Les groupes "Gouvernement" et "L'Ordre" sont à la recherche de membres.
veuillez les privilégier, si cela vous convient bien sûr !
Ou bien choisir un prédéfini !
Le forum dispose de Discord !
Vous pourrez y accéder une fois qu'un membre du Staff vous aura validé et qu'il vous aura envoyé un MP avec l'adresse de notre Discord ! N'hésitez pas à nous rejoindre !
Nous sommes actuellement à la recherche du Maire de Quederla.
Si ce poste vous intéresse, faites-le nous savoir !

Partagez | 
 

 Dîner en bord de mer [PV Aston et Lyana]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

Nashoba DreidenMessages : 352
Date d'inscription : 19/05/2016


MessageSujet: Dîner en bord de mer [PV Aston et Lyana]   Jeu 22 Juin - 11:57

  • Aston
  • Lyana
Dîner en bord de mer
Je ne m'attendais pas à recevoir des remerciements pour l'avoir aidé mais je m'attendais encore moins à une proposition de restaurant. J'ai été gêné dans un premier temps, ce n'est pas n'importe où qu'on va mais l'inspecteur insiste pour que nous l'accompagnons demain au port. Eh bien j'ai envie de dire pourquoi pas ? Après ce que vous avons subi ce soir, je pense qu'on mérite bien ça ; même si de simples remerciements auraient suffit.

Lui souhaitant bon courage pour toute sa paperasse, nous prenons le chemin de l'appartement avec Lyana. De mon côté, je ne me suis pas couché tout de suite et ai attendu que je récupère mon pouvoir, la dernière fois qu'une telle chose s'est passée, une onde a étalé tout le monde par terre alors je prends plus de précautions. Une fois le pouvoir dé nouveau présent, je pars me coucher auprès de Lyana afin de récupérer les heures de sommeil qui me manquent et me remettre de l'émotion de la journée.

Au matin, nous prenons le temps de se réveiller sans se presser. Ni l'un ni l'autre n'avions quelque chose de prévu alors nous avons passer la journée ensemble avec Lyana jusqu'à ce qu'elle décide de rentrer chez elle pour se préparer ; même si elle a laissé des affaires à l'appartement, il n'y a pas de robes de soirées et le petit détour par chez elle est obligatoire. La laissant partir après l'avoir embrassé, je vais à mon tour prendre une douche et me préparer pour la soirée ; bonne tenue oblige, je fouille dans mon armoire pour tenter de trouver mes anciens costumes.

J'opte pour le gris car je crains d'être maladroit avec les baguettes et je ne tiens pas à ce que la nourriture tombe sur mon costume blanc. Une fois prêt, je repasse chez Lyana pour que l'on puisse se rendre au restaurant ensemble ; un compliment sur sa jolie tenue et un baiser baiser, nous voilà partir en direction du fameux restaurant où l'inspecteur doit nous sûrement nous attendre. Ou peut-être que ça sera l'inverse ? Durant le trajet, je demande à Lyana ses impressions sur sa première mission tout en demandant au passage si il faisait un bon partenaire de mission.

L'air marin se fait de plus en plus sentir et non loin du fameux restaurant, je remarque que l'Inspecteur nous attend déjà et nous nous approchons tranquillement vers lui. Je ne sais pas comment va se dérouler cette soirée, ce qu'on pourrait vraiment se dire mais j'ai hâte que ça commence ; nous arrivons à sa hauteur et je lui tends la main poliment pour la saluer.

- Bonsoir, vous vous en êtes sortis avec tous vos papiers ?




~ Je parle en darkviolet et signe en *italique* ~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Lyana SélmineMessages : 341
Date d'inscription : 14/07/2014


MessageSujet: Re: Dîner en bord de mer [PV Aston et Lyana]   Jeu 22 Juin - 16:51


“ Dîner en bord de mer „

« Feat : Aston et Nashoba»
La mission avait été une réussite, et on s'est même tous excusée. Comme quoi la bonne ambiance peut-être de mise ? Après tout, il n'a pas l'air d'être une mauvaise personne, surtout qu'il nous a invité au restaurant. Et plutôt un très bon restaurant de ce que j'avais déjà entendue de la réputation de ce restaurant. Moi qui m'était promis de l'essayer, en revanche j'avoue que ça me gênais de me faire inviter, mais bon, maman me disait toujours que refusais une invitation était impoli, alors respectons ça.

