Des prédéfinis n'attendent que vous pour être pris !
Le forum dispose de Discord !
Vous pourrez y accéder en suivant ce lien.
N'hésitez pas à nous rejoindre !
Nous sommes actuellement à la recherche du Maire de Quederla.
Si ce poste vous intéresse, faites-le nous savoir !
Félicitation à Vilmos Desgoffe und Taxis, Kira Seryk, Newton I. Mørk et Nashoba Dreiden !
Leurs RPs respectifs étant à égalités (Vilmos/Kira et Newton/Nashoba) sont élus meilleurs RP du mois !

Partagez | 
 

 [Event 2] Un cookie, un vase de la dynastie Ming et avec ça ? [Pv Arias]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage

avatar

Kira SerykMessages : 3051
Date d'inscription : 15/08/2012


MessageSujet: [Event 2] Un cookie, un vase de la dynastie Ming et avec ça ? [Pv Arias]   Jeu 14 Juil - 19:10




Un cookie, un vase de la dynastie Ming et avec ça ?

Arias & Kira



Courant presque dans les rues de Quederla pour rejoindre son lieu de travail, la demoiselle aux cheveux roses n'avait pas entendu son réveil du matin... A vrai dire, elle se reposait trop sur son ouïe le matin et maintenant qu'elle l'avait perdue, il lui arrivait de ne pas entendre son réveil. Kira arriva quelques minutes en retard, 8h32 au lieu de 30... Ce n'est pas la mort tout de même. Elle se dépêcha donc d'aller derrière le comptoir prête à recevoir les clients habituels comme les nouveaux.

La jeune femme salua ses collègues et encore une fois, elle ne reçut qu'un maigre sourire de la part de Laelyss. Kira ne savait plus quoi faire pour lui redonner le sourire, entre la mort de Kenji et Ulrick revenus d'entre des enfers, elle avait un peu tout qui lui tombait sur le coin de la gueule ; et en plus de ça, elle était encore en froid avec Bigby. Grosse ambiance à la maison et au boulot en tout cas... Même matinée que les autres, les mêmes clients que d'habitude, pour l'instant rien ne changeait.

Environ une heure plus tard, Angel annonça qu'il n'y avait plus de farine ; Kira voulut se proposer pour aller faire les courses rapidement au centre commercial d'à côté mais Laelyss insista pour y aller, disant qu'elle serait de retour dans une demie-heure à peine. Peut-être que ce n'était pas plus mal que ce soit la Rose qui reste, disons qu'elle était plus aimable et plus souriante que sa meilleure amie en ce moment... Et pourtant, il n'y avait pas de quoi s'en vanter. Mais que pouvait faire la Reine ?

Une vieille dame arriva et commanda un cookie pour son petit-fils qui l'accompagnait ainsi qu'un mille-feuilles qui risqueraient de boucher le artères de Mamie d'ici quelques années, ça n'allait pas améliorer le cholestérol ça. Après ces clients, la demoiselle eut un petit moment de pause qui lui permet de prendre le balai pour faire un peu de ménage ; ce n'était pas spécialement poussiéreux mais elle avait besoin de s'occuper en attendant le retour de Laelyss. Kira comptait lui proposer d'aller boire un p'tit verre ensemble histoire de se détendre et d'oublier tous les soucis du quotidien, ça ne pourrait pas leur de mal.

- Habitants de Querderla, tremblez. Un nouveau vent va souffler sur cette ville abandonnée des dieux. Mes alliés me nomment Le Ténébreux, mes ennemis m'ont baptisé "The Fallen". Oui, je suis le fameux assassin qui a abattu des centaines de membres, mais c'est loin d'être fini. Ce n'est pas le prologue d'une terrible guerre qui va se lever, mais sa conclusion et qui sera remportée par le groupe que j'ai formé et que je dirige... L'Ordre. La boîte de Pandore fut ouverte par les fondateurs, il est temps à l'espoir qui se trouve au fond de se montrer ; je suis votre espoir. Il est temps que tout ce mal soit éradiqué et que la boîte de Pandore soit refermée ! L'espoir est la clef ! L'Ordre est la clef !

L'Ordre ? Le Ténébreux ? C'était quoi ça encore ? Kira jeta un coup d’œil interrogateur à Angel et au pâtissier afin d'en savoir plus mais ils avaient l'air aussi paumés qu'eux. Lorsqu'elle reporta son attention sur la rue, elle voyait déjà les vitres du magasins d'en face exploser dans tous les sens et des groupes d'hommes forçant les gens à sortir de leur habitation. L'un d'eux pénétra dans la boutique, grand, fort, peu aimable... Le type d'homme à ne pas venir emmerder et à écouter quand il disait un ordre.

- Sortez d'ici, et allez rejoindre les autres.

- Et si je veux pas ?

- Joue pas au plus malin avec moi ma belle.


Sortant un sabre, son sourire carnassier faisait bien comprendre à la demoiselle aux cheveux roses qu'il ne rigolait pas quant à ses intentions. Et bien tant mieux, elle non plus. Armée de son balai, Kira le leva au-dessus de sa tête pour parer l'attaque de l'homme ; heureusement que le manche était en métal sinon elle aurait eu l'air débile... La jeune femme ne perdit pas de temps pour donner un coup de pied dans le ventre puis enchaîna avec un coup de genoux dans le nez. Plus de familier, mais elle savait encore se battre.

- Allez vous mettre à l'abris, je m'en occupe !

L'ennemi ne réagit pas sous le coup de la douleur quand les deux employés passèrent prêt de lui pour sortir d'ici, la jeune femme espérait qu'ils allaient trouver un coin où l'Ordre ne pourra pas les retrouver. Et puis d'abord c'était quoi ce nom ? Remit de ses émotions et le nez en sang, il récupéra son sabre pour relancer une attaque que la demoiselle évita en reculant d'un pas et évitant les attaques qu'il tentait de lui faire ; Kira n'avait pas fait de combat depuis la perte de son pouvoir et elle se rendait comptait que sans sa force et son endurance, elle n'était rien.

A force d'enchaînement et de peu d'entraînement, l'homme réussit à faire passer Kira au travers de la vitre de la pâtisserie... Roulant sur plusieurs mètres, la demoiselle arrêta sa course sur le dos et laissa échapper un long soupire désespéré, elle avait encore cassé les affaires de Lae' et elle allait devoir rembourser... Espérons que cette fois, sa meilleure amie accepte de lui pardonner ce petit incident, pas comme si elle avait eu le choix. La Rose lâcha finalement son balais afin de s'emparer de ses deux dagues qui ne la quittaient jamais, les choses sérieuses allaient commencer.



CSS par Gaelle




Je vous grogne dessus en darkblue.







Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Arias VeleMessages : 288
Date d'inscription : 07/06/2015


MessageSujet: Re: [Event 2] Un cookie, un vase de la dynastie Ming et avec ça ? [Pv Arias]   Mar 19 Juil - 0:16


La résurrection du mal...


Une journée comme toutes les autres, qui ne présageait rien de nouveau, mis à part la récente installation d’Aloïs dans sa nouvelle demeure auprès du Valet Elementis. C’était tout récent, la vie suivait son cours, intégrant parfaitement la femme qui venait régulièrement chez l’homme masqué. Elle avait tant d’affaire et Arias n’avait pas prévu la tonne de vêtements qui allait débarquer chez lui, ainsi aujourd’hui serait une bonne occasion pour les deux jeunes femmes qui vivaient chez lui de passer de temps entre filles. Quant à lui ? Et bien ce sera encore une journée de travail  la boutique d’antiquités, ce qui en soit ne lui déplaisait pas. Il aimait bien s’occuper des objets dont il avait la charge et puis les restaurer lui permettait de montrer sa dextérité. Cependant, depuis quelque temps Arias avait été victime comme tant d’autre de la perte de pouvoir, si bien qu’il ne partait plus de chez lui sans emmener avec lui sa tenue de combat et ses armes dans un sac.

Ainsi le valet vêtu d’une chemise blanche et d’un jean des plus basique cachait sa tenue de combat noir et son arsenal dans une sorte de sac de sport. Il emportait ce sac  chaque fois qu’il n’assumait pas sa fonction de valet, c’est à dire quand il partait au travail. Tout le monde espérait que cette perte de pouvoir soit passagère, Arias aussi, comme ça il n’aurait plus à prendre de telles précautions. Un dernier baiser à ça chère et tendre et un doux sourire à sa fille adoptive avant de partir au travail, tout semblait calme, les rue avait une activité des plus normale, ce qui cachait bien la perte de pouvoir des familles. Une fois arriver sur place, le jeune homme salua sa patronne et ses coéquipière qui travaillaient en boulangerie avant de déposer son sac derrière le comptoir de la boutique d’antiquité. Le début de matinée semblait bien calme, Arias dépoussiérait, passait le balai et avait commencé à restaurer un bol en céramique ancien. Cela dura une bonne heure, voir deux vu que le jeune homme avait perdu la notion du temps pendant sa restauration. Ce fût à un homme qui enfonça la porte du magasin que revient la tâche de le ramener dans le monde réel. L’homme n’avait pas l’aire d’être très aimable, si bien qu’Arias se méfiait un peu, se saisissant discrètement d’une dague pour la ranger dans son dos. S’approchant doucement en ayant l’aire des plus aimable possible, le vendeur sortie sa phrase d’approche qui utilisait le plus souvent.

- Bonjour, puis-je vous...

- FERME-LA ET REJOINS LES AUTRES DEHORS !

L’homme sortit de son dos une  pour menacer celui qui s’était montrer si aimable, d’ailleurs il ne l’avait même pas laisser finir sa phrase. Voyant que le vendeur ne sortirait pas si facilement, l’agresseur se rapprochant d’un vase rare et très chère de la dynastie Ming, une pièce tout droit venue de Chine ! Arias se sentit alors de se justifier.

- Voyons, j’ai du travail, je ne peux pas...

Sans qu’il ne puisse terminer, comme si son truc c’était de couper les gens dans leur phrases, l’homme brisa en mille morceau de vase chinois d’une si grande valeur. Horrifier, le valet ne pût se retenir d’hausser la voix.

- COMMENT AVEZ-VOUS PÛT ! J’ESPÈRE QUE VOUS ALLEZ PAYEZ !

Un violent coup de poing se collât sur la joue du jeune aux cheveux ébène, avec la surprise et la force il fût projeter jusqu’au comptoir. L’homme allongeât ensuite son épée pour venir menacer du bout de celle-ci le valet.

- Un... Un Elementis d’acier ?! Non...

- Maintenant fait ce que je te dit sinon tu va souffrir.

Et à ces paroles, le jeune homme glissa sur le côté pour se positionner derrière le comptoir. Non pas qu’il fuyait, mais q’il voulait plus s’équiper. Cependant, une voix résonna dans sa tête.

« Il veut vraiment qu’on lui apprenne ce que c’est la souffrance ? Oh oh oh ! En bonus je suis prêt  lui faire goûter à la mort... »

Le mal qui rongeait Arias tel un cancer sortit de l’ombre pour venir emprunter le temps d’un combat le corps de l’homme qui se refusait jusque là à abattre ses adversaires. Une voie résonna de derrière le comptoir.

- Le seul qui souffrira, c’est toi...

Ainsi sa menace dite, Arias accompagna ses paroles aux gestes. Sautant de derrière le comptoir, il lança ses aiguilles et profitant de la diversion ou des légères blessures infliger, il fonça vers son agresseur. Un enchaînement de coups de poings pour briser sa garde et lui ouvrir la voie de son torse avant de poursuivre avec une suite de coups de pied pour faire sortir l’agresseur de la boutique. Il fallait bien éviter tout dommages en plus. Son épée projeté sur le sol, les deux hommes en arrivèrent aux mains, suite à un enchaînement bref et intense, c’est sur un statut quo que finit l’affrontement. En effet, chacun donna un coup de poing qui propulsa son adversaire par terre. N’étant plus maître de lui même, Arias affichait un léger sourire tandis que du sang s’échappait de sa lèvre inférieur. De son côté, l’agresseur sourit, le nez en sang avant de récupérer son arme. Le jeune homme s’équipa donc de ses deux dagues pour affronter son adversaire. Leur sourire carnassier ne présageaient rien de bon et seule la mort signerait la fin de cet affrontement.





(c) Shyvana




~ Merci à Lae pour cette signature et ce vava ~


     
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Kira SerykMessages : 3051
Date d'inscription : 15/08/2012


MessageSujet: Re: [Event 2] Un cookie, un vase de la dynastie Ming et avec ça ? [Pv Arias]   Mar 19 Juil - 14:54




Un cookie, un vase de la dynastie Ming et avec ça ?

Arias & Kira



Alors qu'elle était prête à se relever pour se battre contre son adversaire, la demoiselle aux cheveux roses vit apparaître devant un elle un immense loup blanc qui ressemblait à Astra. Mais ça ne devait pas être lui... Ça ne pouvait pas. Pas avec le regard qu'il lui lançait, ces quelques minutes de déstabilisations furent chères pour la demoiselle aux cheveux roses qui se retrouva projetée au sol, la gueule de l'animal juste au-dessus de la sienne, prête à la mordre. Finalement, de ce point de vu là, c'était vachement impressionnant un loup !

Ses dagues étant trop loin pour tenter quelque chose, la jeune femme fit la seule chose qui pourrait lui sauver la vie ; elle rassembla le plus de forces possibles et ferma la gueule de l'animal qui était en train de se débattre, l'énervant encore plus. Là, elle n'avait pas intérêt à lâcher sinon c'était la mort assurée ! Kira entendait et voyait le bordel dans la boutique d'à côté, son collègue était aussi en plein combat contre un membre de l'Ordre, elle ne pouvait donc pas compter sur lui pour obtenir une quelconque aide... Et bah tant pis, elle se débrouillera sans pour l'instant hein !

Toujours aux prises de l'animal qui arrivait de plus en plus à se débattre, la Reine fut sauvée par un ado qui tentait de fuir et qui avait lancé un cailloux dans la tête de l'animal ; la Rose ne connaissait pas ce jeune mais celui-ci décampa aussitôt lorsque l'animal descendit de la demoiselle pour aller le courser, heureusement qu'elle connaissait le caractère du loup et qu'elle n'avait pas cherché à le retenir... L'animal partant de son côté pour courser le gamin, la Reine rampa jusqu'à sa dague mais fut tirée en arrière par son agresseur sabré qui s'était jetée sur elle pour la retenir par la cheville.

Filant des coups pieds à tout va dans la figure et les épaules pour le forcer à la lâcher, Kira se débattait comme une furie pour qu'elle puisse aller chercher sa dague... Ô ciel, pourquoi son mari ou sa meilleure amie ne passait pas dans le coin afin de pouvoir l'aider, elle n'avait plus la même endurance qu'avant... Dit comme ça, on aurait dit qu'elle venait de prendre un gros coup de vieux dans la tronche et qu'elle était proche de la soixantaine ; avec cette perte de pouvoir, c'était presque à se demander des fois.

Énervée par tant de forces dont le possesseur du loup faisait preuve, la jeune femme attendit le bon moment pour lui donner un coup de pied dans le nez... Le crack et le cri de son agresseur lui fit comprendre que ça avait bien fonctionné ; dagues rangées, la jeune femme se rapprocha pour donner un autre coup de pied dans la figure de son adversaire qui tomba en arrière.

Le nez et la bouche sang, la jeune femme se jeta avec rage sur lui, mains entourant sa gorge pour l'étrangler mais ce n'était plus aussi rapide et facile qu'avant ; son adversaire ayant plus de forces qu'elle réussit en un coup à retourner pour inverser la situation, désormais c'était elle qui se faisait étrangler. Avec difficultés, la Rose prit une dague restée à sa ceinture pour venir la planter dans les côtes de son adversaire qui lâcha emprise sur elle ; tandis qu'il se décalait sur le côté sur le coup de la douleur, la demoiselle roula du sien pour reprendre le souffle qui lui avait tant manqué ces dernières secondes.

Plus rapide que la demoiselle, il venait de retirer sa dague pour aller la planter dans l'épaule de la Rose qui laissa échapper un cri de douleur au moment où la lame pénétra dans sa peau ; de rage, elle se dépêcha de retirer l'arme de son corps pour l'envoyer un peu plus loin et arrêta le pied que son ennemi voulait abattre sur elle. Allongée sur le dos pendant que son adversaire était en équilibre, elle tordit la cheville de ce dernier pour lui faire rencontrer le sol, étalé à côté d'elle, Kira ne perdit pas de temps pour relancer une attaque.



CSS par Gaelle




Je vous grogne dessus en darkblue.







Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Arias VeleMessages : 288
Date d'inscription : 07/06/2015


MessageSujet: Re: [Event 2] Un cookie, un vase de la dynastie Ming et avec ça ? [Pv Arias]   Mar 19 Juil - 17:02


Exécution publique


Les rues de la ville avaient abandonnés le calme qui régnait il y a même pas une heure au profit d’un beau chaos. Les habitants couraient dans tous les sens, la panique guidant leurs pas, Arias pouvait voir au loin des flammes à l’extrême bout de la rue. C’est comme si on voulait regrouper tout le monde vers un lieu précis et malgré le fait qu’Arias n’était plus lui-même il pouvait clairement voir le piège se refermer sur eux. Cependant l’heure n’était pas aux réflexions, mais à l’action et ça, la part sombre du valet adorait ça !

Les deux hommes, se fichant du chaos autour d’eux, il se regardait droit dans les yeux avec le même regard carnassier. Cependant, l’un avait clairement plus d’expérience dans le domaine des exécutions et ce n’était pas forcement l’agresseur... Les deux hommes se tournèrent autours, tel des bêtes sauvages prêtes à bondit pour dévorer sa proie. Arias était toujours équiper de sa dague tandis que son adversaire avait récupérer son épée, ce qui était un gros désavantage pour le valet qui n’avait lui aucun pouvoir. Rapidement, les deux combattant se ruèrent à la mêlé et les étincelles jaillissaient à chaque contact des deux armes. Jusqu’ici s’était un statut quo, mais le pouvoir de l’acier commençait à prendre le dessus.

