Des prédéfinis n'attendent que vous pour être pris !
Le forum dispose de Discord !
Vous pourrez y accéder en suivant ce lien.
N'hésitez pas à nous rejoindre !
Nous sommes actuellement à la recherche du Maire de Quederla.
Si ce poste vous intéresse, faites-le nous savoir !

Partagez | 
 

 I lose my life [PV Isley]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

Lyana SélmineMessages : 384
Date d'inscription : 14/07/2014


MessageSujet: I lose my life [PV Isley]   Jeu 6 Oct - 15:10


“I lose my life„

« Feat : Isley  »

L’ambiance à la maison… On en parle pas. Aloïs et Arias se sont séparer et je suis pas celle qui peut les aider, je me souviens de rien, j’essaye de toute mes forces. J’aimerai les aider, j’aimerai les conseiller, mais je ne peux rien faire. Je suis inutile. Alors je reste là, assise contre une tombe en face de celle de ma mère et de mon frère. Je n’ai aucun souvenir d’eux, j’aimerai en avoir, mais rien, c’est le vide et la seule chose qui me reste c’est une photo. Arias m’a expliqué ce qu’il s’est passé, mais je n’ai pas ressentie de tristesse et ça… Je m’en veux. Comment ressentir de la tristesse pour une personne qu’on ne se souvient pas ? Je ferme les yeux et ouvre mon journal intime, je suis bientôt arrivé à la fin. Le but de lire ça, s’était d’essayer de me remémorer les choses. C’est un espoir qui peut paraître vain.

Pour l’instant, à mon grand étonnement, je ne parle pas encore de Nashoba dans mon journal. Je me suis arrêté après le lycée dans ma lecture. Je rouvre mon journal après être bien calé dans mon petit coin.

« Cher Journal,

Aujourd’hui en voulant faire plaisir à Ewan et lui faire une surprise à aller le voir au travail j’ai rencontrée un ancien camarade de classe. Je ne t’ai pas encore parler de lui, car nous ne discutions pas beaucoup ensemble. C’est un garçon gentil qui s’appelle Nashoba. »


Ah bah voilà les parties qui m’intéressaient, je parlais beaucoup de Ewan avant cela, de mes doutes et tout… Mais bon, maintenant il ne m’intéresse plus, il m’a rendu comme cela, il m’a fait tout oublier. Il a pourrit ma vie.Alors non les passages où je parle de lui et de mes petites émotions, je les zappes un peu. Maintenant ce qui m’intrigue c’est ma relation avec Nashoba, qu’est-ce que je ressentais pour lui, qu’est-ce qu’il s’était passé ? En tout cas dans ce passage j’apprends qu’on a chanté une musique en duo « If I lose myself tonight » avec la feuille et les paroles glissé à cette page. Je les lis rapidement, en essayant de me souvenir, je lui ai tenue la main une petite minute… Puis je me suis tordue la cheville et il m’a porté jusqu’à son appartement puis ensuite jusque chez moi. Et je me sens assez gênée quand j’apprends dans mon journal que j’ai sentie son odeur et que j’ai appréciée cela. J’étais en couple quand j’ai écris ça non ? Pourquoi j’ai écris des choses pareils. En tout cas, c’est vrai que dans les bras de Nashoba, on doit bien se sentir, rien que sa présence m’apaise, alors ses bras.

Je continue ma lecture, je parle beaucoup de Nashoba, Nayati et Onyx et de moins en moins de Ewan. Comme s’il s’effaçait petit à petit de ma vie, le groupe de rock comptait beaucoup pour moi de ce que j’apprends. Je m’étais même décider à acheté une tenue pour notre concert, notre premier concert. Au centre commercial, on avait rendez vous tous ensemble avant d’aller répéter. Puis il y a l’horreur de la situation décrite dans mes pages et… la douce romance de cette journée. Je sais pas pourquoi je sens les larmes me monter aux yeux.

« Il s’est déclaré, il m’a dit qu’il m’aimait et je n’ai rien pu dire. Je me sentais mal, je voulais le retenir, je voulais lui dire que je l’aimais aussi. Mais je n’ai rien dis, je suis resté là à pleurer planter, ne sachant pas quoi faire. Je suis perdue… Je l’ai embrassée, je ne sais pas si c’est le désespoir de la situation où non… Mais je l’ai embrassé, je crois que je l’aime. Je pense que je suis en train de tomber amoureuse de lui, pourquoi ça m’arrive ? Je suis avec Ewan alors pourquoi mon coeur bat si vite en sa présence, pourquoi lors de ce baiser je ne pensais qu’une chose à continuer et la seule chose qui m’ait arrêté, ce n’étais pas Ewan, mais la pensée de Arias. Arias qui nous a regardé... »

Je déglutis, alors c’était ça que Nashoba et Arias parlait le jour de mon amnésie… Je ferme les yeux et me les essuie, j’aimais Nashoba mais je ne voulais pas l’admettre avant en fait.. Je ne voulais pas blesser Ewan je pense, mais au final quand j’ai enfin réussi à prendre mon courage pour lui parler ça m’arrive. Quelle ironie. Je sursaute de mes pensées quand j’entends un bruit, comme un crissement du gravier. Je me retourne rapidement :

- Qui va là ?

C O D A G E P A R G A K I. S U R E P I C O D E



#cc6633 ♥️

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: I lose my life [PV Isley]   Sam 8 Oct - 18:31

Le beau cimetière




La dernière fois que je suis allé dans ce cimetière, j’avais 6 ans. Ca fait donc 20 ans que je n’y ai pas mit les pieds. Certes, j’avais rien à y faire. Mais 20 ans, ca fait quand même beaucoup. Ce qui est rigolo c’est qu’il n’a pas changé. Il est exactement comme dans mes souvenirs. Bon, ok, c’est un peu le principe des cimetières. Tu poses un truc et 20 ans après il y est toujours. Ce serait plus drôle si ils déplaçaient les tombes. Ce serait un peu comme une chasse au trésor. Ils auraient surement plus de visiteur. « Retrouver vos morts ». Ce serait un bon slogan. J’en parlerais au maire de Quederla, il sera probablement très intéressé par l’idée.

En tout cas, un cimetière, ça reste glauque à souhait. Il y a personne, il y fait toujours froid, il y a toujours des graviers qui glissent sous les pieds. Des tombes à perte de vue parsemé de fleurs fanées. C’est silencieux, trop silencieux, ca en devient angoissant. C’est pas vraiment un endroit ou il est bien de se balader.

D’ailleurs, c’est une bonne question, qu’est ce que je fout là ? Habituellement j’aime bien me promener en ville, c’est quand même plus plaisant, même si c’est un peu trop bruyant à mon gout. Ah oui. Après 20 années, je voulais voir si la tombe de mes parents ressemblait à celle de mes souvenirs. J’en conviens, ce que je fais ne sert absolument à rien, qu’est ce que j’en ai à foutre de connaitre la forme de cette fichue tombe. N’empêche que … Ca m’intrigue. D’ailleurs, fanées ou pas, il y a des fleurs sur presque toutes les tombes. Ca sert à quoi ? Surement un coup du lobby des fleuristes qui ont instauré cette règle pour s’enrichir sur le dos des gens attristés par la perte d’un proche. c’est complètement stupide. De mettre des fleurs sur une tombe ne le fera pas revenir.

D’ailleurs, quand je serais mort, est ce qu’il y aura quelqu’un pour foutre des fleurs sur ma tombe ? J’espère pas. De toute façon ce n’est pas comme si j’avais le choix, j’ai pas de famille et encore moins d’amis. Ceci dit c’est pas plus mal. Je suis allergique aux fleurs.

Ah, c’est celle là. Quoi ? Il n’y a pas de fleur dessus ? Visiblement, mes parents étaient aussi appréciés que moi. Ceci dit, ca me fait culpabiliser. Ils étaient quand même sympathiques non ? Bon. Il y a personne. Je vais chopper un beau bouquet sur une autre tombe et la mettre sur celle de mes parents. Après tout, ce n’est que du partage. Puis de toute façon ils sont morts, il ne m’en tiendront pas rigueur. Puis j’ai pas envie de tomber dans le manège dudit lobby des fleuristes. Ah, celui ci, ils ont du le payer cher. Et hop. Voilà. Ma bonne action de la journée. Mes parents seraient fiers de moi. Bon …. Bon bah voilà. Elle est comme je l’imaginais. Même mieux parce qu’elle est bien fleurie. Bah, je vais pouvoir repartir.

Hum… C’était par là je crois.


- Qui va là ?


Wow ! Ok, je viens de sursauté. C’est ridicule. Cependant il semblerait que je ne sois pas seul dans ce cimetière. Un autre voleur de fleur ? Je ne vois personne, pourtant la voix n’était pas loin. Personne à l’horizon. Peut être qu’elle se cache entre deux tombes. Ah. Elle est là…

Qu’est ce qu’elle fout ? Elle est assise contre une tombe en train de lire un livre. N’y a t-il pas d’autres endroit pour faire une telle activité ? Oula, de plus elle est pas bien vieille. Elle mesure 1 mètre 20 et elle doit pas avoir loin des 12 ans. Ou sont les parents. Ils peuvent pas garder leur gosse chez eux. Ca fait des enfants mais ca sait pas s’en occuper. Tsss…

Ah, elle me regarde. Du coup j’imagine qu’elle a la réponse à sa question. Ca tombe bien parce que je ne sais pas trop quoi lui répondre. Je ne vois pas à quoi ca lui servirait que je lui dise qui je suis. Hum, pourquoi me regarde t-elle avec insistance. C’est bon, je vais pas te manger, tu peux reprendre ta lecture. Bon, je me casse… Hum… Ok… Je vais quand même lui répondre.


- Que suis je censé répondre ?


On dit quoi dans ce genre de moment ? Elle m’a posée une question stupide ? A quoi ca peut lui servir de savoir qui je suis. J’avais oublié à quelle point on était limité à cet âge là. Quoi que je ne me souviens pas avoir été aussi naïf.


- Qui es-tu ? N’as tu pas trouvé meilleur endroit pour lire ? A ton âge, c’est dangereux de se promener seule hors de la ville.


C’est vrai quoi, c’est stupide de rester ici. Surtout qu’elle n’a pas l’air particulièrement intéressée par le cimetière en lui même, elle peut très bien la faire ailleurs sa lecture.

❀ L A E
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Lyana SélmineMessages : 384
Date d'inscription : 14/07/2014


MessageSujet: Re: I lose my life [PV Isley]   Lun 10 Oct - 16:26


“I lose my life„

« Feat : Isley  »
Je me retourne rapidement et sur le coup, j’ai l’impression de voir Nashoba, sûrement parce que c’est lui que j’ai envie de voir et que la personne à des yeux vert et des cheveux bruns, mais après le premier abord je me rend compte que ce n’est pas lui. Il est moins beau que Nashoba et ses cheveux sont plus foncés. Nashoba à les cheveux châtains clair tandis que lui les a foncé.

- Que suis je censé répondre ?

Je le regarde étonné, j’en ai aucune idée, c’était une question dans le vent, le fait qu’il y ait une réponse sert juste à me rassurer. Ça aurait très bien pu être quelqu’un qui me voulait du mal, quelqu’un qui aurait pu me tuer où quoi ? On n’est jamais trop prudent. Alors je hausse juste les épaules je ne répond rien non plus. Bon, du coup je dis quoi ? Il est sûrement venue pleurer un mort, je ne vais pas le déranger. Je regarde la tombe de mes parents et en profite pour m’essuyer les yeux pour cacher le fait que j’ai pleurer.


- Qui es-tu ? N’as tu pas trouvé meilleur endroit pour lire ? A ton âge, c’est dangereux de se promener seule hors de la ville.

Attend, il croit que j’ai quelle âge ? Puis je fais ce que je veux non ? Il se prend pour qui là ? Je ferme mon livre et je me relève en essuyant mon derrière pour enlever la poussière qu’il y avait dessus après s’être assise sur le sol.

- En temps normal, les cimetières sont calmes. Il n’y a personne pour nous déranger où pour nous surprendre.

Je me rend compte que sur le coup, c’est assez désagréable de ma part et malpolie. Mais j’ai l’impression qu’il m’a prise de haut sur le coup et ça ne m’a pas plus. Je me dirige vers lui après quelques secondes d’hésitation.

- Désolé c’était mesquin

Je m’avance jusqu’à arriver à sa hauteur, je le regarde de plus prêt, il fait 10 centimètre de plus que moi ce qui ne m’impressionne pas du tout. Je bloque mon livre contre mon bras et je tend mon bras vers lui hésitante en gardant une certaine distance. Arias et Nashoba tiennent à moi, alors je vais faire attention de ne pas les inquiéter plus que nécessaire.

- Je m’appelle Lyana et pour information… J’ai 20 ans, je ne suis pas une enfant et c’est pas si dangereux que ça, qui irait traîner dans un cimetière ?

Bon okay, c’est légèrement morbide comme endroit, et c’est vrai que je ne traîne pas souvent ici, c’est juste que j’en avais marre de la maison pour aujourd’hui, voir Arias déprimer à cause d’Aloïs ne m’aidera pas et j’ai l’impression qu’en restant là bas je dois faire quelque chose pour lui, chose que je ne peux pas faire et je culpabilise plus qu’autre chose à ne rien pouvoir faire.

- à part ceux qui ont perdu un proche bien sûr.


Je ne veux pas paraître indélicate, mais c’est un peu ma façon de voir s’il a perdu quelqu’un, puis après tout… ça m’intéresse même pas. Alors pourquoi ? Tout ce que je veux c’est me changer les idées. Je regardes les tombes autours de nous rapidement, peut-être que lui aussi à perdu des proches.

C O D A G E P A R G A K I. S U R E P I C O D E



#cc6633 ♥️

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: I lose my life [PV Isley]   Mer 12 Oct - 20:40

Le beau cimetière




Hum, elle n’a pas l’air enchantée par mes questions, pourquoi ne parle t-elle pas. Ah. Elle ferme son livre et elle se lève. Elle se décide enfin à réagir. Peut être que j’aurais des réponses à mes questions, cool. Oh elle est plus grande qu’elle n’en avait l’air. 140 cm peut être. On doit pas en être loin. Elle vient de gagner 20 centimètres, c’est pas rien.


- En temps normal, les cimetières sont calmes. Il n’y a personne pour nous déranger où pour nous surprendre.


Ok, je vois ou elle veut en venir. Si je ne m’abuse c’est elle qui a commencé en me mettant dans l’embarras avec sa question stupide. Je n’ai fait que répondre en essayant de m’intéresser à elle, en posant des question intéressantes. Pour une fois que j’essaye d’être sympathique, voilà comment je suis remercier.


- Désolé c’était mesquin


C’est le moins que l’on puisse dire. J’espère qu’elle ne s’attend pas à ce que j’en fasse de même, elle risquerait d’être déçue. Après tout, je n’ai rien fait de mal.

Elle ? Elle tend son bras vers moi. Euuuh. Elle veut faire copain copain ?


- Je m’appelle Lyana et pour information… J’ai 20 ans, je ne suis pas une enfant et c’est pas si dangereux que ça, qui irait traîner dans un cimetière ?


Elle a 20 ans. Sans être méchant, objectivement, ce n’est que pur constatation, de toute façon je ne suis pas quelqu’un de particulièrement méchant, du moins je crois. Mais elle fait pas 20 ans. 15 ans tout au plus, peut être 16 avec les 20 centimètres qu’elle vient de gagner.

Puis qu’elle le veuille ou non, c’est toujours dangereux de se promener seul hors de la ville. Surtout quand on est une petite fille sans défense.


- A part ceux qui ont perdu un proche bien sûr.


Certes. Ce n’est pas totalement faux. C’est vrai qu’il est rare de voir des gens qui sont ici pour d’autres raisons. A part moi. Donc elle n’est pas là que pour lire un livre. Ok. Si elle se trouve là ce qu’une tombe du coin fait l’objet de sa visite. Tout à l’heure elle a regardé avec insistance par la bas. Hum. Aurelie Selmine et Altiel Selmine. Ce sont peut être ses parents. Hum, ah oui, je n’avais pas remarqué, elle a les yeux vitreux et elle a pas forcément bonne mine.

C’est quand même bizarre. Elle vient au cimetière pour pleurnicher sur la tombe de ses parents mais elle prend un livre. Peut être qu’elle avait peur de s’ennuyer……


- Moi c’est Isley, enchanté.


Ok, je vais tendre mon bas aussi et lui serrer la main. Je vais pas non plus la laisser comme ça le bras tendu trop longtemps, ça va être douloureux au bout d’un moment. Autant physiquement que mentalement.

Outch, elle a la main froide. Elle doit être ici depuis un bon moment. Il serait peut etre bon de rentrer chez toi mademoiselle, tu vas tomber malade bêtement.


- Oh, vous avez 20 ans, au temps pour moi. On a souvent du vous le dire mais vous ne les faites pas. C’est pas forcément une mauvaise chose. Des tas de femme souhaiterait paraître plus jeune. Les vieilles en l’occurence.


Ah. C’est surprenant, je me met à la vouvoyer. Je deviens un peu trop respectueux, c’est inquiétant. Et depuis quand je me soucie de la santé des inconnus, qu’est ce que j’en ai à faire qu’elle est froid ou pas. Je suis désespérant. Je perd mon temps pour rien dans ce cimetière et je me met à faire du social.


- Oh, ca ne sert à rien de chercher dans le coin. Je ne suis venu voir personne, du moins pas pour les raisons que vous pouvez penser. Disons que je suis un peu trop curieux et que j’avais du temps à perdre.
Vous… Vous étiez venu voir quelqu’un ? Vos parents peut être ? Est ce la tombe qui est en face de vous ?



Ah. Oui. Ok. Je pose trop de question. En fait, je crois que je suis trop curieux. Autant j’en ai vraiment rien à foutre de la situation, autant j’ai bien envie de savoir. Le savoir c’est le pouvoir non ? Ou je dis ça pour me rassurer ? Un peu de deux. Hum…. Ou alors que pour me rassurer. Ok. Je suis désespérant.


- Sans vouloir me mèler de ce qui ne me regarde pas, vous devriez rentrer chez vous. Il fait froid. Ce serait stupide de tomber malade.


Ok. C’est de pire en pire. Et si je fermais ma gueule ?


❀ L A E
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: I lose my life [PV Isley]   

Revenir en haut Aller en bas
 
I lose my life [PV Isley]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Quederla :: Archives~ :: Les Archives :: Les RPs 2016-