Des prédéfinis n'attendent que vous pour être pris !
Le forum dispose de Discord !
Vous pourrez y accéder en suivant ce lien.
N'hésitez pas à nous rejoindre !
Nous sommes actuellement à la recherche du Maire de Quederla.
Si ce poste vous intéresse, faites-le nous savoir !

Partagez | 
 

 Un monde parallèle [PV Lana et Zeraya]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
avatar

Maître du JeuMessages : 608
Date d'inscription : 20/10/2014


MessageSujet: Un monde parallèle [PV Lana et Zeraya]   Jeu 5 Oct - 22:02

Un monde parallèle
La situation était assez particulière, et pour la comprendre mieux vaut retourner plusieurs heures en arrière. Tout à commencer avec deux personnes qui n'ont absolument rien à voir ensemble et surtout deux personnes qui ne se connaissent pas et qui n'auront sûrement jamais rencontrer. Pourtant, il faut remonter à la vie de ces deux personnes pour comprendre, ne serait-ce qu'un peu. La première personne, est un homme, un pas n'importe lequel. Cet homme s'est plutôt fait remarquer durant quelque mois, il avait une très grande puissance, contrôlant le temps, un certains Zeraya. La seconde personne, c'est une simple petite fille, d'accord, elle est l'héritière d'une grande famille, d'une grande richesse, Lana Aoki, mais pourtant, ce n'est pas pour autant ça qui a fait en sorte que son destin va être lié à celui de l'homme vu plus tôt.

Les deux personnes vécurent leur vie, leur train train quotidien, sans même se douter qu'il allait se passer la même chose, le même moment, à deux endroit de la ville différent. Faisant leur vie, qu'importe l'endroit, les deux individus eurent comme des vertiges dans un premier temps, rien de bien inquiétant, mais très vite, les deux personnes s'écrasèrent au sol, commençant à perdre conscience, luttant pour garder les yeux ouverts. Avant de complètement avoir les yeux fermer, ils pouvaient voir une silhouette, la silhouette d'une personne encapuchonnée, avançant vers eux avec une longue épée entre les mains. Ils voyaient la même scène, sans même le savoir, et à plusieurs endroits différents, comme si tout était orchestré, mais ça, impossible pour eux de le savoir.

Lorsque les deux personnes ouvrirent enfin les yeux, ils étaient côte à côte, c'est d'ailleurs la première chose qu'ils purent voir, l'autre personne. Zeraya pouvait voir une petite fille, tandis que Lana pouvait voir Zeraya en face d'elle. La seconde chose qu'ils pouvaient remarquer, c'est qu'ils n'avait rien sur eux, hormis leur vêtements bien sûr, ils n'avaient rien d'autre ; pas d'arme, absolument rien, juste leur main, simplement leur vêtements, mais même pas d'armes cachées, et ça même s'ils avaient pensé à en prendre sous leur vêtements, réellement plus aucune arme.

Après un petit tour de deux personnes sur leur propres personnes, ils pouvaient enfin voir un peu les lieux. Tous les deux sur une falaise, avec en contrebas une immense ville, le tout plongé dans un ciel d'un bleu magnifique, tout semblait être bleu, la ville, le sol fluorescent, un univers vraiment magnifique, presque magique, mais pas comme la magie de Quederla, une étrange magie. Impossible pour eux de dire où ils sont, cet endroit est tellement étrange, ne ressemblant absolument pas à Quederla, que c'est impossible de dire où c'est, aucun livre ne fait mention à ce lieu, c'est juste un lieu étrange, remplis de magie, d'une sensation de magie. Tout semblait être étrange, mais la seule grande solution, serait pour eux de voir en ville ; un voyage qui semble être long, mais qui pourront l'atteindre en une fraction de secondes, pas plus de deux minutes étrangement, comme si le chemin était plus court une fois la direction prise.

Zeraya pouvait bien tenter d'utiliser son élément, afin de partir et laisser la jeune fille seule ici, après tout, il ne l'a connaît absolument pas. Malheureusement pour lui, en essayant d'user de son élément, il ne se passera rien. En fait, c'est même pire que ça, il ne ressentait même plus sa magie, comme s'il était redevenue une personne lambda, comme n'importe qui, sans aucun pouvoir. Chose très étrange, mais c'était le cas.
Dans tous les cas, ils étaient tous les deux comme attiré par cette ville remplie de magie et mystérieuse.