Le soir même, je suis allez dormir chez Nashoba, avec son accord, j'avais laissé chez lui quelques affaires dans les cas comme aujourd'hui, où l'on décide d'aller chez lui pour éviter que j'aille chez moi chercher des vêtements et ma brosse à dent. J'allais me coucher avant Nashoba, étant assez fatiguée de la journée qu'on avait passé tandis qu'il souhaitait rester éveillée attendre que son pouvoir revienne, je lui avais dis que son pouvoir reviendrait même s'il dormait, mais je n'ai pas insisté.

On a passé la matinée ensemble et le début d'après midi ensemble. Mais je voulais rentrer chez moi pour me préparer, après tout on va à un restaurant, alors on s'est séparé après un baiser et je suis rentrée chez moi, arrivée chez moi mon père était là, je le saluais et je lui promis de tout lui raconter en sortant de la douche. Ce que je fis rapidement, une fois sortie de la douche j'enfilais une jolie robe et descendit en me brossant les cheveux, je lui racontais les grande ligne en étant remplis d'enthousiasme. Il me félicita et je posais ma brosse pour enfiler mes chaussures. Je lui fis un bisou et je sortis dehors où Nashoba m'attendait déjà, on prit la route en discutant je le rassurais alors sur mes impressions, après tout j'avais trouvée l'histoire de la jeune femme vraiment triste et ce law.. c'était un enfoirée de première. Puis je lui dis :

« - Oui, tu as été génial comme partenaire Nash' ! Le meilleur ! Bon après tout... j'ai pas beaucoup de comparaison, mais tu as été parfait »

Lui ai dis-je en lui volant un baiser, puis on arrive sur le port, se rapprochant du restaurant, on se rapproche de l'inspecteur et après que Nashoba lui ait serré la main je m'avance pour lui faire la bise.

« - Bonsoir, vous vous en êtes sortis avec tous vos papiers ? »

Je le laissais répondre alors que je regardais autours de nous, il faisait bon malgré l'air marin plus frais. Je lançais pour continuer la conversation :

« - J'ai entendue dire que ce restaurant était très bon en tout cas par des clients »

Bon, d'accord ça c'est la phrase bateau quand on ne sait pas quoi dire mais qu'on a envie de continuer la discussion. Bon, je n'ai jamais été vraiment douée pour faire la conversation, mais qui l'est vraiment ? Surtout qu'après tout, malgré ce que l'on a fait hier la veille. On ne connaît pas trop cet inspecteur alors pour trouver des sujets de conversations... il va falloir trouver, où que je compte sur Nashoba pour ça.


C O D A G E P A R G A K I. S U R E P I C O D E



#cc6633 ♥️

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Aston S. HammermanMessages : 159
Date d'inscription : 05/09/2015


MessageSujet: Re: Dîner en bord de mer [PV Aston et Lyana]   Ven 23 Juin - 14:28

Par-delà les barrières physiques se trouvent la vérité de l'homme, qu'elle soit bonne au mauvaise.

Under the sea...

Le soir après l’arrestation de Law, Aston s’en été aller avec ses hommes direction le commissariat, laissant le jeune couple se remettre de ses évènements. Pendant une grande partie du trajet où quatre hommes portèrent avec difficultés le bloc de glace, Law n’arrêtait pas de crier de douleur. Une fois arriver au commissariat, il ordonna qu’on le laisse dans la glace, pour qu’il apprenne ce qu’est la douleur, et qu’on lui injecte le fameux produit qu’il avait utiliser contre la jeune femme toutes les heures. Il fallait rester prudent avec cet homme qui maitrisait un serpent. Aston insista de nouveau bien sur ses consignes, pris le dossier concernant Bege Law et s’en alla pour l’hôpital.

Les cadavres des trois agents du Gouvernement avaient été envoyer à la morgue, un diagnostic préliminaire avait conclu à la mort par foudroiement pour l’un et par vapeur toxique pour les deux autres. Cette femme n’avait pas lésiné sur les moyens pour mettre un terme au règne de la mafia. Le chapelet toujours dans sa poche, le commissaire ne savait toujours pas quoi en faire.

« Un tel objet, si puissant… On ne peux pas le laisser à n’importe qui, je vais l’utiliser comme preuve, puis je mentionnerais dans un rapport que je l’ai détruit. Bien sûr, je vais le garder en lieu sûr, où personne ne pourra le trouver en attendant que je prenne une décision définitive. »

Arriver aux portes de l'hôpital, le blondinet se dirigea vers la morgue pour adresser quelques pensées aux homme qui sont morts ce soir. Il leur couvrit la tête et s’en alla voir comment se portait la jeune femme. Elle était seule dans cette salle blanche, elle dormait paisiblement après tout ce qu’elle avait vécue, elle méritait bien ce repos. Les médecins avaient avertis le jeune homme qu’elle avait beaucoup saigné car les différentes séquelles de son corps l’avait gravement affaiblit. Avec du temps, elle s’en remettrait. Aston quitta la pièce et salua les deux policiers qui veillaient sur la chambre puis s’en alla chez lui.

Il ferma doucement la porte de chez lui et monta directement dans sa chambre où dormait déjà sa reine des neige. Il se changea et s’installa à ses côtés, caressant son épaule délicatement. Puis il se remémora cette femme et se disait que la mafia aurait très bien pût faire la même chose à sa femme. Alors en cette nuit d’été, Aston se jurait de mettre un terme aux agissements de la mafia le tout en sombrant dans les bras de Morphée. Le lendemain matin fût une matinée bien remplie puisqu’il passa un peu de temps avec sa femme avant de partir à son bureau de l’hôtel de ville où il rédigea son rapport avec tout les détails de l’arrestation. Un peu plus tard, quand ses supérieurs on lu le rapport, il lui firent parvenir une lettre de promotion et dans l’après-midi une petite cérémonie l’avait élevé au rang de commissaire. Il assista ensuite au procès de Law qui l’envoya en prison, et s’en suivis une conférence de presse. Avant d’envoyer le criminel en prison, Aston obtint un interrogatoire où de nombreuses informations lui furent révélées pour mettre un terme aux agissement de la mafia.

Il était déjà dix-huit heure quand il sorti des bureaux de l’hôtel de ville pour rentrer chez lui. Aston avait prévenu le matin Angel pour savoir si elle voulait venir et elle lui avait répondu qu’elle verrait comment elle se sentait en rentrant du travail. En rentrant, le nouveau commissaire prit une douche rapide avant de se préparer pour sa soirée. Il avait enfilé un costard gris foncé qui allait parfaitement avec la couleur de ses cheveux et de son teint. Il avait l’aire sérieux mais très élégant dans cette tenue, ce que fit remarquer sa femme qui venait à peine de le voir. Elle venait de rentrer du travail et ne se sentais pas de prolonger la soirée. Aston lui fit par de sa promotion et elle lui sauta dans les bras pour le féliciter. Dix-neuf heure trente, Aston parti de chez lui alors que sa femme faisait couler son bain pour sa soirée détente. Il aurait aimé avoir sa femme à ses côtés, mais peut-être était-ce mieux ainsi ?

Se trouvant au portes du restaurant, le commissaire attendit le jeune couple qu’il vit arriver au loin, main dans la main. Tous deux était très bien habillé, Nashoba étant vêtu d’un costume gris, un peu plus claire que celui du commissaire. Quant à la jeune femme, elle avait une très jolie robe. Le rouquin tendis la main pour saluer Aston, ce à quoi il fit de même avant de faire la bise à la jeune femme.

- Bonsoir, vous vous en êtes sortis avec tous vos papiers ?

- Bonsoir à vous, figurez-vous que je n’ai pas eut le temps de le faire le soir. J’étais trop occuper à sécurisé le prisonnier et à m’assurer que notre victime se remettait de ses blessures. Elle est à l'hôpital et Law a été juger aujourd’hui.

- J’ai entendu dire que ce restaurant était très bon en tout cas par les clients.

- Et c’est vrai. Avec ma femme on aime manger ici pour des évènements particuliers. Je suis sûr que vous allez adorez, enfin, si vous aimez le poisson. On y va ?

A ces mots, les deux têtes rousses suivirent le commissaire dans le hall d’entrée qui était très luxueux. Il y avait une fontaine au milieu de la salle, représentant deux carpes en cristal. Derrière se trouvait une porte qui menait à une petite salle des fêtes privée et sur les côtés se trouvait deux escaliers de marbres qui menait au premier étage. Arrivé au petit comptoir en haut des escaliers, Aston se présenta.

- Bonsoir, j’ai réserver une table pour trois au nom de Hammerman s’il vous-plaît.

Aussitôt, le trio fût redirigé vers une table près des fenêtre qui permettait d’admirer la vue sur l’océan.

- Alors ? Comment trouvez-vous l’intérieur ?

Il affichait un léger sourire, lui aimait beaucoup l’architecture de ce restaurant, ça le plongeais littéralement dans l’environnement marin.




