Des prédéfinis n'attendent que vous pour être pris !
Le forum dispose de Discord !
Vous pourrez y accéder en suivant ce lien.
N'hésitez pas à nous rejoindre !
Nous sommes actuellement à la recherche du Maire de Quederla.
Si ce poste vous intéresse, faites-le nous savoir !
Félicitation à Vilmos Desgoffe und Taxis, Kira Seryk, Newton I. Mørk et Nashoba Dreiden !
Leurs RPs respectifs étant à égalités (Vilmos/Kira et Newton/Nashoba) sont élus meilleurs RP du mois !

Partagez | 
 

 Première dispute [PV Papa]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage

avatar

Lana AokiMessages : 150
Date d'inscription : 20/07/2016


MessageSujet: Re: Première dispute [PV Papa]   Dim 27 Nov - 18:35



 
Première dispute...

 
Je regarde mon père sous les aveux qu'il fait de ma mère, je garde le silence. Pourquoi ne m'a t-il rien dit ? Pourquoi a t-il du attendre notre première dispute pour me dire tout ce qu'il avait sur le cœur ? Il répond sèchement et je sais très bien que j'ai agis en gamine, que je mérite ses reproches, mais j'avais besoin de crier. J'en avais besoin de me défouler et même si c'est horrible que ce soit tombé sur la seule personne qui m'est tombé dessus.

Il renverse la tasse de chocolat sur sa tête et je reste muette.

« - Tu crois que j'ai mal ? Tu crois que c'est quelques chose comparé à MA douleur depuis 13 an, ne joue pas au grande si tu ne peux pas encore Lana, tu risque juste de te ridiculiser, tu es loin de "souffrir comme tu le dis". Tiens Va demander à Viktor ce qu'il pense de ce que je fais, il est au courant y a pas de soucis. Demande à Jade t'as domestique qui te coiffe et fais les magasins avec toi si elle n'a pas eu de malheur pour les familles Elementis et Domae. Tu verras que je n'y suis pour rien et que je les ai même aidé ! Et que c'est pour ça qu'il me sont fidèle car je leur ai rien redemandé en retour. »

Si je souffre, peut-être pas la douleur que lui endure, mais je souffre aussi. Il me cache des choses depuis que je suis petite, je vis avec une image idéalisé de mon père qui tombe en lambeau. J'ai été éduqué sans mère et même si je ne l'ai pas connu, j'aurai aimé avoir une maman comme les autres. Ne pas me faire bousculer en primaire parce que pour la fête des mamans je n'avais aucun cadeau à offrir où que je le faisais pour Papa pour ne pas le montrer aux autres.

« - Oh ce nom Aoki qui te fais tellement honte, tu peux pas avoir d'amis, au tu as de l'argent donc tu peux pas en avoir. Je te rassure cette argent on l'a eu légalement et tu verras que le nom Aoki est respecté car on en fait plus que quinconce dans cette ville. Oh mais tu es intelligente c'est vrais ... Tu veux voir un cahier de compte ? Les dons que JE fournis pour les gens victimes de guerre interne depuis des siècles ? Ou peut être que tu veux voir aussi ce que les Aoki ont fait pour reconstruire cette ville ? »

Je n'ai jamais dis que le nom des Aoki me faisait honte ! Il déforme tout ce que je dis. C'est la jalousie des autres qui les empêches de m'approcher, ils sont immatures, mais je n'ai jamais dis que je l'étais moi-même. Je suis du regard mon père qui tape le mur faisant briser le verre. Je baisse les yeux, les larmes coulaient toujours, mais plus de colère. De honte. Qu'est-ce que j'avais dis ? J'avais été trop loin et même si Papa été quand même en faute. Il aurait du m'en parler au lieu d'attendre que je fasse des choses pas bien.

« - Tu vois ? Regarde moi aussi je peux être en colère après toi ! »

Je reste quelques secondes puis j'attrape une serviette que je plonge entièrement dans l'eau froide et je vais vers mon père pour lui donner. Je regarde le sol quelques secondes, cherchant quoi dire, pourquoi a-t-il que je réagisse comme une gamine moi ? Je relève mon regard vers lui et répond plus calmement :

« - On aurait du avoir cette discussion des années auparavant, tu aurais du me dire pour Maman, mais... »

Je baisse mon regard et je passe mes bras autours de la taille de mon père et vint contre lui pour lui faire un câlin et essayer de le calmer. C'était la seule chose que je pouvais faire en même temps de m'excuser. Je savais que je n'allais pas rattraper mes fautes comme cela et que crier n'allait rien arranger.

« - Je suis désolée... J'ai dépassée les bornes, je n'aurai pas du aller en forêt, je n'aurai pas du te parler comme ça et me brûler les doigts. Je suis désolée, mais je ne peux pas te dire que je regrette certaine chose. »

Je lève mon visage contre son torse pour le regarder d'en bas :

« - Tu m'as éduquée pour devenir une fille bien et aujourd'hui, si je n'y avais pas été... Nemeroff, Haizea, Nayati serait mort. Alors je suis heureuse d'avoir pu les aider et je ne peux pas le regretter.. désolé »

Je repose ma tête contre lui pour finir ce que j'avais à dire. En même temps cela me permettait de ne pas voir son visage et même si c'était lâche, ça m'aidait.

« - Tu as beau ne pas avoir fais des choses biens, avec moi tu as toujours été parfait Papa... Alors si tu dois être l'ombre... je serais ta lumière, je reconstruirais chacune des choses que tu détruiras pour te montrer que cette nuit là tu as du faire un choix, moi ou maman, et que tu n'as pas besoin de regretter ce choix. Je ferais en sorte que toi et Maman soyez fiers de moi »

Je lâche mon père et recule de quelques pas, je sèche mes mains du revers de la main.

« - désolé d'avoir été une fille ingrate... Tu t'inquiétais juste pour moi... en tout cas ne t'en fait pas... Je ne retournerais pas dans la forêt de si tôt... Je n'ai même pas envie de sortir de la maison... »

Je tourne les yeux sur le côté pour demander une chose que j'ai peur qui relance la dispute, mais je veux en savoir plus.

« - Dis... Maintenant que tu as commencé à me parler... Tu peux continuer ? Je veux dire pourquoi tu suis cet homme ? Et il est qui d'abord ? »


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: Première dispute [PV Papa]   Dim 27 Nov - 21:20



Setsuna     F.     Ma fille



Je voyais tellement rouge à ce moment la que je ne me contrôlais plus, me maîtrisant pour ne pas baffer ma fille car je sais que je m'en voudrais je viens éclater les vitres a coup d'ondé. Pourtant ça ne ma calme pas plus que ça, par contre cela à calmer Lana je le vois à son regard qui pleurait toujours mais honteux. Je la vois s'approcher une serviette et me la tendre, je viens doucement la prendre et la jeté sur le canapé, ce n'est pas comme ça qu'elle m'attendrira, il est temps que je me comporte comme un vrais père puis c'est ce qu'elle veut.

« - On aurait du avoir cette discussion des années auparavant, tu aurais du me dire pour Maman, mais... »

Je redresse mon regard vers elle :

- Il y a certaine blessure qui ne se referme pas et si c'est un sujet que je juge que tu ne dois pas savoir c'est que ça ne doit pas être le cas !

Je la fixe venir me prendre dans ses bras et faire son câlin habituel quand elle dit ou fait une connerie, mais cette fois ça ne passeras pas à mon regard:

« - Je suis désolée... J'ai dépassée les bornes, je n'aurai pas du aller en forêt, je n'aurai pas du te parler comme ça et me brûler les doigts. Je suis désolée, mais je ne peux pas te dire que je regrette certaine chose. Tu m'as éduquée pour devenir une fille bien et aujourd'hui, si je n'y avais pas été... Nemeroff, Haizea, Nayati serait mort. Alors je suis heureuse d'avoir pu les aider et je ne peux pas le regretter.. désolé »


Alors qu'elle rebaisse la tête pour me dire ensuite:

« - Tu as beau ne pas avoir fais des choses biens, avec moi tu as toujours été parfait Papa... Alors si tu dois être l'ombre... je serais ta lumière, je reconstruirais chacune des choses que tu détruiras pour te montrer que cette nuit là tu as du faire un choix, moi ou maman, et que tu n'as pas besoin de regretter ce choix. Je ferais en sorte que toi et Maman soyez fiers de moi »


Je serre doucement les dents, Arrête de parler de cette histoire bordel, alors qu'un mal de tête vient me prendre, j'entends un rire cruel et que je connais bien me dire " Je l'aime bien ta gamine en fait", je me retiens de lâcher un grand " la ferme" devant tout le monde ... J'avais l'impression de m'être fais avoir tout seul avec cette histoire d'ombre et lumière ... Et le fait qu'elle pense que j'ai regretté de la choisir m'énerve encore plus car ce n'est pas ce que j'ai dis au contraire, je m'en serais vraiment voulu d'avoir fait l'inverse et Shizuka ne me l'aurait jamais pardonné.

« - désolé d'avoir été une fille ingrate... Tu t'inquiétais juste pour moi... en tout cas ne t'en fait pas... Je ne retournerais pas dans la forêt de si tôt... Je n'ai même pas envie de sortir de la maison... »

-Imbécile, tu n'as plus besoin d'y aller....Maintenant c'est la forêt qui va venir à toi !

Je serre les dents évidemment, je suis pas con, je suis sur que Rumple à tout fait pour la garder sous sa main comme un joker, c'est plus la peine de te cacher maintenant il viendra a toi ou que tu sois ....

« - Dis... Maintenant que tu as commencé à me parler... Tu peux continuer ? Je veux dire pourquoi tu suis cet homme ? Et il est qui d'abord ? »

Je la pousse légèrement pour qu'elle me lâche doucement, elle ne semblait pas comprendre que je ne voulais vraiment parler de ça et pourtant elle insistait pour ... J'avais l'impression de parler à un sourd dans le fond, je la regarde et lui pointe du doigt ta chambre:

- Va dans ta chambre tu es punis ... Plus de sortie sauf les cours et le strict minimum vital, te laver, manger, boire. Et qu'on soit clair Lana, la course à pied ne fait pas partie du strict minimum vital.

Je prend la direction des escaliers et regarde Viktor

- Je te laisse veiller à ce qu'elle aille dans ta chambre.

Mon ton était froid mais Viktor ne m'en tenait pas rigueur, il comprenait même mon énervement bien qu'il trouvait sa triste que Lana n'ait pas le droit à la vérité et que rien qu'en parler me blessais toujours. Pourtant moi ça me paraissais totalement logique, en me tournant vers Lana et la regarde :

- Et si cette fois t'as pas compris, je vais te le dire plus clairement ! La discussion est TERMINE !

Je monte en haut et vient entrer dans une pièce qui était la salle de bain et claque la porte derrière moi, oui c'est mon manoir qui prenait à la place de Lana. Je viens ensuite me laver les cheveux en me penchant au-dessus de la baignoire ... Sur le coup, j'étais énervé mais avec du recul je trouvais ça injuste que je punisse Lana non pas parce qu'elle est allez en forêt mais car elle voulait juste savoir ce qui était arrivé à sa pauvre mère ... Mais il y a des sujets sont parfois très long à emmener et des blessures qui ne se referme jamais, malheureusement la chose qu'elle voulait savoir faisait partie des 2 catégories.





(c) Agora


Revenir en haut Aller en bas

avatar

Lana AokiMessages : 150
Date d'inscription : 20/07/2016


MessageSujet: Re: Première dispute [PV Papa]   Jeu 1 Déc - 16:19



 
Première dispute...

 
Je suis stupide de croire qu'il fallait uniquement des excuses pour se faire pardonner non ? Stupide ou encore trop immature. Je baisse la tête reculant quand il me repousse, j'encaisse sa dure punition sans un mot :

- Va dans ta chambre tu es punis ... Plus de sortie sauf les cours et le strict minimum vital, te laver, manger, boire. Et qu'on soit clair Lana, la course à pied ne fait pas partie du strict minimum vital.

J'ai envie de soupirer, mais je sais que ce n'était pas une bonne idée, à moins de vouloir être punie toute ma vie. D'ailleurs la punition c'est jusque quand ? Je n'ose pas demander et j'entends que mon père s'éloigne de nous. Il ordonne à Viktor de me conduire dans ma chambre. Je me suis peut-être fait la malle plusieurs fois, mais je n'ai pas l'intention de m'enfuir, j'en ai eu ma dose pour ce soir.

- Et si cette fois t'as pas compris, je vais te le dire plus clairement ! La discussion est TERMINE !

La discussion à quelle sujet ? Maman ou cet homme bizarre ? Pourquoi il n'est pas précis dans ses paroles ? Je relève la tête pour le regarder monter dans les escaliers, puis il disparaît de ma vision, j'entendis juste le bruit de la porte claqué. Je levais le regard vers Viktor qui attrapa le gant de toilette et qui commença à s'occuper de mes cheveux.

- Viktor ?
- Tu ne vas pas aller te changer les cheveux couverts de sang... Il aurait fallu que tu te les laves, mais la salle de bain est occupé. Tu y iras demain matin.

Je hochais la tête et je le laissais faire. Pendant ce temps là je ne pouvais que me ressasser les images de cette nuit. Je sens que je vais avoir du mal à dormir, je ne sais pas si Viktor le sentis, mais il posa une main rassurantes sur mon épaule quelques secondes et repris de finir mes cheveux et les sécha avec une serviette.

- ça fera l'affaire, aller, va dans ta chambre, tu veux manger quelques choses ?
- Non... Je ne crois pas être capable d'avaler quelques choses...

Il hocha la tête et ce fut mon tour d'emprunter les escaliers pour me rendre dans ma chambre, j'enfilais un pyjama à la place de ce peignoir. Je me regardais dans le miroir quelques secondes. Je faisais peur à voir. Je m'allongea dos au lit et j'attrapais la photo de ma mère avec moi petite. Je soupirais, d'un certain sens je me demande si à chaque fois que Papa me regarde si ça ne lui rappelle pas Maman... Je suis sa copie conforme physiquement. Je me ré excuserais quand il voudra me parler, c'est décidé !
[/color][/color]


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Première dispute [PV Papa]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Première dispute [PV Papa]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Quederla :: Archives~ :: Les Archives :: Les RPs 2016-