Neigeux
-6°

La ville est en Février 2021
Le Deal du moment :
Pack de 10 BD à 49€ – Le meilleur de ...
Voir le deal
49 €

Partagez
 

 Kung Fu ou Thé ? [PV Haizea]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Anonymous

InvitéInvité

Kung Fu ou Thé ? [PV Haizea] Empty
MessageSujet: Kung Fu ou Thé ? [PV Haizea]   Kung Fu ou Thé ? [PV Haizea] EmptyJeu 27 Oct - 19:30

Kung Fu ou Thé ?




Il ne faut pas que s'entraîner, il faut savoir également ramener de l'argent pour pouvoir se nourrir ou autre et donc pour cela il faut travailler et quoi de mieux que de travailler dans ce qu'on aime ? Faire du thé, l'activité la plus parfaite pour le vieux maître de Kung Fu qui s'est trouvé un véritable amour dans cette culture, dans la création, le plaisir de faire partager son amour de la bonne boisson, un liquide pur et agréable qui coule et revigore n'importe qui. Surtout que chaque thé apporte des bienfaits différents, pouvant redonner de l'énergie, faire du bien, soigner les problèmes de peau, ou bien d'autre vertu. Boire du thé est quelque chose de vraiment agréable que tout le monde devrait faire, mais boire du bon thé, pas du jus de chaussette comme certains boivent, comme ce qui peut bien s'acheter dans le commerce, dans les petits commerces ou ailleurs, rien ne vaut le vrai thé fait avec tradition, une tradition qui date depuis des lustres, comme Iroh aime faire depuis déjà bien des années et qu'il apprend à ses élèves quand l'occasion s'y prête, même s'il est le seul chef dans son salon de thé.

Salon de thé qui était toujours plein, il y avait toujours du monde et il faut dire que c'était plutôt dur de se renouveler, faire découvrir de nouveau goût, réussir à servir tout le monde, surtout quand on est tout seul à faire le thé, mais une chance pour le propriétaire qu'il a la maîtrise du feu et qu'il peut faire ce qu'il lui chante avec ses théières et contrôler parfaitement la température pour que tout reste comme il faut. Heureusement que ses élèves l'aident dans la tâche de servir les clients du merveilleux thé qu'il fait, de la sorte il peut vraiment se concentrer sur ses créations pendant qu'il sait que le service est exemplaire, une parfaite confiance est nécessaire car ils doivent également respecter le temps d'attente, la façon de servir, et bien d'autre chose pour que le thé soit juste parfait afin qu'il dévoile tous ses arômes. Aujourd'hui il n'y avait pas tout le monde, simplement Tigresse qui était toujours présente quand il s'agissait de s'entraîner, ou bien d'aider au salon car elle voulait toujours être la plus forte et la meilleure, prenant même cette excuse pour s'entraîner, tout est bon pour s'entraîner, même la chose la plus simple comme faire le ménage est un très bon entraînement quand on le fait de la manière qu'il faut pour bien modeler son corps et se sculpter, chose que la jeune élève avait parfaitement compris, même si elle n'a pas compris qu'elle devait aussi se reposer un peu.

Alors que le vieux maître était dans sa cuisine, ouverte sur le salon histoire de pouvoir discuter avec les clients, que tout le monde puisse voir sa méthode de création et surtout comment cela se déroule, une voix qui semblait être pressée se rapprochait du salon de thé en hurlant le nom du maître. L'un des élèves d'Iroh, Singe, fit son entrée en tenant entre les mains le journal afin de pouvoir le donner à son maître pour qu'il puisse lire l'article qui le concerne, ou du moins qui concerne le Dragon de Jasmin. Iroh en revenait pas, son salon de thé fut nommé le salon de thé préféré de la ville, le meilleur de la ville. Il en revenait pas, restant plusieurs longue secondes immobile à lire cet article, légèrement rouge tellement qu'il était gêné. Lui qui fait ça uniquement pour le plaisir, il est tellement heureux de voir que son travail plaît à tellement de monde, qu'il ne fait pas cela pour rien, mais aucunement il fait cela pour la gloire, il veut juste apporter de la joie à tout le monde, faire plaisir à ceux qui le désire, à qui en a besoin. Tout le monde dans la salle applaudissait à cette annonce, félicitant ce brave homme qui faisait de son mieux pour faire apparaître un sourire sur les clients. Iroh ne savait plus où se placer, mais il accepta avec joie cet honneur, même s'il trouve que tout ceci ne lui ai pas dû, en même temps il ne fait rien d'extraordinaire, hormis faire du thé.


Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

Kung Fu ou Thé ? [PV Haizea] Empty
MessageSujet: Re: Kung Fu ou Thé ? [PV Haizea]   Kung Fu ou Thé ? [PV Haizea] EmptySam 29 Oct - 11:25

Kung Fu ou Thé ?
Kung Fu ou Thé ? [PV Haizea] Tumblr10
Feat.... Iroh Wang

Cela me fait encore un peu étrange. Je crois qu'en fait, j'ai toujours un petit peu de mal à réaliser tout ça. Pourtant, je sais que c'est bien vrai. Je suis une Domae à présent. Et j'ai réussi à dire à Kira tout ce que j'avais sur le coeur. Il s'est passé beaucoup de choses ces derniers temps mais pour une fois, pas de catastrophes, pas de morts ni de peines au programme. Seulement des mots qui ont été enfin prononcés, des choses remises à leur place et des détails enfin mis au clair. Je me sens un peu coupable encore de ne pas avoir réussi à régler ça toute seule, de moi-même. Mais après tout, il n'y a pas de mal à recevoir un peu d'aide.

Aussi, il est grand temps à présent que je retourne vois Maître Wang. Après tout, c’est grâce à lui si tout ça à fini par s'arranger. Il est donc normal que je vienne le remercier. Et puis, maintenant que j'ai mon emploi du temps définitif, je pourrais voir aussi pour mon entrainement. Enfin, si il veut encore de moi comme élève. Il aurait aussi le droit de changer d'avis, je le comprendrais. Mais je ne voulais pas y aller les mains vides, même si je ne connaissais pas trop ces goûts ni ce qui lui ferait plaisir. Du coup, comme d'habitude, j'avais dessiné. C'était sans doute ce que je savais faire de mieux.

