Des prédéfinis n'attendent que vous pour être pris !
Le forum dispose de Discord !
Vous pourrez y accéder en suivant ce lien.
N'hésitez pas à nous rejoindre !
Nous sommes actuellement à la recherche du Maire de Quederla.
Si ce poste vous intéresse, faites-le nous savoir !

Partagez | 
 

 Une petite ruelle bien mal fréquentée ! [F. Nel]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Une petite ruelle bien mal fréquentée ! [F. Nel]   Lun 1 Aoû - 14:19

Une petite ruelle bien mal fréquentée !






Il faisait noir. J'étais enfin tranquille mon oréiller sous ma couette. Le sol était dur mais ça me gênait pas. Je pouvais dormir sur toute surface du moment que j'avais un oreiller pour moi et ma petite tête. La ville avait été pas mal chamboulé ses derniers temps. Avec cette nouvelle organisation l'ordre qui avait frappé et c'était mit au grand jours. Il avait causé des dégâts assez important et la ville était en travaux un peu partout pour réparer ça et à cause de cela ... Je pouvais pas dormir dans mon lit car y avait trop de bruit ... Le truc qui se fait appeler ténébreux ou Fallen la, l'autre con avec son nom merdique ... Si je le trouves je le tues à cause de lui je peux plus dormir ...Enfin non c'est trop fatiguant donc je payerais surement quelqu'un pour le faire, ça sera moins fatiguant de donner des Derlas que courir après un mec.

Alors que je commençais à m'endormir dans mon coin ... J'entends des rires provenant de l'extérieur ... Je grognais un peu mais essayait de m'endormir quand même. Bon oui ... Il était 13H normal qu'il y ait du bruit ... Quoi je vous ais dis qu'il faisait noir ? Oui c'est normal j'ai trouvé un super endroit ou je suis tranquille pour dormir ou il fait noir c'est pas cool ? Alors que j'essayais de me faire prendre dans les bras de Morphée ... J'entends des rires de plus en plus fort et un truc vient cogner la paroi de l'endroit ou j'étais, puis s'en suivi d'un grand couinement animal j'aurais dis.

Pourquoi je pouvais jamais dormir dans le calme ? C'est compliqué de foutre la paix  5 minutes et que le monde entier se la ferme pour que je puisses m'endormir tranquille ? Ca commence vraiment à bien faire ! En plus de Brume qui me les casses tous les matins à me jeter du lit ... Maintenant j'avais des inconnus qui riaient juste à côté de mes oreilles ? C'était une épreuve de Morphée savoir si j'étais digne de ses bras ... Je voyais pas d'autre explication.

- Eh les gars, regarder le sac à puce il tremble comme pas possible !

De nouveau rire s'en suivit. Je gigotais dans l'endroit ou j'étais mettant mon oreiller sur ma tête et le pliant sur mes oreilles .... Mais ils allaient la fermer ? Je m'étais levé tôt pour trouver un endroit pas trop sale, pas trop puant, ou il faisait noir .... Et ils venaient gueulé à côté de cet endroit. Un autre couinement animal s'en sorti puis une voix plus féminine. La voix d'une des hommes à côté de ma position se mit à rirent:

- Allez barre toi ma jolie si tu ne veux pas de problème. Ca serait d'hommage d'abîmer un si jolie visage ~

Un bruit métallique venait de se faire entendre .... Ca en était trop ... En cherchant mon courage la ou j'étais la pour poser mon oreiller et me redresser je pousse le couvercle de la poubelle ou j'étais me levant sur mes 2 jambes ... Le couvercle claqua contre la paroi de la ben ou j'étais... Une ben à ordure qui venait d'être lavé, donc propre, une odeur pas trop gênante et un endroit bien sombre une fois le haut refermé:

- Vous allez la fermez ... Y en a qui essaye de dormir.

Oui j'avais essayé de prendre une voix énervé mais ce fut un magnifique échec et ça faisait encore une fois , voix blasé / Fatigué. Je regardais au sol voyant un petit chien avec un peu de sang sur lui totalement au sol ... Sa respiration était lente et un groupe d'individu devant ma poubelle .... Je sors de cette dernière et les regardes:

- Si vous pouviez allez plus loin s'il vous plait, y a d'autre rue pour faire les racailles ...

Je les regardes. Les cernes sous mes yeux ne me rendaient pas vraiment flippant et encore moins sérieux ... Puis ma voix n'aidait pas vraiment. Alors que je regardais les hommes rire en me voyant un me lança dans à mon égard:

-  Barre toi le SDF, sinon ça va chier pour ton cas....

Alors que je le regarde pour lui dire:

- Je ne suis pas un S ... mppffff....

Le mec devant moi venait d'avancer vers moi et m'avait mit un coup de couteau de poche dans le ventre ... Du sang coula légèrement de ma bouche et mon réflex fut de me tenir le ventre avant de m'écrouler sur le sol comme une merde ... Cependant aucune marre de sang n'apparu au sol pour le moment du moins.







Revenir en haut Aller en bas
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: Une petite ruelle bien mal fréquentée ! [F. Nel]   Lun 1 Aoû - 16:32


Une petite ruelle bien mal fréquentée
Feat Noah Chesire




Je suis sortie faire quelques emplettes, profitant du beau temps pour me promener un peu dans le Quartier. Depuis les derniers événements, les habitants de la Cité sont plutôt un peu frileux pour sortir de chez eux, ce qui est complètement débile dans le fond. Si jamais quelqu'un décidait de venir détruire la ville, il le ferait, qu'on soit caché ou non. Alors pas question pour moi de changer mes habitudes. Et puis, mes petits pensionnaires ont besoin de moi et il est hors de question que je les abandonne. Ils comptent sur moi, je ne les décevrais pas.

