Des prédéfinis n'attendent que vous pour être pris !
Le forum dispose de Discord !
Vous pourrez y accéder en suivant ce lien.
N'hésitez pas à nous rejoindre !
Nous sommes actuellement à la recherche du Maire de Quederla.
Si ce poste vous intéresse, faites-le nous savoir !
Félicitation à Vilmos Desgoffe und Taxis, Kira Seryk, Newton I. Mørk et Nashoba Dreiden !
Leurs RPs respectifs étant à égalités (Vilmos/Kira et Newton/Nashoba) sont élus meilleurs RP du mois !

Partagez | 
 

 Stupid woman, you looked for him ! [Pv BFF]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage

avatar

Roxane S. SharpeMessages : 551
Date d'inscription : 27/07/2015


MessageSujet: Stupid woman, you looked for him ! [Pv BFF]   Ven 21 Oct - 22:35

Bloodyne Chester & Roxane S. SharpeJ'vous cause en crimson (#DC143C)


Stupid woman, you looked for him !

Autant l'dire clairement, j'ai passé toute ma journée à pioncer. J'suis rentrée hier de voyage et le décalage horaire m'a juste retourné le cerveau, du coup sans même dire bonjour à Aza' j'ai directement été dans ma chambre en laissant valises dans l'salon ; et en priant aussi pour retrouver mes affaires propres à mon réveil. J'ai la chance d'avoir une p'tite fée du logis chez moi donc autant en profiter nan ? J'ai même pas pris l'temps d'me foutre en pyj, j'me suis écroulée direct dans mon plumard et j'ai plus bougé afin de rattraper mon rythme... J'ai dormi 11 putain d'heure. Ouais, autant dire que les Domae ont hésité à m'changer d'animal afin d'me filer une marmotte avec ce rythme là.

Ouvrant finalement en milieu d'après-midi, j'reste encore dans mon plumard pendant un p'tit moment le temps d'glander... Les vacances sont malheureusement terminées et j'vais devoir retrouver ces sales mômes lorsque les cours reprendront, cachant ma tête dans l'oreiller j'referme les yeux afin d'oublier ces p'tits soucis et me replonger dans les mondes merveilleux de la France et du Japon. J'peux pas y retourner ? Finalement, j'suis tirée du lit par mon oncle adoré ainsi que ma boule de germes... Tout deux s'étant ligués contre moi en sortant l'argument du "si tu continues de dormir toute la journée, tu vas pas dormir ce soir et tu vas avoir un rythme décalé" et gnagnagnagna. J'm'en balec mais j'suis quand même sortie du lit.

En allant dans l'salon, j'ai remarqué que mes valises n'avaient pas bougé d'un pouce... Tss, il aurait pu faire l'effort quand même. J'lui ai évidemment fait la remarque mais son p'tit regard m'a fait comprendre que j'ai intérêt à utiliser mes p'tites mimines pour ranger mes affaires, ok le message est passé ! J'ouvre donc mes valises en plein milieu du salon et lui offre les cadeaux que j'ai ramené des pays, deux pour lui, deux pour Bloodyne et un pour Ace ! Oui quand même, j'suis pas si égoïste que ça. J'ai fait l'effort de ramener quelques p'tits trucs pour eux et tout pleins de choses pour moi !!! Owi tellement d'choses que la moitié ne tiendront pas dans ma chambre, mais au pire y'a tout l'appart' donc j'suis large.

Ranger l'appart' et mes fringues m'a quand même prit une bonne partie d'la journée, j'ai même pas eu l'temps de terminer le soir avant d'aller manger... Bon du coup j'ai mangé mes légumes -pour faire plaisir à tonton Aza'- et j'ai sortie un énorme pot d'glace avant d'repartir dans mes p'tites valises. La cuillère plongée comme une grosse goinfre dans l'pot, j'demande même pas à mon coloc' si il en veut... Il a eu un cadeau, faut pas m'demander la lune non plus ! Alors que j'étais en train d'me gaver, j'entends quelqu'un frapper à la porte. Regardant mon oncle, celui-ci m'indique qu'il n'attendait personne. C'pareil d'mon côté. Mmh. Ca doit être San qui doit m'ramener un truc que j'aurais mit dans sa valise au lieu d'la mienne, alors j'me lève pour m'diriger vers la porte tout en commençant ma conversation pour San de l'autre côté d'la porte.

- Bon allez, c'est quoi que j'ai oublié cette fois ? T'sais que t'aurais pu ...

Ouvrant la porte, j'me stoppe lorsque je constate que c'est pas San.

- Oh... T'as une sale tête.


C'est un peu ma manière d'dire qu'elle m'a manquée et que j'suis contente de la revoir. Ma p'tite Bloodyne devant ma porte a une tête qui m'laisse penser qu'il s'est passé quelque chose de dramatique, j'oublie de suite les choses concernant Ace parce qu'elle serait plus en train d'pleurer toutes les larmes d'son corps ou détruire toute la ville. Nan, j'pense à un sujet d'conversation récurrent quand on s'voit... Alors j'décide de tendre mon pot d'glace en espérant lui remonter le moral.

- Tiens, j'crois que t'en auras besoin. Encore ton roux hein ?

J'ai hâte de savoir ce qu'il s'est passé dans mon petit magazine people préféré. C'est qu'il peut s'passer pleins d'choses en l'espace de deux semaines quand même ! Me décalant donc sur le côté pour laisser entrer la p'tite blonde, j'ferme la porte et me tourne vers la table où Aza' a remarqué la personne qui vient d'rentrer chez nous. J'ai un peu l'impression qu'il la connait... Mmh, en tout cas c'est une personne gênante pour ce soir et faut que j'trouve un moyen d'lui dire de partir. Genre discrètement. Genre gentiment. Genre normal.

- Tu n'm'avais pas dit que tu avais un truc d'prévu ce soir ?

Ca sonnait un peu mieux dans ma tête mais voilà maintenant c'est fait. Heureusement, tonton Aza' a comprit le message et se lève tandis que je pioche une autre cuillère dans mon pot d'glace ; okay c'pas très sympa d'lui dire de partir mais pour une fois il peut faire l'effort hein ? Il a eu l'appart' pendant deux semaines, j'suis sûre qu'il a invité pleins d'meufs alors il peut au moins m'laisser avec ma pote pour discuter filles. En plus j'suis sûre que nos sujets d'conversations vont le faire chier... Les garçons ça parlent pas garçons. Ca boit autour d'une bonne choppe de bière pour mater les filles. Ceci est totalement cliché mais j'aime les clichés. Comme le fait que des filles et des gars peuvent pas être potes.

- Ne mettez pas le bordel !

- T'inquiète, tu me connais !

- Justement.


Ah... Merci d'la confiance, ça fait vraiment plaisir. J'le regarde fermer la porte d'entrée avec ma tête blasée, franchement ça veut dire quoi "ne mettez pas le bordel" ? Il croit que ça va s'transformer en bataille de polochon avec du vernis à ongle partout et des paquets d'Chips étalé. Pfeuh. Me tournant vers Bloodyne, on peut enfin parler sérieusement !

- Tu veux un truc à boire ? Ooooh et il faut que je t'offre des trucs !!

D'accord, c'est pas le moment mais j'lui offre pas maintenant j'vais carrément oublier. Alors j'lui tends le premier cadeau venant d'France, puis celui venant du Japon et pour terminer la peluche d'Ace ! Qui sait, avec un peu d'chance ça va lui remonter carrément le moral ?












Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: Stupid woman, you looked for him ! [Pv BFF]   Dim 23 Oct - 12:46


 

 

 

On dit que le temps efface tout ce que nous connaissons. Qu’il nous fait oublier, qu’il estompe nos sentiments. C’est pour cela que nous immortalisons l’instant présent à chaque moment ; pour nous souvenir, pour garder en mémoire tout ce que nous chérissons. Il existe un dénominateur commun à ses clichés : l’Amour. Celui avec un grand A. Car l’Amour ne disparaît pas. Étincelle fugace qui jamais ne disparaît. [...]

