Des prédéfinis n'attendent que vous pour être pris !
Le forum dispose de Discord !
Vous pourrez y accéder en suivant ce lien.
N'hésitez pas à nous rejoindre !
Nous sommes actuellement à la recherche du Maire de Quederla.
Si ce poste vous intéresse, faites-le nous savoir !

Partagez | 
 

 [Event] La rencontre d'une soirée.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: [Event] La rencontre d'une soirée.   Lun 27 Juin - 16:47



Setsuna    F.    La belle Clélia


Setsuna avançait dans le noir, en effet, l'apprenti avait été invité il y a 2 jours à une soirée organisé par un des hommes les plus influents de la ville dans son grand manoirs.  Cela se passait souvent, les gens riches et influents s'invitaient entre eux. Le banquier en recevait pleins d'invitation, mais depuis qu'il avait reprit la banque c'est à dire depuis 10 ans, il n'avait jamais daigné se rendre à ses fêtes qu'il jugeait stupide et inutile.

Cependant, cette fois ci, il y avait une invitation pour une soirée dansante et avec banquet et tous le tralala de monsieur riche, mais aussi le début d'un projet assez important pour la ville que voulait faire cet homme. Bien que la soirée gonfle déjà le banquier, surtout le fait d'être entouré de vieux. En effet, les 3/4 des personnes riches et influentes sont des vieux et des personnes avec un caractère " Je me crois tous permis". Le jeune homme avait toujours eu horreur de cela que ça soit avec son ancien lui on son nouveau.

Une clope dans la bouche, l'homme regardait passer des carrosses à côté de lui... Avec des ornements dorés et de jolie desseins... Ils avaient vraiment que ça à faire de leur argent. Enfin devait il se plaindre ? Après tous les 3/4 des grandes fortunes présentent ce soir était à sa banque et lui permettait d'être plus que riche et influent .... De pouvoir élever sa fille comme une princesse donc c'était aussi pour cela qu'il venait ce soir, la plus part des clients avait un peu faire la gueule comme il ne répondait à aucune invitation, de plus sa fille dormait chez une amie ce soir donc pas de raison de rester à la maison et ce soir il avait pas envie de chassez du Doame Ou Elementis, et les contrats ce portaient bien. En effet, le jeune homme avait 2 pouvoirs actuellement grâce à un contrat passez avec une personne et le ténébreux.

Setsuna avait aussi entendu une rumeur comme quoi les domae et les elementis avaient des soucis avec leur pouvoir ce qui expliquerait que ses meurtres étaient assez facile en ce moment. Le jeune homme habillé en noire, avec son long manteau approchait le manoir en question, il le savait au vu des nombreux carrosse, de la garde devant et des lumières qui ornait l'extérieur. Son manteau noire flottait légèrement en arrière avec le vent, et la fumé de sa clope partait aussi en arrière.

Le banquier s'arrêta légèrement avant la grille d'entrée de la résidence et soupira se préparant mentalement à une vague, voir un tsunami d'hypocrisie et de vieux qui font le concours "de qui à la plus grosse ..." ... La plus grosse fortune hein ! et c'était étouffant. " Moi j'ai acheté une maison à femme " " Moi je lui ai acheté un collier en diamant". Le jeune homme crisait déjà intérieurement. Setsuna prit la clope de sa bouche et la jeta au sol en silence et l'écrasa avec sa chaussure en soupirant fortement puis passa les grilles.

Les 2 gardes à l'entrés le regardèrent en silence, certes avec sa tenue il avait pas l'air d'une grande fortune qui aurait été invité au vu des costumes et robe plus ridicule les une que les autres mais unique qu'il avaient vu depuis leur tour de garde. Setsuna ne s'en offusqua pas pourtant, au moins on ne l'associait pas avec ses horrible vieux. Il montra le carton d'invitation et on le laissa passer, une personne du personnel de Mr Rayne qui avait invité tous le monde ici ce soir arriva et demanda:

- Qui dois-je annoncer ?


Setsu se racla légèrement la gorge, il aurait préférer être entré vite fais pour faire acte de présence et partir, mais bon c'était un peu raté de toute, le jeune homme ouvrit la bouche et lui dit:

- Mr Aoki.

Le banquier regarda l'homme ouvrir une grande porte et annoncer le nom de Setsuna, à ce moment la un silence retentit et le jeune homme entra, tous le monde le fixait ... En effet en 10 ans il n'était pratiquement jamais venu à une invitation. Pourtant c'était une des personnes les plus influentes de cette ville économiquement parlant, mais le jeune homme avec la mort de sa femme n'avait pas eu le moral ni l'envie de profiter de ses soirées stupide. Cependant, au cours de ses 10 ans à sécher les soirées, des rumeurs étaient apparus comme quoi la famille Aoki c'était finit, la banque allait s'écrouler que le nouveau directeur était en dépression et ne s'occupait pas de sa banque. Le jeune homme avait aussi fait acte de présence pour faire taire ses conneries, car la banque ne c'était jamais tenue aussi bien et qu'il allait parfaitement bien "enfin bien est un grand mot".

Après que tous le monde est reprit les discutions le jeune homme alla dans un coin de la pièce et prit une coupe de champagne pour la boire ... Il fallait être au minimum bourré pour tenir avec les vieux présent ici .




(c) Agora


Revenir en haut Aller en bas
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: [Event] La rencontre d'une soirée.   Jeu 30 Juin - 19:16

Puisque le rouge attire le Taureau J'essaye le blanc !

   
Clélia...
Assise dans son fauteuil en cuir, à son bureau, chez elle, se balançait tout en relisant son courrier. Il y avait quelques factures, rien d'extraordinaire, des invitations par ci par là, dans le monde entier. Puis... Une lettre non ouverte retint son attention, c'était l'écriture d'Alexis ! Impatiente, elle ouvrit la lettre qui venait de Munich, rien que ça ? Il a intérêt de ramener des souvenirs de là bas, sinon, la grande sœur va barder.

" Rose "


Elle tiquait.
Il savait pertinemment qu'elle n'appréciait pas plus que ça, son vieux prénom. Oui, c'était celui de sa grand mère, c'est un honneur... Mais Clélia, c'est... Mieux non ? Enfin, cette petite taquinerie la fit sourire, elle poursuivit sa lecture.

" Rose

Comme tu as du déjà le constater, je suis à Munich en ce moment. Je mange très bien et je négocie dur, même si les allemands sont plutôt têtu aussi. Je me tourne vers toi car j'ai un soucie, il y a une soirée qui regroupe bon nombres de banquiers, hommes d'affaires et des business man de la ville, dans une semaine. J'y suis naturellement convié en tant que représentant majeur de ma banque, mais... Je crains de ne pas pouvoir y aller. S'il te plait grande soeur chérie, dépanne moi de ce mauvais pas... Représente moi ! Je te demande pas de négocier ou de faire quoique soit de spécifique. Sourit, réponds que les affaires vont très bien et surtout, ne signe rien, envoit ça chez moi. Oui... C'est juste une histoire de présence !

Merci beaucoup, je te ramènerais ein Grosse biere pour te remercier !

