Les groupes "Gouvernement" et "L'Ordre" sont à la recherche de membres.
veuillez les privilégier, si cela vous convient bien sûr !
Ou bien choisir un prédéfini !
Le forum dispose de Discord !
Vous pourrez y accéder une fois qu'un membre du Staff vous aura validé et qu'il vous aura envoyé un MP avec l'adresse de notre Discord ! N'hésitez pas à nous rejoindre !
Nous sommes actuellement à la recherche du Maire de Quederla.
Si ce poste vous intéresse, faites-le nous savoir !

Partagez | 
 

 Gala de Bienfaisance {Nashoba}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

Bloodyne ChesterMessages : 520
Date d'inscription : 08/08/2014


MessageSujet: Gala de Bienfaisance {Nashoba}   Sam 21 Jan - 0:55


 

 

 
La salle des fêtes était somptueusement décorée, le lieu s'accordait parfaitement à l'événement qu'il accueillait. Le gala de bienfaisance ouvert à tous les habitants avait commencé depuis quelques minutes à peine, et déjà une bonne centaine de participants s'affairaient autour des tables de buffet, coupes de champagne à la main, à discuter de choses et d'autres sur une musique d'ambiance discrète. Les photographes se faisaient un plaisir presque malsain de prendre les personnalités les plus connues et importantes de la soirée.

Et pour cause, aujourd’hui, le maire fête avec joie le lancement d’une nouvelle association. L.V.D.G ou plus communément appelé Les Veuves de Guerre. Tenant à venir en aide à ses femmes qui, après la mort de leurs époux durant la guerre en ville, n’ont plus les moyens de continuer à subvenir à leurs besoins. En soi, c’est un geste très noble pour un homme tel que lui. Cette idée qui n’était qu’une rumeur depuis quelque temps a fini par voir le jour. Elle fut si bien accueillie que la nouvelle s’est répandu à grande vitesse dans les pays voisins, voyant là une opportunité à exploiter de manières diverses et variées. Ce qui explique entre autres la foule à la porte d’entrée. Une bonne cause pour la nouvelle année qui ne faisait que commencer depuis peu. Cependant, la réalité, celle précieusement cachée dans les coulisses, n’était pas aussi rose et charmante. Même si l’association avait un bon fond et pouvait avoir une bonne utilité à Quederla, la soirée en revanche n’était qu’un pur mensonge pour des affaires bien plus privées.

Une coupe de champagne ?

Le plus beau sourire affiché sur le visage, plateau de coupes de champagne dans une main et tenue adéquate enfilée, je me faufile entre les invités gracieusement, proposant une flûte dès que l'occasion se présente. Me voilà dans une soirée extrêmement chic à jouer les serveuses bénévoles. Bien entendu, je me serais passé avec joie de ce programme, mais conclave obligé on ne refuse pas. Ce plan fut préparé avec soin après que les informations récoltées se sont avérées vraies. Il fallait être sûr que cette histoire de rendez-vous secret durant la fête entre le maire et deux autres personnages soient réels, car cela n'en valait pas la peine d'encourir tant de risques pour rien. Nous avions besoin de savoir ce qu'il pouvait bien mijoter dans le dos de tout le monde et la meilleure solution qui fut trouvée pour l'approcher sans déclencher une énième guerre mondiale, était de se faufiler dans la masse en tant d'employés. Une idée brillante en quelque sorte.

Il ne m'était pas possible de tout faire toute seule. Passer pour une serveuse lambda tout en surveillant de près toutes les conversations du maire. Je n'avais certainement pas meilleure ouïe qui soit. Alors, c'est de manière assez impromptu qu'on me désigna mon partenaire. Disons sincèrement qu'il ne restait plus que lui dans les parages et qu'avec son élément il avait une bien plus grande utilité qu'un Elementis de feu ne pouvait avoir. J'avais donc pris soin de faire vaguement connaissant avec Nashoba une semaine avant le jour J. Laissant ainsi le temps de planifier chaque point dans les moindres détails, ainsi qu'un plan d'urgence en cas d'ennuis. Mais si au fond, j'espérais que tout cela soit une réussite totale. Plus encore alors que ma place de Valet était encore toute fraîche. Pas question de décevoir alors que cela semblait un effort quasi surhumain de m'accorder autant de confiance. C'est sûr que comparé au frangin, je n'avais ni sa patience, ni sa douceur, de quoi être bien réticent.

Enfin. Jusqu'à présent, tout se dérouler comme prévu. Et il fallait que ça dure, impossible de savoir à quel moment précis il comptait s'expliquer pour cette petite entrevue. Ce qui est sûr, c'est qu'en entendant sa voix résonner soudainement dans le micro, il n'avait pas encore lui-même prit une décision à ce sujet-là. Muni d'un verre, il se mit donc en position pour porter un toast après avoir reçu l'attention de toutes les personnes présentes.

Je vous remercie pour votre présence. Comme vous le savez, les fonds récoltés durant la soirée seront allouées à plusieurs programmes dans le but de venir en aide à toute femme dans le besoin. Des enveloppes et boîtes de donations sont disposées aux quatre coins de la salle, elles sont repérables grâce au ballon rouge qui flotte au-dessus. La soirée sera animée par l'ensemble symphonique du conservatoire. Un grand merci à eux pour leur participation ! Régalez-vous, amusez-vous mais surtout, soyez généreux !



