Neigeux
-6°

La ville est en Février 2021
Le Deal du moment : -35%
-35% sur les lunettes de soleil audio Bose Frames Rondo
Voir le deal
149.99 €

Partagez
 

 Une vie contre une vie [PV Harley H. Quinn]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Anonymous

InvitéInvité

Une vie contre une vie [PV Harley H. Quinn] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Une vie contre une vie [PV Harley H. Quinn]   Une vie contre une vie [PV Harley H. Quinn] - Page 2 EmptyLun 5 Déc - 15:06

Une vie contre une vie [PV Harley H. Quinn] - Page 2 1477250441-technoheart-600-2029095
Une vie contre une vie


La vie ou la mort. Ce n'est pourtant pas un choix si compliqué qu'il a donné et il ne la pensait pas aussi blonde pour avoir osé invoquer son animal ; La morsure étant douloureuse, Gaara est obligé de relâcher la pression avant de se retrouver bloqué au sol par un méchant coup dans le dos et une petite blonde assise sur son torse s'amusant au passage avec une aiguille.

-  Où en étions-nous déjà … ah oui, on commence par quoi ; un doigt ou un orteil en moins. À moins que tu préfères directement que je te brise un bras ? … je plaisante voyons ! Tu es susceptible pour pas grand-chose. Mais je note ça dans les archives, le petit est un point sensible donc, mais est-ce qu'il y a autre chose qui te met aussi dans cet état ?

Gardant un visage neutre pour ne lui laisser aucune occasion de lire en lui, Gaara se rend compte de son erreur maintenant qu'il est comme un idiot dans cette position. Il retient un cri de douleur lors l'aiguille s'enfonce dans sa peau mais tout en lui lui dit que ce n'est pas le bon moment pour riposter ; Harley n'a certainement pas terminé de jouer avec lui mais sa vengeance ne sera pas des plus douces.

- Si ce n'est pas ton frère, s'en prendre aux parents n'aurait pas d'impact j'imagine. De même si ce n'était qu'un filleul ou un truc dans ce genre-là... Au vu de ta réactivité il a une certaine place dans ta vie… tient, s'il a une mère et qu'elle est ta femme, donc par logique ton enfant, est-ce que son sort à elle est aussi précieux ? Ou la voire mourir t'enlèverai une belle épine dans le pied ?

- Je ne te savais pas si serviable Harley... Sache que je peux m'enlever moi-même les épines du pied, je n'ai pas besoin d'aide.

Et encore moins de la sienne. Sa relation avec Bloodyne n'est pas des plus cordiale mais ne serait-ce pas extrême de souhaiter sa mort ? Bien sûr que si, surtout pour Ace qui a terriblement besoin de sa mère. Et puis de l'aide... Depuis quand a-t-il besoin d'acolytes pour réussir un quelconque meurtre ?

- Tu sais ce qui serait le pire en fin de compte, que ce soit toi qui les tues. Tu finiras par y arriver en laissant tes émotions prendre le dessus. Combien de personnes en auquel tu tiens réellement dans ta vie as-tu déjà blessé intentionnellement ou non ?

- Tellement que j'en suis incapable de te donner le nombre exact.

En a-t-il honte ? Loin de là puisqu'un sourire naît sur son visage. Le passé ne peut être réparé désormais et les vies qu'il a prit ne l'ont jamais empêché de dormir et ce n'est certainement pas aujourd'hui que le remord va apparaître ; Tellement de victimes, tellement de cris, tellement de vies détruites par sa faute... De personne à qui il tenait ou non. Mais qu'est-ce que ça peut bien lui faire à Harley ? Est-ce un jeu ? Tenter de manipuler son esprit pour essayer de le faire replonger en enfer ? Une autre blonde a déjà tenté et la voilà morte, à croire que c'est devenu un passe-temps.

Le baiser volé par la blonde n'enlève en rien la douleur ressentit dans sa chair de nouveau de son flanc, combien de temps va-t-elle encore s'amuser à le planter de toute part ? Confondant sûrement cette séance de torture par une séance d’acuponcture ratée murmurant au passage que toutes menaces a un prix, et lui que doit-il dire ? A son tour de le payer. Heureusement que son contrat avec le Ténébreux est toujours d'actualité, lui permettant ainsi de dégager violemment Harley grâce à son sable pour la faire tomber sur le côté.

