Des prédéfinis n'attendent que vous pour être pris !
Le forum dispose de Discord !
Vous pourrez y accéder en suivant ce lien.
N'hésitez pas à nous rejoindre !
Nous sommes actuellement à la recherche du Maire de Quederla.
Si ce poste vous intéresse, faites-le nous savoir !
Félicitation à Vilmos Desgoffe und Taxis, Kira Seryk, Newton I. Mørk et Nashoba Dreiden !
Leurs RPs respectifs étant à égalités (Vilmos/Kira et Newton/Nashoba) sont élus meilleurs RP du mois !

Partagez | 
 

 Un objet volé, un séjour offert [PV Roxanne]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: Un objet volé, un séjour offert [PV Roxanne]   Mer 13 Juil - 17:02






Et les bêtises ça va ?




C'était une pionne, ça expliquait tout. Je me disais bien qu'elle n'avait pas la tête d'une prof. T'façon j'aime pas les profs, c'est embêtants, on s'amuse pas avec eux. Ouais bon, ça doit pas être si bien payé que ça "pion", mais c'est sûrement drôle de coller les élèves, comme on doit se sentir supérieur avec ce boulot. D'ailleurs je lui ai demandé comment allait notre bon vieux directeur poussiéreux. Ça faisait longtemps qu'on ne s'était pas vu, encore heureux, ce type faisait flipper avec son air de tueur. Je promet, s'il est encore en vie, qu'un jour je lui ferais un coup vache.

- Désolée de te décevoir mais l'vieux a toujours la forme. Pas d'enterrement de prévu pour les prochains jours.

C'était comme les puces, ça voulait pas crever tout de suite. C'était chiant, ça piquait et ça voulait pas partir. Du coup j'allais devoir tenir ma promesse même si je l'avais faite en pensée... J'avais qu'à lui préparer sa tombe d'avance, il serait content. Comme ça tout serait prêt, le nom sur la pierre, le cercueil, l'emplacement, resterait plus qu'à mettre le corps. J'allais même lui envoyer des lettres où il serait écrit : toutes mes condoléances. Je pense pas qu'il pigerait grand chose mais les gens seraient bien content pendant sont enterrement, il n'y aurait plus rien à faire.

- T'as pas d'parents ? Quoi que, question débile. Ils seraient déjà là pour te faire sortir de taule, à moins qu'ils en ait réellement marre d'toi.

C'est à peine s'ils savaient que je faisais des bêtises avec Wilie alors que je sois en prison encore moins. Ça me faisait bien rire, surtout que moi j'aimais bien la prison, je n'allais pas me priver, je préférais quand même être libre mais bon, rien ne me manquait dans me cellule, j'avais même de la crème de marron, si c'était pas le paradis ici je ne sais pas ce que c'était. Ce n'était pas que je n'aimais pas mes parents, au contraire je les adorais, c'était juste que je ne les voyais jamais, et au sens propre. Les vrais seuls membres de la familles qui étaient encore à la maison étaient mamie et tonton oscar, l'une ne pouvait plus se déplacer et l'autre était totalement désespéré.

«Si mais ils sont à l'étranger et je sors quand je veux, je suis simplement trop bien ici.»

Bon, j'exagérais, je sortirai dans la soirée, enfin normalement. Et ils reviendraient quand en fait? J'en savais rien mais sûrement bientôt, ça faisait déjà 6 ans qu'ils étaient partis, ils n'allaient pas nous abandonner comme ça non ? Enfin, ça nous gênerait pas mais je pensais qu'ils nous aimaient. Bref, seul le temps nous le dira.

- Allez raconte, c'est quoi ton histoire avec ton frangin ? On s'occupe pas assez d'vous à la maison alors vous faites des conneries pour que l'on vous remarque ?

Mais où elle allait chercher une histoire pareille ? On aimait pas du tout qu'on s'occupe de nous, nous étions trop indépendant pour ça. Non mais oh ! On voulait pas se faire remarquer on voulait embêter le monde, justement si on pouvait éviter de se faire choper c'était mieux. Je m'énervais un peu vite, elle savait pas, et puis en fait c'était drôle que l'on puisse croire ça. J'ai ris vraiment fort, comme si ce qu'elle venait de dire était ridicule, pour moi c'était le cas.

« Nous ne cherchons pas d'attention, nous adorons l'expression que font les gens. Et puis c'est pas le principe d'être jeune, faire ce qu'on veut tant qu'on en a la possibilité ? Imagines, si du jour au lendemain nous perdons nos jambes, nous ne pourrons plus faire nos courses-poursuites avec les policiers, c'est tellement drôle, je regretterais ne pas l'avoir fait autant de fois que je le pouvais... Nous on veut juste rigoler. »

Frèro aurait eu la larme à l’œil en entendant ça. C'était beau de voir qu'il était possible de défendre notre cause et je l'avais fait magistralement. Quelle fierté s'emparait de moi ! Mais il ne fallait pas que j'oublie mon invitée. J'avais moi aussi des questions à lui poser. Je n'étais pas la seule créature étrange et chiante ici, d'après ce que j'avais compris.

« Mais toi tu n'as pas l'air d'être très sage non plus. C'est tout récent ou le vol et toi c'est depuis l'enfance ?»




(c) MEI



Revenir en haut Aller en bas

avatar

Roxane S. SharpeMessages : 551
Date d'inscription : 27/07/2015


MessageSujet: Re: Un objet volé, un séjour offert [PV Roxanne]   Jeu 14 Juil - 14:30

Filie Shepherdson & Roxane S. SharpeJ'vous cause en crimson (#DC143C)
Un objet volé, un séjour offert

- T'as pas d'parents ? Quoi que, question débile. Ils seraient déjà là pour te faire sortir de taule, à moins qu'ils en ait réellement marre d'toi.

- Si mais ils sont à l'étranger et je sors quand je veux, je suis simplement trop bien ici.


Hâte de voir leur tête quand ils vont revenir et qu'ils constateront les affiches de leurs fils dans toute la ville et surtout lorsqu'ils devront aller les chercher en prison et qu'ils découvriront que leurs petits poussins ont fait pleins d'conneries. Perso', mes parents n'en ont rien à branlé de ce que je fais d'ma vie ! Je pourrais mourir demain qu'ils ne le sauraient même pas ! La seule personne qui pourrait pleurer ma mort dans la famille est mon frère... Et encore, pour lui, ce sera la mort d'une bonne copine.

- Allez raconte, c'est quoi ton histoire avec ton frangin ? On s'occupe pas assez d'vous à la maison alors vous faites des conneries pour que l'on vous remarque ?

Rigolant assez fort à ce que je viens de dire me signalant que j'ai peut-être dis une connerie, j'attends simplement des explications sur cette crise de rires que j'ai réussi à déclencher... J'savais que j'étais drôle, mais pas à ce point-là.

- Nous ne cherchons pas d'attention, nous adorons l'expression que font les gens. Et puis c'est pas le principe d'être jeune, faire ce qu'on veut tant qu'on en a la possibilité ? Imagines, si du jour au lendemain nous perdons nos jambes, nous ne pourrons plus faire nos courses-poursuites avec les policiers, c'est tellement drôle, je regretterais ne pas l'avoir fait autant de fois que je le pouvais... Nous on veut juste rigoler.

Alors c'est ça leur truc, simplement faire chier les gens et rigoler ? Est-ce que j'étais aussi con à leur âge ? Ouais très certainement, mais je le suis encore aujourd'hui simplement que maintenant je ne pense qu'à ma gueule et aussi à mon estomac... J'fais pas que ça pour emmerder les gens au final, mais une fois qu'ils se prendront une bonne raclée dans la tronche, ils vont peut-être comprendre que c'pas bien. Peut-être qu'il attendre qu'ils se brisent les jambes.

- Mais toi tu n'as pas l'air d'être très sage non plus. C'est tout récent ou le vol et toi c'est depuis l'enfance ?

Ah, c'est limite si je ne suis pas née en même temps que le vol... C'est limite si on ne pourrait pas le considérer comme mon frère jumeau. Y'a quand même un moment où je devrais grandir et arrêter de faire mes conneries mais comme dit le diction "reporte à demain quand ça te fait chier" ; pas vraiment ça, mais vous avez comprit le délire n'est-ce pas ? Comme l'a dit le mioche, tant qu'on peut encore marcher et vivre autant en profiter non ?

- J'veux faire comme toi, vivre le temps que ça m'est permit. Comme t'as sûrement dû le remarquer en ville, c'est la loi du plus fort qui règne et j'pense que t'as comprit que j'suis pas forte ; y'a un bien jour où je crèverai à force de faire mes conneries.

Vision bien pessimiste de la vie mais avec toutes les conneries que je fais et les situations dangereuses dans lesquelles, j'me mets... Je dirais que je vivrais jusqu'à mes 27/28 ans... Mouais la moyenne de la ville quoi. J'ai pas spécialement envie de mourir mais vu qu'il faut bien passer le cap un jour, tout ce que j'espère c'est que la mort sera rapide ; et que je ne souffre pas trop. Que je meurs dans mon sommeil, exactement ! C'est parfait ça.

- Mademoiselle Sharpe, vous êtes libre.

Je relève la tête vers l'agent qui vient ouvrir la porte de ma cellule, je me relève  et retire la poussière accumulées sur mes vêtements ; enfin pouvoir rentrer chez moi pour manger quelque chose de bon... Ma crème de marrons quoi. Je sors de ma cellule tandis que le gardien repart à l'entrée de la prison, perso, je viens contre les barreaux de la cellule des jumeaux dont je n'ai qu'un seul exemplaire pour l'instant. Un sourire triomphant sur mon visage.

- C'était un plaisir de te rencontrer mais maintenant... J'vais aller profiter de ma liberté et me faire un bon p'tit dej à la pâtisserie d'à côté. J'penserai à toi pendant que je me dégourdirai les jambes.

Être privé de liberté, c'est moche ça non ? Surtout quand on voit quelqu'un en profiter pleinement avec son futur petit chausson aux pommes dans la bouche... J'aurais presque de la peine pour lui. Presque. Si j'avais un cœur peut-être que j'aurais versé une petite larme mais comme celui-ci est fait de pierre, je ne ressens rien... Rien à part de la satisfaction.

- Profite de ta crème de marrons p'tite tête et passe le bonjour à ton frangin de la part de la Reine des emmerdeuses.

Un dernier p'tit signe et me voilà déjà partie en dehors de la prison, direction la pâtisserie avant d'aller un bon bain chaud. J'l'ai bien mérité.












Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Un objet volé, un séjour offert [PV Roxanne]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Quederla :: Archives~ :: Les Archives :: Les RPs 2016-