Les groupes "Gouvernement" et "L'Ordre" sont à la recherche de membres.
veuillez les privilégier, si cela vous convient bien sûr !
Ou bien choisir un prédéfini !
Le forum dispose de Discord !
Vous pourrez y accéder une fois qu'un membre du Staff vous aura validé.
Un MP vous sera envoyé un MP avec l'adresse de notre Discord ! N'hésitez pas à nous rejoindre !
Nous sommes actuellement à la recherche du Maire de Quederla.
Si ce poste vous intéresse, faites-le nous savoir !
Félicitation à Nashoba Dreiden !
Son RP a été élu meilleur RP du mois !

Partagez | 
 

 [Event] C’est cadeau, ça me fait plaisir | Arias

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

Alaric J.R WatsonMessages : 270
Date d'inscription : 12/08/2015


MessageSujet: [Event] C’est cadeau, ça me fait plaisir | Arias   Jeu 15 Déc - 20:28

Les cadeaux c'est bien, une fois trouver

 

« Trouver un cadeau… Trouver un cadeau… Trouver un cadeau… Bordel depuis quand c’est aussi dur de trouver un cadeau pour sa copine ?!
* P’tet parce que ta petite amie est riche comme Crésus ? *
Écrase Will tu m’aides pas là.
* Tu m’as forcé à venir je ne vais pas t’aider. Ne t'inquiète pas * »

C’est beau les amis, non ? On demande un coup de main est à la première occasion, ça vous laisse tomber comme un moins que rien. Pour cette simple raison, le cadeau de William allez perdre en valeur.  
Votre histoire est fraîche, simple, pourtant approchant des fêtes de fins d’années, il te paraissait légitime de lui offrir un présent. Ne serait-ce que pour être dans le thème et la voir sourire en découvrant l’emballage. Puis ce qu’il renferme à l’intérieur. Mais un obstacle, de taille qui plus est, se présente à toi : qu’est-ce que tu pouvais bien lui offrir ? Après tout, il n’avait pas tort, elle était tellement riche que l’idée de dépenser une somme vertigineuse semblée stupide, tant elle pouvait se l’offrir elle-même. Tu aurais bien aimé faire dans la simplicité, mais tu avais l’impression de passer pour un radin sans coeur si tu te pointais juste en présence d’un bouquet de fleurs. Il y avait aussi eu l’option d’un restaurant, mais ce n’était pas dit qu’ils ouvraient un soir de Noël, après tout eux aussi avaient bien le droit de passer un peu de temps en famille. Une pièce de théâtre ? Encore fallait-il que tu trouves celle à son goût, mieux encore qu’elle en apprécie une simplement. Bref en soi, c’était à en perdre la tête tellement les choix étaient minces. Déjà deux jours où tu te tortures, traversant inlassablement les marchés de Noël à la recherche d’une illumination qui aurait la bonté de te sauter aux yeux. Mais rien. Le vide absolu. Alors tu es passé à l'étape supérieure, le centre commercial !

Il y avait là forcément un moyen pour y trouver ton bonheur. Plus encore si William daigne enfin te donner un coup de main. Quoique puisque tu l’avais tiré hors de son canapé de force, il ne fallait peut-être pas trop y comptait. Au moins tu avais déjà son cadeau et celui de Wilson sous le petit sapin du salon. Une tâche en moins sur les épaules. Il ne restait plus qu’à savoir qu’est-ce que vous alliez faire ce jour-là. D’ailleurs, allait-elle passer celui-ci en compagnie de tes deux colocataires et toi ? C’était déjà une première de le fêter en présence de Wilson et une habitude avec William. Rien ne l’y obligeait bien sûr, mais tu ne serais pas contre de l’avoir auprès de toi. En plus d’une femme pour égailler la soirée. Un détail qui viendra le moment venue. Pour l’heure tu observes chaque boutique qui passe minutieusement.

