Les groupes "Gouvernement" et "L'Ordre" sont à la recherche de membres.
veuillez les privilégier, si cela vous convient bien sûr !
Ou bien choisir un prédéfini !
Le forum dispose de Discord !
Vous pourrez y accéder une fois qu'un membre du Staff vous aura validé.
Un MP vous sera envoyé un MP avec l'adresse de notre Discord ! N'hésitez pas à nous rejoindre !
Nous sommes actuellement à la recherche du Maire de Quederla.
Si ce poste vous intéresse, faites-le nous savoir !
Félicitation à Nashoba Dreiden !
Son RP a été élu meilleur RP du mois !

Partagez | 
 

 [Event] Pique-nique en famille [Gaara]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage

avatar

Bloodyne ChesterMessages : 525
Date d'inscription : 08/08/2014


MessageSujet: [Event] Pique-nique en famille [Gaara]   Mer 29 Juin - 22:39


   

   

   
- Maman, r'garde, j'ai fais un papillon !
- Mmh... Un papillon... tu es sûr ?
- Voui ! Tout rose ! Pour papa.
- Je ne crois pas que le rose soit ça couleur. Mais ça lui fera plaisir.  Même si ça ne ressemble pas vraiment à un papillon. Aller, va chercher tes chaussures.

Il n'a que trois ans, alors on ne jugera pas ses talents de dessins !
Même si pour le coup, le tout ressemble plus à un éléphant rose qu'autre chose. Il est un peu gros et imposant son papillon. Enfin, cela fera de quoi rendre le frigo de son paternel plus beau, accrocher en plein milieu, personne ne pourra le louper. J'ai bien eu droit à une vache avec des ailes de mouches, chacun son tour.

Trêve de plaisanteries, je referme le sac où y repose tout l'attirail pour le repas de tout à l'heure et m'affaire à l'aider à enfiler ses chaussures. Ceci fait et son joli dessin en mains, il ne nous reste plus qu'à prendre la route en direction de notre petit rendez-vous. Comme promis, il y a plusieurs semaines de cela, histoire de le remercier pour ce qu'il a fait pour moi, j'invite Gaara à manger. J'avais d'abord pensé à ce qu'on fasse cela tranquillement à la maison, mais les beaux jours son présent et profité du soleil est excellent. Alors, j'ai finalement glissé un mot dans sa boîte aux lettres en début de semaine pour lui donner l'heure et lieu. Un petit pique-nique au jardin botanique en cette période d'été ne pouvait être qu'agréable. Et au fond, je crois qu'on en avait besoin. Autant par les récents événements qui courent la ville et qui avaient le don de perturber tout le monde. Voir en démoralisé certain. Mais aussi avec la récente mort de Charles. Oh bien sûr, sur le deuxième point, j'avais pu compter sur Roxane pour me remonter le moral en moins de deux et l'oublier aussi rapidement qu'il était venu. Enfin plus ou moins, les séquelles restent présentes pendant encore un moment avant de s’effacer entièrement, mais au moins j'avais arrêté de m'en vouloir pour cet acte.

On quitte le quartier ouest pour entrer dans celui du Lyctis et prendre le chemin du jardin. Quand j'y pense, depuis le temps qu'on est séparé, on n'a pas vraiment fait de repas dit « familial ». Faut dire qu'Ace était soit chez l'un, soit chez l'autre. Même pour les fêtes, nous avions encore du mal à cette époque-là à être ensemble dans la même pièce. Il nous en aura fallu du temps, mais mieux ne valait tard que jamais pour créer une relation amicale. Et puis on devait bien ça au petit qui se retrouvait malgré lui en plein milieu. Au fond, je ne trouvais pas ça si mal, c'est plaisant de pouvoir à nouveau discuté de tout est rien sans devoir hausser la voix pour un oui ou non mal diriger. Peut-être aussi parce qu'on avait mûri depuis le temps.

Après avoir traversé une partie du jardin, les sphères de fleurs et tout le tintouin, je trouve place confortable dans l'herbe, non loin du chemin principal pour qu'il puisse nous y trouver rapidement, mais un reculé des autres personnes histoires d'avoir un peu de tranquillité. Je laisse Ace s'amuser tandis que j'installe la couverture au sol. J'avais pensé au parc, mais au final, je me suis dit que, n'étant jamais venu ici, c'était l'occasion. Il y a de quoi faire rien qu'à voir sa grandeur, des choses à montrer à notre enfant, et même un labyrinthe si l'envie de se perdre nous prenait. En somme, de quoi passer une bonne après-midi. J'allais lui mettre sa casquette sur la tête, même si j'ai pris une place à l'ombre, il ne tient plus de deux secondes sans bouger, ça, je crois qu'il l'a hérité de moi. Mais à peine, je me tourne vers lui que je le vois courir tout content en direction de son père.
Ok, Ace : 1 Bloodyne : 0
- Bon, bah s'il attrape un coup de soleil ça ne sera pas de ma faute.
   


darC.png






 


Dernière édition par Bloodyne Chester le Jeu 30 Juin - 21:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Gaara IshikawaMessages : 818
Date d'inscription : 21/04/2014


MessageSujet: Re: [Event] Pique-nique en famille [Gaara]   Jeu 30 Juin - 20:04



Avec cette perte de pouvoir, Gaara n'a pas d'autres choix que d'attendre que tout revienne à la normale ; Simplement espérer que d'autres personnes arrivent à trouver le fin mot de l'histoire tandis qu'il doit sagement attendre les ordres du Ténébreux pour intervenir. Alors il tente d'occuper ses journées comme il peut, dans le travail et dans les livres pour faire passer le temps ; Puis rentrer chez soi et encore pour recommencer la même routine le lendemain.

Mais sa routine est perturbée car il va rejoindre Bloodyne et son fils au jardin botanique pour un petit pique-nique ; Il a été agréablement surprit de découvrir le petit mot dans sa boîte aux lettres après être rentré du boulot exténué. Afin de ne pas venir les mains vides, Gaara a prit le temps de faire quelques courses afin de ramener une bouteille de champagne ainsi que le jus de fruit préféré de Ace pour passer une bonne après-midi sous le soleil.

Prenant le temps de prendre sa douche, le jeune homme s'est ensuite habillé de vêtements légers pour ne pas mourir de chaud sous le soleil du mois de Juin ; Un sac pour ranger les boissons et les coupes de champagne sans oublier une petite surprise pour chacun qu'il a évidemment pensé à emballer avant d'y aller. Celle d'Ace est rangée dans le sac tandis que celle de Bloodyne est dans la poche intérieure de son manteau ; Il voudrait éviter d'offrir ce genre de présent sous les yeux de leur fils.