J’ai le coeur qui bat à la chamade. Et si pour une fois la cause pouvait être la joie ou l’excitation plutôt que l’angoisse . J’en serais ravie. Cependant, j’oublie souvent que les choses ne vont jamais dans le sens souhaité. Au fond, je ne sais pas pourquoi je me retrouve toujours dans cet état quand je vais déposer Ace chez son père. Peut-être la peur de tomber au mauvais moment, de me rappeler qu’elle a gagné à ce petit jeu et que j’ai accepté de m’écraser comme une limace. C’est un tout mélanger qui est assez encombrant à supporté. Pourtant, même en ayant fait le choix de rester suffisamment à l’écart et respectueuse de tout ça, cela ne change rien au fait évident : elle me sort par les yeux. Plus encore quand le petit ne cesse de me parler d’elle à longueur de journée et qu’il a qu’une hâte la retrouvait aussi rapidement que possible. Et moi dans tout ça ? J’ai la sensation de compter pour du beurre. Ace dans les bras, je monte rapidement les escaliers qui mène tout droit en enfer en chassant tout ça de ma tête. Je me rassure comme je peux en me disant que je me fais simplement des allusions, et que j’angoisse à cause de ce livre psychologique sur les relations que j’ai osé ouvrir. Forcément j’ai la première page qui me hante et ça m’aide en rien. Pourquoi est-ce que je l’ai pris d’ailleurs ? Dans un moment de faiblesse, de doute, peut-être que ceci me semblait m’apporter un bon réconfort. Une belle connerie oui ! Une fois devant la porte, une grande inspiration de prise est un sourire aimable sur le visage, je toc deux coups avant d’attendre qu’on ne vienne m’ouvrir. Intérieurement je prie, comme à chaque fois depuis que je sais qu’ils sont ensemble, pour ne jamais tomber sur elle durant ces court moment d’échange. C’est déjà assez déroutant de savoir qu’elle est dans les parages, alors si en plus il faut que je me force à jouer les bonnes copines autant m’achever littéralement dans la seconde même. C’est qu’il ne faudrait pas pousser trop loin dans ce déluge de conneries. En fin de compte, c’est plus détendu que je laisse le petit passer de mes bras à celui de son paternel. Ne m’attardant pas sur les formalités, ou même les nouvelles du jour en ce qui les concerne - c’est que j’en aurais presque rien à carrer -, j’embrasse mon petit homme fortement avant de faire demi-tour aussi vite que je suis arrivé. De toute manière, dès la seconde où il a passait le seuil de la porte je n’avais guère d'existence à ses yeux. Alors cela ne valait pas vraiment la peine de trainer des heures supplémentaires. traîner des heures supplémentaires.

Début du week-end, seule et pas de boulot jusqu’à lundi. Donnant un coup pied dans un caillou après avoir quitté l'hôtel, je sens l’ennui qui me monte à petits pas. Je vais rentrer, ouvrir une bouteille de vin et me lancé dans un grand ménage d’automn pour passer le temps. Je sortirais les pulls et autres tenus d’hiver, ainsi que je me lancerais dans un grand tri sans grande importance pour le simple fait de voir les heures défilaient. En somme ce n’est pas le meilleur week-end de ma vie, mais qu’est-ce que je pourrais bien faire d’autre ? Faire la tournée de tous les bars jusqu’à me trouver dans l’incapacité de marcher ? J’ai arrêté de faire ça il y a un moment. Je soupire en remontant le col de ma veste, je me sens morose. Littéralement. Aussi étrange que ça puisse paraître la seule chose qui me donne réellement envie actuellement c’est de parler. Vider mon sac une bonne fois au lieu de laisser tout ça tourner en boucle. Cracher mon venin jusqu’à ce qu’il n’en reste plus une seule goutte. Je sais vers qui me tourner pour ce genre de choses mais, j’avoue avoir un doute sur sa date de retour de son voyage. Il me semble que je n’écoutais que d’une oreille ce jour-là, était-ce aujourd’hui ou la semaine prochaine ? De toute manière, ça ne me tuera pas d’aller frapper à sa porte histoire d’en avoir le cœur le net. Si ce n’est pas elle qui ouvre j’aurai au moins eu l’opportunité de croiser son fameux colocataire qui m’est jusqu’à présent toujours inconnu. C’est donc finalement pris d’une envie de partager mon mal être du soir que je traverse les quartiers d’un pas plus décider.

Arrivant dans celui de l’Est moins d’une dizaine de minutes plus tard, ne tenant pas à m’attarder ici même si je n’ai pas grand-chose à me reprocher pour le moment vis-à-vis des Domae, je m’enfonce sans attendre dans son bâtiment une fois qu’il est à m'a porté. Montant les marches deux à deux j’évite de me faire bousculer par une bande de jeunes un peu trop pressé à mon goût, puis, une fois devant la porte je toque quelques coups et attends sagement. Il ne faudra pas plus de quelques secondes pour que la porte s’ouvre enfin. D’abord soulager de la voire de retour ainsi que de ne pas avoir fait le chemin pour rien, ceci disparaît quand le retour à la réalité me frappe de plein fouet. Si moi j’ai une sale tête il est clair qu’elle n'a pas vu la sienne. Mais les raisons sont bien différentes. Je hoche simplement la tête en prenant le pot de glace tendu, plongeant la cuillère dedans pour en prendre une grosse part. Traduction, oui c’est toujours le même rouquin. Sans un mot je la suis à travers l’appartement, me demandant part où je devrais commencer ? Est-ce qu’il y a juste un début compréhensible à tout ce bordel ? J’en doute fortement. Mais je me retrouve interrompu dans ma dégustation de glace en reconnaissant la voix de mon roi. Cuillère pendouillant devant ma bouche entre ouverte je me sens bien débile à le fixer comme s’il s’agissait d’un extraterrestre. Pourquoi était-il chez elle ? Pourquoi était-il si décontracté ? Pourquoi est-ce qu’il partait en direction des chambres ?! Il y a bien trop de “pourquoi” dans mon pauvre petit crâne. Et je les laisse dans un coin, m’en préoccupant plus tard. Pour l’heure je reporte mon attention sur mon amie et sur cette multitude de cadeaux qu’elle tient à m’offrir. Le père Noël est passé en avance cette année. Échangeons donc ma glace contre mes présents, je les observe un à un. Voyant déjà les yeux d’Ace pétiller à l’idée qu’une nouvelle peluche entre dans sa collection, j’ai déjà une idée où poser les miens en guise de décorations. Ils seront parfaits au-dessus la cheminée.

Je lui fais donc une bise en gage de remerciement des plus sincères - si promis c’est le cas - puis, je retrouve ma place sur le canapé quand je viens squatter quelques heures. Force de l’habitude de faire comme chez moi quand je viens ici - et elle de même quand elle s’incruste à la maison -, je retire mes bottes à talons avant de m’adosser contre l’accoudoir, les jambes repliées contre moi-même. Mains tendues en avant signifiant que je tiens à récupérer son pot de glace. Posant ensuite toutes les questions possibles sur son fameux voyage. De quoi gagner un peu de temps avant de s’élancer sur des sujets moins enthousiaste.

- Alors raconte-moi un peu ton voyage. Comment c'était ? Qu’est-ce que tu as vu de beau ? Avoues, tu as fait des choses pas très catholique espèce de gourgandine !
 

© B I G B Y


Dernière édition par Bloodyne Chester le Dim 23 Oct - 19:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Roxane S. SharpeMessages : 551
Date d'inscription : 27/07/2015


MessageSujet: Re: Stupid woman, you looked for him ! [Pv BFF]   Dim 23 Oct - 17:27

Bloodyne Chester & Roxane S. SharpeJ'vous cause en crimson (#DC143C)


Stupid woman, you looked for him !