- Eh les gars, regarder le sac à puce il tremble comme pas possible !

Hein, quoi? Qu'est-ce que j'entend? Je passais devant une ruelle peu fréquentée lorsque je me suis arrêtée. Non mais pincez-moi, je rêve? C'est qui ces petits merdeux? Et de quel droit ils s'en prennent à ce pauvre petit chien. Il est déjà en sang et eux rigolent de sont état. Je m'en vais leur faire passer l'envie de s'en prendre à plus faible qu'eux, ils vont voir.

"- Vous allez le laisser tranquille et tout de suite! Sinon, c'est moi qui vais vous botter les fesses, bande de petits cons!"

Résultat, les voilà qui se marrent. Bon, c'est vrai, je n'ai pas la carrure d'une combattante mais personne, je dis bien PERSONNE n'a le droit de faire du mal à un animal. S'il y a bien une chose qui me me met hors de moi, c'est ça. On ne touche pas à mes petits bébés, dans aucune circonstance. Et ces sales gosses vont l'apprendre à leur dépens. Même si dans le lot, certains ont sans doute mon âge ou pas loin. Moi, je reste à les fixer avec de la haine plein le regard.

- Allez barre toi ma jolie si tu ne veux pas de problème. Ca serait d'hommage d'abîmer un si jolie visage ~

- Vous allez la fermez ... Y en a qui essaye de dormir.

Woh, c'est qui lui? Et il faisait quoi dans la poubelle? Pire que ça, il était là depuis le début et il n'avait rien fait? Il mériterait une baffe lui aussi tiens, juste pour ne pas être intervenu mais bon, pour le moment, il est plutôt de mon côté alors je ne vais pas me plaindre non plus.

- Si vous pouviez allez plus loin s'il vous plait, y a d'autre rue pour faire les racailles ...

-  Barre toi le SDF, sinon ça va chier pour ton cas....

- Je ne suis pas un S ... mppffff....

Alors là, c'en est trop. Déjà qu'ils s'en prennent à ce pauvre chien sans défense mais en plus, il attaque ce garçon sans la moindre raison? Très bien puisque c'est comme ça, je leur montrer de quel bois je me chauffe. Enfin moi... Et ma chérie, bien sûr. Car déjà, Jazz' est à mes côtés et à bondit sur le type armé, un bon coup de griffes en travers du dos le fait lâcher son arme et finir au sol alors que déjà elle mord un second type, lui arrachant gentiment un petit bout d muscle du mollet avant de se jeter sur le troisième, qu'elle cloue au sol de son poids, gronder férocement et les crocs en avanT.

"- J'ai dis: CA SUFFIT !! Alors maintenant, vous allez faire ce que je vous dis. A moins que vous ne préféreriez servir de repas à ma camarade ici présente. "

C'est marrant, d'un coup, tout le monde se tait, sauf celui qui chouine pour sa jambe. Tant pis pour lui, il l'a cherché. Le type armé à perdu son couteau suite à l'attaque de mon chaton aussi je viens le récupérer avant de le passer gentiment sur sa gorge, y laissant une légère estafilade pendant qu'il me fixe, apeuré.

"- La prochaine fois que je vous surprend à vous en prendre à un pauvre animal sans défense ou à une personne innocente, je ne retiendrais ni la lame dans ma main ni mon petit chat. Est-ce que c'est bien compris?
Maintenant, vous avez exactement 5 secondes pour disparaître de ma vue.
1... 2...."




Revenir en haut Aller en bas
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: Une petite ruelle bien mal fréquentée ! [F. Nel]   Lun 1 Aoû - 19:29

Une petite ruelle bien mal fréquentée !






L’homme venait de me mettre un coup de couteau dans le ventre … un filet de sang sortit de ma bouche … Ma main venant sur mon ventre ou il y avait la plaie … LA douleur traversa mon corps dans un léger gémissement avant de finir par tomber au sol comme une merde. J’avais la face contre le sol… Les yeux ouverts, j’avais mal mais je n’avais pas la force de crier de douleur trop fatiguant. Pourtant aucun ne coula de ma plaie et je ne sentais aucune difficulté à vouloir me relever. Cependant les paroles de la demoiselle :

"- J'ai dis: CA SUFFIT !! Alors maintenant, vous allez faire ce que je vous dis. A moins que vous ne préféreriez servir de repas à ma camarade ici présente. "

Oh alors elle allait s’en charger ? Bon bah je vais rester allongé ici le temps qu’elle s’occupe des mecs. J’aurais pu essayer de me battre et aurait surement gagner avec quelques blessures mais c’était vraiment trop fatiguant pour moi donc si elle se sentait de s’en charger je n’allais pas m’en priver. La grosse bestiole avec elle venait de se charger du groupe de personne qui était au sol déjà un peu apeuré. Y en a un qui avait sacrément morflé la grosse bêbêté avait même recraché un morceau du monsieur. J’avoues que sur le coup ça m’impressionnais un peu, je relève légèrement la tête pour voir ça.

"- La prochaine fois que je vous surprends à vous en prendre à un pauvre animal sans défense ou à une personne innocente, je ne retiendrais ni la lame dans ma main ni mon petit chat. Est-ce que c'est bien compris ?
Maintenant, vous avez exactement 5 secondes pour disparaître de ma vue.
1... 2...."


