Les groupes "Gouvernement" et "L'Ordre" sont à la recherche de membres.
veuillez les privilégier, si cela vous convient bien sûr !
Ou bien choisir un prédéfini !
Le forum dispose de Discord !
Vous pourrez y accéder une fois qu'un membre du Staff vous aura validé et qu'il vous aura envoyé un MP avec l'adresse de notre Discord ! N'hésitez pas à nous rejoindre !
Nous sommes actuellement à la recherche du Maire de Quederla.
Si ce poste vous intéresse, faites-le nous savoir !

Partagez | 
 

 On trouve toujours une réponse...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: On trouve toujours une réponse...   Mar 21 Mar - 9:49

On trouve toujours une réponse...

Feat.... Baelfire Gold

Depuis que j'étais sortie de l’hôpital, mes temps libres se trouvaient étrangement bien remplis. Aider Kira à la maison, sortir un peu avec Nemeroff, faire les devoirs, ne pas oublier les soins pour ma main, mais aussi, je passais du temps à la bibliothèque. J'avais parcouru des tas de bouquins mais je n'avais rien trouvé. Au sujet de cette lame que Singe m'avait offerte pour mon anniversaire. Elle est belle vraiment, à tel point que j'espère ne pas avoir à l'utiliser, mais elle m'intrigue.

Il y a des choses écrites dessus, certaines que je peux lire mais j'ai la sensation que tout ne m'est pas clairement décodé. Alors, j'ai essayé d'en découvrir davantage. Mais les livres ne m'ont rien appris de leur côté. Alors, j'ai fait le tour des forges, en me disant que peut-être, je pourrais croiser son créateur. Mais non, aucune réponse de leur part non plus, bien qu'ils se montrent tous curieux devant cet objet. Ils ont même voulu me l'acheter mais c'est un cadeau, sa valeur ne se monnaie pas.

Du coup, j'ai commencé à faire le tour des antiquaires. Eux aussi ont l'habitude de voir et de manipuler des tas d'objets alors peut-être qu'il y en aura un qui pourra me renseigner. J'ai déjà fait plusieurs enseignes et de nouveau, j'ai fait chou blanc. J'en viens à me demander si je ne me pose pas trop de questions finalement. Au fond, ce n’est peut-être rien de plus qu'une lame qu'un orfèvre s'est juste amusé à décoré selon son humeur du jour?

Le temps se couvrant, je rentre dans une nouvelle boutique. Celle d'un prêteur sur gage. Ici aussi, j'ai remarqué en passant dans la rue qu'il y avait plein d'objets qui semblaient précieux et anciens alors au fond, je ne perds rien à venir demander. Il n'y a personne à part moi dans la boutique, alors j'observe un peu les lieux, curieuse. Si la porte est ouverte, le responsable ne doit pas être bien loin.

"- Excusez-moi... Bonjour, il y a quelqu'un ?"

Revenir en haut Aller en bas
Chef de L'Ordre
avatar

Baelfire GoldChef de L'OrdreMessages : 325
Date d'inscription : 12/02/2016


MessageSujet: Re: On trouve toujours une réponse...   Mar 21 Mar - 21:24

On trouve toujours une réponse...

Feat. Haizea Ariya-Seryk

La vie du Ténébreux était absolument parfaite, en fait tout allait parfaitement bien pour lui. Les plans de cet homme se déroulaient sans aucun soucis, il arrivait doucement à gagner du terrain concernant la ville, mais également au niveau de son organisation qui lui obéissait parfaitement bien, même son apprenti, qui peut être réticent, lui obéissant parfaitement. C'était tellement parfait, qu'il pouvait de plus en plus arrêter d'être le Ténébreux pour se mettre de plus en plus dans la peau du simple Baelfire Gold. Cela faisait déjà un moment que cet homme avait pénétré la ville, grandi même dans sa fortune personnelle, même si l'élément de l'or y est pour beaucoup, mais en tout cas il avait déjà une bonne petite couverture et surtout personne n'avait encore jamais fais le lien entre, en même temps ils sont très différent, jusqu'à même la démarche. Le Ténébreux passait encore énormément de contrat, mais il avait trouver la méthode pour être à son château très rapidement, et puis il n'a pas de la visite tous les jours, beaucoup on peur d'y aller, mais tout ça n'est pas dérangeant car les éléments et les animaux que possède le Ténébreux sont encore nombreux, surtout qu'il gagne tout ce que son apprenti passe également, aucun soucis à se faire pour lui, tout lui réussi.

Aujourd'hui, comme depuis plusieurs jours, le Ténébreux était donc dans la peau de Baelfire Gold, traînant uniquement dans sa boutique, enfin presque car il devait bien sûr sortir pour pouvoir remplir sa boutique, en acheter de nouveau, en livrer d'autre, ou simplement pour nettoyer ses objets rare et précieux. En tout cas sa vie de la sorte n'a jamais été très passionnante, enfin surtout qu'il n'y a jamais grand nombre de client qui passe par sa boutique parce qu'à vrai dire, la réputation de cet homme est loin d'être aussi négative que celle du Ténébreux, mais il dispose d'une réputation assez néfaste, mais ça reste sûrement l'homme avec la plus grande culture de Quederla ; l'homme qui dispose de la plus grande collection d'objet ancien, voire même magique par moment, de Quederla, donc cela a de quoi attirer la curiosité de beaucoup de monde, même si la réputation de l'homme n'aide pas réellement à avoir des clients. Néanmoins rien qu'aujourd'hui il y a eu de bon client, en même temps ses prix sont assez élevé donc ce n'est pas vraiment le premier venu qui serait capable de s'offrir les objets présent dans la boutique, même si certains sont abordable, non pas comme la pendule en or massif qui vaut énormément de Derla.

