Des prédéfinis n'attendent que vous pour être pris !
Le forum dispose de Discord !
Vous pourrez y accéder en suivant ce lien.
N'hésitez pas à nous rejoindre !
Nous sommes actuellement à la recherche du Maire de Quederla.
Si ce poste vous intéresse, faites-le nous savoir !

Partagez | 
 

 Sea. Sun and Tomb ~ Kira

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage

avatar

Laelyss ReissMessages : 989
Date d'inscription : 23/11/2014


MessageSujet: Sea. Sun and Tomb ~ Kira    Jeu 17 Nov - 2:09

Tulum nous voilà


Et n'oublie pas de sortir le chien, hein !
Pour la troisième fois, Lys, oui.
Ok, Ok, c'était la dernière fois. Mais s'il te plaît soit gentil avec Nash durant mon absence d'accord ?

Tout ce que j'obtiens comme réponse c'est de le voir lever les yeux au ciel. Soit, j'ai compris j'en fais peut-être un peu trop. Mais il ne faut pas m'en vouloir. C'est le premier voyage que je fais sans lui et par conséquent aussi loin depuis un bon moment. Alors indéniablement j'ai une grosse boule d'appréhension au sein de mon estomac. L'étrange sensation, aussi désagréable soit-elle, de l'abandonner pour une semaine. Pourtant ce n'est rien de plus qu'un petit moment entre filles. Et tout aussi mérité que ce voyage fait avec lui il y a quelques mois auparavant. On a durement travaillé entre la fin du mois d'octobre, Halloween et les diverses commandes de mariages qui se sont succédé en ce début de novembre. Jamais je n'en avais encore vu autant. À croire que cela en fut la période idéale. Et j'avoue avoir donné beaucoup plus de travail qu'à l'accoutumée à tous mes employés, alors une petite pause pour tout le monde ne pouvaient pas en faire de mal. De quoi revenir en force pour attaquer la dure période de Noël sous peu. À côté de ça Halloween ce n'était qu'une simple période d’échauffement.

C'est donc en ce lundi 7 novembre, que le départ est annoncé.
Fin de matinée, blottit dans les bras de Bigby devant le bateau qui nous emmènera à bon port, valise à mes pieds j'attends sagement l'arrivée de mon amie. Juste elle et moi, quelque chose que nous n'avons pas encore eu le temps de partager au moins une fois depuis autant d'années d'amitiés. Il faut dire que la situation ne s'était jamais présenté pour diverses raisons plus ou moins évident… dont, je veux bien l’admettre, une grande partie était de ma faute. Une erreur a rattrapé aujourd'hui. Le voyage qui allait se terminer le 13, ne fut pas simple à trouver au moment des préparatifs. Car entre les goûts diversifiés de chacune et les contraintes, cela réduisait grandement les possibilités de déplacement. Approchant quand même à grands pas de la période d'hiver il n'était pas question de se rendre dans un pays plus froid. De plus, tout comme cette escapade faite en amoureux, il fallait se mettre à chercher un endroit que moi-même je n'avais pas encore eu le temps de flouer le sol, de quoi profiter réellement du paysage. L’un des nombreux inconvénient à avoir gambader aussi longtemps dans la nature. En soi, après de longues heures a se torturer la tête toute une après-midi, le Mexique ou plus exactement la ville de Tulum paru comme une évidence. Elle était remplie de tout ce qui fallait pour passer du temps entre filles sans aucun homme à l'horizon.

En parlant d'homme, je n'ai pas de doute sur le fait qu'ils survivront sans peine à notre absence. De quoi profiter de leur côté de moment entre "personnes virils" sans avoir les bonnes femmes entre les pattes. Rentré tard, très certainement éméché sans que cela n’engendre des remontrances dignes de ce nom et s'étaler dans le lit deux places avec paquet de chips et autres débordant à souhait. Peut-être le rêve de tout homme en couple au moins une fois dans sa vie ? Moi ce que j'espérais seulement, c'est qu'il ne profite pas de ma non-présence pour presser ce pauvre Nashoba à quitter la maison. Car sur ce point-là, il risquait bien trop gros à vouloir jouer à ce petit jeu.Mais puisqu’il semblait doucement l’apprécier peu à peu, il n’y avait pas de doute à avoir là-dessus.

Tout cela mis à part, l'annonce pour les derniers embarquements se fait entendre, au même moment où ma compère d'excursion fait son apparition. Dernières embrassades accompagnées d'un petit "je t'aime" qui n'allait pas être prononcé avant quelques jours. La promesse d'être sage comme une image et de ne pas revenir les bras chargés de souvenirs - ce qui avouons-le, aller bien loin d'être aussi facile pour ma part -, je m'en détache pour accueillir la nouvelle arrivante.

Prête ?



© Laelyss



Maman écris en #71043C


d6dn.pngdarC.png




 


Dernière édition par Laelyss Reiss le Mer 14 Déc - 16:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://milano.forumactif.com

avatar

Kira SerykMessages : 3119
Date d'inscription : 15/08/2012


MessageSujet: Re: Sea. Sun and Tomb ~ Kira    Jeu 17 Nov - 23:33



Sea. Sun and Tomb





L
e jour J ! Ça y est, elles allaient enfin partir en voyage et rien ni personne ne pourra les arrêter. 1 semaine loin des emmerdes et du quotidien que leur offrait Quederla et bonjour le Mexique ! Choisir la destination n'avait pas été chose facile puisqu'il fallait répondre aux conditions plutôt exigeantes des demoiselles : un endroit où Laelyss n'avait pas posé le pied durant ses excursions, un endroit avec plage, soleil et cocktail ainsi que des temples ou vestiges de civilisation afin de faire plaisir à Madame l'archéologue. Et le lieu tant difficile à trouver afin de satisfaire tout le monde était le Mexique, Tulum précisément ; jamais réellement entendu parler mais les avis n'étaient pas mauvais sur cette ville.

En cette matinée, la demoiselle aux cheveux roses avait mit son réveil à 7h00 comme tous les matins afin de préparer le petit-déjeuner des enfants et les aider à se préparer avant de leur faire un gros câlin. Vilmos se chargeait de les emmener à l'école permettant à sa femme d'aller prendre sa douche et se préparer pour ne rien oublier ; affaires de toilettes mises en dernière entre les maillots de bain, serviette de plage et affaires d'été, Kira fit le tour de la maison pour vérifier qu'elle n'oubliait rien d'important... Normalement tout était dans son sac et il ne restait plus qu'à attendre le moment pour partir de la maison en direction du port.

10h00 s'affichant, le couple Desgoffe und Taxis se rendit en alla au port en discutant de ce voyage ; Kira n'était pas le genre de mère à s'inquiéter pour ses enfants, leur père allait très bien s'en sortir avec eux et même si elle les aimait, la Rose voulait bien quelques vacances loin des disputes entre le frère et la sœur et autres notes qu'ils lui rapportaient le soir. Elle avait aussi besoin de mettre de côté les Domae, Kira espérait simplement qu'Harley saurait gérer la Famille sans trop faire de dégâts... De toute façon, il y avait le reste du Conclave pour s'opposer à des décisions qu'elle pourrait prendre et puis être Reine d'une Famille ne voulait pas dire ne plus avoir de vie, refiler le boulot aux autres avait du bon parfois.

Arrivés au port, Kira remarqua sa compagne de voyage blottit dans les bras de Bigby, voulant sûrement partager les dernières minutes avec lui. La demoiselle posa sa valise pour se tourner vers Vilmos et l'embrasser longuement et lui disant combien il allait lui manquer, un dernier baiser en lui disant de ne pas faire de bêtises en son absence -et il voyait bien de quoi elle voulait parler- et la voilà partie en direction de Laelyss. La Domae salua brièvement Bigby avant de se tourner vers la rouquine, à ce moment-là, Kira se disait que c'était la première fois qu'elle partait en vacances avec sa meilleure amie depuis qu'elles se connaissaient... Une semaine à marquer d'une pierre blanche pour le coup !

- Prête ?


- Oh que oui !


Un dernier salut en direction de leurs copains et les voilà s'avancer en direction du bateau, montrant passeport et billets de voyage elles purent monter une fois tout le bordel vérifié. Le pont était... Impressionnant. C'était grand et ça n'avait rien à voir avec le bateau qu'elles avaient attaqué la dernière fois, non cette fois on pouvait espérer un peu de tranquillité ! Un employé s'approcha des jeunes femmes en proposant de les conduire jusqu'à leur cabine avant de leur souhaiter bon voyage, elles posèrent leurs valises et Kira se laissa tomber sur une des couchettes.

- Je n'arrive pas à croire que c'est enfin vrai ! Et puis on va pouvoir échapper à ce temps pendant une semaine !

Tulum en novembre... Soleil, environ une trentaine de degré et la plage, que demander de plus pour un mois de novembre ? N'ayant pas grand chose à faire dans la cabine, elles en sortirent afin de faire le tour du bateau mais ce n'était pas ce n'était pas comme si il y avait masse d'activités non plus ; elles ont été obligés de s'occuper jusqu'au repas du soir avant d'accoster une heure plus tard. Même en n'ayant pas fait grand chose, Kira commençait à être fatiguée et voulait arriver au plus vite à la location afin de pouvoir être en forme le lendemain matin ; elles n'avaient rien prévu et verront sûrement le moment.

Les affaires rassemblées, les jeunes femmes descendirent du bateau où on leur indiqua le chemin de l'offisme du tourisme pour leur expliquer toutes les démarches à suivre ; son espagnol remontant à plusieurs années maintenant, la demoiselle aux cheveux roses laissa parler son amie le temps d'éplucher le petit dictionnaire qu'elle avait prit soin de prendre pour de ne pas être perdu et d'hocher la tête comme une gourdasse laissant son amie servir d'interprète... Là, Kira ne voulait juste pas faire d'effort et comptait rajouter des "o" et "a" à la fin de chaque fois et rouler les r histoire de faire un petit accent.

Accompagnées par un homme qui gérait les bungalows, Kira fut forcée de dire quelques mots en espagnol puisque Monsieur avait décidé d'être très bavard et leur poser toutes sortes de questions ; au moins il se voulait sympathique et apprendre à connaître les clients. Il avait l'air de bien connaître les environs et se tenait plutôt bien au courant des marchés nocturnes et autres occupations de prévu, elle nota son nom dans un coin de sa mémoire histoire d'aller le revoir pour quelques renseignements au cas où.

Le bungalow se rapprochant de plus en plus, Kira en eut presque le souffle coupé... Au bord de la plage, un pont permettait de rejoindre les maisons assez espacées pour éviter de passer du sel au voisin d'à côté par la fenêtre mais assez rapprochées pour ne pas être perdu en pleine mer ; les lumières et le coucher de soleil accentuait ce côté paradisiaque et à ce moment-là, la Rose regrettait presque de n'avoir prit qu'une semaine de vacances... Finalement, elle vivrait bien ici. Il continua de parler et de présenter quelques voisins qu'il avait l'air de connaître mais Kira ne l'écoutait que d'une seule oreiller, trop occupée à regarder ce qu'elle avait sous les yeux.
Crédit: Neko-chan in Never Utopia


Je vous grogne dessus en darkblue.










Dernière édition par Kira Seryk le Lun 29 Jan - 11:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Laelyss ReissMessages : 989
Date d'inscription : 23/11/2014


MessageSujet: Re: Sea. Sun and Tomb ~ Kira    Jeu 24 Nov - 11:39

Cocktail nous voilà


Moi j’étais prête sans l’ombre d’un doute.
J’avais bien trop hâte de remonter sur un bateau, d’avoir le vent dans les cheveux et de sentir les vagues cognées contre le navire pour faire marche arrière maintenant. Qui plus est, cette ville sublime dont les photos étaient nichées dans les prospectus me faisait littéralement rêver. En particulier quand on le compare à la ville de Quederla en cette période de l’année. Le soleil étant si rare, le froid prenant place dangereusement, il est clair que nous sommes loin des vacances de rêves. Pourtant cela n’empêche pas quelques petits curieux de passer un peu de temps ici. Enfin, cela m'importait peu en cet instant. Ni une ni deux, nous quittons nos cher et tendre compagnons pour rejoindre le pont. Après quelques formalités habituelles, le départ est annoncé rapidement. Comme le voyage ne dure pas plus de quelques heures, il est clair que nous ferons bien vite le tour de ce pavillon, qui plus est il n’est pas réellement équipé de quoi que ce soit pour nous divertir. Ce n’est pas comme le bateau prit il y a quelques mois, où piscine est autre était inclu. En même temps, entre trois jours de voyage et simplement moins de vingt-quatre heures cela paraissait logique.

Tout à fait. Et l’avantage d’être avec une Elementis d’eau, c’est que s’il se met à pleuvoir je protégerais ton brushing.

Et non pas que le brushing elle y gagnait beaucoup à en avoir une sous la main. De quoi nous protéger comme il se doit face aux intempéries impromptu de la mer en général. Mais je dois bien admettre que quitter ce temps morose pour le sable chaud et le soleil me ravit grandement. J’ai une hâte de dire au revoir au pull, écharpe et de revêtir mon plus beau maillot. Prendre un bain de minuits est dorée sur un transat accompagné d'un délicieux cocktail et de petits chants offerts par les Mexicains pour détendre agréablement l’atmosphère. Plus j’y pensais et plus j’avais envie d'accélérer le rythme du navire pour arriver plus vite. Une idée fort intéressante, mais qui était peu probable de plaire à tous les passagers. Donc résigner à être armé de patience, autant qu’elle que moi, nous n’avions d’autres options que de faire passer le temps comme on le pouvait. Et une fois qu’on a fait le tour du bateau il ne reste plus qu’à se mêler à la population pour faire de nouvelles rencontres. Même si celles-ci n’ont aucune chance de durer éternellement une fois la terre ferme retrouver.

En parlant de terre ferme, c’est avec joie que mes pieds se posent dessus bien des heures plus tard. Quoique le soleil se soit couché, la température n’était pas capricieuse. Elle s’était fait ressentir des kilomètres auparavant et je n’ai pas perdu de temps pour changer vêtements d’hiver contre celle d’été. Il n’y avait pas à dire qu’avec toutes ses lumières qui illuminent le port on pouvait déjà se croire au paradis. Cette simple vision avait de quoi être spectaculaire. Le lendemain allait être prometteur. En attendant une bonne nuit de sommeil, il fallait d’abord se rendre à l’accueil comme tout bon touriste qui venait d’arriver. Puisque madame avait perdu ses quelques notions d’Espagnols et qu’elle passait plus de temps le nez fourré dans le dictionnaire qu’autre chose. Me voilà donc avec le premier rôle de la traductrice en chef. Plus simple et plus rapide on dira. Après quoi, ce fut le moment que nous attendions avec impatience, maintenant que tout était en ordre, le chemin jusqu’au bungalow. Et bon sang c’était magnifique. Si on enlevait notre accompagnateur qui semblait avoir une ressource inépuisable de salives pour raconter toute une vie, bien qu’intéressante elle n’en restait pas moins trop exposer. Je crois que je n’ai pu placer que trois mots sûrs tout le long du trajet. Fort heureusement cela n'entachait en rien le paysage. L’endroit paraissait si parfait, si calme, comme s’il n’y avait rien pour ternir ce tableau. Et cette petite maison qui allait être la nôtre durant tout ce temps… Si seulement il faisait plus chaud à Quederla je demanderais la même. Placer en plein milieu de la plage et beaucoup plus grande.

Pour ma part le tour du propriétaire fut un peu rapide, car il y avait toujours cette “homme de main” dans nos pattes. Bien gentil, mais j’espérais au moins que durant tout le séjour il allait nous laisser un peu respirer. Puisqu’il connaissait si bien les voisins qu’il aille donc discuter un peu avec eux. Mais je dois bien admettre que les mots “gratuits” et “boisson” m’ont vite fait changer d’avis sur sa personne. Du moins le temps qu’il m’explique pourquoi ce soir en particulier il y avait l’opportunité de ne rien payer. Parce qu'à ce compte-là il fallait en profiter sans aucune hésitation. C’est bien le genre de choses qui ne se représente pas deux fois. C’est donc après avoir décrypté son récit interminable, que je lui offre un petit billet bien généreux. Histoire de le remercier de nous avoir montré notre espace en portant nos valises, que pour qu’il se taise. Ce qui le ravit suffisamment pour qu’il ne s’attarde pas davantage. Enfin seule ! Enfin, il est possible d’apprécier cet instant. Et surtout faire un tour complet. Qu’importe la pièce il y a des fenêtres partout; de quoi ne jamais manquer le lever ou le coucher de soleil. Profitant de ses rayons qu’importe l’activité. Elle était équipée d’une cuisine grande et spacieuse, donnant à la fois sur le salon que sur la surface extérieure, ainsi que la possibilité de faire un tour dans la mer. Les placards étaient remplies, étant compris dans le forfait, nous n’avions pas besoin d’aller faire les courses. Tout comme le service de nettoyage était offert au vu du prix. Le bonus du petit déjeuner si nous souhaitions en faisait partie. Et pour une fois je n’allais pas m’en priver à en profiter. Après tout se faire servir est tellement plus agréables. Il n’y avait qu’une chambre mais le lit était tellement grand que nous ne risquions pas de nous disputer pour de la place. Et ne parlons pas de la salle de bain qui pouvait rendre jaloux n’importe quelle personne qui n’aurait pas les moyens de se payer un tel voyage. Il n’y a pas à dire c’était vraiment l’idéal.

Je finis par rejoindre mon amie dans la chambre, posant ma valise sur le lit, je commence à en décharger une partie.

Alors, ça te dit de sortir un peu ?

Le voyage à été long, certes. Et je sais que nous profiterons de cette semaine comme il se doit. Mais rien n’empêche de la commencer comme il faut dès l'arrivée. J’avoue ne pas préciser au premier abord ce que l’homme m'a confié. Préfèrent l’entendre me dire qu’elle est trop fatigué où je ne sais quoi  pour ne pas vouloir sortir. Ce à quoi je rétorque en feignant l’indifférence :

C’est dommage, tu ne pourras pas profiter des cocktails gratuits, soirée spéciale.

Pour être spéciale selon les dires du jeune homme, elle l’était. Avantager les couples fraîchement arrivés malgré le nombre de célibataire sur le rivage, c’est un peu bas. D’un autre côté point de vue marketing et j’en passe cela doit avoir du bon. Quand je la regarde j’ai l’impression que les mots “gratuits” et “cocktails” on suffit pour la réveiller, prête à mettre subitement un petit nez dehors jusqu'à une durée indéterminée. Qu’est-ce qu’on ne ferait pas pour de l’alcool, je vous le demande ! Alors, histoire de continuer de lui mettre l’eau à la bouche, je rajoute quelques vagues explications :

Tous les couples arrivées ici, on la chance d’avoir des boissons gratuites jusqu’à minuits. Quant au “célibataire” ou du moins les personnes présentes qui ne sont pas avec quelqu’un, doivent malheureusement payer. Alors je me suis dit pour fêter en grande pompe notre venue, se faire passer pour deux filles fraîchement fiancée ne serait pas une mauvaise idée. Mais puisque tu as l’air tellement fatiguée, je m’en voudrais de casser ton rythme de sommeil !

