Des prédéfinis n'attendent que vous pour être pris !
Le forum dispose de Discord !
Vous pourrez y accéder en suivant ce lien.
N'hésitez pas à nous rejoindre !
Nous sommes actuellement à la recherche du Maire de Quederla.
Si ce poste vous intéresse, faites-le nous savoir !

Partagez | 
 

 un duo mais pas le même objectif (pv: Arias)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Membre de l'Alliance
avatar

Sébastien ShiminMembre de l'AllianceMessages : 54
Date d'inscription : 09/02/2017


MessageSujet: Re: un duo mais pas le même objectif (pv: Arias)   Ven 18 Aoû - 0:58

Apres cette chute que j’ai réussi à éviter, je regarde mon compagnon pour savoir si il est en mesure de continuer. Par chance il n’est pas gravement blessé. Je prend le temps de regarder mon équipement, les vivre on bien résister à cette petite aventure, ce qui est une bonne nouvelle, mais je réalise que j’ai oublié quelque chose de très important. Je n’ai pas apporté de lumière et avec le soleil aussi éloigner de mon chemin mon avancer risque d’en être affecter. Je peux peut-être utiliser des fils d’araignée, mais je n’ai pas les sence aussi éguisé. Peux importe nous devons avancer.


- Ecoute, je veux bien t’aider, notre rôle est aussi d’aider les habitants. Cependant je chercherais aussi ma fille, donc j’espère que tu m’aidera autant que je t’aiderais. Si tu est d’accord avec moi, alors prépare tes affaires, un tunnel s’ouvre devant nous.

Je suis surpris d’apprendre qu’il a perdu quelqu’un lui aussi. Je crois que j’étais tellement obsédé par retrouver mon amie que j’ai oublié de lui demander ce qu’il faisais prêt de la fissure. Je me sens encore plus idiot de mon comportement. D’un signe de tête je lui fait comprendre que je suis d’accord de l’aider moi aussi.Je prend mon sac et le suit dans le tunnel ouvert à nos pieds, sans meme savoir ce que on risque de trouver de l’autre côté. Apres une petite marche nous arrivons à une séparation du tunnel. Ce qui est bien pratique pour séparer une groupe. Je commence à crois qu’il y a quelque chose de pas normal dans ces profondeur. Peut-être est-ce mon imagination. Peux importe mon instinct me dit que nous devons en aucun cas nous séparer, surtout dans cette endroit.

- On devrait se séparer, on auraient plus de chance de retrouver nos proches. Je prendrais à droite si tu n’y vois pas d’inconvénient. Ma fille s’appel Lyana Selmine, elle à une teinture rousse. Dit lui que tu vient de ma part, Arias Vele. De mon côté si je trouve ton amie, je l’aiderais autant que possible. Comment elle s’appel et à quoi elle ressemble ?

Pourquoi tout le monde veux se séparer dans ce genre de situation? Bon comme c’est le joker et que je lui ai assez tenu tête pour aujourd’hui je vais faire ce qu’il me dit. Mais si on ce fait attaquer ou autre je lui met tout sur le dos c’est clair.

Bon alors petite fille, S’appelle Lyana, Cheveux roux, C’est nôté. Je doit lui dire qui est mon amie aussi? Faut croire que oui. Par chance c’est probablement la moins connu des Domae et avec le joker qui veux la paix sa ne risque pas de lui déranger.

-ok je prendrai à gauche et si je retrouve ta fille je te la ramènerai saine et sauf. Mon amie s’appel Roxanne, elle a les cheveux roux aussi, comme les mien.

Meme lorsqu’on crois être préparer pour ce genre d’aventure, on ne l’ai jamais vraiment et sans lumière pour me guider, j’avance presque à l’aveugle. Alors que je prenais confiance, les sol se fissure et sans avoir eu le temps de réagir il il s’effondre sous mes pied. Pendant l’espace d’une seconde je croyais que c’était la fin, mais ma chute fut courte et sans blessure, sans compter la jambe sur la qu’elle je suis tombé. Je reste étendu une minute pour récupérer du choc. Quand je me relève j’essaie de marcher. Par chance ma jambe ne me fait pas trop mal et la douleur partira d’ici peux si je ni pense plus.

Debout devant cette autre tunnel qui s’ouvre devant moi, je décide d’utiliser mes fils pour me diriger dans ce chemin encore plus sombre. Au bout de quelque mettre j’aprecois une lumière. Enfin le bout du tunnel! Arriver au bout, je découvre une sorte de géante caverne. Un phare entourer d’eau est placé au milieu de cette étrange endroit. Les yeux fixer sur le lieux en général. Je suis bouche bée.

-comment est-ce possible?

Finalement je voie mon compagnon de l’autre côté. J’essaie de lui faire des signe pour qu’il me voie. Lorsque je suis presque sûr qu’il me voie, j’essaie de lui dire de me rejoindre dans le phare. Maintenant que j’ai retrouver le joker, je peux explorer cette endroit. Je m’avance vers le phare en restant attentif à toute chose qui pourrai m’expliquer quel est cette endroit. Par chance il y a un pont pour rejoindre le phare ce qui me simplifie la vie. Je me dirige donc dans cette direction. Lorsque je retrouve enfin mon collègue, je lui sourit.

-contant de te revoir. Tu a une idée de comment peux exister un endroit comme sa sous la ville? J’ai l’impression qu’il y a quelque chose d’anormal avec cette fissure.

-Je crois que nous devrions monter en haut, il pourrai y avoir quelqu’un et nous pourrons mieux voir les alentour.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Maître du JeuMessages : 593
Date d'inscription : 20/10/2014


MessageSujet: Re: un duo mais pas le même objectif (pv: Arias)   Dim 20 Aoû - 14:01

Un duo mais pas le même objectif
La présence d'un phare sous terre n'est-il pas étrange ? Evidemment que si, c'est sûrement pour cette raison que les deux compagnons décident de se rejoindre devant l'édifice au lieu d'explorer les nombreux tunnels autour d'eux. Face à eux, se tient un immense phare rouge et blanc mais qui a bien vécu depuis le temps qu'il est ici ; bien sûr, cela fait bien longtemps qu'il ne fonctionne plus. En entrant à l'intérieur, une pièce sombre avec quelques boîtes en bois dans lesquelles se trouvent quelques filets de pêches, des anoraks et quelques papiers fragilisés par le temps mais dont il est possible de distinguer l'ancien Quederlien.

Lancé de dés sur la personne qui se trouve à l'étage sur 6 : 4 - Roxane Sharpe.
Spoiler:
 

Le plus intéressant se trouve à l'étage. L'un des deux compagnons peut distinguer des traces de pas dans la poussière des escaliers en colimaçon, signalant qu'une personne est montée à l'étage il y a peu de temps ; intéressant n'est-ce pas ? Si l'un des deux -ou les deux- décide de monter à les incessant escaliers, il arrivera dans la pièce du haut où une personne est allongée, inconsciente. Cette jeune femme rousse semble ne pas respirer mais si on prend son pouls, on pourra remarquer qu'il est très faible et qu'elle a besoin de soin d'urgence.

Dans la main gauche de Roxane, se trouve un collier en rubis. Cependant, il ne s'agit pas de n'importe quel collier, si l'un des Elementis venait à le prendre en main, il verrait défilés des images du marché d'une ville, des bateaux de pêche rentrant au port, de combat entre animal et élément, des cadavres, une terre tremblante, des mouvements de foule pour échapper au tremblement de terre, des personnes tombant à l'intérieur ; tout cela en l'espace de quelques secondes. Une fois cette vision terminée, la personne tenant le collier ressentira de nombreux sentiments comme du stress, de la peur, de la tristesse, de la colère... Quel est donc ce nouveau mystère autour de ce collier ? Vaut-il mieux le garder ou bien s'en débarrasser le plus rapidement possible ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Arias VeleMessages : 302
Date d'inscription : 07/06/2015


MessageSujet: Re: un duo mais pas le même objectif (pv: Arias)   Lun 21 Aoû - 13:14



Triste passé, avenir incertain


Le chemin s’était séparer en deux tunnel distinct et Arias proposa de se séparer, demandant par la même occasion une petite description de la femme qu’il devait retrouver au cas où il tomberait dessus. Le rouquin sembla d’accord avec lui et s’avança le chemin opposé après lui avoir donné ses informations et après avoir prit connaissance de la personne qu’il devait aider s’il la trouvait. En soit, en tant qu’Elementis et habitants de Quederla, ils devaient aidé tout le monde sur leur passage, malgré leur priorités.

Le Joker pénétra donc dans l’étroite galerie armé de la seule torche qu’il avait emporté avec lui, laissant à l’obscurité son compagnon. Dans les ténèbres de la galerie, les lueurs des flammes éclairaient faiblement les parois rocheuses. Le tunnel semblait interminable et les seules animations qu’offrait cet endroit étaient les quelques rats qui passaient à toutes hâte à ses pieds, fuyant la lumière de sa torche.

Au bout d’une petite dizaine de minutes, le jeune homme pût percevoir au loin comme le bruit d’une cascade. Et plus il s’approchait de ce qui semblait être la fin de la galerie, plus il en tendait d’autres et de plus en plus fort. Un fois arrivé à la fin du tunnel, Arias fût abasourdi par ce qu’il voyait : un phare rouge et blanc dont la peinture commençait à s’usé avec le temps. Autour de l’édifice se trouvait un immensité d’eau qui occupait la majeure partie de la caverne. Il comprenait mieux pourquoi il entendait le son des cascades : plusieurs tunnels semblables au sien évacuait de l’eau en continu. De son point de vu, cette caverne ressemblait à une fourmilière aux milliers de galeries.

Son regard balaya les galeries en face de lui et il fût étonné de retrouver son compagnon qui lui faisait signe. Il n’entendit pas très bien ce qu’il disait car le son des cascades et la distance qui les séparait était assez importante, mais les gestes et les quelques bribes de mots qu’il entendit lui indiquait qu’un point de rendez-vous avait été convenu dans le phare.

Le pont qui reliait la galerie du rouqin au phare lui facilitait peut-être la vie, mais Arias n’avait pas cette chance. Heureusement, un amas de rochers permettait de rejoindre la structure assez facilement. Un fois arrivé, les deux jeune gens eurent une petite conversation.

- Content de te revoir. Tu a une idée de comment peux exister un endroit comme sa sous la ville ? J’ai l’impression qu’il y a quelque chose d’anormal avec cette fissure.

- Plaisir partagé. Non, pas la moindre, mais je pense que si nous prenons le temps d’inspecter ce phare on aura des réponses. Et tu a raison, tout cela n’est pas normal.

Ensuite, le rouquin alla dans son sens pour inspecter le phare, argumentant qu’ils aurait une meilleure visibilité du haut de la tour et qu’il pourrait y avoir des réfugiés à l’intérieur. C’est donc naturellement que le le duo prit la route, Arias au devants avec sa torche. Il poussa la porte qui grinça légèrement et devant eux se trouvait une pièce sombre avec quelques boites en bois contenant du matériel de pêche et de marin. Il y avait aussi de la paperasse qui semblait dater, mais encore lisible.

Arias remarqua des traces de pas sur la poussière qui s’était accumulée depuis sûrement des années.  Son jeune allié avait quant à lui remarquer la paperasse. Préférant recueillir diverse informations, Arias le laissa à ses recherches, allumant une torche au mur, éteinte depuis longtemps. Ceci fait, le Joker monta les escaliers qui menaient à l’étage et là… Grande surprise de voir une jeune rouquine, mais pas sa chère et tendre fille. C’était sûrement l’ami de Sebastien. Elle semblait inconsciente et Arias commença à prendre peur en s’approchant : il ne voyait pas son thorax gonfler normalement, comme si elle avait cessée de respirer. Il prit son pouls et s’inquiéta de voir que son état été grave.

- EH ! J’AI TROUVÉ TA COPINE !

IL criait pour être sûr qu’il l’entendait bien et, dans la minute qui suivis, le jeune homme était là. Arias lui lança son pronostic d’amateur.

- Je suis pas médecin, mais son état semble grave, son pouls est faible. Il faut la tirer d’ici au plus vite.

Arias remarqua alors le collier de rubis qu’elle tenait dans les mains. Arias tendit la main pour attraper le collier et à partir de la, il eut comme des flashbacks dans la tête. Il voyait un marché abondant sur les quais d’un port où de nombreux bateaux apportaient leur marchandises. Puis des explosions, des cris et flammes. Des éléments et des animaux se battaient, ravageant sur leur passage le marché et toute la ville. Une vision d’horreur qu’il ne connaissait que trop bien lui apparu : des cadavres par dizaines, centaines se dressaient devant lui, puis la terre se mit a trembler. Des hommes et femmes se mirent à courir pour échapper à ce tremblement de terre, certains tombèrent des les fissures qui se formèrent, le tout dans des cris de terreur.

Les larmes coulèrent sans qu’il ne puisse les contrôler, Arias le tint la tête, le regard remplis d’effrois. Il serrait fort le collier qui était dans sa main. Il sortit de ce cauchemars en criant comme s’il venait lui-même de sombrer dans l’une de ces fissures. Lui qui n’éprouvait aucun sentiments se vit submergé de ceux-ci. Il se sentait triste, mais aussi apeuré, stresser et en colère, c’est comme si les sentiments de toutes ces personnes venaient de l’envahir au même moment.

Il ne manquerait pas d’attirer l’attention de son collègue, alors rapidement, le jeune homme mit le collier dans une poche sécurisée de son pantalon, puis regarda son allié.

- Ce collier… J’ai eut l’impression de revivre les souvenirs des anciens habitants de ce lieu… Je… Je vais le garder pour le montrer au Conclave à notre retour. Je préfère que tu n’y touche pas, au moins si je termine comme ton amie tu sera toujours là pour veiller sur nous. D’accord ?

Il attendit calmement la réponse de son ami, ses sentiments s’atténuants petit à petit. Puis il reprit la paroles.

- Nous devrions nous dépêcher si on veut sauver ton amie.




(c) Agora






~ Merci à Lae pour cette signature et ce vava ~


     
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre de l'Alliance
avatar

Sébastien ShiminMembre de l'AllianceMessages : 54
Date d'inscription : 09/02/2017


MessageSujet: Re: un duo mais pas le même objectif (pv: Arias)   Ven 25 Aoû - 19:24

- Plaisir partagé. Non, pas la moindre, mais je pense que si nous prenons le temps d’inspecter ce phare on aura des réponses. Et tu a raison, tout cela n’est pas normal.

J'entre dans le phare en compagnie du joker. L'intérieure n'a rien d'étrange, en fait il ressemble à un phare comme les autres. La pièce sombre est peu acueillante, mais losque on est coicer dans ces caverne et qu on ne sais pas où aller, cette endroit peu être considérer comme un abris sûr. Grâce à la torche du joker, la pièce est éclairer et nous laisse voir quelque boite avec de l'équipement de pêcher stocker à l'intérieur et d'encien papier. de l'endroit que je suis je peu voir de l'écriture sur certain morceau de papier. j'avance donc pour receuillir plus d'information sur ce qu'ils contiennent. Le joker quant à lui a décider de me laisser à mon inspection de la pièce et est partie vers le haut, il crois surement trouver qulqu'un. Pour ma par je préfère lui laisser cette espoir car comme je connais Rox, elle ne ce serrai pas attarder dans un endroit pareil à moins qu'elle n'ai pas eu le choix. Je laisse donc le joker s'occuper de l'étage pendant que moi j'essaie de lire les inscription sur les papiers. J'essaie également d'en mettre le plus possible dans mon sac en essayant de les protéger au mieux. avnt que j'ai fini, j'entend les crie du joker à l'étage.

- EH ! J’AI TROUVÉ TA COPINE !

J'ai un moment de réflexion, comme si je n'arrivais pas à comprendre ce qu'il me dit. Ma copine? Roxann? ici? comme si je n'y croyais pas. mais bien vite je décide de laisser mon sac sur place et je monte les marche à la course. Arrivé en haut je voie le joker, genou à terre et à côté de lui une rousse est étendu inconsciente. c'est bien Roxane. Je ne la voie pas respirer, pris de panique je regarde le joker, attendant la mauvaise nouvelle.

- Je suis pas médecin, mais son état semble grave, son pouls est faible. Il faut la tirer d’ici au plus vite.

Par chance elle est encore vivante. Maintenant je dois trouver un moyen de la remonter. Mais comment? J'aperçois le joker du coin de l'oeil qui prend un collier dans la main de Rox. Il s'emblais tomber dans une sorte de crisse. Je ne sais pas quel sorte de mal fait ce collier mais c'est probablement pour cette raison que Rox est en si mauvaise état. Le joker avais la tête dans les main, des larme tombant sur le sol. Puis d'un coup il lacha un crie, comme si il tombait. Je ne savais pas trop quoi faire. sortir Rox de la fissure ou venir en aide au joker, mais celui-ci repris vite ses esprit et je le voie mettre le collier dans une poche.

- Ce collier… J’ai eut l’impression de revivre les souvenirs des anciens habitants de ce lieu… Je… Je vais le garder pour le montrer au Conclave à notre retour. Je préfère que tu n’y touche pas, au moins si je termine comme ton amie tu sera toujours là pour veiller sur nous. D’accord ?

Je ne suis pas tout a fait d'accord avec cette idée, mais le plus important en ce moment est de sauver Roxane de cette fissure.

-D'accord, mais je ne veux pas être m'y de côté sur cette enquête, je l'ai été trop souvent.

Je ragarde le joker essayant de savoir ce qu'il pensais, mais sans succes. Puis il conseilla de nous dépêcher pour sauver mon amie.

-Donc tu va m'aider à la sortir de la fissure? sans avoir retrouver la personne que tu cherche?

j'attendais sa réponse, bien sûr c'est une décision qui mérite réflexion pour lui, mais pour moi c'est tout le contraire. Je déscend à l'étage inférieur et remonte avec quelque caisse que j'ai vider de leurs contenu, puis avec le bois des caisse je me met dans la fabrication d'une sorte de lit de fortune pour facilité le transport de Rox. une fois terminer et avoir fixer Rox dessus à l'aide du fil, je regarde le joker.

-Bon il est temps de partir, il faut qu'elle soit transporter à l'hopital d'urgence.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Arias VeleMessages : 302
Date d'inscription : 07/06/2015


MessageSujet: Re: un duo mais pas le même objectif (pv: Arias)   Sam 26 Aoû - 12:55



Course contre la montre


Le jeune rouquin ne sembla pas emballer par l’idée d’Arias d’être tenu à l’écart de cette enquête. Le Joker réfléchit un peu, se demandant qui avait bien pût mettre sur la touche le jeune homme dans des enquête ultérieures. Néanmoins, Arias n’était pas pour le faire trop participer à cette nouvelle enquête, après tout il ne fait pas parti du Conclave et il ne voyait pas pourquoi il devait l’impliquer plus que cela. Si jamais ce collier cachait de sinistres nouvelles, pouvait-il prendre le risque de faire fuiter les informations par ce jeune homme ? Un risque de panique générale ?

Puis Sébastien eut l’air surprit de voir qu’Arias était prêt à l’aider sans avoir retrouver sa fille. Il est vrai que c’est un choix difficile qu’Arias ne prenait pas à la légère, mais… Quelque chose au plus profond de lui le rassurait. Il était confiant dans les chances de survies de sa fille adorée et puis, s’ils faisaient vite, peut-être pouvait-il retourner dans la fissure seul ? Le rouquin décidera sûrement de rester auprès de son amie.

