Neigeux
-6°

La ville est en Février 2021
-43%
Le deal à ne pas rater :
SanDisk Extreme 64 Go Carte microSDXC + adaptateur SD
13.68 € 23.99 €
Voir le deal

Partagez
 

 Orage, mais sans désespoir, ni vieillesse ennemie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Anonymous

InvitéInvité

Orage, mais sans désespoir, ni vieillesse ennemie - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Orage, mais sans désespoir, ni vieillesse ennemie   Orage, mais sans désespoir, ni vieillesse ennemie - Page 3 EmptyJeu 24 Nov - 20:52

"- Bridé par mon travail ? "

 Sur ces mots soulignant à quel point la question était en décalage totale avec son interlocutrice, cette dernière esquisse un large sourire avant de laisser échapper un franc éclat de rire. Franc, il en est presque étonné. Ainsi la carapace semble pouvoir se fissurer par instants. Toutefois, c'est l'impression d'apparaître comme un idiot qui prédomine sur ses pensées tandis que le rire s'estompe.

"- Et si, par le plus grand des hasards, mes loisirs et mes occupations n'étaient autre que ce travail, justement? "

 Travail et loisir, tout comme travail, famille et patrie, ne sont pas fait pour se marier. Il en est convaincu, il en est persuadé. Seule la lassitude peut en résulter, c'est une évidence. Comment savourer les loisirs si jamais ils ne peuvent se faire attendre durant une longue et lassante journée de labeur ? Toutefois, elle semble tout à fait correspondre au cliché même de la personne adorant son travail. Mais de là à ne vivre que par ça, que pour ça... Pensif, il se redresse, et porte inconsciemment sa main à son menton en une posture tout aussi clichée de réflexion.

" -Il semblerait que je me sois découvert un talent pour l'humour..."

Sur ces mots, il abaisse son bras qu'il repose sur l'accoudoir et esquisse enfin un sourire amical. Autodérision, un de ses maitres mots, comme une règle de vie.

" -Mais ça m'étonnerait fortement que votre travail soit votre seul loisir. Comment pourriez-vous encore y prendre du plaisir ? La lassitude se ferait ressentir..."

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

Orage, mais sans désespoir, ni vieillesse ennemie - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Orage, mais sans désespoir, ni vieillesse ennemie   Orage, mais sans désespoir, ni vieillesse ennemie - Page 3 EmptyVen 25 Nov - 10:29


♦ Orage, mais sans désespoir, ni vieillesse ennemie ♦

♣  Anae Ginko & Jace Xetros
~ Pour trouver ton chemin, suis le lapin blanc,
même s'il s'agit d'un singe en l’occurrence.... ~


" - Il semblerait que je me sois découvert un talent pour l'humour..."

Oui et non. L'humour est le propre de l'homme après tout et c'est plus un mécanisme de défense qu'autre chose. Une simple manière de voir et dire les choses autrement pour les désacraliser, les rendre moins difficiles à tolérer, et ainsi parvenir à les accepter. Après, si cela lui fait plaisir de le penser, je ne ferais rien pour le contredire. Moi aussi, je sais faire preuve d'humour au besoin, c'est un outil aussi efficace qu'un autre alors autant le posséder.

" - Mais ça m'étonnerait fortement que votre travail soit votre seul loisir. Comment pourriez-vous encore y prendre du plaisir ? La lassitude se ferait ressentir..."

"- Peut-être ne suis-je tout simplement pas comme tout le monde. Ou alors, j'ai appris à lier les deux et ainsi mêler l'utile à l'agréable sans avoir à les dissocier, comme le commun des mortels."

Oh non, je ne suis pas un Dieu, loin de là. La mort, je l'ai vu, je l'ai donnée, je l'ai côtoyée et je suis même venue narguer ses portes mais au final, je crois que c'est elle qui ne voulait pas de moi. Sinon, comment expliquer que depuis tout ce temps je sois encore en vie et entière? Finalement, au cours de mon existence, je n'ai perdu que mon cœur et mes sentiments, ce qui revient à une perte minime en soi. Je dois être du genre chanceuse, il faut croire.

je sais qu'en attendant, je ne réponds nullement à sa question. Je lui donne pistes, des bribes d'indices mais rien de concret. En même temps, il ne m'a pas non plus posé clairement la question et je le pense plus attiré par ces débats rhétorique pleins de sous-entendus que par une banale réponse en elle-même. Sinon, il serait déjà parti, lassé. Ce n’est pas ma qualité d'hôte qui le fait demeurer ici, c'est une certitude.

