Des prédéfinis n'attendent que vous pour être pris !
Le forum dispose de Discord !
Vous pourrez y accéder en suivant ce lien.
N'hésitez pas à nous rejoindre !
Nous sommes actuellement à la recherche du Maire de Quederla.
Si ce poste vous intéresse, faites-le nous savoir !

Partagez | 
 

 Un adepte du Lotus

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Un adepte du Lotus   Mar 19 Juil - 20:40

Iroh Wang

{Un commentaire ?}

PETITE PRÉSENTATION
NOM : Wang
PRÉNOM(S) : Iroh
SURNOM : Sensei / Dragon de l'Ouest
DATE DE NAISSANCE : 20 Avril
ÂGE : 59 ans
SEXE : Homme
CAMP : Habitant, ancien Élémentis
CAPACITÉ : Feu
SITUATION : Veuf
MÉTIER : Expert-thé et Maître de Kung Fu
PERSONNAGE AVATAR : Iroh - Avatar le dernier maître de l'air
QUESTIONS

DE QUAND DATE VOTRE ENTRÉE DANS LE CAMPS ?
Il est rentré assez jeune chez les Élémentis, mais à fini par les quitter à l'âge de 49 ans.
QUELS SONT VOS LIENS AVEC LUI ?
Il n'a rien contre eux, mais eux le considère maintenant comme un déchet à cause de l'échec de sa mission.
TATOUAGE/MARQUE ?
Une marque de brûlure sur la plante du pied gauche
POSSÉDEZ-VOUS UNE ARME, SI OUI LAQUELLE ?
Il ne sait pas réellement manier les armes, mais il sait les contrer pour être plus exact. Il utilise son corps comme arme et son élément.
PHYSIQUE
Cet homme est vraiment agréable à l’œil. C'est plutôt un tombeur, vraiment charmant pour son âge. Et il faut dire que n'importe qui peut tomber amoureux de cet apollon.

Ce n'est pas un très grand homme, il n'est pas non plus minuscule au point de ne faire qu'un mètre vingt, mais il n'est pas non plus un géant au point de faire deux mètres. En fait il ne fait que un mètre cinquante ; d'accord il est petit pour un homme, mais il s'en fiche car il se sert très bien de sa petite taille afin de profiter de la taille des autres, mais surtout de la force des autres. Grâce à son entraînement il sait parfaitement utiliser les points forts de l’adversaire pour qu'ils deviennent leur point faible donc ce n'est pas son gros ventre qui va le déranger, même si ça le limite.

Néanmoins il possède sa propre force, pas réellement une force physique avec des muscles immense, mais une force physique intérieur. Certes il ne peut pas soulever des blocs de ciment du bout du doigt, mais cela sert à quoi quand il peut les casser en usant parfaitement de toute la force dont il dispose ? Il cache très bien son jeux le petit homme, surtout derrière sa carrure assez atypique.

Il avait de long cheveux noirs dans sa jeunesse, mais le temps ne l'a pas épargner. Ses cheveux sont toujours long, mais sont passé d'un noir à un argenté/gris et ils sont même tombé en partie, lui laissant une belle tonsure, dégarnissant le pauvre homme. Il possède  une longue barbiche grise, une belle barbe grise vraiment très longue de quoi souligner son visage ridé par le temps ainsi que ses yeux marrons. Mais cela lui donne un certain charme, un charme de vieille personne qu'on a envie de faire confiance et de cajoler.

Sa tenue est aussi typique de son pays d'origine, surtout quand on maîtrise les arts martiaux, une sorte de kimono vert qu'il porte en permanence sur lui en fait. Rien de bien étrange il faut dire, chose assez commune en réalité. Sinon il n'a rien dire de plus sur sa tenue, à part qu'il porte des gentas généralement, ou bien des tongs. Sinon il affectionne beaucoup un petit chapeau de paille qu'il porte quand il sort dehors.

