Des prédéfinis n'attendent que vous pour être pris !
Le forum dispose de Discord !
Vous pourrez y accéder en suivant ce lien.
N'hésitez pas à nous rejoindre !
Nous sommes actuellement à la recherche du Maire de Quederla.
Si ce poste vous intéresse, faites-le nous savoir !

Partagez | 
 

 Vive le vent, vivre le vent du sable ~ [Ft. Lana, Bloodyne et Gaara]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: Vive le vent, vivre le vent du sable ~ [Ft. Lana, Bloodyne et Gaara]   Jeu 12 Jan - 20:25

Vive le vent, vivre le vent du sable


- Le soir d'Halloween Lana m'a désobéit et est encore allez en forêt. Elle est revenue couverte de sang qui n'était pas le sien. Elle a rencontré le Ténébreux et il lui a fait signé quelque chose. Mais je ne sais pas quoi et on ne peut pas lui demander, si elle lui dit je suis sur qu'il lui arrivera quelque chose. C'est en autre à cause de ce problèmeque j'ai zappé de te parler des invités surprises.

Si il y a bien une chose que l'on retient avec le Ténébreux, c'est qu'il ne fait pas quelque chose par charité ou au hasard, le fait d'avoir passé un contrat avec Lana a une finalité qui lui servira plus tard. Dieu seul sait ce qu'il peut se passer dans la tête de ce vieux fou et à quoi va lui servir la signature de Lana ; Mais il n'y a pas que ça, en plus d'avoir ce petit problème sur le dos, le voilà qui avoue avoir craché du champagne sur le visage de sa fille pendant que Bloodyne et Gaara étaient dans la cuisine. Ce n'est sûrement pas la peine de demander la raison de cet acte et cela explique pourquoi Lana est dans cette tenue.

- Car j'ai assisté à une chose par surprise ... Elle est bonne la dinde mon petit Gaara ?

- Aurais-tu préféré que je la mette dans le four ?

Gaara n'a pas envie de se pencher sur cette histoire de baiser avec Bloodyne. Est-ce qu'il regrette ce qu'il a fait ? Bien sûr. Vis-à-vis d'Amy ce n'est pas correct et il est évidemment au courant mais cela fait bien longtemps qu'il n'avait pas ressenti ça. Prenant une autre bouffée de la cigarette, lui aussi pensait avoir tiré un trait sur cette histoire mais comme le peu constater Setsuna, il est encore perdu et en parler maintenant ne l'aidera pas à tout remettre au clair ; Gaara a encore besoin de temps et préfère laisser le temps suivre les choses. Si Amy l'apprend, il en assumera les conséquences.

- Ce n'est pas méchant, mais soit clair dans ton coeur et aussi avec celui des autres.

- Je sais. Mais ce n'est pas ce soir que je trouverais une réponse à toutes mes questions.


Et certainement pas en présence de ce Sam. Reprenant une autre bouffée, il a très peu utilisé son cerveau et sa parole pour son cas puisqu'il était plus penché sur celui de Lana ; Essayant de comprendre pourquoi le Ténébreux lui a fait signer un contrat. Elle ne peut en parler et il ne voudra l'évoquer, surtout pas au père de cette gamine ni à son ancien espion.

- Tu ne devrais pas en vouloir à Lana pour ce qu'il s'est passé, Dieu seul sait ce que le Ténébreux a pu dire pour la convaincre de signer. Tu sais aussi bien que moi qu'il sait se montrer convainquant, il appuie là où ça fait mal et propose des solutions pour réparer des injustices. Demande toi ce qu'il a voulu réparer avec elle mais garde en tête que tout ce qu'il fait, c'est pour lui et non pour les autres ; Je te conseille d'ailleurs de te souvenir des termes de ton contrat, peut-être trouveras-tu la réponse que tu cherches. Les enfants font tous des erreurs et si des fois nous devons nous montrer sévères, nous devons aussi apprendre à les pardonner ; Elle n'a plus que toi aujourd'hui, ne l'abandonne pas à cause de lui.

Le Ténébreux est plutôt doué pour détruire des vies. Peut-être donne-t-il l'illusion de réussir et de rendre service mais quand on travaille pour lui pendant quelques années, on remarque bien vite l'homme qu'il est : Sournois, égoïste, mauvais et bien d'autres. Mais Setsuna est aussi son Apprenti, ce n'est pas dans l'intérêt du Ténébreux de faire n'importe quoi avec lui. En entendant le bruit de la porte qui s'ouvre, Gaara se retourne en même temps que son ami, surprit de voir Bloodyne expliquer les enfants réclament le dîner ; Il n'ose demander la vraie raison de cette présence et l'humeur de Bloodyne en dit suffisamment sur l'ambiance de la soirée dans le salon.

Prenant sa dernière bouffée, il écrase à son tour la cigarette sous son pied avant de rentrer dans la maison ; l'Homme de Sable retire de nouveau son manteau et vient se replacer aux côtés de sa compagne en pleine conversation avec Sam. Apparemment il est impossible de séparer ces deux-là. Setsuna partant donc dans la cuisine pour faire le service, il est temps de patienter sagement pour avoir la suite du repas ; Il ne voudra certainement plus laisser Bloodyne et Gaara seuls, voulant sûrement garder un œil sur les deux pour éviter la catastrophe.

- J'ai l'impression d'avoir raté le plus important vu vos têtes, de quoi parliez-vous ?

L'ambiance et la bonne humeur étant au rendez-vous, il aimerait savoir ce qui peut mettre dans un tel état. On lui apprend aussitôt qu'ils évoquaient tous leur passé et la relation avec les parents étant plus jeunes, effectivement c'est bien le sujet à éviter et il est bien content de ne pas avoir été invité à cette conversation ; Enfin c'est ce qu'il pensait jusqu'au moment où sa compagne insiste pour qu'il évoque lui aussi sa jeunesse, exprimant le fait que l'Homme de Sable n'ait jamais voulu aborder ce sujet avec elle. Et il y a une bonne raison à cela mais Amy n'a pas l'air de vouloir changer d'avis et puisque son fils est présent, il est hors de question de dire la vérité.

- Que veux-tu que je dise ? Mes parents n'étaient pas souvent à la maison puisqu'ils voyageaient beaucoup alors ils n'ont pas à supporter mes caprices.

Mieux vaut penser à un voyage loin de Quederla et des parents surchargés qu raconter la vraie histoire, dans les deux cas, ils n'ont jamais été présents pour lui et l'ont laissé tomber bien avant sa phase d'adolescence rebelle et c'est mieux ainsi. Qui sait ce qu'il serait devenu aujourd'hui si ils étaient toujours en vie ; Mais ce n'est pas un sujet qu'il veut développer en ce moment et face à son fils. Mauvais endroit, mauvais moment, mauvais sujet.

- Sinon dîtes-moi Sam, qu'est-ce qui vous a donné envie de faire ce métier ? Les études sont plutôt longues, cela ne vous a jamais découragé ?