Haaaaan, trop d'amour pour moi, j'vais finir par exploser !! J'peux donc en conclure que mes cadeaux lui plaisent et qu'Ace va sûrement apprécier la nouvelle peluche pour embellir sa collection. Pourtant une fois la bise faite, Madame s'empare de nouveau d'mon pot d'crème avant de retrouver sa place atitrée dans le canap'... Eh beh, j'sais pas ce qu'il s'est passé avec son roux mais ça doit pas sentir bon franchement. Han il est p't'être mort ?! Mmh.. Non, j'l'aurai senti ça. Pouvoir d'roux, on sait quand l'un d'nous est en danger. Haaaaaan, il est devenu homo ?! Là c'est clair qu'on pourra pas faire grand chose, enfin si j'rajoute une moustache à Blood', ça va p't'être passer non ?

- Alors raconte-moi un peu ton voyage. Comment c'était ? Qu’est-ce que tu as de beau ? Avoues, tu as fait des choses pas très catholique espèce de gourgandine !

- Ahah ! Tu sais ma vie amoureuse et sexuelle est aussi vide que la tie... Tasse dans laquelle je vais remplir mon thé.


Piouf j'ai eu chaud... J'allais dire une connerie moi encore. Histoire d'me fournir un alibi, j'vais faire bouillir l'eau et sortir une ou deux tasses -en fonction de si elle veut un thé aussi ou po- et mettre le p'tit sachet d'menthe dedans. Est-ce qu'elle aura grillé ou j'voulais en venir avec le début d'ma phrase ? Ouais sûrement... Mais j'vais partir du principe qu'elle a l'habitude avec moi et qu'il en faudrait plus pour la vexer. T'façon faut dire c'qui est hein. Alors que j'lui demande si elle veut un p'tit thé, Madame me répond qu'elle préfère une bonne bière... Pot d'glace plus bière. Mmh, le mélange d'une soirée bien déprimante pour parler garçons et vie d'couple merdique. L'amour ça rend con, voilà pourquoi j'suis pas faite pour la vie d'couple.

Alors pendant que mon eau chauffe, j'sors une des bouteilles de bière appartenant à Tonton Aza' et lui rapporte le décapsuleur pour la laisser s'débrouiller avec... Et non, j'n'ai pas pris de muscles pendant mes vacances et on peut toujours observer que j'ai des p'tits bras de poulet qui sont dans l'incapacité la plus total à ouvrir des bouteilles de bière ! J'me sers ensuite ma p'tite eau dans ma tasse, touille un peu avec ma cuillère et vais m'asseoir à côté d'ma BFF... Allez, j'veux bien le reconnaître, ça m'avait manqué d'pas lui parler pendant deux semaines.

- Franchement, tu m'vois en couple ? Jamais personne ne pourra tomber amoureux d'moi ! J'finirais seule avec mes dizaines de chats et ça m'ira très bien ! Toi par contre, faut vraiment que tu retournes avec ton roux.

J'prends une gorgée pour observer sa réaction sur le sujet que j'ai tenté de lancer discrètement, mais au vu d'sa tête j'pense que je peux encore attendre longtemps avant d'avoir les détails... Raaah mais c'est comme dans les bouquins à l'eau de rose ça !! Rien au début et y'a tout qui s'passe à la fin. Sauf que là, j'peux pas sauter des pages pour passer directement à c'qui m'intéresse. Blblbl, j'vais être obligée de raconter mes vacances. J'pars du principe que ça fait chier les gens de bases sachant que j'ai horreur qu'on me raconte ses vacances, mais puisque ma p'tite blonde a insisté, elle ne pourra que s'en mordre les doigts hein !

- Franchement Paris c'est trop cool !! Bon les gens sont un peu pressés et d'mauvais poil la plupart du temps mais tu verrais les monuments qu'il y a là-bas... La vache !! Et puis c'est vachement impressionnant quand tu montes sur la Tour Eiffel, bon c'est grave cher aussi... Et puis la mode... J'ai ramené toute une valise de fringues de là-bas, j'suis sûrement endettée sur trois générations avec mes conneries !!

Et sachant que j'vais pas avoir de générations suivantes, les impôts l'auront dans l'baba ! Non mais c'est vrai que Paris et la mode, c'est toute une histoire... Et j'me dis que je ne pourrais pas repartir de la Capitale sans emporter quelques fringues. Bon ok, j'ai dû acheter de nouvelles valises donc j'suis un peu rentrer avec le double mais c'est pour la bonne cause dira-t-on, j'pourrais me permettre de crâner auprès de mes collègues avec mon béret et ma marinière. Ah ! C'est qui qui a été à Paris les bitch ? Et bah c'est bibi.

- Le Japon aussi c'est trop beau ! C'est carrément différent de Paris et là on logeait chez les parents de San ! Bon j'avoue avoir un peu galéré pour parler avec eux et il a dû me servir plusieurs fois de traducteur mais c'est plus reposant que Paris ! Encore une fois j'ai ramené une valise de fringues et de souvenirs.

Clair que de passer des gens speed de Paris aux personnes reposées du Japon, ça a fait un p'tit choc. Mais j'garde de merveilleux souvenirs de là-bas et j'vais peut-être économiser pour demander à San de repartir... Finalement Quederla c'est pourrit à côté des autres pays. En plus j'n'ai même pas pu égarer ma boule de poil là-bas, z'ont pas voulu le garder les parents.

- Et toi alors ? Qu'est-ce que tu m'racontes ? Qu'est-ce que j'ai loupé d'beau ?












Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: Stupid woman, you looked for him ! [Pv BFF]   Mar 25 Oct - 18:27


 

 

 

Même si ceci est un moyen détourné pour changer de conversations, au fond j’avais vraiment envie qu’elle me raconte son voyage. Certaines personnes trouve cela ennuyant et long. Je ne trouve pas, enfin tant que la destination est agréable bien sûr. Il est clair que si elle serait partie dans un petit village perdu au fin fond de la montagne où la méditation est reine je n’en aurais absolument rien à secouer. Là il s'agissait tout de même de Paris et du Japon. Des villes splendides. Et l'idéal pour un aller-retour bien accompagné. J'avoue ne pas connaître son “jules” - soi-disant ce n’est qu’un ami - mais parfois je me demande s'il n’y a pas plus entre les deux. Un plus qu'elle aurait bien honte de l'avouer. De quoi aller mettre mon nez dans ses petites affaires à l’occasion. Elle le fait bien pour ma vie privée, je ne vois pas ce qui m'empêche de faire de même. Enfin, n’oublions pas qu’elle ait une plaie en amitié, je plains celui qui la voudra pour femme. Ce n'est pas un cadeau. Mais j’imagine que c’est bien pour cela qu’on l’adore. À sa petite remarque, qui n’est certainement pas passé dans l’oreille d’un sourd malgré sa tentative de rattrapage loupé, je plisse simplement les yeux en la regardant partir dans la cuisine. Je n’y réponds pas, car je n’ai pas vraiment envie de débattre là-dessus durant des heures. Cependant ma vie sexuelle peut être bien plus mouvementée que la sienne. Il se trouve seulement que je n’en aie pas tant envie. Que je ne suis pas du genre à traîner dans les bars jusqu’à pas d’heure pour me faire le dernier client qui reste, qu’importe qui soit-il. On va dire que je ne suis pas tant désespéré au point de me comporter comme la reine des garces. Il y en a déjà suffisamment en ville pour ça, ce n’est pas la peine d’en rajouter une couche. Et puis avouons-le, ce serait assez mal vu d’en être une avec un petit monstre à charge.

Je prends donc cette fameuse bière si gentiment tendue et l’ouvre en moins de deux. Cela a du bon d’avoir été barmaid durant un temps, il y a des petits réflexes faciles qu’on ne perd pas. Une gorgée de prise avant de la déposer sur sa petite table et de continuer d’entamer son pot de glace. On peut dire qu’actuellement c’est sa fête. Et pas qu’un peu. Tandis que je l’écoute tout de même d’une oreille.

