ou bien est-ce que je serais confinée chez moi, traumatisée de tout ce qu'ils auraient pu me faire ? Aucune idée, mais j'étais jeune et faible à l'époque et j'le suis encore aujourd'hui. Sauf que cette fois, je ne crois pas que San arrivera comme par magie.

- Pourquoi vous êtes là ? J'veux dire, pourquoi venir me voir 10 ans après pour vous excuser ? Vous n'aviez pas l'air d'avoir des remords lorsque vous m'empêchiez de bouger avec vos saletés de plantes.












Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: (Event) Faute avouée, à moitié pardonnée! [Ft Rox]   Mer 29 Juin - 18:19

Faute avouée, à moitié pardonnée! Ft. Roxanne

Soudainement, elle semble capter de quoi je parle. Je m’en veux un peu de ne pas avoir commencé plus tranquillement la conversation, mais ça faisait longtemps que je la cherchais. On part de 0 à 100 là. Je n’ai même pas eu de doute sur la personne, malgré les années je l’ai parfaitement reconnu. Normal qu’après, elle me regarde aussi bizarrement. Au moins, ce qui est dit est dit. Je pense que si j’avais tourné autour du pot je n’aurais plus eu le courage de lui dire à quel point je suis désolé. 

Puisque maintenant le chat est sorti du sac, j’ai un poids de moins sur les épaules. Par contre, je ne m’attends pas à ce qu’elle se mettre à me menacer avec l’une des courgettes de l’épicerie. Mais elle le fait et j’ai un mouvement de recul, tandis que les autres clients nous regardent d’un air surpris. Ils ne sont pas seuls : j’avoue que jamais je n’ai vu quelqu’un vouloir se défendre à l’aide d’un légume. Appart moi-même évidemment, c’est même un peu ma spécialité. 

Quelle ironie. Un Elementis de plantes se faisant menacer par une courgette! J’aurais ris si Roxanne n’avait pas été aussi en colère et apeuré.

- Vous v'nez terminer le travail ? Parce que si c'est le cas... J'suis armée cette fois.

Oui, je vois très bien ça. En tout cas, plus armé que la dernière fois. Trois contre un, elle n’avait pas beaucoup eu de chance. Ce qui me choqua, c’est qu’elle croyait que je venais l’attaquer, ici en plein magasin. Après m’être excusé, c’est plutôt improbable, même impossible je dirais. En même temps, je ne lui reproche pas de m’en vouloir. C’est compréhensible à vrai dire. À la place, la courgette sera déjà aplatit dans ma figure. Si elle me parle, c’est qu’elle me donne une petite chance non?

- Pourquoi vous êtes là ? J'veux dire, pourquoi venir me voir 10 ans après pour vous excuser ? Vous n'aviez pas l'air d'avoir des remords lorsque vous m'empêchiez de bouger avec vos saletés de plantes.

Bien malgré moi, j’hausse mes épaules. Elle pose des questions, je dois lui répondre.

-Ça va paraitre cliché, mais j’étais jeune et pas très brillant. Facilement impressionnable quoi. Je le suis peut-être encore, ça n’excuse pas ce que je vous ai fait. Depuis que j’ai quitté les Elementis, j’ai tellement de remords de ce que j’ai fait à vous, et aux autres. Je peux vous dire que je ne fais plus de mal à personne, même pas avec une courgette. 

Je tente un sourire en espérant détendre l’atmosphère. J’espère surtout qu’elle lâche le légume. 

-Mais pour les remords, je suis tout à fait sérieux. C’est une sensation tellement désagréable. Par exemple, je coupe des légumes et puis PAF, j’ai un souvenir d’une fois où je coupais un Domae avec un couteau lors d’un combat. À la longue, ça finissait par me ruiner ma journée, je n’arrêtais pas de penser à ça. Avec vous, je me disais qu’au moins, vous aviez la vie sauve. Même pas grâce à moi d’ailleurs. J’ai la chance de pouvoir m’excuser, alors je la prends.

Je ne lui demande pas de me pardonner. Elle le fera si elle veut, je veux seulement pouvoir me racheté et lui faire savoir que je regrette.  Je rajuste mon sarrau de vétérinaire, et regarde à nouveau Roxanne dans les yeux, satisfait de ce que j’ai dit. Non, je ne suis pas tellement content en fait. Ça fait longtemps que je souhaitais la voir, je m’étais préparé des lignes dans ma tête qui aurait convaincu Roxanne de me pardonner. Mais que je l’ai vu, j’ai complètement bloqué, comme si mon cerveau avait décidé de partir en vacances au même moment.


Revenir en haut Aller en bas

avatar

Roxane S. SharpeMessages : 588
Date d'inscription : 27/07/2015


MessageSujet: Re: (Event) Faute avouée, à moitié pardonnée! [Ft Rox]   Mer 29 Juin - 22:24

Ethan Bradberry & Roxane S. SharpeJ'vous cause en crimson (#DC143C)
Faute avouée, à moitié pardonnée !

- Pourquoi vous êtes là ? J'veux dire, pourquoi venir me voir 10 ans après pour vous excuser ? Vous n'aviez pas l'air d'avoir des remords lorsque vous m'empêchiez de bouger avec vos saletés de plantes.

ARG. Cette nuit j'en ai fait des cauchemars et elle continue de me hanter encore aujourd'hui ; je devrais détester les Elementis seulement parce que j'ai rencontré un p'tit con qui maîtrisait les plantes et pourtant je sais qu'ils ne sont pas tous comme ça. J'aurais dû ne plus jamais sortir de chez moi mais je suis bien trop fière pour laisser une bande de jeune me démonter le moral... Le seul point positif que je retiens de cette nuit-là est que j'ai rencontré San, même si c'est sûrement la pire chose qui lui est arrivé mais pour moi, c'est comme un miracle ; enfin quelqu'un état venu pour me sauver et m'aider.

- Ça va paraitre cliché, mais j’étais jeune et pas très brillant. Facilement impressionnable quoi. Je le suis peut-être encore, ça n’excuse pas ce que je vous ai fait. Depuis que j’ai quitté les Elementis, j’ai tellement de remords de ce que j’ai fait à vous, et aux autres. Je peux vous dire que je ne fais plus de mal à personne, même pas avec une courgette.

- Ah parce qu'il y en a eu d'autres ?!


Attaqué avec une courgette ou pas, là n'est pas la question ! Le principal dans sa phrase est que je n'ai pas été la seule de sa longue liste de victimes mais est-ce que les autres ont eut plus de chance que moi ? Est-ce que eux ils sont encore en vie ? Est-ce que je suis la seule à avoir la chance de pouvoir respirer l'air frais du matin et profiter de chaque moment de la vie ? Non franchement, est-ce que je suis toute seule ? Et pourquoi maintenant il ne fait plus de mal à personne ? C'est un piège, j'le sens. Serrant la courgette dans mes mains, je fais en sorte de rester sur mes pieds qui n'arrivent plus à supporter mon poids tellement que je stress.

- Mais pour les remords, je suis tout à fait sérieux. C’est une sensation tellement désagréable. Par exemple, je coupe des légumes et puis PAF, j’ai un souvenir d’une fois où je coupais un Domae avec un couteau lors d’un combat. À la longue, ça finissait par me ruiner ma journée, je n’arrêtais pas de penser à ça. Avec vous, je me disais qu’au moins, vous aviez la vie sauve. Même pas grâce à moi d’ailleurs. J’ai la chance de pouvoir m’excuser, alors je la prends.

- C'est ça que vous vouliez me faire ce soir-là ? Me découper en morceaux comme un p'tit légume ?


Je n'arrive pas à me dire que ses excuses peuvent être sincères, qu'il regrette réellement de m'avoir plaquée sauvagement au sol pour laisser le reste à ses copains. Pourtant une partie de moi veut croire ce qu'il dit, surtout lorsque je le vois rajuster son sarrau de vétérinaire ; ne dit-on pas que les animaux sentent lorsque quelqu'un est mauvais ? J'suis sûre qu'il n'arriverait même pas à s'approcher d'un chaton si il était réellement méchant, je plonge mon regard dans ses yeux bleus qui se veulent rassurants et pourtant je n'arrive toujours pas à lâcher mon arme improvisée... Comme si j'étais réellement protégée par ça.

En regardant autour de moi, tout le monde a finit par se disperser partant chacun de son côté pour continuer leurs courses me laissant complètement seule face à mon ancien agresseur. Alors quoi ? Parce que monsieur a une blouse de médecin pour animaux il est forcément gentil ? Je prends une grande respiration pour tenter de calmer mon pauvre cœur qui s'est emballé et commence par baisser ma garde ; tellement baissée que je me fais désarmer par une pauvre grand-mère passant dans le coin et qui voulait ab-so-lu-ment LA courgette que j'avais en main.

Bon ben puisque la vieille m'a désarmée, je me retrouve face à lui sans être capable de dire quoi que ce soit... Il n'a pas l'air de vouloir m'attaquer pourtant le rayon fruits et légumes seraient sûrement à son avantage mais rien... J'fais quoi ? J'lui pardonne ou j'lui pardonne pas ? Je vois dans son regard qu'il est sincère et qu'il regrette réellement ce qu'il m'a fait. Je lâche un profond soupire et le regarde dans les yeux, je ne veux pas baisser mon regard devant un démon du passé et pourtant je crois que je n'arriverais pas à avancer sans obtenir de réponse.

- J'veux bien vous pardonner, mais répondez à mes questions avant. Pourquoi m'avez-vous attaquée cette nuit-là ? Qu'est-ce que j'avais fait de mal ?

Simplement parce que j'ai pas répondu à leur avance ? Est-ce que je méritais un tel traitement ? Franchement je ne sais pas. J'ai tellement de questions à lui. Pourquoi moi, qu'est-ce qu'ils voulaient me faire, combien d'autres personnes ont été agressées, est-ce que je suis la seule à en être sortie vivante ? Seulement après ces réponses obtenues je pourrais le pardonner.












Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: (Event) Faute avouée, à moitié pardonnée! [Ft Rox]   Sam 9 Juil - 17:10

Faute avouée, à moitié pardonnée! Ft. Roxanne

J’avais un peu prévu qu’elle ne serait pas tout à fait convaincue par mes excuses. Je suis parfaitement sincère, je le jure sur la tête de tous mes chats! Mais après ce que je lui ai fait, à sa place aussi j’aurais été septique. En tout cas, ça prouvait qu’elle n’était pas une idiote qui gobait tout ce qu’on lui disait. Ça ne jouait pas en mon avantage, mais j’étais trop content pour elle, qu’elle aille bien dans les circonstances, pour lui en vouloir. Je ne suis pas quelqu’un qui en veut aux gens facilement. Même quand ils s’en prennent à moi! La preuve : le type avec la panthère avait failli me tuer et je suis certain que je m’entendrais bien avec lui, s’il voulait.

Finalement, Roxanne se fait désarmée par une dame âgée qui avait absolument besoin de CETTE courgette-là pour faire son potage aux légumes. Ça me fait plutôt plaisir de me faire sauver, par un bon samaritain en béret tricoté. Alors j’esquisse un sourire. En même temps, j’étais loin d’être en danger de mort. Le manque de visage alarmé par la discussion que j’avais avec Roxanne était flagrant.  

Sans m’en rendre compte, j’ai toujours mon sourire niais au visage. Je croise les mains derrière mon dos, m’attendant à la voir partir. Il n’y a plus rien à ajouter non? Je suis sincère, elle ne me croit pas. Même si j’en suis un peu déçu, je sais que j’ai dit la vérité, et juste ça, ça me libère de mes squelettes dans le placard. 

- J'veux bien vous pardonner, mais répondez à mes questions avant. Pourquoi m'avez-vous attaquée cette nuit-là ? Qu'est-ce que j'avais fait de mal ?

J’écarte grand les yeux. Alors ça! Je ne l’avais pas prévu du tout. Être interrogé, comme ça, dans la section des fruits et légumes! Enfin, s’aurait pu être pire. Et j’ai déjà la réponse à ses questions. J’essaie de ne pas paraitre trop heureux qu’elle considère, même juste un peu, de pleinement me pardonner. Mais je ne sais pas camoufler mes émotions et je rayonne devant elle. 

-Oh vous n’avez rien fait de mal, je vous assure! Ne penser pas que c’et de votre faute si c’est arriver. Nous étions complètement bourrés, on célébrait quelque chose je crois. Un des gars à proposer d’aller dans un autre bar, mais on était tous à court d’argent. On vous à attaquer parce qu’on penser pouvoir vous voler quelques derlas. Évidemment, votre copain est arrivé avant que ça dégénère, merci à lui.

En parlant de son copain, une idée me venu en tête. Je claquai des doigts, un tic que j’avais lorsque qu’une solution à un problème me venait en tête. Aucune idée si ça aurait de la valeur pour elle ou pas, mais c’était la moindre des choses à faire. 

-Si vous le voyez, dites-lui qu’il est le bienvenue à venir me voir à l’hôpital vétérinaire. Je m’occuperai de sa panthère gratuitement! Si vous avez un animal vous aussi, venez quand vous voulez, je ne vous demanderai jamais rien! Ça me ferait plaisir de vous revoir.

Je ne m’étais jamais occupé d’une panthère auparavant, ma la seule perspective de le faire me réjouissait. C’était comme un gros chat après tout. Il faudrait juste une plus grosse pelote de laine! Je regardai Roxanne de mon regard turquoise, attendant impatiemment ça réponse. 


Revenir en haut Aller en bas

avatar

Roxane S. SharpeMessages : 588
Date d'inscription : 27/07/2015


MessageSujet: Re: (Event) Faute avouée, à moitié pardonnée! [Ft Rox]   Dim 10 Juil - 22:09

Ethan Bradberry & Roxane S. SharpeJ'vous cause en crimson (#DC143C)
Faute avouée, à moitié pardonnée !

Mais c'est qu'il cache à peine son sourire le salop quand j'lui dis que j'veux bien le pardonner si il répond à mes questions... Homme faible. Tss, j'devrais le faire tourner en bourrique plutôt que de le pardonner aussi rapidement ; finalement moi aussi j'suis une faible femme... M'enfin, si ça permet de le faire parler sur pourquoi c'est tomber sur ma pomme, j'suis bien capable de le pardonner. De toute façon, je ne suis pas prête de le revoir hein ? Bonjour/Au revoir et voilà c'est réglé à la r'voyure !

- Oh vous n’avez rien fait de mal, je vous assure ! Ne penser pas que c’et de votre faute si c’est arriver. Nous étions complètement bourrés, on célébrait quelque chose je crois. Un des gars à proposer d’aller dans un autre bar, mais on était tous à court d’argent. On vous à attaquer parce qu’on penser pouvoir vous voler quelques derlas. Évidemment, votre copain est arrivé avant que ça dégénère, merci à lui.

- Mon cop.. quoi ?


Il parle de qui là ? Copain dans quel sens ? Ben il parle de San... Y'a que lui qui est venu me sauver ce soir-là. Hop-là, il va pas s'emballer tout de suite, j'sais qu'on fait un joli couple mais on n'est pas fait pour être ensemble : potos et c'est tout hein. En tout cas, il aurait bien été déçu de me voler ce soir-là... J'ai toujours été pauvre alors ça ne m'étonnerais même pas d'apprendre que je n'avais aucun derla ce soir-là sur moi. Je n'arrive même plus à me souvenir pourquoi j'étais sortie d'ailleurs ; c'était avant ou après la rencontre avec mes "parents" ?

- Si vous le voyez, dites-lui qu’il est le bienvenue à venir me voir à l’hôpital vétérinaire. Je m’occuperai de sa panthère gratuitement ! Si vous avez un animal vous aussi, venez quand vous voulez, je ne vous demanderai jamais rien! Ça me ferait plaisir de vous revoir.

Ok, aucun doute il parle de San. J'connais pas beaucoup de types qui sont venus me sauver cette nuit-là et surtout avec une panthère... Enfin euh... On n'avait pas encore nos animaux à cette période puisqu'il était à peine entré chez les Domae. J'hausse un sourcil, sentant un truc louche se dérouler sous mes yeux... Comment il sait que mon pote a une panthère comme animal ? Faut que j'arrive à en apprendre plus sur cette histoire.

- Ah j'vois... Dîtes euh... Vous pensez vraiment que lui et moi on est en couple ? J'veux dire, vous trouvez qu'on va vraiment bien ensemble ?

Déjà parce que ça me fait triper mais aussi pour savoir... Disons que ce n'est pas le premier ni le dernier à me faire cette réflexion donc je voudrais bien savoir c'qu'on nous trouve. Moi j'viens squatter sa piscine sans son autorisation et lui a dû mal à supporter mes conneries ; bon on s'aime bien quand même mais voilà hein... J'sais bien que je lui tape sur le système de temps en temps. Bon. Déjà une première réponse et maintenant la plus importante.

- D'ailleurs, comment vous savez qu'il a une panthère ? Il ne l'avait pas encore quand il est venu me sauver y'a dix ans... Vous vous êtes revus ?












Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: (Event) Faute avouée, à moitié pardonnée! [Ft Rox]   Dim 24 Juil - 16:04

Faute avouée, à moitié pardonnée! Ft. Roxanne

Oui, ça me ferait plaisir de la revoir. Du moment qu’elle ne me menace plus avec une courgette. Je suis content de voir qu’elle a baissé sa garde, elle ne me regarde plus avec autant de mépris que tout à l’heure. Je vois même qu’elle a une lueur intriguée dans les yeux. Elle semble réfléchir un moment, à ma proposition ou je ne sais quoi d’autre. Finalement, elle me demande si je crois qu’elle et cet autre type étaient réellement en couple. Je pousse alors une exclamation.

-Oh! Excusez-moi. J’ai cru qu’il y avait quelque chose entre vous deux, j’ai dû me méprendre, dit-je en haussant les sourcils.

Évidemment, je me gardai de répondre si je croyais qu’ils feraient un bon couple. J’ai terminé de me mêler des choses qui ne me regarde pas. Ça ne m’a jamais amené rien de bon.

Quand même, n’importe qui aurait pu se méprendre là-dessus. À mon avis. On ne met pas sa vie en danger pour quelqu’un qui ne nous ait pas cher, non? Enfin, j’imagine que «mettre ça vie en danger» n’est pas exactement le bon terme. Après tout, c’était plutôt la mienne qui avait été dangereusement proche d’être terminé l’autre soir. Toujours est-il que ce type devenir tenir un minimum à Roxane pour vouloir la venger de moi, devenu totalement pacifiste, sauf exception.

Comme l’autre soir d’ailleurs. C’est vrai! Je ne lui avais même pas expliqué comment son… ami et moi on s’était croisés. Alors je commençai, visiblement mal à l’aise.

-Oui oui on s’est revu. Je ne l’ai pas reconnu au début. Voyez-vous j’avais pris un verre de trop. M’enfin, je vous assure que ce n’est pas une habitude de ma part… Bref, il était à deux doigts de me tuer quand il a changé d’avis, je ne sais pas du tout pourquoi.

C’était presque comme s’il avait eu une illumination. C’était vraiment très étrange, quand j’y repense. Sur le coup, j’avais préféré évité de lui poser des questions sur son raisonnement. Mes pauvres chatons devaient être nourrit après tout. Mais j’avoue que je suis intrigué. Les explications d’ordres ésotériques ne me conviennent pas.

En l’absence de justifications logiques, j’haussai les épaules d’un air vain.

-L’important c’est que je suis là je crois. Et donc, j’ai pu avouer ma faute et vous rencontrer. Comme quoi, la vie réserve plein de surprises. Alors… allez-vous venir me voir au centre vétérinaire? Je m’occupe vraiment de tout, sauf des humains, évidemment! Haha.

Enfin, dans des circonstances extrêmes, je pense que je pourrais être capable de soigner un être humain. S’il n’y pas de de médecin dans la salle par exemple. Un vétérinaire, c’est moins pire que rien du tout. D’ailleurs j’aperçu derrière Roxane une gentille dame qui m’envoya la main : une cliente régulière de la clinique. Son chien, qu’elle transportait dans son panier d’épicerie, avait eu bien des maladies, mais il était toujours de ce monde. Le petit bougre. Il était intuable.

Un peu comme moi d’ailleurs…

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Roxane S. SharpeMessages : 588
Date d'inscription : 27/07/2015


MessageSujet: Re: (Event) Faute avouée, à moitié pardonnée! [Ft Rox]   Lun 25 Juil - 18:21

Ethan Bradberry & Roxane S. SharpeJ'vous cause en crimson (#DC143C)
Faute avouée, à moitié pardonnée !

- Ah j'vois... Dîtes euh... Vous pensez vraiment que lui et moi on est en couple ? J'veux dire, vous trouvez qu'on va vraiment bien ensemble ?

- Oh ! Excusez-moi. J’ai cru qu’il y avait quelque chose entre vous deux, j’ai dû me méprendre.


Arf... Il ne répond pas à ma question avec ça, j'vais prendre ça pour un oui du coup. Hâte d'aller raconter ça à San pour l'mettre mal à l'aise et rigoler un bon coup quant à cette histoire ; mains sur les hanches, un petit détail m'est revenu en mémoire. Comment il a su que mon "copain" avait une panthère ? C'était à peine si il venait d'entrer chez les Domae quand on s'est rencontrés et il a eu son animal quelques années plus tard. Exposant mes doutes, j'lui demande plus amples explications quant à une pseudo rencontre qui aurait pu s'opérer entre les deux.

- Oui oui on s’est revu. Je ne l’ai pas reconnu au début. Voyez-vous j’avais pris un verre de trop. M’enfin, je vous assure que ce n’est pas une habitude de ma part… Bref, il était à deux doigts de me tuer quand il a changé d’avis, je ne sais pas du tout pourquoi.

"Je vous assure que ce n'est pas une habitude" ah bon ? Deux rencontres et deux fois qu'il a un coup dans l'nez. Ok, là il ne l'a pas mais l'premier soir c'était plus qu'un verre de trop et maintenant seul à seul avec San, il était encore pompette. Je lève un sourcil, me demandant si son penchant pour l'alcool ne va pas commencer à lui coûter cher ; deux fois saoul et deux il se fait rétamer la gueule. Comme quoi c'est une évidence, la bibine n'apporte que des blems.

Franchement, j'ai quand même bien envie de croire que mon pote avait d'empaler l'gars simplement à cause de cette histoire qui date maintenant ; j'le connais assez pour savoir qu'il est du genre à demander réparations. Haaaan, aurait-il donc fait ça pour mes beaux yeux ?! Mwerf mwerf, là j'ai carrément de quoi le faire craquer et me forcer à m'dire pourquoi il a fait ! Quant au pourquoi il l'a épargné, j'ai aussi ma p'tite idée là-d'ssus.

- L’important c’est que je suis là je crois. Et donc, j’ai pu avouer ma faute et vous rencontrer. Comme quoi, la vie réserve plein de surprises. Alors… allez-vous venir me voir au centre vétérinaire ? Je m’occupe vraiment de tout, sauf des humains, évidemment ! Haha.

T'inquiète que j'vais v'nir coco. Accompagnée d'un raton laveur enragé qui se fera une joie de le mordre jusqu'au sang quand il faudra lui mettre un suppo dans l'arrière-train. Quoi ? J'ai dis qu'je pardonnais, pas que j'allais pas me venger... Puis bon ça va, c'est juste un raton laveur, c'po un ours qui pourrait lui grignoter le bras comme si il s'agissait d'un bon vieux casse dalle. Ouais j'le ferais dès que Chips sera revenu de j'sais pas où... Et j'sais pas quand non plus mais un jour.

J'entends quelqu'un se rapprocher de nous et me décaler afin de les laisser s'dire bonjour et surtout discuter animal ; c'est à s'demander si j'fais vraiment bien de rester dans la conversation ? Je regarde la gentille dame qui m'explique que son chien est toujours malade et que le jeune homme est vraiment un vétérinaire extraordinaire. Mmmh ok. Et j'suis censée quoi moi ? Sortir une médaille du ciel pour lui accrocher à sa veste "meilleur véto de la ville" ? Alors je me contente d'hocher la tête en mode "cause toujours" et la salue a peine lorsqu'elle part en nous souhaitant une bonne journée.

- Ouah. Vous d'vez avoir une sacrée patience pour supporter ça tous les jours.

Devoir supporter la vie du chien de Madame X est d'un ennui... Déjà que j'trouve la vie des humains ennuyante, j'imagine même pas ce que ça donne avec les clébards mais au moins il a l'air d'apprécier ça. Décalée sur le côté droit, je regarde le véto en m'demandant si j'peux réellement lui faire confiance ; pas quand il a un coup dans l'nez, ça j'ai retenu.

- Z'avez vraiment l'air d'être plus le p'tit con d'y a 10 ans. C'est quoi qui vous a fait changer ? Une copine ? La religion ? Des rencontres ?

Sérieusement, c'est quoi la recette miracle pour transformer un p'tit salop en gentil gars qui prend soin des animaux ? J'suis curieuse, parce que j'ai eu beau me tourner vers des aventures d'un soir, des rencontres ou même la religion, j'suis toujours la même petite peste depuis ces 25 dernières années. Ok ok, peut-être que j'ai légèrement changé sur certains points mais pas autant qu'lui. On passe de "Eh madame t'es bonne, viens que j'te plaque au sol avec mes plantes" à "j'veux bien soigner votre animal gratis".

- Au fait, vous vous appelez comment ?












Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: (Event) Faute avouée, à moitié pardonnée! [Ft Rox]   Mar 2 Aoû - 15:06

Faute avouée, à moitié pardonnée! Ft. Roxanne
Je gratte les oreilles du pauvre vieux chien une dernière fois avant de souhaiter bonne journée à ma fidèle cliente. À chaque fois que je la vois venir dans mon bureau avec son chien, je me dis qu’il ne passera pas l’hiver, et à toutes les fois je me trompe. Il est difficile à tuer ce vieux crouton, mais tant mieux pour la vieille dame. Elle l’adore tellement. Tout sourire, je me retourne vers Roxanne. Comment ne pas être de bonne humeur devant un tel acte de dévotion?

- Ouah. Vous d'vez avoir une sacrée patience pour supporter ça tous les jours.

Je sens  alors mon sourire se figer. Apparemment, elle ne trouve pas cette dame et se chien aussi émouvant que moi. Les gouts sont dans la nature j’imagine. Espérons seulement qu’elle ne travaille pas avec des personnes de l’âge d’or, je crains pour eux si c’est malheureusement le cas. Mais je garde ça pour moi. Je commençais à trouver Roxane sympathique, mais là, j’ai droit à une petite déception.

Elle me demande alors comment ça se fait que j’ai changé autant. Enfin, depuis la première fois que l’on s’est vu. Il est vrai que j’étais un petit con, ça je le sais tout à fait. Sans qu’elle est besoin de me le rappeler d’ailleurs.

-D’accord, mais ne vous plaignez pas que c’est barbant. C’est vous qui avez demandez. Mais je vais faire court…Sur son lit de mort, m’a révélé que ma mère n’était pas celle que je croyais. Il m’a eu avec une servante dont-il était amoureux alors qu’il était déjà promis à une autre - C’est romantique non? - Bref, il m’a dit où trouver ma mère, la vrai cette fois. Elle vie loin à la campagne, et je réalisai que je me sentais mieux loin de la guerre, à m’occuper des animaux de sa ferme. J’ai fait des études vétérinaires et voilà où j’en suis.

Résumé assez fidèle je dirais. Je n’ai pas mentionné mes demi-frères et demi-sœurs, et les nombres d’histoires qu’on a eues ensemble. Quand je suis arrivé, c’était la première fois qu’il voyait quelqu’un avec des pouvoirs. Évidemment, je ne me servais plus de mes pouvoirs que pour faire pousser du blé pour les chevaux et les vaches. Plus utile que d’agresser les gens avec, n’est-ce pas?

-Je m’appelle Ethan!

Je lui serrai la main vigoureusement. Même son commentaire désobligeant vis-à-vis à ma cliente ne pouvait pas chasser ma bonne humeur. J’avais de la poigne, mais c’est ce qui arrive quand on essaie de calmer tout un tas de bestioles poilues pour métier, on finit par avec les mains solides. Sans parler de mon expérience en matière de bottes de foin. Je lui relâchai finalement la main.

-Et alors vous Roxane, que vous est-il arrivé depuis? Vous ne m’avez toujours pas dit si vous aviez un animal ou non. J’avoue que je suis curieux.

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Roxane S. SharpeMessages : 588
Date d'inscription : 27/07/2015


MessageSujet: Re: (Event) Faute avouée, à moitié pardonnée! [Ft Rox]   Ven 5 Aoû - 2:50

Ethan Bradberry & Roxane S. SharpeJ'vous cause en crimson (#DC143C)
Faute avouée, à moitié pardonnée !

Ouais ouais ouais, on ne me la fait pas à moi ! Pourquoi est-ce qu'il a changé comme ça du jour au lendemain ? C'quoi blem que je fasse exactement la même chose.. Oh et puis merde en fait ! Je ne changerai pour personne puisque j'suis une emmerdeuse de service et fière de l'être ; tout ce que j'retiens c'est que moi, je ne tue pas des gens. MOI. Même si avec ma dernière mission avec le hamster mon compteur de morts s'est amélioré mais c'est pour la bonne cause au final hein... Fallait que j'sauve une greluche.. euh une comtesse !

- D’accord, mais ne vous plaignez pas que c’est barbant. C’est vous qui avez demandez. Mais je vais faire court…Sur son lit de mort, m’a révélé que ma mère n’était pas celle que je croyais. Il m’a eu avec une servante dont-il était amoureux alors qu’il était déjà promis à une autre - C’est romantique non ? - Bref, il m’a dit où trouver ma mère, la vrai cette fois. Elle vie loin à la campagne, et je réalisai que je me sentais mieux loin de la guerre, à m’occuper des animaux de sa ferme. J’ai fait des études vétérinaires et voilà où j’en suis.

Quoi.. C'est ça le remède miracle ? Un tour chez les campagnards et nous voilà changé ? Posant la main sur mes hanches, un sourcil levé, je ne suis pas tout à fait convaincue de son histoire... Alors oui oui c'est très joli, très triste, et ça tourne encore autour d'la famille -à ce se demander si on n'est pas en train de m'envoyer un signe pour que je pardonne à la mienne ?- mais je trouve ça surprenant qu'une vache puisse changer un homme. Quoi que... En y réfléchissant, la vache de Vilmos lui donne bien de la force et le mauvais caractère qui va avec, donc oui, on peut dire qu'une vache change un homme.

- Au fait, vous vous appelez comment ?

- Je m’appelle Ethan !


Je serre la main du jeune homme quelques secondes après qu'il me l'ait tendu, oui j'ai très légèrement hésité à lui tendre quand même... Allez savoir pourquoi. Mais j'suis dans l'obligation de reconnaître qu'il a bien changé et que maintenant, il est du genre à sauver les animaux que de tuer des gens ; allez... j'suis en vie, il m'a fait rencontré un pote, et maintenant j'ai eu le droit à des excuses, que demander de plus ? Retrouver Chips. Ouais bon ok, j'peux accuser ce pauvre monsieur de tout non plus, il n'a rien à voir avec la disparition de mon animal.

- Et alors vous Roxane, que vous est-il arrivé depuis ? Vous ne m’avez toujours pas dit si vous aviez un animal ou non. J’avoue que je suis curieux.

- Un raton laveur. Il s'appelle Chips parce que.. ben parce qu'il aime bien les chips. Enfin... Si vous n'avez pas peur de soigner une panthère, vous deviez vous en sortir avec mon raton !


Hin hin hin... C'est c'qu'on verra. On verra si les p'tites dents du raton sont moins tranchantes que celle d'une panthère, oui oui ok, une panthère est quand même plus impressionnante mais j'suis sûre que Chips pourrait faire des ravages tout de même ! C'est un boulet, mais ses p'tites dents, il sait les utiliser quand il faut !

- Sinon.. J'suis devenue Domae et j'crois que c'est en partie grâce à vous en fait... Parce que mon ami venait juste d'entrer chez les Domae quand il m'a sauvé la vie et après l'avoir suivit nuit et jour, il a finit par craquer et m'a présenté au Joker.

J'suis peut-être pas en train de donner la meilleure image de moi-même là en fait... OH ET PUIS MERDE ! Qu'il apprenne qui est réellement Roxane Sharpe ! Parce que oui, je ne suis pas qu'une rouquine se battant avec des courgettes jeune gens ; je suis aussi une femme pleine de douceur, de grâce, de témérité et une grande chieuse... Et c'est rien face au format mini que j'vais bientôt lui ramener dans son cabinet de vétérinaire. Là seulement, mouhahaha ma vengeance est terrible !! Digne des enfants de 5 ans certes, mais bon on s'occupe comme on peut en ville hein.

- Dîtes, on va p't'être pas restés plantés devant le rayon fruits et légumes.

LA BONNE BLAGUE. J'suis morte de rire moi-même !!! Plantée.. Pour un Elementis de plantes.. Fruits, légumes !!! Bon ok, elle était pourrie.

- Et puis j'ai suffisamment attirée l'attention avec ma courgette de tout à l'heure... On termine nos courses ensemble ?

Pis si vous voulez me payer c'que j'ai acheté, j'dis pas non non plus hein... C'est peut-être ça que j'aurais dû lui demander en échange des excuses, de payer ma bouffe et là il serait entièrement pardonné ! Je prends beaucoup à manger, j'économise, je remplis le frigo, j'explique pas à Karma comment j'ai fais et je peux faire de bons p'tits plats ou du moins les tenter ces prochains jours.

- Alors Ethan ! Pas d'copine ? Ou d'copain même, c'est pas moi vais juger les orientations, croyez-moi !

Je commence à entrer dans la vie des gens bonjour.. Fais gaffe coco, une fois que j'ai jeté mon dévolu sur toi, j'ai dû mal à lasser partir les gens, demande à San... Plus de 5 ans qu'il me supporte juste parce qu'il m'a sauvé la vie.












Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: (Event) Faute avouée, à moitié pardonnée! [Ft Rox]   

Revenir en haut Aller en bas
 
(Event) Faute avouée, à moitié pardonnée! [Ft Rox]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Quederla :: Archives~ :: Les Archives :: Les RPs 2016-