Au Dojo, j'avais croisé ces élèves qui m'ont annoncés qu'il était à son salon de thé. Alors, je m'y suis rendue. Sur le chemin, je suis passé devant un fleuriste et comme je trouvais que ses fleurs étaient vraiment jolies alors, j'en ai pris un bouquet. Puis, je me suis dirigée vers le "Dragon de Jasmin". Et lorsque j'ai poussé la porte, c'était l'effervescence à l'intérieur de la boutique.

Tout le monde félicitait joyeusement le Maitre, qui semblait un peu gêné malgré tout tout en souriant agréablement à tout le monde. Un des clients, me voyant un peu surprise, m'apprend ce qu'il se passe et je me joins aux clients pour féliciter le Maître. Puis, je me fraye un chemin jusqu'à lui pour ne pas avoir à crier, ce serait très irrespectueux.

"- Bonjour, Maître. Félicitation à vous. "


Je m'incline pour le saluer avant de lui tendre les fleurs que je souhaitais lui offrir. Même si je ne savais pas à la base pour cette nouvelle, cela ne changeais rien au final. J'espère juste qu'il les acceptera.

"- Je suis ravie pour vous, vraiment. "

Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

Kung Fu ou Thé ? [PV Haizea] Empty
MessageSujet: Re: Kung Fu ou Thé ? [PV Haizea]   Kung Fu ou Thé ? [PV Haizea] EmptyJeu 3 Nov - 14:38

Kung Fu ou Thé ?




Le vieux maître n'a pas l'habitude d'être autant félicité, surtout qu'il ne comprend pas pourquoi on le félicite tellement au sujet de son thé, mais il accepte volontiers tout cela, c'est vrai que cela fait toujours plaisir de se sentir aimer de la sorte, aimer pour son travail. Très vite Singe parti comme il était arrivé histoire de répandre la bonne nouvelle sûrement, le dire aux autres élèves qui sait, peut-être qu'ils viendront faire un tour au salon de thé histoire de féliciter le maître également. En tout cas seul Tigresse, même si elle était heureuse, restait là et toujours à fond dans son travail, continuant de servir les clients malgré le bruit qu'il pouvait y avoir dans la grande salle. Iroh retrouva ses esprits lorsqu'une jeune femme vint lui parler, le saluant, le félicitant également pour son exploit d'être dans le journal et surtout d'être le meilleur salon de thé. Il reconnu immédiatement la jeune demoiselle qu'il avait aidé il y a un petit moment déjà, la fille de la fameuse Reine des Domae. Le maître lui rendit son salut en mettant son poing droit au niveau du bas de la paume de la main gauche tout en s'inclinant légèrement pour la saluer à son tour et lui montrer son respect, pour la remercier également, c'est la moindre des choses après tout de la remercier de sa gentillesse.

Néanmoins il ne savait pas trop si elle était là pour boire du thé, s'entraîner, ou bien simplement rendre visite à un ami, à un maître, mais c'était sûr qu'il n'allait pas la laisser comme ça en plan. Même si le maître Wang n'avait que très peu de temps pour s'occuper de la demoiselle à cause du travail qu'il avait à faire, après tout son salon de thé est complet donc il se doit de servir les clients, mais il allait prendre un peu de temps pour s'occuper de sa jeune élève afin de savoir ce qu'elle pouvait bien faire de son humble salon de thé. Pour un court instant, il laissa Tigresse s'occuper du service, le thé était déjà prêt de toute façon, donc cela allait être simple pour elle de s'en occuper quelques minutes. De cette manière Iroh pouvait s'occuper quelque temps avec la petite Seryk afin d'en apprendre d'avantage et savoir si elle avait fini par régler son problème personnel, son problème intérieur avec sa famille et particulièrement avec sa mère. Le propriétaire du salon de thé laissa donc ce qu'il faisait afin de guider la jeune demoiselle en direction de la cuisine du salon de thé où il y avait encore des théières sur le feu, un feu étrange qui semblait avoir sa propre volonté, grandissant ou perdant de l'ampleur tout seul afin de maintenir le thé à la parfaite température à tout moment. Le maître s'essuya les mains sur son tablier, par pur réflexe. Ils étaient un peu plus tranquille histoire de discuter, même si on pouvait encore entendre le bruit dans la salle principale, ainsi que la voix de Tigresse qui faisait son travail et dont la voix portait plus que les autres.

« Ravis de te revoir Mademoiselle Seryk. Tu as l'air d'être une toute nouvelle femme. Tu n'as plus l'air d'être en conflit intérieur, tu as réussi à trouver la paix en toi et au sein de ta famille ? »

Iroh a toujours eu un don pour comprendre les autres personnes, il est capable de savoir s'il y a un problème rien qu'en regardant une personne, mais après découvrir quel est le problème, c'est un peu plus compliqué. Cela paraissait évident que la demoiselle semblait être plus libre, plus heureuse désormais alors c'était qu'elle avait résolu ses problèmes, c'est du moins ce que pensait le vieux maître, peut-être faisait il complètement erreur, ce qui n'est pas improbable il faut dire. Bien sûr il écouta attentivement tout ce qu'elle pouvait bien lui dire, mais restait toujours sur ses gardes, surveillant son thé, la grande salle, si jamais on avait besoin de lui ou bien si d'un seul coup une idée de nouvelle saveur de thé lui vient à l'esprit. Après tout, Iroh est au travail il se doit donc d'être attentif au besoin de son travail et surtout au plaisir de tous ses clients, tout en gardant un œil à sa jeune élève ; malheureusement c'est une grosse journée et il y a beaucoup de monde aujourd'hui, surtout avec l'annonce dans le journal donc il se devait de faire son maximum. Il était quand même très heureux pour la jeune demoiselle, mais il allait mettre en œuvre son entraînement déjà subit par sa part et surtout l'aider un peu sans qu'elle s'en rende compte ; ramasser une veste peut paraître stupide, mais cela va l'aider aujourd'hui.