Alexis W.R "


Et le seau familiale.
Clélia soupirait en déposant la lettre... Encore une soirée mondaine ? La jeune juge grimaçait, un peu dégouté de la précédente au vu de la fâcheuse rencontre faite. Vilmos, avait été le remède aux soirées pendant un petit moment... Cependant là, Alexis et sa demande... En plus une bière allemande, ça ne se refuse pas vraiment.

_ Qu'est-ce que je ne ferais pas pour mon petit frère... Et ça se dit Directeur de banque ? Et ça envoi sa frangine au charbon...

Elle prit une feuille vierge et répondis spontanément.

"William".

Premier pied de nez.

" J'ignorais que je faisais partie de tes employés... Aussi, je suis honorée d'apprendre que tu vas donc gracieusement m'offrir la nouvelle robe blanche de chez le dernier créateur français en vogue, à Paris... Tu te souviens, la jolie robe que je t'avais montré ? Je suis sûre qu'elle fera son impression à cette fameuse soirée où tu m’envoie. C'est la moindre des choses, ce n'est pas le genre de gala où on va en pyjama... C'est toujours un plaisir de te rendre service et merci pour la bière ! Je t'enverrais un compte rendu de la soirée !

Un plaisir de te rendre service !

Clélia R.R"

Et le seau de la famille.
La lettre a été posté le jour même et c'est avec beaucoup d'enthousiasme qu'elle reçu le colis avec la fameuse robe qui valait une petite fortune. Un mal pour un bien ? Pas vraiment... Clélia, n’arrivait plus à changer les objets en or, ce n'est pas pour autant qu'elle était à la rue, loin de là, même si ce désagrément était vraiment enquiquinant... Alexis, lui en revanche, devait-être toujours "sain", espérait-elle. A moins que la fameuse épidémie se soit propagé...

C'est rapidement..
Que le gala arrivait, et c'est avec fierté qu'elle portait sa robe si ... Faussement durement négocié. Cependant, même si elle voulait rendre ce service à Alexis de bon cœur ! Même si il avait payé le prix pour qu'elle y aille... L'humeur, n'y était pas vraiment. Encore un arrière goût de la précédente soirée, sans aucun doute. C'est sûre, tout le gratin de la ville était là pour discuter affaire et surtout, la rumeur et sujet principal, la perte des pouvoirs des Elementis et Domae. Comme quoi, ça remettait tout en question dans la ville !

En tout cas...
Clélia ne fit pas l'erreur de porter ses chaussures à talons, la rendant peut être plus petite parmi tout ces milliardaires, mais au moins... ENFIN UNE SOIRÉE CONFORTABLE ! Les ballerines, c'est la vie ! Sur le pas de la porte, un valet l'abordait.

- Qui dois-je annoncer ?
_ Clélia Rose Rotschild, à la place d'Alexis William Rotschild, mon frère, Directeur de la banque "Premium Capital".
_ Oh. Je comprends.

A son annonce.
Elle fit un sourire factice à l'assemblé, stupéfaite. Eh oui, ils attendaient Alexis, pas l'ainée... Clélia en avait conscience et pénétrait dans la salle du gala, majoritairement remplis d'homme millionnaire, milliardaire... Ah et des serveurs, quand même ! La juge soupirait, ça pu l'eau de Cologne ! Cette robe blanche, finalement, elle était mérité ! Et la futur bière aussi !

Sans plus de cérémonie.
Le maître de la soirée l'abordait avec un sourire aussi faux que les dents de la Reine d'Angleterre.

_ Mademoiselle Rotschild, mais qu'elle surprise ! Me serais-je trompé dans mes invitations ? Sans vouloir vous offenser, c'est votre petit frère qui était convié.
_ En effet, vous ne vous êtes pas trompé je vous rassures. Simplement, mon frère est actuellement en déplacement à Munich, pour affaire justement et donc... Il m’envoie à sa place.

Expliquait-elle.
Confiante et détendu... * Dire que tout va bien, dire que tout va bien*, se répétait-elle à tue tête. Elle ? Elle a horreur du monde financier, du business, des banques et tout le tralala... Du moment que son compte est dans le positif (voir positif extrême), c'est merveilleux.

_ Oh... Eh bien profiter bien de la soirée, je ne pense pas qu'on vous importuneras... Après tout, vous êtes juge, non, une femme d'affaire.
_ En effet, mais si je peux transmettre quoique ce soit, ça sera avec plaisir.
_ Soit, j'y réfléchirais. Bonne soirée mademoiselle.

C'est tout ?
C'était pas si compliqué ! Champagne ! Oh oui, d'ailleurs où il est celui-là ? Clélia, cherchait sa boisson fétiche du regard, pas évident avec les valseurs qui bouche un peu la vue... Elle n'était pas dupe, la blonde savait qu'ils espéraient avoir une réponse, concernant le pouvoir d'Alexis... Est-ce que le junior de la famille sait encore faire de l'or ? Il ne se posait pas la question pour Clélia... Comme elle habite le foyer même de l'épidémie.

En dénichant un coin tranquille.
La jeune femme, attrapait une coupe au vol, sauf que... Cet endroit était déjà occupé par... Un homme, plus ou moins familier. Son frère, lui avait déjà plus ou moins parlé de lui, mais là, honnêtement... Pas moyen de le recadrer. Il est pas trop vieux, il a l'air sage... Peut-être n'est-il pas trop égoïste. Clélia s'avança pour aller près de lui.

_ Je vous rassures, je ne reste pas longtemps, car comme l'a dit l'hôte, c'est pas moi qu'on attendait. Permettez moi juste de boire ma coupe en paix loin d'eux, vous avez déniché un beau spot.

Admit-elle.
Prenant une première gorgé de champagne.
   

Revenir en haut Aller en bas
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: [Event] La rencontre d'une soirée.   Jeu 30 Juin - 22:02



Setsuna    F.    La belle Clélia


Setsuna était entrer dans la salle ou la réception avait lieu...Nan effectivement c'était pas son activité préféré. Tous le monde regardait l'homme en noir mais personne n'osait s'approcher de lui pour lui parler. En effet, le jeune homme était très respecté et c'était pas le genre d'homme  qu'on pouvait agressé comme cela avec une vague d'hypocrite ... c'était connu et il assumait parfaitement . Le banquier continua sa marche vers le buffet et prit une coupe de champagne ....

Il mit un petit moment puis se demande comment il était venu ici déjà ? Ah oui plutôt dans la journée un de ses actionnaire était venus le voir pour le pousser à y aller...Actionnaires actionnaires...Il avait que 2% ...Setsuna en avait 85% de la banque... Il avait cédé 15% car pendant quelques temps, il n'était pas en état de faire fonctionner la banque...Mais il pensera à reprendre les 2% de ce mec pour lui avoir donner des ordres et l'avoir fait venir ici sous prétexte que "Les clients ne sont pas content que vous ne vous présentez pas à ses soirées de rigolo..." Bon dans sa tête il avait rajouté le "rigolo" ...Mais merde c'est pas la petite bête qui allait manger la grosse... Puis quoi encore ? Il était le patron et ne supportait pas qu'on lui donne des ordres dans son entreprise....

