Les groupes "Gouvernement" et "L'Ordre" sont à la recherche de membres.
veuillez les privilégier, si cela vous convient bien sûr !
Ou bien choisir un prédéfini !
Le forum dispose de Discord !
Vous pourrez y accéder une fois qu'un membre du Staff vous aura validé.
Un MP vous sera envoyé un MP avec l'adresse de notre Discord ! N'hésitez pas à nous rejoindre !
Nous sommes actuellement à la recherche du Maire de Quederla.
Si ce poste vous intéresse, faites-le nous savoir !
Félicitation à Nashoba Dreiden !
Son RP a été élu meilleur RP du mois !

Partagez | 
 

 Les masques du Mal [PV Setsuna Aoki]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage

avatar

Gaara IshikawaMessages : 818
Date d'inscription : 21/04/2014


MessageSujet: Les masques du Mal [PV Setsuna Aoki]   Sam 22 Oct - 14:47

Les masques du Mal


Quitter l'Ordre n'a pas été chose aisée puisque le Ténébreux ne supporte aucune trahison, mais Gaara ne supporte pas que l'on s'en prenne à son fils. Si celui-ci se retrouve traumatisé des événements déroulés pendant les vacances, c'est en très grande partie à cause des idées stupides du Chef de l'Ordre ; Alors il a passé un nouveau contrat avec lui, avoir la possibilité de partir en échange de son silence. Chose faite, Gaara a signé et a quitté château sans jamais y revenir ni y repenser un seul instant.

Les jours ont recommencé à devenir longs et sans saveur. Heureusement, Amy était là pour y mettre du goût mais en plus de ça, elle a insisté pour aller à la réception organisée le 30 Octobre. Les grandes réceptions et les soirées déguisées ne font pas partie de sa notion d'amusement et il est loin d'être de ceux qui se sente à l'aise sous une tonne de maquillage et des fausses dents ; Pourtant, sa petite-amie a su le prendre par les sentiments en faisant une moue afin de le convaincre de l'accompagner. L'Elementis a finalement cédé et l'a laissé choisir les costumes, c'est une chose, a-t-elle dit, qui lui tient à cœur.

Deux jours avant la réception, Amy est revenue avec plusieurs sacs à la main en annonçant avoir trouvé les costumes parfaits : Alice et le Chapelier Fou. Le jour venu, ils ont essayé leur costume et se sont regardés dans la glace afin d'observer le rendu ; La robe d'Amy était bleue avec quelques tâches rouges censées être des tâches de sang tandis que Gaara portait un costume marron sur lequel est accroché des rubans de couleurs différentes. Un haut de forme sur la tête et le voilà transformé en chapelier fou accompagné de sa Alice ; Cependant, cette dernière a beaucoup insisté pour rajouter un peu de maquillage autour des yeux de son compagnon. Celui-ci refusant l'idée de ressembler davantage à un clown qu'au chapelier a été difficile à convaincre jusqu'au moment la promesse de quelque chose de discret soit formulé.

Promesse tenue, ce n'est seulement qu'un peu de rouge autour des yeux faisant en même temps ressortir la couleur de ceux-ci. L'heure de la réception arrivée, le couple se dirige vers la Salle des Fêtes où ils sont loin d'être les seuls à vouloir profiter de la soirée, les bals costumés ont tendance à attirer beaucoup de monde apparemment ; une fois passé les trolls à l'entrée, les amoureux ont prit le temps d'observer les décorations et l'ambiance de la Fête qui a commencé depuis plusieurs dizaines de minutes déjà. Toute sorte de goules et de vampires sont présents en ces lieux et tout le monde a l'air de s'être prêté au jeu, même si certains costumes sont loin d'être effrayants.

Regardant toutes les activités proposées, Gaara remarque au bout d'un moment une silhouette lui est familière et qu'il n'avait pas vu depuis plusieurs semaines déjà. Le jeune homme invite ainsi Amy à le suivre afin de faire les présentations, s'approchant donc de Setsuna, Gaara engage la conversation lorsqu'il arrive à sa hauteur tout en lui tendant la main pour le saluer.

- Monsieur Aoki nous honore de sa présence en ces lieux ! Comment vas-tu mon ami ?

Leur dernière rencontre n'avait pas été très cordiale puisque Setsuna garde encore des traces de leur altercation, tout comme Gaara d'ailleurs. Fort heureusement, cette petite querelle n'a eu aucune influence sur leur amitié ; Se tournant ensuite vers Amy, l'Homme de Sable commence les présentations en bonne et due forme.

- Setsuna, je te présente Amy, ma petite-amie. Amy, voici Setsuna Aoki, un ami de longue date.

Quelques mois n'est certainement pas considéré comme une longue date mais Gaara ne souhaite pas entrer dans les détails de cette rencontre, autant pour protéger son ancienne couverture que celle de Setsuna ; Souriante comme toujours, Amy le salue avec politesse en se disant ravie de rencontrer un ami de Gaara. Pendant cet échange, ce dernier a regardé un peu partout autour de lui sans trouver une personne qu'il s'attendait à voir avec lui.

- Lana n'est pas avec toi ?

(C) Galimybé - Mini BN


Spoiler:
 



Merci à Laelyss pour l'avatar et la signature ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: Les masques du Mal [PV Setsuna Aoki]   Mer 26 Oct - 12:56



Setsuna     F.     Satanas



La soirée d'Halloween ça fait longtemps que je n'avais pas profiter de cette fête. En même temps j'avais bien autre chose à penser et la fête des morts c'est pas une chose que j'aimais. Il n'y avait rien a fêter sur les esprits, les morts et toute ces conneries. Mais ses derniers le doute m'assaillait. Je ne savais plus vraiment quel était le but de ma présence dans ce monde. Non que je veuille le quitter, je ne laisserais jamais Lana seule, mais à quoi rimait mon combat au final. Fallen ne se manifestait pas plus que ça, en même temps je n'avais pas fais ma réapparition sous se masque depuis mon combat contre Gaara,combat qui avait fait parler de lui dans la ville, on en cherchait la cause. Tout le monde avait mit ça sur le dos du fameux fantôme qui avait tué des membres de famille et qui avait soudainement disparu, moi en fait. Je soupire devant mon miroir m'habillant doucement avec ma cape de vampire. Vampire ? Cela vous surprend ? Pas vraiment, a Halloween on se déguise, surtout dans les bals. Vous êtes surpris que j'aille à un bal ? Je suis le premier à vrais dire, ça aurait été un autre bal je serais sûrement resté chez moi au chaud, devant ma cheminé à boire mon café préparé par Viktor. Mais le carton que j'avais reçu venait de la famille Rothschield. Connaissant bien les enfants de cette famille, enfin Clélia je l'ai rencontré et elle m'a fait une agréable impression, je connais bien plus son frère, qui est à la fois mon concurrent si on peut vraiment le dire, mais aussi mon ami de réception forcée. J'ai donc décidé de me rendre la-bas et ça me changera les idées pour une fois, au lieu de faire mon vieux con. Alors que l'une de mes servantes commencent à me faire le maquillage de vampire, je ferme les yeux pour la laisser faire, mettre les lentilles. J'avais de la chance d'avoir des gens aussi compétent à mon service, en 17 ans je n'ai ni remercier mes servantes, ni Viktor faudra que je pense à la faire. Alors que Mythile finit de me maquiller je garde les yeux fermés, alors que je reste silencieux une voix raisonne dans ma tête:

- Je vois que monsieur se fait beau ? il a un rencard ?

