Des prédéfinis n'attendent que vous pour être pris !
Le forum dispose de Discord !
Vous pourrez y accéder en suivant ce lien.
N'hésitez pas à nous rejoindre !
Nous sommes actuellement à la recherche du Maire de Quederla.
Si ce poste vous intéresse, faites-le nous savoir !
Félicitation à Vilmos Desgoffe und Taxis, Kira Seryk, Newton I. Mørk et Nashoba Dreiden !
Leurs RPs respectifs étant à égalités (Vilmos/Kira et Newton/Nashoba) sont élus meilleurs RP du mois !

Partagez | 
 

 La famille, pour le meilleur et pour le pire [Ft. Azula & Kira]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: La famille, pour le meilleur et pour le pire [Ft. Azula & Kira]   Ven 25 Nov - 18:29

La famille, pour le meilleur et pour le pire  Ft. Azula & Kira
- C'était un type qui se faisait appeler le collectionneur, je pense et j'espère qu'il est mort.

Souhaiter la mort de son propre père, ça ne se faisait pas à la légère. Azula avait intérêt à avoir de bonnes raisons de penser cela, ce que Vilmos ne doutait pas. Même leur mère avait été repoussée par lui au point de le fuir et de n’avoir jamais parlé de cet homme à Kira, et peut-être même à son mari. Quelque chose disait au Valet que le surnom attribué au collectionneur ne devait pas être à cause d’une banale collection de timbres ou de pièce de monnaie…

Comme de fait, la militaire raconta les horreurs perpétrées par son père biologique, tandis que Vilmos écoutait son histoire dans un silence consterné. Ses pauvres femmes seront à jamais les victimes anonymes de ce pervers sadique. Vilmos jeta un œil à sa femme, qui devait sûrement remercier le ciel que sa mère n’ai pas connu le même sort. Elle en était peut-être passé à un cheveux, mais heureusement, sa raison était revenue juste à temps et elle était partie. Aucun doute maintenant sur le pourquoi n’avait-elle pas choisit de garder l’enfant, Azula. Le médecin l’avait libéré de son fardeau en coupant le cordon, et elle n’aurait plus jamais rien à voir avec ce collectionneur. C’était égoïste, mais salvateur. Autrement, chaque fois qu’elle aurait regardé Azula, elle se serait souvenu de cet homme. Elle avait préféré donner l’enfant à quelqu’un qui en voulait, tout simplement.

Un choix difficile, mais le bon, se dit Vilmos.

Mais Azula était toujours là, et d’après elle, son frère également. Vilmos senti le duvet de sa nuque se redresser en entendant parler du Ténébreux. Un homme mystérieux et puissant, à ce qu’on dit. Vilmos ne craignait personne, mais ces rumeurs pouvaient être si révélatrices qu’il ne se permettait pas de les prendre à la légère. Pas avant d’en savoir plus du moins. Mais déjà en sachant qu’il était le fils du collectionneur, il y avait de quoi rester sur ses gardes.

- T'en fais pas, ce n'est pas nous qui allons le crier sur tous les toits. Tu peux nous faire confiance.

-Motus et bouche cousue.

Il n’avait aucun intérêt à ce que les gens sachent qu’il était associé, de près ou de loin, à ce genre de type. Son entourage n’était pas recommandable, certes,  mais pas à ce point psychopathe.

Le reste du repas se déroula de manière civilisé, Kira délaissant les sujets plus personnels pour s’intéresser aux loisirs et à la vie de sa sœur. Mis à part son enfance un peu spécial et son choix de carrière douteux, Vilmos pu constater qu’Azula avait des passe-temps comme tout le monde. En général, elle était une femme plutôt normale, qui avait certaine ressemblance de caractère avec Kira. Elles étaient bel et bien des sœurs, il ne pouvait pas le contredire.

Les pâtes avaient été délicieuses, comme toujours, grâce à leur cher maître cuisinier. Si Azula aurait manger quelque chose spécialement de leur cru, elle serait sans doute occupé à dégobiller dans les toilettes. Eux aussi d’ailleurs. Et de son propre chef, Kira se leva pour retourner les assiettes vides à la cuisine. Ils avaient beau avoir des domestiques pour ce genre de tâches, sa femme refusait de se faire servir comme une reine. Quant à Vilmos, ça ne lui faisait pas un pli. Il les payait pour ça après tout, quoi de plus normal que de les laisser faire leur travail?

Vite de retour, Kira déposa une tarte sur la table et entreprit de servir sa sœur et son mari, impatient de voir comment la pâtisserie réussirait encore une fois à l’impressionner. Merci Laelyss, pour veiller à ce que la famille ne manque jamais de sucre!

- Je sais que la soirée n'est pas encore terminée, mais ça vous dirait qu'on essaye de revoir ? Et puis il faudrait que tu rencontres les enfants... Enfin si tu veux.

Encore une fois, Vilmos était mis devant le fait accompli. On dirait qu’elle fait exprès, se dit-il en lançant un regard en direction de Kira. Il prit une bouchée de tarte, question de se calmer, et la tarte fit son effet. Il ajouta à la suite de sa femme :

-Je crois que les enfants seraient heureux de savoir qu’ils ont une tante, et de la rencontrer aussi. Tu es la seule véritable tante qu’ils ont.

Même si le Valet n’appréciait pas trop les choix de cette dernière, Ewan et Thalia avaient le droit de connaître leur seule et unique tante. Il ne pouvait pas le leur refuser. Du moment qu’elle n’essaie pas de les convaincre de s’enrôler chez les cadets pour devenir militaires, Vilmos faisait confiance à son jugement. Kira, quant à elle, pouvait bien sortir avec sa sœur autant qu’elle le voulait, du moment qu’il ne soit pas là.

-À Noël peut-être?  Sauf si tu avais déjà quelque choses, et bien, j’imagine que l’on peut t’inviter.

Décembre était encore loin. Ça lui donnerait au moins le temps de se faire à l’idée d’avoir un membre du gouvernement dans sa maison le 24.
 
© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: La famille, pour le meilleur et pour le pire [Ft. Azula & Kira]   Sam 10 Déc - 16:45

-T'en fais pas, ce n'est pas nous qui allons le crier sur tous les toits. Tu peux nous faire confiance.

-Motus et bouche cousue.


« Se rendent t-ils compte que ce sont eux les principaux ennemis publics ? Le problème n'est pas qu'il puisse le répéter à qui que ce soit, juste qu'ils le sachent... Que vont-il faire de l'information ? Probablement rien et après avoir foiré à ce point c'est tout ce que je peux espérer. »


Kira dévia sans subtilité la conversation vers des sujets plus badins. Les Hobbies, Azula parla de ses entraînements et de ses visites à son vieux père. Tardivement elle parla de ses lectures, en fait elle lisait beaucoups mais ne s'en vantait pas, ayant une vision péjorative de la « grosse tête » qui lit. Elle posa elle aussi des questions sur les hobbies de ses hôtes. Notamment celle qui lui trottait dans la tête depuis un temps.

-Mais ton travail a la pâtisserie, c'est quoi, un passe temps ? Une couverture ? Tu es quand même Reine.

Azula écouta attentivement la réponse à ce qui était pour elle un grand mystère de l’existence.

Je ne connais pas trop tes goûts en matière de pâtisserie mais je crois me souvenir que tu aimais bien les tartes aux fraises.

Azula eue un petit rire en voyant la part de tarte arriver. Elle se rappelait très bien le ridicule de leur première rencontre.

-Tu te payes ma tête mais tu es pardonnée parce que je sais que cette tarte est bonne.

Dit elle avec un regard complice à sa sœur. Elle se dit que Vilmos ne devait rien y comprendre et cela convenait très bien, c'était leur première blague privé.

-Je sais que la soirée n'est pas encore terminée, mais ça vous dirait qu'on essaye de revoir ? Et puis il faudrait que tu rencontres les enfants... Enfin si tu veux.


Azula faillit avaler de travers elle attendit une mauvaise réaction de la part du valet qui à sa grande surprise n'arriva pas. Au contraire, il semblait accepter l'idée.

-Je crois que les enfants seraient heureux de savoir qu’ils ont une tante, et de la rencontrer aussi. Tu es la seule véritable tante qu’ils ont.


-Ce serai une grande joie... ça me fait encore tout drôle d'avoir une famille.


« Aidez moi, je ne sais pas du tout comment on fait avec les gamins, je vais être une tante lamentable... »


-À Noël peut-être?  Sauf si tu avais déjà quelque choses, et bien, j’imagine que l’on peut t’inviter.


-Noël ? C'est vraiment trop... Puis ça ne va pas être possible. Je ne laisserai pas mon père seul à Noël et l'amener serai... Un désastre garantis. Il a de très fortes convictions, d'ailleur je me demande encore comment je vais faire pour lui parler de vous. Je ne peux pas lui dire qui vous êtes.

« Et je suis incapable de lui mentir... Il va voir que quelque chose ne va pas... Je suis dans la mouise. »
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Kira SerykMessages : 3051
Date d'inscription : 15/08/2012


MessageSujet: Re: La famille, pour le meilleur et pour le pire [Ft. Azula & Kira]   Lun 12 Déc - 17:58



La famille, pour le meilleur et pour le pire





A
près avoir expliqué que son travail n'était ni une couverture ni un réel passe-temps au vu de ses dons catastrophiques en cuisine mais simplement un travail comme un autre dans la boutique de sa meilleure amie, la demoiselle aux cheveux roses leva une nouvelle fois pour aller chercher une tarte aux fraises... Valeur sûre du dessert. De retour avec le gâteau, leur premier regard complice venait de se faire grâce à cette pâtisserie qui les avait rapprocher, qui aurait cru qu'une tarte produirait de tels miracles ?

Le dessert entamé, Kira exprima son envie de revoir sa sœur pour faire plus ample connaissance autour d'un autre repas ou bien une sortie en famille ; bien sûr, elle ne s'attendait pas à un "oui" direct et encore moins de la part de son mari, mais à son grand étonnement il fut le premier à proposer le réveillon de Noël. La demoiselle s'attendait à une date plus proche mais rien ne les empêchait de se voir avant ; en fait, elle pensait qu'elle allait devoir batailler pour inviter sa sœur à Noël mais finalement non. Tant mieux d'ailleurs !

- Noël ? C'est vraiment trop... Puis ça ne va pas être possible. Je ne laisserai pas mon père seul à Noël et l'amener serai... Un désastre garantis. Il a de très fortes convictions, d'ailleur je me demande encore comment je vais faire pour lui parler de vous. Je ne peux pas lui dire qui vous êtes.

Evidemment... Ça se comprenait. Kira préférait ne pas imaginer la tête de son père, soldat, apprenant que sa fille traîne désormais avec la Reine et le Valet Domae ; et puis il était bien sûr hors de question de laisser son père seul un réveillon. Il s'agissait d'une fête familiale et ils ne pouvaient pas s'inviter chez les autres ou bien forcer les autres à venir... Pourtant allait-elle cacher leur existence longtemps ou lui dira-t-elle une partie de la vérité ?

- Oh... Oui bien sûr je comprends et je ne voudrais pas que tu ais à choisir entre lui et nous. Tu pourrais peut-être passer le lendemain pour un petit repas ou bien simplement pour le goûter ? Comme ça tu passerais le réveillon avec ton père et tu pourrais nous faire un petit bonjour le lendemain ?

C'était la seule solution qu'elle avait en tête pour satisfaire tout le monde... Ou alors ne simplement pas se voir si cela était trop compliqué pour Azula ? Ce n'était pas Kira qui allait faire des caprices, peut-être légèrement déçue mais elle pouvait comprendre les empêchements et les convictions des autres ; après tout, elle aurait peut-être du mal avec un soldat mais Vilmos aussi, surtout si il connaissait son nom. Ce qui était sûrement très probable.

- Tu penses qu'il réagirait si mal que ça en apprenant que ta sœur et son beau-frère sont Domae ?

Si c'était pour créer des disputes, autant ne rien lui dire. Mais peut-être que lui cacher la vérité serait encore pire que la dévoiler ? A sa place, la demoiselle aux cheveux roses n'aurait pas hésité un seul instant à le dire à ses parents en se fichant éperdument de ce qu'ils pourraient penser ; elle était désormais adulte et vaccinée mais chaque relation était différente. De toute façon, c'était à Azula de choisir du point de vue à adopter et pour une fois Kira acceptera les conditions sans réellement rechigner... Elle préférait ne pas imaginer la tête de ses supérieurs en se rendant compte de son arbre généalogique et le mieux serait de faire profil bas pour lui éviter des ennuis.

Encore une fois, Laelyss s'était surpassée pour le dessert et la demoiselle devait reconnaître qu'elle lui avait peut-être mit la pression en lui rappelant qu'il devait être parfait... Bon, la Rose ne lui avait pas précisé pourquoi, simplement pour une grande occasion et elle attendrait quelques jours pour lui expliquer tout en détails. Déjà, sa meilleure amie devait se demander pourquoi les enfants ne pouvaient pas assister au dîner et cette fois, elle avait demandé un dessert en particulier ; bref, sûrement tant de questions dont elle aura la réponse d'ici quelques jours. Une fois le dessert terminé, elle proposa à tout le monde si il souhaitait reprendre une part de tarte et se leva une nouvelle fois ; elle avait besoin de bouger et elle détestait se faire servir comme une Reine.

- Bon, qui veut du café ?
Crédit: Neko-chan in Never Utopia


Spoiler:
 




Je vous grogne dessus en darkblue.







Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: La famille, pour le meilleur et pour le pire [Ft. Azula & Kira]   Mer 28 Déc - 18:24

La famille, pour le meilleur et pour le pire  Ft. Azula & Kira
-Noël ? C'est vraiment trop... Puis ça ne va pas être possible. Je ne laisserai pas mon père seul à Noël et l'amener serai... Un désastre garantis. Il a de très fortes convictions, d'ailleur je me demande encore comment je vais faire pour lui parler de vous. Je ne peux pas lui dire qui vous êtes.

Autant ne pas lui parler de nous alors, pensa Vilmos en regardant sa belle-sœur d’un air inquisiteur. Qu’elle sache déjà à propos de leur affiliation aux Domae en était trop pour lui, surtout pour cette première rencontre. Enfin, trop tard, Kira avait joué la carte de l’honnêteté avec elle. Le Valet espérait seulement qu’elle ne le regretterait pas.

- Oh... Oui bien sûr je comprends et je ne voudrais pas que tu ais à choisir entre lui et nous. Tu pourrais peut-être passer le lendemain pour un petit repas ou bien simplement pour le goûter ? Comme ça tu passerais le réveillon avec ton père et tu pourrais nous faire un petit bonjour le lendemain ?

C’était toujours une possibilité, si elle y tenait vraiment. Même si l’idée ne lui plaisait pas spécialement, Vilmos ne pouvait pas priver ses enfants de leur tante, puisqu’elle était bien la seule qu’ils avaient. En tout cas, leur seule vraie tante. Ils avaient le droit de la connaître, de lui parler au moins. Ensuite, il leur laisserait le loisir de l’aimer ou la détester… pourquoi pas.

- Tu penses qu'il réagirait si mal que ça en apprenant que ta sœur et son beau-frère sont Domae ?

Vilmos leva les yeux au ciel. Le pauvre vieux ferait sans doute une attaque en apprenant qu’il était, même légèrement, lié à deux criminels de la Famille Domae. À la Reine, qui plus est. Enfin, à la place du père d’Azula, c’est la réaction qu’il aurait eu. Mais il laissa son opinion de côté, en laissant sa belle-sœur répondre elle-même à Kira. Elle connaissait son père adoptif mieux que personne, après tout. Elle saurait probablement ramener Kira à la réalité.

Voilà un moment qu’il avait déjà dévoré sa part de tarte aux fraises, délicieuse comme toujours. Laelyss contribuait plus à la santé de leur foyer qu’eux-même, ce qui n’était pas nécessairement un problème, mais ça devenait un peu gênant tout de même de devoir expliquer aux invités et aux enfants qu’ils ne savaient pas cuisiner sans brûler ou rater quelque chose.

- Bon, qui veut du café ?

La parfaite question pour s’éclipser en douce.


-Merci chérie, mais je n’ai plus faim du tout. Je vais vous laissez un peu entre sœurs, j’ai de la paperasse qui m’attend dans le bureau, dit-il en se levant de table.

Vilmos tendit la main vers Azula, et lui sourit finalement. Un petit effort ne peut pas faire de mal.

-Enchanté de t’avoir rencontré. C’était très intéressant, crois-moi. À la prochaine fois, Azula.

Vilmos se penchant ensuite pour embrasser sa femme sur la joue. Elle n’avait plus besoin de lui maintenant qu’elle et sa sœur se connaissaient beaucoup mieux que tout à l’heure. Il était de trop, et ça lui allait très bien d’ailleurs. Il quitta la pièce, pour se rendre à la cuisine et s’emparer d’une autre part de tarte qu’il emporta dans son bureau.
© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: La famille, pour le meilleur et pour le pire [Ft. Azula & Kira]   

Revenir en haut Aller en bas
 
La famille, pour le meilleur et pour le pire [Ft. Azula & Kira]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Quederla :: Archives~ :: Les Archives :: Les RPs 2016-