Setsu était un peu remonté tous de même et prit une gorgée de champagne en soupirant légèrement... Du coup, il se retrouvait ici entouré de vieux crapauds....Avec leur langue de vipère et leurs sourire de hyènes et leurs yeux de rapaces....Drôle de mélange par contre, mais la créature qui en ressortissait était assez ressemblant avec eux. Le banquier soupirait un peu par moment, y avait pleins de banquier peu intéressant ici ... Seulement 2 autres banquiers l'intéressait vraiment dans cette ville un homme assez vieux mais qui a la tête sur les épaules mais aussi le jeune Rothschild.

Il ne connaissait pas Mr. Rothschild intimement, mais habituellement, ou enfin au peu de soirée ou il avait été c'était surtout en sa compagnie qu'il était... Peut être le fait qu'il soit toujours dans la même tranche d'âge la trentaine ça rapproche Rolling Eyes . Mais ce soir il ne semblait pas être la, il allait donc vraiment se faire chier littéralement....Sa promettait, il espérait qu'au moins le buffet serait bien remplis toute la soirée. Il ronchonnait un peu quand on annonça le prénom de Rothschild.... Le jeune homme redressa légèrement la tête et vit une silhouette de femme...erreur sur la personne apparemment... Surement une famille avec le même nom. Cependant il vit des personnes se diriger vers elle, cette bande de rapace venait tourner autour de tous le monde, c'était vraiment épuisant.

Setsuna se remit contre le mur, de dos buvant sa coupe regardant les invités, il se faisait la cour, montrait leur bijoux entre eux,  c'était vraiment stupide comme action à comparé qui était la plus riche ou la plus belle, mais bon il fallait pas trop leur en demander. Setsuna était un peu dans son monde à détailler la soirée du regard espérant que le temps passerait plus vite et il vit une mèche blonde dans son champ de vision... Il baissa son regard et tomba sur la demoiselle entré plus tôt...Et de près on aurait le jumeau fille de Mr. Rothschild... C'était même amusant, il aurait été plutôt mignonne en fille, c'était surement sa sœur alors au vu du nom et de l'apparence mais aussi car le jeune homme l'avait déjà vu plusieurs fois la demoiselle... La demoiselle se mit à lui parler:

- Je vous rassures, je ne reste pas longtemps, car comme l'a dit l'hôte, c'est pas moi qu'on attendait. Permettez moi juste de boire ma coupe en paix loin d'eux, vous avez déniché un beau spot.


Il eut un léger sourie doucement:

- Je vous comprend... Si je pouvais ne serais même pas venu à vrais dire.


Il rit doucement, mais c'était plus un rire ... De détresse que d'amusement. Il prit une gorgée de champagne aussi en silence...Au moins le champagne était bon déjà ça puis reprit la parole une fois la gorgée avalée:

-Bonsoir sinon Mademoiselle Rothschild, comment allez vous ? Vous êtes bien moins impressionnante que dans cotre tribunal, moins sévères je dirais ahah.

Il eut un petit sourire pour appuyer c'est dire essayant d'être sociale voulant pas perdre la seule personne qui avait l'air d'être jeune... puis demanda tous de même un peu surpris de l'absence d'Alexis:

- Votre frère n'est pas ici ? Ca faisait longtemps que ne l'avais pas vu.

En effet, même si Setsuna avait disparu un petit moment des radars, il n'était pas contre revoir de bonne bouille agréable et sympa qui tenait compagnie dans les réceptions des viocs... Puis il la regarde repensant qu'il n'avait jamais été présenté jusqu'à maintenant, il connaissait son nom du fait de son annonce et car il était allez au tribunal quelque fois pour regarder un peu ou en était la justice:

- Monsieur Aoki au fait ou Setsuna comme vous voulez j'ai horreur des courbettes et des formules de bienséances.


Il lui tendit la main en silence, c'était un peu froid habituellement on baisait la main ou faisait à la limite la bise mais c'était pas trop la tasse de thé de l'apprenti qui n'avait rien contre la demoiselle qu'il trouvait sublime mais... c'était pas son truc c'est tous.




(c) Agora


Revenir en haut Aller en bas
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: [Event] La rencontre d'une soirée.   Mar 5 Juil - 10:21

Et le blanc attire...... Le noir

   
Clélia...
Posait son regard sur l'horloge à dorure, accroché au mur. Dans dix minutes, elle fout le camp. Cependant, ça ne rentabiliserais pas la robe quelque part et ça, c'est dommage, son frère avait quand même fais l'effort de lui offrir pour l'occasion. C'est comme acheter un fraisier de mariage, pour qu'au final, n'en prendre qu'une bouchée. Du gâchis ! L'homme en noir, non loin d'elle reprit avec un demi sourire.

- Je vous comprend... Si je pouvais ne serais même pas venu à vrais dire.

La blonde.
Tournait son visage vers ce dernier, intriguée. Lui aussi, il n'était pas la personne attendu ? Il s'est mit à rire faussement, avant de boire quelques gorgées du vrai héros de cette soirée, le champagne, délicieux !

-Bonsoir sinon Mademoiselle Rothschild, comment allez vous ? Vous êtes bien moins impressionnante que dans votre tribunal, moins sévères je dirais ahah.

_...

C'est de l'humour, vraiment ?

_ Si... Vous le dites.

Répondit-elle, essayant de ne pas se vexer. C'est normal de paraitre sévère dans un tribunal... Si elle passe pour une comique de service, plus personne ne la prendrais au sérieux, et là, c'est le drame. Y'a déjà sa mèche blonde qui lui donne du fil à retordre dans sa coiffure parfaite, alors si en plus au boulot, y'a des rebelles... C'est la fin du monde. En plus, avec le nombre d'année d'études qu'elle s'est tapé, avec les stages, l'implication personnel... Non, c'est clair que Clélia ne voulait pas passer pour une drôle au travail.

Cependant, malgré elle... Elle se demandait bien qu'est-ce qui pouvait la rendre "moins impressionnante". C'est vrai que les vêtements de juge sont ample, large... Elle porte aussi des talons au travail... Et donc lui, il la trouve moins spectaculaire ? Plongé dans sa réflexion, la voix de l'étranger reprit son attention.

- Votre frère n'est pas ici ? Ça faisait longtemps que ne l'avais pas vu.


Clélia haussait un sourcil.
Il connaissait Alexis ? Bon, c'est une bonne chose... Elle le connaissait donc bien, plus ou moins de loin. La blonde se mordillait les lèvres, inquiète, y'a rien de plus déstabilisant d'avoir quelqu'un qui vous connais, apparemment et vous... Non. Enfin, depuis petits, les enfants R. sont baignés dans les mondanités, donc, se rappeler le nom de tout le monde, ça fais beaucoup. Le regard noir de ce dernier, croise celui de la juge et pour finir, il se présente en lui tendant une main plutôt professionnel.

- Monsieur Aoki au fait ou Setsuna comme vous voulez j'ai horreur des courbettes et des formules de bienséances.
_ Ah bha voilà, fallait commencer par là ! Pas moyen de remettre un nom sur votre visage...

S'écriait-elle avant de lui serrer la main.
D'une poigne forte, pour le petit bout de femme qu'elle est mais une peau si douce en fin de compte... Il veut être intimidé ? Impressionné ? Du spectaculaire ! Clélia se ferait alors une joie de lui montrer ce qu'elle vaut... Oui, bon.. Au final, elle est un peu vexée. Pas question de le tutoyer déjà ou de l'appeler par son petit nom. Pour lui, ça sera mademoiselle Rothschild ou madame la juge. Elle ramenait ensuite son bras contre elle, avec un léger sourire.

_ Je traite tellement de dossier, je vois tellement de visage... Le votre, est plutôt rare selon les dires de mon petit frère. J'aurais un argument pour lui faire regretter de ne pas être venu.

S'amusait-elle.

_ Bon... J'espère que ce n'est pas parce que votre banque va mal et que c'est le besoin qui vous a amené ici... Ici, on aura plus tendance à vous achever, enfin je crois.

Sa banque...
Un véritable phénomène mystère, puisque monsieur Aoki a fuit pendant des années les rencontres, les négociations pour une raison qu'elle ignore. Elle prit une nouvelle gorgée de champagne.

_ Ici, ça brille, ça se vante, mais en fin de compte, beaucoup de personnes pourries dans le lot, qui vous marcherais dessus volontiers pour espérer attirer un plus gros poisson.

Elle reportait son attention sur l'horloge.
Encore cinq minutes à tenir... C'est faisable ! Elle s'appuyait contre le mur, grave erreur, son dos nu frissonnait au contact froid du marbre. Clélia grimaçait et s'avançait un peu, plus question de l'approcher celui là.

_ Vous êtes venu accompagné d'un assistant ? Peut-être qu'il pourrait me donner brièvement des leçons sur le capital, les transactions... Que je ne passe pas totalement pour une blonde dans la soirée.

Se moquait-elle d'elle même.
Simplement, celui qui prendrait Clélia pour une véritable idiote, ça serais lui en fin de compte, l'idiot... Elle sait en majorité ce qu'on pense d'elle, ceux qui la craignent, ou pas. Simplement, faire un tri de temps en temps dans ses contact c'est pas une mauvaise chose et certains s'évertuaient à la garder comme amie, plus par nécessité que par réel sentiment. Les joies d'être multi milliardaire, youhou... De l'hypocrisie ? Des lèches bottes par centaine... Y'a qu'a claqué des doigts.

Et ça arrive en courant !




   

Revenir en haut Aller en bas
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: [Event] La rencontre d'une soirée.   Mar 5 Juil - 12:20



Setsuna    F.    La belle Clélia


_ Ah bha voilà, fallait commencer par là ! Pas moyen de remettre un nom sur votre visage...


Au moins elle était franche et ne faisait pas semblant de le connaître... Cela vexait-il notre chère Setsuna ? Pas du tous... En effet bien qu'il faisait des effort pour avoir la paix dans sa vie standard avec sa fille, dès qu'il sortait des sentiers ça faisait vague et tous le monde était au courant c'était vraiment pompant comme situation. Il sentit la belle blonde venir lui serrer la main avec une petite poigne impressionnante quand tous de même, jouait-il le jeu en allant jusqu'à utilisé son pouvoir de vecteur pour lui montrer c'était qui l'homme ? Nan, il n'était pas comme ça et il sourit:

- Très belle poigne madame la juge Rolling Eyes

Le banquier sourit doucement en la regardant, elle semblait vouloir garder quelques marques tous de même. C'est vrais qu'il ne se connaissait pas plus que cela mais bon. Il avait quand même horreur de faire des manières. La demoiselle enchaîna avec un phrase:

_ Je traite tellement de dossier, je vois tellement de visage... Le votre, est plutôt rare selon les dires de mon petit frère. J'aurais un argument pour lui faire regretter de ne pas être venu.


Setsuna émit un sourire un peu plus sincère, elle semblait savoir comment tirer son frère par le bout du nez la demoiselle. Cela le fit même un peu rire:

- Vous pourrez lui dire que c'est pas très gentil d'abandonner son collègue de soirée !

Un second rire léger arriva à la suite de cette phrase. En effet depuis le temps c'était plus Setsuna qui l'avait abandonné pendant les soirées donc phrase un peu exagéré mais c'était pas méchant, une belle boutade comme on dit. Il plissa légèrement les yeux en silence et regarde la demoiselle quand elle dit:

_ Bon... J'espère que ce n'est pas parce que votre banque va mal et que c'est le besoin qui vous a amené ici... Ici, on aura plus tendance à vous achever, enfin je crois.

Ouai bon la il allait être un peu vexé. Nan il en était rien! Sa banque était toujours numéro 1! Fallait arrêter avec ses rumeurs. Même si oui, il a eu un gros passage à blanc ses dernières années, c'était de façon personnel et avait prit les mesures pour sa banque. Mesure qui l'avait forcé à venir ici ce soir d'ailleurs. Le jeune homme toussa doucement mettant sa main devant sa bouche comme pour reprendre une voix plus sérieuse:

- N'écoutez pas ce qui vous vient aux oreilles, ma banque va très bien.  On m'a forcé à venir ici en fait c'est surtout cela. Et oui, pour remplir leur portefeuille ou se rendre encore plus intéressant il vous laisserait volontiers crever la gueule ouverte, ce genre de personne mériterait bien des sentences si quelqu'un creusait madame la juge.


Il lui sourit doucement, oui il ne fallait pas se bercer d'illusion... Le monde des "riches" est un monde terrible ou tous le monde cache des choses, le pouvoir de l'argent permet beaucoup de chose dans cette cité, notamment corrompre et ordonner. Setsuna vint remettre sa coupe à sa bouche pour boire une gorgée en regardant la mèche rebelle de la blonde, c'est que c'était mignon cette petite mèche.

_ Ici, ça brille, ça se vante, mais en fin de compte, beaucoup de personnes pourries dans le lot, qui vous marcherais dessus volontiers pour espérer attirer un plus gros poisson.

Le rire revint pour le banquier, mais ça allait beaucoup plus loin qu'elle imaginait. C'est que c'était pervers les petites bêtes appelés " Riche " ou " Noble. Rien qu'en étant venue ont les servaient déjà:

- Vous savez.... On c'est déjà fait avoir du moment ou est rentré. Par exemple vous, Vous êtes juges, venant d'un grande famille, une des seules que je reconnais comme vraiment concurrente on va pas se mentir le reste des familles dans la finance sont minime à côté de vous.... Rien que d'être venu vous servez déjà l'hôte, Une grande juge de la famille Rothschild est venue à soirée, et le grand banquier Aoki, fantôme des plus grandes soirées est venu chez lui. Il va s'en vanter, ses soirées vont prendre encore plus d'importance et il va croire que nous sommes ses amis. Vous verrez dès demain moi j'aurais des rendez-vous pour aider ses amis qui ont des problèmes sous prétexte qu'on se connait et vous vous aurez des rendez-vous pour alléger vos peines contre certaines personne j'en suis sur. Je passerais vous voir à l'occasion au tribunal pour vérifier si j'avais tord ou non.

Il sourit et reprit une gorgée de champagne. Il savait comment cela se passait et il avait toujours mit un poing d'honneur à briser ses pseudos relation. C'est pas car un ou 2 Bourges vont se barrer de sa banque qu'il sera mal au contraire.... Les riches prennent trop de ressources humaines pour gérer leurs comptes.

_ Vous êtes venu accompagné d'un assistant ? Peut-être qu'il pourrait me donner brièvement des leçons sur le capital, les transactions... Que je ne passe pas totalement pour une blonde dans la soirée.


Setsuna éclata de rire... Elle se dénigrait elle même ? Très drôle, mais Setsuna savait très bien qu'elle était loin d'être stupide, Juge ?  Les études et les capacités intellectuelles étaient bien au-dessus de celle requis pour être banquier. Elle ne pouvait pas être aussi bête qu'elle le disait, puis dans son tribunal ça se voyait.

- Non, je suis venu seul. Si vous voulez un petit cours sur le monde de la finance je vous en donnerais un, mais c'est bien moins sympa qu'un bon cours de Droit et surtout moins compliqué que le Droit n'est ce pas Madame la Juge ?


Le banquier souriait en faisant glisser subtilement qu'il savait qu'elle était moins blonde que ce qu'elle sous-entendait. Enfin moins bête, elle était blonde ça on pouvait pas aller contre. Le banquier finit sa coupe de champagne et posa le verre sur le rebord de la fenêtre.. Quand les violons commencèrent, le début d'un bal ? Oh non pitié .... Il regarda la belle blonde:

- Ca vous dit d'allez sur la balcon ? Je suis pas forcement fan des bals et avant qu'on se prenne des danseurs ?

Setsuna sorti de son coin, c'était une invitation à le rejoindre si elle le voulait. Il allait pas resté au milieu de ça. En se dirigeant vers le balcon il passa à côté du buffet et prit une autre coupe, puis alla à la terrasse. Il faisait bon et il y avait un léger courant d'air c'était plus qu'agréable à vrais dire. Il posa sa coupe sur le rebord du balcon. L'homme en noir passa sa main dans sa veste... Il sortit un paquet de cigarette et en prit une qu'il alluma regardant l'horizon...Le bougre d'hôte avait une sacrée vue d'ici. Il ne savait pas si la blonde l'avait suivit ou non et il lui dit:

- Méfiez vous des personnes qui vous accostes dans ses soirées, je ne sais pas si vous êtes habituée à ce genre de soirée mais....Souvent c'est des emmerdes pour pas grand chose.

Il rit doucement, s'il avait une réponse elle avait répondu à son invitation de le rejoindre au calme dehors, sinon pas grave.




(c) Agora


Revenir en haut Aller en bas
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: [Event] La rencontre d'une soirée.   Mar 5 Juil - 15:51

Nous on danse pas... On critique et on boit !

   
Monsieur Aoki...
Était d'une compagnie plaisante et Clélia préférait l'écouter lui et son humour un brin acide pour la haute société, plutôt que cette ambiance qui ne bavassait que de "taux, capital, bourse...", un laaarge vocabulaire qui lui est étranger et qui l'attire autant que d'apprendre à parler le chinois. En tout cas, en affirmant que sa banque allait mal, la blonde avait réussi plus ou moins son coup... Une réaction vive de la part de ce dernier qui la contredis, lui aussi, doit tenir le discours du "Tout va bien". De toute manière, elle n'irait pas vérifier, c'est pas son problème ! Le directeur de banque, au même titre que son petit frère, reprit.

- Non, je suis venu seul. Si vous voulez un petit cours sur le monde de la finance je vous en donnerais un, mais c'est bien moins sympa qu'un bon cours de Droit et surtout moins compliqué que le Droit n'est ce pas Madame la Juge ?

_ Oooh, vous savez, je pense que la clé de la compréhension... C'est de s'y intéresser. Mes livres de lois sont imbuvables pour beaucoup, mais pour moi, ce sont vos chiffres, vos "trades", qui me sont... Complexe et sans sens particulier. Ce sont des mondes différents, c'est sûre.

Répondit-elle simplement.
Heureusement, Alexis l'avait bien compris et voilà pourquoi il n'a rien demandé autre que de la "présence" de Clélia pour la soirée. La seule chose qu'elle appréciait dans ce monde financier, c'est les négociations... Le marchandage en lui même, elle était très doué pour ça et pour cause, il faut mêler argument, faire pression, être intraitable... On pouvait retrouver ses traits chez la jeune juge, et beaucoup d'anciens amis, après l'avoir vu œuvré dans des jeux de société mêlant argent, hôtel... Sont bien content qu'elle ai choisit le monde de la justice et non de l'argent.

Une valse débutait et Monsieur Aoki reprit, visiblement, pas à l'aise à l'entente de celle-ci.

- Ca vous dit d'allez sur la balcon ? Je suis pas forcement fan des bals et avant qu'on se prenne des danseurs ?

_ Volontier. Déjà que je n'amène pas grand chose à la soirée et si en plus je refuse de danser, on va me mettre à la porte plus vite que prévu.

D'ailleurs...
En le suivant vers le balcon, les cinq minutes étaient largement dépassé... Bha, un quart d'heure supplémentaire en sa compagnie, loin des rapaces... Alexis ne lui en voudra pas, d'abuser un peu plus de la soirée. Le vent frais, caressait le visage de la blonde qui soupirait d'aise... On étouffe à l'intérieur. De son coté, Setsuna avait reprit une coupe de champagne et tout en observant l'horizon nocturne, il s'alluma une cigarette. Clélia, se tenait non loin de lui, mais de façon à ne pas être gênée par sa fumée. Elle était appuyé contre la barrière en pierre, et regardait le jardin juste en dessous et autours d'eux. Elle entendait des gloussements dans ce dernier... Ainsi donc, il y avait bien de la jeunesse ce soir, mais ceux ci, effrayé par le troisième âge millionnaire batifolait dans le jardin. Pourquoi pas, qu'ils profitent avant qu'on ne profite d'eux, de leurs noms "fils/fille d'un tel".

- Méfiez vous des personnes qui vous accostes dans ses soirées, je ne sais pas si vous êtes habituée à ce genre de soirée mais....Souvent c'est des emmerdes pour pas grand chose.

Clélia...
Tournait son visage vers lui, amusée. Déjà qu'il était sombre avec sa chevelure et son costume, mais avec la nuit, il donnait presque l'impression d'une ombre qui lui parlait. Heureusement, sa peau blanche témoignait de son humanité. En soupirant, elle répondit sur un ton blasée.

_ Si... Rassurez vous, ce genre de soirée, je connais et au final, pour moi elle se ressemble toute. Vous parlez quand même à l'ainée des Rothschild, trainé de mondanité en mondanité, comme une bête de foire de ses dix ans jusqu'à ses dix-huit ans, pour lui trouver un futur mari. Tant d'énergie et un tel échec en fin de compte...

Se moquait-elle, tu m'etonnes que papa n'est pas très fier.

_ Ensuite... Que pensez vous des femmes qui vous abordes alors ? Présentement, c'est moi qui suit venu vers vous dans la salle. Je suis aussi dans la catégorie "Emmerde pour pas grand chose" ?

Elle riait.
Se demandant si elle l'avait un peu prit au dépourvu avec sa question. Que vas t-il répondre ? Sincérité ? Évitement ? Mensonge ?

_ Attention à votre réponse... Je suis susceptible et rancunière.

Prévenait-elle, souriante et amusée.
C'était bien évidemment de fausse menaces, par contre, concernant les traits de caractère... Ça oui, c'est vrai. Elle prit une nouvelle gorgé de champagne, et observait les bulles dans son verre... Fascinée par le doré de la boisson. Clélia, remarquait enfin que sa mèche était sortie de son chignon via le reflet du verre, et machinalement, elle essayait de remettre celle-ci dans les rangs.

Une cause perdu.

   

Revenir en haut Aller en bas
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: [Event] La rencontre d'une soirée.   Mar 5 Juil - 17:48



Setsuna    F.    La belle Clélia




_ Si... Rassurez vous, ce genre de soirée, je connais et au final, pour moi elle se ressemble toute. Vous parlez quand même à l'ainée des Rothschild, trainé de mondanité en mondanité, comme une bête de foire de ses dix ans jusqu'à ses dix-huit ans, pour lui trouver un futur mari. Tant d'énergie et un tel échec en fin de compte...

La demoiselle l'avait donc bien suivit sur le balcon... Tant mieux, ça aurait été très ennuyant sinon d'être seul à regarder l'horizon ou les jeunes qui batifolaient dans les jardons.... Tellement de souvenir durant son enfance à faire la même chose avec des filles de son âge. Puis au final lui aussi se faisait traîner dans ses soirées, mais à l'époque il en ratait aucune pratiquement, dans la même tranche d'âge qu'elle apparemment. Setsuna souriait un peu, il était légèrement décoincé et un peu plus chaleureux ce soir. Peut être qu'il ne voulait pas faire fuir la seule personne de la soirée qui valait la peine qu'on s'intéresse à elle. En effet, il n'aurait pas imaginé que la petite soeur de ce chère Alexis soit aussi intéressante et sympa, oui il comparait encore quand il avait vue au tribunal.

- J'ai vécu la même chose au même âge ahah... Mais à l'époque j'aimais tellement ça. Qu'on me mette sous la lumière, me couvre de compliment, que me surnomme " Le génie" ahah. Et c'était le même but trouver une femme digne de notre famille, mais pour moi aussi ça a été un échec j'en ai épousé une autre qui m'a ouvert les yeux sur ses gens si stupide et ... Hypocrite. Maintenant je suis plus " La bave des vils crapaud, n'atteint pas la blanche colombe que je suis", ou plutôt le noir corbeau ça collerait plus à mon image.



Setsuna se mit à rire, en effet il le savait que vêtu de noire il était très discret souvent. Mais étant devenu un des plus grands criminelle de cette ville, certes pas encore au grand jour, mais ça ne serait tarder.... Le noir était parfait pour lui, il était la mort et le futur mal de cette ville. Il prit une gorgée du champagne, le courant d'air repassa c'était tellement agréable comme sensation... Il aurait bien voulu dormir caressé par ce vent... Mais l'insomnie dont il était victime ses derniers était plus fort. Mais bon, c'était pas le moment de dormir en si charmante compagnie qu'il n'aurait pas soupçonné il y a même pas 20 Minutes en arrivant.

_ Ensuite... Que pensez vous des femmes qui vous abordes alors ? Présentement, c'est moi qui suit venu vers vous dans la salle. Je suis aussi dans la catégorie "Emmerde pour pas grand chose" ?

Setsuna fut surpris de la question, elle allait droit au but la petite blonde à la mèche rebelle. L'homme en noir rit légèrement regardant son verre....puis répondit assez rapidement après elle:

- Ensuite ? On est à un interrogatoire ?

Il rit légèrement et releva la tête vers le ciel fermant légèrement les yeux. C'était vraiment agréable comme début de soirée finalement puis la miss ajoute quelque chose qui fit de nouveau rire Setsuna:

_ Attention à votre réponse... Je suis susceptible et rancunière.


Il la regarde du coin de l'oeil avec un léger sourire :

- Vous voulez que je sois comme les gens derrière nous ? A vous complimenter sans le penser ? Si c'est le cas désolé je risque de vous faire fuir, je suis très direct.

Setsuna termina sa clope et l'éteint quand elle est presque au filtre et la jette du balcon regardant le mégot tomber ... La chute lui paraissait longue pourtant ce fut un instant rapide et normal, peut être car il réfléchissait à la question de la belle blonde:

- Vous n'êtes pas comme les autres femmes, votre famille à la tête haute et vous êtes bien les seuls. Mais vous êtes comme votre frère, vous êtes une compagnie très agréable et mignonne qui plus est avec cette petite mèche rebelle. Donc j'espère vous revoir la prochaine soirée ou j'oserais me montré. Puis pour les emmerdes de demain ,je compte pas venir au tribunal devant vous maintenant.

Setsuna lui fit un clin d'œil amical sur cette petite note de blague. C'était ce qu'il pensait, donc non il ne la catégorise pas dans les emmerdeuses. Puis il sourit ajoutant:

- Puis vous êtes bien au-dessus d'elle. Quand ma femme est mort, ces femmes ont dès le lendemain commencé à envoyer des déclarations à mon domicile. Ma fille aime une phrase qui est " Le respect est mort papounet". Bah c'est un peu la même chose le respect pour ses "femmes " est mort. Ce sont des profiteuses qui serait prête à vendre leur proche pour plus d'argent, désolé de la comparaison mais elles ne valent pas mieux que des prostituée.

Le jeune homme regarde Clélia en silence et se redresse finissant de nouveau son verre et lui sourit:

- Et vous alors ? De ce côté la pas trop harcelée par les hommes ? Surtout que vous êtes belle il faut le dire et bien fortuné donc les cafards...Euh prétendants doivent ramper devant vous non ?


Le jeune homme sourit en la regardant. Quand tout à coup la musique ce coupa, et l'hôte de la soirée prit la parole:

- Un petit instant chère invité.... Comme vous le savez j'ai organsié cette fête pour une raison particulière un grand projet que je vais vous présentez maintenant.


Setsuna soupira...Voila donc ce qu'il voulait, il était pas difficile de comprendre que les gens ici était les personnes que l'hôte voulait voir signer un chèque pour financer ce fameux projet... Le banquier ne rentra même pas, il allait juste écouté.





(c) Agora


Revenir en haut Aller en bas
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: [Event] La rencontre d'une soirée.   Mer 6 Juil - 13:20

Je ne signerais rien... Sauf en présence de mon avocat

   
Monsieur Aoki se prêtait au jeu et répondit avec un léger sourire.

- Vous voulez que je sois comme les gens derrière nous ? A vous complimenter sans le penser ? Si c'est le cas désolé je risque de vous faire fuir, je suis très direct.


