Des prédéfinis n'attendent que vous pour être pris !
Le forum dispose de Discord !
Vous pourrez y accéder en suivant ce lien.
N'hésitez pas à nous rejoindre !
Nous sommes actuellement à la recherche du Maire de Quederla.
Si ce poste vous intéresse, faites-le nous savoir !
Félicitation à Vilmos Desgoffe und Taxis, Kira Seryk, Newton I. Mørk et Nashoba Dreiden !
Leurs RPs respectifs étant à égalités (Vilmos/Kira et Newton/Nashoba) sont élus meilleurs RP du mois !

Partagez | 
 

 Du travail, encore du travail et... Pas toujours du travail <3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

Aston S. HammermanMessages : 216
Date d'inscription : 05/09/2015


MessageSujet: Du travail, encore du travail et... Pas toujours du travail <3   Lun 1 Aoû - 18:44



Le calme avant la tempête...


Aujourd’hui était une journée sans, une journée sans consultations  son cabinet de psychologue, si bien que l’allemand passa sa journées dans les locaux du Gouvernement. Entre les interrogatoires dans les cellules du commissariat et les rédactions de rapport et profils psychologiques, Aston n’avait pas arrêter de travailler. C’est encore une fois sa collègue de travail qui le chassa de son propre bureau pour qu’il prenne une pause et manger un petit quelque chose à midi. Heureusement que sa femme pensait à tout, il avait emporté avec lui le panier repas préparer avec soin par sa femme, cela le fit légèrement sourire. Alors qu’il mangeait tranquillement, une nouvelle recrue vint quérir sa présence. Une scène de crime venait d’être découverte quand il venait de boucler une affaire, pour le criminologue le travail ne finirait jamais.

C’est ainsi que la seconde partie de la journée l’inspecteur analysa la scène de crime pour y trouver d’éventuel indice qui pourrait le renseigner sur sa nouvelle proie. En fin de journée j’agent du Gouvernement pris la route de son bureau, il devait encore analyser ses notes prise en direct pour établir les profils des criminels de ses autres affaires. C’est vers les coups de dix-neuf heure que le jeune homme s’aperçu qu’il serait sûrement en retard pour le dîner s’il ne s’arrêtait pas là. Laissant les profils de criminel sur son bureau, le psychologue s’en alla avec sous la main le dossier fraîchement ouvert de la scène de crime découverte dans la journée. Sur le chemin de sa demeure, le soleil commençait à tomber à l’horizon, laissant place aux douces brises des soirs d’été.

Sa maison pointait le bout de son nez, les Lumière étaient allumée, ce qui signifiait qu’une chose : Angel était  la maison. Avec les rumeurs qui couraient, elle était de moins en moins rassurée et Aston faisait tout pour être à l’écoute, mais parfois le travail le prenait tellement qu’il ne pouvait rien faire. L’idée de prendre des vacances lui traversait l’esprit, mais étrangement c’était quand il pensait cela que du travail affluait. Le blondinet poussa la porte de la maison dans un soupir, ses journées étaient tellement fatigantes qu’en ce moment il n’arrêtait pas de soupirer. Fermant la porte derrière lui, il annonça son retour en haussant légèrement la voix, histoire d’avertir sa bien aimée.

- Chérie ! Je suis rentrée !

N’ayant pas de réponse immédiate, l’homme vêtu d’une chemise blanche et d’un jean bleu claire se dirigea vers la bibliothèque pour y déposer le dossier sur une petit table basse en face d’un fauteuil. C’est généralement ici qu’Aston poursuivais son travail tard dans la nuit, peut-être que cette nuit serait ainsi... S’avançant dans la maison, cherchant sa dulcinée, une odeur vint caresser ses narines indiquant le lieux probable où se trouvait Angel. Doucement il se dirigea vers la cuisine qui n’avait pas de porte et qui donnait sur la salle à manger. S’appuyant contre le coin du mur, le psychologue observait sa femme préparer le dîner, trop occuper pour remarquer de suite sa présence. Il s’approcha avec un léger sourire vers celle-ci pour venir l’enlacer par derrière de ses bras et venir lui chuchoter à l’oreille avec une voix se voulant douce.

- Chérie, je suis rentré.




(c) Agora




Ordres donnés en darkorange !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: Du travail, encore du travail et... Pas toujours du travail <3   Mer 3 Aoû - 14:56



Du travail,
encore du travail et..
pas toujours du travail.


C
omme tous les jours, levée à trois heures du matin pour filer au boulot ensuite ! Chaque matin était dur pour notre dame de glace, mais à force, on peut dire qu'elle s'y faisait très bien. Après tout, elle avait chaque après-midi de libre ! La jeune femme s'échappa des bras musclés de son délicieux amants. Faisant le moins de bruit possible, elle sortit de la chambre, enfilant un peignoir dans le même temps.

P'tit déj, préparation, tout ça, tout ça et la blonde est 'fin prête pour filer au boulot où sa patronne, mais aussi amie l'attendait bien sûr. La dame de glace adorait son travail. Elle travaillait en compagnie de ses deux meilleures amies alors.. que demander de mieux ? En plus, l'affaire marchait vraiment très très bien, il faut dire qu'elles trimaient pour concocter ces petites merveilles !

Quand le service d'Angel fut enfin fini, elle fit un bout de chemin jusqu'à la maison en compagnie de la Rose. La dame de glace invita d'ailleurs son amie à manger un morceau avec elle, ce que Kira accepta avec plaisir. La blonde cuisina donc un petit plat simple et rapide et les deux amies discutèrent de tout et de rien. Une fois son amie partie, la jeune femme décida de se reposer un peu. Les horaires de son boulot la fatiguait, et l'après-midi était une aubaine pour faire une petite sieste.

Elle ne voyait pas ses journées passer, voilà, qu'elle se réveilla sur les coups de dix-sept heures et qu'elle se rendit compte qu'il n'y avait plus rien au réfrigérateur. Elle sortit donc faire quelques courses pour subvenir aux besoins du couple et quand elle revint, elle alla prendre une bonne petite douche et commença à faire la popote.

L'amant de la jeune femme rentrait tard ces temps-ci et cela l'ennuyait parce qu'elle le voyait sans cesse fatigué et tout plein d'autres choses qui témoignait d'un certain stress. La blonde avait peur que ce dernier ne finisse par faire un burn out. Certes, il aimait son travail, mais il semblait se bousiller la santé, mais aussi sa vie de couple. En effet, Aston rentrait tard et la jeune femme commençait le travail tôt. Comment donc concilier ces deux contraintes ?

La dame de glace était cependant très amoureuse de son blondinet. Comment ne pas l'être ? Quelque chose de fort les liait. Il connaissait les moindres craintes de la jeune femme, il l'avait sauvé d'une mort certaine. Elle ne pouvait pas s'en détacher, il en était hors de question.

N'ayant pas entendu son arrivé, la blonde sursauta quand ce dernier la saisi par les hanches, lui murmurant à son oreille. Elle gloussa alors comme une gamine et se retourna pour le saisir à son tour par le cou et l'embrasser amoureusement.

« Parfait mon chat, puisque tu es là, peux-tu mettre la table, s'il te plaît ? »

La jeune femme le regarda amusée, sans doute ne s'attendait-il pas à cela, quoique.. elle lui faisait le coup à chaque fois qu'il rentrait tard. Elle le relâcha alors de son étreinte, et après quelques minutes, histoire de finir le plat, elle l'apporta à table.


Revenir en haut Aller en bas

avatar

Aston S. HammermanMessages : 216
Date d'inscription : 05/09/2015


MessageSujet: Re: Du travail, encore du travail et... Pas toujours du travail <3   Jeu 4 Aoû - 10:24



Les faiblesses d'un homme.


La jeune femme sursauta quand il l’attrapa par les hanches, ce à quoi il était habitué car il la connaissait presque sur le bout des doigts. Sa femme, quand elle était perdu dans ses pensées ou son travail, sursautait toujours quand il lui faisait ce genre de surprise. Sa dulcinée se retourna pour l’enlacer au niveau du cou, l’embrassant tendrement, ce à quoi l’inspecteur fit de même en prolongeant légèrement le baiser. Finalement, elle lui demanda de mettre la table, ce qui le surprenait toujours un petit peu, mais c’est toujours avec un léger sourire qu’il s’exécutait à la tâche. C’était une tâche facile, le drap  en permanence sur la table à manger, il ne rester plus qu’à mettre les assiettes et les couverts. Quand la jeune femme apporta le plat à table, l’allemand lui prit le plat des mains, ayant peur que ce ne soit trop lourd. Elle travaillait très tôt et Aston voulait la soulager quand il le pouvait. C’est avec un doux sourire à sa femme qu’il l'aida  apporter le plat et à l’installer, comme un bon gentleman. Il manquait comme quelque chose sur cette table et Aston découvrit le problème.

- Ah, j’ai oublié les verres.

Il avait dit ça avec un ton moins neutre, comme s’il voulait en rigoler, mais cela cachait peut-être bien plus. Lui qui est si minutieux, comment aurait-il pût oublier ce genre de détail ? Et bien peut-être que la fatigue commençait à se faire sentir, mais rien de très inquiétant. Les verres en mains, le jeune homme s’approcha de sa femme pour y déposer devant elle son verre, mais quand il retourna à sa place, un bruit de verre retenti dans la pièce. Aston avait subitement lâcher le verre, bien contre sa volonté. Le regard de l’inspecteur se posa sur sa main qui avait de légères pulsations nerveuses au niveau de l’annulaire. Fermant son poing avec forces, les inquiétudes et les pulsations de la main du jeune homme cessèrent. Il se retournât pour rassurer sa femme avec un léger sourire.

- Ne t’en fait pas, je vais nettoyer.

Prenant une petite pelle et une brosse, leu jeune homme récupéra les morceaux de verres pour les jeter  la poubelle sous le regard de sa femme. Puis il revint comme si rien ne s’était passer, avec un nouveau verre. Il lui sourit avant de la servir en première.

- Qu’a tu fait de bon mon amour ?

Il avait senti une délicate odeur pour le moins alléchante et il en avait besoin après une telle journée. Il n’avait cesser de faire des allers-retours entre le commissariat et l’hôtel de ville. Son sourire était toujours présent, comme une vision d’un homme fort qui était là pour elle. Elle avait bien besoin de ça avec tout ce qu’elle a endurée. Le psychologue le savait, mais il ne voulait l’admettre : la fatigue commençait réellement à avoir des conséquences sur sa santé. Il devrait poser des jours de congés mais avec tout ce qu’il se passe en ce moment. Et puis ils ne se voyait que pour les weekend en amoureux, ça serait une occasion de rattraper le temps perdu, mais qui assurerais son travail ? Lui qui pense être entourer d’incapables... Un regard doux se posa sur le visage de la jeune femme, mais celle-ci sembla bien plus préoccupée par l’état de son mari, Aston le lisait si facilement sur son visage. Il savait qu’il n’y échapperais pas.




(c) Agora




Ordres donnés en darkorange !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: Du travail, encore du travail et... Pas toujours du travail <3   Mer 17 Aoû - 23:22



Du travail,
encore du travail et..
pas toujours du travail.


S
ans broncher, « l'homme à tout faire » de la jeune femme parti immédiatement faire ce que la jeune femme lui avait demandé. Quand la jeune femme arriva à table, le blond l'aida à déposer le plat assez lourd. Elle le remercia d'un sourire, mais ce dernier s'effaça bien rapidement quand Aston remarqua qu'il avait oublié quelque chose. A vrai dire, c'était très étonnant tant sa nature était minutieuse. La jeune blonde arqua alors un sourcil, puis secoua la tête, se disant que ce genre de détail pouvait arriver à tout le monde.

La dame de glace avait bien sûr remarqué l'état de surmenage de son amant ces temps-ci et elle en était que plus tendue et attentive à des détails de plus en plus petits. Ainsi, depuis qu'il était revenu dans la salle en compagnie des verres, la jeune femme ne le quittait pas du regard. Il commença par déposer délicatement le tien devant ton assiette et il tourna autour de la table pour arriver en face de la blonde, à sa place. C'est ici qu'il sembla absent pendant une fraction de secondes, mais une fraction de secondes suffisantes pour que son verre lui glisse des mains et vienne s'écraser avec un fracas plus qu'assourdissant vu le silence qui régnait dans la pièce.

La dame de glace croisa ses bras, ouvrant grand ses yeux. C'est bon, elle était inquiète. Il avait beau lui adresser des paroles rassurantes et des doux regards, cela n'empêcherait pas la jeune femme de s'inquiéter. Quand l'incident fut -soi-disant- passé, Aston décida de servir le plat. La jeune blonde ne tarda pas à se lever, ignorant par la même sa question.

« Je préfère m'en occuper. »

Son ton semblait aussi froid que son élément. En vérité, elle ne l'avait pas fait exprès, elle avait peur pour lui. Ce n'était pas la première fois que cet homme perdait le contrôle. Angel le connaissait, elle savait.