Ne perdant pas de temps, Gaara se relève et pense à entourer les pattes de la hyène pour l'empêcher de se déplacer grâce au sable désormais alourdit ; Et ne voulant pas l'entendre, il lui fait une muselière grâce à son élément, tant pis si celle-ci est un peu trop serrée au goût de l'animal. Avançant doucement vers Harley, l'Homme de Sable retire l'épingle tout en la gardant dans sa main afin de la planter dans le dos de la blonde ; Femme ou pas, on sait depuis bien longtemps que l'Elementis ne fait aucune différence quant il s'agit de donner des coups. Récupérant l'épingle pour la laisser tomber un peu plus loin, il force la Domae à se retourner sur le dos pour bloquer fermement son poignet avec son pied.

- Je sais très bien que quoi que je te fasse tu te relèveras toujours... Mais est-ce que tu seras encore dans le même état d'esprit quand j'aurais tué ta chère Ivy ?

Utilisant le sable pour la relever sans douceur, il s'empare de son bras pour la lancer violemment contre le mur avant d'utiliser son élément pour la bloquer de tout mouvement grâce au sable solidifié ; Il n'a pas envie d'être dérangé durant cette petite séance de torture. S'approchant de Ivy encore dans les vapes, il la remet sur pieds sans douceur et lui fait une clé de bras pour l'empêcher de se débattre même si la drogue est en partie responsable de son inactivité. La douleur à sa joue et son flanc ne cesse de le tirer mais la colère et l'adrénaline l'empêche de voir une autre couleur que le rouge actuel ; Gaara s'empare de son kunaï pour le planter une première fois dans l'épaule d'Ivy.

- Tu vois, je ne suis pas le seul à payer un prix comme tu dis... Maintenant profites bien du spectacle.

Retirant le kunaï sans douceur de l'épaule de la rouquine, il s'apprête à asséner un autre coup au niveau de la poitrine ; Plus mortel si jamais il vise mal... Ou bien selon les points de vue.

(C) Galimybé - Mini BN
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

Une vie contre une vie [PV Harley H. Quinn] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Une vie contre une vie [PV Harley H. Quinn]   Une vie contre une vie [PV Harley H. Quinn] - Page 2 EmptyMar 13 Déc - 3:46

Promenons-nous dans les bois, pour suivre le diable à petit pas

Harley & Gaara
Un point de marquer. Mais sur un barème de combien ? Dix points ? Il y a peu de chances qu’ils survivent jusque-là tous les deux. Surtout après avoir commencé ainsi en le plantant au hasard. Une drôle de manière de rentabiliser les scores, mais des règles normales n’ont jamais vraiment été établies. Alors il faut forcément faire autrement. Une manière de procéder qui ne déplaît pas à la blonde puisqu’elle a pu lui faire mal, même si le résultat n’est pas le même qu’avec des menaces. Mais elle vous dira que c’est lui qui a commencé ! Et qu’elle n'a fait que lui rendre ce qu’il méritait. Peut-être est-ce vrai, peut-être que non. En attendant elle se délecte sans gêne de cet instant. Ce serait-ce douloureux peut-être ? Il paraît que ce n’est pas vraiment le meilleur endroit pour se prendre une aiguille. Un peu plus et elle lui brisait littéralement une artère. Faut croire qu’il a un minimum de chance qui plane au-dessus de sa tête. Mais la blonde ne croit pas à la chance, ni à la bonne étoile. Car au fond cela aurait été tout de même dommage qu’il lui claque entre les doigts avant d’avoir pu s’amuser un peu.