Madame ne voulait pas sortir, je m’en voudrais de casser sa petite routine dès le premier jour. Après tout, ce n’est qu’un peu de boisson, rien de bien important. On peut largement s’en passer. Mais à en voir sa tête, c’est qu’elle me fendrait presque le cœur. Je savais qu’elle avait des penchants pour l’alcool mais pas au point d’en faire une affaire personnelle. Ce qui me fait bien rire en fin de compte, car je saurais comment l’amadouer quand celle-ci prétendra ne pas être en forme pour telle ou telle chose. Moi-même ayant envie d’y faire un tour, je cesse de me jouer de son sort et prenant la bouteille d’eau vide dans mon sac à main, j’enlève ce qui entoure le goulot pour pouvoir faire office de bague. Puis d’un genou à terre devant elle je formule la plus belle demande en mariage qui soit :

Mademoiselle Seryk Desgoffe und Taxis, voulait me prendre pour épouse ce soir et que ce soir histoire d’avoir un accès gratuit au bar ? Vous feriez de moi la personne la plus heureuse du monde. En plus de beaucoup de jaloux de voir d’aussi belles femmes ensemble. Par contre je sors avec toi seulement si tu enfiles une robe, sinon je demande le divorce et j’irais me contenter de la voisine. Elle a l’air pas trop mal.




© Laelyss



Maman écris en #71043C


d6dn.pngdarC.png




 


Dernière édition par Laelyss Reiss le Mer 14 Déc - 16:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://milano.forumactif.com

avatar

Kira SerykMessages : 3119
Date d'inscription : 15/08/2012


MessageSujet: Re: Sea. Sun and Tomb ~ Kira    Dim 27 Nov - 19:40



Sea. Sun and Tomb





L
'intérieur de la maison était magnifique et la demoiselle aux cheveux roses était trop occupée à observer chaque détail dans chaque pièce pour se pré-occuper de leur guide un peu trop bavard... L'avantage de ne pas comprendre la langue était qu'elle pouvait se déconnecter très rapidement de la réalité. Au bout d'un certain moment, Laelyss réussit ce que sa meilleure amie croyait l'impossible : le mettre à la porte sans utiliser de coup de pied au cul. Mais on parlait de la rouquine et non de la Rose, alors il avait eu de la chance que ce soit la première qui ait décidé de le remercier et non la deuxième.

Bref, une fois le tour du propriétaire fait, Kira alla directement dans la chambre pour poser sa valise au bord du lit et commencer à déballer les affaires... D'accord, sortir ce soir la tentait légèrement mais le voyage l'avait un peu trop fatiguée et elle se promettait de rattraper le temps perdu les prochains soirs, quitte à faire nuit blanche. La rouquine arriva quelques minutes plus tard pour commencer la même opération avec sa valise tout en proposant une petite sortie... Légèrement déçue, la Rose expliqua à quel point elle était fatiguée et qu'elle souhaitait se reposer un peu mais que si Laelyss voulait vraiment aller faire le tour de la ville, elle pouvait y aller sans elle. Prenant une pile de vêtement pour se diriger vers l'armoire, un mot en particulier son attention.

- C’est dommage, tu ne pourras pas profiter des cocktails gratuits, soirée spéciale.

- Mmh... Quelle genre de soirée ?


Se retournant vers Laelyss, la demoiselle tenait à en savoir légèrement plus sur cette "soirée spéciale" afin de savoir quelles étaient les conditions à remplir pour avoir un verre gratos... Même sans alcool, Kira ne disait jamais non quand il s'agissait de boire de beaux cocktails même si malheureusement l'alcool allait lui manquer pour cette soirée et ce n'était pas avec la gueule de bois qu'elle allait se réveiller le lendemain main.

- Tous les couples arrivées ici, on la chance d’avoir des boissons gratuites jusqu’à minuits. Quant au “célibataire” ou du moins les personnes présentes qui ne sont pas avec quelqu’un, doivent malheureusement payer. Alors je me suis dit pour fêter en grande pompe notre venue, se faire passer pour deux filles fraîchement fiancée ne serait pas une mauvaise idée. Mais puisque tu as l’air tellement fatiguée, je m’en voudrais de casser ton rythme de sommeil !

Mmh... Une soirée où les verres étaient offerts au couple, pourquoi pas ? Elles ne seraient sûrement pas les premières à se faire passer pour un couple mais Kira n'était pas sûre que beaucoup d'amies ou d'amis se faisaient passer pour un couple homo simplement pour avoir des verres gratos... Et bien ça sera une première pour tout le monde sûrement. Et de toute façon, ce qui se passerait au Mexique resterait au Mexique.

- Oh non, t'en fais pas ! Mon rythme pourra rapidement s'en remettre.

Elle fera la grass' matinée le lendemain ou dormirait à la plage pour attraper des coups de soleil et ressembler à une écrevisse ; pas de soucis, elle avait penser à prendre la crème solaire ! Kira observa attentivement les faits et gestes de Laelyss qui venait de retirer le cercle qui entourait le goulot pour ensuite poser un pied un terre ; oh ! Mais c'est qu'elle était gâtée la Kira, en un an elle recevait deux demandes en mariage.

- Mademoiselle Seryk Desgoffe und Taxis, voulait me prendre pour épouse ce soir et que ce soir histoire d’avoir un accès gratuit au bar ? Vous feriez de moi la personne la plus heureuse du monde. En plus de beaucoup de jaloux de voir d’aussi belles femmes ensemble. Par contre je sors avec toi seulement si tu enfiles une robe, sinon je demande le divorce et j’irais me contenter de la voisine. Elle a l’air pas trop mal.

- Eh ! Ce n'était pas précisé dans le contrat de mariage !

Elle tendit finalement la main pour qu'elle puisse lui passer la "bague" au doigt et mit le nez dans sa valise pour sortir une robe qui pourrait faire plaisir à Laelyss pour ce soir ; une fois mise d'accord sur la tenue de soirée, la demoiselle aux cheveux roses prit une douche rapide et enfila le vêtement pour rejoindre ensuite son amie qui l'attendait dans le salon. Les jeunes femmes se dirigèrent ensuite main dans la main jusqu'au bar où elles passèrent une grande partie de la soirée ; elle laissa bien sûr Laelyss expliquer leur situation de jeunes mariées afin de se faire comprendre par le barman qui les félicita pour l'heureuse nouvelle afin de leur offrir le verre de leur choix.

Forcément, Kira n'avait le droit de prendre aucun verre alcoolisé mais les cocktails étaient tellement colorés et beaux que ça lui faisait rapidement oublier le petit goût qui pouvait lui manquer ; bien sûr, elles ne passèrent pas que la soirée à boire au bar et allèrent de temps en temps sur la piste de danse pour se déhancher au rythme de la musique. Lorsque minuit annonça la fin de l'offre, les jeunes femmes se calmèrent sur la consommation des verres pour éviter de dépenser toutes les économies là-dedans... Puis plus tard dans la soirée, elles décidèrent qu'il était temps de rentrer dans la location pour aller se reposer. Leur était plutôt bon mais la fatigue était très présente, surtout pour Kira en fait qui avait presque du mal à rester debout... Bref à se demandant finalement si il n'y avait pas de l'alcool dans ses verres vu que ses yeux se fermaient à moitié et qu'elle avait du mal à rester debout.

Enfin arrivées dans la location dont le chemin lui avait paru plutôt long, la demoiselle aux cheveux roses retira rapidement ses chaussures pour les balancer un peu au hasard dans la maison en faisant tout de même à attention à ne pas casser quoi que ce soit ou que la chaussure termine dans l'eau... Oui, il fallait le reconnaître, ce serait con de perdre une chaussure dès le premier jour. Allez savoir pourquoi, mais à deux doigts de sombrer dans les bras de Morphée elle se mit à rêver à son petit déjeuner du matin et demanda à voix haute d'avoir des crêpes pour le lendemain... Evidemment, Kira était persuadée d'avoir gardé tout ça secret mais la fatigue avait presque la même influence que l'alcool sur elle : dire des conneries. Connerie enfin dite, la Rose n'eut pas la fois de se mettre en pyj' et se laissa plutôt tomber sous les draps pour rejoindre Morphée aussitôt.

La nuit avait été assez courte et Kira fut réveillée par une odeur qu'elle connaissait si bien, l'odeur des crêpes... Son rêve serait-il devenu réalité ? Laelyss lisait-elle dans les pensées ou avait-elle simplement un bon timming ? Levant légèrement la tête pour observer le réveil, la Rose laissa tomber la tête sur l'oreiller en se disant que si sa meilleure amie ne l'avait toujours pas appelé, c'était que rien n'était prêt... Mais le bruit du vent et des vagues cognant contre la maison aux alentours l'obligea à relever la tête une nouvelle fois pour constater que c'était la tempête dehors pour un premier jour de vacances. Elle soupira. Priant tous les dieux, déesses et personnes qu'elle connaissait pour qu'elles n'aient pas ce temps le reste de la semaine ; si c'était pour avoir ce temps, autant rester à Quederla.

Forcée de sortir du lit observer le déluge par la baie vitrée, elle constata que les vagues étaient tout de même assez grosses et se rapprochaient dangereusement des habitations... Au moins, ça avait le don de lui remettre les idées en place puisque la Rose se dirigea vers la cuisine où se trouvait Lae' afin de la mettre au courant de ce qu'il se passait dehors ! Mais non, Madame avait l'air plus pré-occupée du sort de sa crêpe plutôt que de leur vie... Ce serait quand même con de mourir ici en présence d'une Elementis d'eau qui préférait sauver la vie de sa crêpe plutôt que la leur !

- Mmh Lae', si tu pouvais te dépêcher quand même... La vague se rapproche.

Et pas qu'un peu. Alternant entre une Laelyss calme et une vague se rapprochant, la demoiselle se demandant ce qu'elle devait faire pour lui faire comprendre l'urgence de la situation.

- Laelyss, je ne voudrais pas te presser mais il commence à y avoir de l'eau sur la terrasse.
Crédit: Neko-chan in Never Utopia


Je vous grogne dessus en darkblue.










Dernière édition par Kira Seryk le Lun 29 Jan - 11:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Laelyss ReissMessages : 989
Date d'inscription : 23/11/2014


MessageSujet: Re: Sea. Sun and Tomb ~ Kira    Sam 3 Déc - 16:29

Cocktail nous voilà

J
e pourrais l'épouser sans aucun souci. Mais sous certaines conditions. Et la robe en faisait partie. Il était hors de question de la voir sortir en pyjama ou avec les pauvres premiers vêtements qui passait sous sa main. On est peut-être en vacances, ce n'est pas pour autant qu'il faut du laisser aller dans tous les domaines. Si ça ne tenait qu'à moi je la forcerais même à porter des talons. Mais puisque nous sommes censés nous détendre un minimum quand même c'est un fait qu'elle peut échapper. Pour le moment s'entend. Je lui passe donc la fausse bague au doigt, cherchant déjà un prétexte pour expliquer cette union si soudaine sans que ce ne soit en rapport avec la soirée. Nous ne sommes sûrement pas les seules à profiter d'une telle opportunité, mais ce serait tout de même dommage de se faire cramer à l'entrée du bar. Le temps qu'elle se prépare je termine de ranger nos valises, changeant rapidement de chaussures pour des plus agréables et se prêtent mieux au climat que celui de Quederla. Puis une fois prête c'est main dans la main que nous nous dirigeons vers l'amas de cocktail qui nous attend patiemment.

À l'arrivée, j'ai prétendu lui avoir demandé ma main sur le bateau, avec le coucher de soleil et l'arrière-plan de Tulum au loin. D'où la bague improvisée et que celle-ci allez être achetée ici, qu'elle la choisirait. Quand on aime on ne compte pas à ce qui paraît. Et bien il en va de même pour des verres gratuits. Quand on a soif on est prêt à faire n'importe quoi. En particulier quand cela fonctionne aussi bien. C'est donc une longue est agréable soirée qui nous a poursuivi pour le reste des heures à venir. Alternant entre boissons, rire danse et d'autre trucs qui au fur et à mesure du temps me sont sortis de la tête. Je ne sais même plus comment j'ai fait pour revenir à la maison. Tout ce que je sais qu'à un moment donné je le suis retrouvée dans quelque chose d'extrêmement moelleux. Si bien que qu'en l'espace de quelques secondes j'ai sombré dans un sommeil aussi profond que celui de la belle au bois dormant.

C'est moi qui aie ouvert les yeux en premier. Ne prêtant guère attention à l'heur qui n'avait aucune importance en vacances, je me suis faufilé doucement ou du lit, en laissant la doublure de Fiona endormie étaler de tout son long dormir encore un peu. Sacrée soirée. Excellente pour une arrivée. M'étirant je le dirige vers la cuisine où après avoir trouvé chaque ustensile je m’attelle à la préparation de crêpe. Pourquoi ? Je sais pas trop. Je ne sais plus si cela vient de mon envie ou si c'était elle qui me l'avait demandé. Quoi qu'il en soit personne ne dit non à ce genre de petit déjeuner. Accompagné d'un café chaud, de jus d'orange et de placard entièrement dévalisé pour les assortiments. Il y en a pour tous les goûts. Les employés ne lésinent pas sur les moyens de nous satisfaire comme il se doit. Au prix qu'on paye ce serait presque rentable d'y vivre à l'année. Une idée à garder sous le coude on ne sait jamais.

J'attaquais ma dernière crêpe sur une série d'une vingtaine, quand Sa Majesté m'honore enfin de sa présence. L'odeur aura fini par la sortir du lit. Néanmoins je n'ai même pas droit à un bonjour, ni merci, ni merde. Seulement le fait que je dois me dépêcher parce que le temps est moche. Qu'est-ce je pouvais bien y faire de toute façon ? Je ne suis pas encore devenu un Miss Météo. Je ne commande ni les nuages ni le vent. Et encore moins le ciel tout simplement. Ce à quoi je n'y réponds pas. Même après de multiples tentatives de faire avancer plus vite je reste accroché à ma crêpe. Je veux dire ce n'est pas si grave s'il y a de l'eau sur la terrasse, elle finira par retrouver la mer. Premier jour le temps est assez pourri, il faudrait surtout prier pour que ce ne soit pas ainsi pour tout le reste de la semaine. Mais je concède finalement à lâcher les fourneaux puisqu'elle semblait paniquée de plus en plus. Puis une fois à l'extérieur j'avoue que cela valait bien que je laisse ma pâte de côté pour sauver nos vies. Qui a eu l'idée de commander une vague aussi gigantesque à peine quelques heures après notre arrivée ?! Les Dieu sont des êtres sadiques.

Je n'aie d'autres choix que de m'en occuper. Surtout que j'aimerais rester en vie pour les trente prochaines années. Main en avant et à me concentrer sur la vague qui se rapproche dangereusement, je la stop d'abord dans sa course folle. Ce qui n'est pas la chose la plus simple à faire face à dame nature, mais j'y parviens quand même. Puis après quelques instants de lutte acharnée, j'arrive à la repousser suffisamment fort pour qu'elle se décompose en pluie. Laelyss 1 mère nature 0.

Une vague en moins mais une crêpe cramer. Je ne te remercie pas, y en a dix neuf au lieu de vingt.

C'est que j'y tenais à mon chiffre rond. Mais soit je ferai avec. Retournant à l'intérieur, je m'empresse de retirer la crêpe cramer du feu pour la jeter à la poubelle. Puis m'installe à la table pour commencer à déjeuner. Le temps n'étant pas à notre faveur pour aller se baigner, il ne nous restera plus qu'à aller un faire un tour en ville et profiter des marchés. C'était dans le programme de toute façon, mais j'avais tout de même hâte de faire un petit plongeon. Espoir réduit à néant en moins de deux.

Après ce délicieux et copieux repas englouti, une bonne douche de prise. Nous prenons route en direction de la grande ville. La pluie a cessé mais les nuages s'amusent encore à tourner, ne nous mettant pas pour autant à l'abri d'une petite averse. Moi tant qu'on ne me demande pas de sauver tous une région une seconde fois, ça ne risque pas de me déranger d'être trempés. Deux fois de suite vous n'avez pas idée à quel point ça fatigue. Le trajet à pied fut agréable et pas trop long, munie de l'appareil photo, chaque endroit qui me tapé dans l’œil était pris. Demandant même quelquefois aux autres touristes de nous prendre pour apparaître dessus. Il n'y a pas dit que les rues étaient bondées à croire que tout le monde s'était passé le mot. Mais concrètement ce n'était rien à la vue du marché. On aurait dit un jour de soldes à Quederla où les prix ne dépassaient pas les deux Derlas dans le centre commercial. En gros le monde entier réunis au même endroit pour une troisième apocalypse des plus sanglantes. Je ne dirais pas non à avoir autant client en boutique, quoique peut n'être pas au point de me tuer à la tâche.

Si on fait entièrement le tour du marché à minuit on y est encore. On va boire un verre avant ? Histoire de se préparer mentalement.




© Laelyss



Maman écris en #71043C


d6dn.pngdarC.png




 


Dernière édition par Laelyss Reiss le Mer 14 Déc - 16:26, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://milano.forumactif.com

avatar

Kira SerykMessages : 3119
Date d'inscription : 15/08/2012


MessageSujet: Re: Sea. Sun and Tomb ~ Kira    Lun 5 Déc - 13:26



Sea. Sun and Tomb





N
on pas qu'elle avait peur de mourir noyer ou de se faire emporter par une vague, Kira savait très bien nager... Mais elle aimerait bien éviter de faire du ménage pour un premier jour de vacances. Le temps n'était pas très beau et les vagues annonçaient que c'était foutu pour une journée plage mais il y avait sûrement moyen d'aller en ville faire les boutiques ou visiter un peu pour connaître les environs ; mais pour cela, il fallait éloigner cette vague qui s'approchait dangereusement des maisons !

Lâchant finalement sa crêpe, Kira jurerait de l'avoir entendu grogner pour s'occuper de la tâche si gentiment demandé par Sa Majesté... Restant à l'intérieur pour observer le spectacle, la demoiselle aux cheveux roses lâcha un soupire lorsqu'elle vit la vague se stopper dans son élan pour finalement se demander comment elle allait sortir de ce bordel... Et maintenant ? Il allait lui arriver quoi à cette grosse vague ? Laelyss réussit à vaincre finalement mère Nature en transformant cette grosse vague en petite pluie ; elle rentra de nouveau dans la maison afin d'engueuler sa meilleure amie qui ne voulait que sa survie.

- Une vague en moins mais une crêpe cramer. Je ne te remercie pas, y en a dix neuf au lieu de vingt.