Dans ma petite tête c’était clair, ils allaient se barrer tous … Cependant ils se relèvent. Apparemment très confiant quand un mec apparait plutôt grand et costaud qui attrape la demoiselle par derrière avec un autre couteau. Ou … Je ferais mieux de partir moi … Ca sent pas bon ici. Je n’ai pas envie de me fatiguer pour rien.  Alors que je me lève comme si de rien n’étais, je me penche dans la ben pour récupérer mon oreiller. Quand j’en ressors tout le monde me regarde surpris. Il n’y avait pas de sang sur moi. J’avais aucun problème à bouger. J’avais juste la douleur du coup et de la pénétration du couteau dans mon pauvre petit ventre, mais la douleur j’y étais habitué maintenant. L’homme qui tenait son couteau qu’il venait de reprendre lâcha son arme et se mit à crier :

- Un …. UN ….UN ZOMBIEEEE arhhhh….

Alors que je prends mon oreiller dans mes 2 bras le serrant fort contre moi je relève la tête et regarde l’homme qui reculait en me voyant :

- Ce n’est pas très gentil ça quand même …. Je ne suis pas un zombie, je suis un humain e.e

Je le regardais puis je le vis détaler avec toute sa troupe. Si je n’avais pas été aussi fatigué j’aurais couru après c’est mec pour leur apprendre la politesse … Mais non trop fatigué. Je baille doucement et voit mon manteau troué … Je soulève ce dernier pour voir mon T-shirt noire trouée, puis soulève le t-shirt pour voir une plaie dans mon ventre ouverte qui ne saignait pas, montrant aussi des centaines de cicatrices sur mon corps. :

- Je vais encore devoir demander à Brume de me soigner et recoudre mon manteau … Pour une fois qu’elle sert à quelqu’un la planche à pain tu me diras ...

Ouai, je pouvais me trimballer un petit moment avec cette blessure ouverte, mais fallait absolument que je me soigne, sinon d’ici une heure je dirais, je vais me vider de mon sang comme ça, pas terrible et très douloureux. Je soupire et laisse retomber mes couches de vêtement et me retourne pour sortir de la ruelle et croise le regard de la demoiselle. Elle était vraiment mignonne, pas comme sa grosse bêbête à côté qui était plutôt flippante je dirais. Oui flippante c’était le mot. Alors que j’avance pour partir je vois l’animal au sol. Je viens l’attraper par le museau, du sang coulait le long de sa petite fourrure dorée … Je regarde la belle demoiselle en face de moi lui tendant la bête en sang :

- Vous pouvez le tenir 5 secondes s’il vous plait m’dame ?

J’avais un peu pitié de la bête, ce n’est pas cool de taper les copains qui partage la passion du sommeil. Bah ouai un chien sa dort beaucoup. Du coup pendant que la demoiselle garde le chien en main, je passe ma main sous le T-shirt la mettant contre ma plaie … J’essayes de me concentrer et d’un coup la plaie se met à pisser le sang … Oups j’y ai été trop fort. Après un moment la plaie arrête de couler d’un coup.  Je lève ma main au-dessus du chiot en sang et laisse couler mon sang présent sur ma main sur le corps du chiot. Je rendais ça fourrure dorée rouge avec mon sang. Ça pouvait paraitre horrible de faire ça mais tout à coup après un petit moment le chiot se redresse comme s’il allait bien et se met à aboyer normalement. Venant remettre ma main autour de mon oreiller le tachant par la même occasion je souris très légèrement. Eh ouai petit gars j’allais pas te laisser quitter ce monde sans avoir fait une dernière sieste voyons. En parlant de sieste … Il était l’heure de ma sieste de 14 Heures très importante celle-là !








Revenir en haut Aller en bas
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: Une petite ruelle bien mal fréquentée ! [F. Nel]   Lun 1 Aoû - 22:31


Une petite ruelle bien mal fréquentée
Feat Noah Chesire




Bon, visiblement, il sont encore plus débile que ce que je pensais. Je leur offre une chance de s'en sortir sans dommages et là, ils cherchent les ennuis. Ils ont quoi à part du vide entre leurs deux oreilles, cette bande de crétins? Enfin, tant pis pour eux. Ils sont prévenus et savent maintenant à quoi s'attendre.

J'avoue que je ne m'attendais pas à cet autre type derrière moi mais là, c'était la mauvaise équation. J'ai un couteau en main et un chaton qui a horreur de me partager. A peine m'a t'il attrapé que la lame vient se planter directement dans son poumon, bien profondément, le forçant à me lâcher alors que Jazz' lui bondit dessus, les crocs se plantant joyeusement dans sa gorge. Vous ne pourrez pas dire, je vous avais prévenu les gars.  

- Un …. UN ….UN ZOMBIEEEE arhhhh….

Hein, quoi? C'est quoi cette réaction débile? Ah tiens, l'autre cerné est de nouveau debout, et visiblement intact. Il s'était pas pris un couteau dans le ventre pourtant?

- Ce n’est pas très gentil ça quand même …. Je ne suis pas un zombie, je suis un humain

Pour le coup, j'ai envie d'éclater de rire devant la tête des trois types. Entre leur copain qui est en train de se faire joyeusement déchiqueté par ma chérie et l'autre qui devrait être agonisant et qui semble ne rien avoir, les voilà qui détale comme des lapins. Ils mériteraient de crever mais bon, je n'ai pas envie de salir davantage. En plus, il y a un chiot qui lui, a réellement besoin d'attention.

Mais le jeune homme est plus proche de lui et le récupère avant moi. Mais quel idée de le prendre ainsi. Non mais vraiment, il aimerait qu'on lui fasse la même chose? Enfin, je prends le petit chien terrifié dans mes bras, le rassurant avec des paroles douces et chaleureuses, l'observant avec attention pour évaluer la gravité de ses blessures. Bon, il n'est pas en danger de mort imminente mais il est loin d'être en bon état. On attendre donc un peu pour les caresses.

- Vous pouvez le tenir 5 secondes s’il vous plait m’dame ?

Euh, tu comptes faire quoi, exactement? Parce que si tu comptes l'achever, ce sera ailleurs que dans mes bras et en ma présence. Jazz' est revenue se coller à mes jambes, grondant légèrement tandis que l'homme ressort sa main couverte de sang de sous son t-shirt avant d'en couvrir le jeune chiot. Si nous n'étions pas à Quederla, je dirais qu'il est fou mais je pense que j'ai compris. Et l’amélioration rapide de l'état du pensionnaire de mes bras ne fait que confirmer mon hypothèse.

"- Merci pour lui. C'est très généreux ce que vous venez de faire. Voyez, même lui vous en remercie.
Oui, tu es content, n'est-ce pas? Ça se voit. Et tu es en pleine forme à présent. Mais pourquoi tu es tout seul, petit?"


Non, je ne m'attends pas à ce qu'il me répond mais bon, j'aimerais bien des fois. Je suis certaine qu'ils auraient des tas d'histoires à raconter. Mais en même temps, il ne vaut mieux pas. Je risquerais de faire des massacres si je reconnaissais des auteurs de maltraitances animales. Enfin, au moins toi, tu t'en sors bien. Même ma chérie ronronne à présent, redevenu chaton inoffensif tandis que j'observe le jeune homme face à moi. Le chiot jappe joyeusement dans mes bras, alors que je le caresse pour le calmer un peu.

"- Enfin, vous êtes peut-être humain mais c'est vrai que vous avez une tronche de zombie, cerné comme vous l'êtes. Comment va votre blessure, elle n'est pas trop grave? Et puis-je connaitre votre nom?"



Revenir en haut Aller en bas
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: Une petite ruelle bien mal fréquentée ! [F. Nel]   Lun 1 Aoû - 23:27

Une petite ruelle bien mal fréquentée !






Alors que mon sang coulait sur la bête un moment d’absence me parcouru … Mon sang était particulier depuis que j’avais eu le secret de la famille élémentis. Le sang des dieux coulait dans mes veines. Un sang capable de guérir tous mal dans ce monde. C’était un des éléments les plus rares et aussi des plus puissants. Mais l’un des éléments les plus inutile sur le moment aussi. En effet cet élément privait de tous envie de combat, toute pulsion agressive et ou meurtrière. Non ce pouvoir m’avait privé d’encore plus. J’avais obtenu ce pouvoir que l’on jugeait de miracle de dieu et ce pouvoir m’avait sucé toute ma force vitale. Pour le coup j’avais même arrêté de vieillir un moment et le sommeil m’assaillait. Bien que je recommence légèrement à vieillir, ma vitalité qui faisait toute ma combativité et ma vie énergétique ne reviendrait jamais. Est-ce que je regrettais ça ? Pas du tout, grâce à cela j’ai découverts une activité incroyable pour l’homme … Dormir. Je revins à moi quand le chiot se mit à aboyer tous content. La femme en face de moi le caressait avec douceur, elle avait l’air vraiment inquiète tout à l’heure. Elle devait vraiment aimer les animaux cette femme pour avoir le courage de s’interposer entre ce groupe d’abrutis. Mais bon, franchement je n’aurais pas eu ce courage. On notera d’ailleurs que je ne les ai pas fait fuir volontairement. C’est juste en me relevant et voulant changer de rue que ses derniers ont flippé et ce sont barré. Je regardais la grosse bestiole à côté qui ressemble à un jaguar et un lion, première fois que je voyais c’te bête. Elle était bien plus flippante que moi d’après ce que j’ai vu tout à l’heure et au sang que la bête avait à la bouche … Et c’était moi le monstre et la bête de foire ? Toutes cette haine envers moi m’avait donné encore plus sommeil tiens.

"- Merci pour lui. C'est très généreux ce que vous venez de faire. Voyez, même lui vous en remercie.
Oui, tu es content, n'est-ce pas? Ça se voit. Et tu es en pleine forme à présent. Mais pourquoi tu es tout seul, petit?"



Je regardais la femme … Elle est folle de parler au chien ? Peut-être qu’elle avait besoin de dormir elle aussi, je lui aurais bien passé mon oreiller mais j’en avais besoin aussi donc non madame tu ne l’auras pas cet oreiller que je venais de tacher de sang en lui faisant un gros câlin contre la paroi de mon petit cœur tous fatigué. Je redresse la tête pour la regarder de nouveau :

- Je n’ai pas vraiment besoin d’être remercié pour avoir sauvé un petit être qui sait comme moi apprécier le sommeil. C’est tout à fait normal entre enfant de Morphée.

Je regarde le chien qui avait l’air tous content et de nouveau pleins de vie. Ouai un chien c’est cool ça dort quand ça veut et on ne lui dit rien. Si je pouvais, j’échangerais mon corps avec le siens. Comme ça j’aurais surement une super cabane que Brume m’aura fait et je pourrais y dormir 23H55 par jour et les 5 Minutes qui restant manger et aller faire mes besoins. Han que c’était bon comme idée, rien que d’y penser je me balançais sur mes talons en avant et en arrière, levant mes yeux au ciel me donnant un air songeur. Alalala tant de rêverie que je pourrais approfondir si on m’avait laissé dormir au lieu de venir me casser les couilles dans cette ruelle. Faut le dire c’est tout de même pas de chance ….

"- Enfin, vous êtes peut-être humain mais c'est vrai que vous avez une tronche de zombie, cerné comme vous l'êtes. Comment va votre blessure, elle n'est pas trop grave? Et puis-je connaitre votre nom?"


Je rebaisse les yeux la regardant avec mes yeux fatigués …. Et cernés. Arrêté de me traiter de zombie. Ce n’est pas gentil, sa dort pas et c’est moche. Et ça doit puer car je n’ai jamais entendu dire qu’un zombie ça prenait des bains. Est-ce que moi je vous traite de Singe ? Car oui un singe ça bouche partout, ça fait du bruit, c’est chiant et ça marche sur ses 2 pattes. Non je ne le fais pas alors un peu de respect quand même … Mais je n’avais pas la force de me vexé. Ce vexer c’est drôlement fatiguant quand même.

- Mon nom est Noah … Noah Chesire et vous m’zelle ?


Je la regarde en silence puis vient lâcher mon oreiller coller à ma poitrine d’une main pour soulever ma couche de vêtement et lui montrer la plaie qui était ouvert, on voyait l’intérieur c’était pas beau du tous mai ça ne saignait pas … On pouvait voir du sang sur le jean noir du fainéant et sur son ventre comme il en a fait couler pour soigner le petit chat. Je relaisse tomber ma couche de vêtement.

- Ça va ça va … Je peux dormir encore 2 – 3 Heures avant que ça pisse le sang. Faut que j’ailles me soigner et refermer la plaie avant ce temps-là mais ça devrait allez j’ai l’habitude.


En soulevant mon haut elle a dû apercevoir mes nombreuses cicatrices qui ornais tous mon corps. Servir de bouclier humain, me couper pour voler mon sang… Voilà mon terrible quotidien. Epuisant et douloureux, alors que tous ce que je demandais c’est de la tranquillité, du calme et mon lit. J’ai même arrêté de faire le criminel pour ça.  Je regarde le petit chien qui c’était mis sur ses 2 pattes pour léchouiller le visage de la demoiselle :

- Vous allez en faire quoi maintenant ?


Non pas que ça me préoccupait mais si j’avais fait l’effort de lui donner mon sang et en plus de le sauver en me fatiguant ce n’était pas pour le jeter à la poubelle ou le donner à un restaurant chinois.  Mais bon, je ne voulais pas m’en occuper aussi … Un chien faut s’en occuper, le sortir, lui donner à manger, le laver en prendre soin jouer avec. Donc ce n’était pas vraiment pour moi … Quoi que je pourrais le donner un Brume … Au moins elle aurait un garçon à qui se plaindre de ses petits tracas sentimentaux à part moi. Je pourrais dormir un peu plus et échanger ma place avec le chien quand je ne dors pas … Eheheh c’était pas bête comme idée, mais vu comment elle était folle elle le dresserait contre moi pour qu’il m’attaque ou me retrouve quand je me planque pour dormir donc non finalement.

- Pourquoi vous êtes venu l’aider ? C’était dangereux en plus d’être fatiguant.

Je ne comprenais pas … la plupart des gens seraient passé à côté comme moi et n’aurait rien dit par peur ou par flemme. Surtout que ce n’était qu’un petit chien abandonné … Et mieux vos mourir qu’être dehors à mourir de faim, être seul non ? Moi en tous cas s’il n’y avait pas Brume je pense que c’est ce que je préfèrerais. Même si on s’en fou pleins la gueule, on s’adore et elle est toujours la pour faire le ménage, la cuisine, les courses etc… Une parfaite bonniche en fait.









Revenir en haut Aller en bas
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: Une petite ruelle bien mal fréquentée ! [F. Nel]   Mar 2 Aoû - 9:47


Une petite ruelle bien mal fréquentée
Feat Noah Chesire




- Je n’ai pas vraiment besoin d’être remercié pour avoir sauvé un petit être qui sait comme moi apprécier le sommeil. C’est tout à fait normal entre enfant de Morphée.

Ah ouais, carrément. Donc il a sauvé ce pauvre chiot simplement parce que dormir c'est sacré et que les chiens comme lui aiment dormir. C'est sans aucun doute la raison la plus saugrenue que l'on ne m'ait jamais donné. mais après tout, nous sommes à Quederla et ici, autant ne plus s'étonner de rien. Et puis, au final, je me moque un peu de ses motivations. Il l'a protégé et a pris ds risques pour lui, ça me suffit. Il a sauvé un animal donc c'est un type bien.

- Mon nom est Noah … Noah Chesire et vous m’zelle ?

"- Nelsha. Nelsha Tadjük. Enchantée Noah."

- Ça va ça va … Je peux dormir encore 2 – 3 Heures avant que ça pisse le sang. Faut que j’ailles me soigner et refermer la plaie avant ce temps-là mais ça devrait allez j’ai l’habitude.

Si tu le dis. Enfin, c'est toujours impressionnant de voir quelqu'un avec le bide ouvert mais qui ne saigne pas. Remarque, pour le pressing, c'est plutôt chouette parce que le sang, quelle plaie c'est à retirer des fringues. Et visiblement, il sait déjà quoi faire et comment gérer alors je vais le laisser se débrouiller. Il semblerait que sa sieste soit limite plus importante que sa survie dans sa tête mais vu le nombre de marques sur sa peau, il doit en effet avoir l'habitude alors je n'ai pas à m'en faire pour lui.

- Vous allez en faire quoi maintenant ?

