Les groupes "Gouvernement" et "L'Ordre" sont à la recherche de membres.
veuillez les privilégier, si cela vous convient bien sûr !
Ou bien choisir un prédéfini !
Le forum dispose de Discord !
Vous pourrez y accéder une fois qu'un membre du Staff vous aura validé.
Un MP vous sera envoyé un MP avec l'adresse de notre Discord ! N'hésitez pas à nous rejoindre !
Nous sommes actuellement à la recherche du Maire de Quederla.
Si ce poste vous intéresse, faites-le nous savoir !
Félicitation à Nashoba Dreiden !
Son RP a été élu meilleur RP du mois !

Partagez | 
 

 Ultime réminiscence, un combat qui transcende les âmes [F. Gaara ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: Ultime réminiscence, un combat qui transcende les âmes [F. Gaara ]   Jeu 25 Aoû - 20:06



Setsuna     F.     Le rouquin Gaara.



Alors que mon corps avait décidé de se reposer de force, mon esprit lui était en pleine discutions. J'étais revenu face à Setsuna qui me regardait de haut alors que j'étais à terre ... Je n'arrivais pas à le regarder en face, non je ne voulais pas. J'avais perdu et je ne voulais pas voir son regard se moquer de moi. Ce saleté de roux, jusqu'au bout il aura pourrit ma vie merde. Pourtant ça main vient se poser sur ma tête "Tu es fort Fallen, mais pour le moment je vais reprendre mon corps. Tu ne sais pas réellement quel est ton but au final c'est pour ça que tu as perdu." Setsuna me pousse et passe derrière moi ... Quelque chose me fait mal ... Mais autant de bien, sa phrase était comme un remerciement et comme s'il m'acceptait enfin, pourtant j'allais retourner dans son ombre, pourtant je sens qu'il est temps que je me repose.

Alors que mon esprit tombe aussi dans l'inconscience, une image me parvient au bout d'un moment, je vois Lana en pleurs et j'ouvres les yeux en sursaut ... Je vois une immense lumière au-dessus de moi .... Oh putain je suis mort ? ... Shizuka ? Alors que j'essaye de me redresser, la douleur qui me détruit de l'intérieur provenant de mon bras droite qui est totalement démoli me fait comprendre que je suis encore vivant et que la mort m'a encore une fois repoussé. Je ne bouge pas et laisse un moment avant de retenter l'expérience mais cette fois c'est tous mon corps qui me fait mal et m'arrache un gémissement. Mon corps ne veut même plus bouger, j'en ai vraiment demandé trop, enfin ce qui me fait dire ça c'est la légère marre de sang, enfin je voyais qu'elle était relié à une autre. Alors que j'essaye de faire quelques choses ou bouger, j'entends une voix que j'entends bien:

- Si tu me permets un conseil mon ami... Il serait peut-être temps d'aller voir un psychologue, ça nous sauverait tous les deux.

Alors qu'un sourire se dessine sur mon visage, mais je ne savais pas que Gaara faisait dans l'humour maintenant ... J'ai peut être trop tapé sur sa petite tête rousse finalement.

- Pas de soucis, tu me prendras une séance et profites en pour en prendre pour ta copine.

Je ris un peu à mon tour en lui renvoyant ce pic dans sa gueule. Ehway, de toute façon vu nos états on avait pas grand chose à faire et maintenant je n'avais plus envie de le tuer, je préférais discuter. Oui on ne fait rien comme tout le monde, on tape puis on discute nous. Alors que je reprends une voix un peu plus sérieux:

- Au fait ... Après notre dernière séparation tous c'est bien passé avec Bloodyne ?

Ouai on c'était pas revue depuis et je lui avais surtout filé mes clefs de manoirs donc je présume qu'ils s'y sont rendu. Alors que j'essaye de nouveau de me redresser, j'arrives à soulever le haut de mon corps mais ce dernier vient tous de suite se remettre au sol m'arrachant un nouveau gémissement de douleur.

- Désolé pour tout ... Il est vraiment allez trop loin cette fois et j'ai un peu perdue les pédales aussi.

Ma tête vient regarder les alentours en soupirant doucement, on avait dévasté la forêt. Cette dernière ressemblait maintenant à un paysage chaotique et vraiment ... Bordélique.

- Au moins on pourra se reconvertir en tant que jardinier ou faire dans la déforestation si on rate dans l'ordre.





(c) Agora


Revenir en haut Aller en bas

avatar

Gaara IshikawaMessages : 819
Date d'inscription : 21/04/2014


MessageSujet: Re: Ultime réminiscence, un combat qui transcende les âmes [F. Gaara ]   Jeu 25 Aoû - 21:56



Le calme est revenu, son ami est de retour, Gaara peut bien se permettre de lui dire le fond de sa pensée en ce qui concerne le combat qui vient de se dérouler ; Il n'est pas sûr de vouloir tenter le Diable à chaque fois que celui-ci prend le contrôle du corps de Setsuna. Il n'a pas non plus de bons souvenirs des psychologues mais ils sont peut-être plus utiles que des katanas et des éléments ; Eux ne servent qu'à briser des couples et donner des médicaments.

- Pas de soucis, tu me prendras une séance et profites en pour en prendre pour ta copine.


- N'y compte pas, la dernière fois qu'elle en a été voir un, ça a mit fin à notre histoire.

C'est plutôt bien renvoyé de sa part. Gaara sourit à son tour. Leur première rencontre n'a pas été des plus gentilles et il peut comprendre que Setsuna ne garde pas un très bon souvenir de la demoiselle qui lui a planté un pieu dans le bras. Au moins la colère des deux est redescendue et ils peuvent enfin parler comme des adultes, comme ils auraient dû le faire depuis le début.

- Au fait ... Après notre dernière séparation tous c'est bien passé avec Bloodyne ?

Il aimerait ne pas le savoir. Pourtant le piano et les explications de sa fille vont suffire pour lui faire comprendre que cette discussion n'a menée à rien.. Ou alors simplement à la perte de tout espoir quant à une nouvelle aventure qui pourrait se créer entre eux, Gaara se dit qu'au moins c'est clair et qu'elle a bien fait de lui ouvrir les yeux une bonne fois pour toute. Mieux vaut ça que de vivre dans le mensonge pendant encore des années et tourner en rond pour rien, cette fois il est libre de faire ce qu'il souhaite.

- Désolé pour tout ... Il est vraiment allez trop loin cette fois et j'ai un peu perdue les pédales aussi.

- J'ai sûrement été trop loin à mon tour, alors ne t'excuse pas.

Il essaye de s'asseoir tant bien que mal, gardant un râle de douleur au fond de sa gorge pour ne pas reconnaître les blessures qu'il a partout sur lui ; Et pourtant, avec un dos et un torse entaillé, il ne peut nier le besoin de soin évident. Tournant la tête vers Setsuna, lui aussi a besoin d'un certains nombres de soin avant de rentrer chez lui pour retrouver sa fille morte d'inquiétude depuis le temps.

- Au moins on pourra se reconvertir en tant que jardinier ou faire dans la déforestation si on rate dans l'ordre.

- Je ne sais pas si on aura beaucoup de demandes avec les dégâts que l'on vient de causer... Mais ça peut être un futur envisageable.

Si toutefois ils survivent face au Ténébreux et à leurs combats. Mais c'est un avenir à envisager si jamais ils décident de tourner le dos à l'Ordre, pas sûr de pouvoir s'en sortir vivants et c'est d'ailleurs un miracle de l'être encore, puisque leur Maître leur a plutôt bien fait comprendre qu'un nouveau combat de la sorte pourrait engager la mort des deux. Peut-être qu'ils n'ont pas fait pas assez de bruit pour attirer son attention, ou qu'il a le sommeil suffisamment profond pour ne pas avoir entendu l'orage au-dessus de son château.

- Malgré tous les efforts fournis, je n'ai pas réussis à reconquérir le cœur de Bloodyne. Au contraire, elle m'a plutôt bien fait comprendre que ça ne servait à rien d'espérer et que je ferais mieux de refaire ma vie avec une autre personne. Je préfère te le dire maintenant, mais durant notre dispute, son élément est revenu ; Quelques vases ont été cassés mais... C'est surtout ton piano qui a eu le plus de dégâts. Ta fille m'a expliqué la valeur sentimentale qu'il représente pour toi, je suis vraiment désolé.

Ses excuses sont sincères. Lana avait prit le temps d'expliquer le contexte de l'obtention de cet instrument de musique et ce qu'il représente pour les Aoki et malheureuse une dispute a tout gâcher. Ça et le combat qui vient de se dérouler, il peut comprendre Setsuna si il décide de mettre fin à leur amitié ; Gaara n'est pas dû genre à se défiler devant ses conneries et assume ses actes jusqu'au bout. Mais avant de subir les conséquences de ses actes, il tient à lui dire une dernière chose.

- Lana est venue me voir il y a une semaine pour me demander de te retrouver, elle s'inquiète vraiment pour toi. Je pense qu'il est temps de rentrer, elle a besoin de son père.



Merci à Laelyss pour l'avatar et la signature ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: Ultime réminiscence, un combat qui transcende les âmes [F. Gaara ]   Ven 26 Aoû - 0:04



Setsuna     F.     Le rouquin Gaara.



J'étais au sol et rit encore un peu sur le coup du jardinier mais j'ai mal aux côtes ce qui me fait arrêter de rire comme un débile. C'est quand même la que je voyais que les pouvoirs dont nous avons hérité sont vraiment .... puissant et dangereux. A 2, on avait ravagé cette forêt alors quand des groupes les utilisaient, je me demandais comment la ville pouvait encore tenir debout après tous ce temps. Le soleil se levait le ciel était vraiment magnifique. Gaara ne m'avait pas répondu par rapport à Blood donc j'en déduis que ça c'est mal passé qu'ils ont du se faire attaquer, cependant, l'homme vient me démentir et m'avoue:

- Malgré tous les efforts fournis, je n'ai pas réussis à reconquérir le cœur de Bloodyne. Au contraire, elle m'a plutôt bien fait comprendre que ça ne servait à rien d'espérer et que je ferais mieux de refaire ma vie avec une autre personne. Je préfère te le dire maintenant, mais durant notre dispute, son élément est revenu ; Quelques vases ont été cassés mais... C'est surtout ton piano qui a eu le plus de dégâts. Ta fille m'a expliqué la valeur sentimentale qu'il représente pour toi, je suis vraiment désolé.

Je vois ... Tout à enfin éclaté entre eux. J'aurais tellement préféré que ça se passe autrement pour mon ami et Gaara et c'était bien triste quand même. Je souris un peu, oui le piano était un élément lié fortement à moi ... Je le détestais tellement et l'aimait tellement à la fois. Mais je ne pouvais pas dire que je m'en fichais, mon cœur me serrait doucement et je soupire doucement et sourit un peu:

- Pour le piano t'en fais pas... Je passerais un contrat avec le ténébreux pour le temps et je le remettrais sur pieds.

Pour le reste je cherches les mots, je n'ai pas vécu ce qu'il a vécu avec Bloodyne, ma rupture a été forcée et non consenti avec ma femme, lui c'est différent, je ne sais pas trop comment l'orienter et quoi lui dire sans que ça le mené a des rêves impossible ou simplement une chose impossible elle même, je regarde le ciel orangé et réfléchit un moment laissant un certains blanc:

- Je penses que tu dois allez de l'avant. Penses juste à ton fils et toi maintenant, trouve toi une nouvelle femme quand tu le sentiras, ne te force surtout pas si tu ne peux pas pour le moment, l'amoure est une chose ... Si douce comme le sucre, mais qui peut être si salé comme l'amoure, elle cause des dommages non réparable aux hommes. Donc prend ton temps et va de l'avant. Pour la mère d'Ace je me chargerais de la surveiller si c'est trop dur pour toi.

Je souris doucement, oui je n'ai pas oublié mon contrat avec lui et il vient d'amplement honoré le siens, il est temps que je commence aussi à lui être utile, je souris de nouveau;

- Et s'il te plait, dans ta prochaine conquête essaye de pas trouver une personne ingrate comme elle .... C'était vraiment une sal... une méchante femme ta copine.

Je ris un peu, j'avais pas de rancœur pour le coup de pieu mais bon ... Si elle remerciait pareille Gaara, je le pleins franchement. J'essaye d'arrêter mes petits rire tous de même car ça me fait de plus en plus mal et j'ai déjà assez de mal à  respirer comme ça. Alors que je ferme légèrement les yeux pendant que le vent doux et léger souffle sur nos corps inertes et épuisés, il m'annonce que:

- Lana est venue me voir il y a une semaine pour me demander de te retrouver, elle s'inquiète vraiment pour toi. Je pense qu'il est temps de rentrer, elle a besoin de son père.

Je reste silencieux de nouveau un moment ... Lana je l'ai abandonné tous seul, même s'il y a Viktor et les domestiques qui sont la pour veiller sur elle, j'ai de nouveau faillis à ma tache de père. Dis Shizuka tu crois que je suis un mauvais père ? Je ne suis jamais vraiment la pour elle et dans les moments dangereux je suis dehors à jouer aux méchants ...

