Des prédéfinis n'attendent que vous pour être pris !
Le forum dispose de Discord !
Vous pourrez y accéder en suivant ce lien.
N'hésitez pas à nous rejoindre !
Nous sommes actuellement à la recherche du Maire de Quederla.
Si ce poste vous intéresse, faites-le nous savoir !
Félicitation à Vilmos Desgoffe und Taxis, Kira Seryk, Newton I. Mørk et Nashoba Dreiden !
Leurs RPs respectifs étant à égalités (Vilmos/Kira et Newton/Nashoba) sont élus meilleurs RP du mois !

Partagez | 
 

 [Event] Le château hanté

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
AuteurMessage
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: [Event] Le château hanté   Sam 19 Nov - 20:42

[EVENT] Le Château Hanté

Feat.... tous ceux qui veulent

Je jette vaguement un coup d'oeil sur les autres mais je suis trop occupée par mes propres adversaires pour vraiment me soucier d'eux. Nemeroff reste le plus protégé, Lana restant proche de lui tandis que Nayati couvre mon flanc gauche et que les deux autres se situent plus sur ma droite. Nous tenons mais à chaque ombre qui disparaît, une nouvelle fait place, sans fin. Même si nous ne sommes pas gravement blessé, la fatigue va forcément se faire ressentir et à force, nous faiblirons, il faut s'en débarrasser et vite.

Je veux tenter d'avancer et utilise une torche pour brûler une des créatures trop proche de moi. Les flammes dansantes me brûlent au passage au niveau du cou et je dois me dépêcher d'éteindre la braise tombée dans mes cheveux mais soudain, je réalise qu'il n'y a plus personne sur ma droite. Ou sont passés les deux autres? Nous sommes complètement exposés et je ne peux pas gérer deux fronts en même temps. Et a force de tenter de tout contenir, je me fais davantage harceler par les créatures qui finissent par me surprendre.

La griffe brandit devant n'a pourtant pas le temps de m'atteindre, j'ai été projeté au sol et c'est... Nemeroff? Mais que fait-il ici? Il devait se reposer, il est déjà sérieusement atteint et ce qu'il coup qu'il vient de recevoir m'étais destiné. Une seconde, un silence de mort emplit la pièce avant que l'ambiance ne change noyant les ombres dans des ténèbres encore plus profondes. Et d'autres ombres font leur apparition.

- Surtout qu'aucun de vous ne bouge d'un poil ! Je ne garantie plus votre sécurité si vous bougez !
ALLEZ !


Son ton est si différent, son regard tellement oppressant que je ne peux rien d'autre que d l'écouter. Et j'observe le combat des Ombres contre leurs consœurs. Nemeroff mène avant de sembler perdre du terrain puis de nouveau, il reprend l’avantage jusqu'à les éliminer toutes, jusqu'à la dernière, avant de s'évanouir. Tout ce sang, il y en a tant. Je revois la prise d'otage, les morts et les blessés et, une seconde, mes tremblements me paralysent complètement. Comment se fait-il qu'il soit aussi touché? Pourquoi... Je n'ai pas réussi... à empêcher ça?

« - Nayati c'est ça ? Prend le sur ton dos s'il te plaît, il faut qu'on sorte vite d'ici. »

"- Ton cheval, appelle-le. Cela préservera tes forces et nous fera avancer plus vite."

Si on veut le porter, nous allons nous fatiguer et surtout, perdre du temps. Sur le cheval, nous pourrons encore faire usage de nos bras si nous devions de nouveau nous battre. La voix de Lana m'a tirée de ma torpeur mais je ne fais pas la maline pour autant. L'odeur du sang, sa couleur, sa quantité. J'en ai mal à la tête et envie de vomir mais je ne peux pas me le permettre. Nous changeons de pièce et à nouveau, nous ne sommes plus que 4. Que vont devenir les 2 autres, je m'en contre-fiche. Ils nous abandonnés alors, qu'ils ne comptent plus sur nous.

« - Il faut qu'on sorte vite, il va se vider de son sang sinon ! »

"- Tu ne peux rien faire pour au moins ralentir ses hémorragies? N'y a t'il rien que l'on puisse faire pour t'aider?"

« - Si vous avez des couches superflue, enlevez les d'accord. Si vous avez des blessures, bandait les avec ces tissus et s'ils vous en reste après, venaient m'aider auprès de Nemeroff. »

Mes blessures, je n'y prête aucune attention. Mon pull est trop épais et avec toutes cs petites fibres, il sera impossible à retirer des plaies sans douleur alors, je me débrouille pour ôter mon t-shirt, restant uniquement en pull. Vu les lieux, je ne risque pas d'attraper froid et Nemeroff a absolument besoin de soins urgents. Je lui fais passer également ma ceinture qui ne servait que d décoration ainsi que mes lacets et chouchous, qui pourront servir à faire des garrots ou maintenir en place des compressions diverses. Heureusement que Lana est là. Déjà, elle parvient à limiter ses saignements, faute de le soigner pour de bon.

« - Haizea, on fait quoi maintenant ? »

"- Moi ? "

Oui, sur le coup, je suis surprise. Nayati est le plus âgé de notre groupe et c'est un garçon, ce devrait logiquement à lui d'être désigné comme chef de notre groupe. Je ne comprend spas vraiment la raison de sa question mais en voyant de nouveau le teint trop pâle de mon ami ainsi que tout ce carmin qui l'entoure, je serre les poings en déglutissant. Si Lana compte sur moi, je n'ai pas le droit de la décevoir. Et je me suis jurée de protéger les autres alors, c'est ce que je ferais.

"- Ce château, je crois .... qu'on m'en a déjà parlé. Une personne qui partagé notre domicile durant quelques années à vécu dans un endroit similaire et .... Si elle n'en sortait jamais, elle a mentionnée la présence de passages secrets. Il faut leur mettre la main dessus et sortir au plus vite."

Cela ne nous avance à rien. Je n'offre aucune solution, même pas un espoir. Ça commence bien, comme chef, je suis vraiment nulle. Mais je n'ai pas le temps d m'apitoyer sur moi-même. Il FAUT trouver une sortie. A tout prix. Et quitter ce lieu tous ensemble. Entiers et vivants.

"- Quoi qu'on fasse, on ne se sépare sous aucun prétexte. Et il faudrait éviter de rester trop longtemps au même endroit, afin de ne nous rendre trop facilement repérables. Tu crois que... on peut le transporter sans risques? "

Il faut bouger, chercher une issue de secours ou n'importe quoi qui nous permettrait de quitter ce château de malheur. Nayati jauge l'état de Nemeroff et grâce au soin de Lana, le juge transportable. Alors, restant grouper, nous parcourons la pièce à la recherche d'un mécanisme ou d'un objet quelconque qui pourrait nous offrir la chance d'avancer vers la fin de ce calvaire.

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Maître du JeuMessages : 579
Date d'inscription : 20/10/2014


MessageSujet: Re: [Event] Le château hanté   Lun 21 Nov - 12:07

Event d'Halloween

La situation semblait s'être calmée, dû moins pour ce qui est de l'intérieur du château car dans le sous-sol, c'était une tout autre histoire pour l'homme qui s'y trouvait. Toujours au prise avec l'animal, sa situation se trouvait être de plus en plus critique. Plus le temps passe, et plus ses chances de survie de lui-même disparaît ; même si une petite porte de sortie lui est possible s'il arrive à se libérer à la dernière seconde.


Pour l'intérieur du château, il ne restait plus aucune ombre pour empêcher les intrus d'avancer, hormis l'état de santé de l'un d'eux. Malheureusement il n'était pas vraiment transportable, du moins il pouvait sûrement l'être, mais cette salle était désormais protéger des éléments et animaux possible hormis certains spécifiques, ceux appartenant aux hôtes de ce lieu. Alors qu'ils semblaient chercher une solution pour sortir du château, des fils firent leur apparition venant entourer entièrement toutes les personnes encore intact de la pièce, les faisant partir tous dans une situation différente. Haizea partit vers le plafond, passant à travers, du moins on pourrait le croire, mais ce n'était qu'une trappe qui se referma immédiatement pour venir se retrouver sur une toile d'araignée où plusieurs créatures à huit pattes s'y trouvaient semblant vouloir se faire plaisir. Dans la salle il ne restait plus que Nemerof qui était blessé, ainsi que Nayati qui ne pouvaient plus rien faire vu que les portes étaient bloqué, du moins ils ne pourraient pas avancer tout seul.

Ils étaient seuls parce que même la jeune Lana s'était fait enlevé par un fil, la faisant tomber dans une pièce qui semblait être entièrement vide, hormis une petite table avec un morceau de parchemin posé dessus et un encrier avec à côté un simple miroir. La course de la jeune demoiselle se termina juste devant la petite table, se faisant libéré pendant qu'un homme noir, rempli de mauvaise ambition sortie du miroir. Tout ce qui restait dans le miroir fut les autres pièces où ses amis se trouvaient, tous dans une situation critique, tout allait reposé sur elle désormais. L'homme des ténèbres lui proposa quelque chose de simple, de signer ce contrat et tout sera réglé. Contrat où était inscrit « Tout les intrus pourront sortir sans aucune représailles pour cette violation, en échange de quoi le Ténébreux devient le responsable de l'intégrité de Lana Aoki ». Rien de bien compliqué, elle signe et tout le monde est libre, une chance pour tout le monde de survivre vient d'être offrir, sautera t-elle sur l'occasion de sauver tout le monde ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Lana AokiMessages : 148
Date d'inscription : 20/07/2016


MessageSujet: Re: [Event] Le château hanté   Lun 21 Nov - 19:55



 
Event Hallowen château

 
J'attrape ce que me donne Haizea puis Nayati, je déchire un bout d'un des Tshirt pour en faire comme une compresse et je vire ce que j'avais déjà réalisé sur son bras pour faire un garrots mieux réaliser sur son haut du bras grâce à la ceinture de Haizea. J'écoute d'ailleurs celle ci qui explique qu'il y a des passages secrets. Ça parait être une bonne idée, mais je ne pense pas que l'on puisse transporter Nemeroff. Je remets le Tshirt que j'utilise comme compresse et le maintient grâce à une bande du tshirt de Nayati que je réalisa.

"- Quoi qu'on fasse, on ne se sépare sous aucun prétexte. Et il faudrait éviter de rester trop longtemps au même endroit, afin de ne nous rendre trop facilement repérables. Tu crois que... on peut le transporter sans risques? "


Je regarde Nemeroff où j'ai empêcher les principaux saignements. Dans un cruel dilemme, si on ne sort pas rapidement il mourra, mais si on le transporte il risque de se faire encore pire. Je ne connais pas l'étendue des liaisons internes et je ne suis pas docteur, j'ai juste lu un livre sur comment agir en cas d'urgence. Je me frotte les mains comme pour enlever le sang dessus. Je pourrais pas cacher ça à Papa en tout cas. Je suis trempée de sang de la tête au pieds. De son sang. Il a déjà du trop perdre.

« - Il va mourir si il n'a pas des soins rapidement... Mais... Si on le transporte ça pourrait empirer les blessures. De plus que je fais de mon mieux mais je n'ai aucune expérience.. Il a peut-être des hémorragies internes et le déplacer le tuerai. »

Je me gratte la tête mettant du sang dans mes cheveux blancs. Qu'est-ce que je peux faire ? C'est vrai que nous séparer n'est pas une solution, mais on n'a pas trop le choix. Je pense que Nayati et Haizea devrait chercher une sortie à deux pendant que je m'occupe d'essayer de stabiliser et de maintenir en vie Nemeroff ?

Je me retourne pour faire part de mon idée, mais avant que je fasse quoi que ce soit des fils s'enroulèrent autours de Haizea je tendis la main comme pour essayer de l'attraper, mais avant que je m'en rende compte moi aussi j'étais prise dans un fil. Je me fis transporter et la dernière chose que je vue ce fut une trappe qui se referma sur Haizea avant qu'une se referme sur moi. J’atterris devant une table et les fils s'enlevèrent. Je regardais devant et un homme sorti du miroir. Je reculais surprise de quelques pas.

Cet homme m'inspirait une peur et un malaise plus important que celui des ombres. Non Lana, ne lui montre pas que tu as peur, il le sentira. Je déglutis et releva fièrement la tête pour le regarder et là... surprise. Cet homme je l'avais déjà vu. Son visage... J'en suis sûre on ne peut pas oublier ça. Il était déjà venue chez moi ! Je l'avais vu avec Papa à la maison, j'étais censée dormir mais j'avais entendu des bruits chez moi et j'étais curieuse. J'essayais de cacher ma surprise pour ne pas qu'il se doute, même si je doutais qu'il était déjà trop tard. Pourquoi Papa lui avait parlé ? Cet homme respirait le mal tout en lui, j'avais envie de courir loin. J'ai peur...

L'homme en face de moi me proposa un deal. Je devais signer le contrat qui se situais sur la table et tout serais finis. Je me rapproche de la table et je lis les inscriptions écrites dessus.

« Tout les intrus pourront sortir sans aucune représailles pour cette violation, en échange de quoi le Ténébreux devient le responsable de l'intégrité de Lana Aoki »

La première question franchit mes lèvres sans que j'ai le temps de réfléchir.

« - Comment savez vous qui je suis ? »

Puis quelques choses attira mon regard. J'attrapais le miroir et je remarquais l'image de Haizea prisonnière.

« - Hai ! »

Non ça sert à rien, elle ne m'entend pas. Je ne prétais même pas attention aux autres images. J'attrapais la plume dans l'encrier. Je n'hésitais même pas, j'écrivis « Lana Aoki » sur le parchemin. Si ma vie pouvait tous les aider alors oui, je signe sans hésiter. Je baisse les yeux une fois le papier remplie et regarde l'homme :

« - Vous attendez quoi de moi ? »

Me faire signer ça signifie qu'il doit avoir quelque chose de prévu pour moi non ? D'ailleurs pourquoi moi et pas Haizea. Elle a l'air plus forte que moi, Nayati à un pouvoir, Nemeroff est puissant avec ses ombres.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: [Event] Le château hanté   Lun 21 Nov - 20:35

[EVENT] Le Château Hanté

Feat.... tous ceux qui veulent

« - Il va mourir si il n'a pas des soins rapidement... Mais... Si on le transporte ça pourrait empirer les blessures. De plus que je fais de mon mieux mais je n'ai aucune expérience.. Il a peut-être des hémorragies internes et le déplacer le tuerai.  »

Et merde. Pour le coup, nous voici carrément dans une impasse. Si on le déplace on risque de le tuer mais s'il ne reçoit aucun soins d'urgences, il y restera aussi. Et Nayati est dans l'incapacité de faire appel à son pouvoir en prime. Mais c'est quoi ce lieu? Je n'ai pas de nouvelles des deux qui nous ont abandonnés et je ne sais rien de l'état de toutes les autres personnes qui sont entrées ici. Je ne peux pas rester là à attendre que les choses se passent.

Je serre les poings en venant me mordre la lèvre, la faisant saigner pour le coup. mes blessures et ma brûlure commencent à se rappeler à mon bon souvenir mais je refuse d'y penser. Trouver une issue, c'est la seule chose qui occupe mon esprit. Je fais donc quelques pas, cherchant ce qui pourrait s'apparenter à un mécanisme quelconque mais soudain, des fils jaillissent de nulle part.