Baelfire avait d'ailleurs réussi à vendre un objet il y quelque temps, une belle vente, surtout vu l'objet, en même temps ce fut très simple de le vendre à ce genre de personne prêt à tout pour dépenser leur fric et surtout cet homme adorait obtenir plus qu'il donnait donc c'était parfait. Il était désormais dans l'arrière-boutique pour nettoyer un objet ancien de Quederla, il faut dire qu'il faut vraiment y prendre le plus grand soin et pourrait penser que ça ennuierait un homme si puissant, mais au contraire, cela le détend même. Il a toujours besoin de se vider l'esprit pour pouvoir penser qu'à ce qui est vraiment essentiel, c'est toujours bon d'avoir un passe-temps qui permet de se détendre et pouvoir penser à des choses importantes. Si le Ténébreux n'avait rien pour s'occuper l'esprit, il serait tellement préoccupé et impossible de réfléchir et surtout faire ce qu'il a à faire avec son organisation, mais aussi avec son plan de conquête de la ville, c'est que ce n'est pas donné à tout le monde de réussir le rêve de toute une vie, de plusieurs générations même, ce pour quoi il est né d'ailleurs. En tout cas il était occupé jusqu'à qu'il entende une voix qui provient de la boutique, qui suivit le son de sa clochette quand on ouvrait la porte, il y avait donc un client. Au son de la voix, cela ne devait pas être quelqu'un d'âgé, mais cela ne dérange pas, chacun à son prix et tout le monde à quelque chose à donner, il suffit simplement de trouver ce qui fonctionne avec la personne.

Je suis à vous dans un instant.



Il ne faut jamais faire croire au client qu'on est trop pressé, toujours lui faire attendre, c'est la meilleure façon pour que le client décide de faire un tour dans la boutique et tombe sous le charme d'un des objets qui se trouvent à l'intérieur et donc de cette manière, de l'argent rentre très facilement. De ce fait, Baelfire prit son temps de ranger l'objet qu'il était entrain de nettoyer dans son armoire pour le protéger correctement, il ne lui restait donc plus qu'à retourner dans sa boutique. L'homme prit dans un premier temps sa canne, en même temps, Baelfire est un boiteux et donc forcément il a besoin d'aide pour marcher, pour cette raison qu'il ne se sépare jamais de sa canne, et puis c'est très utile pour frapper quand c'est nécessaire, c'est même plutôt violent quand il le veut, mais c'est assez rare qu'il doit utiliser cette méthode là. En entrant dans la boutique, il peut enfin voir la cliente et effectivement, c'est une jeune demoiselle qui a l'air assez perdu, mais tout le monde est le bienvenue dans la boutique, maintenant à voir ce qu'elle désire et en quoi l'humble Baelfire Gold puisse faire pour rendre service à une demoiselle qui ne doit sûrement pas avoir l'habitude de traîner en ces lieux, on ne va pas dire que le coin est non très bien fréquenté, mais ça peut importe. L'homme prit place derrière son comptoir, là où est sa place vu que c'est lui le commerçant.

Je suis Mr Gold, que puis-je pour vous ? Un renseignement ? Un objet à vendre ? Vous désirez un objet ? Quoi que vous désirez, je suis l'homme qu'il vous faut.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/channel/UCzlmbguLEb79fET1x35KSig
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: On trouve toujours une réponse...   Mer 22 Mar - 8:35

On trouve toujours une réponse...

Feat.... Baelfire Gold

Je suis à vous dans un instant.

La voix qui me répond vient de l'arrière boutique. Le gérant est donc bien présent mais doit être occupé. Au moins, il y a quelqu'un, c'est déjà ça. Du coup, en attendant qu'il revienne, je laisse mon regard vagabonder sur les objets présents. ils sont plutôt vieux, enfin disons anciens, dans leur grande majorité. Mais tous semblent en très bon état. Il a l'air d'en prendre soin. Juste comme ça, j'essaye de m'amuser à donner des prix à ce que mon regard croise mais j'abandonne rapidement. Je n'ai jamais été douée à ce genre de jeu.

Ce fut le tapotement régulier de la cane mêlé aux bruits des pas dans mon dos qui me fit réaliser que le vendeur était arrivé dans la pièce. Bon, bah depuis des heures non plus, il n'était pas encore installé tout à fait. J'espère qu'il n'a pas trop mal quand même quand il marche. Je ne peux m'empêcher de me demander si cela est lié, de près ou de loin, à la guerre entre les familles, mais je ne poserais pas cette question. Ma main blessée est toujours tenue bien serrée contre mon corps pour ma part.

Je suis Mr Gold, que puis-je pour vous ? Un renseignement ? Un objet à vendre ? Vous désirez un objet ? Quoi que vous désirez, je suis l'homme qu'il vous faut.

"- Enchantée, Mr Gold. Je m'appelle Haizea et je recherche des informations au sujet d'une lame un peu particulière...  "

Je me rends compte que je n'ai pas vu une seule arme dans la boutique alors du coup, je me demande si j'ai bien fait de venir ici. Enfin, de toute façon, maintenant que je suis là, autant la lui montrer. Au pire, il me dira comme tous les autres. Qu'ils ne sait rien à son sujet. Je tire donc délicatement la dague de mon sac, venant la déposer sur le comptoir avant d'en ôter le morceau de satin rouge dans lequel je l'avais enveloppé pour la protéger afin qu'il puisse la contempler à loisirs.

"- Voilà, c'est elle. "

Revenir en haut Aller en bas
Chef de L'Ordre
avatar

Baelfire GoldChef de L'OrdreMessages : 325
Date d'inscription : 12/02/2016


MessageSujet: Re: On trouve toujours une réponse...   Jeu 23 Mar - 14:30

On trouve toujours une réponse...

Feat. Haizea Ariya-Seryk

Le Ténébreux, enfin Mr Gold, est capable d'avoir des informations sur n'importe quel objets qui peuplent la ville de Quederla, en même temps il est né et a grandi parmi les livres, les reliques, les enseignements de l'ancienne Quederla, il connaît donc tout ce qu'il faut sur tout, même les objets les plus rare. Si jamais quelqu'un à besoin d'aide pour déchiffrer un texte ancien, découvrir l'histoire d'un objet, ou n'importe quoi, Gold est capable de le décrypter, plus ou moins rapidement, et surtout en échange de rémunération adéquate également, après tout, cela reste un commerçant. Néanmoins, cette jeune femme semblait avoir besoin d'aide concernant une lame. Certes tous les objets ont une histoire, mais concernant les armes, un forgeron est plus adapté quand il s'agit de savoir comment a été construit une arme ou même pour qui alors si une arme existe, il faut surtout trouver le forgeron qui est le créateur plutôt que d'aller voir un simple spécialiste dans les reliques, mais après tout, on n'est jamais à l'abri d'une bonne surprise et trouver une lame qui appartenait aux fondateurs, ou bien servant à un rite de passage au sein des familles et donc en tirer un très grand avantage.

Mr Gold restait tranquillement derrière son comptoir a attendre de voir justement cette fameuse lame comme parle justement. Il peut exister un nombre incalculable de lame, dont certaines qui ne sont que simplement de simple arme ridicule. C'est déjà arrivé qu'on essaye de lui vendre une arme en prétextant qu'elle était rare, mais c'était juste une arme sans grande valeur, même pas forgé dans de l'or ou bien un autre métal rare ou précieux. La demoiselle sortie de son sac un morceau de tissu, très jolie il faut dire, mais ce qui était vraiment intéressant se trouvait à l'intérieur donc il la laissa faire vu qu'elle était bien parti pour le faire. La jeune Haizea sorti de sa protection une lame parfaitement taillé, dans un métal extrêmement brillant, sûrement unique d'ailleurs car c'était la première fois qu'il remarque une telle arme. Dans un premier temps il analysa que de haut cet objet, regardant le contour, les gravures de haut et même si l'arme ne lui disait rien comme ça, il avait quand même une impression de déjà-vu, comme s'il connaissait cette arme alors qu'il ne l'avait jamais vu. On pouvait clairement voir qu'il était assez curieux de voir cela, il avait besoin de voir cette dague de plus près afin de pouvoir connaître exactement son origine.

Puis-je y jeter un coup d’œil ?



Le Ténébreux n'attendit pas réellement une réponse de sa cliente, il était vraiment intrigué donc il se devait d'y jeter un coup d’œil plus poussé pour le moment. Cette arme entre ses mains, il pouvait désormais voir plus en détail les courbes de la dague, plus en détail ce qui était inscrit dessus. Une arme parfaitement taillée, non pas pour le combat, mais plus pour les cérémonies, c'était évident que l'arme devait être utilisé pour une cérémonie ancestrale, mais laquelle ? Normalement, la construction de la dague, les symboles dessus doivent en dire long sur ce qu'elle devait faire par le passé. Le propriétaire de la boutique retourna cet objet afin de voir également l'autre côté de l'arme. Dès qu'il pu voir cette arme sous la nouvelle face, ses mains se mirent à trembler, d'excitation ? Ou bien serait-ce plutôt de la peur ? Impossible de savoir, mais ce qu'il venait de voir du second côté le surpris au plus haut point. Sur la lame, au milieu des gravures se trouvaient un nom, le nom de Rumpelstiltskin, son premier surnom, le surnom que son maître, son père, lui avait donné avant qu'il ne devienne le Ténébreux. Tout lui revient en tête à ce moment-là, mais il avait besoin de confirmation.

Je.. Je.. reviens. Ne bougez pas d'ici, j'en ai pour.. deux minutes grand maximum.



L'arme lâchée sur le comptoir, Mr Gold disparu de nouveau dans son arrière-boutique. Inconsciemment il savait ce qu'était cette arme, mais il pensait que c'était qu'une légende, une légende pour lui faire peur. Le Ténébreux était sûr que cette lame n'existait pas, que c'était une méthode pour le contrôler et il s'était persuadé qu'elle n'était qu'illusion et pourtant voilà qu'elle était en face de lui en ce moment-là. Néanmoins il voulait en être sûr plutôt que dire une bêtise et puis si jamais c'est le cas, il pourrait sûrement tuer cette gamine avant qu'elle ne remarque le plein potentiel de cette lame. Dans l'arrière-boutique, Mr Gold disparu à l'intérieur d'un miroir pour chercher chez lui un ouvrage important, l'ouvrage que son maître lui montrait pour lui faire peur et le garder sous son joug. Ce fut très rapide de trouver cet ouvrage, en même temps il savait parfaitement ce qu'il cherchait et même si ce n'était qu'une légende pour lui, il gardait cet ouvrage pour le cas où cela arrivait. Dès qu'il avait ce livre en sa possession, du moins le morceau de parchemin qu'il déchira après l'avoir très rapidement lu pour ne pas donner trop d'informations à cette femme. Même si c'était dangereux, il fallait mieux que les informations lui proviennent du Ténébreux lui-même afin de les contrôler, plutôt que d'une personne qui pourrait en faire mauvais usage. Il retourna de ce fait très vite dans sa boutique pour retrouver cette arme et vérifier avec le dessin sur son parchemin, le gardant pour le moment cacher dans sa veste.

Cette arme.. Je peux effectivement vous raconter l'histoire de cette dague, mais j'aimerai, dans un premier, savoir où vous l'avez trouvé, et ce que vous en savez. Cela pourrait mettre très utile pour compléter mon analyse au sujet de cet article unique.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/channel/UCzlmbguLEb79fET1x35KSig
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: On trouve toujours une réponse...   Ven 24 Mar - 9:50

On trouve toujours une réponse...

Feat.... Baelfire Gold

La dague déposée sur le comptoir, le commerçant commence par l'examiner en silence, sans y toucher. Son regard est vraiment scrutateur et attentif, je me demande s'il a eu le même pour tous les objets qui sont présents aux alentours. En tout cas, il semble intéressé par mon arme.

Puis-je y jeter un coup d’œil ?

"- Je vous en prie, oui. "

De moi-même, je n'ai rien trouvé alors si lui pouvait m’apporter des réponses, je ne serais pas contre. L'arme est vraiment très belle mais du coup, j'avoue que j'ai du mal à l'imaginer vraiment contre comme simple lame de combat, elle fait trop recherchée pour ça. Je le laisse donc la saisir et l'observer sous toutes les coutures, attendant patiemment une réponse que j'attendrais presque déjà comme négative, par habitude.

Je.. Je.. reviens. Ne bougez pas d'ici, j'en ai pour.. deux minutes grand maximum.

"- Euh... très bien. "

Est-ce que c’est moi ou ses mains tremblaient légèrement? J'ai sans doute mal vu. En tout cas, le voilà qui de nouveau disparaît dans son arrière-boutique. Je le laisse partir tandis que mes doigts reviennent doucement effleurer les symboles et autres décorations de la lame. Je ne la trouve pas si froide que cela pour du métal, c’est presque agréable même. Il faudra que je trouve moi aussi un présent à offrir à Singe, quand ce sera son anniversaire, pour le remercier. Je me demande bien d'ailleurs ce qui pourrait lui faire plaisir.

Mais déjà, le pas un peu marqué de l'échos de la canne du propriétaire de la boutique résonne de nouveau alors qu'il revient derrière le comptoir, fixant de nouveau mon arme avec intensité. Comme s'il y cherchait quelque chose. Je trouve qu'il semble un tout petit peu moins calme que quand il est était entré tout à l'heure mais cela doit être moi. Je sais que j'ai tendance à être un peu trop méfiante depuis les derniers événements.

Cette arme.. Je peux effectivement vous raconter l'histoire de cette dague, mais j'aimerai, dans un premier, savoir où vous l'avez trouvé, et ce que vous en savez. Cela pourrait mettre très utile pour compléter mon analyse au sujet de cet article unique.

"- C'est un cadeau. Un camarade d'entrainement me l'a offerte pour mon anniversaire, pour me protéger à l'avenir. Alors, je n'en sais pas grand chose. Juste qu'elle appartenait à son grand-père, qui était un peu collectionneur. "

Il connait vraiment l'histoire de cette arme? Cela veut dire que je ne me serais pas trompée, que cette lame n'est pas simplement faite pour faire couler le sang. Certes, elle pourra servir à cela, comme toutes les armes mais elle est si jolie, elle doit forcément avoir un autre rôle. Toutes ces écritures ne seraient pas là sinon.

"- C'est vraiment un article unique? Je veux dire... Elle ne ressemble pas à une arme de combat, c'est vrai. Elle est trop ouvragée pour cela. Enfin, ce n’est que mon avis. Mais quel genre d'histoire peut lui être attachée, je me le demande bien. "

Pour le coup, j'avoue que ma curiosité est piquée au vif. Une lame qui aurait toute une histoire, on ne trouve pas cela tous les jours. Je me demande si Singe ou même son grand-père le savaient de leur côté. Sans doute pas, sinon ils ne se seraient pas séparés d'un bien aussi précieux. En tout cas, j'ai hâte d'entendre ce que Monsieur Gold va pouvoir me raconter à son sujet.

Revenir en haut Aller en bas
Chef de L'Ordre
avatar

Baelfire GoldChef de L'OrdreMessages : 325
Date d'inscription : 12/02/2016


MessageSujet: Re: On trouve toujours une réponse...   Dim 26 Mar - 18:28

On trouve toujours une réponse...

Feat. Haizea Ariya-Seryk

Savoir ce que le client sait de l'objet qu'il apporte est toujours la chose à faire, car cela permet de poser les bases, éviter de parler dans le vide pour dire des informations dont la personne est déjà au courant, puis surtout ça permet de savoir si la personne est connaisseuse et donc qu'il faut éviter de tisser la vérité ou on peut se le permettre. Pour le coup, la cliente de Mr Gold n'en savait vraiment rien de cet objet, hormis que c'était un cadeau ; elle ne connaît pas l'origine, ni même ce à quoi elle sert, même si elle peut se douter, comme n'importe qui qui jetterai un coup d’œil à cet objet, que ce n'est pas une arme de combat, mais une arme qui devait servir à un tout autre objectif et effectivement elle avait vu juste car aucune arme ne se fabrique du genre car cela serait très dur de tuer une personne avec une lame aussi recourbée. Par contre elle ne savait absolument pas son histoire. Le Ténébreux pourrait très bien lui mentir et lui dire qu'elle servait pour une ancienne secte ou bien que c'est la fantaisie d'un homme riche, mais c'était contre sa philosophie, le Ténébreux ne ment jamais, il brode simplement la vérité et joue avec les mots donc c'est exactement ce qu'il allait faire avec cette demoiselle.

D'après la légende, cette arme est magique. Vous devez connaître la légende Arthurienne, même si ce n'est pas vraiment une légende qu'on apprend à Quederla ? Mais est-ce que vous connaissez la partie disparue de cette légende, la fin de cette légende ?



Tout le monde connaît la légende du Roi Arthur, de son épée magie, de ses chevaliers, de ce Roi grandiose, pourtant, personne ne connaît la totalité de la légende, du moins la véritable fin de cette légende. Les personnes qui sont capable de connaître cette histoire sont ceux qui savent que la magie existe, qui ont apprit cette légende grâce à un proche, qui se sont transmit de génération en génération ou bien simplement par une personne qui descend de ces fameux héros de la légende Arthurienne car même si beaucoup sont septique sur leur véritable existence, ils ont véritablement exister. Baelfire Gold, ou plutôt le Ténébreux, est au courant de cette légende car son maître, son père, lui racontant toujours quand il était gamin, non par pour lui donner de la culture, mais pour lui faire peur, mais le résultat fut le même quand même. L'homme d'affaire attendit d'avoir quand même la réponse de la demoiselle, savoir s'il devait raconter toute la légende ou pas, mais de toute façon il ne se donnerait pas la peine de tout raconter, mais simplement ce qui était important, ce qui concerne cette arme qu'elle veut l'avis. Le commerçant chercha pendant un court temps un livre derrière lui racontant justement la légende arthurienne, du moins celle que tout le monde connaît, pour le glisser à la jeune demoiselle, livre ouvert bien sûr.

Le Roi Arthur disposait d'une lame sacrée, une lame magie, Excalibur. Grâce à celle-ci, il accomplit des prodiges inconcevable. Toute sa vie, il cherchait le saint graal, mais en vain. Pourtant, ce que tout le monde ignore, c'est que cet homme serait venu à Quederla, du moins à l'ancienne Quederla et il aurait affronter nos ancêtres. Personne ne sait s'il en est sorti vivant ou bien s'il serait mort ici, mais la légende ne s'arrête pas là. D'après d'anciens écrits, Arthur aurait briser sa fameuse épée, laissant le morceau cassé ici, tombant dans l'oublie. Même si cette dague n'a rien à voir avec un bout d'épée cassé, quelqu'un l'ayant sûrement réparé, il ne fait aucun doute que cette dague se retrouve être le bout d'Excalibur, une dague disposant d'un pouvoir magique outre mesure.



Beaucoup d'informations d'un seul coup, mais pour le coup ce n'était qu'une histoire, une histoire que son père lui racontait. Mr Gold pouvait très bien tout raconter car cela ne le mettait pas en danger, mais c'était évident qu'elle n'allait pas s'en arrêter là et qu'elle voudrait en savoir d'avantage sur les pouvoirs magiques qu'il venait de lui parler, puis surtout sur le nom inscrit sur cette lame de la sorte donc il faudrait qu'il donne le plus d'informations possible pour qu'elle se laisse facilement avoir et pourquoi pas ensuite lui proposer de la racheter ; si tout peut se faire en douceur, autant tenter le coup. Laissant le livre à la jeune demoiselle, le teneur de la boutique se retourna de nouveau, comme s'il cherchait quelque chose dans un tiroir derrière lui, mais c'était simplement de quoi lui occuper l'esprit afin qu'elle ne remarque pas qu'il ne cherchait rien, juste sortir le morceau de livre qu'il avait récupérer dans son château il y a peu afin de lui montrer ce que ça pouvait en retourner, puis il ne risquait rien tant qu'il ne dit que Mr Gold est le Ténébreux, qu'il est le fameux Rumpelstiltiskin qui est inscrit sur la lame et que cette dague permet de contrôler cet homme si puissant qui terrifie tout le monde. Il finit donc par lui montrer le morceau de papier avec le dessin de cette arme et des écrits en ancien Quederlien dont elle ne pouvait sûrement pas lire ce qu'il y avait d'inscrit.

Pour ce qui est d'inscrit sur ce morceau de papier et concernant cette dague.. et le nom inscrit dessus. La légende Quederlienne raconte que cette lame n'est pas utile pour se battre, pour tuer quelqu'un, au contraire, elle est là pour contrôler une personne. Je vous lis ce qui est inscrit, du moins cette légende : « Celui qui disposera de cette lame pourra contrôler la personne dont le nom est forgé par les Dieux ». Voilà ce qui est dit. Si on en croit la légende, Excalibur, ou du moins ce morceau d'Excalibur serait en mesure de contrôler une personne du nom de Rumpelstiltiskin. Néanmoins, je serai incapable de vous dire si cette personne a existé, existe ou existera... Puis ce n'est qu'une légende mademoiselle, ce n'est pas la réalité. Or, cela reste un objet avec une immense histoire, je serai prêt à vous l'acquérir si vous êtes disposée à la vendre. Pour cet objet sans commune mesure, je serai prêt à vous en offrir un bon prix, un million de Derla, à moins que vous désirez le troquer contre un autre objet de ma boutique qui vous plaira plus ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/channel/UCzlmbguLEb79fET1x35KSig
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: On trouve toujours une réponse...   Dim 26 Mar - 19:07

On trouve toujours une réponse...

Feat.... Baelfire Gold

D'après la légende, cette arme est magique. Vous devez connaître la légende Arthurienne, même si ce n'est pas vraiment une légende qu'on apprend à Quederla ? Mais est-ce que vous connaissez la partie disparue de cette légende, la fin de cette légende ?

"- La légende du Roi Arthur, c’est bien celle qui parle des chevaliers de la Table Ronde, du Saint Graal et de Merlin l'enchanteur, n'est-ce pas? Oui, je la connais. Enfin, ce que j'ai pu en lire dans les livres. Je doute d'avoir eu accès à sa partie disparue... "

D'ailleurs, si je prend le temps d'y repenser, cette légende n'a jamais eu de fin digne de ce nom pour moi. Je suis toujours restée sur ma fin, comme s'il manquait quelque chose ou que l'on avait rapidement bâclé cette dernière. peut-être que c’est justement ce passage-là qui me manquerait. J'avoue que je suis surprise, moi qui ne m'attendais plus vraiment à une réponse positive, cet homme semble avoir toutes les réponses que je cherchais.

le livre qu'il dépose sur la table est bien un exemplaire de cette légende que j'ai déjà lu. Nous parlons donc bien de la même chose, cela me rassure. En même temps, des légendes du Roi Arthur, il ne doit en exister 50 non plus. Son ouvrage est cependant à l'image de sa boutique. Sans aucun doute précieux et fragile alors, je préfère ne pas trop le manipuler, de peur de venir l’abîmer.

Le Roi Arthur disposait d'une lame sacrée, une lame magie, Excalibur. Grâce à celle-ci, il accomplit des prodiges inconcevable. Toute sa vie, il cherchait le saint graal, mais en vain. Pourtant, ce que tout le monde ignore, c'est que cet homme serait venu à Quederla, du moins à l'ancienne Quederla et il aurait affronter nos ancêtres. Personne ne sait s'il en est sorti vivant ou bien s'il serait mort ici, mais la légende ne s'arrête pas là. D'après d'anciens écrits, Arthur aurait briser sa fameuse épée, laissant le morceau cassé ici, tombant dans l'oublie. Même si cette dague n'a rien à voir avec un bout d'épée cassé, quelqu'un l'ayant sûrement réparé, il ne fait aucun doute que cette dague se retrouve être le bout d'Excalibur, une dague disposant d'un pouvoir magique outre mesure.

"- Je possède... un morceau de la véritable Excalibur?  "

Et le Roi Arthur serait venu à Quederla? Il y aurait affronté nos ancêtres? Tu parles d'un scoop. Sur le coup, j'ai un peu de mal à y croire. Après tout, pourquoi ce genre d’événement ne figurerait pas sur les livres d'histoire? C'est très important. En même temps, cela reste du domaine de la légende alors, jusqu'à quel point puis-je croire tout cela? Je ne sais plus trop. Je crois que c'est trop énorme encore, je n'arrive pas à tout digérer d'un coup.

En même temps, il est évident que cette lame est unique, différente des autres. Alors, pourquoi pas après tout? Et puis, même si je le crois, peut-être que je pourrais demander à Laelyss son avis. Elle est antiquaire aussi même si en ce moment, elle se retrouve en congé. Mais un nouveau papier est glissé sur le comptoir, un morceau de parchemin écrit en vieux Quederlien, une langue que je ne maîtrise pas, et sur lequel se trouve une parfait représentation de mon arme.

Pour ce qui est d'inscrit sur ce morceau de papier et concernant cette dague.. et le nom inscrit dessus. La légende Quederlienne raconte que cette lame n'est pas utile pour se battre, pour tuer quelqu'un, au contraire, elle est là pour contrôler une personne. Je vous lis ce qui est inscrit, du moins cette légende : « Celui qui disposera de cette lame pourra contrôler la personne dont le nom est forgé par les Dieux ». Voilà ce qui est dit. Si on en croit la légende, Excalibur, ou du moins ce morceau d'Excalibur serait en mesure de contrôler une personne du nom de Rumpelstiltiskin. Néanmoins, je serai incapable de vous dire si cette personne a existé, existe ou existera... Puis ce n'est qu'une légende mademoiselle, ce n'est pas la réalité. Or, cela reste un objet avec une immense histoire, je serai prêt à vous l'acquérir si vous êtes disposée à la vendre. Pour cet objet sans commune mesure, je serai prêt à vous en offrir un bon prix, un million de Derla, à moins que vous désirez le troquer contre un autre objet de ma boutique qui vous plaira plus ?

"- Je... euh... "

Un morceau d'Excalibur. Contrôler la personne dont le nom est gravé dessus. Pas pour tuer. 1 million de derlas. Tous ces mots se mélangent dans mon esprit alors que mon regard ne cesse de fixer l'arme offerte par Singe. Avait-il la moindre idée de sa valeur en me la donnant? Certainement pas. Il faut qu'il sache. Même si c’est un cadeau, il pourrait en avoir besoin, pour aider financièrement sa famille. Un objet avec une immense histoire. Mais qui tient de la légende. Pourtant, la légende me paraîtrait soudain très réelle.

"- C'est très aimable à vous, comme proposition mais... je crois que tout cela mérite réflexion avant tout. Même si cette arme est bien une relique légendaire, elle garde malgré tout une certaine valeur sentimentale pour moi alors... Je pense que je vais la garder un peu... Et réfléchir à tout ce que vous m'avez appris. "

Peu importe que cette dague serve à contrôler ce Rumpel-machinchose. Si elle date des légendes Arthurienne, cet homme est forcément mort depuis des lustres. Et cet objet me reste avant tout un cadeau précieux alors, je ne peux pas m'en séparer comme cela.

Revenir en haut Aller en bas
Chef de L'Ordre
avatar

Baelfire GoldChef de L'OrdreMessages : 325
Date d'inscription : 12/02/2016


MessageSujet: Re: On trouve toujours une réponse...   Mar 28 Mar - 16:04

On trouve toujours une réponse...

Feat. Haizea Ariya-Seryk

La jeune demoiselle semblait être vraiment très prise par ce que Mr Gold lui racontait. En même temps c'est vraiment une histoire passionnante, c'est une légende qui a toujours fasciné tout le monde, alors découvrir une partie de l'histoire que tout le monde ignore, surtout la fin, cela à de quoi intrigué du monde, même si personne en dehors de Quederla pourrai y croire vu que c'est vraiment typique de l'ancienne Quederla ; il y a même de grande chance que les spécialistes de Quederla et de son histoire ne connaissent pas l'histoire de cette dague. Les seules personnes capable de la connaître ou d'y croire sont le Ténébreux lui-même et son maître, mais il n'y en reste plus qu'une personne en vie parmi les deux. Néanmoins, cette femme ne prenait pas le commerçant pour un vieux fou qui raconte des histoires, mais elle vraiment prise par tout ce qui était dit et même s'il ne savait pas pourquoi il donnait autant d'information, il le faisait tout simplement, sûrement cette dague qui fait effet sur Mr Gold. La demoiselle avait demandé des informations et le Ténébreux s'exécutait, cette lame a vraiment une puissance phénoménale et c'est pour ça qu'il faut qu'elle se retrouve entre les mains du Ténébreux et de personne d'autre.

Néanmoins cet homme vit noir d'un seul coup lorsqu'elle refusa l'offre qu'il venait de lui proposer, une offre telle que personne en temps normal aurait refuser, surtout les jeunes, mais non, elle, elle préfère refuser simplement parce que cette arme à un attrait sentimental. Chose que le Ténébreux ne comprend absolument pas, mais pourtant c'est la réalité des choses. Mr Gold serra sa canne derrière le comptoir, comme pour se contrôler car il était vraiment à rien de tuer cette femme, lui prendre la dague et faire disparaître le corps tout simplement ; s'il aurait été en Ténébreux, c'est d'ailleurs ce qu'il aurait fait, mais là, il garde quand même une réputation à tenir en tant que Mr Gold, donc il se doit d'essayer de régler cette histoire à l'amiable. Après tout, il avait quand même réussi à trouver un doute dans ses paroles, donc il pouvait sûrement essayer de la convaincre malgré tout, mais il faut vraiment qu'il joue bien sur les mots et qu'il ne la braque pas, parce que si jamais cette dague possède vraiment le pouvoir de le contrôler, il sera obligé de faire ce qu'elle lui demandera, donc il doit vraiment faire très attention. Mr Gold devait quand même faire vite parce que c'était évident qu'elle allait bientôt partir afin de réfléchir à tout cela chez elle.

Je comprends très bien votre choix Mademoiselle. Ma proposition restera ouverte pour vous si jamais vous vous décidez à céder votre bien. Mais pourrais-je vous demander une chose ? Afin de tenir mes comptes, mes transactions, je tiens le registre de tous mes clients alors j'aimerai que vous remplissez ceci.



Ceci n'était qu'une moitié de vérité. Mr Gold tient bien sûr ses comptes, ses transactions, afin de pouvoir s'y retrouver dans les archives quand il doit les faire, mais s'il voulait réellement lui faire cela, même si elle n'avait rien acheter, elle avait obtenu des informations très précieuse, donc tout cela peut paraître très facilement plausible. Cette subterfuge était tout simplement pour obtenir le nom complet de cette demoiselle, mais aussi obtenir son adresse car de la sorte, dès que l'occasion s'y prêtera, il pourra tout simplement s'y rendre afin de lui voler cette fameuse arme, même s'il devra être très minutieux et patient vu que pour le moment, si cette lame venait à se faire voler, les soupçons se porteront forcément sur Mr Gold vu que lui seul connaît sa puissance. Le commerçant glissa donc un simple carnet sur le comptoir, passant très près de la lame légendaire, mais même si son regard fut attiré par elle, il fit en sorte de ne pas montrer qu'il était vraiment très intéressé, même si cela paraissait évident vu le montant de l'offre. Il lui confia également un stylo afin qu'elle puisse inscrire les informations qu'il venait de demander, du moins qu'il va lui demander juste après lui avoir donner les objets nécessaires.

Je suis désolé de vous demander cela, mais c'est les règles dans ma boutique. Même si je vous offre les informations, ce n'est pas tous les jours qu'on apporte un objet de cette qualité, vous restez une cliente mademoiselle. Il me faudrait votre nom, votre âge et votre adresse. Je vous en suis très reconnaissant pour cette trouvaille, même si je suis grandement déçu qu'on n'a pas pu faire affaire ensemble. Après cela, je ne vous retient pas, mais je me dois tout de même de réitérer mon offre concernant la dague avant votre départ.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/channel/UCzlmbguLEb79fET1x35KSig
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: On trouve toujours une réponse...   Mer 29 Mar - 8:58

On trouve toujours une réponse...

Feat.... Baelfire Gold

Je comprends très bien votre choix Mademoiselle. Ma proposition restera ouverte pour vous si jamais vous vous décidez à céder votre bien. Mais pourrais-je vous demander une chose ? Afin de tenir mes comptes, mes transactions, je tiens le registre de tous mes clients alors j'aimerai que vous remplissez ceci.

La proposition restera ouverte. Oui, je n'en doute pas. S'il est prêt à mettre aussi cher dans ce genre de lame, c'est que cette dernière doit véritablement l'intéressée. Un million de derlas, je ne vois même pas ce que cela peut représenter. Même si je ne doute pas une seule second que cet homme puisse posséder une telle somme. Avec tout ce qu'il possède, cela n'a rien d'étonnant. Et je suis plutôt rassurée de voir qu'il ne soit pas en colère, du fait de mon refus. Pour le coup, je craignais un peu sa réaction malgré tout. Si c'est réellement une relique d'Excalibur...

Par contre, son histoire de registre me gêne un peu. Je n'ai rien à me reprocher, je le sais parfaitement, mais je n'aime pas donner ainsi mon adresse. Surtout après ce qu'il vient de se passer. Il y a déjà des gens qui en veulent à notre famille alors, si en plus je commence à le noter partout. En même temps, tout le monde peut nous retrouver, ce n’est pas comme si nous étions cachés et puis, on ne va plus tarder à déménager également alors, est-ce que j'ai vraiment raison de m'en faire? Je m'inquiète sans doute un peu trop pour rien.

Je suis désolé de vous demander cela, mais c'est les règles dans ma boutique. Même si je vous offre les informations, ce n'est pas tous les jours qu'on apporte un objet de cette qualité, vous restez une cliente mademoiselle. Il me faudrait votre nom, votre âge et votre adresse. Je vous en suis très reconnaissant pour cette trouvaille, même si je suis grandement déçu qu'on n'a pas pu faire affaire ensemble. Après cela, je ne vous retient pas, mais je me dois tout de même de réitérer mon offre concernant la dague avant votre départ.

"- C'est vraiment très aimable de votre part mais je préfère y réfléchir à tête reposée. Et encore merci pour toutes les informations que vous avez pu me donner à son sujet.  "

Oui, ce n’est pas grand chose. En échange des renseignements, il veut savoir à qui il a à faire. Je viens donc remplir le registre, me contentant du minimum demandé. Nom, prénom et adresse. De toute façon, je préviendrais Kira et Vilmos que je suis passée ici, au cas où. Comme ça, s'il venait à me recontacter pour de nouveau de proposer de vendre la dague, ils seront au courant. Et Vilmos est bien plus calé niveau finances que moi en plus.

Le registre signé, je viens récupérer mon arme. Je la remballe dans son tissu de satin avec précaution avant de revenir la glisser dans ma sacoche, bien à l'abri. Un morceau cassé de la célèbre lame du Roi Arthur, j'ai un peu de mal à y croire. Mais si ce n'était pas véridique, il n'en aurait pas proposé une si grosse somme. C'est vraiment incroyable.

"- Merci beaucoup, Monsieur Gold. J'ai été ravie de vous rencontrer. Passez une bonne fin de journée. "

A bientôt? Non, je ne me vois pas trop revenir ici. Mais après, qui sait. Je le salue une dernière fois avant de quitter la boutique, la tête remplie de nouvelles questions et d'images un peu fabuleuses. Moi, je posséderais un tel trésor? Jamais je n'y aurais cru. Maintenant, j'avoue que ce qui m'intrigue le plus, ce serait ce nom, gravé sur la lame. Jamais je n'avais rien entendu de tel. Mais pour le moment, je prend le chemin de la maison. Je ne tiens pas à être en retard, aujourd'hui.

Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: On trouve toujours une réponse...   

Revenir en haut Aller en bas
 
On trouve toujours une réponse...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Quederla :: Archives~ :: Les Archives :: Les Rps 2017-