Malheureusement, il ne semblait pas entièrement démuni de moyens pour s’en débarrasser, ni même de force. Harley n’avait pas prévu le coup et se sent partir violemment sur le côté. Se battre contre un élément n’était vraiment pas un cadeau. Qu’importe sa force et son élément, ça avait toujours la possibilité d’attaquer de loin et en fourbe. Surement pour ça qu’elle préférait les tuées rapidement dès que possibles. La pauvre n'eut pas le temps de se remettre debout, ou même d’ordonner quoi que ce soit à son animal, celle-ci déjà pris au piège de son côté. Qu’à son tour elle fut prise d’une vive douleur la parcourant au niveau du dos. L’aiguille se retournant en traite contre sa propriétaire. Elle en retint un cri en se mordant la lèvre. Le maudissant intérieurement alors que son mentale en faisait le plus possible pour passer au-dessus. Plus dur qu’à faire qu’on ne le pense. Et comme si ce calvaire n’en finissait pas, se retrouver allongé sur le dos, celui-ci appuyant sur la plaie fraîche, n'aidait en rien. Sa main tente d’attraper son pied pour s’en dégager mais c’était vain comme tentative. Elle pouvait lui reconnaître qu’il avait du cran pour lui rendre la monnaie de sa pièce. Mais ses mots avaient le don de renfermer son visage. L’envie de jouer n’était clairement plus au rendez-vous. Allait-il réellement lever la main sur Ivy ? Il l’avait bien enfermé et drogué alors nul doute qu’il ne mette pas ses menaces à exécution. Et malheureusement pour elle, finir solidement accroché au mur ne pouvait que confirmer ses craintes.

Harley bouge dans tous les sens pour se défaire de cette prise. Envoyant toute la force dont elle dispose pour s’en défaire. Mais à quoi bon ? Son sable semblait aussi résistant qu’une plaque de roche. Elle le voyait rôdait autour de son amie et ne put s’empêcher de grogner tel un animal quand il posa ses sales mains sur sa personne. Pire encore, quand une lame se planta dans son corps. Elle était furieuse, chargée de haine et d’une envie de le découper en petit morceau.

» Touche là encore une fois et je te jure que ce môme n’appartiendra plus de ce monde dans les heures qui suivent.

Sans avantage à son égard, seules les menaces étaient son moyen de gagner du temps. Sauf qu’il était clair qu’elle mettrait celle-ci à exécution à la première occasion. Encore fallait déjà avoir la possibilité de se dégager de là. Un peu d’eau n’aurait pas été de refus. Ou n’importe quoi qui puisse réduire le sable à néant. Mais avant qu’il ne puisse abattre un autre coup, la rouquine reprit conscience doucement. D’abord en gesticulant, les traîtres de son visage se tordait légèrement de douleurs à force qu’elle la ressente, jusqu’à ce qu’elle commence à ouvrir les yeux. En premier perdu, observant tout ce qu’elle pouvait pour comprendre la situation. Puis, elle pose un regard plein de questions envers la blonde.

» Mais qu’est-ce que… Harley ?!

Celle-ci ne répondit pas, bien trop occupée à guetter les moindres faits et gestes de son kidnappeur. Peut-être que la donne pourrait changer maintenant qu’elle faisait à nouveau partie du monde des vivants. Mais était-elle suffisamment en forme pour avoir recours à ses pouvoirs ? Apparemment non, puisque n’en eut pas l’idée de s’en servir une fois les choses comprises. Dans un tel état est-ce qu’un simple deux contre un été faisable ?

» Gaara lâche-moi ! Qu’est-ce que tu lui à fait ?!

Une chose qu’elle ne comprenait pas, pourquoi s’inquiétait-elle du sort de la dévergondée au lieu du sien ? Après tout, c’est elle qui en avait le plus bavé en cet instant. C’est elle qui n’avait pas repris connaissance depuis des lustres. Harley n’avait qu’une blessure, probablement superficielle. Ou non d’ailleurs. Mais si elle en était réellement grave, il y a peu de chance pour que la force de se battre et se maintenir éveillé soit encore d’actualité.

» Bordel mais vous foutez quoi tous les deux ? Vous voulez ma mort.
» Techniquement moi j’tente de sauver les miches, mais lui il veut clairement ta mort. Donc j’sais pas, c’est mitigé tu vois.
» La ferme !

Ce n’est peut-être pas le bon moment pour tenter des blagues, même pour détendre partiellement l’atmosphère électrique. Harley soupira. Il n’y avait pas de doute, c’était bien elle, entièrement réveiller. Il n’y avait que cette femme - en plus d’Éddie qui pouvait se permettre un tel ton envers elle sans que ça ne finisse en bain de sang. Une part d’elle se sentit rassurée qu’elle ait de nouveau toute sa tête. Sa blessure ne l’avait pas totalement achevée, ni le reste d’ailleurs. Mais rien n’était encore sûr ni l’une, ni pour l’autre. Tout pouvait basculer à tout moment et ne rien pouvoir faire rendait notre blonde nationale complètement folle. Plus ce qu’elle ne l’était déjà; Oui je vous assure c’est possible.

» Je sais pas ce qu’elle t’a fait, ni de quoi elle t'a menacé. Mais laisse là en dehors de notre histoire. C’est moi que tu veux. Alors réglons ça entre nous. Je t’en prie. Je me porte garant de ses actes.
» Pas question ! Laisse-moi le tuer ça réglera tout aussi bien le problème. On en parlera plus une fois que j’aurai enterré son cadavre.
» Tais-toi ! Tu n’es même pas en mesure de bouger. Alors tu l’as boucle. Gaara je suis sur qu’on peut trouver un terrain d’entente malgré ce qu’il y a eu....
Désolée pour l'attente ♥️. J'espère que ça te convient, sa calme un peu le jeu avant les négociations Razz Et ça couleur : #9933ff


Dernière édition par Harley H. Quinn le Mer 14 Déc - 11:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

Une vie contre une vie [PV Harley H. Quinn] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Une vie contre une vie [PV Harley H. Quinn]   Une vie contre une vie [PV Harley H. Quinn] - Page 2 EmptyMar 13 Déc - 23:32

Une vie contre une vie [PV Harley H. Quinn] - Page 2 1477250441-technoheart-600-2029095
Une vie contre une vie


Ah... Autrui est une faiblesse si facile à exploiter et tellement simple à manipuler. Pour une fois, la blonde accepte enfin de réagir, de laisser échapper une réaction humaine lorsque le kunaï de Gaara s'est enfoncé dans la chair de sa précieuse amie ; Alors que ressent-elle ? De la douleur ? De la peur ? De la haine peut-être ? Toutes ces émotions... Mais que va-t-il arriver si il passe au niveau au-dessus ? Après la torture, la mort.

- Touche là encore une fois et je te jure que ce môme n’appartiendra plus de ce monde dans les heures qui suivent.

- Laisse-moi rire ! Une fois son sort réglé, je m'occuperai du tien. Et si je n'abuse, tu es incapable de bouger et de te défendre.

Ô combien il peut remercier le Ténébreux pour son contrat passé, pour une fois il peut bien lui être reconnaissant de quelque chose. Éliminer deux jeunes femmes en l'espace d'une seule soirée n'aurait pas été possible sans l'intervention du Chef de l'Ordre ; Seulement, cette soirée est loin de se terminer comme il le prévoit puisque son otage commence à gesticuler et reprendre conscience. Perdue et désorientée, la première chose qu'elle trouve à faire est de se demander pourquoi son amie est présente dans cette cabane et dans une situation si délicate.

Ne comprenant donc pas ce qui est en train de se passer, la rouquine pose toutes sortes de questions à en assommer Gaara qui laisse échapper un soupire lors du dialogue entre les deux femmes. Heureusement, Ivy exprime à voix haute un ordre que l'Homme était à deux doigts de formuler pour terminer le travail ; Plus maintenant que jamais, l'envie de mettre un terme à cette histoire est là mais les dires incessants des pipelettes l'empêchent de terminer au plus vite.

- Je sais pas ce qu’elle t’a fait, ni de quoi elle t'a menacé. Mais laisse là en dehors de notre histoire. C’est moi que tu veux. Alors réglons ça entre nous. Je t’en prie. Je me porte garant de ses actes.

-  Pas question ! Laisse-moi le tuer ça réglera tout aussi bien le problème. On en parlera plus une fois que j’aurai enterré son cadavre.

- Tais-toi ! Tu n’es même pas en mesure de bouger. Alors tu l’as boucle. Gaara je suis sur qu’on peut trouver un terrain d’entente malgré ce qu’il y a eu....