Je reste silencieux à ce début de dialogue que Fallen essaye d'entamer avec moi, trouvons la question stupide. Il connaissait mon point de vue et ma position sur mon côté sentimental. Alors que je sens le pinceau passer sur mon visage, il me dit:

- Quoi une fête ? C'est sérieux ? Tu vas sortir ? aahahahah

Je reste toujours impassible à ses moqueries. Ouai et ça risque d'en surprendre plus d'un mais que voulez-vous. Puis après tout, j'étais connu pour mes fêtes et mon caractère festif avant la perte de ma femme. Enfin je risque pas de danser, de faire le fou mais bon. Alors que Mythile me dit qu'elle a finit je rouvre les yeux et regarde le miroir voyons mon visage pâle, mes yeux rouge et de légère dent dépasser de ma bouche, le comte Dracula est parmi nous attention. Je souris doucement au vu du résultat et la remercie, la laissant même rentrer chez elle pour profiter de cette fête avec ses enfants, je libère tout mes employés pour le coup pour qu'il profite. Alors que ses derniers partent en me remerciant, je les salues et ferme la porte derrière eux. Me regardant de nouveau dans le miroir, je me vois encore vêtu de noir, une grande cape de haute qualité sur les épaules, ou mon bras dans son atèle à trouvé refuge dessous pour se dissimuler des regards des autres. Mon style est grand et vampirique. Au final je trouve ce déguisement très réussi et suis content.

Alors que je passe dans ma cave, pour prendre une bouteille de champagne de grand crue que j'ai commandé spécialement pour cette soirée, connaissant l'intérêt fort que porte la famille Rothschild à cette boisson dorée, je me suis dis que ça serait sympa comme remerciement pour l'organisation de cette soirée. Je souris et sors dehors gardant la bouteille poser entre mon torse et mon atèle. Je ferme la porte et commence à me rendre à l'endroit de la fête. Marchant dans le noir, je croise des enfants déguisé qui me regarde l'air effrayé et émerveillé pour ceux qui adore les vampire. Vampire, Loup-Garou, sorcière, ce sont des entités qui attiré énormément les enfants de nos temps. Personnellement je ne préfèrerais pas en rencontrer pour être honnête. Alors que j'arrive à la fête une personne m'accueille, je regarde d'un regard large la salle, il y a déjà pas mal de monde. Alors que j'essaye de voir Mademoiselle Rothschild, que je n'arrive à voir, je regarde un serveur et lui confie la bouteille, lui demandant la remettre à la maîtresse de soirée de la part de Monsieur Aoki. Ce dernier hoche la tête et part avec la bouteille. Restant silencieux, je m'approche d'un coin de la salle soupirant doucement, il y avait de tout, des gens déguisé, des gens qui ne sont pas déguisé et des gens qui font peur de base, surtout les vieux riche et leur femme maquillé comme le joker, le bon rouge à lèvre et le maquillage un peu trop pâle.

Venant prendre une coupe de champagne pour les porter à mon lèvre, je soupire doucement me délectant du liquide dorée qui est de très bonne qualité, cela ne m'étonne pas. Soupirant je vois une main se glisser devant moi, une main que je reconnaitrais entre mille, remontant mon regard pour voir Gaara je suis agréablement surpris de voir mon meilleur ami ici, je le voyais plus comme moi, rester chez lui:

- Monsieur Aoki nous honore de sa présence en ces lieux ! Comment vas-tu mon ami ?

Je souris doucement à sa remarque sur ma présence et vient serrer sa main de ma main valide en lui retournant:

- Ca va, Ca va écoute ! Je te retourne la même chose, très surpris de te voir ici mon ami.

Alors que ce dernier lâche ma main pour se tourner vers une jeune femme très charmante, et dit:

- Setsuna, je te présente Amy, ma petite-amie. Amy, voici Setsuna Aoki, un ami de longue date.

Je le regarde, sérieusement ? il a été vite dis donc le cochon. En tout cas, il a encore trouvé une petite amie très charmante. Quel lover ce Gaara, serait il plus doué que moi avec les femmes ? en même temps c'est pas difficile quand j'y repense, mais je suis heureux pour lui s'il a réussit à faire abstraction de cette ancienne "Femme" qui le hantait pour une nouvelle avec qui il est heureux. Cette dernière me salue, je lui rend la salutation en m'inclinant légèrement, mais très charmante et POLIE cette nouvelle petite amie. Alors que je me redresse Gaara me demande:

- Lana n'est pas avec toi ?

Je suis surpris de la question et sourit longuement!

- Elle ne voulait pas venir, elle se sentait "Pas bien", j'ai la mauvaise impression qu'elle va se faire la malle mais bon ...


Je souris un peu, je ne pouvais pas dire grand chose en ce moment , dès que je vais lui faire un reproche c'est " 2 Semaine d'absence ! Sans nouvelle, ta pauvre fille morte d'inquiétude !" Du coup ... bah pour le moment je pouvais rien dire. Elle tenait son père par le bout du nez ... Enfin bref je reprend la coupe de champagne dans ma main:

- Je suis étonné de te voir ici, je ne pensais pas que c'était ton genre de soirée.

En effet, je voyais Gaara plus comme moi à rester chez lui au calme. Quoi que moi je vais souvent en soirée, métier oblige, les relations et le tout ... Je soupire et vient boire mon verre doucement:

- Alors comment vous êtes vous rencontrez ça m'intéresse ?

Je souris, je voulais savoir comment se lover de Gaara s'y prenait quand même.



(c) Agora


Revenir en haut Aller en bas

avatar

Gaara IshikawaMessages : 818
Date d'inscription : 21/04/2014


MessageSujet: Re: Les masques du Mal [PV Setsuna Aoki]   Sam 29 Oct - 22:06

Les masques du Mal


- Ca va, Ca va écoute ! Je te retourne la même chose, très surpris de te voir ici mon ami.

