Les groupes "Gouvernement" et "L'Ordre" sont à la recherche de membres.
veuillez les privilégier, si cela vous convient bien sûr !
Ou bien choisir un prédéfini !
Le forum dispose de Discord !
Vous pourrez y accéder une fois qu'un membre du Staff vous aura validé et qu'il vous aura envoyé un MP avec l'adresse de notre Discord ! N'hésitez pas à nous rejoindre !
Nous sommes actuellement à la recherche du Maire de Quederla.
Si ce poste vous intéresse, faites-le nous savoir !

Partagez | 
 

 Heart of black chocolate [Pv Ethan]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Heart of black chocolate [Pv Ethan]   Mar 31 Jan - 18:16

C'est pas parce que j'en vends... Que j'aime ça !

 


Les fêtes sont passés...
Et pourtant, la chocolaterie où travail Anna ne désemplit pas et pour cause... Une autre fête importante se profilait à l'horizon. Non, plus de cadeau ou de sapin, juste une odeur de niaiserie et de sous entendu... La Saint Valentin ! Les chocolats sont fort appréciés dans cette période... Un cadeau en chocolat en forme de coeur, avec le nom de la personne élu de son coeur inscrit dessus dans une jolie calligraphie. Le plus dur souvent, ce n'était pas de trouver le gâteau ou le chocolat en question... Le plus dur, c'était de se déclarer à la personne concerné et lui offrir en cette période ! En face à face ! Avouer en direct les sentiments qu'on éprouve, se dévoiler, se mettre à nu ! Et ça, à tout âge !

Pour Anna...
C'était un défilé de lycéenne, les plus téméraire en cuisine venait surtout trouver de l'inspiration dans la boutique pour leurs confection amoureuse. Les autres, ne prenaient pas de risque et préféraient passer commande en donnant le plus de détail possible afin que l’œuvre final soit très personnel et surtout, que le message amoureux passe et soit accepté ! Anna, en a vu défiler des prénoms de garçon... Chaque soir, elle a la tête comme une pastèque, remplit de prénom d'homme qu'elle ne connait absolument pas, mais qui doivent bien exister, quelque part à Quederla...

Un peu de jalousie ?
Absolument pas ! Anna... N'était pas fan du chocolat, mais si elle n'éprouvait pas de jalousie, elle éprouvait tout de même une chose... Une pointe de frustration. C'est navrant de voir toute ses filles se creuser les méninges pour faire plaisir à quelqu'un, notre chat solitaire de son coté... C'était le néant. Personne ne pensait à elle, n'aillant plus de famille et un cercle social restreint... Donc au bout d'un moment, ça la chagrinait un peu et son égo de félin était vexé. Pourtant, elle avait beau se dire qu'elle n'aime pas le chocolat, pas tant que ça, et que c'est d'une banalité d'en offrir ! Qu'en fait, en recevoir, même un carré de chocolat c'est mieux que rien du tout.

Bref !
Les hormones de chacun travaille pour cette fête commerciale ou pas ! Pour d'autre c'est l'occasion de prendre son courage à deux mains et de se lancer. En cette fin d'après midi, Anna, remplissait le présentoir de la boutique de petits cœurs moelleux en chocolat, le genre de friandise qui fond sur la langue et qui se prend en une bouchée. Les passants qui observaient la vitrine étaient en admiration devant les confections artisanales. De son coté, la femme féline est vite retourné derrière le comptoir, comme pour se protéger de cette foule affamé et curieuse.

Sandra...
Sa collègue avait prit sa pause et Anna assurait de nouveau la vente au comptoir. Elle prit le carnet des commandes, choqué par le nombre de gâteau et chocolat que les maîtres chocolatiers allaient devoir faire pour ces dates clés. C'est alors, qu'une voix légère et féminine l'interpellait.

_ Euhm... Bonjour madame. J'aurais besoin de vos conseils.

Anna.
Déposait le cahier pour observer une petite collégienne. Malgré l'odeur de chocolat omniprésente, cette dernière, sentait un parfum familier et agréable. Ce qui fit naitre un sourire sur le visage d'Anna, malgré sa fatigue.

_ Oui, je vous écoutes.

La petite cliente.
Entrainait la vendeuse dans un rayon de friandise. Elle se stoppait face au cœur de chocolat au lait ou noir. Ils étaient moelleux et protégé dans un carton rose afin qu'ils ne fondent pas, verrouillé par un ruban rouge ondulé.

_ Est-ce que c'est mieux, le chocolat au lait ? Ou noir ? J'ai peur de me tromper...

Anna grimaçait.
Si elle posait la question, c'est que cette petite n'avait pas osé le demander à son élu, de peur d'être trahis ou quelque chose du genre. Pour une fois, Anna, se sentait concerné... Pourquoi ? Parce que cette gamine sent bon, et a un air enfantin, innocent qui la rend adorable et... Ca suffit pour qu'elle bénéficie de ses meilleurs conseils.

_ Hum... Le chocolat noir est fort, moins sucré, il n'est pas au goût de tous le monde. Je serais vous, je partirais sur du chocolat au lait, bien plus doux et commun... Une valeur sûre, vous comprenez ?

La petite.
Ne perdait pas une miette et désignait alors, le cœur de chocolat au lait. Anna levait la tête et s'approchait du rayon en tendant le bras. La boite, est difficile à attraper, alors, elle se hissait sur la pointe des pieds pour tenter de l'attraper sous les encouragements de sa cliente.

En vain ! L'amour, c'est vachement haut !


 
❀ L A E

Revenir en haut Aller en bas
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: Heart of black chocolate [Pv Ethan]   Ven 3 Fév - 18:39

Heart of black chocolate
Ft. Oxanna

Encore une fois, Ethan s’était porté volontaire pour raccompagner l’un de ses frères et sœurs à la maison. Cependant, la raison de cela était largement plus agréable que celle de la dernière fois, où il avait dû récupérer John, l’aîné, d’une colle reçu par son prof. Cette fois-ci, c’était Jackie qui avait eu envie de s’attarder dans le quartier Smymaei pour une raison bien précise. Elle avait envie de faire plaisir à un certain garçon de sa classe en lui offrant ce qu’il y a de plus cliché pour la Saint-Valentin : du chocolat.

Dès que sa demie-sœur lui ait avoué tout ça, Ethan ne put s’empêcher de secouer la tête, d’un air contrit. Une jeune fille aussi intelligente qu’elle, se dit-il, ne devrait pas perdre son temps à songer à avoir un valentin. Mais il ne pouvait rien changer à la situation. Apparemment, sa mère était au courant, et elle était d’accord. Comme lui, Jackie ne savait pas mentir, et il l’a cru sans hésiter. À contrecœur, le vétérinaire amena sa sœur jusqu’au quartier Smymaei. Mais hors de question de trainer, préféra préciser Ethan à sa sœur.

Laissant Jackie en face de la chocolaterie Chaud Cacao en lui promettant de revenir dès qu’il aurait acheté les deux briques de tofu qu’il avait besoin pour cette semaine, Ethan remonta la rue jusqu’au marché de produits bio, qui était tout près. Sachant déjà où se trouvait le tofu, il ignora les décorations en forme de cœurs et de cupidons placés un peu partout pour la Saint-Valentin, cette fête horrible.

Si Ethan était heureux pour ceux et celles qui étaient en couple, il trouvait que cette journée organisée spécialement pour eux rendait misérables les célibataires de ce monde. Surtout quand il y avait cette discussion pénible, où les gens en couple demandait inévitablement au célibataire ce qu’il ferait de spécial le 14 février, et que celui-ci devait répondre, timidement et presque d’un air désolé, que cette journée serait comme toutes les autres. Ethan se souvenait encore de sa honte créée par les regards de pitié et les commentaires encourageant de collègues mariés ou en couple. Avec le temps, il avait trouvé cela de plus en plus agaçant. Le reste de l’année, Ethan assumait parfaitement sa solitude. Pour une raison étrange, le mois de février semblait prêt à tout pour qu’il l’assume un peu moins et se sente minable.

C’est pourquoi il évitait les chocolateries, mais aujourd’hui, il n’avait pas vraiment le choix. Son tofu emballé dans un sac, Ethan retourna chez Chaud Cacao et fut envahi par une odeur de chocolat dès qu’il posa le pied à l’intérieur. N’étant jamais venu auparavant, il fut impressionné de voir la quantité d’articles différents dans les vitrines et les comptoirs, et en parcourant les rangés, il aperçut enfin sa sœur et une vendeuse qui semblait avoir bien besoin d’une échelle. Ou d’un coup de main.

-Attendez, je vais vous aider, dit-il en s’approchant. Puis, il tendit la main vers la boite contenant un cœur en chocolat afin de la donner à la vendeuse. En la reconnaissant, il manqua presque d’échapper le cœur, tandis que le sien manquait un battement.

La dernière fois qu’il l’avait vu, l’automne battait son plein. Depuis son entrée par effraction dans le jardin, des mois s’étaient écoulés sans qu’il la revoie et ses espoirs de la rencontrer à nouveau s’étaient éteins avec l’hiver, et le début de sa déprime saisonnière. Pourquoi diable irait-elle le revoir, après tout, puisqu’elle n’avait plus ses trois chatons et que Bastet allait bien? Il n’était que son vétérinaire. Pourtant, dans cette chocolaterie qu’il n’aimait pas, toute trace de rancœur s’effaça derrière un sourire radieux qu’il n’avait pas eu depuis des mois. Même Jackie fut surprise de la réaction de son grand frère, mais heureuse de le revoir aussi joyeux qu’au printemps.

-Mademoiselle Shefield! Quel plaisir de vous revoir!

Elle n’avait absolument pas changé. Ses cheveux étaient toujours aussi noirs et longs, soyeux comme des poils de chats, et elle n’avait pas perdu de ses airs félins. Quant à ses yeux, inutile de préciser à quel point Ethan les trouvaient magnifiques. Conscient de rester là à sourire bêtement, le vétérinaire se secoua pour faire rapidement les présentations.

-J’accompagnais ma petite sœur, Jackie, pour qu’elle choisisse un chocolat. C’est la première fois que je viens ici, et votre boutique est très jolie, si je peux me permettre.

Toujours souriant, Ethan se tourna ensuite vers sa sœur pour lui présenter Oxanna.

-Jackie, voici Oxanna Shefield. C’est … Il hésita un moment sur ce qu’il devrait dire, puis choisit la simplicité. C’est une de mes clientes de l’hôpital vétérinaire. Ou ex-cliente maintenant peut-être, depuis le temps qu’on s’est vu.

En disant cela, il s’était tourné vers la femme-chat, sourire en coin. Il l’avait dit plus comme un petit reproche amical qu’un réel ressentiment. Si Bastet allait bien, Oxanna n’avait vraiment aucune raison de le voir. Et puis, elle avait sans doute mieux à faire que de venir le voir par plaisir. D’autres amis, d’autres… chose plus importantes à faire.

De nouveau, il s’adressa à Oxanna, tandis que Jackie continuait de regarder un peu partout.

-Je suis tellement content de vous voir. Je sais que je me répète mais… Je ne savais pas que vous travailliez ici. Comment allez-vous? Ça fait si longtemps que je ne vous avais pas vu, je me demandais ce qu’il vous arrivait.

Traduction : vous m’avez manqué et je suis trop lâche pour vous l’avouer devant ma sœur.Et vous l’avouer tout court.

© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: Heart of black chocolate [Pv Ethan]   Mer 8 Fév - 17:02

Ce vétérinaire... Fait le printemps

 


A ce qui parait...
L'amour, justifie beaucoup d'action et de parole. En temps normal, Anna, n'aurait pas eu de difficulté à attraper cette fameuse boite, sauf qu'ici, dans la boutique, pas question d'user de ses capacités féline, même pour cette noble cause. C'est alors, qu'une intervention divine s'en mêlait, couplé d'une voix masculine familière, reconnaissable entre dix et cette odeur, unique.

-Attendez, je vais vous aider.


Le cœur d'Anna.
Fit un bond lorsque son regard croisait celui de son vétérinaire. Le monde venait de se stopper l'espace d'un instant... Ca faisait depuis l'automne qu'elle ne l'avait pas vu. Pourtant, malgré l'hiver, celui-ci arborait peut-être un teint un peu pâle mais un sourire toujours aussi chaleureux.

-Mademoiselle Shefield! Quel plaisir de vous revoir!

Anna souriait.
Il se souvient de son nom ! Ouaw ! Le plaisir de cette retrouvaille est clairement partagé. Ethan, reprit en désignant la cliente pour qui la vendeuse avait fait toute ces péripéties.

-J’accompagnais ma petite sœur, Jackie, pour qu’elle choisisse un chocolat. C’est la première fois que je viens ici, et votre boutique est très jolie, si je peux me permettre.

Sa boutique ?
Anna aurait voulu dissiper le malentendu mais le grand frère fit les présentation. Tout était clair maintenant, voilà pourquoi Jackie portait sur elle, une sorte d'effluve de son frère.

-Jackie, voici Oxanna Shefield. C’est une de mes clientes de l’hôpital vétérinaire. Ou ex-cliente maintenant peut-être, depuis le temps qu’on s’est vu.

Anna...
Eu l'impression de recevoir comme un petit reproche et grimaçait. En effet, elle n'avait pas reprit contact avec lui, puisque les chatons étaient maintenant partie et que Bastet allait bien. La femme féline se présentait à son tour, en tendant le paquet renfermant le chocolat à Jackie.

_ Enchantée mademoiselle, je vous trouve un air de famille avec monsieur Bradberry. Un bel air.

Complimentait-elle en précisant.
C'est alors que le vétérinaire, débordant d'enthousiasme reprit l'attention d'Anna.

-Je suis tellement content de vous voir. Je sais que je me répète mais… Je ne savais pas que vous travailliez ici. Comment allez-vous? Ça fait si longtemps que je ne vous avais pas vu, je me demandais ce qu’il vous arrivait.

Ouaw.
Anna, n'avait pas l'habitude qu'on lui pose autant de question d'affilé, du moins, pas dans un cadre civile. Elle ne savait pas par où commencer et répondit alors naturellement en essayant de ne rien omettre, un peu gêné par cette curiosité soudaine.

_ J'avais oublié de vous le dire ? Navrée... Je suis vendeuse ici, depuis quelques mois seulement.

Introduisait-elle avant d'ajouter.

_ Je suis contente de vous revoir aussi, le plaisir est partagé et je suis désolée si je ne vous ai pas contacté... Je ne voulais pas vous déranger.


