Des prédéfinis n'attendent que vous pour être pris !
Le forum dispose de Discord !
Vous pourrez y accéder en suivant ce lien.
N'hésitez pas à nous rejoindre !
Nous sommes actuellement à la recherche du Maire de Quederla.
Si ce poste vous intéresse, faites-le nous savoir !

Partagez | 
 

 [EVENT 2]Prise d'otage au Centre Commercial

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 9 ... 14  Suivant
AuteurMessage
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: [EVENT 2]Prise d'otage au Centre Commercial   Lun 18 Juil - 18:19

Prise d'otage au Centre Commercial

Feat.... tout le monde

La femme m'a lâchée et la dague a été récupérée par Laelyss, parfait. Au moins, mon pauvre acte de désespoir aura servi à quelque chose et à quelqu'un. Mais je continue ma course à quatre pattes, peinant à avancer et à respirer. Les otages profitent du mouvement de panique créé par l'onde de choc pour s'enfuir et moi, je peine à ne pas me faire renverser par ceux qui détalent déjà à toutes jambes.

Mais je vois Ewan, que Laelyss est venue cherchée tandis que Luna la rejoint sur son ordre avant qu'elle ne se mette à courir dans ma direction. Pour le coup, de les voir tous les 4 à mes côtés, je suis presque soulagée. Je suis vivante, eux aussi et visiblement, ils vont bien, mis à part le coquard de ma marraine. Mais elle est forte, il en faudra plus pour l'avoir. Et déjà, elle se penche à ma hauteur pour m'aider à me remettre debout au plus vite.

▬ Haiz'! Respire. Calme-toi. Inspire et expire doucement.
Je veux que tu m'écoutes attentivement. Tous les trois vous allez vous cachez. Une boutique de vêtements, de bijouterie, n'importe. Rentrez dedans et planquez-vous au fond. Et n'en sortez sous aucun prétexte !


"- C'est... compris... "

Et sans chercher à en savoir plus, malgré mes poumons en feu et la toux que dont je ne parviens pas encore à me défaire, je cours, la main d'Ewan dans serrée dans ma paume droite et celle de Luna dans la gauche. Et je fonce, droit devant moi, le plus loin possible de ce charnier. J'ai peur, encore, j'en tremble même, mais je ne dois pas le laisser voir. Ewan et Luna comptent sur moi, Laelyss aussi pour les protéger alors je ne laisserais rien leur arriver.

"- A droite, toute ! "

Au bout du couloir, les otages qui nous ont devancés semblent apeurés. Auraient-ils vus ou croisés un autre preneur d'otage? Je ne veux pas le savoir aussi, je me jette purement et simplement dans la première boutique venue. Un magasin d'articles de pêches. Mais alors que j'avançais en direction de la réserve de ce dernier, je ralentis. J'ai besoin de souffler, le sifflement de ma respiration devenant inquiétant. Et je n'ai pas de médicaments sur moi. Alors, le temps que je reprenne mon souffle, j'observe les lieux et les objets qui s'y trouvent. Y a de quoi trouver ds trucs utiles en fait, ici.

"- Ewan, ramène-moi les... bobines de fil de pêche... en nylon, le fil transparent..... Luna, attrape toutes les boites.... d'hameçon et autre trucs qui... semblent pointus ou coupant.... Tout et n'importe quoi....  "

Les deux me regardent avec des questions pleins le yeux mais déjà, je commence à fouiller autour de moi et récupère un lot de couteaux tout neuf, même pas encore sortis de leurs emballages. Je reste près de l'entrée le temps qu'eux aussi cherchent et déjà, les voilà revenus avec force de munition.

"- Parfait.... On va piéger.... les lieux...  "

Et je leur explique mon plan. Pour le coup, cela deviendrait presque amusant. Nous déroulons le fil de pêche translucide à travers tout le magasin, ce dernier devenant quasiment invisible une fois mis en place. Puis, dans les recoins et zones sombre, nous lâchons des nuées d'hameçons au sol, pour les blesser s'ils tentaient de forcer le passage.

Puis, nous allons nous réfugier au fond du magasin, dans la réserve restée ouverte. Mais je n'en ferme pas complètement la porte, terminant de piéger les lieux en plaçant un seau plein d'asticots et autres trucs un peu dégueu que l'on a trouvé au passage. Celui qui nous trouvera se prendra ça sur la tête et nous gagnerons quelques précieuses secondes pour fuir. Je donne un couteau à Luna et un à Ewan, gardant près de moi les 5 autres. Si jamais je devais me battre, Kira m'a appris à lancer les dagues alors, ce sera l'occasion de tester mes progrès. Même si j'espère que cela n'arrivera pas.

"- On va pouvoir... souffler un peu maintenant... Mais rester attentifs... On ne sait jamais.... "

J'aimerais dormir pour récupérer mais ce serait la pire des bêtises. Alors, je me force à prendre de longues et profondes inspirations afin de récupérer mon souffle. La crise semble se calmer, c'est bon signe. Mais malgré nos pièges, nous ne nous sentons pas du tout en sécurité. La preuve, nous sommes encore dissimulés derrière une pile de cartons, nous rendant invisible de l'entrée. Maigre protection mais c'est toujours mieux que rien. pourvu que cet état de siège ne s'éternise pas par contre.

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Nashoba DreidenMessages : 477
Date d'inscription : 19/05/2016


MessageSujet: Re: [EVENT 2]Prise d'otage au Centre Commercial   Mar 19 Juil - 13:15






Prise d'otage au Centre Commercial


Pardonner aussi rapidement les Familles alors qu'elles sont la cause de son malheur, j'ai un peu de mal à le comprendre. Je ne crois pas que je supporterai si mon petit frère ou mes parents viennent à mourir à cause d'une bataille comme celle-là ; au moins, elle n'est pas seule. Le Valet a su prendre soin d'elle et elle a su retrouver un équilibre familial, mais je suis sûr que ce n'est pas pareil... Rien n'est jamais pareil après avoir vécu une telle chose.

- Peut importe que tu ais un pouvoir où pas. L'importance est ce que tu en fais, tu t'en es servie pour tenter de sauver Hai, tu t'en sers pour aider les gens. Tu es une bonne personne. Et puis j'ai l'habitude tu sais, je vis avec deux Elementis dans la maison, donc t'en fais pas. Tu risques pas de me choquer ni rien.

- Peut-être, mais là j'aurais pu tous vous tuer.