Il est vrai qu'Amy ait dû débattre durant quelques jours pour réussir à convaincre Gaara de l'accompagner à cette réception et croiser une de ses connaissances à le don de le rassurer sur cette soirée. En entrant, le jeune homme a eu le temps de jeter un coup d’œil sur les activités proposées et il ne sent pas d'âge à creuser des citrouilles ou bien raconter des histoires d'horreur à des bambins ; Une fois les salutations faites, il est temps de passer aux présentations. Cela fait bien des semaines que les deux n'ont pas parlé et Gaara n'a pas eu le temps de lui présenter sa nouvelle petite amie.

- Elle ne voulait pas venir, elle se sentait "Pas bien", j'ai la mauvaise impression qu'elle va se faire la malle mais bon ...

- Je suis sûr que tu t'inquiètes pour rien, la tournée des bonbons ne se fait que demain et à part la réception de ce soir, il n'y a rien d'autre de prévu.

Gaara ne voit pas où pourrait aller une gamine de son genre en jour. Halloween n'est que demain et si elle ne voulait pas passer la soirée avec son père il suffisait de se séparer à l'entrée et de se retrouver plus tard ; Il y a bien sûr la possibilité qu'elle ait envie de sortir sans prévenir son père mais beaucoup de personnes se retrouvent en ce lieu.

- Je suis étonné de te voir ici, je ne pensais pas que c'était ton genre de soirée.

- Oh ça ! J'ai dû batailler pendant des jours pour le convaincre de m'accompagner ! C'est qu'il a un sale caractère quand il s'y met.

S'accrochant au bras de Gaara comme pour se faire pardonner de la remarque, ce dernier lève les yeux au ciel à force d'entendre cette phrase concernant son mauvais caractère. Si seulement il avait eu le choix, il serait resté dans sa chambre d'hôtel sans même prêter attention aux réceptions, amusements et autres endroits superficielles où il n'a pas sa place ; Mais maintenant qu'il est ici il ne peut partir après tout le mal dont s'est donné Amy pour le ramener ici. Autant faire quelques efforts afin de faire plaisir à sa belle.

- Alors comment vous êtes vous rencontrez ça m'intéresse ?

Jetant un coup d’œil à sa petite amie afin de savoir qui doit raconter l'histoire, celle-ci lui lance un sourire signifiant que c'est à lui d'expliquer la rencontre. Quand il s'agit de critiquer le mauvais caractère il y a du monde mais dès qu'il faut évoquer un tout autre sujet on préfère se terrer au fond d'un trou ; Gaara s'approche du buffet afin de servir deux verres et en donne un à Amy avant de reprendre la parole pour rentrer dans le vif du sujet.

- Nous nous sommes rencontrés à la Bibliothèque où je travaille, Amy est une cliente régulière et on discutait de temps en temps pour les emprunts ou les retours des livres. Puis un jour nous avons prit le temps de discuter un peu plus longtemps autour d'un verre et de fils en aiguilles nous nous sommes mit ensemble.

- Tu as oublié de dire que c'est parce qu'on s'est bousculé que l'on s'est rapproché ! Je suis un peu maladroite moi des fois...

A-t-il oublié ce détail parce qu'il le ne pensait pas si important que ça, même si il est effectivement le point central de la rencontre ou a-t-il fait exprès d'omettre ce détail afin de faire participer Amy à la conversation ? Au vu de son sale caractère et de son passé de manipulateur, la deuxième solution est à privilégiée puisqu'il sait qu'Amy n'aurait pas aligné deux mots et se serait terrer dans son silence. Une manière comme une autre de laisser la jeune femme s'exprimer et prendre confiance avec l'interlocuteur.

- Comment va ton bras d'ailleurs ?

- Oh mais que vous est-il arrivé ?

(C) Galimybé - Mini BN



Merci à Laelyss pour l'avatar et la signature ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: Les masques du Mal [PV Setsuna Aoki]   Mer 2 Nov - 19:37



Setsuna F. Rouquin



Ma curiosité m'avait vivement piqué. Je me demandais comment mon petit rouquin préféré avait fait pour se remettre aussi rapidement avec une si belle jeune femme… Au fond de moi, j'espérais juste qu'elle soit polie et ne tente pas de me tuer si je dois la sauver. Enfin bref, évitons de dire ça devant elle, j'aimerais pas être questionné sur toute cette histoire et l'origine de cette manie de la politesse que je viens de développer soudainement. Alors que je bois ma coupe doucement, je vois que ce sont des regards pour savoir qui allait passer à l'interrogatoire d'inspecteur Aoki. Au final, c'est rouquin qui craque, pourtant sa compagne avait l'air d'aimer parler et Gaara lui déteste ça, très drôle de situation je trouve :

- Nous nous sommes rencontrés à la Bibliothèque où je travaille, Amy est une cliente régulière et on discutait de temps en temps pour les emprunts ou les retours des livres. Puis un jour nous avons prit le temps de discuter un peu plus longtemps autour d'un verre et de fils en aiguilles nous nous sommes mit ensemble.

- Tu as oublié de dire que c'est parce qu'on s'est bousculé que l'on s'est rapproché ! Je suis un peu maladroite moi des fois...

Souriant doucement, je lâche un petit :

- Quel couple mignon, très adorable ahaha, on en voit plus beaucoup de comme ça !

Certaine personne qui me connaissait était très surpris de me voir sourire et pire...Me voir rire. En effet, le grand Aoki n'était pas connue pour sa bonne humeur ou ses rires ce qui pouvait surprendre quand on ne le connaissait qu'en tant que simple connaissance, d'ailleurs c'est une des incompréhension de sa fille qui entend que son père et froid et silencieux alors qu'avec elle il est chaleureux et papa poule. Gaara qui est son meilleur ami à le droit au côté chaleureux, le côté papa poule écarté pour une raison logique, il est pas son père.

- Donc à ton travail, vous en avez de la chance mademoiselle, ce petit rouquin est un homme génial, profitez en!

Je lui fais un petit clin d'oeil amical, destiné à la demoiselle. Venant reporter mon verre à mes lèvres réfléchissant un peu à tout ça, je me dis que c'est une bonne chose que rouquinou avance et ne reste pas prisonnier de son passé, peut être que je devrais faire la même chose non ? Je secoue légèrement la tête et regarde Gaara en lui souriant, c'était pas le moment de passer en mode dépression devant tout le monde, surtout que j'étais vraiment content pour mon ami. Alors que les habitants de notre ville continuaient à arriver à notre soirée, des gens qui me connaissaient et me saluaient de loin, mais que je ne me remettais pas en tête tout de suite pour la bonne et seule raison qu'il n'avait aucune valeur à mes yeux. Alors que je fais le tour de la salle de mon regard, Gaara me demande :


- Comment va ton bras d'ailleurs ?

Mon regard ce porte sur se dernier, je ne sais pas trop quoi lui dire à propos de ça. Le sujet est très compliqué et sensible depuis quelques semaines. Je viens reprendre mon verre à ma bouche pour gagner quelques secondes de réflexion sur comment je pouvais dire ça, sans plomber ma soirée ou avoir à raconter mes problèmes comme ça et la solution est simple. Je décale légèrement mon bras blessé de la cape pour lui montrer et dit:

- C'est assez compliqué … On en parlera une autre fois quand on sera deux mais… Ca à pas l'air bon d'après le doc.

Je lui souris doucement espérant qu'il comprenne que c'était pas le lieu pour en parler, de toute façon qu'il comprenne ou non je ne lui en parlerais pas.

- Oh mais que vous est-il arrivé ?

Passant mon regard sur la demoiselle, je souris doucement, mais en plus elle est inquiète pour les gens ! Fonce rouquinou c'est la bonne moi je dis !

- Oh rien, un accident pendant une visite chez un de mes clients qui tient une exploitation minière. Au moment ou j'ai visité les lieux la mine c'est écroulé et je me suis retrouvé sous les décombres. Je suis content que n'avoir été blessé qu'au bras.

Je souris doucement, le mensonge chez un banquier et surtout chez moi et très développé, en même temps quand on est le pseudo ennemi publique numéro 1, et la marionnette / Image de celui qui manipule tout dans l'ombre, on se doit de savoir mentir pour garder la tête et une vie encore potable.

- Et vous que faites vous dans la vie Amy c'est cela je ne me trompe pas ?

Je souris essayant d'en savoir un peu plus sur elle, puis me retourne vers Gaara :

- Tu n'es pas venu avec Ace toi ?

Je m'attendais à ce qu'il vienne avec lui, comme Gaara ne sort pas beaucoup ça aurait été une bonne occasion de sortir avec son fils aussi.

- Il faudra que tu vienne dîner à la maison avec Amy et ton fils, Lana l'aime beaucoup, apparemment il est « Adorable »



(c) Agora


Revenir en haut Aller en bas

avatar

Gaara IshikawaMessages : 818
Date d'inscription : 21/04/2014


MessageSujet: Re: Les masques du Mal [PV Setsuna Aoki]   Jeu 3 Nov - 21:29

Les masques du Mal


Il ne sait si il est réellement un homme génial vu ses antécédents et toutes les situations qu'il s'est coltiné ces dernières années mais c'est déjà très aimable de la part de son ami de plaider sa cause. N'étant pas spécialement à l'aise avec les compliments, Gaara préfère changer de sujet afin de s'intéresser à la santé de Setsuna qui a le don de faire réagir Amy afin de connaître les détails de cette histoire ; C'est maintenant que ça va poser problème.

- Oh rien, un accident pendant une visite chez un de mes clients qui tient une exploitation minière. Au moment ou j'ai visité les lieux la mine c'est écroulé et je me suis retrouvé sous les décombres. Je suis content que n'avoir été blessé qu'au bras.

Ne dit-on pas des banquiers qu'ils sont de bons menteurs ? Ce petit stéréotype s'est révélé vrai en cet instant puisque Gaara aurait pu être prit au jeu si seulement il n'était pas la cause de son malheur. Il ne s'en est pas mieux sorti mais l'inverse de Setsuna il n'était pas prit d'une quelconque personnalité multiple ayant le dessus sur lui ; Une simple folie meurtrière qu'il espère ne plus voir revenir avant bien longtemps. Sa petite-amie a l'air de croire le mensonge de Monsieur Aoki sans revenir sur les détails mais plutôt lui souhaiter bon courage pour les mois de soin à venir.

- Et vous que faites vous dans la vie Amy c'est cela je ne me trompe pas ?

- Oui c'est ça ! Et bien je suis décoratrice d'intérieur depuis environ six ans et je suis en train de voir pour ouvrir ma propre boutique !

En effet, c'est une conversation qui revient souvent après le travail. Amy lui fait part de ses idées, des rêves qu'elle a plein la tête et qu'elle aime partager avec son petit-ami ; La décoration n'ayant jamais été son fort, Gaara l'écoute simplement et l'encourage du mieux qu'il peut en espérant ne pas paraître désagréable à ses yeux... Peindre des murs n'a jamais été une réelle passion pour lui alors il ne peut que faire de son mieux pour être de bons conseils, ce qui se révèle être une catastrophe la plupart du temps.

- Tu n'es pas venu avec Ace toi ?

- Non, il est avec sa mère ce soir.

A son âge, Gaara est persuadé qu'Ace préférerait passer sa soirée avec sa mère plutôt que d'être entouré d'adultes malgré les ateliers proposés afin d'occuper les enfants ; Et une soirée en amoureux ne fait jamais de mal à personne même si ils peuvent très bien passer des soirées au restaurant ou des journées dans les magasins, ce genre d'évènements ne se présente pas tous les jours alors autant en profiter avec l'élu de son cœur.

- Il faudra que tu vienne dîner à la maison avec Amy et ton fils, Lana l'aime beaucoup, apparemment il est « Adorable ».

- Avec plaisir. Nous nous mettrons d'accord sur une date la prochaine fois que nous nous verrons.

Simplement que ce n'est peut-être pas le lieu pour organiser un prochain dîner mais aussi parce qu'il aimerait savoir ce que Setsuna n'a pas voulu lui dire tout à l'heure à propos de son bras ; Si le médecin n'est pas enjoué par les derniers résultats, c'est qu'ils ne doivent pas être bons mais sont-ils si catastrophiques que ça ? C'est la question la plus importante à se poser, à quel point les résultats sont mauvais ? Cela nécessite-t-il une intervention chirurgicale ou simplement de long mois de rééducation ?

- Et sinon, vous vous êtes rencontrés comment tous les deux ?

Non pas qu'il commençait à trouver Amy trop curieuse puisqu'elle l'a toujours été mais quand il s'agit de questions sur des sujets aussi délicats que la rencontre des deux il apprécie moins ce trait de caractère. Comment expliquer que l'Ordre est à l'origine de leur amitié ? Que l'un est l'Apprenti tandis que l'autre a été l'espion du Ténébreux pendant quelques années ? Gaara ne voulant pas paraître plus suspect qu'il ne peut l'être déjà décide d'enchaîner après avoir jeté un bref coup d’œil à Setsuna pour savoir qui des deux allaient se coller à cette histoire ; Chacun son tour dira-t-on.