- Franchement, tu m'vois en couple ? Jamais personne ne pourra tomber amoureux d'moi ! J'finirais seule avec mes dizaines de chats et ça m'ira très bien ! Toi par contre, faut vraiment que tu retournes avec ton roux.
- Roxane…

Dis-je en roulant allègrement les yeux au ciel. C’est qu’elle fait une fixation sur notre relation bien plus grande que la mienne. Que dis-je “relation” il n’y en a plus depuis des années et il n’y en aura pas d’autres. Il vient de trouver la fille avec qui il se sent bien et heureux, pas question de revenir sur tout ce qu’il avait été dit à ce moment-là. La croix a été faite, il fallait passait à autre chose et cela valait aussi pour mademoiselle qui tenait tant à avoir ses petits ragots du soir. Qu’elle commence donc par raconter ses vacances et on verra ensuite si je suis d’humeur à en parler. Quoique même sens elle ne m’en laissera pas vraiment le choix. Une vraie petite accro de ma vie sentimentale.

- Paris c'est trop cool !! Bon les gens sont un peu pressés et d'mauvais poil la plupart du temps mais tu verrais les monuments qu'il y a là-bas... La vache !! Et puis c'est vachement impressionnant quand tu montes sur la Tour Eiffel, bon c'est grave cher aussi... Et puis la mode... J'ai ramené toute une valise de fringues de là-bas, j'suis sûrement endettée sur trois générations avec mes conneries !! Le Japon aussi c'est trop beau ! C'est carrément différent de Paris et là on logeait chez les parents de San ! Bon j'avoue avoir un peu galéré pour parler avec eux et il a dû me servir plusieurs fois de traducteur mais c'est plus reposant que Paris ! Encore une fois j'ai ramené une valise de fringues et de souvenirs.

Dans mes souvenirs qui remontent à il y a environ deux semaines, je me souvenais pas qu’elle était tant une accro du shopping et des petites babioles sans vraiment d’importance qu’on appelle “souvenir”. Mais il n’y a pas à nier elle semble vraiment s’être bien amusé. Au moins elle a pu échapper durant un temps à la morosité et au conflit de cette ville. C’est quelques choses qui n'a quasiment pas de prix. En plus de revenir avec une garde-robe bien remplie. L’avantage dans tout ça, c’est que je pourrais venir lui prendre quelques vêtements quand je n’aurais pas la foi de faire un tour au centre commercial. En soi, pratiquement une fois par semaine.

- Et toi alors ? Qu'est-ce que tu m'racontes ? Qu'est-ce que j'ai loupé d'beau ?

Nous y voilà, le moment fatidique ou on ne peut plus faire marche arrière. Quoique je suis quand même venue ici de mon plein gré pour me plaindre sur une épaule compatissante. Alors, autant se lancer droit dans le vide.

- Pas grand-chose. Toujours autant de boulot. Toujours célibataire. Mon ex a une petite amie. À part ça la vie est belle.

La vie est même magnifique ! On ne peut pas vraiment rêver mieux. Je ne l’échangerais contre rien au monde. Si ce n’est un gros astéroïde qui pourrait s’abattre sur sa personne. Mise à part ça, je veux bien garder tout le reste. Je soupire tristement en enfonçant la cuillère au fin fond du pot de glace, imaginant une fraction de seconde que c’est sa petite tête rousse que j’ouvre en deux. Laissant le temps à mon amie de se remettre de cette nouvelle. De nous deux je ne sais pas qui est le plus affecté quand je vois sa tête.

- Tu te souviens de cette dispute qu’on a eue il y a quelques mois, et où je me suis comporté comme une peste en l'envoyant chier et en lui disant d’aller mettre en cloque la première pétasse qui traîne dans le coin ? Bah voilà, cet imbécile m’a pris au mot. Il ne l'a pas mise en enceinte mais qui sait, c’est surement inscrit dans la suite de leur programme. Et ils viendront se pavaner de moi avec leur bonheur à deux balles.

Le bonheur c’est littéralement de la merde, mais ça ce n’est que mon avis. Actuellement tout ce qui peut s’en rapprocher me sort concrètement par les yeux. Je sais que je ne peux que me reprocher d’avoir été l’élément déclencheur de ce bazar en me comportant ainsi. Mais je n’avais pas prévu que les choses auraient une telle répercussion. En fait, je ne m’attendais pas moi-même à sortir autant de chose horrible à ce moment-là. Mais ce qui est fait est fait.

- Je ne l’aime pas. Elle est... Je sais pas. Trop parfaite. Quand je la voie ce n’est que mes défauts qui ressortent à côté d’elle. Elle se pavane avec son air tout mignon, tout gentil, ça me sort par les yeux. On dirait une bimbo rousse plastifié. je te jure, même sa poitrine est meilleure que la mienne ! Et puis non le pire, c’est qu'Ace l’adore à un tel point qu’il ne me parle que d’elle en rentrant. Et qu’il a qu’une hâte c’est de la revoir rapidement. Alors oui, c’est une vraie garce.
 

© B I G B Y
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Roxane S. SharpeMessages : 551
Date d'inscription : 27/07/2015


MessageSujet: Re: Stupid woman, you looked for him ! [Pv BFF]   Mer 26 Oct - 10:33

Bloodyne Chester & Roxane S. SharpeJ'vous cause en crimson (#DC143C)


Stupid woman, you looked for him !

Voilà, j'ai fait ma BA j'ai un peu parlé d'moi maintenant à son tour d'me raconter c'que j'ai loupé. Déjà au niveau d'la ville, bon y'a pas d'bâtiments en ruines et personne ne m'a sauté dessus en mode "Fiiiiin du monde" donc j'peux en conclure que rien d'intéressant s'est passé au niveau d'la ville. Du couuuup, pas l'choix p'tite blonde, va falloir me parler de son p'tit rouquin ; eh qui sait ! Il a pu se passer beaucoup d'choses en deux semaines, moi il s'est passé beaucoup d'choses. J'ai pas beaucoup dormi (pas pour les raisons auxquelles vous pensez...) et j'ai fait que bouger toute la journée !

- Pas grand-chose. Toujours autant de boulot. Toujours célibataire. Mon ex a une petite amie. À part ça la vie est belle.

- Naaaaaan ?! Ah la salope !!


J'sais pas qui est cette dame mais j'vais aller lui parler deux p'tites minutes. J'ai arrêté d'boire mon thé le temps d'accepter la nouvelle qu'elle vient d'me balancer comme ça en pleine poire ; j'crois que j'suis limite plus choquée qu'elle. Non mais elle s'est prise pour qui celle-là ?! Est-ce qu'elle se rend compte qu'elle est en train d'foutre en l'air des mois et des mois de travail pour tenter d'remettre ces deux caractères de cochons ensemble ? J'ai dû assommer mon ancien coloc' pour le transformer en fille (bon il a eu l'temps draguer personne à part nos agresseurs) simplement pour qu'il aille draguer Gaara et rendre Blood' jalouse ! Est-ce qu'elle comprend que j'me dévoue corps et âme pour cette relation et qu'elle est en train de tout foutre en l'air ? Je veux un nom. Un visage.

- Tu te souviens de cette dispute qu’on a eue il y a quelques mois, et où je me suis comporté comme une peste en l'envoyant chier et en lui disant d’aller mettre en cloque la première pétasse qui traîne dans le coin ? Bah voilà, cet imbécile m’a pris au mot. Il ne l'a pas mise en enceinte mais qui sait, c’est surement inscrit dans la suite de leur programme. Et ils viendront se pavaner de moi avec leur bonheur à deux balles.

- Ah bah bien fait pour ta gueule, j't'avais dis qu't'allais t'en mordre les doigts.


Quoi ? J'ai bien tenté d'lui dire qu'elle allait s'en vouloir d'avoir dit tout ça et qu'elle ferait mieux d'aller s'excuser auprès d'son rouquin avant qu'il fonce dans les bras d'la première meuf. Eh beh maintenant elle peut s'en vouloir qu'à elle-même ! Buvant mon thé, j'suis en train d'me demander comment j'pourrais mêler mon p'tit grain de sel dedans... Ce serait con que la gentille dame vienne à disparaître d'un coup. Ou alors si elle devient chauve, il l'aimera toujours la p'tite dame ? Mmh... Il faut que je me rapproche d'elle et que j'tente de devenir sa meilleure amie afin d'mieux la poignarder dans l'dos (pas au sens propre hein... J'suis trop lâche) au moment elle me fera le plus confiance.