© B I G B Y


darC.png






 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Nashoba DreidenMessages : 345
Date d'inscription : 19/05/2016


MessageSujet: Re: Gala de Bienfaisance {Nashoba}   Sam 21 Jan - 19:52






Gala de Bienfaisance


Il est rare que je sois convoqué par le Conclave et la plupart du temps c'est pour des missions ; je ne me suis donc pas loupé en apprenant que j'allais devoir effectuer une mission de la plus haute importance pouvant mettre le stress à n'importe qui. Ce n'est pas n'importe quoi ! Je suis censé infiltrer une conversation entre le Maire et certaines personnes dont les noms ne sont pas encore connus ; ils ont besoin d'un Elementis de son et apparemment je suis le seul disponible pour ce soir-là. En plus de connaître le lieu par cœur puisque j'y travaille tous les jours.

D'un côté, je suis stressé presque tous les jours par les membres du Conclave qui me demandent si j'avance dans les préparations de la mission et si tous les détails ont été évoqués. La seule chose de vraiment sûre là-dedans sont les sources, c'est Corazon lui-même qui a informé le Conclave que le Maire comptait utiliser son gala de bienfaisance pour avoir une réunion privée avec certaines personnes. Lorsque j'ai été demandé à Corazon comment il était au courant de ces informations et pourquoi ce n'est pas lui qui y va, ce n'est qu'un simple vent et un "je préfère manger que travailler" que je reçois, me laissant ainsi me débrouiller pour toutes informations intéressantes supplémentaire.

De l'autre côté, je suis stressé par mon patron qui vient nous voir tous les jours à la salle des Fêtes pour savoir si les préparations avancent bien et si tout sera prêt pour la soirée en question. Plutôt impatient que cette soirée se passe dans ce lieu puisque d'après lui, ça fera une bonne pub pour la Salle des Fêtes... Nous avons tous eu envie de lui répondre que nous étions la seule dans la vie et donc qu'il n'y avait pas besoin d'en faire tout un plat, mais nous avons préféré nous taire afin de garder notre travail.

Comme à chaque fois, j'ai été affecté en tant que régisseur son mais pour une fois, ça pose légèrement problème avec le plan. J'ai rencontré la jeune femme avec qui je vais faire la mission, il s'agit du nouveau Valet : Bloodyne Chester qui est là pour couvrir mes arrières pendant que je tente d'infiltrer le bureau avec mon pouvoir. En soit, ce n'est pas un boulot très compliqué mais je suis censé resté dans les coulisses pour observer les moments du discours et gérer les musiques sauf que cette fois, j'ai besoin d'être dans la salle pour observer les agissements du Maire. Un problème que je me suis promis de régler sur le moment tout en donnant quelques conseils avant la fameuse soirée.

Dans notre équipe, il y a un serveur en particulier qui est connu pour annuler à la dernière minute et qui ne tient pas ses engagements lorsqu'il s'agit d'une soirée importante ; trop de stress qu'il n'arrive pas à gérer dit-il. J'ai réussi à convaincre avec beaucoup de difficultés l'organisateur de le mettre sur la liste des serveurs prétextant que sa thérapie comportementale lui avait permis de gérer son stress et que pour son grand retour, il voulait prendre cette soirée. Alors forcément le soir même, aucune trace de lui. Il ne s'est jamais présenté au post et a stressé l'organisateur de soirée qui courait partout pour le remplacer.

- Excuse-moi...

- Oh Nashoba, je suis désolé mais je n'ai pas de temps à t'accorder ! Je dois trouver un serveur de remplacement, la soirée commence dans 5 minutes et je ne sais pas comment je vais m'en sortir.

- Justement, je voulais me proposer. C'est de ma faute si tu es dans cette situation ce soir alors laisse-moi me faire pardonner en endossant le rôle de serveur.

- Tu ne risques pas d'avoir beaucoup de travail à gérer ?

- Oh tu sais, je dois seulement utiliser mon pouvoir pendant le discours du Maire ! Il y a un orchestre ce soir, donc je risque de m'ennuyer.

- Bon très bien. Merci beaucoup Nashoba ! Va demander à John qu'il te prête une tenue pour ce soir.

Et voilà comment j'ai sauvé les apparences. Je n'ai jamais fait le boulot de serveur mais ça ne doit pas être très sorcier de servir le repas et les verres à quelques personnes tout en jetant quelques coups d’œil sur le Maire ; je me suis dirigé vers les cuisines où John m'a passé le costume de serveur et m'a laissé me changer dans les toilettes. Pile dans les temps avant que tous les invités n'arrivent, je remarque ma collègue de mission un peu plus loin elle aussi dans une tenue de serveur ; j'essaye de me faire remarquer discrètement par elle afin de lui prouver que j'ai réussi à trouver un moyen de la rejoindre dans ce rôle. C'était une chose qui nous inquiétait tous les deux ce petit détail du service.

Bref, armé de mon plateau sur lequel reposent plusieurs coupes de champagne, je déambule entre les tables où je sers les verres quand on m'appelle ou quand je remarque que l'un est vide. Je préfère ne pas utiliser mon pouvoir tout de suite sur le Maire puisqu'il va surtout parler de l'association, prétexte pour lequel il fait sa soirée, que les véritables intentions. Tout à coup, j'entends que l'on cogne dans un verre de champagne, signe que l'on réclame l'attention de toute l'assemblée ; j'utilise donc mon élément en direction du Maire afin de porter sa voix sans qu'il n'ait à forcer. J'ai eu un petit entretien privé avec lui où il m'a expliqué ce que je devais faire, quand je devais activer mon pouvoir et quand le désactiver ; bref, ça n'avait pas l'air de de déranger qu'il y ait un Elementis de son parmi le personnel.