- Nous avions des amis en commun qui ont fait les présentations lors d'un repas, nous avons très vite sympathisé puis à force de se revoir et de discuter nous sommes pour ainsi dire devenu meilleurs amis.

Mentir à sa petite-amie est moche, notamment quand on sait que c'est principalement le mensonge qui a conduit Bloodyne et Gaara à se séparer mais si seulement il n'y avait que sa réputation en jeu... Son ami est aussi mit sur la sellette alors inventer un ou deux amis en commun et un repas n'est pas quelque chose de compliqué ; L'avantage de rester vaste et flou dans sa vie est que l'on peut la modeler comme on le désire lorsque l'occasion se présente. Seule Bloodyne connait de long en large toute sa vie.

Encore un mensonge qui risque de le faire courir à sa perte mais certaines choses l'empêchent de divulguer les réelles informations ; Ces choses qui, d'ailleurs, ne sont pas encore connues de Setsuna. Une vraie conversation entre eux est sûrement devenue indispensable pour le tenir au courant de la décision prise par l'Homme de Sable, les soucis de santé de l'Apprenti et, afin de repartir sur un sujet plus léger, le dîner tous ensemble. Mais pour l'instant, profitons simplement de la soirée et des activités qu'elle propose.

- Et sinon, comment va Lana depuis la dernière fois ?

Il est temps de changer de sujet pour parler de quelque chose de plus léger et qui n'a pas besoin de mensonge. Gaara n'est pas spécialement à l'aise avec les enfants, autres que le sien, et n'est pas le genre de père de famille à lancer cette conversation ; Cependant, pour connaître un minimum Lana, il tient tout de même à savoir si elle va mieux depuis la dernière fois et surtout si elle a réussit à pardonner à son père la longue absence qu'il lui a imposé.

(C) Galimybé - Mini BN


Spoiler:
 



Merci à Laelyss pour l'avatar et la signature ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: Les masques du Mal [PV Setsuna Aoki]   Sam 5 Nov - 19:38



Setsuna F. Rouquin


- Avec plaisir. Nous nous mettrons d'accord sur une date la prochaine fois que nous nous verrons.

Je souris doucement et me doute dans sa phrase qu'il attendait autre chose avant. Maintenant que j'y repense ça fait des années que je n'ai invité personne pour venir prendre un repas les plus choqués seront sûrement les domestiques je pense, peut être Lana aussi. Venant boire une nouvelle gorgée du champagne, je suis captivé par la question d'Amy :


- Et sinon, vous vous êtes rencontrés comment tous les deux ?

Je suis surpris de la question et me doute que dire «  on a essayé de s’entre tuer car je suis un taré » est pas la bonne réponse à sortir. Je garde mon calme et reprend une autre gorgée fermant les yeux quand Gaata se lance pour expliquer cela :

- Nous avions des amis en commun qui ont fait les présentations lors d'un repas, nous avons très vite sympathisé puis à force de se revoir et de discuter nous sommes pour ainsi dire devenu meilleurs amis.

Je souris doucement, il devrait être banquier le rouquin … Niveau mensonge on est à mon niveau la. Alors que je souris je viens compléter pour appuyer sa petite histoire :

- Depuis ce jour on est presque inséparable et on peut compter l'un sur l'autre. C'est mon meilleur ami depuis ce jour la… et le seul qui ne m'a pas approché pour mon statut et ma réputation, ce qui en fait un homme de confiance !

J'essayais toujours de glisser 2 3 compliments sur Gaara, ça fait jamais de mal voyons. Ca appuie sa cause et je le pense vraiment donc on va dire que tout est benef pour lui. La salle est bien pleine maintenant, pleins de personne déguisé ce qui fait plaisir à voir et je constate aussi que certaine personne n'ont pas besoin de déguisement pour faire peur aussi…


- Et sinon, comment va Lana depuis la dernière fois ?

Je regarde Gaara et réfléchit à comment ça c'est passé exactement  …. :



- C'est passé par 3 étapes : Une petite fille super heureuse de revoir son père, un boudage total pendant 2 semaines et maintenant elle est inquiète pour quelque chose que je ne comprend pas...

Je soupire doucement et lâche un petit :

- Ah les enfants je vous jure !

Alors que je lâche un petit sourire, Amy vient me poser une question qui me laisse un petit temps de réflexion surtout de vide.

- Votre femme n'est pas avec vous ?

Qu'est ce que je peux bien répondre … Autant lui dire y a pas de honte.
- Ma femme n'est plus de ce monde malheuresement.

je lui souris et voir son air… Triste et désolé et sourit, lui faisant geste que ce n'était pas grave du tout :

- Et vous amy vous avez des enfants ou pas encore ?

Question légitime après tout Gaara en avait et il était jeune.



(c) Agora


Revenir en haut Aller en bas

avatar

Gaara IshikawaMessages : 818
Date d'inscription : 21/04/2014


MessageSujet: Re: Les masques du Mal [PV Setsuna Aoki]   Ven 11 Nov - 17:03

Les masques du Mal


- Depuis ce jour on est presque inséparable et on peut compter l'un sur l'autre. C'est mon meilleur ami depuis ce jour la… et le seul qui ne m'a pas approché pour mon statut et ma réputation, ce qui en fait un homme de confiance !

Gaara finirait presque par rougir à force d'entendre tous ces compliments. Mais effectivement, ce n'est pas son statut financier qu'il a vu en premier mais son statut de meurtrier avec l'envie de le tuer dès leur première rencontre ; Si seulement elle avait pu se passer comme Gaara l'avait décrit, leur relation serait peut-être différente à l'heure qu'il est. Il ne regrette pas sa situation actuelle entourée de peu d'amis et de sa petite amie mais il aimerait bien faire des rencontres "normales" où meurtre et trahison n'en font pas partie.

La salle se remplit petit à petit des citoyens venus profiter d'un moment de répit dans cette ville qui n'en offre que très peu et il est étonné de voir tout ce monde déguisé, tous ont-ils été forcé par un quelconque pair à venir ici en tenue grotesque ou a-t-il été le seul traîné de force et maquillé afin de faire plaisir à sa petite-amie qui adore ce genre d'événement ? Apparemment vu l'ambiance et la bonne humeur il a sûrement été le seul qui n'était pas pour venir à cette réception avec autant de monde et entouré des membres du Gouvernement. Afin d'éviter le mal aise, Gaara relance sur le sujet de Lana, demandant des nouvelles depuis la dernière fois qu'ils se sont vus.

- C'est passé par 3 étapes : Une petite fille super heureuse de revoir son père, un boudage total pendant 2 semaines et maintenant elle est inquiète pour quelque chose que je ne comprend pas...

Sûrement inquiète de voir son père disparaître de nouveau, c'est à la fois légitime et compréhensif et il ne voit pas pourquoi Setsuna est à côté de la plaque. La raison de cette bouderie et cette inquiétude provient du même événement mais ce n'est sûrement pas les affaires de Gaara de lui rappeler qu'il a merdé après la bataille ; Sa fille doit lui faire sentir suffisamment pour que son meilleur ami en rajoute une couche.

- Votre femme n'est pas avec vous ?

Si seulement il avait eu le temps de préparer le terrain afin d'éviter ce genre de questions, son ami ne serait sûrement pas dans l'embarras et un silence pesant ne régnerait pas autour de cette conversation. Setsuna lui apprend donc la mauvaise nouvelle mettant ainsi Amy dans une mal aise important où elle ne cesse de s'excuser pour avoir posé cette question ; Il remarque le rouge qui monte à ses joues et il tente de la rassurer accompagné du geste de son ami mais il continue de remarquer de la gêne pour son indiscrétion.

- Et vous amy vous avez des enfants ou pas encore ?

Préférant d'abord se noyer dans son verre qu'elle boit d'une traite pour éviter de reprendre la parole, la pression que lui inflige Gaara l'oblige finalement à se pencher sur le sujet. Il ne sera pas toujours là pour rattraper ses erreurs et ne peut sans cesse répondre aux questions qui lui sont destinées, Amy arrive enfin à reprendre des couleurs normales et son calme afin de continuer la conversation comme des personnes civilisées avec des personnes qui peuvent pardonner l'ignorance de certains.

- Non je n'ai pas d'enfants mais j'y songe de plus en plus ! Ça m'a toujours fait un peu peur, j'ai la sensation que je ne serais pas une bonne mère... Mais depuis que je passe mon temps avec Ace, ça va un peu mieux, je me dis que je m'en sors plutôt bien.

Ça c'est vrai et Ace ne parle que d'elle lorsqu'il est en week-end avec son père et qu'Amy n'est pas là ; Gaara se demande d'ailleurs si il fait la même chose avec sa mère. Espérons que non sinon il entendra parler de cette histoire pendant des heures. Une jeune femme à l'allure de démon s'approche du trio afin d'apostropher Amy, apparemment une de ses anciennes amies de Lycée qu'elle n'avait pas vu depuis longtemps ; Sentant la conversation de filles approcher et étant légèrement exclu de celle-ci, Gaara propose de s'éloigner quelques instants pour leur laisser un peu d’intimité autant qu'au groupe de filles qu'au groupe de garçons.

- Tu ne m'en voudras pas, je ne suis pas très à l'aise lorsque la conversation parle de maquillage et garçons.

Peut-être que c'est trop cliché et qu'elles ne sont pas du tout en train de parler de ça, mais Gaara avait l'impression que ces retrouvailles allaient durer un petit moment et qu'elles allaient rattraper le temps perdu. Il ne lui en voulait pas, ce n'est pas tous les jours qu'on recroiser des amis de faculté et ça fait toujours du bien d'échanger quelques mots, et puis dans cette situation ça l'arrange... Il peut au moins discuter tranquillement avec Setsuna. L'Homme de Sable se rapproche du banquier pour parler à voix basse afin que personne ne capte cette conversation qui serait mal vue dans ce genre de réception.

- Je sais que ce n'est pas l'endroit approprié pour t'en parler mais il fallait que je te tienne au courant rapidement. Cela doit faire environ 1 mois que j'ai quitté l'Ordre et que je suis redevenu simple Elementis, les événements de cet été ont fait que je ne pouvais plus suivre le Ténébreux et ses fausses promesses.

S'attaquer à Ace n'a pas été très intelligent de sa part. Certes, il n'y ait pour rien directement mais si il n'avait pas eu l'audace de lancer une telle attaque, peut-être que son fils ne serait pas traumatisé des événements et qu'il ne ferait pas de cauchemar... Ça a été plus fort que lui, son fils passe avant sa vengeance.

- Il m'a fait signer un nouveau contrat... Je ne dois révéler aucune information sur l'Ordre ni entraver vos prochaines actions. Cependant, même si je suis redevenu Elementis ça ne veut pas dire que je les suivrais aveuglément et si tu as besoin de moi pour quelque chose, que ce soit pour l'Ordre ou contre les Elementis... Eh bien... Tu sais où me trouver.

(C) Galimybé - Mini BN



Merci à Laelyss pour l'avatar et la signature ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: Les masques du Mal [PV Setsuna Aoki]   Ven 11 Nov - 18:52



Setsuna     F.     Rouquin


Je vois le malaise que ma révélation à donner à la demoiselle, c'était pas la première fois que j'assistais à ça j'avais donc l'habitude et je souriais ça me dérangeais d'en parler avec eux de ce sujet puis Gaara sait bien plus que ça donc bon. Je laisse le temps qu'il faut à la demoiselle pour répondre à la question portant sur le fait qu'elle avait des enfants ou non.  

- Non je n'ai pas d'enfants mais j'y songe de plus en plus ! Ça m'a toujours fait un peu peur, j'ai la sensation que je ne serais pas une bonne mère... Mais depuis que je passe mon temps avec Ace, ça va un peu mieux, je me dis que je m'en sors plutôt bien.

Je souris doucement, je n'ai pas rencontré plus que ça ce petit bout de chou, mais même Lana n'arrête pas de me parler de lui comme une perle et un petit enfant adorable ... Je me demande comment c'est possible en voyant la mère et le père quand même ...Enfin - et - font plus comme on dit. Je souris longuement, je n'ai pas de commentaire à faire sur sa réponse étant un choix personnel mais je suis content qu'elle envisage cela. Alors que je vois de nouveau je vois une femme s'approcher en direction d'Amy elle semblait se connaître mais je ne prête pas plsu que ça attention. Gaara propsoe alors de d'éloigner en disant:

- Tu ne m'en voudras pas, je ne suis pas très à l'aise lorsque la conversation parle de maquillage et garçons.

Je ris doucement a ce jolie cliché, mais ça ne métonne pas que Gaara dit cela. Je vois qu'il veut que je le suive, je souris donc et fait un movuement de tête respectueux à sa compagne avant de m'éloigner on ne sait jamais si je ne la revois pas.... je m'approche donc dans le coin sombre avec Gaara et l'écoute me chuchoter:

- Je sais que ce n'est pas l'endroit approprié pour t'en parler mais il fallait que je te tienne au courant rapidement. Cela doit faire environ 1 mois que j'ai quitté l'Ordre et que je suis redevenu simple Elementis, les événements de cet été ont fait que je ne pouvais plus suivre le Ténébreux et ses fausses promesses.

Je regarde, j'avais eu vent de ses rumeurs au QG après mes différents passages pour remmener des choses aux ténébreux. Je ne pensais pas qu'elle était vrais mais dans le fond j'étais même soulagé qu'elle le soit.


- Je sais j'en ai eu vent je ne pensais pas qu'elle était vrais ses rumeurs, je t'avoue que ça me surprend un peu et je trouve ça dommage.

Je viens boire une gorgée de champagne doucement et ajoute:


- Mais je susi content, ce groupe n'était pas vraiment ta palce Gaaran je pense que même les Elementis ne le sont plus, tu devrais enfin vivre une vie tranquille. Mais tu sais qui (Non pas Voldemort) t'as laissé partir sans bronché ?

Je le regarde .... Cette situation me surprendrait, le ténébreux ne laisse rien au hasard et une fois lié on ne s'en sort pas sans perdre quelque chose de très important. Mais le jeuen homme vient m'apporter la réponse assez rapidement:

- Il m'a fait signer un nouveau contrat... Je ne dois révéler aucune information sur l'Ordre ni entraver vos prochaines actions. Cependant, même si je suis redevenu Elementis ça ne veut pas dire que je les suivrais aveuglément et si tu as besoin de moi pour quelque chose, que ce soit pour l'Ordre ou contre les Elementis... Eh bien... Tu sais où me trouver.

Je le regarde et souris touché par cette amitié et cette entraide qui se renforce de plus en plus au fil du temps, je le regarde et lui dit:

- Pas besoin la seule chose que je veux ... C'est que tu n'affronte jamais l'ordre sauf si evidemment ... Ace ou tes proches sont encore attaqué, car tu sais que si je suis la je devrais intervenir et je ne veux vraiment pas me battre contre toi. Et surtout pense à vivre ta vie Gaara ... Tu t'es assez empoisonné cette dernière pour des choses qui ont été au final inutile.

Je lui souris c'était pas méchant comme commentaire mais j'aimerais qu'il est un peu de bohnneur, il a dans la vingtaine et à déjà tout le malheur et l'amertume que j'ai accumulé en 37 ans de vie ... Presque le double ce que je trouve vraiment dur:

- Surtout que tu sembles avoir trouvé celle qui a enfin pu combler se trou dans ton coeur non ?

Je lui fais un cloein d'oeil. Je trouvais sa copine très agréable, je ne peux pas comparer objectivement à l'ancienne car la seule rencontre que j'ai faite avec elle c'est finit avec moi empaler mais .... Bon. Je souris doucement et voit qu'on est toujours un peu isolé et en prodite pour entamer autre chose vu qu'on semblait tout dévoiler:

- Bon sinon pour mon bras pour faire simple...Prochain choc important je perdrais l'utilisation de mon bras gauche définitivement, voila ce qui en ressort de tout ça...

Je le regarde pour voir sa réaction.




(c) Agora


Revenir en haut Aller en bas

avatar

Gaara IshikawaMessages : 818
Date d'inscription : 21/04/2014


MessageSujet: Re: Les masques du Mal [PV Setsuna Aoki]   Lun 14 Nov - 22:54

Les masques du Mal


- Je sais j'en ai eu vent je ne pensais pas qu'elle était vrais ses rumeurs, je t'avoue que ça me surprend un peu et je trouve ça dommage.

Le Ténébreux n'a pas perdu de temps pour dire à tout le monde que Gaara avait décidé de quitter le groupe de manière officielle, il ne sait comment ont réagit les autres membres de l'Ordre mais sûrement très mal. Après tout, l'Homme de Sable connait beaucoup de secret et il peut très bien les utiliser contre tous ; Sûrement se mettront-ils en tête que le meilleur moyen est de l'éliminer, c'est ce qu'il aurait pensé à leur place. Si seulement ils savaient toutes les connaissances de Gaara, le passé de certaines personnes, les anciens Confrères et les nombreux traites de la ville... Plus d'un serait envoyé en prison grâce à lui, mais heureusement pour eux, l'Homme de Sable sûrement plus cherché que ces petits criminels de service alors ce n'est pas dans son intérêt d'aller tout raconter au Gouvernement.

- Mais je susi content, ce groupe n'était pas vraiment ta palce Gaaran je pense que même les Elementis ne le sont plus, tu devrais enfin vivre une vie tranquille. Mais tu sais qui (Non pas Voldemort) t'as laissé partir sans bronché ?

En quelque sorte. Ce n'était pas gagné et il doit sûrement le surveiller afin de vérifier si le contrat est bien respecté mais après avoir été surveillé des années par les Elementis, il n'est plus réellement à ça près ; Il prend donc le temps de lui expliquer le contrat signé avec le Ténébreux mais aussi sa position actuelle. Gaara ne se sent pas entièrement Elementis et est près à les trahir de nouveau si il s'agit d'aider un ami dans le besoin, il ne le fera ni pour l'Ordre ni pour gêner sa Famille mais seulement par amitié ; C'est une notion très rare dans son vocabulaire.

- Pas besoin la seule chose que je veux ... C'est que tu n'affronte jamais l'ordre sauf si evidemment ... Ace ou tes proches sont encore attaqué, car tu sais que si je suis la je devrais intervenir et je ne veux vraiment pas me battre contre toi. Et surtout pense à vivre ta vie Gaara ... Tu t'es assez empoisonné cette dernière pour des choses qui ont été au final inutile.


- Tu me connais pourtant, je suis incapable de rester tranquille pendant que les autres prennent des risques. Sûrement mon côté Confrère qui reprend le dessus.

Affronter son meilleur ami n'est pas la solution qu'il a envie non plus mais Gaara connaît les points faibles de certains membres de l'Ordre, il ne sait pas encore où est réellement sa place... Continuant de chercher encore et encore un groupe qui lui correspond le mieux, des idéologies qui ne forceront plus à changer l'homme qu'il est devenu désormais ; Finalement cette Confrérie incarnait mieux son côté pacifiste que le côté chaos qu'il souhaitait retrouver. C'est sûrement dur pour lui de l'avouer, mais il s'est attendrit au fil des années ; Est-ce dû à ses nombreuses rencontres ou à son fils ? Il ne saurait le dire.

- Surtout que tu sembles avoir trouvé celle qui a enfin pu combler se trou dans ton coeur non ?


- Je l'espère.

Accorder sa confiance à une autre femme après ce qu'il a vécu a sûrement la plus dure épreuve demandée et il se demande tous les jours si il a fait le bon choix. Ainsi va la vie dira-t-on. Amy est différente voire l'opposé complet de Bloodyne ce qui l'empêche peut-être de repenser à son ex petite-amie et sombrer de nouveau dans une dure tristesse ; Mais maintenant quelqu'un l'aime et ce sentiment est réciproque alors pourquoi se poser la question ? Ne voulant pas broyer du noir cette soirée, il accepte sans broncher le nouveau sujet mit sur le tapis que Setsuna ne voulait évoquer plus tôt dans la conversation.

- Bon sinon pour mon bras pour faire simple...Prochain choc important je perdrais l'utilisation de mon bras gauche définitivement, voila ce qui en ressort de tout ça...

Très problématique en effet. Évidemment, Gaara peut bien s'en vouloir autant qu'il veut ce n'est pas ça qui refera le passé et arrangera les soucis de santé de son meilleur ami ; Si seulement il avait su se maîtriser ce jour-là, peut-être qu'il ne serait pas là avec un bras qu'il risque de perdre au moindre choc important.

- Je suis désolé. L'as-tu dit à Lana ?

Il en doute. C'est sûrement quelque chose qui pourrait l'inquiéter encore plus mais voilà où on mené les mensonges la dernière fois ; Mais il n'est qu'un simple ami de la famille, a-t-il réellement son mot à dire dans cette histoire ? Le mode de vie est différent en fonction de chacun et on ne peut se permettre de rentrer dans la vie des autres simplement pour que ça aille dans notre sens.

- Est-il au courant de ce qu'il s'est passé ? Lui as-tu parlé de ton état de santé ?


Il n'est pas compliqué de comprendre qui est ce "il". Ce "il" avait d'ailleurs bien précisé qu'aucun combat ne devait avoir lieu entre l'Apprenti l'ancien Espion et si Setsuna est encore en vie, peut-être qu'il n'est guère au courant de cette information. Ne s'est-il donc posé aucune question sur son bras ? Va-t-il prend en compte les recommandations du médecins ?

(C) Galimybé - Mini BN



Merci à Laelyss pour l'avatar et la signature ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: Les masques du Mal [PV Setsuna Aoki]   Lun 14 Nov - 23:48



Setsuna     F.     Rouquin



Expliquant mon problème de bras à mon meilleur ami, je vois qu'il songe à tout ça. Je ne dirais rien, je suis resté perplexe un moment, résultat j'ai peur de faire la moindre action avec mon bras ce qui va vite me pourrir la vie... Je reste silencieux un moment venant reboir afin de me désécher le gossier .... Ca me stressait un peu se silence, quand soudainement le rouquin vient m'interroger par rapport à un autre point important:

- Je suis désolé. L'as-tu dit à Lana ?

Baissant doucement mon bras pour poser la coupe sur le rebord à côté de nous je reste silencieux à la question. Comment pourrais-je lui en parler ? Elle s'inquièterait trop et elle est déjà assez depuis que je suis revenu ... Je n'ai pas envie qu'elle s'inquiète pour moi, c'est mon rôle de père, son rôle de fille est d'avoir une vie heureuse ... Même si par ma faute elle sort de cette route dont je rêve pour elle. Je ne sais pas trop ce que je dois faire, je ne lui dis pas grand chose à propos de ça et il ne faudrait pas qu'elle arrive à remonter tout, tout le monde la prend pour une simplette mignonne, mais au fond je sais que ma fille est bien plus intelligente que tous les autres gamins. Elle ne réfléchit juste pas avant de parler. Comment je le sais et pourquoi je n'en doute pas ? Simplement car elle est la fille de Shizuka Aoki une femme extraordinaire et très intelligente en plus de sa beauté et d'un banquier qui ne réfléchissait pas avant de parler et qui se fourvoyais par rapport à ses relations avec les autres. Elle le mélange de chaque partie de ses parents, ce qui fait d'elle ma plus belle victoire sur cette vie et surtout une personne au-dessus des autres.


- Je ne lui ai rien dis et ne dirais rien ... Elle n'a pas à le savoir, ça lui ferait plus de mal qu'à moi.

S'il y a une chose que je supporte encore moins que les familles ... c'est de voir ma fille véritablement en larme ... Pas les petites crise qu'elle peut faire, mais pleurer pour quelque chose de grave qui la touche vraiment, il est hors de question que j'en sois la source.


- Est-il au courant de ce qu'il s'est passé ? Lui as-tu parlé de ton état de santé ?


Je mes un moment avant de capter la question au niveau cérébrale, réfléchissant à comment j'allais cacher tout ça à ma fille comme tout le reste... Puis mon regard se lève, le il veut tout dire. Je regarde Gaara:


- On est dans sa forêt bien sûr qu'il doit le savoir ... Non je ne lui ai rien dis, il en aurait rien à cirer, je n'ai pas ton luxe Gaara, je suis bien plus impliquer que toi malheuresement et sait beaucoup plus que toi. Je ne pourrais pas partir aussi simplement. Et pour mon bras ça ne sert à rien, que je sois à moitié mourrant ou autre ... il m'enverra quand même au combat car je suis simplement sa lumière pour qu'il puisse être dans l'ombre.


De toute façon je n'attends aucune gentilesse de Rumple, je veux juste qu'il remette les rouages de cette ville comme ils doivent être et détruire les batons appelés famille qui bloque la machine, c'est pour ça que je suis devenu sont apprenti, détruire les familles et cette ville pour la reconstruire. Alors que je regarde ma montre je vois que l'heure à tourner et qu'il se fait un peu tard quand même:


- Bon mon ami, je vais te laisser j'étais passé pour dire que j'étais pas mort, mais j'ai été content de te revoir et faire la connaissance de ta compagne !


Je tends mon bras valide vers lui et montra ma main à celui que je considérais comme mon frère dans ce monde, celui en qui j'ai placé ma vie et ma famille aussi, comme il a fait pour moi .....


- Avant de partir ... Je voulais juste te dire ... Que je te remercie pour ce que tu as fais cette nuit la et que compte sur moi pour te rendre l'appareil au péril de ma vie comme tu l'as fais.


Je lui souris et me dirige ensuite vers la sortie, le sourire au lèvre sortant une cigarette pour l'emmener à ma bouche, cette soirée était finalement superbe, j'avais dis ce que j'avais à dire à la personne que j'appréciais le plus après ma fille.



(c) Agora


Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Les masques du Mal [PV Setsuna Aoki]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les masques du Mal [PV Setsuna Aoki]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Quederla :: Archives~ :: Les Archives :: Les RPs 2016-