Clélia.
Levait sa coupe de champagne à moitié remplit en signe d'accord avec lui. La franchise, y'a que ça de vrai... Pourtant, c'est ce qui lui avait fais cruellement défaut ces derniers année, surtout avec un certain blond qu'elle affectionne. M'enfin, au dernières nouvelles, lui aussi n'était pas tout blanc, loin de là...  Tôt ou tard, la juge savait que ça exploserais à nouveau entre eux. Setsuna finissait sa cigarette avant de la jeter et pour finit, il répondit.

- Vous n'êtes pas comme les autres femmes, votre famille à la tête haute et vous êtes bien les seuls. Mais vous êtes comme votre frère, vous êtes une compagnie très agréable et mignonne qui plus est avec cette petite mèche rebelle. Donc j'espère vous revoir la prochaine soirée ou j'oserais me montré. Puis pour les emmerdes de demain ,je compte pas venir au tribunal devant vous maintenant.

Clélia.
Éclatait d'un rire franc à la suite de son clin d’œil. Pourquoi les Rothschild ont la tête haute ? Parce qu'ils savent qu'il n'y a personne au dessus pour la leurs couper, mais sinon... Clélia essayait de démystifier un peu sa famille qu'on surclasse à chaque fois. C'est normal, au vue des médias qui s'éclatent à les rendre encore plus grand qu'il ne le sont... Mais en fin de compte, ils sont et restent humain. Ils doivent manger, aime faire des grasses matinée, ils se disputent entre eux très bien, comme bon nombre de famille classique en fait. Ensuite oui, elle et Alexis sont aussi populaire qu'ils sont enviés ou détesté/jalousé... Voilà pourquoi, très jeunes ils se sont rapprochés pour une belle complicité et une confiance aveugle. Setsuna la trouve mignonne ensuite ? Oui, c'est parce que là c'est une soirée... En patronne, elle est moins mignonne, elle est cruellement exigeante avec elle et les autres... Si elle est mignonne et riche, pourquoi le célibat' ? Le caractère très cher, le caractère ! Déjà, trouver quelqu'un qui la supporte et réciproquement, en plus qui ne jure pas par son fric, son nom... bref, tout un tas de paramêtre à prendre en compte, et donc, le temps qu'elle se décide si oui ou non, elle est accro à la personne, bhé... Elle a déjà disparu ou elle s'est prit la tête avec.

- Puis vous êtes bien au-dessus d'elle. Quand ma femme est morte, ces femmes ont dès le lendemain commencé à envoyer des déclarations à mon domicile. Ma fille aime une phrase qui est " Le respect est mort papounet". Bah c'est un peu la même chose le respect pour ses "femmes " est mort. Ce sont des profiteuses qui serait prête à vendre leur proche pour plus d'argent, désolé de la comparaison mais elles ne valent pas mieux que des prostituée.

Là...
Clélia ne riait plus. Il était veuf en réalité... Wow... Et il avait une petite ? Qu'elle épreuve douloureuse ça a du être... Pire encore, voir ces vautours en chaleur afflué comme si de rien n'était. Bordel, c'est pas parce qu'on est riche, qu'on a pas de sentiment, qu'on ne se marie que par profit etc... La juge serrait le poing, furieuse... A sa place, elle aurait mit les lettres au feu et les auteurs avec ! VOILA ! Un silence c'était installé, il ajoutait.


- Et vous alors ? De ce côté la pas trop harcelée par les hommes ? Surtout que vous êtes belle il faut le dire et bien fortuné donc les cafards...Euh prétendants doivent ramper devant vous non ?
_ Grr ce sujet... Disons que...

C'est compliqué ?
Sans blague. Elle allait répondre, lorsque soudain, la musique se stoppait et une annonce de la part de l'hôte.

- Un petit instant chère invité.... Comme vous le savez j'ai organsié cette fête pour une raison particulière un grand projet que je vais vous présentez maintenant.

Blablabla...
Donner des sous, s'il vous plait !!

_ Ah, voilà le temps des impôts. Je savais bien que ce n'était pas une soirée de courtoisie... Manque de bol, je n'ai pas prit mon chéquier et sur ordre de mon petit frère, je signe rien du tout.

Commentait-elle, pas dupe.
Prenant une nouvelle gorgée de sa coupe, presque vide. Clélia se hissait sur la rambarde de pierre pour s'y assoir et remuer ses jambes, engourdit d'être resté si longtemps debout sans bouger. Un peu plus haute, elle distinguait dans la salle, chacun se précipiter pour donner, participer au projet pour surtout, y avoir un quelconque droit dessus.

_ Je suis désolée concernant votre défunte épouse et pour votre fille. Elle a dû avoir besoin de vous plus que jamais.


Ajoutait-elle simplement.

_ Cependant, rassurez vous... Ma vie amoureuse n'est guère plus enviable. Je suis une éternelle célibataire, je crois... Parce que j'ai été idiote avec un homme qui me plaisait, et lui en retour, n'est pas très clean non plus en fin de compte. Donc, ça ne peut pas donner quelque chose d'heureux...

Alaric...
Rien qu'en pensant à lui, son petit cœur se serrait de tristesse. Dire qu'il lui a fait un laïus sur l’honnêteté mais lui... Le gigolos de ces dames ! Pas question d'être une de ses clientes. Clélia n'est pas partageuse pour un sous là dessus, et adore l'exclusivité... Et tant que ce soucie ne serais pas réglé, pas question d'envisager quoique ce soit de sérieux avec, même si ses regards, sa tendresse lui manque cruellement... Elle veut être l'unique pour lui, mais à voir... C'est pas dans ses projets. Clélia soupirait et reprit.

_ Au moins, j'ai du champagne... Enfin...

Elle finissait sa coupe.

_ J'en avais !

Elle rit de sa propre situation.
Plus capable de faire de l'or, vie sentimental merdique... C'est pas une bonne année ça. Un serveur s'approchait pour récupérer sa coupe vide, et elle se laissait glisser sur le sol, quittant sa rambarde fraiche en pierre. Elle croisait les bras et frottait ceux ci pour se réchauffer un peu.

_ Je vais rentrer... Vous avez un message pour mon frère ? Histoire que je ne sois vraiment pas venu pour rien ni pour faire potiche ? N'importe quoi, même un bonjour.


Demandait-elle, en le regardant.
   

Revenir en haut Aller en bas
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: [Event] La rencontre d'une soirée.   Mer 6 Juil - 15:24



Setsuna    F.    La belle Clélia




- Un petit instant chère invité.... Comme vous le savez j'ai organisé cette fête pour une raison particulière un grand projet que je vais vous présentez maintenant.


Setsuna écoutait légèrement tous de même regardant son verre en silence ... Quel cloporte ce mec, le banquier était entrain de songé à revenir un soir sous Fallen pour réduire en cendre tous ce qu'il avait de matériel pour lui apprendre un peu la vie. Cet homme n'était pas du tous net et trempait dans pleins d'affaire mais avec la moitié du gouvernement corrompue il s'en sort toujours sans aucun soucis... C'était vraiment répugnant et il payera pour ça, enfin surtout pour l'avoir forcé à venir aussi.

_ Ah, voilà le temps des impôts. Je savais bien que ce n'était pas une soirée de courtoisie... Manque de bol, je n'ai pas prit mon chéquier et sur ordre de mon petit frère, je signe rien du tout.