- Je vous remercie pour votre présence. Comme vous le savez, les fonds récoltés durant la soirée seront allouées à plusieurs programmes dans le but de venir en aide à toute femme dans le besoin. Des enveloppes et boîtes de donations sont disposées aux quatre coins de la salle, elles sont repérables grâce au ballon rouge qui flotte au-dessus. La soirée sera animée par l'ensemble symphonique du conservatoire. Un grand merci à eux pour leur participation ! Régalez-vous, amusez-vous mais surtout, soyez généreux !

Je mets fin à mon pouvoir comme demandé plus tôt et repars en direction d'une table pour donner la dernière coupe qu'il restait dessus ; je me dirige vers Bloodyne avec mon plateau vide sous le bras et me place à côté d'elle en faisant attention de ne pas parler trop fort pour que personne ne nous entende.

- Je ne vois rien de suspect pour l'instant, des personnes ont approché le Maire mais je pense qu'il s'agissait surtout de félicitations. Avez-vous remarqué quelque chose ?

Je ne peux pas avoir des yeux partout et c'est pour cette raison que nous sommes deux sur cette mission, afin de pouvoir couvrir une plus grande zone. Par ailleurs, avant que cela ne paraisse suspect notre conversation, je tends mon plateau en lui demandant de me passer une ou deux coupes de champagne pour me dépanner ; ainsi les personnes verront seulement deux serveurs s'échanger des verres et discuter, très certainement, de la soirée.



~ Je parle en darkviolet et signe en *italique* ~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Bloodyne ChesterMessages : 520
Date d'inscription : 08/08/2014


MessageSujet: Re: Gala de Bienfaisance {Nashoba}   Dim 29 Jan - 22:35


 

 

 
Quel beau discours.
Après tout c'est avec de grands mots qu'on gagne à merveille les batailles. Et pour le coup il faut bien admettre que c'est un exploit réussi avec joie. Tout le monde a l'air ravi, conquis, quasiment prêt à signer la première feuille qui passe par là. Les applaudissements se font de bons cœur, les coupes de champagne sont levées en sa faveur, ainsi que les poignées de main qui se succèdent gentiment. En soi, ils ne peuvent rêver de meilleures idée dans un pays en guerre telle que le nôtre. Des opportunités telles que celles-ci ne s'ouvrent pas à chaque coin de rue. Offerte sur un plateau d'argent. S'il n'y avait pas un subterfuge derrière, moi-même je dirais oui sans hésitation, mais c'est justement parce que je connais l'existence de cette couverture que ça me dépite.

Les dernières coupes de champagnes de mon plateau disparaissent et je me faufile à nouveau entre la foule pour atteindre de quoi le remplir. Le maire est radieux, poli, jouant à merveille son rôle d'homme politique envers tout le monde sans vraiment faire de distinction, c'est bien pour ça que je ne le lâche pas du coin de l'œil. N'importe qui ici présent pourrait être son rendez-vous secret. Nous n'avons ni de nom, ni de visage alors malheureusement tout le monde devient un peu suspect. Je n'aie encore vu personne avoir un comportement différent, trop nerveux, trop calme ou quoique ce soit de style. Des professionnels qui ont surement l'habitude de ce genre de situation, cachant tout cela à merveille. Une poisse pour nous en sommes.

Champagne en main alors que je remplis les coupes, je souris à Nashoba arrivant auprès de moi, comme tout bon serveur qui ce respect. J'entends bien ce qui me dit et je ne fais qu'un bref “non” de la tête pour y répondre. La soirée ne fait que commencer, certes, le discours le plus important a eu lieu alors il n'a pas de raison de rester traîner encore dans les parages. À moins de vouloir faire bonne figure pour le journal du lendemain ? Prenant une assiette d'amuse-bouche, je murmure à mon tour :

Le maire ne semble pas très pressé à vouloir parler. Du moins en apparence. Ce n'est pas le seul à être présent d'un garde du corps. Et pourtant, pour les quelques personnes présentes et hauts placé, il ne semble pas leur accorder plus d'attentions qu'un autre. On n'a pas davantage, ça pourrait être n'importe qui, même une cloche...
Excusez-moi, où sont les toilettes s'il vous plaît ?
Euh… Au fond, à votre gauche.

On n'a pas idée d’avoir ce genre de conversation dans un tel moment !
Bon, en soi, l’idée du clochard est bien abusée je le conçois, mais cela illustre bien mes propos. Il était bien mignon notre informateur, mais nous dire au moins qu’il fallait chercher un homme, une femme, blond, brun, roux qu’importe, n’aurait pas été du luxe. Là, on patauge littéralement dans la semoule.

Tout à coup, la petite musique d'ambiance, se rapprochant grandement d'un opéra, change de rythme. Donnant l'élan aux convives de se joindre sur la piste de danse pour une petite valse. Était-ce prévu au programme, étrangement je ne souvenais pas de ça. Je lance un regard à mon partenaire du jour rempli d'interrogation. Puis, un regard autour de la salle, les autres serveurs ne s'attendaient pas à cela non plus. Le centre se libère petit à petit, laissant place au maire et sa fille qui ouvre ce bal improvisé. Ils ont beau renvoyer l'image d'un père et sa fille parfaite qui partage un moment en public pour l'image de la famille, cela n'entrave - fort heureusement - en rien à notre mission. Ce n'est qu'un coup qui a surpris tout le monde. Entraînant peu à peu les invités à se joindre à eux.

Il y a une petite foule qui danse élégamment, tandis que les hommes et femmes restantes, se tiennent sagement aux alentours à admirer. C'est alors que je comprends que le maire n'en fait plus partie. Voyant sa fille au bras d'un jeune qui m'est bien inconnu. Je tapote donc plusieurs fois le bras de Nashoba auprès de moi en murmurant à plusieurs reprises “Il a disparu. Merde. Cherche-le”. Ce qui est bien difficile à vrai dire avec tout ce monde qui ne cesse de bouger. Le bougre avait bien préparé sa sortie. Plus personnes ne prêtant attention à lui c'était le moment idéal. Le vieux avait plus de génie dans la cervelle que je ne l'avais imaginé. Cependant, j'arrive à reconnaître sa tignasse et je la vois disparaître en direction du bureau du propriétaire. Je le montre discrètement à Nashoba avant de prendre mon plateau et de reprendre mon service convenablement. Bien sûr, je me dirige en direction du chemin qu'il a emprunté, cependant je prends soin de passer par un côté de la salle en servant les clients. Évitant ainsi de foncer droit devenant tête baissée. Laissant l'autre côté à mon subalterne. Pour qu'en fin de compte, on se retrouve quasiment au même niveau, non loin du couloir. Le doute je distrais un groupe de quatre personnes sur le passage en leur demandant si tout ce passé et s'ils ont besoin de quelque chose en particulier. Ça évitera qu'ils ne jettent des regards derrière eux.


© B I G B Y


darC.png






 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Nashoba DreidenMessages : 345
Date d'inscription : 19/05/2016


MessageSujet: Re: Gala de Bienfaisance {Nashoba}   Dim 5 Fév - 15:52






Gala de Bienfaisance


- Le maire ne semble pas très pressé à vouloir parler. Du moins en apparence. Ce n'est pas le seul à être présent d'un garde du corps. Et pourtant, pour les quelques personnes présentes et hauts placé, il ne semble pas leur accorder plus d'attentions qu'un autre. On n'a pas davantage, ça pourrait être n'importe qui, même une cloche...

- Excusez-moi, où sont les toilettes s'il vous plaît ?

- Euh… Au fond, à votre gauche.

Bien sûr, on ne peut en vouloir aux personnes qui viennent couper la parole aux serveurs... Ils sont les Rois ici et nous, nous devons simplement exécuter les ordres et répondre à leurs questions malgré le dérangement. Mais il est vrai que Bloodyne marque un point, le Maire fait bien attention à ne laisser aucun indice et prend bien soin de discuter et regarder tout le monde ; j'en viens même demander si cette information ne serait pas fausse... Enfin, je ne vois pas pourquoi Corazon ferait une telle chose mais avec cette ambiance, c'est très compliqué de voir des rapprochements suspects.

D'un seul coup, la musique se met à changer donnant aux invités l'envie de danser une valse sur la piste de danser. Tiens, je ne me souviens pas que ce soit prévu au programme et pourtant j'ai aidé l'orchestre à préparer pour les aider en cas de problème ; tous les membres de l'équipe ont le même regard et un coup d’œil en direction de la piste montre que c'est le Maire et sa fille qui ouvre le bal. Tout le monde a l'air de se prêter au jeu de la danse malgré les quelques personnes réticentes qui préfèrent rester sur le côté à admirer les danseurs sur la piste ; rien de bien alarmant et voilà qui donnera matière aux journalistes venus ici pour l'article de demain.

Pourtant, d'un coup les tapotements de ma partenaire me ramènent à la réalité et encore plus quand elle m'apprend que le Maire n'est plus en train de danser avec sa fille mais qu'il a complètement disparu de la piste de danse ; me mettant à chercher à mon tour, c'est compliqué de distinguer sa silhouette avec toutes les personnes dansantes et c'est Bloodyne qui le repère au loin en me montrant sa silhouette qui emprunte un couloir. Reprenant mon service, j'avance d'un côté tandis qu'elle avance de l'autre et comprends qu'ils se dirigent dans le bureau du directeur pour parler à l'abris des oreilles, est-ce qu'il est lui aussi du complot ? Ça ne m'étonnerais pas, mais ça, c'est aussi parce que je n'apprécie pas grandement mon patron et que mon jugement est faussé. Finalement, c'est aux côtés de Bloodyne que je me retrouve une nouvelle fois, tout le monde ayant été servit nous pouvons nous permettre de prendre une petite pause.

- Il s'agit du bureau du directeur. Il me faudrait un peu de temps pour l'infiltrer discrètement avec mon élément, j'ai besoin de concentration.

Malheureusement, je ne suis pas encore un expert du niveau de Corazon et je mets du temps à infiltrer les grosses pièces surtout pour pas me faire remarquer ; encore heureux, je connais suffisamment la distance qui me sépare du bureau d'ici et je peux me visualiser l'endroit puisque j'y suis déjà aller plusieurs fois. Cela ne devrait pas me prendre trop temps, assez pour réussir et peu pour éviter de paraître suspect. Je me concentre donc en faisant une confiance aveugle en ma partenaire pour me prévenir en cas de doutes sur mes agissements, quitte à me pousser ou m'arrêter dans ce que je fais pour ne pas paraître suspect.

J'ai beau me concentrer et faire le maximum, je n'arrive toujours pas à entrer dans la pièce pour écouter la conversation ; je ne suis pourtant épuisé et ça relève de mes compétences ! Alors pourquoi est-ce que je n'y arrive pas ?! Commençant à piétiner d'impatience sur place, je soupire et râle en voyant toutes mes tentatives ratées, mais qu'est-ce que je fais de mal ? Je tente une dernière fois en forçant les choses mais là encore c'est une tentative échouée... Comment avouer à sa partenaire que son élément est trop faible pour réussir un truc que normalement n'importe quel Elementis de son pourrait réussir ?!

- Je suis désolé mais je n'y arrive pas... Il doit y avoir un problème avec mon pouvoir ou il y a...

Percutant ce que j'allais dire, je remarque une silhouette familière parmi les invités. Celle de Corazon. C'est étrange, je croyais qu'il n'aimait pas ce genre de réception et surtout qu'il était trop occupé pour cette mission ; plusieurs scénarios commencent à se créer dans ma tête. Si je n'arrive pas à utiliser mon élément, c'est sûrement parce que je suis mauvais... Mais il y a une autre explication. Et si un Elementis de son plus puissant que moi bloquait mes tentatives ? Et le seul que je connaisse ayant un bon niveau est Corazon, et je ne pense pas que ce soit une coïncidence de le retrouver ici.

- Je reviens, dis-je en me tournant vers ma partenaire avant de partir en direction de mon mentor.

Avançant d'un pas rapide vers lui, je ne saurais si je suis en colère ou si je devrais me sentir trahis ; ce ne sont que des suppositions mais celle-là est clairement plus logique que les autres. Arrivé à son hauteur, je créé une bulle de son autour de nous empêchant quiconque d'entendre notre conversation ; tant pis si cela paraît suspect mais par chance, il est assez éloigné tout en avalant le buffet comme si c'était la dernière chose qu'il pourrait faire de sa vie.

- Corazon, qu'est-ce que vous faites là ?!

- Eh Richie ! Je te l'ai dis l'autre jour, je préfère manger que travailler.

Cette réponse ne me convient et je me contente d'hausser un sourcil sans répondre, vraiment... Il est juste ici pour manger ? Rien de plus ? Dire que je pourrais tourner les talons et aller expliquer mes suspicions à Bloodyne, simplement dire qu'un traite, sûrement Corazon, nous empêche d'interférer dans la conversation du Maire et l'éloigner serait la meilleure des solutions. Mais je n'y arrive pas. Je dois beaucoup à Corazon et ses exercices, aussi longs qu'énervants m'ont permis de faire beaucoup de progrès en si peu de temps ; ce n'est pas donné à tout le monde.

Un blanc s'installe entre nous durant lequel je suis en plein débat intérieur sur ce que je suis censé faire, si je n'arrive pas à infiltrer le bureau du directeur, cette mission sera un échec et nous serons venus ici pour rien avec Bloodyne. Lui jetant un regard presque désespéré que je ne sais si elle captera, je ferais mieux d'aller lui annoncer la mauvaise nouvelle de suite au lieu de la faire poireauter ; puis d'un coup, mon attention revient sur Corazon quand je remarque les petits fours tomber au sol. Quelque chose a l'air de le perturber mais il a l'air perdu dans ses pensées.

- Corazon ? Est-ce que ça va ?

- Euh.. Oui oui, j'ai cru entendre un fantôme.. Tiens, où est ma seconde boucle d'oreille. J'espère qu'elle ne se trouve pas sur quelqu'un.

C'est effectivement à ce moment-là que je remarque qu'il lui manque sa deuxième boucle d'oreilles ce qui me permet de faire tilt, elle se trouve dans le bureau du directeur... Je suis sûr qu'il a écouté la conversation. M'éloignant finalement de lui, je lui souhaite une bonne soirée pour revenir ensuite auprès de Bloodyne tout en prenant le temps de servir les clients qui me font signe pour leur redonner une nouvelle coupe de champagne ; je ne sais que penser de tout ceci mais il est sûr que je ne peux dénoncer Corazon... Pas après le coup de main qu'il vient de me donner.

Reprenant ma place aux côtés de mon Valet, je reprends ma concentration en tentant de visualiser la deuxième boucle d'oreiller dans le bureau du directeur et commence à entendre quelques voix, c'est encore trop flou pour comprendre parfaitement ce qu'ils sont en train de dire mais j'en ai enfin réussi à infiltrer le bureau du directeur ! Je fais donc signe à ma partenaire que j'entends quelque chose sans discerner complètement ce qui est dit, pourtant je distingue les voix et reconnais sans difficulté celle du Maire ainsi que...

- Il y a trois personnes en plus du Maire, et je crois que l'un d'eux est un Elementis...

J'ai l'impression de reconnaître sa voix entendue plusieurs fois au QG mais je ne pourrais l'affirmer.



~ Je parle en darkviolet et signe en *italique* ~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Bloodyne ChesterMessages : 520
Date d'inscription : 08/08/2014


MessageSujet: Re: Gala de Bienfaisance {Nashoba}   Mar 7 Fév - 22:16


 

 

 
J'arrive à distraire le groupe suffisamment longtemps pour qu'il se décide à se rendre sur la piste de danse sur mes bons conseils. Au même moment ou Nashoba fini auprès de moi, me prévenant que le chemin emprunté par le maire, mène au bureau du directeur des lieux. Est-ce que lui aussi était dans le coup et donc en haut de la liste des suspects potentiels, ou bien ce n'était qu'une malheureuse coïncidence ? Peut-être qu'il ne faisait que prêter ces biens sans pour autant savoir ce qui allait ce produire à l'intérieur ? Quoi qu'il en soit, c'était bien là l'endroit le plus tranquille et reculer pour avoir une conversation quelle qu'elle soit.

Je laisse donc le jeune homme se concentrer comme il se doit, tandis que je tente d'avoir l'air de plus normal possible auprès de lui. Veillant à ce que les invités ne s'approchent pas trop de nous ou dans le cas contraire, je les devance pour qu'il s'adresse à moi et non à lui. En soi, tout semble bien se dérouler jusqu'à ce que je remarque à son expression que quelque chose cloche. Qu'est-ce qui se passait là-bas au juste. Était-ce pire que ce que nous avions pu imaginer ? J'ose redoutait le pire, mais, les craintes s'estompent rapidement alors que la conclusion finit par sortir de sa bouche.

Je suis désolé mais je n'y arrive pas... Il doit y avoir un problème avec mon pouvoir ou il y a…
Ou il y a quoi ?

Pas de réponse … seulement un long silence … j'aimerais comprendre, demandé, mais il disparaît en un rien de temps sans que je ne puisse le questionner. Soit. Me voilà telle une crétine en plein milieu de la soirée. Tandis qu'il se tape la discute avec "je ne sais qui". On ne perd pas patience et on attend sagement. Quelques invités me demandent le chemin des toilettes que je leur indique, tandis que d'autres, des journalistes a priori me demande par pur hasard si je connais toute l'histoire de ce gala depuis le début. Les raisons qui pousseraient le maire à faire une telle chose subitement. Qu'est-ce que j'en savais moi, je n'étais en rien sa secrétaire. Sûrement que tirer les vers du nez d'un homme important qui ne fait pas acte de présence est un peu compliqué en soi. À moins qu'il ne cherche les failles pour le descendre en première page du journal demain ? Il y aura forcément quelqu'un qui n'est pas en accord avec cette idée et qui n'hésitera pas à fournir des informations dans un but bien précis. Tout le monde n'était pas simplement là pour dire oui à son nouveau projet du jour. Peut-être qu'un fou oserait tenter le diable.  

Bien évidemment, je réponds que je n'en sais rien de plus étant qu'une simple serveuse. Et que le mieux serait de demander directement à sa fille et ou bien femme. Ils sont bien gentils les journalistes mais, un peu casse pied sur les bords.

Mon coéquipier du soir pointe à nouveau le bout de son nez et, je n'ai guère le temps de lui demander des explications sur ce remue-ménage soudain, qu'il repart déjà dans une longue et intense concentration. Si cela ne tenait qu'à moi je l'aurais déjà giflé pour m'avoir honteusement ignoré, mais il semblerait que ce fut à nous de montrer l'exemple de bienséance et convenance auprès des invités pour éviter de créer une émeute inutile. Enfin, je garde mon attention sur les invités tout en laissant traîner mon oreille auprès de Nashoba pour l'écouter:

Il y a trois personnes en plus du Maire, et je crois que l'un d'eux est un Elementis...

Un traître ? Ce serait la première idée la plus plausible, mais peut-être qu'avec un peu de chance ce n'était qu'un infiltré de plus qu'on aurait omis de nous prévenir. Une histoire un peu grosse pour qu'on puisse l'avaler aussi simplement.

Tu penses le reconnaître ? M'en faire une description, je pourrais t'aider à y mettre un nom.

Homme, femme. Plutôt jeune, ou vieux… Au fond le choix est vaste. La famille est composée tellement de membres qu'il serait dur de mettre un nom dessus sans un visage. Néanmoins, avec quelque descriptif, on peut toujours faire des miracles.

Est-ce que tu entends convenablement leur conversation où est-ce que tu as besoin de te rapprocher ? Ne tarde pas trop à te décider, il y a quelques filles qui te dévorent littéralement des yeux. Et ça ne m'étonnerait même pas qu'une est dans l'idée te draguer....


© B I G B Y


darC.png






 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Nashoba DreidenMessages : 345
Date d'inscription : 19/05/2016


MessageSujet: Re: Gala de Bienfaisance {Nashoba}   Mer 8 Fév - 23:35






Gala de Bienfaisance


- Il y a trois personnes en plus du Maire, et je crois que l'un d'eux est un Elementis...

Pas au point d'en mettre ma main à couper mais je suis presque sûr d'avoir déjà entendu sa voix au QG ou du moins je le croise souvent... Un traître serait effectivement logique. Ce n'est pas la première fois que les Elementis ont un traître dans leur rang ; je viens déjà d'en découvrir un deuxième ce soir du nom de Corazon et maintenant je vais devoir identifier l'autre. Maintenant à savoir ce que ça leur apportent d'aider le Gouvernement.

- Tu penses le reconnaître ? M'en faire une description, je pourrais t'aider à y mettre un nom.

Mmh.. Je pense pouvoir lui donner quelques indices en effets, rien que le genre pourrait réduire le nombre de suspects mais il pourrait quand même en rester... A moins que par miracle le nom soit prononcé.

- C'est un homme, il a une voix assez grave... Je ne pourrais pas vous dire l'âge comme ça mais il est plus vieux que moi j'ai l'impression.

C'est en gros tout ce dont je suis capable de sortir de cet échange. Disons que toutes les femmes seront sauvées des accusations mais le mieux serait de le prendre sur le fait plutôt que tenter d'identifier la voix... Ou si je le retrouve au QG, je pourrais sans trop de problème le reconnaître mais je me vois mal passer ma vie là-bas.

- Est-ce que tu entends convenablement leur conversation où est-ce que tu as besoin de te rapprocher ? Ne tarde pas trop à te décider, il y a quelques filles qui te dévorent littéralement des yeux. Et ça ne m'étonnerait même pas qu'une est dans l'idée te draguer....

Hein ?! Relevant la tête pour regarder rapidement autour de moi, je remarque en effet un groupe de jeunes filles qui me regardent et me font quelques petits signes auquel je ne réponds pas... C'est extrêmement gênant. Préférant laisser échapper un sourire de politesse, je me concentre sur ce qui est dit actuellement et qui n'est pas réellement plaisant à entendre ; je n'arrive pas à en croire mes oreilles et mes expressions démontrent bien à quel point je suis choqué des propos. Finalement, au lieu de laisser ma coéquipière dans l'ignorance je lui répète à voix basse ce que j'entends.

- Si j'ai bien compris... Il y a un Elementis, un Domae et un soldat du Gouvernement. Je.. Je crois qu'ils parlent d'envoyer une armée ici pour dissoudre les Familles et...

La question sur l'endroit où se trouvent les QG me fait tellement paniquer que je laisse échapper un bruit sourd dans la pièce, ce qu'un novice ne ferait même pas une fois le contrôle de son pouvoir ! Qu'est-ce que je peux être bête moi ! Je ne pouvais pas laisser répondre l'Elementis sur l'endroit d'où se trouve notre QG mais maintenant ils vont comprendre qu'ils étaient mis sur écoute et vont couper court à toute conversation ; me retournant d'un coup vers Bloodyne, ma voix et toutes mes gestes peuvent lui faire comprendre qu'il y a un problème.

- Code rouge, code rouge.

Oui n'avait pas trouvé vraiment mieux lors de nos discussions mais nous avons tout de même pensé à faire en code en cas de gros pépin. Actuellement, je n'ai pas le temps de lui expliquer ce qui s'est produit, surtout que ça prendrait trop de temps alors je préfère lui lancer un code rouge pour lui faire comprendre que nous sommes repéré et je lui glisse rapidement que le Maire et ses collaborateurs ne devraient pas tarder à arriver. Que suis-je censé faire maintenant ? Retourner faire mon service ou bien m'enfuir ?



~ Je parle en darkviolet et signe en *italique* ~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Bloodyne ChesterMessages : 520
Date d'inscription : 08/08/2014


MessageSujet: Re: Gala de Bienfaisance {Nashoba}   Jeu 9 Fév - 13:06


 

 

 
La jeunesse que c'est beau. Cela pourrait ne pas me déranger, si seulement cette mission n'était pas un tant soit peu cruciale et risquer. S'il ne s'agissait que d'un peu d'observation elles auraient pu être utile en guise de diversion. Mais là concrètement, mise à par nous mettre des bâtons dans les roues, cela n'en valait guère la peine. Si elles commençaient à venir par ici et lui tourner autour, je ne sais comment nous pourrions nous en débarrasser de manières polies. Moins encore si notre emplacement n'était pas idéal pour Nashoba. D'ailleurs était-ce le cas ? Est-ce qu'il s'en sortait ? On ne pouvait pas vraiment aller plus loin sans que cela ne devienne subitement suspect. Ce n'est pas comme si on pouvait se permettre de quitter notre poste pour se rendre dans le couloir, voir derrière la porte. Il fallait qu'on fasse acte de présence dans la salle. Enfin, tant qu'elle faisait que le fixer en gloussant, ce n'était en rien dérangeant. De toute manière il y avait bien plus important que de ce s'occuper d'elles.

━  Si j'ai bien compris... Il y a un Elementis, un Domae et un soldat du Gouvernement. Je.. Je crois qu'ils parlent d'envoyer une armée ici pour dissoudre les Familles et...

Et ? Ce n'est pas le genre de phrase qu'on peut se permettre de commencer sans jamais en offrir la fin. Mais à voir son visage ce n'est rien de bon. On sait qu'autant les Domae et le gouvernement souhaite mettre les Elementis hors d'état, tout comme ce qu'ils espèrent avec les Domae au fond. Néanmoins, de là à demander de l'aide à des traîtres… Qu'est-ce qu'ils y gagnent en fin compte ? Une vie paisible, ne pas finir pendu, ou bien une grosse d'argent ? C'est ce qui motive beaucoup de monde à la trahison. Si je mets la main sur cette Elementis, je le couperais en petit morceau après avoir réussi à le faire parler.  

Cependant, ceci n'arrivera pas aujourd'hui puisque l'alerte “code rouge” est déployée. Merde. Je ne pensais pas que ceci arriverait d'aussitôt. J'espérais avoirvraiment le temps d'en apprendre davantage, là cela nous prendre de cours littéralement. Il semble d'un coup paniquer et si je ne tente pas de le raisonner rapidement, nous sommes tous les deux dans beaux draps. Allez savoir ce qu'il a pu entendre, ce n'est guère l'endroit, ni le moment adéquat pour en discuter en détail. Pour l'instant, je tente de reprendre les choses en mains correctement :

Ok, calme ! Comporte-toi normalement et respire. Fait le tour en ramassant les verres vides comme si de rien n'était. Je vais faire diversion pour que tu puisses partir. Mais il faut que tu te détendes sinon on tombe tous les deux.

Personnellement je ne tiens pas à finir face au Maire qui découvre la vérité et tient à nous punir de manière exemplaire devant tant de témoins. La fuite est une obligation, mais on ne peut pas partir comme des voleurs sans que cela ne devienne suspect. Autant reprendre notre travail convenablement. Passant donc du même côté que tout à l'heure, tandis que Nashoba prend l'autre, je demande encore une fois si les invités ont tout ce dont ils ont besoin pour passer une bonne soirée. Jolie sourire aux lèvres et politesse en avant. On y voit que du feu.

C'est alors qu'à mi-chemin, mon plateau se renverse “accidentellement”, tournant tous les regards vers moi, tandis que mon corps tombe dangereusement en avant. Petit vertige improvisé qui a le don de remuer tout le monde. Ne souhaitant guère finir le visage brutalement face au sol, je me débrouille pour me retrouver sur l'homme qui a la bonté de me rattraper bien avant l'inévitable. J'entends la musique qui s'arrête et sens tout un monde qui s'agglutine autour du m personne. Je pense que question diversion on ne peut faire mieux. Espérant que cela a ouvert une opportunité suffisamment grande mon partenaire pour sortir de la salle.

Je laisse passer plusieurs minutes à ne pas ouvrir les yeux en les laissant s'inquiéter. Après tout il faut bien que ceci semble réaliste. La voix du maire se rapproche à son tour, sûrement a-t-il dû mettre fin à sa conversation avec tout ce bazar. Alors, je fais mine de reprendre un peu mes esprits. Pour être honnête le peuple pencher au-dessus de moi, me ferait presque regretter cette idée stupide, mais elle aura au moins eu le mérite d'intriguer tous les curieux. On me demande si tout va bien, si j'arrive à me relever, je ne réponds pas vraiment, regardant autour de moi si j'arrive à reconnaître le traître. Une silhouette me semble familière, mais elle disparaît rapidement entre l'attroupement. Je pourrais rajouter à la description de Nashoba, qu'il s'agit d'un homme de taille moyenne dont les cheveux Châtain le vieillissent.

On finit par m'aider à me remettre debout et m'installe plus loin par précaution, tandis que la soirée reprend son cours tranquillement. À force du rythme et de la bonne ambiance, ma présence finit par devenir inexistante. Tant mieux. Comme ça, il m'est bien plus simple de pouvoir rentrer à la maison, après avoir signalé mon départ auprès du responsable. Mon partenaire n'étant plus sur les lieux après un bref coup d'oeil, j'imagine que ma diversion a su fonctionner. Demain nous pourrons en reparler paisiblement au QG et en faire un rapport complet.


© B I G B Y


darC.png






 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Nashoba DreidenMessages : 345
Date d'inscription : 19/05/2016


MessageSujet: Re: Gala de Bienfaisance {Nashoba}   Jeu 9 Fév - 21:24






Gala de Bienfaisance


- Ok, calme ! Comporte-toi normalement et respire. Fait le tour en ramassant les verres vides comme si de rien n'était. Je vais faire diversion pour que tu puisses partir. Mais il faut que tu te détendes sinon on tombe tous les deux.

En soit, son professionnalisme me rassure et je calme ma respiration pour ne pas tout foutre en l'air. Alors je reprends mon plateau comme demandé et commence à faire le tour des tables, ramassant les verres vides leur disant qu'un collègue ne devrait pas tarder à arriver pour leur en redonner de nouveaux pleins. J'essaye de ne pas paraître nerveux mais c'est tout simplement compliqué de rester serein quand je sais que le Maire et ses collaborateurs ne devraient pas tarder à arriver ; cherchant Corazon du regard, je ne le vois plus dans la salle et il a sûrement préféré s'en aller en voyant la connerie que j'ai fait.

Continuant mon service normalement, c'est d'un seul coup que j'entends un drôle de bruit comme de verres s'éclatant et de plateau qui tombe ; me retournant, je remarque que Bloodyne commence à tomber dangereusement sous les regards étonnés et inquiets de tous. L'orchestre s'arrête, les invités se précipitent vers elle et c'est l'occasion rêvée pour partir en toute discrétion ; tout le monde est occupé sur elle et personne ne fait attention à moi. Je me dirige donc vers la pote d'entrée en toute discrétion mais suis interrompu par une des demoiselles qui me barre la route. Mince.

- Salut...

- Hum.. Salut, répondis-je un pressé.

- Dis-moi... Tu serais libre après ton service ? On pourrait peut-être aller boire un verre toi et moi ?

Lançant un regard à Bloodyne dont l'attention est encore reportée sur elle, je me dis que c'est le moment où jamais de fuir. Essayant de contourner la demoiselle sans répondre à ses avances, celle-ci me retient par la main et je n'hésite pas à envoyer une sorte de bourdonnement qui lui parvient jusqu'aux oreilles. Rien de bien méchant en soit et ça me permet de m'éclipser sans qu'elle ne me remarque ; en général, j'aurais expliqué que c'est impossible et refusé poliment mais la gravité de la situation ne me permet pas de réfléchir réellement.

Une fois dans la rue, je cours à toute vitesse en direction du QG pour prévenir le Chef de la Famille ne sachant pas en vrai si il est encore là-bas ou non... Mais j'avais besoin de me sentir en sécurité et à part dans cet endroit je ne savais pas où ; je me disais que si on m'avait repéré, peut-être qu'on viendrait chez moi m'éliminer avant que je ne reporte toutes les informations. J'ai préféré dormir dans le QG ce soir-là, attendant un membre du Conclave le lendemain ou revoir Bloodyne pour lui expliquer en détail que j'ai entendu.



~ Je parle en darkviolet et signe en *italique* ~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Gala de Bienfaisance {Nashoba}   

Revenir en haut Aller en bas
 
Gala de Bienfaisance {Nashoba}
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Quederla :: Archives~ :: Les Archives :: Les Rps 2017-