Une fois prêt, il ferme la porte de sa chambre d'hôtel pour déposer les clés à l'accueil et prendre la direction du jardin botanique. Le trajet est clame et sans mauvaises rencontres, rapidement arrivé dans le Quartier Lyctis, il se dirige vers le jardin en commençant à chercher Bloodyne et son fils qui ne devraient plus être très loin. C'est seulement après avoir traversé une bonne partie du jardin qu'il remarque au loin un enfant courir vers lui, sans aucun doute c'est Ace qui n'a pas su attendre que son père vienne à sa hauteur. C'est à se demander de qui il tient cette patience. Gaara se baisse pour réceptionner son fils et le porter le reste du chemin.

- Salut champion ! Maman ne t'a pas déjà dit de ne pas trop t'éloigner ?


Mais ce petit malin rétorque aussitôt qu'il n'y avait aucun danger puisque Bloodyne le surveillait qu'il avait vu son père arriver de loin, cet enfant ne cessera jamais de l'impressionner. Arrivés à la hauteur de Bloodyne, il pose son fils sur la couverture installée au sol et fait un signe de tête à l'Elementis pour la saluer ; Il ne sent pas encore assez à l'aise pour lui faire la bise. Se posant ensuite à son tour, il retire son manteau qu'il pose juste à côté dans l'herbe ainsi que le sac mais est interrompu par son fils qui lui tend un dessin.

- Tiens regarde papa, je l'ai fais pour toi ! C'est un papillon !


Prenant le dessin en main, il relève la tête pour croiser le regard de Bloodyne comme prêt à lui demander si c'est réellement un papillon, pour sa part il voit plutôt un éléphant rose mais critiquer les talents artistiques de son fils alors qu'il ne devait pas faire mieux à son âge serait hypocrite. Alors il prend soin de remercier son fils avec un sourire aux lèvres et lui annonce ensuite qu'il a un cadeau pour lui ; Il sort du sac BD emballée par ses soins pour lui tendre et pendant qu'il s'occupe d'arracher le papier cadeau, Gaara sort la bouteille de champagne pour le tendre à Bloodyne.

- Du Mercier, ton préféré si mes souvenirs sont bons.

Il en profite pour sortir le jus de fruit ainsi que les deux coupes de champagne qu'ils posent au sol tandis que son fils le remercie avec un grand sourire pour le cadeau.

- Vous allez bien tous les deux ?

Il se doute que son fils va toujours bien mais son regard est appuyé sur Bloodyne ; Avec la mort de Charles et la perte des pouvoirs, est-ce qu'elle arrive encore à tout gérer ? Un peu de vacances ne lui fera sûrement pas de mal et puis ça lui permettrait de passer les journées avec Ace ou sortir avec ses amis.


Spoiler:
 



Merci à Laelyss pour l'avatar et la signature ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Bloodyne ChesterMessages : 525
Date d'inscription : 08/08/2014


MessageSujet: Re: [Event] Pique-nique en famille [Gaara]   Jeu 30 Juin - 22:21


   

   

   
Si Ace tombe malade, ce n'est pas moi qui faudra accuser. J'allais lui mettre la casquette sur la tête, mais s'il ne peut tenir en place n serait-ce que deux petites secondes, je n'y suis absolument pour rien. Je soupire un coup en la laissant tomber sur la couverture. C'est au moins plus rassurant de savoir qu'il s'en va en direction de son père qu'un marchand de glaces ou bien Dieu sait quoi d'autre de mobile où il faudrait lui courir après. Disons aussi que j'ai fait l'effort surhumain de mettre une robe et des tongs avec cette chaleur et que ce n'est pas ce qui a de plus pratiques pour l’attraper. Bon, j'en avais aussi envie puisqu'à force de mettre des jupes pour le boulot ça a fini par me plaire. Mais ça, toute la ville n'a pas besoin de le savoir. Souriante, je fais un petit geste de la main pour saluer Gaara. On s'entend beaucoup mieux, mais peut-être pas encore assez pour se prendre dans les bras et se faire la bise. Quoique ce soit un détail qui disparaît bien vite quand je viens frapper à sa porte dans un sale état. Les circonstances sont différentes aussi, un détail important a noté. Enfin, passons. Je me retiens de rire en le voyant étudié le dessin de son fils. Je lève d'ailleurs les mains d'un air innocent sans rien dire quand son regard interrogateur se pose sur moi. Je n'y suis pour rien. Je lui ai pourtant plus ou moins appris à différencier un éléphant d'un papillon d'un chien, mais il a sa manière à lui de les voire. Je ne jugerais pas ce n'est pas comme si j'avais des talents artistiques pour me le permettre. Et puis au fond, c'est plus l'attention qui compte. Fallait le voir, hors de questions qu'il accepte de mettre ses chaussures tant que le chef-d’œuvre n'était pas parfait à ses yeux. C'était adorable.

Si, par la suite lui a droit à une BD, moi, je me trouve avec une bouteille de champagne entre les mains. Et pas n'importe lequel ! Cela ne me fait que sourire davantage alors que je le remercie : « Tes souvenirs sont bons, je l'aime toujours autant. », comme quoi il y a des choses qu'on n'oublie pas, même après trois ans. Ce qui tombe plutôt bien, sinon nous aurions dû nous contenter d'eau et d'une petite bouteille de coca. J'en connais un qui ne risque pas de nous laissais grand-chose en jus de fruit.
- Vous allez bien tous les deux ?
- On va bien.
Peut-être que j'ai répondu un peu trop rapidement pour que cela sonne réellement sincère ?
Je laisse couler un temps, en profitant pour m'asseoir. Ace se met dans un coin et ne perd pas de temps pour commencer à lire son petit cadeau. Ou du moins à regarder les images avec attentions. Si cela ne tenait qu'à moi, je la lirais bien aussi, mais je crois que je n'échapperais pas à la question dans tous les cas, comme si on venait de me prendre la main dans le sac. De toute façon il me connaît trop bien pour savoir que ce ne doit pas être entièrement le cas. Rien n'est jamais parfait.
- Bon, ok, j'avoue. C'est vrai que c'est un peu bizarre, de reprendre une petite vie normale depuis qu'il est... Parti. Mais je m'y fais, je t'assure. Je ne passe pas mes journées cloîtrées à déprimer. Je veux dire de toute façon, je n'ai pas le choix et c'est bien mieux comme ça.
Entre le travail et le petit, dans tous les cas, je n'ai pas vraiment le temps de me laisser aller à déprimer quoi que ce soit. Et puis si l'on rajoute Roxane dans le lot qui vient et va sans prévenir à la maison, personne ne me laisserait ruminer seule dans mon coin. Et ce n'est pas pour me déplaire au fond, au contraire. Pour une fois, c'est plaisant de se tenir entourer dans ce genre de situation et aider à dédramatiser le tout. Même moi, je n'aurais jamais cru ça possible.
- Au moins, j'ai retrouvé mes petites soirées tranquilles avec le seul petit homme qui compte dans ma vie.
Je tire légèrement la langue en direction de Gaara avec un petit sourire en coin. Une petite pique, mais rien de bien méchant. Celle-ci est juste la pour le taquiner. L'avantage d'être deux à la maison sans une troisième personne qui rentre dans un cadre plus intime, c'est que je peux au moins avoir de bonnes relations avec mon fils sans aucun souci. Quelque chose qui me manquer assez quand Charles était encore présent. C'était bien aussi, certes, je ne pourrais malheureusement pas le nier. Mais ce n'était pas la même chose pour autant. Je n'ai au moins plus cette impression désagréable d'être plus observé dès que je fais telle ou telle chose avec lui.
- Au final, ça va, il n'a pas tant posé de questions que ça par rapport à son soudain « départ ». J’imaginai me faire envahir comme il l'appréciait, mais faut croire que j'ai eu un peu de chance pour une fois. Enfin bref. Et toi alors comme ça va . Je ne sais pas si on te l'a dit, mais je suis passé à la bibliothèque il y a quelques semaines. Ta patronne est assez sympa pour une Domae. Et plutôt bien informer de qui je suis, j'espère que tu n'as pas trop donné de détail.
   