- Je vois ... Je suis vraiment un mauvais père ahah ... Je l'ai encore abandonné sans la prévenir et elle doit pleurer dans son coin seul ... Quand tu l'as vu elle allait bien ? Elle mangeait au moins ... ?

Je soupire doucement et mon sourire s'efface, je ne suis jamais la pour elle quand elle en a besoin, c'est présentation scolaire, c'est spectacle, ses courses qu'elle aime temps ... Pourquoi ? Car il ne faut pas qu'on apprenne que c'est ma fille. Parfois j'aimerais revenir dans le passer ... Puis j'avoues à Gaara:

- Tu sais c'est quoi mon plus grand regret dans la vie ?

Je laisse un temps pour qu'il puisse essayer d'y songer:

- Ne pas avoir laissé ma vie pour sauver celle de ma femme et ma fille en même temps.

Je souris un peu. Oui cette phrase et discutions sortaient de nul part, pourtant je le pensais fortement. Alors que je lève doucement ma main légèrement brûlée pour la poser seulement sur mon ventre, je soupire longuement:

- Enfin je dois avouer que je dois te remercier pour autre chose, merci pour Fallen, je crois avoir compris son sens, pourquoi il est la. Tu te souviens la première fois tu m'avais demandé ce qui avait provoqué son apparition ? Je t'ai dis que c'était l'obtention de mon pouvoir ? Je penses que c'est simplement moi qui l'a fait apparaître.

Je souris un peu, oui. Cet accident il y a plus de 10 ans l'a fait apparaître. Ce qui m'a fait tenir en plus de ma fille Lana, c'est Fallen. Je ne l'avais pas nommé, je ne remarquais pas se présence mais c'est lui qui m'a fait survivre tous ce temps.

-Enfin bref ... Faudra que tu viennes manger un jour chez moi, que je te présentes officiellement à ma fille au lieu qu'elle vienne te voir en cachette !

Je ris un peu et change de sujet, car à mon avis on allait resté un long moment ici.



(c) Agora


Revenir en haut Aller en bas

avatar

Gaara IshikawaMessages : 819
Date d'inscription : 21/04/2014


MessageSujet: Re: Ultime réminiscence, un combat qui transcende les âmes [F. Gaara ]   Ven 26 Aoû - 20:48



- Je penses que tu dois allez de l'avant. Penses juste à ton fils et toi maintenant, trouve toi une nouvelle femme quand tu le sentiras, ne te force surtout pas si tu ne peux pas pour le moment, l'amoure est une chose ... Si douce comme le sucre, mais qui peut être si salé comme l'amoure, elle cause des dommages non réparable aux hommes. Donc prend ton temps et va de l'avant. Pour la mère d'Ace je me chargerais de la surveiller si c'est trop dur pour toi.

Il hoche tout simplement la tête pour le remercier du conseil mais aussi de la proposition, il ne sait pas vraiment quoi dire puisqu'il continue de penser que c'est de son devoir de prendre soin de son ancienne famille. Pourtant, en s'éloignant de ce devoir il pourra déjà faire un grand pas en avant ; Bloodyne n'a besoin de personne pour se protéger et Gaara devrait être là simplement pour Ace. Il doit savoir prendre de la distance pour ne pas être blessé de nouveau par les paroles de l'Elementis de Vent.

- Et s'il te plait, dans ta prochaine conquête essaye de pas trouver une personne ingrate comme elle .... C'était vraiment une sal... une méchante femme ta copine.

Il préfère ne pas rebondir sur ça. Cette ingratitude ne le concerne pas et c'est une question qui devrait être réglée entre Bloodyne et Setsuna, mais puisqu'ils ne seront pas amenés à se revoir, la question ne se pose même plus. Ainsi, pour éviter tout autre sujet inutile Gaara lance sur celui de Lana, lui expliquant au passage qu'elle est venue chez lui pour lui demander de l'aide ; Apparemment, Gaara est le seul vrai ami de Setsuna en qui elle peut avoir confiance, c'est d'ailleurs pour cette raison qu'il se permet de lui rappeler que la fille a besoin de son père.

- Je vois ... Je suis vraiment un mauvais père ahah ... Je l'ai encore abandonné sans la prévenir et elle doit pleurer dans son coin seul ... Quand tu l'as vu elle allait bien ? Elle mangeait au moins ... ?