« Comme tu peux voir, aujourd'hui c'est de la folie au salon de thé... Cela te dirait de prendre un tablier et de m'aider au service ? Tigresse a l'air débordé, elle serait sûrement heureuse d'avoir un peu d'aide pour la soulager dans sa tâche, et mon dos t'en remercierai également. », dit il avec un petit rire en se tenant le dos.


Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

Kung Fu ou Thé ? [PV Haizea] Empty
MessageSujet: Re: Kung Fu ou Thé ? [PV Haizea]   Kung Fu ou Thé ? [PV Haizea] EmptyVen 4 Nov - 8:51

Kung Fu ou Thé ?
Kung Fu ou Thé ? [PV Haizea] Tumblr10
Feat.... Iroh Wang

En arrivant ici, je ne m'étais nullement attendue à ce que le Salon de Thé soit aussi plein. Et l'effervescence liée à l'annonce de son article dans le journal ne faisait rien pour calmer l'ambiance. Un instant, je ne suis pas certaine d'avoir choisi le bon moment car le maître à l'air quand même relativement bien occupé mais malgré, il prend le temps de me rendre mon salut et d'accepter mon cadeau avant de me faire signe de la suivre, ce que je fais aussitôt.

Dans la cuisine l'ambiance est toute différente. Plus calme et posée mais plus chaude aussi. Les flammes qui dansent sous les théières sont impressionnantes mais étrangement, elles ne me font pas peur. Pas celles-là, en tout cas. J'observe les lieux avec une curiosité non dissimulées, mêlée à une certaine forme d'admiration. Décidément, le Maître sait tout faire. J'avoue en être impressionnée davantage encore.

« Ravis de te revoir Mademoiselle Seryk. Tu as l'air d'être une toute nouvelle femme. Tu n'as plus l'air d'être en conflit intérieur, tu as réussi à trouver la paix en toi et au sein de ta famille ? »

"- Eh bien, je crois pouvoir répondre que oui. Même si je ne suis pas encore très douée pour dire les choses, j'essaie de le faire plus souvent. Et maintenant que les choses ont été dites au moins une fois... Cela va mieux. "

Je ne suis pas certaine d'avoir vraiment fait tout ce qu'il fallait, n'y de m'y être prise de la meilleure manière qui soit mais au moins, j'ai réussi à lui dire. Tout ce que j'avais sur le cœur. Quelque part, je me sens encore coupable de ne pas réussir à tout dire mais je ne peux pas tout résoudre en un claquement de doigts non plus. Je fais des efforts et, avec le temps, cela me deviendra naturel de parler. Autant que de dessiner ou de jouer de la musique. Ou d'être moi aussi une Domae maintenant.

« Comme tu peux voir, aujourd'hui c'est de la folie au salon de thé... Cela te dirait de prendre un tablier et de m'aider au service ? Tigresse a l'air débordé, elle serait sûrement heureuse d'avoir un peu d'aide pour la soulager dans sa tâche, et mon dos t'en remercierai également. »

"- Je vois ça, en effet. C'est ce que l'on appelle la rançon du succès, non? Enfin, je serais ravie de vous aider. "

Après tout, du service en salle, j'en avais déjà fait un peu du temps ou j'avais travaillé à la Taverne du Quartier Lyctis. Je n'étais pas la meilleure à ce jeu-là mais je ne m'en étais pas trop al sortie. Déjà, je cherche un tablier et le passe avant d'attacher mes cheveux de façon à ce qu'ils ne risquent pas de me gêner et d'aller me laver les mains. Même si là, je ne vais faire que du service, c’est la moindre des choses. Puis, une fois parée, je reviens devant le Maître.

"- Je suis prête. Et je vous écoute. Par quoi dois-je commencer? "

Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

Kung Fu ou Thé ? [PV Haizea] Empty
MessageSujet: Re: Kung Fu ou Thé ? [PV Haizea]   Kung Fu ou Thé ? [PV Haizea] EmptySam 5 Nov - 18:36

Kung Fu ou Thé ?




Iroh était heureux de savoir que sa jeune petite élève allait beaucoup mieux et qu'elle avait réussi à régler ses problèmes, même si ce n'était encore complètement régler, elle avait déjà fait un premier pas et les choses s'arrangera avec le temps, c'est une certitude. Néanmoins il n'avait que très peu de temps pour s'étaler sur le sujet, même si à vrai dire rien n'empêche d'en parler durant le service entre eux, du moins si cela ne la dérange pas que tout le monde soit au courant, que cela soit trop personnel ; rien n'est privé dans ce monde, il faut savoir se dégager de tout ce qui est matériel après tout. En tout cas elle était heureuse maintenant, plein de vie et sûrement prête pour bien s'entraîner et surtout lui faire comprendre l'intérêt de son entraînement passé, rendre service tout en continuant à s'entraîner, c'est ça la beauté du Kung Fu, on s'entraîne en faisant plein de chose en même temps, une chose agréable. Elle accepta gentiment la proposition de son maître pour l'aider au service, ce qui fit plaisir à Iroh de voir une personne servante de la sorte et surtout aussi gentille qui apprend plutôt vite.

La jeune demoiselle fit rapidement le tour de la cuisine afin de trouver un tablier, une très bonne initiative, après tout il se faut d'être présentable quand on sert et rien de mieux qu'un tablier à l'effigie du Dragon de Jasmin, un joli dragon doré sur le tablier. Elle était fin prête pour faire son service comme Tigresse d'ailleurs qui venait de faire son entrée dans la cuisine, super pressée, en même temps les commandes fusaient de plus en plus en plus et il fallait tenir le rythme. Le maître et l'élève laissèrent Tigresse faire ce qu'elle avait à faire, se poussant de son chemin, mieux vaut ne pas la déranger, surtout qu'elle semble tellement à fond dans son travail que c'est à peine si elle doit voir les autres. Dès qu'elle quitta la cuisine, la maître pouvait enfin dire à la Miss Seryk ce qu'elle devait faire, mais avant cela il fallait lui préparer les commandes qui venaient d'arriver sur le bord de la cuisine. Iroh prit donc une de ses théières pour verser d'un geste rapide plusieurs tasses qui étaient l'une à côté de l'autre sur un plateau et le tout sans mettre une seule goutte à côté alors qu'il ne leva jamais la théière pour arrêter l'écoulement. Plateau qu'il amena à sa jeune élève afin qu'elle puisse le prendre et surtout servir les clients.

« Tu peux servir cela à la table de Douze s'il te plaît ? Dès que la prochaine commande est prête je te l'envoi également, mais fais celle-ci d'abord. »

Bon, maintenant elle savait quoi faire, surtout que cela ne sera pas très compliqué de trouver la table de douze vu qu'il n'y en a qu'une, mais elle se doit de bien servir les tasses comme il faut et surtout être sociable avec les clients, accueillir ou bien simplement prendre les commandes parce que vu le monde Tigresse n'y arrivera jamais seule, surtout qu'Iroh ne peut pas vraiment aider vu qu'il doit faire chauffer le thé et surtout le préparer comme il faut pour qu'il soit parfait à servir à tous les clients qui sont venu goûté au fameux meilleur thé de la ville. La jeune demoiselle s'absenta de la cuisine avec son plateau du coup, de ce fait le maître de Kung Fu pouvait s'occuper de faire son thé, ses mélanges, ses infusions, mettre le feu comme il faut, une chaleur qui pouvait être insoutenable, mais Iroh avait l'habitude de cette chaleur, en même temps il maîtrise le feu comme il le souhaite alors cette chaleur ne le dérange absolument pas. C'est vraiment une science précise tout de même l'art du thé et il ne faut pas prendre cela à la légère, mais c'est un pur plaisir pour cet homme qui aime tellement ses thés, mais aussi de faire plaisir à tous les clients se trouvant dans la salle, le soir venu il aura le temps de discuter avec la jeune demoiselle, du moins dès que l'ambiance sera plus calme. Iroh servit de nouvelles tasses sur un plateau.

« Haizea, ramasse la veste au sol puis met là ! »

De quoi mettre son ancien entraînement en pratique. Si elle applique réellement ce qu'elle avait apprit, les premières tasses qu'Iroh va lui envoyer passeront au-dessus d'elle donc elle ne risque rien, puis les suivantes seront déviées juste comme il faut pour atterrir parfaitement sur la table qu'il faut grâce à la jeune demoiselle. Par contre si elle n'applique pas son entraînement comme elle devrait le faire, elle risque de tout se prendre en plein visage ou bien de voir la tasse tomber au sol, perdant ce merveilleux thé. Le maître Wang envoya donc plusieurs tasses de thé dans les airs en direction de la demoiselle Seryk en espérant qu'elle avait bien apprit de son entraînement et qu'elle allait parfaitement agir. Au pire Tigresse serait sûrement là pour réussir à sauver le liquide et servir les clients, mais le maître espérait qu'elle n'ai pas besoin de faire cela. Les tasses partirent donc vers la demoiselle, maintenant il fallait voir comment elle va réagir, il sera grand temps par la suite de lui montrer de nouvelle chose, de nouveaux entraînements, mais pour l'instant il faut savoir être au service de autres et pas penser à sa propre petite personne.


Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

Kung Fu ou Thé ? [PV Haizea] Empty
MessageSujet: Re: Kung Fu ou Thé ? [PV Haizea]   Kung Fu ou Thé ? [PV Haizea] EmptyDim 6 Nov - 15:48

Kung Fu ou Thé ?
Kung Fu ou Thé ? [PV Haizea] Tumblr10
Feat.... Iroh Wang

Tigresse entra dans la cuisine, récupéra des commandes et ressortit, sans se préoccuper le moins du monde de notre présence. Je suis à la fois impressionnée par son aisance que par son sérieux. J’espère que ma présence ne fera pas de tort au Maître parce que je n'ai pas beaucoup d'expérience malgré tout dans ce domaine mais je ferais de mon mieux, c'est certain. Et avec une vitesse et une précision fascinante, le Maître finissait déjà de préparer un plateau avec les commandes de toute une table. Incroyable!

« Tu peux servir cela à la table de Douze s'il te plaît ? Dès que la prochaine commande est prête je te l'envoi également, mais fais celle-ci d'abord. »

"- Bien maître, j'y vais de ce pas. "

Bon, tout d'abord, bien prendre le plateau. Il est un peu lourd mais bien équilibré, c'est déjà une chance. Et une fois ce dernier bien tenu, je me rends dans la salle pour aller servir la table en question. Je salue les clients présents, leur déposant leurs commandes en souriant et en échangeant des banalités avec eux lorsqu'ils me parlent. C'est agréable comme ambiance, j'aime bien. La table servie, je reprend le chemin de la cuisine avant de me faire interpeller par le Maître.

« Haizea, ramasse la veste au sol puis met là ! »

Sur le coup, le temps d'une fraction de seconde, je me demande ce qu'il veut. Il n'y a pas de vêtement par terre, je l'aurais ramassé sinon. Et puis, une phrase me revient en mémoire, issue de notre dernière rencontre. il faudra suivre mon entraînement à la lettre sans discuter. Du coin de l'oeil, je crois apercevoir Tigresse qui me fixe aussi, comme attendant une réaction de ma part et cela termine de me décider. Je m'exécute sans poser de questions, répétant ce geste, qu'étrangement, je retrouve sans faire le moindre effort, comme s'il s'était inscrit de lui-même dans mon corps, sans que je n'en ai conscience.

Ce fut d'abord le bruit et le souffle d'un passage proche de ma peau qui me surpris. Et en relevant, je pus les voir. Les tasses qui volaient, simplement envoyées avec une dextérité impressionnante de la part du Maître. Mais je suis la seule à sembler étonnée. Visiblement, ce genre de service doit être monnaie courante aussi car les habitués ne réagissent pas vraiment. Alors que moi, j'ai le cœur battant. Si je m'étais trompée? Si j'avais raté le mouvement, j'aurais pu provoquer une catastrophe. Mais non, tout va bien. Et le service n'est as fini.

Aussi, je repars en cuisine pour prendre une nouvelle commande et continuer mon service. Et je garde à l'esprit de surtout, surtout, toujours écouter le Maître, sans poser de questions. Même si cela ne m'apprend pas le kung-fu, au moins il sait ce qu'il fait. Et moi, je dois apprendre à faire confiance aux autres. A lui, comme à Kira, quand elle me promet qu'elle, ne me laissera pas. Jamais. Alors, gardant le sourire et le mot aimable, je continue à suivre les consignes du Maître.

Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

Kung Fu ou Thé ? [PV Haizea] Empty
MessageSujet: Re: Kung Fu ou Thé ? [PV Haizea]   Kung Fu ou Thé ? [PV Haizea] EmptyLun 7 Nov - 21:34

Kung Fu ou Thé ?




Heureusement que la jeune élève fut quelqu'un qui apprend plutôt vite et surtout qui retient bien les entraînements. Alors que son maître lui indiqua quoi faire, la demoiselle se baissa, après un petit moment d'absence, laissant passer certaines tasses exactement comme c'était prévu, frôlant tout de même de peu son corps. La jeune Haizea se releva, faisant comme si elle mettait la veste, laissant passer les tasses comme il fallait, comme si la demoiselle dansait avec le maître à distance grâce au thé qui filait comme le vent en direction des tables où elles devaient se rendre, comme si les tasses savaient parfaitement où se rendre. Même si la demoiselle ne pourra sûrement jamais devenir une experte, à moins vraiment de se mettre à fond dans cette apprentissage, elle pourra devenir tout de même un assez bon élément, il faut juste espérer qu'elle l'utilise de la bonne manière, chose que son maître devra lui apprendre, user de sa force pour faire le bien et non juste pour user de la violence comme beaucoup s'amuse à faire de la sorte. Cela viendra au fur des entraînements, peut-être une petite leçon rapide après le service, ou dès qu'il se sera calmé.

Le service continua un bon moment, heureusement que Tigresse avait de l'aide en la compagnie de la jeune Seryk, sinon elle aurai été dans une sale affaire sans l'aide des autres élèves, après le service elle aura bien mérité un peu de repos parce qu'elle donne vraiment son maximum tout le temps, même pour faire le service en salle. Le temps passait, Iroh fit son thé, servit quelques tasses dès qu'il pouvait, Tigresse et Haizea firent le service comme il se doit, le maître leur donnait des ordres de temps en temps afin de faire un léger spectacle pour les clients histoire de les divertir pendant que leur palais était satisfait. En tout cas la journée fut très bonne, plus longue que la normale d'ailleurs, en même temps avec l'annonce dans le journal cela n'allait pas être autrement, le contraire aurait été étonnant en fait, dire que cela risque d'être ainsi tous les jours pendant un petit moment, peut-être pendant une semaine, voire plus, alors il faut vraiment que les élèves du maître soient là durant les prochains jours, il n'allait pas monopoliser la jeune demoiselle tout de même, même si son jolie minois doit être agréable pour un bon nombre de client. Doucement l'influence commençait à descendre, il ne restait plus que très peu de monde, qui était sur leur fin d'ailleurs donc le maître pouvait enfin partir de la cuisine pour rejoindre ses élèves et surtout les remercier de leur travail et laisser Tigresse partir à ses occupations pour aujourd'hui.

« Merci pour votre travail. Tigresse, tu peux prendre ta journée, on va pouvoir gérer tous les deux désormais. On se retrouve pour ton entraînement du soir. »

Les deux personnes échangèrent le salut traditionnel du dojo avant que Tigresse parte en disant un léger au revoir à l'autre élève présente, en disant au revoir bien sûr aux clients qui restaient encore dans la salle avant de disparaître complètement du salon de thé pour aller s'entraîner à tous les coups. Au moins le maître de Kung Fu pouvait désormais discuter tranquillement avec la jeune demoiselle histoire d'en apprendre d'avantage sur ses problèmes et pourquoi pas lui faire subir un petit entraînement particulier, l'art de faire du thé, qui mine de rien est très agréable pour apprendre le Kung Fu car c'est quelque chose qui lui apprendre à être précise dans ses mouvements, savoir s'adapter et surtout savoir écouter. Avant cela, autant en profiter pour discuter pour voir s'il y a encore des problèmes qui perturbe cette jeune demoiselle. Le maître de la jeune Seryk demanda à son élève, d'un geste de main, de le suivre en direction de la cuisine, en silence, préparant ce qu'il avait  besoin pour commencer un tout autre entraînement, différent de celui de la veste, mais qui peut paraître également très éloigné des arts martiaux et pourtant, ils sont très liés au Kung Fu.

« Vraiment un grand merci pour aujourd'hui. Tu es venu pour un entraînement alors tu vas avoir le droit à une petite leçon après cette petite journée. Tu vas devoir créer ton propre thé. Tu as plein d’ingrédients devant toi, tu es libre de faire comme tu le sens. Écoute ton instinct et écoute le thé, ton alentour, pour savoir comment le faire. C'est ton entraînement du jour. »

Sur cette indication le maître se fit à faire des mouvements assez souple, très fluide, pour faire apparaître au creux de sa main une petite flamme qu'il imposa là où elle devait se trouver, au niveau du gaz pour pouvoir aider la demoiselle à faire chauffer l'eau pour le thé. Bien sûr il allait un peu truqué l'entraînement en manipulant sa flamme pour voir si elle était capable d'écouter son entourage, écouter le thé bouillir pour assurer de la parfaite cuisson, mais surtout capable de comprendre et réagir très vite pour éviter tous les problèmes possible. En tout cas le maître allait rester là et bien observer comment elle allait se comporter et surtout ce qu'elle allait faire comme thé car cela pouvait en dire long sur elle, sur son parcours, sur son état d'humeur, mais aussi voir comment elle bouge ; détaillant entièrement les mouvements, le corps, de cette jeune demoiselle pour la comprendre au mieux et l'aider du mieux que possible.


Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

Kung Fu ou Thé ? [PV Haizea] Empty
MessageSujet: Re: Kung Fu ou Thé ? [PV Haizea]   Kung Fu ou Thé ? [PV Haizea] EmptyMar 8 Nov - 9:35

Kung Fu ou Thé ?
Kung Fu ou Thé ? [PV Haizea] Tumblr10
Feat.... Iroh Wang

Les tables qui se vidaient de leur clients se remplissaient dans les secondes qui suivaient le départ de ces derniers. Le service ne faiblissait pas malgré le temps qui ne cessait de s'écouler. J'en avais perdu toute notion, me contentant de venir prendre les commandes, les apporter au Maître et les servir avec Tigresse. Entre nous, nous n'avons guère le temps d'échanger quelques mots mais les clients, eux sont bavards et un doux brouhaha règne dans la salle.

Je reste souriante et avenante, appréciant finalement beaucoup ma position. J'aime voir les gens devenir heureux, sourire et être bien, tout simplement. Me sentir utile, servir à quelque chose, c'est quelque chose qui me fait aussi du bien. Je ne pense à rien, l'esprit libre et seulement focaliser sur ma tâche tandis que finalement, la salle commence à se vider. Les dernières tasses se terminent quand le Maître quitte enfin sa cuisine pour saluer les derniers clients et nous rejoindre. Tigresse et moi. Ses élèves.

« Merci pour votre travail. Tigresse, tu peux prendre ta journée, on va pouvoir gérer tous les deux désormais. On se retrouve pour ton entraînement du soir. »

Tous deux s'inclinent et déjà, Tigresse est partie. Je suis un peu déçue pour le coup. Je crois que j'aurais bien aimé pouvoir discuter un peu avec elle. Pourquoi pas apprendre à la connaitre et m'en faire une amie. Enfin, ce sera pour une autre fois. Car déjà, le Maître me fait signe de le suivre en direction de la cuisine, ce que je fis. Il y faisait un peu moins chaud à présent que beaucoup de feu étaient éteints et j'observais calmement le Maître sortir tout un tas d'ingrédients et d'ustensiles divers, avec une certaine curiosité.

« Vraiment un grand merci pour aujourd'hui. Tu es venu pour un entraînement alors tu vas avoir le droit à une petite leçon après cette petite journée. Tu vas devoir créer ton propre thé. Tu as plein d’ingrédients devant toi, tu es libre de faire comme tu le sens. Écoute ton instinct et écoute le thé, ton alentour, pour savoir comment le faire. C'est ton entraînement du jour. »

"- Je.. Euh, très bien. Je vais faire de mon mieux alors... "

Oui, je suis un peu surprise mais finalement, c'est un entrainement comme un autre. Le coup de la veste m'avait bien servi aujourd'hui, j'en avais eu la preuve. Je suis toujours aussi fascinée par cette façon dont il peut manipuler son élément, c'est juste tellement beau. Si ce feu est réellement le reflet de son âme, je me demande s'il a déjà pu brûler quelqu'un ? Il semble toujours tellement calme et posé.

Enfin, maintenant, c'est à moi de jouer. Je ne m'y connais toujours pas en thé et les ingrédients sont tellement riches en senteurs diverses que je ne sais pas trop par quoi commencer. Alors, repensant au feu sous la bouilloire, je commence par la remplir d'eau, qu'au moins elle ne chauffe pas pour rien. Puis, je me rapproche des ingrédients. Je viens les respirer et les observer les uns après les autres. Certaines odeurs me rappellent de très vieux souvenirs, d'autres me sont parfaitement inconnus mais tous m'interpellent à leur façon. Choisir risque de se révéler difficile. Puis, le son de l'eau commençant à frémir me rappelle le dernier conseil du Maître.

"- Ecouter... "

Alors, je ferme les yeux. Et je viens passer mes doigts parmi les feuilles de thé aux parfums si nombreux et différents. Certaines crissent, d'autres se froissent et il y en a même une qui me parait comme roucouler. Je ne sais toujours pas quoi choisir pour créer un thé alors, je garde les yeux fermés. Le Maître ne dit jamais les choses au hasard.

Le silence de la cuisine n'est que légèrement rompu par le feu crépitant sous la bouilloire. Les derniers clients semblent être partis. Je ne sais même pas où se trouve le Maître tellement sa présence sonore m'est en cet instant invisible. J'ai cru une seconde que le feu s'était éteint aussi, je suis allé le vérifier. Non, tout va bien. Et je réalise que j'ai entre les doigts une petite poignée d'une des plantes présentes. Est-ce une idée ou, en écoutant bien, on pourrait croire que l'eau appelle d'elle-même le contenu de ma main? Cette idée me fait sourire alors que je vois la scène sous une autre forme déjà.

La cuisine devient une scène, où les ustensiles deviennent une décor et des acteurs silencieux. Chacun attend simplement son tour pour faire son numéro. La bouilloire est la musique et cet ingrédient dans ma main, la voix qui n'attend que d'être relâchée pour se mettre à chanter. Au contact des feuilles avec l'eau frémissante, la danse intervient, alors que l'eau se colore d'une robe aux douces teintes un peu rouges/orangées. Je retourne devant les récipients et de nouveau, je cherche à entendre le son des voix des ingrédients présents. Et les saisit à l'aveugle, sans réfléchir aux quantités. Juste... à l'instinct.

Et le spectacle continue alors que je multiplie les allers-retours, régulièrement les mains vides. Simplement pour mieux m'imprégner de ses étranges musiques qui me plaisent bien. Cette odeur-ci à un vague lien avec les Golems de terre de Gaea, celle-ci me fait penser à la chevelure abondante de Maman, cette couleur profonde qui se délaie doucement me rappelle les tentures du Casino de Vilmos et ce crépitement lorsque les feuilles se mêlent à l'eau, on dirait le bruit des pas de Kira suivit d'Astra. Je trouve naïvement des liens même avec Ewan et Thalia avant de finir, sur une inspiration subite, à me décider à retirer la bouilloire du feu.

Sous mes yeux, dans mon esprit, ce spectacle était parfait et la représentation terminé alors, le rideau tombe sur la scène. Il faut savoir s'arrêter au bon moment, c'est aussi là tout l'art de la scène. Je crois que je m'étais mise à fredonner quelques notes au hasard et lorsque je reprend conscience du silence et du vide qui finalement m'entoure, je suis presque étonnée. Le Maître est bien là, je n'ai pas l'impression qu'il ait bougé. Moi, je l'avais oublié. Mais maintenant, avec la bouilloire entre les mains, je ne vois qu'une seule chose à faire.

"- Je crois que... Le thé est prêt. Vous voulez y goûter? "

Actuellement, je serais incapable de citer les ingrédients utilisés et en quelle quantité je les ai mis mais, au fond, est-ce vraiment un souci? Si j'y pense, j'ai suivi de mon mieux les consignes reçues alors, cela devrait suffire. J'espère juste, qu'au moins, ce thé sera buvable.

Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

Kung Fu ou Thé ? [PV Haizea] Empty
MessageSujet: Re: Kung Fu ou Thé ? [PV Haizea]   Kung Fu ou Thé ? [PV Haizea] EmptyMar 15 Nov - 21:54

Kung Fu ou Thé ?




Le petit entraînement du maître peut paraître vraiment stupide, après tout il n'y a aucun lien évident entre le thé et le kung fu, et pourtant il fallait que la jeune élève fasse de son mieux et mettre en pratique ce qu'elle sait déjà pour réussir ce test, même si en fait ce test ne peut pas être échouer car c'est juste pour démontrer son caractère et son soit intérieur. Le maître est plus intéressé d'entraîner une personne en paix avec elle, quelqu'un dont il est sûr qu'elle ne fera pas mauvais usage de son enseignement, quelqu'un de pur comme on pourrait dire alors s'il faut faire un nombre de test impressionnant pour s'y rassurer, il le fera tant qu'il n'est pas sûr entièrement de cela. Même si la jeune demoiselle est sûrement quelqu'un de bon, impossible de dire comment elle se comportera quand elle héritera de cet art correctement ou bien comment elle grandira car après tout, c'est la fille de la reine Domae et donc elle n'est pas à l'abri de rentrer par la suite dans le conflit qui gangrène la ville depuis des lustres et dont il en a fait part durant une petite partie de sa vie.

Dans un premier temps, elle ne semblait pas savoir quoi faire, en même temps quasiment personne dans la ville n'arrivera pas à créer un thé parfait, elle n'y est sûrement pas capable, le maître n'y est toujours pas arrivé d'ailleurs. Néanmoins elle serait sûrement capable de comprendre l'exercice si elle suit les premières consignes de l'homme qui lui enseigne les arts martiaux. Iroh restait immobile, il le restera tout le long de l'exercice d'ailleurs pour ne pas déranger son élève qui finit par comprendre ce qu'elle devait faire, écouter uniquement son instinct et son odorat pour faire le thé qui lui ressemble le plus. Elle se laissa guidée, comme si elle écoutait les ingrédients, se laissant faire par tout ce qui se trouve devant elle. Petit à petit elle ajouta des ingrédients dans la bouilloire qui faisait chauffer l'eau petit à petit, libérant des petits bruits, libérant des odeurs. Iroh analysa correctement les plantes, et autres ingrédients, que la demoiselle prit les uns après les autres pour essayer de comprendre son état d'âme. Il faut dire que le thé peut en dire beaucoup, chaque ingrédient donne une idée de son caractère, mais seul le goût final donne beaucoup d'informations sur son soit intérieur.

Une racine terreuse, une plante avec une odeur très douce, des plantes diffusant des couleurs chaude, dans un éclat plus que certains. Des informations qui peuvent être importante pour cerner la famille, son histoire, beaucoup de choses. Iroh possède ce don de lire dans le thé, du moins ce n'est pas un don car il l'a plutôt apprit au détriment de nombreuses d'années de sa vie, mais cela fallait le coup car maintenant il pouvait comprendre quelqu'un juste avec un thé, le meilleur moyen d'apprendre à ce connaître. Un passé difficile, mais rassurant, rappelant sûrement une personne proche, se sentant proche de la terre, une mère douce vu qu'on associe plus souvent la douceur au côté maternel, surtout qu'elle aurait prit la plante d'à côté si cela aurait été plus paternel, tandis que le côté bruyant, imposant du père de famille, un certain côté maternel, de grande sœur aimante avec sa famille, ses frères et sœurs, elle n'est pas seule. Beaucoup d'information, mais il n'y a qu'une seule façon pour en découvrir d'avantage, savoir si tout cela fonctionne bien ensemble, si elle est en harmonie avec cela. Il suffit de goûter, et même si le thé est mauvais, l'harmonie devrait être là et cela se ressentira.

« Je goûterai avec plaisir. »

Le maître de Kung Fu prit la tasse de thé qu'on lui tendait si gentiment. Tout d'abord, il sentit l'odeur qui s'y dégageait pour voir si l'odeur était agréable, réussir à comprendre ce que les odeurs peuvent bien lui dire, ce qui dégage de ce thé. Une douce odeur s'y dégageait, même si cela se sentait qu'il y avait quelques défauts, qu'il n'allait pas être parfait, il avait une bonne odeur donc c'était déjà rassurant de ce côté là. Après l'avoir senti assez longuement, il porta le breuvage à sa bouche afin de pouvoir en avaler une petite gorgée, bien trop chaud pour pouvoir en boire beaucoup, mais largement assez pour en boire une petite gorgée pour comprendre ce thé et comprendre cette demoiselle. Tout ce qui s'était imaginé avec le choix des ingrédients fit son apparition dans le bouche de cet homme, mais surtout ce qui le rassurait c'est que l'harmonie y était, qu'elle était fin prête pour apprendre réellement à se battre, pour apprendre vraiment ce qu'est le kung fu, mais pour cela elle allait devoir attendre un moment, il y a beaucoup de chose à préparer, à lui montrer. Surtout pour apprendre un art martial, il faut apprendre à patienter, il faut savoir s'imprégner de cet art pour le vivre parfaitement, on ne peut pas précipité tout cela.

« Je suis ravis de ton progrès. Tu es très prometteuse. Il faudrait que je te montre quelque chose pour saisir parfaitement cet art, sauf que cela devra attendre. Mais pour que tu ne sois pas venue ici pour rien, on va aller s'entraîner à l'extérieur un instant, suis moi. »

Le maître Iroh guida la jeune demoiselle derrière la boutique, dans une petite ruelle pour lui faire subir un petit entraînement, un petit combat en réalité, mais un particulier car c'est dans le but de lui montrer l'essence du Kung Fu, que ce n'est absolument pas le combat, mais plutôt tout une façon de vivre, de comprendre ses adversaires et pardonner leurs gestes. Une fois à l'extérieur le maître se plaça devant la demoiselle, l'air absolument sérieux, et même s'il était petit, il dégageait quand même une certaine prestance.

« Je veux que tu m'attaques. Je n'utiliserai pas mes mains. Ton but sera d'essayer de me toucher tout simplement. Je veux voir de quoi tu es capable. »

Le maître s'inclina, la saluant dans son salut traditionnel, mettant ses mains derrière lui, se préparant à esquiver tous les coups qu'elle pourra bien pouvoir faire.




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

Kung Fu ou Thé ? [PV Haizea] Empty
MessageSujet: Re: Kung Fu ou Thé ? [PV Haizea]   Kung Fu ou Thé ? [PV Haizea] EmptyMer 16 Nov - 9:51

Kung Fu ou Thé ?
Kung Fu ou Thé ? [PV Haizea] Tumblr10
Feat.... Iroh Wang

« Je goûterai avec plaisir. »

Le voix toujours aussi calme et douce, son visage posé et un brin souriant me rassurent un peu. Pas que j'ai peur, plutôt que je me sentais un peu inquiète. ce thé, c'est le premier que je fais et je n'y connais rien. Pourtant, j'ai vraiment envie de l'avoir réussi. Juste parce que je me souviens encore des images, des émotions et des ressentis que sa confection ont créés chez moi et que je n'ai pas envie de les voir disparaître.

Je laisse le Maître observer, sentir et enfin goûter la tasse que je lui ai servi tandis que je fais pareil de mon côté. J'aime bien cette robe, chaude douce et profonde. L'odeur est agréable, un peu piquante par instants mais avec de grands échos de nature. Du moins, de mon point de vue. Quand au gout, je n'arrive pas trop à me fixer dessus. C'est bon mais pas autant que celui que le Maître m'avait goûté au Dojo. Le mien me parait plus vulgaire, plus brut peut-être? Enfin, il n’est pas désagréable et cela me tire un léger sourire.

« Je suis ravis de ton progrès. Tu es très prometteuse. Il faudrait que je te montre quelque chose pour saisir parfaitement cet art, sauf que cela devra attendre. Mais pour que tu ne sois pas venue ici pour rien, on va aller s'entraîner à l'extérieur un instant, suis moi. »

S’entraîner, vraiment? J'avoue que je ne m'attendais pas du tout à cela. Je pensais qu'après une longue journée comme celle-là, il préférerait rentrer chez lui ou retrouver ses élèves, peut-être fêter avec eux son nouveau titre pour son salon de thé. Mais je le suis sans poser de questions. Même si je n'avais pas saisi la dernière fois la raison de l'entrainement avec la veste, cela m'avait servi et je voulais toujours m'améliorer alors, il était hors de question que je rate un de ses enseignements.

La ruelle derrière la boutique est vide et calme. L'air est frais après la chaleur presque étouffante qui a pu régner dans la cuisine du salon de thé. Et déjà, le Maître vient se placer face à moi. Avec un charisme et une prestance qu'il dégage naturellement.

« Je veux que tu m'attaques. Je n'utiliserai pas mes mains. Ton but sera d'essayer de me toucher tout simplement. Je veux voir de quoi tu es capable. »

"- Je... D'accord... "

Sans utiliser ses mains, vraiment? Je savais bien que je n'étais pas la plus douée qui soit mais sur le coup, j'ai quand même une hésitation. Mais déjà, je lui rend son salut avant de me mettre en garde, l'observant un instant avant de l'attaquer. Me rappeler des conseils de Kira, mettre en application ce qu'elle m'a déjà appris. Peut-être que je parviendrais au moins un peu à le surprendre, qui sait? Même si j'en doute quand même sérieusement.

L’avantage des entraînements de Kira, c'est qu'ils sont toujours en étant proche de l'adversaire. Alors, j'essaye de venir à bonne distance, pour le frapper. Une feinte sur le côté qu'il esquive facilement, un changement de garde qu'il évite à nouveau avec une grande facilité, comme s'il lisait mes mouvements avant que je ne les finisse. Je recule un peu pour l'observer de nouveau avant de revenir à l'attaque plus franchement. Même si je n'y arrive pas, au moins j'aurais essayé.

Au lieu de me concentrer sur le haut de son corps offert mais que j'ai déjà raté, je vise les jambes cette fois mais du coup, je suis un peu en déséquilibre. Et évidement, il esquive de nouveau. Mais alors que je tente de me redresser rapidement pour l'attaquer par derrière, je n'ai pas le temps de comprendre réellement ce qu'il se passe que mon mouvement semble continuer de lui-même, ratant sa cible avant que je ne me retrouve au sol. Comme si ma force m'avait dépassée et ma vitesse précédée. Je n'ai rien pu faire et j'ai beau essayer de remettre de l'ordre dans mes idées, je ne comprends pas ce qu'il s'est passé.

Alors, par instinct, toujours au sol, mon regard se relève vers le Maître, interrogateur. Ce serait lui... qui a fait ça?

Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé

Kung Fu ou Thé ? [PV Haizea] Empty
MessageSujet: Re: Kung Fu ou Thé ? [PV Haizea]   Kung Fu ou Thé ? [PV Haizea] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Kung Fu ou Thé ? [PV Haizea]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Quederla :: Les Archives ~ :: Les Archives :: Les RPs 2016-
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser