Les groupes "Gouvernement" et "L'Ordre" sont à la recherche de membres.
veuillez les privilégier, si cela vous convient bien sûr !
Ou bien choisir un prédéfini !
Le forum dispose de Discord !
Vous pourrez y accéder une fois qu'un membre du Staff vous aura validé et qu'il vous aura envoyé un MP avec l'adresse de notre Discord ! N'hésitez pas à nous rejoindre !
Nous sommes actuellement à la recherche du Maire de Quederla.
Si ce poste vous intéresse, faites-le nous savoir !

Partagez | 
 

 Babysitting pour une chieuse par une chieuse [PV Rox]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage

avatar

Bay SydalaMessages : 65
Date d'inscription : 09/01/2017


MessageSujet: Re: Babysitting pour une chieuse par une chieuse [PV Rox]   Dim 29 Jan - 14:39

« On amadoue les gens par leurs estomacs »
Babysitting pour une chieuse par une chieuse
-T’sais, j’parle très rarement d’mon passé parce que j’en suis pas spécialement fière et aussi parce que j’aime personne, mais il s’pourrait que toi, tu sois une exception. Même si t’es une chieuse de première, j’t’aime bien.

Je souris, j’aime bien Roxane aussi. Entre chieuse on doit se comprendre je pense. Genre devenir pote pour faire chier les gens à deux. Ça doit marcher comme ça non ? En faire voir au dirlo de toute les couleurs par Roxane et moi. Ahh, ça doit être bien, mais bon pour l’instant je ne tiens pas encore à me faire exclure.

-Tu vois, mes parents m’ont abandonnée à la naissance à l’orphelinat du coin sous-prétexte qu’ils étaient trop jeunes, trop pauvres ou trop con pour élever un enfant. J’n’ai jamais été dans les familles d’accueil et j’foutais la merde à l’orphelinat… Quand je suis sortie, j’ai retrouvé mes parents et j’ai eu la surprise d’découvrir que j’avais un p’tit frère de deux ans d’moins qu’moi. Alors, j’pense pas qu’abandonner un enfant soit toujours un choix réfléchis et c’est p’t’être d’ailleurs pour ça que je m’attache pas au gens, j’vois pas trop à quoi ça sert de donner l’importance à des personnes qui ne feront pas la même chose vis-à-vis d’toi.

Je ne sais pas trop quoi répondre à Roxane. Ses parents, ce ne sont pas des personnes très cool. J’avoue que si j’avais été à la place de Roxane moi aussi je l’aurai mal pris. Faire un gosse l’abandonner et en pondre un deux ans plus tard. Dans ces cas là, tu vas à l’orphelinat voir si tu ne peux pas le récupérer ou quelque chose comme ça.

- M'enfin... Tout ça pour te dire que t'es une bonne mère. N'en doute jamais et n'écoute pas ceux qui pourraient d'te dire le contraire, parce que t'aurais pu prendre la solution d'facilité mais tu as préféré assumer.

Je ne sais pas pourquoi, mais ce qu’elle me dit me touche beaucoup. On m’a toujours dis que j’étais trop jeune, pas prête, irresponsable… Jamais on ne m’avait dit que j’étais une bonne mère pour Fiora. Moi aussi j’l’aime bien Roxane. La sonnerie sonne et Roxane me dit d’aller en cours qu’elle s’occupera de Fiora. Je sors du sac un p’tit jouet pour Fiora histoire qu’elle laisse tranquille Roxane et je fais un câlin express à Roxane avec un bisou sur sa joue :

- Moi aussi j’t’aime bien, merci Rox’. Par contre si tu parles de ça à quelqu’un….

J’attrape mon sac de cours et je sors du bureau en lui tirant la langue. Je ne suis pas très câlin, en fait c’est même rare que je donne des marques d’affections, préférant les insultes et taquineries pour montrer à quelqu’un que je l’aime bien.

Je pars en cours, pour deux longues heures. Une de math’ et une d’histoire. Deux trucs super relou. Mes copines m’ont fait chié pour ce qui s’est passé tout à l’heure en me disant que je leurs avaient foutue la honte et je ne leurs ai pas parlé pendant les deux heures. J’avoues que je suis sûre que cette aprem, elles auront oublié. Je me dépêche de sortir quand c’est midi et je me dirige vers le bureau de Roxane. J’entends quand je me rapproche les pleurs de Fiora, je toque et j’ouvre la porte. Je souris en voyant Roxane devant elle à essayer de la calmer :

- Salut ! Prépare tes affaires je t’emmène bouffer au resto ! T’inquiète c’est gratuit.