Ordres donnés en darkorange !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Nashoba DreidenMessages : 352
Date d'inscription : 19/05/2016


MessageSujet: Re: Dîner en bord de mer [PV Aston et Lyana]   Ven 23 Juin - 22:48

  • Aston
  • Lyana
Dîner en bord de mer
L'ambiance est largement mieux qu'hier, en même temps personne n'est en train de traquer un fantôme ou un mafieux alors nous sommes moins sur nos gardes et je ne pense pas qu'on se fera attaquer. Enfin j'espère pas ce soir, nous sommes ici pour nous détendre et tenter de sauver nos vies, je l'ai fais hier soir et j'ai eu mon compte pour le mois.

- Bonsoir à vous, figurez-vous que je n’ai pas eut le temps de le faire le soir. J’étais trop occuper à sécurisé le prisonnier et à m’assurer que notre victime se remettait de ses blessures. Elle est à l'hôpital et Law a été juger aujourd’hui.

- J’ai entendu dire que ce restaurant était très bon en tout cas par les clients.

- Et c’est vrai. Avec ma femme on aime manger ici pour des évènements particuliers. Je suis sûr que vous allez adorez, enfin, si vous aimez le poisson. On y va ?

Que des bonnes nouvelles. Enfin j'espère que ça ne dérange pas sa femme si il a décidé de sortir avec nous et non de passer du temps avec elle. Bref, nous le suivons jusqu'à l'intérieur et je prends le temps d'observer la décoration où rien n'a été mis de côté ; c'est vraiment magnifique et je ne regrette pas de porter un costume au risque d'avoir fais légèrement tâche avec un jean et une chemise. Nous allons jusqu'au comptoir où le policier annonce son nom pour la réservation.

- Alors ? Comment trouvez-vous l’intérieur ?

- Vraiment magnifique.

La jeune femme annonça que la table était réservée et nous emmena jusqu'à celle-ci. Tirant la chaise de Lyana pour qu'elle puisse s'asseoir, je prends place à mon tour et m'empare du menu qu'un serveur nous tendit. Je n'ose proposer d’apéritif en voyant le prix des boissons, je suis déjà gêné qu'il nous invite et ce n'est vraiment pas donné les plats ; j'espère au moins que l'assiette est remplie pour un prix comme ça, sinon ce serait du vol. Je prends quand même le temps d'observer toutes les propositions mais ce n'est pas pour autant que je laisse un blanc sur la table.

- J'ai vu que vous avez fais la une du journal ce matin, félicitations pour votre promotion !

Commissaire, ce n'est certainement pas tout le monde qui peut prétendre à ce titre, enfin je pense. J'avoue que je n'y connais pas grand chose en métier du Gouvernement mais ça a l'air d'être quelque chose d'important ; maintenant, je ne sais pas si les médias ont bien fait d'en parler. Il pourrait être la cible de plusieurs personnes de la mafia pour avoir arrêté Law... Enfin, je pense qu'il est assez grand pour se défendre.

- Dîtes... Vous en avez fais quoi du chapelet ?



~ Je parle en darkviolet et signe en *italique* ~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Aston S. HammermanMessages : 159
Date d'inscription : 05/09/2015


MessageSujet: Re: Dîner en bord de mer [PV Aston et Lyana]   Dim 2 Juil - 16:56

Par-delà les barrières physiques se trouvent la vérité de l'homme, qu'elle soit bonne au mauvaise.

All monster are human.

La réponse du rouquin contenta le commissaire qui s’inquiétait qu’un si jeune couple apprécie réellement l’endroit qui doit les changer de bien des endroits. Après tout, la perception sur le monde et ce qui nous entoure est bien différente suivant la maturité de la personne qui regarde. Au moins il savait ce que pensait Nashoba de l’endroit et pouvait aisément deviner la réponse de la jeune femme qui laissait paraître dans son regard une sorte d’étincelle, comme de l’émerveillement.

« Je crois que j’ai fait un bon choix, enfin… Je ne les connais pas plus que cela, donc peut-être que j’aurais pût faire mieux, mais bon. Enfin, profitons de l’occasion pour remplir ma mission principale auprès de ce Draiden. »

Un serveur arriva, tendant poliment une carte des menus à chacun des membres du trio, lesquels s’en emparèrent pour voir les choix, et pour certains, les prix. Aston devinait aisément la gêne d’une telle invitation, surtout quand on regardait le prix des plats. Il est vrai que certains plats assez exotiques étaient assez chère, mais les prix restaient raisonnable pour un établissement de ce type. Certes un plat pouvait atteindre un nombre à trois chiffre, mais le plats et sa qualité en valait le prix.

- J’ai vu que vous avez fais la une du journal ce matin, félicitation pour votre promotion !

- Je vous en remercie, j’espère que vous avez vous aussi été récompensés de vos efforts. Que ce soit en biens matériels ou humainement parlant.

« Je ne vois aucune forme d’ironie dans son ton de paroles et encore moins dans celle-ci. C’est une personne d’assez honnête, qui ne semble pas regarder l’appartenance de la personne à telle ou telle famille. Un altruiste donc, bien que je pense que comme tout homme il a des limites à cela. Je devrais peut-être aussi faire mention de sa relation amoureuse… Quoi que. »

- Dîtes… Vous en avez fais quoi du chapelet.

- Comme je l’ai promis, je l’ai utilisé comme pièce à conviction lors du jugement de Law. Sans cela on aurait eut bien du mal à le mettre sous les barreaux. J’ai ensuite récupéré le chapelet et l’ai mit en lieu sûr. Personne ne devrait pouvoir posséder un tel pouvoir pour lui seul, pas même le Gouvernement. J’ai donc décider de le garder en lieu sûr en attendant de savoir quoi en faire.

Il avait pensé à donner le chapelet au membres du Gouvernement dans l’espoir de mettre au point des armes pouvant rivaliser avec les pouvoirs des familles, mais Aston travaille depuis longtemps avec le Gouvernement. Il sait que ce genre de pouvoir peut vite monter à la tête de simple hommes comme eux. Il l’a donc cacher dans un endroit que lui seul connaît, le temps qu’il décide quoi en faire. Il avait même penser à le garder pour lui, mais le pouvoir n’était pas sa raison de vivre.

- Je ne sais pas si détruire cet artéfact est la meilleure des solutions, alors je le garderais jusqu’à ce que la meilleure des solutions se présente à moi. Enfin, vous êtes-vous remis d’hier ? Surtout vous madame Sélmine, vous avez fait preuve d’un sang-froid remarquable, bravo.




Ordres donnés en darkorange !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Lyana SélmineMessages : 341
Date d'inscription : 14/07/2014


MessageSujet: Re: Dîner en bord de mer [PV Aston et Lyana]   Sam 29 Juil - 20:09


“ Dîner en bord de mer „

« Feat : Aston et Nashoba»
J'écoutais la réponse soulagée de savoir que la jeune femme se remettait et que Law avait été jugée, elle doit se sentir mieux de savoir qu'elle a été vengé. Cette ordure va pourrir en prison et elle pourra reprendre sa vie la où elle l'a laissé, elle aura sûrement beaucoup de difficulté à tourner la page, mais elle le fera car elle est forte. J'en suis persuadée. Je pourrais même aller lui rendre visite à l’hôpital ? Elle doit se sentir toute seule la pauvre.

- Et c’est vrai. Avec ma femme on aime manger ici pour des évènements particuliers. Je suis sûr que vous allez adorez, enfin, si vous aimez le poisson. On y va ? 

Oh, c'est dommage pour sa femme, elle aurait du venir avec nous trois manger, quoi que après elle en profite peut-être pour avoir sa soirée à elle ? Une soirée fille, on sait toute qu'entre fille avoir un moment juste à nous c'est aussi important. Puis bon, tout les garçons n'apprécient pas forcément les activités de filles.... Surtout qu'être une fille c'est avoir des tonnes de contraintes. Mais bref, je suis les deux garçons à l'intérieur.

Une fois à l'intérieur je regarde la décoration de la salle, et les suit à l'étage. Effectivement c'est d'un tout autre niveau que les restaurants où ça m'arrive d'aller. Tout à l'air pensée pour la décoration et la facilité d'accès aux tables par les serveurs en même temps de garder une certaine distance entre chaque table pour préserver une intimité aux clients.

- Alors ? Comment trouvez-vous l’intérieur ? 

- Vraiment magnifique.
- Tu m'ôtes les mots de la bouche...

Dis-je toujours sous le charme de la salle. On se dirigea tout les trois vers la table à laquelle nous guida la serveuse, Nashoba tira ma chaise et je m'asseyais en lui souriant :

- Quelle galanterie, dis-je pour le taquiner, merci Nash'

J'attrape le menu et regarde un peu tout un peu n'osant rien commander vu les prix, mais ça serait mal vue pas vrai ? Je remarque un plat en particulier et je regarde Nashoba félicitait Mr. Hammerman alors que celui ci répondait :

- Je vous en remercie, j’espère que vous avez vous aussi été récompensés de vos efforts. Que ce soit en biens matériels ou humainement parlant. 

Je souris pensivement, ne sachant pas très bien ce que l'on pouvait répondre. Je suppose que tant qu'on est pas trop bavard sur les détails ça devrait aller non ? Je réponds alors :

- Ne vous inquiétez pas à ce sujet monsieur Hammerman.