darC.png






 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Gaara IshikawaMessages : 818
Date d'inscription : 21/04/2014


MessageSujet: Re: [Event] Pique-nique en famille [Gaara]   Sam 2 Juil - 14:23



Gaara doit le reconnaître, il est plutôt rassuré de voir que ce champagne est toujours son préféré ; Il se serait retrouvé un peu idiot si elle lui avait annoncé qu'elle en a trouvé un meilleur. Certes, les goûts changent au fil des années mais il est toujours satisfait quand il arrive à se souvenir des goûts et des couleurs de Bloodyne. D'ailleurs, il connait aussi ses réactions et la réponse formulée trop vite lui fait comprendre que quelque chose la perturbe.

Sûrement, vu le temps qu'elle laisser couler pour éviter de répondre au regard insistant de Gaara. Il n'a même pas eu besoin de formuler une autre question ou lui demander plus amples détails que Bloodyne a déjà comprit qu'il ne la laisserait pas tranquille tant qu'il n'aura pas eu la vérité ; Finalement, elle décide enfin de lui avouer que se retrouver de nouveau seule est bizarre mais qu'elle tient le coup. Au moins, il est rassuré d'apprendre qu'elle ne reste pas la journée seule, dans son lit à pleurer la mort de Charles.

- Au moins, j'ai retrouvé mes petites soirées tranquilles avec le seul petit homme qui compte dans ma vie.

Il sourit quand il la voit tirer la langue, non il ne fera pas de réflexions quant à cette petite pique lancée simplement pour le taquiner. Ace passe plus de temps avec sa mère et ça doit sûrement lui faire plaisir, même si Gaara se doute qu'il a dû poser pleins de questions quant au départ de Charles. Départ si soudain, sans même un au revoir, sans même avoir prévenu quelques jours plus tôt d'un potentiel départ.

- Au final, ça va, il n'a pas tant posé de questions que ça par rapport à son soudain « départ ». J’imaginai me faire envahir comme il l'appréciait, mais faut croire que j'ai eu un peu de chance pour une fois. Enfin bref. Et toi alors comme ça va . Je ne sais pas si on te l'a dit, mais je suis passé à la bibliothèque il y a quelques semaines. Ta patronne est assez sympa pour une Domae. Et plutôt bien informer de qui je suis, j'espère que tu n'as pas trop donné de détail.

Ah. Céline ne lui a pas parlé de ce petit détail et il ne sait pas si c'est une bonne nouvelle qu'elles se soient rencontrées, au moins Bloodyne l'a trouvée « sympa pour une Domae » mais pourquoi a-t-elle été à la Bibliothèque ? Elle est très certainement passée un jour où il ne travaillait pas et c'est pour ça qu'elle a croisé sa patronne plutôt que lui, et cette dernière a sûrement dû oublier de lui parler de ce petit détail ; Pas franchement bien grave, mais il aurait aimé être tenu au courant pour ne pas être prit au dépourvu, comme maintenant.

- Ah tu es passée à la bibliothèque ? Si tu avais besoin d'un livre, tu aurais dû me le dire, je l'aurais emprunter pour toi.

Si elle souhaitait éviter le déplacement, cela aurait été plus simple de passer par Gaara qui commence à connaître chaque recoin de la Bibliothèque maintenant. Peut-être était-ce pour le voir et lui demander quelque chose ? Peut-être était-elle venue avec Ace ? Il ne saura sans doute jamais la réponse et maintenant que le mal est fait, il ne peut que s'expliquer.

- Nous avons simplement discuté un peu de nos vies privées, pour apprendre à se connaître. Mais ne t'en fais pas, je n'ai raconté que les grandes lignes.


De toute façon, Gaara n'aime pas entrer dans les détails de sa vie privée. Il lui a simplement apprit qu'il avait été fiancé sans pouvoir aller jusqu'au mariage et qu'ils avaient adopté ensemble un enfant ; Les détails de la rencontre ont été vagues et il n'a voulu évoquer le fait qu'il s'agit d'une Elementis même si Céline a dû le comprendre d'elle-même. Mais Gaara lui fait confiance pour savoir qu'elle ne s'attaquera pas à sa famille.

- Tu cherchais des livres pour Ace ou... Pour te renseigner sur tout ça ?

Comme il ne sait pas si leur fils est au courant de la disparition du pouvoir de ses parents, Gaara préfère laisser un sous-entendu que seule Bloodyne pourrait comprendre. Avec ces retrouvailles et les problèmes de Charles, l'Elementis n'a pas même demandé à son ex-petite-amie comment elle s'en sortait sans son élément ? Est-elle aussi perdue que lui ou bien s'en sort-elle mieux ?