"- Je vais le ramener à la maison, le présenter à ses nouveaux camarades et m'occuper de lui pour commencer. Après, on lui cherchera une gentille famille, aimante et chaleureuse."

- Pourquoi vous êtes venu l’aider ? C’était dangereux en plus d’être fatiguant.

"- Il est tellement facile de s'en prendre à plus faible que soi. Ces imbéciles méritaient une bonne leçon. Et puis, je ne supporte pas que l'on fasse du mal aux animaux. Vous, vous aimez dormir, moi j'aime les animaux. Alors je les défend, en toutes circonstances. "

Jazz' ronronne à côté d moi, comme un tout petit chat domestique malgré sa taille et sa stature. Je m'agenouille pour lui présenter le chiot, qu'elle renifle un instant avant de le lécher. Il a peur un instant mais dans mes bras, il se détend rapidement avant de japper de nouveau alors que je me relève pour revenir faire face à mon interlocuteur du moment.

"- Ils ne sont pas que de simples armes de guerre, bien que certains Domaes les utilisent ainsi. Ils restent avant tout des êtres vivants et ils ont tout autant que nous besoin d'affection, de partage et d'amour. Mais ça, les gens l'oublie trop souvent. Alors je suis là, pour réparer cette erreur."

Je me contente de sourire, venant poser ma tête contre celle du petit chien qui frotte son museau sur mon visage. Oui, tu le sens bien. Avec moi, tu n'as rien à craindre. Je vais m'occuper de toi, tu n'auras plus rien à craindre. En attendant, je m'adresse de nouveau au jeune homme se désignant lui-même comme un enfant de Morphée.

"- Simple curiosité mais... Vous faites souvent la sieste dans les bennes à ordures?"



Revenir en haut Aller en bas
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: Une petite ruelle bien mal fréquentée ! [F. Nel]   Mar 2 Aoû - 11:46

Une petite ruelle bien mal fréquentée !






"- Il est tellement facile de s'en prendre à plus faible que soi. Ces imbéciles méritaient une bonne leçon. Et puis, je ne supporte pas que l'on fasse du mal aux animaux. Vous, vous aimez dormir, moi j'aime les animaux. Alors je les défend, en toutes circonstances. " 

Je frottes mes yeux doucement en silence...Qu'y a-t-il de mal à être faible dans le fonds ? Moi je le suis au final. Certes je suis aussi un « zombie » donc j'ai peu de chose à craindre mais être faible , se reposer sur les autres est-ce vraiment si ma ? Puis si on sauve toujours une personne il ne peut pas grandir et apprendre la vie, un monde cruel fatiguant et froid ou dès la naissance notre destin est joué, la famille, les capacités tous jouent dès la naissance. Il y a ceux qu'on appel les génies et ceux qui sont juste normal. Alors peut être que ce pauvre chien fallait le laisser clamser dans cette rue non ? Apparemment la demoiselle n'était pas d'accord avec moi et préférait le prendre pour s'en occuper. Tout à son honneur, très gentil et fatiguant de faire cela. Oui j'aime dormir, j'en ai besoin et surtout cela m'est très important pour moi et mon petit corps. Mais une malédiction me colle aux fesses et à cause de cela je ne peux pas dormir en paix…. Qu'elle est ou la justice quand on a besoin d'elle ?


- Chacun sa passion je ne dirais rien, puis faut mieux ça qu'empiler des têtes et des cadavres dans sa cave.

Oui je parlais de ça avec légèreté mais bon j'en vais vu des trucs en peu de temps chez les élémentis et je n'étais pas spécialement une fleur avant donc ça me gênait pas vraiment d'en parler comme. Venant porter ma main à ma bouche pour bailler doucement et venir passer l'autre main sous mon T-shirt gratter mon ventre je regarde la demoiselle qui présentait le chiot à sa grosse bête. Dans ma tête et au vu que le chiot avait peur, je m'attendais à ce que son truc bouffe le petit chiot d'un coup mais non il venait passer sa langue sur lui. Bwarf, y a pleins de sang c'est dégouttant. Quoi que vu ou leur langue traîne à ces petites bêtes … C'est pas plus dégueulasse que mon sang ou celui de la bête. Puis elle se redresse pour me regarder et me dire d'une façon triste et étrange en collant sa tête à celle du petit chiot :

"- Ils ne sont pas que de simples armes de guerre, bien que certains Domaes les utilisent ainsi. Ils restent avant tout des êtres vivants et ils ont tout autant que nous besoin d'affection, de partage et d'amour. Mais ça, les gens l'oublie trop souvent. Alors je suis là, pour réparer cette erreur." 

C'est vrais que les doames utilisaient ses pauvres bêtes comme arme … D'un côté c'était des êtres vivants qu'on envoyait à la mort pour ne pas ce salir les mains mais … C'était aussi un lien très fort avec leur utilisateur. Je ne serais jugé si les domaes utilisaient de bon pouvoir moral, car après tous nous ont utilisent des éléments qui nous blesses et font bien plus ravage.

- C'est vrais que j'échangerais bien mon élément contre un petit animal domae du genre le chat … Le koala … Le paresseux.

Je souris doucement à ce commentaire me remettant à basculer d'avant en arrière sur mes talons souriant dans mon oreiller … Oui ça me donnerait un compagnon qui partagerait ma passion et une bonne raison pour dormir et ne peut pas me faire jeter du première étage sous prétexte que je suis un flemmard.  Ouai c'est beau de rêvé mais rendons à César ce qui est à César … Et sans mon pouvoir du sang ça ferait longtemps que je serais mort d'une belle hémorragie douloureuse et épuisante.