La dernière chose qui marque, c'est sur son pied gauche. On peut remarquer une tâche de brûlure sur la plante de son pied s'il soulève ses pieds de ses chaussures.
CARACTÈRE
Il est typiquement ce qu'on attend d'un maître du Kung Fu. Iroh est une personne calme, reposer, imperturbable en apparence, pourtant ce n'est rien comparé à ce qu'il est en réalité au fond de lui. Même s'il paraît un homme enjoué, plein de vie, plein de joie de vivre lorsqu'il n'enseigne pu le kung fu et qu'il s'adonne surtout à son autre passion, il reste un homme tourmenté, regrettant rien de sa vie hormis une chose qui le tourmente encore et toujours et sûrement rien ne pourra soulager la souffrance intérieur ; il essaye pourtant tant bien que mal à compenser le vide dans son cœur.

Malgré son côté froid, son côté peu souriant, voire jamais souriant en réalité, stricte, voire même sévère quand il enseigne le Kung Fu. Dès qu'il s'adonne à son thé ou en dehors du dojo, il a le cœur sur la main et est prêt à aider n'importe qui qui le lui demande, et même qui ne lui demande pas par moment. Pourtant il possède de grand priori sur les autres personnes, pour lui tout le monde n'est pas capable d'utiliser l'art du kung fu et donc tout le monde n'est pas digne de se voir enseigner cet art ancestral. Néanmoins il autorise tout le monde a essayer, même si en réalité, s'il ne veut pas d'un élève, il fait tout pour lui faire comprendre pour que cette personne abandonne d'elle même.

Iroh est un véritable adepte du Thé, il aime prendre son temps afin de faire un bon thé, mais il est pareil dans tout ce qu'il fait. Il n'est pas paresseux, mais il aime profiter de la vie, se balader dans les rues de la ville, faire du thé, se reposer sous un arbre, et plein d'autre activité. Malgré son âge il a toujours besoin de bouger, il aime bouger et faire quelque chose, même si c'est une activité calme ; du moment qu'il fait quelque chose il est heureux. Pourtant il sait rester calme et sans rien faire lorsqu'il s'agit de kung fu afin d'enseigner au mieux son art, même si en réalité il préfère largement son salon de thé que son dojo depuis le temps.
PÈRE CASTOR RACONTE NOUS UNE HISTOIRE !
Tout ne commence pas à Quederla pour le petit garçon qui venait de naître, mais en Chine, dans un petit village de Chine complètement paumé. Un petit village plutôt pauvre, mais ils avaient de quoi vivre et la population vivait principalement de leur propre récolte. C'est dans ce type de famille qu'est né le petit Iroh. Il n'y a pas grand chose à dire sur sa jeunesse, comme tous les autres garçons de son village, ils se sont mit très jeune à s'entraîner à l'art du Kung Fu, même si c'était plus pour s'amuser entre gamin qu'autre chose, même si le petit garçon semblait avoir des prédispositions dans cet art noble. Selon les légendes de leur pays, les jeunes garçons, une fois l'âge des dix ans atteint, devait quitter le village afin de connaître le monde, mais cela s'était perdu, sauf dans quelques familles. La famille Wang restait dans la tradition, même si Iroh n'était en réalité que leur premier et seul enfant, ils le laissèrent partir à son anniversaire avec assez d'argent, l'économie de toute une vie, pour qu'il puisse voyager et surtout atteindre une ville dont l'un des amis de famille se trouvait, un expert en Kung Fu ; un vieux monsieur, mais qui lui sera d'une grande aide pour que Iroh s'améliore dans son art.

Le voyage perdura pendant six mois, six mois où le jeune garçon en profita pour visiter le monde, profitant du paysage et du maximum de moyen de transport possible, comme par exemple à dos d'éléphant en Inde par exemple ; même si la différence de langue était très dur vu qu'il ne savait parler que le chinois. Sûrement pour cela que le voyage fut long d'ailleurs, la langue n'est pas réellement de son côté, mais ce n'était pas grave car il réussi tant bien que mal à arriver à la destination que ses parents lui avaient indiqué, une ville du nom de Quederla. Il n'avait que Dix ans, il ne connaissait pas la ville, ni même la langue, alors pour trouver exactement où habite la personne qu'il voulait était compliqué, la seule chose qu'il connaissait c'était le nom de cet homme, un certain Oogway. À force de chercher, on lui indiquait qu'il vivait dans une petite maison, un peu en retrait de la ville, au sommet d'une falaise près du port.