Bon, je suppose que ça passe ça ? Ça veux dire ni oui, ni non et ça reste évasif. J'espère que j'ai le droit de dire ce genre de chose, je jette un regard vers Nashoba, pas de regard en mode « Tu viens de dire une boulette », bon ça va je suppose que ce n'est pas si mal. Au contraire il pose une question dont la réponse m'intéresse aussi. Je regarde donc curieusement monsieur Hammerman quand Nashoba demande ce qui est arrivé au chapelet.

- Comme je l’ai promis, je l’ai utilisé comme pièce à conviction lors du jugement de Law. Sans cela on aurait eut bien du mal à le mettre sous les barreaux. J’ai ensuite récupéré le chapelet et l’ai mit en lieu sûr. Personne ne devrait pouvoir posséder un tel pouvoir pour lui seul, pas même le Gouvernement. J’ai donc décider de le garder en lieu sûr en attendant de savoir quoi en faire. 

Je hoche la tête, je pense qu'il a pris la meilleur des décisions, un tel objet ne devrait appartenir à personne. Il aurait tendance à nous pousser à faire des méfaits au lieu de nous pousser à faire le bien. Comme on dit souvent, le pouvoir à tendance à rendre les gens fous. Plus on accorde de pouvoir, plus l'on en veux, plus on fait ce qu'on veux. C'est pour cela que je ferais mon possible pour toujours me contenter de ce que j'ai.

- Je ne sais pas si détruire cet artéfact est la meilleure des solutions, alors je le garderais jusqu’à ce que la meilleure des solutions se présente à moi. Enfin, vous êtes-vous remis d’hier ? Surtout vous madame Sélmine, vous avez fait preuve d’un sang-froid remarquable, bravo. 

Je rougis un peu gênée de son compliment je n'avais pas l'impression d'avoir fais grand chose, je leur ai juste fais gagner du temps. Au contraire je pense que ce sont eux qui ont fait le plus dans cette histoire.

- Merci, mais je ne mérite pas un tel compliment, je n'ai pas l'impression d'avoir fais grand chose pour être honnête... J'ai juste ressentie beaucoup de compassion pour elle... et je n'aime pas vraiment la violence même si je comprend la nécessité qu'elle a dans certaine situation. Je pense que la négociation est toujours a tenter avant toute chose.

Beaucoup pense que je suis une naïve et je pense qu'ils n'ont pas tort, car j'aime à croire que toute les situations peuvent se régler avec de la compréhension, mais bon tout le monde n'est pas aussi compréhensif qu'il le faudrait. Je me gratte la tête un peu gênée et change de sujet :

- Au contraire je pense que vous avait été admirable avec votre esprit vif, pour avoir deviné pour le chapelet, et toi Nashoba pour ton courage... Tu m'as fais peur quand tu as sauté sur la jeune femme idiot, j'ai cru que tu tentais une action suicide.

Je lui souris en coin pour montrer à Nash' que je plaisantais pour « l'idiot », c'est vrai qu'il m'a fait peur, mais je vais devoir apprendre à lui faire confiance comme lui me fait confiance. Une serveuse vient pour prendre notre commande et je commence à parler la première :

« - Je voudrais des Samossa avec des nouiles sautés au bœuf s'il vous plaît »  



C O D A G E P A R G A K I. S U R E P I C O D E



#cc6633 ♥️

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Nashoba DreidenMessages : 352
Date d'inscription : 19/05/2016


MessageSujet: Re: Dîner en bord de mer [PV Aston et Lyana]   Dim 30 Juil - 21:08

  • Aston
  • Lyana
Dîner en bord de mer
- Dîtes... Vous en avez fais quoi du chapelet ?

- Comme je l’ai promis, je l’ai utilisé comme pièce à conviction lors du jugement de Law. Sans cela on aurait eut bien du mal à le mettre sous les barreaux. J’ai ensuite récupéré le chapelet et l’ai mit en lieu sûr. Personne ne devrait pouvoir posséder un tel pouvoir pour lui seul, pas même le Gouvernement. J’ai donc décider de le garder en lieu sûr en attendant de savoir quoi en faire.

Eh bien, ça a été rapide pour un procès. Moi qui pensais que ça prenait beaucoup, beaucoup de temps je pense qu'ils ont du accélérer les choses car il s'agissait de Law. Quant au chapelet, c'est mieux qu'il soit dans les mains d'une personne qui ne voudra pas s'en servir et vu le personnage en face, je doute qu'il en fasse mauvais usage. Pourtant, cela n'empêche pas que d'autres personnes pourraient l'utiliser ou seraient capable de demander un même pouvoir au Ténébreux ; rien ne dit que c'est vraiment lui, mais bon, il est suffisamment puissant pour faire ce tour de passe-passe.

- Je ne sais pas si détruire cet artéfact est la meilleure des solutions, alors je le garderais jusqu’à ce que la meilleure des solutions se présente à moi. Enfin, vous êtes-vous remis d’hier ? Surtout vous madame Sélmine, vous avez fait preuve d’un sang-froid remarquable, bravo.

- Merci, mais je ne mérite pas un tel compliment, je n'ai pas l'impression d'avoir fais grand chose pour être honnête... J'ai juste ressentie beaucoup de compassion pour elle... et je n'aime pas vraiment la violence même si je comprend la nécessité qu'elle a dans certaine situation. Je pense que la négociation est toujours a tenter avant toute chose.

J'ai vu Lyana avoir recourt à la violence une seule fois et faut dire que le camarade en question l'avait cherché mais je me doute qu'elle l'a amèrement regretté juste après. Mais c'est quand même grâce à Lyana que nous avons réussi à mettre un terme aux agissements de ce "fantôme", puisque j'avais tendance à vouloir foncer tête baissée plutôt que parler... Non pas que je voulais la brutaliser mais simplement la neutraliser pour empêcher que le nombre de victimes augmente.

- Au contraire je pense que vous avait été admirable avec votre esprit vif, pour avoir deviné pour le chapelet, et toi Nashoba pour ton courage... Tu m'as fais peur quand tu as sauté sur la jeune femme idiot, j'ai cru que tu tentais une action suicide.

- Ben c'est vrai que ce n'était pas la meilleure idée que j'ai eu... Mais sur le moment elle me paraissait être la seule.

Ouais mon action était idiote elle a raison, j'aurais pu y rester. Et quand je me suis retrouvé sans pouvoir, c'était même pire... C'est ça de trop dépendre de son élément, une fois que l'on se retrouve sans lui on est comme des idiots et il faut savoir se débrouiller sans. Heureusement que Laelyss m'a appris deux/trois petites choses qui me permettent de me défendre mais la plupart de mes armes sont à combiner avec mon élément... Bref, je ne suis pas grand chose sans.

Une serveuse arrivant pour prendre notre commande, nous laissons Lyana parler la première et j'enchaîne en disant que je voudrais le même plat ; puis vient le tour de Monsieur Hammerman de choisir son plat. Elle nous propose des apéritifs et je me dis qu'il faudrait fêter cette victoire dignement, et puis si jamais la note est trop chère pour le Commissaire, je pourrais y mettre un peu de mien. Je commande donc un cocktail de fruits sans alcool et laisse les autres commencer à leur tour. La serveuse revient quelques minutes plus tard avec les boissons et des amuses-bouches ; je lève le verre avec un sourire.

- Eh bien, à notre victoire d'hier.

Entrechoquant les verres, je prends une première gorgée avant de reposer le verre devant moi et prends le temps d'observer une nouvelle fois le restaurant. Je ne pensais pas me retrouver dans un endroit pareil avec un membre du Gouvernement, de quoi faire hurler mon père si jamais il me voyait en sa présence... Maintenant qu'il a fait la Une du journal, tout le monde sait qui est Monsieur Hammerman et qu'il fait partie de la police.

- Ce n'est pas compliqué d'être policier dans une ville comme Quederla ? Enfin, je ne sais pas si vous avez été dans d'autres pays mais je pense qu'ils sont bien loin de nos animaux à invoquer ou de nos éléments plus ou moins dangereux...



~ Je parle en darkviolet et signe en *italique* ~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Aston S. HammermanMessages : 159
Date d'inscription : 05/09/2015


MessageSujet: Re: Dîner en bord de mer [PV Aston et Lyana]   Mer 2 Aoû - 12:55

Par-delà les barrières physiques se trouvent la vérité de l'homme, qu'elle soit bonne au mauvaise.

All monster are human.

La jeune demoiselle rassura le nouveau commissaire sur le fait qu’ils aient été récompenser. Il aurait trouvé ça injuste qu’après tant d’efforts rien en leur soit accordé, car bien que les journaux encensaient le blondinet, les amoureux avait jouer un rôle décisif, surtout la rouquine. C’est d’ailleurs pour cela que le groupe est réuni ici en cette soirée. Vint ensuite les félicitations du commissaire à l’égard du duo qui l’avait réellement impressionné.

- Merci, mais je ne mérite pas un tel compliment, je n’ai pas l’impression d’avoir fais grand-chose pour être honnête… J’ai juste ressentie beaucoup de compassion pour elle… et je n’aime pas vraiment la violence même si je comprend la nécessité qu’elle a dans certaines situation. Je pense que la négociation est toujours a tenter avant toutes chose.

« Et c’est la votre plus grande force, la compassion. Nous avons tous à apprendre de vous, que vous soyez jeune ou pas madame Selmine. Et je note que votre humilité est tout à votre honneur, je vois en vous un avenir radieux pour vous et les personnes qui vous entoure. Votre bonté en ramènera plus d’un à la raison, mais faites attention, il y a des monstres même parmi les loups. »

Elle rougissait, preuve qu’elle n’était pas habituée à être sous les projecteurs et c’était mieux ainsi, car peut-être n’aurait-elle pas été aussi bonne sans cela. Elle renchérie sur le fait que l’homme du gouvernement fût remarquable avec son esprit et sa capacitée de déduction prodigieuse. Elle complimenta aussi son petit ami sur son courage.

- Ben c’est vrai que ce n’était pas la meilleure idée que j’ai eu… Mais sur le moment elle me paraissait être la seule.

- Voyons jeune homme ! Sans votre intervention je serais mort et on aurait eut toutes les peines du monde à survivre. Je pense que chacun à jouer son rôle, Madame Selmine apporta la douceur qu’il fallait pour régler la situation et vous et moi avons fait ce qu’il fallait pour nous sortir de ce mauvais pas. Et puis vous avez retenu Law le temps qu’elle le neutralise.

Une serveuse arriva prenant les commandes de chacun et les deux amoureux semblait se contenir, sûrement craignaient-il de faire payer trop chère le commissaire ? Ce qu’ils ne savait pas c’est qu’une partie de la prime de Law était revenu au blondinet et qu’il pouvait se permettre des excès aujourd’hui.

- Je vais prendre un mojito pour commencer, ensuite je vais prendre un menu péniche.

C’était le menu le plus chère car c’était un bateau remplis de sushis, de maki et autres spécialités asiatiques à base d’ingrédients marins. D’ailleurs c’était un menu à partager pour trois personnes, parfait donc.

- Ne vous en faite pas, j’ai touché une prime pour l’arrestation de Law.

Elle revient au bout de quelques minutes avec les boissons et les apéritifs et les trois verres s’entrechoquèrent à l’annonce de Nashoba. Aston profitait de ce moment de détente, il aimait parfois relâcher la pression, surtout depuis quelques jours.

- Ce n’est pas compliqué d’être policier dans une ville comme Quederla ? Enfin, je ne sais pas si vous avez été dans d’autres pays mais je pense qu’ils sont bien loin de nos animaux à invoquer ou de nos éléments plus ou moins dangereux.

- J’admet que c’est surprenant tous ces pouvoirs, mais un homme reste un homme. Les membres des familles sembles parfois se prendre pour des dieux et en néglige le peuple qui souffre de leur guerre. Alors peu importe les dangers, je continuerais à combattre pour la Justice et ce même s’il faut me mettre à dos toutes les mafias et toutes les familles. Donc oui c’est parfois dangereux, mais ce n'est pas que mon quotidien, c'est aussi celui des hommes et des femmes qui travaillent au Gouvernement.

Sentant que ses paroles pourrait blesser les deux jeunes elementis, il rectifia la situation.

- Ne vous méprenez pas, je ne déteste pas les familles, vous en êtes la preuve vivante. Je sais qu’il n’y a pas que des criminels dans les familles. Ce que je déteste c’est les criminels, qui ruine les vies d'autrui. En Allemagne les crimes sont sévèrement punis donc c’est peut-être pour ça que vous me trouvez si sévère, désolé.

Il s’excusa en baissant la tête, il avait un peu parler dans le vide à raconter ses conviction. Il faut dire que des jeunes dans la fougue de la jeunesse ne pouvait pas comprendre la vision d’un homme qui a vu les côtés sombres de l’humanité. Il espérait sincèrement ne pas avoir blesser les deux jeune gens et qu’ils pardonnerons sa vision des chose sûrement différente.

- D’ailleurs, si je puis me permettre, pour quoi vous battez vous ? Dans quel but ? J’aimerais comprendre votre point du vu, comprendre un peu mieux les familles.




Ordres donnés en darkorange !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Dîner en bord de mer [PV Aston et Lyana]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Dîner en bord de mer [PV Aston et Lyana]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Quederla :: Archives~ :: Les Archives :: Les Rps 2017-