"- Simple curiosité mais... Vous faites souvent la sieste dans les bennes à ordures?" 

Je la regardes en silence. Je pouvais sentir son air moqueur …. T'étais raciste des Bennes à Ordure ? Tu les aimais pas c'est ça ? C'est sensible une Benne… Ah bah non en fait mais bon qu'est ce que ça pouvait faire du moment que j'avais un endroit ou dormir c'est tous ce qui comptait ….

- Non … Je dors partout du moment que j'ai un oreiller tous me vas … Aujourd'hui c'était une Benne …. Hier c'était sur un toit …. Et encore Avant-hier c'était sur un rocher. Peu importe l'endroit tous ce que je veux c'est la paix.

Je la regarde de mes petits yeux fatigués. Ouai à quoi bon chipoter tous ce qui compte c'est de dormir le reste on s'en fou non ?  Je regarde le petit chien qui était content et vient lui crasser la tête doucement mais pas très longtemps c'était fatiguant je dois laisser mon bras tendu ...Faire des mouvements à la main….

- Tout à l'heure vous avez dit qu'il aura des nouveaux camarades ? Vous en avez beaucoup d'animaux chez vous ?

Je la regarde, bon oui le destin de ce petit chiot m'intéressait après tous c'était  le sang de mon sang maintenant...Bon pas la chaire de ma chaire mais bon ça c'était normal à priori. Je regardes la demoiselle et lui rajoute :

- Si c'est une habitude chez vous de sauver les animaux en danger oui vous devez en avoir pleins ….

Ouai si c'était son passe temps comme le mien, sa maison ça devait être l'arche de Noé … Fallait pas se mentir c'était même un Zoo à ce titre la, mais bon si elle aimait ça y avait rien de mal à cela bien-sur.

- Puis désolé c'est pas très gentil pour lui ...Mais...C'est quoi c'te chose à côté de vous ? Première fois que je vois une bête comme ça … elle est impressionnante voir même un peu flippante je ne serais pas trop dire en vrais ...







Revenir en haut Aller en bas
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: Une petite ruelle bien mal fréquentée ! [F. Nel]   Mar 2 Aoû - 12:34


Une petite ruelle bien mal fréquentée
Feat Noah Chesire




- Chacun sa passion je ne dirais rien, puis faut mieux ça qu'empiler des têtes et des cadavres dans sa cave.

Eurk, quelle idée horrible. Pourtant, quelque part, je ne sais pas pourquoi mais je suis persuadée qu'il doit bien y avoir des fêlés assez psychopathe pour faire ce genre de chose. Personnellement, j'en frémis de dégoût. Je n'aime pas la guerre et même si j'ai déjà tué, je ne suis pas vraiment une adepte de ce genre de situations. Enfin, nous sommes dans une cité en guerre alors, il faut bien aussi survivre.

- C'est vrais que j'échangerais bien mon élément contre un petit animal domae du genre le chat … Le koala … Le paresseux.

"- Je suis persuadée que vous vous entendriez très bien avec lui en tout cas. "

Je lui souris, gentiment, alors qu'il baille de nouveau. Je ne peux m'empêcher de me demander s'il ne souffrirait pas d'une quelconque maladie pour aimer à ce point dormir. Mais au fond, cela ne me regarde pas. Lui, cela n'a pas l'air de le gêner ou alors, il s'en accommode très bien donc, c'est le principal. En tout cas, il a l'air d drôlement tenir à son oreiller, même couvert de sang.

- Non … Je dors partout du moment que j'ai un oreiller tous me vas … Aujourd'hui c'était une Benne …. Hier c'était sur un toit …. Et encore Avant-hier c'était sur un rocher. Peu importe l'endroit tous ce que je veux c'est la paix.

"- Je vois. Désolée de vous avoir dérangé dans ce cas. Mais c'était un cas d'urgence."

-  Tout à l'heure vous avez dit qu'il aura des nouveaux camarades ? Vous en avez beaucoup d'animaux chez vous ?
Si c'est une habitude chez vous de sauver les animaux en danger oui vous devez en avoir pleins ….


"- C'est ça. Mais leur nombre n'est jamais fixe. En fait, j'ai ouvert un refuge pour animaux un peu plus loin dans le quartier. Alors comme ça, je ne manque ni de place ni de matériel pour m'occuper d'eux.  "

- Puis désolé c'est pas très gentil pour lui ...Mais...C'est quoi c'te chose à côté de vous ? Première fois que je vois une bête comme ça … elle est impressionnante voir même un peu flippante je ne serais pas trop dire en vrais ...

"- Il n'y a pas de mal. Jazz' est une femelle pour commencer donc c'est 'elle' et pas 'il'. Sinon, il s'agit d'un Jaglion, un croisement rare mais naturel entre deux espèces proches se côtoyant. Mi-jaguar, mi-lion. C'est ma petite protégée numéro un, n'est-ce pas ma chérie?"

Jazzhara ronronne en se frottant vertement contre mes jambes. Un énorme chaton de compagnie, voilà ce à quoi elle me fait penser. Pas méchante pour deux sous mais très protectrice. La preuve avec ce qui était arrivé aux types de tout à l'heure. Mon plus beau cadeau, qui fait que je ne regretterais jamais d'avoir été Domae. Mais la vie m'a mené ailleurs. Comme lui? Peut-être bien.

"- Il y a longtemps que vous êtes Elémentis? Vous semblez bien maîtriser votre élément. Faites attention quand même, n'oubliez pas de vous soigner malgré tout."



Revenir en haut Aller en bas
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: Une petite ruelle bien mal fréquentée ! [F. Nel]   Mar 2 Aoû - 14:31

Une petite ruelle bien mal fréquentée !