Je n'ai même pas le temps de crier ou de bouger que déjà, me voilà littéralement enveloppée par ces derniers, complètement prisonnière et incapable de remuer. Et comme si cela ne suffisait, voilà que ces derniers m'emportent au loin. Vers le plafond et à grande vitesse. Je n'ai pas le temps de comprendre ce qu'il se passe que déjà, je me stoppe. Le choc de l'arrêt me sonne un peu, manquant de me faire vomir.

Je suis dans la pénombre, je ne vois pas grand chose. Mais j'entend du bruit et je sens que quelque chose se rapproche de moi. Pas qu'une seule d'ailleurs. Je tente de percer les ténèbres du regard avant de me sentir soudain terrifiée. Je suis dans une toile d'araignée. Géante. Mais alors, ces point lumineux que je distingue se rapprocher de moi? Non, ce n'est pas possible, il y en a combien ?

J'en vois clairement 5 cinq mais en devine d'autres. Et je ne perds pas mon temps à les compter davantage. Par chance, j'ai encore la dague serrée dans ma main alors, je m'en sers pour sectionner un maximum de fils retenant d'abord ma main et mon bras. Mais si je me détache complètement, je vais tomber. Et de haut. Je suis complètement prise au piège et les voilà qui s'avancent de plus en plus vite vers moi. Je parviens à en faire reculer une et à en tuer un seconde mais ma dague reste ensuite collée dans les fils gluants de la toile. Et trop concentrée sur celle devant moi...

"- AAAah !!!"

Ma jambe. J'ai mal. Il y en a une qui vient de me mordre. Ca brûle, c'est horrible. Dans un effort phénoménal, portée par l'adrénaline et la douleur, je lui décolle mon pied dans la figure, espérant lui faire ressentir cette douleur qu'elle m'inflige mais je panique. Elles sont trop nombreuses et suis seule et désarmée. Non, je veux pas mourir ici.

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Maître du JeuMessages : 579
Date d'inscription : 20/10/2014


MessageSujet: Re: [Event] Le château hanté   Mar 22 Nov - 16:40

Event d'Halloween

La jeune demoiselle n'avait pas grand chose à faire, une simple petite signature et tout était régler. Plus personne ne risquait de mourir, tout le monde pourrait partir tout simplement, rien de bien compliqué et pourtant les conséquences pour la jeune demoiselle allait être plus lourde qu'elle pourrait le pense, mais vu que c'est pour sauver la vie de ses amis, elle n'allait pas faire la fine bouche.

Tout le monde était en danger de mort, personne n'échappait à cela alors elle devait faire vite, aucune chance pour elle de négocier ce contrat, surtout qu'il a l'air d'être très simple vu comme ça. Le Ténébreux devient le responsable de l'intégrité de Lana, rien de bien sorcier et pourtant elle voulait savoir comment il savait pour elle et pourquoi il fait cela. Les explications fut de courte durée vu qu'à peine qu'il commençait à parler qu'elle se mit à se concentrer sur ses amis en danger. Immédiatement elle signa, mais il allait quand même lui répondre.

Il lui expliqua, pendant que le parchemin disparu dans une ombre, que s'il avait accepté cela c'était justement pour libéré cette femme de l'emprise de son père qui s'était permis d'utiliser sa propre fille en temps que moyen de pression et que désormais elle ne sera plus un outil, mais libre de ses gestes. Même si en réalité il fit en sorte de ne rien dire sur le fait que désormais, c'est le Ténébreux qui décidera de comment sera cette jeune demoiselle, s'il désire la frapper ou bien la torturer psychologiquement afin de la transformer en un monstre, il sera en son plein droit vu que la demoiselle a donné son accord ; moyen de se libérer d'une clause gênante du contrat avec son père tout en gardant que les bons côtés pour lui, plus un petit bénéfice supplémentaire.

Juste après ses petites explications, une immense lumière frappa tout le monde, les aveuglant quelques secondes, du moins on pourrait le croire car en réalité cela les plongèrent dans une illusion de plusieurs minutes, le temps de tous les faire sortir du château, les laissant dans la forêt sur le chantier. Ils étaient libre de vivre désormais, mais à quel prix et à quel frayeur ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: [Event] Le château hanté   Mar 22 Nov - 23:59

Je ne compte plus le temps qui est passé pendant l'affrontement avec le serpent, et il faut dire que je ne suis pas avantagé. En plus du serpent, les murs bougeait pour l'aider à m'avoir. Et il finit par m'attraper la jambe et à la serrer un peu. J’essayais de me libérer de force, mais ce n'était pas une bonne idée. Alors je décide de lui enfoncer mon Guandao sur sa peau. Il poussa alors un gémissement de douleur, puis s'en libère en me jetant dans le vide.

Pendant que je tombais, le serpent se ruait vers moi en s'aidant des murs qui bougeaient. Je m'empare donc de la chaîne à côté pour l'esquiver, le laisser passer et me retrouver au-dessus de lui et lui planter mon arme sur la tête. Bien évidemment, si vous comparez la taille de mon arme par rapport à la tête de ce titan, ce n'est pas un truc comme ça qui pourrait le mettre KO. J'ai néanmoins réussi à le blesser un peu. Le serpent et moi tombons sur les escaliers mais ils n'étaient pas assez solide pour arrêter notre chute, à cause du poids de l'animal. Les murs avaient beau bouger en sa faveur, cela ne changeait pas le problème de poids pour autant. Au final, nous avons du traverser 7 plateformes avant de pouvoir nous arrêter pour de bon.

Moi, j'ai décidé de rester accroché à la tête du serpent, pendant que lui se débattait pour essayer de me jeter. Cette fois-ci, j'avais un plan en tête : si le monstre est énorme, alors ses yeux aussi, ce qui donne assez d'espace pour enfoncer mon Guandao dessus. Le problème, ça va être d'arriver à les atteindre. Cependant, je n'ai pas eu le temps d'entamer le plan que l'anaconda se tape la tête contre le mur et moi avec. Ce coup-là m'a écorché le dos, ce qui nous mettait à égalité avec une blessure chacun. Le serpent aurait pu m'attaquer à ce moment-là, mais au lieu de ça, il me fusillait du regard, et je fait de même.

Je ne pouvais pas me l'expliquer, mais on avait l'air de se comprendre sur un point : au point où nous sommes, nous ne pouvons plus parler de prédateur et de proie. Désormais, on est passé au stade de duel à mort.


-OUGI : Ce n'est pas finis, n'est-ce pas ? Alors on continue.

Sans crier gare, le mur derrière moi m'expulse dans la direction de l'ennemi. D'un côté, tant mieux car je voulais un moyen de me jeter sur lui, même si c'est la stratégie la plus mauvaise du monde. A ce stade, je ne réfléchissait plus du tout.

Au moment où moi et la tête du monstre étions à quelques centimètres de la collision, une lumière aveuglante apparaît. Elle fut de très courte durée et lorsqu'elle se dissipa, je m'écrase par terre. Bizarre, j'étais pourtant sûr que le sol était encore loin de mes pieds. Mes yeux mirent quelques secondes pour se remettre de la forte luminosité, et je put m'apercevoir que j'étais dehors. On dirait que le personnel du château en a eu marre de nous. Je doute que tout cela n'était qu'un rêve, puisque je peux encore ressentir la blessure sur le dos. Je crois que ça va laisser une grosse cicatrice, ce truc-là.


-OUGI : Par la barbe de mon grand-père potager, il s'est passé quoi, à l'instant ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: [Event] Le château hanté   Mer 23 Nov - 10:39

[EVENT] Le Château Hanté

Feat.... tous ceux qui veulent

La brulure de la morsure est terrifiante et même en serrant les dents, je ne peux retenir mes gémissements de douleur. Je déteste les araignées, encore plus celles-ci. Mais il faut absolument que je m'en débarrasse. Mais la toile est trop collante, les fils trop résistants et elles, trop nombreuses. J'en ai tuées deux mais il en reste encore 6 et visiblement, elles sont assez intelligente pour ne pas toutes m'attaquer de front. Je parviens au prix d'un gros effort à en découper une troisième mais les autres en profitent.

Une seconde morsure, cette fois à la main gauche et, sous l'afflux de la douleur que cette dernière provoque, une autre en profite pour me mordre au flanc. Je hurle, les yeux en larmes, n'arrivant plus à bouger, complètement collée à cette satanée toile tandis que les araignées reculent un instant. Comme pour jauger de mon état. Non, je ne veux pas. Je sens la sueur perler de tout mon corps alors que je tente de me débarque sans le moindre résultat, entendant comme de légers cliquetis alors, que soudain, toutes les araignées se jettent sur moi dans un même élan.

La lumière est si intense, si puissante que je ferme violemment les yeux, la tête me tournant tellement le changement de luminosité fut brutal et éclatant. Je ne parviens à rouvrir les paupières que lorsque les ténèbres reviennent avant de réaliser que je suis allongée au sol. Par terre. Libre de mes mouvements.

La douleur pulse au niveau des diverses morsures que j'ai reçu, ma brûlure me tire méchamment et les plaies causées par la chauve-souris se réveillent aussi alors que je me retrouve hors de ce château maudit. Blessée mais vivante. Que signifie tout ceci? Je ne comprends rien mais déjà, mon regard tombe sur d'autres silhouettes qui comme moi, reprennent lentement leurs esprits. L'homme à l'épée, Lana, Nayati, les deux salopards qui nous ont abandonnés aussi et...

"- Nemeroff !!!"

Je me précipite vers lui, manquant de m'étaler tellement ma jambe me fait souffrir. Mais je viens m'accroupir à ces côtés, vérifiant son état avec une appréhension non feinte. Nos soins d'urgence n'ont pas bougés mais il est toujours inconscient et très gravement atteint. Il faut absolument le ramener en ville, à l’hôpital.

"- Nayati, ton cheval! Je t'en prie, monte avec lui et ramène-le en ville. C'est une question... de vie ou de mort..."

Est-ce que j'en fais trop? Peut-être, mais j'ai vraiment peur. Et tant que je m'occupe des autres, je ne pense pas à moi ni à tout ce que je ne comprends pas. Gérer le plus urgent d'abord, j'aurais tout le temps de me poser des questions plus tard. Je me contrefiche complètement des deux autres qui sont étendus un peu plus loin, visiblement en très mauvais état. Je me concentre en priorité sur mes camarades.

"- Lana, ça va aller, toi? Et Ougi, qu'est-ce qui vous est arrivés? Vous avez besoin de soins?"

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Lana AokiMessages : 148
Date d'inscription : 20/07/2016


MessageSujet: Re: [Event] Le château hanté   Jeu 24 Nov - 8:56



 
Event Hallowen château

 

Je regarde le parchemin brûlé pour éviter de jeter un regard à l’homme avec qui je viens de sceller un pacte. Il répondit à ma question ce qui me surpris d’ailleurs. Mais ma surprise fut encore plus grande quand il me parla de mon père. Il m’expliqua qui m’avait libérer d’une emprise et comme quoi je n’étais plus un outils de pression mais libre de mes gestes. J’avoue que je ne comprenais pas trop ce qu’il me disait, tout ce que je retenais c’est qu’il connaissait mon père et que j’en étais maintenant sûre.

Il finit de parler et une lumière m’aveugla, quand je rouvris les yeux j’étais dehors. Je sentais le froid extérieur sur ma peau, j’étais assise dans la terre et je restais planter là une minute en silence. Méditant sur ce que je venais de faire, vendre mon âme au diable pour sauver des amis.

« - Par la barbe de mon grand-père potager, il s’est passé quoi, à l’instant ? »

Je ne me tourne même pas pour apercevoir celui qui avait été enfermé. Au moins il était vivant… Nemeroff ! Il est où d’ailleurs ? Je me relève d’un coup comme si j’avais été piqué par une mouche. Je lance à celui qui s’était fait prendre au piège :

« - Il nous à laisser partir… »

Je n’avais pas envie de dire ce qui s’était passé, comment s’était arrivé, j’avais envie de rentrer chez moi et de mourir… Je regarde autours de nous, Haizea viens d’envoyer Nayati et Nemeroff à l’hopital et elle se dirigea vers nous. Je captais son regard vers ceux qui étaient étendue au sol, mais je n’avais pas envie de les aider, je n’en avais pas la force surtout. Haizea arriva à notre hauteur et nous demanda :

« - Lana, ça va aller, toi ? Et Ougi, qu’est-ce qui vous est arrivés ? Vous avez besoin de soins ? »

Je hochais la tête, j’étais fatiguée… Tellement fatiguée. Je voulais mon lit, m’y blottir pleurer et dormir. Voyons qu’Haizea avait pris les choses en mains je me dirigeais vers les deux personnes allongés, je leurs collaient à tout les deux une énorme gifle. Ils commençaient à demander c’était quoi mon problème et je leur dit d’une voix froide :

« - Si vous êtes capable de réagir comme ça vous pourrez aller à l’hopital tout seul. Vous n’aurez pas besoin de notre aide. J’espère que vous aurez honte de ce jour, le jour où vous avez perdu votre honneur en abandonnant des enfants dans un château et que c’est une petite fille au collège qui vous a sortie de cette situation. »

Je tournais le dos sans explications, je retournais vers Haizea et je lui expliqua avant de partir dans la direction de chez moi :

« - Je vais rentrer… Je crois… que j’ai besoin d’être seule. Si jamais tu as besoin de quoi que ce soit, cherche le manoir Aoki, tu devrais le trouver assez facilement. Fais attention à toi sur la route et je te conseille d’aller voir un médecin les araignées sont peut-être vénéneuse. »

Elle a dut souffrir, j’espère que ça ira pour elle.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: [Event] Le château hanté   Lun 12 Déc - 21:58

Après avoir lâché ma phrase loufoque de paysan, je constate que je n'étais pas le seul ici. En effet, en tournant la tête, j'aperçois les mêmes personnes qui étaient avec moi jusqu'à ce qu'on soit séparés. L'une d'elle avait pris la peine de me répondre.

-LANA : Il nous à laissé partir…
-OUGI : Hmmm... "Il" ? Je suppose qu'on devrait s'estimer chanceux d'être en vie.
-HAIZEA : Lana, ça va aller, toi? Et Ougi, qu'est-ce qui vous est arrivés? Vous avez besoin de soins?
-OUGI : Je serais un menteur, si je vous disais non. J'ai eu affaire à des plantes carnivores, un serpent géant et le château lui-même comme adversaire. Ceci dit, je pense que je peux encore marcher jusqu'à la ville, mais je dois vous avertir que je n'ai pas grand chose pour payer. Je suppose que vous avez aussi votre part de galère, de votre côté.

Je restais assis pendant un moment, ayant encore du mal à me remettre de mes blessures. De toute façon, si on me propose des soins, on m'obligerait certainement à rester assis ou allongé.

-OUGI : En tout cas, je ne suis pas encore tout à fait prêt pour affronter ce genre de danger. Peut-être que ça viendra un jour autrepart...
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: [Event] Le château hanté   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Event] Le château hanté
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Quederla :: Archives~ :: Les Archives :: Les RPs 2016-