Un terrain d'entente... Ivy ne cessera donc jamais de le surprendre. Même dans une situation aussi désespérée que celle-là, elle continue de penser qu'une trêve est possible et qu'un simple échange de bon procédé pourrait mettre un terme à cette querelle. Pourtant... C'est une occasion qui demande un minimum de réflexion. En y réfléchissant bien, pour l'instant c'est Gaara qui mène la danse ; Mais que se passera-t-il si la blonde décide de faire disparaître son animal pour le faire apparaître peu de temps après ? Et maintenant que la rouquine retrouve peu à peu ses esprits, elle pourra bientôt faire de nouveau usage à son élément. La situation peut très vite se retourner contre lui si il ne la joue pas finement.

- Très bien... Il y a peut-être un moyen de mettre tout le monde d'accord.

Ne délivrant aucun otage pour autant, il déplace simplement le kunaï pour le mettre au niveau de la gorge d'Ivy afin de la dissuader de toutes tentatives de fuite. Il n'est pas encore désespéré au point de lui laisser des occasions si faciles à prendre.

- J'ai plusieurs conditions... Pour toi Ivy, ne parles à personne du passé que nous avons en commun et je te demanderai de taire les événements qui se sont déroulés ces derniers jours.


Il ne sait si sa précieuse amie est au courant de son affiliation à l'Ordre mais heureusement pour lui, Ivy a aussi fait partie de la Confrérie durant quelques années. Comment la blonde pourrait-elle savoir de quel passé il parle ? A moins qu'Ivy décide de révéler, ce qui ferait une rupture de contrat si cela parvenait à ses oreilles et pour ce qu'il propose en échange, ce serait bête de ne pas savoir tenir sa langue.

- Quant à toi Harley... Je t'interdis de t'approcher de l'enfant et de la femme qui l'accompagne. Et ne pense même pas à envoyer un de tes sbires pour s'en prendre à eux, je ne veux voir personne de ton entourage leur tourner autour. Suis-je bien clair ?


Deux ans passés aux côtés du Ténébreux et le voilà en train de chipoter sur les quelques mots d'un contrat, finalement il n'y aura pas eu que du mauvais lors de cette collaboration. Mais un contrat n'est pas fait que pour avantage qu'une seule personne... Les deux parties doivent être satisfaites et pour l'instant, seul Gaara a imposé ses conditions.

- En échange, je vous laisse la vie sauve. Et je garderais pour moi tout ce que je sais sur ce Eddie que tu tiens tant à cacher aux yeux du Gouvernement, Harley. Mes conditions vous conviennent-elles Mesdemoiselles ou souhaitez-vous rajouter d'autres choses ?

(C) Galimybé - Mini BN
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

Une vie contre une vie [PV Harley H. Quinn] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Une vie contre une vie [PV Harley H. Quinn]   Une vie contre une vie [PV Harley H. Quinn] - Page 2 EmptyMer 14 Déc - 12:43

Promenons-nous dans les bois, pour suivre le diable à petit pas

Harley & Gaara
Est-ce réellement le moment idéal pour se disputer ? Ce n’est pas encore la fin du monde, mais la situation était loin d’être avantageuse pour qu’elle se donne ainsi en spectacle. Bien sûr,lui prendre la vie était un remède parfait. Mais encore fallait-il avoir la possibilité de bouger. Ce qui finit par lui clouer le bec en admettant qu’en cet instant la faible c’était elle. Peu agréable pour son ego, si vous voulez mon avis. Elle aurait donc pu profiter de cet instant pour se poser les bonnes questions. Cette “histoire” qui les liait tous les deux, était étrange non ? Mieux encore, peut-être y aurait-il moyen d’en tirer un certain profit pour sortir de cette merde vivante avec un roux enterrer sous la maison ? Ce serait effectivement quelque chose d'intéressant à exploiter, néanmoins ceci a le don de passer littéralement au-dessus de la tête d’Harley. Tout ce qui lui importe c’est bien de retrouver sa rouquine auprès d’elle. Le reste pouvait prendre le chemin en direction du diable. Faut dire que ce n’est très certainement pas le seul problème qui finira par lui courir après, et selon la blonde, si elle devait s’arrêter à chaque fois qu’elle lui sauve la vie pour en comprendre les raisons, elle ne serait pas sorti de l’auberge. Alors, c’est petite allusion étrange qu’elle ne comprenait guère, elle n’y prêter pas attention. Bien que l’idée de marchander ne soit pas une chose des plus plaisantes, au fond elle n’avait d’autres choix que de devoir se soumettre. Sans une position de force que restait-il de plus ? Elle ne pouvait le tuer de ses mains, ni le menacer. Il avait Ivy entre ses griffes et avait bien montré que lui faire du mal n’était pas ce qui pouvait l’effrayer. En d’autres termes, négocier comme le souhaiter la rousse n’était pas une si mauvaise chose. En particulier si elles en sortaient entières.