Kira secoua la tête se demandant si Laelyss allait réellement manger les dix crêpes prévues pour chacune... D'accord, il pourra y en avoir pour ce soir voire demain matin mais elle se chargera de n'en manger que 9 et laisser les 10 à Laelyss ; elle allait sûrement entendre parler de cette histoire de crêpes jusqu'à la fin du séjour tiens. La Reine rejoignit la rouquine à table afin de partager le petit-déjeuner remerciant leur bonne idée d'avoir prit les placards remplis pour éviter de faire les courses ce matin... Vu leur soirée de la veille, aucune n'aurait eu la foi de se lever dès les premières lueurs du soleil pour aller chercher confitures et pains.

La demoiselle laissa son amie aller prendre une douche, profitant de ce temps pour nettoyer la vaisselle et ranger la cuisine ; puis ce fut à son tour d'aller prendre une douche pour enfin sortir de la location et aller faire un tour en ville. Les jeunes femmes prirent le temps d'observer tous les endroits tapent à l’œil et de poser sur les photos afin de garder quelques souvenirs de leur voyage, il était hors de question de rentrer sans photos ni souvenirs du Mexique. Kira n'aimait pas spécialement le monde puisqu'elle était de nature solitaire se demandait pourquoi le monde entier était réunis ici ; apparemment elles n'étaient pas les seules à avoir eu l'idée de fuir leur mauvais temps pour profiter du soleil et de la plage.

- Si on fait entièrement le tout du marché à minuit on y est encore. On va boire un verre avant ? Histoire de se préparer mentalement.

- Oh oui par pitié, je n'en peux plus de ce monde !


Se poser dans un bar tranquille était ce qu'elle rêvait depuis un bon quart d'heure ! Marchant encore quelques instants, la demoiselle repéra un endroit pas trop bondé sur une place pour se diriger avec Laelyss là-bas. En entrant dans le bar, le serveur leur indiqua une table pour s'installer en leur expliquant qu'il allait arriver pour prendre leur commande... Enfin si Kira avait bien comprit. La Rose regarda les propositions dans les cocktails non alcoolisés et demanda de temps en temps à Laelyss de lui traduire certains ingrédients ; la Rose s'était dit que se trimbaler avec son petit dictionnaire en ville risquerait de faire trop touriste. Comme promis, le serveur revint prendre les commandes des demoiselles avant de repartir vers le bar.

- Franchement c'est joli ici, même avec le mauvais temps ! On aurait dû prendre une deuxième semaine !

Laissant échapper un sourire, la demoiselle se disait que c'était un peu abusé et se demandait si Vilmos arriverait à tenir autant de temps seul... Non pas qu'il ne pouvait plus se passer de sa femme, au contraire, ça lui ferait sûrement des vacances de ne plus l'entendre crier mais est-ce qu'il arriverait à tenir sans faire de conneries ? C'était là, la réelle question de Kira. M'enfin, son instinct lui disait que tout irait bien et son envie de ne penser à rien et juste s'éclater lui faisait dire exactement la même chose : tout se passerait bien à Quederla. La ville n'allait tout de même pas exploser en une semaine hein ?

Le verre but, la demoiselle aux cheveux roses insista pour payer les deux avant de sortir du bar et retourner dans les ruelles bondées de monde ; évidemment, elles n'étaient pas obligées de tout faire en une seule journée et comme le disait Laelyss, elles y seraient encore à minuit. Les jeunes femmes entrèrent dans des boutiques de toutes sortes : souvenirs, vêtements, accessoires, chaussures. Pour une fois, c'était même Kira qui insistait pour entrer dans les boutiques afin d'essayer toutes sortes de vêtements et chaussures... Allez savoir pourquoi, mais faire les boutiques dans les autres pays étaient ce qu'elle préférait.

Booon, une première journée et voilà qu'elle avait déjà acheter deux ou trois trucs... Et quelque chose lui disait que c'était loin d'être terminé, évidemment il fallait qu'elle ramène des souvenirs à sa petite famille mais pour une fois, Kira avait joué son égoïste et n'avait pensé qu'à elle en achetant les quelques robes et hauts. Le soleil qui commençait à décliner dans le ciel leur indiquait qu'elles avaient passé toute leur après-midi dans les rues de Tulum ; et le ventre gargouillant de Kira indiquait aussi qu'il était sûrement l'heure de manger.

- Et si on se faisait un p'tit restau ce soir ?

Autant profiter de la nourriture Mexicaine non ? Elle ne connaissait pas la nourriture d'ici, enfin Kira savait de quoi s'était composé mais n'avait jamais eu l'occasion d'en goûter. Puisqu'elle avait décidé du bar cet après-midi, Kira laissa Laelyss choisir le restaurant dans lequel elles allaient manger ce soir ; le petit monde prévoyait un service un peu long que d'habitude mais elles avaient tout leur temps. Au moins elles étaient attablées avec leurs boissons et n'avaient pas à attendre debout ; prenant une gorgée, la demoiselle lança un sujet.

- Mmh, je ne me souviens plus si je te l'ai déjà demandé, mais quel est le pays que tu as préféré pendant ton voyage ? D'ailleurs tu restais combien de temps à terre ? Désolée, je ne m'y connais pas trop en vie de pirates.
Crédit: Neko-chan in Never Utopia


Je vous grogne dessus en darkblue.










Dernière édition par Kira Seryk le Lun 29 Jan - 11:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Laelyss ReissMessages : 989
Date d'inscription : 23/11/2014


MessageSujet: Re: Sea. Sun and Tomb ~ Kira    Dim 11 Déc - 4:22

Bonne appétit !

J
e veux bien faire le tour de marchands, ramener des souvenirs et me faire quelques petits plaisirs. Mais au vu du monde, je ne dis pas à non à attendre un peu. En particulier si prendre un verre peut autant nous préparer mentalement que faire disparaître un peu la population. Se bousculait n’est pas plaisant et puis nous sommes en vacances, on est là pour profiter et non se sentir stressé, oppressé comme tous les jours. Alors c’est avec joie que je la suis en direction d’un bar. Prenant une fois assise et mon travail de traductrice terminer, un coca et profitant du temps malgré la pluie qu’il y avait eu il y a peu. Pour ce que j’en aie vu cette ville est plaisante. Il serait possible de revenir pour y passer des vacances plus longues comme le suggère si bien Kira. Ou peut-être même d’y vivre si un jour l’envie de déménager se présente. Quoique, plus un doute sur cette deuxième option. Bien qu’elle reste un endroit paradisiaque de rêve, c’est justement ça qui la rend si surpeuplé à souhait actuellement. Même si cela semble juste être un endroit plus riche en touriste que le reste, je ne sais pas si je pourrais supporter tout ça une année entière. Un peu de calme ne fait pas mal. Loin de là.

Nos consommations finies et payées puisque madame y tenait pour le faire, c’est de nouveau debout qui nous entamons enfin le marché. Il y a tellement de choses, tellement de choix que je ne sais où donner de la tête. Si je m’écoutais, j’achèterais tout ce qui me tape littéralement dans l’oeil. Mais cela ne risque pas de faire plaisir à certaine personne. Alors, bien que ce ne soit que des “babioles” la plupart du temps, je me contente de ce qui en vaut vraiment la peine. Me rabattant sur quelques dessous affriolant par la même occasion - là je suis sur d’en rendre un ravi. Cependant, je reste stupéfait du nombre d’achat de mon amie. Le changement de pays lui donnait concrètement la fièvre acheteuse. C’était contradictoire à sa façon d’être chez nous, mais bien marrant à voir. J’avoue l’avoir prise quelques fois en photo discrètement. Des preuves accablantes qu’elle ne pourra pas nier une fois rentré. Et si le cœur m’en dit, que j’utiliserais sans honte. Je suis sur même Vilmos ne le croirait pas si je lui disais.

Achat terminé quelques heures plus tard, et Kira n’étant pas la seule à avoir un estomac qui crie famine, j’accepte l’idée d’aller manger avant qu’on ne s’écroule au sol, les bras chargées. Je pris donc le chemin en direction d’un restaurant typiquement Mexicain. Ce serait quand même bien dommage de venir ici et de ne pas goûter à la cuisine locale. Surtout qu’elle paraissait délicieuse et que les arômes qui s'échappent en flottant agréablement dans l’air me donnaient littéralement l’eau à la bouche. Une occasion en or qu’il fallait saisir sans hésitation. Les choix étaient vastes là aussi, mais l’un attira finalement mon regard plus que les autres. En particulier avec leurs menus affichaient et leurs divers assortiments de Tacos. J’avais hâte d’en manger un. Un vrai et non ceux qu’on trouve surgelés au supermarché, quoique les contrefaçons en restaurant de Quederla ne sont pas forcément mieux. Une très bonne cuisine certes, mais qui ne valait l’original. C’est donc après s’être faufilé entre l’amas de clients, que je nous trouve une place confortable, avec une jolie vue sur la rue, ainsi que le coucher de soleil qui se voyait entre les bâtiments. Commandant un Punch exotique au serveur, mes yeux firent de rapides aller-retour sur la carte même si mon choix semblait déjà fait depuis des lustres. Ne serait-ce que pour le dessert. Quelques choses de frais, fruitées. Mais ma recherche se fit interrompre alors que ma meilleure amie me questionna subitement sur mon passé. Une soudaine envie de percer mes secrets, où est-ce parce que je suis resté trop mystérieuse sur le sujet après autant d’années ? À moins qu’avec Big, les deux se soient passé le mot pour que j’en parle une fois loin de la maison ? Je vais finir par avoir des soupçons.

Et bien… Ce n’est pas une vie de tout repos. Mais elle reste palpitante. Enfin, si tu aimes suffisamment l’aventure pour ne pas avoir peur de te faire tuer à n’importe quel moment entre plusieurs lames. C’est Quederla mais avec un degré de férocité bien différent. En particulier si tu voles un concurrent.

Je souris, mais si je devais comparer les deux je ne saurais dire ce qui est vraiment le plus dangereux. Autant en ville la force d’un pouvoir ou d’un animal change littéralement la donne contre des épées. À la limite de pouvoir renverser une bataille d’un simple claquement de doigts. Puis, en mer il est clair qu’une personne possédant le feu ou bien une bête qui ne supporte pas l’eau, n’aura clairement l’avantage. Cependant, en ce qui concerne la rage et la vengeance je peux nettement affirmait qu’elles sont toute deux au même niveau sans exception. Voler un butin d’un pirate est aussi dramatique que de tuer des parents sous les yeux d’un enfant. C’est un bien tout aussi précieux. Je rends à carte au serveur, tandis qu’il nous dépose nos boissons. Le remerciant, j’attends qu’il s’en aille avant de reprendre :

J'adore l'Australie. Les Kangourou, la savane. La ville est florissante. Mais je crois que c’est surtout le conflit inexistant comparer à Quederla qui m'a littéralement tapé dans l’oeil.

Ah ça ! Je crois que n’importe où dans le monde, aucune autre ville ne doit connaître ce genre de conflit habituel. En tout cas, je peux le confirmer pour toutes celles que j’ai visitées. Chacune à ses problèmes à régler certes, mais pas au point d’en faire un bain sang tous les jours. Si je devais choisir une nouvelle destination pour vivre, je prendrais celle-là sans aucun doute. Levant mon verre vers elle, j’exclame un “Santé !” en entrechoquant le mien contre le sien, avant de m’offrir une première gorgée, goûtant ma commande. Sentant à merveille la touche de vanille mélanger au rhum se battre au niveau de mon palais, en plus des autres ingrédients.

Après de long voyage en mer, il était rare qu’on reste plus de cinq mois au même endroit. La réparation d’un bateau ne se fait pas en un jour. Surtout après une bataille. De plus, c’était le temps suffisant pour moi, pour faire un tour de la zone et de la culture avant de repartir.

C’est qu’il fallait estimé au niveau des dégâts du navire, selon ce qu’il avait pris, les réparations étaient plus ou moins longue, mais surtout chères. Et puis, on ne trouvait pas forcément tout le matériel sur place. Quelquefois il fallait attendre plusieurs semaines que les commandes arrivent à bon port. Ou bien se démerder nous-mêmes pour partir à la pêche à la récolte. Ce qui n’était pas toujours une mince chose à faire. Enfin, moi tant que je pouvais prendre du temps et explorer la tout ce que je souhaitais sur la carte, j’étais bien la dernière à me plaindre du temps qu’on pouvait rester sur terre.

Et puis bon, quand tu es pourchassé par d’autres pirates, les plus redoutables qui soient qui plus est, mieux vaut se terrer sur le sol un bon moment.

J’ai vu face à moi des légendes des mers recherchées, bien qu’admirable du point de vue d’un pirate d’en rencontrer, ce n’est pas une partie de plaisir quand on ne se trouve pas dans ces bonnes graces. Et ce n’est pas parce que ce sont des pirates qui ne sont pas pour autant effrayant à leur manière. Un sacré coup de bol d’ailleurs d’avoir survécu à leur flotte et toute l’armada qu’on pouvait avoir au train. C’est que j’aurais pu avoir des remerciements en conséquence pour avoir créé des vagues suffisamment grosses pour nous sauver les miches plus d’une fois. Enfin, ce n’est pas comme si j’allais me mettre à chercher leurs cadavres au fin fond de l’océan pour les recevoir. Je m’en passerais grandement. Enfin, je chasse tout ça de côté, en revenant plutôt sur les soudaines raisons de mon interrogatoire :

Tu as des envies de t’enrôler dans la piraterie maintenant, où ce n’est que de la curiosité ? Dites-moi tout inspecteur !




© Laelyss



Maman écris en #71043C


d6dn.pngdarC.png




 


Dernière édition par Laelyss Reiss le Mer 14 Déc - 16:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://milano.forumactif.com

avatar

Kira SerykMessages : 3119
Date d'inscription : 15/08/2012


MessageSujet: Re: Sea. Sun and Tomb ~ Kira    Lun 12 Déc - 19:57



Sea. Sun and Tomb





V
u tous les pays qu'elle avait visité, il y avait sûrement un en particulier qu'elle avait préféré non ? Et puis, Kira était assez curieuse de connaître le quotidien d'un pirate... Tout ce qu'elle connaissait, c'était par ses lectures et les légendes racontées aux plus jeunes pour les endormir le soir, alors maintenant est-ce que tout ceci était vrai ou ce n'était justement que des légendes ?

- Et bien… Ce n’est pas une vie de tout repos. Mais elle reste palpitante. Enfin, si tu aimes suffisamment l’aventure pour ne pas avoir peur de te faire tuer à n’importe quel moment entre plusieurs lames. C’est Quederla mais avec un degré de férocité bien différent. En particulier si tu voles un concurrent.

Ça se rapprochait assez bien de ses lectures et de ce qu'elle pensait de la vie de pirates... Rendant la carte au serveur tandis qu'il dépose les boissons, la demoiselle aux cheveux roses se demandait si une vie pirate lui aurait plu ; traverser les mers et piller des bateaux, devoir se battre avec la concurrence et visiter différents pays. Dit comme ça, ça avait l'air tellement intéressant et irrésistible mais dans les faits tout ne devait pas être tout beau et tout rose ; comme à Quederla il devait y avoir des morts et des coups dans le dos. En plus de savoir naviguer un bateau, ça ce n'était pas donné à tout le monde.

- J'adore l'Australie. Les Kangourou, la savane. La ville est florissante. Mais je crois que c’est surtout le conflit inexistant comparer à Quederla qui m'a littéralement tapé dans l’oeil.

- L'Australie a l'air vraiment joli oui et surtout reposant... Peut-être que je devrais y aller un jour.


Tenter de faire les yeux doux à Vilmos pour payer un joli voyage en amoureux ou en famille jusqu'en Australie, les enfants adoreraient sûrement les kangourous et Kira pourrait peut-être profiter de la chaleur. Cognant doucement son verre contre celui de son amie, la demoiselle accompagna le tout d'un "Santé" avant de prendre une première gorgée ; encore une fois c'était un cocktail dont elle devrait noter les ingrédients quelque part pour reproduire à la maison pour les enfants. Puisqu'elle ne pouvait pas boire d'alcool, elle retenait quelques recettes pour ramener un peu d'exotisme à la maison !

- Après de long voyage en mer, il était rare qu’on reste plus de cinq mois au même endroit. La réparation d’un bateau ne se fait pas en un jour. Surtout après une bataille. De plus, c’était le temps suffisant pour moi, pour faire un tour de la zone et de la culture avant de repartir.

- Ce qui te permet aujourd'hui de tenir une boutique d'Antiquités.

En même temps... Avoir une boutique comme celle-là sans être capable de donner des précisions sur une civilisations ou bien en comprendre réellement sa valeur ce serait vraiment du gâchis. D'un côté, Kira se disait qu'aller directement sur le terrain était le mieux pour comprendre une langue et apprendre sa culture plutôt que de rester le nez dans des bouquins et ressortir simplement ses connaissances ; mais la question maintenant était : est-ce que Laelyss pensait à ses études, à peut-être un futur projet de boutiques ou était-ce simplement par simple curiosité et envie de découvrir le monde ? La demoiselle pencherait plus pour la deuxième solution.

- Et puis bon, quand tu es pourchassé par d’autres pirates, les plus redoutables qui soient qui plus est, mieux vaut se terrer sur le sol un bon moment.

- Mmh, je suis sûre qu'une vague de ta part aurait suffit à retourner les bateaux ennemis et vous laissez le temps de vous enfuir !


Après tout, avec une Elementis d'eau dans les parages comment ne pas en profiter ? C'était le meilleur moyen de gagner de la vitesse ou bien d'éviter les grosses vagues comme celle de ce matin de tout raser sur leur passage. Bref, beaucoup de bateaux ennemis doivent se trouver au fin fond de l'océan grâce à l'intervention de Laelyss.

- Tu as des envies de t’enrôler dans la piraterie maintenant, où ce n’est que de la curiosité ? Dites-moi tout inspecteur !

"Inspecteur Seryk" ça sonnait plutôt bien non ? Peut-être qu'elle aurait dû faire carrière dans le Gouvernement en tant qu'inspecteur ou soldat, elle aurait pu rencontrer sa sœur plus tôt et sympathiser avec. Bref, la question n'était pas là et ce qui intéressait réellement la rouquine était le pourquoi de toutes ces questions ; un avenir dans la piraterie ? Non pas vraiment, Kira n'imaginait pas la tête de son mari si elle lui disait que son rêve était de devenir pirate et qu'elle partait de la maison sur un coup de tête... Le danger, il y en avait suffisamment à Quederla et la seule différence était que tout se passerait en mer que sur terre et vu son animal, la terre ferme lui manquerait trop.

- Oh non simple curiosité ! Imagine la tête de Vilmos si je lui dis que je veux devenir pirate ! Non je me posais simplement la question, histoire de connaître un peu ton quotidien pendant ces 7 années... L'avantage, c'est que tu ne devais pas avoir de routine.

Tiens parlant de Vilmos... Un petit détail lui revint en mémoire en ce moment même et Kira se disait que Laelyss aimerait peut-être être au courant et si la réponse était non, elle le serait quand même. La Reine avait encore du mal à accepter ce mensonge de la part des deux et voulait qu'on arrête de la prendre pour une bille et comme son mari n'avouera jamais à la rouquine que Kira avait tout découvert, il fallait bien que cette dernière lève le voile sur cette histoire.

- Et au niveau des traîtres, ça se passait comment ?

La torture donc. Il fallait s'en douter, une fois enrôlé sur un bateau pirate, il était souvent difficile de partir et en général la torture ou la planche était ce qu'il y avait de mieux pour s'en débarrasser ; ces explications obtenues, la demoiselle aux cheveux roses demanda si cette manière de faire était toujours d'actualité afin de venir petit à petit dans le vif du sujet. Devant son interrogation, Kira comprit que ça ne servait à rien de lui cacher plus longtemps la vérité puisqu'elle commençait à soupçonner quelque chose ; en même temps, parler de torture et de traître à table, il y avait mieux comme sujet.

- Eh bien parce que Vilmos m'a tout raconté sur votre magouille... Comment il s'est mit dans la merde et ce que tu as fait pour tenter de l'y en sortir.

Pour toute réaction, c'est un couteau planté dans la table sûrement sous le coup de la surprise... Ouais Kira aurait sûrement fait la même chose si elle avait eu un ustensile à la main ce jour-là. Avant que son amie reprenne la parole, la demoiselle expliqua tranquillement un petit détail qu'elle pensait important de souligner.

- Si tu pouvais éviter de lui réserver le même sort qu'à cette table avec ce couteau, je t'en serais reconnaissante.

Quand même, ce serait un peu extrême comme réaction et Kira tenait à son mari donc elle préférait nettement que ce couteau se plante dans cette table que dans le corps de son cher et tendre... Mais bon, c'était le risque lorsqu'on mettait une femme en colère ; surtout lorsque cette femme en question avait des antécédents de piraterie et de torture. Décidément, entre une louve prête à cogner et réserver le canapé à la moindre trahison et une femme redoutable prête à utiliser son rouleau à pâtisserie comme arme, il n'y avait pas à dire Vilmos savait s'entourer.

- Il me l'a dit le soir d'Halloween... Enfin après la petite soirée organisée par la Juge Rothschild. Malheureusement pour lui, je l'ai croisée et on a discuté un peu toutes les deux ; donc quand je suis rentrée, j'ai voulu éclaircir ce petit point avec lui. Alors il a décidé de tout me raconter et a terminé en m'expliquant le rôle que tu avais joué dedans... Une vraie balance. Sûrement pour éviter le canapé qui l'attendait en bas des escaliers.
Crédit: Neko-chan in Never Utopia


Je vous grogne dessus en darkblue.










Dernière édition par Kira Seryk le Lun 29 Jan - 11:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Laelyss ReissMessages : 989
Date d'inscription : 23/11/2014


MessageSujet: Re: Sea. Sun and Tomb ~ Kira    Mer 14 Déc - 16:25

Steupléé

K
ira dans la piraterie, c’est quelque chose qui serait assez amusant à voir. Enfilé une tenue de corsaire, une épée à la main et suivre les lois imposées. Je doute qu’elle les appliquent à la lettre sans broncher. Bien trop forte tête pour ça. Mais le petit côté aventure ne pourrait pas lui déplaire. En revanche je ne sais pas si on peut en dire autant de son cher mari. Sûrement effrayé à l’idée de la voir ainsi, qui sait. Enfin, ça ce n’était que l’aspect agréable, parce qu'en réalité rien n’est jamais aussi calme bien longtemps. Mais hormis le fait qu’elle pouvait soudainement avoir envie d’un peu de changement de sa vie au point de la rendre mouvementée - bien que celle-ci le soit déjà suffisamment avec tout ce qui se trame en ville - cela faisait beaucoup d’intérêt à mon passé. À moins que l’idée d’en recruter dans ses rangs n’ait fini par lui traverser l’esprit. Ce qui ne serait pas vraiment la meilleure idée qui soit. Mais en fin de compte ce n’est que la curiosité qui a pris le dessus. Décidément, je devrais peut-être réellement penser à faire livre pour y retrancher mes mémoires en 7 années de ma vie. Quoique d’un autre côté, cela me convient tout autant que toute une population entière ne soit pas au courant, de quoi garder une grande partie de ma vie pour moi sans qu'elle ne soit exposée aux yeux du monde. Un peu de mystère ne fait pas de mal, bien au contraire.

Je m’amuse avec la paille dans mon verre, en imaginant une seconde si je serais partie en compagnie de mon amie. Tout n’aurait pas été si terne et strict. Je n’aurais pas non plus finit par être la seule femme à bord. Pas mal de choses auraient été différents, mais en ce qui concerne le capitaine, peu de doute que cela soit un fait inévitable. Quelque chose qui devait se passait ainsi, qu’importentles circonstances. Enfin, je ne tenais pas être hanté par tous les souvenirs du passé et je l’écarte vivement de mon esprit. Je prends une seconde pour réfléchir à sa question plutôt surprenante. Était-elle en manque d’idée pour faire parler les traîtres dans la famille ?

Mmh... Les pirates sont des êtres assez sadiques dans ce domaine-là tu sais. Quoique je ne manquais pas d’idée avec de l’eau tout autour, comme c’était ma tâche de les faire parler. Au final, tout dépendait de qui était en face de moi ; frappait à coups de bouteilles, supplice du chevalet que je n’affection pas par particulièrement. On en appelait un le “chat à neuf queues” qui était bien plus redoutable qu’un simple coup de fouet. Le carénage ou la grande cale… Enfin, ça ne manquait jamais d’imagination. Et puis bien évidemment le sort de la planche. Incontestablement la règle d’or en piraterie, en plus d'abandon sur une île.

Nombre de pirates pour se faire respecter, et surtout pour conserver leur notoriété absolue, étaient capables de cruauté incroyable et exerçaient des châtiments sadiques. Les légendes et les contes qu’on raconte aux enfants pour les endormir où les effrayées sont encore bien loin de la réalité. On n'a pas idée des monstres qu’ils sont réellement tant qu’on ne l’a pas vécu ou vu. Les chances de survivre étaient minces. On n’imagine que je puisse être enrôlé dans un tel bordel quand on me voit et pourtant, je n’aie pas quitté le navire avant des années, comme quoi je ne suis pas si sainte d’esprit que ça. Quand j’y pense, j’en aie quand même fait passer quelques-uns par-dessus bord. C’était sûrement le sort - en plus de laisser quelqu’un sur une île déserte - que j’appréciais le mieux. C’est qu’il fallait quand même avoir le cœur bien accroché et ne pas avoir peur des remords qui survenaient ensuite. Mais on s’y fait assez facilement à la longue. Pour ce qui est d’aujourd’hui… J’ai abandonné fouet, lame brûlante, batte et tout un tas d'autres choses plus ou moins répugnantes pour de la simplicité. Quoique, il y a certaines habitudes qui ont la dent dure et qui ne changent pas, elle reste ancrée. Néanmoins, cela ne me disait en rien pourquoi ces détails l’intéressaient. Ce que je finis par lui demandait d’ailleurs, car à force sa curiosité commençait à devenir morbide.

Le serveur dépose nos assiettes enfin prêtes. Je le remercie vaguement, plutôt pencher sur les lèvres de Kira. Munie du couteau, j’allais découper un morceau de mon repas quand ses mots m’interrompirent en plein élan. “Le bâtard !” m’exclamais-je en comprenant subitement, lâchant mon arme improvisée qui se planta dans la table. Vexé ? C’est peu de le dire ! On me demande de tenir ma langue et à la première occasion on me balance au lion comme un pauvre petit agneau. Ah elle est belle l’amitié avec lui dit donc, la prochaine fois il ira voir la concurrence et si le travail et mal fait ça ne sera pas de ma faute ! Soupirant, je reprends mon couvert, déçu et fâcher d’avoir été si honteusement trahi alors que lui-même m’avait fait la morale et insister pour que je ne dise rien. On dit que les femmes sont incompréhensibles mais les hommes ce n’est pas vraiment mieux, il vient pleinement de le confirmer. Et tout ça pour quoi ? Pour ne pas dormir sur un canapé. Faible qui plus est. N’ayant pas oublié qu’il me doit un service à tout moment, je compte bien m’en servir pour me venger de m’avoir si lâchement vendue pour sauver ses propres fesses. Et ce ne sont pas les idées qui manquent en ce moment. Mais avant de l’assommer, même si je ne promets en rien de ne pas l’achever entièrement au final, comme elle le demande si gentiment. Il me faut plaider ma cause auprès Sa Majesté.

Je suis désolée vraiment, que tu l’aies appris de cette façon-là. Tu sais ça ne me plaisait pas des masses de faire ça dans ton dos. Mais bon, il ne souhaitait pas t'inquiéter et te protéger, ce qui est bien la seule chose remarquable que je peux lui accordait actuellement. On ne sait pas de quoi est capable cette juge et ça me ferait de la peine que quoique ce soit arrivé à toi ou tes enfants. Ne m’en veux pas...

Ce serait regrettable, c’est une petite famille qu’on affectionne rapidement. Mais ne connaissant pas la juge et au vu des menaces, je ne prendrais pas de risque. Nul ne sait s’il s’agissait ou non de parole en l’air. La voyant réfléchir au sort qui m’était destiné, si elle comptait me faire la tronche pour tout le reste du séjour ou passer au-dessus, j’affiche une petite mine toute mignonne pour l’aider à faire son choix. On sait tous qu’elle aurait la même chose si les rôles étaient inversées. Pas de quoi me haïr pour l’éternité. la réponse finit par tomber après une attente qui me semble interminable. Et je lâche un petit hoquet de plaisir, à deux doigts d’en faire une dans de la joie.

Tu m’aimes trop pour me faire la tête. Mais je ne garantie rien ce qui concerne le sort de ton époux.

Là ça demande encore une intense réflexion.


*


Du soleil ! Enfin !
Après une tournée de marcher par un temps peu joyeux la veille, profitant d’un feu d’artifice en fin de soirée pour clôturer à merveille cette journée forte en rebondissement, elle fut heureusement accueillie avec joie en ce qui concernait la température. Aujourd’hui, il était bel est bien présent. Et aux premier rayons nous en avions profité comme il faut, sautant de notre petite terrasse directement dans la mer. La joie des bungalows m'voyez ? Mais j’avais envie de faire des activités et cette ville en avait tellement qu’il n’était pas possible de savoir où donner de la tête. Cependant j’avais déjà une petite idée dans la caboche, même si elle avait peut de chance de plaire à tout le monde. C’est donc pourquoi je la prie en traître en sortant d’un petit snack où nous avons pris la peine de déjeuner, j’entraîne de force Kira en direction d’une boutique de plongée. Comme si c'était entièrement normal.

Une petite grotte pour bien entamer l'après-midi y a rien de mieux.

Il fallait la visiter, c’était littéralement une question de vie ou de mort. La grotte de Tulum était réputé et attirait une foule. On ne pouvait décemment pas passer à côté de quelque chose de quasiment aussi mystique. Un crime contre nature. Je nous fais donc entré en la tirant par le bras, saluant vivement le vendeur.

Allez fait pas ton bébé, c’est à faire au moins une fois. Pour me faire plaisir... s'il te plaît.




© Laelyss



Maman écris en #71043C


d6dn.pngdarC.png




 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://milano.forumactif.com

avatar

Kira SerykMessages : 3119
Date d'inscription : 15/08/2012


MessageSujet: Re: Sea. Sun and Tomb ~ Kira    Sam 17 Déc - 19:01



Sea. Sun and Tomb





F
inalement elle aurait dû garder cette révélation pour plus tard afin de ne pas gâcher le repas et ces si belles vacances... Pourtant le sujet était tellement parfait que Kira ne s'imaginait pas plus belle occasion pour lui avouer que son mari avait salement vendu sa meilleure amie pour éviter le canapé qui l'attendait en bas ; bien évidemment, Laelyss se sentit trahie et outrée. Cependant même si le mot lancé était suffisamment fort pour comprendre sa frustration, la demoiselle aux cheveux roses se doutait que ce n'était rien par rapport à ce qui l'attendait une fois rentrée à Quederla. Pauvre de lui.

- Je suis désolée vraiment, que tu l’aies appris de cette façon-là. Tu sais ça ne me plaisait pas des masses de faire ça dans ton dos. Mais bon, il ne souhaitait pas t'inquiéter et te protéger, ce qui est bien la seule chose remarquable que je peux lui accordait actuellement. On ne sait pas de quoi est capable cette juge et ça me ferait de la peine que quoique ce soit arrivé à toi ou tes enfants. Ne m’en veux pas...

D'accord, il fallait le reconnaître sa décision était plus louable que celle de son mari et Kira eut presque envie de le pardonner en même temps qu'elle... Si les rôles avaient été inversés, la demoiselle aux cheveux roses n'aurait pas hésité une seule seconde pour faire la même chose et aurait demandé à être pardonnée à son tour. Faisant ainsi mine de réfléchir pour faire culpabiliser sa meilleure amie, la mine affichée par cette dernière laissait comprendre qu'elle ne souhaitait pas que la Rose fasse la tête durant le reste du séjour. Lâchant finalement un "Bon d'accord... J'te pardonne", Kira secoua légèrement la tête se disant qu'il n'y avait rien à tirer de son mari et de sa meilleure amie. Tous les mêmes.

- Tu m’aimes trop pour me faire la tête. Mais je ne garantie rien ce qui concerne le sort de ton époux.

- Tant qu'il reste en vie, ça me va.


***

Les rayons du soleil étaient accueillis avec beaucoup de joie puisque le temps d'hier laissait légèrement à désirer... Réveillée donc au matin par un magnifique temps, les demoiselles en avaient profité pour faire un petit tour dans la mer à partir du bungalow, la joie d'être proche de la mer était qu'il n'y avait pas de besoin de faire des kilomètres pour se rendre jusqu'à celle-ci. Et évidemment qui dit soleil dit journée plage ! Elles pourraient rester sur la terrasse de leur bungalow pour bronzer et se baigner tranquillement mais non, le sable chaud faisait aussi partie du voyage et il était hors de question de passer une nouvelle journée en ville à faire les magasins.

Bien évidemment, Kira avait accepté d'aller déjeuner en ville. C'était plus agréable que de manger dans son salon, elles ne discutaient peut-être pas avec les autres touristes mais il fallait reconnaître que les gens qui vivaient dans cette ville étaient très accueillants et sympathiques... Son espagnol s'était même amélioré et elle demandait moins à Laelyss de jouer les traductrices sauf quand il s'agissait de mots compliqués. Elle voulait bien être polie et demander comment ça allait, mais leur donner une description de leur ville d'origine était trop demandé pour la demoiselle aux cheveux roses. Une fois mangé et dehors, la Rose s'étira et commença à se diriger vers la plage avant d'être tirée de force vers une boutique de plongée... Oh non...

- Une petite grotte pour bien entamer l'après-midi y a rien de mieux.

- Ah non non, on fera ça demain ! Ou quand il fera un temps plus moche. Regarde le soleil qu'on a aujourd'hui !! C'est un temps fait pour bronzer, pas pour passer sa journée dans une grotte.


Aussi jolie soit-elle. Passer toute la journée enfermée dans un endroit six pieds sous terre était bon pour les jours où il faisait un temps bof comme hier par pour les jours où le mercure affichait plus de 25° et que le soleil tapait tellement fort que rester deux minutes statiques amenait au coup de soleil. Et pourtant malgré le refus de son amie, Laelyss insista en tirant de force Kira jusqu'à l'intérieur de la boutique au point de se demander qui était la Domae entre les deux... N'était-ce pas la Rose qui était censée avoir plus de force ?

- Allez fait pas ton bébé, c’est à faire au moins une fois. Pour me faire plaisir... s'il te plaît.

- Non je te connais ! J'accepte de visiter ta grotte aujourd'hui et demain tu vas me demander d'aller visiter tes temples Mayas ou Aztèques et je vais me faire avoir pour ma journée plage !


Kira était venue ici pour se détendre pas pour jouer les exploratrices, même si l'aventure était tentante c'était un non catégorique et la demoiselle se mit à tirer de son côté pour forcer Laelyss à sortir de la boutique. Lâchant au passage un "Hola" qui se voulait amical et pressé, la rouquine ne voulait absolument pas sortir de cette boutique et ses yeux de biche réussirent presque à convaincre la Rose de passer la journée dans sa fameuse grotte... Bordel mais comment faisait Bigby pour lui dire non ? A moins que lui non plus n'ait pas trouvé le moyen de refuser le moindre de ses caprices.

- Bon très bien... Mais c'est la seule fois, à partir de demain c'est journée plage !

Le début de la fin... Kira avait accepté ce qu'elle n'aurait pas dû mais elle savait que son amie n'allait pas la lâcher de sitôt. Elles allèrent donc vers le vendeur pour leur demander des combinaisons et des accessoires de plongée qu'il alla chercher dans l'arrière boutique ; évidemment, histoire de se faire embobiner encore plus, la rouquine annonça qu'elle n'avait pas besoin d'accessoire de plongée par rapport à la Rose qui devra mettre de sa poche pour les louer. Apparemment Laelyss n'avait pas vraiment appréciée que son amie vende son mari et la punissait en lui faisant payer ce qu'elle aurait pu lui éviter... Elle qui voulait être sympa, voilà que sa gentillesse se retournait contre elle. Ah ! Ça lui apprendra à trop parler tiens.

Le vendeur revint donc avec deux combinaisons et accessoire de plongée et les jeunes femmes en profitèrent pour aller se changer dans des cabines... Qu'est-ce qu'elle ne ferait pas pour faire plaisir à son amie. Ressortie donc de la cabine quelques minutes plus tard, ce n'était pas avec ça qu'elle allait draguer beaucoup d'hommes mais comme ce n'était pas son but en venant en vacances ça tombait bien. Kira demanda des sacs imperméables afin de mettre leurs affaires dedans et les voilà prête pour aller faire de la plongée pendant... Pendant combien de temps d'ailleurs ?

1 heure leur annonça le vendeur. Il proposa de les accompagner au lieu où il fallait plonger et ferma boutique le temps de monter dans la barque et ramer jusqu'à l'endroit précis où les déposer ; elles eurent au passage droit à un petit cours d'Histoire sur comment la grotte s'est formée et qui l'avait découverte et il s'agissait aussi d'un site très touristique. Arrivés au fameux endroit, le vendeur prit le temps de leur expliquer comment se mettait un masque à oxygène et tout le bordel que Kira écouta attentivement tout en se disant au passage que Laelyss devait s'ennuyer avec les explications... Il leur expliqua ensuite le parcours à suivre et la demoiselle fut légèrement perdue dans ses explications entre ses derecha et ses izquierda... Elle suivra Laelyss, ça sera plus simple.
Crédit: Neko-chan in Never Utopia


Je vous grogne dessus en darkblue.










Dernière édition par Kira Seryk le Lun 29 Jan - 11:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Sea. Sun and Tomb ~ Kira    

Revenir en haut Aller en bas
 
Sea. Sun and Tomb ~ Kira
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Quederla :: Archives~ :: Les Archives :: Les RPs 2016-