Des prédéfinis n'attendent que vous pour être pris !
Le forum dispose de Discord !
Vous pourrez y accéder en suivant ce lien.
N'hésitez pas à nous rejoindre !
Nous sommes actuellement à la recherche du Maire de Quederla.
Si ce poste vous intéresse, faites-le nous savoir !

Partagez | 
 

 Sea. Sun and Tomb ~ Kira

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage

avatar

Laelyss ReissMessages : 984
Date d'inscription : 23/11/2014


MessageSujet: Re: Sea. Sun and Tomb ~ Kira    Dim 8 Jan - 17:17

Une tombe, vraiment ? J'savais pas

J'
aurais beau la supplier, mademoiselle est contre mon idée. Sauf que malheureusement pour elle je suis assez coriace et je ne risque pas d'abandonner avant qu’elle ne cède. Je demande à la visiter qu’une fois. Une seule fois est on n’en parle plus. Promis après ça je resterais allonger sur un transat à cramer au soleil pour tout le reste des vacances. Un compromis presque équitable. Et puis au plus tôt on s’y rend, plus vite elle en sortira et moins elle entendra parler pour le reste du séjour. Il fallait qu’elle voie les choses sous cet angle-là. Et puis, nous sommes de toute façon loin d’être en tenue convenable pour visiter un temple Maya. Ce n’est pas avec un short et une paire de tongue qu’on part pour ce genre d’expédition, alors à ce niveau-là on peut dire qu’elle a un peu de chance que ce ne soit pas encore au programme. Bien que l’idée me tente grandement. Je garde ça pour une prochaine fois et vu du peu d’entrain qu’elle y met, ça ne sera pas avec elle. Pour l’heure j’arrive quand même à la faire changer d’avis à force d’insister. Lui promettant qu’à la première heure demain, nous serons sur le joli sable fin avec un cocktail à la main. Mais en attendant que ceci arrive et avec la gentillesse du vendeur, nous obtenons de jolis combinaisons à enfiler avant d’espérer pouvoir faire un plongeon ou que ce soit. Soucis de sécurité vous comprenez. En plus d’une bonbonne d'oxygène pour madame. Parce que oui, à défaut de pouvoir me venger comme il se doit de son mari, c’est sur elle que cela tombe. Et pour ce faire elle devra payer de sa poche de quoi respirer, tandis que moi je me servirais d’un moyen bien plus économique. Peut-être qu’en fin de compte elle aurait dû se taire la veille et le laisser assumer la responsabilité de sa trahison. On aurait pu se passer d’un tel achat. Mais il faut bien que quelqu’un d’autre paye, pas question que je sois la seule à crouler sous les remarques. Mais passons.

Équiper comme il faut, munie d’un petit sac pour nos affaires nous partons donc en compagnie d’un petit guide. Un petit cours d’histoire est offert sur cette grotte et je dois avouer que j’en dévore chaque information. Cette caverne est chargée d’un passé fascinant à mes yeux. J’en viendrais presque à regretter à ne pas être l’une des rares qui a fait sa découverte il y a des années. Tous les secrets doivent maintenant être exposés dans un musée. Et il ne doit en rester plus rien pour ceux comme moi, qui aimerais découvrir quelque chose de mystique que personne n’a jamais vu. Non pas pour la gloire, je m’en passe assez facilement, mais rien ne vaut le plaisir. Et la gratuité des sensations fortes. Quoique à l’entendre, il resterait des galeries qui n’ont pas pu être visitées par les archéologues, celle-ci semblant être trop “dangereuse” et “instable”. D’où leur accès interdit. Ce qui a de quoi éveiller malheureusement ma curiosité - où heureusement qui sait ? Enfin, je me doute que parcourir des chemins plus dangereux que le moyen ne soit pas du genre de mon amie. Elle m’en veut déjà de l’avoir prise en traître pour cette expédition peut-être vaudrait-il mieux ne pas trop pousser.

Un bon moment plus tard nous arrivons à destination. Je me laisse facilement distraire par la beauté des lieux, normale qu’elle attise autant la curiosité. Tandis que Kira écoute les conseils du guide au niveau du fonctionnement de sa bouteille, puisqu’il serait regrettable qu’elle finisse par se noyer durant la balade même si je prendrais soin de veiller sur elle au cas où, pour ma part on m’a littéralement perdu. J’ai décroché de tout ce qui m’entoure et je n’aie qu’une hâte c’est de rendre dans l’eau. Il faudrait que je garde une petite oreille attentive pour connaitre le trajet, mais trop tard je finis par craquer et après avoir fait une bulle autour de ma tête, je plonge sans attendre plus longtemps dans l’eau douce de la grotte. Commençant un peu à nager dans les profondeurs sans m’éloigner pour autant, je ne fais qu’un petit tour rapide le temps qu’elle me rejoigne. Excuser mon impatience mais je ne peux me tenir sagement tranquille avec tout ça sous les yeux.

Et puis d’un coup, je sens le mouvement de l’eau qui bouge au-dessus de moi après un grand plongeon, et je nage vers mon amie qui a enfin mis un nez à l’intérieur. Maintenant prête, il ne nous rest plus qu’à suivre le chemin tout tracé et profiter du spectacle marin. Le seul bémol c’est de ne pas avoir d’appareil photo pour immortaliser tout ce qui nous passe sous les yeux. La forme des roches, les rayons du soleil traversant l’eau à certains endroits, les quelques poissons qui habite la zone. Un vrai paradi aquatique.

J’étais tellement absorbé par le paysage que j’en ai oublié de prêter attention au chemin, il ne fallait pas tourner à gauche au dernier embranchement ? Ou bien est-ce que c’était à droite ? Ce n’est pas réellement grave, toute entrée à forcer une sortie, il suffisait simplement de la trouver. Qui plus est j’en avais un peu besoin, je ne sais depuis combien de temps on nage mais ma bulle n’étant pas aussi remplie que sa bonbonne il me faut une pause avant que cela n’en devienne un peu trop compliqué de continuer. Faire demi-tour prendrait pas mal de temps, mais il me semble que le guide - pour le peu que je l’ai écouté - à parler de petit espace qui ne regorge pas d’eau et où il est agréable d’y faire une pause avant de repartir. Je fais donc signe qu’on va remonter un peu et quand enfin je trouve ce petit espace des yeux, je le désigne du doigt pour qu’on s’y arrête. Une fois de nouveau à la surface, ou du moins ce qui y ressemble vaguement, je prends une grande bouffée d’air avant de me hisser hors de l’eau m’asseyant sur le bord.

Tu ne peux pas me dire que cela n’en valait pas la peine après de telles merveilles, je ne te croirais pas !

Littéralement, c’était bien trop beau pour en dire le contraire. Je finis par me lever pour me dégourdir un peu les jambes. M’étirant un peu tout le reste du corps, une fissure dans le mur finit par me rendre curieuse. Rien d’extraordinaire en soi, simplement je n'ai l’impression d’y voir de la lumière qui s’en échappe à moins que ce soit le reflet du soleil au-dessus de nous par le seul trou présent, se répercutant sur la roche. Je m’en rapproche d’ailleurs histoire d’avoir le cœur net s’il ne s’agit que d’une chose sans importance ou si au contraire c’est bien plus que ça. À ma grande surprise une fois devant il me paraît bien plus large que de ma première impression. Il y a un espace suffisant pour s’y faufiler, alors, tandis que Kira retire son oxygène du dos, je me glisse entre les roches bien trop tenter pour voir ce qu’il y a de l’autre côté. Peut-être qu’il n’y aura rien d’autre qu’un cul-de-sac, ou bien de l’eau. Mais j’avoue espérer découvrir plus que ça. Quand quelques secondes plus tard, une fois habitué à la forte lumière qui m’agresse et percutant ce que j’ai sous les yeux, je laisse sortir la première chose qui me vient à l’esprit.

Oh bordel de merde…

On n'a pas idée de découvrir des ruines englouties dans un pareil endroit. Cela paraît immense. On dirait des sortes de monuments un peu partout, mais qui on finit par être détruite avec le temps. Il y a de l’eau qui coule à certains endroits, suivant un petit courant qui doit surement rejoindre le reste de la grotte, mais ça ne semble pas extrême profond. Bon sang, cette journée est de plus en plus agréable. Là, cela ressemble réellement à des vacances parfaites. « Kira ! Kira ! Faut que tu vois ça vite ! » Alors que je crie son nom pour qu’elle me rejoint, je me demande ce qu’il pouvait bien y avoir des siècles auparavant. Un temple ? Des habitations ? Quoique cela manque de maison et autre truc dans ce genre pour qu’une civilisation puisse y vivre. La première option est surement ce qui semble le plus juste. En particulier après avoir remarqué tout en haut, en pierre, une forme qui similaire à un kiosque. Qu’est-ce qu’il y avait au centre de celui-ci ? J’avais envie de savoir.

Il faut qu’on en fasse le tour, obliger !

M’exclamais-je à la seconde où elle fut près de moi sans attendre son accord, ou bien son refus. Comment est-ce qu’on pouvait descendre d’ailleurs ? Il y avait de l’eau en dessous mais je ne me risquerais pas à plonger, il y avait aussi une vieille échelle en bois, mais qui dit qu’il tiendra avec notre passage ?

Je te jure que je n’en savais rien. Enfin, j’ai compris qu’il y avait des zones inexplorées, mais je n’avais aucune idée que ceci serait sur notre chemin. On ne peut décemment pas faire marche arrière et laisser ça comme si de rien n’était. Ce serait un crime ! Je veux savoir ce qu’il y a en haut de cette arche. Mais tu peux m’attendre ici si tu as trop peur de te casser un ongle. Je comprendrais que Sa Majesté est bien trop peur pour se salir les mains.

Sourire angélique, est-ce que je cherche la petite bête pour jouer en ma faveur ? Mais non voyons, ce serait mal me connaître.



© Laelyss



Maman écris en #71043C


d6dn.pngdarC.png




 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://milano.forumactif.com

avatar

Kira SerykMessages : 3117
Date d'inscription : 15/08/2012


MessageSujet: Re: Sea. Sun and Tomb ~ Kira    Lun 9 Jan - 23:12



Sea. Sun and Tomb



C
omment avait-elle été embarquée là-dedans déjà ? Ah oui ! Sa meilleure amie qui avait confondu des vacances tranquilles au soleil et fouilles archéologiques parce que oui, ça devait plus qu'une simple grotte. En soit à Quederla, près des falaises et perdues dans la forêt il devait y en avoir plein mais allez savoir quelle civilisation vivait ici avant pour avoir titiller la curiosité de la rouquine. Bref, bien trop impatiente pour écouter la suite des explications, Laelyss plongea dans l'eau sans masque ni bouteille d'oxygène ce qui inquiéta aussitôt le guide qui était prêt à plonger pour aller la récupérer. Mais Kira fit un geste pour l'arrêter en reprenant la parole en anglais qu'elle maîtrisait mieux que son espagnol, comment expliquer que son amie maîtrisait l'eau ?

- Ne vous inquiétez pas pour elle, elle a un très bon souffle !

- Mais c'est plusieurs kilomètres de parcours ! Votre amie va manquer d'air !


S'approchant du bord du bateau, la demoiselle aux cheveux roses s'assit et enfila son masque et reprit la parole avant de mettre son oxygène et plonger.

- Ne vous en faîtes pas... D'après la légende, elle serait à moitié sirène.

Plongeant dans l'eau froide sans même lui laisser le temps de demander plus amples explications, Kira nagea quelques brasses pour tenter de se réchauffer puis entama le parcours quand elle fut rejointe par Laelyss toujours aussi impatiente de découvrir le reste de l'expédition. Et oui d'accord, la Rose pouvait le reconnaître, le parcours était tout simplement magnifique et il était effectivement hors de question de repartir du Mexique sans avoir pu visiter cet endroit mais il était hors de question d'avouer à son amie qu'elle avait bien fait d'insister... Elle risquerait de prendre la grosse tête et forcerait Kira à aller visiter d'autres sites.

Evidemment, donner ses impressions était impossible sous l'eau et Kira devait garder ses petits commentaires pour quand elles seraient revenues à la surface ; la demoiselle ne pouvait dire depuis combien de temps elles étaient sous l'eau mais elle se demandait si elle aurait suffisamment d'oxygène pour le reste du voyage. Les meilleures amies prenaient le temps d'observer chaque centimètres de ce paysage et la Rose avait l'impression de rester des heures -sans les voir passer- devant les coraux et autres merveilles aquatiques. Puis, n'étant plus vraiment sûre du chemin à prendre, la Reine Domae préféra suivre son amie en espérant qu'elle sache où elles devaient aller.

Au bout d'un certain moment, la rouquine fit signe qu'il fallait remonter à la surface et la Rose acquiesça, contente de pouvoir faire une petite pause. Arrivant à la surface, Kira retira son masque qu'elle laissa pendre autour du cou pour ne pas le perdre et nagea jusqu'au bord où elle retira la bouteille d'oxygène qu'elle posa sur la sol. Peut-être que ce machin l'empêchait de se noyer mais ça ne valait vraiment pas le bon air puis la Rose hocha simplement la tête lors que son amie lui disait que ça valait la peine de faire cette petite virée... Oui aucun doute ça en valait la peine mais la demoiselle aux cheveux roses ne voulait pas lui donner raison aussi facilement.

Kira remarqua du coin de l’œil que son amie s'éloigna pour se dégourdir les jambes et ne fit aucun commentaire, Laelyss était assez grande pour s'éloigner et avec toute l'eau qui l'entourait, la Rose voyait mal arriver un grand danger. Geste stupide et pourtant nécessaire pour s'occuper les mains, la Rose prit le temps d'essorer ses cheveux même si elle n'allait pas tarder à retourner dans l'eau pour continuer la petite visite ; ayant un petit peu faim au passage, elle prit le sac dans lequel se trouvaient leurs affaires et s'empara d'un petit biscuit pour les cris de l'estomac. Il ne fallait pas se mentir mais nager ouvrait beaucoup l'appétit.

- Kira ! Kira ! Faut que tu vois ça vite !

- Quoi encore ? Tu as découvert des dess...


Se retournant, la demoiselle aux cheveux roses ne vit Laelyss nulle part dans cette petite grotte... Mais où avait-elle bien aller encore ? Soupirant, la demoiselle retira ses palmes afin de ne pas marcher comme un canard et éloigna les affaires de l'eau au cas où puis se mit à la recherche de Laelyss en suivant son odeur. Kira trouva la piste de son amie qui était passée par une fissure dans le mur par lequel on pouvait voir de la lumière s'échapper, est-ce que ça voulait dire la fin du parcours ? Ou alors la suite ? Avancement en faisant gaffe où elle mettait les pieds, la Rose resta bouche-bée devant le spectacle. Non. Ça, ça ne faisait clairement pas partie du parcours.

- Il faut qu’on en fasse le tour, obliger !

- Hein ?! Mais t'es dingue ! On ne sait même pas où ça va nous mener !


Ah c'était hors de question de partir là-dedans ! C'était en ruines et si ça s'était trouvé là, perdu sous terre c'est que ça ne devait pas être très solide à la base. Et il se passera quoi si elles se perdaient ? Ou que tout leur tombait dessus ? Ou encore qu'elles mourraient ? Personne ne pourrait jamais retrouver leur corps et une simple lettre de disparition sera envoyée à leurs hommes qui ne cesseront de se demander ce qui a pu bien se passer ! Fronçant les sourcils, la demoiselle aux cheveux roses accusa son amie du regard d'être responsable de tout ceci... Elle savait qu'il y avait des ruines. Kira ne savait pas comment l'expliquer mais elle était prête à parier que Laelyss était au courant de tout.

- Je te jure que je n’en savais rien. Enfin, j’ai compris qu’il y avait des zones inexplorées, mais je n’avais aucune idée que ceci serait sur notre chemin. On ne peut décemment pas faire marche arrière et laisser ça comme si de rien n’était. Ce serait un crime ! Je veux savoir ce qu’il y a en haut de cette arche. Mais tu peux m’attendre ici si tu as trop peur de te casser un ongle.

Levant les yeux au ciel, la demoiselle aux cheveux roses tourna les talons en expliquant que ce n'était pas un soucis d'ongle cassé mais se stoppa en entendant la dernière phrase.

- Je comprendrais que Sa Majesté est bien trop peur pour se salir les mains.

- Tu sais que t'es emmerdante quand tu veux quelque chose ?


Allez, en tant que Domae désormais Kira n'avait qu'à lui dire que c'était un ordre de rentrer à la maison mais puisqu'elles n'étaient pas dans le contexte de Quederla et que Laelyss avait son petit caractère bien à elle, la Reine pouvait toujours courir pour exercer une quelconque autorité par-ici. Les mains sur les hanches, elle pesa le pour et le contre... D'accord, ce n'était pas tous les jours qu'elles pouvaient visiter des ruines et ça pourrait donner un petit côté aventure que Kira aimait bien lire dans ses romans mais de l'autre, ce n'était pas raisonnable avec la grossesse et sans savoir où ça mènerait. Soupirant longuement, elle se retourna vers Laelyss qui l'avait eu encore une fois... Elle plaignait son Alpha.

- Bon d'accord... Je te suis. Mais laisse-moi me changer au moins, c'est pas très confortable la tenue de plongée pour ce genre de choses.

Ça aucun doute. Déjà que pour nager c'était limite mais alors pour grimper et marcher c'était encore pire. Retournant donc sur ses pas, la demoiselle aux cheveux roses sorties ses affaires et ses chaussures du sac ainsi que les vêtements de Laelyss qui avait décidé de se changer aussi pour l'expédition ; la Rose enfila donc débardeur, son short ainsi que ses baskets et laissa la tenue de plongée sur un rocher pour qu'elle puisse sécher un peu. Elle posa ensuite sa bonbonne contre une des parois puisqu'elle serait trop lourde pour l'expédition... De toute façon, elles devront forcément repasser par-là pour terminer le parcours et rentrer à la maison donc ce n'était pas comme si c'était perdu.

Puisque tout le monde était prêt, les demoiselles retournèrent vers le lieu découvert et Kira prit le temps de l'observer plus en détail, elle ne savait pas qui avait vécu par ici mais les monuments étaient impressionnants... Presque tous en hauteur, la demoiselle aimerait quand même bien savoir ce qui avait pu se produire pour que tout se retrouve ici désormais. Laissant passer Laelyss devant -puisqu'elle devait sûrement savoir où aller-, la Reine fit attention où poser les pieds puisque la plupart des rochers étaient glissants à cause de l'eau. La lumière du "plafond" permettait de se repérer mais ce n'était pas assez pour la vision presque catastrophique de Kira, et niveau odeur il n'y avait qu'elles et les poissons.

- Bon alors dis-moi, tu espères trouver quoi ?

Des trésors inestimables ? Des architectures encore intactes peut-être ? Ou alors des sculptures qui pourraient retracer l'histoire de cette civilisation ? D'ailleurs, c'était quelle civilisation là ? La demoiselle aux cheveux roses regardait tous les détails autour d'elle, levant la tête sur chaque pierre présentes ; comment pouvaient-ils construire tout ça ?

- Qu'est-ce qui a pu arriver ici... D'ailleurs c'est quelle civilisation qui vivait là ? Les Aztèques ?
Crédit: Neko-chan in Never Utopia




Je vous grogne dessus en darkblue.









Dernière édition par Kira Seryk le Lun 29 Jan - 11:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Laelyss ReissMessages : 984
Date d'inscription : 23/11/2014


MessageSujet: Re: Sea. Sun and Tomb ~ Kira    Dim 22 Jan - 20:40

Une tombe, vraiment ? J'savais pas

A
llez, qu'est-ce que nous avions à perdre de faire un petit tour des lieux ? Je le conçois au pire des cas le plafond pourrait nous tomber sur le haut de la tête. Le sol pourrait s'effondrer sous nos pieds, l'eau nous emporterait et jamais il ne serait possible de revoir nos corps. Un charmant petit voyage en soi. Cependant, ceci est une possibilité très mince. D'ici à ce que l'un de ces faits se produise, nous aurons déjà quittés la zone. Du moins je l'espère. Dans le cas contraire on deviendra deux touristes qui se sont éloignés du chantier et qui ont fait une sublime découverte en y laissant la vie. C'est une belle façon de mourir je trouve non ? Une petite stèle à notre nom et une gloire inestimable. Mais, avant qu'on ne deviennent des légendes vivantes, autant profiter de ce petit endroit pour le parcourir dans tous les recoins. Certes, ça ne l'enchante pas, moins encore de manière aussi improvisée. Mais ce n'est pas non plus la fin du monde pour si peu. Enfin je n'aie pas tant besoin de la supplier ni de la taquiner puisqu'elle finit par céder d'elle-même. Une bonne initiative de sa part ! C'est avec un grand sourire aux lèvres que je fais demi-tour en sa compagnie pour aller enfiler quelque chose de bien plus confortable avant de jouer les petits singes à crapahuter dans tous les sens. Combinaison et palme échanger contre mes vêtements secs et une paire de basket, je farfouille encore dans le sac pour récupérer ma ceinture où j'avais accroché une mini sacoche avant de partir. Elle faisait partie de base du short, mais au cas où, j'y avais furtivement glissé deux, trois trucs qui pouvaient avoir son utilité maintenant. Qu'on ne me dise pas que j'avais prévu le coup, ce n'était qu'une simple précaution si quelque chose en particulier se différencier du reste. Oui, même à la plage, on ne sait jamais.

Enfin prête, je pourrais presque sauter comme une gamine de cinq ans partout, tant cette expédition surprise m'excite grandement. Il ne faut pas grand-chose pour que je sois de bonne humeur. Nous revenons donc dans cet espace inconnu et je cherche le meilleur endroit qui soit pour descendre. Tandis que je réfléchis à sa question sur ce qu’il serait possible effectivement d’y trouver. Personne ne semble avoir mis les pieds ici, peut-être que des trésors y seront cachés, des histoires, des cadavres datant d’une autre époque, ou du moins de ce qu’il en reste. Quelques ossements qu’il serait bien dur d’étudier dans tous les cas. Mais il s’agirait tout de même de découverte qu’il ne faut pas laisser de côté. Moins encore quand elles sont autant à disposition. Finalement, j’arrive à trouver un coin suffisamment stable pour pouvoir se glisser en bas. Passant la première, après m’être laisser tomber du bord, j’atterris rapidement sur le sol. Ou du moins dans l’eau qui monte jusqu’à mes genoux. La lumière, bien que les quelques rayons de soleil soient à disposition, n’est pas ce qu’il y a de mieux. Mais c’est amplement suffisant pour savoir ou mettre les pieds sans trébuchet toutes les cinq secondes. Remontant le long du faible courant d’eau, je finis par répondre à mon amie :

J'ai pensé à eux aussi en premier lieu. Ce qui était logique à vrai dire. Mais je n'avais jamais vu cela avant. Qu'importent les livres d'histoire.

Les Maya, les Aztèques, ce serait formidable de découvrir quelques choses qui auraient pu leur appartenir avant qu’il ne fonde tous leurs peuples. L’ensemble paraît bien assez vieux pour être sur terre bien avant leur arrivée. Ce qui laisse donc un grand mystère. Peut-être que je me trompe et qu’au contraire nous avons là une civilisation qui n’a littéralement rien à voir. L’un ou l’autre, j’ai hâte de savoir de quoi il en retourne.

Grimpant sur ce qui ressemble de près à un pont en piteux état littéralement détruit. Il est plus simple de voir l’ensemble de ce qui nous entoure. Des débris de vieux objets amasser un peu partout, y me semblent reconnaître quelques crânes en fin de décomposition. Et plusieurs choses qui pendent au plafond. Peut-être de la décoration, il est assez difficile de savoir avec les plantes qui en on profitait pour pousser par-dessus. Mais il est clair qu’il y avait un ancien mécanisme dans les parages, au vu de certains rouages traînant dans le vide, peut-être de quoi protéger le haut du chapiteau qui a l’air des plus important. Encore faut-il arriver là-haut pour le savoir. C’est donc un petit tour des lieux qui s’impose. Redescendant de mon piedestal, je parcours ce qu’il est possible évitant de m’approcher avec soin de ce qui pourrait me tomber sur le haut de la tête en un claquement de doigts.

Cependant, une grande pierre gravée finit par m'attirer. Elle n'est pas ce qui a des plus simples à atteindre et je suis obligée de demander à mon amie de me faire la courte échelle pour pouvoir m'en rapprocher. Après avoir pris appui sur ses mains et accrocher à la bordure au-dessus de moi, je me hisse sans trop de difficultés. Encore allonger sur la terre, je tends ma main vers le bas pour attraper Kira et la faire monter avec moi. Tirant de toutes mes forces je marmonne entre deux « Bordels mais t'as pris du poids, ou tes capacités de loup te rendent plus grosses... » Sans vouloir être méchante bien évidemment, j'avais pourtant le souvenir qu'il était plus simple avant de la porter. Les premiers jours de vacances l'emportent déjà sur ses hanches, à moins que ce soit à cause de mes crêpes de la veille ? Vilmos va retrouver sa femme plus grosse que jamais et à tous les coups ce sera de ma faute. Je le vois venir à des kilomètres. Petit pique mis à part, j'arrive finalement à l'emmener auprès de moi et sans attendre plus longtemps je fais le tour de la pierre.

Étrangement, ces fresques sont bien différentes pour ressembler à la culture Maya. Elles me paraissent bien plus anciennes, mais jusqu'à quel point ? Je farfouille dans ma petite sacoche et en sorti un petit calepin déjà bien rempli par le passé et un crayon. Tournant les pages rapidement je cherche les mêmes inscriptions qui ne me semblent pas tant inconnues.

Ça ne va pas être facile de les déchiffrer à la volée mais… Je crois que je reconnais ce mot... La venta ?

La venta… Allez réfléchis… ça me dit quelque chose. Je cherche à faire un rapprochement entre ça et toi ce qui entoure le Mexique. J’ai la sensation que ça devrait me paraître logique et pourtant rien ne me saute aux yeux. Alors je mets à faire les cent pas, tapotant le crayon contre mon cahier. Tout ce qui date après les Aztèques peut-être retiré, ce n'est pas aussi vieux. Avant cela, il y avait forcément les Maya, mais qu'est-ce qui les précéder eux ? J’en viendrais presque à m’arracher les cheveux car je n’aime pas ne pas comprendre ou trouver du premier coup ce qui pourrait paraître évident.

À force d'une longue est intense réflexion, je finis par comprendre et me jure intérieurement qu'il faudra qu'une fois rentré à la maison je revoie mes cours d'histoire sur le Mexique. C'est honteux.

Ce sont les Olmèques ! Tout ça leur appartient. C’est magnifique tu ne trouves pas ?

Moi qui voulais découvrir quelque chose d'extraordinaire me voilà servi. Fascinant, quoiqu'un peu perturbant de ne pas avoir tous les détails de leur localisation. Pourquoi ici alors que l'histoire les places ailleurs ? Je me demande ce qu'il y a bien pu se passer et je n'aie qu'une hâte c'est de le savoir. Pour ça, il faut continuer à faire un tour des environ.

C'est bizarre, il ne devrait pas être dans cette partie du Mexique. Il s'agit peut-être du premier lieu où il fait apparition avant de se délocaliser… quoi qu’il en soit, il faut atteindre le sommet. Je veux savoir ce qu’il s’y cache !




© Laelyss



Maman écris en #71043C


d6dn.pngdarC.png




 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://milano.forumactif.com

avatar

Kira SerykMessages : 3117
Date d'inscription : 15/08/2012


MessageSujet: Re: Sea. Sun and Tomb ~ Kira    Jeu 26 Jan - 21:29



Sea. Sun and Tomb



L
es cours d'Histoire de la demoiselle aux cheveux roses commençaient à remonter mais dans ses souvenirs, c'était la civilisation Aztèque qui vivait au Mexique. Non pas qu'elle l'acclamait haut et fort au point d'en faire une thèse mais elle était prête à presque l'affirmer si on lui demandait dans une discussion lambda ; Laelyss étant la spécialiste en Histoire, c'était surtout à elle que revenait le Savoir sur l'Histoire du Mexique.

- J'ai pensé à eux aussi en premier lieu. Ce qui était logique à vrai dire. Mais je n'avais jamais vu cela avant. Qu'importent les livres d'histoire.

Bien. Elles n'étaient pas pas lu avancées sur qui avaient vécu par ici et leur marche à travers les vestiges de l'ancien temps ne leur donnaient aucune piste ; continuant donc d'avancer en silence sur ce qui ressemblait à ancien pont, la demoiselle aux cheveux roses observait tout ce qu'il y avait au-dessus, comme s'attendant à voir un phénomène étrange. Mis à part de l'eau, le peu de lumière présent et des ruines, elles n'allaient sûrement pas trouver grand chose ; en fait, la Rose en était venue à se demander à quoi tout ceci allait amener. Fallait-il encore qu'elles sortent de là mais ramener une pierre d'édifice n'était pas ce qu'elle pourrait appeler un "bon souvenir" et elles ne savaient toujours pas où elles allaient sortir... Tant de questions toujours sans réponses à l'heure actuelle.

Occupée à regarder les alentours, Kira sortie de ses pensées quand sa meilleure amie l'appela pour lui demander un coup de main afin d'atteindre une sorte de pierre gravée... Apparemment Laelyss avait besoin d'aide pour arriver à hisser en haut. S'approchant donc, la demoiselle aux cheveux roses aida la rouquine à grimper sur le mur avant d'attraper la main tendue une fois arrivée là-haut ; la Rose essaya de se hisser tant bien que mal mais la réflexion de son amie sur son poids n'aidait en rien la motivation déjà peu présente.

- C'est de la faute de tes crêpes ça.

Il fallait forcément un coupable et Laelyss était la personne idéale pour remplir ce rôle puisque Bigby n'était pas présent. Bref, une fois arrivée en haut, la demoiselle jeta quelques coups d’œil sur la fresque mais ne fut pas d'une grande aide ; déjà qu'elle avait dû mal à aligner deux mots en Espagnol, il ne fallait pas compter sur elle pour déchiffrer une langue morte. Kira fut tout de même étonnée du petit calepin sorti, comme si la rouquine s'attendait à trouver de telles choses en chemin alors que ce n'était qu'une simple grotte marine qu'elles devaient visiter ; allez donc encore lui faire croire que sa meilleure amie n'était pas au courant de tout ceci.  

La laissant donc débattre avec sa venta, Kira s'assit au bord afin d'observer tout ce qu'il y avait sous ses yeux ; malgré l'état déplorable des bâtiments, on pouvait se douter de la taille de ceux-ci et en essayant de reconstituer l'environnement de l'époque, ça devait être plutôt impressionnant. Comment faisaient-ils pour construire autant de choses ? Et puis pourquoi était-ce ici maintenant ? La demoiselle se demanda si dans plusieurs siècles, Quederla serait aussi une ville abandonnée et qu'on retrouvera plus tard des vestiges de leur époque. Qu'est-ce que les prochaines générations pourraient dire sur ce qu'il se passe actuellement en ville ?

- Ce sont les Olmèques ! Tout ça leur appartient. C’est magnifique tu ne trouves pas ?

- Mmh ?


Se retournant vers Laelyss qui avait l'air d'avoir trouvé le Saint Graal, la demoiselle aux cheveux roses eut un retour à la réalité assez brutal puisqu'elle était perdue dans ses pensées jusqu'à ce que les Olmèques viennent se greffer à l'histoire. Magnifique en effet même si elle avait une certaine préférence pour le soleil, la plage, les cocotiers même si cette petite dose d'aventure changeait des combats et autres enlèvements qui étaient habituels à Quederla.

- C'est bizarre, il ne devrait pas être dans cette partie du Mexique. Il s'agit peut-être du premier lieu où il fait apparition avant de se délocaliser… quoi qu’il en soit, il faut atteindre le sommet. Je veux savoir ce qu’il s’y cache !

Et non, ce n'était toujours pas le moment de faire demi-tour. Kira ne voudra jamais l'avouer mais elle commençait à prendre goût à cette aventure, loin d'entrée dans les livres d'Histoire, elles auront peut-être la chance de pouvoir expliquer leur découvert. Ou si le destin refuse de les accompagner, on parlera d'une simple disparition jusqu'à retrouver leurs corps par d'autres personnes, perdues elles aussi et qui auront peut-être une meilleure fin. Bref, avant de tomber dans une certaine dépression, la demoiselle aux cheveux roses décida de suivre en silence sa meilleure amie tout en essayant de retenir ce qu'elle disait ; une leçon d'Histoire ne faisait jamais de mal à personnes.

Atteindre le sommet n'était pas chose d'aisée et les fondations tombaient légèrement en ruine et menaçait de se casser la gueule à chaque pas qu'elles faisaient ; qu'allaient-elle finalement trouver au sommet ? Continuant de bavarder de tout et de rien concernant cette civilisation, la demoiselle ne remarqua pas tout de suite qu'elle se prit les pieds dans quelque chose ; râlant et baissant les yeux pour voir en trouver la cause, elle ne comprit pas tout de suite la sensation de chute sous ses pieds. Réflexe de survie pourtant, chacune eut l'idée de s'agripper aux lianes qui pendaient au-dessus de leur tête pour ne pas tomber au fond du gouffre dans lequel on pouvait distinguer des pieux.

- Je te préviens... Si on s'en sort, je te tue.

Et elle le méritait vraiment. Pendues toutes les deux dans le vide à regarder le triste sort qui leur était destiné, Kira se demandait combien de temps elles allaient pouvoir tenir dans cette position ; pas plusieurs heures, ça c'était sûre.

- Hum... Si jamais je ne m'en s'en sort pas. Je voulais te donner l'accès au QG Domae en rentrant du voyage... Alors... Je préfère te dire maintenant que le QG se situe sous l'hôtel du Quartier Smymaei.

Expliquant que de telles révélations n'étaient pas nécessaires en ce moment même car elles allaient s'en sortir, Laelyss n'avait pas l'air si flippé que ça... Du moins pas autant que Kira qui était prête à se tourner vers la religion pour demander à s'en sortir. Il est vrai qu'elle n'était pas très à l'aise quand elle prenait de la hauteur, non pas au point d'avoir le vertige mais elle ne considérait pas cette situation comme cool.

- Ah et je suis enceinte aussi. Je dis que ça pour que tu t'en veuilles au cas où on ne s'en sortirait pas.
Crédit: Neko-chan in Never Utopia




Je vous grogne dessus en darkblue.









Dernière édition par Kira Seryk le Lun 29 Jan - 11:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Laelyss ReissMessages : 984
Date d'inscription : 23/11/2014


MessageSujet: Re: Sea. Sun and Tomb ~ Kira    Mar 31 Jan - 18:57

Une tombe, vraiment ? J'savais pas

C
Ce sommet du lieu est bien trop intrigant, trop tentante pour qu'ont se permettent de l'ignorer. Peut-être que toutes les réponses s'y trouvent. Où au contraire ce ne serait qu'une succession d'énigme supplémentaire. L'un dans l'autre cela donne une trouvaille intéressante à ne pas manquer. Enfin, si bien sûr le temps n'avait pas tout emporté. Ce n'est donc ni une, ni deux que dans la joie et le bonheur - pour ma part s'entend - que nous crapahutons vers le haut. J'expose mes conclusions les unes après les autres sur leur venue à cet endroit en premier. Mais, même avec toute la bonne volonté du monde, elle me semble plus farfelue les unes des autres. Ce qui rend le mystère qui renferme toute cette histoire plus excitante. J'aimerais avoir mes livres d'histoire sous la main pour en trouver le fin mot, malheureusement ceci en devient le cadet de mes soucis quand je sens la terre trembler mes pieds. Est-ce qu'un volcan à proximité a soudainement décidé d'entrer en éruption ? Ce serait le comble des catastrophes naturelles durant ce voyage. Autant je peux contrer la mer, autant un volcan je serais la première à prendre mes jambes à mon cou.

Cependant, ce ne sont que les parois qui nous échappent des mains, tombant petit à petit dans le vide avant que le tout ne se décroche brutalement. Le seul réflexe qui vient pour ne pas finir embrochait plus bas est de se rattraper in extremis aux lianes toutes proches. Voilà quelque chose que je n'avais pas vu venir et pourtant c'est plus ou moins logique quand on farfouille un lieu abandonné ; tout s'effondre à la moindre occasion. Nous ne sommes pas encore mortes, mais cela ne saurait tardé, il est clair qu'on ne tiendra pas éternellement suspendu ainsi. L'inquiétude de mon amie n'arrange guère les choses alors que je cherche un moyen de nous sortir de là.

Tu trouves toujours de quoi dramatiser, faut de détendre un peu.

Ce n'est pas non plus la fin du monde. Du moment qu'on reste sagement en place sans faire de geste brusque on survivra. Je ne dirais pas que ça me fait ni chaud, ni froid, que je n'angoisse pas à l'idée que tout pourrait se déchirer en une fraction de seconde et nos corps finirait transpercé par ce qui nous attend en bas. Simplement que par expérience, laisser la panique prendre le dessus n'aide en rien. Au contraire, il ne fait qu'accélérer une fin inévitable. Et comme si notre situation n'était pas assez mal, j'entends soudainement une annonce qui me désespère littéralement. La regardant avec un air dépité, je lâche alors : “ Et c'est maintenant que tu me donnes l'accès ? ”. Sa Majesté était obligée d'attendre un moment aussi dramatique pour m'offrir une telle opportunité ? Bien sûr je suis ravie. Je sais que de base elle a confiance en moi, non seulement en tant que meilleure amie, mais aussi pour assurer ses arrières. Alors, avoir le droit d'entrer dans leur QG c'est un honneur que je ne compte pas gâcher. Cependant, c'est le genre de choses que j'aurais aimé apprendre de façon moins… comment dire… extrême ? Autour d'un verre ce n'était donc pas assez spectaculaire ? Faut croire que oui. Soupirant j'essaie de remonter un peu, mais c'est un échec en sentant la liane glisser. Soit, de cette manière comme sur une corde n'est pas possible.

J'allais demander à Kira qu'elle tente à son tour, peut-être que la sienne était plus solide que la mienne. Malheureusement, me voilà offert d'une autre surprise qui me laisse littéralement sous le choc. Était-ce une blague pour me punir de cette expédition improvisée, où était-elle sérieuse ? Elle n'oserait pas jouer de ça ━ du moins j'ose l'espérer. Je ne sais comment je dois le prendre. Autant, je suis ravie pour elle, c'est toujours une merveilleuse nouvelle, cela agrandit la famille et on ne peut rêver mieux. Et en même temps… ça me met en rogne. Elle le savait et pourtant elle n'a pas hésité à faire tout ça. C'est donc d'un ton bien plus sec que je finis par répondre :

Tu es enceinte et tu as accepté de venir avec moi en voyage au lieu de reporter ! Tu m'as laissé te faire faire de la plongée et crapahuter comme un signe sur des parois dangereuses ?! Tu as de la chance d'être ma meilleure amie parce que je te jure que t'aurais déjà étripé !

Faut dire ce qui est, oui ça m'énerve vraiment. C'est loin d'être drôle comme fait à lâcher de but en blanc en guise de culpabilité. Il y en a qui galère en avoir ne serait-ce que pour en avoir un, d'autre en perde contre leur souhait, tandis que certaine prennent des risques démesurés. Cela me reste quelque peu en travers de la gorge, mais ce n'est ni le lieu ni le moment pour débattre dessus.

Il y a vraiment un truc qui ne tourne pas rond chez toi, faut qu'on soit à deux doigts de mourir pour que tu me lâches autant de nouvelles, soupirais-je. Aide moi, au lieu de me créer des remords. Balance toi d'avance et en arrière on va tenter d'atteindre la corniche en face.

Sortant déjà de ce pétrin, une fois en vie et loin de ce temple, j'aurais tout le loisir à ma disposition pour l'incendier comme il se doit. Je fais donc les mêmes mouvements qu'elle d'avant en arrière plusieurs fois. D'abord, lent, ils augmentent progressivement, ce qui en devient dangereux en voyant les autres lianes se détacher petit à petit. Mais à force de persévérance c'est de justesses qu'on atteint l'autre rive. Remontant les derniers mètres qui nous séparent avant d'être enfin en sécurité. Soulagée d'avoir réussi c'est avec joie que je constate un cercueil face à nous. Comme quoi il n'y avait pas de doute, le haut était bien une destination à atteindre. Alors, je m'en rapproche, il est dur de décrypter les inscriptions qui l'entourent, le temps les a malheureusement un peu trop effacé. Mais, curieuse de voir ce qu'il s'y trouve à l'intérieur, je force sur les côtés pour déplacer le haut. Un gros tas de poussière s'en échappent et c'est d'une triste mine que je découvre qu'il est partiellement vide. Peut-être que quelqu'un a réellement découvert cet endroit avant nous, récupérant le cadavre qui devrait être à cette place en guise de récompense. À moins qu'il n'ait fini en décomposition. Enfin, au moins je peux me contenter de quelques babioles qui semblent précieuses pour les avoir cachés là. C'est toujours quelques choses de gagner. Et je pourrais les étudier paisiblement une fois rentrés au pays.

Maintenant, c’est sortir d’ici qu’il fallait. Impossible de revenir en arrière, alors il fallait forcément continuer vers ses escaliers derrière.

Bon, espérons que ce chemin nous ramène vers l’extérieur...




© Laelyss



Maman écris en #71043C


d6dn.pngdarC.png




 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://milano.forumactif.com

avatar

Kira SerykMessages : 3117
Date d'inscription : 15/08/2012


MessageSujet: Re: Sea. Sun and Tomb ~ Kira    Jeu 2 Fév - 0:15



Sea. Sun and Tomb



O
ui, Kira trouvait que c'était plutôt le bon moment pour lui avouer toutes les choses de dernières minutes comme l'accès au QG qu'elle souhaitait lui donner en rentrant ou bien le fait qu'elle était enceinte ; c'était peut-être mieux de le dire maintenant que jamais au cas où Laelyss s'en sortirait et pas elle. Bon peut-être pas la dernière, c'était plutôt vache de lui donner cette culpabilité mais pour sa défense, la Rose ne voulait pas plus que ça visiter ces ruines !

- Tu es enceinte et tu as accepté de venir avec moi en voyage au lieu de reporter ! Tu m'as laissé te faire faire de la plongée et crapahuter comme un signe sur des parois dangereuses ?! Tu as de la chance d'être ma meilleure amie parce que je te jure que t'aurais déjà étripé !

- Eh, je suis enceinte pas handicapée !


Ah ! Ce n'était pas parce qu'elle était enceinte qu'elle devait rester alitée pendant les 9 mois et reporter ce voyage prévu depuis plusieurs mois maintenant ; il était hors de question ! Et puis, elle ne faisait rien de dangereux, à part être pendue dans le vide en cet instant mais avant cela, ce n'était pas interdit. Kira n'arrivait pas à croire qu'elle se prenait tous les reproches dans la tronche alors que tout ce qu'elle voulait, c'était profiter de ses vacances et oublier tous les emmerdes de la vie ; ok ok elle aurait dû lui dire plus tôt, mais c'était justement à cause de ces réactions qu'elle n'avait rien dit ! Laelyss se serait empressée de tout annuler alors qu'en soit, elle n'était qu'enceinte et non atteinte d'une maladie quelconque qui demandait un traitement particulier et du repos.

- Il y a vraiment un truc qui ne tourne pas rond chez toi, faut qu'on soit à deux doigts de mourir pour que tu me lâches autant de nouvelles. Aide moi, au lieu de me créer des remords. Balance toi d'avance et en arrière on va tenter d'atteindre la corniche en face.

- Ah non je t'arrête tout de suite, je comptais t'annoncer ça ce soir autour d'un verre au restau ou bien sur une chaise longue au bord de la mer mais désolée de vouloir donner mes dernières volontés au cas où ces pieux nous embrocheraient !


Mais ça ne servait à rien de discuter maintenant puisque le plus important maintenant était de se sortir de ce pétrin et se balancer était apparemment la seule et meilleure solution possible en espérant bien sûr que les lianes ne craquent pas sous leurs poids ce qui semblait bientôt être le cas si elles restent plus longtemps sur place. Heureusement par chance, elles atteignirent l'autre rive et purent enfin souffler ; Kira resta allongée sur le dos tandis que Laelyss alla explorer quelque chose qu'elle ne voulu même pas vérifier. La Rose voulait simplement profiter d'être en vie, enfin pour l'instant puisqu'on ne savait pas ce qu'elles allaient encre trouver là-haut.

- Bon, espérons que ce chemin nous ramène vers l’extérieur...

- Et qu'il soit sans danger.


C'était le principal. Montant donc les escaliers en silence, la tension était encore là et l'envie de parler n'était plus réellement très présente ; enfin, le principal maintenant était qu'elles étaient en vie et qu'elles se rapprochaient de la sortie... Espérons-le. Kira ne saurait dire combien de temps encore elles avaient avancé, ça lui paru des heures puisque qu'aucun mot n'avait été décroché depuis le ravin, mais elles arrivaient enfin à atteindre le bout. Elle pouvait le sentir.

Effectivement, un dernier couloir à franchir, quelques marches à monter et les voilà arriver au niveau d'un temple face à la mer d'un côté et face aux touristes de l'autre. Il était apparemment en piteux état à l'extérieur puisque les touristes ne pouvaient que le prendre en photo et non monter les marches pour atteindre le sommet ; d'ailleurs certains commencèrent même à pointer du doigt les demoiselles, se demandant sûrement comment elles avaient fait pour sortir de là... C'était un chemin que Kira n'allait pas conseiller et simplement expliquer qu'elles s'étaient perdues était peut-être un peu gros non ?

De son côté, la Rose n'avait pas envie de répondre aux interrogations de chacun et encore moins de faire un bilan sur ce qu'elle avait dû vivre alors tant pis pour les questions mais elles allaient rester en suspens. La demoiselle aux cheveux roses descendit donc simplement les escaliers du temple en faisant attention où mettre les pieds tout en captant les murmures dans toutes les langues, en arrivant en bas, elle ne consacra du temps à personne et encore moins aux guides touristiques qui voulaient leur demander pourquoi elles étaient là-haut. Si Laelyss voulait leur expliquer, c'était son droit mais tout ce qu'elle voulait maintenant, c'était rentrer à la maison et dormir !

Kira marcha donc d'un pas rapide jusqu'à la ville qui devait être à un quart d'heure à pied en ignorant les autres touristes qui la dévisageait à cause de la couleur de ses cheveux ou sûrement de sa mauvaise humeur. Arrivée enfin en ville, elle se dépêcha de retourner vers la maison en passant devant la boutique de plongée qui était en de train de fermer... Il essaya d'ailleurs de l'apostropher pour récupérer ses combinaisons et bouteilles mais encore une fois, la Rose ignora purement et simplement les remarques. Les maisons se dessinant au loin, elle accéléra le pas et ouvrit finalement la porte sans douceur ; enfin chez soi et en sécurité.

La demoiselle aux cheveux roses alla aussitôt prendre une douche pour oublier tout ça et faire redescendre le stress et la tension accumulée, ça faisait vraiment du bien et une fois sortie de l'eau chaude elle n'était plus en colère contre Laelyss... C'était passé maintenant. Pourtant ce n'était sûrement pas le cas de son côté puisque la Rose ressentait encore une tension malgré le fait que son amie était sur la terrasse ; bon. Il était temps de mettre fin à tout ça maintenant, elles étaient censées passer de bonnes vacances et non une mauvaise semaine pour une petite dispute idiote.

Kira décida donc de faire un cocktail non alcoolisés avec les jus et sirops présents dans le frigo avant d'aller rejoindre son amie sur la terrasse, elle ne fut pas étonnée de la retrouver au bord de l'eau. La Rose s'approcha donc doucement et en silence et s'assit à ses côtés sans dire un mot tout en posant les cocktails entre elles ; la jeune femme prit le temps d'observer le coucher de soleil, magnifique sur les bords de l'eau. Elle restèrent plusieurs minutes à observer le soleil sans pour autant reprendre la conversation... Eh bien puisque Laelyss ne voulait pas lancer la conversation, il était temps de ressortir les vieux délires.

- Ah comme le monde est petit...
Crédit: Neko-chan in Never Utopia




Je vous grogne dessus en darkblue.









Dernière édition par Kira Seryk le Lun 29 Jan - 11:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Laelyss ReissMessages : 984
Date d'inscription : 23/11/2014


MessageSujet: Re: Sea. Sun and Tomb ~ Kira    Ven 17 Fév - 21:08

Une tombe, vraiment ? J'savais pas

U
n chemin sain et sauf, du moins partiellement, c'est là tout ce que je demandais. Nous avions largement crapahuté pour aujourd'hui. Et puis, continuer à faire vivre cela à une femme enceinte relèverais quasiment du sadisme. C'est donc dans la joie et la bonne humeur inexistante que nous marchons littéralement vers l'inconnu. Je n'ai clairement pas envie de parler ni même, ni de rire, ni même de la regarder tant que je n'aurais pas entièrement digéré cette nouvelle envoyée telle une bombe en pleine figure. Ce n'est pas la fin du monde je le sais, mais la manière de procéder me reste un peu en travers de la gorge. Enfin, il ne nous faut pas très longtemps pour retrouver la lumière extérieure après plusieurs allers est venue dans des couloirs étranges. Je ne cache pas ma surprise en voyant les touristes qui nous observent avec de grands yeux ronds en nous voyant sortir d'un temple comme si c'était entièrement normal. Nous avions donc nagé aussi loin ? L'accès à l'intérieur par le Temple était interdit, normal puisqu'il y avait des chances de ne jamais en sortir dans le pire des cas. Mais rien ne stipuler l'interdiction d'en faire le contraire.

Enfin, il suffit d'ignorer les regards étranges des touristes, les questions douteuses et avancer le plus rapidement possible la tête haute. Surprenant très certainement de voir cela alors que personne n'a su mettre un pied à l'intérieur depuis des lustres. Mais ce n'est pas comme si nous avions cherché à le faire. Peut sûr que les guides eux-mêmes savaient que cette galerie sous-marine pouvait mener aussi loin. Et au fond, je me tâte encore a leur raconter. Pour le moment je n'aie qu'une envie c'est de retourner le plus vite possible à la maison et oublier cette fin de journée. Il faudra déjà donner des explications au vendeur quant à la raison de son matériel soudainement inexistant et cela ne risque pas d'être la tâche la plus simple qui soit. Je me vois déjà sortir mon chéquier pour régler la somme d'un matériel perdu. Ô joie.

De retour à la maison après le trajet inverse fini, je me rue vers le frigo pour en sortir un yaourt et le dévorer littéralement sur place, tandis que je laisse Kira partir sous la douche. La sortie m'a ouvert l'appétit à un point inimaginable. J'en prends même un deuxième et par m'installer sur le rebord de la terrasse, les pieds pendent au-dessus de l'eau en observant le soleil se couche lentement. Un joli spectacle qui a le don de laisser filé au loin les soucis du quotidien, ou du moins ceux qui se sont déroulés durant la journée. Je soupire en me disant qu'au moins je ne serais pas revenu les mains vide cette expédition, un petit fait satisfaisant rien de bien fou en soi, mais qui aura au moins de quoi fait plaisir à ma curiosité une fois rentré à la maison. Peut-être que j'aurais le courage d'y retourner dans la semaine, mais seule cette fois-ci et de faire un tour plus complet des zones inexplorées. À voir, j'ai encore largement le temps pour me pencher sur la question. J'entends par la suite les pas de mon amie se rapprochait doucement, puis du coin de l'oeil je la voie s'asseoir sagement, mais je ne prononce toujours aucun mot à son égard. Restant plutôt les yeux rivés droit devant moi. Au fond, je suis moins remontée que tout à l'heure et pourtant, je n'ai pas envie de faire le premier pas. Sûrement qu'elle s'en ait rendu compte puisque sa petite réflexion que je n'avais pas entendu depuis l'époque du lycée me fait lever les yeux au ciel. Et j'y réponds comme d'habitude : « ah non, non, non. Tout, sauf ça ! ». Bon sang ça date. Néanmoins, cela a le don de me faire sourire. On ne peut rester éternellement fâcher, ce serait dire au revoir bien trop vite à nos vacances tant méritées. Alors, à mon tour de briser la glace :

Écoute, je suis désolée, je ne voulais qu'on se dispute. Mais comprend moi… Je peine depuis presque deux ans à avoir enfant. J'en ai perdu un cet été… Je ne tiens pas à ce que tu perdes le tient en cours de route parce que tu as joué à Indiana Jones avec moi. Si je l'avais su, je n'aurais même pas demandé à ce qu'on fasse de la plongée. Et ça me vexe que tu attendes un moment aussi crucial pour me l'annoncer. Les choses auraient pu réellement mal tourné tu sais…

Qu'est-ce qu'on aurait fait d'ailleurs si cela aurait fini par être le cas ? Si elle avait glissé et fini embroché au bout de ses piques qui nous attendaient un peu plus bas ? J'aurais eu ses blessures sur la conscience, ou pire sa mort. Qu'est-ce que j'aurais dit à son mari ? Sa haine envers moi serait devenue entièrement justifiée et je ne pense pas que j'aurais su la supporter très longtemps. Et puis merde quoi, c'était vraiment si dur de me prévenir avant de partir . On aurait simplement décalé la date, ce n'était pas la mer à boire. Ou bien j'aurais choisi une activité moins à risque. Enfin, ce qui est fait est fait désormais et revenir dessus sans cesse ne changera pas grand-chose. Tout le monde est en vie, en bonne santé c'est ce qui compte le plus.

Tu n'es pas en sucre, de toute façon je pense qu'avec un loup ça ne serait même pas possible, ne resteras toujours plus résistante que la moyenne. Mais tu es ma meilleure amie et je m'inquiète pour toi dans ce genre de situation.

J'en ai qu'une seule après tout et je compte bien la garder aussi longtemps que possible.

C'est mon rôle d'être une rabat-joie quand tu t'apprêtes à faire une connerie. La preuve parle d'elle-même au lycée alors que madame voulait faire la grande et fumée. Résultat tu t'es fait prendre sur le fait.

Tandis que moi je me faisais dû mourrons pour sa pomme. Je me souviens même d'avoir incendié Matt à la sortie. C'est pour dire à quel point cette idée stupide ne me plaisait guère. Mais puisque les deux n'en faisaient qu'à leur tête à quoi bon joué les mamans poules . Au final, cela m'a bien agacé et pourtant, je continue de prendre soin de cette espèce de tête de mule. Elle n'en fait qu'à sa tête mais bon, j'imagine que cela fait partie des nombreuses choses qui font que je l'adore depuis tout ce temps. Ce n'est clairement pas possible de lui faire la tête éternellement. Et puis, j'aimerais mieux repartir sur une note plus positive maintenant que les choses sont sorties et mises au clair. Prenant le verre qu'elle m'a si gentiment apporté, j'en bois un peu avant de demander :

Est-ce que ça te dit d'aller voir le feu d'artifice pour calmer un peu le jeu de cette journée mouvementée ? Je t'offrirais un sirop à la menthe. Ne me remercie pas, ça me fait plaisir.





© Laelyss



Maman écris en #71043C


d6dn.pngdarC.png




 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://milano.forumactif.com

avatar

Kira SerykMessages : 3117
Date d'inscription : 15/08/2012


MessageSujet: Re: Sea. Sun and Tomb ~ Kira    Sam 18 Fév - 21:50



Sea. Sun and Tomb



E
nfin elle acceptait de lui parler ! Laelyss venait de répondre d'un coup à cette pique lancée, cette chanson qui l'énervait tant que ça au Lycée et que Kira s'amusait à lui lancer pour la mettre hors d'elle ; aujourd'hui, c'était ce qui lui permettait de reprendre la parole avec sa meilleure amie qui la boudait depuis quelques heures. Une dispute de temps en temps n'avait jamais fait de mal à personne, tant qu'on se réconciliait au final.

- Écoute, je suis désolée, je ne voulais qu'on se dispute. Mais comprend moi… Je peine depuis presque deux ans à avoir enfant. J'en ai perdu un cet été… Je ne tiens pas à ce que tu perdes le tient en cours de route parce que tu as joué à Indiana Jones avec moi. Si je l'avais su, je n'aurais même pas demandé à ce qu'on fasse de la plongée. Et ça me vexe que tu attendes un moment aussi crucial pour me l'annoncer. Les choses auraient pu réellement mal tourné tu sais…

- Je sais que les choses auraient pu mal tourner et ce n'était pas intelligent de ma part de ne rien te dire... Mais je n'avais pas envie d'annuler ce voyage à cause de ma grossesse, ça fait tellement longtemps que j'attends de partir avec toi et je ne voulais pas attendre un an de plus. Tu sais, quand j'étais enceinte d'Ewan, j'aurais dû en avoir un deuxième parce que j'étais enceinte de jumeaux ; je suis tombée dans les escaliers avant que Gaea ait pu m'aider et j'ai perdu l'un d'eux. Je connais suffisamment les risques de la grossesse pour savoir quelles sont les choses à faire et à ne pas faire mais tu avais l'air tellement contente en voyant ces ruines que je ne me voyais pas te sortir la carte grossesse simplement pour continuer la plongée comme prévue... Et puis, je me suis quand même bien amusée à jouer les Indiana Jones. J'ai simplement paniquée quand on était pendue en haut de ses pics et ce n'était pas intelligent de ma part de te sortir ça comme ça, alors je suis désolée moi aussi... Mais je peux encore bouger et m'amuser hein, je ne suis enceinte que de 1 mois.


Et puis être en enceinte ne voulait pas dire qu'il fallait arrêter de vivre, il faudra s'habituer à la vie mouvementée de sa mère et plus petit ça commencera et plus vite il s'y habituera ! Mais d'accord, Kira fera en sorte d'être prudente ces prochains jours et après cette grosse explorée, une petite journée plage ne leur ferait pas de mal... Il fallait bien qu'elles prennent des couleurs pour garder une marque de ces vacances tout de même !

- Tu n'es pas en sucre, de toute façon je pense qu'avec un loup ça ne serait même pas possible, ne resteras toujours plus résistante que la moyenne. Mais tu es ma meilleure amie et je m'inquiète pour toi dans ce genre de situation. C'est mon rôle d'être une rabat-joie quand tu t'apprêtes à faire une connerie. La preuve parle d'elle-même au lycée alors que madame voulait faire la grande et fumée. Résultat tu t'es fait prendre sur le fait.

Bah tiens... On ressortait les vieux dossiers ! Haussant un sourcil, elle trouvait cet argument trop bas à son goût et même 15 ans plus tard ça continuait de la poursuivre.

- En attendant je n'ai plus jamais fumé au Lycée, me faire coller avec Matt et Ben m'a calmée... Du moins sur ce sujet.

Et puis elle se souvenait de l'engueulade et de la punition de ses parents pour recommencer la cigarette... D'accord, elle en avait prit une avec sa sœur pour accepter l'idée de ne plus être fille unique mais ce n'était pas pour autant qu'elle était devenue accro. Passant son bras autour des épaules de sa meilleure amie, la demoiselle aux cheveux roses posa sa tête sur son épaule en la remerciant d'être toujours là pour elle... Au fond, ce n'était pas pour être méchant si elle jouait les mamans poules alors c'était normal de la remercier d'être comme ça. Qu'est-ce qu'elle ferait sans sa meilleure amie hein ? La vie serait bien triste sans Laelyss.

- Est-ce que ça te dit d'aller voir le feu d'artifice pour calmer un peu le jeu de cette journée mouvementée ? Je t'offrirais un sirop à la menthe. Ne me remercie pas, ça me fait plaisir.

La demoiselle sourit, comment refuser une telle proposition ? Les jeunes femmes se levèrent et rangèrent les affaires à l'extérieur pour repartir sur la grande place et observer le feu d'artifice avant de danser au son de la musique ; passant par des danses entraînantes à des musiques beaucoup plus douces. Il était compliqué de suivre les pas de danse du pays mais au moins elles passèrent une bonne soirée autour de verres sans alcool et bonne humeur ; la dispute de la journée était complètement oubliée et elles pouvaient repartir sur de bonnes bases. La fête se termina tard... Très tard mais Kira ne regrettait pas d'avoir passé autant de temps debout avec sa meilleure amie. Maintenant il était temps de rentrer chez soi pour se reposer.

***

- Tu me passes la crème solaire s'il te plait ?

Profiter du soleil ne voulait pas dire attraper un cancer de la peau et avec un soleil qui tapait de la sorte, le mieux était de s'étaler de la crème partout. Comment pouvait-il y avoir autant de soleil et de chaleur en plein mois d'octobre ? Dire qu'elles ne retrouveront pas le même temps en retournant à Quederla et puisqu'il ne restait que quelques jours désormais, il était temps de profiter à fond du bronzage. Après avoir jouer les aventurières des ruines perdues, les jeunes femmes s'étaient mises d'accord pour profiter de la plage tranquillement, une activité sans danger où il fallait simplement rester allongée et aller dans l'eau de temps en temps pour éviter une insolation.

Allongée sur le dos, la demoiselle fermait les yeux puisqu'elle n'avait pas prit le soin de mettre des lunettes de soleil... Pas de traces. Son pseudo sommeil fut perturbé par une odeur qu'elle connaissait bien ; le vendeur de chichis et churros étaient là ! En plus de l'entendre avec son ouïe développée, l'odeur l'attirait plus ; se relevant donc en prenant son argent, la Rose alla chercher deux cornets de churros puis revint à sa serviette en tendant un à Laelyss. Dire que c'était la saison des marrons chauds à Quederla ; et après tout ce sucre mangé, le mieux était d'aller faire un petit tour dans l'eau froide.
Crédit: Neko-chan in Never Utopia




Je vous grogne dessus en darkblue.









Dernière édition par Kira Seryk le Lun 29 Jan - 11:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Laelyss ReissMessages : 984
Date d'inscription : 23/11/2014


MessageSujet: Re: Sea. Sun and Tomb ~ Kira    Mer 22 Fév - 17:11

Tulum nous voilà


On ne peut être éternellement en froid avec sa meilleure amie. Il vient un moment où il faut forcément pardonner les actes et aller de l'avant. Je comprends son point de vue tout comme elle peut en faire de même avec le mien. Et le résultat permet de se sentir mieux une fois les choses mises au clair. Je ne tiens pas à passer le reste de mes vacances à l'ignorer où lui en vouloir pour une petite erreur qu'elle ne pensait même pas à mal. Je ne souhaite pas non plus la blessée, ni la vexée, simplement prendre soin d'elle comme je l'ai toujours fait jusqu'à présent. Et ce n'est pas un fait que je compte changer au cours du temps. Il fallait bien que quelqu'un prenne soin de cette petite tête de mule et, au fond, cela me rassure grandement de le faire. Maintenant que nous avions pu discuter et que la tension avait pris fin, il était de nouveau possible de profiter pleinement de ce pour quoi nous étions venues ici. Et ce feu d'artifice dont j'en avais entendu parler vivement été parfait pour clore et oublier plus ou moins cette journée. Elle ne fut pas mauvaise mais, il faut bien admettre que nous nous saurions passer avec joie de plusieurs événements. C'est donc après une bonne douche à mon tour, me décrassant de toute cette terre qui me collait au basque que nous partîmes en direction de la fête. Une longue soirée d'amusement nous attendait et, pour ma part, je n'étais pas prête de rentrer d'aussitôt.

*


Bras tendu au-dessus de ma tête se plongeant dans le sac, j'attrape la crème solaire, puis la donne à Kira. Je laisse échapper un soupire de satisfaction en m'étirant, puis dépose à nouveau ma tête sur la serviette. Le soleil me tape dans le dos, là où j'ai pris soin de défaire les attaches du haut de mon maillot de bain pour profiter pleinement du bronzage, ainsi, je rentrerais à la maison sans une seule trace de mes vêtements. Je peux bien me le permettre, avec l'accord de l'homme de la maison, du moment que personne n'y pose s'est sale patte. Ce que j'approuve totalement. Je ne sais comment fait mon amie pour dorer au soleil avec ça d'ailleurs, c'est encombrant, gênant et puis les traces restent durant des mois. Mais sûrement y as-t-il une bonne raison. Raison que je ne peux demander car, elle disparaît rapidement, porte-monnaie en mains, je la suis du regard en direction d'un vendeur de churros qui passaient auprès des touristes. Ses capacités m'étonneront toujours, il est bien trop loin pour que je l'entende arriver, plus encore pour que je commence à sentir la bonne odeur du sucre chaud. Elle arriva auprès de lui avant qu'il ne se fasse dévaliser par l'attroupement d'enfant.

Quoi de mieux que de prendre un peu de viennoiserie au bord de la mer ? Accompagné de boissons que nous avons commandées au bar un peu plus haut, l'après-midi parfaite pour se sentir apaisé est éloignée des soucis du quotidien. J'ai compati avec elle en prenant une boisson non alcoolisée, cela me faisait quelque peu de la peine de la narguer avec si peu. Qui plus est, les cocktails sans alcool étaient tellement bons qu'on pouvait s'en passer largement. Je pris donc le sachet qu'elle me tendit à son retour, restant telle une flemmarde allongée en le posant près de moi. Tandis que mon amie reprit place sur sa serviette, je lui fis part de ma remarque :

Dis-moi, pourquoi est-ce que tu tiens tant à garder le haut. Ton mari aurait mis une ceinture de chasteté là aussi ?

Drôle de questions apparemment vues son petit haussement de sourcils. Mais, loin de moi l'idée de vouloir me rincer l'oeil, promis, seulement que c'est assez dommage de ne pas en profiter. Surtout que son cher et tendre n'est pas là pour lui taper sur les doigts, si c'est là ce qu'elle redoute. Du moment qu'ils se font confiance, ce n'est pas ça qui entachera leur mariage. Et puis il faut l'avouer, un bronzage avec des traces du maillot de bain c'est moche.

Bon, bon très bien, je le retire puisque tu tiens tant que ça à me voir sans haut… Dit-elle en tirant sur ses ficelles.
J'en rêve depuis des années, merci d'exaucer ce souhait ! Mais si ton homme te fait une scène, tu n'auras qu'à lui dire que j'avais de bons “arguments” pour te convaincre.

Cette bêtise la fait rire, m'entraînant par la suite dans un grand fou rire.
Si vraiment le fait de revenir avec une peau quelque peau cuivrer et parfaite sous tous les angles le dérangeaient, je veux bien m'avouer responsable. Il n'aura qu'à passer ses craintes sur moi, je saurais l'accueillir comme il faut. Après tout, j'ai de quoi lui renvoyer la monnaie de sa pièce convenablement. Je n'ai toujours pas oublié sa traitrise. Enfin passons. Nous profitons donc de l'après-midi paisiblement, alternant entre la petite sieste sur le sable, la baignade à s'amuser comme des folles dans l'eau et la dégustaient de Churros qu'il est dur de ne pas avaler du premier coup. Et bien évidemment, que seraient des vacances sans un défilé de dragues des touristes et autres habitants des plus lour-dingues ? Faut dire qu'au final à deux sans porter le haut, il y avait de quoi attirer du monde au balcon, si on peut dire. Et ils se sont  fait plaisir, c'est le moins qu'on puisse dire, en offrant pour tous les genres : « Mesdemoiselles, vous êtes encore plus belles que cette chaleur rayonnante d'été. » ; « Un coup de main pour la crème solaire, vous avez l'air bien embêté ! Allongez-vous je vais la mettre avec “délicatesse” » ; « il me semble pouvoir vous offrir une glace à la menthe, l'une de vous serrer intéressée ? »…

Et j’en passe.
Le niveau fut à à hauteur de la majorité de pervers qui nous accostait. Au moins ils avaient les mérites de nous faire rire. Ce n'était pas tant dérangeant du moment que les mains restaient dans les poches. Quoi qu'il en soit, nous étions restés jusqu'au coucher du soleil. Nous avions sympathisé avec quelques touristes nous offrants un verre et une partie de Volley qui, par le plus grand des hasards, connaissaient Quederla pour y avoir passé une semaine. Fort heureusement pour eux, il s'agissait d'une période agréable remontant au Noël dernier, bien qu'ils fussent au courant des ravages quotidiens qui ne quittaient jamais la ville, celle-ci semblait leur plaire un au minimum. Comme quoi elle gardait un certain charme. Ce groupe d'amis étant quatre, a eu la gentillesse de nous inviter le soir même au restaurant. Le courant passant bien entre nous c'est avec joie que nous acceptions. Une bonne soirée en perspective qui se termina en beauté avec la proposition de faire une après-midi accrochant le lendemain. Ce qui ravit mon amie qui accepta du premier coup, me laissant guère le choix de donner mon avis. J'y voyais là une forme de vengeance pour la veille, très certainement mérité et ne cherchant pas à la raisonner à cause de sa grosse puisque cela reviendrait à se confronter à un mur, j'acceptais à mon tour.

La soirée pris fin aux alentours de deux heures du matin et c'est bras dessus bras dessous, chantant gaiement que nous quittions la ville pour revenir à notre chambre.

**


Notre voyage à finalement prie fin. Mais il fut suffisamment agréable pour qu'on profite avec joie de chaque jour passé. Entre accros-branches, soirée, plage, théâtre, spectacle, musée, randonnée, lac, shopping et encore une liste aussi longue qu'un bras, nous étions loin de nous tourner les pouces. Et puis, les rencontres furent si plaisantes que nous avons échangé les adresses pour s'écrire de temps à autre. Kira et moi attendions ce voyage depuis des lustres et au final, je me dis que ce n'était pas plus mal d'avoir attendu aussi longtemps, car il était plus riche en émotion.

C'est donc très tôt le matin que le bateau nous attendait au port. Les clés du bungalow rendu, les souvenirs bien empaquetés dans le sac, un dernier regard sur le beau paysage de Tulum et voilà que nous partions. Autant j'avais hâte de revenir chez moi pour retrouver mon cher et tendre qui m'avait terriblement manqué, autant retrouver la guerre de Quederla me démoraliser à un tel point que l'envie d'emménager dans ce pays me traversa l'esprit. Pourquoi pas, ce n'était pas tant une idée à exclure. Il n'y aurait plus besoin de photos et de babiole pour se souvenir du voyage, mais la possibilité de le vivre tous les jours.
Enfin, d'ici-là, il nous fallait déjà refaire le trajet inverse en direction de la maison. J'avais hâte de plonger le nez dans un livre d'histoire et de voir ce que ces petits trésors avaient à m'offrir.
Mais, j'étais surtout impatiente de raconter tout ce que nous avions vécu durant toute semaine.
Les meilleures vacances entre amies de ma vie.




© Laelyss



Maman écris en #71043C


d6dn.pngdarC.png




 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://milano.forumactif.com


Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Sea. Sun and Tomb ~ Kira    

Revenir en haut Aller en bas
 
Sea. Sun and Tomb ~ Kira
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Quederla :: Archives~ :: Les Archives :: Les RPs 2016-