"- C'est ça. Mais leur nombre n'est jamais fixe. En fait, j'ai ouvert un refuge pour animaux un peu plus loin dans le quartier. Alors comme ça, je ne manque ni de place ni de matériel pour m'occuper d'eux.  " 


Je vois. C'était un peu la sauveuse des animaux de cette ville car j'en connais pas beaucoup qu'il le ferait. Je sais pas si je prendrais la peine … Peut être que s'il est a porté de bras … Mais si faut grimper a un arbre je sais pas … C'est fatiguant et difficile … S'il est monté il peut redescendre après tous.  Alors que je lui demande c'est quoi ce truc à côté d'elle la, car c'était la première fois que je voyais un truc aussi balèze et de cette forme la, la demoiselle me répond en souriant :

"- Il n'y a pas de mal. Jazz' est une femelle pour commencer donc c'est 'elle' et pas 'il'. Sinon, il s'agit d'un Jaglion, un croisement rare mais naturel entre deux espèces proches se côtoyant. Mi-jaguar, mi-lion. C'est ma petite protégée numéro un, n'est-ce pas ma chérie?" 


La bête se frottait a ses jambes, bon elle avait l'air gentille finalement, fallait peut être pas trop l'énerve … JE crois ou plutôt j'espère car j'avais pas envie de finir comme l'autre au sol le sang gisant par terre. Ca devait faire mal quand même ça. Beaucoup mal. Alors que la chose à ses pieds ronronnaient, je me redresse le regard pendant que Nel me parle:

"- Il y a longtemps que vous êtes Elémentis? Vous semblez bien maîtriser votre élément. Faites attention quand même, n'oubliez pas de vous soigner malgré tout." 



Je souris légèrement serrant mon oreiller à moi … Elementis ? L'étais-je encore ? Non. Puis faire attention à quoi? Me soigner pour ne pas mourir ? Au pire je tomberais dans ce qu'on appel le repos éternel. La mort peut être douce pour certaines personne au final et presque libératrice.

- Je ne suis plus Elementis. J'ai trop d'amis Domaes pour ça et surtout être des familles c'est épuisant et je détestes être épuisé. Tuer, courir après tel mission ça ne m'intéresse pas vraiment.

Oui je m'en foutais royalement. Ce qui m'important c'était ma personne et mes amis mais ça ne me l'avouerais jamais. Je regardais en sa bêbête:

- Et du coup vous êtes Domae si je comprends bien , depuis combien de temps ?

Je redresse la tête pour la regarder.

- Mais du coup je comprends mieux pourquoi vous aimez les animaux si vous êtes Domae ça explique pas mal de chose par rapport à ça.

L'autre question que je me posais c'était … Quels attributs on pouvait obtenir en ayant ça comme animal en tant que pouvoir ? La force du lion et de la panthère en même temps ? C'était de la triche moi aussi je voulais fusionné 2 éléments ! Le sang et le temps comme ça j'aurais toute ma vie pour dormir et tous mon temps …. Je frémis à cette magnifique idée qu'était la mienne.







Revenir en haut Aller en bas
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: Une petite ruelle bien mal fréquentée ! [F. Nel]   Mer 3 Aoû - 12:08


Une petite ruelle bien mal fréquentée
Feat Noah Chesire




- Je ne suis plus Elementis. J'ai trop d'amis Domaes pour ça et surtout être des familles c'est épuisant et je détestes être épuisé. Tuer, courir après tel mission ça ne m'intéresse pas vraiment.

"- Je comprends très bien. "

- Et du coup vous êtes Domae si je comprends bien , depuis combien de temps ?
Mais du coup je comprends mieux pourquoi vous aimez les animaux si vous êtes Domae ça explique pas mal de chose par rapport à ça.


"- Comme vous, je ne suis plus Domae. Il y a 2 ans que je les ai quitté, pour pouvoir m'occuper à plein temps de mes petits protégés. Les missions me prenaient trop de temps et puis, personnellement, je n'ai aucun grief contre les Elémentis. Alors, j'ai repris ma liberté."

Au fond, c'est assez comique de voir que nous ressemblons, tous les deux. Membre d'une famille que nous avons quitté pour remplir d'autres obligations, plus personnelles. Et sans raison valable de s'en prendre à autrui. Comme quoi, tous les habitants ne sont pas pourris jusqu'à la moelle. Enfin, je ne suis pas très objective non plus. Et puis, je suis contente d'avoir été Domae. Mais aujourd'hui, c'est en tant que simple habitante que je m'épanouis le plus.

"- Sinon, je suis quand même restée près de 8 ans parmi les Domaes. Et même si je ne suis plus des leurs, je reste en très bons termes avec mes connaissances. Je n'ai rien fait de mal et eux non plus, nous avons simplement suivis des chemins différents."

Et oui, la guerre qui faisait rage n'était pas de mon ressort alors je m'en désintéressais complètement. Même si je ne pouvais pas faire comme si elle n'existait pas, je pouvais m'en détacher et me réoccuper d'autre chose. Et comme la plupart des gens ne pensaient qu'à eux et à leur petite personne, il fallait bien quelques altruistes dans mon genre pour rééquilibrer la balance.

"- Et sinon, à part dormir, vous faites quoi dans la vie? Vous avez bien un travail ou une occupation, non?"



Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Une petite ruelle bien mal fréquentée ! [F. Nel]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une petite ruelle bien mal fréquentée ! [F. Nel]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Quederla :: Archives~ :: Les Archives :: Les RPs 2016-