Des prédéfinis n'attendent que vous pour être pris !
Le forum dispose de Discord !
Vous pourrez y accéder en suivant ce lien.
N'hésitez pas à nous rejoindre !
Nous sommes actuellement à la recherche du Maire de Quederla.
Si ce poste vous intéresse, faites-le nous savoir !
Félicitation à Vilmos Desgoffe und Taxis, Kira Seryk, Newton I. Mørk et Nashoba Dreiden !
Leurs RPs respectifs étant à égalités (Vilmos/Kira et Newton/Nashoba) sont élus meilleurs RP du mois !

Partagez | 
 

 [Event 2]Les meilleurs rencontres se font en cabane [PV Ougi]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: [Event 2]Les meilleurs rencontres se font en cabane [PV Ougi]   Mer 13 Juil - 17:16

Les meilleures rencontres se font en cabane




Combien de temps que le Roi Élémentis se trouvait dans sa cellule ? Cela faisait sûrement plusieurs jours, vu le nombre de repas cela doit faire bien deux jours, peut-être trois qui sait. Enfin cela faisait déjà un petit moment que le Roi Élémentis était perdu à l'intérieur de cette prison. Il pouvait au moins dire que c'était très calme et il avait la paix, même pas besoin de demander le silence pour dormir vu que personne n'avait l'envie de parler, ce n'est pas vraiment le meilleur endroit pour faire des rencontres aussi. Néanmoins c'était silencieux et il pouvait se reposer comme il se doit et il était plutôt bien traiter. Bien sûr cela n'allait sûrement être que de courte durée car il allait sûrement devoir subir des interrogatoires d'ici quelques jours, même s'il ne voyait pas bien ce qu'il pourrait bien dire de plus que ce qu'il a déjà avouer pour la gare. Après bien sûr il avait encore plein de chose à dire sur toute sa vie, mais cela ne concernait pas les chefs d'accusations donc il n'avait absolument aucune raison de dire ce qu'il n'y avait aucune raison d'être dite.

La prison était un peu comme un camps de vacance pour le directeur de l'établissement scolaire car il pouvait se permettre une chose qui devait dater de très longtemps depuis la dernière fois qu'il l'avait fais, qu'il avait eu l'occasion de le faire également, une grasse matinée. Maintenant il pouvait enfin dormir le matin et se réveiller très tard, en même temps il faut dire qu'il n'a pas grand chose à faire dans sa cellule à part rester allonger et dormir, lire un livre de temps en temps quand on lui en accorde un. Il ne peut même pas sortir de sa cellule pour dieu sait quoi, faire un peu de sport qui sait, vu qu'il était dans l'incapacité de bouger de sa cellule, même s'il l'aurait voulu en fait donc il en profitait bien pour s'offrir un petit plaisir et s'offrir de bonne grasse matinée. Il faut dire que cela lui fit le plus grand bien, s'il aurait sût que la prison était aussi reposante, il y aurait sûrement fait un tour bien plus tôt vu que là il n'y a plus aucune responsabilité. Néanmoins il savait très bien qu'à sa sortie, s'il sort du moins, il aura du boulot à faire et surtout arranger les choses avec ses étudiants qui allaient sûrement se demander pourquoi leur directeur se retrouvait en prison, même si tout le monde est au courant de qui il est véritablement.

Sephiroth dormait dans son vieux lit, mais au moins il avait un lit donc il était déjà assez content, puis mine de rien, cela restait assez confortable. Rien ne semblait pouvoir perturber le sommeil de cet homme qui était vraiment à l'aise, dans sa chemise qui commençait un peu à dater, impossible de se douter qu'à l'origine elle était blanche car maintenant avec la saleté elle était plus marron, voire noire en fait. En tout cas il était à l'aise et en harmonie avec tout ça, donc il s'en fichait. Néanmoins quelque chose vient perturber son repos, une voix perfora la ville, les murs et absolument tout pour venir expliquer l'apparition d'un groupe qui voulait prendre le contrôle de la ville.. Encore un... Puis il suivit des cris, des déflagrations se firent entendre à l'extérieur du bâtiment, suivi bien sûr de secousse qui ne semblait même pas impressionner les cellules. Cela interpella le Roi Élémentis, les éléments et les animaux ne sont plus présents dans la ville et pourtant quelqu'un qui se fait passer pour le Ténébreux utilisait l'élément du Son, c'est clair sinon il serait impossible de s'exprimer de la sorte, c'est que les pouvoirs étaient revenu.. à moins que lui ne soit pas soumis à tous ça.

Sephiroth commençait à se poser beaucoup de questions, mais la possibilité que les éléments étaient de retour fut très vite écarter vu que la gravité n'était toujours pas du côté du maître de la gravité donc cela voulait dire que ce Ténébreux était immunisé ou avait échappé à cette perte de pouvoir. En tout cas cela ne le concernait absolument pas il faut dire, du moins pour le moment, car il était en prison et tout cela semblait se passer à l'extérieur donc il pouvait se permettre de ne pas y prendre part ; il fallait mieux que personne du gouvernement ne vienne lui demander de l'aide, sinon il les enverra sur les roses très vite et leur apprendra à ne pas faire de connerie comme arrêter une personne qui aurait très bien pu sauver la ville si l'envie, et son pouvoir surtout, lui prenait. Là pour le coup la ville allait se passer de l'aide de Sephiroth et le gouvernement devra se débrouiller sans lui, ils veulent la ville, ils doivent la défendre seul également. Des personnes venaient de descendre dans les cellules, deux soldats du gouvernement ainsi qu'une personne apparemment, personne qui se retrouva très vite dans la même cellule que Sephiroth, pour qu'ensuite les soldats partent en fermant bien sûr les cellules à clef pour pas que les prisonniers s'échappent. Le directeur tourna sa tête, toujours allongé, afin de regarder son camarade histoire de discuter un peu avec lui, après tout, ils sont dans la même galère.

« Salut mon vieux. Tu es ici pour quoi toi ? C'est quoi ton petit nom ? Moi c'est Sephiroth Hewley, ravis de te rencontrer. »




Spoiler:
 


Dernière édition par Sephiroth Hewley le Mer 13 Juil - 20:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: [Event 2]Les meilleurs rencontres se font en cabane [PV Ougi]   Mer 13 Juil - 20:05

Bien bien... une nouvelle fois je me retrouve dans une galère dans cette ville. On croirait qu'elle ne m'apprécie pas spécialement. Aujourd'hui, je suis en prison et ce depuis hier.