"- J'ai beaucoup de loisirs, mais aussi beaucoup de travail. Les deux vont de pair. Et comme je n'ai rien à faire d'autre, je partage mon temps entre les deux, me servant de l'un comme tremplin pour le second.
Alors, cela vous éclaire t'il sur ma profession? Ou sur mes Loisirs? "



Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

Orage, mais sans désespoir, ni vieillesse ennemie - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Orage, mais sans désespoir, ni vieillesse ennemie   Orage, mais sans désespoir, ni vieillesse ennemie - Page 3 EmptySam 3 Déc - 15:35

"- Peut-être ne suis-je tout simplement pas comme tout le monde. Ou alors, j'ai appris à lier les deux et ainsi mêler l'utile à l'agréable sans avoir à les dissocier, comme le commun des mortels."

 Les y voilà. Elle a beau être son aîné de quelques  années, elle a pourtant ce syndrome si typique de la jeunesse: se sentir unique, se vouloir différent. Mais il le sait, tout le monde est pareil, tout ce que chacun croit avoir de particulier, il finit toujours par le découvrir chez son prochain. Oh, il ne la blâme pas pour cela, il est tout autant victime de cet espoir si ridicule, mais en soit si rassurant face à l'immensité du monde en comparaison de sa futile vie, face à la longueur de l'éternité en comparaison de son temps sur cette terre.

"- J'ai beaucoup de loisirs, mais aussi beaucoup de travail. Les deux vont de pair. Et comme je n'ai rien à faire d'autre, je partage mon temps entre les deux, me servant de l'un comme tremplin pour le second.
Alors, cela vous éclaire t'il sur ma profession? Ou sur mes Loisirs? "


 Coupler loisir et travail, quelle infamie! À moins que ce ne soit juste de l'envie: qui n'aimerait pas se divertir en travaillant, s'épanouir en trimant ?  En revanche, elle n'a absolument pas éclairé sa lanterne. Elle en a juste allumé une, au loin, nappée d'une chape de brume, à peine discernable, mais l'attirant inexorablement, comme le serait un papillon de nuit. Curiosité. Ce défaut qui peut-être si fort, rendant l'esprit accro à sa dose de réponse, rendant l'être prêt à tout pour assouvir son addiction à un savoir dérisoire. Ferré comme un poisson, il n'a plus pour espoirs que celui d'assouvir sa curiosité, ou celui d'être libéré par quelque chose de plus puissant, comme une invitation à déguerpir, par exemple.  

" -Pas le moins du monde, pour être honnête. Vous êtes décidément bien secrète, pour quelqu'un qui semble tout droit sortie d'une réception mondaine. Remarquez, en général, les personnes fréquentant ce genre de festivités et ayant besoin de travailler, sont rarement...recommandables."

 Bien évidemment, commençant à cerner la personne, il se doute bien d'une réponse tout droit sortie d'une fiction: "Qui vous dit que je suis recommandable?". Cependant, ce ne serait qu'hypocrisie: lors de certaines de ses répliques, notamment dans la forêt, elle semblait avoir un sens aigu de la justice. Ce qui ne rend ses occupations que plus intrigantes.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

Orage, mais sans désespoir, ni vieillesse ennemie - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Orage, mais sans désespoir, ni vieillesse ennemie   Orage, mais sans désespoir, ni vieillesse ennemie - Page 3 EmptyDim 4 Déc - 11:14


♦ Orage, mais sans désespoir, ni vieillesse ennemie ♦

♣  Anae Ginko & Jace Xetros
~ Pour trouver ton chemin, suis le lapin blanc,
même s'il s'agit d'un singe en l’occurrence.... ~


" - Pas le moins du monde, pour être honnête. Vous êtes décidément bien secrète, pour quelqu'un qui semble tout droit sortie d'une réception mondaine. Remarquez, en général, les personnes fréquentant ce genre de festivités et ayant besoin de travailler, sont rarement...recommandables."