- Je ne l’aime pas. Elle est... Je sais pas. Trop parfaite. Quand je la voie ce n’est que mes défauts qui ressortent à côté d’elle. Elle se pavane avec son air tout mignon, tout gentil, ça me sort par les yeux. On dirait une bimbo rousse plastifié. je te jure, même sa poitrine est meilleure que la mienne ! Et puis non le pire, c’est qu'Ace l’adore à un tel point qu’il ne me parle que d’elle en rentrant. Et qu’il a qu’une hâte c’est de la revoir rapidement. Alors oui, c’est une vraie garce.

- Eh beh, elle doit vraiment être géniale pour qu'Ace ne parle que d'elle !


Oups. J'crois que j'suis en train de faire une gaffe, surtout que sa tête m'fait comprendre que j'devrais fermer ma gueule... Ou alors me rattraper et insulter de tous les noms la rouquine.

- Enfin j'veux dire... Elle a dû l'payer en peluches ou le soudoyer pour qu'il l'apprécie comme ça. Quand même, qui pourrait aimer une rouquine plastifiée à gros nibards hein ?

Bah Gaara apparemment. Non mais sérieusement il lui est passé quoi par la tête pour sortir avec ça ?! P't'être qu'en vrai elle est super belle et que c'est Bloodyne qui crache sur sa gueule mais en tant que BFF, il est noté dans le contrat que j'dois détester la nouvelle petite-amie de l'ex de ma BFF. Mais c'est la galère ça... Pfeuh, voilà j'me barre deux semaines et c'est parti en cacahuète tout simplement parce que Madame n'a pas su se taire il y a quelques mois !

- Elle s'appelle comment ? Elle fait quoi dans la vie ? T'sais si elle est Domae pour que j'aille faire quelques missions avec elle ?

Souriant à pleine dents avec un sourire faussement innocent, elle peut comprendre qu'elle ne reviendra jamais d'cette mission... Vous savez, la forêt est grande et il y a des animaux dangereux... Et puis la nuit il y a personne, c'est facile de se perdre. Ou alors on pourrait aller faire un p'tit pique-nique au bord de la falaise, ça arrive à tout le monde de trébucher et d'mourir ; j'dirais que j'ai fait de mon mieux pour la sauver et basta on n'en parle plus. Blood' récupère les deux hommes de sa vie et moi j'peux continuer de faire des plans pour les remettre ensemble... Mmh, est-ce qu'Aza accepterait de se déguiser en fille pour draguer l'roux ?

- Tu vas faire quoi maintenant ? Moi à ta place j'irais voir Gaara pour lui dire que t'avais dit ça l'coup de la colère et que tu regrettes c'qu'à dit. Pourquoi tu l'inviterais pas à la réception d'Halloween là ?












Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: Stupid woman, you looked for him ! [Pv BFF]   Dim 30 Oct - 20:37


 

 

 

Je le savais déjà que je ne pouvais que me rapprocher cette situation. Roxane n’avait pas besoin de me le rappeler. Et à cette remarque j’y avais répondu par un beau doigt d’honneur. Mais même là, même avec les regrets d’avoir été aussi vache, une vraie garce, je n’ai pas le courage de faire le pas pour aller m’excuser. Cette simple idée me sort par les yeux. Pour la simple raison que ma fierté m’en empêche. Mais aussi parce que' l'heure actuelle cela ne changera pas grand-chose. Ce qui a été dit et fait n'a malheureusement pas de petit bouton pour pouvoir l’effacer et revenir en arrière pour ne pas refaire les mêmes erreurs. Maintenant il fallait assumer. Ce que je fais déjà depuis un bon moment. Et on pourrait presque qualifier ceci comme étant un exploit. Sorti de cette pensé, je roule des yeux légèrement vexé quand ma soi-disant amie en rajoute une couche avec ces réflexions.

- Eh beh, elle doit vraiment être géniale pour qu'Ace ne parle que d'elle !

Et voilà comment avoir le coeur brisé. Non franchement, vous ne trouvez pas que j’en bave déjà suffisamment . Qu’est-ce qu’on attend encore, que je m’écroule au sol et que je supplie qu’on m’achève parce que tout ceci est insupportable ? Et puis quoi encore ! Je sais qu’elle est parfaite, c’est à la limite inscrit en gros et gras sur le haut de son front. Ce n’est pas pour autant qu’il faut m’enfoncer sans cesse avec un clou dans le coeur. C’est déjà assez déroutant comme ça de savoir qu’il l’adore et qu’il semble préférer passer plus de temps avec elle qu’avec sa mère. Ce n’est vraiment pas la peine de me rappeler de manière aussi brutale. J’ai moi-même essayé de me convaincre en me disant qu’elle avait dû le payer en glace, peluche et toute sorte d’attention de ce genre pour qu’il soit autant accro à elle. Qu’elle avait dû faire des promesses inimaginables et insensées pour avoir toute son attention et ce n’est pas ce qu’il y a de plus compliqué à faire. Puis, après mur réflexion sur la question et aussi pénible que cela pouvait être, j’ai dû admettre qu’il pouvait l’apprécier parce qu’elle était simplement agréable avec lui. De quoi rentrer dans bonne grâce de son père. Après tout, il est clair que je préférais savoir qu’il l’adore que son contraire et qu’elle le maltraite. Mais cela n'empêche pas d’avoir cette horrible sensation qu’on était en train de me voler ma place. Doucement mais sûrement, avec une trop grande précaution.

Dans un soupir je dépose ma glace que j’échange avec ma bière pour y noyer mon chagrin. Tandis que Roxane tente de me soutirer des informations sur elle. Information que malheureusement je n’ai pas en possession. Jouer les lèche-bottes n’est pas mon genre. En particulier dans cette situation où je n’en verrais pas l'intérêt. J’y gagnerais quoi ? Le fait de connaître sa vie, bien ensuite ? Je l'étale dans le journal ? J’en fais le tour de la ville ? Je doute que savoir que mademoiselle soit douée en cuisine, couture et Dieu sait quoi encore soit vraiment la chose la plus scandaleuse et intéressante au monde. Quand bien elle pourrait appartenir à une famille, je ne sais pas si cela serait suffisant pour qu’il décide de la jeter comme une vieille chaussette. Et puis, est-ce que j’en ai réellement envie ? Car actuellement je ne vois pas ce que cela m’offre comme possibilité étant toujours résignée à ne pas vouloir me remettre avec lui. Alors pourquoi je me prends la tête avec ça bordel !

- Tu vas faire quoi maintenant ? Moi à ta place j'irais voir Gaara pour lui dire que t'avais dit ça l'coup de la colère et que tu regrettes c'qu'à dit. Pourquoi tu l'inviterais pas à la réception d'Halloween là ?

Ce que je vais faire ? J’en sais rien. Plus j’y pense et plus je me sens perdu. Cela me hante tellement que j’ai l’impression que je vais finir folle à ne penser qu’à ça. Comme impossible de pouvoir profiter de tout le reste qui m’entoure.

- Raaah, j’sais pas ! Dis-je en plongeant ma tête au fin fond de mes mains.  Je peux pas et je ne tiens pas à l’inviter pour la soirée d'Halloween. Tout d’abord parce que je sais qu’il va avec elle puisque j’aurai le petit monstre. Et ensuite… aussi incroyable que cela puisse paraître j’ai quand même une part de moi qui n’a pas envie de mettre mon nez dans leur histoire. Enfin pas aussi directement. Parce que ça finit toujours par me tomber dessus à un moment où un autre. S’il est heureux avec elle… tant mieux…

Ouais tant mieux. Même si cela m’arrache littéralement la gorge de l’avoir sortir à voix haute. Cela reste quand même une bonne chose. Enfin, je crois. Je chasse ça en lui donnant le peu de choses que je connais d’elle. Il faudra qu’elle fasse avec, parce que je n’ai pas hâte que celle-ci me raconte le reste de son petit monde bisounours parfait.

- Elle s'appelle Amy, elle est légèrement plus vieille que lui de ce que j’ai compris. Elle ne semble pas être une partisane du conflit alors je dirais une simple habitante lambda. Par contre il ne m’a rien dit sur son boulot. Quand je la vois on dirait une fausse rousse. Je te jure, il y a quelque chose chez elle qui sonne faux. Je ne sais pas quoi mais ça ne me plaît pas des masses.

C’est peut-être un truc propre aux anciennes petites amies ? Le fait ne pas aimer et de trouver la nouvelle arrivante on ne peut plus louche ? J’avoue ne pas savoir grand-chose dans ce domaine-là, pour les maigres relations que j’ai eues, elles se sont toutes finaliser par un échec. Au fond, je suis peut-être simplement maudite en amour. Une option que je veux bien garder sous le coude. Relevant finalement la tête, j'observe un instant mon amie, avant qu’une idée des plus farfelus ne me traverse la tête. Et que j’ose même lui faire part :

- Mais ça n’empêche pas le fait de la garder à l’œil. Tant que je serais pas sûr qu’elle est réellement sincère. Je n’ai pas envie d’apprendre à la connaître, si elle le dit à Gaara il va trouver ça louche en deux secondes et je sais, on risque de débattre durant des heures et surement se prendre la tête. En revanche toi tu peux. Et je sais que tu meurs d’envie de jouer les espionnes. Ça te dit pas d'aller fouiner un peu dans sa vie ?

Là c’est sûr, je dois être en train de devenir un cas désespéré.

 

© B I G B Y
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Roxane S. SharpeMessages : 551
Date d'inscription : 27/07/2015


MessageSujet: Re: Stupid woman, you looked for him ! [Pv BFF]   Mer 2 Nov - 1:46

Bloodyne Chester & Roxane S. SharpeJ'vous cause en crimson (#DC143C)


Stupid woman, you looked for him !

Qu'on m'traite de salope puisque j'essaye de convaincre ma pote d'aller redraguer son ex alors qu'il est de nouveau en couple, ça m'passerait complètement au-dessus parce que c'est sûrement c'que j'suis au fond. Franchement, vous feriez quoi à ma place ? Rester à regarder votre pote pleurer en lui donnant vos stocks de glace afin qu'elle prenne 20 kilos et qu'elle ne soit plus attirante pour personne ? Alors certes, p't'être qu'elle s'trouvera quelqu'un d'autres mais j'suis sûre que son roux est son âme sœur... Depuis quand j'suis devenue une experte en amour ? Depuis jamais, j'dis seulement c'qui m'arrange.

- Raaah, j’sais pas ! Je peux pas et je ne tiens pas à l’inviter pour la soirée d'Halloween. Tout d’abord parce que je sais qu’il va avec elle puisque j’aurai le petit monstre. Et ensuite… aussi incroyable que cela puisse paraître j’ai quand même une part de moi qui n’a pas envie de mettre mon nez dans leur histoire. Enfin pas aussi directement. Parce que ça finit toujours par me tomber dessus à un moment où un autre. S’il est heureux avec elle… tant mieux…

- Menteuse.


Et j'pourrais presque parier que son nez s'est allongé en sortant cette phrase et j'suis prête à parier qu'elle s'est brûlée la gorge en sortant cette connerie. M'emparant d'sa cuillère afin d'la plonger dans l'pot, faut quand même pas oublier qu'à la base elle était pour moi cette glace. Et moi j'suis pas déprimée, j'suis juste une dalleuse en manque d'histoire romantique -pour les autres hein, pas pour moi- et j'suis en train d'avoir ma dose des deux pour ce soir. Mais en attendant ça m'dit toujours pas c'que j'veux savoir sur cette rousse, elle a quoi d'particulier hein ? J'veux la voir moi.

- Elle s'appelle Amy, elle est légèrement plus vieille que lui de ce que j’ai compris. Elle ne semble pas être une partisane du conflit alors je dirais une simple habitante lambda. Par contre il ne m’a rien dit sur son boulot. Quand je la vois on dirait une fausse rousse. Je te jure, il y a quelque chose chez elle qui sonne faux. Je ne sais pas quoi mais ça ne me plaît pas des masses.

Mmh, elle dit ça parce qu'elle le pense vraiment ou parce qu'elle est jalouse ? J'suis p't'être pas une experte mais j'ai lu dans certains bouquins d'psycho qu'on était capable de faire pleins d'trucs par jalousie... Y'a même des meurtres passionnels des fois. M'enfin, j'ai un retenu qu'on était capable de dire ou d'se convaincre de truc par jalousie ; faut dire que j'connais pas vraiment ce sentiment pour personne alors pour ça que j'me demande. P't'être qu'il y a vraiment un truc qui tourne pas rond chez elle, prenant une grosse cuillère de glace, j'reprends la parole la bouche à moitié pleine exposant mon idée farfelue.

- Qui chait, ché p't'être une espionne.

Évidemment, on va m'dire que c'est une idée complètement à chier que j'ferais mieux de garder mes complots à deux balles dans p'tites caboches mais c'est la seule chose pour laquelle j'comprendrais le truc qui sonne faux chez elle ; ou alors c'est simplement une fille bizarre et pas saine dans sa tête. Continuant de manger ma glace, j'remarque que mon amie relève d'un seul coup la tête pour me regarder avec un drôle d'air... Quoi ? J'ai dis une connerie ? J'ai un peu d'glace sur le coin d'la bouche ? Est-ce que j'louche ?

- Mais ça n’empêche pas le fait de la garder à l’œil. Tant que je serais pas sûr qu’elle est réellement sincère. Je n’ai pas envie d’apprendre à la connaître, si elle le dit à Gaara il va trouver ça louche en deux secondes et je sais, on risque de débattre durant des heures et surement se prendre la tête. En revanche toi tu peux. Et je sais que tu meurs d’envie de jouer les espionnes. Ça te dit pas d'aller fouiner un peu dans sa vie ?

- Wow.. Tu dois vraiment être désespérée pour m'demander ça.


Parce qu'entre nous, tout le monde sait que j'suis en vrai boulet quand il s'agit de mission d'infiltration ou d'trucs qui nécessitent un minimum de discrétion. Mais bon, elle a pas tort en disant que j'adorerai jouer les espionnes, faut juste pas s'étonner si son gars débarque en lui demandant qui est la folle qui pose tout un tas d'questions bizarres à sa rouquine de p'tite amie. Mais j'me vois mal refuser un tel service à ma BFF, surtout si ils vont à la fête d'Halloween ! Parce que ça tombe bien, j'vais y aller aussi !

- Mais ça marche, en plus j'vais y aller à cette fête. Y'a sûrement moyen que j'les surveille de loin sans paraître trop chelou... Pis au pire j'demanderai à Aza' d'me filer un coup d'main, il peut rien m'refuser !

J'suis sûre qu'il se fera une joie d'm'aider... T'façon il ne peut rien refuser à sa nièce préférée héhéhéhé. Lui occupera Gaara pendant qu'je m'occuperai de la fausse rousse afin d'lui poser quelques p'tites questions personnelles ou pas ; faudra que j'fasse toute une liste de questions. Bon après, c'po Karma, et puis Karma il n'était pas chaud pour s'mêler de cette histoire puisqu'il ne voulait pas draguer l'roux mais j'demanderai à tonton Aza' d'inventer un truc... Genre j'sais pas, Gaara a cassé l'vase préféré de tonton et il veut des explications ou il veut lui donner un post et au final lui refuser quand j'aurais terminé, j'sais pas on trouvera bien de toute façon.

- Y va pas mal l'prendre ton roux si t'envoie quelqu'un espionner sa meuf ?

Histoire que j'me retrouve pas avec un psychopathe sur le dos... Parce que j'voulais bien aider quand on n'avait plus nos pouvoirs vu qu'je pouvais toujours courir sans risque d'avoir quelques grains d'sable me tourner autour mais là... Ben là il a son pouvoir et j'sais pas à quel point il est susceptible donc j'aimerai éviter de traîner dans les emmerdes ; déjà qu'j'traîne pas mal dedans en fonction des périodes j'voudrais pas me rajouter ça sur le doute. Et en plus avec la chance que je me paye, la meuf va être un ninja qui a été entraînée par différents maîtres et elle va v'nir me tuer dans la nuit parce que j'aurais posé des questions trop indiscrètes.

- Et pis, imagine j'trouve des trucs pas cool sur elle, tu vas faire quoi ?

Est-ce qu'elle aura vraiment l'courage d'aller l'dire à son roux dans les yeux et si c'est l'cas est-ce qu'il va la croire ? Et j'préviens direct, il est hors de question que j'joue les intermédiaires ou les entremetteuses, y'a po noté Cupidon sur mon front.












Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: Stupid woman, you looked for him ! [Pv BFF]   Ven 4 Nov - 15:19


 

 

 
Jamais, ô grand jamais, je n’avais imaginé me retrouver un jour dans ce genre de situation. Celle qu’on voit généralement dans les livres à l’eau de rose, où la fille est tellement désespérée qu’elle est prête à tout et n’importe quoi pour saboter la relation de son ex pour le reconquérir. Et bien voilà qu’en cet instant je me sens comme cette nana totalement folle dont ce seul but l’obsède jour et nuit. À la différence que, je ne souhaite ni ruiner son histoire, ni le reprendre auprès moi. En fait, je veux simplement m’assurer qu’il ne soit pas en présence d’une psychopathe. Le genre de personnes qui seraient capables de le faire plonger une nouvelle fois dans la folie en un claquement des doigts. À ce niveau-là, j’estime en savoir suffisamment pour en conclure qu’il en a assez bavé. Et tombé sur une nouvelle tarée du genre Larxene je m’en passerais grandement. Parce que dans ces moments-là on est deux à en pâtir. Et il ne faut pas oublier que désormais nous avons Ace et qu’il en deviendrait la cible numéro un. Même si c’était quelque “grâce” à elle que nous l'avons adopté, il était cependant hors de question qu’en fin de compte ce soit à cause de sa nouvelle petite amie qu’on en vient à la perdre. De ce fait, avec autant argument, il était normal en tant que me mère de se renseigner un tant soit peu sur la fille qui prenait soin de lui en mon absence et qui couchait littéralement avec mon ex-fiancé. Car il est clair qu’à la seconde où celle-ci dérape ne serait-ce qu’un pète de trop, je serais aux premières loges pour l’accueillir comme il se doit. Là-dessus c’était non négociable. Le genre de détails que je me garde bien de ne pas crier sur les toits. Au fond, je pourrais en faire une amie, il est après tout possible que cela lui fasse plaisir de nous voir nous entendre et en cas de couteau dans le dos je serais sur place. Mais très franchement, ça ne me branche absolument pas. Il me faut déjà jouer les lèche-bottes à chaque fois que je la croise et que je dois rester plus de cinq minutes dans la même pièce qu’elle, alors, faire cela sur la longue durée… Non, donnez-moi une corde je vais me pendre directement, c’est bien moins douloureux.

Puisque mon amie accepte de prendre ce rôle et de se jeter dans la gueule du loup, il y a de quoi se détendre un peu. Une chose en moins sur les épaules. Et puisqu'elle compte s’y rendre à cette fameuse soirée, déguisée qui plus est elle en sera bien moins repérable. Avec le monde qu’il y aura autour, ce ne sera pas si suspect que ça. Sauf si bien sûr elle décide de se planter devant lui et de le fixer intensément droit dans les yeux. Là oui elle aura l’air osé peut plus suspect. Mais j’ose espérer qu’elle ait un minimum de jugeote. Quoique, on parle de Roxane, il y a donc de forte chance pour que je regrette ce choix d’ici peu. Oh la belle poisse.

- Y va pas mal l'prendre ton roux si t'envoie quelqu'un espionner sa meuf ?
- Ben, j’espère pour toi que non.

C’est là tout ce que je peux lui donner comme réponse. Car je n’en ai strictement aucune idée. Peut-être que oui, peut-être que non. Peut-être qu’il en rira… Mouais, il n’a jamais été un très grand plaisantin. Au final, cela risque de chauffer pour nous deux si on se fait prendre la main dans le sac. Bien, je commence déjà à me dire que ce n’est pas la meilleure idée de ma vie. Elle ne l’est clairement pas, m’enfin tant pis.

- Et pis, imagine j'trouve des trucs pas cool sur elle, tu vas faire quoi ?
- À ton avis ? Je lui dit tout.

Une chose qui ne risque certainement pas de mettre au beau fixe notre relation. On me prendra pour une folle et on dira que c’est de la jalousie. Certes, c’est un joli risque. Au fond j’espère me tromper, mettre tout ça sur le fait que je me sens juste horriblement seule et que j’ai un putain de vide à combler comme je peux. Ouais ce serait tellement mieux que de devoir lui annoncer qu’il sort avec une droguée et qui se prostitue quand il a le dos tourné. Parce que oui, c’est concrètement l’image que je me fais d’elle. À force d’être trop parfaite sur tous les points de vue, on en vient forcément à faire des trucs discrètement. Chassant toute cette histoire maintenant que le plus gros est réglé et que j’ai pu lâcher mon venin sans remord. Le changement de sujet est de mise. Je repense au fait d’avoir vu le roi dans son appartement et c’est toujours aussi déroutant. Qu’est-ce qu’il faisait franchement ? Dire qu’il est toujours-là non loin, dans une pièce à côté. Peut-être qu’il nous espionne en écoutant aux portes ? De quoi avoir une belle réputation de cingler au-dessus la tête. C’est beau.

- Dis-moi, comment ça fait que tu as le Roi dans ton appartement ? Tu sais qu’il est quand même Elementis. Est-ce qu’il sait que tu es du, je me rapproche d’elle pour murmurer au cas où,  camps ennemis ?

Non pas que ça me dérange à vrai dire, mais cela m’embêterait un peu qu’il décide de la tuée subitement parce qu’il n’était pas au courant. Je lui en voudrais certes, mais il reste mon Roi, et ne tenant pas à me faire décapiter la tête par trahison ou manquement à l’ordre, je ne risque pas de lui en tenir tête. À moins que ce soit l’inverse ? Est-ce qu’elle a dans l’idée de s’en rapprocher suffisamment pour créer un coup d'État et lui arracher la tête dans son sommeil ? Oh mon dieu, Roxane est une meurtrière…! Non, attendez, on parle de Roxane justement. Elle n’en aura pas le cran et elle n'est tellement pas douée qu’elle se couperait une main avant lui enlever un doigt. Fausse alerte.

- Tu sais que je t’adore, mais si tu commences à comploter bizarrement en te rapprochant du Roi on risque d’avoir un gros problème. N’essaie pas de le droguer pour lui soutirer des informations. Franchement je t’aie connu en train de faire des coups bas mieux que ça.

Parce que ce n’est pas très beau comme méthode. Même pour une personne qui vient du camp adverse.

- Je te préviens, s’il tente de tuer en ma présence, je retourne ma veste et je l’aide.

Ouais, c’est dégueulasse, mais au moins cela a le mérite d’être honnête.

 

© B I G B Y
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Roxane S. SharpeMessages : 551
Date d'inscription : 27/07/2015


MessageSujet: Re: Stupid woman, you looked for him ! [Pv BFF]   Lun 7 Nov - 23:24

Bloodyne Chester & Roxane S. SharpeJ'vous cause en crimson (#DC143C)


Stupid woman, you looked for him !

J'espère pour toi que non... Cette réponse est censée me rassurer ? Savoir que j'risque de finir en coquillages pour faire plaisir à ma porte est censée me donner le smile pour le reste de la soirée sérieusement ? M'enfin, c'pas maintenant que j'dois me charger de la fausse rousse alors j'm'occuperais d'elle un jour, pour l'instant j'préfère savoir ce qu'elle compte faire des informations que j'vais lui ramener... Histoire savoir si j'risque mon cul pour rien ou si elle va quand même lui dire directement.

- À ton avis ? Je lui dit tout.

Mouais. Ca va pas arranger leur relation tout ça, mais bon c'p't'être mieux que d'le laisser dans sa merde et d'se faire avoir ; j'le connais pas personnellement et j'ai po envie d'le connaître parce qu'il me fait peur mais j'souhaite pas sa mort non plus quoi. C'est comme les gosses, j'les aime pas et j'en veux pas mais c'est pas pour autant qu'j'veux les voir disparaître de la surface de la Terre ; en plus c'gosse doit déjà supporter la séparation de ses parents que si en plus il doit supporter la mort d'son père. Et hors de question que j'joue l'autre parent, j'ai pas l'instinct maternel... Ces trucs avec pleins d'doigts et des pieds ridicules me dégoûtent, en plus ça fait que brailler toute la journée.

- Dis-moi, comment ça fait que tu as le Roi dans ton appartement ? Tu sais qu’il est quand même Elementis. Est-ce qu’il sait que tu es du camps ennemis ?

- Un peu qui l'sait ! On est quand même dans l'Quartier Est ! Il s'rait franchement à l'ouest si il ne l'avait pas pigé depuis le temps.


Et ouais ok ça lui arrive d'être à l'Ouest mais là faut l'faire quand même pour toujours pas piger qu'il habite à l'opposé de ses quartiers habituels ! Mangeant mon pot d'glace, j'remarque un drôle d'air sur la tête de Bloodyne comme si elle était en train d's'imaginer des complots et des trucs de toute sorte ; j'espère franchement qu'elle ne s'imagine pas que c'est mon copain... C'serait glauque. En plus c'est un vieux, j'sors pas avec les vieux moi ! Un léger frisson me parcours l'échine. Ierk.

- Tu sais que je t’adore, mais si tu commences à comploter bizarrement en te rapprochant du Roi on risque d’avoir un gros problème. N’essaie pas de le droguer pour lui soutirer des informations. Franchement je t’aie connu en train de faire des coups bas mieux que ça.

Mais de quoi elle cause là ? Et puis j'crois que le pire c'est ce qui vient après... En tout cas j'sais que si j'me fais agresser j'pourrais pas compter sur elle, sympa la pote. Mais bizarrement, tout cette histoire me fait exploser d'un rire franc me donnant la larme à l'œil sans pouvoir m'arrêter ! J'vais finir par manquer d'air à force de rire comme une gogole... J'crois qu'elle vient de faire ma soirée en imaginant Aza' essayer d'me tuer, ok c'pas drôle de se moquer sachant qu'elle n'est pas au courant de mon lien parenté avec elle mais j'peux pas m'empêcher... D'ailleurs ça ne m'étonnerais même pas d'me prendre un pain parce que j'me fou allègrement d'sa tronche.

- Oh excuse-moi... C'est juste que... Qu'imaginer Aza' essayer d'me tuer m'fait rire.

Sachant qu'il a abandonné sa mission et risqué sa vie pour moi, j'ai dû mal à le voir retourner sa veste contre moi. Pourtant ce n'est pas une possibilité à écarter, il est tout de même le Roi et le voir traîner avec une Domae pourrait lui rapporter beaucoup de problèmes... Mais j'ai confiance en lui, c'est sûrement d'ailleurs le seul membre de ma famille à qui j'peux réellement faire confiance sans avoir peur d'me faire trahir d'un coup de poignard dans le dos !

- T'en fais pas pour nous. Il ne me fera rien et j'lui ferais rien... En vrai, Aza' c'est mon oncle alors j'ai pas vraiment d'raisons d'le tuer tu vois ?

Ouais j'me doute que la nouvelle sera bizarre à encaisser ! Savoir que sa BFF est la nièce du Roi Elementis a le don de surprendre surtout quand la BFF est Domae, ouais y'a eu un p'tit soucis dans la famille. J'suis un peu l'agneau égaré, l'point noir et tous les trucs qu'on met de côté parce qu'on a honte mais au final j'suis bien comme ça et j'crois qu'il est bien à vivre avec moi. Et en plus il a eu deux semaines tranquille rien qu'pour lui ! Et même si il ne veut pas m'le dire, j'suis sûre que j'lui ai manqué.

- D'ailleurs si il est méchant avec toi, tu peux lui dire que j'lui botterai l'cul une fois à la maison ! Ca devrait le calmer !

Y peut rien refuser à sa nièce préférée et il ne voudrait quand même pas manger des steaks trop cuit simplement parce qu'il a mal parlé à ma pote ! Okay, j'pense pas pouvoir faire grand chose avec le gabarie qu'il a mais l'mieux c'est de tenter non ?

- Mais j'retiens ! Si un Elementis veut ma mort, c'pas chez toi que j'irais me réfugier !












Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: Stupid woman, you looked for him ! [Pv BFF]   Ven 11 Nov - 15:55

Wesh




Je m'étais absenté ce matin pour des raisons particulières, je vais encore payer la caution de Shura pour la je ne sais plus combien de fois. J'étais à la prison et discutais avec les flics, limite j'étais devenu avec eux entre Roxane et Shura.... J'avais même des réductions entre eux au bout de la 10 ème visite chose totalement .... Inimaginable. Ouai si on m'avait dit que j'aurais une carte de fidélité chez les friques. Après avoir payé la caution sagement et avoir passé un savon pour la 3547 ème fois à Shura je la laisse repartir pariant avec le garde devant le post de police le temps avant qu'elle y retourne. 48H pour lui et moi 24H. Après avoir salué le gard, je commence à me diriger vers le marché pour faire les courses comme y avait plus grand chose.

Je fais donc le tour du marché prenant ce qu'il fallait pour la semaine et tombe sur une artisante qui vendait des grands pot de crème de marron, je lui en prend pour Roxane, je savais que c'était une chose dont elle raffolait et au pire des cas ... J'en proposerais a son rat .... Euh son raton pour le corrompre ! Prenant le pot sous le bras je finis les courses avant de rentrer à l'appartement, pensant Roxane sorti pour faire les 400 coups comme d'habitude. Je marche dans la rue et vois pleins de Domae avec leurs animaux, saluant quelques voisin que j'ai rencontré à force d'habiter dans ce quartier... Faut po croire, Rox c'est une attraction touristique ici ! Tous à l'affut de sa prochaine connerie. Je pensais pas qu'on la connaissait autant.

Alors que j'entre dans l'immeuble, je monte doucmement les marches avec les sacs et le pot sous le bras. Une fois arrive à la porte j'ouvre sans frapper et vois Roxane avec une personne dans en face d'elle que je ne reconnais pas tout de suite.
-Bonjour, bonjour.

Je m'avance dans la salle et vient poser les sac sur le comptoir de la cuisine avant de regarder rox et de m'approcher d'elle et la prendre dans mes bras :

- Regarde ce que je t'ai acheté !

Je la lâche et prend le pot sur le comptoir pour lui tendre ! Ouai j'étais sans gêne et je l'avais prise dans mes bras pour bien la faire chier devant son amie car ... C'est pour avoir simplement remplacer mon gel par du dentifrice hier ... Je tourne mon regard et vois une personne que je reconnais assez vite:

- Oh mademoiselle Chester que faites vous ici ? Vous vouliez me voir ?

Je ne savais pas qu'elle était amie avec Roxane et comme elle était élémentis, raison de plus de penser qu'elle pouvait être la pour moi ... Mais à y réfléchir Roxane serait pas resté la à discuter avec elle si c'était le cas donc il doit y avoir autre chose ... Je vais dans la cuisine et vais ranger les courses et en profite pour demander au demoiselle:

- Vous voulez quelque chose à boire ? J'ai du chocolat chaud ou des soda si vous voulez ?

Ouai j'avais l'air un peu plus sympa qu'au QG ou j'étais assez sérieux ... en même temps faut pas que je paraisse trop faible non plus. Je finis de ranger les courses et pose le pot de crème dans un coin de la cuisine, ça sert a rien de le ranger on le retrouvera jamais à la meme place de toute façon.


❀ L A E


Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Stupid woman, you looked for him ! [Pv BFF]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Stupid woman, you looked for him ! [Pv BFF]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Quederla :: Archives~ :: Les Archives :: Les RPs 2016-