Merci à Laelyss pour l'avatar et la signature ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Bloodyne ChesterMessages : 525
Date d'inscription : 08/08/2014


MessageSujet: Re: [Event] Pique-nique en famille [Gaara]   Sam 2 Juil - 20:15


   

   

   
« Pour une Domae », il y a longtemps, j'aurais sûrement dit cela d'un ton avec une pointe de dégoût. Force de l'habitude. Néanmoins là, ce n'était pas le cas, car en fin de compte, quand je l'ai vu, elle me semblait vraiment gentille, et j'imagine bien qu'il n'aurait pas pris la peine d’emmener plusieurs fois Ace à la bibliothèque si elle était dangereuse. Elle avait le mérite d'être curieuse, pour une patronne, très curieuse et semblait avoir tout de même quelques détails à mon sujet en sa possession. Au fond, c'est plus ça qui me dérangeait. Les « détails ». Jusqu'à quel point ? Un simple besoin de partager et se confier, ou ça n'a fait que s'échapper par mégarde ? Disons qu'avoir toute la ville qui me connaît, dans les moindres recoins est assez gênant, surtout quand on n'a rien en retour pour se sentir au même niveau. Enfin, pas de quoi en faire toute une histoire non plus.
- Nous avons simplement discuté un peu de nos vies privées, pour apprendre à se connaître. Mais ne t'en fais pas, je n'ai raconté que les grandes lignes.
Je hoche la tête, si ce n'était que ça, je pense pouvoir y survivre sans beaucoup de mal. Et puis, bon, je me permets bien de m’épancher sur l'épaule de Roxane, au fond, je ne vois pas trop pourquoi lui ne pourrait pas. Tant que cette personne ne le crie pas non plus sur tous les toits. Je me mets à fouiller dans le sac, le temps de trouver le petit gobelet Némo, on ne se moque pas, c'était le plus beau des rayons, et le posait en compagnie des verres. Tout en lui répondant finalement sur ce que je faisais à la bibliothèque :
- Les deux à vrai dire. Il fallait qu'on rende des livres, mais aussi pour passer dire bonjour. Et puis, je me disais qu'avec un peu de chance ce genre de problème, ce serait produit et que quelqu'un y aurait inscrit une solution, dans les vieilles archives de Quederla par-exemple. Mais c'était une idée bien trop simpliste pour que ce soit le cas. J'aurais au moins essayé. Mais sinon ça va, ta patronne est sympa. Ace était content, elle lui a fait visiter l'imprimerie ce jour-là.
Je ne dirais pas que je l'aime bien, mais, ce n'est pas non plus la première personne que je penserais à abattre si une nouvelle attaque de Domae survient un jour. Elle a été adorable avec lui, je ne peux pas le nier. Et puis il aura au moins eu l'occasion de se remplir l'estomac de bonbon en tous genres sans que je ne puisse vraiment l'en empêcher. Bien sûr, il a aimé cette journée. Pour ce qui est du reste, il fallait bien chercher au moins une fois dans les pavés de la ville pour avoir des réponses. J'avais un petit espoir en m'y rendant, certainement pas au moins de découvrir le saint Graal ou bien la réponse du siècle, mais en sachant que dans tous les cas, j'y revenais perdante. Tout le monde, ce serait précipité chez elle si les solutions était aussi simple d'accès. Je soupire un coup et ose finalement me confier sur un point que laisse derrière elle cette situation.
- C'est bizarre de ne plus rien « posséder ». Un peu effrayant aussi. Pourtant au fond, du départ, on était tous plus ou moins normaux. Avant de rentrer dans une famille, on était comme ses habitants lambda. Et il n'y avait pas ce sentiment de vide. Peut-être qu'au fond, ce n'est pas une si mauvaise chose... Imaginé un monde ou chaque parent pourrait élever son enfant sans avoir l'appréhension qu'il lui arrive quoi que ce soit. Il faut bien avouer que ce serait quand même bien plus rassurant.
Et si ce n'était pas arrivé sans une bonne raison . Si on dépasse le fait que ce soit une potentielle attaque de telle ou telle personne, on pourrait bien se permettre de penser que la vie pourrait être meilleure dorénavant. Plus calme plus douce. Est-ce qu'on n'y aurait pas droit après tant d'années, de siècle passé à s'entretuer ? J'en rêve. Une paix. Ce serait l'idéale. Même si je n'ai pas toujours vu les choses ainsi, peut-être parce qu'au fond, je n'ai pas envie qu'Ace perde le peu de familles qu'il a, bêtement. Tous ceux qui ont plus ou moins notre âge et bien plus encore, ont déjà perdu des membres de leur famille à cause de ce conflit qui ne cesse jamais. Ils n'ont plus rien et ce n'est pas une chose que je lui souhaite. Je n'ai certainement pas envie de le voir sombré, ronger par la haine et chercher vengeance tout le reste de sa vie. Je n'ai certainement pas envie de le voir finir comme nous pour un conflit qui perdure depuis bien trop longtemps. Alors au final, et si perdre une partie de nous était la solution... ? Je ne dois sûrement pas être la seule à me lasser pour une cause on ne plus vainement. Personne n'arrive à prendre le contrôle de Quederla, ni les familles, ni le gouvernement, ni ce soi-disant Ténébreux et que je n'ai pas envie de le voir à l’œuvre. Elle est bien trop brisée pour être à nouveau soudé. Et si être « normal » signifie ne plus avoir de mort d'un être proche sur la conscience, alors je serais bien tenté de dire oui.

Je suis bien forcé de mettre tout ceci de côté, ce ne sont que des idéaux qui ne prendront jamais vie, pour revenir au moment présent affichant un sourire au lieu de me perdre dans les pensées.
- Bon alors, on l'ouvre cette bouteille ?
- Moi j'veux l'ouvrir !
- Vas-y montre nous tes muscles mon grand.
   


darC.png






 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Gaara IshikawaMessages : 818
Date d'inscription : 21/04/2014


MessageSujet: Re: [Event] Pique-nique en famille [Gaara]   Lun 4 Juil - 13:23



- Les deux à vrai dire. Il fallait qu'on rende des livres, mais aussi pour passer dire bonjour. Et puis, je me disais qu'avec un peu de chance ce genre de problème, ce serait produit et que quelqu'un y aurait inscrit une solution, dans les vieilles archives de Quederla par-exemple. Mais c'était une idée bien trop simpliste pour que ce soit le cas. J'aurais au moins essayé. Mais sinon ça va, ta patronne est sympa. Ace était content, elle lui a fait visiter l'imprimerie ce jour-là.

Il sourit et est rassuré de savoir que cette rencontre s'est bien passée, Ace étant de nature assez curieux a dû apprécier la visite à l'imprimerie. Quant à Bloodyne, c'était une bonne idée d'aller chercher dans les archives de la Bibliothèque mais effectivement bien trop simple ; Dans toutes ses lectures, il n'a jamais lu pareil phénomène. C'est quelque chose de complètement nouveau et c'est pour cela que ça rend la choses si inquiétante.

- C'est bizarre de ne plus rien « posséder ». Un peu effrayant aussi. Pourtant au fond, du départ, on était tous plus ou moins normaux. Avant de rentrer dans une famille, on était comme ses habitants lambda. Et il n'y avait pas ce sentiment de vide. Peut-être qu'au fond, ce n'est pas une si mauvaise chose... Imaginé un monde ou chaque parent pourrait élever son enfant sans avoir l'appréhension qu'il lui arrive quoi que ce soit. Il faut bien avouer que ce serait quand même bien plus rassurant.

- Peut-être... Mais certains n'ont pas besoin de pouvoir pour s'en prendre aux autres.

Bloodyne sait très bien se battre avec certaines armes mais ce pas le cas de Gaara qui dépend entièrement de son élément ; Avant d'entrer chez les Elementis, il évitait les combats trop dangereux et prenait des cibles faibles. Une fois le sable obtenu, il s'en prenait à n'importe qui, même à des cibles plus fortes ; Aujourd'hui, après plus de cinq ans d'utilisation de son pouvoir, il ne peut redevenir l'homme qu'il était il y a dix ans. Pas alors qu'il a un enfant à protéger.

Mais d'accord, si il n'y a plus de pouvoirs, il y aura moins de guerre. Si seulement cela était réellement possible... Avec le Ténébreux qui distribue les pouvoirs comme des petits pains, ce n'est pas comme si la ville allait enfin trouver le repos qu'elle mérite. En cet instant, il n'a jamais autant douté de la décision prise au sujet de l'Ordre ; Est-ce réellement une solution alors que Bloodyne a l'air de souhaiter plus que tout le retour de la paix ? Gaara n'est plus aussi sûr de ce pourquoi il se bat.

- Bon alors, on l'ouvre cette bouteille ?

- Moi j'veux l'ouvrir !

- Vas-y montre nous tes muscles mon grand.

Gaara sourit lorsqu'il voit son fils s'emparer de la bouteille que sa mère lui tend, Ace pose ses mains sur le bouchon qu'il tente de retirer mais même un homme musclé n'y arrive pas du premier coup. L'Homme de Sable décide d'entourer les mains de son fils pour l'aider à retirer le bouchon du champagne, au bout de plusieurs minutes un "plop" retentit signifiant qu'ils ont réussit cette tâche ; Félicitant son fils pour l'exploit accompli, Gaara s'empare de la bouteille de champagne afin de remplir les coupes avant que tout ne tombe sur la couverture.

Il laisse à Bloodyne le soin de remplir le verre némo de jus de fruits tandis qu'il s'occupe de bien remplir le champagne qu'il tente ensuite de refermer pour éviter tout accident ; Une fois tout le monde servit, il décide de trinquer à cette journée qui promet d'être merveilleuse. Dans un jardin comme celui-ci, tout ne peut que très bien se dérouler. Gaara prend une première gorgée de son verre de champagne ; Ce n'est pas son préféré mais il fait parti des trois premiers et puis c'est toujours agréable de boire un bon champagne de temps en temps.

- Peux goûter ?

Etait-il aussi curieux à l'âge de Ace ? Sûrement. Tous les enfants doivent passer par cette phase où ils veulent tout goûter, tout toucher, tout savoir, ça fait partie de la vie. Gaara lui tend donc son verre pour laisser son fils tremper ses lèvres dans la boisson mais aussitôt l'expression de dégoût lui fait comprendre qu'il préfère rester au jus de fruits pour l'instant ; Amusé, l'Elementis de Sable reprend son verre en ébouriffant les cheveux de son fils.

- Beurk... Pas bon.

Encore un propos que Gaara devait tenir à son âge et le voilà aujourd'hui à boire un bon champagne, mais c'est mieux comme ça. Il préfère ne pas imaginer le regard de Bloodyne si jamais leur fils annonçait qu'il aimait le champagne et qu'il en voulait un verre ; Gardant sa coupe à la main, il reporte son attention sur l'Elementis de vent.

- Alors, qu'a-t-on de bon à manger ?



Merci à Laelyss pour l'avatar et la signature ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Bloodyne ChesterMessages : 525
Date d'inscription : 08/08/2014


MessageSujet: Re: [Event] Pique-nique en famille [Gaara]   Mar 5 Juil - 12:09


   

   

   
Pour une fois que tout se prête à offrir quelque chose d'agréable, autant mettre de côté toute ses idées qui pourront la noircir en claquement de doigt. Profité du moment présent, plus ou moins en famille. Et non penser à ce qu'il se trame actuellement en ville. On peut bien se permettre une petite pause et souffler cinq minutes. Se comporter comme tout le monde, sans craindre quoi que ce soit. Chaque personne y a bien droit au moins une fois dans sa vie. Et puis ce n'est pas tous les jours qu'Ace à l'occasion de voir ses deux parents réunis sans qu'ils ne se tapent dessus. Même en ayant toujours pris soin de ne jamais se prendre la tête devant lui, il n'est pas dupe, même à son âge. Et à bien trop souvent les oreilles collées contre les portes. La journée est idéale pour en profiter pleinement. Et pour une fois, elle n'a vraiment aucune raison de changer de capte vers quelques chose de dramatique. Alors je laisse toutes ses pensées qui n'ont rien à y faire aujourd'hui loin de moi. Tendant à la place gaîment la bouteille de champagne pour qu'il l'ouvre à la force de ses petits bras. Un travail bien compliqué, mais c'est tout de même adorable de le voire essayer. Jusqu'à ce que ce son père lui vienne en aide. Pour le coup, je regrette de ne pas avoir pris de quoi immortaliser ce moment. Une jolie photo père-fils à accrocher sur le mur de sa chambre. C'est toujours dans les meilleurs événements qu'un appareil  n'est pas à disposition. Bien dommage.

Après avoir remplit le petit gobelet de jus de fruit et le lui avoir donner comme s'il venait de remporter un trophée pour avoir ouvert une bouteille, je prends mon verre, l'entrechoquant contre celui de Gaara pour trinquer. Puis celui du petit qui aime faire comme les grands. Avant de goûter une première fois. Toujours aussi bon. Il restera indéniablement mon préféré en champagne. Entendre Ace par la suite, vouloir en boire aussi me fait hausser un sourcil et je scrute méticuleusement sa réaction. Il ne manquerait plus qu'il annonce aimer cela et je pense mourir sur place. Beaucoup trop jeune. Mais je ne peux pas vraiment juger, j'ai bien eu droit à trempé les lèvres dans un verre de vodka de mon père alors que je devais avoir son âge. Comme exemple je ne suis pas vraiment mieux. Mais on est tous plus ou moins passé par-là. Tout le monde à bien du le faire au moins une fois. Mais j'avoue laisser échappé un faible soupir de soulagement en sachant que cela n'est pas pour lui plaire. J'aurais tout le loisir de me battre avec lui sur ce sujet quand il rentra dans l'adolescence. Et Dieu merci, nous n'y sommes pas encore avant au moins une bonne dizaine d'années. De quoi se préparé mentalement à cette horrible période. Qu'est-ce j'ai hâte.