(C) Galimybé - Mini BN
Revenir en haut Aller en bas
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: Vive le vent, vivre le vent du sable ~ [Ft. Lana, Bloodyne et Gaara]   Jeu 19 Jan - 11:09



 
Vive le vent, vivre le vent du sable

 
C’est Sam qui prend d’abord la parole et je l’écoute attentive alors qu’il explique qu’il était un vrai cancre et j’avoue que j’ai du mal pendant quelques minutes à imaginer Sam qui enchaîne les bêtises, qui ne fait rien à l’école et qui au final finit par quand même devenir médecin. Il a du en faire un petit bout de chemin. Je regarde Bloodyne qui réplique et en viens à me demander comment elle était elle au lycée, mais avant que j’ai le temps de lui demander Amy prend la parole.

━ Mmh, j’étais assez sage à vrai dire. Mes parents veillés à ce que je ne dérivent pas du droit chemin. Excellent en maths je ramenais beaucoup de bonne notes. Mais j’avoue que j’ai tenté plusieurs fois de n’en faire qu’à ma tête. Une petite période qui n’a pas duré très longtemps. Mais j’en garde un bon souvenir.

Ouais, la fille banale genre « madame miss tout le monde ». Un mouton quoi, j’avoue que je ne suis pas tout à fait tort sur sa vision de comment elle voit Bloodyne, mais perso je l’imagine moins que ça. Le genre à être pas très discrète du genre plutôt cash, à ne pas avoir peur de donner son point de vue. Mais pas forcément faire les quatre cents coup. Plutôt à tester différent truc, mais sans y rester.
Je baisse tristement la tête en comprenant la définition du mot partie qu’elle emploie. Ça n’a pas du être facile pour elle. J’ai perdu ma mère… mais si je venais à perdre mon père en plus.. non je ne pourrais pas.

Heureusement pour elle, elle avait  des frères pour l’aider, je suppose que malgré tout elle a été heureuse et que ce n’était pas si horrible que ça, elle n’était pas toute seule dans cette épreuve, puis je suppose que même si ses grands frères n’étaient pas ses parents, ils devaient quand même la cadrer un peu. Elle pose une main sur mon épaule et je l’écoute :

━ Ce qu'il faut que tu comprennes, c’est que le rôle d’un parent de punir son enfant quand il n’écoute pas. Et crois-moi ce n’est pas la tâche la plus simple qui soit. On n’y prend pas plaisir et cela nous fait mal à nous aussi de vous priver, de vous voir triste. Mais on n’a pas d’autres choix pour que vous comprenez que l’acte été mal. Que vous auriez pu être en danger. Ton père t’en veux peut-être pour quelque chose et son comportement doit t’énerver, mais laisse lui un peu de temps d’accord ? Il a sûrement eu peur pour toi selon ce qu’il y a eu, c’est compréhensible. Je suis sûr qu’une fois ce coup dure passer cela ira mieux et tu n’y penseras plus.

Je hoche la tête comprenant et acceptant la leçon qu’on vient de me faire. J’avoue que je ne pensais pas que Bloodyne pouvait parler avec autant de sagesse. Je me dis que Ace à vraiment de la chance de l’avoir comme mère, il sera sûrement très bien élevée et heureux grâce à elle. Sûrement grâce à Gaara, mais c’est vrai que pour le coup, je n’ai pas beaucoup pu apercevoir ses talents paternels à l’oeuvre pour pouvoir juger :

- Je..
━ Sinon… tu peux toujours t'excuser et lui faire les yeux doux... Enfin je veux dire, comme tu n'as pas eu tes parents jusqu'au bout, je ne sais pas si ton conseil serait vraiment de mise, alors autant prendre le choix de la facilité pour recoller les morceaux, tu vois ? N'y voit rien de mal Bloodyne ! Je sais que tu fais ton mieux avec Ace sans exemple, même si ce n'est pas forcément parfait.

Je suis estomaquée. J’avoue que je ne pensais pas que Amy était capable de dire des choses aussi méchante que cela. Je remarque que Sam reste plutôt calme, malgré le fait qu’Amy a fait un coup bas à Bloodyne. Par contre cette dernière à l’air plutôt prête à lui faire ravaler sa remarque. Je me demande comment on peut dire des choses comme ça. De la jalousie ? Parce que Bloodyne aura toujours un lien avec Gaara ? Ou le fait que Ace préférera toujours sa maman à elle ? Aucune idée et je pense que je ne comprendrais pas les adultes aussi facilement.

Bloodyne se lève sous la demande de Sam et dès que je la vois s’éloigner je tourne mon regard vers Amy et prononce d’une voix sans aucune réelle intonation :

- Je pense que votre remarqué était déplacée. Bloodyne m’a fait une leçon que je n’oublierais pas et vous n’êtes pas en droit de la juger car vous n’êtes pas la mère de Ace et vous le serez jamais. Vous n’êtes légalement rien pour lui et personnellement si j’avais une mère, j’aurai aimé qu’elle agisse exactement comme Bloodyne qui a eu un comportement assez mature pour ne pas lancer des piques comme vous venez de le faire.

Je ne sais pas si mon message la choquée, vexée ou quoi. Mais je m’en fiche, je suis chez moi et je fais ce que je veux que ça lui plaise ou non. La pauvre Bloodyne à dut être blessé par sa remarque... Je souris alors que Ace se plaint d’avoir faim. Le pauvre ne doit pas comprendre ce qui se passe ou il doit s’en fiché :

- T’inquiète Ace ! Maman et Papa ils arrivent te sauver de la faim ! Et si tu veux j’ai une nouvelle peluche je te la montrerais tout à l’heure !

Amy reprend la discussion avec Sam comme si rien n’était et tant mieux, ça m’évitera de me faire engueuler par mon père s’il apprend ce qu’il s’est passé. Je remarque qu’ils sont en train de revenir et j’entends derrière moi :

- Tu peux venir dans la cuisine avec moi ?

Je me relève et m’excuse pour suivre mon père dans la cuisine. Voulant éviter d’aborder un sujet qui fâche avec lui le soir de Noël, je reprend de l’aplomb et je lui demande avec enthousiaste :

- Je dois porter quoi ? Je préviens si c’est un truc bon, pas sur qu’il soit toujours en entier avant d’arriver à la table je meuuuuuurs de faim !

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: Vive le vent, vivre le vent du sable ~ [Ft. Lana, Bloodyne et Gaara]   Jeu 19 Jan - 14:45

NOM Prénom

NOM Prénom

Vive le vent, vivre le vent du sable ~
Voyant que ma fille est prête à me suivre, je commence donc à me rendre vers les cuisines marchant doucement en silence. Je repense un peu à la discutions avec Gaara et peut être que j'ai un peu abusé effectivement. Mais n'est-ce pas une réaction plutôt normale ? Quand un enfant manque de faire une bêtise grave le réflexe d'un parent, c'est de le rattraper et de le gronder. Ce n'est pas par plaisir, mais le parent a encore plus peur que l'enfant dans ce cas-là. Dans ce cas là, ça a été exactement ça. J'ai eu vraiment peur pour ma fille. Cette dernière a failli finir entre 4 planches et maintenant, elle est liée d'une manière ou une autre à Bael. Je soupire et remets ma cravate doucement avec ma main libre attendant que Lana passe la porte aussi. Alors que je m’apprête à lui parler, ma fille enchaîne directement :

Je dois porter quoi ? Je préviens si c’est un truc bon, pas sur qu’il soit toujours en entier avant d’arriver à la table je meuuuuuurs de faim !


Je ne sais pas pourquoi, mais après la surprise qui doit être visible sur ma tête de cette… enthousiasme et joyeuseté nouvelle, je me mets à rire. Je m'approche d'elle et me baisse venant la prendre dans mon seul bras libre en la serrant contre moi. Je viens lui faire un énorme câlin en silence.

- C'est pas pour ça que je t'ai fais venir. Désolé j'ai pas été un bon père ses 2 derniers mois, j'ai un peu exagéré quand même.


Oui Gaara avait raison, puis c'est aussi un peu de ma faute j'aurais du lui dire pourquoi elle ne doit pas aller la-bas. Malheureusement je ne peux pas lui révéler sinon elle pourrait rapidement deviner pour moi et elle est bien trop curieuse pour que je prenne le risque. Je la garde toujours dans mon bras.

-La punition est enfin levé. Et désolé pour tout à l'heure aussi … Disons que j'ai été surpris pas une chose


Oh oui uneeeeee grosse surprise. Entre une dinde et un roux. Je me demande quand même comment ça va finir tout ça. Je lâche enfin Lana et me redresse en venant lui ébouriffer les cheveux doucement et souriant :

-Promis je me ferais pardonner demain pour tout ça … Enfin pour l'instant maintenant que tu es la, emmène le rôtie en croûte.


Je souris doucement et viens prendre les pommes noisettes en silence. Oui c'est ce que peux manger un riche à noël, parfois les choses simple sont les meilleurs. Sortant de la cuisine en utilisant le pied pour la porte, je pose le plat sur la table en silence et regarde les invités. Je ne sais pas trop quoi dire mais l'ambiance à l'air un peu plus tendu quand même. Vraiment tendu. Je regarde Gaara d'un mode … « Oh putain il c'est passé quoi ici ? On s'est absenté aussi longtemps que ça ? » Enfin bref je veux même pas savoir, mais ça expliquerait pourquoi Bloodyne était énervé quand elle était sortie. Je soupire un peu et vient me rasseoir en regardant Bloodyne, je tente d'entamer une discutions avec elle pour la calmer :

-Alors Bloodyne, vous faites quoi sinon dans la vie ? Gaara m'a dit que vous étiez secrétaire mais je ne lui en es pas vraiment demandé plus.


J'essayais de me réinsérer dans la conversation doucement quand même. Puis finalement je l'apprécié bien la jeune femme. Elle n'est pas si terrible, puis la moins à l'aise ici c'est elle ça peut se sentir.

- Votre travail vous plait ?


Bon oui il y a mieux que parler boulot quand même, mais disons que moi même j'ai pas beaucoup de passion en fait. Je vis pour ma fille et mon boulot, ainsi que détruire cette ville quoi que ses derneirs temps cela est très secondaire pour moi, je passe plus de temps à discuter avec Gaara et refuser des demandes de client qu'autre chose. Je décide donc de l'attaquer sur une chose un peu plus drôle et me penche doucement en souriant  pour ne pas que les autres entendent:

- Vous avec appréciez votre tête à tête dans la cuisine ? Si vous voulez le tuer ne l'étouffé pas de cette manière voyons.


Je souris doucement à la demoiselle la taquinant un peu.

Revenir en haut Aller en bas
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: Vive le vent, vivre le vent du sable ~ [Ft. Lana, Bloodyne et Gaara]   Dim 22 Jan - 21:01


 

 

 
Je digère mal, vraiment sa remarque. Mais est-ce que j'ai le choix ? Ce n'est ni le lieu et encore moins le jour pour se donner en spectacle. Ceci lui ferait bien trop plaisir et ce n'est certainement pas le genre de cadeau que je souhaite lui offrir. Déjà qu'elle n'aura rien de ma part, je ne compte pas changer d'avis avec ça. Au moins l'air est suffisamment frais pour me calmer. Je pourrais me venger, voire même en parler à son petit ami, mais créer des histoires n'aient pas mon envie actuellement. Je pourrais surement lui laisser le bénéfice du doute et me dire qu'elle ne souhaite pas tant être méchante... Mais j'aurais bien du mal à y croire. Qu'importe de toute façon le mal est fait et me ressasser cela pendant une heure m'agacerait plus qu'autres choses. J'attends donc sagement que les deux se décident, gardant pour moi les remarques sur l'odeur sur la cigarette, je remercie faiblement Setsuna pour son geste pour me prêter sa veste et me décale pour le laisser passer. En revanche, je ne m'attends néanmoins pas à ce que Gaara reste encore dehors. Et je dois avouer que ce serait assez étrange après toute cette succession d'événements enchaîner trop rapidement. Sûrement faudra-t-il en parler à un moment donné, il s'agit cependant d'une chose qui nécessite un peu de calme, à moins que l'ignorance soit ce qu'il y a de mieux. Du moment que ce n'est pas ce soir, je ne chipoterais pas sur les détails. Alors, tandis qu'il rentre à son tour, moi je préfère rester encore un peu, profitant du spectacle sous mes yeux. Il n'y a pas à dire, notre hôte à vraiment mit le paquet pour rendre cette fête agréable et surtout spectaculaire. Peu sûr que j'aurais fait la même chose avec autant d'argent. Ne m'en voulez pas, mais je pense que j'aurais été très radine sur ce point-là.

Plusieurs minutes écoulées et commençant doucement à ne plus sentir le bout de mon nez, je finis par prendre une grande bouffée d'air avant de faire demi-tour. Je ne peux décemment pas rester toute la nuit à admirer le ciel tout en me gelant le reste du corps. Et puis, je commence à avoir faim à force. Rentrant donc à nouveau, je dépose soigneusement la veste avant de me diriger en premier lieu vers mon verre. Tentant de suivre le fil de la conversation manquée.

Sinon dîtes-moi Sam, qu'est-ce qui vous a donné envie de faire ce métier ? Les études sont plutôt longues, cela ne vous a jamais découragé ?
J'ai toujours eu une bonne affinité avec les enfants. Ils sont adorables et venir en aide me plaisait beaucoup. Quelque chose qui puisse être utile pour eux sans qu'il n'y ait cette barrière bien trop strict comme avec un médecin général. Les études ont été longues certes, mais je pense que cela en vaut la peine quand il s'agit d'un choix qu'on souhaite réellement. J'ai regretté quelquefois parce que je n'en voyais jamais le bout. Mais aujourd'hui j'en suis fier d'être arrivé là.

Tient, les deux arrivent à s'entendre maintenant ? Ce serait une bonne chose quand même. Enfin, je me permets de penser cela alors que j'ignore délibérément sa nouvelle compagne. J'attrape la bouteille d'eau posée sur la table et me sers un verre alors que les plats arrivent petit à petit. Cette bonne odeur que j'avais déjà sentie une première fois dans la cuisine, me donne désormais de plus en plus faim. J'aide ensuite Ace à s'asseoir sur une chaise qui exigerait presque à être à côté de Lana. Soit, c'est un homme qui sait ce qu'il désire. Puis, je prends place un peu plus loin. Souriant à l'homme qui s'installe à ma droite.

Alors Bloodyne, vous faites quoi sinon dans la vie ? Gaara m'a dit que vous étiez secrétaire mais je ne lui en es pas vraiment demandé plus.
Secrétaire au cabinet du Dr.Hammerman. Un… Un psychologue.

J'ai l'impression que c'est toujours délicat quand je dois répondre à ce genre de questions. Plus encore en présence de Gaara, en sachant que le psy restera continuellement une cause, un point noir à notre histoire. Et bien que le travail en lui-même me plaise, j'essaie soigneusement d'ordre général d'éviter de devoir y répondre. Cela me donnera à jamais des petits pincements au coeur et j'en suis loin de le nier.

Votre travail vous plait ?
Je n’aie pas à me plaindre, le patron n’est pas tant un tirant. Enfin… ça dépend de son humeur aussi.

Je pourrais avoir pire, ça c'est sûr. Il pourrait passer son temps a être ignoble avec moi, à utiliser ce qu'il sait quand j'étais encore sa patience. Pourtant, il ne le fait pas et me traîte convenablement. Je dirais simplement qu'il est assez dur sur un travail qui doit être bien fait. Voir stricte sur les retards. Mais ce n'est pas lui qui doit batailler durant une demi-heure parce qu'un petit monstre ne souhaite pas se lever. Je lui souhaite bien du courage le jour où il aura un enfant. Enfin, mis à part ça, ce n'est pas non plus la fin du monde. Je trouve que je m'en sors pas trop mal.

Vous avez appréciez votre tête à tête dans la cuisine ? Si vous voulez le tuer ne l'étouffer pas de cette manière voyons.

Je sens le rouge me monter aux joues, alors que je commence à comprendre le sous-entendu très subtil que l'hôte vient de me murmurer. Je ne sais quoi faire ni où me mettre. Et j'ai encore moins une issue d'échappatoire sous la main.

Je… je ne vois… vraiment pas de quoi vous voulez parler … désolée.

Non absolument pas. Ce n'est pas comme si j'avais fait certaines choses avec une certaine personne dont le prénom pourrait potentiellement commencer par un G. Dans une demeure qui n'est pas la mienne en compagnie d'invités qui plus est des amants non loin. Ce serait le comble de la bêtise. Néanmoins, je sais que nier ne me mènera à rien. Il en sait bien trop pour que je puisse l'éviter. Et me rendre mal à l'aise paraît un jeu bien plaisant pour lui. Alors, au lieu de m'enfoncer davantage, je participe moi aussi. Il n'y a pas de raisons pour que je rougisse à chaque fois qu'il fera allusion à une "dinde" sans pouvoir répliquer. Murmurant donc à mon tour en m'approchant de son oreille, je surenchéris :

Vous avez raison, l'étouffer de cette manière n'était pas approprié. La prochaine fois je veillerai à ce qu'il enfourne la dinde convenablement. Votre plan de travail et même toute la cuisine sera réquisitionnée pour disons... Une bonne petite heure ? Vous savez que cette viande doit être préparée avec le plus grand soin.

Ne me demandez pas quelle mouche m'a piqué pour faire une telle allusion, moi-même je ne saurais quoi vous répondre. J'ai pris soin à ce que ça ne parviennent aux oreilles de personnes d'autres, en particulier aux enfants. C'est bien trop déplacer et très certainement pas de leurs âges pour qu'ils l'entendent. Cependant, pour ma défense, c'est lui qui a commençait. Allez savoir de quoi ils ont discuté tous les deux en étant dehors, mais ça semble lui avoir donné des idées de me taquiner sur des sujets à éviter. Soit, s'il tenait tant à s'amuser là-dessus, je ne vois pas pourquoi je m'en priverais moi aussi. D'une manière différente de la sienne, à nouveau pencher à son oreille et un petit sourire angélique sur le coin des lèvres je rajoute :

Si je peux me permettre, écouter aux portes n'est pas poli. Mais je crois que vous l'aurez compris que c'est un dérapage qu'aucun de nous n'a vus venir et faire de la peine à qui que ce soit n'était pas l'intention. Je ne vous supplierais pas de tenir votre langue, je ne suis pas du genre à me rabaisser à ça. Néanmoins, je pense que ce n'est pas la seule dinde que je pourrais plumer disons par "mégarde".

Tant d'amour et de délicatesse. Ce n'est pas bien méchant, seulement petite mise en garde un peu taquin s'il souhaitait vraiment continuer sur cette lancer. Après tout, ce n'est pas le seul qui peut avoir la possibilité de s'amuser un peu. Au moins, je dois admettre que tout ça m'aura offert à nouveau le sourire assez facilement, de quoi dire au revoir à ma montée de colère. Je n'aie plus qu'à faire comme si Amy ne faisait point parti de la soirée et tout devrait bien se passer. Il est hors de question qu'une telle langue de vipère me gâche mes fêtes de Noël.

C'est quoi les petits secrets que vous échangez depuis tout à l'heure. Partager donc. demande-t-il en prenant place à ma gauche.
Oh... Hum, je félicitais Monsieur Aoki pour le repas. Son cuisinier s'étant donné beaucoup de mal, j'ai hâte d'y goûter. Et je voulais savoir s'il n'y avait pas trop d'épice. Quelques-uns ont un peu de mal avec les choses trop, comment dire, "relevé" ... Dont les enfants.

© B I G B Y

Référence à notre pic-nique où tu as manger du Wasabi. Parce que j'aime t'embêter o/
Revenir en haut Aller en bas
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: Vive le vent, vivre le vent du sable ~ [Ft. Lana, Bloodyne et Gaara]   Mer 25 Jan - 22:48

Vive le vent, vivre le vent du sable


L'envie d'engager la conversation n'est certes pas présente mais parler de son passé est une chose qu'il a encore moins envie d'aborder, surtout en présence de son fils et dans une soirée qui se veut normalement conviviale. Même si ils peuvent oublier la convivialité depuis bien longtemps vu les nombreuses remarques et piques lancés, mais il y a peut-être encore moyen de rattraper les choses pour que cette soirée se passe dans une meilleure ambiance ; Et puisque Bloodyne n'est pas encore présente actuellement, seul Sam peut lui retirer l'épine du pied.

- J'ai toujours eu une bonne affinité avec les enfants. Ils sont adorables et venir en aide me plaisait beaucoup. Quelque chose qui puisse être utile pour eux sans qu'il n'y ait cette barrière bien trop strict comme avec un médecin général. Les études ont été longues certes, mais je pense que cela en vaut la peine quand il s'agit d'un choix qu'on souhaite réellement. J'ai regretté quelquefois parce que je n'en voyais jamais le bout. Mais aujourd'hui j'en suis fier d'être arrivé là.

Gaara hoche la tête pour acquiescer ce qu'il raconte, il se doute que les études ont été longues. La médecine n'est pas connue pour avoir des études rapides et donner le diplôme au premier venu, donc avoir désespéré en cours de route n'est certainement pas nouveau et il n'a pas dû être le seul dans ce cas-là. Les plats arrivent finalement, mettant fin à la conversation et place à un certain émerveillement pour ce qui est proposé. Ace exige presque de s'asseoir à côté de Lana tandis que Setsuna vient s'asseoir à côté de Bloodyne pour lancer la conversation.

Vu le rouge qui monte aux oreilles, l'Homme de Sable n'a aucun doute sur le sujet de la conversation et c'est désormais au tour de Bloodyne d'avoir le droit à certaines remarques quant au dérapage qui s'est produit dans la cuisine ; De toute façon, maintenant que c'est fait, y a-t-il moyen de revenir en arrière ? Non pas vraiment. Et il sait que l'usage du temps a de graves conséquences sur soi, Gaara voit mal un Elementis remonter le temps simplement pour empêcher une telle chose se produire... Il y a plus important dans la vie qu'un baiser échangé entre deux personnes séparées.

- C'est quoi les petits secrets que vous échangez depuis tout à l'heure. Partager donc.

- Oh... Hum, je félicitais Monsieur Aoki pour le repas. Son cuisinier s'étant donné beaucoup de mal, j'ai hâte d'y goûter. Et je voulais savoir s'il n'y avait pas trop d'épice. Quelques-uns ont un peu de mal avec les choses trop, comment dire, "relevé" ... Dont les enfants.

Serait-ce une remarque en rapport avec le pique-nique d'y a plusieurs mois et le wasabi qu'il aurait mangé ? Il n'en doute pas et Gaara préfère répondre à cette provocation d'un simple sourire et ne cherche pas à rentrer dans son jeu ; Il a suffisamment donné ce jour-là avec la wasabi et il n'a pas envie de retenter l'expérience ce soir devant tout le monde. Chacun se sert, passe les plats à son voisin pour que tout le monde ait l'occasion de se servir ; Les conversations sont lancées de toute part et chacun en va de son petit commentaire concernant les bons plats cuisinés.

A certain moment du repas, après que le vin ait coulé à flot depuis le début, Setsuna demande à Gaara de lui suivre dans la cave pour l'aider à remonter une bouteille ; Il doute qu'il faille deux personnes pour remonter une bouteille de vin mais peut-être a-t-il besoin de son ami pour en remonter plusieurs ou bien d'autres raisons qui le pousse à demander de l'aide pour une chose si banale. S'excusant donc auprès des autres personnes à table, Gaara se lève de table pour suivre l'hôte de maison jusqu'à l'endroit indiqué.

(C) Galimybé - Mini BN
Revenir en haut Aller en bas
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: Vive le vent, vivre le vent du sable ~ [Ft. Lana, Bloodyne et Gaara]   Jeu 2 Fév - 22:43



 
Vive le vent, vivre le vent du sable

 
Papa se baissa à ma hauteur et me prit dans ses bras. Je restais quelques secondes sans savoir comment réagir. Au début j'hésitais, puis je passais mes bras autours de son cou pour le serrer contre moi. Ce contact me faisait tellement de bien, ça faisait longtemps qu'il ne m'avait pas donner de marque d'affection comme cela :

- C'est pas pour ça que je t'ai fais venir. Désolé j'ai pas été un bon père ses 2 derniers mois, j'ai un peu exagéré quand même.

Un peu ? Un peu beaucoup... Deux semaines auraient été amplement suffisant. Mais je ne fis aucune remarque pour ne pas froisser ce début de réconciliation. J'aime mon père et ces deux mois ont été très long à cause de cette dispute.

-La punition est enfin levé. Et désolé pour tout à l'heure aussi … Disons que j'ai été surpris pas une chose

Surpris par quelque chose ? Je hausse les sourcils intriguées. Je ne pense pas qu'il m'en parlera maintenant, mais peut-être quand on sera qu'à deux, je pourrais tenter de lui parler. Il se redresse et ébouriffe mes cheveux tandis que je souris à pleine dent toute contente que ce soit bien finis entre nous.

- Merci... J'avais besoin que ça se finisse... J'aurai pas pu tenir plus longtemps je pense.

J'ai besoin de mon père, j'ai beau commencer à rentrer dans l'âge ado, mon père est tout ce que j'ai. Il est important pour moi et la tension qui régnait à la maison était insoutenable et par dessus tout je n'avais pas le droit de sortir en extérieur.

-Promis je me ferais pardonner demain pour tout ça … Enfin pour l'instant maintenant que tu es la, emmène le rôtie en croûte.

Il se fait pardonner demain ? Avec le cadeau de Noël ? Ohh ! C'est quoi !! Une nouvelle peluche ? Un jouet ? Des vêtements ? J'essaye d'imaginer alors que j'attrape le rôtie et je l'apporte à table. Je m’assoie à une place et je souris alors qu'Ace insiste pour venir s'asseoir à côté de moi. Je regarde Bloodyne qui installe Ace, histoire d'être certaine que ça ne la dérange pas, mais ça n'a pas l'air. Je laisse les adultes parler entre eux et je sers à Ace des pommes dauphines et du pâte en croûte que je lui coupe en morceau pour l'aider.

Ace me remercit et commence à manger tandis que j'attends les adultes Ils sont en train de discuter entre eux. Je me sers alors un peu de tout et j'attends fourchette à la main. Je remarque du coin de l'oeil papa et Bloodyne qui discute en chuchotant et je ne suis pas la seule à le faire vu la remarque de Sam.

━ Oh... Hum, je félicitais Monsieur Aoki pour le repas. Son cuisinier s'étant donné beaucoup de mal, j'ai hâte d'y goûter. Et je voulais savoir s'il n'y avait pas trop d'épice. Quelques-uns ont un peu de mal avec les choses trop, comment dire, "relevé" ... Dont les enfants.

Pour ma part, tant que ça se mange, c'est bon. Je ne suis pas vraiment difficile niveau repas. Mais c'est vrai que notre cuisinier assure, en plus d'être gentil il est vraiment doué et il adore préparer des gâteaux avec moi !

- Oui, Viktor est plutôt doué en plus d'être serviable.

Papa et Gaara descendirent à la cave et une fois qu'ils ramenèrent une bouteille et j'en profitais rapidement pour lancer une pique à la chère Amy :

- Dite-moi Amy, vous avez parlé d’avoir eu une éducation correcte, avec des parents qui ont prit soin de vous garder dans le droit de chemin. Mais est-ce qu’ils vous ont aussi appris le respect ? C’est primordial pourtant dans l’éducation d’un enfant. Mais peut-être que vous manquez un peu d’intelligence pour savoir comment s’en servir envers les autres. Vous n'êtes donc pas parfaites, et si vous le pensez c'est qu'il vous manque une case. 

Papa et Gaara remontèrent et je me tue avec un sourire innocent, oui Papa, tu n'as rien entendue. Je défend juste Bloodyne. Je lance mon idée maintenant que tout le monde est là :

- ça vous dit un jeux de sociétés après le repas, je propose trois équipes : Bloodyne, Ace et Gaara contre Amy et Sam et Papa et moi ! Et si tu gagnes Ace, je te donne un petit quelque chose ! Tu en dis quoi tu veux jouer avec tes parents en famille ?

Je souris innocemment, car je sais très bien que cette technique venant de Roxane à pour but de rapprocher la petite famille. Je pique dans une pomme dauphine et lance :

- En tout cas bonne appétit.
[/color][/b]
Revenir en haut Aller en bas
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: Vive le vent, vivre le vent du sable ~ [Ft. Lana, Bloodyne et Gaara]   Jeu 2 Fév - 23:25

Vive le vent, vive le vent du sable.
F. Gaara, Lana et Bloodyne.
J'écris en #0099ff

Joyeux Noël mon ami.

Bien que l’ancienne compagne de Gaara semble l’avoir pris de façon hostile, je ne peux m’empêcher d’être content de lui avoir rendu un sourie. C’était mon but depuis le début. Il c’est forcément passé une chose pendant que Gaara et moi étions dehors. Je sais ce qu’il a été dit et je peux comprendre que la demoiselle fut blessée par cela. Faudra que j’en touche 2 mots à Gaara discrètement, je n’ai pas à m’en mêler, mais il devrait tenir sa compagne tout de même. Ici on est sous mon toit. Donc mes règles et ma politesse. Je ne tolère pas non plus ce genre de propos. Surtout que je peux compatir un peu à Bloodyne et son enfance. Ma fille aussi est privé de ses parents. Je ne suis pas le meilleur père possible et ça mère n’est pas là. Enfin bref je regarde les enfants se servir. Lana aide Ace, je souris doucement, j’ai vraiment une grande fille quand même. Tant que j’y pense, il serait tant que je donne une chose à mon ami. Je ne pourrai pas lui offrir son cadeau en même temps que les autres … Et après on oubliera souvent. Je fixe Gaara :

- Tu peux m’accompagner ne bas ? Je dois prendre des bouteilles, mais elles sont un peu trop hautes et avec mon bras…

Bon ok, bancale comme explication, mais pas incroyable. Ça dépend de la cave, mais Lana doit se douter que j’atteins facilement les bouteilles avec ma taille. Je me lèvre doucement et avance en marchant vers la porte de la cave, attendant mon meilleur ami pour descendre. Je ferme la porte et commence à descendre l’escalier en souriant un peu, je cloque des doigts et allume les torches dans cette dernière. Biens plus pratiques que descendre avec une lanterne.

- Dis … Je sais que ça ne me regarde pas, mais calme un peu Amy, elle est vraiment vache avec Bloodyne quand tu n’as pas là. Mais ce n’est vraiment pas correcte. Je ne veux pas prendre sa défense en particulier mais bon … Y a quand même ton fils et ma fille entre.

Je sais qu’il ne va pas comprendre de quoi je parle. Je viens tapoter mon oreille doucement pour lui faire comprendre que j’entends tout chez moi. C’est comme ça que j’ai su pour eux dans la cuisine. Alors qu’on descend les marches, on se dirige vers un endroit encore plus sombre. J’appuie sur une dalle pour ouvrir une salle assez particulière et sombre ou l’on peut voir une silhouette familière au centre. C’est le costume de Fallen.

- Suis moi …

Soudainement, grâce au son, je me retourne violemment en direction des escalier, en mode oh mon dieu qu’est-ce que j’ai entendu ?



Qu’est-ce que tu viens de dire ma fille ?! Mais c’est quoi cette façon de parler à une personne ?! Je grince un peu des dents, elle va tout faire exploser en haut alors que je pensai avoir calmé Bloodyne. Je serre un peu le poing grognant un peu et m’excuse avec Gaara et continue le chemin dans la pièce où il peut découvrir des armoires à armes, différents papiers qui sont des contrats et pleins de chose étrange :

- Je ne sais pas si tu aimais les comics petits, mais c’est un peu ma batcave, enfin la Fallcave pour le coup. Viens par ici.

On se retrouve devant une mallette métallique assez longue. Je viens défaire les crochets avec ma main et l’ouvre, et le jeune rouquin peut y découvrir des armes dans un métal assez étrange, on dirait qu’ils ont un reflet bleuté. Je lui laisse la place de les voir et les prendre s’il veut :

- Voici ton cadeau mon ami. Ce sont un katana, 4 Kunai et quelques autres variantes d’armes dans un métal assez rare, il est à la fois résistant, léché et vraiment tranchant. Cette couleur bleutée et une des caractéristiques de ce métal assez rare. J’aurais voulu gravé ton nom dessus, mais si tu les utilises, ça serait un peu comme afficher ton nom aux yeux de tous, donc je ne l’ai pas fait finalement. Discrétion avec la classe quand même. J’espère qu’elles te plairont.

Oui j’aimais beaucoup les armes. Je savais en choisir de très bonne qualité, mais je ne sais pas si ça lui plaira. En effet, il a peut-être décidé de poser les armes depuis qu’il est avec Amy. Dans ce cas-là, il pourra les garder en collection, ce sont des pièces uniques que j’ai demandé à faire forger et tailler pour lui. Je suis heureux de lui offrir un tel présent, c’est le seul ami que j’ai dans ce monde et je il me l’a prouvé. Je ne peux encore que le remercier et ce cadeau n’effacera pas la dette que je lui dois.

- Bon on devrait remontrer … Tu viendras la prendre avant de partir. Je pense qu’il ne faut pas que tu montres aux autres ça. Ca reste des armes et … On va éviter les arrières pensées. Surtout que ça commence à chauffer en haut.

Je souris un peu et sors de la fallcave avec lui, puis je lui montre les quelques bouteilles à prendre. Eh oui je n’oublie pourquoi nous sommes censés être ici. Puis je remonte en silence avec lui, passant derrière Lana lui tirant un peu la joue pour venir lui chuchoter :

- Tiens-toi à carreau jeune fille, il y a des choses que tu n’as pas à dire !

Oui j’entends tout ici ! Puis ma fille propose de faire un jeu en équipe. Je souris un peu et ne me dis pourquoi pas. Ça sera une façon de détendre l’atmosphère avant qu’elle ne décide de mettre Gaara et Blood dans la même équipe … Qu’est-ce que tu manigances Lana.

- C’est une idée … Vous voulez jouer à quoi les enfants ?


Revenir en haut Aller en bas
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: Vive le vent, vivre le vent du sable ~ [Ft. Lana, Bloodyne et Gaara]   Sam 4 Fév - 15:31

Vive le vent, vivre le vent du sable


Bancale comme explication mais il ne peut refuser une telle demande et accepte de le suivre dans la cave, laissant ainsi que les autres invités manger dans la joie et la bonne humeur. Il entend le claquement de doigts une fois ma porte refermée et remarque la petite flamme dans la main de Setsuna qui est bien plus pratique qu'une lampe torche ou une lanterne.

- Dis … Je sais que ça ne me regarde pas, mais calme un peu Amy, elle est vraiment vache avec Bloodyne quand tu n’as pas là. Mais ce n’est vraiment pas correcte. Je ne veux pas prendre sa défense en particulier mais bon … Y a quand même ton fils et ma fille entre.

Tapotant son oreille au passage pour faire comprendre le deuxième élément qu'il peut maîtriser au passage, celui-là il l'a bien compris depuis la surprise dans la cuisine. Pourtant, il est étonné d'un tel comportement de la part d'Amy qui est pourtant assez courtoise et polie ; Allez donc savoir quelle mouche l'a piquée pour être comme ça avec Bloodyne. Serait-ce de la jalousie ? Il n'a pas d'autres choix que de lui en toucher quelques mots quand il sera remonté de la cave puisqu'il y a des choses que Lana et Ace n'ont pas à entendre.

Continuant de descendre les escaliers en silence, Gaara se stoppe au moment où Setsuna se retourne d'une seul coup en direction de la porte. Une nouvelle pique a dû être lancée et pas des moindres vu sa réaction, maintenant qui en est à l'origine ? C'est une autre question. Mais l'Homme de Sable n'obtient plus de réponses puisque son ami s'excuse simplement et continue sa descente, il s'agit sûrement de sa fille alors. Le mieux serait encore de faire demi-tour et jouer les médiateurs là-haut avant que la dinde ne vole et que les coups soient donnés. Un repas de Noël inoubliable.

- Je ne sais pas si tu aimais les comics petits, mais c’est un peu ma batcave, enfin la Fallcave pour le coup. Viens par ici.

Va-t-il lui aussi défendre les innocents de cette ville tout en arrêtant les méchants ? Ce n'est pas vraiment la même chose puisqu'il fait lui-même partie des méchants en question mais tout est une question de point de vue. Il regarde attentivement la mallette qu'il commence à ouvrir avant de la tourner vers Gaara qui peut remarquer plusieurs armes à l'intérieur dans un métal au reflet bleuté. Elles sont magnifiques.

- Voici ton cadeau mon ami. Ce sont un katana, 4 Kunai et quelques autres variantes d’armes dans un métal assez rare, il est à la fois résistant, léché et vraiment tranchant. Cette couleur bleutée et une des caractéristiques de ce métal assez rare. J’aurais voulu gravé ton nom dessus, mais si tu les utilises, ça serait un peu comme afficher ton nom aux yeux de tous, donc je ne l’ai pas fait finalement. Discrétion avec la classe quand même. J’espère qu’elles te plairont.

Prenant un des kunaï en main, il prend le temps de tester le poids, la dextérité et passe avec attention ses doigts sur la lame ; Il le sent bien au touché qu'elles sont tranchantes en plus d'être légères et agréables. Que demander de plus ? Reposant l'arme délicatement dans la mallette qu'il referme avec précaution, l'Homme de Sable comprend pourquoi Setsuna voulait descendre à la cave plutôt que d'offrir ça devant tout le monde ; Amy n'étant pas fan des armes et Ace trop jeune pour en voir, le mieux est d'offrir ce cadeau loin de tous.

- Elles sont vraiment magnifiques, merci. Je crains que mon cadeau ne fasse pâle figure à côté du tien.

Le prix n'est pas le même et son salaire de bibliothécaire ne lui permet pas de dépenser des milles et des cents dans des armes de qualité comme celles-ci ; Gaara espère simplement que cela lui fera plaisir quand même.

- Bon on devrait remontrer … Tu viendras la prendre avant de partir. Je pense qu’il ne faut pas que tu montres aux autres ça. Ca reste des armes et … On va éviter les arrières pensées. Surtout que ça commence à chauffer en haut.

- On ne peut les laisser seules quelques minutes...

Mais que fait Sam ? Déchargeant son ami des bouteilles en prenant une dans chaque main, ils remontent tout deux les escaliers au moment où un jeu de société est proposé à tous. Les équipes étant Amy et Sam d'un côté, Setsuna et Lana puis Bloodyne, Ace et Gaara de l'autre ; Il arque un sourcil, pourquoi ne pas avoir mis les couples ensemble ? Posant les bouteilles sur la table, l'Homme de Sable reprend place aux côtés d'Amy sans lui faire de remarque sur son comportement. Le mieux serait d'attendre qu'ils soient seuls ou que tous soient occupés dans leur conversation, l'humilier ne serait pas la meilleure des façons de lui faire comprendre qu'il ne veut plus d'histoires.

- C’est une idée … Vous voulez jouer à quoi les enfants ?

De son côté, il sait jouer à beaucoup de jeux de société mais le fait d'être en équipe avec Bloodyne complique les choses ; Non pas qu'elle soit une mauvaise joueuse, loin de là même, mais ils n'ont pas forcément les mêmes stratégies en fonction des jeux et c'est une chose qui pourrait se faire ressentir si ils ne sont pas d'accord sur la tactique à adopter.

- Pourquoi est-ce qu'on ne ferait pas un Monopoly ?

Et risquer ainsi de terminer cette soirée en bain de sang car la rue de la Paix aura été prise par les adversaires alors qu'on souhaitait absolument cet emplacement ? Il ne pense pas que ce soit une bonne idée mais si tout le monde souhaite vraiment y jouer il se pliera au choix de la majorité. A moins que les enfants aient de meilleures idées ou une envie différente.

(C) Galimybé - Mini BN
Revenir en haut Aller en bas
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: Vive le vent, vivre le vent du sable ~ [Ft. Lana, Bloodyne et Gaara]   Dim 5 Fév - 17:43


 

 

 
Bon, ce n'est pas bien de mentir à son compagnon, mais je me voyais mal avouer la vérité. Toute la vérité sans que cela ne crée une émeute. Et puis cela semble lui convenir comme réponse puisqu'il ne cherche pas à obtenir des détails. Et je l'avoue la pique était gratuite, offerte avec joie sur un plateau d'argent. Enfin, quoiqu'il soit, le repas sous nos yeux avaient l'air délicieux et j'avais hâte d'y goûter. Ace fut le premier servi en compagnie de Lana, tandis que les deux mêmes disparaissent encore de la circulation. Lier comme cul et chemise ces deux-là. De quoi ne pas en devenir jaloux.

Puisque cela ne servait à rien de les attendre et que de toute manière j'avais bien trop faim pour cela, je commence à service l'assiette de Sam quand la remarque de Lana m'arrête net dans mon élan. D'abord, stupéfaite, cette gamine n'ayant vraiment pas sa langue dans sa poche, je finis par exploser d'un rire franc. Bien que je me fasse violence pour le cacher en m'excusant, il m'est bien difficile de le calmer aussi facilement.

Je ne pense pas que ton père serait ravi d’entendre de telle chose venant de toi. Mais ne t’en fais pas, le respect est quelque chose qui finit par s’apprendre convenablement, de gré ou de force.

Dis-je, en souriant avec de toutes mes dents à Amy. Monsieur Aoki m'a redonné de la bonne humeur, mais hors de questions de se lancer dans un jeu où les hostilités sont ouvertes. Du moins pas ce soir, pas ici. Après tout il y a les enfants. Montré l'exemple de violence n'est très certainement pas la meilleure chose à faire. Surtout quand il faut ensuite expliquer le “pourquoi du comment j'ai ça”. Assiette de Sam enfin servi, je remplis la mienne, quand deux portaient disparus nous honores de leur de retour.

Ça vous dit un jeu de société après le repas, je propose trois équipes : Bloodyne, Ace et Gaara contre Amy et Sam et Papa et moi ! Et si tu gagnes Ace, je te donne un petit quelque chose ! Tu en dis quoi tu veux jouer avec tes parents en famille ?

Après un bon repas, un petit jeu pour se détendre. Je ne dis pas non. Même si j'ai un peu de mal à comprendre pourquoi je devrais forcément faire équipe avec Gaara. Non pas que ça me dérange… Enfin si un peu après ce qu'il y a eu, mais nous ne dirons rien. Cependant, allez savoir… c'est une idée qu'elle a trouvée toute seule où quelqu'un, le lui a soufflé ? Au moins, tout le monde a l'air ravi de cette proposition et j'avoue que l'idée de jouer avec Ace et non contre lui me plaît tout autant. Il ne reste plus qu'à se mettre d'accord sur quoi exactement. Tant qu'il ne s'agit pas d'un jeu de cartes à proprement parler.

Pourquoi est-ce qu'on ne ferait pas un Monopoly ?
Moi j’veux faire un Devine tête !

Ah, mais voilà un choix difficile ! Bien sûr que ceci est ironique, il n'est pas questions que je me coltine un Monopoly. Eh non, ce n'est pas seulement parce que mademoiselle l'a proposé. Comment voulez-vous faire des équipes avec ce jeu ?

Pourquoi pas. S'il y a fraude je serais la première à accuser le banquier ! Donc, autant faire un petit devine tête, c'est amusant. Si on fait des équipes, on n'aura qu'à porter chacun notre tour le bandeau. Ce sera équitable. Il ne reste plus qu'à savoir si ce jeu est à disposition.

J'accuserais le banquier sans honte car, on sait tous que ce sont des petits menteurs et manipulateur. Bien pour cela qu'on a besoin d'eux, non ? Et puis, il se trouve qu'avec cela le tout prend un côté plus ludique. L'entraînement à bien différencier et se souvenir de chaque objet et animal. On y trouve notre compte. D'ici à ce que l'on commence, le repas se déroule dans une bonne ambiance. Discutant d'un peu de tout et rien, bien mieux que je ne l'avais imaginé. Sûrement que la présence de tout le monde éviter à certaine personne de se montrer odieuse. Je me régale pour ma part, tout comme Ace qui en redemande déjà pour la troisième fois. Un ventre sur patte. C'est qu'il faut qui plus est négocié avec lui. Lui faire comprendre que s'il en reprend une nouvelle fois, il pourra dire au revoir au dessert pour faute de place. On ne pourra dire que ne se sera pas rempli la panse convenablement.

Puis, après ce qui me semble une bonne heure à dîner et après avoir aidé à débarrasser un peu, nous nous dirigeons tous ensemble dans le salon pour jouer. Attendant que la petite Lana ramène le jeu.

On va tout gagner ! Nous on ne perd pas.
Si on perd ce sera de la faute à papa pour avoir été trop lent.
Si on perd, papa tu mets la tête dans la neige.


© B I G B Y
Revenir en haut Aller en bas
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: Vive le vent, vivre le vent du sable ~ [Ft. Lana, Bloodyne et Gaara]   Jeu 9 Fév - 16:22



 
Vive le vent, vivre le vent du sable

 
━  Je ne pense pas que ton père serait ravi d’entendre de telle chose venant de toi. Mais ne t’en fais pas, le respect est quelque chose qui finit par s’apprendre convenablement, de gré ou de force.

Je remarque le sourire de Bloodyne, ce n’est pas vraiment un reproche qu’elle me fait. Je pense qu’elle a même l’air heureuse de ce que j’ai mis à Amy. Quoi, il vaut mieux dire ce que l’on pense que de se taire ? Selon une étude psychologique, les gens qui retiennent le négatif et ne disent que le quart de ce qu’ils pensent mourront plus jeunes. Je ne sais pas si ces faits sont réels mais dans le doute.  Papa et Gaara remontèrent et Papa me surprit en tirant légèrement ma joue et me demandant de me tenir à carreau. Attend, comment il a su ? Il peut entendre tout ? Je me frotte la joue en hochant la tête. Bon, ça risque de compliquer la chose s’il peut entendre tout.

Mon idée à l’air de plaire à tout le monde et voilà que les réflexions sur à quels jeux on va jouer fusent. Amy propose un monopoly et Ace veux plutôt un devine tête. Alors je suis d’accord sur le fait du devine tête. Il est trop chou comment on peut lui refuser quelques choses ?

- Pourquoi pas. S’il y a fraude je serais la première à accuser le banquier ! Donc autant faire un petit devine tête, c’est amusant. Si on fait des équipes, on n’aura qu’à porter chacun notre tour le bandeau. Ce sera équitable. Il ne reste plus qu’à savoir si ce jeu est à disposition.

Je pouffais de rire sur sa remarque sur les banquiers. Après tout, c’est vrai que si je veux laisser Bloodyne, Gaara et Ace gagner. Evitons le monopoly ou Papa aurait trop l’avantage dessus. Je hoche la tête et répond :

- Oui j’en ai un dans ma chambre spéciale enfant avec des animaux. Sinon pour les équipes, on porte tous le bandeau, mais la condition c’est que c’est notre binôme qui répond à nos questions ? Du coup un tour je pose des questions sur mon bandeau et le tour suivant Papa sur le sien ? à la fin on compte le nombre total de point par équipe non ?

Je finis mon assiette et attend que tout le monde fasse de même, je laisse les adultes discuter entre eux et écoutes Ace me racontait des histoires abracadabrantes en souriant. A la fin du repas je me lève de table et monte les escaliers pour aller dans ma chambre. J’ouvre mon placard et sors le jeu de son emplacement et redescendis. J’entendis seulement :

- … faute à Papa pour avoir été trop lent.
- Si on perd, papa tu mets la tête dans la neige

J’arrive en posant le jeu sur la table :

- Et si on perd Papa tu mets aussi la tête dans la neige !

J’appuyais les propos de Ace avec un sourire et ouvrit la boite en donnant un bandeau à chacun, je mélangeais les cartes d’animaux et les posait au milieu alors que chacun placer sur son front sans regarder la carte. Je regarde celle de Papa et pouffais de rire en lisant le mot « Paresseux ». Comme quoi il n’y a pas que des cartes simples dedans.

- On lance un dé et le plus gros numéro commence ?

J’attrapais un dé dans l’un des tiroirs du salon et le lançais en premier, je fis le meilleur score avec un 6 et je souris <

- Du coup on commence ! Papa tu poses des questions auxquelles je dois répondre par oui ou non et tu dois deviner ton animal, tu as 60 secondes !

Je demandais à Ace de tourner le sablier et me tenu prête à répondre aux questions
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Vive le vent, vivre le vent du sable ~ [Ft. Lana, Bloodyne et Gaara]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Vive le vent, vivre le vent du sable ~ [Ft. Lana, Bloodyne et Gaara]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Quederla :: Archives~ :: Les Archives :: Les RPs 2016-