- Je crois... Elle avait plutôt l'air en manque de sommeil.


Même la petite lui a signalé qu'elle avait du mal à dormir depuis que son père a disparu de la surface de la ville. Gaara le voit plonger dans ses pensées, avouant au bout d'un certain instant qu'il avait un grand regret ; Attentif comme toujours, il écoute la suite de la conversation, prêt à savoir si il pourra lui aussi fournir de bons conseils à son ami.

- Ne pas avoir laissé ma vie pour sauver celle de ma femme et ma fille en même temps.

- Pardonne ma franchise, mais tu ne peux pas revenir en arrière pour faire une telle chose. Cesse toi de ressasser le passé pour aller de l'avant avec Lana, c'est une gamine perdue et morte de peur qui est venu me voir la dernière fois ; Elle a besoin de son père aujourd'hui plus que tout. Si tu ne tournes pas la page pour toi, fais-le au moins pour elle.


C'est bien à lui de parler quant au ressassement du passé, il est le premier à le faire. Mais lui par rapport à Setsuna c'est qu'il n'a pas d'enfant à s'occuper qui dépend entièrement de lui, Ace a encore ses deux parents en vie même si ils ne vivent plus ensemble ; Lana quant à elle a besoin d'un père présent chaque jour dans sa vie, il ne peut plus se permettre de disparaître deux semaines par mois simplement à cause de Fallen et regretter de ne pas avoir échangé sa place avec sa femme. Il doit pouvoir avancer.

- Enfin je dois avouer que je dois te remercier pour autre chose, merci pour Fallen, je crois avoir compris son sens, pourquoi il est la. Tu te souviens la première fois tu m'avais demandé ce qui avait provoqué son apparition ? Je t'ai dis que c'était l'obtention de mon pouvoir ? Je penses que c'est simplement moi qui l'a fait apparaître.

- Apprends à le faire disparaître alors, c'est vraiment une plaie quand il s'y met.

Un sourire nait sur son visage. Il sait bien que c'est impossible, Fallen est une part de Setsuna il faut simplement apprendre à la contrôler afin de ne plus perdre le contrôle comme il vient tout juste de se passer. Tout ce qu'il sait des multiples personnalités, il l'a apprit dans des livres pour en comprendre simplement le fonctionnement et même là, c'est quelque chose de flou ; Il faut simplement comprendre que c'est un morcellement de ses personnalités. Ce n'est pas compliqué de comprendre que les deux sont indissociables, alors il faut apprendre à les maîtriser.

-Enfin bref ... Faudra que tu viennes manger un jour chez moi, que je te présentes officiellement à ma fille au lieu qu'elle vienne te voir en cachette !

- J'accepte la proposition avec plaisir, mais allons soigner ces blessures d'abord.

C'est sûrement plus urgent effectivement. Avec difficultés, Gaara arrive à se remettre sur ses jambes, elles arrivent encore à supporter son poids et elles devront en supporter un deuxième puisqu'il va aider Setsuna à se rendre à l'hôpital. Hors de question de le laisser ici et son sable est désormais inutilisable à cause du peu d'énergie qui lui reste. Il tend donc la main vers son ami pour le forcer à se remettre sur pieds, c'est Gaara qui fera le plus d'efforts pour rejoindre la ville ; Ce qui prendra sûrement une bonne partie de la matinée vu leur état.

- Pour en revenir à ce qu'il s'est passé il y a deux semaines, je présume que le Ténébreux a obtenu ce qu'il voulait puisque les combats ont cessé d'un seul coup. Ai-je le droit de demander ce que c'est ou est-ce une information réservée simplement à l'Apprenti ?



Merci à Laelyss pour l'avatar et la signature ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: Ultime réminiscence, un combat qui transcende les âmes [F. Gaara ]   Ven 26 Aoû - 22:16



Setsuna     F.     Le rouquin Gaara.



- Pardonne ma franchise, mais tu ne peux pas revenir en arrière pour faire une telle chose. Cesse toi de ressasser le passé pour aller de l'avant avec Lana, c'est une gamine perdue et morte de peur qui est venu me voir la dernière fois ; Elle a besoin de son père aujourd'hui plus que tout. Si tu ne tournes pas la page pour toi, fais-le au moins pour elle.


Je souris légèrement, pourtant je sens que je peux le faire, je suis sur que c'est possible avec la bonne combinaison de pouvoir. La temps, l'espace et la vie ne sont que des données crée par les dieux afin de s'amuser avec nous, comme un programme. Et les pouvoirs sont la base de se codage. Je suis sur qu'il existe un moyen de revenir dans le passé corriger nos erreurs, comme nous pouvons détruire l'avenir pour le rencoder suivant nos besoins, mais je n'avancerais pas ma théorie devant Gaara, car il n'a rien perdue pour le moment.

- Apprends à le faire disparaître alors, c'est vraiment une plaie quand il s'y met.

Le faire disparaître ? Non je penses que c'est une mauvaise solution. Il faut que je l'utilise correctement, au final cette partie de moi est le ténébreux officiellement et je ne sais pas si je serais assez solide pour soutenir la charge moral qu'il doit porter, c'est étrange mais ça me soulage que c'est lui qui fasse les crimes et que même moi rejette la faute sur lui, c'est cruel et injuste mais ça m'aide à avancer dans l'objectif que nous avons avec Gaara. Je souris un peu quand le jeune homme répond à mon invitation:

- J'accepte la proposition avec plaisir, mais allons soigner ces blessures d'abord.

Alors que je ferme les yeux en soupirant, l'air me faisait du bien après cette nuit terrible que nous avons vécu. Je soupire et me laisse bercer par les caresses du vent quand soudain en ouvrant les yeux, je vois la main de Gaara tendu vers moi, je le regarde et sourit lui prenant cette dernière pour qu'il me relève doucement, la douleur gagne de nouveau mon corps, mais je serre juste les dents puis regarde Gaara quand ce dernier me prend sous le bras pour m'aider à avancer:

- Tu es sur ? Tu ferais mieux d'y aller seul ...

En effet, il était autant épuisé et blessé que moi donc ça me faisait un peu mal de le voir comme ça alors que je ressentais la même douleur que lui, peut être en pire avec les blessures de l'attaque d'il y a 2 semaines. Il commencr à avancer et je soupire, j'essayes de marcher au même rythme que lui pour ne pas le ralentir ou le faire encore plus souffrir ... J'ai mal mais je me retiens de l'exprimer, je ne suis plus un gosse.

- Pour en revenir à ce qu'il s'est passé il y a deux semaines, je présume que le Ténébreux a obtenu ce qu'il voulait puisque les combats ont cessé d'un seul coup. Ai-je le droit de demander ce que c'est ou est-ce une information réservée simplement à l'Apprenti ?

Je reste silencieux et y repenses. L'objectif final m'avait été parvenu qu'à la fin de l'attaque donc je ne savais pas vraiment quoi y penser, on avait imposé le chaos et les gens devaient encore en trembler en ville mais pour des cheveux... Mais ça reste le ténébreux ça ne devrait pas m'étonner il est aussi fou que moi si ce n'est plus. Mais quel était son objectif final, même ça restait flou et j'essayais de comprendre pour en faire part à Gaara, je ne voulais pas qu'il pense que je lui cache des choses ...:

- Des cheveux et que les familles arrêtes la distribution des pouvoirs. Voila l'objectif de cette attaque, la première est remplie, la deuxième ne le sera pas, on ne peut pas faire confiance aux familles. Pour le véritable objectif du maître je ne sais pas. L'attaque ma paraît excessive. Certes notre but est le chaos mais pour des cheveux ça me paraît étrange.

Je soupire fortement marchant doucement avec Gaara ... Regardant droit devant nous en réfléchissant tous de même au pourquoi du comment....

- Mais je penses qu'on doit s'attendre a quelques choses de .... Sournois et très surprenant venant de lui. Il est fuyard et n'aime pas ce salir les mains ... mais il reste néanmoins un génie et une personne surprenante, c'est aussi pour ça que je le suis, il ne perd presque jamais aussi et a une vision clair de ce monde, bien que plus ça avance, plus j'ai l'impression qu'il se sert de moi et me cache les véritables objectif. Mais je le savais quand je suis devenu son apprenti qu'il se servirait de moi. Mais faisons gaffe à nous, ses agissements me paraissent étrange ...

Ouai j'avais eu beau me retourner comme je voulais cette idée de " Remmène moi des cheveux d'utilisateurs de pouvoirs" je ne voyais pas ce qu'il pouvait en faire à part une perruque et encore avec 2 cheveux ça allait être dur. Ah moins qu'il outrepasse la science et ... Ait accès à quelques choses de plus mystiques comme la magie. Pourquoi je le penses ? Car les contrats sont proche de la magie.

- Fais attention à toi Gaara ... Je ne sais vraiment pas ce qu'il prépare et ce qu'il a prévu pour nous.



(c) Agora


Revenir en haut Aller en bas

avatar

Gaara IshikawaMessages : 819
Date d'inscription : 21/04/2014


MessageSujet: Re: Ultime réminiscence, un combat qui transcende les âmes [F. Gaara ]   Lun 29 Aoû - 21:01



Puisqu'il devait se faire passer pour un Elementis, ignorant les plans de l'Ordre il n'a jamais su quel était celui du Ténébreux. Peut-être que les autres membres l'ignoraient aussi, peut-être n'était-ce qu'une information entre Apprenti et Chef ; C'est d'ailleurs pour cette raison qu'il pose cette question. Est-ce qu'il sera déçu de ne pas le savoir ? Oui légèrement, mais on ne contredit pas les ordres de son Maître et le Ténébreux est quelqu'un d'assez sournois pour ne pas révéler à n'importe qui son plan.

- Des cheveux et que les familles arrêtes la distribution des pouvoirs. Voila l'objectif de cette attaque, la première est remplie, la deuxième ne le sera pas, on ne peut pas faire confiance aux familles. Pour le véritable objectif du maître je ne sais pas. L'attaque ma paraît excessive. Certes notre but est le chaos mais pour des cheveux ça me paraît étrange.

Gaara est surprit de cette réponse, autant la deuxième condition a du sens mais ne sera pas remplie autant la première est pour le moins surprenante. Autant de monde ont été blessés et tués simplement pour des mèches de cheveux ? L'Ordre doit avoir très mauvaise réputation après ça et ce n'est pas étonnant que les Familles n'arrêtent pas la distribution des pouvoirs, si ils pensent que la sanction à ça serait de donner une mèche de cheveux en échange... Dire que c'est normalement un groupe qui doit être craint de tous, voilà que toute la ville verront en eux les prochains coiffeurs.

- Mais je penses qu'on doit s'attendre a quelques choses de .... Sournois et très surprenant venant de lui. Il est fuyard et n'aime pas ce salir les mains ... mais il reste néanmoins un génie et une personne surprenante, c'est aussi pour ça que je le suis, il ne perd presque jamais aussi et a une vision clair de ce monde, bien que plus ça avance, plus j'ai l'impression qu'il se sert de moi et me cache les véritables objectif. Mais je le savais quand je suis devenu son apprenti qu'il se servirait de moi. Mais faisons gaffe à nous, ses agissements me paraissent étrange ...

- Très étrange oui. Mais pour mettre la réputation de l'Ordre en jeu, c'est que ces mèches de cheveux doivent être capitales pour son prochain plan.

Certes, la prise d'otage n'a pas été une partie de plaisir pour les personnes présentes dedans mais pour terminer sur une mèche de cheveux, c'est limite pitoyable. Gaara l'avait bien comprit qu'il n'était pas le genre de personne à se salir les mains et qu'il préférait que ce soit les autres qui fassent le plus gros travail ; Mais si il ne voulait pas être utilisé comme tous les membres de l'Ordre, il fallait réfléchir avant de signer ce fichu contrat. Dans tous les cas, Gaara gardera un œil sur les agissements du Ténébreux.

- Fais attention à toi Gaara ... Je ne sais vraiment pas ce qu'il prépare et ce qu'il a prévu pour nous.

- Nous le découvrirons tôt ou tard.

Trop tard malheureusement. Le Ténébreux sait garder jalousement ses plans jusqu'à la dernière minute, il l'a bien prouvé avec cette grande bataille bien présentée et pourtant si ridiculement terminée. Le sujet mit de côté, les deux hommes continuent d'avancer avec difficulté jusque dans la ville où les gens ont posé de drôles de regards sur les blessés sans que personne ne vienne les aider ; Une fois à l'hôpital, ils sont rapidement prit en charge par le personnel médical qui ne perd pas de temps à les emmener au bloc opératoire.



Merci à Laelyss pour l'avatar et la signature ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Ultime réminiscence, un combat qui transcende les âmes [F. Gaara ]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ultime réminiscence, un combat qui transcende les âmes [F. Gaara ]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Quederla :: Archives~ :: Les Archives :: Les RPs 2016-