Homme capuchonné:
 
Ce que vous voyez:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Lana Aoki D.Messages : 158
Date d'inscription : 20/07/2016


MessageSujet: Re: Un monde parallèle [PV Lana et Zeraya]   Sam 7 Oct - 13:42





Zeraya
« Inconnu »
Un monde parallèle

Lana
« Perdue ! »
Papa était rentré de la fissure, heureusement, il n'avait que des blessures superficielles, j'avais été heureuse quand je l'avais vu rentrer. D'ailleurs, quand il a apprit des domestiques que j'avais fuguée il m'avait annoncé que je serais punie à vie, puis sûrement grâce à Maman vu qu'ils sont partie s'isoler pour discuter, je n'avais eu que deux mois de punitions que je purgeais en compagnie de mes chatons qui avait plutôt bien grandis, j'étais d'ailleurs en train de jouer avec ces derniers quand j'ai ressentie un vertige. Je me suis levé me dirigeant vers la porte de ma chambre malgré mes vertiges pour demander de l'aide, mais arrivé devant cette dernière je me sentis tombé au sol. Comme attirée par une force inconnue. Mes yeux se ferment, malgré ma lutte intérieur pour la garder éveillé. J’aperçois une silhouette devant mes yeux, ce qui était bizarre c'était qu'elle portait un capuchon et une épée. Comment une telle personne pourrait rentrer chez moi sans tomber sur Papa d'abord ? Je tends la main vers elle comme pour demander de l'aide, mais elle retombe mollement alors que je tombe inconsciente.

~~

Quand je rouvris les yeux je pus observer un jeune homme devant moi, un garçon blond qui était plus âgée que moi. Mais je ne m’attardai pas dessus, m'asseyant rapidement pour reprendre mes esprits. Je me touche rapidement le corps et me pince même savoir si ce n'était pas un rêve, mais la douleur voulait bien dire que c'était réelle. Je me lève regardant autours de moi et ce que aperçue me coupa le souffle. Je soufflais juste comme mot :

« - Comment ?... »

C'était un univers totalement différent de Quederla ! La ville était magnifique, elle était.. Magique... je n'avais pas d'autre mots pour décrire une telle beauté et pourtant dieu sait que je suis bavarde et que j'en ai du vocabulaire. Et cela piqua ma curiosité, me faisant presque oublié que j'avais été kidnappé avec un autre jeune homme. D'ailleurs c'est quoi tout ça ? Rahh, je me tourne vers l'autre, le dévisageant regardant si on avait quelque chose en commun. Pourquoi avait-on était choisi ?

«- Salut ! Tu es qui ? C'est toi l'homme encapuchonné qui m'a conduit ici ? Parce que c'est vraiment jolie mais je suis punie... Donc si Papa découvre que je suis pas à la maison, il va tellement m'engueuler.. et là maman aura beau tenter de le calmer c'est la punition à vie ! Surtout que je suis presque sûr qu'il ne croira pas à mon histoire de « pouf j'ai été téléporté » »

Ah, non ce n'est pas lui l'homme encapuchonné ? C'était qui alors ? Pourquoi on avait était conduit ici ? Je veux dire tout les deux ? Dans un livre, on serait les héro principal et notre objectif serait d'aller en bas dans la ville voir ce qu'on y trouve. J'avoue que c'était légèrement excitant comme situation ! J'étais vraiment curieuse d'aller là-bas, puis surtout que je n'ai pas moyen de rentrer chez moi, donc bon, je suppose que c'est la punition à vie, alors autant m'amuser !

« - Je m'appelle Lana »

J'ai choisis délibérément de ne pas lui révéler mon nom de famille. Après tout, pouvais-je lui faire confiance ? Ça se trouve c'est lui qui m'a kidnappé, je ne peux en être sur. Je ne veux plus jamais revivre ce que j'ai vécu la dernière fois, ce qui me crée encore des cauchemars le soir.

« - Bon, je suppose qu'on doit descendre là bas ? Je ne sais pas qui nous à conduit ici, mais je pense qu'on le découvrira là-bas, le pourquoi du comment. »

©️ by AngelsMari


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: Un monde parallèle [PV Lana et Zeraya]   Dim 8 Oct - 23:43

Zeraya revenait chez lui après une longue matinée à pratiquer la magie. Fourbu mais satisfait de ses progrès, il progressait à grands pas. A cette heure de la journée, les restaurants et les bars se remplissaient et leurs discussions remplissait la rue d’un brouhaha permanent. Les employés en pause et les lycéens en uniforme se pressaient pour se remplir la panse avant la reprise. Le soleil tapant rendait l’atmosphère pesante. Le jeune homme n’hésitait pas à jouer des coudes pour se frayer un chemin, quitte à s’attirer des protestations. Zeraya arrivait dans son quartier, plus calme lorsque Soudain, sa vue se troubla et il trébucha avant de s’étaler de tout son long sur le sol. Les rares passants s’écartèrent en grognant : « encore un qui s’est enivré dès le matin… ». Le jeune homme balbutia mais cela ne fit que conforter les témoins dans l’idée d’un homme ivre et ils se hâtèrent de poursuivre leur chemin. Il se mit à perdre son énergie et une sensation de vide se creusait en lui. Peinant à garder ses yeux ouverts, il vit une silhouette encapuchonnée qui tenait une longue épée dans une main gantée de fer. Zeraya ignorait comment cet homme avait pu pénétrer son esprit et le neutraliser mais il sentait une force plus grande émaner de lui. Il était désarmé devant une telle attaque. Il avait perdu toute concentration et toute maîtrise de son pouvoir. Son esprit effleura celui de l’inconnu et l’espace d’un instant, Zeraya ne sut plus qui il était ; puis il se retrouvait dans un autre endroit, les yeux grands ouverts.
Il se redressai, le dos ruisselant. Le monde tournoyait autour de lui et c’est à peine s’il tenait debout. La terreur que lui inspirait son épuisement l’aiguillonna. Tâtonnant en lui-même à la recherche de son pouvoir, Zeraya ne découvrit qu’un vide immense. Il était redevenu faible, un homme parmi les autres, un débris fragile. Désorienté, il mit plusieurs minutes à lever les yeux sur les alentours. Il découvrit une ville en contrebas de la falaise où il se trouvait. A côté de lui se dressait une jeune fille que Zeraya, en d’autres circonstances, eut désigné de gamine. Mais il n’était pas dans son état normal. Privé de son pouvoir, son esprit avait récupéré ses moyens et il redécouvrait une facette de lui-même qu’il croyait perdue à tout jamais. Il avait retrouvé son humanité. Il éprouvait des sentiments. La peur d’abord, et la haine. Son pouvoir avait occulté ces sensations depuis le jour de son acquisition. Et voilà qu’il récupérait ce qu’il croyait perdu à tout jamais. Tremblant, il se leva. Il avait peut-être retrouvé une partie de lui-même, mais il n’était toujours pas stupide. Et la priorité du moment était de faire le point sur la situation et de découvrir ce qui se tramait. Il y a quelques temps encore, il serait descendu vers la ville sans un regard en arrière. Mais aujourd’hui, il se retourna alors que la jeune fille lui adressait la parole :
- Salut ! Tu es qui ? C'est toi l'homme encapuchonné qui m'a conduit ici ? Parce que c'est vraiment jolie mais je suis punie... Donc si Papa découvre que je suis pas à la maison, il va tellement m'engueuler.. et là maman aura beau tenter de le calmer c'est la punition à vie ! Surtout que je suis presque sûr qu'il ne croira pas à mon histoire de « pouf j'ai été téléporté »
-Je… Euh… non, ce n’est pas moi.
- Je m'appelle Lana
Le jeune homme restait muet, encore sous le choc.
- Bon, je suppose qu'on doit descendre là bas ? Je ne sais pas qui nous à conduit ici, mais je pense qu'on le découvrira là-bas, le pourquoi du comment.
-Bonne idée.
Et le tueur assoiffé de sang se surprit à suivre une fillette inconsciente dans ces décisions.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Maître du JeuMessages : 608
Date d'inscription : 20/10/2014


MessageSujet: Re: Un monde parallèle [PV Lana et Zeraya]   Lun 9 Oct - 17:14

Un monde parallèle
Les deux nouveaux comparses étaient du coup obliger de s'entraider, enfin, surtout qu'ils n'avaient pas trop le choix car hormis une grande ville, il n'y avait rien à part eux deux, donc ils étaient un peu obliger de s'entraider sachant que personne ne possède de pouvoir à ce moment précis, chose étrange, mais c'est le cas. Les deux Quederliens prirent la décision, en discutant, de descendre de la falaise afin de voir ce que cette magnifique ville bleu pouvait bien réserver. À peine qu'ils commencent à descendre, qu'ils arrivèrent déjà quasiment au centre de la ville, étrangement, apparemment, la falaise et la ville n'était pas aussi éloignée qu'ils pouvaient le croire aux premiers abords.

Au sein de la ville, elle semblait être identique, mais à la fois tellement différente de Quderla. On pourrait même penser que c'est justement Quederla, mais il y avait comme un air très différent, et cela ne provenait pas uniquement que de cette lumière bleu. Surtout la chose la plus étrange, c'est que le ciel était bleu, mais que le ciel était là. Penser être dans la fissure aurait été une chose plausible, mais le fait d'avoir un ciel, un véritable ciel, pouvait sûrement faire penser l'inverse, mais le ciel bleu, d'un tel bleu, ne pouvait être naturel pour autant, alors impossible de savoir réellement où ils sont, de quoi les perturber d'avantage.

Jet de perception pour Lana sur 50 : 100 – Échec critique
Jet de perception pour Zeraya sur 60 : 51 – Réussite

La ville était paisible, peut-être beaucoup trop paisible, du moins dans un premier temps. Très vite, des silhouettes apparurent dans la ville, des personnes semblaient traverser les rues, comme si de rien était, comme s'ils ignoraient complètement les deux nouveaux inconnus en ville. Lana semblait réellement être subjuguer par cette ville, par les habitants qui semblaient être ignorant complètement de la situation, faisant leur train de vie. Les personnes semblaient être à la fois sereines et stressés, détendu et pressé à la fois, chose plutôt étrange, mais rien de bien étonnant, sauf que pour aucune raison, Lana semblait être intrigué par ces personnes et surtout par la ville en général sans voir ce qui lui attendait réellement ; individu qui faudra sûrement être plus attentif que ça pour réellement les voir, mais cela risquerai d'être assez difficile pour une raison inconnue, comme s'ils fuyaient à chaque fois qu'une personne s'approche d'eux.

Néanmoins, Zeraya semblait être moins intéressant par les silhouettes, par les personnes dans la ville, surtout qu'ils n'avaient rien d’exceptionnelle, semblant être trop éloigné pour les voir en détail, mais proche également afin de pouvoir les voir. Une silhouette néanmoins intrigua d'avantage l'attention de l'Élémentis. Une ombre, une ombre plus imposante qui lui rappela quelques choses. Il pouvait aisément reconnaître la personne qui semble être responsable de sa capture et de sa présence ici. Néanmoins, il aura du mal à l'atteindre, déjà à cause de toutes les autres personnes, mais surtout parce qu'il semblait être très loin de leur position actuelle. En tout cas, cette fameuse personne ne semblait pas être menaçante, sans aucune arme, il semblait être juste là, à les observer au lieu. On pourrait aisément penser qu'il est juste là, mais Zeraya le savait, le ressentait, que cette personne les observait précisément à travers la foule, eux et uniquement eux.

Homme capuchonné:
 
Ce que vous voyez:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Lana Aoki D.Messages : 158
Date d'inscription : 20/07/2016


MessageSujet: Re: Un monde parallèle [PV Lana et Zeraya]   Mar 10 Oct - 9:56





Zeraya
« Inconnu »
Un monde parallèle

Lana
« Perdue ! »
On avait entreprit la descente de la falaise et je fus étonné de me rendre compte qu’à peine on venait de descendre, qu’on était presque déjà dans la ville. Je ne comprenais pas… Pourtant la falaise semblait plutôt haute tout à l’heure et là en à peine une minute ou deux on était arrivé ? Il se passait vraiment des choses étranges ici… Je ne comprenais pas vraiment tout, je sais que Quederla possède de la magie, pourtant c’est juste des éléments où des animaux, pas des choses comme ça non ? Une fois dans la ville, je regarde tout autours de moi, cette ville me faisait penser à Quederla, mais en même temps d’être différente à sa manière, rien que pour son ciel, un bleu magnifique, un bleu surnaturel. Peut-être que ce n’était qu’un rêve ? Parce qu’il n’existe pas de telle ville normalement ?

Je remarquais les silhouettes, moi m’attendait presque à voir une ville fantôme je fus assez surprise. Les habitants nous ignorait totalement ce qui était assez étrange, je les regardais marcher dans leurs directions sans se soucier de nous, étant légèrement intriguée de ces silhouettes, mais quand j’essayais de les approcher pour leur poser des questions, à peine je faisais un pas vers elle qu’elle s’éloignait de moi. Alors je continuais d’avancer, admirant ces personnes, cette ville magnifique et mystique, ce ciel magnifique. Je ne savais pas où aller et je laissais l’homme qui était à côté de moi, d’ailleurs… Il s’appelle comment ? Il ne s’est pas présenté ?

« - Au fait tu ne m’as pas dis comment tu t’appelais. »

Dis-je, gardant mon regard sur tout ce qui nous entourait, en tout cas si un peintre venait ici il aurait de quoi peindre, cette ville ferait sûrement une peinture magnifique, du moins si c’est un peintre assez doué pour pouvoir capturer la beauté de l’instant.

©️ by AngelsMari


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: Un monde parallèle [PV Lana et Zeraya]   Mer 11 Oct - 23:17

Zeraya progressait à pas prudents le long de la pente abrupte qui menait à la ville. Levant les yeux au ciel, il nota l’étrange teinte du ciel. Ce n’était pas le seul élément perturbant qu’il avait remarqué. La cité l’attirait, non du fait de sa simple curiosité, elle exerçait sur lui comme une sorte de charme. Il en était conscient mais en cet instant, rien ne lui paraissait plus absurde que de ne pas s’y rendre. Son esprit perçu l’étrange magie et il frissonna. Ce n’était pas une énergie ordinaire, elle était différente que toute celles qu’il avait connu jusqu’à présent. Il pénétra à la suite de Lana dans cette mystérieuse cité. Celle-ci ressemblait étrangement à Quederla mais l’ambiance qui y régnait l’empêchait de penser qu’ils s’y trouvaient toujours. La ville était paisible, pas un chat ne parcourait les rues teintées de bleu. Le silence retentissant angoissait Zeraya mais le jeune homme aimait cela. Il se plaisait à ressentir de nouveau des sensations humaines. Petit à petit, des silhouettes apparurent, des passants. Ils ne daignèrent pas poser le regard sur les deux étrangers. Le jeune homme était incapable de décrire leur visage. Aussitôt qu’il détournait le regard d’un passant, il en oubliait les traits. Une silhouette en particulier attira son attention. L’ombre qui l’avait conduit ici. Elle ne semblait pas hostile. Rien ne prouvait d’ailleurs qu’elle guettait les deux intrus, elle était assez loin et une foule les séparaient, mais Zeraya eut l’intuition qu’elle les observait. Il sentait son regard posé sur lui. Un regard froid et perçant qui pénétrait la chair. Il ressentit à nouveau cette magie qui l’avait transporté ici et reconnu la créature qui l’avait dépouillé de son pouvoir. Une créature qui, Zeraya le savait, pouvait le briser par la seule force de son esprit. Un esprit béant, à la fois ardent et glacial. Le jeune homme ne sut dire combien de temps durait cet échange silencieux, visiblement assez pour que Lana soit intriguée car elle prit la parole de sa petite voix :
-Au fait, tu ne m’as pas dit comment tu t’appelais.
Et il répondit, d’une voix sèche qu’il adressait presque comme un défi, sans détacher son regard de l’inconnu, s’adressant plus à lui qu’à la jeune fille :
-Je suis Zeraya Merwyn.
Et dans ces paroles, on pouvait ressentir une détermination nouvelle, sans arrogance, mais d’une force impressionnante.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Maître du JeuMessages : 608
Date d'inscription : 20/10/2014


MessageSujet: Re: Un monde parallèle [PV Lana et Zeraya]   Jeu 12 Oct - 18:46

Un monde parallèle
La jeune fille et le Blond firent connaissance rapidement durant leur arrivé en ville, ville qui fut le centre d'intérêt de la jeune fille alors que l'Élémentis lui était beaucoup plus sensible au regard froid de l'homme encapuchonné au loin à travers tous les personnes marchant dans la ville. Tout était étrange, mais apaisant tout de même, du moins pour Lana, car pour Zeraya, c'était plus inquiétant que calme à cause de l'homme en noir se trouvant à la fois à l'autre bout de la ville, mais en même temps proche d'eux, comme si la ville était à la fois géante, et minuscule ; tout ceci était bizarre et pourtant c'était la situation dans laquelle ils se trouvent être. Plusieurs secondes se passèrent après leur présentation quand tout le monde s’arrêtèrent, plus personnes ne bougeaient, devant tous immobiles, comme des statues.

Toutes les personnes se retournèrent d'un seul coup en direction des deux inconnus à la ville et là, pour la première fois, ils pouvaient voir à quoi ressemblaient toutes les personnes présentes ici. Toutes différentes, mais ils étaient en même toutes similaires, du moins par leur aspect. Ils avaient tous le teint livide, presque blanc, sans visage, hormis leur yeux blanc, vide d'âme. Il y a de quoi avoir peur, réellement, tout cela ressemblait réellement à des fantômes, mais pour le moment, ils restèrent tous à distance, les regardant simplement, ne faisant rien. Lana ne voyait que ça, mais Zeraya lui pouvait voir au fond, tout au fond, l'homme en noir qui ne bougea toujours pas, les regardant encore et encore sans rien faire, mais apparemment ils ont fini par attirer l'attention dans cette ville magique et sûrement dangereuse.

Ils pouvaient tenter de fuir, ils pouvaient faire ce qu'ils voulaient, ils n’échapperaient pas aux fantômes qui se mirent à avancer dans leur direction ; surtout que la ville les ramènent tout le temps à leur point de départ. Qu'ils tentent de fuir, les sortes de personnes sans visages apparaîtront devant eux, s'ils tentent de se battre au corps à corps, n'ayant pas d'armes, ils se feront vite submerger par le nombre de personnes fantomatiques se trouvant dans la ville. Ils finirent par se faire submerger réellement, toutes les personnes sans visages finirent par les recouvrir entièrement, faisant disparaître la lumière, ne laissant que les ténèbres.

En ouvrant les yeux, ils se retrouvèrent de nouveaux ensemble, comme si rien ne s'était passer, hormis le simple fait du souvenir de ce qui venait de passer. Néanmoins, en ouvrant les yeux, tous les deux debout, il y avait quelques de choses de changer, en fait, quasiment tout avait changé. Désormais, ils étaient au centre d'une immense arène, arène flottant dans une sorte de trou noir, tout le reste étant noir, comme s'ils étaient dans l'espace, mais un espace sans aucune étoile, juste le vide, pourtant, ils pouvaient voir normalement. La seconde chose qui a changée, c'est le fait qu'il n'y avait plus les sortes de fantômes, mais uniquement l'homme en capuche noir, armé de ses gantelets en acier, y compris avec sa longue épée en acier, épée à deux mains, la lame vers le sol, regardant les deux Quederliens qui eux aussi, avaient changer.

La jeune Lana n'était plus habillée comme elle l'était, mais était d'avantages habillés comme une guerrière, comme une guerrière Amazone des légendes. Elle avait dans son dos un petit bouclier, mais également une courte épée ainsi qu'une corde, un lasso en soit. La petite Lana, fille du banquier ressemblait d'avantages à une guerrière, à une combattante qu'à une intellectuelle.
Concernant l'Élémentis Zeraya, lui aussi n'était plus comme avant, il avait également changé d'habits. Il n'avait toujours pas son élément, mais désormais il était équipé d'une armures assez lourde, mais pas une imposante pour autant. Il avait également une arme, mais pas celle dont il a l'habitude, non, il possédait une sorte hallebarde entre ses mains.

Tous les deux face à leur ennemi en noir. Il se mit soudainement à leur parler d'une voix d'outre-tombe, une voix qui fait froid dans le dos, mais elle était pourtant tellement calme, ce qui la rendit beaucoup plus flippante, transperçant le corps des deux Quederlien avec sa voix.

« Zeraya Merwyn.. Maître du Temps.. Lana Aoki.. Vierge et innocente... Vous allez servir pour une plus grande cause, une cause qui vous dépasse et que vous n'imaginez pas la portée ! Vous allez mourir ! »

Homme capuchonné:
 
Les fantômes:
 
Style d'armure de Lana:
 
Style d'armure de Zeraya:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Lana Aoki D.Messages : 158
Date d'inscription : 20/07/2016


MessageSujet: Re: Un monde parallèle [PV Lana et Zeraya]   Lun 16 Oct - 9:21





Zeraya
« Inconnu »
Un monde parallèle

Lana
« Perdue ! »
J’appris que mon compagnon contre sa volonté s’appelait Zeraya Merwyn. On continuait a avancer tandis que j’étais submergé par la beauté de cette ville magique. Je faisais attention mais en même temps non, j’étais comme perdu dans mes pensées, dans l’observation de ce paysage féerique. Puis d’un coup sans que je comprenne pourquoi, tout les habitants se retournèrent vers nous et je regardais leur visage, étant inquiète. Ils ressemblaient à des fantômes où des zombies, ils avaient le teint livide, comme des personnes mortes, et leurs yeux.. c’était sûrement ça le plus flippant, ils étaient blanc comme s’ils étaient tous aveugles, des yeux blancs et vides… C’était la seule chose qu’on pouvait voir. Je déglutis et pressais un peu le pas faisant un léger signe de tête de tête à Zeraya pour lui indiquer de se dépêcher.

Puis comme ayant reçu un ordre télépathique, ils se mirent à avancer dans notre direction et cette fois, je me mis à courir, je n’étais pas bête je savais que notre seule chance était de tenter de s’enfuir. Nous n’avions absolument rien pour nous défendre… Mais peu après que je tournais par ci par là, on finissait toujours par revenir de là où on venait.