En effet le manipulateur d’acier, au moment de porter un coup puissant sur son adversaire, fit grossir son épée qui était il y a peu un simple sabre. Si bien qu’au lieu de parer une simple lame courte, Arias se retrouva à bloquer une épée longue et lourde avec sa simple dague. Le coup fût si violent que même le dangereux tueur qu’était l’ancien Arias fût projeter contre le poteau qui maintenait la vitre d’exposition, sous le choc il en lâcha son arme. Un filet de sang coula de sa bouche alors qu’il se relevait doucement, toujours ce sourire au lèvres. Le manipulateur d’acier redonna sa forme d’origine à son arme alors qu’il s’avançait doucement vers le valet pour lui donner le coup de grâce qui n’arriva jamais. La lame qui devait se planter dans de la chaire rencontra le bois du poteau tandis que le jeune homme s’était jeter sur côté pour esquiver le coup. Profitant de ce moment, Arias donna un coup de pied dans le poignet de son adversaire, le forçant à lâcher son arme dans un grognement animal.

Encore à terre, l’antiquaire se jeta sur la poignée de l’épée qui était resté planter dans le bois. Voyant ce qu’il voulait faire, son adversaire se lança vers lui fou de rage, prêt à le rué de coups. Au bon moment, le valet récupéra Excalibur avant d’esquiver et de laisser son adversaire tomber avec tout son poids et l’élan dont il faisait preuve au milieu de la rue. A genou, Arias feignait une position de faiblesse alors que son adversaire prenait une dague qu’il avait cacher à sa botte. Encore se sourire triomphant alors qu’il s’élançait pour lui asséner un coup fatal, il se ferait un plaisir de lui ôter ce sourire... Et la vie.

Dans un esquive sur le côté, le valet sectionna les tendons situer derrières les genoux de son adversaire, l’exécution avait commencer. Dans les cris de douleur, l’homme maitrisant l’acier s’écroula par terre, s’appuyant sur ses bras pour tenter de se mettre sur ces genoux, ce qu’il réussit avec beaucoup de cris de douleur. Le sourire aux lèvres, le valet maintenant en position de force planta l’épée dans le sol avant de s’approcher dans le dos de sa proie. Pour être sur de le désarmer complètement, le jeune homme prit le bras qui maintenait la dague et lui déboita l’épaule rapidement pour être sur qu’il ne l’attaque pas avant. Un nouveau cris de douleur résonnât dans la rue tandis que le regard noir du psychopathe se dirigeait vers la seconde épaule de son adversaire.

Toujours se sourire sadique, toujours cette cruauté sans limite, toujours le même mal... Arias prit le second bras et avant que son adversaire puisse implorer sa pitié il lui déboita la dernière épaule. Des cris et des pleurs se firent de nouveau entendre alors que le valet tirait vers le haut les cheveux de son adversaire pour lui faire relever la tête. Posant délicatement une main sous son menton et l’autre à l’arrière du crâne de sa victime, un parole émergeat des souffrance du mis à mort.

- Tu... Tu est un monstre...

Les larmes coulaient sur le visage de l’homme qui allait rencontrer la faucheuse. Les perles d’eau salée vinrent doucement caresser la main d’Arias alors que celui-ci prit la peine de lui répondre avec son indélébile sourire.

- Merci.

CRACK !

Dans un mouvement rapide de rotation de la nuque de son adversaire, le jeune homme aux cheveux ébènes venait d’ôter la vie de son agresseur. Laissant s’écrouler le corps sans vie par terre, le valet partit s’équiper en conséquence et en ressortit avec sa tenue de combat noir, ses deux dagues dans leurs fourreaux et ses aiguilles au complet. Il ramassa ensuite le sabre planter plus tôt dans le sol pour rejoindre celle qui était sa collègue de travail et qui en avait visiblement aussi terminer. Le sang avait finis de couler de sa lèvre mais il avait légèrement rougis les dents d’habitude si blanches du valet. Son sourire en devenait bien plus effrayant, si bien qu’on pourrait douter de ses intentions à l’égard de Bad Wolf.






(c) Shyvana




~ Merci à Lae pour cette signature et ce vava ~


     
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Kira SerykMessages : 3051
Date d'inscription : 15/08/2012


MessageSujet: Re: [Event 2] Un cookie, un vase de la dynastie Ming et avec ça ? [Pv Arias]   Mar 19 Juil - 18:52




Un cookie, un vase de la dynastie Ming et avec ça ?

Arias & Kira



La jeune femme sentait le sang couler le long de son dos mais ce n'était pas le moment pour elle de faire la demoiselle en détresse, réclamant l'aide de son prince charmant qui devait sûrement être lui aussi en train de se battre au casino. Kira devait se débrouiller toute seule et c'était exactement ce qu'elle allait faire ; elle se jeta donc sur son adversaire l'agrippant par les cheveux afin de cogner sa tête plusieurs fois contre le sol. Elle ne pouvait pas dire combien de fois elle s'était acharnée contre lui mais le crack de son crâne fendant sur le bitume lui fit comprendre qu'il était désormais mort ; sauvant par la même occasion l'ado qui était aux prises du loup.

La Rose se laissa tomber sur le côté afin de prendre de grands bols d'air après ce combat, et pourtant elle avait la sensation que ça ne faisait que commencer. Elle passa une main sur son épaule est constata que la blessure saignait toujours, Kira ne préférait pas imaginer le moment où elle allait devoir retirer son haut... Vu que les combats étaient loin d'être terminés, elle se doutait que la plaie allait commencer à sécher et que le tissu serait avec ; la jeune femme commença à se remettre debout.

Son collègue qui venait de terminer son combat approcha de la demoiselle aux cheveux roses mais cette dernière remarqua une drôle de chose. Son regard, son comportement étaient complètement différent du collègue qu'elle avait l'habitude de côtoyer ; elle se pencha pour ramasser ses dagues encore au sol et les ranger sans pour autant quitter du regard Arias qui était presque devenu un inconnu. Pour l'instant, c'était presque le calme autour d'eux, mais pendant combien de temps ?

- Dois-je vous compter parmi mes ennemis ou puis-je vous faire confiance durant cette bataille ?

Histoire de savoir si quelqu'un serait là pour couvrir ses arrières ou si elle était complètement seule dans cette bataille ; toutes sortes d'idées lui traversèrent la tête passant de la folie meurtrière à un problème psychologique plus grave. Malgré son air hautain et son regard menaçant, Kira sut tout de suite qu'elle pouvait compter sur lui dans cette bataille et qu'il pouvait compter sur elle pour lui remettre ses idées en place si il devenait trop violent. Pas de ça ici.

Aussitôt le pacte fait, la demoiselle aux cheveux roses se retrouva projetée au sol sous le poids d'un anaconda qui venait d'apparaître de nul part ; alors qu'il entoura le poignet de la jeune femme pour le laisser plaqué au sol, Arias subit l'attaque du propriétaire de cet animal venant du toit. Armé jusqu'aux dents, il venait de lancer des aiguilles en direction du collègue de Kira qui tentait de se relever pour se libérer de l'emprise de l'immense serpent. Et ça ne servait à rien de lui donner des coups puisqu'il était bien trop fort pour la jeune femme qui commençait à ressentir tout le poids du serpent sur son corps ; saleté d'animal.



CSS par Gaelle




Je vous grogne dessus en darkblue.







Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Arias VeleMessages : 288
Date d'inscription : 07/06/2015


MessageSujet: Re: [Event 2] Un cookie, un vase de la dynastie Ming et avec ça ? [Pv Arias]   Mer 20 Juil - 18:25


La mort, toujours la mort...


Qu’il aimait voir le regard emplis de doutes et de craintes de ses amis et de ses ennemis, oooh qu’il aimait ça. Il le voyait bien que la jeune femme ne reconnaissait plus l’Arias qu’elle avait connue jusque là et c’est le spectacle qui l’amusait le plus quand il prenait possession de leur corps commun. Oui, décidément, il ne s’en lasserait jamais.

- Dois-je vous compter parmi mes ennemis ou puis-je vous faire confiance durant cette bataille ?

Un petit rire sinistre servit de préambule à sa réponse. Bien qu’il aurait voulu faire autrement, la part sombre ne pouvait entièrement éradiquer la lumière, si bien qu’il n’avait pas le choix que d’accepter au risque de perdre le contrôle.

- Si tu ne me gêne pas je suis disposer à t’aider.

La réponse positive se conclura par une attaque surprise et, pour une fois, ce n’était pas un mauvais tour d’Arias. Un anaconda sortit de nul part s’agrippa au poignet de la femme aux cheveux roses tandis que le jeune homme  la cible d’une attaque venant du toit. Dans un léger sourire, le valet regarda son adversaire tout en esquivant, il était plutôt bien armer. Voyant son alliée en difficulté sous le poids du serpent il utilisa l ‘épée de son précédent adversaire pour dévier les dernières aiguilles et par la même occasion d’envoyer les siennes sur le serpent qui, dans un petit cri propre aux reptiles, libéra le poignet de sa proie. Le regard vers le toit l’elementis pointa son épée vers son adversaire.

- Tu devrait partir la queue entre les jambes tant que tu le peut encore.

Un léger ricanement accompagna le sourire de son adversaire qui ne semblait pas être disposer à fuir comme l’avait si bien proposer le valet. La seul réponse qu’il obtint fût un grêle d’aiguilles qui vinrent rencontrer l’acier de son épée. Se positionnant contre le mur de la boutique, Arias se fia à ses sens pour localiser son adversaire. L’entendant bouger sur les tuiles du toit, il s’élançât vers l’enseigne de la boutique pour s’y agripper et monter sur le toit. Cependant, il avait affaire à un adversaire ayant les atouts d’un serpent, si bien qu’il avait sûrement entendu sa proie escalader l’enseigne. L’homme réputé masqué se fit accueillir pas une salve d’aiguilles et bien qu’il en dévia une grande partie, certaines le touchèrent à la cuisse et à l’épaule. Ce n’était pas une arme létale, si bien qu’il pouvait encore se mouvoir normalement, mais pendant qu’il retirait les aiguilles de sa chaire, son adversaire en profita pour s’élancer vers lui.

Il sortit une épée pour venir affronter le valet et le bruit de l’acier résonnât sur les toits de là ville. L’entrainement d’Arias portait ses fruits, mais son adversaire était aussi agile qu’un serpent, si bien que là où il aurait gagner face à un être humain normal, Arias peinait à arracher le statut quo. Au bout de quelques échanges, il finit par désarmer son adversaire en brisant tout bonnement la lame par un puissant coup d’acier, mais le manipulateur de serpent en profita pour porter un coup de pied sur la main du valet qui lâcha son arme qui vint se planter de nouveau dans le sol de la rue en contre-bas. Rapidement, il sortit ses dagues pour porter ce qui semblait être le coup de grâce, mais son ennemi semblait tout aussi armer que lui et bloque ses dagues par de nouvelles dagues. Ainsi ce serait un combat entre deux maîtres d’armes.

« C’est qu’il est plus coriace que l’autre celui-là ! J’aime ça ! Je vais pouvoir passer  la vitesse supérieure ! »

Un léger rire se fit entendre pendant que les deux hommes gardait le statut quo entre le contact de leurs armes. La prochaine phase d’attaque verra la chute d’un brillant adversaire et la victoire d’une personne plus douée qu’elle. Le rire de la part sombre d’Arias n’était pas un bon présage, au contraire ! C’est comme un corbeau de mort, et pour ses adversaire cela ne présageait qu’une chose : la mort.






(c) Shyvana




~ Merci à Lae pour cette signature et ce vava ~


     
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Kira SerykMessages : 3051
Date d'inscription : 15/08/2012


MessageSujet: Re: [Event 2] Un cookie, un vase de la dynastie Ming et avec ça ? [Pv Arias]   Jeu 21 Juil - 15:35




Un cookie, un vase de la dynastie Ming et avec ça ?

Arias & Kira



Kira essayait bien de récupérer sa dague pour donner un coup au serpent mais il était bien trop lourd et la gueule de l'animal juste au-dessus de la sienne la rebutait en ce qui concernait le moindre geste hostile. Heureusement, son collègue avait réussit à relancer les aiguilles sur l'animal qui lâcha le poignet de la jeune femme ; cette dernière utilisa toute la force pour se relever et donner un coup de pied au serpent. Ok, ça allait plus l'énerver que l'envoyer valser mais au moins elle n'était plus sous son poids.

Tandis que son collègue partait sur le toit, Kira prit ses dagues pour commencer le combat contre le serpent qui tentait de l'attaquer à coup de crocs ; la demoiselle ne pouvait qu'esquiver pour ne pas se prendre des dégâts. La jeune femme avait besoin d'une lame plus longue et plus puissante que ces deux petites dagues qui ne servaient à rien contre le serpent ; la Rose continua d'esquiver en faisant des roulades tandis que le serpent ne cessait de s'approcher d'elle. Plaquée contre le mur de la boutique tandis que les deux autres continuaient leur combat sur le toit, la Rose cherchait la moindre arme assez tranchante pour s'occuper de cette bête.

La chance tournait en sa faveur puisqu'une épée tomba du ciel à quelques pas d'elle, non loin du serpent. Fronçant les sourcils, toute sa motivation était revenue d'un seul coup ; elle lança sa dague pour le blesser et se dépêcha de contourner le serpent pour s'emparer de l'épée. Kira se retourna au moment où l'animal allait se jeter sur elle, la gueule ouverte ; tranché en deux, les deux parties du corps tombèrent au sol permettant à la demoiselle de souffler un peu. Mais pas que ça au final puisqu'une autre personne s'approchait dans son dos pour tenter de la tuer.

Plaçant l'épée derrière elle au niveau de la tête pour se protéger, la demoiselle aux cheveux roses se releva rapidement afin d'engager un combat à l'épée ; ses entraînements avec son mari avaient porté ses fruits puisqu'elle ne se faisait plus désarmer aussi facilement qu'au début. Le bruit des lames s'entrechoquant était la seule chose que l'on pouvait entendre dans la rue jusqu'au moment où une petite troupe d'Hommes accompagné d'animaux et d'éléments en tout genre se rapprochait du petit combat de la demoiselle.

Seule contre tous, elle n'allait pas pouvoir y arriver. Elle frappa son adversaire d'un coup de pied dans le ventre afin de reporter son attention sur le toit, il n'en avait toujours pas et la Rose commençait à s'impatienter vraiment ; bloquant une nouvelle attaque de son adversaire, la demoiselle aux cheveux roses continua son enchaînement et voyant que le temps était compté pour elle, elle profita d'un moment de faiblesse pour s'emparer de sa dague et la lancer en direction de la jambe de l'adversaire de son collègue lui permettant ainsi de le tuer plus facilement.

Kira reporta son attention sur son ennemi au sol qu'elle put désarmer avec un peu de mal avant de lui porter un coup d'épée mortel. Lorsqu'elle retira l'arme de son corps, la demoiselle était encerclée par une dizaine d'hommes et de femmes, tous prêt à la mettre en morceaux ; elle commençait à être essoufflée mais les combats étaient loin d'être terminés... Mais avec l'aide de son collègue qui avait l'air d'être un bon combattant, ça pouvait peut-être le faire.



CSS par Gaelle




Je vous grogne dessus en darkblue.







Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Arias VeleMessages : 288
Date d'inscription : 07/06/2015


MessageSujet: Re: [Event 2] Un cookie, un vase de la dynastie Ming et avec ça ? [Pv Arias]   Sam 23 Juil - 19:44


Sang et acier !


En l’instant présent, Arias avait perdu toutes notions de temps, trop concentrer  visualiser les actions futur de se combat à mort. Le souffle de son adversaire, l’adrénaline qui affûtait leurs sens, leur battements de cœur, tout cela était perceptible pour un combattant aguerri comme le valet. Il sentait ce genre de chose et les pouls de son adversaire  si perceptible pour ses sens affûter que tout cela raisonnaient en lui comme une symphonie macabre dont lui seul pouvait mettre un terme. Brisant le statut quo, les deux combattants s’écartèrent l’un de l’autre avant de revenir à la charge de plus belle. Cette fois-ci, ils étaient tout deux armés d’armes légères et rapides, ce qui faisait que la fréquence de leur coups et du bruit de l’acier se multiplia. La douce mélodie des combats résonna de plus belle, accélérant le rythme et menant à une fin brusque et létal. Se mouvant avec agilité les deux porteur de morts dansèrent sur cette mélodie qu’ils connaissaient si bien, après tout, ils avaient exécuter cette chorégraphie funeste des dizaines, voir des centaines de fois pour pour l’homme masqué.

Un spectacle rare se déroulait sur le toit de la boutique, un spectacle sans spectateur, un spectacle si unique... Tout était parfait et tout cela se réglerait sûrement à l’endurance des manieurs de dagues, mais c’était sans compter l’intervention de son alliée du moment. En effet, la dame aux cheveux rose lança sa dague contre l’adversaire du valet et celle-ci vint se planter dans la cuisse de la cible. Le dompteur de serpent posa un genoux à terre qui lui fût fatal. Le valet Elementis se lança sur lui, lui coupant les poignets pour le désarmer puis d’un geste rapide, mis fin à ses souffrances en le décapitant. Cependant, un regard noir fût lancer envers la demoiselle.

« J’avais bien dit que je ne voulais pas être déranger ! Ah et puis merde ! »

Couper dans ses pensées par un groupe d’ennemis qui encerclait son alliée, Arias pût chasser ses injures par de la satisfaction d’avoir de nouvelles proies sous la main. Un sourire carnassier s’afficha de nouveau sur son visage tandis qu’il s’appropriait les armes de son adversaire, rangeant les les siennes dans leurs étuis. Il semblait que personne de ses nouveaux adversaires n’avait remarquer la présence du valet, si bien qu’il comptait profiter de l’effet de surprise pour au moins en tuer un. S’élançant dans le vide, le jeune homme lança ses deux dagues dans le thorax d’un malchanceux avant de le plaquer au sol. Poussant l’effet de surprise un peu plus loin, Arias retira les drague pour blesser à la jambe un adversaire tandis que le deuxième adversaire cibler bloqua l’attaque. Esquivant les représailles pour venir rejoindre son alliée au centre du cercle.

- Dis donc, je ne me rappelait pas que les adversaires étaient si difficiles à tuer ! De mon temps c’était bien plus facile, maiiiiiiis... Ce n’est pas pour me déplaire !

Un rire sinistre résonna, oui c’était le bon temps. Enfin, son temps, le temps où il vivait dans ce pays, le temps du sang et des pleurs. Un léger regard vers son alliée avant de reprendre la parole et de lui rendre sa dague qu’elle avait lancer pour l’aider.  

- On se réparti les tâche ? Tu prend à gauche et moi à droite ? Tant que tu ne me gène pas...

Aussitôt l’accord donner par la demoiselle aux cheveux rose le valet lança ses aiguilles dans toutes les directions pour faire diversion. Cela devrait permettre aux deux résistants de voir une ouverture dans la défense de leurs adversaires et de briser ainsi le siège qui pesait sur eux. Rapidement les Arias s’élança vers le premier, où plutôt la première, adversaire à porter de ses dagues. Le problème, car il en a toujours dans ce genre de situation, c’est que la demoiselle maitrisait le feu, si bien qu’il du reculer pour ne pas finir carboniser. S’en suivis une attaque d’un homme et de son aigle, ce qui fit perdre l’équilibre du jeune homme qui vint embrasser le sol. Et comme si cela ne suffisait pas, une autre demoiselle accompagner d’un tigre se lança sur l’homme encore à terre. Profitant du fait de sa chute, l’elementis sortit ses dague juste avant que la femme ne le plante de son sabre. Ce fût bref, mais quand l’animal vit le corps sans vie de sa maîtresse, celui-ci entra dans une fureur noir avant de se jeter sur celui qui avait ôter la vie à sa bien-aimée dompteuse. A terre, Arias resista comme il le pouvait tentant tant bien que mal à éloigner les crocs de l’animal de sa gorge. Ce fût au bout de deux longues minutes que l’animal mourut prématurément, disparaissant de ce plan physique.

Se relevant avec difficultés, le Valet elementis observa ses adversaires. Il y avait l’homme qu’il avait blesser à la jambe, la femme de feu, l’homme ordonnant à l’aigle et celui qui avait bloquer son coup. Le reste devait surement s’occuper de son alliée, il ne savait pas comment elle s’en sortait, mais il pouvait entendre le bruit des combat derrière lui. Ordonnant à son alliée de se baisser, Arias fit pleuvoir sur les adversaires de la demoiselle une pluie d’aiguilles pour lui donner un petit coup de pouce. A peine reportait-il son attention sur ses propres adversaires que ceux-ci l’attaquèrent et, bien qu’il ne l’admettrait jamais, ils étaient bien coordonnés. L’homme et son aigle lui cachèrent la vue en feignant un attaque factice alors que la femme de feu lançait un trait de flammes vers le jeune homme aux cheveux ébène. D’ailleurs, ceux-ci manquèrent d’être réduit en cendre, heureusement que l’esquive sur le côté permit au jeune homme de préserver sa tignasse malgré le fait que ses côtes en prirent un sale coup à la place. En effet, l’homme qui avait contrer son attaque auparavant lui avait asséner un coup de pied d’une force surhumaine, ce qui ne l’étonna qu’a moitié puisqu’un buffle l’accompagnait. L’homme blessait restait quant à lui à l’arrière, aidant ses amis en provoquant des fouet d’eau avec l’eau des égouts, décidément, tous cela était mal partie, mais cela lui décrochait un sourire des plus satisfait.

« Douleur ? Je connait pas hahaha ! »

Douce folie de sang et d’acier quand tu nous tient tu est si agréable, mais pourquoi nous fait-tu mal après tant de joie ? Généralement c’est ce qu’il arrivait quand le corps subissait des dégâts, Arias en payait les frais à la place de son autre partie. Nul doute que les répercussions serons dur à encaisser, mais il le fallait, il devait en plus partir au secours de ses deux princesses.





(c) Shyvana




~ Merci à Lae pour cette signature et ce vava ~


     
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Kira SerykMessages : 3051
Date d'inscription : 15/08/2012


MessageSujet: Re: [Event 2] Un cookie, un vase de la dynastie Ming et avec ça ? [Pv Arias]   Dim 24 Juil - 22:43




Un cookie, un vase de la dynastie Ming et avec ça ?

Arias & Kira



Encerclée par ses ennemis, la demoiselle aux cheveux roses avait son épée en main et attendait le moindre gestes de la part de ses adversaires qui avaient l'air confiants d'eux ; ils n'avaient certainement pas remarqué son allié de taille qui était perché sur le toit et c'était un avantage qu'il ne fallait pas perdre. Aussitôt, Arias lança les hostilités en lançant deux dagues dans le thorax d'un des adversaires et la Rose ne perdit pas de temps pour engager un combat contre le seul épéiste du lot tout en essayant d'esquiver les autres attaques ; reculant, elle se retrouva finalement dos à dos avec son collègue qui avait avancé de son côté quant aux combats.

- Dis donc, je ne me rappelait pas que les adversaires étaient si difficiles à tuer ! De mon temps c’était bien plus facile, maiiiiiiis... Ce n’est pas pour me déplaire !

- Tu parles trop, tu le sais au moins ?


Ouais, c'était une petite pique amicale qu'elle venait de lui lancer. Son air si hautain et ses regards chargés de colère avaient énervé la demoiselle aux cheveux roses qui avait compris qu'il s'agissait sûrement d'un trouble dissociatif de la personnalité ou d'un schizophrène... Mais là, elle risquait de se faire taper sur les doigts par Aston si il venait à entendre ses pensées en cet instant. En résumé, il n'était pas bien et il avait besoin d'un bon psy ! Ça tombait bien, Kira avait un très bon ami -enfin si on peut dire ça...- qui était dans cette branche !

- On se réparti les tâche ? Tu prend à gauche et moi à droite ? Tant que tu ne me gène pas...

- Evidemment, mais tâche de ne pas trop traîner dans mes pattes, je ne voudrais pas te blesser non plus.


Aussitôt, Kira lança une attaque longue qui fut esquivée par son adversaire mais la Rose dut se baisser très vite pour éviter la pluie de cristaux qui fonçaient sur elle ; l'un d'eux réussit à écorcher son bras avant qu'elle ne puisse se coucher au sol et la jeune femme put se relever un peu plus loin pour parer l'attaque basse de l'épéiste. La demoiselle fut aveuglée par la nuée de chauves-souris qu'il venait d'invoquer pour qu'elle lui porter un coup de main ; donnant des coups dans l'air pour éviter les morsures de ces bestioles, la Reine se baissa pour ramasser une poignée de sable et la lancer sur le nuage noir qu'elles formaient.

Légèrement distraite de cette attaque fourbe, Kira fit une roulade pour s'éloigner du nuage tout esquivant le morceau de cristal qui filait droit vers elle ; ils ne voulaient vraiment pas la laisser tranquille. Petit coup de pouce de la part de son allié, la jeune femme fit ce qu'il lui demandait et observa la pluie d'aiguilles tomber sur ses adversaires, entaillant plusieurs chauve-souris au passage. Tant mieux ! Jetant un coup d’œil vers Arias, la demoiselle remarqua qu'il était un peu en difficulté face à toutes ces personnes qui en avait après lui alors elle eut un plan.

Gardant toujours son épée en main, elle vérifia que la femme avec le cristal préparait son attaque pour commencer à courir en direction de l'homme au buffle en espérant que ce qu'elle avait en tête allait fonctionner. Évitant la première pluie de cristaux, Kira continua sa course jusqu'à finalement se laisser tomber à la dernière minute pour déraper au sol sur quelques centimètres pour ne pas être touchée. La jeune femme comprit qu'elle avait réussit son coup lorsqu'elle entendit le corps troué de cristaux de celui du buffle s'écraser au sol dans un bruit sourd ; elle adorait faire ces coups-là... Retourner les éléments contre leur propre maître ou bien contre leurs alliés.



CSS par Gaelle


Spoiler:
 




Je vous grogne dessus en darkblue.







Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Arias VeleMessages : 288
Date d'inscription : 07/06/2015


MessageSujet: Re: [Event 2] Un cookie, un vase de la dynastie Ming et avec ça ? [Pv Arias]   Lun 25 Juil - 19:15


L'artiste funébre...


Les affrontements étaient aussi violents que sanglant, mais cela ne changeais pas vraiment des habitudes du valet. Pendant ceux-ci, la demoiselle et le jeune homme s’échangeait des paroles de défis et de taquinerie, bien que cela ne plaisait guère au grand méchant vêtu de noir qu’on ose lui répondre. Ce détails s’évanouissait rapidement dans la mélodie des combats mortelles qui avaient lieu dans les rues de la ville.

Il ne l’admettrait sûrement jamais, mais il faillait bien reconnaître l’indéniable : la situation d’Arias n’était pas la meilleure des deux. Fort heureusement pour lui, la demoiselle au cheveux rose utilisait sa tête mieux que ses muscles et fit même preuve de sournoiserie. C’est qu’elle commençait à remonter dans l’estime du valet possédé par son autre lui ! En effet, là il voulait bien le reconnaître, c’était une belle sournoiserie que de retourner l’éléments des cristaux contre leurs ennemis. Provoquant une pluie de cristaux sur elle, la demoiselle se baissa pour laisser passer les traits au-dessus de sa tête, ceci rencontrèrent ensuite le corps à la musculature imposante du maître de buffle. Elle lui enlevait une sacrée épine du pied et il se devait de lui rendre la pareille.

Profitant que la maîtresse du feu agissait sans faire attention à son environnement et que le maître de l’eau, blesser, ne puisse bouger, Arias allait faire un coup de maître pour avantager son camp. En effet, le valet attendit que la demoiselle au cheveux blond platine lance des gerbes de flammes dans sa direction pour esquiver dans un saut au-dessus d’elle les flammes. Cela n’empêcha pas son épaule d’être légèrement brûlée. Par réflexes, la demoiselle suivit avec ses flammes le jeune homme tandis que le maître de l’eau, pour se défendre, projeta de l’eau vers son ennemi. Le choc entre le feu et l’eau provoqua une subite  de l’eau qui embruma les lieux de combats. Sachant pertinemment que le maître de l’eau pourrait aisément dissiper ce brouillard, Arias s’élançât vers lui pour lui trancher la gorge d’un coup net et précis. La demoiselle maîtresses du feu lança des gerbes de flammes dans tous les sens, mais le danger se trouvait plus bas. Le tueur s’était approché en rampant, et finalement vint planter sa dague sous la mâchoire de celle qui se défendit en vain.

Sa prochaine cible était le dompteur d’aigle, mais la tâche serait bien plus ardue qu’avec les deux autres. Ce qu’il ne savait pas, c’est que l’aigle volait au-dessus d’eux et donc indiquait sa position. Arias le découvrit quand il voulu attaquer dans le dos son adversaire, mais celui-ci bloqua le coup à l’étonnement du valet. Sous la brume qui se dissipait peu à peu, les coups portaient de toutes part. Bien que le sort de son alliée l’importait peu, le jeune homme se posait quand même la question si elle allait bien.

Le sang coulait dans les rues, rappelant certains souvenirs à l’ancien assassin endoctriné  tuer. Le visage des morts exprimant l’instant avant le coup fatal était le plus beau des tableau, le bruit de l’acier tranchant la chaire était la plus douce des mélodies à ses oreilles tandis que les râles des malchanceux faisaient office d’applaudissement à sa danse macabre. Cependant, petit à petit le sourire sadique qu’affichait le visage tâché de sang du jeune homme se ternissait de tristesse, comme si il revenait petit à petit à la raison...





(c) Shyvana




~ Merci à Lae pour cette signature et ce vava ~


     
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: [Event 2] Un cookie, un vase de la dynastie Ming et avec ça ? [Pv Arias]   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Event 2] Un cookie, un vase de la dynastie Ming et avec ça ? [Pv Arias]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Quederla :: Archives~ :: Les Archives :: Les RPs 2016-