Ouais, c’ma façon de lui dire « merci pour mon bébé ». Je me poste devant Fiora pour la calmer et caresse sa petite joue. Reconnaissant mon contact elle commence à se calmer :

- Chut mon bébé… maman est là… Faut pas embêter Tata Rox… On va manger bientôt t’inquiète.

Heureusement pour moi, je reprends à 14heure, ce qui me laisse large le temps d’aller au restau avec Rox’ et de lui cuisiner ce qu’elle veux.

J’attrape le sac d’affaire et j’attrape le landau :

- T’es prête ? T’inquiète j’vais pas t’empoisonner.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Roxane S. SharpeMessages : 482
Date d'inscription : 27/07/2015


MessageSujet: Re: Babysitting pour une chieuse par une chieuse [PV Rox]   Dim 29 Jan - 16:11

Roxane S. Sharpe et Bay SydalaJ'vous cause en crimson (#DC143C)
Babysitting pour une chieuse par une chieuse

Est-ce que j'ai vraiment envie d'garder son truc qui pleur et braille toutes les 5 secondes ? Non pas vraiment, mais j'peux pas vraiment la laisser galérer non plus, elle a des études, un diplôme à préparer et elle est toute seule pour ça. J'la vois sortir un p'tit sac de jouets qui pourraient être utilisés pour les chats et suis surprise quand elle vient m'prendre dans ses bras ; AAAAAH CONTACT !!!! CONTACT AVEC UN HUMAIN. Pourquoi elle m'fait un câlin ?!

- Moi aussi j’t’aime bien, merci Rox’. Par contre si tu parles de ça à quelqu’un….

- Effectivement... J'veux pas qu'on apprenne que j'peux être gentille.


La regardant partir en cours, j'suis encore choquée de la marque d'affection à laquelle j'ai eu l'droit... J'aime pas qu'on m'fasse des câlins. Brr. Regardant la p'tite crotte que mon bureau qui m'jette un certain regard, j'fouille dans les sacs pour en sortir un jouet et le secouer devant elle ; ça la fait réagir et j'peux enfin avoir la paix lorsque j'lui donne. C'est ainsi que j'me concentre sur le rangement des dossiers et des papiers à remplir en attendant que l'autre mioche termine ses cours pour v'nir récupérer sa môme et enfin aller manger les plats dégueu d'la cantine... J'ai entendu dire que c'était ravioli cet aprem ! Bon ils seront en boîte comme d'hab mais ça s'ra déjà mieux que le boudin servit hier.

Mais v'la t'y pas que sur la fin, elle recommence à pleurer alertant ainsi les personnes qui passent devant mon bureau... Héhé, on se calme, j'lui fais pas d'mal à la bestiole rose. J'en profite donc pour secouer un peu tout c'qui me passe par la main, même l'agrafeuse et bizarrement ça la fait rire... Qu'est-ce que c'est con un bébé quand même. J'entends à peine que l'on toque à ma porte mais j'suis bien soulagée quand je remarque qu'il s'agit de Bay ; enfin libre !

- Salut ! Prépare tes affaires je t’emmène bouffer au resto ! T’inquiète c’est gratuit.

Mmh... M'emmener au restau sans qu'je paye ? Évidemment que j'vais accepter ! Faut pas m'le dire deux fois, moi et la bouffe c'est plutôt sacré. Je prépare donc mes affaires, laissant un peu tout mon bordel que j'terminerai de ranger dans l'aprem de toute façon mais le restau gratuit n'attend JAMAIS.

- Chut mon bébé… maman est là… Faut pas embêter Tata Rox… On va manger bientôt t’inquiète.

- Eh oh, j'ai pas signé pour être tata. J'suis la tata d'personne pigé ?


Nan mais j'la vois venir la Bay là. Aujourd'hui j'suis la pionne cool qui a accepté d'garder sa môme pour lui rendre service mais demain, j'vais me retrouver sur le testament comme propriétaire de cette chose pour le jour où elle viendra à claquer ; j'connais l'embrouille ! Je. Ne. Veux. Pas. De. Môme. Alors déjà que ça m'pomperais l'air de les pondre, ce n'est pas pour m'occuper ceux des autres en plus.

- T’es prête ? T’inquiète j’vais pas t’empoisonner.

- J'espère bien ! J'me suis pas occupée d'ta gosse pour terminer crevée dans un caniveau à cause de la mal-bouffe.


Attrapant mon sac, j'ferme mon bureau derrière moi au cas où les p'tits cons d'élèves s'amuseraient à y entrer et suis Bay dehors en direction de ce fameux restau ; j'sais même pas c'qui est prévu au menu en fait mais tant que c'est bon et gras ça m'va ! Quand j'vois le nom du restau apparaître, je peux facilement conclure avec mes peu d'neurones qu'il s'agit d'son restau... Enfin celui d'sa famille plutôt parce que ce serait chaud de gérer un restau, un gosse, des études, une vie. Y'a un truc là-dedans qu'il faut oublier.

- Mmh... C'est l'restau de tes parents ? Ca fait longtemps que vous l'avez ?






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Bay SydalaMessages : 65
Date d'inscription : 09/01/2017


MessageSujet: Re: Babysitting pour une chieuse par une chieuse [PV Rox]   Ven 3 Fév - 18:02

« On amadoue les gens par leurs estomacs »
Babysitting pour une chieuse par une chieuse
Je souris quand elle me dit qu’elle n’est pas la tata de Fiora. Heureusement qu’elle est pas ma sœur. Sinon je pense qu’on s’entre tuerait pour des histoires débiles et qu’on s’enverrait les pires pics du monde. Mais on prendrait du fun à faire chier nos parents et les adultes qui nous garderait. Ahh, j’aimerai bien avoir une sœur chieuse. Malheureusement j’suis fille unique pour mon plus grand malheur.

- J’espère bien ! J’me suis pas occupée d’ta gosse pour terminer crevée dans un caniveau à cause de la mal-bouffe.

Roxane ferme son bureau derrière elle et je me dis intérieurement que le bordel du bureau suffirait à faire fuir n’importe quel voleur ou emmerdeur. Je souris en coin de cette pensée mais je ne dis rien. La taquinerie à ses limites et Roxane a été géniale aujourd’hui pour moi. Alors je vais l’épargner. Fiora râle un peu pendant le trajet, mais heureusement pour moi on est bientôt arrivé. J’aperçois les contours familier du restaurant.

- Mmh… C’est l’restau de tes parents ? Ca fait longtemps que vous l’avez ?

Je secoue négativement la tête et ouvrit la porte pour laisser passer Roxane dans le restaurant. Quelques clients étaient déjà là, certains étaient des habituées que je saluais et qu’ils me rendirent :

- Nan pas vraiment. C’est mon futur restau en fait ! Pour l’instant Papy s’en occupe. Il tenait un grand restaurant qui a brûlé y’a quelque temps. Sa petite amie plutôt fortunée nous a payé ce restau.

Mon grand père passe la porte de la cuisine :

- Hey Bay ! Au lieu d’glander viens donner un coup de main.
- T’inquiète Papy j’arrive !

J’incite Rox’ à s’asseoir à une table et je confie le landau de Fiora à une serveuse qui passe par là lui demandant de la ramener à ma mère qui doit être rentrée, sinon de la redescendre. En échange je lui débarasse du menu qu’elle a dans ses bras et le donne à Roxane :

- Prenez votre temps mademoiselle, faites-moi signe quand vous aurez choisi !

Je fais un clin d’œil à Roxane et va en cuisine attraper un élastique pour attacher mes cheveux, je demande à Papy qui à l’air occupé :

- Salle ou cuisine ?
- Au mieux les deux !

Je hoche la tête et je attrape des plats pour les servir au table numéroté. Je cours un peu partout pendant 5 minutes dans la salle et je retourne à la table de Roxane :

- Alors m’amzelle, vous avez fait votre choix ? Prenez ce qui vous fais plaisir ! La maison vous l’offre et en prime vous aurez la meilleure cuisinière de ce restau pour vous servir !

Modestie ou es-tu ? Ah, je crois qu’elle est partie avec le respect qu’on doit au prof, sûrement ce suicider, mais bon. Ce n’est pas faux ! A part Papy, c’est moi la meilleure, puis ce restaurant porte mon nom, donc bon je peux me le permettre. Je prends note de sa commande et retourne en cuisine annonçant que je m’occupais de celle là et que je mangerais après.

Fiche par Sánsa ; sur Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Roxane S. SharpeMessages : 482
Date d'inscription : 27/07/2015


MessageSujet: Re: Babysitting pour une chieuse par une chieuse [PV Rox]   Sam 4 Fév - 17:33

Roxane S. Sharpe et Bay SydalaJ'vous cause en crimson (#DC143C)
Babysitting pour une chieuse par une chieuse

- Nan pas vraiment. C’est mon futur restau en fait ! Pour l’instant Papy s’en occupe. Il tenait un grand restaurant qui a brûlé y’a quelque temps. Sa petite amie plutôt fortunée nous a payé ce restau.

Arf c'moche que le restau ait brûlé mais il a pu en récupérer un, qui d'ailleurs s'sera le futur taff de Bay. Au fond, ça s'comprend qu'elle n'en ait rien à carrer l'école, elle a un avenir assuré ici ; j'pense pas qu'il y ait besoin d'avoir un diplôme de ouf pour travailler ici et seule l'expérience serait plutôt bénéfique et qu'importe la mention du bac ça n'changera rien. Et j'ai comme l'impression qu'elle a déjà une p'tite expérience puisque son grand-père l'appelle pour venir lui donner un coup d'main ; mais... Elle se repose des fois cette gamine ?

Allant m'asseoir à une table tandis qu'elle confie sa chiard à une serveuse passant par-là, ouf pas besoin de la nourrir ! J'm'empare du menu que m'tend Bay et prends mon temps de jeter un coup d'œil, y'a tout qui m'tente... J'serais capable de tout manger. Surtout que c'est offert par la maison donc pourquoi j'devrais me priver d'un tel privilège ? M'enfin, après on va sûrement me traiter d'éléphant de mer. Ca m'donne faiiiiiiiim. Faut que j'fasse un choix avant d'emmerder les autres clients. Quoique. Depuis quand je m'occupe des autres clients ?

- Alors m’amzelle, vous avez fait votre choix ? Prenez ce qui vous fais plaisir ! La maison vous l’offre et en prime vous aurez la meilleure cuisinière de ce restau pour vous servir !

- Ah si c'est la maison qui offre, j'pense que j'vais tout prendre !


Oui. J'ai faim.

- Nan en vrai, sers-moi ton meilleur plat. J'veux la surprise.

Les restau ont toujours un plat qu'ils mettent toujours en avant parce que c'est leur p'tit bébé, alors j'lui laisse le choix d'me faire surprise et lui rend le menu pour la laisser partir en cuisine. J'me pose et prends mes aises sur la chaise en regardant un peu tout c'qu'il y a autour d'moi, c'est cool ici et franchement j'aime bien ; j'reviendrais sûrement plus souvent. J'emmènerai San ici et puis Aza aussi, bref tous les gens que j'croiserai en fait ; p't'être même que si j'lui fais de la pub, j'pourrais revenir manger gratos tous les jours. Ok, mon cholestérol va s'faire une joie d'me donner un arrêt cardiaque à 30 pijes mais au moins j'aurais bien bouffé.

J'attends patiemment ma commande qui finit par arriver, apportée ma serveur préférée... Mmh d'ailleurs, elle va manger un jour ? Parce que la pauvre gosse va retourner au Lycée le ventre vide et va encore débarquer dans mon bureau en m'suppliant de lui donner quelque chose à grailler avant de mourir d'hypoglycémie ; elle est comme moi, elle a tendance à exagérer les choses. Pourtant, comme le client est Roi, j'peux bien me permettre une remarque et puis même si j'suis Reine de rien du tout, j'ferais quand même ma remarque !

- Daigneras-tu poser ton royal postérieur à ma table pour grailler aussi ?

C'est demandé si gentiment.

- Dis-moi Bay... Si tu as un taff assuré ici et que ce restaurant sera le tien d'ici quelques années, à quoi ça t'sert d'obtenir un diplôme ?

Perso', j'en ai pas et pourtant j'ai réussis à m'dégoter un taff pas dégueu quoi. D'accord pionne est moins bien que banquier et juge mais en attendant j'suis pas à la rue à mendier, même mes vols pourraient le faire penser... En fait, c'est juste que ça m'fait plaisir de voler et j'ressens toujours un malin plaisir à faire chier les gens.






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Bay SydalaMessages : 65
Date d'inscription : 09/01/2017


MessageSujet: Re: Babysitting pour une chieuse par une chieuse [PV Rox]   Jeu 9 Fév - 16:49

« On amadoue les gens par leurs estomacs »
Babysitting pour une chieuse par une chieuse

- Ah si c’est la maison qui offre, j’pense que j’vais tout prendre ! Nan en vrai sers-moi ton meilleur plat. J’veux la surprise.

Je hoche la tête en souriant. Je sais exactement le plat qu’il faut pour une chieuse de premier ordre. Je note sur le calepin et m’en vais dans la cuisine après une courte révérence à Roxane histoire de mettre un peu d’ambiance. Je demande à l’apprenti de mettre les patates couper de ce matin dans l’huile et m’entame à la préparation de l’hamburger de ma chère Roxane. Je profite pour le réaliser en double, comme ça je mangerais avec elle. Je réalise la sauce secrète de notre restaurant pour l’hamburger et commence à dresser l’assiette. Le pain, la sauce, tomate, salade, un bon steak provenance fermier du coin et un bon morceau de cheddar. Je pique l’hamburger du pique en bois surmonté du drapeau américain :

- Bon ça vient ces frittes ?
- J’arrive !

J’installe une bonne portion de frite dans l’assiette et l’apporte à Roxane :

- Madame est servie ! Les frites ne sont pas salées, mais comme vous le voyez, vous avez à votre disposition tout ce qui vous faut.

Ouais, ça m’amuse de la traiter en comtesse histoire de rigoler un peu :

- Daigneras-tu à poser ton royal postérieur à ma table pour grailler aussi ?

Je souris, la vérité c’est que j’attends juste que l’apprenti dresse mon assiette et qu’il la file au serveur comme je lui ai demandée. Je m’assoie donc en face d’elle et j’écoute la question plutôt censée qu’elle me pose :

- Dis-moi Bay… Si tu as un taff assuré ici et que ce restaurant sera le tien d’ici quelques années, à quoi ça t’sers d’obtenir un diplôme.

Je réponds avec un grand sourire :

- Absolument à rien ! Mais tu iras dire ça à ma mère.

On finit par m’apporter mon assiette identique à celle de Roxane et je rajoute un peu de sel sur les frites :

- J’aimerai arrêter le lycée… Passer mes journées à cuisiner auprès de mon grand-père. Il tenait un restaurant étoilé, alors il a sûrement plus à m’apprendre que n’importe quel prof… Mais ma mère veut que je fasse des études et que j’obtienne au moins le bac et patati et patata.

Oui ma mère me saoule, pour elle il y a toujours un risque que le restaurant coule, que je me retrouve à la rue et quoi. Que je suis irresponsable de vouloir perfectionner mon art à la place de passer mon bac et encore plein de chose de maman poule hystérique. Je suis sûre si elle pouvait elle m’enlèverait Fiora pour s’en occuper elle-même pour en faire la fille qu’elle aurait voulue.

Je prends mon hamburger à la main et croque dedans. Le coté sexy, il disparait loin, mais bon. On s’en fou les hamburgers c’est la vie. Surtout ceux là. Je ferme les yeux de bonheur pendant que je savoure et je finis par rajouter :

- En théorie il faudrait même que je trouve une école pour la cuisine, mais ça me prendrait trop de temps et je ne peux pas laisser Papy tout seul avec cet apprenti là…

Je soupire, heureusement pour nous il n’a pas louper la cuisson des frites, mais je pense que c’est normal après s’être mangé une heure d’explication sur à quoi doivent ressembler les frites quand elles sont cuites.

- Et toi Roxane, tu envisages de faire surveillante toute ta vie où tu as des projets ? J’veux dire, voir des sales gosses comme moi tous les jours ça doit être épuisant nan ?

Ouais personnellement je ne pourrais pas moi.

Fiche par Sánsa ; sur Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Roxane S. SharpeMessages : 482
Date d'inscription : 27/07/2015


MessageSujet: Re: Babysitting pour une chieuse par une chieuse [PV Rox]   Dim 12 Fév - 20:13

Roxane S. Sharpe et Bay SydalaJ'vous cause en crimson (#DC143C)
Babysitting pour une chieuse par une chieuse

Elle finit par enfin s'asseoir devant moi pendant que j'commence à manger mes frites lui posant aussitôt une question qui m'trotte dans la tête. Sérieusement, pourquoi est-ce qu'elle s'fait chier à venir en cours si elle a un taff assuré ici ? Les diplômes ça veut pas dire grand chose, j'ai bien un taff et j'n'ai jamais été en cours ; j'ai seulement eu l'droit à ceux d'l'orphelinat donc simplement la base. Elle n'est pas plus bête qu'une autre Bay, elle va bien s'en sortir sans son bac.

- Absolument à rien ! Mais tu iras dire ça à ma mère.

Vraiment, c'que je ne regrette pas d'avoir vécu dans mon coin et sa mère dans la patte. Vu la coincée qu'elle est, j'suis sûre que j'aurais eu le droit aux mêmes discours "les discours c'est important blablabla"... Et j'serais sûrement au même endroit qu'aujourd'hui ; sans diplôme et mise à la porte par les parents parce que j'aurais été rebelle. En fait dans tous les cas, j'aurais été mise à la porte je pense.

- J’aimerai arrêter le lycée… Passer mes journées à cuisiner auprès de mon grand-père. Il tenait un restaurant étoilé, alors il a sûrement plus à m’apprendre que n’importe quel prof… Mais ma mère veut que je fasse des études et que j’obtienne au moins le bac et patati et patata.

- T'façon t'es à quelques mois du bac maintenant. Bosse et comme ça tu lui feras plaisir et tu seras enfin débarrassée d'ça.


A 5 mois des épreuves, c'con de baisser les bras et d'devoir tout recommencer l'année pro, qu'elle se concentre sur ses foutues études et qu'elle vive son rêve juste après ; la mère va pas faire chier quand même. J'dirais que Quederla est une ville de rêve mais après avoir la France, j'peux considérer l'taux de chômage comme inexistant par ici ; franchement tout le monde a au moins un taff ou moyen d'se faire héberger pendant une période. Elle psychote un peu la mère là.

- En théorie il faudrait même que je trouve une école pour la cuisine, mais ça me prendrait trop de temps et je ne peux pas laisser Papy tout seul avec cet apprenti là…

- Puis bon. Entre nous, l'mieux c'est l'expérience.


J'dis pas que son école va pas lui donner mais ils vont rester sur l'plan théorique avec quelques tâches pratiques d'temps à autre... 'fin d'intéressant j'veux dire. Bref, j'me comprends. J'ai bien appris sur l'tas et je m'en suis plutôt bien sortie ; rien que mieux que l'expérience. Ok mon taff n'est pas foufou et j'me vois pas l'exercer toute ma vie mais en attendant ça m'permet de bouffer la semaine et d'balancer mon argent dans la gueule de l'huissier quand il vient m'rappeler qu'il est temps de payer après les trois rappels du proprio.

- Et toi Roxane, tu envisages de faire surveillante toute ta vie où tu as des projets ? J’veux dire, voir des sales gosses comme moi tous les jours ça doit être épuisant nan ?

- Tu n'imagines même pas...


Les gosses... Quelle idée d'en faire ces choses là ? Surtout mal éduqués. Franchement, pourquoi m'refiler des gosses têtes à claque, méchants, rebelles en espérant que les profs soient là pour faire leur boulot. Malheureusement, des projets j'en ai pas. Les grands métiers comme avocat, médecin et autres conneries dans c'style sont fermées pour moi... Bewi faut faire de grandes études ! Et hors de question d'me trouver un gars ou une gonzesse riche pour en dépendre ; j'kiff l'argent mais j'le préfère volé et j'ai une sainte horreur de dépendre de quelqu'un en plus.

- J'ai aucun projet mais j'n'ai pas envie de m'occuper de gosses toute ma vie. J'ai pas d'diplômes, j'n'ai pas spécialement d'connaissances et j'suis pas très habile... Donc franchement, j'n'ai pas vraiment d'portes ouvertes.

J'vais mettre de l'argent d'côté et une fois une certaine somme accumulée j'me casse loiiiiin. J'ferais le tour du monde, j'visiterai des pays différents jusqu'à créer le mien où les ratons laveurs seront idolâtrés et adorés et j'appellerai ça "Roxland". Mais puisque le retour à la réalité est assez violent à chaque fois, mon compte en banque me rappelle que j'peux toujours aller me brosser pour m'acheter le sandwich qui m'fait de l'œil à la boulangerie.

- J'verrais bien c'que la vie me réserve de toute façon.

Surprise Mother Fucker.
J'ai toujours fonctionné de cette manière. Avancer, vivre au jour le jour et attendre de voir c'qui m'attend, les rencontres que j'ferais ; de base j'comptais pas être Domae ni Elementis ! C'est juste ma rencontre avec San qui a été un changement. D'ailleurs j'y pense... C'quoi son rapport avec les Familles ? J'l'ai vu au QG donc elle n'est pas Domae mais p't'être qu'elle est Elementis ?

- Tu fais partie d'une Famille ?



Spoiler:
 





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Bay SydalaMessages : 65
Date d'inscription : 09/01/2017


MessageSujet: Re: Babysitting pour une chieuse par une chieuse [PV Rox]   Sam 18 Fév - 17:32

« On amadoue les gens par leurs estomacs »
Babysitting pour une chieuse par une chieuse
Bon, Roxane est d'accord avec moi ! L'expérience c'est le mieux alors osef des cours, balec' du bac. Comme dirait mes amies « Le bac c'est de l'eau ! C'est comme l'alcool ! ».

- J'ai aucun projet mais j'n'ai pas envie de m'occuper de gosses toute ma vie. J'ai pas d'diplômes, j'n'ai pas spécialement d'connaissances et j'suis pas très habile... Donc franchement, j'n'ai pas vraiment d'portes ouvertes. 

Je souris et lui propose donc après avoir engloutis une bonne portion de mon hamburger :

- Bah, si tu en as marre des sales gosses, tu pourrais venir faire serveuse ici. Bah, c'est une proposition, mais si d'ici quelques année, tu pètes un câble et tu sais pas où aller, tu auras une place ici !

J'aurai pu qu'à arranger le coup avec Papy, mais bon, il se plaignait qu'on avait pas assez de serveur, alors ça serait sûrement pas une réponse négative. Puis Roxane pourrait manger au resto' presque tout les jours. Faudrait juste pas qu'elle s'occupe des clients difficile, parce qu'elle serait sûrement comme moi. À renvoyer un homme d'affaire qui fait des remarques désobligeantes sur tout.

- J'verrais bien c'que la vie me réserve de toute façon. 

Ouais, elle a raison. J'dirais pas que je crois au destin, car ça serait triste de penser que notre vie est toute tracé sans qu'on puisse y faire quelque chose. C'est bien d'pouvoir penser qu'on peut agir dessus et faire ce qu'on veux. Je continue de manger mes frites et mon hamburger tranquillement puis Roxane vint à poser une question.

- Tu fais partie d'une Famille ?

Je secouais négativement la tête et piquais une fritte du bout de la fourchette :

- Non, en soit, je devrais même dire que je ne les apprécie pas.

Je l'avalais presque tout rond et avalais un verre d'eau avant de lui expliquer le fond de ma pensée :

- Je pense que les membres sont égoïste, ils mêlent des personnes innocentes dans leurs bagarre et les détruisent sans aucun état d'âme. Mon grand père possédait un grand restaurant il y a 4 ou 5 ans... Il était étoilée et reconnu par les plus grand. Puis....

Je vérifiais que personne écoutait dans les clients, car c'est plutôt le genre de chose qu'ils ne doivent pas savoir. Je repris donc d'une voix plus basses, voyant que personnes n'essayait d'entendre :

- Un homme s'est fait empoisonné dans son restaurant... Un élementis... Les domaes ont voulus faire porter le chapeau à mon grand père, il a été innocenté, mais les Elementis se sont vengée en brûlant notre restaurant... Mon grand père aurait pu mourir, mais il était chez son amie cette nuit là.

Je prend la dernière bouchée de mon hamburger, et une fois que j'eus avaler je repris :

- Ils ont foutu notre vie en l'air... Que ce soit les Domae ou les Elementis et pour cela je déteste leurs concept de « grande famille ». C'est égoïste de détruire des familles, des vrais familles je veux dire, et tout ça pour prendre la suprématie sur une autre. Bref.

Je regarde Roxane voir ce qu'elle en pense de cette histoire et c'est là que je remarque sont tatouage au poignet.... Merde... C'est une Domae... Je baisse les yeux comprenant que je viens de rabaisser sa famille devant elle, mais elle ne peut nier que ce que j'ai dis c'est vrai.

- Désolé d'avoir dis ça devant toi... Je me serais retenue si j'avais su..

Fiche par Sánsa ; sur Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Roxane S. SharpeMessages : 482
Date d'inscription : 27/07/2015


MessageSujet: Re: Babysitting pour une chieuse par une chieuse [PV Rox]   Sam 18 Fév - 22:26

Roxane S. Sharpe et Bay SydalaJ'vous cause en crimson (#DC143C)
Babysitting pour une chieuse par une chieuse

Ok, j'ai une mauvaise mémoire donc ça s'peut qu'elle soit Domae au final, j'retiens pas trop ceux qui font partie d'mon clan ou pas mais finalement j'me rends compte que je ne me suis pas trompée quand elle avoue qu'elle n'en fait pas partie et qu'en plus elle les déteste ! Oh bah alors j'ai l'don pour poser les mauvaises questions ; alors raconte-moi ton histoire, c'pas vraiment le canap' pour la séance de psy et j'ai rien pour noter mais au moins j'peux l'écouter.

- Je pense que les membres sont égoïste, ils mêlent des personnes innocentes dans leurs bagarre et les détruisent sans aucun état d'âme. Mon grand père possédait un grand restaurant il y a 4 ou 5 ans... Il était étoilée et reconnu par les plus grand. Puis....

Puis ? Raaah tout ce suspens est horrible, j'veux savoir c'qui est arrivé au papy ! Mais non, Bay prend l'temps de regarder que personne ne nous épie alors j'me rapproche histoire d'être bien la seule à profiter des derniers potins... S'cusez, c'est l'un de mes petits péchés mignons.

- Un homme s'est fait empoisonné dans son restaurant... Un élementis... Les domaes ont voulus faire porter le chapeau à mon grand père, il a été innocenté, mais les Elementis se sont vengée en brûlant notre restaurant... Mon grand père aurait pu mourir, mais il était chez son amie cette nuit là.

Eh beh quelle histoire pour un empoisonnement... L'pauvre grand-père n'a rien demandé à personne et v'la que ça lui retombe sur le coin d'la gueule, heureusement qu'il était ailleurs ce soir-là. M'enfin, je n'imagine pas les peurs et les dettes que cette histoire a dû engendre, le principal c'est qu'il soit encore en vie et qu'il ait pu ré-ouvrir son restaurant t'façon. M'enfin les Domae n'ont pas été cool dans cette histoire et j'me doute que les Elementis ont réclamé vengeance ! Même si ça n'apporte rien.

- Ils ont foutu notre vie en l'air... Que ce soit les Domae ou les Elementis et pour cela je déteste leurs concept de « grande famille ». C'est égoïste de détruire des familles, des vrais familles je veux dire, et tout ça pour prendre la suprématie sur une autre. Bref.

J'hausse les épaules. Perso' le concept de famille m'échappe totalement, j'n'ai aucune famille de sang et on n'peut pas dire que les Domae me traitent comme leur fille ou leur sœur ; en même temps, j'cherche aussi. T'façon je n'ai pas envie d'appeler Harley "Maman", trop flippante. Piquant une nouvelle frite que j'mâche comme une vache, j'remarque la réaction de Bay qui est bizarre... Quoi ? J'peux pas manger comme ça ?

- Désolé d'avoir dis ça devant toi... Je me serais retenue si j'avais su..

Hein ? Baissant mon regard, j'vois que mon tatouage au poignet droit est visible et j'prends le temps de remettre ma manche par dessus... Ouais j'n'ai pas été très mal de faire un tatouage à cet emplacement mais j'trouvais ça cool ce jour-là. Heureusement, c'pas un raton laveur complet mais simplement les couleurs qu'on retrouve sur la queue et qui entourent le poignet ; m'enfin faut pas être Sherlock pour comprendre que j'fais partie des Domae. Mais bon, de là à penser que ça m'affecte.

- Bof, j'suis pas spécialement pro Domae. J'y suis rentrée pour suivre un pote qui m'avait sauvée la vie et j'me disais que ça devait être cool d'avoir une famille... Mais c'n'est pas vraiment ce à quoi j'm'attendais. J'suis pas spécialement déçue parce que j'vois bien que certains sont proches alors qu'ils n'ont aucun lien de parenté mais j'suis fermée dès qu'on essaye de trop entrer dans ma vie privé.

Qu'elle dise du mal des Domae ou des Elementis ne m'empêchera pas spécialement d'dormir cette nuit, chacun à sa vision et j'suis rentrée simplement pour faire quelque chose de ma vie... Et aussi pour harceler San. Terminant notre assiette avoir parlé d'tout et de rien, j'annonce qu'il serait temps de retourner au Lycée car du taff nous attend mais c'est sans surprise que Miss rebelle propose de sécher l'après-midi... J'sais très bien que je devrais dire non parce que j'suis censée être une adulte responsable qui donne l'exemple mais comme responsabilité ne fait pas partie d'mon vocabulaire, j'l'ai suivie pour passer l'aprèm avec.






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Babysitting pour une chieuse par une chieuse [PV Rox]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Babysitting pour une chieuse par une chieuse [PV Rox]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Quederla :: Archives~ :: Les Archives :: Les Rps 2017-