"- N'y a t'il pas meilleure cachette pour le loup assoiffé de sang que la bergerie des doux agneaux? C'est bien le dernier endroit où l'on irait le chercher et pourtant... "

Et oui, le jeu des apparences est une ronde qui continue inlassablement de faire tourner les têtes. Certes, je suis parfaitement capable d'être une de ces grandes Dames habituée aux cocktails et autre soirées mondaines mais ces dernières ne sont qu'une poussière dans l'histoire de ma vie. Je me contente d'obéir aux ordres et de mener mes missions à bien, rien de plus. Ma convenance personnelle passera après.

"- Et puis, je pensais que vous aviez déjà compris que je faisais partie de cette catégorie de la population considérée comme peu voire pas recommandable. "

Je ne suis pas la reine de la mafia, ni une tueuse à gage ou encore une poule de luxe mais à a façon, je ne suis en effet pas le moins du monde une personne recommandable. Même si personnellement, je me satisfais parfaitement de cet état de fait. Ainsi, je reste bien plus libre de ma vie et de mes mouvements.

"- Mais au fond, qu'est-ce qui rend une personne recommandable ou pas? Si ce n'est les édits auto-proclamés de cette ville en guerre et profondément corrompue? "


Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

Orage, mais sans désespoir, ni vieillesse ennemie - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Orage, mais sans désespoir, ni vieillesse ennemie   Orage, mais sans désespoir, ni vieillesse ennemie - Page 3 EmptyMer 14 Déc - 20:13

"- N'y a t'il pas meilleure cachette pour le loup assoiffé de sang que la bergerie des doux agneaux? C'est bien le dernier endroit où l'on irait le chercher et pourtant... "

" -Pourquoi pas les cocktails, plutôt que le sang ? À mon avis, c'est bien plus efficace pour étancher sa soif."

 Un peu d'humour ne fait pas de mal, et même si l'atmosphère est relativement détendue, rien ne coûte de s'assurer qu'elle le reste. Ah et quel cliché que celui du grand méchant loup fléau du troupeau! Quel animal incompris! Il ne sait pourquoi, mais il a toujours adoré cet animal, autant qu'il a toujours été exaspéré devant cette amas d'expressions le dépeignant si vil et si cruel.

"- Et puis, je pensais que vous aviez déjà compris que je faisais partie de cette catégorie de la population considérée comme peu voire pas recommandable. "

 Et voilà, cliché respecté. Parfaitement dans son rôle, l'actrice se laisse aller à cette réplique si usée par ses prédécesseurs. Mais qu'importe la forme, le fond est révélateur: une confiance en soi probablement trop poussée, mais révélatrice d'une certaine expérience dans une profession peu appréciée, si toutefois connue du grand public, et probablement à la limite de la légalité.


"- Mais au fond, qu'est-ce qui rend une personne recommandable ou pas? Si ce n'est les édits auto-proclamés de cette ville en guerre et profondément corrompue? "

" - Et pourquoi pas ces notions de bien communes à toutes les cultures, comme le défendent ces philosophes éclairés à-travers leur idée de pacte social ?"

 Et voilà qu'oubliant ses objectifs il se laisse définitivement aller au jeu de la discussion, ne pouvant résister à cet appel à la réflexion philosophique qu'il a souvent bien du mal à exprimer sans faire instantanément fuir ses interlocuteurs. Mais ici, nulle échappatoire, elle devra le souffrir dans ses pérégrinations à-moins qu'elle n'ose le jeter dehors après que la limite de son endurance mentale ait été franchie.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

Orage, mais sans désespoir, ni vieillesse ennemie - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Orage, mais sans désespoir, ni vieillesse ennemie   Orage, mais sans désespoir, ni vieillesse ennemie - Page 3 EmptyVen 16 Déc - 8:41


♦ Orage, mais sans désespoir, ni vieillesse ennemie ♦

♣  Anae Ginko & Jace Xetros
~ Pour trouver ton chemin, suis le lapin blanc,
même s'il s'agit d'un singe en l’occurrence.... ~


" - Pourquoi pas les cocktails, plutôt que le sang ? À mon avis, c'est bien plus efficace pour étancher sa soif."

"- Cela dépend simplement du genre de 'soif' que l'on souhaite étancher... "

Evidemment, les gens qui se meuvent dans ce genre de lieux sont ceux qui ne respirent que le stupre et la luxure. Les alcools lourds et riches ainsi que les sirupeux. C'est une tout autre soif dont je suis complètement dépendante, celle de la vérité et de la justice, selon ma propre version bien évidemment. Mais par rapport à tous ces traînes-misères, j'ai d'énormes avantages. Dont celui de savoir m'adapter. Je suis surprenante à bien des égards mais je ne dévoile pas mes secrets aisément, puisque c'est moi qui aime à percer ceux d'autrui. Comme les siens, par exemple.

" - Et pourquoi pas ces notions de bien communes à toutes les cultures, comme le défendent ces philosophes éclairés à-travers leur idée de pacte social ?"

"- Surement. Si ce sont ces notions qui ont été élevées au rang de 'normalité', c'est que cela devait bien arranger de nombreuses personnes, certainement haut placé. Rien n'arrive jamais par hasard...  "

Encore moins par ici. J'avoue que cette joute verbale m'amuse assez, pour une fois que cela ne tourne pas court, autant en profiter. Arsen commence à s'ennuyer et retourne jouer à sa façon à travers la demeure, gardant toujours un oeil sur l'étranger. Moi, je viens retirer le surplus de déguisement que je porte. Les bijoux, le maquillage et la coiffure compliquée. Faute de pouvoir me changer, cela sera déjà un bon début.

"- Et vous, de quelle catégorie de la population faites-vous partie, Monsieur Xetros? "


Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

Orage, mais sans désespoir, ni vieillesse ennemie - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Orage, mais sans désespoir, ni vieillesse ennemie   Orage, mais sans désespoir, ni vieillesse ennemie - Page 3 EmptyDim 18 Déc - 16:24

"- Cela dépend simplement du genre de 'soif' que l'on souhaite étancher... "

Et le revoilà, ce rôle de de vengeresse sanguinaire, toujours avide de plus de meurtres pour satisfaire ses pulsions ou ses principes, se venger d'une humanité l'ayant sûrement déçu il y a bien des années de cela. Mais tout n'est que jeu, jeu d'acteur maîtrisé, certes, mais jeu d'acteur. Toutefois, il ne peut résister à l'attrait du jeu, et ainsi la conversation reste-t-elle consistante de son point de vue, lui permettant d'avancer ses pions pour espérer atteindre le roi: la véritable personne sous ce masque. Avec au passage quelques informations bien intéressantes, évidemment.


"- Surement. Si ce sont ces notions qui ont été élevées au rang de 'normalité', c'est que cela devait bien arranger de nombreuses personnes, certainement haut placé. Rien n'arrive jamais par hasard...  "

Une normalité qui en dérange d'autres, il semblerait. Comme par exemple une fonctionnaire trainant dans des soirées mondaines parmi les chefs de file de la décadence.

" - Il faut bien que ça arrange quelqu'un, sinon qu'elle en serait l'utilité ? Peut-être les plus faibles, les gens bons car ils n'ont la force d'être mauvais ? Le vol, le meurtre, le viol, si tout cela était légal, ce serait vos petits amis caïds qui règneraient sur Quederla, et non vos employeurs. Voire même, les gorilles de vos caïds, ce qui serait encore bien pire, sans vouloir offenser Arsen."

Sur ces derniers mots, il jette un coup d’œil au primate aussi agile et assuré qu'un funambule, aussi innocent mais espiègle qu'un jeune enfant. Il revient alors à la conversation quand une question fuse.

"- Et vous, de quelle catégorie de la population faites-vous partie, Monsieur Xetros? "

" - Je suis de ceux qui ne peuvent se juger objectivement. Mais dîtes-moi, dans quelle catégorie me placeriez-vous ?
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

Orage, mais sans désespoir, ni vieillesse ennemie - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Orage, mais sans désespoir, ni vieillesse ennemie   Orage, mais sans désespoir, ni vieillesse ennemie - Page 3 EmptyLun 19 Déc - 14:32


♦ Orage, mais sans désespoir, ni vieillesse ennemie ♦

♣  Anae Ginko & Jace Xetros
~ Pour trouver ton chemin, suis le lapin blanc,
même s'il s'agit d'un singe en l’occurrence.... ~


" - Il faut bien que ça arrange quelqu'un, sinon qu'elle en serait l'utilité ? Peut-être les plus faibles, les gens bons car ils n'ont la force d'être mauvais ? Le vol, le meurtre, le viol, si tout cela était légal, ce serait vos petits amis caïds qui règneraient sur Quederla, et non vos employeurs. Voire même, les gorilles de vos caïds, ce qui serait encore bien pire, sans vouloir offenser Arsen."

Evidemment, en reconnaissant son nom, mon cher primate en vient à se tourner vers l'interlocuteur qui lui reste inconnu. Son regard le fixe quelques instants, curieux de comprendre la raison de cet appel avant de retourner à ses occupations acrobatiques. Oui, cette discussion ne l'intéresse absolument pas et après tout, il a bien raison de se mêler uniquement de ce qui lui plait. Au fond, c’est lui qui a tout compris. Vivre sa vie sans s'occuper de rien d'autre, voilà le secret de la véritable liberté.

" - Je suis de ceux qui ne peuvent se juger objectivement. Mais dîtes-moi, dans quelle catégorie me placeriez-vous ?"

"- Celle des curieux et des discrets. Vous aimez poser des questions sans avoir à y répondre plus que de nécessaire. "

Simple observation plutôt évidente mais que je ne me gêne pas pour exprimer. Non, je ne lui apprend rien sur le coup et de la même manière, je ne lui offre rien à réellement se mettre sous la dent. Pourquoi devrais-je lui offrir quoi que ce soit quand lui ne me donne rien en échange? J'aime le jeu mais j'aime aussi la compétition. Il est avare de parole mais il doit être riche en secret. Alors, s'il veut découvrir quelque chose, cela sera donnant-donnant ou rien.

"- Dans un certain sens, nous nous ressemblons. Même si dans les faits, tout irait plutôt pour nous opposer. C'est l'ironie même du monde dans lequel nous vivons. Vous n'êtes pas d'accord? "

Il suffit d'un mot, d'un geste pour que les meilleurs amis du monde en viennent à s'entre-tuer. Pour que le plus riche des mafieux se retrouvent réduit à l'état de petit voleur à la sauvette. Pour qu'une parfaite inconnue devienne soudainnement la coqueluche de toute la Cité. les magouilles sont lis par ici, malgré tous mes efforts. C'est à se demander pourquoi je m'échine encore et toujours pour eux, vu la totale absence de reconnaissance dont ils font preuve à mon égard.


Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

Orage, mais sans désespoir, ni vieillesse ennemie - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Orage, mais sans désespoir, ni vieillesse ennemie   Orage, mais sans désespoir, ni vieillesse ennemie - Page 3 EmptyMar 20 Déc - 12:49

"- Celle des curieux et des discrets. Vous aimez poser des questions sans avoir à y répondre plus que de nécessaire. "

Les curieux, tiens donc. Cela ne l'étonne pas, mais tout le monde n'est-il pas curieux ? Dur à dire, il est vrai. Ainsi, il semblerait qu'ils se ressemblent, car "discrète" semble la caractériser, alors que sa curiosité ne fait plus aucun doute après l'insistance qu'elle avait marqué pour accéder au livre.

"- Dans un certain sens, nous nous ressemblons. Même si dans les faits, tout irait plutôt pour nous opposer. C'est l'ironie même du monde dans lequel nous vivons. Vous n'êtes pas d'accord? "

Eh bien voilà la confirmation de ce qu'il pensait. En revanche, il n'est pas d'accord sur leur réelle "opposition". La rivalité, qu'elle soit à l'échelle des factions ou des individus ne saurait souffrir une grande différence entre les différents partis. Certes, l'égalité de pouvoir est aussi un critère, mais comment deux entités opposées pourraient être en concurrence ? Cela ne fait aucun sens.