Elle servit alors le repas et elle décida de ne pas lui adresser un mot du repas, restant concentrée sur son assiette. Il lui fallait des forces pour ce qui allait suivre. Elle savait qu'il aimait son boulot, mais.. A quel prix ?




Angel a écrit:
Pardon, c'est un peu court, mais soit sûr que ça va éclater au prochain post What a Face
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Aston S. HammermanMessages : 216
Date d'inscription : 05/09/2015


MessageSujet: Re: Du travail, encore du travail et... Pas toujours du travail <3   Jeu 18 Aoû - 9:22



Ton heure est venue, blondinet !


Aston le voyait qu’elle s’inquiétait pour lui, Angel est une femme intelligente et elle voyait bien que cela n’était pas très normal. Quand le blondinet fit tomber le verre par terre, la demoiselle croisa les bras avant d’ouvrir grand ses yeux, le psychologue savait que malgré ses paroles elle était des plus inquiète. Quand il voulu servir son assiette, la jeune femme se leva, ignorant royalement la question d’Aston.

« Elle est officiellement inquiète, voir même fâchée. Le repas ne va pas être très gai... »

Elle lui répliqua sur un ton froid qu’elle préférait s’en occuper et, ne voulant la contrarier plus que ce qu’elle ne l’était, le jeune homme la laissa faire. Une fois leurs assiettes servies, plus aucuns mots ne furent prononcés. La jeune femme n’avait clairement pas envie de faire la conversation et Aston ne voulait pas la rendre encore plus froide. Le dîner se passa donc dans un silence qui lui faisait froid dans le dos. Au fond de lui l’inspecteur redoutait la fin du repas, il connaissait sa femme quand elle s’énervait et quasiment  chaque fois elle avait le dernier mot.

La fin du repas sonna sous les coups de huit heure du soir, et cette fois la demoiselle débarrassa une grande partie da la table sans laisser le temps au blondinet de l’aider. La seule chose qu’il pût faire c’était de débarrasser son assiette. Il aurait voulu pouvoir l’embrasser de nouveau, mais il savait très bien ce qui l’attendait et il ne préférait pas se frotter au caractère de sa femme dans cet état. Préférant la laisser tranquille pour qu’elle se calme un peu, l’inspecteur gagna le salon où était poser le rapport qu’il avait ramener de son bureau. Il s’assit dans le fauteuil en le lisant et l’analysant. Cependant, des pas s’approchèrent des lui et cela ne présageait rien de bon, c’était sa femme et elle semblait... Il ne savait pas vraiment si c’était de la colère ou de l’inquiétude, mais cela lui glaça le sang.




(c) Agora




Ordres donnés en darkorange !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: Du travail, encore du travail et... Pas toujours du travail <3   Ven 2 Sep - 19:52



Du travail,
encore du travail et..
pas toujours du travail.


C
omme la dame de glace l'avait prévu, le repas se passa dans un silence de moine. On n'entendait que le tintement des couverts dans les assiettes. Du repas, la jeune femme n'avait pas adressé un seul regard à son époux. Non, pas un seul. Quand elle eut fini, elle continua de l'ignorer, débarrassant la table si bien que le blond n'eut qu'à débarrasser seulement sa propre assiette. Angel était fâchée. Aucun doute là dessus. Elle se mit alors à faire la vaisselle, frottant durement les pauvres plats.

Quand elle eut finit, elle rangea le tout à leur place. Elle faisait presque exprès de faire un vacarme pas possible. Elle n'avait pas l'habitude de s'énerver, mais quand elle le faisait, c'était pour de bon et ça criait fort. La jeune femme s'essuya les mains et ne pût s'empêcher d'aller voir où se trouvait son mari. Bien sûr, elle le savait et c'est bien pour cela qu'elle voulait le voir.

Comme prévu, elle le trouva assis dans l'un des fauteuils du salon en compagnie d'un dossier. Les yeux de la dame de glace s'embrasèrent et sans réfléchir, elle se jeta sur le dossier et alla le foutre à la poubelle, dans la cuisine. Elle en avait officiellement marre. Aston pouvait lui faire n'importe quelles justifications, il pouvait l'engueuler de toutes les manières, cela n'enlèverait pas le fait qu'elle en avait sa claque.

Elle revint en trombe dans le salon et se planta devant lui, son regard dur se plongeant dans celui du blond.

« J'en ai plus qu'assez Aston ! Tu passes ta vie au travail, tu penses sans arrêt au travail ! Même quand on fait l'amour je suis sûre que tu y penses. J'en ai ras-le-bol ! »

La jeune femme repris son souffle, au bord des larmes tellement elle était énervée.

« En plus tu me prends pour une imbécile. Tu crois que je ne vois pas que ton corps dit stop ?! Tu crois que je n'ai pas vu le verre que tu as cassé tout à l'heure ?! Et tu oses me dire que ce n'est pas grave, que tout va bien ?! »

La dame de glace faisait de grands gestes tout en lui crachant tout ce qu'elle avait sur le cœur. Elle finit par serrer fortement ses poings et le regarda tristement.

« Écoutes Aston, soit tu fais une pause, soit je pars. Tu ne me regardes plus, tu ne me touches plus. Comment le pourrais-tu d'abord ? Tu n'es jamais là. »





Angel a écrit:
Bon courage ! What a Face
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Aston S. HammermanMessages : 216
Date d'inscription : 05/09/2015


MessageSujet: Re: Du travail, encore du travail et... Pas toujours du travail <3   Ven 2 Sep - 21:29



Paroles et actes.


D’habitude, les pas de la jeune femme s’arrêtaient juste devant lui, elle le foudroyait du regard avant de lui crier dessus . Dans ces cas là , généralement, Aston trouvait un moyen de la calmer, mais étrangement cette fois-ci les pas ne s’arrêtèrent pas. En effet, le dossier qu’il avait sous les yeux disparus soudainement alors que la jeune femme partait dans la cuisine . Le bruit du papier s’écrasant à l’intérieur de la poubelle indiquait clairement quel sort avait eut son travail. Il savait que le point de non retour était atteint et il savait qu’il ne s’en sortirais pas qu’avec des mots. Il fallait maintenant qu’il accompagne ses paroles par des actes. La blondinette se trouvait en face de lui, l’inspecteur la regardant dan les yeux. Elle avait un regard dur et sévère, Aston n’a jamais eut ce genre de regard.  C’est comme s’il était un enfant gronder par sa maman, il ne pouvait rien répliquer, juste  sans broncher les paroles de sa femme.

- J'en ai plus qu'assez Aston ! Tu passes ta vie au travail, tu penses sans arrêt au travail ! Même quand on fait l'amour je suis sûre que tu y penses. J'en ai ras-le-bol !

Sa voix avait augmenter d’un ton, elle ne parlait pas aussi calment que les autres fois , même quand elle était en colère elle n’haussait pas tant la voix. Dès l’instant où le blondinet vit les larmes se former au bord des yeux de sa femme, l’inspecteur compris qu’il avait une sérieux travail d’introspection sur lui.

- En plus tu me prends pour une imbécile. Tu crois que je ne vois pas que ton corps dit stop ?! Tu crois que je n'ai pas vu le verre que tu as cassé tout à l'heure ?! Et tu oses me dire que ce n'est pas grave, que tout va bien ?!

Elle marquait un point, lui aussi le savait, que tout cela le fatiguait au fur et à mesure. Il regarda de nouveau sa main, le regard vide, perdu dans ses pensées... Cependant, la femme au fort caractère repris de nouveau la parole et , cette fois-ci, usé d’une nouvelle méthode qui paraissait pour le moins sérieuse. Elle posait à l’allemand un ultimatum.

- Écoutes Aston, soit tu fais une pause, soit je pars. Tu ne me regardes plus, tu ne me touches plus. Comment le pourrais-tu d'abord ? Tu n'es jamais là.

Son regard revint se plonger dans celui de sa femme , il exprimait clairement de la surprise. Celle-ci disparue rapidement, laissant place à son regard habituel. Il se leva dans le plus grand des silence, partis dans la salle de bain et récupéra le dossier au fond de la poubelle. Il se dirigeait ensuite vers sa mallette de travail et y déposa le dossier. Il fit de même pour les autres dossier empilés dans le salon. Il posa ensuite le tout devant la porte d’entrée et revint vers sa femme , se dressant face à elle.

- D’habitude, tu n’est pas si sévère, tu ne t’ai jamais mis dans un tel état. J’ai vraiment dû te pousser à bout...

Il baissa le regard tout en se grattant l’arrière de la tête, il était pour le moins perdu. Lui qui savait comment réagir avec tout le monde, face  sa femme il ne pouvait rien. Il releva la tête, affichant un léger sourire.

- Tu a peut-être raison, je devrait prendre une pause, mais... J’ai du mal à me convaincre,  même s’ils ont fait des progrès, que mes hommes se débrouillerons aussi bien...

Son regard recroisa celui de sa femme qui semblait toujours aussi dur et froid. Avec ce regard, elle ferait s’incliner n’importe qui, Domae, Elementis, même les dieux eux-mêmes ! Il soupira un instant, non pas car tout cela l’exaspérait, mais car il  belle et bien fatigué.

- Angel Jenkys, tu sait comment me parler. Tu à raison, je devrait prendre des jours de congés, mais je ne veut pas que tu parte... Tu est la personne la plus importante à mes yeux.
Alors ne dit pas que je ne pense pas à toi quand on le fait
–glissait-il rapidement et à voix basse dans sa tirade- Demain je pose mes jours. Et selon ma femme, combien devrais-je en poser ?

Il affichait un léger sourire, est-ce que la jeune femme lui pardonnerait aussi facilement ? Peut-être, peut-être pas, mais en tout cas il avait fait clairement savoir qu’elle pourrait demander beaucoup et qu’elle l’obtiendrait .




(c) Agora




Ordres donnés en darkorange !




Dernière édition par Aston S. Hammerman le Lun 5 Déc - 17:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: Du travail, encore du travail et... Pas toujours du travail <3   Dim 4 Déc - 15:06



Du travail,
encore du travail et..
pas toujours du travail.


B
ien sûr, ce n'était pas habituel une réaction pareille de la part de la jeune femme. C'était la première fois qu'elle s'énervait aussi fort et dès lors, elle regretta un peu ses paroles qui étaient tout de même très dures. Jamais elle ne pourrait quitter cet homme. Cet homme qui l'avait sauvé plus d'une fois, cet homme si bon avec elle. Elle lui devait beaucoup de choses et au delà de cela, elle était follement amoureuse de lui.

Elle reprit cependant vite son esprit colérique lorsque Aston se leva et revint avec le dossier qu'elle avait foutu à la poubelle. Elle s'apprêta même à prendre ses affaires et à partir pour de bon pour se calmer, mais à sa grande surprise, le blond rangea le dossier, ainsi que tous les autres dans sa mallette. Lorsqu'il eut fini et que, surtout, il eut posé hors de la vue de la dame de glace son outil de travail, il vint se dresser face à elle. La jeune femme ouvrit la bouche, mais aucun son n'en sorti. Elle avait du mal à croire ce qu'il lui disait. Elle lui avait plusieurs fois fait des réflexions, jamais il n'en avait tenu compte et ce soir là, tout changeait.

Ton regard restait dur. Allait-il respecter ses paroles ? Seul le temps le dirait, mais lorsqu'il poussa un soupir et que ses yeux fatigués ressortirent, la blonde t'attendris. Enfin il semblait prendre conscience de sa fatigue et tout d'un coup, il semblait tellement perdu qu'il lui demanda de choisir elle-même ses jours de congés. Surprise, elle passa une douce main dans les cheveux de son compagnon. Là, en cet instant, il la faisait complètement craquer. Elle déposa d'ailleurs un tendre baisé sur la joue de ce dernier, se hissant un peu sur la pointe des pieds pour y accéder, puis elle l'enlaça. Elle avait besoin de ce contact, elle avait besoin de le sentir, de le savoir là contre elle.

Elle frissonna, se blottissant un peu plus contre lui et en humant son parfum si doux et puissant à la fois. Elle se rapprocha de son oreille, cependant peu sûre d'elle de la liberté qu'elle allait lui laisser.

« Commences à prendre quelques jours, on.. on avisera après. »

Elle plongea la tête dans son cou et ne bougea plus. Elle souhaitait tellement que ce moment dure une éternité. Elle l'avait enfin pour elle toute seule. Cela faisait longtemps qu'elle n'avait pas ressenti ce bien-être, cette émotion. Elle voulait qu'elle dure une éternité, loin de tous et de tout. Un murmure.

« Je t'aime. »

Elle ferma les yeux.





Angel a écrit:
Je suis sincèrement désolée du retard, j'ai vraiment du mal à tout gérer même si j'avoue que ça va un peu mieux.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Aston S. HammermanMessages : 216
Date d'inscription : 05/09/2015


MessageSujet: Re: Du travail, encore du travail et... Pas toujours du travail <3   Lun 5 Déc - 18:02



Des vacances en amoureux ?


Les mots du blondinet semblaient avoir calmer sa conjointe plus que furieuse quand elle le vit revenir avec ses documents de travail. Elle sembla si surprise que, quand il se tenu devant elle, elle ne put prononcer un seul mot, attentive à tout ce qui lui annonçait. Aston S. Hammerman, Inspecteur Général réputé pour son caractère travailleur et exigeant envers ses hommes, venait de montrer les signes d’une fatigue vieille de plusieurs années. En ce jour, l’homme combattant infatigablement le crime au nom de la justice venait de prendre une pause et de poser un genou à terre. En ce jour, l’allemand prenait du temps plus que mérité pour sa conjointe qui avait fait tant pour lui.

En effet, Angel à toujours été la pour lui, elle le soutenait toujours mais il fallait bien que sa patience ait des limites. Heureusement qu’elle avait ce caractère qui faisait plier cet homme. Certes, il fallait hausser un peu le ton ou être très convaincante pour obtenir quelque chose d’Aston, mais elle elle pouvait demander la Lune qu’Aston ferait tout pour le faire.

Son regard restait froid avec une pointe de méfiance, surement se demandait-elle s’il tiendrait parole ? Elle avait tord de douter de son homme, lui qui est surtout un homme de parole. Il les poserait ses jours, une semaine surement. Puis au bout d’un ou deux mois, le temps que les affaires récentes se tassent, il poserait deux semaines pour l’emmener loin de cette ville qui retenait son mari prisonnier du travail.

Que ce soit grâce à ses paroles ou à sa fatigue qui se lisait maintenant sur son visage, le visage de la demoiselle perdit son froid pour faire place à une tendre chaleur. Elle semblait bien plus apaisée et surement rassurée d’entendre ces mots de la part de son mari, si bien qu’elle passa sa mains dans les cheveux du jeune homme avant de déposer un baiser sur sa joue. Elle se hissait sur le bout des pieds pour l’enlacer de ses bras, sentant doucement le parfum de l’allemand. Elle vint finalement se rapprocher de son oreille pour lui glisser ces quelques mots.

- Commences à prendre quelques jours, on.. on avisera après.

Il aimait la sentir contre lui, sentir son coeur battre contre son torse, sa douce chaleur corporelle le réchauffer. La tête de sa femme blottit contre son cou le rassurait, il se sentait si bien avec elle. Délicatement, il l’enlaça des ses bras fatigués de toutes cette paperasse et de toutes ces interventions.

- Je t'aime. 

Ces mots étaient murmurés avec tendresse et sincérité, si bien que l’inspecteur eut un sentiment de bien-être incommensurable. Il se sentait pousser des ailes, il se sentait si bien avec sa femme avec lui.

- Je t’aime tellement Angel.

Après ces paroles si tendre, l’inspecteur fit délicatement descendre ses lèvres contre la peau de la jeune femme pour venir déposer un baiser dans son cou. Il la regarda ensuite dans les yeux avant de l’embrasser amoureusement. Un baiser qu’il savourait avec joie, un baiser qui étais si intense pour lui. Juste après, l’agent du Gouvernement se détacha un peu de sa femme avant de lui faire part de sa décision sur la durée de ses congés.

- Je vais prendre une semaine de repos. Puis quand les grosses affaires du moment serons passer, d’ici un mois, un mois et demi, je te ferais une belle surprise. Cela convient à ma chère et tendre ?

Il disait cela avec un petit sourire mêlant taquinerie et tendresse absolue. Aston avait pensé emmener sa femme en vacance le temps de deux trois semaines, surement en Allemagne pour qu’elle découvre d’où venait son mari. Cependant, Venise était une destination qu’il appréciait aussi, car il trouvait cette ville unique et particulièrement romantique. Il avait un bon mois pour découvrir laquelle de ces destination pourrait faire plaisir à sa femme, tout en restant discret bien sûr.




(c) Agora




Ordres donnés en darkorange !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Du travail, encore du travail et... Pas toujours du travail <3   

Revenir en haut Aller en bas
 
Du travail, encore du travail et... Pas toujours du travail <3
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Quederla :: Archives~ :: Les Archives :: Les RPs 2016-