Je ne connais pas cette forme, Corazon ne m'a jamais apprit à la maîtriser puisque j'ai instinctivement été vers l'autre et cette fois je me rends compte que le son n'est pas un petit pouvoir... C'est moi qui l'ait rendu faible. Je baisse les yeux, continuant à penser au passage que je suis le raté que mon père a toujours vu en moi. Je voudrais simplement pouvoir vivre tranquillement, comme quelqu'un de normal ; je n'ai jamais voulu faire partie d'une Famille et j'aurais dû partir de Quederla avant d'entendre parler de cette cérémonie à la noix.

- Tu es quelqu'un de bien Nashoba.

Je tente un sourire, acceptant le peu de compliments que je peux recevoir après tout ce remue ménage. Un silence s'installe entre nous jusqu'au moment où mes amis entrent en trombe dans la réserve, tacos en main dont un pour moi et le reste pour eux et Lyana. Sérieusement, des tacos à cette heure-là ? En tout cas, cette prise d'otage a ouvert l'appétit à Nayati qui mange son repas improvisé comme un ogre ; j'avais pourtant l'impression qu'il y avait quelque chose à me dire vu comment ils sont entrés dans la pièce.

- Quoi ? Quand je flippe, j'ai faim.

- Y'a des gens qui approchent et je crois qu'ils ont de graves problèmes là-bas.

Si ils ne peuvent pas se battre, je dois aller les aider. Si je suis le seul ayant récupéré son pouvoir et qui peut leur être un tant soit peu utile en combat, je ne peux pas rester dans mon coin à attendre.

- Il faut que j'aille les aider.

Me remettant sur pieds, je suis aussitôt retenu par Lyana qui me demande de rester ici ; j'aimerai bien, mais je ne peux pas. Nayati et Onyx sortent de nouveau de la pièce prétextant aller chercher des armes. M'accroupissant devant Lyana, je pense qu'il est temps de dire la vérité par rapport à mes sentiments ; si je ne meurs pas de leurs mains, je mourrais très certainement d'épuisement. Dans tous les cas si je m'en sors, ça relèverait presque du miracle alors je me dis autant qu'elle sache avant que je m'en aille ; et pas de la part de mes amis.

- Lyana... Il faut que je t'avoue un truc. Commençai-je avec un pincement au cœur, je suis amoureux de toi depuis le premier jour où je t'ai vu. Mais je n'ai jamais su comment te le dire et je t'ai laissé tomber au moment où tu en avais le plus besoin... J'ai pas assuré, je le sais. Mais si je ne m'en sors pas, je tenais à ce que tu sois au courant des sentiments que j'ai pour toi ; par contre si je m'en sors... Je préfère ne pas y penser en fait...

Parce que je ne vais pas mettre de faux espoirs en tête et tout le monde n'est pas à l'aise avec la personne qui vient d'avouer des sentiments surtout si ils ne sont pas réciproques. C'est quand même dommage qu'il m'ait fallu attendre deux ans et une prise d'otage pour les avouer ; mais au fond, si j'avais prit mon courage à deux mains, peut-être que l'on ne serait pas là aujourd'hui. Je dépose un baiser sur sa joue avant de me relever et sortir de la réserve, dehors je retrouve mes amis qui attendent mes "ordres" ; je demande donc à Nayati de rester auprès de Lyana tandis qu'Onyx va m'aider à retrouver le groupe des otages.

Mon coéquipier s'est armé de plusieurs couteaux afin de peut-être les donner aux deux rouquins qui se battent depuis le début ou simplement pour les autres qui veulent se battre mais qui manquent d'arme. Sortant de la boutique discrètement, on jette un coup d’œil afin de se faufiler dans le couloir se trouvant à l'opposé des otages ; je pourrais peut-être les avoir de l'autre côté et arrivé par derrière. Mais je m'attendais à tout. A tout sauf à ça.

Nous nous arrêtons pour observer ce spectacle complètement bouche-bée, le couloir a été transformé en aquarium géant dans lequel un requin et un dauphin sont en train de se battre. En m'approchant discrètement, je remarque que les deux guerriers sont à l'intérieur et presque à deux doigts de manquer d'air ; à moi de jouer maintenant. Chuchotant, je demande à Onyx de protéger mes arrières car j'ai besoin de concentration ; je tends le bras en direction du requin et ferme les yeux pour me concentrer.

Je visualise ce que je veux faire, une utilisation que Corazon a fait la dernière fois chez moi et qui va m'être très utile ; je commence à visualiser dans mon esprit une forme de bulle de son que personne d'autre ne peut voir, la faisant grossir le plus rapidement possible près du requin pour que l'impact soit plus violent pour lui. Une fois la bulle à la bonne taille, j'ouvre les yeux et la fait exploser provoque une onde sonore dans l'eau ; je m'excuse d'ailleurs par avance pour les acouphènes provoqués chez les deux rouquins... Promis, ce n'était pas une tentative de meurtre.

L'eau n'a pas disparue mais j'ai déjà réduis une bonne partie du couloir ainsi que la hauteur, ils peuvent soit remonter à la surface pour prendre une grande bouffée d'air ou bien en sortir.



~ Je parle en darkviolet et signe en *italique* ~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Maître du JeuMessages : 618
Date d'inscription : 20/10/2014


MessageSujet: Re: [EVENT 2]Prise d'otage au Centre Commercial   Mar 19 Juil - 14:45

Prise d'otage
~ 11 heures 17 ~

Le couloir était devenu un aquarium où le requin était la plus grande menace et le dauphin et les deux humains les proies de ce prédateur marin. Alors que sa première tentative d'attaque avait raté à cause du dauphin blanc, il était prêt maintenant à lutter contre son ennemi naturel et surtout se nourrir comme il se doit de ses proies. Alors qu'il luttait contre le dauphin, et que les deux roux luttaient pour rester en apnée, l'eau se mit à  se mouvoir sans aucune réelle explication, diffusant une onde sonore au sein de ce milieu aquatique provoqué par Nashoba qui venait d'apparaître dans le couloir au niveau du requin. Cela eut un effet suffisant pour déstabiliser non seulement le requin, mais aussi le dauphin, les otages piégés dans l'eau, mais aussi celui qui essayait de tenir l'eau en forme.

L'aquarium commençait à perdre du volume, faisant descendre déjà le niveau de l'eau, permettant maintenant de remonter à la surface pour respirer un peu et ne pas manquer d'air, mais surtout l'eau diminua également au niveau de la quantité au point de diminuer juste assez pour que la rouquine puisse sortir de l'aquarium, non sans trop de mal à cause de la chute, mais au moins elle était hors de l'eau et elle pouvait aider si elle le voulait son ami de combat en s'approchant du bord de l'eau, s'il ne bouge pas bien sûr.

Alors que la rousse venait de sortir grâce à l'intervention de l'élémentis de son, le requin semblait avoir garder le contrôle de soit, mettant un violent coup de corps au dauphin le projetant en direction de celui qui a voulu sauver la mise, afin de pouvoir foncer à toute vitesse sur celui qui sentait le poisson afin de pouvoir le dévorer, s'il n'agit pas rapidement, il se fera rapidement dévorer sur place.

Du côté des otages, la situation n'était pas des plus glorieuse également car la femme à l'acide regardait tout ce qu'il se passait et se préparait également à partir à l'attaque, ou du moins à se défendre d'une offensive possible envers elle, que ça vienne des otages ou bien de la rousse.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Lyana SélmineMessages : 382
Date d'inscription : 14/07/2014


MessageSujet: Re: [EVENT 2]Prise d'otage au Centre Commercial   Mar 19 Juil - 15:36


“  [EVENT 2]Prise d'otage au Centre Commercial  „

« Feat : plein de coupains »
Il y a un silence entre nous. Un silence que je trouve pour ma part assez gênant. Je ne sais pas quoi dire d'autre, j'ai envie de le réconforter et qu'il retrouve le sourire car le petit sourire qu'il m'a adressé n'est pas suffisant pour ma part. Il peut en faire des plus beaux, mais je ne vais pas le forcer non plus. J'attends juste et au final pas si longtemps que ça. Nayati et Onyx revienne avec... Des tacos. Oui, oui des tacos. Je regarde celui qu'il m'ont donné. La peur me coupe l'appétit, je le tends donc à Nayati qui a déjà finis le sien et qui prend volontiers le miens. Je souris devant la scène.

- Quoi ? Quand je flippe, j'ai faim.

Tout l'inverse de moi. Mais ce qui m'inquiète le plus, c'est la nouvelle que Nayati nous apportent. Des gens qui approchent d'ici puis... dehors ça n'est pas la joie. Je me sens mal d'être enfermée, mais je suis inutile. Je ne peux rien faire pour aider.

- Il faut que j'aille les aider.

Je comprends son sentiment, lui peut leur être utile, lui peut les aider, se battre et sauver des gens au risque de sa vie... Non, je veux pas. C'est égoïste de ma part, mais je ne sais pas une partie de moi me crie de ne pas le laisser partir. Une partie veux qu'il reste avec moi et je crois que cette partie domine, parce que quand il s'est relevé. Je lui ai attrapé le bras pour le retenir.

- Non... Reste...

Je ne veux pas qu'il risque de perdre sa vie, je ne veux pas le perdre, j'ai déjà perdu trop de personne dans ma vie... Mais Nashoba est spécial. C'est un peu comme mon meilleur pote. S'il mourrait je finirais par croire que je suis maudite... Et si j'étais vraiment maudite et qu'il mourrait ? Non pitié... Onyx et Nayati ressortent, je n'écoute même pas leur raison, je regarde Nashoba. J'ai peur, j'ai peur de le perdre, j'ai peur de me retrouver seul que ce soit maintenant où après. Je veux pas perdre mon précieux ami.Il s'agenouille à mon niveau, devant moi.

- Lyana... Il faut que je t'avoue un truc.

Mon cœur s'emballa quand il commença cette phrase, comme si mon esprit savait déjà ce qu'il voulait dire.

- je suis amoureux de toi depuis le premier jour où je t'ai vu. Mais je n'ai jamais su comment te le dire et je t'ai laissé tomber au moment où tu en avais le plus besoin... J'ai pas assuré, je le sais. Mais si je ne m'en sors pas, je tenais à ce que tu sois au courant des sentiments que j'ai pour toi ; par contre si je m'en sors... Je préfère ne pas y penser en fait... 

Je baisse les yeux, je sais pas si je dois être choqué, heureuse, ou pas... Tellement de sentiment se battent en moi. Entre le battement de mon cœur, la culpabilité de ressentir ça, la peur qui enserre mon esprit. J'ai envie de parler, j'ai envie de dire quelque chose, j'ouvre la bouche mais aucun mot ne sors. Je sens que je suis sur le point de craquer mentalement. Pourquoi, pourquoi maintenant... Il dépose un baiser sur ma joue et ce fût comme le déclencheur. Mes larmes coulèrent d'elle même, il se releva sans un mot et commença à quitter la pièce. Je murmurais surtout pour moi-même.

- Nashoba...

Pourquoi tout ça aujourd'hui. Je remontais mes genoux et les enserrais de mes bras mon visage contre mes jambes. Que personne ne viennent, laissez moi juste cinq minutes, j'ai besoin de craquer, j'ai besoin de pleurer... Que m'arrive t-il pourquoi je ressens tout ces sentiments contradictoire ? Pourquoi j'ai tellement envie de courir après lui et de l'embrasser... Je ne devrais pas, je ne devrais pas avoir ces envies. Je suis avec Ewan. Lyana reprend toi. Tu as réussi à prendre ton courage à deux mains pour te déclarer à Ewan, alors ne fait pas ça. Arias...Aloïs... J'ai beau avoir vingt ans... j'aurai tellement besoin d'un câlin là.

Je relève la tête rapidement quand j'entends un bruit et je sursaute en reculant en arrière. C'était Nayati.

- Hey, j'ai pas une tête à faire peur quand même... toi par contre...

Je touche mon visage et je me rends compte qu'il est trempé. Je l'essuie avec mes mains et j'inspire pour récupérer mon souffle.

- Naya', je pense que ce que j'aime le plus chez toi. C'est ton tact. Toujours dans la finesse, le détail d'être discret, dis je avec ironie puis plus sérieusement. Ils sont parties ?
- Merci, je prend cela pour un compliment et pour répondre à tes questions,oui, on est qu'à deux Lyana, je sais, je sais tu en rêvais, me remercie pas, j'ai arrangé ça t'inquiète.

Je prend un air sérieux, mais je ne peux pas m'en empêcher et finis par rire. Il est con, mais au moins, ils m'a fait remonter le morale. Je ferme les yeux et je réfléchis. J'ai envie de les aider mais je ne sais pas comment. Je soupire alors qu'il me tends un couteau de cuisine : « On sait jamais. » Dans la situation où on est il a pas tort, je le prends, s'il le faut je me défendrais, après tout je veux rester en vie, juste au moins le temps d'avoir une discussion avec Nash. Ouais je devrais essayer de l'aider d'un moyen indirect, je regarde Nayati avec détermination.

- Bon on fait quoi ?

C O D A G E P A R G A K I. S U R E P I C O D E



#cc6633 ♥️



Dernière édition par Lyana Sélmine le Mar 19 Juil - 23:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Laelyss ReissMessages : 986
Date d'inscription : 23/11/2014


MessageSujet: Re: [EVENT 2]Prise d'otage au Centre Commercial   Mar 19 Juil - 19:30

Fight !

 
Au fond, j'avais encore une petite touche d'espoir, même la plus minime que les secours soient enfin présents, ayant eu le temps de venir durant ma bataille acharnée contre le taureau. Mais pour ne pas changer rien n'avait guère évolué. Mieux valait que j'arrête littéralement d'y penser, cela ne servait plus à grand-chose de toute façon. Devant moi, je voyais bien que le drame n'était pas près de s'arrêter en si bon chemin. Les preneurs d'oatages étaient toujours là, à la place où je les avaient vue pour la dernière fois, avant qu'on ne m'envoie valser ailleurs.  

Un soudain bruit de fracas – qui m'avait fait sursauter – attira mon attention et en regardant la boutique d'où provenait celui-ci, je vis le taureau tellement fou qu'il finit par passé par la fenêtre et la chut lui fut apparemment fatal. Bien, au moins, je pouvais désormais être sûr qu'il ne reviendrait plus nous chercher des noises.

Le rouquin sortit à son tour de son côté et il me semblait mal en point, bien plus que je ne l'étais. J'aurais voulu le rejoindre et lui donner un coup de main d'une quelconque façon, mais de l'eau venant de nulle part ce mi à couler dans le couloir. Percutant mes pieds avant de commencer à monter d'une trop grande vitesse. Inondant rapidement la zone. Ça ne venait pas de moi, bien que je l'aie voulu. Et en l'absence de mon pouvoir, impossible de le contré l'inévitable. J'eus à peine le temps de prendre une grande bouffée d'air que celle-ci me dépassait déjà. Il fallait trouver une solution, nous allions manquer souffle d'ici moins de deux minutes. Même en tenant quelques instants, ce n'était pas éternellement.

Comme si la situation n'était pas assez catastrophique, un requin apparut près à nous dévorer comme de vulgaires poissons. S’affoler en bougeant dans tous les sens ne servait à rien, mise à part l'excité davantage. C'est ce que j'ai retenu provenant des livres. Mais étant donné qu'il venait d'un Domae, rien ne prouvait que cette règle s'appliquer aussi à lui. Nous ne sommes rien de plus que de la viande fraîche, lui devait sûrement lui paraît plus appétissant avec ce sang qui se mélanger doucement à l'eau. Nous sommes trop loin pour éliminer le responsable et de toute manière trop lent pour l'atteindre avant que l'animal ne fasse qu'un boucher de nous. Mais une soudaine queue vint percuter les crocs du requin, l'arrêtant dans son élan, permettant ainsi à mon acolyte de nage plus rapidement vers moi. Qu'est-ce que nous allions faire ? Je me suis jamais imaginé mourir aussi bêtement, noyer par mon propre élément. Quoi que finir en charcuterie était guère mieux.

Le manque de l'atmosphère se faisait de plus en plus sentir et je commençais à avoir du mal à garder les yeux bien ouverts. C'est alors qu'un choc résonna, agitant l'eau dans tous les sens, étant un supplice douloureux pour les oreilles. Je me sentais ballotter tous les côtés, jusqu'à remarquer que l'eau avait diminué, autant en hauteur que de part et d'autre. Je pouvais m'approcher du bord, il était enfin plus accessible. Et une fois sorti tant bien que mal, respirer. Je n'ai jamais autant apprécié l'air qu'en cet instant précis. Cependant, pas le temps d'en profiter que je tends ma main pour en sortir mon coéquipier de là. Tirant de toutes mes forces avant que le requin ne l'atteigne. Maintenant, on pouvait se permettre de prendre deux secondes pour retrouver nos poumons presque perdus. Quoique, avec la femme d'acide fasse à nous, il ne valait mieux pas traîner.

Un échange de regards entre lui et moi échanger suffisait à ce qu'on se comprenne. Nous étions de toute manière déjà d'accord là-dessus bien avant tout ça. Le laissant passer devant en lui fonçant droit dessus, je le suis de près en passant par le côté, la contournant pendant qu'il l'attaquait de front. À sa hauteur et dans son dos, j'évitais de me faire prendre par son acide, tout en plantant ma dague dans l'arrière de sa cuisse. De quoi la déstabilisait partiellement, puis d'envoyer mon pied violent s'écraser contre ses omoplates, avant de prendre un peu de recul.
 


©



Maman écris en #71043C


d6dn.pngdarC.png




 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://milano.forumactif.com
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: [EVENT 2]Prise d'otage au Centre Commercial   Mar 19 Juil - 21:01


Les Profondeurs des Abysses.


Mon duel se déroulait parfaitement. Quoi qu'un peu lent à mon goût. L'homme que j'affrontais était une caricature de soldat. Les gènes du taureau avaient certainement du ronger ses capacités de réflexion humaine. Je me battais contre un immense sac de chair. Même m'entraîner contre mes anciens hommes était plus intéressant à mes yeux.
La difficulté du combat n'était pas de mise, mais ma concentration persistait. Il s'en suffisait d'une erreur de placement, d'un pas de trop, d'une seconde de retard et tout pouvait s'arrêter instantanément. Il était endurant et endurait toutes mes taillades. Ne le voyant pas spécialement perdre de force de frappe, cela me laissait douteur quant au temps que je mettrais à l'abattre. Même si j'étais d’ors et déjà convaincu de ma victoire.
Je ne pouvais pas me permettre de laisser ce combat durer éternellement, jusqu'à son épuisement. Jouant un jeu dangereux, j’amplifiais la force de mes coups, augmentant l'ampleur de ses écorchures. Ma précision restait bonne mais ne me laissait qu'un très cours laps de temps pour esquiver. Je devais le rendre inapte au combat avant que mon jeu de jambe ne fatigue.
La poissonnerie dans laquelle nous étions entrain de nous affrontait ressemblait maintenant réellement à un cimetière de poiscaille. Plus aucun meuble n'avait sa forme originelle, toutes sortes de poissons arboraient le sol. C'était visqueux et puant. Heureusement que j'avais des bottes plutôt que mon armure. C'est peut-être la première fois depuis le début de la prise d'otage que j'étais content de ce fait là.
Mes pensées se dirigèrent vers ma partenaire du jour, qui se devait d'affronter un vrai taureau. Elle devrait s'en sortir, en espérant que le prix qu'elle ait à payer lors de ce combat ne soit pas trop important.
La fatigue n'eut même pas le temps de me gagner que le gros tas de muscle face à moi craqua. Il finit entrain de voler par la fenêtre lors de notre affrontement. C'était inévitable, plus il subissait de dégâts, plus il frappait de façon aléatoire, laissant la rage s'exprimer, puisant dans ses derniers retranchement. Il avait très certainement déjà atteint sa limite depuis pas mal de moment. Quelle naïveté d'essayer de se prendre pour un guerrier lorsque l'on est même pas capable de discerner ses forces de ses faiblesses, de jauger la capacités de son adversaire et d'adapter son style de combat à celui-ci... Il n'aurait jamais pas adapter quoi que ce soit, ceci-dit. Vu qu'il n'avait de base aucun style.

D'un geste net et transversal du bras droit, je vins éliminer une partie de son sang de mon arme, se retrouvant sur le sol.
Reprenant un bref instant ma respiration, même si le temps m'était précieux.
L'instant d'après, marchant entre débris de verre et cadavres de poissons, je sortis du magasin, sur mes gardes. Dans un premier temps, ma tête se tourna vers la boutique où Laelyss était entrain de se battre, afin de voir où elle en était, prêt à la rejoindre pour continuer le combat. Mais elle était déjà sorti et regardait dans ma direction. Je voyais dans son regard que mon état n'était pas très agréable à contempler. La chemise que je portais, si l'on pouvait encore appeler ça une chemise, était en lambeaux. L'ecchymose présente sur mon torse n'était que trop visible et ce qui me restait de chemise était presque entièrement tâché de sang. Elle put voir mon dos, entaillé en de nombreux endroits.
Je me préparais à la rejoindre, nous ne pouvions pas nous permettre de nous reposer sur nos récents lauriers. La situation n'avait pas changée, nous n'avions fait qu'une victime de plus. Les otages et la famille de la rouquine étaient toujours en danger.
Mon corps se tournait dans sa direction, au moment de mon premier pas, j'entendis crier de l'autre côté du couloir. C'était sûr, c'était les deux membres de l'Ordre qui nous scrutaient depuis le début, qu'allaient-ils nous faire ? Des guêpes ? Du feu ? De la foudre ?... Je commençais à mieux cerner le fonctionnement de ce monde :
Il fallait être prêt à tout, à n'importe quel moment.
Me retournant instantanément dans leur direction, tout en me mettant en garde... Je n'en croyais pas mes yeux. De l'eau. Un aquarium géant se créait autour de nous. En quelques secondes. Par réflexe, une grande bouffée d'air, chargeant mes poumons au maximum que je le pouvais. On pouvait lire la surprise sur mon visage, même si personne ne pourrait le voir.

Nous voilà enfermé dans un bassin d'eau... En plein centre commercial. Cette idée me dépassait. Heureusement que plus tôt dans la journée, j'avais accepté tous ces phénomènes paranormaux.
Pour la seconde fois de la journée, je fus content de ne pas posséder mon armure, sous l'eau, ç'aurait été tout simplement infernal.
La distance à parcourir vers nos deux nouveaux adversaire était assez conséquente. Je ne pense pas que ma respiration tienne le coup. Le choix n'existait pas réellement, je devais rejoindre mon compagnon d'arme et sortir en direction des otages... Si ceux-ci ne sont pas englouti par l'eau. D'où je suis, je n'en vois pas la fin.
Du sang continuait de s'écouler de mon dos, on le distinguait parfaitement dans l'eau, créant un léger nuage autour de moi. Le contact avec l'eau n'était pas spécialement désagréable, cela rafraîchissait. Si seulement nous avions eu un pouvoir de cette acabit de notre côté dès le début, cela aurait très certainement tourné les choses à notre avantage très rapidement, nous aurions même pu éviter la mort du garde et de la vieille dame.

Au moment où j'allais me mettre à nager en direction de ma partenaire, je me trouvais nez à nez avec.... Un énorme requin. Stupeur et tremblement. Que puis-je faire contre un animal similaire, dans son élément ? Les pensées fusèrent dans ma tête. En vain. Je ne savais pas comment réagir, je n'avais jamais été dans ce genre de situation, je n'avais jamais été confronté à ce genre de situation.
D'un côté, j'étais soulagé d'être pris pour cible, mon sang devant l'attirer. La rouquine devait pouvoir s'en sortir.
Ma jambe était prise pour cible, nageant le plus rapidement possible en arrière, gardant mon arme en main -ce qui me dérangeait nettement dans ma nage-...
J'étais à cours d'idée, je ne savais pas ce que je pouvais faire pour esquiver ça. Le vétéran que je suis était dépassé par une situation qu'il expérimentait pour la première fois, et peut-être la dernière.

Je fus propulsé dans la direction dans laquelle j'étais entrain de nager, comme s'il y avait eu un choc derrière moi. Quelque chose avait donc stoppé ce prédateur maritime qui désirait tant se nourrir de ma personne ?
Tout en continuant de nager -laissant une traînée de sang derrière moi- je détournais mon regard en direction d'où venait ce choc. Il y avait un dauphin blanc, maintenant. À quoi cela rimait-il ? Le dauphin et le requin étaient entrain de se rendre coup pour coup. Ce dauphin, Flipper, était définitivement de notre côté. Était-ce le pouvoir d'un des otages ? Ils vont bien ?
Ma respiration me faisait de plus en plus défaut. Je ne pouvais pas me permettre de rester sous l'eau plus longtemps, pourtant je n'en voyais pas la fin. Je continuais de nager dans la direction où la jeune femme rousse nageait. J'étais définitivement plus lent qu'elle.
Ce dauphin venait de me sauver la mise. Mais combien de temps tiendrait-il ? Pourrais-je sortir ? Le requin allait-il l'abandonner pour tout de même se ruer sur moi ? Je pue le sang et je sors d'un affrontement dans une poissonnerie. Son odorat devait en être tout émoustillé.
Je n'avais pas le temps pour avoir ce genre de pensées, je devais nager, nager et encore nager. Le plus rapidement possible.
Je voulais respirer, j'avais besoin d'air.

Et le silence. Ce silence. Écrasant, assourdissant. Mes tympans pouvaient exploser à chaque secondes. Comme si j'étais perdu, seul, vingt milles lieues sous les mers. Cela m'empêchait de nager quelques instants. C'était ce mioche, c'est sûr. Ce bruit, ça ne pouvait qu'être lui. Qu'est-ce qu'il était encore entrain de faire.
Je commençais à tourner de l’œil, à moitié sourd et clairement à court de souffle. Venait-il de signer mon arrêt ? Mon premier jour à Quederla serait-il donc le dernier aussi ?
Mon corps commençait lentement à sombrer jusqu'au sol de centre commercial. L'eau était mouvementé, c'était désagréable, une bien mauvaise berceuse. Il s'en fallut de peu pour que je perdre connaissance. Le contrôle de mes sens me revenait petit à petit, sauf l'ouïe. Je n'étais pas encore mort.
Mon regard se fixait devant moi et je pus voir la rouquine hors de l'eau, quelques mètres devant moi. Comment ? Nous étions loin de la fin de cet aquarium improvisé quelques instants auparavant. Non. Ne te poses pas de question, si tu ne fonces pas maintenant, tu vas définitivement tourner de l’œil. Ni une, ni deux, me voilà entrain de nager de toutes mes forces dans sa direction.
Le spectacle auquel elle devait avoir droit devait être assez atypique. Un homme, dans un aquarium d'eau pourchassé par un requin. Quelle ironie.
Sa main rentra de nouveau dans cet aquarium, me la tendant. Finalement, j'avais bien fais de faire alliance avec elle. Son utilité était affligeante. Nous étions comme deux parents s'occupant de notre multitudes d'enfants pris en otage, faisant tout ce qui est en notre possible pour rétablir la situation. Ma main gauche arriva au niveau de la tienne, l'attrapant au niveau du poignet -elle en fit de même avec moi-. Ni une, ni deux, elle me tirait de toutes ses forces pour me dégager des profondeurs de l'océan.

Me voilà à quatre pattes, repensant à la scène d'Haizea cherchant à s'enfuir tout en gagnant sa respiration. Quelle ironie. Je respirais, bruyamment, rapidement.
Qu'est-ce que je devais avoir l'air pitoyable lors de cette scène. Où est passé le fier Soldat marchant sur les cadavres de ses ennemis, naginata reposée sur le dos.
De l'air, de l'air, enfin de l'air. Quelle sensation agréable.
Relevant brièvement le visage, je vis la femme au pouvoir d'acide s'approcher de nous, sûre d'elle.
Je n'avais pas encore récupéré totalement, mais je n'avais pas vraiment le choix. Je m'appliquerai à esquiver tout comme lors de mon combat contre l'homme-taureau le temps de reprendre mes esprits et mon rythme. Et surtout, cette fois-ci, je danserai réellement avec la femme qui venait tout juste de me sauver. Si je n'avais pas ouvert les yeux pour la trouver face à moi, hors de l'eau, je n'aurai jamais eu la force de nager de nouveau.

Mon souffle n'était que partiellement récupéré que je tournais le visage vers Laelyss. Nos regards se croisèrent, sa détermination était palpable, je devais y faire honneur. Je m'y étais engagé. Aucun mot n'avait été prononcé, je n'en aurai pas été capable, de toute façon, mais tout avait été dit. Très bien, allons-y.
Me relevant en un instant et me voilà déjà entrain de charger en direction de notre ennemie, tenant mon épée à deux mains, courant droit face à elle. La rouquine s'était aussi-tôt mise en marche, nos volontés nous guidant.
Je servirais de leurre. Je ne courrais pas à mon plein potentiel. Mais j'imagine que pour mon adversaire, voir un chien mouillé la charger, une arme prête à lui ôter la tête était bien plus que suffisant pour canaliser son attention. Et pour laisser le champ libre à la jeune femme avec qui je me battais.

Au dernier moment, avant la confrontation, je me laissais tomber, glissant au sol grâce à mon pantalon mouillé, sur sa droite. Prêt à me relever et à l'achever d'un coup d'épée au besoin.






(c) Shyvana
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Maître du JeuMessages : 618
Date d'inscription : 20/10/2014


MessageSujet: Re: [EVENT 2]Prise d'otage au Centre Commercial   Mar 19 Juil - 21:24

Prise d'otage
~ 11 heures 18 ~

La situation c'était un peu arrangé pour les deux roux. Ils n'étaient enfermer dans la prison aqueuse des membres de l'ordre avec un requin, mais il ne fallait pas trop rester aux abords de cette piscine géante sinon le requin pouvait toujours les attraper, surtout que rien ne dit que cet aquarium n'allait pas pouvoir se déplacer dès que le possesseur d'eau aurait retrouver le contrôle de son eau et surtout ses moyens après l'onde qu'il venait de subir, une question de temps, surtout que le requin rodait à l'intérieur et était prêt à s'amuser si une personne osait rentrer dans sa zone de chasse.

Les deux roux reprirent très vite le combat contre la femme à l'acide qui était proche des otages, un combat plutôt dangereux il faut dire, surtout s'ils ne veulent pas voir des otages être blesser ou pire, être tuer à cause d'une flaque d'acide mal placé ou bien une lame qui vole. Elle était concentrée sur ce qu'ils allaient faire, mais très vite elle voyait la femme partir sur le côté, sûrement pour aller derrière elle, alors que l'autre restait de face, il fallait donc faire un choix, rester de face et se prendre la femme de dos, ou bien se retourner et se prendre l'homme de dos.. Elle décida de rester immobile et prendre la femme de dos qui semblait être la moins dangereuse des deux.

La rousse planta sa dague dans la cuisse de la preneuse d'otage qui se mit très rapidement à fondre doucement. De l'acide commençait à se répandre sur cette arme, la rendant très vite inutilisable et surtout au sol dans une micro flaque d'acide. Néanmoins cela la troubla, surtout à cause de la douleur, suffisamment en tout cas pour se voir subir un violent coup de pied dans son dos qui la fit voler en direction de l'autre roux qui semblait vouloir l'attaquer de manière frontale, mais elle allait quand même profiter de cette action de la rousse pour attaquer l'autre, une sorte d'appui qu'elle avait reçu, même si elle souffrait au niveau de sa jambe.

~ 11 heures 19 ~

Elle était prête à recouvrir son adversaire d'une immense flaque d'acide pour le faire fondre sur place, mais il se mit à glisser sur le côté, laissant juste derrière lui une trace d'eau qui aida la femme à l'acide à aller encore plus rapidement en direction de la zone aquatique, venant même plonger à l'intérieur la tête la première à l'intérieur, se retrouvant désormais dans la même situation que les deux roux il n'y a encore pas longtemps.

Le requin, étant encore un peu sonné par l'onde sonore, ne comprenait plus réellement les ordres de son maître et se mit à attaquer la personne qui venait de rentrer dans son territoire. Le requin se mit à déchiqueter la pauvre jeune femme tandis que l'acide se mit à se répandre dans le corps de ce poisson terrifiant. D'un coup, le requin et la femme à l'acide venaient de trépasser. Les deux personnes près de la fenêtre étaient sous le choc de voir ça, surtout celui qui venait de perdre son animal, l'aquarium disparu également. Ils restèrent près de la fenêtre, mais celui qui semblait maîtriser l'eau restait prêt à se battre tout de même, contrairement à celui du requin qui n'avait plus de requin désormais. Ils n'allaient pas attaquer, mais restèrent tout de même sur leur garde car ils sembleraient que les personnes en face possédaient un immense capital chance vu tout ce qu'il venait de se passer.

~ 11 heures 20 ~

Du côté de la jeune Haizea et ses deux amis, il semblerait que deux personnes venaient de rentrer dans cette boutique, sûrement parce qu'ils avaient entendu des bruits y provenant, mais impossible pour le moment de dire d'où exactement cela venait. Une femme et un homme étaient maintenant dans la pièce, cherchant d'où pouvaient venir le bruit qu'ils avaient entendu.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: [EVENT 2]Prise d'otage au Centre Commercial   Mar 19 Juil - 22:03

Prise d'otage au Centre Commercial

Feat.... tout le monde

Le temps s'écoule, dans le silence et la peur qui nous enveloppe. Nous sommes bien cachés mais si faiblement protégés. Nos petits pièges ne résisteront pas longtemps et ne feront pas grand mal à des poursuivants dotés de pouvoirs mais je refuse d'abandonner maintenant. Aujourd'hui, j'ai déjà failli mourir une fois et j'ai Ewan et Luna à protéger alors, personne ne leur fera rien.

Pour passer le temps, j'essaie de dessiner de nouveau. Mais je n'arrive à rien. Ewan est blotti contre moi et Luna est toute proche, inquiète pour Laelyss. Alors je la rassure, lui soufflant des mots apaisants et lui rappelant que c'est grâce à elle que je suis libre et que donc, elle n'a pas de soucis à se faire. Laelyss est forte, elle va tous les battre, je n'en doute pas une seconde. En plus elle est armée maintenant.

Mais soudain, je me redresse, leur faisant signe de se taire et de se baisser. il y a du bruit. Des pas dans la boutique. Quelqu'un arrive. Ami ou ennemi? je ne sais pas et je ne vais surement pas les attirer ici. Alors j'attend, le coeur battant la chamade, le couteau bien serré dans mon poing. Un premier son de chute et une flopée d'injure s'échappent d'une voix masculine et inconnue. En réponse une voix plus aigu lui intime le silence. Une fille sans doute. Ils doivent donc être deux. Non, c'est pas bon.

Le type râle et coup les fils qu'il a à présent repéré. Bon, ça n'aura pas fait grand-chose mais au moins un peu. Et si on doit sortir, pas besoin de les éviter du coup. Et cette fois, c'est la fille qui marche sur les hameçons, alors que l'homme lui dit de se taire, pour se venger aussi un peu. Elle grogne avant de d'avancer de nouveau. Vers nous. leurs pas claquent sur le sol et il est évident qu'ils se rapprochent, ils vont bientôt arriver à la porte.

"- Surtout, écoutez-moi bien. Dès que je vous le dis, vous courez pour sortir du magasin, sans vous soucier de moi. Et vous cherchez quelqu'un pour vous protéger si je ne suis pas avec vous... "

Ewan, inquiet, me demande ce que je vais faire, pourquoi je dis que je ne serais pas avec eux. Mais je pose mon doigt sur sa bouche pour le faire taire. Ils arrivent et ce n’est plus le moment de discuter. J'articule sans paroles les mots 'Je t'aime' en lui souriant, faussement confiante, alors que l'homme pousse violemment la porte... et se retrouve avec le seau sur la tête, ce qui le fait se cogner contre le mur proche. Et la fille entre à son tour. Alors que je pousse d'un grand d'épaule les cartons nous dissimulant qui lui tombent dessus dans un fatras assourdissant.

"- Courrez, MAINTENANT!!! "

Je les pousse, les jetant quasiment hors de la pièce alors que je le suis mais l'homme à retrouver ses esprits et la fille en se débattant émerge déjà des cartons. Alors, je lance un couteau sur l'homme, en direction de son ventre et un deuxième sur la femme, en direction de sa poitrine avant de fermer la porte d'un coup et de courir derrière Ewan et Luna, direction la sortie du magasin. Si je les ai touché, on aura quelques secondes de répit, sinon... Je préfère ne pas y penser, reprenant un nouveau couteau dans ma main. Il ne m'en reste déjà plus que 3, plus ceux d'Ewan et Luna.

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Lyana SélmineMessages : 382
Date d'inscription : 14/07/2014


MessageSujet: Re: [EVENT 2]Prise d'otage au Centre Commercial   Mar 19 Juil - 23:26


“  [EVENT 2]Prise d'otage au Centre Commercial  „

« Feat : plein de coupains »
On a convenue tout les deux qu'on ne pouvait pas rester caché, en gardant les bras croisés. Moi aussi je veux aider des gens, moi aussi je veux servir à quelque chose. Mon couteau est dans la main et Nayati à côté de moi et lui aussi armé mais de deux couteaux de cuisines, dont un qu'il a caché sur lui. J'inspire et l'on sort de la réserve du magasin puis l'on traverse la salle aux aguets. Au loin on entend du bruit, des bruits de chute d'objets qu'on a pus entendre grâce aux silences autours de nous. Je regarde Nayati et il acquiesce du regard. On sort de la salle en courant pour se diriger vers le couloir, deux membres de l’ordre sont au fond du couloir. De loin je n'arrive pas à distinguer, mais quelques choses les intéresse par là bas. On se dirige vers cette zone, le stresse commence à monter ainsi que la peur.

Puis là un autre bruit retentis, mais celui là est tellement bruyant contrairement à l'autre, alors cette fois on presse le pas vers le magasin alors que l'on voit trois silhouette d'enfant sortir du magasin en courant Je reconnais la silhouette des enfants, c'est celle de Luna, d'Haizea et de Ewan. On se mets à courir dans la direction des enfants. nous faisant revenir sur nos pas pas loin de la salle où sont pris les otages, mais les membres de l'ordre sortent du magasin à leur tour. En courant je crie un « HEY VOUS » pour attirer leur attention et pour qu'ils les lâche. On arriva rapidement à une dizaines mètres d'eux. Je regarde Nayati en souriant :

- Si je meurs, tu frapperas Nashoba de ma part d'accord ?
- Si tu meurs, c'est moi qui me fera frapper.

Je souris en coin et me concentre vers ces deux là, ils ont l'air de nous juger du regard et je vois un sourire se dessiner sur leurs lèvres. Comme si on était des cibles « facile » pour eux. Ils se dirigent vers nous en sortant leurs armes. Nous avec nos pauvres couteau de cuisines. L'homme est armé d'une épée tandis que la femme est armée elle d'une dague. Je déglutis, comment nos pauvres couteaux de cuisines vont réussir à vaincre ça ? Encore dague contre couteau de cuisine, c'est faisable je pense. Mais l'épée va être un vrai danger. On ne fit pas attention de savoir si les deux combattant été déjà blessé où pas, par rapport au bruit que nous avions entendue où autre.

Nayati me désigné la femme. Bon d'accord... J'essaye de me concentrer, ne penser à rien me vider la tête. Je peux essayer de gagner du temps, je ne pense pas que je puisse battre, la femme, mais si je peux l'occuper pendant que Nayati s'occupe de l'autre. Puis vu le boucan qu'il y a eu, ça ne m'étonnerais pas que ça ramène du monde... Autant ami que ennemie d'ailleurs. J'inspire et j'attends qu'elle tente le premier coup. Puis, elle se mets à me courir dessus, à une vitesse que je ne m'y attend pas. Elle court presque tête baisser. J'ai du mal à suivre, quand elle bifurque vers ma droite. Elle attrape ma main droite armée étant toute proche de moi un sourire carnassier au lèvre. Je soulève mon genou gauche vu qu'elle est sur mon flanc pour tenter de lui donner un coup transversale et je vise son ventre pour essayer de lui faire lâcher prise. Je repose ensuite ma jambe et de ma main gauche libre j'essaye de viser son visage pour lui mettre un coup de poing. Mais la main gauche étant la moins habile, je ne suis vraiment pas sûr de ma réussite.

Pour Nayati, ce n'est pas aussi simple, son arme ayant moins porté que l'épée. C'est donc moins facile pour lui de se battre. Mais l'épéiste prend Nayati autant aux sérieux que la femme me prenait moi-même aux sérieux. Il ne tenta que des coups amples que Naya' esquiva assez facilement. Voyant que Naya' arrivait facilement a esquivé et qu'il avait l'air d'un combattant un peu plus sérieux que ce qu'il pensait, il commença à combattre de façon un peu plus réfléchis. Il tenta une feinte, il recula de quelques pas et plongea en direction de Nayati prêt à donner un coup d'épée partant du bas vers le haut, mais au dernier moment il projeta son bras gauche dans le but de propulser Nayati en arrière. Nayati lança son couteau en direction de l'homme qui venait de le projeter, mais étant déséquilibrée il lança son couteau sans être sur du résultat, semblant être partie en direction des jambes de l'ennemi.

En tout cas, nous nous sommes retrouvées dans une position plutôt délicate. J'espère que la chance sera de notre côté, mais j'espère que les autres se débrouillent mieux que nous.

C O D A G E P A R G A K I. S U R E P I C O D E



#cc6633 ♥️

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Maître du JeuMessages : 618
Date d'inscription : 20/10/2014


MessageSujet: Re: [EVENT 2]Prise d'otage au Centre Commercial   Mer 20 Juil - 14:47

Prise d'otage
~ 11 heures 20 ~

Alors qu'un combat entre un homme et une femme contre des enfants venait de se lancer de l'autre couloir, du côté des roux, cela pouvait paraître plus calme sauf que les membres de l'ordre ne voulait pas être déranger. Ils venaient de perdre des compagnons de combat, surtout par manque de chance, alors il fallait rattraper la chose. L'utilisateur de l'eau bloqua toutes les issues en érigeant des murs d'eau assez compact pour empêcher tout le monde de passer, que cela soit pour sortir, comme pour entrer. Celui qui avait perdu son requin se préparait au combat en sortant des surins de sa veste, même si pour le moment il restait à distance pour protéger son partenaire en cas d'attaque des rouquins.


Du côté des jeunes, la situation était presque similaire, du moins si on compte les forces car cela restait des jeunes et les deux personnes de l'autre côté étaient épuisés donc cela relevait presque du même niveau désormais sauf que pour le cas des enfants, ils ne savaient absolument pas de quoi était capable leur adversaire, ni même leur pouvoir. Un combat s'engagea, mais très vite le garçon réussit à prendre ne serait ce qu'un léger avantage, mais très vite cela se perdit, en même temps cela restait de bon combattant en face d'eux alors l'avantage allait très vite revenir du côté des membres de l'ordre, surtout dès qu'ils auront montrer de quoi ils étaient réellement capable.

~ 11 heures 21 ~

Le garçon ne trouva pas meilleur solution que de jeter son arme en direction de l'homme à l'épée, espérant le toucher et peut-être le tuer. La petite lame vola en direction de l'homme et fini sa course dans la jambe de celui-ci, le faisant légèrement tituber, mais de très courte durée. Alors que la lame était bien rentrer dans la jambe de l'homme, tout le monde pouvait voir que la lame commençait doucement à ressortir de la jambe et la blessure se refermer comme si de rien était, faisant tomber le couteau au sol. Il était de nouveau tout frais, comme si de rien était et comme si le combat ne s'était absolument pas dérouler.

Il se remit à la charge directement, prenant pour cible celui qui avait osé le blesser, prêt à le trancher en deux.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: [EVENT 2]Prise d'otage au Centre Commercial   

Revenir en haut Aller en bas
 
[EVENT 2]Prise d'otage au Centre Commercial
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 14Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 9 ... 14  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Quederla :: Archives~ :: Les Archives :: Les RPs 2016-