J'allais répondre, en annonçant fièrement ce que j'ai amener pour le repas. Mais une petite tête brûler fut plus rapidement que moi à ce niveau-là.
- Maman a fait une chalade de pâtes.
- Une salade trésor. Et j'ai mis quoi dedans ?
- Des pâtes !
- Mais encore ?  
- Euh... Des pâtes !  
Ouais. Une salade de pâtes avec des pâtes donc. Je roule des yeux en souriant, heureusement, même s'il y en a effectivement une et que celle-ci est pour Ace, j'ai tout de même pris soin d'y rajouter deux, trois ingrédients qu'il aime bien. Du thon, de la tomate et de l'avocat, sûrement les seuls légumes qu'il est possible de lui faire manger sans soucis avec moi. Je tends mon verre à Gaara pour qu'il me le garde précieusement, le temps de sortir la nourriture du sac. Posant la petite boîte pour lui sur le sol avant de faire part d'un point :
- Celle-ci est plus pour lui, parce que j'abandonne littéralement de lui faire manger des légumes, c'est juste impossible. Tu t'en chargeras. Et je te souhaite bien du courage.
Et c'est qu'il en est fier en plus avec son petit sourire que monsieur ne daigne même pas cacher. Bataillé pendant une demi-heure à table pour qu'il finisse son assiette de petit pois, je laisse tomber. J'applique seulement ce qu'on m'a toujours dit ; « Mange des légumes, c'est très bon pour la santé » Ok ! Mais il n'aime pas ça. Et c'est une chose qu'il me fait bien comprendre à sa manière. Comme tous les enfants de son âge d'ailleurs. Je comprends mieux maintenant pourquoi, c'est tant un supplice pour les parents et j'en viendrais presque à regretter d'avoir mené la vie dure aux miens à ce sujet-là. Presque, parce qu'il faut quand même avouer que les choux de Bruxelles ça reste assez limite en dégustation, peu importe le mode de cuisson.
- Du coup, je suis tombée sur un vieux livre de cuisine qui traînait dans le grenier, appartenant à mon grand-père. Et je me suis souvenu qu'on faisait souvent des sushis. Alors, je me suis dit pourquoi pas. Je ne suis peut-être pas la meilleure des cuisinières, mais ça au moins je sais les réussir. Ça change des traditionnels sandwiches jambon beurre.
Il ne faut certainement pas s'attendre à ce que je sois la meilleure cuisinière de la région. Je me contente du minimum et encore quand le tout ne veut pas cramer et c'est amplement suffisant. Mais je peux au moins me permettre de me vanter sur quelques plats nippons. L'avantage d'en avoir eu les origines, même si je n'en ai absolument pas pris le physique. Et d'être tombé sur quelqu'un qui m'en a apprit davantage sur la culture en grandissant. C'est sûr que j'aurais adoré que ce soit ma mère qui me l'enseigne et en connaître plus encore sur ce qu'elle était. Mais bon, on n'a pas toujours ce qu'on veut. Et on fait avec ce qu'on a. Pas pour autant, je regrette les heures à me faire taper sur les doigts par grand-père pour avoir mal roulé un sushi. La preuve, cela a porté ces fruits aujourd'hui. Je sors donc une boîte qui en ait rempli. J'ai même pensé à prendre des baguettes, mais des fourchettes aussi si la tâche lui semble bien trop compliquer. C'est tout un art de manger avec. Deux grandes bouteilles d'eau et une petite de coca se joignent sur la couverture. On aura au moins de quoi faire en boisson. Quant au dessert, il y a des petits gâteaux, même si je pense qu'au final acheter une glace serait plus sympa. En reprenant mon verre, je me sens fière de présenter tout ça.
- J'espère que ça te plaira, j'ai réussi à varier les goûts. Et si tu es courageux il y a même du Wasabi. Attention à ton petit palais fragile si tu n'y es pas habitué.
   


darC.png






 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Gaara IshikawaMessages : 818
Date d'inscription : 21/04/2014


MessageSujet: Re: [Event] Pique-nique en famille [Gaara]   Lun 11 Juil - 11:31



- Maman a fait une chalade de pâtes.

- Une salade trésor. Et j'ai mis quoi dedans ?

- Des pâtes !

- Mais encore ?  

- Euh... Des pâtes !

Une salade de pâtes avec des pâtes donc. Comme c'est original. Gaara se doute qu'à cet âge c'est encore la guerre pour manger une assiette de légumes puisque lui-même a quelques difficultés à lui en faire manger quand ils passent un week-end ensemble. Il sourit lorsqu'il voit Bloodyne rouler des yeux et s'empare du verre qu'elle lui tend afin de la laisser sortir toute la nourriture du sac.

- Celle-ci est plus pour lui, parce que j'abandonne littéralement de lui faire manger des légumes, c'est juste impossible. Tu t'en chargeras. Et je te souhaite bien du courage.

Il note. Même si il le sait déjà. Il tentera de le convaincre de manger des légumes lors de leur prochain week-end et de moins faire vivre un enfer sa mère ; Surtout qu'Ace est plutôt fier de ses réactions si il en comprend son sourire. Finalement, Gaara serait presque heureux de ne plus être à la maison durant les repas simplement pour ne pas avoir à subir cette bataille sans fin ; Presque, parce qu'il doit bien reconnaître que ça manque un peu de vie dans sa petite chambre d'hôtel.

- Du coup, je suis tombée sur un vieux livre de cuisine qui traînait dans le grenier, appartenant à mon grand-père. Et je me suis souvenu qu'on faisait souvent des sushis. Alors, je me suis dit pourquoi pas. Je ne suis peut-être pas la meilleure des cuisinières, mais ça au moins je sais les réussir. Ça change des traditionnels sandwiches jambon beurre.

- Je suis bien d'accord.


Changer ne fait jamais de mal et il n'a jamais réellement goûté la cuisine japonaise, il n'a pas vraiment eu l'occasion à vrai dire. L'Elementis de vent sort donc la boîte remplit de sushis accompagnés de baguettes et de fourchettes si jamais la tâche se trouve être trop compliquée ; C'est aussi une première pour lui de manger avec des baguettes. Deux grandes bouteilles d'eau ainsi qu'une bouteille de coca se joignent au repas ; Elle reprend son verre et commence à exposer le tout.

- J'espère que ça te plaira, j'ai réussi à varier les goûts. Et si tu es courageux il y a même du Wasabi. Attention à ton petit palais fragile si tu n'y es pas habitué.

- Mon petit palais fragile devrait pouvoir supporter le Wasabi.

Il n'en a jamais réellement goûté mais ça ne doit pas être si fort que ça ? Au pire, il aura le palais en feu pour le reste de la journée, il devrait pouvoir s'en remettre en buvant de l'eau glacé le reste de la journée. Pour l'instant, Gaara préfère commencer par manger un sushi sans Wasabi afin de faire une réelle différence entre les goûts ; Une fois le tout posé sur la couverture, l'Homme de Sable s'empare des baguettes et tente de prendre un premier sushi qui retombe aussitôt dans la boîte avec les autres. Bon il n'est pas très doué pour un premier essai mais on ne peut pas tout réussir du premier coup, alors il retente une deuxième fois et y arrive un peu mieux sans que ce ne soit une réussite ; C'est juste une habitude à prendre.

- Je ne m'en sors plutôt pas mal pour une première fois non ?

Finalement, ça ne sera pas pour tout de suite le Wasabi, le temps de s'habituer à manger avec des baguettes et peut-être qu'une fois qu'il aura la maîtrise, il voudra bien tenter de rajouter quelque chose.

- Alors qu'est-ce que tu me racontes de beau ? Comment se passe ton travail ?



Merci à Laelyss pour l'avatar et la signature ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Bloodyne ChesterMessages : 525
Date d'inscription : 08/08/2014


MessageSujet: Re: [Event] Pique-nique en famille [Gaara]   Lun 11 Juil - 18:18


   

   

   
Ce serait tout de même dommage qu'il en vienne à perdre les sensations dans sa bouche à cause d'une maigre touche plus pimentée. C'est toujours plus ou moins désagréable au début et puis, au fur et à mesure on si habitude bien rapidement, donnant un petit goût supplémentaire aux sushis. Mais je m'en voudrais de le voir finir une bouteille d'eau entièrement si c'est bien trop fort pour lui. Si c'est le cas, je pourrais au moins le surnommer comme étant une petite nature. Juste pour le plaisir de l'embêter. Il y a de bonne habitude qu'on ne change pas. Ace vient prendre place entre mes jambes, sa petite fourchette et salade de pâtes spéciales pâtes entre les mains. Je luis passe une petite serviette autour du cou, évitant ainsi qu'il ne salisse ses vêtements. C'est moi qui me tape le linge après et moi j'en ai, mieux je me porte. Tandis que je vois Gaara galérer à manger. Je me retiens de rire, mais c'est spectacle vraiment marrant. Ce n'est pas encore ça. Il y a un peu de travail à faire. Mais je ne connais personne qui a réussi du premier coup. J'en ai moi-même bavé pendant un moment.

À mon tour, je prends des baguettes et sans mal, j'arrive à attraper le premier. C'est que je pourrais presque m'en vanter et le lui rétorquer, mais je n'ai pas envie de le décourager dans ses tentatives. C'est moins drôle de manger tout cela avec une fourchette, même si je ne l'en empêchais pas si ses prochains essaient ne sont pas aussi fluctuants.
- Alors qu'est-ce que tu me racontes de beau ? Comment se passe ton travail ?
- Qu'est-ce que je pourrais bien te raconter... J'ai une amie bizarre, elle n'a jamais été aussi accro à une vie sentimental que la mienne... Ou la notre plus exactement. C’est comme si on était deux héros d'un roman dont elle en est fan. Flippant. Vraiment. Mais marrant.
Elle est adorable, gentille et surtout complètement barge. Je sais maintenant que je peux compter sur elle, puisqu'elle m'a permis de prendre de la place dans son appartement pendant que ma maison était passée en scène de crime. Et cela malgré que j'ai pu tué l'un des siens. De quoi éviter à ce que je dorme sous les ponts durant une petite semaine. Mais, bon sang, dès que le sujet de ma vie sentimentale est abordé, c'est une vraie journaliste en quête de bon ragot à se mettre sous la dent. Certainement pas prête à me lâcher tant que je n'ai pas tout dit. Et juste pour ça, c'est une plaie. Néanmoins, je dois bien admettre que ça reste agréable d'en débattre avec quelqu'un. Malgré les nombreuses conneries qu'elle a pu me sortir. Parfois, je me demande si elle ne tentait pas de me pousser dans ses bras, même si, mise à part ce que je lui aie raconté, elle n'en sait pas grand-chose sur lui.
Mais, je ne passe pas que mon temps à m'en plaindre.
Enfin, bien moins qu'avent ça c'est sûr.
- Sinon, le travail ça va. Une petite routine qui n'est pas encore gonflante pour le moment. Malgré des patients toujours un peu trop curieux et casse-pied. Mais en deux ans, je n'ai pas encore fait un massacre, c'est plutôt un bel exploit, je trouve. Tu vois, je deviens plus zen avec le temps.
Je n'ai pas non plus vraiment eu le choix si je voulais garder le boulot. Et comparer aux autres où je ne faisais que la serveuse ou la barmaid, aujourd'hui je m'y plaie vraiment. Ce serait assez dommage de tout gâcher parce que je me suis emportée pour un rien. Déjà deux ans, le temps passe à une trop grande vitesse. Quand j'y repense, si un jour on m'aurait dit que le travail de secrétaire pouvait me plaire, j'aurais sûrement rit aux éclats sous le nez de cette personne. Comme quoi, on peu bien changer sur pas mal de point. J'allais prendre mon verre, histoire de rafraîchir un peu, mais je reste bêtement à regarder Gaara en souriant.
- Je ne suis pas très sur que tu t'en sorte vraiment bien avec les baguettes. Mais si tu voulais que je te fasse manger comme un bébé, suffisait de le dire au lieu de t'en mettre partout.
Je me penche un peu vers lui et retire la petite tâche de sauce au coin de sa lèvre gauche, de mon pouce. J'ai pris l'habitude avec Ace, alors un de plus ne devrait pas changer grand-chose. C'est un geste qui me paraît aussi étrange que normal. Avec un petit de trois ans, je ne m'attends pas à ce qu'il sache manger correctement sans en mettre partout. Pourtant, là... Je ne suis pas très sûr que ce soit approprier. Bien trop tendre, comme si j'avais peur de le blesser. Si seulement ceci été possible. Depuis quand on fait preuve de tant de délicatesse envers ses pseudos « amis », ex-fiancé ? J'enlève mon doigt un peu mal à l'aise. Il a des choses qui restent et qu'on ne peut pas vraiment modifier. Et je m'empresse bien vite de lui retourner la question, de quoi faire abstraction de ce petit moment gênant.
- Euh... Et toi alors le travail, ça va ? Pas d'adolescent trop turbulent, ou qui profiterait des coins sombre de la bibliothèque pour... Comment dire... réviser les cours de SVT ?
Très bonnes idées finalement, continuons sur les sujets gênants !
Des cours de SVT, qu'est-ce que j'aurais bien pu trouver d'autre comme formulation ? Ce n'est pas comme si on était que deux et que tous les mots pouvaient être employés sans aucun souci. J'aimerais vraiment qu'Ace garde ses petites oreilles chastes encore un bon moment. Et puis je pense qu'il a compris. À cet âge tous les endroits sont bons pour ce genre de bêtise, une grosse partie de la population a bien dû le faire au moins une fois. Enfin, je dis ça, mais je n'en fais pas même partie. Je préférais sécher le cours d'svt pour aller courir en forêt. Des deux, c'est bien plus intéressant.
- Maman, c'est quoi SVT ?
- Mmh... Disons que,  commençais-je en me frottant la nuque légèrement paniqué de cette question, c'est... Enfin tu vois... Demande à ton père.
Moi me défiler ? Si peu !
Mais en même temps, on parle de l'svt qu'on apprend en cours, où celui qu'on pratique d'ordre général un peu plus tard ? Non, parce que si c'est la deuxième option, je préfère me prendre une glace dans le visage que de me lancer dans un tel débat. Et vu son âge de toute manière c'est bien trop tôt pour ça. Cependant, comme c'est un garçon, voilà une discussion qu'ils doivent avoir entre hommes, quand il en aura l'âge. Moi, je ne m'occupe que des filles. Et comme on n'en a pas, le problème est réglé.
Pour le moment, je préfère aller me cacher le nez dans le verre en évitant de rire.
Ce n'est pas ma faute.