Mais est-ce que les termes du contrat allaient être équitable de chaque part ? Il n’y avait pas de certitude pour qu’il n’en profite pas. En tout cas c’est bien ce que celle-ci ferait si elle avait autant davantage. Là, elle ne peut que l’écouter patiemment. Ivy hochait la tête sans dire un mot, semblant au premier abord d’accord avec lui. Harley se demanda alors si les deux n’étaient pas amant. Ce qui expliquerait bien des choses. Une relation qui a mal fini. On ne peut pas nier que la jalousie pousse à faire des choses bien monstrueuse. L’exemple en était même sous ses yeux, l’enlever durant une semaine entière, la maintenir dans un état seconde constamment, qui sait ce qui s’était passé durant tout ce temps… N’était-ce pas des preuves un peu trop accablant ? Et maintenant le fait de vouloir faire taire cette histoire au plus vite… La honte était au rendez-vous ? Si les circonstances n’étaient pas aussi dramatiques, la blonde aurait presque pu trouvait cela mignon. Quoiqu'un peu étrange de vouloir une personne plutôt jeune. Mais on dira que l’amour a ses raisons.

Enfin, petit ange volant munit d’une flèche en cœur et violon mis de côté, son nom la fit sortir de ses pensées. Les recommandations à son égard n’étaient pas aussi extrêmes qu’elle le pensait. Voir même simple et justifier. Ce qui l’obligea à réfléchir par deux fois avant de mettre une croix sur le contrat imaginaire. Toutes les parties doivent être en accord et y gagner quelques choses, ce qui pour le moment n’était pas le cas. Hormis le fait de garder des personnes chères à ses yeux et de pouvoir vivre quelques années supplémentaires, il manquait un petit quelque chose. Et ce petit plus finit par frapper à la porte de son cerveau, alors qu’elle se met à nouveau à sourire joyeusement. Vous trouvez que ça sent le roussie ? Mais non ! Quoique, on est jamais trop sûr.

» D’accord je veux bien les rayer de ma liste de victimes, mais à une condition. Tu me devras un service. Après tout, tu l’as enlevé, drogué, blessée et Dieu sait quoi d’autre. C’est on ne peut plus équitable. Et quand je m’en servirais, il n’aura aucun lien avec ce marmot et cette femme auquel tu tiens, en aucune façon ils seront impliqués. Juste toi et moi.

Un service qui n'attentait en rien ses proches pour que cela ne se retourne pas contre elle. En soi, ce n’était pas cher payé. Même si elle n’avait pas encore donné la nature de celui-ci, ni quand il allait être utilisé. C’était là toute la subtilité de la demande. Un regarde lancé en direction de son amie, il ne restait plus qu’à savoir si elle souhaite ou non rajouter des clauses à ce pacte.

» Tu sais que de toute façon tu ne peux pas me tuer Gaara. Cela engendrerait certaines… complications qui nous lie. Si tu vois ce que je veux dire. Et c’est toi qui en payeras le prix. Alors j’accepte de me taire et de t'oublier définitivement bien que ça brise le cœur, si en contrepartie tu approuves le marché d’Harley. C’est la seule chose que je demande.
» Haaa ! Je savais bien qu’il y avait une histoire d’amour entre vous deux ! Briseur de cœur en plus d’un briseur de vie, tu n’as pas de limite.

Ivy roula des yeux en soupirant de manière désespérante. Si elle aurait pu elle se serait sûrement donner une claque elle-même, exaspérée de son niveau de bêtise. Elle est blonde ça ne fait aucun doute. Mais au vu de la tournure des choses, ça ne pourrait que plaider en leur faveur non ?


Dernière édition par Harley H. Quinn le Jeu 15 Déc - 14:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

Une vie contre une vie [PV Harley H. Quinn] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Une vie contre une vie [PV Harley H. Quinn]   Une vie contre une vie [PV Harley H. Quinn] - Page 2 EmptyJeu 15 Déc - 13:53

Une vie contre une vie [PV Harley H. Quinn] - Page 2 1477250441-technoheart-600-2029095
Une vie contre une vie


C'est à prendre ou à laisser et tout le monde sait à quel point Gaara n'est pas patient quand il s'agit de faire des marchés de la sorte ; Tout ce qu'il demande de la part de ces jeunes femmes est un silence de mort quant à ce qu'il s'est passé ces derniers jours en échange il accepte de leur laisser la vie sauve. C'est un bon compromis non ?

- D’accord je veux bien les rayer de ma liste de victime, mais à une condition. Tu me devras un service. Après tout, tu l’as enlevé, drogué, blessée et Dieu sait quoi d’autre. C’est on ne peut plus équitable. Et quand je m’en servirais, il n’aura aucun lien avec ce marmot et cette femme auquel tu tiens, en aucune façon ils seront impliqués. Juste toi et moi.

Haussant un sourcil, il se demande si cette partie du contrat n'est pas une blague. Il vient tout juste de quitter un homme à qui il devait innombrable services pour se retrouver face à une femme qui désire la même chose ; Cette ville serait donc truffée de Diables qui protègent leurs arrières en gardant sous le coude des services à rendre ? Mais si il a accepté de vendre son âme au Diable une fois, il peut bien la revendre à Lucifer... Il n'est plus à ça prêt dira-t-on.

- Tu sais que de toute façon tu ne peux pas me tuer Gaara. Cela engendrerait certaines… complications qui nous lie. Si tu vois ce que je veux dire. Et c’est toi qui en payeras le prix. Alors j’accepte de me taire et de t'oublier définitivement bien que ça brise le cœur, si en contrepartie tu approuves le marché d’Harley. C’est la seule chose que je demande.

Que ces bonnes femmes sont emmerdantes à vouloir se liguer contre lui de la sorte et à se protéger mutuellement. Ignorant la réflexion d'Harley quant à une pseudo histoire d'amour entre Ivy et lui, il préfère se pencher sur la condition d'Harley qui reste flou et qui pourrait lui engendrer quelques petits problèmes si il ne la joue pas intelligemment. A-t-il seulement le choix ? En théorie oui, mais ils sont si proche du but que renoncer maintenant pourrait foutre en l'air tout ce qu'il vient d'être fait. Méfiant comme toujours, il tourne en boucle plusieurs fois ce qu'elle a dit avant de finalement rendre sa réponse définitive.

- J'accepte.

Seul l'avenir pourra lui révéler si ce qu'il a fait est un bon choix ou un mauvais mais pour l'instant le plus important est la manière dont ils vont sortir d'ici. L'idée de sortir bras dessus-bras dessous est intéressante mais il doute que ce soit réellement approprié pour cette situation ; Ainsi, Gaara explique qu'il va les faire sortir à tour de rôle pour éviter la moindre entourloupe. Gardant Ivy en otage, il laisse partir la blonde en premier en lui ordonnant d'attendre son amie dehors pour relâcher Ivy à son tour ; Quant à lui, il préfère leur laisser quelques minutes d'avance pour éviter que leur chemin ne se recroisent.

(C) Galimybé - Mini BN
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

Une vie contre une vie [PV Harley H. Quinn] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Une vie contre une vie [PV Harley H. Quinn]   Une vie contre une vie [PV Harley H. Quinn] - Page 2 EmptyJeu 15 Déc - 15:28

Promenons-nous dans les bois, pour suivre le diable à petit pas

Harley & Gaara
Impatiente, comme toujours , Harley avait hâte de connaître la réponse du preneur d’otages. Les idées quant à ce soi-disant service fulminait de part et d’autre de son esprit. Tout aussi sage que délirante, quoique surtout complètement barge. Il y avait tellement de possibilités qu’elle pouvait lui demandait, que ce serait presque regrettable, voir un crime qu’il refuse. De grandes choses allez pouvoir être faite, ne serait-ce que l’espace d’un instant. Une opportunité qui n’allait pas s'offrir à elle d’aussitôt. Soit il avait besoin de quelques instants pour réfléchir, au vu du silence pesant qui survolait la pièce. Ce qu’elle accorda sans lui omettre un seul commentaire.