" - Oh oui, le monde est plein d'humour. En revanche,ne sommes-nous pas semblables, en réalité ? Seuls nos idéaux divergent. Rien ne nous oppose réellement si ce n'est ces "divergences". Et sûrement aussi notre expérience. La seule vraie différence entre les gens."
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

Orage, mais sans désespoir, ni vieillesse ennemie - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Orage, mais sans désespoir, ni vieillesse ennemie   Orage, mais sans désespoir, ni vieillesse ennemie - Page 3 EmptyMar 20 Déc - 16:40


♦ Orage, mais sans désespoir, ni vieillesse ennemie ♦

♣  Anae Ginko & Jace Xetros
~ Pour trouver ton chemin, suis le lapin blanc,
même s'il s'agit d'un singe en l’occurrence.... ~


" - Oh oui, le monde est plein d'humour. En revanche,ne sommes-nous pas semblables, en réalité ? Seuls nos idéaux divergent. Rien ne nous oppose réellement si ce n'est ces "divergences". Et sûrement aussi notre expérience. La seule vraie différence entre les gens."

"- Et le fait que nos idéaux divergent n'est pas à vos yeux une différence assez flagrante pour être comptée? "

Simple remarque, qui m'amuse assez. Comme si le simple fait de trouver de minimes ressemblances entre nos deux comportements pouvait par la force des choses nous rapprocher ou nous rendre semblable. Quelle erreur de sa part. La plus grossière depuis notre rencontre. Au final, il n'a peut-être pas le recul que je lui croyais, ni cette expérience qu'il laissait croire. Oui, je crois que je suis déçue dans un sens mais en même temps, à quoi m'attendais-je? Je le sais bien pourtant, depuis le temps. Je n'ai rien à attendre des autres, je ne serais jamais satisfaite.

"- Dans tous les cas, j'apprécie vraiment votre conversation. Il y a longtemps que je n'avais pas profiter autant d'une simple joute verbale amicale.
Cependant, il n'est de bonne compagnie qui ne se quitte. Je suis désolée mais j'ai encore des impératifs à remplir et je vais me voir contrainte de vous remercier de votre visite si je désire ne pas me mettre en retard."


Oui, j'ai une vie très chargée et je commence sérieusement à en avoir assez de cette tenue. J'ai besoin de prendre une douche et de me changer avant de retourner à mes dossiers. J'ai réellement apprécié cette pause en sa compagnie mais maintenant, je ne peux pas oublier que ma vie ne s’est pas arrêtée pour autant. J'ai encore beaucoup de choses à faire dont certaines à régler de manière plutôt rapides.

"- J'ai été très heureuse de vous revoir, Jace. Et je serais ravie de vous croiser de nouveau. D'ici un mois au plus tard, comme promis. Pour vous rendre votre ouvrage. "

Je me suis levée avant de l'accompagner tranquillement jusqu'à la porte. Je ne le chasse pas mais s'il ne veut pas devenir non plus un indésirable à mes yeux, il vaudrait mieux qu'il me laisse pour le moment. Rien de personnel mais j'ai horreur de prendre du retard sur mon emploi du temps et là, je suis un peu trop proche de cette limite à mon gout.

"- Bonne journée à vous. Et à la prochaine, Monsieur Xetros. "

Je le laisse quitter mon domicile avant de refermer la porte derrière lui. Arsen vient saisir le vieux livre qu'il emporte dans ma chambre alors que moi, je me dirige vers la salle d bain. Il est temps de laisser tomber le masque. Les paillettes et les frou-frou ne sont vraiment pas à mon gout.

[ => Rp terminé pour moi. Désolée de la fin un peu rapide ]


Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé

Orage, mais sans désespoir, ni vieillesse ennemie - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Orage, mais sans désespoir, ni vieillesse ennemie   Orage, mais sans désespoir, ni vieillesse ennemie - Page 3 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Orage, mais sans désespoir, ni vieillesse ennemie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Quederla :: Les Archives ~ :: Les Archives :: Les RPs 2016-
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser