Les groupes "Gouvernement" et "L'Ordre" sont à la recherche de membres.
veuillez les privilégier, si cela vous convient bien sûr !
Ou bien choisir un prédéfini !
Le forum dispose de Discord !
Vous pourrez y accéder une fois qu'un membre du Staff vous aura validé.
Un MP vous sera envoyé un MP avec l'adresse de notre Discord ! N'hésitez pas à nous rejoindre !
Nous sommes actuellement à la recherche du Maire de Quederla.
Si ce poste vous intéresse, faites-le nous savoir !
Félicitation à Nashoba Dreiden !
Son RP a été élu meilleur RP du mois !

Partagez | 
 

 Le danger de mort et la peur sont source d'apprentisage [RP Solo].

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Le danger de mort et la peur sont source d'apprentisage [RP Solo].   Dim 13 Nov - 22:01





La sueur coulait le long de mon front, tel une goutte d'eau le long de la roche. Ma respiration était assez saccadé et j'étais épuisé. Je ne sais même pas si mes muscles était contracté et au repos. Mes vêtements étaient totalement tâché de boue et de terre ... Comme si je venais de passer une de Koh-Lanta. Assis derrière un arbre avec mon katana à la main dans son fourreau je prenais le peu de temps que j'avais pour me reposer. Comment me suis je retrouver ici et dans cet état allez vous me demander ? Très simple, cela quelques mois que je pratiques l'arme avec mon maître d'arme, une ancienne Domae partit car elle se faisait chier. Elle était assez connue sur les champs de bataille comme une personne extrêmement violente, son armure noire magnifique était son symbole, une hache noire et massive ainsi qu'un taureau qui a du caractère. Il y a quelques jours j'ai eu le malheur de dire que si je pratiquais l'arme c'était pour me défendre, qu'il n'y avait aucune raison d'attaquer c'était inutile et stupide. Ce n'est pas la première fois qu'on se chamaille sur ce sujet, mais je ne sais pas pourquoi cette fois ça a été le débat de trop et je me retrouve en duel face à ma maîtresse d'arme ... Ca fait 2 heures que ça dure, je me planque et elle finit par me trouver, one échange quelques coups assez violent et je fuis en dégringolant une pente de la forêt ou en courant loin, résultat je suis épuisé et elle est presque fraiche comme si on avait rien fait.

Toujours contre mon arme, je serra mon katana dans mes bras posant la tête sur le fourreau, essayant de faire le moins de bruit possible avec ma respiration. J'étais déjà extrêmement fatigué avec mes insomnies et mes crises de folie la nuit ... Je me demandais comment je tenais encore debout, peut être le fait de savoir que je risque vraiment de me prendre un coup de hache dans la gueule ... Ouai ça aide effectivement. Etant sourd, je regarde le sol fixement espérant voir une ombre s'approcher, étant sourd je ne peux pas compter sur mes oreilles pour ça. Ce que j'aimerais être à la maison avec maman à cuisiner finalement ... Je regarde le Katana que l'on m'a prêté pour ce matin, je regrette un peu d'avoir choisit une arme aussi faible, les haches et les espadons sont bien plus forte et impressionnante qu'une lame si fine et à l'air si fragile. De mon point de vue je ne pourrais jamais lutter avec la hache d'Aurora avec ça. Je ferme les yeux un moment, j'ai du mal à les rouvrir, la fatigue me gagne, mon né simule l'odeur des bons pains de mère, j'aimerais manger un de ses pain avec de la confiture ou du chocolat je commence vraiment à avoir faim aussi.

Alors que je m'assoupis légèrement, l'ombre d'Eisuke prend forme dans ma tête ... Une ombre tellement similaire à celle de mon frère qu'avec la fatigue j'en oublie cette histoire d'entité qui me suit et pense que c'est mon frère ... Alors que le sourire glaçant et flippant de cette ombre apparaît mon esprit revient à la réalité et au fait que ce n'est pas mon frère. Je peux lire sur les lèvres de cette chose un message simple " Ne te laisse pas faire Nemeroff, écrase cette femme, tu as une arme sert en toi". Secouant légèrement la tête je sers encore plus l'arme à moi. " Imagine que c'est ton père, tu ne veux pas te venger ? Déverser ta haine ?" Qu'est ce qu'elle racontait cette chose, lâche moi, laisse mon père en dehors tout ça ... Je suis déjà assez mal pour repenser à une des sources de tout mes problèmes maintenant. Comment elle sait tout ça cette ombre, elle n'est qu'une ombre ... Une ombre ça devrait rester à sa place et ne pas parler. Je soupire, ca ressemble plus à un cauchemar qu'à du repos ... Je ferais mieux de me réveiller et....

Je rouvre mes yeux doucement et voit une paire de botte noire au sol, en remontant doucement le regard je découvre une armure noire magnifique ... Si belle que je la reconnais totu de suite et fais une roulade sur le côte par panique et voit la hache passer à quelques centimètres de ma pauvre petite tête innocente. Il s'en est fallu de peu .... Je me remet sur mes jambes et dégaine mon Katana en gardant le fourreau dans la main et pare les attaques du maître difficilement, plus ça durait plus les coups donné par Aurora me semblait lourd et puissant, la fatigue qui s'installait amplifié les efforts demandés à mon corps.

- C'est...C'est on j'ai compris ! ON PEUT PAS TOUJOURS FUIR !

Je ne me rendais pas compte que j'hurlais, comme je suis sourd la notion de volume m'était difficile à cerner encore avec le peu de temps ou je retrouve le sens de l'écoute. Mais Aurora ne semblait pas vouloir s'arrêter et continuait ses attaques, son casque noir magnifique avec des cornes, symbole de forte créature qu'est le taureau s'approchait de moi avant de voir les bras de la femme arriver vers moi avec sa hache, j'esquivais encore et encore. Avant de tomber en arrière et encore rouler dans une pente, je n'avais pas remarqué que j'avais autant reculé, je sens mon genoux qui me fait mal et voit que je me suis égratigné ce dernier et que mon pantalon est troué. Je redresse la tête et voit Aurora descendre doucement la pente, je me lève et cours encore entre les arbres avant de ma cacher derrière un grand arbre .... Les seuls choses qui me venaient à l'esprit c'était .... "ELLE VA ME TUER ...ELLE VA ME TUER BORDEL ...." La peur, la fatigue, le fait que je viens de me blesser et que j'ai mal tout ça ensemble me provoquait une forte angoisse et j'avais soudainement peur, c'était plus un entrainement c'était carrément une mise à mort la. Alors que des larmes montent à mes yeux, oui pas très courageux, mais j'ai toujours été chouchouté et protégé moi ... C'est vraiment une des premières fois que je retrouve confronté à une situation ou on veut me tuer car j'ai pas envie de faire de mal à quelqu'un. Je ne suis pas un combattant, je suis juste un lycéen, le combat je ne connais pas ça. L'angoisse était au maximum, j'avais 2 choix me laissser crever ici de fatigue ou me battre. Je vois l'ombre de ma maitresse arrivé sur le côté et sort de l'arbre pour donner un coup de katana, mais cette dernière pare le coup avec son gantelet tellement facilement que j'ai honte et vient me donner un coup de pied dans le ventre me faisant reculer en coupant ma respiration et baver ...

- Arghhh

J'avais l'impression que tout mon corps se bloquait en réponse à cette attaque et que j'allais mourir. Je tenais toujours mon Katana fermement et je vois la hache se lever en l'air et venir s'abattre sur moi, je saute sur le côté de toute mes force et lâche mon arme au passage. Je me retrouve au sol dans la boue tenant mon ventre qui me faisait encore mal, la pluie commençait à tomber doucement et je voyais les pieds de mon maître se rapprocher doucement de moi. Mon regard faible se lève vers elle t je vois qu'elle va encore me frapper, le part et je roule rapidement sur le côté en me levant difficilement. Je ramasse mon arme pour partir de nouveau dans les bois sombre, je saute légèrement sur un changement de niveau de sol et me cache derrière un cailloux, j'haletais et mon ventre me faisait mal. Je n'arrive plus à serrer mon arme cette dernière tombe au sol. Mes mains rejoigne l'arbre aussi et je ferme les yeux je suis crevé ... J'en peux plus, j'ai l'impression que mon corps devient froid et lourd. La pluie qui c'est maintenant fait maître du ciel tombe sur mon corps, le mouillant comme si je n'étais qu'une vulgaire pierre. Je m'endors doucement comme si j'étais devenu un élément de la nature, les feuilles au sol était mon matelas et la pierre derrière moi mon oreille oreiller. L'ombre se reforme dans ma tête et me regarde en silence, aucune sourire cette fois, je peux distinguer ses les 2 formes sur le côté qui sont ses bras sont croisé. L'orage éclate soudainement me faisant sursauter et ouvrir les yeux rapidement, je comprend alors que je m'étais évanouis une fraction de seconde ... Aurora va vraiment toujours loin dans les entraînements .... Mais elle n'avait jamais été jusque la, je vais vraiment mourir. Je regard le katana que j'ai laissé tomber contre moi et vient le rechercher avec la main doucement quand une ombre imposante apparaît au-dessus de moi. Aurora était sur le rocher qui me servait de dossier et ne semblait ne pas m'avoir vu, je vois qu'elle vient pour contourner le rocher. Mon corps repense a se coup de pied violent et ne veut pas répondre. La seule chose à la qu'elle je pense c'est survivre... Je ne veux vraiment pas mourir ici ... Alors que je serre mes jambes à moi difficilement, mon corps ne fait que de trembler de plus en plus montrant que la fatalité arrivait dans mon esprit. Je ferme les yeux et prit pour qu'elle ne me voit pas mais c'est peine perdue, en hauteur elle ne me voit pas, mais des qu'elle dépassera se rocher je serais grillé, je remonte le katana jusqu'à moi et le serre fort contre moi ... "Nashoba ... Yona....Maman...à l'aide" Les larmes coulent de nouveau le long de mes joues. Le peu de courage que j'avais cumulé depuis le moment ou je m'étais disputer avec Nahs venait de s'envoler, seul une peur assaillante et une douleur destructrice me parcourait. Alors que la réalité me rattrape et que je suis seul, je regarde le sol et voit soudainement une ombre sortir du sol, celle de celui qui me hante, il vient me caresser la joue et me mîme clairement sur ses lèvres " Mais moi je suis la ...". Je vois une deuxième ombre se rapprocher sur le côté, celle la je la reconnais .... Et j'essaye de me lever pour fuir mais mon corps ne veux pas, je regarde l'ombre d'Eisuke:

- Pitié aide moi !

L'ombre réaffichat son sourire glacial avant de disparaître. Je regarde ça et soupire ... J'étais bien seul face à la réalité de ce monde. Alors que je me relève doucement prenant l'arbre entre mes mains, je revois les visages de mes proches dans ma tête, j'ai vraiment pas envie de mourir aujourd'hui ... Y a tellement de chose que je n'ai pas encore faite ou dis. Je tiens le fourreau dans ma main et pose mon autre main sur la poignée prêt à dégainer, mon regard caché derrière mes cheveux. Et un visage neutre je me prépare à l'arrivé d'Aurora et quand elle arrive je dégaine violemment mon épée pour venir la frappé rapidement et violemment, cette dernière venant bloquer avec son gantelet de nouveau, mais avec la force et la rapidité, la lame venait de s'enfoncer dans ce dernier. Je ne pouvais pas voir la surprise de mon maître sur son visage mais en tout cas je pouvais voir ce moment d'incompréhension qu'elle avait eut avant de venir me remettre un coup de pied de l'estomac et regardé m'écroule. Cette fois c'était la perte de connaissance qui m'avait frappé et non pas la douleur.


Alors que je reprend doucement conscience, je me retrouve sur une truc qui bouge ... C'est ça le paradis un tour de manège ? Je remarque que la chose sur la qu'elle je me retrouve est un taureau de couleur noir. Je commence un peu à comprendre et redresse mon regard pour voir mon maître d'arme marché à côté de moi avec la hache, quand elle voit que me réveil et me sourit:

 - Alors belle au bois dormant on dort ?

Je lis sur ses lèvres sa phrase mais l'envie de rire était pas vraiment la, je tremblais encore un peu me sentant pas bien du tout, la seule question qui me vient à l'esprit était:


- Je ne suis pas mort ?

Je parlais fort, mais je ne m'en rend pas compte comme d'hab et je n'avais pas la force de faire des signes à Aurora. Elle m'avait foutue sur son taureau pour me remmener chez moi. Je ferme légèrement les yeux puis les rouvres quand elle tape la tête pour que je la regarde parler:

 - Tu risquais rien andouille .... C'était pas une vrais hache, elle est dans une matière particulière que Lenka a fait

Elle lèvre l'arme et vient l'abattre sur ma tête. Je sens une légère douleur, mais elle n'est pas horrible et je vois la hache se cassé en 2. Je reste silencieux un long moment ... J'avais l'impression qu'on c'était foutu de ma gueule grossièrement la, elle rigole en voyant ma tête:

- C'EST PAS DROLE, J'ALLAIS MOURIR !

Elle me regarde et semble contente que je dise ça, je ne comprend pas pourquoi, d'une c'est pas drôle et de deux....Bah c'est pas drôle. Je soupire fortement et ma prof d'arme m'annonce toute fière:

 - Pourtant je ne comprend pas ! Tu t'es enfuis et tu es quand même mort ...

Je soupire et tourne la tête gonflant fortement les joues ... C'est bon j'ai compris on ne peut pas toujours fuir surtout contre des adversaires qui ont l'habitude. Je trouve quand même que cet exercice à été bien trop loin pour un simple entraînement et une leçon. De plus, si j'étais pas sourd j'aurais sûrement repéré la supercherie ... L'arme devait faire un drôle de bruit en fendant l'air ... Je me maudis un peu sur le coup de mettre un peu infligé ce stress et cette pression tout seul aussi. Je tourne la tête pour regarder Aurora et elle me sort:

 - Mais je dois admettre que ton dernier coup m'a vraiment surpris, il était magnifique et ce regard que tu avais, un vrais petit monstre mon petit Neme !

Je la regarde et essaye de repenser à cela, mais je ne m'en souviens pas vraiment, je sais seulement que je me suis endormis contre ce rocher, je ne me souviens pas avoir pris la décision d'attaquer Aurora. Elle me monte alors son gatelet qui avait alors perforé par ce coup de lame. Je reste assez perplexe.

 - Bon maintenant que tu as compris qu'une arme était fait pour attaquer et pas prendre la fuite ... Il va falloir comprendre pourquoi tu utilises une arme ... Pour protéger? Tuer ? Ton plaisir ? Battre des gens plus fort que toi ? ou même pour le sang ?

La réponse me paraissait évidente sur le moment " Pour me protéger " non ? Pourtant je n'arrivais pas à lui dire, cette petite expérience m'avait un peu chamboulé les idées. Alors qu'on arrive en ville, Aurora me fait descendre de son taureau pour le faire disparaître et m'aide à allez jusqu'à chez moi. Pendant le chemin je réfléchis à sa question mais aucune réponse ne me vient à l'esprit. Me déposant devant chez moi, je regarde ma maîtresse partir en me saluant. Je regarde ma porte un moment après cela et l'ouvre, en me voyant ma mère se jette sur moi savoir ce qui c'était passé, je lui raconte que je me suis paumé en forêt que je suis tombé dans les pentes. Elle me prend fort dans ses bras et m'envoie me changer dans ma chambre... Cette expérience restera gravée au fond de moi, j'en suis sur.

« Ce qu'il faut retenir:»
Au secour ma prof est follé !
❀ L A E
Revenir en haut Aller en bas
 
Le danger de mort et la peur sont source d'apprentisage [RP Solo].
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Quederla :: Archives~ :: Les Archives :: Les RPs 2016-