Avant de continuer, autant vous expliquer un peu la raison pour laquelle je me suis fait soudainement arrêter. C'était pendant la nuit, j'étais tout simplement en train de me trouver un endroit dehors où je pourrais bien dormir. Je vagabondais dans les rues par-ci par-là, sans me soucier de là où je mettais les pieds. Après quelques temps de marche, j'ai fini par tomber sur une auberge. Je suis entré dedans, tout ce qui avait de plus normal. Là où ça s'est gâté, c'était au moment où j'avais vu un homme parler particulièrement fort et mal à une femme. Rien qu'en l'entendant, on pouvait clairement voir que l'homme était en état d'ivresse. Au début, je ne me faisais pas tellement de soucis, me disant que ça allait passer... cependant ce même homme avait commencé à aborder des actions... pas catholiques envers cette femme, qui se débattais pour se libérer.
En voyant ça, pendant que les autres personnes se contentaient d'observer la jouvencelle en détresse sans rien faire, je m'étais interposé. L'agresseur, toujours ivre, avait donc commencé à m'attaquer. Donc j'ai du lui refaire le portrait.
Le problème, c'est que cet homme faisait partie des forces de l'ordre, et comme par hasard ses camarades étaient venu. J'aurais pu tenter de leur refaire le portrait eux aussi, mais ça ferait de moi un plus grand criminel, donc j'ai renoncé. Sans compter que la femme que j'avais aidée... ben... elle avait détalé, donc plus personne pour me défendre.

Et voilà comment je me suis retrouvé ici. Ironique, non ? Bon, j'ignore combien de temps j'en aurai, mais je pense que ma peine ne durerait pas longtemps.

Mine de rien, la prison où on m'avait enfermé m'a quand même permis d'avoir un abri où bien me reposer, donc tout n'était pas si noir. Il y avait juste quelques prisonniers un peu bruyant qui râlaient tout le temps, et un autre qui insultait tout le monde à tout bout de champs. Mon voisin de gauche, par contre était complètement différent de tous les autres. Lui, il avait comme un air plus noble, et il était calme et silencieux, comme si la taule ne lui posait aucun problème... un peu comme moi, d'ailleurs.
En plus, il dormait beaucoup, et cela m'étonne car généralement, les gardiens de prison ne laissent pas beaucoup leurs prisonniers tranquilles...

Aujourd'hui, il avait l'air de se passer quelque chose d'assez inhabituel dehors. Au lieu d'entendre les gens papoter dehors dans une ambiance de marché, j'entendais des cris et des fracas très violents venant de dehors. Diantre, j'ai carrément eu droit à un nuage de poussière qui rentre par ma fenêtre. Alors que je continuais à m'interroger, des gardes sont venus pour jeter un nouveau prisonnier dans la cellule du voisin silencieux. Un jeune garçon que je reconnais bien...


-SEPHIROTH : Salut mon vieux. Tu es ici pour quoi toi ? C'est quoi ton petit nom ? Moi c'est Sephiroth Hewley, ravis de te rencontrer.

Voilà un nom très sophistiqué. Je me demande bien comment il s'est retrouvé ici. Quand au nouveau garçon, comme je vous l'ai dit, je l'ai reconnu : c'était le jeune voleur de caisse au stand de chocolat, de la Place du Marché. Le voir ici ne m'étonne pas des masses. Lorsque mon voisin lui avait posé sa question, le voleur ne lui répondait pas. A la place, il gesticulait. Maintenant que j'y pense, le jour où je l'avais pourchassé, je n'avais pas du tout entendu sa voix, pas même au moment où il était tombé par terre. Serait-il muet ? Quoi qu'il en soit, j'ai pris la peine de répondre pour lui.

-OUGI : Je connais ce jeune homme. La dernière fois que je l'ai vu, il avait tenté de voler l'argent d'une vendeuse de chocolats. Il s'est raté et en traversant la rivière, il a rendu tous les billets inutilisables. On dirait qu'il a fini par se faire attraper.

BOUM ! Une autre secousse qui m'envoie de la poussière par la fenêtre. Elle était un peu plus forte que la précédente. Si cela continue, j'ai bien peur que la prison ne finisse par nous tomber dessus.

-OUGI : Je connais pas son nom à lui, par contre, et j'ai comme l'impression qu'on ne va pas le connaître de sitôt. Vu qu'on n'a rien à faire, autant se présenter. Mon nom c'est Ougi. J'suis ici parce que... j'ai sauvé une dame d'un garde ivre. Et vous, qu'est-ce qui vous a amené dans cette galère ?

Je sais, la présentation était foireuse. Je n'avais pas pour habitude de m'incruster et donner mon nom sans que l'on me le demande.

HRP- Si rien n'est prévu pour qu'on sorte de prison, j'ai fait en sorte que le jeune voleur puisse crocheter les serrures le moment venu. Je l'ai pas fait de suite parce que ce serait beaucoup trop rapide. -HRP
Revenir en haut Aller en bas
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: [Event 2]Les meilleurs rencontres se font en cabane [PV Ougi]   Mer 13 Juil - 21:16

Les meilleures rencontres se font en cabane




Beaucoup de problèmes en cette belle matinée à Quederla. Le peu de lumière qu'il y avait à l'intérieur des cellules permettaient de bien voir, même si ce n'était pas non plus quelque chose d'exceptionnel, mais cela permettait de voir un peu ses camarades de cellules et surtout son camarade, son tout nouveau camarade. Un jeune garçon apparemment qui semblait ne pas tenir en place, c'est beau la fouge de la jeunesse. Cela faisait un grand contraste, un contraste intéressant même il faut dire. D'un côté la force de l'âge, jeune et intrépide et de l'autre côté le vieux incapable de bouger comme il le souhaite. Néanmoins il ne semblait pas vouloir répondre à son camarade de cellule, il ne voulait peut-être tout simplement par parler aux inconnus, surtout des inconnus taulards et il avait parfaitement raison il faut dire, même si la personne semblait être bien sur lui, ils étaient en prison et c'est assez rare qu'on est en prison pour rien donc c'était tout à son honneur de ne pas répondre aux interrogations du Roi Élémentis.

Une voix sortit un peu de la légère pénombre qu'il pouvait avoir. C'est la personne dans la prison à gauche de la cellule du directeur. Il lui présenta tout simplement la jeune personne qui s'amusait à gesticuler dans tous les sens. Apparemment cela était un muet, cela explique pourquoi il bouge des mains de la sorte, il faut dire que ce n'est pas le genre de langage qu'il est adepte, mais il connaît quelques mots et sait environ le comprendre également, mais il ne fallait pas que ça soit très complexe sinon il allait très vite être perdu. En tout cas ce jeune homme semblait ne pas être très adroit pour s'être fait piéger de la sorte, surtout s'il a volé de l'argent, c'est qu'il devait vraiment en avoir besoin, peut-être une jeune personne dans la rue, cela serait peut-être sûrement judicieux de le prendre sous son aile pour l'aider à vivre convenablement, puis de toute façon c'est soit ça, soit il retourne dans la rue pour peut-être se faire chopper de nouveau alors autant faire sa bonne action, même si pour le moment cela allait être très dur vu qu'ils étaient tous en prison.

Il semblait avoir de plus en plus de grabuge à l'extérieur, des secousses qui secouaient la pièce, le bâtiment entier, mais il savait très bien que cela ne suffira pas pour détruire cet endroit, du moins tant que ce n'est pas attaquer directement, mais là la chance de survie des prisonniers seraient sûrement de courte durée vu la situation car le bâtiment s'effondra sur lui-même, faisant tomber tout cela sur eux. L'homme qui avait présenté le jeune garçon se présenta à son tour, un homme qui avait tout simplement était arrêter parce qu'il avait oser taper sur un garde, même si ivre, afin de sauver une vieille femme. Un acte assez noble il faut dire, même si au final cela n'a servi à pas grand chose vu qu'il était maintenant en prison et le soldat toujours en fonction et la vieille, sûrement au cimetière maintenant. Néanmoins il avait eu la délicatesse de sauver le plus faible malgré les forces de l'ordre, et rien que pour ça il méritait le respect. Sephiroth se releva, non sans difficulté, afin de pouvoir s'asseoir sur son lit de fortune qu'on lui a si gentiment offert durant son séjour en prison.

« Effectivement, c'est des choses qui arrivent malheureusement. J'ai malencontreusement perdu mon pouvoir au mauvais moment et disons que j'ai causé de lourd dégâts. Vous avez eu vent de ce qui s'est passé à la gare ? C'est mon œuvre. »

Sephiroth lâcha un petit rire, après tout, il fallait mieux prendre ça avec humour vu que maintenant c'était fait et non se plaindre comme beaucoup ferait, après tout c'est le responsable d'après ce cher inspecteur donc cela sera lui le coupable un point c'est tout, mais il n'allait pas se penser coupable de la sorte. En tout cas il fallait s'adresser un peu à ce jeune garçon qui semblait n'avoir juste eu pas de chance, sortant un petit morceau de pain de sa poche qu'il avait caché durant son dernier repas pour un futur petit creux, mais il trouvait cela plus louable de confié ce morceau de nourriture à son jeune camarade qui devait sûrement avoir faim. Le garçon prit ce morceau de pain avec un grand sourire, le remerciant en langage des signes. Sephiroth le réconforta un peu plus en utilisant également le langage des signes, juste de quoi lui dire « de rien » tout simplement, mais c'était au moins la moindre des politesses. Il lui demanda également son nom, après tout, il voulait tout de même l'appeler par son prénom, il a l'air d'être tout à fait charmant comme garçon, loin du voleur que le gouvernement voudra faire croire aux autres. Ce garçon lui répondit donc très vite, il semblait bien apprécier le directeur, venant même s'asseoir à côté de lui pour manger son morceau de pain.

« Sora. Ce jeune garçon s'appelle Sora. C'est un très joli nom mon petit.. Sinon, mon très cher Ougi, que faites vous dans la vie ? Hormis défendre la veuve et l'orphelin bien sûr. Il faut dire que c'est assez rare de voir des personnes osées défier les soldats pour aider les autres personnes. »


Revenir en haut Aller en bas
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: [Event 2]Les meilleurs rencontres se font en cabane [PV Ougi]   Jeu 14 Juil - 0:20

-OUGI : L'incident à la gare ? J'ai juste eu vent de ce qui s'était passé. De "lourds dégâts", comme vous dites. Cela dit, vous n'avez pas l'air gêné d'en parler. En même temps, c'est vrai que vous êtes déjà en prison, donc ce n'est pas comme si ça allait changer grand chose.

D'ailleurs, "défendre la veuve et l'orphelin" ? Il va un peu loin, je trouve. Remarque, venant de quelqu'un qui a semé la pagaille à la gare, on peut relativiser.

Donc s'il dit avoir perdu des pouvoirs qu'il disposait autrefois, cela signifie qu'il fait partie d'un des deux camps en guerre, n'est-ce pas ? Néanmoins, ce qu'il venait de me racontait avait l'air de faire contraste avec l'attitude compatissant dont il fait preuve envers le jeune homme. Et il comprend visiblement le langage des signes, en plus.

-OUGI : Sora ? Voilà un nom inhabituel, en effet. En ce qui me concerne, je ne pense pas être digne d'être appelé un sauveur de la veuve et l'orphelin, non. Je ne suis qu'un simple paysan qui ne fait que vadrouiller de part et d'autres. Bon, c'est vrai que j'ai une grosse arme que j'emporte habituellement sur moi, mais vous vous doutez bien que les gardes l'ont confisqué. Je ne sais pas s'ils l'ont mis loin. Lorsqu'ils le portaient, ils étaient obligés de s'y mettre à deux. Je suppose que sans entraînement adéquat, ce serait difficile.

Je regardais le jeune homme qui dégustait son pain. On dirait qu'il était en train de goûter à un repas divin, à cause du fait qu'il n'avait pas beaucoup mangé depuis un bon bout de temps. Son corps tout frêle montre clairement qu'il est largement en sous-alimentation, ce qui est plutôt étrange car il est capable de courir à une vitesse incroyable. A moins que ce soit cette faim qui lui aurait affaibli et permis aux gardes de pouvoir l'attraper.

Et là, encore une fois, une secousse. Cette secousse n'était pas si différente des précédentes, mais le fait de les subir à répétition, on pouvait voir l'inquiétude prendre place au sein des prisonniers. Ceux qui tentaient de dormir se levaient petit à petit, regardant instinctivement autour d'eux. Les prisonniers qui avaient la chancve d'avoir une fenêtre dans leur cellule se hissaient à ce niveau pour tenter de regarder dehors.


-OUGI : L'inquiétude a gagné les prisonniers, on dirait. Je me demande bien ce qui se passe...

A peine j'avait tourné ma tête vers le garçon que je le voyais trembler par terre. Chaque secousse qui suivait ne faisait qu'intensifier sa frayeur, le faisant se recroqueviller de plus en plus. Il n'a même pas hésité à aller jusqu'à se réfugier sous le lit de monsieur Hewley, tellement la peur le traumatisait.

-OUGI : Wow eh, du calme.

J'ai beau dire ces mots, il est évident qu'ils ne chasseront pas la peur du gamin. Vu que je ne sais ni parler le langage des signes, ni bien parler aux enfants, eh ben j'étais quand même dans le pétrin. Tout ce qui me restait à faire, c'était d'attendre que les secousses s'arrêtent et qu'il se calme lui-même. Fort heureusement, on a tous eu droit à ce moment de répit, et Sora put sortir doucement.
Après avoir vu tout cela, ma curiosité n'en est devenu que plus grande. Alors je n'ai pu m'empêcher de lui demander.


-OUGI : Dis-moi, Sora... est-ce que tu sais ce qui se passe dehors ?

Au départ, il semblait hésitant à répondre, puis il fait une réplique en langage des signes. Zut, j'avais déjà oublié ça.

-OUGI : Ah oui, c'est vrai que tu ne peux pas parler toi. Monsieur Hewley, si cela ne vous dérange pas... peut-être pouvez-vous nous aider ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: [Event 2]Les meilleurs rencontres se font en cabane [PV Ougi]   Jeu 14 Juil - 16:07

Les meilleures rencontres se font en cabane




L'accident de la gare, rien de bien grave au final. Du moins cela aurait pu largement été éviter si le gouvernement ne voulait pas jouer à l'apprenti sorcier et cela aurait même pu être très rapidement réparer, sans même une seule dépense, si les Élémentis disposaient encore de leur pouvoir, un simple Élémentis de métal aurait pu faire le plus gros et ensuite il n'aurai rester que les petits travaux qu'ils auraient très bien pu résoudre avec les éléments. De ce fait, cela ne servait à rien de prendre des remords car au final tout cela ne se trouve être que le résultat des circonstances causé par le gouvernement même, donc autant que cela soit lui même qui doit tout faire tout seul, et surtout qu'il ne s'attende pas à voir de l'aide des Élémentis et cela l'étonnerai même que les Domae décident d'aider le gouvernement, même si la gare est utile pour tout le monde, ne serait-ce que pour récupérer de la nourriture extérieur ou bien n'importe quoi d'autre.

Toujours en compagnie du petit Sora qui se nourrissait, l'autre camarade de cellule, celle adjacente, se mit à lui expliquer un peu plus comment il a fini par se faire arrêter et surtout une chose qui fit rire le Roi Élémentis. Il faut dire qu'il n'a jamais eu aucun mal à soulever une arme en fait, il lui suffisait tout simplement de réduire la gravité afin de faire comme si l'arme ne pesait quasiment plus rien, du moins qui donne l'illusion parce qu'en fait elle pèse toujours aussi lourd, mais elle est juste beaucoup plus simple à porter en usant parfaitement de la gravité. Bien sûr il s'était entraîné comme il se doit avec son katana depuis le temps et la maniait avec une grande aisance, mais il était capable de porter n'importe quelle arme, après les manier était une toute autre histoire. En tout cas cela le dérangeait absolument pas pour le coup d'avoir de la conversation et surtout s'amuser un peu avec des camarades de galère, surtout ce n'est pas comme s'ils n'étaient pas intéressant, du moins le petit muet est tout agréable et le voisin semblait être un bon gars, chose rare à Quederla.

Les secousses reprenaient de plus en plus belle, mais cela n'inquiétait absolument pas Sephiroth, en fait il s'en fichait de ce qui se passait pour le coup, ce n'était pas sa guerre pour le coup, du moins pour le moment. Néanmoins cela n'était pas le cas de tout le monde, les autres prisonniers semblaient être curieux, regardant par les toutes petites fenêtres qu'ils pouvaient avoir histoire de pouvoir jeter un coup d’œil, mais cela ne devait sûrement servir à rien car on ne devait pas voir grand chose malheureusement. Celui qui semblait le plus effrayer par la situation, c'était le petit Sora qui venait de se recroqueviller sur lui-même, le tout sous le lit de fortune de Sephiroth. C'est vrai que tout cela peut faire peur, surtout si la situation est réellement ce que ce fameux Ténébreux venait de dire il y a quelques minutes de cela. Sauf que cela ne servait à rien d'avoir peur, ils étaient sûrement dans l'un des endroits de la ville la plus sûr et puis si on en croit la logique, si on pense que les fameux membres de l'Ordre sont des criminels, alors libéré des criminels seraient sûrement plus rentable pour eux que de détruire la prison et tuer des aides potentiels, alors il ne s'y inquiétait absolument pas, même si Ougi semblait vouloir le réconforter, à sa façon.

Un moment de calme se fit sentir, enfin un moment plutôt court à chaque fois, mais il semblait que Sora se calmait doucement après les dires de Ougi et surtout les gestes que Sephiroth faisait afin de réussir à le calmer, lui demander de sortir de sa petite cachette, rien ne sert de se cacher dans un endroit sans cachette. Néanmoins tout le monde semblait vouloir savoir ce qui se passe à l'extérieur et il semblait que la seule personne au courante de tout cela était le jeune muet, surtout vu son état de terreur qu'il pouvait avoir, en même temps il est arrivé là peu après tout cela, donc il devait au moins savoir la situation extérieur. Après malheureusement il ne pouvait pas parler, juste faire le langage des signes pour exprimer ce qu'il se passe, mais il fallait qu'une personne comprenne et seul Sephiroth était capable de comprendre légèrement ce qu'il pouvait dire. De ce fait Sephiroth regarda le jeune homme entrain de parler avec ses mains et essayer de comprendre ce qu'il pouvait dire, mais il y avait un peu trop de mot compliqué, qu'il ne connaissait pas réellement, du moins qu'il pouvait facilement confondre alors il allait avoir besoin d'un peu de temps pour analyser et surtout ressortir ce qu'il venait de dire.

« Alors si j'ai bien compris ce qu'il a dit. Un homme géant est apparu dans le ciel, puis d'un seul coup des animaux sauvages sont apparu dans les rues, du feu, de la foudre et d'autres éléments ont surgit dans la ville. Il a profité de tout ça pour voler un peu d'argent, mais il s'est fait capturer. Par contre je ne sais pas s'il veut dire qu'un homme s'est fait tuer devant lui ou si un homme s'est fait embrasser devant lui... »

Sora reprit immédiatement après l'hésitation de Sephiroth pour lui montrer d'une autre manière exactement ce qu'il avait vu, puis reprit sa tirade gestuelle afin de continuer son récit sur ce qui se passait à l'extérieur. Mais déjà cela annonçait réellement rien de bon alors maintenant à voir si cela s'arrange ou non. En tout cas cela n'allait sûrement pas s'arranger vu le discours de cet homme, néanmoins avec un peu de chance, tout finira par bien se passer.

« Donc il s'est fait tuer. Par contre la ville semble être prise entièrement en otage. »

Sora s'arrêta donc raconter ce qu'il avait à dire, pour revenir par la suite auprès de Sephiroth pour se blottir contre lui, tremblant légèrement de peur. Cela effectivement s'annonçait très mal, mais bon, ce n'était pas leur histoire pour le coup donc autant rester là à attendre, puis ce n'est pas comme s'ils avaient le choix. Sephiroth était sans pouvoir et ne pouvait rien faire, les autres prisonniers étaient sans arme et coincé derrière des barreaux, donc maintenant à part attendre, ils ne pouvaient pas faire grande chose de plus. Maintenant qu'ils étaient là, autant discuter un peu plus et apprendre à ce connaître d'avantage, puis les bonnes manières imposes au directeur de raconter tout d'abord un peu plus sur lui avant d'en apprendre plus sur les autres. Posant sa main sur la tête de son jeune camarade pour le consoler et éviter qu'il n'ait trop peur, se retournant vers son voisin de cellule.

