Des prédéfinis n'attendent que vous pour être pris !
Le forum dispose de Discord !
Vous pourrez y accéder en suivant ce lien.
N'hésitez pas à nous rejoindre !
Nous sommes actuellement à la recherche du Maire de Quederla.
Si ce poste vous intéresse, faites-le nous savoir !

Partagez | 
 

 [Libre pour qui veut] Poupoupidou !♥

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage

avatar

Aston S. HammermanMessages : 260
Date d'inscription : 05/09/2015


MessageSujet: Re: [Libre pour qui veut] Poupoupidou !♥   Mar 1 Nov - 9:42



Le temps d'une danse...


Pourquoi une telle proposition ? Lui qui n’aurait jamais proposer si amicalement une danse venait de le faire à la plus grande surprise de lui-même et... Il appréciait ça, le fait de ne pas se soucier de travail, de se détendre le temps d’une soirée. Aston avait déjà goûter aux bienfaits du repos, mais il n’arrivait presque jamais à ne pas penser au travail. Sauf le jour des fiançailles de Kira et les siennes. Alors le temps d’une soirée il voulait oublier le travail, laisser ses épaules se reposer de toutes ses responsabilités.

Il lisait très clairement la surprise sur le visage de la femme qu’il venait d’inviter à danser. L’inspecteur devinait facilement le pourquoi d’une telle surprise. Un nom aussi connus que celui de la demoiselle avait de quoi en intimider plus d’un ! Du moins c’est ce qu’il a ouïe dire par certains de ses collègue qui, eux aussi, étaient trop intimider pour approcher la multi-milliardaire. Cependant, Aston n’est pas comme eux, peu importe votre rang et votre richesse, on est humain et ça il le savait très bien. Peut-être qu’elle aussi, le temps d’une soirée, voudrait oublier tout ses problèmes, le travail et le reste. Un sourire se dessina sur le visage de la demoiselle à son égard avant que sa voix ne revienne sur sa décision de partir.

- Pourquoi pas... Ce serais dommage de ne pas en profiter. Je vais me dérouiller un peu sur la piste.

Le psychologue fût ravi de voir que son invitation ne fusse pas passer inaperçue et se dirigea donc vers la piste de danse aux côtés de sa cavalière. Le brouillard à leur pieds annonçait la venus d’une star ressuscitée et son faucheur sous le regard des autres danseurs et personnes présente. Mains dans la main, le duo dansa sur le slow qui passait, de quoi calmer l’atmosphère et permettre un petit moment de discussion. Les deux membre du Gouvernement trouvèrent rapidement leurs rythme l’un l’autre, preuve d’une certaine aisance dans ce domaine.

- Vous n'êtes pas un débutant... Vous ne m'aurez pas là dessus.

- Et vous, vous vous débrouillez plus que bien.

Ce compliment lui allait droit au coeur, au moins il n’avait pas perdu les notions de danse qu’il avait reçus de ses professeurs. Oui, car quand vos parents sont trop pris par le boulot votre éducation passe par divers professeurs. Ça doit être de famille de trop travailler...

Aston le sentait, tout comme elle surement, ces regards posés sur leur duo de danse. Surement le fait que l’allemand suive des règles de bienséance en invitant l’organisatrice. Ce n’étais pas de sa faute si tout le monde étaient des pleutres et des trouillard a ne pas vouloir réellement remercier Miss Rothschild. Les plus beau remerciements qu’on puisse faire à une femme qui organise une telle fête, c’est d’au moins lui faire profiter de son dur labeur. Puis quand l’inspecteur décida de retourner son regard sur la jeune femme, son regard se plongea dans le sien. Il voyait maintenant très clairement ce qu’il se passait, elle cherchait à le reconnaître sous tout ce maquillage, il sentait une certaine frustration dans son regard. Cependant, le plus intéressant n’était pas là, Aston comprenait sa réaction si soudaine quand il parla de Vilmos. Une sorte de peine de coeur ? Le psychologue n’en saurait pas plus, mais il savait que cela avait un rapport avec l’amour très certainement. Eh bien ! Lui qui voulait lui faire oublier le temps de cette fêtes ces tracas, il aurait bien du mal. Quand quelqu’un vous obsède tant que vous ne pouvez penser à autre chose, il est bien difficile de penser à autre chose. Il essaierait au moins de la divertir le temps de cette danse, car très certainement elle voudrait partir comme elle l’avait dit.

- Détendez-vous, les regards vous déranges-t-ils à ce point ? Profitez et détendez vous, au moins lors de cette danse. Ah, et si vous le voulez bien, ne me voyez pas comme un collègue de travail, mais juste comme un banal cavalier ou un ami, vous verrez que vous forcerez moins sur vos yeux pour me reconnaître.

La voix était calme et étonnamment gentille, accompagné d’une sourire, Aston se voulait juste être divertissant et agréable. Juste histoire de faire oublier l’amertume de la vie à la jeune femme le temps d’une soirée, d’une danse, d’une simple danse...  



(c) Agora




Ordres donnés en darkorange !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: [Libre pour qui veut] Poupoupidou !♥   Jeu 3 Nov - 12:10

Voit au delà... .. De ce que tu vois.

   


Lorsque son cavalier...
Évoquait le fait qu'elle dansait "plus que bien". Clélia eut un petit rire... Heureusement qu'elle se débrouillait, sinon sa mère en ferait un mal aise ! "Ma fille ne sait pas danser ? Quel scandale !". La blonde en avait mangé des heures de danse contemporaine, classique, pour la "bienséance en haute société". C'était pas les meilleurs souvenirs de son enfance, car c'était beaucoup trop, en plus de l'équitation, l'art, la musique... Heureusement, sa mère lui a épargné les cours de cuisine parce que "ma chérie, tu auras du personnel pour ça"... En fin de compte, c'est ce qui lui aurait été le plus utile.

- Détendez-vous, les regards vous déranges-t-ils à ce point ? Profitez et détendez vous, au moins lors de cette danse. Ah, et si vous le voulez bien, ne me voyez pas comme un collègue de travail, mais juste comme un banal cavalier ou un ami, vous verrez que vous forcerez moins sur vos yeux pour me reconnaître.
_ Le regard des autres m'indiffère depuis une paire d'année monsieur Hammerman, mais ignorer ce que j'entends, est parfois plus difficile. On peut fermer les yeux sur beaucoup de chose, mais on ne peut s'empêcher d'écouter.

Précisait-elle.

_ Mais je m'excuse, c'est vrai que c'est indecent que de vous dévisager ainsi.

Reconnaissait-elle.
N'insistant donc plus autant sur ce visage qu'elle n'arrivait pas à recadrer et souriant légèrement. Enfin de compte, au fur et à mesure du slow, Clélia su apprécier cette simple danse, avec un collègue qui voulait la remercier pour tout ce travail. Doucement, le slow se finissait encore plus lentement que le rythme en lui même.

_ Merci monsieur Hammerman. J'aime organiser des festivités mais y participer, c'est pas mal non plus.

Conclut-elle.
S'inclinant poliment avant de revenir au près de Kira. Visiblement, elle n'avait pas bougé et Clélia, l'abordait à nouveau, plus détendu.

_ Vous m'avez gardé la place au chaud ? C'est bien gentil madame Desgoff und Taxis.

Dire ce nom.
Sans avoir envie de tous foutre en l'air, c'était difficile et ça lui arrachait la bouche... Mais en voyant cette femme vampire, si différente de son mari... Elle pensait à sa propre situation. Elle ne ressemblait pas à son père qui ne jurait que par le fric, le profit, et les noms de famille qui pourrait faire croître encore une réputation qui n'es plus à faire.

Oui...
Clélia comprit peu à peu, qu'il fallait juste bêtement profiter de la soirée, sans se la gâcher, à chercher au delà des masques et déguisement de chacun. La pseudo Maryline, saisit une doigt à la carotte cru, qu'elle trempait ensuite dans la mayonnaise.

Croquant et délicieux.

   
❀ L A E

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Kira SerykMessages : 3117
Date d'inscription : 15/08/2012


MessageSujet: Re: [Libre pour qui veut] Poupoupidou !♥   Ven 4 Nov - 9:56



Poupoupidou ! ♥️





C
hacun avait son petit programme de la soirée qui en général était de passer une bonne soirée en bonne compagnie. Le psychologue proposa ensuite à l'hôte de la soirée une petite danse laissant donc la demoiselle aux cheveux roses seule au buffet, cette dernière commençait à se sentir légèrement idiote dans son coin avec personne à qui parler et simplement son verre à boire histoire de s'occuper un petit peu. En regardant autour d'elle, Kira ne voyait personne avec qui discuter puisqu'elle ne reconnaissait aucun de ses amis parmi les invités.

Du moins, c'était ce qu'elle pensait. Parlant toujours trop vite et perdue dans ses pensées, la demoiselle aux cheveux roses fut rejointe par Marilyn, l'amie de Vilmos qui était accompagnée de son compagnon ; toujours souriante et amicale, elle se dirigea vers Kira afin de lui faire la bise et lui demanda comment elle allait depuis la dernière fois qu'elles s'étaient vue. La Rose n'avait rien contre l'amie de son mari mais son côté bavard et extravagant avait le don de mettre un stop entre elles quand il s'agissait de parler de la vie privée, elle était incapable de garder un secret et Kira se souvenait encore du jour où Marylin avait faillit faire la gaffe sur la demande en mariage.

- Je ne m'attendais pas à te voir ici, ça ne dérange pas Vilmos que tu sois là ?

Et voilà, c'était parti.

- Aucune idée, mais de toute façon il est au casino ce soir, il a beaucoup de travail.

En espérant qu'elle ne veuille pas développer le sujet puisqu'elle ne savait pas en quoi consistait ce travail ce soir. Pourtant Marylin fit une drôle de tête lorsque Kira évoquait le fait que Vilmos était retenu par un boulot monumental... Qu'est-ce qu'elle allait encore lui apprendre ?

- Ah.. C'est dommage. Et puis vu toutes les histoires avec Mademoiselle Rothschild, ça ne m'étonne pas qu'il ait préféré rester au casino !

La demoiselle aux cheveux roses resta figée un instant, ne comprenant pas trop ce qui avait pu se passer entre ces deux-là. Jetant un coup d’œil à l'héritière puis à Marylin, Kira se demandait si on n'était pas en train de lui cacher quelque chose d'important... Donc avant de se retrouver comme la bonne poire de service, la Reine lui demanda de développer un peu ces "histoires" afin d'en savoir plus ; Marlyin eut l'air surpris que la demoiselle n'était au courant de rien et développa donc rapidement le fait que Mademoiselle Rothschild et Monsieur Desgoffe und Taxis avaient échangé quelques mots tout sauf amicaux puisque ça c'était même plutôt terminé en menace de prison pour son mari.

Pour une fois, la demoiselle aux cheveux roses était heureuse de croiser Marylin et de lui avoir parlé parce qu'elle avait un peu l'impression que cette situation allait lui être cachée pendant encore très longtemps... Et il comptait lui dire ça quand d'ailleurs ? Est-ce qu'il comptait lui dire déjà ? Et puis ça datait de quand cette histoire d'ailleurs ? Kira n'eut pas réellement le temps de lui poser toutes ces questions car l'amie de Vilmos préféra s'éclipser avec son compagnon afin de profiter de la soirée, sûrement avait-elle compris qu'elle avait encore gaffé... Quelques minutes plus tard, ce fut l'hôte de la soirée qui revint, Kira sourit à sa remarque tout en se demandant si elle accepterait de lui raconter les dessous de cette histoire parce qu'en soit, ce n'était pas sûrement pas son mari qui allait tout lui expliquer.

Comment tourner ça et surtout comment faire pour obtenir ce qu'elle voulait sans spécialement gâcher la soirée de tout le monde ? Kira n'allait pas parler de cette histoire devant tout le monde même si elle avait l'impression d'être la dernière au courant ; en soit, la demoiselle s'en fichait de savoir qui avait tort ou qui avait raison voire même qui avait commencé le premier, dans tous les cas Vilmos allait en entendre parler ce soir. Quant à Mademoiselle Rothschild, elle ne méritait pas la colère de Kira puisque ce n'était pas à elle qu'elle avait fait les menaces et la Rose n'était pas une personne extrêmement solidaire... Prise d'un élan de courage, la Rose s'approcha de l'hôte de la soirée afin de lui demander plus amples explications seule à seule.

- Loin de moi l'envie de gâcher votre soirée mais j'ai l'impression de ne pas être au courant de quelque chose qui me semble être important... Puis-je vous demander ce qu'il s'est passé avec mon mari ? On m'a raconté très rapidement mais j'aimerai connaître les détails si possible.

Peut-être était-ce un échange secret qu'elle n'avait pas le droit de parler ou autre mais la demoiselle voulait à tout prix savoir les bêtises qu'avaient encore fait Vilmos, sûrement impossible de les rattraper maintenant mais le pire était de ne pas savoir ce qu'il se passait et d'être menée en bateau depuis quoi... Des jours ? Des semaines ? Des mois ?
Crédit: Neko-chan in Never Utopia




Je vous grogne dessus en darkblue.









Dernière édition par Kira Seryk le Lun 29 Jan - 11:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: [Libre pour qui veut] Poupoupidou !♥   Dim 6 Nov - 0:11

La vérité...Un soir d'horreur !

   


Clélia...
Percevait une différence dans l'humeur de la vampire. Elle semblait bien moins fluette et à l'ambiance festive qu'avant la danse. Que s'est il passé entre ? N'a t-elle pas appréciée d'être mise à l'écart ? Peut-être... En tout cas, dans une aparté surprise, Kira confiait envers la Marylin.

- Loin de moi l'envie de gâcher votre soirée mais j'ai l'impression de ne pas être au courant de quelque chose qui me semble être important... Puis-je vous demander ce qu'il s'est passé avec mon mari ? On m'a raconté très rapidement mais j'aimerai connaître les détails si possible.

Heureusement...
Que la blonde avait finit ses doigts à la carotte et qu'elle ne buvait pas un verre... Sinon, sans aucun doute, elle se serait étouffé. Elle qui faisait un effort pour ne pas parler boulot, ni même y penser... Là, Kira y mettait les deux pieds dedans et voulait entraîner la juge avec. Clélia reprit contenance, avant de faire face à la vampire.

_ Je... Je ne sais pas si le lieu est vraiment adéquat pour en parler et ça me surprend que vous me le demandiez à moi.

Après tout...
C'est son mari qui est le premier concerné avec ses démêlés avec la justice. Alors pourquoi ne pas en parler avec lui, directement. Autre chose de stupéfiant... Kira n'en savait vraiment rien ?? Ce qui expliquait ses questions... Mais une autre question envahissait l'esprit de la blonde... C'est quoi ce couple ? Qu'on cache une petite dépense extra, c'est possible... Mais des problèmes judiciaires, c'est quand même gros !

D'un mouvement de tête...
La juge fit signe à la mariée de la suivre vers un coin plus tranquille de la salle des fêtes, loin du buffet. Par où commencer... Le début, ça coule de source...

_ C'était... A l'hotel Monte Carlo... J'y ai rencontré votre mari, qui est connu de la justice pour son blanchiment d'argent, menaces et magouilles diverses. Sans aucune gêne, il est venu, très poliment me demander si je serais bien aimable de "libérer", un de ses sous fifres que nous avons attrapé.

Ça, c'est du sacré résumé.

_ J'ai refusé, il n'a pas aimé, il m'a répondu, je l'ai remballé, il m'a menacé, je lui ai promis une place en prison.

Ça, c'est de la conclusion.
Clélia soupirait, passant une main dans ses cheveux bouclé pour l'occasion.

_ Vous comprenez maintenant, le mal aise que vous... M'inspirer ? Je suis là, entrain de boire un cocktail en compagnie de la femme d'un criminel qui me menace ma vie...  Vous n'étiez vraiment pas au courant ?? Ou c'est un de ses plans pour me faire perdre la face ?

Demandait-elle à son tour.
C'est vraiment possible qu'il ai caché son jeu, à ce point ? Même à son épouse ?

_ Bien sur... Rien ne vous force à me croire et si c'était la vérité, pourquoi diable votre mari est toujours en liberté ? Ce à quoi je vous réponds que la ville est remplie de personne corrompu qui le couvre, et qu'il y a le double de personnes qui le craignent. Et dans tout ça, il y a une poignée de gens comme moi, qui tente de... Faire correctement leurs jobs... Et ça... ça ne plait pas du tout... Surtout que moi, la riche Rothschild... On peut toujours courir pour m'acheter... De la même façon qu'il faut se lever de bonne heure pour enfermer votre mari.

Comparait-elle à très juste titre.
Sauf que Clélia... N'en voulait pas à la vie de ce dernier ! Alors que lui, si. Un serveur zombie passait par là, et la blonde attrapait une coupe de Sangria. Il fallait au moins ça pour accepter la situation actuelle, aussi cocasse soit-elle.
   
❀ L A E

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Kira SerykMessages : 3117
Date d'inscription : 15/08/2012


MessageSujet: Re: [Libre pour qui veut] Poupoupidou !♥   Dim 6 Nov - 22:37



Poupoupidou ! ♥️





E
lle n'avait pas l'air ravie que la demoiselle aux cheveux roses ait décidé d'aborder ce sujet en ce lieu, c'est vrai que ramener le travail dans un lieu de détente pouvait énerver plus d'un ; mais Kira ne savait pas quand elle allait pouvoir recroiser l'héritière et c'était peine perdue de demander des explications à son mari. La Reine ne répondit pas à sa remarque, préférant ne pas s'étaler sur sa vie de couple et suivit Mademoiselle Rothschild dans un coin reculé afin de n'être dérangées par personne.

- C'était... A l'hotel Monte Carlo... J'y ai rencontré votre mari, qui est connu de la justice pour son blanchiment d'argent, menaces et magouilles diverses. Sans aucune gêne, il est venu, très poliment me demander si je serais bien aimable de "libérer", un de ses sous fifres que nous avons attrapé.

C'était un sacré résumé... Bien sûr, la demoiselle aux cheveux roses se doutait que ça ne s'était pas passé comme prévu. Levant les yeux au ciel, elle lâcha un long soupire en se disant qu'il n'y avait bien que son mari pour aller voir la Juge chargée de l'affaire pour lui demander avec un sourire charmeur de libérer un criminel. Et bien sûr, il n'avait pas dû accepter le refus.

- J'ai refusé, il n'a pas aimé, il m'a répondu, je l'ai remballé, il m'a menacé, je lui ai promis une place en prison.

Ah. Maintenant elle comprenait mieux ce que disait Marylin, pourquoi l'héritière avait eu l'air mal à l'aise en sa présence ; ce n'était pas une idée ou la conversation qui la mettait mal à l'aise... C'était Kira elle-même. Cette dernière d'ailleurs se demandait si il avait tant de travail que ça, le simple fait de savoir que Mademoiselle Rothschild était l'organisatrice de la soirée ne lui avait sûrement pas donné envie de venir et il s'était sûrement inventé un quelconque travail.

- Vous comprenez maintenant, le mal aise que vous... M'inspirer ? Je suis là, entrain de boire un cocktail en compagnie de la femme d'un criminel qui me menace ma vie...  Vous n'étiez vraiment pas au courant ?? Ou c'est un de ses plans pour me faire perdre la face ?

- Non... Non je n'étais pas au courant. Nous ne parlons pas vraiment de ses... affaires... Je suis vraiment désolée pour tout ça, pour le mal aise que je vous inspire.


En même temps, ça pouvait se comprendre... Boire un cocktail et manger des friandises avec la femme d'un trafiquant était sûrement quelque chose de comique si on pouvait le dire ainsi. Sûrement avait-elle pensé que Kira était venue la narguer en commençant la conversation avec elle et jouait un jeu en étant sympathique ; quelle idiote elle avait pu être.

- Bien sur... Rien ne vous force à me croire et si c'était la vérité, pourquoi diable votre mari est toujours en liberté ? Ce à quoi je vous réponds que la ville est remplie de personne corrompu qui le couvre, et qu'il y a le double de personnes qui le craignent. Et dans tout ça, il y a une poignée de gens comme moi, qui tente de... Faire correctement leurs jobs... Et ça... ça ne plait pas du tout... Surtout que moi, la riche Rothschild... On peut toujours courir pour m'acheter... De la même façon qu'il faut se lever de bonne heure pour enfermer votre mari.

Effectivement, rien ne forçait Kira à croire ce que lui disait son interlocutrice mais tout ce qu'elle disait collait plutôt bien avec la description de son mari ; pour avoir eu le droit à quelques menaces et coups de sa part, la Rose savait que tout ceci était vrai, pourquoi lui mentir au fond ? De peur que la femme de Monsieur Desgoffe und Taxis n'explose en public et créer un scandale ? Non, Vilmos avait déjà fait des siennes à une soirée, pas la peine d'avoir la femme en plus sur le dos. Baissant honteusement les yeux, Kira se demandait ce qu'elle pouvait faire ou dire... Pas grand chose en soit, ce n'était sûrement pas elle qui allait régler le conflit entre ces deux-là ; mais rien ne l'empêchait de tenter.

- Je pense que vous comprendrez que l'idée d'enfermer mon mari ne m'enchante pas mais je ne peux pas vous empêcher de faire votre travail.

Kira aurait beau supplier à genoux ou lui proposer tout et n'importe quoi en échange, la Juge n'abandonnerait pas l'idée d'arrêter Vilmos et elle connaissait suffisamment le tempérament de son mari pour savoir qu'elle allait avoir beaucoup de boulot pour le mettre derrière les barreaux.

- Je ne vous promets pas de réussir mais je vais tenter de le convaincre de se calmer et d'arrêter de s'en prendre à vous.

C'était compliqué que de le faire changer d'avis mais la Rose avait un argument qui pourrait peut-être le convaincre ; du moins ça avait marché la première fois alors pourquoi pas recommencer ? De toute façon elle n'avait plus rien à perdre maintenant. Regardant la salle autour d'elle, Kira ne se sentait plus dans l'ambiance et n'avait plus vraiment envie d'être ici se sentant comme une intrus plutôt qu'une invitée... Il était temps pour elle de partir et d'aller s'expliquer avec son mari.

- Je crois que je ferais mieux de partir. Merci de m'avoir dit la vérité et encore félicitations pour votre travail, bonne soirée.

Retournant près du buffet pour y déposer son gobelet, la demoiselle aux cheveux roses prit aussitôt la direction de la sortie afin de rentrer chez elle.
Crédit: Neko-chan in Never Utopia




Je vous grogne dessus en darkblue.









Dernière édition par Kira Seryk le Lun 29 Jan - 11:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: [Libre pour qui veut] Poupoupidou !♥   Sam 12 Nov - 23:00

Hésitation et révélationBest saga ever !

   


D'une oreille attentive...
La femme du taureau, semblait tomber des nues en entendant les reproches de Clélia... Enfin, les reproches de la justice. Personnellement, Clélia ne lui en voulait pas, sauf la partie où il a menacé sa vie. au bout d'un moment, forcément, ça devient personnel ! En tout cas, la blonde se demandait réellement quels genre de couple ils sont pour ne pas parler de ... Ce genre de chose et surtout, s'épouser quand même. Enfin, la juge est bien mauvaise aussi dans ce domaine, s'amouracher d'un homme qui fait payer sa compagnie aux femmes les plus esseulés de la ville... C'est pas non plus très glorieux.

Enfin !
Une chose que la blonde n'ignorait pas... C'est le "calme" apparent de cette femme qui vient d'apprendre que son mari, lui fait des petites cachotteries. Peut-être pour entretenir un quelconques piments... En tout cas, Clélia ne lu aucune rancœur dans le regard honteux de cette femme. Sur le coup, la blonde se dit qu'elle avait peut-être merdé... Puis, elle se ravissait ! Bien sûre que non, sa femme a le droit de savoir ! Et ce n'est pas à elle de se sentir coupable de quoique ce soit... Elles ne sont coupables de rien.

- Je pense que vous comprendrez que l'idée d'enfermer mon mari ne m'enchante pas mais je ne peux pas vous empêcher de faire votre travail.
_ Je comprends... Je regrette que vous aillez appris sa situation auprès de moi.

C'est triste...
Comme quoi, mêmes les couples parfait, qui font la une du canard du Quederla, c'est pas vraiment joyeux en coulisse en fin de compte. Clélia le savait plus ou moins avec ses propres parents. Peut-être qu'ils saimaient, au début... Puis maintenant... Et leurs amis qui s'amusent à faire des haut et des bas dans leurs couples s'attirer les faveurs de la presse à scandale.

- Je ne vous promets pas de réussir mais je vais tenter de le convaincre de se calmer et d'arrêter de s'en prendre à vous.

Vraiment ?
Une lueur d'espoir naissait dans le regard de la Marilyn. Finit la paranoïa ? Est-ce possible ? Les théories du complots etc ? Clélia, l'aurait prise dans ses bras si... Ce n'était pas autant à risque et laissons la faire, avant de crier "victoire". La vampire, n'étant naturellement plus d'humeur à la fête, prit congé.

_ Prenez soin de vous et ne vous braquez pas, il devait avoir une raison pour ne vous avoir rien dit.

Il est stupide.
C'est une raison possible, mais la juge demeurait convaincue qu'il devait y avoir autre chose. En tout cas, cette femme était réellement des plus stupéfiante et sympathique. En la voyant partir, Clélia regrettait quand même de lui avoir gâché sa soirée... Mais faut dire que là, on lui a clairement tiré les vers de nez. Elle qui ne voulait pas parler travail, au bout d'un moment, elle n'a pas pu y couper.

Malgré la fête...
Clélia, demeurait inquiète pour elle, pourvu qu'il ne lui fasse pas de mal. Elle s'en voudrait toute sa vie. Doucement, elle revenait près du buffet, pensive sur les conséquences de cette révélation.

   
❀ L A E

Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: [Libre pour qui veut] Poupoupidou !♥   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Libre pour qui veut] Poupoupidou !♥
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Quederla :: Archives~ :: Les Archives :: Les RPs 2016-