« * D’ailleurs pourquoi t’as pris moi au lieu de Wilson, hein ? J’ai peut-être des choses à faire tu sais *
Comme ? Te tourner les pouces à incrusté tes fesses dans le canapé ? Laisse-moi rire. Il était occupé à faire je sais pas trop quoi, avec je sais pas qui. Je crois que le scientifique à une touche.
* Il était temps ! Ce n'est pas que, mais je me sens observer à chaque fois que je sors de la douche... *
Genre ça te déplaît ?
* J’ai un corps d’Apollon mieux conservé que toi papy, alors non. * »

À cette remarque, tu lui offres une tape derrière la tête. À la fois pour t’avoir traité de papy, que pour oser prétendre d’avoir un meilleur corps que le tient. Tu as quarante ans et alors . Tu n’as jamais autant été au top de ta forme ! Tu pourrais même postuler dans une agence de mannequinat si le cœur t’en dit. Et Wilson devait tout autant baver sur ta personne que la sienne. À la fois parce qu’il n'était pas très discret et… surtout parce qu’il ne l’était clairement pas. Mais tant que cela ne dépassait pas le plaisir des yeux, ce n’est pas bien dérangeant. Mais trêve de plaisanterie cela ne t'aidera en rien à cette seconde.

« * Pourquoi tu te casse la têtes franchement, elle est riche. Tu vas pas lui offrir un bijou alors qu’elle peut en avoir par centaines ! *
Ce n’était pas mon idée…
* Alors arrête de loucher la boutique de bijoux ! Offre-lui nuit inoubliable elle sera ravie. *
Je ne vais pas la sauter… quoique c'pas con… Non, non. Je te demande juste d’être sérieux deux minutes. »

Deux minutes à être sérieux et te donner des idées, était-ce vraiment trop demander ? Faut dire qu’il n’avait pas tort, un bijou n’était pas la meilleure idée qui soit. Et puis elle avait déjà une broche de ta part, il fallait innover un peu. Pour le coup, elle aurait été aussi pauvre que toi cela aurait grandement facilité la tâche. Mais on ne peut pas tout avoir. Abandonnant l’observation impromptu de cette boutique, tu te diriges plutôt vers un magasin de vêtements mixte. Peut-être qu’une robe, ou bien un t-shirt pouvait tout autant la ravir. Enfin, ça ne coûte rien de chercher de toute façon ?

© ASHLING DE LIBRE GRAPH'


 


L'INSPECTORRRR DE TON CŒUR CAUSE EN #329999 OLÉ ! OLA !
darC.png





   


Dernière édition par Alaric J.R Watson le Sam 17 Déc - 19:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://laelyss.imgur.com/

avatar

Arias VeleMessages : 252
Date d'inscription : 07/06/2015


MessageSujet: Re: [Event] C’est cadeau, ça me fait plaisir | Arias   Sam 17 Déc - 12:34



Paroles et actes.


Noël approchait à grand pas et Arias ne savait toujours pas quoi offrir et surtout… A qui. Il avait déjà acheter des croquettes pour Chamallow et avait ses cadeau de prêt pour Lyana. En fait il ne lui restait plus grand monde, alors pourquoi ne pas se faire plaisir pour une fois ? Le Joker avait déjà tout ce qui lui fallait, mais peut-être pouvait-il faire un effort sur sa tenue vestimentaire. Il n’avait plus quitter ses habits noirs depuis le jour où il a accepter cette mission d’assassinat.

Pour se changer les idées, le jeune homme partit en ville, cherchant tout d’abord dans les rues commerciales de la ville, mais rien n’y faisait, il ne trouvait pas grand chose à son goût. Il hésita un instant à se rendre au centre commercial qui venait de réouvrir, puis le froid lui rendit raison. Il rentra dans le grand hall, là où il s’était battus il n’y a pas si longtemps.

Tout était décorer de la plus joli des façon. Il y avait un grand sapin juste derrière la petite fontaine, tout deux étaient décorer avec des LED rouge et vertes en plus des guirlandes et autres éléments de décoration. Il y avait foule dans le centre commercial qui fourmillait de personnes venant profiter des boutiques et restaurants. Il y avait même un faux père Noel qui prenait des photos avec des enfants, tout avait été mis en oeuvre pour rendre l’endroit joyeux et cela donnait une atmosphère de paix qui ne déplaisait pas à Arias.

Bien qu’immense, le entre commercial n’arrivait pas à proposer au jeune homme quelque chose qui lui plait. Cependant, une vitrine attira son regard, un magasin de vêtement proposait de très jolies vestes noirs, oui toujours le noir, mais il n’y avait pas que ça ! Cette fois-si il toucha le jackpot, ils avaient tout pleins d’articles intéressants.

Ne se faisant pas prier, le jeune homme rentrât avant de regarder un peu tout ce qu’ils proposaient. Puis son regard tomba sur une magnifique robe bleu marine, qu’il voyait très bien sur Aloïs, mais bon… Il ne pourrait pas lui faire ce cadeau, ni maintenant, ni jamais. Son regard redevint triste et sans regarder autour de lui, il tourna rapidement les talons. Ce qu’il n’avait pas prévu, c’est qu’il percuterait directement quelqu’un. C’était un homme plus grand que lui et surement plus vieux. Il avait un cache oeil qui lui donnait un petit côté mystérieux, un peu comme Arias et son masque qu’il tenait dans sa main et qui sous le choc s’était retrouver par terre.

- Je… Désolé.  

Aucuns des deux homme ne sembla avoir souffert du contact, mais pour peu que l’homme au cache oeil, ou son acolyte, ai le sang chaud… Sans grande conviction, le Joker se pencha pour attraper son oeuvre sans tenir compte des deux hommes qui lui faisait face.



(c) Agora






~ Merci à Lae pour cette signature et ce vava ~


     
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Alaric J.R WatsonMessages : 270
Date d'inscription : 12/08/2015


MessageSujet: Re: [Event] C’est cadeau, ça me fait plaisir | Arias   Dim 25 Déc - 22:39

Les cadeaux c'est bien, une fois trouver

 

Clélia avait l’habitude de porter des vêtements classes. Il y avait donc peu de chances que tu y trouve ton bonheur dans une telle boutique où tout semblait “simpliste”. Mais peut-être qu’avec un peu de chance et surtout un coup de main ton colocataire, la perle rare pouvait sortir du lot. Du moins tu l’espérais. Une fois à l’intérieur, ce n’était certainement pas les styles divers et variés qui manquait à l’appel. Mais justement il y en avait bien trop pour un homme comme toi munit d’un seul valide qui en cet instant ne savait pas ou donnait de la tête. Peut-être qu’en fin de compte c’était une mauvaise idée. Peut-être que pour une fois ton colocataire n’avait pas tort et que quelque chose de bien plus simple sans avoir à se creuser la tête pouvait amplement lui suffire. Une escapade romantique pouvait très bien faire un joli cadeau non ? Tu allais donc lui en faire, ne serait-ce que pour avoir son avis même si au fond tu le connaissais déjà. Quand subitement, tu sentais un choc rentrer en ton contact.

Pensant d’abord avoir heurté un mannequin poser là en plein milieu du chemin, tu réalises bien vite que c’est un autre client. Fort heureusement, ni lui ni toi ne sembliez avoir été blessé durant l’impact. Vous n’êtes pas aussi fragile qu’un verre brisé. Mais tu ne pouvais pas forcément en dire autant de son bien qui a fini son trajet au sol. Était-il fissuré par ta faute ? Tu espérais que non, ce serait assez regrettable que devoir ouvrir ton porte-monnaie pour une réparation. Il s'excusait alors que rien de dramatique n’avait eu lieu. Personne n’était blessé et tu ne risquais pas de porter plainte pour une pauvre petite bousculade.

« Il n’y a pas de mal, ce n'est pas votre faute, je ne regardais pas »

Bien trop concentré à te torturer la tête et prendre la fuite avant d’avoir réellement mis un nez dans tous ces vêtements exposés. William quant à lui jouait l’indifférent, le nez subitement plongé dans des pantalons de pantalon. Si tu ne trouves pas ton bonheur, peut-être que lui aura plus de chances. Dans le doute, tu préfères t’assurer si ses affaires n’ont pas été abîmées. Après tout, ce serait assez dommage, plus encore s’il y tenait sentimentalement.

« Désolé pour votre masque, j’espère ne pas l’avoir détruit »

Ne sachant pas en quoi il était fait, tu ne pouvais savoir si - dans le cas où il était fichu - s’il était possible de le remettre comme dans un état de neuf ou non. Qui plus est, tu n’es pas un spécialiste dans ce domaine-là, alors tu ne pourrais même pas le renvoyer vers un spécialiste. Enfin, prenant quelques instants pour l’étudier, lui mais surtout son expression, il te semblait peut enjouer pour une période de fête.

« Vous êtes bien déprimé monsieur. Nous sommes pourtant en période des fêtes, il faut sourire à la vie et profiter de ce qu’elle nous offre. Plus encore quand c’est la paix en ville! »

© ASHLING DE LIBRE GRAPH'


 


L'INSPECTORRRR DE TON CŒUR CAUSE EN #329999 OLÉ ! OLA !
darC.png





   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://laelyss.imgur.com/

avatar

Arias VeleMessages : 252
Date d'inscription : 07/06/2015


MessageSujet: Re: [Event] C’est cadeau, ça me fait plaisir | Arias   Mar 3 Jan - 17:33



Joyeux Noel


L’homme qu’il avait bousculer semblait plus grand que lui, même un peu plus costaud pour quelqu’un qui avait l’aire bien plus vieux que lui. Comme quoi les apparences étaient parfois trompeuses, surtout qu’il avait l’aire sympathique dans sa voix quand il s’excusa. En soit, les deux hommes étaient surement fautifs, mais Arias, dans son état, se voyait responsable de tout les maux de la ville. Alors que le jeune homme s’agenouilla pour ramasser son masque au sol, il entendit de nouveau la voix de celui qu’il avait percuter s’adresser à lui. Il s’excusait de nouveau, signifiant son inquiétude quant à l’état du masque tombé par terre. Cela avait l’aire d’être un signe d’arrogance, mais un léger sourire, bien que triste, se dessina sur le visage du jeune homme.

- Vous savez, mes créations ne sont pas aussi fragiles, mais… Merci de vous en inquiéter.

Son sourire disparus bien vite quand il se releva, il voulait partir, loin de cette robe, loin de se magasin, loin de tout ce qui pourrait lui rappeler ses erreurs passées. Aloïs, elle hantait ses esprits, si bien qu’il en devenait de plus en plus triste. Un jour peut-être qu’elle disparaitra de ses souvenirs, mais quand on a marquer autant le Joker, on reste un souvenir intarissable. Son interlocuteur sembla avoir remarquer le manque de joie habituel d’Arias, qu’il lui fit remarquer en enfonçant que c’était une période de fêtes, où il faut sourire à la vie et accepter ce qu’elle nous donne, comme il disait. Il précisait en plus que la ville vivait une période de paix, ce à quoi il n’avait pas tord et qui était chose rare pour cette ville gorgée de sang. Arias n’haussa pas la voix, il parla juste ce qu’il fallait pour qu’elle soit à peine audible.

- Je ne peux pas sourire à quelque chose qui m’a tout enlevé…

Il ne s’attarda pas sur le sujet, à la place il haussa un peu la voix, sans pour autant afficher un sourire à la demande implicite de l’homme qui lui semblait bien plus heureux que le Joker.

- Je ne sais pas comment vous faites, mais… Si vous le dites, cependant je pense qu’on ne vit pas les même choses en ce moment.

Regardant autour de lui, Arias tourna volontairement le dos à la robe derrière lui qui le faisait fuir ses souvenirs. Il ne pensait pas que son interlocuteur était là que pour regarder, puisqu’il avait l’aire de regarder de temps en temps autour de lui, comme s’il cherchait quelque chose. Cela ne manqua pas d’intriguer Arias qui posa la question sans trop réfléchir.

- Dites, vous cherchiez quelque chose en particulier en venant ici ?

Il ne pouvait s’empêcher d’être franc quand il parlait et puis, ce n’est pas comme s’il avait beaucoup de chose à faire. La moindre des choses, avec cette personne qui avait prit le temps de lui parler et de s’inquiéter pour lui, s’était de s’intéresser à sa situation, non ?




(c) Agora






~ Merci à Lae pour cette signature et ce vava ~


     
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Alaric J.R WatsonMessages : 270
Date d'inscription : 12/08/2015


MessageSujet: Re: [Event] C’est cadeau, ça me fait plaisir | Arias   Mar 17 Jan - 13:14

Les cadeaux c'est bien, une fois trouver

 

Il faut attendre les fêtes pour espérer voir un peu de paix et de bonheur dans ce monde de brutes. Tout le reste de l’année il n’y a que du sang qui coule à flots sans aucune exception. C’est dans ces moments-là que toutes les plus grandes pertes se font. Alors forcément même si on en vient à se sentir plus à l’aise, partiellement en sécurité, il y a de quoi se sentir triste pour le mois de Noël. Par manque de présences. Alors, peut-être que c’était l’un des cas du jeune homme en face de toi. Après tout il avait tous les droits de ne pas être d’humeur à trouver ces jours si mouvementé en foule agréable à son goût. Ne le connaissant pas et n’étant encore moins dans le domaine du travail actuellement, tu ne pouvais te permettre d’être rempli de curiosité à son égard. La vie privée d’autrui été à respecter comme, lui pouvait en faire pour autant, même si ne pas comprendre ce qui pouvait le rendre aussi triste te perturber quelque peu, ce à quoi tu finis par y murmurer faiblement : « Moi qui pensais que Noël n’était que paix et amour. » voilà que tu te trompais.

William s’approcha de vous, les mains prises par un vêtement, alors que le jeune homme te demanda si tu cherchais quelque chose en particulier. D’abord tu pris ce qu’il te tendit. Bien que son expression demeurée neutre, il n’était pas bien difficile de voir sa petite lueur de bêtises dans ses yeux, agitant sans gêne des sous-vêtements affriolant. Exaspérer, tu soupires en lui donnant une tape derrière la tête. Sérieusement, n’avait-il pas une meilleure idée, ne pouvait-il donc pas faire un effort pour une fois. Une seule ? Tu ne demandais pas lune, mais un tant soit peu d’aide. L’ignorant, tu reportes plutôt l’attention sur l’homme en lui répondant :

« On va dire ça. Disons que je cherche un cadeau spécial pour une personne spéciale. Mais là je dois bien admettre que je sèche littéralement par manque d’idée. »

Dis-tu en te pinçant l’arête du nez. Peut-être qu’une paire de chaussures pouvait faire l’affaire . Est-ce qu’elle était du genre à en posséder une tonne, ou bien quelques-unes étaient amplement suffisantes ? Tu n’en savais rien malheureusement. Qu’est-ce qui t’ait bien passé par la tête pour vouloir te lancer là-dedans ? Bonne question. Le cadeau plus ou moins idéal finira bien par montrer le bout de son nez. Sans vouloir paraître offensant, ou bien d’un homme qui ne s’occupe pas de ses affaires, tu exposes poliment un point vu à l’égard de l’homme au masque :

« Je ne sais ce que la vie vous a pris et il faut dire que cela ne me regarde en rien, mais rester sur un échec, une perte ou quoique ce soit qui d’après vous, vous à détruit n’aide en rien. Par expérience, je sais que cela ne fait qu’attiser la haine, la colère. Et comparer à ce que l'on croit la tristesse devient une arme dévastatrice. Mais pour soi-même. »

Pour avoir passé des années à te morfondre dans le remords, tu sais parfaitement ce que cela fait que de se sentir coupable alors qu’il n’y a pas lieu d’être. Et bien évidemment il en devient plus simple d’avoir de tels mots que de les appliquer. Et ce n’est pas forcément seul qu’on y arrive. Pour preuve ce n’est que depuis la venue de Clélia dans ta vie, que tu te sens réellement renaître. Forcément cela n'engage que toi, peut-être avait-il besoin de quelqu’un auprès de lui pour cesser de broyer du noir. Ou de quelque chose de concrètement différent. Enfin, avant qu’il ne se sente vexé par ses propos tenus, tu tends une main vers lui, mieux vaut tard que jamais pour faire les présentations :

« Arf, je manque à tous mes devoirs. Je m’appelle Alaric Watson, l’homme qui a failli détruire votre oeuvre. Et qui est très certainement d’un piètre conseiller pour vie personnelle. Quant à l’espèce de grand dadais là-bas caché dans les vêtements, il s’agit de William. Veuillez l’excuser, le fait d’être sourd ne le rend pas plus poli pour autant. »

© ASHLING DE LIBRE GRAPH'


 


L'INSPECTORRRR DE TON CŒUR CAUSE EN #329999 OLÉ ! OLA !
darC.png





   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://laelyss.imgur.com/

avatar

Arias VeleMessages : 252
Date d'inscription : 07/06/2015


MessageSujet: Re: [Event] C’est cadeau, ça me fait plaisir | Arias   Mar 31 Jan - 17:51



Besoin d'aide ?


Alors que le jeune homme venait de répondre avec le plus grand des calme à son ainé, celui-ci parla dans sa barbe sans que le Joker puisse l’entendre. Surement se reprochait-il sa faute quand au fait que les fêtes ne rendent pas tout le monde heureux. Au fond il pouvait penser et dire ce qu’il voulait, lui resterait le même homme rongé par la culpabilité. Comment pouvait-il oublier après tout ? Il côtoyait chaque jours les personnes qu’il avait blesser et sa maison était maintenant bien vide.

Un homme un peu plus vieux qu’Arias s’approcha d’eux, les bras remplis de vêtement, agitant des sous-vêtements plutôt aguicheurs, voir même osés. Cela ne fit pas sourciller le jeune homme qui resta impassible devant la scène de ménage. Cet homme était surement un ami de l’interlocuteur pour venir ainsi en agitant des sous-vêtements ainsi et pour qu’il reçoive une tape derrière la tête. Ne pensant plus à la taquinerie de son ami, l’homme au cheveux blond cendrés se retourna vers Arias, répondant à sa question. Un cadeau spécial pour une personne spéciale ? Surement sa bien aimée. Décidément les souvenirs colles à la peau comme pas possible. Cependant c’est toujours attendrissant de voir que certaines personnes vivaient dans une situation si épanouissante.

L’homme se pinça le nez comme signe d’intense réflexion, ou bien était-ce de l’exaspération de ne toujours rien trouver ? Il ne le savait pas très bien, mais en tout cas Arias eut droit à son point de vue quant aux fêtes qui se déroulaient et sur la vie en générale. Il parla, non sans préciser que ce n’était que son avis, qu’il ne fallait pas rester sur un échec ou quoique ce soit qui nous rend ainsi triste. Bien exposa un point de vue personnel en disant que la tristesse pouvait être une arme tout à fait destructrice pour soi-même. A ces mots, Arias réfléchit un peu à sa situation. Comment pouvait-il faire abstraction de ses erreurs puisque de nombreuses personnes existait pour le lui rappeler ?

Bien avant la fin de sa réflexion sur les propos de son interlocuteur, celui-ci tendit la main pour se présenter, comme il disait : mieux vaut tard que jamais. Il se présenta, lui et son ami et étrangement le nom Watson lui disait quelque chose, mais il ne savait plus quoi. Ne voulant pas paraître impolis alors qu’il était loin de l’être, le jeune homme serra la main tendue vers lui tout en se présentant à son tour.

- Arias Vele, artisans de masque en tout genre. Vous savez, votre point de vue se tient, je tacherais de m’en rappeler quand tout ira mal de nouveau.

Il s’essaya à esquisser un léger sourire, bien que celui-ci semblait encore bien triste. Maintenant qu’il y pensait, peut-être qu’il pourrait être d’une quelconque utilité à cet Alaric. S’il avait du mal à trouver un cadeau spécial, peut-être pouvait-il le confectionner pour lui ? Cela ne lui prendrait que peu de temps, bien avant Noël à vrai dire. Cependant, ne voulant pas forcer les choses, Arias laissa couler son idée.

- Avez-vous besoin d’aide pour trouver votre cadeau ? Je n’ai rien à faire de ma journée, mais si vous n’avez pas besoin d’aide, laissez moi vous conseiller la robe sur laquelle j’ai fait volt-face et qui est juste derrière moi.

Il s'efforçait de garder son faible sourire, ne se voulant pas fermer à toutes opportunité de discussion.



(c) Agora






~ Merci à Lae pour cette signature et ce vava ~


     
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Alaric J.R WatsonMessages : 270
Date d'inscription : 12/08/2015


MessageSujet: Re: [Event] C’est cadeau, ça me fait plaisir | Arias   Dim 5 Fév - 17:53

Les cadeaux c'est bien, une fois trouver

 

Peut-être allait-il t'envoyer piètre pour avoir osé donné un avis sur ce qui ne te regarde en rien. Ni de près, ni de loin, ou bien sa main aller franchir la distance qui vous sépare pour aller se coller brutalement sur ton faciès ? Quoi qu'il en soit, tu t'attendais plus ou moins à toutes sortes de réaction de sa part. Mise à part celle où il prenait les choses étonnamment bien. Du moins en apparence, pour ce qui était de l'intérieur cela restait un grand mystère. C'est donc avec plaisir que la poigne se serre ; assez heureux de constater que les mots pourront toujours servir un jour ou l'autre

William restant fidèle à lui-même, un grand asocial comme jamais, il n'offre qu'un simple hochement de tête en guise de politesse et disparaît encore entre les vêtements. Un vrai gamin quand il avait le don de s'y mettre. C'est que tu en viendrais à regretter de l'avoir choisi à la place du petit scientifique. Ses goûts était quand même bien mieux prononcer en matière de femmes que ce dernier, néanmoins, même si le petit brun n'était pas de bons conseils sur ce point il avait au moins le plaisir de savoir se tenir tranquille dans un magasin. On ne pouvait pas en dire autant de votre colocataire commun. Laissant cela au loin, tout comme le fait qu'il s'amuse tel un enfant, la remarque du dénommé Arias, pour ce qui en suivi, n'était pas à écarter. Une robe ? Bien sûr tu y avais déjà réfléchi et cela ne te semblait guère une bonne idée puisque tu imaginais son armoire déjà bien garnie. Cependant, celle qu'il désigna fut ravissante et tapa direct dans ton œil valide. D'une couleur qui ne pouvait que lui plaire, la voir dans celle-ci en l'invitant dans un restaurant serait très certainement l'un des plus beaux cadeaux qu'il serait possible de lui offrir, mais aussi pour toi. Tu contournes donc le jeune homme pour t'en approcher et l'examiner d'un peu plus près. Le tout dans cette tenue te plaisait.

« Je dois dire que vous avez bon goût monsieur Vele. Elle est sublime. »

Tu avais hâte de la voir à l’intérieur. Pourquoi s’en priver, personne ne semblait la vouloir en cet instant, le jeune homme non plus, alors qu’il venait de te la conseiller. Ni une ni deux, tu arrêtes un veneur pour lui en demander un exemplaire dans un emballage de cadeau. Munie d’une carte que tu penseras à remplir et signer au préalable.

« Je ne sais comment vous remercier. Vous m’avez été d’une bien meilleure aide que mon ami. »

Tu dis cela en riant pour taquiner le concerner qui ne fait que tirer la langue en retour. Mais cela reste néanmoins vrai. Qui sait, sans son aide tu serais sûrement encore en train de tourner en ronde ou bien as bataillé avec cet énergumène qui ne cessait de te rapporter des faits plus inutiles les uns que les autres. Voir gênant quelquefois. Comme si offrir une parure de sous-vêtement à sa bien-aimée été la meilleure idée du jour. Au fond, tu espères qu'il a été pourvu d'un peu plus de maturité en ce qui concerne ton cadeau et celui de Wilson. Quoique tu ne serais guère surpris du résultat le connaissant.

« Il vous faut quelques choses en retour, j’y tiens ! Déjà parce que j’ai failli briser votre masque, mais aussi en gage de remerciement. Grâce à vous c’est une épine en moins dans le pied. Ne bougez pas je reviens. »

Et certainement pas la plus petite qui soit.
Sans attendre une seconde supplémentaire et encore moins son avis, tu disparais l'espace de quelques minutes. Le temps de trouver quelque chose d'équivalent et qui pourrait plaire. Tu l'avais vu en vitrine en entrant, pensant même à un donner à Wilson au passage. Passant en caisse pour payer le tout, avec en prime le cadeau de Clélia, tu reviens cinq minutes auprès de monsieur Vele, tendant un sac cadeau vers sa personne.

« Ce n'est pas grand-chose rassurez-vous. Mais j'espère que cela vous fera sourire l'espace d'un instant. Peut-être qu'il vous plaira suffisamment pour le porter à chaque Noël. Qu'importe, il est à vous désormais. Ouvrez le, une fois que je serais partie. »

Dis-tu une fois ce bien entre ses mains. Grand sourire aux lèvres qui n’en cache pas moins ta bêtise, tu fais un demi-tour. C’est Noël la bonne humeur doit être sur le visage de chacun. Et un peu d’humour n’a jamais tué qui que ce soit.

Ton cadeau:
 

© ASHLING DE LIBRE GRAPH'


 


L'INSPECTORRRR DE TON CŒUR CAUSE EN #329999 OLÉ ! OLA !
darC.png





   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://laelyss.imgur.com/

avatar

Arias VeleMessages : 252
Date d'inscription : 07/06/2015


MessageSujet: Re: [Event] C’est cadeau, ça me fait plaisir | Arias   Dim 12 Fév - 12:20



C'est Noel pardi !


L’acolyte de l’homme borgne retourna à ses pitrerie tandis que le seul œil qu’Arias pouvait voir se tourna vers la robe qu’il venait de lui conseiller. Tout d’un coup, le Joker remarqua une étincelle de vie dans son regard qui trahissait son intérêt pour la robe. Sans plus attendre, le blond qui lui faisait face le contourna pour venir se poster devant l’oeuvre, l’observant sous toutes ces coutures tout en complimentant le jeune homme sur son bon goût vestimentaire.

- Tout le plaisir est pour moi monsieur Watson.

Il affichait toujours un très faible sourire, c’était bien ironique de recevoir ce genre de compliment quand on sait que le Joker enlevait très peu ses vêtements noir, mais il acceptait le compliment avec joie. Un vendeur qui passait par là se fit interpeller par l’homme qu’Arias venait de conseiller, lui demandant la même robe emballer dans un papier cadeau. Au moins cette sortie avait-elle permis au jeune homme de se rendre utile malgré tout. Une fois la commande passée, l’homme au cache-oeil s’approcha d’Arias, le remerciant chaleureusement et le qualifiant même d’ami. Il estima même qu’il se devait de lui offrir quelque chose en retour, que se soit pour s’excuser d’avoir fait tomber son masque que pour le remercier de lui avoir soustrait le stress de ne rien trouver de convenable pour sa dulcinée.

- Je ne pense pas…

Il n’avait pas eut le temps de donner son avis que son interlocuteur s’était enfuit dans les rayons du magasins pour trouver le présent de remerciement. Après être passer en caisse, l’homme revint d’un pas assurer vers le masqué pour lui tendre finalement un sac cadeau, tout sourire. Il disait que ce n’était pas grand-chose, mais pour Arias cela représentait déjà beaucoup, lui qui n’avait pas l’habitude de recevoir autant. Il précisait qu’il espérait que cela lui plairait et qu’il devrait impérativement l’ouvrir quand celui-ci serait partit. Son sourire cachait quelque chose et Arias ne tarderait pas à le savoir d’ici quelques minutes. L’homme s’en alla alors tout sourire et timidement le jeune homme ouvrit le sac pour y découvrir un pull où il était tricoter un cerf. Il ne pût s'empêcher de pouffer de rire en voyant le cadeau tout en se rappelant de la tête de son père Noël qui lui souriait tel un enfant qui avait fait un bêtise.

- Eh bien… On peut dire que vous avez bon goût monsieur Watson. Je le mettrait à chaque soir de Noël alors.

Doucement le jeune homme rangeait le cadeau dans son sac avant de sortir du magasin la tête haute. Il était rentrer avec une peine lourde sur le coeur, mais maintenant il en resortait avec un petit sourire au coin des lèvres.




(c) Agora






~ Merci à Lae pour cette signature et ce vava ~


     
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: [Event] C’est cadeau, ça me fait plaisir | Arias   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Event] C’est cadeau, ça me fait plaisir | Arias
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Quederla :: Archives~ :: Les Archives :: Les RPs 2016-