« Comme vous pouvez vous douter, je suis un Élémentis. Mais sans mon pouvoir je ne peux pas faire grand chose. D'ailleurs, c'est plutôt ironique de se dire que le Roi Élémentis n'est même plus capable de défendre sa famille et la ville. Quand le gouvernement arrêtera ses magouilles, la ville sera sûrement plus juste, surtout que le premier pas de l'entraide entre les deux familles s'est fait. L'unification de la ville sera sûrement en bonne voie, surtout maintenant que cet Ordre est là, on dispose d'un ennemi commun. D'ailleurs, vous êtes de quel camps vous ? Domae ? Aucun ? Assez intriguer il faut dire. »


Revenir en haut Aller en bas
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: [Event 2]Les meilleurs rencontres se font en cabane [PV Ougi]   Ven 15 Juil - 0:29

Un homme géant ? Il est vrai que je m'attendais à une histoire de catastrophe, mais un homme géant ? Ca va quand même un peu loin. Et l'histoire des bêtes et du feu qui tombent sur la ville... je ne sais pas pourquoi, mais tout cela me rendait curieux.

-OUGI : Je ne suis tout simplement d'aucun des camps.Je suis arrivé dans cette ville il n'y a pas si longtemps que ça. J'ai juste entendu parler du conflit entre deux familles qui se disputaient apparemment pour le pouvoir. Très sincèrement, tout ce qui est de la politique, de gouvernement, de règne et tout cela... c'est des trucs de nobles. Moi ce qui m'intéresse, c'est de voyager partout dans le monde, rien de plus...

Un silence suit ce que je venait de dire, comme si on venait de remarquer qu'il y avait plus que ça. Je n'avais donc pas d'autres choix que de confesser.

-OUGI : ... Bon, c'est vrai, je ne peux m'empêcher de me jeter là où il y a du danger. Après tout, si je ne me mettais pas à l'épreuve, quel est l'intérêt d'une aventure ? Généralement, quand un gouvernement tarde à faire bouger les choses, c'est que justement ça ne va jamais bouger.

C'est alors que je m'étais mis à faire les cents pas dans ma cellule. C'est pas comme si j'avais mieux à faire. Quoique... 100 pompes et 100 abdos seraient de bonnes idées aussi... enfin, bref. J'étais intéressé par son histoire d'unification de la ville. Il est vrai que voir une guerre se terminer est quelque chose qu'aucun habitant lambda ne voudrait rater. Pour moi, tant que les gens peuvent vivre en paix et non pas risquer la mort, n'importe quelle méthode me convient. Mais du coup, il y a quelque chose qui cloche...

-OUGI : Euh... vous dites que la ville était déjà en train de se réunifier ? Mais du coup, la grosse voix de tout à l'heure n'avait pas besoin d'intervenir, si ?

D'ailleurs, il m'a parlé de cette organisation, nommé "Ordre". Maintenant que j'y pense, la grosse voix qui a retenti a aussi mentionné quelque chose à propos de cet Ordre, le tout qui ressemble beaucoup à une propagande. Il disait que l'Ordre était la clef qui ferait ramener l'espoir à cette ville, et pile à ce moment-là, tout ces fracas se sont produits. Et le garçon dit que c'est une attaque de bêtes et de magie avec un homme en plein milieu ? Quelque chose ne tourne pas rond. On aurait pu porter des accusations envers les deux familles possédant les deux pouvoirs utilisés, mais ils les avaient perdus, et avec l'un d'eux devant moi, qui n'a toujours pas retrouvé ses pouvoirs...

-OUGI : C'est louche... la grosse voix de tout à l'heure se faisait passer pour un héros qui mettrait un terme à votre guerre mais en même temps il se fait passer pour un psychopathe. Si je voulais convaincre quelqu'un, je le ferai pas si c'était pour me contredire deux secondes après. J'ai déjà essayé en vendant des choux, ça n'a pas marché.

Je faisais les cents pas dans ma cellule, puis au bout d'un moment, je me suis arrêté pour m'assoir sur mon lit de prisonnier, tout en regardant mon voisin de galère. Je regardais aussi et surtout le pauvre garçon qui a fini par s'endormir, fatigué d'avoir la trouille. Si ce qu'il avait essayé de nous raconter est vrai, je pense qu'il ne sera pas le seul dans la misère...

Tout à coup, ce n'était pas une secousse qui nous percute, mais un gros bruit. Il ressemblait plus à un grognement, et cela provenait des escaliers d'où on était tous venu.

-OUGI : Hmm ? Vous avez entendu ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: [Event 2]Les meilleurs rencontres se font en cabane [PV Ougi]   Ven 15 Juil - 16:57

Les meilleures rencontres se font en cabane




Au moins c'était une personne assez simple et il avait bien raison. Le conflit entre les familles ne devrait pas se répercuter sur les innocents, sur la famille personnelle de chacun qui n'ont rien demander, ou bien simplement les étrangers comme cette personne dans la cellule à côté. Même si Sephiroth n'était pas du genre à tuer tout le monde, même pas du genre à tuer en fait il faut dire, mais quand il devait, il le faisait, même s'il essayait de devoir que les personnes coupables de choses horribles ou bien qui méritaient de mourir, évitant le plus possible les personnes innocentes, comme cet jeune homme dans la cellule de Sephiroth qui n'avait sûrement rien à voir avec les deux familles, dû moins c'était sûr que ce n'était pas un Élémentis, après rien peut lui dire qu'il ne faisait pas parti des Domae ou bien d'une toute autre organisation, mais il semblait être seul au monde donc cela étonnerait grandement le Roi Élémentis.

En tout cas l'homme à côté était plutôt marrant, mais restant tout de même assez sage dans ses paroles car il avait parfaitement raison, quand un gouvernement ne bouge pas énormément, c'est qu'ils ne voulaient pas réellement que ça change. Après tout, la guerre leur apporte beaucoup de chose, vu que plus les deux familles s’entre-tuent et plus ils peuvent se faire passer pour des gentils. C'est une très bonne chose ce qu'ils font, d'un certain point de vue, surtout que là ils peuvent montrer qu'ils ont le moyen désormais de lutter contre les membres des familles et rien que ça permettra sûrement de convaincre les habitants de Quederla qu'ils sont réellement la solution, même si les dires du jeune garçon et ce qu'il pouvait entendre de l'extérieur que malgré la défaite des familles, un nouveau groupe encore plus puissant venait de surpasser la force que le gouvernement venait d'obtenir. Un atout de leur côté, mais également une jolie déculottée qu'un groupe mystère apparu dans l'ombre, de quoi décrédité d'avantage ce gouvernement qui s’autoproclame dirigeant de la ville.

Pour une personne extérieur à la ville, extérieur même aux familles, ne pouvait pas savoir que les familles s'entendent un peu mieux depuis que Sephiroth est devenu le Roi. Dans cette galère, les deux familles ont travaillé ensemble après tout et puis au moins depuis que Sephiroth avait laissé de la liberté aux Domae, ils étaient plus ou moins en bon terme, on pouvait déclarer de moins en moins de meurtre en famille, même si cela restait toujours après tout, vu que tout le monde ne veut pas forcément obéir aux ordres, surtout si cela va contre des années, voire des siècles, de guerre. Néanmoins cela commençait doucement à se faire, et là en plus avec un ennemi en commun supplémentaire, cela ne pouvait qu'aider dans le sens où les deux familles finiront bien par en devenir qu'une seule comme au début, qu'une seule bien puissante qui pourrait sûrement venir à bout du gouvernement et de cet Ordre pour reprendre réellement le contrôle de la ville et sûrement faire ce que les fondateurs n'avaient pas réussi à faire, s'entendre.

« Les groupes se créer et se défont vous savez. La confrérie aussi avait essayer de se faire un nom, maintenant plus personne en parle. »

L'homme à côté faisait les cents pas dans sa cellule alors que Sephiroth et son jeune ami étaient tout simplement assit à ne rien faire, en même temps il n'y avait pas grand chose à faire et en plus Sephiroth ne pouvait pas réellement bouger donc cela ne servait à rien de s'énerver, même si la guerre a l'extérieur semblait être plutôt intense au vue du son qui pouvait atteindre la prison, et les secousses surtout. La description de l'homme sur la déclaration de ce fameux Ténébreux était plutôt juste, du moins si on s'arrête uniquement à ce qu'il dit et ce qu'il se passe et si on ne voit pas plus loin que cela. Sephiroth avait bien compris le but, et surtout l'allusion à la boîte de pandore. Il ne voulait pas simplement arrêter le mal, non il voulait l'éradiquer complètement, détruire la boîte de pandore et de ce fait, détruire le mal à la source en détruisant tout pour au final laisser l'espoir, eux, survivre. Néanmoins cela n'allait pas se passer comme ça, car même sans pouvoir, la ville allait se défendre et pas la laisser aux mains de n'importe qui. Les familles se battent depuis des siècles pour obtenir la ville, le gouvernement essaye également en vain, alors cela devient juste un nouvel ennemi qui se rajoute dans le combat de conquête de la ville au final et qui va apprendre que cela ne sera pas aussi simple que de lancer une offensive pour gagner.

Un immense bruit stoppa absolument tout le monde dans leur action, surtout après avoir entendu un grognement d'animal qui provenait de l'étage supérieur, juste au niveau des escaliers. Apparemment ils ont fini par entré à l'intérieur du bâtiment, sûrement pour faire encore plus de dégât, s'attaquer à une des forces du gouvernement ou bien simplement pour essayer de trouver des forces supplémentaires parmi les prisonniers. En tout cas vu le grognement de la bestiole, cela n'allait pas être du petit gabarit, un lion peut-être, ou bien un ours, voire un grizzli, impossible de dire exactement juste avec un son, du moins les Domae peuvent sûrement, mais pas un Élémentis aussi doué soit-il. Le jeune Sora semblait effrayé, mais Sephiroth était là pour le rassurer comme il le pouvait, après tout, ils sont dans des cages en quelque sorte, donc à l'abri. Surtout que vu la ville comment elle est, cela paraît naturel que les barreaux soient fait de sorte à résister au moins aux attaques d'animaux pour le cas où qu'ils emprisonnent des Domae donc ils n'avaient théoriquement pas grand chose à craindre, du moins sur le papier.

« On dirait que les animaux se rebellent, ils doivent vouloir se rendre au Zoo à leur tour... au zoo où les rôles sont inversés. »

Un ours immense, un grizzli, descendit rapidement les escaliers qui mènent aux cellules du bâtiment pour venir essayer de briser les barreaux afin de s'attaquer aux prisonniers, mais une chance que les prédictions du Roi étaient juste car les barreaux tenaient.. Du moins il ne savait pas pour combien de temps exactement vu que les secousses ont dû fragiliser la structure, cela ne résistera sûrement que peu de temps aux assauts d'une telle montagne de muscle. Néanmoins, en bon père de famille, Sephiroth rassura le jeune Sora du mieux qu'il le pouvait avec un grand sourire pour lui faire comprendre qu'il n'avait rien à craindre et qu'il était en sécurité, même si un monstre qui devait facilement faire deux mètres se trouvait juste de l'autre côté de la cellule. Le Roi Élémentis se tourna vers la cellule à côté pour parler à l'homme aux cents pas, entre deux grognements de la bête.

« Dites moi, à quoi ressemble votre épée ? Si une personne arrive à sortir malgré le gentil nounours, on pourrait essayer de trouver votre arme pour aider tout le monde et sortir tous d'ici. Une description de votre arme serait sûrement bénéfique, vous ne croyez pas ? »


Revenir en haut Aller en bas
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: [Event 2]Les meilleurs rencontres se font en cabane [PV Ougi]   Sam 16 Juil - 1:01

Alors après ce grognement, la bête n'avait pas du tout tardé à se montrer devant nous. C'est quoi ça, d'ailleurs ? Un grizzly ? Ici ? Voilà qui est inhabituel, même si un peu d'action n'était pas de refus. Au moment où il a débarqué, il s'est mis à s'acharner sur les barreaux de tout le monde. Au fur et à mesure que l'animal frappait les barreaux, ils se fragilisaient de plus en plus, ce qui n'annonçait rien de bon.

-SEPHIROTH : Dites moi, à quoi ressemble votre épée ? Si une personne arrive à sortir malgré le gentil nounours, on pourrait essayer de trouver votre arme pour aider tout le monde et sortir tous d'ici. Une description de votre arme serait sûrement bénéfique, vous ne croyez pas ?
-
OUGI : Disons que ce n'est pas une épée. Ca s'appelle un Guandao. Cela se rapproche plus d'une lance, mais à la place d'une pointe, il y a une grande lame courbe, ce qui me permet d'entailler, en plus de pouvoir enfoncer mon arme dans la peau. Je ne sais pas si on peut la qualifier de plus puissante qu'une hache, mais elle nous donnerait au moins une chance contre cette bête.

Cela dit, ce n'était pas qu'une simple bête, mais un grizzly. J'en ai connu, des ours comme ça pendant mon voyage. Ca fait 2 mètres de haut et ça pèse 300kg. Donc à moins d'avoir beaucoup d'expérience - et là encore, ça ne garantit pas toujours votre survie - , il aurait été préférable de ne pas en affronter. Cet animal-là est très agressif, surtout si c'est une femelle qui veut protéger son petit. Un seul coup de griffe sur le ventre, en comptant le poids de ses pattes, et vous êtes déjà au cimetière. C'est aussi valable pour ses adversaires aussi gros que lui. Il va donc falloir faire preuve de prudence, de ruse et d'adresse pour pouvoir en venir à bout.

-OUGI : Je pense que je vous apprends rien, mais surtout, ne regardez pas ce grizzly dans les yeux. Les colosses de son genre prennent ça pour une provocation en duel.

Au bout d'un moment, je voyais le grizzly arriver devant la cage du petit et de Sephiroth. Mais justement, celui-ci n'a pas pu s'empêcher de faire l'erreur dont je venais de mentionner, et comme il était tétanisé, il ne pouvait plus détourner son regard des yeux du grizzly. Comme prévu, la bête s'acharna encore plus sur les barreaux, si bien qu'elles se sont détachées de la fondation inférieure, mais elles tenaient encore par la supérieure. Par conséquent, je n'ai pas eu d'autres choix...

-OUGI : Eh !

Dans une telle situation, le seul moyen d'éviter le pire pour le gamin serait de pousser la bête à changer de duel. Il va falloir que je l'affronte moi-même. Je vois le gros arriver sur mes barreaux et s'acharner dessus. Quand elles avaient commencé à bouger, j'ai remarqué que le plafond avait commencé à ne plus tenir et laissait tomber de la poussière. Je me suis donc préparé en montant sur mon lit de prison pour prendre un peu de hauteur. A son coup suivant, le grizzly enfonce les barreaux et se rue sur moi. J'attendit quelques moment et près de la dernière seconde, je prends appui sur le lit et le mur et fait un saut de cheval en m'appuyant sur le dos du grizzly. Après être passé par-dessus, j'atterris au sol et me précipite vers la sortie de ma cellule en laissant le monstre qui, emporté par son élan et sa rage aveugle, percute le lit et le mur de plein fouet et fait s'écrouler le plafond sur lui. Vu la quantité insuffisante de pierres qui sont tombés, je doute que cela ait pu venir à bout de lui. Il va certainement revenir à la charge, mais au moins, cela a pu faire tomber quelques barreaux de mes voisins adjacents pour leur permettre de sortir.

-OUGI : Le plafond qui est tombé, ce n'était qu'un coup de chance, et je ne crois pas qu'il y en aura une deuxième. Alors profitez-en pour sortir !

Je savais néanmoins qu'on n'allait pas nous écarter de ce monstre de sitôt, si on veut libérer tout le reste. Il fallait impérativement le tuer avec une arme létale comme une hache ou mon Guandao, et elle est actuellement introuvable. Alors en attendant, je décide de me servir de la porte détaché de ma cellule comme arme de remplacement.

-OUGI : Ca pourra m'être utile en attendant...
Revenir en haut Aller en bas
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: [Event 2]Les meilleurs rencontres se font en cabane [PV Ougi]   Sam 16 Juil - 15:54

Les meilleures rencontres se font en cabane




Le camarade de prison venait de faire la description de son arme adorée qui devait se trouver dans le bâtiment, mais où impossible de le dire, enfin, elle devait sûrement se trouver avec les autres armes dans leur réserve, donc il fallait juste trouver la réserve et ensuite trouver la bonne arme pour l’amener au vagabond, parce que c'était un peu le seul capable de se défendre contre le grizzli pour le coup. Enfin cela n'allait être possible que s'ils arrivent à sortir parce que cela étonnerait Sephiroth que le gouvernement bouge pour venir aider des criminels, surtout pour aider Sephiroth et les Élémentis devaient être bien trop occupé avec l'extérieur pour venir libérer leur Roi, surtout qu'il avait donner un peu comme ordre de laisser faire et de ne pas s'en préoccuper en réalité, donc ils n'allaient pas avoir de l'aide extérieur pour le coup.

Malgré les conseils de celui qui semblait bien connaître les bêtes de la sorte, cela ne servit à rien car le jeune Sora faisait déjà ce qu'il ne fallait pas faire, et il faut dire que Sephiroth aussi le faisait, en même temps cela ne servait à rien de paraître faible et soumit à cette bête qui ne pouvait rien faire aux prisonniers vu qu'ils étaient protéger par des barreaux. Néanmoins le bon samaritain en voyant sûrement que la prison commençait à s'écrouler, il hurla pour attirer la bête vers lui et sauver le vieux et le jeune. Le gros nounours se rua désormais sur la cellule à côté afin de venir briser les barreaux avec sa force monstrueuse, venant de plus en plus fragiliser la structure de celle-ci. Dès que l'ours géant réussi à rentrer dans la cellule à force de coup de griffe, il fonça sur sa proie, mais qui disparu au dessus de lui afin de sortir tant bien que mal de sa cellule. Les deux voisins regardaient le spectacle comme si de rien était, regardant le plafond s'effondrer sur la bête, voyant également des barreaux de leur cellule tomber également, de quoi leur permettre de sortir et sûrement de fuir pendant qu'il allait essayer de tenir tête à la bête, chose impossible sans une réelle arme entre ses mains.

Le Roi Élémentis savait parfaitement ce qu'il devait faire, récupérer une arme pour la donner à son camarade de galère pour qu'il puisse se défendre convenablement. Sephiroth aurait bien voulu aider, sauf que sans son pouvoir, il ne pouvait absolument rien faire donc autant qu'il serve à quelque chose pour aider à arranger la situation. Il sorti donc sa canne de son lit afin de pouvoir marcher le plus rapidement possible en compagnie de son jeune ami. Un peu lent à se déplacer, mais au moins ils pouvaient facilement sortir de la cellule, enfin il restait encore un escalier à passer puis surtout trouver l'endroit où se trouve les armes afin de trouver la fameuse arme lourde de cet homme en bas contre la bête, heureusement qu'ils avaient la description de l'arme, surtout qu'elle semblait assez unique donc cela n'allait sûrement pas être très dur de la repérer dès qu'ils seront au bon endroit tous les deux. Ensemble ils montèrent les escaliers pour voir qu'à l'extérieur, ce n'était pas bien des plus glorieux, mais surtout il y avait beaucoup de cadavres avec des coups de griffes sur tous le corps, au moins il faut dire que la bête avait bien fait le ménage, mais il faudra faire le ménage par la suite pour enlever les corps et le sang.

Sephiroth essaya de faire en sorte que le petit Sora ne voit pas trop ce qui se passe en essayant de le pousser en direction des pièces adjacentes en espérant tomber très vite sur le dépôt d'arme, en espérant que l'arme si trouve. Ils ne s'étaient pas encore poser la question de comment ils allaient réussir à lui emmener, après tout, si deux soldats du gouvernement n'avaient pas réussi à bouger une épée de la sorte, comment un vieux incapable de bouger sans sa canne et un jeune garçon frêle allaient réussir à accomplir cet exploit, surtout que cela allait être sur une assez grande distance et en plus il faudrait sûrement descendre les escaliers avec, mission quasi impossible en fait, mais chaque problème à la fois. Les deux personnes réussirent à trouver l'endroit où les armes étaient déposer, maintenant il fallait trouver l'arme. Chose plutôt facile, ils n'avaient sûrement pas envie de la trimbaler trop loin, donc ils l'avaient laisser au sol, comme ça pour éviter de la soulever et surtout la mettre à l'endroit qui semblait être prévu. Sephiroth essaya de soulever l'arme avec Sora, mais impossible de le soulever comme ça, il fallait réfléchir.