   


darC.png






 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Gaara IshikawaMessages : 818
Date d'inscription : 21/04/2014


MessageSujet: Re: [Event] Pique-nique en famille [Gaara]   Mar 12 Juil - 17:59



- Qu'est-ce que je pourrais bien te raconter... J'ai une amie bizarre, elle n'a jamais été aussi accro à une vie sentimental que la mienne... Ou la notre plus exactement. C’est comme si on était deux héros d'un roman dont elle en est fan. Flippant. Vraiment. Mais marrant.

Drôle d'amie effectivement. Gaara ne comprend pas pourquoi leur histoire l'intéresse à ce point-là et surtout dans quel sens ? Est-ce que cette amie est pour les revoir ensemble ou au contraire se tient-elle au courant pour ne jamais les revoir en couple. Flippant comme le dit si bien Bloodyne. Mais cette dernière a l'air de bien l'apprécier donc Gaara peut en conclure qu'elle est sûrement gentille, un peu trop curieuse mais gentille.

- Sinon, le travail ça va. Une petite routine qui n'est pas encore gonflante pour le moment. Malgré des patients toujours un peu trop curieux et casse-pied. Mais en deux ans, je n'ai pas encore fait un massacre, c'est plutôt un bel exploit, je trouve. Tu vois, je deviens plus zen avec le temps.

- Si on me l'avait dit quelques années plus tôt, je ne l'aurais sûrement pas cru !


Bloodyne n'est pas la femme la plus patiente qu'il connaisse mais elle a plutôt changé ces deux dernières années, entre son travail et la petite terreur qu'est leur fils, l'Elementis a dû faire des efforts pour prendre sur elle au final. Il sourit et tente de manger ses sushis sans en mettre partout, pour une première fois ce n'est pas si catastrophique que ça même si ça aurait pu être mieux ; Alors qu'il est en train d'en terminer un, il sent le regard de Bloodyne peser sur lui. Y a-t-il un problème ?

- Je ne suis pas très sur que tu t'en sorte vraiment bien avec les baguettes. Mais si tu voulais que je te fasse manger comme un bébé, suffisait de le dire au lieu de t'en mettre partout.


Il ne bouge pas lorsqu'il remarque Bloodyne se pencher vers lui pour retirer la sauce se trouvant sur le coin de sa lèvre, un geste tendre qui n'aurait presque rien à faire entre deux "amis" ; Gaara a l'impression que le temps s'est arrêté en cet instant mais le retour à la réalité se fait rapidement lorsqu'elle retire sa main, légèrement mal à l'aise de ce qu'il vient de se passer. Lui aussi l'est d'ailleurs, c'est pour cette raison qu'il regard un peu partout autour de lui pour chercher sur quoi relancer cette fois ; Difficile de trouver un sujet après ça.

- Euh... Et toi alors le travail, ça va ? Pas d'adolescent trop turbulent, ou qui profiterait des coins sombre de la Bibliothèque pour... Comment dire... réviser les cours de SVT ?

- Non je n'en ai pas eu et je n'espère pas d'ailleurs ! Quelques gamins turbulents mais en général ils sortent rapidement de la bibliothèque quand ils ont en marre que les grandes personnes leur demande de se taire.


A force d'insister, ils craquent rapidement et préfèrent faire les zouaves dehors que de se faire interrompre toutes les deux minutes par Céline ou Gaara afin de laisser les autres personnes travailler en toute tranquillité. Mais il doit ajouter un petit plus pour la formulation toute trouvée afin qu'Ace n'apprenne pas ce genre de choses à son âge ; Il a encore le temps avant de discuter de tout ça.

- Maman, c'est quoi SVT ?

- Mmh... Disons que, c'est... Enfin tu vois... Demande à ton père.

- Pardon ?

Arrêtant son geste, le sushi retombe dans la boîte après ce mot sortit sous le coup de l'étonnement. Gaara regarde Bloodyne sans réellement comprendre ce qu'elle veut qu'il fasse, il se doutait bien que cette conversation devait arriver un jour mais il ne s'attendait pas à ce que ce soit maintenant. L'Elementis de vent préfère garder son nez dans son verre pour ne pas exploser de rire sous la réaction de l'Homme de Sable, il ne va pas chercher compliqué quand on peut faire simple... Surtout à son âge.

- Et bien c'est... Une matière que tu étudieras à l'école quand tu seras plus grand.

- On apprend quoi ?


- Pleins de choses... Mais tes professeurs t'expliqueront mieux que moi, il faut prendre ton mal en patience.

En espérant bien sûr qu'il n'insiste pas pour en savoir plus, Gaara n'a jamais été à l'école donc il ne peut pas vraiment dire à quel âge on étudie quoi. Tout ce qu'il a apprit, c'est dans les livres alors lui expliquer précisément ce qu'il se passe dans la matière, c'est plutôt à sa mère qu'il faut demander. Il est temps de changer de sujet avant qu'il ne reparte dans toutes ces questions, il demande donc à Bloodyne de lui passer le Wasabi afin d'en goûter un ; Le seul moyen de savoir si on aime bien c'est de goûter n'est-ce pas ?

Mais peut-être en a-t-il mit un peu trop car une fois en bouche, c'est légèrement plus piquant ; Lui qui s'attendait à une simple moutarde un peu relevée, il se retrouve avec un palais presque en feu. N'ayant pas l'habitude des repas relevés, il demande à Bloodyne de lui donner la bouteille d'eau afin de rafraîchir son "petit palais fragile".



Merci à Laelyss pour l'avatar et la signature ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: [Event] Pique-nique en famille [Gaara]   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Event] Pique-nique en famille [Gaara]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Quederla :: Archives~ :: Les Archives :: Les RPs 2016-