Neigeux
-6°

La ville est en Février 2021
Le Deal du moment : -56%
Carte Fnac+ & Deezer Premium 12 mois
Voir le deal
60 €

Partagez
 

 Chérie je t'ai menti [PV Vilmos]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Théodora Fleming

Théodora FlemingMessages : 2952
Date d'inscription : 15/08/2012


Chérie je t'ai menti [PV Vilmos] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Chérie je t'ai menti [PV Vilmos]   Chérie je t'ai menti [PV Vilmos] - Page 2 EmptyVen 18 Nov - 22:59



Chérie je t'ai menti





R
ester tranquille... Ce n'était pas la mort qu'elle demandait tout de même ! Elle n'était pas en train de lui dire de laisser tomber le casino ou ses affaires louches, non Kira demandait simplement à ce qu'il se calme pour éviter de lui donner encore plus de problèmes. Elle avait quand même le droit de demander non ? D'espérer l'espace d'un instant que son mari se pouvait être raisonnable et laisser tomber lorsque c'était cause perdu, non pas qu'elle voulait entâcher sa relation mais entre un mafieux et une juge c'était assez simple de voir qui allait gagner ; du moins sans la mort de l'autre. Kira ne voulait pas le voir de l'autre côté des barreaux et pour avoir parler à juge, elle ne laisserait sûrement pas tomber cette affaire.

- Rester tranquille et ne rien faire en attendant que son envie de me mettre en prison lui passe ! Ha ! Quel plan génial chérie ! Je ne savais pas que j’avais épousé un prix Nobel de la paix !

La demoiselle lâcha un long soupire qui voulait la calmer afin de ne pas lui envoyer son poing dans la figure pour la réflexion qu'il venait de faire... Tandis qu'il se fermait comme huître en lançant quelques coups d'oeil en direction de la porte, Kira de marcher un peu pour se calmer tout en se disant qu'elle le retenir jusqu'à la fin de cette conversation. Le canapé ou le bureau ne serait pas réponse à tout et elle reviendrait sûrement à la charge le lendemain pour la continuer ; le pauvre... Il avait épousé une femme avec du caractère et qui refusait de passer à autre chose tant que le problème n'était pas résolu. Si il ne voulait pas laisser tomber alors qu'il propose une solution qui plairait aux deux.

- … Si elle tente quoique ce soit contre moi, toi ou les enfants, je lui arrache la tête. Si elle se tient loin, je ne lui ferais rien. C’est tout ce que je consens à faire pour toi

- Bien, ça me va. De toute façon je sais que je n'aurais rien de plus.


Toujours aussi remontée contre lui, Kira ne voulait même pas reconnaître qu'il avait décidé de faire un effort et préférait encore lui faire des reproches ; elle n'arrivait pas à se calmer, elle ne voulait pas se calmer et ne cessait de se demander si il y avait d'autres choses qu'il lui cachait. Avec un peu de chance, non. Et puis si c'était le cas, Vilmos ne reverrait plus jamais son lit jusqu'à la fin de sa vie ; de toute façon, elle pensait ça sous le coup de la colère, en soit elle ne savait pas même pas si elle allait lui demander de dormir sur le canapé. La Rose s'en voudrait de le mettre à la porte mais Kira était tellement fière qu'elle ne voudrait pas s'excuser... C'était une femme tellement compliqué qu'elle se demandait la plupart du temps comment son mari pouvait la supporter.

- Je ne te mentirais plus promis. À condition que tu le promettes aussi. Je n’ai pas du tout aimé que tu profites de ma faiblesse pour toi tout à l’heure.

S'arrêtant d'un seul coup pour le foudroyer du regard, la demoiselle se demandait si il était sérieux dans ce qu'il se demandait. Il pensait vraiment être en position de marchander et demander une telle chose de la part de sa femme ? Pour l'avoir prit pour une gourde pendant plusieurs mois, c'était sûrement ce qu'il méritait amplement ! Et encore, ça pouvait être pire, il pouvait se sentir heureux qu'elle ne s'était arrêtée que là et qu'elle n'avait pas réfléchit à sa vengeance pendant plusieurs jours voire plusieurs semaines pour taper encore plus.

- Oh crois-moi, tu n'es pas en état de me demander quoi que ce soit ! Ça t'apprendra à me prendre pour une quiche pendant des mois en pensant que je ne m'en rendrais jamais compte !

Il suffisait de rencontrer Marylin a un moment dans sa vie et voilà qu'elle connaissait tout ce que faisait Vilmos, il faudrait peut-être penser à changer de meilleure amie mais en cet instant et pour la première fois de sa vie, la demoiselle aux cheveux roses était heureuse de l'avoir dans ses relations. Quelques questions indiscrètes, quelques sujets à aborder et voilà que l'amie de son mari parlait aussi facilement que si elle avait un coup dans le nez ; sauf que dans son cas, ce n'était pas l'alcool qui la rendrait bavarde. Kira ne voulait même pas imaginer ce que ça donnait avec le verre de trop.

- Tu veux que je sois franche à mon tour ? Très bien je vais l'être. En soit, je m'en fiche que tu t'en prennes à une juge, un flic, un avocat ou le clochard du coin ; je savais très bien dans quoi je m'engageais quand on s'est mit ensemble. Ce qui m'énerve c'est que tu as le don de te foutre dans la merde dans les pires moments et que tu ne prends jamais le temps de réfléchir aux conséquences ! C'est quoi ton but, tu veux que j'élève les enfants toute seule et qu'on fasse une sortie familiale à la prison pour venir te voir ? T'as envie que j'accouche dans 8 mois alors que t'es derrière les barreaux ?!


Outch, la dernière phrase était sortie toute seule. Ce n'était pas le meilleur moment pour lui révéler cette information mais maintenant que c'était fait, c'était trop tard pour revenir en arrière.
Crédit: Neko-chan in Never Utopia


Je m'exprime en sienna
Chérie je t'ai menti [PV Vilmos] - Page 2 48712_s


Dernière édition par Kira Seryk le Lun 29 Jan - 11:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anonymous

InvitéInvité

Chérie je t'ai menti [PV Vilmos] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Chérie je t'ai menti [PV Vilmos]   Chérie je t'ai menti [PV Vilmos] - Page 2 EmptyMer 23 Nov - 19:10

Chérie, je t'ai menti  Ft.Kira
Certes, maintenant qu’elle était au courant de tout, il se savait dans le tort de ne lui avoir rien dit plus tôt de cette affaire avec la juge. Il avait eu ses raisons, mais aujourd’hui elles ne valaient plus rien. En parler avec sa femme serait sans doute la première chose qu’il aurait dû faire après son échange à couteaux tirés avec la juge, mais était-ce vraiment une raison pour lui mentir afin de lui tirer les vers du nez? Vilmos se demandait encore pourquoi CETTE juge en particulier posait problème pour Kira.

- Oh crois-moi, tu n'es pas en état de me demander quoi que ce soit ! Ça t'apprendra à me prendre pour une quiche pendant des mois en pensant que je ne m'en rendrais jamais compte !

Et pourtant il était plutôt ben partit pour qu’elle ne le sache jamais, si seulement il n’en avait pas parlé à Marylin! Vilmos croisa les bras contre sa poitrine, sentant que Kira n’avait pas terminé son sermon. Elle savait à quel point ne rien faire, tandis que la juge continuera de le poursuivre, lui coutait. Malgré ça, elle voulait en rajouter une couche. La pilule était suffisamment difficile à avaler non?

- Tu veux que je sois franche à mon tour ? Très bien je vais l'être. En soit, je m'en fiche que tu t'en prennes à une juge, un flic, un avocat ou le clochard du coin ; je savais très bien dans quoi je m'engageais quand on s'est mit ensemble. Ce qui m'énerve c'est que tu as le don de te foutre dans la merde dans les pires moments et que tu ne prends jamais le temps de réfléchir aux conséquences !

-Je n’étais pas du tout dans la merde, tu sauras. Avant que tu t’en mêle, j’avais la situation bien en main!

Évidemment, il n’avait pas élaboré tous les détails de son plan, mais jusqu’à maintenant, personne n’avait réussi à l’emprisonner. Kira le disait elle-même, elle ne s’intéressait pas à qui il s’en prenait habituellement. Pour une raison qui lui échappait, Clélia Rothschild était intemeratus, apparemment. Peut-être parce qu’elle avait une influence certaine sur la ville que Kira la redoutait, mais elle n’était rien de plus qu’une femme avec un pouvoir insignifiant. Pour lui, il n’y avait rien à craindre. En tout cas, pas plus que les autres cibles qu’il avait dans sa mire, dont il ne dévoilait même pas l’existence à sa femme, qui avait bien d’autre chose à s’occuper.

-C'est quoi ton but, tu veux que j'élève les enfants toute seule et qu'on fasse une sortie familiale à la prison pour venir te voir ? T'as envie que j'accouche dans 8 mois alors que t'es derrière les barreaux ?!

-…Quoi?

Vilmos se redressa brusquement, l’air complètement abasourdit. Il avait l’impression de s’être fait assommé par une brique. Dire qu’il était sur le point se remettre en colère et de claquer la porte pour rejoindre le salon tellement elle lui rabattait les oreilles pour avoir fait le con. Mais ce qu’elle venait de lui apprendre ne lui donnait plus qu’envie de sauter de joie. Il serait papa pour une seconde fois!

Ah! Qu’elle soit donc en colère contre moi, se dit-il. Maintenant qu’elle faisait une nouvelle fois de lui l’homme le plus chanceux du monde, le Valet lui pardonnait son entêtement. Il se demandait même si elle n’avait pas un peu fait exprès d’attendre leur prochaine dispute pour lui annoncer la nouvelle…et avoir le dernier mot. Il regarda sa femme, un petit sourire en coin sur les lèvres.

-Alors c’est pour ça que tu es en colère contre moi. C’est à cause du changement dans les hormones, c’est ça? Je me souvenais pas que c’était aussi tôt…

Vilmos se leva du lit en riant et serra la Rose dans ses bras. Il était si content qu’il la souleva pour la faire tournoyer dans la pièce, avant de lui planter un long baiser du la joue. Maintenant, il comprenait un peu mieux les inquiétudes de sa femme vis-à-vis les conséquences potentielles d’un face-à-face avec une juge aussi influente que Clélia. Même s’il croyait pouvoir avoir le dernier mot, Kira avait probablement raison : faire profil bas lui donnait de meilleurs chances encore d’être là pour son futur rejeton, et ceux qu’il avait déjà.

-Je suis désolé d’être aussi imprudent ma chérie, ma biche, ma petite baleine adorée, dit-il en l’embrassant de nouveau. Promis, je vais me calmer à l’avenir… Plus de coups suicidaires avant longtemps, je te le jure. J’ai tellement hâte de le dire aux enfants!

Encore une fois, il la serra tout contre lui, avec l’impression qu’il pouvait exploser de joie. Le message qu’elle voulait passer était passé, reçu cinq sur cinq même.

-J’aimerais bien que ce soit un petit gars ce coup-là, qu’est-ce que tu en pense? D’ailleurs, ça fait longtemps que tu me cache ça?
© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Théodora Fleming

Théodora FlemingMessages : 2952
Date d'inscription : 15/08/2012


Chérie je t'ai menti [PV Vilmos] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Chérie je t'ai menti [PV Vilmos]   Chérie je t'ai menti [PV Vilmos] - Page 2 EmptyDim 27 Nov - 16:47



Chérie je t'ai menti





M
alheureusement pour tout le monde, sa dernière réplique était sortie trop vite sans avoir pu la retenir... De base, Kira voulait juste lui faire comprendre à quel point il pouvait être con quand il prenait ce genre de décision et avait prévu d'attendre quelques jours pour lui annoncer l'heureuse nouvelle ! Mais non, le destin n'en avait fait qu'à sa tête. Alors tandis que l'un digérait cette information, l'autre s'insultait intérieurement d'avoir gagné la partie sur un argument aussi facile que celui-là. Mais bon, au moins elle avait gagné.

- Alors c’est pour ça que tu es en colère contre moi. C’est à cause du changement dans les hormones, c’est ça ? Je me souvenais pas que c’était aussi tôt…

- Laisse mes hormones en dehors de cette histoire ! Je n'ai pas besoin d'elles pour m'énerver.


Enfin aux dernières nouvelles... Mais rien à faire, Vilmos était trop heureux pour écouter les nouveaux reproches que pouvait faire sa femme ; soulevée et tournoyée dans les airs, la demoiselle aux cheveux roses n'arrivait pas à sauter de joie comme son mari en ce moment et se disait que cette discussion était sûrement close pour ce soir... Kira soupira, se disant qu'il n'y avait rien à en tirer de toute cette histoire, il recommencerait sûrement d'ici quelques semaines voire quelques mois quand elle ne ressemblera plus à une énorme baleine.

- Je suis désolé d’être aussi imprudent ma chérie, ma biche, ma petite baleine adorée. Promis, je vais me calmer à l’avenir… Plus de coups suicidaires avant longtemps, je te le jure. J’ai tellement hâte de le dire aux enfants !

Encore une fois, elle se laissa prendre dans les bras par son mari en se disant que lui annoncer qu'elle était enceinte était sûrement le meilleur argument qu'elle avait trouvé ces quatre dernières années... Même la menace d'aller dormir sur le canapé pour le restant de ses jours le faisait moins réagir que d'être à nouveau papa. Et qu'on se mette bien d'accord, Kira n'allait pas faire un enfant à chaque fois que son mari allait faire une connerie pour lui en faire prendre conscience. Un cas désespéré... Il n'y avait rien à en tirer de lui de toute façon.

- J’aimerais bien que ce soit un petit gars ce coup-là, qu’est-ce que tu en pense ? D’ailleurs, ça fait longtemps que tu me cache ça ?

- Pourquoi, tu te sentirais trahis si c'était le cas ?


Un sourire fier sur ses lèvres pour lui faire comprendre où elle voulait en venir, mais de toute façon elle avait bien compris qu'elle devrait mettre sa rancune de côté puisque de toute façon Kira n'arriverait plus à lui faire de reproches maintenant. Sûrement trop heureux de savoir qu'il allait avoir un autre enfant pour écouter les incessants reproches de sa femme maintenant ! Alors cette dernière décida de faire un effort en se disant que de toute façon niveau conneries, elle n'en connaissait sûrement que le quart que la petite tornade rose dans la chambre d'à côté ferait sûrement pire une fois entrée dans la période de l'adolescence.

- Ça fait deux semaines environ que je suis au courant... De base je voulais te l'annoncer ce soir durant la soirée, c'est pour ça que j'insistais autant pour que tu viennes. Et je voulais te l'annoncer demain voire ce soir si je te croisais mais certains événements ont fait que cette annonce n'était plus devenue ma priorité.

Quant au sexe de l'enfant, Kira s'en fichait pas mal... Elle avait déjà deux filles et un garçon, avoir un deuxième garçon équilibrerait sûrement les choses mais au fond ce n'était pas ce qui était le plus important pour elle. Les mains sur les hanches, la demoiselle aux cheveux roses évitait de regarder son mari dans les yeux, toujours en colère après ce qu'il venait de se passer mais bon... Dans la vie, il fallait savoir pardonner. Surtout avec lui. Voyant que c'était un peu perdu d'avance vu le bonheur qui venait de lui éclater au visage, la demoiselle laissa échapper un soupire.

- Bon très bien, je te pardonne... T'as de la chance, tu n'étais à deux doigts d'aller sur le canapé pour le restant de tes jours. Mais je te préviens que ça sera le cas si tu décides de me mentir une nouvelle fois !

Au moins il était prévenu... Si il tenait réellement à revoir sa chambre, il n'avait plus intérêt à mentir sa femme. Se laissant tomber sur le lit, Kira lâcha un autre soupire, la tête dans l'oreiller en se demandant ce qu'elle avait fait au bon dieu pour mériter un mari pareil. Tournant la tête sur le côté en direction de celui-ci, la Rose commençait à se demander si ce voyage au Mexique était vraiment une bonne idée... Oui, elle ne serait plus là pour le surveiller.

- Tu sais que c'est la semaine prochaine que je pars au Mexique avec Lae'... Je peux te confiance pour ne pas te retrouver derrière les barreaux, la maison en feu et les enfants à l'orphelinat ?

Oui question tout à fait sérieuse mais elle commençait à stresser pour ce voyage et Kira aurait bien voulu partir la conscience tranquille... Si elle partait avec sa meilleure amie, c'était justement pour se détendre et ne pas penser aux soucis de Quederla. Et sachant que la date s'approchait à grand pas, la demoiselle aux cheveux roses se voyait très mal débarquer chez Laelyss pour lui dire qu'elle comptait annuler ce petit voyage simplement parce qu'elle devait jouer les méchants flics avec tout le monde à la maison.
Crédit: Neko-chan in Never Utopia


Je m'exprime en sienna
Chérie je t'ai menti [PV Vilmos] - Page 2 48712_s


Dernière édition par Kira Seryk le Lun 29 Jan - 11:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anonymous

InvitéInvité

Chérie je t'ai menti [PV Vilmos] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Chérie je t'ai menti [PV Vilmos]   Chérie je t'ai menti [PV Vilmos] - Page 2 EmptyDim 27 Nov - 18:08

Chérie, je t'ai menti  Ft.Kira
- Pourquoi, tu te sentirais trahis si c'était le cas ?

Pas tellement, mais il aurait aimé apprendre la nouvelle dès qu’elle l’avait su. Au moins cette fois, Kira s’était abstenu de lui faire des devinettes. Ça lui avait pris beaucoup trop de temps à comprendre la première fois. Lui annoncer sa grossesse dans un contexte plus joyeux, et pas au milieu d’une dispute, aurait été préférable, mais ça avait le mérite d’être clair.

- Ça fait deux semaines environ que je suis au courant... De base je voulais te l'annoncer ce soir durant la soirée, c'est pour ça que j'insistais autant pour que tu viennes. Et je voulais te l'annoncer demain voire ce soir si je te croisais mais certains événements ont fait que cette annonce n'était plus devenue ma priorité.

Vilmos acquiesça avec un sourire. Entre une joyeuse annonce et une bonne engueulade de couple, on sait ce qui est le plus urgent maintenant! Tout de même, il se félicitait de ne pas être venu à la soirée de la juge, surtout si Kira avait planifié lui annoncer l’arrivée de leur deuxième enfant au même moment. Ça aurait fait sérieux devant Rotschild, après l’avoir menacé. Et puis, il n’aurait pas eu le temps de mettre les pieds dans la salle ; qu’elle traîne des gardes du corps ne l’aurait pas étonné, après leur discussion.

- Bon très bien, je te pardonne... T'as de la chance, tu n'étais à deux doigts d'aller sur le canapé pour le restant de tes jours. Mais je te préviens que ça sera le cas si tu décides de me mentir une nouvelle fois !

-Promis, chérie.

Avec un sourire en coin, il se disait que malgré la menace du canapé, Kira ne passerait jamais à exécution. Comment pourrait-elle se passer de lui aussi longtemps? Mais peu importe, il avait juré de ne plus lui mentir. Ce qui posait problème, puisqu’il lui restait encore quelques menus détails à lui raconter à propos de cette histoire. Et quelque chose lui disait que même s’il lui disait la vérité, il allait quand même passer la nuit au salon.

- Tu sais que c'est la semaine prochaine que je pars au Mexique avec Lae'... Je peux te confiance pour ne pas te retrouver derrière les barreaux, la maison en feu et les enfants à l'orphelinat ?

-Fais-moi une liste si tu veux que je n’oublie rien. La maison derrière les barreaux, les enfants en feu et moi à l’orphelinat, c’est ça?

Héhé.

Grimpant sur le lit pour rejoindre sa femme, le Valet s’allongea à ses côtés, se relevant sur son coude pour lui parler du dernier petit point qui le chicotait.

-Parlant de Laelyss, je dois t’avouer… Et c’est pas du tout ce que ça à l’air.

La façon dont il avait commencé sa phrase avait tout du scénario du mari infidèle qui se tapait la meilleure amie de sa femme et qui avait subitement des remords. Ce qui n’était pas du tout le cas, mais il se doutait que Kira ne serait pas plus contente de ce qu’il allait lui révéler. Laelyss irait probablement le tuer en revenant de leurs vacances dans le sud, puisque leur arrangement était censé rester confidentiel, encore une fois, par se faute à lui. Il espérait seulement que ces deux semaines aux soleils ferait oubliés à Laelyss et sa femme l’envie de lui donner une raclée.

-Il y a quelques jours, j’ai remarqué qu’un policier venait un peu trop souvent rôder autour du casino, il regardait partout. Bref, il avait tout l’air de planifier une attaque, et je me suis dit que ça avait peut-être rapport avec ce qui s’était passé avec Rotschild. Alors, il fallait que le policier disparaisse.

La juge n’avait pas pu ordonner à la police de le faire arrêter, mais quelqu’un avait pu entendre ses menaces lors de la soirée, grouillante de personnes travaillant pour le gouvernement, et décidé de s’intéresser à son cas d’un peu plus près. Mais de trop près malheureusement pour eux.

-Mais, à cause de mes relations tendues avec le gouvernement, je ne pouvais pas m’en occuper moi-même, ni mes hommes d’ailleurs. Tuer un policier, c’est autre chose que de tuer un bandit ou un gangster. Les citoyens sont toujours inquiets de la mort d’un «représentant de l’ordre», surtout quand c’est un meurtre. Alors, j’ai décidé de m’y prendre plus subtilement cette fois, et Laelyss a décidé de me donner un coup de main

Qui avait été très utile d’ailleurs. Propre, aucun suspect en vue non plus, sinon le cupcake empoisonné. Dommage que Laelyss ne soit pas assassin à temps plein, parce qu’elle avait un réel talent en la matière. Vilmos était incapable de faire dans la subtilité, et il admirait la rouquine pour cela.

-Pour faire court, je l’ai convaincu d’empoisonné un cupcake et de le faire manger au policier, dit-il, en gardant difficilement son sérieux. Excuse-moi, j’en reviens pas que ça a fonctionné! C’est complètement de ma faute, je lui ai dit de ne rien te dire à propos de cette histoire. Mais ne gâche pas ton voyage en lui racontant tout ça, s’il te plait? T’es fâchée?
© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Théodora Fleming

Théodora FlemingMessages : 2952
Date d'inscription : 15/08/2012


Chérie je t'ai menti [PV Vilmos] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Chérie je t'ai menti [PV Vilmos]   Chérie je t'ai menti [PV Vilmos] - Page 2 EmptyDim 27 Nov - 21:51



Chérie je t'ai menti





L
a maison derrière les barreaux, les enfants en feu et moi à l’orphelinat... Est-ce que son but était de faire avoir un arrêt cardiaque à sa femme ou de tester sa patience pour voir jusqu'où il pouvait aller ? Là Kira ne savait pas vraiment quelle solution prendre mais dans tous les cas ça ne lui plaisait pas... La tête dans l'oreiller, elle était en train de se demander si elle pouvait réellement mourir d'asphyxie en ce moment même, ce qui serait sûrement plus surmontable que ce qui était en train de lui arriver.

- Parlant de Laelyss, je dois t’avouer… Et c’est pas du tout ce que ça à l’air.

- Fait gaffe à ce que tu vas dire... La menace du canapé tient toujours.


Bon, sa menace était légèrement étouffée par l'oreiller qui couvrait ses mots et il fallait reconnaître que cette phrase commençait très mal ; pourtant, ce n'était pas l'idée qu'il ait pu y avoir une pseudo aventure entre les deux, Kira avait bien confiance en sa meilleure amie et son mari mais elle savait que ses révélations n'allaient pas lui plaire non plus. Dans sa tête, si il venait à en parler maintenant, c'était qu'elle avait un rapport avec cette histoire de la Juge mais la grande question qu'elle se posait maintenant était le rôle qu'avait joué sa meilleure amie dans cette histoire. Et surtout, pourquoi ne pas lui dire ?

- Il y a quelques jours, j’ai remarqué qu’un policier venait un peu trop souvent rôder autour du casino, il regardait partout. Bref, il avait tout l’air de planifier une attaque, et je me suis dit que ça avait peut-être rapport avec ce qui s’était passé avec Rotschild. Alors, il fallait que le policier disparaisse.

- Mmh...


Moui, ça commençait à devenir clair. Le rôle de Laelyss commençait à se dessiner mais la Rose espérait tout de même se tromper, quand même, sa meilleure amie n'aurait pas été se fourrer dans une merde pareil... Bon, Kira la voyait mal refuser un service demander par Vilmos, surtout si il avait utilisé l'argument des enfants qui ne reverraient plus jamais leur père enfermé derrière les barreaux.

- Mais, à cause de mes relations tendues avec le gouvernement, je ne pouvais pas m’en occuper moi-même, ni mes hommes d’ailleurs. Tuer un policier, c’est autre chose que de tuer un bandit ou un gangster. Les citoyens sont toujours inquiets de la mort d’un «représentant de l’ordre», surtout quand c’est un meurtre. Alors, j’ai décidé de m’y prendre plus subtilement cette fois, et Laelyss a décidé de me donner un coup de main.

Relevant une tête blasée vers son mari qui signifiait sa manière de penser sur cette histoire, Kira ne savait même plus comment réagir. Est-ce qu'elle devait leur en vouloir à tous les deux ? A un seul ? Ou alors les remercier de faire tout ça pour préserver une vie de famille normale et tranquille ? Là, elle n'avait qu'une seule envie, c'était d'hurler sa rage et d'aller s'enfermer dans la salle de bain pour prendre une bonne douche et oublier cette discussion. Mais non, elle restait dans le lit parce qu'elle était trop flemmarde pour faire tout ça et aussi parce que reporter la discussion à plus tard ne mènerait à rien.

- Pour faire court, je l’ai convaincu d’empoisonné un cupcake et de le faire manger au policier. Excuse-moi, j’en reviens pas que ça a fonctionné ! C’est complètement de ma faute, je lui ai dit de ne rien te dire à propos de cette histoire. Mais ne gâche pas ton voyage en lui racontant tout ça, s’il te plait ? T’es fâchée ?

- Mmh, je ne sais pas... Je te laisse le choix. Je lui fais la gueule à elle ou à toi ?


Elle était gentille, Kira lui laissait le choix. Mais bon, dans tous les cas elle se disait que ça ne servait à rien de faire la gueule à qui que ce soit, ce qui était fait ne pouvait plus être réparé maintenant et qu'elle décide de se terrer dans une grotte pour bouder tout le monde ou continuer sa vie comme si de rien n'était était exactement la même chose. Et puis, c'était leur problème maintenant si les forces de l'ordre débarquait pour les arrêter ! Bon elle disait ça, mais à la première occasion, Kira foncerait tête baissée pour les sortir de prisons en les engueulant comme des enfants.

- Ça va, je ferais la tête à aucun de vous deux... De toute façon le mal est fait. Mais mes supers-pouvoirs de meilleure amie me disent que Laelyss viendra te casser la gueule si elle apprend que tu m'as tout révélé... Et je ne me suis encore décidé de ton sort, donc ça sera la surprise au retour du Mexique !

Et quelle surprise ! Peut-être qu'une fois là-bas, au bord de la plage avec des cocktails en main elle oubliera de cette petite histoire et Laelyss n'en saura jamais rien... Mais avec la fatigue, la conversation remise sur le tapis ou encore pleins d'autres facteurs, peut-être que Kira vendra la mèche...

- Bon changeons de sujet tu veux bien ? Je sais que je ne vais pas accoucher demain mais j'ai besoin de parler d'autres choses pour me calmer, alors quel prénom est-ce que tu voudrais donner à notre futur enfant ?
Crédit: Neko-chan in Never Utopia


Je m'exprime en sienna
Chérie je t'ai menti [PV Vilmos] - Page 2 48712_s


Dernière édition par Kira Seryk le Lun 29 Jan - 11:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anonymous

InvitéInvité

Chérie je t'ai menti [PV Vilmos] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Chérie je t'ai menti [PV Vilmos]   Chérie je t'ai menti [PV Vilmos] - Page 2 EmptyMer 30 Nov - 4:35

Chérie, je t'ai menti  Ft.Kira
- Mmh, je ne sais pas... Je te laisse le choix. Je lui fais la gueule à elle ou à toi ?

Il pouvait bien de sacrifier pour la bonne cause. C’est lui qui était allé voir Laelyss, elle avait seulement accepté de l’aider. Il avait concocté son petit plan tout seul et méritait probablement plus que la rousse de se faire faire la gueule. Contre sa femme, il était blindé niveau engueulades : Kira lui faisait la tête même avant qu’ils soient mari et femme. De tendres souvenirs, pensa-t-il en souriant à la jeune femme.

- Ça va, je ferais la tête à aucun de vous deux... De toute façon le mal est fait. Mais mes supers-pouvoirs de meilleure amie me disent que Laelyss viendra te casser la gueule si elle apprend que tu m'as tout révélé... Et je ne me suis encore décidé de ton sort, donc ça sera la surprise au retour du Mexique !

Vilmos soupira, vaincu, acceptant son sort. Qu’elles n’oublient pas de relaxer un peu aussi, au lieu de penser au meilleur moyen de se venger de lui! Comme s’il n’y avait pas assez de monde dans Quederla qui voulait sa peau…
Mais pour le moment, le Valet accueilla l’attitude blasée de sa femme avec une certaine perplexité. Les arguments lancés avec férocité par Kira étaient remplacés par une espèce de je-m’en-foutisme qui ne lui ressemblait pas. L’avait-il à ce point drainé de toute son énergie à force de répéter les conneries?

Un instant, il fut assailli par le remord, avant de le faire disparaitre sous les draps du lit au même moment que lui. AH! Quel bonheur de ne pas dormir seul sur le canapé! Il avait bien fait de lui parler de cet histoire finalement. Il lui dira la vérité plus souvent, tiens.

- Bon changeons de sujet tu veux bien ? Je sais que je ne vais pas accoucher demain mais j'ai besoin de parler d'autres choses pour me calmer, alors quel prénom est-ce que tu voudrais donner à notre futur enfant ?

Notre futur enfant. Il n’était encore qu’un ramassis de cellules et de noyaux, et Vilmos l’imaginait déjà dans ses bras avec sa petite bouille tout rose, l’aimant de tout son cœur. Cette vision le fit sourire bêtement lorsqu’il regarda sa femme. Cette fois, il pouvait profiter pleinement de son bonheur sans être mort de nervosité. Thalia était en parfaite santé et il avait prouvé être un très bon père, de temps à autre. Le prochain serait du gâteau.

-Je ne sais pas trop, dit-il, pensif. J’aurais bien aimé rendre hommage à mon père en lui donnant son nom mais… Dimitri, ça fait trop sérieux. Même chose si c’est une fille, ma mère s’appelait Morgana et on ne voit plus ça de nos jours comme prénom. Et toi tes parents? demanda-t-il à sa femme.

Quant à Gustave, il lui avait déjà rendu hommage en donnant son nom à son taureau. Puis ça serait insultant de donner le même nom à son fils qu’à un animal, tout de même.

-J’aimerai quelque chose de simple, comme pour Thalia et Ewan. Leur nom de famille est déjà beaucoup trop long et ça, je ne peux rien y faire. Mais au moins, si on peut lui éviter quelques lettres de plus à écrire, je suis sûr qu’il ou elle en serait reconnaissant… Thalia se mets à pleurer dès qu'elle essaie de l'écrire.

La plus jeune savait comment bien écrire son prénom, quant à Desgoffe und Taxis, bonjour le mal de tête quand on sait à peine lire et encore moins écrire! Bah, Vilmos n’était pas inquiet qu’elle l’apprendrait un jour et l’écrirait parfaitement, avec fierté. En fait, il avait presque hâte de la voir à sa place. Je suis beaucoup trop chanceux, se dit-il en saisissant la main de sa femme pour passer ses doigts entre les siens.

-Que penses-tu de Luca? C’est simple, court, et je trouve que ça sonne bien, Luca Desgoffe und Taxis. Et si c’est une fille, je te laisse l’honneur de choisir, ma chérie.
 
© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Théodora Fleming

Théodora FlemingMessages : 2952
Date d'inscription : 15/08/2012


Chérie je t'ai menti [PV Vilmos] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Chérie je t'ai menti [PV Vilmos]   Chérie je t'ai menti [PV Vilmos] - Page 2 EmptyVen 2 Déc - 18:55



Chérie je t'ai menti





L
e changement de sujet était sûrement ce qui était le plus sûr pour Vilmos mais aussi pour que sa femme arrête de s'énerver dans son coin ; de toute façon les conneries étaient faites et il était hors de question de jouer les Mamans auprès de son mari. Elle avait déjà trois enfants, bientôt quatre ce n'était pour avoir un cinquième à gérer dans le lot ; plus une meilleure amie qui acceptait de se mettre dans la merde pour rendre service tout en mentant à Kira. Bref, très, très mauvaise soirée... Dire qu'elle avait si bien commencé et qu'elle aurait pu se bien se terminer.

- Je ne sais pas trop. J’aurais bien aimé rendre hommage à mon père en lui donnant son nom mais… Dimitri, ça fait trop sérieux. Même chose si c’est une fille, ma mère s’appelait Morgana et on ne voit plus ça de nos jours comme prénom. Et toi tes parents ?

- Autant te dire que si c'est une fille, Anthéa n'est pas très commun... William ça va encore mais pour être franche, ça me ferait bizarre d'appeler mon enfant par le prénom de mes parents. Si c'est un garçon, on peut faire la même chose qu'avec Thalia ; donner le prénom de nos pères comme deuxième et troisième prénom.


Kira trouvait que le deuxième et troisième prénoms n'apportaient rien de plus mais ça permettait de rendre hommage, de mettre d'accord tout le monde ; et c'était toujours un moyen de différent lorsqu'on portait le même nom... Même si Desgoffe und Taxis n'était pas un nom de famille très commun. La demoiselle aux cheveux roses avait bien sûr déjà rencontrée des William sans que ça ne la perturbe mais appeler son propre enfant comme son père ou sa mère... Mmh cette idée lui plaisait moins. Mais bon, pourquoi pas après tout ?

- J’aimerai quelque chose de simple, comme pour Thalia et Ewan. Leur nom de famille est déjà beaucoup trop long et ça, je ne peux rien y faire. Mais au moins, si on peut lui éviter quelques lettres de plus à écrire, je suis sûr qu’il ou elle en serait reconnaissant… Thalia se mets à pleurer dès qu'elle essaie de l'écrire.

- Sinon il peut prendre le mien aussi...


Disait-elle avec un sourire faussement innocent. La lignée des Seryk ne sera plus puisque Haizea portera le nom de son mari plus tard si elle le veut, Ewan porte le nom de son père et Thalia et le futur enfant aussi ; bon, ce n'était qu'un nom, sûrement rien de bien important mais rien ne l'empêchait de tenter. Mais la Rose était d'accord avec son mari, elle n'imaginait pas la torture que ça devait être pour Vilmos enfant ni même maintenant pour Thalia ; pourtant Kira corrigeait à chaque fois et la faisait ré-écrire plusieurs mais non, la petite n'arrivait toujours pas à bien l'écrire. Boarf, ça viendra avec le temps de toute façon.

- Que penses-tu de Luca ? C’est simple, court, et je trouve que ça sonne bien, Luca Desgoffe und Taxis. Et si c’est une fille, je te laisse l’honneur de choisir, ma chérie.

Luca était pas mal et puis ça sonnait bien... Ce n'était pas trop long, simple et sympa à entendre. Kira hocha la tête pour exprimer son accord sur ce nom avant de réfléchir à son tour pour le prénom d'une fille ; elle en avait pleins qui lui passaient par la tête mais aucun ne lui convenait pour l'instant. Quelque chose de court, de simple, sympa à l'écoute et surtout qui ne fasse pas trop tâche avec le nom de famille... Ce n'était pas compliqué à trouvé tout de même ?

- Mmh.. Pourquoi pas Lily ? Lily Desgoffe und Taxis, ça sonne bien non ?

Enfin elle trouvait. Lui laissant le temps de réfléchir à sa proposition, la demoiselle aux cheveux roses alla dans la salle de bain pour se démaquiller et se mettre en pyjama tout en continuant de réfléchir sur le prénom ; Lily... Ce n'était pas mal comme prénom, elle aimait bien. Elle revint dans la chambre quelques minutes plus tard et s'allongea aux côtés de son mari.

- Bon. Si c'est un garçon Luca et si c'est une fille Lily... Mais bon, on a toujours le temps de changer.

Il n'allait pas naître demain et peut-être que d'ici là, ils auraient changé d'avis et trouvés d'autres prénoms qu'ils jugeaient mieux. Mais bon, pour l'instant le plus important était de trouver une solution pour calmer les soucis entre la juge et Vilmos et tenter de partir en voyage sans flipper toutes les 5 minutes sur ce qu'il pourrait se passer à Quederla.
Crédit: Neko-chan in Never Utopia


Je m'exprime en sienna
Chérie je t'ai menti [PV Vilmos] - Page 2 48712_s
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé

Chérie je t'ai menti [PV Vilmos] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Chérie je t'ai menti [PV Vilmos]   Chérie je t'ai menti [PV Vilmos] - Page 2 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Chérie je t'ai menti [PV Vilmos]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Quederla :: Les Archives ~ :: Les Archives :: Les RPs 2016-
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser