Les groupes "Gouvernement" et "L'Ordre" sont à la recherche de membres.
veuillez les privilégier, si cela vous convient bien sûr !
Ou bien choisir un prédéfini !
Le forum dispose de Discord !
Vous pourrez y accéder une fois qu'un membre du Staff vous aura validé.
Un MP vous sera envoyé un MP avec l'adresse de notre Discord ! N'hésitez pas à nous rejoindre !
Nous sommes actuellement à la recherche du Maire de Quederla.
Si ce poste vous intéresse, faites-le nous savoir !
Félicitation à Lana Aoki, Baelfire Gold, Arias Vele et Exuld Drakerz !
Leurs RPs respectifs étant à égalités (Gold/Lana, Arias et Exuld) sont élus meilleurs RP du mois !

Partagez | 
 

 Charlene Carter, dit Charlie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Charlene Carter, dit Charlie   Sam 25 Fév - 20:00

Charlene Carter

{Un commentaire ?}
PETITE PRÉSENTATION
NOM : Carter
PRÉNOM(S) : Charlene
SURNOM : Charlie
DATE DE NAISSANCE : 17 Mai
ÂGE : 34 ans
SEXE : Femme
CAMP : Ordre
CAPACITÉ : Ombre
SITUATION : Veuve
MÉTIER : Propriétaire d'une boutique ésotérique
PERSONNAGE AVATAR : Charlie de Don't Starve Together
QUESTIONS

DE QUAND DATE VOTRE ENTRÉE DANS LE CAMP ?
Charlie est rentrée chez les Élémentis à l'âge de 16 ans après une rupture fatale. Néanmoins elle a fini par les quitter. Elle a par la suite rejoint l'Ordre, rentrant d'avantage dans ses pensées.
QUELS SONT VOS LIENS AVEC LUI ?
Elle ne s'est jamais réellement fais remarqué, mais elle a toujours su se faire bien voir parmi les Élémentis. De ce fait elle a toujours plus ou moins de bon termes avec eux, même si elle n'est pas vraiment en joie avec. C'est la même chose avec les membres de l'Ordre ; elle écoute les ordres, mais ne se fait pas trop remarquer à son tour.
TATOUAGE/MARQUE ?
La marque de l'ombre se trouve au niveau de ses côtes, du côté droit.
POSSÉDEZ-VOUS UNE ARME, SI OUI LAQUELLE ?
Charlie n'utilise pas d'armes, par contre elle utilise ses ombres pour se battre à sa place, qui eux par contre n'hésite pas à utiliser des armes diverses et variées.
PHYSIQUE
Charlene possède une ligne que beaucoup de femmes pourraient lui envier. C'est une belle jeune femme d'une trentaine d'année qui possède une ligne exemplaire. Aucun grammes de trop se trouve sur son corps très svelte. Les jalouses peuvent dire qu'elle est même squelettique, et elles n'auront pas forcément tord vu comme ça, pourtant elle possède quand même ce qu'il faut là où il faut, même si ce n'est pas énorme, c'est juste ce qu'il faut après tout. En tout cas elle prend toujours très soin d'elle, elle ne sera jamais avec des poils de chats sur elle, une vilaine ride sur sa magnifique peau, elle prendra toujours soin d'elle pour qu'elle soit. Parce que oui, elle aime prendre soin d'elle, quitte à prendre trois bains par jours, cela ne la dérange absolument pas, ou bien passer du temps à se coiffer ou bien se maquiller, même si ça reste du simple pour son maquillage, elle prend son temps tout de même. Charlie adore prendre soin d'elle, elle aime paraître belle, vous ne la verrez jamais sale, c'est une question de fierté pour elle.

Elle n'est pas très grande, enfin, elle possède une taille correct pour une femme, simplement un petit un mètre soixante cinq, rien de bien extraordinaire, mais c'est tout à fait correct pour une femme donc tout est très bien pour elle. Néanmoins, avec sa taille et surtout sa manie de ne rarement prendre le soleil, elle possède un teint assez blanchâtre, mais cela lui donne un certain charme, surtout grâce au contraste avec son maquillage, ses habits, ses cheveux. Même si elle est blanche, elle sait parfaitement comment le rendre bien, même si la plupart du commun des mortels diront qu'elle ressemble à un vampire avec son teint et son style assez particulier. Vu le style de personne, il ne fallait pas s'entendre à la voir sortir, ou même simplement s'habiller de jeans, de t-shirt multicolore, non, elle reste très simple et sombre. Déjà elle est toujours en robe, toujours, jamais elle ne portera un pantalon, préférant le look qu'elle dispose dans ses robes, robes toujours noires d'ailleurs. Pourtant, ce n'est pas parce qu'elle s'habille en noir, qu'elle ne sait pas s'habiller pour autant. Ses robes sont toujours très élégante, ou bien accentuer par de jolies accessoires comme des gants, accessoires pour les cheveux, plumes, bref, c'est une dame d'une autre classe, de la haute société et elle l'assume parfaitement.

Surtout qu'elle est toujours parfaitement coiffé, elle y porte même un intérêt particulier. Même s'ils ne sont pas très long, lui arrivant environ en-dessous des épaules une fois détaché, elle y prend un grand soin, les coiffant en carré pour pouvoir mettre son visage doux et fin en avant. C'est une belle femme et elle sait parfaitement comment s'embellir d'avantage. Pourtant elle n'est pas vraiment égocentrique, mais elle aime assez plaire, d'où le fait qu'elle prend autant soin d'elle, surtout au niveau du physique.
CARACTÈRE
Comme on peut se l'imaginer d'une femme de la haute société, c'est une dame très calme, une dame qui haussera jamais la voix. Elle déteste quand ça hurle, quand le ton hausse alors elle ne le fera jamais elle-même. Sa voix est très douce, on pourrait même la comparé à la voix d'une mère, même si elle ne l'a jamais réellement été. Elle possède une voix vraiment douce, vraiment agréable à écouter, même si par moment sa voix peut être stridente, faire froid dans le dos, mais c'est toujours comme ça quand une personne ne hausse jamais le ton, restant toujours calme, surtout avec une personne du style de Charlene. Rien qu'avec sa voix, elle peut de ce fait en amadouer plus d'un, voire même en séduire plus d'un également. Surtout qu'elle aime tout particulièrement séduire les autres personnes. Être gentille avec les autres personnes, c'est pourtant pas vraiment pour séduire réellement, être gentille, même si elle l'est réellement au fond. Si elle séduit, est si gentille, c'est surtout pour son petit plaisir. Charlene aime plaire, elle aime être convoité, elle aime que son ego soit au maximum, c'est de cette façon qu'elle se sent pleine également.

Même avec son air hautain, avec son air qui à l'air sévère, très froide, Charlene est une femme très gentille, vraiment chaleureuse, voire même avenante envers les personnes qu'elle aime, voire les autres personnes en général, mais il faut savoir un peu creuser et pas s'arrêter à son allure venue d'une autre époque. Elle est si généreuse de cette manière, qu'elle peut être un peu naïve par moment, du moins elle l'était énormément avant certains événements de son passé car maintenant elle est beaucoup plus paranoïaque, méfiante envers la gente masculine en particulier. Elle ne reçoit jamais d'hommes chez elle, même si en réalité, elle ne reçoit rarement du monde chez elle vu qu'elle n'a pas forcément l'envie de faire de grand repas de famille ou bien de grand repas entre ami, même si cela peut lui arriver avec certaines personnes. D'ailleurs, même si elle ne supporte pas la présence des hommes, elle aime assez la compagnie de son cousin, c'est sûrement le seul homme qu'elle accepte volontiers auprès d'elle car même si elle se trouve un mari, elle finie très vite par s'en lasser, ne supportant plus sa présence. Elle n'a pas vraiment peur des hommes, elle se méfie simplement d'eux, ne désirant plus se faire avoir comme elle a déjà pu se faire avoir par le passé. Néanmoins ce n'est pas vraiment possible de dire si elle est une femme qui aime les femmes, parce qu'on la voit jamais avec une femme, mais toujours mariée à un homme, même si on la voit rarement sortir avec.

Charlene n'est pourtant jamais seule, elle ne souffre jamais de solitude grâce à une de ses passions qui change complètement de son style de vie de la haute société. Elle n'aime pas vraiment la compagnie des autres êtres humains, en fait elle préfère la compagnie de la magie noire, des sciences occultes et surtout de ses petits amis fait d'ombre. Grâce à son élément, elle peut matérialisée des créatures d'ombres qu'elle affectionne plus que tout, c'est ses petits bébés, y prenant toujours soin, s'amusant même à les voir lui tenir compagnie, adorant les voir s'amuser librement chez elle. D'un point de vue extérieur, elle aura l'air de parler toute seule, mais en réalité elle parle à ses ombres chéris qui sont toujours avec elle en permanence. Certaines ombres ont plus ou moins une forme humanoïde complète alors que d'autre ressemblent plus à des petites créatures, en fait elle leur fait prendre les formes qu'elle désire. Cet attrait pour son élément n'a fait qu'accentuer sa passion pour les forces occultes, au point d'en faire son travail, mais aussi pour y laisser diriger sa vie entièrement.

Pourtant il ne faut pas le croire, elle est très intelligente, elle est même capable de tuer une autre personne sans même montrer une once de regret, de peur, non, tout ça elle s'en fiche et ne l'atteint absolument pas. Du moins la mort des autres personnes ne la touche pas, par contre la mort de ses amours peuvent lui faire perdre la raison, se montrant encore plus violente, violente grâce à ses ombres qui prendront plus de puissance, une plus grosse forme alors que sur son visage, elle n'affichera rien, restant identique ; ses ombres sont pour elle un moyen de s'exprimer car durant les années qu'elle vécue, elle s'est enfermée sur elle-même au sujet des sentiments. Elle est pourtant capable de s'exprimer, mais elle refuse d'exprimer les sentiments néfastes comme la colère ou la haine, du coup les ombres sont un moyen pour d'elle de se libérer. Il existe quand même une personne qu'elle attache un intérêt tout particulier, peut-être même obsessionnel qui sait, c'est son cousin Wilson, elle l'a toujours surveiller, comme elle le pouvait, pour savoir ce qu'il faisait, alors depuis qu'elle est de nouveau à Quederla, et surtout du côté de l'Ordre, elle affectionnera grandement si le choix de son cousin deviendrai adéquate au sien, rejoindre le camps du Ténébreux, le camps des forces occultes.
PÈRE CASTOR RACONTE NOUS UNE HISTOIRE !
La naissance de Charlene fut une véritable bénédiction pour la famille Carter. Toute famille se doit de prospérer et cette famille se devait d'avoir une héritière, ou un héritier, mais se fut une héritière. Le jeune bébé vit le jour pour la première fois le 17 Mai alors que le jour venait de se coucher, comme si elle ne voulait pas sortir alors qu'il y avait du soleil, c'est pourquoi elle naquit alors qu'il était déjà bien 20 heures. Elle partait déjà très bien dans la vie, bonne famille, religieuse, riche, bien connu et assez influente en Angleterre, bref, une belle vie lui était entièrement tracée, surtout de grands projets lui étaient également destinées. Cela allait être une très belle vie pour ce jeune bébé qui venait à peine de naître. Les années passèrent doucement et on découvrit assez vite qu'elle avait une intelligence assez hors du commun, ce qui renforçait d'avantage son avenir très prometteur pour la suite, qui ne rêverai pas d'épouser une belle héritière d'une grande fortune et intelligente en surcroît ? En découvrant cela, ses parents ont tout fait pour cultiver sa connaissance, sa culture et lui ont engager des professeurs particuliers dans tous les domaines imaginables pour qu'elle parfaite pour reprendre le nom des Carter et rendre fier ses parents.

Parmi tous les cours qu'elle pouvait prendre, elle avait de plus grands attraits pour ceux qui parlaient des religions, de la magie et surtout pour la musique, en particulier le piano dont elle se trouva un véritable don pour cet instrument. Alors qu'elle ne devait pas avoir plus de huit ans, peut-être neuf, son professeur particulier de piano commençait à se rapprocher de son élève, peut-être un peu trop d'ailleurs. Au début, ce n'était que des mains sur les mains de la jeune héritière, rien de bien choquant, mais plus les leçons avaient lieu, et plus les mains de cet homme se rapprochaient des endroits intimes de la jeune fille. Elle ne comprenait pas réellement ce qui se passait, mais pour elle cela faisait parti des leçons, donc elle ne disait rien et laissait faire son professeur sans rien dire. Elle ne savait pas que c'était mal, mais elle sentait que ce n'était pas quelque chose qui se devait d'être fait car il lui disait de ne rien dire. Elle ne fit rien et garda le secret, se laissant toucher les jours d'entraînement au piano ; elle pouvait tout de même s'évader de cela avec ses autres cours, mais aussi grâce aux voyages qu'elle faisait à Quederla où elle pouvait voir son oncle et sa tante, mais aussi son cousin qu'elle adorait s'amuser avec, même si pour elle, s'amuser rimait très souvent avec le malmener, de manière gentillet soit il.

Ceci continua durant des années, jusqu'à rentrer dans l'âge de la rébellion, l'adolescence. Elle continuait ses cours, de manière plutôt poussé avec son professeur de piano, mais n'allant jamais jusqu'au bout, continuait d'aller à Quederla voir sa famille maternelle durant les vacances d'été. Avec tout ce qu'elle vit, de manière trop réaliste à son goût, elle finit par réellement réussir à s'émerveiller, se libérer dans le monde de la magie, surtout qu'il y avait un homme, un magicien, à Quederla qui faisait des tours vraiment spectaculaire, impressionnant. La jeune héritière tomba très rapidement sous le charme de cet homme à la carrure magistrale, surtout qu'il semblait si gentil sur scène, ce qui la changeait beaucoup de son monde et surtout de ses cours, dont un en particulier. Charlene fit même une chose qu'elle aurait pensé inconcevable jusqu'à l'or, elle mentit délibérément à ses parents prétextant une poursuite d'étude pour rester à Quederla, souhaitant habité chez son oncle et sa tante pour poursuivre des études. La réalité fut tout autre, elle voulait simplement rester avec cet homme si merveilleux qui lui faisait découvrir des choses dont elle ne soupçonnait même pas l'existence en Angleterre. Ses parents, réticents, finirent par dire oui à ses demandes, la laissant donc à Quederla.

La jeune héritière, alors âgée de 16 ans, pouvait se donner libre entière à cet homme merveilleux, lui racontant une vie palpitante, remplis de magie, d'aventures, de richesses que l'argent ne peut offrir, de liberté, chose que Charlene espérait obtenir. Comme tout magicien qui se respecte, il avait besoin d'une assistante, alors forcément la jeune demoiselle fut le choix le plus évident que de devenir l'assistante de l'homme dont elle est tombée amoureuse. Cette relation dura bien plusieurs mois, mais ce ne fut pas la relation qu'elle espérait. Alors qu'elle avait subit des agressions de la part de son professeur, cet homme fit des choses bien pire à Charlene, même si elle refusait de les faire. Il était bien plus fort qu'elle, alors il n'hésitait pas à l'attacher, voire même la frapper pour réussir à ses fins. Malheureusement elle ne pouvait rien dire, surtout qu'elle n'était même pas là pour être l'assistante d'un magicien donc elle ne pouvait pas désormais tout dire à sa famille pour rentrer, elle était coincé avec cet homme qui frappait cette jeune demoiselle, qui violait cette demoiselle ; finissant même par découvrir, malgré ses belles paroles, qu'il était marié et avait même des enfants avec cette autre femme, ça depuis des années. Charlie n'avait donc pas le choix, elle devait trouver une solution par elle-même, elle devait résoudre ce problème qui l'encombrait.

Un soir, c'était le grand soir de ce grand magicien, le plus grand spectacle de sa vie, il allait faire un tour qu'il avait répété des milliard de fois avec Charlene où il devait de cacher la tête, puis se mettre une corde au cou pour apparaître derrière le public pour au final révélé la personne qui était présente sur scène sous le déguisement qui serait autre que Charlene. Tout était calculé à la seconde près pour éviter tout problème, mais juste avant de monter sur scène, Charlene trafiqua la corde, au lieu de faire ce qu'elle devrait faire, c'est-à-dire couler pour le laisser disparaître derrière la fumée, et laisser son assistante prendre la place, la corde ne coulera pas. Le spectacle se déroula parfaitement bien, jusqu'à vient le moment de ce tour magistrale qui sera l'apothéose de sa carrière. Le début tout se déroula parfaitement bien, Charlene l'aida a enfiler son costume devant les yeux des spectateurs, il monta sur l'échafaud construite spécialement pour ce tour, le magicien chuta par la trappe, mais la corde le retient, faisant craquer le cou d'un bruit sec, audible dans toute l'assemblée. Son assistante lui retira le masque pour voir cet homme qui venait de trépasser devant tout le monde, et surtout devant les cris de tous les spectateurs. Elle venait de se libérer de cet homme, elle venait de tuer cet homme, pourtant elle n'était pas triste, ni même se sentait sale. Tout particulièrement parce que les policiers ont simplement déclarer que c'était dû au fait d'un produit défectueux et non d'un sabotage, donc elle n'avait rien à craindre.

Charlene venait d'être abandonnée, elle était désormais toute seule, se renfermant grandement sur elle-même, refusant même de parler à son oncle et sa tante, elle se renfermait dans son piano, dans ses livres, rien ne la sortait de sa solitude, enfin presque rien. Son cousin y arrivait très bien, c'est même la seule personne qui réussit à la sortir de sa torpeur permanente. Ensemble ils finirent même par rejoindre des personnes qui se font appelés « Élémentis ». Son cousin en faisait déjà parti, alors ce fut une méthode comme une autre pour se rapprocher de son cousin, mais surtout une méthode pour lui de l'aider à sortir de sa solitude car au fond, il devait s'inquiéter pour sa cousine, même si elle s'amusait à l'embêter en permanence. La jeune Carter ne fut pas une grande guerrière, ni même marqué les autres membres de sa présence, en fait elle fit simplement ce qu'on lui demandait et cela s'arrêtait à là. Néanmoins elle a dû impressionner les bonnes personnes, réussir à charmer les bonnes personnes, ou bien c'est son cousin qui a fait le nécessaire pour que sa gentille cousine ne soit pas seule, car elle finit par être désignée pour obtenir un secret très rare, le secret de la magie.

Une grande salle, froide, sombre, avec juste deux personnes. La première personne fut très vite reconnue comme étant le Roi des Élémentis, par contre la seconde personne, une femme en tenue médicale, elle ne savait pas qui s'était. Le Roi lui expliqua ce qui allait se passait et qu'elle avait mérité d'obtenir la puissance de la magie, la puissance des éléments. Ce fut donc avec plaisir qu'elle accepta l'offre de son supérieur et de subir cette épreuve, même si elle savait que cela serait très douloureux. L'infirmière, ou le médecin, lui injecta un produit étrange au niveau de ses côtes, ce fut déjà assez douloureux, n'aimant que très peu les piqûres de base, mais rien d'insurmontable. Le pire fut au moment où le Roi se mit à parler dans une langue inconnue qui se mit à déclencher une douleur telle, qu'elle fit évanouir la jeune Carter.

Ce fut tout sauf un sommeil réparateur, la jeune demoiselle était toute seule, se voyant dans un reflet d'eau qui se transformât en glace où elle pouvait se voir à l'intérieur, se revoir quand elle était jeune, enfant. La première scène qu'elle vit dans ce reflet fut elle devant un piano, à côté de son professeur qui avait abusé d'elle. Même si elle savait comment tout cela se déroulait, son souvenir fut altéré quand elle vit une ombre apparaître à côté d'elle enfant, une ombre d'elle-même, d'elle adulte. L'ombre attrapa une corde de piano, étranglant le professeur de piano sans aucun remord. Charlene revit sa vie en solitude ensuite, mais cette fois-ci elle n'était pas seule, une ombre était présente, suivant la jeune fille durant toute sa vie, lui donnant le courage de faire ce qu'elle n'avait jamais osé faire, jusqu'à même s'émanciper du magicien qui l'avait trompé. Une obscurité qui représente pour elle sa lumière, l'espoir d'être une personne plus forte désormais.

Charlene ne se réveilla que plusieurs jours après cette cérémonie éprouvante, mais elle était heureuse de ne plus être seule car elle avait compris qu'elle avait hérité des ombres tout comme son cousin et que désormais, elle n'était plus seule, qu'elle avait une compagnie, son ombre qui serait toujours là pour elle, qui ne tentera jamais rien contre elle.

La jeune adulte grandit encore, du moins en âge car au niveau de sa taille, cela faisait un moment qu'elle n'avait plus grandit. Elle continuait à vivre comme elle l'avait fait, dans sa solitude d'ombre jusqu'au jour où elle reçue une lettre de ses parents. Elle ne savait pas comment, mais ils savaient que leur fille leur avait menti et qu'elle n'était absolument pas diplômée comme elle l'avait promis il y a de ça des années. Ils lui laissaient le choix, soit elle restait à Quederla, mais elle devrait réellement se débrouiller seule, sans l'argent familiale, soit retourner en Angleterre pour vivre avec ses parents et également faire ce qu'ils désirent pour elle. N'ayant plus rien à perdre, plus rien à Quederla hormis son cousin, elle décida de rentrer pour ne pas perdre sa famille qui à toujours été là pour elle, après tout, c'est elle qui a décidé de les trahir, et non l'inverse ; c'est une bonne chance pour elle de retrouver sa vie d'avant donc il fallait qu'elle saisisse cette chance. Sans trop attendre, la jeune Charlene fit ses affaires et prit le train sans même dire au revoir en direction de son Angleterre natale, son pays d'origine. L'accueil ne fut pas des plus réjouissant pour elle, surtout que ses parents étaient réellement en colère de toutes ses années de mensonge alors elle devait filer droit et faire ce qu'on lui dit sans jamais rechigner.

Charlie réapprit à devenir une femme comme il se doit, de devenir la femme qu'elle aurait toujours dû être tout simplement. Son père lui apprit même qu'elle allait devoir se marier, se marier avec un homme riche et influent, le parfait parti pour la famille et pour elle car de cette manière, la fortune familiale allait être assurer. Bien qu'elle ne voulait pas, ayant déjà eu des relations avec des hommes assez difficile, devoir se retrouver avec un autre homme était difficile, mais c'était sûrement l'occasion d'avoir une vie comme il se doit. Charlie finit donc par accepter ce mariage forcé, même si elle restait très distante dans un premier temps, s'enfermant avec son ombre qui lui tenait compagnie en permanence, elle était même persuadée que l'ombre lui parlait, qu'au fil du temps l'ombre avait acquit la parole. Le mariage fut célébré, un magnifique et grand mariage, tout était parfait, l'homme qu'elle n'avait encore jamais rencontré était plutôt beau et surtout très gentil avec elle donc cela la rassurait quelque part, même si elle savait que ça ne voulait rien dire car le magicien lui aussi était gentil, mais il s'est révélé être un homme horrible alors Charlene se méfier de lui, restant assez distant dans les premiers mois, les premières années de mariage.

Malgré ses réticences, et surtout à cause des menaces de ses parents, la jeune mariée se devait de tombée enceinte, ce qu'elle fit avec son mari bien évidement. La grossesse se passait bien, elle ne grossissait pas énormément, mais le bébé était en parfaite santé et c'était le plus important pour les deux familles. Une nuit, Charlie descendit les escaliers de sa nouvelle demeure, mais un éclair lui fit sursauter, la faisant dévaler l'escalier. Son mari ne la retrouva que le lendemain matin, allongée sur le sol en bas de l'escalier. La première réaction de son mari ne fut pas de s'inquiéter d'elle, mais de s'inquiéter de l'enfant à naître. Après plusieurs examens, on lui apprit qu'elle venait de perdre son enfant à cause de la chute. Se fut un moment horrible pour elle, tout le monde la critiquait, alors que ce n'était pas de sa faute, mais tout le monde le disait. Elle n'avait pas le choix de s'enfermer sur elle, ne voulant voir personne, refusant de voir quelqu'un, voulant juste parler à son ombre, encore et toujours. Cela prit plusieurs temps avant qu'elle daigne sortir de sa pièce. Son mari insista pour avoir un nouvel enfant, il fallait absolument un héritier alors elle se devait le faire ; elle n'avait pas vraiment envie de revivre la même histoire, mais elle accepta, tombant de nouveau enceinte.

Une bonne chose de faite si on peut dire, la voilà de nouveau enceinte, les deux familles étaient de nouveau heureux, content de Charlene, mais elle savait très bien que c'était uniquement grâce au bébé et qu'après, elle ne sera plus rien et que le bébé devra faire ce que la famille voudra, devenir une personne qu'il ne voudra pas à son tour et ça ainsi de suite. Il fallait que ça s'arrête et pour ça elle n'avait qu'une solution, perdre l'enfant à son tour également. Tomber dans les escaliers étaient la plus simple méthode pour réussir à le perdre, alors elle allait le faire. S'exécutant, elle n'avait pas fais attention que c'était sous les yeux de son mari qui comprit très vite qu'elle le faisait exprès, qu'elle faisait exprès de perdre ses futurs enfants. Bien sûr il garda le secret, mais il fit vivre un cauchemar à sa femme à cause de cela, transformant leur relation joyeuse au début, mais désormais c'était une toute autre histoire, sa vie était un enfer tout simplement, s'enfermant toujours plus dans sa solitude et avec son ombre qui lui, était toujours présent avec elle. Charlie finit par laisser son ombre parler, laisser son ombre faire, provoquant la mort de son mari de manière accidentelle, du moins en apparence car tout était bien préparer par une ombre, mais qui irait accusé une ombre ? Cela relève de la magie et non de la science.

La jeune veuve discutait grâce à des lettres à son cousin, lui racontant ses mésaventures, parlant de mort par accident de son mari, mais ils ne parlèrent pas que de cela, de bien d'autre chose, elle aimait parler à son cousin alors elle n'allait pas l'inquiéter, surtout que pour elle, ce n'était pas de sa faute, qu'il était vraiment mort de manière naturelle. Sa vie continua et surtout qu'elle pouvait enfin vivre par elle-même maintenant qu'elle n'avait plus le mari sur le dos et le mariage l'avait émancipé de sa famille en quelque sorte, donc elle pouvait faire ce qu'elle désirait. Même si elle ne savait pas vraiment quoi faire, elle faisait ce que pourquoi elle était faite en réalité. Mais avant tout, elle voulait connaître si sa vision en obtenant son élément était vraie ou bien si elle était simplement ce qu'elle était, une vision. Charlie fit donc des recherches pour retrouver son ancien professeur de piano, chose qui fut assez simple. Il était bel et bien vivant, heureux de sa vie, ayant oublier complètement son ancienne élève, comme si ce qu'il avait fait n'avait été qu'un passage dans sa vie, comme si détruire la vie d'une petite fille n'était rien. Charlie fut envahi de tristesse et de colère, mais elle n'affichait rien, partant tout simplement, pourtant elle laissait derrière elle une chose, une ombre qui grossit avec force, une ombre qui attrapa une brique pour plonger sur l'ancien professeur, lui fracassant le crâne, lui causant une mort direct. Quelque part elle le savait qu'il était mort, vu que c'est elle qui contrôle son ombre, mais c'était de manière inconsciente, comme si son ombre n'écoutait que les sentiments refoulés de la jeune femme et non ce qu'elle voulait réellement faire. Mais elle ne voulait rien savoir de cet homme, elle ne prit même pas la peine de savoir ce qu'il était devenu par la suite.

La vie en Angleterre de la jeune femme fut assez ordinaire, du moins en apparence. Toujours en liaison avec son cousin, Charlene continuait sa vie, se trouvant un nouveau mari qui disparu sans réellement laisser de mot. La police en conclu à un accident, ce qui pouvait être le cas à vrai dire, mais la réalité en était tout autre, c'était bien sûr Charlene qui en était à l'origine, dû moins une partie de Charlene qui en était à l'origine. C'était la seconde fois, mais ce n'était pas la dernière fois qu'elle le fit de cette manière. La veuve se trouva par la suite un nouveau mari, qui à son tour disparu également, et cela se répéta une nouvelle fois, et une fois encore. À chaque fois, cela se conclu par un accident, mais des doutes commençaient à germer dans l'esprit des policiers qui enquêtaient sur la veuve, sur la cinq fois veuve d'ailleurs. Il n'y avait bien sûr aucune preuve, mais les soupçons étaient de trop pour Charlie qui décida de quitter de nouveau son Angleterre natale pour revenir à Quederla, retrouver son cousin, s'installer dans cette ville qu'elle connaissait très bien, même si elle n'avait plus vraiment de lien avec les Élémentis.

Arrivant à Quederla, elle apprit l'existence d'un homme qui se fait appeler le « Ténébreux », la magie occulte à son apogée. Ce fut un choix évident pour elle de rentrer dans son organisation afin de bien commencer sa nouvelle vie, au moins cela devait être un homme de confiance pour elle car seul les ténèbres de son ombre lui étaient de réconfort, donc les ténèbres de cet homme devaient également être un cocon protecteur. Il lui donna donc ce qui fallait pour commencer une nouvelle vie à Quederla, un manoir, une boutique, vu que l'argent n'était pas un besoin de cette demoiselle qui avait déjà assez d'argent pour toute sa vie après avoir hériter de ses cinq anciens maris. Elle n'a malheureusement pas encore eu le temps de retrouver son petit cousin chéri, peut-être qu'elle devra essayer de le retrouver histoire de lui montrer qu'elle est de retour à Quederla, elle savait que ça lui ferait plaisir, surtout pour lui parler désormais en face, reprendre là où ils étaient avant son départ, puis pourquoi pas, le convaincre de la rejoindre dans les ténèbres, lui qui a toujours été une personne assez faible, cela sera sûrement assez aisé pour elle de le convaincre de la rejoindre, surtout qu'elle sait comment le manipuler en touchant dans les faiblesses de son cousin.


Et en vrai ?

{Quelque chose à dire ?}
PRÉNOM/SURNOM : Pwet pwet
ÂGE : 24 ans
COMMENT ÊTES-VOUS ARRIVÉ ICI : En survivant
UN COMMENTAIRE ? UNE IDÉE ? : Nop
LE CODE DU RÈGLEMENT : Ok by Kira


Dernière édition par Charlene Carter le Dim 26 Fév - 17:15, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Lyana SélmineMessages : 383
Date d'inscription : 14/07/2014


MessageSujet: Re: Charlene Carter, dit Charlie   Sam 25 Fév - 22:02

Jallais dire bienvenue puis jai vu que c'était un dc de Baba x)



#cc6633 ♥️

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Kira SerykMessages : 3030
Date d'inscription : 15/08/2012


MessageSujet: Re: Charlene Carter, dit Charlie   Sam 25 Fév - 22:22

Ouais, pas d'bienvenue Baba !

Spoiler:
 




Je vous grogne dessus en darkblue.







Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Bigby RawlinsMessages : 1092
Date d'inscription : 09/12/2014


MessageSujet: Re: Charlene Carter, dit Charlie   Sam 25 Fév - 23:02

ENCOREUNAUTRECOMPTEBABAWTF
Rebienvenue du coup et bon courage pour terminer ta fiche, moi jusqu'ici j'approuve mon bébé en tout cas o/



« Je vous grogne dessus en sienna »

* I can't go to hell.
* I'm all out of vacation days.








Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: Charlene Carter, dit Charlie   Dim 26 Fév - 17:16

Et voilà, normalement la présentation est terminée !
Big te laisse me dire si tout te semble correct au niveau de l'histoire de ton prédéf et te laisse valider la présentation. Je sais que tu meurs d'envie de valider un Élémentis =3
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Bigby RawlinsMessages : 1092
Date d'inscription : 09/12/2014


MessageSujet: Re: Charlene Carter, dit Charlie   Dim 26 Fév - 19:34

Oh oui, à moi les pleins pouvoirs Haha
Du coup je valide également l'histoire, alors ta couleur arrive, la suite tu la connais donc fais ta vie o/



« Je vous grogne dessus en sienna »

* I can't go to hell.
* I'm all out of vacation days.








Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Charlene Carter, dit Charlie   

Revenir en haut Aller en bas
 
Charlene Carter, dit Charlie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Quederla :: Archives~ :: Les Archives :: Anciennes présentations-