- Oui, je vais t’aider, je retournerais dans la fissure une fois qu’elle sera saine et sauve. Et pour cette enquête… Tu ne fait pas partis du Conclave, mais soit, je t’autorise à m’aider. Cependant j’émet une condition : n’ébruite pas les informations. Je ne veux pas d’un mouvement de panique.

Le jeune homme, pendant le temps de réflexion de son Joker, avait préparer un brancard de fortune fait de bois et de fils où il y attache son amie. Elle semblait légère et a eux-deux ils devraient pouvoir la transporter plus facilement. Sébastien était prêt à partir et il marquait un point : il fallait maintenant partir.

- Je suis d’accord. Je suggère le chemin que j’ai emprunter, il est assez large pour nous et le terrain n’est pas accidenté, mais… Il faut passer par un amas de rocher qui relis le tunnel au phare. C’est comme tu le sens mais décide toi vite.

Une fois la décision prise, le duo attacha la torche au brancard car Arias ne pourrait tenir le brancard et la torche. Ils quittèrent alors le phare pour amener d’urgence Roxane à l’hôpital.  



(c) Agora






~ Merci à Lae pour cette signature et ce vava ~


     
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Maître du JeuMessages : 593
Date d'inscription : 20/10/2014


MessageSujet: Re: un duo mais pas le même objectif (pv: Arias)   Mer 30 Aoû - 17:38

Un duo mais pas le même objectif
Les comparses prirent la bonne décision en remontant tous les deux avec Roxane sur le brancard improvisé, ils avaient besoin d'être deux pour remonter en toute sécurité. Descendre les escaliers avec le brancard ne fut pas une mince affaire pour commencer et c'était pourtant la tâche la plus facile de tout le parcours ; les deux hommes sortirent ensuite du phare et durent opter pour un chemin plat, sans passer par l'escalade. Pour cette raison que le plus simple était d'emprunter celui qui se trouvait juste en face d'eux, dont l'eau leur arrivait jusqu'aux mollets.

L'eau ralentissait l'avancement sans pour autant les bloquer et heureusement qu'ils avaient pensé à attacher la torche au brancard car ils n'auraient sûrement rien vu de tout le chemin. Peut-être que l'eau a provoqué quelques petites glissades chez l'un et chez l'autre mais sans réel accident ; le retour fut quand même plus long que l'aller car le poids du brancard les obligeait à faire des pauses souvent pour reprendre leur souffle ou une bonne prise afin de ne pas le lâcher. Rien de bien inquiétant, ils avaient tout leur temps même si il était compté pour Roxane.

Quelques pentes à grimper mais heureusement rien d'acrobatique pour le retour, au bout d'une heure, l'un d'eux remarqua un tunnel où l'on pouvait voir de la lumière tout au bout ; est-ce que cela signifiait la fin de ce calvaire ? Au bout du chemin se trouvait en effet le sortie. Les deux hommes arrivèrent près de la mer de Quederla, vers les rochers qui se trouvaient au bout de la plage dont personne ne connaissait cette entrée avant aujourd'hui ; à marrée basse il était facile d'y marcher mais quand elle était haute, on commençait à pataugeait, surtout avec le brancard en main.

Le duo alertèrent rapidement les personnes qui se trouvaient sur la plage et les passants vinrent porter secours aux deux hommes pour les aider à porter le brancard tandis que d'autres allèrent chercher les policiers qui patrouillèrent près du port. Les autorités prirent ensuite la suite des opérations en main et emmenèrent la rouquine à l'hôpital afin qu'elle soit prise en charge le plus rapidement possible tandis que l'un des policiers resta avec les deux Elementis pour leur poser tout un tas de questions sur ce qu'il s'était passé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: un duo mais pas le même objectif (pv: Arias)   

Revenir en haut Aller en bas
 
un duo mais pas le même objectif (pv: Arias)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Quederla :: Archives~ :: Les Archives :: La Fissure :: Région Ouest :: Le Phare-