En entrant dans cette demeure, cela lui rappelait son pays, un mixte entre une maison chinoise et un dojo de Kung Fu, de quoi ravir le petit garçon venu de Chine. Le maître des lieux l'accueilli avec grand plaisir, il était au courant de la visite grâce à une lettre des parents du petit qui l'avait prévenu et demander de l'entraîner car il avait vu en lui un très grand potentiel. Les années qui suivirent, le vieil homme devenait le maître de ce garçon, mais aussi son tuteur. Il lui apprit non seulement l'art du Kung Fu, mais aussi la langue et les coutumes du pays. Il lui parla de l'histoire qui hante la ville, dont il était rester en retrait toute sa vie à Quederla, du conflit entre les Domae qui usent des animaux pour se battre et des Élémentis qui usent des éléments même pour se battre. Bien sûr il lui conseilla de ne pas prendre part, que ce n'était pas leur histoire, pourtant il ne respecta pas les conseils de son vieux maître pour venir entrer chez les Élémentis parce qu'il trouvait leur communion avec les forces de la nature plus en harmonie avec le Kung Fu. Même si pour cela il avait attendu d'avoir Quinze ans pour y rentrer grâce à celui qui se disait Joker, même si le petit Iroh ne savait pas ce que ça voulait dire exactement.

Les années suivante ne sont pas non plus très intéressante, en fait il passait la totalité de son temps à se faire éduquer par son maître et à faire ce que le conclave Élémentis lui disait de faire. Chaque mission confié était une bonne occasion de s'entraîner dans son art, au point qu'il pouvait presque égaler avec son maître.. Du moins dans sa tête car en réalité il se faisait battre d'une grande aisance à chaque fois qu'il voulait se mesurer à lui. Deux événement se produisit alors qu'il avait dix huit ans. Le premier grand événement fut quand les Élémentis l'autorisa a être en harmonie avec un élément de la nature, il était fier de cela et il y allait confiant et plein de vie. En arrivant dans la grande salle, on lui injecta une sorte de produit dans la plante de son pied gauche et juste après plus rien. Dans son rêve, du moins ce qui semblait être un rêve, il se retrouvait dans son village, mais bien avant sa naissance, voyant des dragons crachant du feu, luttant contre un démon qui voulait détruire son village, mais qui fut sauvé par le souffle des dragons. À son réveil il pouvait maîtriser le feu, se réveillant en sueur de cette épreuve.

Suite à cela il pouvait partir du QG des Élémenits afin de retourner voir son maître pour lui apprendre la grande nouvelle, qu'il avait hérité d'un élément lié à son pays, au dragon. Sauf que c'est là qu'il rencontra son second grand événement. En entrant chez son maître, il pouvait le voir sur son lit, allongé, ne bougeant plus. Il n'était pas entrain de dormir, mais entrain de mourir, il eut juste le temps de parler que très peu de temps avec son élève pour lui raconter le secret du kung fu pour qu'il devienne encore plus fort avant de mourir.

Iroh était vraiment triste à la mort de son maître, il lui fit des funérailles digne des plus grands de son village. Il était maintenant l'héritier du dojo alors qu'il n'avait que dix-huit ans, néanmoins il ne décida pas de garder le dojo ouvert, préférant simplement vivre à l'intérieur comme sa nouvelle demeure. Les années passèrent et ils continua de s'entraîner. Mais c'est également là qu'il rencontra sa femme, enfin ce n'était pas vraiment sa femme, mais plus sa fiancée. Tout ce passa très vite après leur rencontre, donnant naissance à un enfant, un fils alors que Iroh n'avait que vingt ans et qu'il ne connaissait sa mère depuis qu'une seule année. Il continuait bien sûr de s'entraîner, autant qu'avec son élément, mais aussi avec son corps, alliant les deux à la perfection. Sauf qu'il n'oubliait pas sa vie de famille également.

La petite famille grandissait à l'intérieur du dojo, qui servait de maison, pendant plusieurs années où il ne se passait pas grand chose. Son jeune fils entra chez les Domae également également, mais avant qu'il eut le secret, quand le jeune fils avait dix-huit, il fut envoyé à l'étranger, en Chine, en compagnie de plusieurs autres Élémentis, mais aussi son propre père qui était le commandant de cette mission extrêmement importante. Essayer de prendre le contrôle d'une ville importante qui abrite une mine de minerais vraiment précieux qui permettrait de prendre l'avantage sur les Domae, mais qui était imprenable pour le moment. La petite troupe parti donc vers la Chine, avec la confiance de Iroh qui était réputé pour être une personne puissante grâce à son élément dès qu'il fut en mission. La mission commençait plutôt bien, tout se passait plutôt bien, même si la mission dura tout de même huit ans. La ville était vraiment impénétrable, surtout que Iroh était le seul maîtrisant un élément, mais refusa de l'utiliser en dehors de la ville.

Alors que tout semblait être en bonne voie pour réussir, Iroh, dans un rêve, se rappela de ce qu'il avait vu durant l'obtention de son pouvoir, son village à moitié détruit à cause d'un démon, mais sauvé par un dragon ; rêve qu'il fit après la nouvelle de la mort de sa fiancée. Sans prévenir, même pas son fils, il parti là où se trouvait son village pour vérifier que ce n'était qu'un rêve. Malheureusement en arrivant au village, tout était détruit.. Il ne restait plus que des maisons en ruine. Dans un accès de colère, l'homme se mit à cracher du feu tel un dragon, faisant une immense boule de feu dans les airs visible sûrement de toute la Chine. Après plusieurs jours de colère, Iroh se décida enfin de retourner voir son fils et la ville qu'il devait prendre sauf qu'en arrivant il vit que c'était trop tard également.. Il ne restait plus aucun Élémentis, même pas son fils.. Du moins ils étaient là, mais sans vie. Il était parti sans laisser d'ordre et ils ont dû lancer une attaque pensant que c'était la meilleure des solutions sauf que ce n'était absolument pas ce qui était à faire. La colère aurait pu éclater, mais ce fut la tristesse qui gagna cet homme, la tristesse et le remord.

Iroh décida de rentrer chez lui, mais prit tout son temps pour rentrer, il prit trois ans pour être exact. Apprenant sur le chemin plein de chose, plus de chose qu'il n'en a jamais apprit grâce à l'ordre du Lotus qu'il rejoignit en Chine. En rentrant à Quederla, il retrouva son dojo vide, sans son fils, sans sa fiancée, et même plus l'amour des Élémentis. Étant le seul de retour de la mission qui fut un échec, ils le prirent pour un lâche, pour un faible, le laissant partir. Néanmoins il prit une grande décision une fois de retour, ouvrir de nouveau le fameux dojo pour permettre aux jeunes d'apprendre le kung fu, le véritable kung fu. Très vite il fit rejoint par une jeune demoiselle qui voulait apprendre à se battre, puis très vite rejoignit par quatre autres camarades. Alors que Iroh est un Élémentis, les cinq élèves rejoignirent les Domae et eut le droit au secret des Domae, un animal, une tigresse, une grue, un singe, une mante-religieuse et une vipère ; animaux qui allaient parfaitement avec leur style de combat. Mais ce dont il était le plus fier était son salon de thé qu'il réussit à ouvrir en ville et qui était devenu le plus célèbre grâce à son thé unique, un thé dont lui seul possède le secret.


Et en vrai ?

{Quelque chose à dire ?}

PRÉNOM/SURNOM : Ancien Selphi
ÂGE :  24 ans
COMMENT ÊTES-VOUS ARRIVÉ ICI : Ahahahah
UN COMMENTAIRE ? UNE IDÉE ? : Nop
LE CODE DU RÈGLEMENT : Ok by Kira
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Kira SerykMessages : 3101
Date d'inscription : 15/08/2012


MessageSujet: Re: Un adepte du Lotus   Mar 19 Juil - 21:34

Blblbl,

Re-rebienvenue parmi nous, ça a servit à quelque chose de regarder Kung Fu panda Razz

Allez t'es validé o/




Je vous grogne dessus en darkblue.







Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Un adepte du Lotus
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Quederla :: Archives~ :: Les Archives :: Anciennes présentations-