« Bon.. Il faut agir vite, mais bien pour aider notre ami Ougi. Comment on va s'y prendre pour lui faire parvenir cette arme.. Si seulement je disposais de mon pouvoir, cela serait tellement plus simple... »




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: [Event 2]Les meilleurs rencontres se font en cabane [PV Ougi]   Lun 18 Juil - 0:54

HRP- C'est pas grave, je sais me débrouiller. En plus c'est pas un bout de bois, c'est la porte de ma cellule x) -HRP

La cellule de Sephiroth et de Sora a été ouverte, et c'est tant mieux car ils peuvent maintenant retrouver leur liberté. Par contre, au moment où j'ai vu le grand homme sortir une canne, je me suis quand même senti mal. Après tout, on parle d'un d'un vieil homme forcé à marcher encore plus vite avec sa canne pour fuir un grizzly. Pas besoin d'un expert pour se dire qu'il ne pourrait pas porter mon Guandao. Je pensais pouvoir les accompagner derrière, mais à peine j'avait fait le pas que le grizzly déglingua les débris du plafond écroulé pour sortir de là où je l'avais coincé tout à l'heure. Le moins que je puisse faire désormais, c'était de le retenir ici jusqu'à ce qu'ils trouvent l'arme.

-OUGI : Tch, rev'là le gros nounours.

Je brandis alors ma porte devant lui. Etant donné qu'elle a des barreaux, il m'était facile de la tenir de la même manière que mon Guandao.
On commence à se regarder dans les yeux, prêts à nous affronter.
Et c'est lui qui attaque le premier. J'esquive sa charge, mais il pu se tourner sur le côté et donner un coup de griffe sur la porte en métal. Ca va, elle peut tenir face aux griffes et heureusement car un seul coup suffit pour un aller simple au cimetière. Néanmoins, cela ne me dispense pas de faire gaffe à son poids écrasant, puisque le recul que j'ai eu était considérable. Il va sans dire qu'avec la provenance de la bête - c'est à dire d'un milieu style Domae - , elle se débrouille beaucoup mieux en combat que ses semblables dans la nature.
Elle commença à donner des coups de griffes à répétition, qui rencontraient chacune ma porte. A chaque recul je faisais des mouvement du style faire tourner la porte ou bien je me tourne sur moi même tel un manier de Naginata. Cela me permettait d'utiliser le recul pour me remettre plus rapidement en position pour répondre au coup suivant.


Au bout d'un moment, je me servis de ce même recul pour tourner sur moi-même, saisir ma porte depuis son dessous et à l'aide de son tranchant, PLAF ! Je frappe en plein sur la droite de la tête de l'animal. En temps normal, cela ne lui aurait pas fait bouger d'un pouce, mais le fait de retourner le poids de ses attaques contre lui, plus le fait qu'il s'est quand même pris du métal dans la poire... ça en fait des dégâts. Il n'est peut-être pas tombé, mais il a quand même bougé de 45 degrés sur le côté pour éviter de tomber.


Une personne non-expérimentée aurait probablement essayé d'envoyer un deuxième coup ou de swinguer ce qu'il a sous la main de droite à gauche en paniquant. Ca aurait peut-être marché pour tenir la bête à distance au début, mais il suffit qu'il piétine votre arme et vous êtes foutu à moins d'en trouver une autre. De plus, dans le langage des animaux féroces, paniquer est synonyme de cri de guerre, alors ça n'aide pas. Donc à la place, je garde mon calme et me remet en position. La bête s'approchait calmement... et réagissait face à mes 2 ou 3 feintes. A la 4ème feinte, je frappe pour de vrai avec la porte tendue comme une lance.


Ca n'avait pas plus à l'ours qui avait perdu son sang froid et se jeta direct sur moi.

-OUGI : Huh merde !

Et il m'écrase par terre. Purée, heureusement que son corps est mou malgré ses 300 kg, sinon mes os auraient fini en mille morceaux. Heureusement aussi que j'ai coincé ses griffes et ses crocs sur la grille que j'avais placée à l'horizontal, même si cela m'a entaillé le visage. Je luttais pendant un moment, puis je fis déplacer la grille en suivant l'orientation de ses barreaux, puis pour faire un effet de levier, je levais le côté de la grille pour faire pencher le grizzly et me permettre de sortir de son emprise. Une fois sorti, il me donne en gros coup de griffe sur la poitrine, mais j'ai été assez rapide pour qu'elle ne soit pas profonde. Ca va quand même me faire une grosse cicatrice, un truc comme ça.


L'ours se remet debout et continuait à me fusiller du regard. Voilà un bon bout de temps que je suis face à lui, et je ne sais pas pourquoi, mais j'avais un sentiment différent par rapport à tout à l'heure. Au début, je ne voulais absolument pas l'affronter, mais là mon coeur bouillonait à l'idée de me mesurer à lui. C'est exactement le même état d'esprit que j'ai quand je parcours les endroits sauvages et hostiles du monde. Ce même feu qui brûle en moi dans des moments comme ça... je ne pensais pas un jour le ressentir un jour dans une ville.

-OUGI : Tu sais quoi ? Tu commences à m'intéresser, toi. Allez, montre-moi tes crocs !

Et le revoilà qui me fonce dessus. Tout à l'heure, j'étais très sur la défensive, mais maintenant j'y vais franco sur l'offensive. Je lui assénait de coups de porte en la faisant tourner comme un bâton et j'esquivais ses griffes, même si c'était moins bien comme on le vois sur les entailles qui apparaissaient. Je finis par coincer ses griffes sur les barreaux de la porte que je plaque fermement au sol pour le coincer. Je me saisit ensuite d'un des barreaux de prison qu'il avait fait voler tout à l'heure pour la coincer dans la bouche quand le grizzly a essayé de me mordre, puis je lui tourne la tête pour le faire chuter. Ce coup-là, ça marche très souvent. Peu importe combien vous pesez, quand on force un tour de votre tête, vous perdez l'équilibre. Une fois par terre, j'arrache le barreau de son museau et je lui mit un bon coup de pied qui lui ferma la bouche. Enfin, je me saisis de ma porte à nouveau pour la lui fracasser sur la tête quand il se relève.


La bête s'écroula pendant un moment et se releva juste après.

-OUGI : T'es tenace, toi, faut l'admettre. T'as de la chance que je n'ai pas mon arme sous le bras.
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: [Event 2]Les meilleurs rencontres se font en cabane [PV Ougi]   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Event 2]Les meilleurs rencontres se font en cabane [PV Ougi]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Quederla :: Archives~ :: Les Archives :: Les RPs 2016-