C'était...
Aussi simple que ça... Déjà que l'hiver est difficile pour lui, alors si en plus le chat noir de la ville s'en mêle, Ethan aurait peut-être souffert d'une pneumonie rare ! Pour ne pas dire incurable. Voilà pourquoi Anna se limitait dans son cercle social. Elle était in-habituée face à tant d'attention, Anna, se sentait un peu mal à l'aise, surtout dans la boutique. Elle se raclait la gorge et proposait alors.

_ Je... Vous voulez peut-être quelque chose vous aussi pour fêter la saint Valentin ? Si je peux vous conseiller, n'hésitez pas.

C'est alors.
Que Sandra, sa collègue fit irruption après sa pause.

_ Ah t'es là Oxanna ! Bonjour monsieur, mademoiselle.

Pour une fois...
Anna n'avait pas du tout envie de prendre sa pause et...

_ Dr Bradberry !! Je suis trop contente de vous voir ici ! J'ai mon furet, il est pas très en forme, je pense qu'il va avoir besoin de vitamine ! Vous vous souvenez de Percy, non ? Ah et euh, Oxanna, tu peux allez en pause, je prends le relais avec monsieur.

Sandra...
Était une vrai tempête, pleine de bonnes volontés et de gentillesse, mais tellement lourde quand elle s'y mettait. Devoir déjà se séparer d'Ethan après de si courte retrouvaille... Quel dommage. Elle soupirait, le travail, c'est le travail... Jackie, n'étant pas dupe se mêlait quand même de l'affaire avec une petite initiative.

_ Madame, vous pouvez me conseillez moi pour personnaliser mon gâteau au chocolat pour mon amoureux ? Comme ça, madame Oxanna pourra aider mon frère.
_ Ça ne te dérange pas Oxannaa-... Attends, pas si vite, jeune fille !

Sans demander son reste.
L'adolescente entrainait Sandra la bavarde dans un autre rayon, celui des décorations pour laisser seul Ethan et Oxanna. Jackie semblait avoir perçu quelque chose d'éveillé chez son frère à l'égard de la vendeuse et si elle se trompait, y'aurais pas mort d'homme.

_ Euhm... Donc... Vous avez besoin de chocolat ?

Demandait-elle.
Les joues rouge... Elle se souvenait la dernière fois qu'elle avait évoqué sa femme, elle s'était faite rabrouée par ce dernier. Il n'aime pas qu'on se mêle de sa vie privé, voilà pourquoi elle ne demandait pas de précision quant à la destinataire du chocolat, ni son motif.

 
❀ L A E

Revenir en haut Aller en bas
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: Heart of black chocolate [Pv Ethan]   Lun 13 Fév - 16:22

Heart of black chocolate
Ft. Oxanna

_ J'avais oublié de vous le dire ? Navrée... Je suis vendeuse ici, depuis quelques mois seulement.

Ethan eut un hochement de tête compréhensif. En même temps, ce n’est pas comme si elle aurait eu le temps, ou l’occasion de lui faire part de son métier. Ils ne s’étaient parler qu’à deux reprises, jusqu’à aujourd’hui où le hasard avait encore bien fait les choses.

_ Je suis contente de vous revoir aussi, le plaisir est partagé et je suis désolée si je ne vous ai pas contacté... Je ne voulais pas vous déranger.

Quelle qu’en soit la raison, elle était déjà pardonnée. Tout de même, où avait-elle pu bien prendre cette idée? Elle, le déranger? Jamais de la vie! Pourtant, il ne lui semblait pas avoir l’image de quelqu’un de particulièrement occupé. Mais de toute façon, quelle importance, puisqu’Oxanna était contente de le voir?

_ Je... Vous voulez peut-être quelque chose vous aussi pour fêter la saint Valentin ? Si je peux vous conseiller, n'hésitez pas.

_ Ah t'es là Oxanna ! Bonjour monsieur, mademoiselle.

Sur le point d’expliquer qu’il n’avait aucune raison de fêter la Saint-Valentin, le vétérinaire n’eut la parole coupée par une autre jeune femme s’avançant vers eux. Étrangement, celle-là non plus ne lui était pas inconnue.

_ Dr Bradberry !! Je suis trop contente de vous voir ici ! J'ai mon furet, il est pas très en forme, je pense qu'il va avoir besoin de vitamine ! Vous vous souvenez de Percy, non ? Ah et euh, Oxanna, tu peux allez en pause, je prends le relais avec monsieur.

Mais il avait eu à peine le temps de placer un mot! On a beaux aimé les gens, ça vient vite très agaçant de se faire accoster en pleine rue pour discuter de l’anémie d’un poisson rouge ou la diarrhée d’un furet. Très très agaçant. Encore plus quand on essaie d’avoir une conversation avec quelqu’un qu’on n’a pas vu depuis des mois.

Étrangement, mais heureusement, Jackie sembla lire les pensées de son frère aîné. Sans crier gare, elle enleva la dame au furet afin qu’elle personnalise son gâteau et ça ne pouvait pas attendre. Face à la réaction étrange de sa sœur, Ethan se demanda ce qu’elle avait derrière la tête. Pour son âge, Jackie était très intelligente, mais sacrément fouineuse.

_ Euhm... Donc... Vous avez besoin de chocolat ?

Ethan prit le temps de réfléchir à la question avant d’hausser les épaules, loin de penser à sa «femme» qu’il avait oublié depuis longtemps.

-J’aime beaucoup le chocolat noir. Mais je crois que je devrai les laisser à ceux ou celles qui en auront besoin pour la Saint-Valentin. Je reviendrai quand la folie des amoureux sera passée.

Il n’avait surtout pas besoin d’une boite en forme de cœur dans sa cuisine. Chaque fois qu’il la regarderait, la boite lui rappellerait qu’elle n’avait rien à faire chez un célibataire. Quoi de plus déprimant? Non. Ethan attendrait que le 14 février passe pour revenir et acheter quelque chose de plus conventionnel.  

Jetant alors un œil aux alentours pour s’assurer de garder un œil sur sa sœur, Ethan baissa la voix afin qu’elle ne l’entende pas. Il semblait inquiet.

-Justement, je crois que Jackie est sérieusement atteinte. J’espère seulement que ce garçon sera gentil avec elle et qu’elle n’aura pas le cœur brisé.

Au même âge que sa sœur, les filles et les histoires de cœurs étaient le dernier de ses soucis.

-Au moins, elle a le courage de déclarer sa flamme. C’est le positif! Beaucoup de gens n’ose pas.

Il dit cela en souriant à Oxanna. Depuis qu’il l’avait reconnu, il s’était aperçu qu’elle n’avait absolument pas changé, si ce n’est peut-être ses cheveux un peu plus longs que dans son souvenir, et qu’à la lumière du jour plutôt que dans la pénombre, elle était ravissante. Quant à lui, il devait faire piètre figure avec son air pâle et sa peau froide. Il baissa les yeux sur ses mains avant de fixer la vendeuse de nouveau avant de reprendre.

-Pardonnez-moi, je ne peux pas m’empêcher de vous répéter combien je suis heureux de vous voir. Si j’avais su que vous travailliez ici je serais venu plus tôt vous dire bonjour. Quoique…vous avez dû être absolument débordé ces derniers temps! D’ailleurs, c’est peut-être moi qui vous dérange? Je parle, je parle, vous avez sûrement mieux à faire que de m’écouter, dit-il en riant.

Loin de lui l’idée de la retenir contre son gré. Il rageait de ne pas pouvoir s’entendre en conversations, mais elle était tout de même sur son lieu de travail. Elle n’avait sans doute pas envie de se faire accaparer par lui pendant qu’elle prenait de retour sur… Qu’est-ce qu’elle devait faire exactement?

© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: Heart of black chocolate [Pv Ethan]   Lun 13 Fév - 21:34

L'amour...... Donne des ailes !



Le vétérinaire reprit après un instant de réflexion.

-J’aime beaucoup le chocolat noir. Mais je crois que je devrai les laisser à ceux ou celles qui en auront besoin pour la Saint-Valentin. Je reviendrai quand la folie des amoureux sera passée.

Anna.
Ne pu s'empêcher de pouffer de rire quant à sa vision des choses. Ethan, reprit, sur le ton de la confidence cette fois. La vendeuse, tendit l'oreille.

-Justement, je crois que Jackie est sérieusement atteinte. J’espère seulement que ce garçon sera gentil avec elle et qu’elle n’aura pas le cœur brisé. Au moins, elle a le courage de déclarer sa flamme. C’est le positif! Beaucoup de gens n’ose pas.

La jeune femme.
Approuvait ses dire en hochant la tête. L'amour, en réfléchissant, c'était un sacré coup de pocker... Quel pourcentage de chance y avait-il pour que la personne désiré éprouve les mêmes choses que vous à son égard ? C'est quitte ou double car après s'être confié, on revient difficilement en arrière.

_ Pour ma part, ça ressemble aussi à de la folie, comme vous l'avez si bien dit... Je souhaite bonne chance à Jackie, au pire, le chocolat lui remontera un peu le moral et ne la laissez pas trop seule. La planète est remplis d'humain, y'a pas de raison qu'elle ne trouve pas un garçon qui lui convienne.

Dédramatisait-elle.
C'est sûre, un échec amoureux, ce n'est jamais plaisant, mais malgré tout ça forge le caractère... Et au final, vaut mieux dire non d'entrée que de vivre une relation malheureuse mais ça, les amoureux, trop souvent aveuglé ne le voient pas. Ils sont trop ancrées dans leurs peines. Ethan ajoutait après avoir brièvement observé la femme féline.

-Pardonnez-moi, je ne peux pas m’empêcher de vous répéter combien je suis heureux de vous voir. Si j’avais su que vous travailliez ici je serais venu plus tôt vous dire bonjour. Quoique…vous avez dû être absolument débordé ces derniers temps! D’ailleurs, c’est peut-être moi qui vous dérange? Je parle, je parle, vous avez sûrement mieux à faire que de m’écouter.

Eh bien...
C'est vrai qu'il insistait vraiment. Comment ne pas le croire alors ? Anna, en avait les pommettes un peu rosit, peu habituée à revoir une connaissance déjà, et qu'en plus, que la dite personne soit si ravis de la retrouver.

_ Non non rassurez vous, le rush de la journée est passé ! J'ai bientôt finit mon service.

D'ailleurs...
Comme elle n'a pas prit sa pause et qu'elle a fait les fériés de Noël et nouvel an... Peut-être qu'une négociation s'impose du point de vue horaire ?

_ Attendez moi quelques instants.

A voir...
Ethan avait envie de lui parler, et un peu de bonne compagnie ne lui ferait pas de mal non plus. Elle abandonnait quelques instants le vétérinaire pour trouver sa patronne, qui comme à son habitude était occupé dans son bureau à l'étage. Anna, lui argumentais son envie de finir plus tôt aujourd'hui, au vu des bons et loyaux services rendu. La chef, pas si peau de vache acceptait et libérait la femme féline.

Alors...
Anna, rangeait son tablier de vendeuse et prit son sac contenant ses affaires, avant de filer rejoindre Ethan dans le rayon. Sandra, en avait finit avec les décorations pour Jackie et elles étaient à la caisse désormais, où la petite soupirante payait fièrement son achat.

_ Me revoilà... J'ai négocié pour partir un peu plus tôt, comme j'ai travaillé ici à Noël et Nouvel an... Ma chef peut bien me faire cette faveur et ce serais dommage que je ne vous revois pas avant le printemps !

Taquinait-elle.
Puisqu'à voir, elle voyait Ethan, une fois par saison... A son grand regret, venait-elle à penser. En dévoilant sa vie social et familiale inexistante les soirs de fête, Ethan allait probablement se faire une bien triste idée de sa vie. Jackie, revenait près d'eux avec son paquet payé en main.

_ Je te souhaite bonne chance et tu as mon admiration... A ton âge, comme aujourd'hui, je ne suis pas très douée pour montrer mes sentiments aux autres. L'important, c'est que tu n'ai pas de regret, et qu'il sache...

Encourageait-elle.
L'adolescente allait faire un grand pas dans sa vie sentimental. Jackie, acquiesçait, visiblement déterminée. Puis Anna reportait son attention sur l'ainé.

_ Si vous avez finit vos emplettes ici, puis-je faire un bout de chemin avec vous ? Vous raccompagner peut-être ?

Proposait-elle.
Avec un léger sourire. Puisqu'Ethan est si heureux de la revoir, ce serait dommage d'écourté ces retrouvailles, d'autant plus qu'elle s'est débrouillé pour finir plus tôt.

Seras t-il d'accord ?

❀ L A E

Revenir en haut Aller en bas
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: Heart of black chocolate [Pv Ethan]   Mar 14 Fév - 20:48

Heart of black chocolate
Ft. Oxanna

_ Non non rassurez vous, le rush de la journée est passé ! J'ai bientôt finit mon service.

Ethan retroussa la manche de son manteau pour regarder sa montre. Presque 18h déjà! Il n’avait pas vu passer les minutes, et sa mère devait déjà se demander où était Jackie.

_ Attendez moi quelques instants.

Quelques minutes de plus ne changerait pas grand’chose à l’affaire, ce dit-il en tira sur sa manche. Ils étaient en retard pour le retour de sa sœur à la maison, rien de bien grave. Sa mère en ferait surement une crise de panique mais en voyant Jackie en un seul morceau, elle n’aura plus d’inquiétude à se faire. Sa sœur était encore occupée à la caisse de toute manière. Un sourire tout fier sur sa binette, elle avait fait rajouter le nom de garçon en bleu ainsi qu’un gros ruban autour de la boite. Décidément, Jackie savait ce qu’elle voulait.

Derrière lui, Ethan entendit des pas. Il se retourna pour découvrir une Oxanna dépourvu de son tablier de travail et un sac du son épaule. Le vétérinaire la regarda avec des yeux ronds.

_ Me revoilà... J'ai négocié pour partir un peu plus tôt, comme j'ai travaillé ici à Noël et Nouvel an... Ma chef peut bien me faire cette faveur et ce serais dommage que je ne vous revois pas avant le printemps !

-…J’espérais que vous diriez ça. Hors de question d’attendre chaque saison pour nous voir, proclama Ethan, un sourire rempli de joie fendu jusqu’aux oreilles.

Par contre, avait-il bien entendu? Elle avait travaillé à Noël ET le Jour de l’An? C’est une sacrée travailleuse alors, pensa-t-il. Peut-être bien que sa famille est aussi travailleuse qu’elle, et fêtait donc plus tard en Janvier. C’est possible, même si c’est assez peu commun. Parlant de famille, Jackie les rejoignit, aussi souriante que se frère, pour des raisons bien différentes. La jeune fille fut alors allègrement complimentée par la femme-chat, et Ethan remarqua du coin de l’œil que sa sœur venait peut-être bien de se trouver une nouvelle alliée, qu’elle n’avait pas toujours en son frère sur certains sujets. Mais pour une fois, celui-ci était d’accord avec Oxanna. Ça lui faisait un petit velours sur le cœur de savoir qu’il partageait l’avis de la femme-chat. Le courage. Une chose qui lui manquait aussi et dont sa sœur était une ressource inépuisable.

_ Si vous avez finit vos emplettes ici, puis-je faire un bout de chemin avec vous ? Vous raccompagner peut-être ?

Ethan leva les yeux aux ciels et sourit, se sachant enfin libéré de l’amas de décorations qu’avait la chocolaterie. Il avait presque déjà le pied hors de la porte.

-Avec joie. Si je vois encore quelque chose en forme de cœur, je vais tenter de m’assommer.

Satanée Saint-Valentin, vivement qu’elle passe et que l’on ne lui en parle plus. Connaissant l’aversion de son frère pour cette fête et n’étant absolument pas d’accord avec lui, Jackie répliqua, assez fort pour que toute la boutique l’entende :

-Même pas vrai! Tu dis ça parce que t’es célibataire et que t’as personne à qui donner tes fleurs.

La gamine poussa la porte de la chocolaterie comme si de rien était, alors que le vétérinaire la dévisageait, n’en croyant pas ses oreilles. Même, il était scandalisé. Et Oxanna qui était juste à côté pour entendre tout ça, bon sang! Blanc comme un drap, Ethan suivit sa petite sœur à l’extérieur. Sa voix était calme, mais il y avait un léger trémolo d’agacement entre ces mots. Étrangement, Jackie continuait de sourire.

-Soeurette. Je fais ce que je veux avec mes fleurs, ça ne te regarde pas. Arrêtes de faire comme si tu savais tout, ou fais le chemin à la maison toute seule…

-J’y vais alors! Je dirais à maman que tu étais occupé avec quelqu’un. À la prochaine fois Oxanna! Dit-elle en lui envoyant joyeusement la main, avant de tourner les talons pour trouver la sortie de la ville.

Ethan passa alors de blanc à rouge pivoine en saisissant le stratagème de sa sœur. Son cœur battait à tout rompre mais il avait envie de s’enfouir six pieds sous terre. Elle avait fait exprès pour l’énervé, et il ne pouvait que se maudire d’être aussi prévisible et sortir la même petite menace à tous les coups. Plus jeune, ça fonctionnait à merveille, mais à son âge, Jackie devait connaître parfaitement le chemin pour revenir à la maison.

Mais le pire était qu’Ethan se doutait qu’elle se doutait de quelque chose. Il était bien d’avantage embarrassé par ça. Pour Jackie, ça ne faisait pas de doute que son frère s’intéresse à cette vendeuse de chocolat. En même temps, impossible d’être moins subtile : trois fois il avait répété combien il était heureux de la voir. C’était gros comme la lune! Pourtant, la principale intéressée ne semblait absolument pas le voir.

Jackie était presqu’aussi certaine qu’il en était de même pour l’inverse, mais Ethan était aussi aveugle qu'Oxanna. Ils se méritaient bien tiens!

Plus ou moins conscient de tout cela, Ethan reporta à nouveau son attention sur la jeune femme aux yeux dorés. Il avait l’air aussi assommé que si cupidon en personne venait de le buter avec son arc.

-Je…je suis tellement désolé. Enfin, peu importe j’imagine. Avez-vous des emplettes dans le coin? Sinon, j’ai bien envie d’aller manger au Petit Gourmand, pas loin. Je comptais me faire au sauté de tofu, dit-il en désignant son sac, mais ça me ferait pas de mal de sortir.

Il était vrai que ces derniers temps, quand il ne travaillait pas, il restait cloîtré chez lui comme un moine, en mode hibernation. Il détestait le froid, pourtant il voulait faire une exception ce soir. Finalement, Ethan soupira.

 -En fait, je veux manger un truc avec plein de gras, avoua-t-il, embarrassé mais honnête comme toujours. Puis, ça nous laissera la chance de reprendre le temps perdu. Qu’est-ce que vous en dites, Oxanna?...Je peux vous appelez Oxanna?

© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: Heart of black chocolate [Pv Ethan]   Mer 15 Fév - 16:24

L'amour donne des ailes...Ethan s'envole !



Pour Ethan...
Ce fut une délivrance, que de quitter la boutique. Anna, ne pensait pas que c'était possible d'avoir autant en horreur cette fête là. C'est vrai que lorsque l'on est célibataire, elle est carrément inutile et pour certains, elle remue le couteau dans la plaie. Anna, passait au dessus même si arriver à nier clairement ce rituel était difficile, surtout quand on travail dans le chocolat. En tout cas, l'entrain du vétérinaire pour sortir fit sourire la vendeuse.

La suite...
N'en est devenue que des plus comiques, puis relativement gênante. Outre les chamaillerie frère/soeur qui lui rappelait des souvenirs avec son propre défun frère... Jackie, lâchait une information relativement personnel. Monsieur Bradberry est célibataire ! Vraiment ? Alors pourquoi se fâche t-il autant lorsqu'on évoque sa vie amoureuse ? Anna se posait des questions, est-ce à cause de sa précédente histoire ? Ou réellement à cause des nombreuses fleurs qu'il avaient ?

La chamaillerie.
Prit fin, lorsque Jackie décidait de faire la route seule. Anna, s'était faite petite, un peu gênée et percevant le mal aise du vétérinaire. Elle saluait la petite amoureuse en lui souhaitant encore bonne chance. Puis, il eu un petit silence, qu'Ethan brisait finalement.

-Je…je suis tellement désolé. Enfin, peu importe j’imagine. Avez-vous des emplettes dans le coin? Sinon, j’ai bien envie d’aller manger au Petit Gourmand, pas loin. Je comptais me faire au sauté de tofu.

Le Petit Gourmand.
C'est vrai que voir autre chose que du chocolat et du poisson, ça ferait du bien. En plus, Anna avait entendu que des bonnes critiques sur ce restaurant, mais elle n'avait jamais eu l'occasion de s'y rendre pour se faire son propre avis... Car un restaurant, seul, c'est plutôt triste. Le vétérinaire soupirait et confiait comme un aveu.

-En fait, je veux manger un truc avec plein de gras.


Il était mignon.
On aurait dit elle qui tentait de faire régime.

_Puis, ça nous laissera la chance de reprendre le temps perdu. Qu’est-ce que vous en dites, Oxanna?...Je peux vous appelez Oxanna?


Anna...
S'empourprait, comprenant plus ou moins la tournure du début de soirée. Il... L'invitait à sortir ? Vraiment ? Elle qui n'est, selon lui "Qu'une cliente du cabinet". Y'a anguille sous roche, on est rarement si heureux de revoir à ce point un client quand elle y réfléchissait. Les mots se dérobaient, surprise par l'initiative du professionnel qui semblait décidé à se rapprocher d'avantage d'elle... Ils ne sont plus à un secret près ! Le visage rosit, elle répondit, le cœur un peu brûlant. Quelqu'un qui veut sortir avec le chat noir, c'est déstabilisant, mais pas désagréable du tout !

_ Euh... Je ... Oui, je n'ai rien de prévu, alors avec plaisir.

Acceptait-elle, sur un ton calme.
Même si intérieurement, elle bouillonnait et son corps avait grimpé de deux degrés. Est-ce qu'il se rend vraiment compte de ce qu'il fait ? Plaçant une de ses mèches noirs derrière son oreille, elle ajoutait timidement, pour la première fois.

_ Appeler moi... Anna, s'il vous plait.

Puisque...
C'est son vrai prénom après tout. Et elle ? Se rendait elle compte de ce qu'elle faisait ? Y'a pas mort d'homme, c'est juste, "une sortie" en théorie... Et pourvu qu'Ethan demeure intact. Anna tentait de se résonner, il n'y a pas de raison qu'il meurt, puisqu'il n'est dans plus aucune faction et mène une vie honnête contrairement à elle. La jeune femme déglutie et reprit.

_ Hâtons nous, j'ai entendu dire qu'ils étaient souvent complet et je n'aimerais pas que vous attrapiez froid. Vous avez déjà pâlit tout à l'heure.


Fit-elle remarquer.
Mais ce n'était pas à cause du temps. Elle marchait au coté du vétérinaire et à plusieurs reprise, leurs mains se frôlait. Anna, ignorait si c'était par accident mais elle n'osait pas la prendre. En marchant, elle constatait également qu'ils avaient l'air d'un... Couple. La femme féline, voulait reprendre contenance, mais en sa présence, son parfum qui lui avait tant manqué et la situation des plus ambiguë... Tout lui glissait des doigts !

_ Le tofu... Est-ce si bon ? Je n'ai jamais osé en manger. Je me demande quel plat ils servent... Vous y êtes déjà allé ?

Questionnait-elle.
Le regardant, attentive à sa réponse et réaction. Peut-être est-il un habitué et qu'il sait que là bas, son envie de "gras" sera assouvis. De son coté, Anna avait l'estomac noué, il allait pourtant falloir manger, au moins un peu. Comment un homme, des plus gentils arrivait à la mettre si mal à l'aise ? Pour juste passer un moment convivial, autours d'un repas. A coté de ça, affronter un Elementis semblait être un jeu d'enfant... Mais, être proche d'Ethan, ne pas passer pour une malchanceuse et surtout ne pas apporter la poisse, ça... C'est lutter contre les lois de la nature ! Mais à ce qui parait...

La nature est bien faite.


❀ L A E

Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Heart of black chocolate [Pv Ethan]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Heart of black chocolate [Pv Ethan]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Quederla :: Archives~ :: Les Archives :: Les Rps 2017-