« - Mais c’est une blague ?! »

Je m’exclamais commençant à désespérer surtout qu’on venait de se faire encercler par ces fantômes. Je déglutis les voyant s’approcher, je reculais jusqu’à arriver dos à dos avec Zeraya, c’était la fin, ils était là à quelques pas de nous. Je fermais les yeux alors qu’on se faisait submergé par ces choses, je restais bien quelques secondes les yeux fermés, puis me rendant compte que rien ne se passait j’ouvris les yeux et repris ma respiration.

Je fus encore une fois surprise de la où on se trouvait, c’était… étrange. La ville n’était plus là, les fantômes non plus, je regardais autours, j’avais l’impression d’être au centre de rien du tout, il n’y avait aucun moyen de s’échapper d’ici. Mais ce qui m’étonna, ce fut de voir l’homme de mon rêve, celui qui m’avait attiré, celui qui portait une grande capuche et une grande épée.

Je tournais la tête vers Zeraya et remarquant sa drôle de tenue je baissais les yeux vers la mienne et je fus étonnée de voir que mes habits avaient changé et qu’en plus de cela je possédais une épée, un lasso et dans mon dos je sentais quelques choses de froid et métallique, je tournais la tête pour voir un bouclier. Bon au moins j’étais armée.

« Zeraya Merwyn.. Maître du Temps.. Lana Aoki.. Vierge et innocente... Vous allez servir pour une plus grande cause, une cause qui vous dépasse et que vous n'imaginez pas la portée ! Vous allez mourir ! »


Je fus surprise d’entendre sa voix, une voix qui était des plus flippantes que j’ai jamais entendue, elle ébranla ma détermination et fit naître un sentiment de peur en moi. Je déglutis et fis un pas vers Zeraya pour me rapprocher de lui et étant plus proche de lui cela me rassura, je regardais ce mec bizarre et lançait :

« - La cause des timbrés du bulbe c’est ça ? Non parce que si vous avez cru qu’on allait servir de sacrifice c’est ce que vous êtes ! »

©️ by AngelsMari


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: Un monde parallèle [PV Lana et Zeraya]   Mar 17 Oct - 18:22

« Zeraya Merwyn… Maître du Temps… Lana Aoki… Vierge et innocente... Vous allez servir pour une plus grande cause, une cause qui vous dépasse et que vous n'imaginez pas la portée ! Vous allez mourir ! »
Zeraya ne comprenait pas vraiment ce qui se passait mais il était hors de question de laisser mourir Lana. Ils se firent face au centre de l’arène, décrivant des cercles. Le maître du temps saisit sa lance à deux mains et l’éleva au-dessus de sa tête. L’ombre dégaina son épée. Les armes se heurtèrent dans une explosion d’étincelles. Zeraya repoussa son assaillant et enchaîna une série de coups compliqués. Il se fendait, esquivait, sautillant tel un danseur, et obligeant l’ombre vêtue d’acier à reculer vers les limites de l’arène. Lorsqu’il y fut acculé, l’inconnu se campa sur le sol, et para chaque attaque de Zeraya, aussi habile fut-elle. « On dirait qu’il anticipe chacun de mes gestes », pensa le jeune homme, exaspéré. S’il avait été moins fatigué, il aurait peut-être battu son ennemi. Hélas, dans l’état où il se trouvait, il n’arrivait pas à prendre l’avantage. Son adversaire n’avait pas sa rapidité mais, en revanche, sa technique de combat était supérieure à la sienne.
Zeraya eu un instant de panique en sentant ses forces décroître, alors qu’il n’avait encore réussi qu’à égratigner le plastron de métal de l’ombre. Ses dernières forces s’épuisaient et ne le protégeraient de l’épuisement que quelques minutes de plus. L’ombre avança d’un pas, puis d’un autre. Et, avant que Zeraya eût peu réagir, ils étaient revenus au centre du plateau, où ils demeurèrent face à face, à échanger des coups.
La lance devenait si lourde dans sa main que Zeraya ne la levait plus qu’à grand-peine. L’épaule lui brûlait, il haletait, et la sueur lui coulait sur le visage. Malgré son désir de protéger Lana, il ne parvenait plus à dominer son épuisement. Finalement, il glissa et tomba. Refusant d’être tué tandis qu’il gisait à terre, il roula sur lui-même, se remit sur ses pieds et pointa son arme vers son adversaire, qui la détourna d’un simple mouvement du poignet. Avec une horreur grandissante, le jeune homme fixait la lame de son ennemi qui plongeait vers son cœur, puis les deux fentes du casque miroitant, à la hauteur des yeux. Au dernier moment, il dévia la trajectoire de la lame avec le manche de sa lance avant de la laisser tomber avec un fracas de métal sur le sol poussiéreux de l’arène. Profitant de ce court instant, il se jeta sur l’ombre, introduisit ses doigts sous le heaume et tenta de lui arracher.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Maître du JeuMessages : 608
Date d'inscription : 20/10/2014


MessageSujet: Re: Un monde parallèle [PV Lana et Zeraya]   Mar 17 Oct - 21:42

Un monde parallèle
La jeune Lana ne semblait pas être apte à se battre, certes, elle se défendait par la parole, mais cela ne servait à rien face à l'homme en cape noire, il avait clairement exprimé son intention, les tuer, et rien ne pourra lui faire changer d'avis. Zeraya prit les devant, obtenant une bonne occasion d'attaquer en premier, avant qu'il soit prêt à se battre réellement. Malheureusement pour lui, il semblait être un guerrier accompli car il réussit à se défendre sans soucis, échangeant les coups les uns après les autres sans aucun soucis. D'un point de vue extérieur non expérimenté, on  pourrait pense qu'ils sont du même niveau, mais en réalité, c'était évident que l'homme en capuche était légèrement plus fort, du moins, on n'avait pas l'impression qu'il se fatigue, contrairement à Zeraya qui fatiguait de plus en plus.

Le guerrier élémentis finit par tomber au sol, sûrement plus la fatigue que réellement les coups de son adversaire. C'était dur pour lui, il ne savait pas pourquoi, mais ses forces se vidaient, mais il se battait tout de même jusqu'au bout. Se défendant d'un coup qui aurait pût être fatal pour l'homme, il réussit à s'en remettre, venant attraper le heaume de l'homme en capuche afin de lui retirer sa capuche et le heaume qu'il avait dessous. L'homme ne se débattait absolument, il se laissait faire, le laissant retirer son casque, laissant absolument rien s’afficher sous la capuche, juste du vide, même pas une ombre, il n'y avait simplement rien à la place de la tête. Comme s'ils étaient entrain de se battre contre un homme invisible dont seul le manteau permet de le voir réellement. Profitant de la surprise, il mit un énorme coup de garde sur Zeraya, le faisant reculer de plus mètres, puis une voix se fit entendre, la même voix que l'homme en noir, provenant de la même personne, même s'il n'avait pas de tête, il semblait continuer de parler normalement.

« Vous n'êtes pas encore prêt, mais cela sera pour bientôt. Vous allez souffrir pour le moment, jouons ensemble. »

L'homme en noir lâcha son épée au sol, il n'en avait plus besoin vu ce qu'il comptait faire. Un immense bruit sourd se fit entendre, le bruit de l'épée, mais l'attention de tout le monde se tournait vers l'homme qui semblait subir une douleur immense, se tordre dans tous les sens, comme si son bras disloquait dans tous les sens, ses jambes, se pliant au sol, se relevant d'un coup comme s'il était possédé. Cela dura plusieurs minutes, ou plusieurs secondes, impossible de le dire.

Néanmoins, la pauvre Lana n'allait pas juste pouvoir rester à l'arrière et laisser Zeraya faire car une ombre, identique à celle qu'ils affrontent depuis le début, exactement le même, avec sa capuche, mais cette fois-ci sans aucune arme, aucune épée. Cet homme en noir sortit comme du sol juste derrière Lana, venant l'attraper. Ce n'est pas une grosse prise, surtout qu'elle venait à peine de se faire, donc elle pouvait facilement s'en sortir seule si jamais elle utilise ce qu'elle a, son épée, son bouclier, son lasso, elle n'est pas sans défense et il serait sûrement temps qu'elle l'utilise. Surtout que Zeraya ne sera peut-être pas toujours là pour l'aider. Surtout qu'il ne faut pas oublier l'autre homme en noir qui semblait se tordre de douleur, prenant des poses étranges, grossissant même.. à moins que c'est une illusion ?

Homme capuchonné:
 
Style d'armure de Lana:
 
Style d'armure de Zeraya:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Un monde parallèle [PV Lana et Zeraya]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un monde parallèle [PV Lana et Zeraya]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Quederla :: Archives~ :: Les Archives :: La Fissure :: Région Est :: Les Temples/Autels-