Set regarda la miss du coin de l'oeil en l'entendant et fut surpris du commentaire et sourit amusé ... Ouai c'était un peu les impôts. Le banquier prit une gorgée de champagne et affirma aussi derrière elle:

- Ouai ça fait chère la coupe de champagne tous de même.

Le banquier sourit en voyant les jeunes sous le balcon se balader, s'embrasser et rire. Il repensait au bon vieux temps fermant les yeux se faisant de nouveau caresser par le vent qui était si agréable... Etre insoucieux des discours d'argents, vivre sa petite vie romantique laisser les autres décider pour soi.

_ Je suis désolée concernant votre défunte épouse et pour votre fille. Elle a dû avoir besoin de vous plus que jamais.

La remarque fit ouvrir un oeil au banquier qui avait été surpris et il regarda la demoiselle du coin de l'oeil, il ajouta un petit sourire, c'était sympa, court et avait l'air de sincère .... Par rapport à tous ce qu'il avait entendu:

- Oui c'est dur même encore maintenant... Mais ça doit l'être encore plus pour ma fille donc j'essaye d'être fort.

Il termina son verre en silence, c'était la 2 ème qui s'enfilait. Il tâterais bien la 3 ème mais ne voudrait pas se sentir profiteur du buffet. Oui profiteur car il n'a pas songé une seule fois à sortir son chéquier lui. Il pouvait crevé pour avoir un seul centime ce rapace. Setsuna préférait encore qu'on prenne rendez-vous avez lui juste pour cela que de le faire venir à une soirée....

_ Cependant, rassurez vous... Ma vie amoureuse n'est guère plus enviable. Je suis une éternelle célibataire, je crois... Parce que j'ai été idiote avec un homme qui me plaisait, et lui en retour, n'est pas très clean non plus en fin de compte. Donc, ça ne peut pas donner quelque chose d'heureux...

Set vit que la demoiselle devint légèrement triste à ses paroles. Elle avait l'air de l'aimer beaucoup. Setsu pouvait comprendre ca tristesse et sourit reposant la verre sur le rebord de la rambarde. Même si avec une personne dans cette soirée il ne l'aurait pas fait ... il appréciait la demoiselle ... Elle lui rappelait un certains rouquin qu'il avait croisé il n'y a pas longtemps, le petit Gaara. Setsu posa sa main sur la tête de la demoiselle et lui ébouriffa les cheveux de façon amicale:

- Si tu l'aimes... Fonce. On ne sait pas ce que la vie nous réservé et on pense que le malheur de nous frappera jamais. Moi, je me suis fais rejeté 3 fois par ma femme avant qu'elle ne soit avec moi, j'épargnerais les détails sur ça mais je me suis accroché et est persisté. Si tu l'aimes vraiment rejoins le vite et discute avec lui. Car si mon malheur te frappe aussi... Tu regretteras toute ta vie ce petit bout de temps que tu es entrain de perdre.

Il retira sa main. Dans ces paroles...Sa voix était étrange, comme pleins de regret et tristesse, mais il n'avait pas tord au fond. On cherche toujours à rendre tous parfait et comme on le voudrait mais ça prend toujours trop de temps et quand on n'en n'a plus assez on râle comme toujours. L'humain n'est jamais satisfait .

- Mais j'espère que ça ira mieux avec cette personne dans l'avenir tous de même.


_ Au moins, j'ai du champagne... Enfin...

Il vit la miss finir sa coupe, et il sourit doucement en pouvant déjà interpréter ce qu'elle allait dire quand il vit qu'elle allait finir le liquide doré:

_ J'en avais !

Il pouffa légèrement de rire car il avait juste sur ce que la demoiselle allait dire... Puis il s'étira doucement, il allait pas tardé? Ca faisait 30 minutes qu'il était la et c'était déjà trop pour cette soirée, mais au final il était content d'être venu il avait rencontré une personne plus qu'intéressante:

_ Je vais rentrer... Vous avez un message pour mon frère ? Histoire que je ne sois vraiment pas venu pour rien ni pour faire potiche ? N'importe quoi, même un bonjour.

Setsuna fut surpris de la question et y réfléchit un petit instant ... on pouvait entendre le "mmhhhh" de sa réflexion et il redressa la tête vers clélia et la regarde :

-Dîtes lui Bonjour de ma part et que maintenant que je suis de retour je suis disposé à négocier pour le projet dont on avait parlé. Et dîtes de m'abandonné plus souvent aux soirées comme ça on pourra rediscuter.

Il rit doucement et posa la coupe aussi sur le plateau du serveur et se tourna vers la Miss et s'inclina légèrement... C'était un peu un honneur d'avoir une courbette de Monsieur Aoki qui avait horreur des manières mais bon:

-Je vais m'en aller aussi. Ce fut fort agréable de passer un peu de temps avec vous. Sur ce...


Il sourit doucement et partit au loin et rentra chez lui. Au final cette soirée n'avait pas été d'un ennuie .... et il avait fait une rencontre très intéressante qu'il serait fort content de revoir.




(c) Agora


Revenir en haut Aller en bas
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: [Event] La rencontre d'une soirée.   Mer 6 Juil - 16:38

Une bonne soirée... En fin de compte

   
Setsuna, réfléchit avant de répondre.

-Dîtes lui Bonjour de ma part et que maintenant que je suis de retour je suis disposé à négocier pour le projet dont on avait parlé. Et dîtes de m'abandonné plus souvent aux soirées comme ça on pourra rediscuter.

_ C'est noté !

Il rit.
Et Clélia sourit, en le voyant s'incliner. Wouw, pourtant, il a dit que ce n'était pas son "truc". Elle hésitait à mettre ce geste sur le compte de l'alcool, après tout, c'était son deuxième ? Troisième verre ? La blonde n'y avait pas plus prêté attention, tant leurs conversations fut plus plaisante que "compter des verres".

-Je vais m'en aller aussi. Ce fut fort agréable de passer un peu de temps avec vous. Sur ce...

_ De même monsieur Aoki, bonne soirée.

Il s'éclipsait.
Et à son tour, la jeune femme fit de même en songeant à ses précieux conseils... Allez voir Alaric, lui dire qu'elle n'aimerait pas être vu comme une cliente ou comme toute les autres... Lui faire comprendre qu'elle espère plus ? Difficile, elle ne savait pas du tout comment y mettre la forme, ni même si il entendrait ce qu'elle a à dire. Encore une situation délicate... Qui pourrait mener à un conflit ... Ou une meilleure entente ? Même si Clélia en rit, finir seule et vieille fille, c'est triste... Mais elle ne se sent pas assez désespérer pour faire rentrer qui que ce soit dans sa vie, juste pour rentrer dans le moule des trentenaires rangés.

En tout cas.
Elle avait hâte de faire son rapport à son frère. Il y avait eu une rencontre intéressante et bien sûre, tout le gratin chiant.

   

Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: [Event] La rencontre d'une soirée.   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Event] La rencontre d'une soirée.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Quederla :: Archives~ :: Les Archives :: Les RPs 2016-