Au final, peut-être que sans l'appui d’Ivy derrière, il n’aurait pas accepté sa demande aussi facilement. À vrai dire, elle l’imaginait refuser et devoir sortir toute une liste d’arguments pour l’obliger à changer d’avis. Ce qui actuellement l'arranger grandement que ce ne soit pas le cas. Faire de la lèche pour obtenir quelque chose de lui été assez dérangeant, de quoi ne pas forcément y gagner sur tous les plans. Sa joie fut donc sans appel avec un petit crie de bonheur qui lui échappa. Réfléchissant déjà au moment idéal pour revenir vers lui. Il y avait tellement d’occasions que cette décision ne pouvait pas être prise à la légère. Enfin, en attendant d’avoir trouvé une réponse, elle pouvait être enfin libre et sortir de cet endroit morbide au bras de son amie. Bien qu’il lui faille procéder de la manière que le kidnappeur souhaiter, un petit détail qui fut accueilli par un soupir agacé, particulièrement car sa parole n’était pas donnée. S’il mentait et la tuer une fois dehors ce contrat pouvait littéralement voler en éclat. Mais elle se plia à son exigence puisque pour l’heure le choix n’était pas de son côté.

Le retour sur le sol était un grand soulagement. Néanmoins douloureux à cause de sa blessure dans le dos. Dépoussiérant vivement ses vêtements pour se débarrasser des quelques grains de sable restant, c’est surtout rassurer de revoir son animal sur quatre pattes se déplacer qui lui rendit sa bonne humeur. Ne plus voir sa hyène ficeler état tout de même bien plus agréable. Un dernier regard en direction de Gaara, elle envoya un baiser volant à son égard, tout en y ajoutant :

» C’est un plaisir de faire affaire avec toi mon petit Ishikawa. J’ai hâte de te revoir bientôt.

Peu de chances que ce soit réellement réciproque, mais dans son cas, cette simple idée suffisaient à la mettre de bonne humeur. Ne perdant pas une seconde supplémentaire, elle se dirigea en direction de la sortie comme convenu. S’appuyant contre le mur, pour ne pas en perdre l’équilibre dû au sang qui continuait gentiment sa course. Tandis que sa hyène protégeait ses arrières au cas où que l’idée de la prendre en traître ne traverse son esprit.

Une fois dehors, elle avança jusqu’à s'appuyer contre un arbre. Lâchant un long soupire, il ne lui restait plus qu’à attendre. Une attente qui lui parut interminable. Qu’est-ce qu’il pouvait bien trafiquait de plus ? Ses doutes s'estompent rapidement quand la silhouette de la rouquine franchit la porte d’entrée, entière. Les retrouvailles se firent par échange de câlin, vérifiant que l’une est l’autre pouvait tenir le coup jusqu’en direction de la maison. Harley n’allait pas manquer de lui faire la morale, mais après avoir mis un pansement sur ses blessures. Pour le moment c’est en passant un bras sous l’épaule d’Ivy qu’elle se mit à marcher tranquillement.

» Dis, qu’est-ce que tu vas lui demander comme service ?
» Je sais pas encore, peut-être qu’il pourrait utile au moins une fois pour le conclave. Ou bien je m’en sers pour une journée entière comme larbin. J’ai bien envie qu’on me masse les pieds.
» Affaire de famille ou plaisir personnel quel dilemme.
» La deuxième option est quand même mieux !

Massage des pieds et petit plat cuisiné, c’est une idée intéressante.
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé

Une vie contre une vie [PV Harley H. Quinn] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Une vie contre une vie [PV Harley H. Quinn]   Une vie contre une vie [PV Harley H. Quinn] - Page 2 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Une vie contre une vie [PV Harley H. Quinn]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Quederla :: Les Archives ~ :: Les Archives :: Les RPs 2016-
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser